document de référence France Télécom 2008 Plus loin ensemble

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "document de référence France Télécom 2008 Plus loin ensemble"

Transcription

1 document de référence France Télécom 2008 Plus loin ensemble

2 Société anonyme au capital de euros Siège social : 6, place d Alleray Paris Cedex 15 RCS Paris document de référence 2008 Le présent document de référence a été déposé auprès de l Autorité des Marchés Financiers le 10 avril 2009 conformément à l article du règlement général de l AMF. Il pourra être utilisé à l appui d une opération fi nancière s il est complété par une note d opération visée par l Autorité des Marchés Financiers. Des exemplaires du document de référence sont disponibles auprès de France Télécom, 6, place d Alleray Paris Cedex 15, sur le site Internet de France Télécom : et sur le site Internet de l Autorité des Marchés Financiers :

3 sommaire nota 4 personne responsable PERSONNE RESPONSABLE DES INFORMATIONS CONTENUES DANS LE DOCUMENT D ENREGISTREMENT DECLARATION DE LA PERSONNE RESPONSABLE 5 contrôleurs légaux COMMISSAIRES AUX COMPTES TITULAIRES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUPPLEANTS 7 informations financières sélectionnées COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE BILAN CONSOLIDE TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDE CASH FLOW ORGANIQUE 10 facteurs de risque RISQUES LIES A L ACTIVITE DE FRANCE TÉLÉCOM RISQUES JURIDIQUES RISQUES LIES AUX MARCHES FINANCIERS 19 informations concernant l émetteur HISTOIRE ET EVOLUTION DE LA SOCIETE INVESTISSEMENTS 24 description des activites ENVIRONNEMENT ET STRATEGIE SERVICES DE COMMUNICATION PERSONNELS SERVICES DE COMMUNICATION RESIDENTIELS SERVICES DE COMMUNICATION ENTREPRISES INFORMATIONS SOCIALES ET ENVIRONNEMENTALES EVENEMENTS EXCEPTIONNELS DEPENDANCE A L EGARD DES BREVETS propriétés immobilières, usines et équipements RESEAUX IMMOBILIER 136 examen de la situation financière et du résultat EXAMEN DE LA SITUATION FINANCIERE ET DU RESULTAT DU GROUPE EXAMEN DE LA SITUATION FINANCIERE ET DU RESULTAT DE LA SOCIETE FRANCE TÉLÉCOM S.A. (NORMES FRANÇAISES) 185 trésorerie et capitaux 191 innovation, recherche et développement, brevets et licences 193 information sur les tendances 195 prévisions ou estimations du bénéfice organes d administration, de direction et de direction générale ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION ORGANISATION DE LA DIRECTION GENERALE CONTROLE INTERNE ET GESTION DES RISQUES RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES 222 rémunération et avantages versés aux dirigeants et mandataires sociaux REGLEMENTATION FOURNISSEURS ASSURANCES 122 organigramme REGLES DE DETERMINATION DES REMUNERATIONS DES MANDATAIRES SOCIAUX MONTANT DES REMUNERATIONS VERSEES AUX MANDATAIRES SOCIAUX REMUNERATION DU COMITE DE DIRECTION GENERALE SOMMES PROVISIONNEES POUR PENSIONS, RETRAITES OU AUTRES AVANTAGES 229 2

4 fonctionnement des organes d administration et de direction 231 salariés EVOLUTION DES EFFECTIFS ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL ET DUREE REMUNERATIONS 239 principaux actionnaires REPARTITION DU CAPITAL ET DES DROITS DE VOTE CONTROLE DIRECT OU INDIRECT DE FRANCE TÉLÉCOM 246 opérations avec des apparentés 247 informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats informations provenant de tiers, déclarations d experts et déclarations d intérêts 411 documents accessibles au public 413 informations sur les participations 415 assemblée générale PROJETS DE RESOLUTIONS A SOUMETTRE A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 26 MAI RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE FRANCE TÉLÉCOM RELATIF AUX RESOLUTIONS SOUMISES A L ASSEMBLEE GENERALE DES ACTIONNAIRES - EXERCICE RAPPORTS DES COMMISSAIRES AUX COMPTES 441 annexes au document de référence 451 GLOSSAIRE DES TERMES TECHNIQUES DOCUMENTS CONSOLIDES 251 GLOSSAIRE DES TERMES FINANCIERS DOCUMENTS SOCIAUX POLITIQUE DE DISTRIBUTION DES DIVIDENDES PROCEDURES JUDICIAIRES ET D ARBITRAGE CHANGEMENT SIGNIFICATIF DE LA SITUATION FINANCIERE OU COMMERCIALE 400 informations complémentaires 401 DOCUMENT ANNUEL ETABLI EN APPLICATION DE L ARTICLE DU REGLEMENT GENERAL DE L AUTORITE DES MARCHES FINANCIERS 460 TABLES DE CONCORDANCE CAPITAL SOCIAL ACTE CONSTITUTIF ET STATUTS ELEMENTS SUSCEPTIBLES D AVOIR UNE INCIDENCE EN CAS D OFFRE PUBLIQUE 407 contrats importants 409 3

5 nota Le présent document de référence vaut : prapport fi nancier annuel établi en application des articles L du Code monétaire et fi nancier et du Règlement général de l AMF ; prapport de gestion établi en application des articles L , L , L , L , L , L , L , L , L , L et L du Code de commerce, du Règlement Général de l AMF et 243 bis du Code Général des Impôts ; p rapport du Président sur la gouvernance et le contrôle interne établi en application de l article L du Code de commerce. Des tables de concordance entre les éléments obligatoires de ces rapports et le présent document de référence fi gure nt aux pages 462 à 464. Informations incorporées par référence En application de l article 28 du règlement (CE) n 809/2004, les informations suivantes sont incluses par référence dans le présent document : ples comptes consolidés et le rapport d audit correspondant fi gurant aux pages 58 à 160 du rapport fi nancier annuel 2007 constituant le tome 2 du document de référence D , ainsi que le rapport de gestion du Groupe fi gurant aux pages 5 à 56 du même document ; ples comptes consolidés et le rapport d audit correspondant fi gurant aux pages 89 à 197 du rapport fi nancier 2006 constituant le tome 2 du document de référence D , ainsi que le rapport de gestion du Groupe fi gurant aux pages 1 à 88 du même document. Les références à des sites Internet contenues dans le présent document sont données à titre informatif ; les informations contenues sur ces sites Internet ne sont pas incorporées par référence dans le présent document. Définition Dans le cadre du présent document de référence, sauf indication contraire, les termes la Société et France Télécom S.A. se réfèrent à la société France Télécom et les termes France Télécom, le Groupe et le groupe France Télécom à la société France Télécom et ses fi liales consolidées. Informations prospectives Le présent document contient des indications sur les objectifs de France Télécom, notamment à la section 6.1 Environnement et Stratégie et au chapitre 12 Information sur les tendances. Ces indications sont parfois identifi ées par l utilisation du futur, du conditionnel et des termes tels que s attendre à, devrait, estimer, croire ou pourrait. Bien que France Télécom estime que ses objectifs reposent sur des hypothèses raisonnables, ces informations sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, y compris des risques que nous pouvons actuellement ignorer ou considérer comme non signifi catifs, et il n existe pas de certitude que les événements attendus auront lieu ou que les objectifs énoncés seront effectivement atteints. Les facteurs importants susceptibles d entraîner des différences entre les objectifs énoncés et les réalisations effectives comprennent notamment : pl évolution globale de l activité économique et des marchés de France Télécom ; pl effi cacité de la stratégie d opérateur intégré y compris le succès de la marque Orange et des autres initiatives stratégiques, opérationnelles et fi nancières ; pla capacité de France Télécom de s adapter à la transformation continue du secteur des télécommunications ; pl évolution et les contraintes réglementaires ainsi que le résultat des litiges ; ples risques et incertitudes concernant les opérations internationales ; ples fl uctuations des taux de changes. France Télécom ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations prospectives sous réserve de la réglementation applicable, notamment les articles et suivants du règlement général de l AMF. Les risques les plus importants sont exposés au chapitre 4 Facteurs de risque. Glossaires Le glossaire des termes techniques et le glossaire des termes fi nanciers fi gurent aux pages 452, 458 et suivantes du présent document. 4

