Épreuve collaborative

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Épreuve collaborative"

Transcription

1 Épreuve collaborative Pour chaque partie, la grille permet d apprécier, selon quatre niveaux, les compétences développées dans le sujet par le candidat. Pour cela, elle s appuie sur des indicateurs traduisant les critères fixés (voir ci - dessous). Niveau A : les indicateurs choisis apparaissent dans leur quasi-totalité. Niveau B : les indicateurs choisis apparaissent partiellement. Niveau C : les indicateurs choisis apparaissent de manière insuffisante. Niveau D : les indicateurs choisis ne sont pas présents. 1 ère partie (5 points) Présenter le problème lié à l utilisation d indium dans les panneaux solaires à long terme. Grille d évaluation de la présentation Compétences A B C D Pertinence de la présentation/problématique Argumentation Connaissances scientifiques Culture générale Structuration de la présentation Communication Passage à une note sur 5 points - majorité de A : note entre 4 ou 5 (majorité de A et aucun C ou D : 5) - majorité de B : note entre 2 et 4 (uniquement des B : 3) - majorité de C : entre 1 et 3 (uniquement des C : 2) - majorité de D entre 0 et 2 (uniquement des D : 0 ; dès qu il y a d autres niveaux que le D : 1 ou 2) 1

2 2 ème partie (10 points) Grille d évaluation de la résolution de problème L indium dans les panneaux solaires Compétences Capacités A B C D S approprier Identifier les grandeurs physiques pertinentes, leur attribuer un symbole Donner un sens aux quatre documents Analyser Identifier les principales étapes de la résolution Identifier les grandeurs physiques inconnues et non précisées : Nombre de panneaux à fabriquer en 2015 Masse d indium contenu dans un panneau Masse d indium obtenu par recyclage Faire une hypothèse : la totalité des écrans LCD sont collectés et recyclés. Faire la synthèse et proposer une démarche de résolution Réaliser Surface à installer en 2015 Calculer la puissance moyenne d un panneau solaire d un m² à partir de l énergie transformée. Estimation du taux d accroissement de la puissance de panneaux solaires installée dans le monde (40%) Détermination de la puissance totale de panneaux solaire installée en 2015 Détermination de la puissance des panneaux de type CIGS installée en 2015 (2% du total) Détermination de la surface de cellules d un m² correspondante Recyclage : Écriture des ½ éq. redox Calcul de la quantité de matière théorique d indium obtenue par un écran Calculer la quantité de matière expérimentale (puis la masse) obtenue pour un écran Calculer la masse d indium à récupérer pour les 20,5 millions d écrans Détermination de la masse d indium nécessaire pour 1 m² de cellule Détermination du pourcentage massique d indium dans l alliage présent dans les panneaux. Déduction de la surface masse d indium nécessaire pour produire tous les panneaux CIGS Valider Identifier d éventuelles erreurs aberrantes Discuter des conséquences d un résultat En déduire une réponse à la question posée Communiquer Rédiger un document de qualité (diaporama, autre présentation visuelle ; orthographe, grammaire) Transmettre de l information de manière synthétique et claire Résumer sa démarche S exprimer à l oral avec aisance Écoute et réactivité aux réponses du jury Passage à une note sur 10 points - majorité de A : note entre 8 ou 10 (majorité de A et aucun C ou D : 9) - majorité de B : note entre 6 et 8 (uniquement des B : 7) - majorité de C : entre 2 et 6 (uniquement des C : 5) - majorité de D entre 0 et 4 (uniquement des D : 0 ; dès qu il y a d autres niveaux que le D : 2 ou 4) 2