6 1 1. personne responsable 1.1 PERSONNE RESPONSABLE DES INFORMATIONS CONTENUES DANS LE DOCUMENT D ENREGISTREMENT Le Président-Directeur Général Didier LOMBARD 1.2 DECLARATION DE LA PERSONNE RESPONSABLE J atteste, après avoir pris toute mesure raisonnable à cet effet, que les informations contenues dans le présent document de référence sont, à ma connaissance, conformes à la réalité et ne comportent pas d omission de nature à en altérer la portée. J atteste, à ma connaissance, que les comptes sont établis conformément aux normes comptables applicables et donnent une image fi dèle du patrimoine, de la situation fi nancière et du résultat de la Société et de l ensemble des entreprises comprises dans la consolidation, et que le Rapport de gestion fi gurant en pages 138 à 190 du présent document de référence présente un tableau fi dèle de l évolution des affaires, des résultats et de la situation fi nancière de la Société et de l ensemble des entreprises comprises dans la consolidation ainsi qu une description des principaux risques et incertitudes auxquels elles sont confrontées. J ai obtenu des contrôleurs légaux des comptes une lettre de fi n de travaux, dans laquelle ils indiquent avoir procédé à la vérifi cation des informations portant sur la situation fi nancière et les comptes données dans le présent document ainsi qu à la lecture d ensemble du document. Les informations fi nancières historiques présentées dans ce document ont fait l objet de rapports des contrôleurs légaux qui contiennent les observations suivantes : Sans remettre en cause l opinion qu ils ont exprimée sur les comptes, les contrôleurs légaux, dans leur rapport sur les comptes consolidés de l exercice clos le 31 décembre 2008, fi gurant à la page 354 du présent document, ont fait une observation attirant l attention du lecteur sur la décision de la Commission européenne au titre du régime de taxe professionnelle telle que décrite dans la note 30 relative aux litiges ainsi qu une observation attirant l attention du lecteur sur le changement de méthode comptable relatif à la première application d IFRIC 13 Customer Loyalty Programmes à compter du 1 er janvier 2008 exposé à la note 1.2. Sans remettre en cause l opinion qu ils ont exprimée sur les comptes, les contrôleurs légaux, dans leur rapport sur les comptes annuels de l exercice clos le 31 décembre 2008, fi gurant à la page 397 du présent document, ont fait une observation attirant l attention du lecteur sur la décision de la Commission européenne au titre du régime de taxe professionnelle telle que décrite dans la note 9.1 relative aux litiges. Sans remettre en cause l opinion qu ils ont exprimée sur les comptes, les contrôleurs légaux, dans leur rapport sur les comptes consolidés de l exercice clos le 31 décembre 2007, fi gurant à la page 58 du r apport fi nancier annuel 2007 constituant le tome 2 du document de référence D , on fait une observation attirant l attention du lecteur sur la décision de la Commission européenne au titre du régime de taxe professionnelle telle que décrite dans la note 33 relative aux litiges. Sans remettre en cause l opinion qu ils ont exprimée sur les comptes, les contrôleurs légaux, dans leur rapport sur les comptes consolidés de l exercice clos le 31 décembre 2006, fi gurant à la page 89 du r apport fi nancier du document de référence D , ont fait une observation attirant l attention du lecteur sur la décision de la Commission européenne au titre du régime de taxe professionnelle telle que décrite dans la note 33 relative aux litiges. Paris, le 10 avril 2009 Le Président-Directeur Général Didier LOMBARD 5

7 6

8 2. contrôleurs légaux COMMISSAIRES AUX COMPTES TITULAIRES Ernst & Young Audit Représenté par Christian Chiarasini 11, allée de l Arche Paris La Défense Cedex Ernst & Young Audit a été nommé par arrêté interministériel du 18 septembre 1991, puis a été renouvelé par arrêtés interministériels du 14 mai 1997 et du 27 mai 2003 pour une période de six exercices. Deloitte & Associés Représenté par Etienne Jacquemin et Jean-Paul Picard 185, avenue Charles de Gaulle Neuilly sur Seine Cedex Deloitte Touche Tohmatsu (devenu Deloitte & Associés) a été nommé par arrêté interministériel du 27 mai 2003 pour une période de six exercices. 2.2 COMMISSAIRES AUX COMPTES SUPPLEANTS Auditex Tour Ernst & Young Faubourg de l Arche BEAS 7-9, villa Houssay Neuilly sur Seine Cedex 11, allée de l Arche Paris La Défense Cedex Auditex et BEAS ont été nommés par arrêté interministériel en date du 27 mai 2003 pour une période de six exercices. Les mandats de tous les Commissaires aux comptes expireront à l issue de l Assemblée Générale annuelle du 26 mai Le Conseil d administration du 24 mars 2009 a décidé de proposer à l Assemblée Générale le renouvellement des mandats de tous les Commissaires aux comptes (voir le chapitre 26 Assemblée Générale 2009 ). 7

9 8

10 3. informations fi nancières sélectionnées 3 Les informations fi nancières sélectionnées présentées ci-après, relatives aux exercices clos les 31 décembre 2004, 2005, 2006, 2007 et 2008, sont extraites des comptes consolidés qui ont été audités par Ernst & Young Audit et Deloitte & Associés. Les informations fi nancières sélectionnées portant sur les exercices clos les 31 décembre 2007 et 2008 doivent être lues conjointement avec : p le rapport de gestion du Groupe présenté au chapitre 9 Examen de la situation financière et du résultat ; ple glossaire des termes fi nanciers présenté en annexe (page 458 du présent document). p les comptes consolidés présentés au chapitre 20 Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats ; 3.1 COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE Montants établis en normes IFRS Chiffre d affaires, net ,0 % ,0 % ,0 % ,0 % ,0 % Marge brute opérationnelle ,3 % ,1 % ,9 % ,3 % ,7 % Résultat d exploitation ,2 % ,4 % ,5 % ,8 % ,4 % Résultat fi nancier (2 987) ( 5,6 %) (2 650) ( 5,0 %) (3 251) ( 6,3 %) (3 367) ( 7, %) (3 645) ( 8,0 %) Résultat net des activités poursuivies ,4 % ,9 % ,0 % ,9 % ,2 % Résultat net des activités cédées 0 0,0 % 0 0,0 % ,2 % 648 1,3 % 414 0,9 % Résultat net (attribuable aux actionnaires de FT S.A.) ,6 % ,9 % ,0 % ,9 % ,7 % Résultat net par action - de base (1) 1,56 2,42 1,59 2,28 1,23 Résultat net par action - dilué (1) 1,54 2,36 1,57 2,20 1,22 Dividende par action au titre de l exercice 1,40 (2) 1,30 1,20 1,00 0,48 (1) Résultats par action calculés sur une base comparable. (2) Sous réserve de l approbation de l Assemblée Générale Ordinaire des actionnaires du 26 mai BILAN CONSOLIDE Montants établis en normes IFRS Immobilisations incorporelles ( 1) Immobilisations corporelles nettes Total de l actif Endettement fi nancier net Capitaux propres attribuables aux actionnaires de FT S.A (1) Comprend les écarts d acquisition et les autres immobilisations incorporelles. 9

11 3 CASH informations financières sélectionnées FLOW ORGANIQUE 3.3 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDE Montants établis en normes IFRS Flux net de trésorerie généré par l activité Flux net de trésorerie affecté aux opérations d investissement (8 035) (6 881) (4 691) (11 677) (5 591) Dont acquisitions d immobilisations corporelles et incorporelles (7 140) (7 064) (7 039) (6 142) (5 141) Flux net de trésorerie lié aux opérations de fi nancement (6 057) (7 654) (9 271) (860) (7 346) Disponibilités et quasi-disponibilités à la clôture CASH FLOW ORGANIQUE Flux net de trésorerie généré par l activité Dont acquisitions d immobilisations corporelles et incorporelles (7 140) (7 064) (7 039) (6 142) (5 141) Augmentation /diminution des fournisseurs d immobilisations (76) (67) Produits de cession d actifs corporels et incorporels Cash fl ow organique

12 X 4. facteurs de risque 4.1 RISQUES LIES A L ACTIVITE DE FRANCE TÉLÉCOM RISQUES JURIDIQUES RISQUES LIES AUX MARCHES FINANCIERS 19 4 DOCUMENT DE REFERENCE 2008 / FRANCE TE LE COM 11

13 4 RISQUES facteurs de risque LIES A L ACTIVITE DE FRANCE TÉ LÉ COM Outre les informations contenues dans le présent document de référence, les investisseurs sont invités à prendre attentivement en considération les risques décrits ci-dessous avant de prendre leur décision d investissement. Ces risques, ou l un de ces risques, pourraient avoir un effet négatif sur les activités, la situation fi nancière ou les résultats de France Télécom. En outre, d autres risques, non encore actuellement identifi és ou considérés comme non signifi catifs par France Télécom, pourraient avoir le même effet négatif et les investisseurs pourraient perdre tout ou partie de leur investissement. Les risques présentés dans ce chapitre concernent : ples risques liés à l activité de France Télécom (voir la section 4.1) ; ples risques de nature juridique (voir la section 4.2) ; ples risques liés aux marchés fi nanciers (voir la section 4.3). Au sein de chaque section, les facteurs de risques sont présentés par ordre d importance décroissante, selon le jugement actuel de la société. La survenance de faits nouveaux externes ou propres à France Télécom est susceptible de modifi er à l avenir cet ordre d importance. Plusieurs autres chapitres traitent également de risques de façon importante : pen ce qui concerne les risques liés à la vulnérabilité de l infrastructure technique et les risques environnementaux, voir la section 6.5 Informations sociales et environnementales ; pen ce qui concerne les risques liés aux marchés fi nanciers, voir : p la note 27 Autres informations relatives à l exposition aux risques de marché de l annexe aux comptes consolidés pour la gestion des risques de taux, change, liquidité, covenants, contrepartie, et du marché des actions ; p la note 22 de l annexe aux comptes consolidés pour les instruments dérivés. Le cadre de gestion des risques de taux, change et liquidité est fi xé par le Comité trésorerie fi nancement. Voir la section L environnement de contrôle. pen ce qui concerne le plan d assurances, voir la section 6.10 Assurances. pplus généralement, le cadre de maîtrise des risques au sein du groupe France Télécom fait dans son ensemble l objet du rapport du Président sur la gouvernance et le contrôle interne. Voir la section 14.3 Contrôle interne et gestion des risques. pen ce qui concerne les risques liés à la réglementation et à la pression réglementaire, voir la section 6.8 Réglementation et la note 30 Litiges de l annexe aux comptes consolidés ; 4.1 RISQUES LIES A L ACTIVITE DE FRANCE TÉ LÉ COM La crise économique actuelle risque d affecter l activité de France Télécom de manière significative. La dégradation de l environnement fi nancier depuis le second semestre 2007 s est considérablement amplifi ée durant le second semestre La crise économique qui en résulte se traduit par un ralentissement prononcé de l économie mondiale qui risque de se prolonger et/ou de s aggraver. Le chiffre d affaires de France Télécom dépend des dépenses des ménages et des entreprises. La détérioration des conditions économiques et de l activité économique, la forte volonté des acteurs privés et publics de réduire leurs frais (y compris en s abstenant d acheter de nouveaux produits et services proposés), ainsi qu un retour éventuel à des conditions infl ationnistes sont autant d éléments qui pourraient affecter de manière importante l activité, le chiffre d affaires, et les résultats de France Telecom. De surcroît, les services liés au contenu constituent un relais de croissance de plus en plus important pour France Télécom. Dans un climat économique diffi cile, ces services pourraient être considérés par certains clients comme des services nonessentiels, entrainant une baisse de son chiffre d affaires et de ses perspectives de croissance. Aussi, dans l hypothèse où l économie et en particulier le niveau d activité et de croissance dans les marchés où France Télécom est présente ne se rétablissaient pas, ses résultats et sa condition fi nancière seraient affectés de manière signifi cative. En cas de détérioration accrue de l environnement économique, les investissements pourraient être revus en baisse afi n de préserver la génération de cash fl ow organique. Le Groupe considère disposer de fl exibilité dans le volume et le calendrier de son programme d investissement mais une réduction durable du niveau des investissements en dessous de certaines limites serait de nature à affecter la croissance future de France Télécom. Afin de faire face à l évolution rapide et profonde du secteur des télécommunications en France et à l étranger, France Télécom a opté pour une stratégie d opérateur intégré. Dans l hypothèse où cette stratégie s avérerait inefficace ou inadaptée aux défis présentés par l évolution de son secteur d activité, la situation financière de France Télécom et ses résultats pourraient en être négativement affectés. 12 DOCUMENT DE REFERENCE 2008 / FRANCE TE LE COM