3 Repères pour l évaluation et éléments de correction Il s agit de repères donnés pour l évaluation : la démarche de résolution proposée n est nullement normative et toute autre démarche, bien argumentée et utilisant de manière pertinente tous les éléments d information fournis sera évaluée positivement. Identifier les grandeurs physiques pertinentes, leur attribuer un S approprier symbole Donner un sens aux quatre documents On cherche à savoir si la production d indium issu de la filière recyclage sera suffisante pour produire la totalité des panneaux solaires utilisant de l indium en Le document 1 nous renseigne de la capacité de panneaux solaires photovoltaïques (tous type confondus) pour différentes année et nous indique que la tendance d évolution pour 2015est la même que les années précédentes. On apprend également qu un m² de cellule solaire produit une énergie de 172 kwh. Enfin on rappelle la relation entre l énergie convertie et la puissance d un convertisseur. Le document 2 nous informe que certains panneaux solaires utilisent de l indium : filière CIS. Cette filière représente 2% de la puissance mondiale des cellules solaires installées. On apprend qu un m² de cellule de type CIGS contient 5,0g d alliage contenant de l indium. On trouve également la composition de cet alliage dans ce document. Le document 3 présente l indium en tant que métal et réducteur dont le couple est donné dans ce paragraphe. On apprend que les ressources en indium ne sont pas illimitées et que les réserves d indium sont de tonnes en L indium est utilisé dans les écrans LCD et les cellules photovoltaïques. On apprend que la quantité d écrans (de taille moyenne entre toutes les tailles, tv, téléphone, ordinateur est de 15 ) contenant de l indium jeté chaque année est d environ 20,5 millions Le document 4 nous présente une technique de recyclage se basant sur l électrolyse pour purifier l indium. On y apprend que la cathode permet de réduire l ion indium III pour obtenir de l indium métallique purifié. Cette étape est réalisée avec un rendement de 85%. On trouve également des données sur l expérience consistant à recycler l indium contenu dans un écran de 15. Analyser Identifier les principales étapes de la résolution Identifier les grandeurs physiques inconnues et non précisées : Nombre de panneaux à fabriquer en 2015 Masse d indium contenu dans un panneau Masse d indium obtenu par recyclage Faire une hypothèse : la totalité des écrans LCD sont collectés et recyclés. Faire la synthèse et proposer une démarche de résolution Les étapes possibles du raisonnement sont : Déduire de l énergie produite la puissance d un panneau de 1m² Estimer la capacité de panneaux à produire en 2015 (taux d accroissement + 2% du total) Calcul de la surface de panneau CIGS à produire en 2015 Calcul de la masse d indium présent dans un panneau solaire Calcul de la masse d indium nécessaire pour tout produire D autre part, calcul de la masse d indium que l on peut récupérer d un écran L.C.D. de 15 Hypothèse sur le fait que tous les écrans LCD seraient collectés puis recyclés Calcul de la masse que l on pourrait récupérer Comparaison des résultats. 3

4 Surface à installer en 2015 Calculer la puissance moyenne d un panneau solaire d un m² à partir de l énergie transformée. Estimation du taux d accroissement de la puissance de panneau solaire installée dans le monde (40%) Détermination de la puissance totale de panneaux solaire installée en 2015 Détermination de la puissance des panneaux de type CIGS installée en 2015 (2%) Détermination de la surface de panneau correspondante Réaliser Détermination de la masse d indium nécessaire pour 1 m² de panneaux Détermination du pourcentage massique d indium dans l alliage présent dans les panneaux. Calcul de la masse d indium pour 1m² Calcul de la masse d indium pour produire tous les panneaux CIGS Recyclage : Écriture des ½ équations redox Calcul de la quantité de matière théorique (puis la masse) d indium obtenue par un écran de 15 Calculer la masse expérimentale obtenue pour un écran Calculer la masse pour les 20,5 millions d écrans Surface à installer en 2015 Un panneau solaire de 1 m² convertit sur une année Cela correspond à une puissance de : De plus l évolution sur les dernières années est d environ 40 % par an : (idem pour 2015) Année capacité installée (GW) 1,32 1,60 2,39 3,35 4,69 6,56 9,19 12,86 18,01 25,21 35,30 Taux d'évolution (n/n-1) 1,21 1,49 1,40 1,40 1,40 1,40 1,40 1,40 1,40 1,40 CIS (2% total) en GW 0,03 0,03 0,05 0,07 0,09 0,13 0,18 0,26 0,36 0,50 0,71 On a donc une puissance de 0,71 GW installée pour 2015 en ce qui concerne les couches minces de type CIGS. Sachant qu un panneau de 1 m² a une puissance de 19,6 W, on peut en déduire la surface nécessaire pour atteindre 0,71 GW. 4