14 facteurs de risque 4 RISQUES LIES A L ACTIVITE DE FRANCE TÉ LÉ COM L évolution rapide du secteur des télécommunications en France et à l étranger a conduit France Télécom à maintenir et à renforcer sa stratégie d opérateur intégré. Le programme de transformation de France Télécom en opérateur intégré s appuie sur le développement d offres de services convergents de téléphonie fi xe/téléphonie mobile/internet à haut débit, le renforcement de la marque Orange, la migration vers l internet, la croissance dans de nouveaux domaines d activité tels que le contenu, l audience ou l e-santé, l internationalisation du Groupe, et la réduction des coûts. Le succès de cette stratégie n est toutefois pas assuré et son échec pourrait avoir un impact négatif sur la situation fi nancière et les résultats de France Télécom. Si France Télécom ne réussissait pas à mettre en œuvre avec succès le modèle d opérateur intégré, ou n y parvenait pas complètement, les activités, la situation financière et les résultats de France Télécom seraient négativement affectés. Le succès de la mise en place de cette stratégie dépend des éléments suivants : pcapacité à mutualiser les différents réseaux, systèmes d information, plateformes de services, centres de services partagés et centres d appels, en renforçant dans tous les domaines l intégration du Groupe ; pcapacité à conduire de manière simultanée des actions de développement dans les domaines de la recherche et développement, des partenariats stratégiques, du marketing stratégique centralisé et du lancement d offres convergentes ; pcapacité à développer, à mettre en place et à commercialiser des services innovants, intégrés, multi-réseaux et multiterminaux faciles d accès et simples à utiliser ; pcapacité à proposer les services haut débit et les contenus multimédia répondant à la demande des clients sur un mode interactif, personnalisé, et multi-écrans ; pcapacité à réaliser la transformation accélérée des structures, des modes de fonctionnement, et de la structure des coûts du Groupe, avec notamment des économies sur les achats et les coûts de réseau ; pcapacité à conduire le développement des compétences du Groupe et à réaliser, notamment en France, le renouvellement des compétences dans les métiers clés en tirant parti de l accélération des départs en retraite ; pcapacité par des acquisitions à améliorer la présence du Groupe sur des marchés géographiques en forte croissance ; pcapacité à s adapter à une dégradation accrue de l environnement et de la situation économique, qui rendrait nécessaire un ajustement du niveau de ses investissements plus important que prévu. Si France Télécom ne réussissait pas à mettre en œuvre ce modèle d opérateur intégré, ou n y parvenait pas complètement, ou n y parvenait pas assez rapidement, ses activités, sa situation fi nancière et ses résultats pourraient être négativement affectés. France Télécom a adopté une stratégie de marque unique (Orange) qui pourrait ne pas rencontrer dans certains cas le succès escompté et qui pourrait amplifier tout problème d image. Cette stratégie est notamment fondée sur : ple regroupement des services et produits du Groupe sous la marque Orange et sur son utilisation pour les offres nouvelles telles que le multiplay ou les contenus ; ple développement de l attractivité de la marque Orange dans tous les pays où le Groupe est présent ; et pune attention particulière portée à la satisfaction des clients de la marque grâce à la pertinence et à la simplicité des services offerts, et à leur niveau de qualité. Si la mise en œuvre de la marque ne rencontrait pas le succès escompté ou si l image de la marque venait à être endommagée, notamment lors de son extension à de nouveaux services, produits ou pays, les activités, la situation fi nancière et les résultats de France Télécom pourraient en être négativement affectés. La transformation profonde du secteur des télécommunications se poursuit. Une déficience dans l adaptation de France Télécom aux avancées technologiques et aux nouveaux comportements des clients pourrait conduire à la perte de clients et de parts de marché dans des secteurs où France Télécom opère et affecter son chiffre d affaires, ses marges et ses résultats. Le secteur des télécommunications a connu de profonds changements ces dernières années et France Télécom estime que cette évolution se poursuit à un rythme toujours aussi rapide, avec l augmentation des débits sur le fi xe comme sur le mobile, une augmentation des performances des terminaux et des plates-formes du réseau et une généralisation des usages tout IP. Si France Télécom ne parvenait pas à adapter rapidement et pour un coût raisonnable ses réseaux, ses technologies (y compris les technologies acquises auprès de tiers grâce à des brevets, des licences et des partenariats), ses processus, et ses services, de façon à répondre à l évolution du secteur des télécommunications et aux attentes de ses clients, elle pourrait ne pas être en mesure de rivaliser avec ses concurrents. En conséquence, France Télécom pourrait perdre des clients, des parts de marchés ou devoir exposer des dépenses substantielles pour les conserver. Sa situation fi nancière, ses marges et ses résultats pourraient alors en être affectés. En outre, les nouvelles technologies que France Télécom choisit de développer, notamment la fi bre résidentielle (FTTH), pourraient engendrer des investissements signifi catifs, avec une rentabilité plus faible ou sur une période plus longue que prévu initialement. DOCUMENT DE REFERENCE 2008 / FRANCE TE LE COM 13

15 4 RISQUES facteurs de risque LIES A L ACTIVITE DE FRANCE TÉ LÉ COM La concurrence très vive dans le secteur des télécommunications, y compris de la part de nouveaux entrants, risque d affecter les ressources de France Télécom. France Télécom doit faire face à une concurrence très vive dans les principaux marchés sur lesquels elle opère. Cette concurrence a notamment conduit à une augmentation des dépenses de fi délisation, une baisse des tarifs (notamment sur le marché fi xe et plus récemment sur le marché mobile) et la nécessité de procéder à des nouveaux investissements importants. Sur le marché mobile en France, la concurrence pourrait encore s intensifi er avec l octroi d une quatrième licence 3G. En outre, de nouveaux acteurs issus de secteurs d activité non réglementés ou réglementés différemment (acteurs de l Internet tels que Yahoo, Google, MSN, Skype, ou acteurs de l audiovisuel) interviennent sur le marché des communications électroniques. Le groupe France Télécom s est fi xé comme objectif de développer à son tour son activité dans de nouveaux domaines connexes à son cœur de métier, notamment ceux de la mise à disposition de contenus, de l audience publicitaire, ou de l utilisation des technologies de l information et de la communication dans le domaine de la santé. Si ce développement échouait ou si les nouveaux acteurs réussissaient à se développer progressivement sur l ensemble de la chaîne de la valeur des communications électroniques, cela pourrait avoir à moyen terme comme effet : pune dégradation des tarifs et des marges des produits et services de France Télécom ; pune diminution de part de marché ; pl augmentation des coûts liés aux investissements dans les nouvelles technologies nécessaires pour conserver ses clients et ses parts de marché ; pet au total, une pression accrue sur les marges bénéfi ciaires de France Télécom. Pour plus d informations sur la concurrence dans chacun des secteurs d activité traditionnels (fi xe, mobiles, entreprises) du groupe France Télécom, voir le chapitre 6 Description des activités. Si la croissance du chiffre d affaires de la téléphonie mobile et de l Internet ralentissait par suite de la maturation de grands marchés européens et si le chiffre d affaires lié au développement des nouveaux services convergents, à haut débit et de contenu ne prenait pas le relais, le chiffre d affaires de France Télécom pourrait ne pas augmenter ou même diminuer, ce qui pourrait peser sur ses marges et nuire à sa rentabilité. Ces dernières années, l augmentation du chiffre d affaires de France Télécom à taux de change et à périmètre constants était principalement due à la rapide expansion de ses activités de communications mobiles et Internet, en ligne avec celle des marchés Internet et des communications mobiles en Europe. Toutefois, ces marchés manifestent déjà des signes de maturité, voire de saturation dans certains cas. Actuellement, une partie de la croissance du chiffre d affaires repose sur la capacité de France Télécom à proposer des services véhiculés par le haut débit et répondant à la demande des clients, notamment en termes de contenu multimédia. Si les marchés, particulièrement en France, en Pologne, au Royaume-Uni et en Espagne, ne continuaient pas à se développer notamment dans les domaines des services convergents, à haut débit et de contenu, alors que le chiffre d affaires des services de base (téléphonie fi xe et mobile, accès Internet) commencerait à stagner ou que la part de marché de France Télécom sur ces services serait en diminution, le chiffre d affaires de France Télécom pourrait ne pas augmenter ou même diminuer, ce qui pourrait affecter sa situation fi nancière et ses résultats. De même, l ensemble de ces marchés peut être affecté par la crise économique ou une intensifi cation de la concurrence (notamment à la suite de l octroi d une quatrième licence 3G), ce qui peut déboucher sur une diminution du chiffre d affaires plus rapide que prévu. Pour davantage d information sur l évolution du chiffre d affaires de France Télécom et de ses composantes en 2008, voir le Rapport de gestion du Groupe, section Chiffre d affaires. Pour plus d informations sur la concurrence dans chacun des secteurs d activité traditionnels (fi xe, mobiles, entreprises) dans lesquels opère le groupe France Télécom, voir le chapitre 6 Description des activités. Si France Télécom ne parvenait pas à réduire ses coûts, ses marges opérationnelles, sa situation financière et ses résultats pourraient être affectés de manière négative. France Télécom a notamment pour ambition de réduire ses coûts, en particulier ses coûts commerciaux ainsi que ses coûts fi xes qui demeurent, dans les pays où elle a le statut d opérateur historique, plus élevés que ceux de certains de ses concurrents. La maîtrise des dépenses d investissement est également un facteur critique de rentabilité. Cette maîtrise des coûts passe notamment par : pune capacité à mutualiser les différents réseaux, systèmes d information, plateformes de services, centres de services partagés et centres d appels, en renforçant dans tous les domaines l intégration du Groupe ; pune capacité à réaliser la transformation accélérée des modes d organisation et de fonctionnement, et de la structure des coûts du Groupe, avec notamment des économies sur les achats et les coûts de réseau, et l externalisation de certains services. Si France Télécom n y parvenait pas de manière suffi sante ou pas suffi samment rapidement, le niveau de ses marges, sa situation fi nancière et ses résultats pourraient en être négativement affectés. France Télécom a enregistré des écarts d acquisition importants à la suite des acquisitions réalisées depuis DOCUMENT DE REFERENCE 2008 / FRANCE TE LE COM

document de référence 2008

document de référence 2008 Société anonyme au capital de 10 459 964 944 euros Siège social : 6, place d Alleray 75505 Paris Cedex 15 RCS Paris 380 129 866 document de référence 2008 Le présent document de référence a été déposé

Plus en détail

le présent document ; le Rapport financier annuel.

le présent document ; le Rapport financier annuel. document de référence 2007 Le document de référence 2007 de France Télécom est constitué de deux tomes : le présent document ; le Rapport financier annuel. Société anonyme au capital de 10 4 57 3 95 644

Plus en détail

Sommaire. INFORMATIONS FINANCIÈRES SÉLECTIONNÉES 9 Éléments financiers clés de l année 2014 11 Principaux indicateurs financiers 11

Sommaire. INFORMATIONS FINANCIÈRES SÉLECTIONNÉES 9 Éléments financiers clés de l année 2014 11 Principaux indicateurs financiers 11 Document de référence Rapport fi nancier annuel Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 PERSONNES RESPONSABLES 3 1.1 Responsable du document de référence 4 1.2 Attestation du responsable du document

Plus en détail

groupe edf e 2011 NC re DoCuMeNT e réfé ent D De référence rapport FiNaNCier annuel o D 2011 edf groupe

groupe edf e 2011 NC re DoCuMeNT e réfé ent D De référence rapport FiNaNCier annuel o D 2011 edf groupe groupe EDF DOCUMENT de référence rapport financier annuel 2011 Société anonyme au capital de 924 433 331 euros Siège social : 22-30, avenue de Wagram 75382 Paris cedex 08 552 081 317 RCS Paris Groupe EDF

Plus en détail

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 3 JUIN 212 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 ETAT DE RESULTAT GLOBAL SEMESTRIEL... 2 RESULTAT NET HORS ELEMENTS NON RECURRENTS...

Plus en détail

Document de référence 2013 incluant le rapport financier annuel

Document de référence 2013 incluant le rapport financier annuel Document de référence 2013 incluant le rapport financier annuel 0 NRJ GROUP Document de référence 2013 incluant le rapport financier annuel Conformément à l article 212-13 du Règlement général de l Autorité

Plus en détail

DIRECTION DE LA COMMUNICATION

DIRECTION DE LA COMMUNICATION Document de base Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital social de 630.457.740 euros Siège social : 189-193, boulevard Malesherbes 75017 Paris 479 973 513 R.C.S. Paris DOCUMENT

Plus en détail

SRP GROUPE. Société anonyme au capital de 1 209 600 euros. Siège social : 1, rue des Blés ZAC Montjoie. 93212 La Plaine Saint-Denis Cedex France

SRP GROUPE. Société anonyme au capital de 1 209 600 euros. Siège social : 1, rue des Blés ZAC Montjoie. 93212 La Plaine Saint-Denis Cedex France SRP GROUPE Société anonyme au capital de 1 209 600 euros Siège social : 1, rue des Blés ZAC Montjoie 93212 La Plaine Saint-Denis Cedex France 524 055 613 R.C.S. Bobigny DOCUMENT DE BASE En application

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2012

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2012 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2012 16, rue de la Ville l Evêque - 75008 Paris (France) Tél. : +33 1 73 50 20 00 www.iliad.fr Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 PERSONNES RESPONSABLES 3 1.1 Responsable du

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE Société anonyme au capital social de 32.612.009,60 euros Siège social : 40-42 quai du Point du Jour 92100 Boulogne-Billancourt R.C.S. Nanterre 414 946 194 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE En application des articles

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Transferts. Nombre de titres 33.599 Echéance maximale moyenne Cours moyen de la 86,38 transaction Prix d exercice moyen Montants 2.902.

Transferts. Nombre de titres 33.599 Echéance maximale moyenne Cours moyen de la 86,38 transaction Prix d exercice moyen Montants 2.902. VICAT Société Anonyme au capital de 62.361.600 euros Siège social : Tour MANHATTAN 6 place de l Iris 92095 PARIS LA DEFENSE CEDEX 057 505 539 RCS Nanterre NOTE D INFORMATION RELATIVE A L AUTORISATION DEMANDEE

Plus en détail

PLAN D'OPTIONS DE SOUSCRIPTION D'ACTIONS SANOFI REGLEMENT DU PLAN SALARIES 2014

PLAN D'OPTIONS DE SOUSCRIPTION D'ACTIONS SANOFI REGLEMENT DU PLAN SALARIES 2014 5 mars 2014 PLAN D'OPTIONS DE SOUSCRIPTION D'ACTIONS SANOFI REGLEMENT DU PLAN SALARIES 2014 1. BENEFICIAIRES... 2 2. DUREE DU PLAN... 2 3. PRIX D EXERCICE DES OPTIONS... 2 4. CONDITIONS D EXERCICE... 2

Plus en détail

Norme comptable internationale 8 Méthodes comptables, changements d estimations comptables et erreurs

Norme comptable internationale 8 Méthodes comptables, changements d estimations comptables et erreurs Norme comptable internationale 8 Méthodes comptables, changements d estimations comptables et erreurs Objectif 1 L objectif de la présente norme est d établir les critères de sélection et de changement

Plus en détail

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Objectif 1 L objectif de la présente norme est de spécifier la comptabilisation d

Plus en détail

ACTUALISATION DU DOCUMENT DE BASE

ACTUALISATION DU DOCUMENT DE BASE Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 8 689 729,60 euros Siège social : 41, parc Club du Golf, 13856 Aix-en-Provence Cedex 3 399 275 395 RCS Aix-en-Provence ACTUALISATION

Plus en détail

CESAR Société Anonyme au capital social de 8 626 568,55 Siège social : ZI Clos Bonnet 154 Boulevard Jean Moulin 49400 SAUMUR

CESAR Société Anonyme au capital social de 8 626 568,55 Siège social : ZI Clos Bonnet 154 Boulevard Jean Moulin 49400 SAUMUR CESAR Société Anonyme au capital social de 8 626 568,55 Siège social : ZI Clos Bonnet 154 Boulevard Jean Moulin 49400 SAUMUR RCS Angers B 381 178 797 Siret : 381 178 797 00027 RAPPORT DE GESTION DU GROUPE

Plus en détail

AffiParis lance une augmentation de capital de 25,7 millions d euros avec maintien du droit préférentiel de souscription

AffiParis lance une augmentation de capital de 25,7 millions d euros avec maintien du droit préférentiel de souscription Paris, le 25 octobre 2011 AffiParis lance une augmentation de capital de 25,7 millions d euros avec maintien du droit préférentiel de souscription - EMISSION D ACTIONS AVEC MAINTIEN DU DROIT PREFERENTIEL

Plus en détail

Dans le présent document de référence, les expressions «EDF Energies Nouvelles» ou la «Société» désignent la société EDF Energies Nouvelles SA.

Dans le présent document de référence, les expressions «EDF Energies Nouvelles» ou la «Société» désignent la société EDF Energies Nouvelles SA. Dans le présent document de référence, les expressions «EDF Energies Nouvelles» ou la «Société» désignent la société EDF Energies Nouvelles SA. L expression le «Groupe» désigne le groupe de sociétés constitué

Plus en détail

OFFRE PUBLIQUE MIXTE SIMPLIFIEE

OFFRE PUBLIQUE MIXTE SIMPLIFIEE OFFRE PUBLIQUE MIXTE SIMPLIFIEE VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE INITIEE PAR ET ALLIANZ HOLDING FRANCE SAS PRESENTEE PAR Goldman Sachs International Rothschild & Cie Banque Calyon INFORMATIONS RELATIVES

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

SOCIÉTÉ BIC Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières 92 110 Clichy Société Anonyme au capital de 197 481 206.82 EUR 552 008 443 R.C.S.