5 Détermination de la masse d indium nécessaire pour 1 m² de panneaux Un panneau contient 5,0 g d alliage CuIn 0,7 Ga 0,3 Se 2 L indium représente un pourcentage massique de : Il faut donc Pour produire tous les panneaux de type CIGS, il faudrait donc Recyclage : Le recyclage d un écran de 15 produit par électrolyse : Au cours de cette électrolyse, on a : 1) à l anode (cément) en milieu aqueux : 2) à la cathode milieu en aqueux : D après la relation du document 4 : On a donc Ce qui nous donne : Cette étape d électrolyse s effectue avec un rendement de 85 %. On a alors. Chaque écran de 15 permet de récupérer. Tous les ans, c est l équivalent de 20,5 millions (2, ) d écrans en fin de vie On peut potentiellement avoir : 5

6 Valider Identifier d éventuelles erreurs aberrantes Discuter des conséquences d un résultat En déduire une réponse à la question posée On a. Le recyclage ne peut donc pas combler la demande en indium. On obtient un ratio d environ 40 %. Même si cette valeur est significative, il s agit de la fourchette haute car on a fait l hypothèse que tous les écrans LCD seraient recyclés. Cette valeur permet cependant de prolonger la durée de vie de l utilisation de l indium qui sinon bénéficie d un sursis de seulement ans d après les chiffres du doc 3. Ce sujet ne fait nulle part référence au cout du recyclage qui pour être développé doit être viable économiquement (cout de revient inférieur à l exploitation de la ressource issue du minerai) Remarque : Si la présentation présente des erreurs de calcul amenant à un résultat aberrant et qu il soit reconnu comme tel, évaluer cette compétence avec indulgence. Communiquer Rédiger un document de qualité (diaporama, autre présentation visuelle ; orthographe, grammaire) Transmettre de l information de manière synthétique et claire Résumer sa démarche S exprimer à l oral avec aisance Ecoute et réactivité aux réponses du jury 3 ème partie (5 points) Entretien avec le jury Après la présentation des deux parties, le jury sera amené, à poser des questions, pour évaluer la compréhension du sujet, pour demander d argumenter sur les choix, de développer des arguments, de faire avancer éventuellement une démarche de résolution non aboutie, d améliorer le modèle retenu pour la résolution, de corriger d'éventuelles erreurs et de répondre à des questions diverses liées à la problématique étudiée. L'évaluation de cette partie s effectuera par compétences : capacité d écoute et d analyse des questions, coopération au sein de l équipe pour construire et formuler une réponse, qualité des réponses, répartition des temps de parole, culture scientifique, communication. Grille d évaluation de l entretien avec le jury Passage à une note sur 5 points Compétences A B C D Argumentation Connaissances scientifiques Culture générale Communication - majorité de A : note entre 4 ou 5 (majorité de A et aucun C ou D : 5) - majorité de B : note entre 2 et 4 (uniquement des B : 3) - majorité de C : entre 1 et 3 (uniquement des C : 2) - majorité de D entre 0 et 2 (uniquement des D : 0 ; dès qu il y a d autres niveaux que le D : 1 ou 2) 6

Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21

Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21 Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21 Prendre contact avec les élèves et expliquer les objectifs du cours. Lire et observer une synthèse de documents Français, les épreuves du BTS, Nathan technique,

Plus en détail

Les ions nitrate dans l eau. Type de ressources : Activité : résolution de problème à partir de résultats expérimentaux

Les ions nitrate dans l eau. Type de ressources : Activité : résolution de problème à partir de résultats expérimentaux PhysiqueChimie Programme de Terminale S Les ions nitrate dans l eau Thème : Agir Economiser les ressources et respecter l environnement Contrôle de la qualité par dosage Type de ressources : Activité :

Plus en détail

Véhicule hybride et impact environnemental

Véhicule hybride et impact environnemental Physique-Chimie Programme de première S Véhicule hybride et impact environnemental Thème : Agir Convertir l'énergie et économiser les ressources Type de ressources : activité documentaire : résolution

Plus en détail

Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat

Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat I. Utilisation de l énergie solaire dans l habitat. Activité 1 : Le potentiel énergétique du Soleil sur Terre. L un des enjeux énergétiques majeurs

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS PROPOSÉES PAR LE RESEAU DES GRETA Année 2014-2015

CATALOGUE DES FORMATIONS PROPOSÉES PAR LE RESEAU DES GRETA Année 2014-2015 CATALOGUE DES FORMATIONS PROPOSÉES PAR LE RESEAU DES GRETA Année 2014-2015 Dispositif de à l insertion professionnelle des personnels en contrat aidé Assistant Scolaire aux Enfants Handicapés (ASEH) Assistant

Plus en détail

Piscine, une baignade? Notions et contenus : Variation de température et transformation physique d un système par transfert thermique.

Piscine, une baignade? Notions et contenus : Variation de température et transformation physique d un système par transfert thermique. Physique-Chimie Programme de première S Piscine, une baignade? Thème : Lois et modèle Cohésion et transformation de la matière Type de ressources : activité documentaire : résolution de problème Notions

Plus en détail

DS SPÉCIALITÉ. Doc. 1 : Voiture à hydrogène. Doc. 2 : Panneaux photovoltaïques

DS SPÉCIALITÉ. Doc. 1 : Voiture à hydrogène. Doc. 2 : Panneaux photovoltaïques DS SPÉCIALITÉ Monsieur Greenroad, dirigeant d une société de taxis, est soucieux de l'environnement. Afin de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et ainsi améliorer le bilan carbone de son entreprise,

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Épreuve de physique-chimie série STI2D et STL spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire Exemple de sujet Durée 3 heures - coefficient 4 A l exclusion de tout

Plus en détail

Réactions d oxydoréduction

Réactions d oxydoréduction Réactions d oxydoréduction Ce document a pour objectif de présenter de manière synthétique quelques bases concernant les réactions d oxydoréduction et leurs principales applications que sont les piles

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL- SPCL Épreuve de physique chimie Corrigé Session de juin 2014 Antilles Guyane. 30/06/2014 http://www.udppc.asso.

Baccalauréat STI2D et STL- SPCL Épreuve de physique chimie Corrigé Session de juin 2014 Antilles Guyane. 30/06/2014 http://www.udppc.asso. Baccalauréat STI2D et STL- SPCL Épreuve de physique chimie Corrigé Session de juin 2014 Antilles Guyane 30/06/2014 http://www.udppc.asso.fr PARTIE A : BESOINS EN ÉNERGIE ÉLECTRIQUE ET SOLUTION DU MOTEUR

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

BTS COMMUNICATION VISUELLE options A et B CALENDRIER - SESSION 2012

BTS COMMUNICATION VISUELLE options A et B CALENDRIER - SESSION 2012 Annexe I BTS COMMUNICATION VISUELLE options A et B CALENDRIER - SESSION 2012 EPREUVES DATES HORAIRES Culture générale et expression Lundi 14 mai 2012 14h00-18h00 ECRITS Démarche créative Mardi 15 et mercredi

Plus en détail

COMMERCIALISATION D UN CONCEPT DE RECEPTION

COMMERCIALISATION D UN CONCEPT DE RECEPTION COMMERCIALISATION D UN CONCEPT DE RECEPTION Objectifs Accueillir et prendre en charge le client. Écouter le client, repérer ses attentes et ses besoins. Repérer avec le client les impératifs liés à la

Plus en détail

CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF DE 1 ÈRE CLASSE DE CHANCELLERIE NATURE DES ÉPREUVES

CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF DE 1 ÈRE CLASSE DE CHANCELLERIE NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF DE 1 ÈRE CLASSE DE CHANCELLERIE NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS EXTERNE : I - Épreuves écrites d'admissibilité : 1 Epreuve consistant à partir d'un texte d'ordre général d

Plus en détail

Commercial-e. Document pour les professeurs/es

Commercial-e. Document pour les professeurs/es Commercial-e Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Compétences du parcours

Plus en détail

UTILISATION D UNE PILE À COMBUSTIBLES PREMIERE PARTIE : L ELECTROLYSE.

UTILISATION D UNE PILE À COMBUSTIBLES PREMIERE PARTIE : L ELECTROLYSE. UTILISATION D UNE PILE À COMBUSTIBLES I. NIVEAU ET REFERENCE AU PROGRAMME. Ce document peut être utilisé en classe de terminale scientifique en complément de la partie du programme (partie C de chimie)

Plus en détail

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :..