SOCIÉTÉ BIC Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières 92 110 Clichy Société Anonyme au capital de 197 481 206.82 EUR 552 008 443 R.C.S. Page 1 sur 8 SOCIÉTÉ BIC Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières 92 110 Clichy Société Anonyme au capital de 197 481 206.82 EUR 552 008 443 R.C.S. Nanterre Note d information émise par SOCIÉTÉ BIC en

Plus en détail

Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751

Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751 Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751 Ce rectificatif est disponible sur le site de l AMF ( www.amf-france.org) et auprès

Plus en détail

Note d information émise à l occasion de la mise en œuvre du programme de rachat d actions propres soumis à l Assemblée Générale Mixte du 28 juin 2006

Note d information émise à l occasion de la mise en œuvre du programme de rachat d actions propres soumis à l Assemblée Générale Mixte du 28 juin 2006 MONTUPET S.A. SA au capital de 17.489.161,04 euros Siège social : 202 quai de Clichy - 92110 CLICHY RC NANTERRE B 542 050 794 ------------------------------------------ Note d information émise à l occasion

Plus en détail

Tarkett. Siège social : 2, rue de l Égalité, 92748 Nanterre Cedex. 352 849 327 RCS Nanterre DOCUMENT DE RÉFÉRENCE

Tarkett. Siège social : 2, rue de l Égalité, 92748 Nanterre Cedex. 352 849 327 RCS Nanterre DOCUMENT DE RÉFÉRENCE Tarkett Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 318 613 480 euros Siège social : 2, rue de l Égalité, 92748 Nanterre Cedex 352 849 327 RCS Nanterre DOCUMENT DE RÉFÉRENCE En

Plus en détail

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des participations

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 abc Le 13 mai 2010 BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 Le bénéfice net présenté attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 84 millions de $CA pour le trimestre terminé

Plus en détail

RENAULT (sa) REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RENAULT (sa) REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION RENAULT (sa) REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le présent règlement a pour objet de définir les règles et modalités de fonctionnement du Conseil d administration et de ses comités, ainsi

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

Ces réalisations sont conformes aux objectifs pour l année 2014, à savoir :

Ces réalisations sont conformes aux objectifs pour l année 2014, à savoir : COMMUNIQUE DE PRESSE Rabat, le 29 avril 2014 RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er TRIMESTRE 2014 Une performance conforme aux objectifs annuels : - Retour à une légère croissance du chiffre d affaires (+0,4%),

Plus en détail

Société Anonyme au capital de 9.108.420 Siège social : Immeuble «Le Clemenceau I» 205 avenue Georges Clemenceau 92024 NANTERRE Cedex

Société Anonyme au capital de 9.108.420 Siège social : Immeuble «Le Clemenceau I» 205 avenue Georges Clemenceau 92024 NANTERRE Cedex Société Anonyme au capital de 9.108.420 Siège social : Immeuble «Le Clemenceau I» 205 avenue Georges Clemenceau 92024 NANTERRE Cedex R.C.S. NANTERRE B 331 408 336 NOTE d INFORMATION ETABLIE SUITE A LA

Plus en détail

515 606 904 : 45, - 92200 552 059 024 RCS

515 606 904 : 45, - 92200 552 059 024 RCS Société Anonyme au capital de 515 606 904 euros Siège social : 45, rue de Villiers - 92200 Neuilly-sur-Seine 552 059 024 RCS Nanterre www.thalesgroup.com NOTE D INFORMATION EMISE A L OCCASION DE LA MISE

Plus en détail

SODITECH INGENIERIE SA

SODITECH INGENIERIE SA RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 SODITECH INGENIERIE SA E-mail : contact@soditech.com - Site web : www.soditech.com 1 SOMMAIRE ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER 3 Responsable

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Contrôleurs légaux des comptes

Contrôleurs légaux des comptes Contrôleurs légaux des comptes 15 15.1. Responsables du contrôle des comptes 197 15.2. Honoraires 198 15.3. Rapports des Commissaires aux Comptes 199 15.1. Responsables du contrôle des comptes Commissaires

Plus en détail

Document de référence 2013 Rapport financier annuel

Document de référence 2013 Rapport financier annuel Document de référence 2013 Rapport financier annuel Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 PERSONNES RESPONSABLES 3 1.1 Responsable du document de référence 4 1.2 Attestation du responsable du document

Plus en détail

Worldline Société anonyme au capital de 79 028 274 euros. Siège Social : 80 quai Voltaire, Immeuble River Ouest, 95870 Bezons 378 901 946 RCS Pontoise

Worldline Société anonyme au capital de 79 028 274 euros. Siège Social : 80 quai Voltaire, Immeuble River Ouest, 95870 Bezons 378 901 946 RCS Pontoise Worldline Société anonyme au capital de 79 028 274 euros Siège Social : 80 quai Voltaire, Immeuble River Ouest, 95870 Bezons 378 901 946 RCS Pontoise DOCUMENT DE BASE En application de son règlement général,

Plus en détail

ELEMENTS CLES DE L ANNEE 2011

ELEMENTS CLES DE L ANNEE 2011 RESULTATS ANNUELS 2011 Paris, le 8 mars 2012 Free : des recrutements record avec une part de marché de 35% en 2011 Accélération de la croissance du Groupe grâce au succès de la Freebox Révolution : un

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

Power Corporation du Canada annonce ses résultats financiers du deuxième trimestre et du premier semestre de 2015 et ses dividendes

Power Corporation du Canada annonce ses résultats financiers du deuxième trimestre et du premier semestre de 2015 et ses dividendes COMMUNIQUÉ P O U R P U B L I C A T I O N I M M É D I A T E Tous les montants sont en dollars canadiens, sauf indication contraire. Les lecteurs sont priés de se reporter aux sections intitulées «Mesures

Plus en détail

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 2) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 14 AVRIL 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge)

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 2) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 14 AVRIL 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge) Ce document est la traduction du Supplément n 2 au Prospectus de Base rédigé en anglais qui a été approuvé par la FSMA. En cas de contradictions entre la version anglaise et la version française du Supplément

Plus en détail

Bienvenue. Cédric Testut Direction des Relations Actionnaires. Annecy, 5 octobre 2010

Bienvenue. Cédric Testut Direction des Relations Actionnaires. Annecy, 5 octobre 2010 Bienvenue Cédric Testut Direction des Relations Actionnaires Annecy, 5 octobre 2010 avertissement cette présentation contient des informations prospectives concernant l activité de France Télécom, notamment

Plus en détail

515 592 876 : 45, - 92526 552 059 024 RCS

515 592 876 : 45, - 92526 552 059 024 RCS Société Anonyme au capital de 515 592 876 euros Siège social : 45, rue de Villiers - 92526 Neuilly-sur-Seine 552 059 024 RCS Nanterre www.thalesgroup.com Note d information émise à l occasion de la mise

Plus en détail

TESSI Société Anonyme au capital de 5 746 006 Euros Siège Social : 177, cours de la Libération 38100 GRENOBLE R.C.S : GRENOBLE B 071 501 571

TESSI Société Anonyme au capital de 5 746 006 Euros Siège Social : 177, cours de la Libération 38100 GRENOBLE R.C.S : GRENOBLE B 071 501 571 TESSI Société Anonyme au capital de 5 746 006 Euros Siège Social : 177, cours de la Libération 38100 GRENOBLE R.C.S : GRENOBLE B 071 501 571 NOTE D INFORMATION EMISE A L OCCASION DU PROGRAMME DE RACHAT

Plus en détail

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées)

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées) Informations financières consolidées sélectionnées au Tour Ariane 5, place de la Pyramide 92088 Puteaux La Défense Cedex Informations financières consolidées sélectionnées au COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS EXERCICE 2013

COMPTES CONSOLIDÉS EXERCICE 2013 4 COMPTES CONSOLIDÉS EXERCICE 2013 1 Compte de résultat consolidé 2 2 État de résultat global consolidé 3 3 Bilan consolidé 4 4 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 5 Tableau de variation des capitaux

Plus en détail

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010 Société anonyme au capital de 7 0407 543 Euros Siège social : 60, boulevard Thiers 42007 SAINT-ETIENNE 433 925 344 R.C.S. Saint Etienne APE 741 J Exercice social : du 1 er janvier au 31 décembre COMPTES

Plus en détail

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 Relatif aux modalités de première application du règlement du CRC n 99-02 par les sociétés dont les instruments

Plus en détail

aux Comptes et Attestation

aux Comptes et Attestation Rapports des Commissaires aux Comptes et Attestation page.1. Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes annuels* 186.2. Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes consolidés* 188.3.