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. S APP ANA Compétences évaluées Extraire l information utile Exploiter l information

Plus en détail

LES A'CROCs DE L'INFO le photovoltaique

LES A'CROCs DE L'INFO le photovoltaique LES A'CROCs DE L'INFO le photovoltaique Pourquoi utiliser du Silicium? Le silicium est abondant sur terre. Il représente environ 25 % en masse de l écorce terrestre, ce qui permet de le considérer comme

Plus en détail

Solaire Photovoltaïque

Solaire Photovoltaïque Solaire Photovoltaïque Halle des écomatériaux Une halle provisoire dès 2011 Une halle définitive fin 2012 Des espaces dédiés à la pédagogie autour de la performance énergétique et des matériaux Des maquettes

Plus en détail

Informations générales 1. Planning détaillé du projet 3. Le brief de conception 4. Le site d'agence 7. La soutenance 10. Le rapport de projet 10

Informations générales 1. Planning détaillé du projet 3. Le brief de conception 4. Le site d'agence 7. La soutenance 10. Le rapport de projet 10 Sommaire Informations générales 1 Planning détaillé du projet 3 Le brief de conception 4 Le site d'agence 7 La soutenance 10 Le rapport de projet 10 Suivi de projet et professeurs ressources Informations

Plus en détail

ÉlectrotechniqueÉnergie Équipements Communicants

ÉlectrotechniqueÉnergie Équipements Communicants Baccalauréat Professionnel ÉlectrotechniqueÉnergie Équipements Communicants Bac Pro EEEC Electro 1 Baccalauréat Professionnel électrotechnique énergie équipements communicants E1 - Epreuve scientifique

Plus en détail

Épreuves du concours

Épreuves du concours Épreuves du concours 1. Quelles sont les épreuves écrites d admissibilité? 2. Quelle est l épreuve orale d admission? 3. Quel est le programme des épreuves? 4. Qui sont les membres du jury? Les épreuves

Plus en détail

RAPPORT DU JURY ================ CONCOURS DE SECRETAIRE D ADMINISTRATION DE L EDUCATION NATIONALE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ================

RAPPORT DU JURY ================ CONCOURS DE SECRETAIRE D ADMINISTRATION DE L EDUCATION NATIONALE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ================ ACADEMIE DE GRENOBLE -+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+ RAPPORT DU JURY ================ CONCOURS DE SECRETAIRE D ADMINISTRATION DE L EDUCATION NATIONALE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ================ SESSION

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET M13

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET M13 TP M13 Page 1/5 ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET M13 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une fiche descriptive du matériel

Plus en détail

Indice de performance

Indice de performance Indice de performance Facteur de qualité pour l'installation photovoltaïque Contenu L'indice de performance est l'une des valeurs les plus importantes pour l'évaluation de l'efficacité d'une installation

Plus en détail

contact@station-energy.com

contact@station-energy.com STATION ENERGY est un fournisseur spécialisé de solutions d électrification pour les pays africains. Nos produits innovants sont développés pour répondre aux besoins d énergie : du besoin basique de la

Plus en détail

CLASSE DE SECONDE. Enseignement d Exploration PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE

CLASSE DE SECONDE. Enseignement d Exploration PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE CLASSE DE SECONDE Enseignement d Exploration Création et Innovation Technologique Dossier de Travail PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE En vous basant sur des recherches Internet et les

Plus en détail

Travail de Maturité. Guide de travail 2014-2015. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13

Travail de Maturité. Guide de travail 2014-2015. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13 Travail de Maturité Guide de travail 2014-2015 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13 Tables des matières 1. Qu est-ce que le travail de maturité? 2. Planification générale du travail

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Épreuve EP1 : Préparation de la réalisation d une installation électrique Coefficient : 4 - UP1 Objectifs de l épreuve

Épreuve EP1 : Préparation de la réalisation d une installation électrique Coefficient : 4 - UP1 Objectifs de l épreuve Annexe II b Définition des épreuves Épreuve EP1 : Préparation de la réalisation d une installation électrique Coefficient : 4 - UP1 Objectifs de l épreuve Cette épreuve valide tout ou partie des compétences

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

IFSI. Le concours d entrée. Michèle Eckenschwiller Maître de conférences en sciences de l éducation