Plus en détail

Security to be free. Chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l année 2006

Security to be free. Chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l année 2006 Security to be free Chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l année 2006 Olivier Piou Charles Desmartis Directeur Général Directeur Financier Avertissement Le présent document ne constitue ni une offre

Plus en détail

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2008 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL...1

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2008 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL...1 a GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 3 JUIN 28 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL...1 BILAN CONSOLIDE SEMESTRIEL : ACTIF...2 BILAN CONSOLIDE SEMESTRIEL : PASSIF...3

Plus en détail

MESSAGE AUX ACTIONNAIRES. Chers actionnaires,

MESSAGE AUX ACTIONNAIRES. Chers actionnaires, MESSAGE AUX ACTIONNAIRES Chers actionnaires, Le chiffre d affaires pour le premier trimestre clos le 27 avril 2013 a diminué de 1,5 % pour s établir à 56,9 millions de dollars, contre 57,8 millions de

Plus en détail

la conformité LES PRINCIPES D ACTION

la conformité LES PRINCIPES D ACTION La fonction Conformité au sein de BNP Paribas La fonction Conformité a été créée en décembre 2004, en anticipation de nouvelles dispositions du règlement 97-02 sur le contrôle interne des établissements

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX OBLIGATIONS D INITIÉ

POLITIQUE RELATIVE AUX OBLIGATIONS D INITIÉ POLITIQUE RELATIVE AUX OBLIGATIONS D INITIÉS APPROUVÉE PAR LE COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE MISE EN CANDIDATURE LE 25 AVRIL 2013 APPROUVÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 2 MAI 2013 - 2 - POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

Gestion des risques et contrôle interne

Gestion des risques et contrôle interne Gestion des risques 41 Gestion des risques et contrôle interne Le Conseil d Administration de GBL est responsable de l évaluation des risques inhérents au groupe GBL et de l effi cacité du contrôle interne.

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS Société Générale Exercice clos le 31 décembre 2014 Aux Actionnaires, En exécution de la mission qui nous a été confiée par votre assemblée générale,

Plus en détail

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES SOFT COMPUTING TRANSITION AUX 1- CONTEXTE DE LA PUBLICATION 2- ORGANISATION DU PROJET DE CONVERSION 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES 4- TABLEAU DE RAPPROCHEMENT DES CAPITAUX PROPRES

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2010

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2010 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2010 NEXITY Société anonyme au capital de 261.324.385 euros Siège social : 1, terrasse Bellini TSA 48200 92919 Paris La Défense Cedex 444 346 795 RCS Nanterre DOCUMENT DE RÉFÉRENCE

Plus en détail

FONDS DE REVENU SUPREMEX : RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2009

FONDS DE REVENU SUPREMEX : RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2009 COMMUNIQUÉ Source : Contact : Fonds de revenu Supremex Stéphane Lavigne, CA Vice-président et chef de la direction financière (514) 595-0555 FONDS DE REVENU SUPREMEX : RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE

Plus en détail

Rapport des Commissaires aux comptes sur les comptes annuels

Rapport des Commissaires aux comptes sur les comptes annuels Rapport des Commissaires aux comptes sur les comptes annuels Société Générale Exercice clos le 31 décembre 2012 En exécution de la mission qui nous a été confiée par votre Assemblée générale, nous vous

Plus en détail

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière IFRS 1 Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière Objectif 1 L objectif de la présente Norme est d assurer que les premiers

Plus en détail

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PRÉPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL AINSI QUE SUR LES PROCÉDURES DE CONTRÔLE INTERNE MISES EN PLACE PAR LA SOCIÉTÉ

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

Numericable SFR. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2015. (Non auditées)

Numericable SFR. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2015. (Non auditées) 1, Square Bela Bartok 75015 Paris COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE (NON AUDITE) Période de 3 mois close le (en millions d'euros) 31 mars 2015 31 mars 2014 Chiffre d'affaires 2 740 328 Achats externes (1 489)

Plus en détail

TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES

TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES Capital Réserves Résultat Capitaux propres Totaux Dont Part des tiers Au 1 er janvier 2005 873.168 3.551.609-842.682 3.582 095 456.924 Affectation résultat 2004-842.682

Plus en détail

La société de participations fi nancières "SOPARFI"

La société de participations fi nancières SOPARFI La société de participations fi nancières "SOPARFI" 3 Sommaire Introduction 4 Caractéristiques juridiques 5 A. Généralités B. Les formes de sociétés les plus utilisées pour la création de SOPARFI Caractéristiques

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE

RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE I. EVENEMENTS SIGNIFICATIFS DE LA PERIODE Le 1 er semestre de la société a été l occasion d un changement de direction de la société Anevia avec la nomination de Laurent Lafarge

Plus en détail

QUESTIONS ECRITES PRESENTEES PAR UN OU PLUSIEURS ACTIONNAIRES A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 17 SEPTEMBRE 2009

QUESTIONS ECRITES PRESENTEES PAR UN OU PLUSIEURS ACTIONNAIRES A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 17 SEPTEMBRE 2009 GENERIX Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital social de 7.162.690 euros 6 rue du Moulin de Lezennes 59650 Villeneuve d Ascq 377 619 150 RCS Lille QUESTIONS ECRITES PRESENTEES

Plus en détail

Chiffre d affaires consolidé de 6 347 millions d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés)

Chiffre d affaires consolidé de 6 347 millions d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés) 14.18 Prises de commandes en hausse de 25 % à 9,1 milliards d euros Chiffre d affaires de 6,3 milliards d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés) Marge opérationnelle

Plus en détail

PRESENTATION INVESTISSEURS DECEMBRE 2014

PRESENTATION INVESTISSEURS DECEMBRE 2014 PRESENTATION INVESTISSEURS DECEMBRE 2014 Avertissement Le présent document contient des déclarations concernant l avenir. Solocal Group considère que ses attentes sont fondées sur des suppositions raisonnables,

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

Transgene : comptes semestriels 2012

Transgene : comptes semestriels 2012 Transgene : comptes semestriels 2012 Consommation de trésorerie en ligne avec les attentes et trésorerie globale de 121,4 millions d euros à fin juin 2012 Important news-flow à venir Strasbourg, France,

Plus en détail

Norme comptable internationale 1 Présentation des états financiers

Norme comptable internationale 1 Présentation des états financiers Norme comptable internationale 1 Présentation des états financiers Objectif 1 La présente norme prescrit la base de présentation des états financiers à usage général, afin qu ils soient comparables tant

Plus en détail

COMITÉ D AUDIT. minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération;

COMITÉ D AUDIT. minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération; COMITÉ D AUDIT 1. Composition et quorum minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération; seuls des administrateurs indépendants,

Plus en détail

SOCIÉTÉ BIC Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières 92 110 Clichy Société Anonyme au capital de 205 952 534.32 EUR 552 008 443 R.C.S.