IFSI. Le concours d entrée. Michèle Eckenschwiller Maître de conférences en sciences de l éducation IFSI Le concours d entrée Michèle Eckenschwiller Maître de conférences en sciences de l éducation Fabienne Sonzogni Professeure certifiée en sciences médico-sociales Laurent Turquat Professeur de culture

Plus en détail

Epreuve de soutenances de rapports de stage en BTS biotechnologies Bilan et préconisations

Epreuve de soutenances de rapports de stage en BTS biotechnologies Bilan et préconisations Epreuve de soutenances de rapports de stage en BTS biotechnologies Bilan et préconisations Ce document a été rédigé à partir : - du compte-rendu de la réunion du 21 janvier 2010 où étaient présents des

Plus en détail

Atelier 2 Les activit acti és vit exp e érimen érim t en ales t

Atelier 2 Les activit acti és vit exp e érimen érim t en ales t Atelier 2 Les activités expérimentales Les axes de réflexion de cet atelier De l importance des consignes à la mise en activité des élèves L incidence de la construction de la situation proposée L incidence

Plus en détail

Rapport du jury 2012 Concours d accès au cycle préparatoire de directeur d hôpital

Rapport du jury 2012 Concours d accès au cycle préparatoire de directeur d hôpital Rapport du jury 2012 Concours d accès au cycle préparatoire de directeur d hôpital 1- Statistiques du concours 2012 : 1.1- postes, de inscrits, présents, admissibles et admis : Année Postes ouverts Inscrits

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel

Baccalauréat Professionnel Baccalauréat Professionnel EPREUVE de PREVENTION SANTE ENVIRONNEMENT (P.S.E) par CONTROLE EN COURS DE FORMATION (C.C.F). D après le BOEN n 20 du 20 mai 2010 Ensemble documentaire Dossier CCF à destination

Plus en détail

C.A.P. Groupement B : Hygiène Santé Chimie et procédés. Session 2013. Durée : 2 heures Coefficient : 2

C.A.P. Groupement B : Hygiène Santé Chimie et procédés. Session 2013. Durée : 2 heures Coefficient : 2 C.A.P. Groupement B : Hygiène Santé Chimie et procédés Session 2013 Épreuve : Mathématiques - Sciences Physiques Durée : 2 heures Coefficient : 2 Spécialités concernées : Agent polyvalent de restauration

Plus en détail

Annexe 1 : Illustration de la démarche :

Annexe 1 : Illustration de la démarche : Annexe 1 : Illustration de la démarche : ETAPE 1 : Travail sur les représentations des élèves. Capacités visées : Questionner un sujet, identifier une problématique, développer son esprit critique. Dossier

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

USAIN BOLT. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1...

USAIN BOLT. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1... USAIN BOLT Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève 1... 5 Fiche élève 2... 6 Narration de séances et productions d élèves... 7 1 Fiche professeur USAIN BOLT Niveaux et objectifs pédagogiques

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2 Exemple de sujet n 2 Page 1/7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES EXEMPLE DE SUJET n 2 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche

Plus en détail

Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle

Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle Exercice106 Une pile de torche de f.é.m. E = 4,5 V de résistance interne r = 1,5 Ω alimente une ampoule dont le filament a une résistance R = 4 Ω dans les

Plus en détail

PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION CAHIER DES CHARGES DES ETUDES DE FAISABILITE

PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION CAHIER DES CHARGES DES ETUDES DE FAISABILITE PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION CAHIER DES CHARGES DES ETUDES DE FAISABILITE Introduction Dans un contexte où le système de soutien actuel au photovoltaïque incite à injecter sur le réseau la totalité

Plus en détail

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE (Préparation : 5 heures -- Exposé et Questions : 1 heure) Rapport établi par : P.J. BARRE, E. JEAY, D. MARQUIS, P. RAY, A. THIMJO 1. PRESENTATION DE L EPREUVE 1.1.