SOCIÉTÉ BIC Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières 92 110 Clichy Société Anonyme au capital de 205 952 534.32 EUR 552 008 443 R.C.S. 1 SOCIÉTÉ BIC Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières 92 110 Clichy Société Anonyme au capital de 205 952 534.32 EUR 552 008 443 R.C.S. Nanterre Note d information émise par SOCIÉTÉ BIC en vue de la mise

Plus en détail

DSCG session 2008 UE4 Comptabilité et audit Corrigé indicatif DOSSIER 1 - INFORMATION FINANCIERE

DSCG session 2008 UE4 Comptabilité et audit Corrigé indicatif DOSSIER 1 - INFORMATION FINANCIERE DSCG session 2008 UE4 Comptabilité et audit Corrigé indicatif DOSSIER 1 - INFORMATION FINANCIERE 1. Points que le président doit faire figurer dans l information à mettre à disposition des actionnaires

Plus en détail

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR SON DEUXIÈME TRIMESTRE

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR SON DEUXIÈME TRIMESTRE Pour diffusion immédiate DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR SON DEUXIÈME TRIMESTRE MONTRÉAL (Québec), le 12 septembre 2012 Dollarama inc. (TSX : DOL) («Dollarama» ou la «Société») fait état aujourd

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 25 février 215 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES RÉSULTATS ANNUELS RÉSULTATS EN LIGNE AVEC LES ATTENTES BONNES PERFORMANCES COMMERCIALES RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT : 888 MILLIONS D EUROS RÉSULTAT

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS 2013

ÉTATS FINANCIERS 2013 ÉTATS FINANCIERS 2013 ÉTATS FINANCIERS 2013 2 AIRBUS GROUP ÉTATS FINANCIERS 2013 1 2 3 4 5 Q ÉTATS FINANCIERS 2013 1 2 3 4 5 EADS N.V. États fi nanciers consolidés (IFRS) 5 Notes annexes aux États fi

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS / 31 DÉCEMBRE 2011

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS / 31 DÉCEMBRE 2011 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS / 31 DÉCEMBRE 2011.1 ÉTAT CONSOLIDÉ DE LA SITUATION FINANCIÈRE 228.2 RÉSULTAT CONSOLIDÉ 231.3 ÉTAT CONSOLIDÉ DES PRODUITS ET CHARGES RECONNUS SUR LA PÉRIODE 232. ÉTAT DES VARIATIONS

Plus en détail

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions 1 CONSTRUCTIONS INDUSTRIELLES DE LA MEDITERRANEE (CNIM) Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 6 056 220 Euros Siège social : PARIS (75008) 35, rue de Bassano RCS PARIS 662

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Sèvres, le 28 avril 2015 Progression de la croissance Internet à +4,1%, chiffre d affaires consolidé en légère baisse et renforcement des partenariats avec les grands acteurs du web

Plus en détail

LE CHÂTEAU PUBLIE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET SES RÉSULTATS DE FIN D EXERCICE

LE CHÂTEAU PUBLIE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET SES RÉSULTATS DE FIN D EXERCICE COMMUNIQUÉ DE PRESSE LE CHÂTEAU PUBLIE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET SES RÉSULTATS DE FIN D EXERCICE Montréal, le 1 er mai 2015 Chef de file au Canada, Le Château (TSX : CTU.A), une marque de

Plus en détail

Règles d évaluation 7. AUTRES DISPOSITIONS PRINCIPES GENERAUX ACTIF 7.1. LIMITES DE PASSATION DES ORDRES 7.2. DEFINITIONS B. ACTIFS INCORPORELS

Règles d évaluation 7. AUTRES DISPOSITIONS PRINCIPES GENERAUX ACTIF 7.1. LIMITES DE PASSATION DES ORDRES 7.2. DEFINITIONS B. ACTIFS INCORPORELS 7. AUTRES DISPOSITIONS 7.1. LIMITES DE PASSATION DES ORDRES L annexe 4 reprend les limites auxquelles le gestionnaire d actifs doit se conformer. 7.2. DEFINITIONS Afi n de lever toutes équivoques sur l

Plus en détail

Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015

Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015 Relations presse : Christel Lerouge Tél. : 01 47 54 50 71 Relations Investisseurs : Vincent Biraud Tél. : 01 47 54 50 87 Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015 Chiffre d

Plus en détail

Tarkett S.A. Société anonyme au capital de 316 108 260 euros Siège social : 2, rue de l Égalité, 92748 Nanterre ACTUALISATION DU DOCUMENT DE BASE

Tarkett S.A. Société anonyme au capital de 316 108 260 euros Siège social : 2, rue de l Égalité, 92748 Nanterre ACTUALISATION DU DOCUMENT DE BASE Tarkett S.A. Société anonyme au capital de 316 108 260 euros Siège social : 2, rue de l Égalité, 92748 Nanterre ACTUALISATION DU DOCUMENT DE BASE La présente actualisation a été déposée auprès de l Autorité

Plus en détail

Des résultats opérationnels 2011 marqués par la baisse des volumes dans un marché en décroissance et par la hausse du coût des matières premières

Des résultats opérationnels 2011 marqués par la baisse des volumes dans un marché en décroissance et par la hausse du coût des matières premières Communiqué de presse Paris, le 9 mars 2012 Des résultats opérationnels 2011 marqués par la baisse des volumes dans un marché en décroissance et par la hausse du coût des matières premières Accord de principe

Plus en détail

Rapport Financier Semestriel

Rapport Financier Semestriel Rapport Financier Semestriel au 31 décembre 2010 Sommaire Eléments financiers du premier semestre 2010-2011 Rapport d activité 1 Comptes consolidés intermédiaires résumés 3 Rapport des commissaires aux

Plus en détail

OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT portant sur les actions de la société. (anciennement dénommée FORINTER) OFI PE Commandité

OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT portant sur les actions de la société. (anciennement dénommée FORINTER) OFI PE Commandité OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT portant sur les actions de la société (anciennement dénommée FORINTER) initiée par OFI PE Commandité présentée par INFORMATIONS RELATIVES AUX CARACTÉRISTIQUES DE OFI PE Commandité

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

OPÉRATIONS DE CESSION

OPÉRATIONS DE CESSION OPÉRATIONS DE CESSION Anticipation des difficultés de mise en œuvre de la norme IFRS 5 «Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées» Paris le 23/09/2014 Sandra Dujardin Antoine

Plus en détail

DANONE Document de Référence 2008

DANONE Document de Référence 2008 DANONE Document de Référence 2008 1 2 3 4 PERSONNES RESPONSABLES 2 1.1 Responsable du Document de Référence 2 1.2 Attestation du responsable du Document de Référence 2 COMMISSAIRES AUX COMPTES 3 INFORMATIONS

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 S O M M A I R E ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 3 COMPTES 4 Bilan Compte de résultat Tableau de financement Annexes des comptes semestriels

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 27 MAI 2014 EXPOSE DES MOTIFS DES RESOLUTIONS 1- EXPOSE DES MOTIFS DES RESOLUTIONS A TITRE ORDINAIRE

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 27 MAI 2014 EXPOSE DES MOTIFS DES RESOLUTIONS 1- EXPOSE DES MOTIFS DES RESOLUTIONS A TITRE ORDINAIRE ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 27 MAI 2014 EXPOSE DES MOTIFS DES RESOLUTIONS 1- EXPOSE DES MOTIFS DES RESOLUTIONS A TITRE ORDINAIRE Les trois premières résolutions qui sont soumises à votre vote portent sur

Plus en détail

Résultats annuels 2011. 22 février 2012

Résultats annuels 2011. 22 février 2012 Résultats annuels 2011 22 février 2012 Sommaire Profil du groupe Spir Communication Résultats consolidés 2011 Médias Généralistes Médias Thématique Immobilier Médias Thématique Automobile Imprimeries Distribution

Plus en détail