Plus en détail

OLYMPIADES RÉGIONALES DE CHIMIE (2003/2004) Centre du JURA

OLYMPIADES RÉGIONALES DE CHIMIE (2003/2004) Centre du JURA Partie 1 (sur12) page1/2 étude d un rouge à lèvres 1.a. Citer 3 composants entrant dans la composition d un rouge à lèvres. /1,5 1.b. Préciser leur rôle /1,5 2. Quel espèce chimique naturelle trouve-t-on

Plus en détail

Les installations Photovoltaïques Raccordées au réseau

Les installations Photovoltaïques Raccordées au réseau Mis en œuvre par la: Modes de Financement des projets solaires en Tunisie Les installations Photovoltaïques Raccordées au réseau Ghada Bel Hadj Ali Tunis, le 27 Octobre 2014 10.11.2014 Seite 1 Ce qu il

Plus en détail

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF)

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) 1. Historique Apparition du CCF : - en 1990 dans le règlement

Plus en détail

QUELLE EST LA SUPERFICIE DE TON ETABLISSEMENT?

QUELLE EST LA SUPERFICIE DE TON ETABLISSEMENT? QUELLE EST LA SUPERFICIE DE TON ETABLISSEMENT? FICHE PROFESSEUR NIVEAUX ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES 6 e : mise en œuvre des notions de périmètre et d aire 5 e : réactivation des notions précédentes. MODALITES

Plus en détail

Vélo électrique MEDIA

Vélo électrique MEDIA Vélo électrique MEDIA Présentation de l épreuve Durée : 4 heures Cette épreuve n est pas une épreuve écrite, il n est donc pas demandé de rédiger de compte rendu. Toutefois, les dessins, les schémas et

Plus en détail

S organiser autrement

S organiser autrement S organiser autrement Dominique Tibéri enseignant en cycle 3 et formateur à l IUFM Nancy (54) propose ici une alternative à la préparation de classe telle qu elle est demandée par l Institution. Préparer

Plus en détail

DM n o 5 TS1 2011 La fusion : énergie des étoiles, énergie d avenir. 1 Fusion dans le Soleil

DM n o 5 TS1 2011 La fusion : énergie des étoiles, énergie d avenir. 1 Fusion dans le Soleil DM n o 5 TS1 11 La fusion : énergie des étoiles, énergie d avenir 1 Fusion dans le Soleil 1.1 Le Soleil Les premiers scientifiques à s interroger sur l origine de l énergie du Soleil furent W. Thomson

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN STS M A T H S S T S Animation académique Taverny lundi 24 mars 2014 et Savigny sur Orge vendredi 28 mars 2014 PREMIERS REPÈRES Les programmes de STS ont été

Plus en détail

ARRÊTÉ DU PRÉSIDENT ET DES QUESTEURS N 14-095 DU 6 NOVEMBRE 2014. (Extrait relatif à la réglementation du concours d agent)

ARRÊTÉ DU PRÉSIDENT ET DES QUESTEURS N 14-095 DU 6 NOVEMBRE 2014. (Extrait relatif à la réglementation du concours d agent) R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ ARRÊTÉ DU PRÉSIDENT ET DES QUESTEURS N 14-095 DU 6 NOVEMBRE 2014 (Extrait relatif à la réglementation du concours d agent) Article premier

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX Coefficient 8 Durée 4 heures Aucun document autorisé Calculatrice

Plus en détail

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE FRANÇAIS 12 e année Date: mars-juin 2015 Course Code: FRA 4U Enseignante: Mme L. Campagna et Mme Ducatel NOM DE L ÉLÈVE : Projet : Projet autonome Durée de l unité

Plus en détail

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE Thème : L eau CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 Domaine : Eau et énergie CORRIGE 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE 2.1. Enoncé L'alimentation électrique d'une navette spatiale

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves Annexe II c Définition des épreuves Épreuve EP.1 : Épreuve d étude d un projet de construction Unité UP 1 Coefficient : 4 1 - Contenu de l épreuve Cette épreuve recouvre tout ou partie des compétences

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 8 26/09/2013 16:49 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence : Licence Sciences, technologies, santé mention Informatique

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Nombres complexes Forme trigonométrique d un complexe Exercices corrigés

Nombres complexes Forme trigonométrique d un complexe Exercices corrigés Nombres complexes Forme trigonométrique d un complexe Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : affixe d un point, représentation d un point-image dans le plan complexe, argument

Plus en détail

extraire et organiser l information utile

extraire et organiser l information utile 2009-2010 Sciences Physiques Liste des compétences (évaluables en vert / flous?? en bleu) Rechercher, Observer, recenser les informations extraire et organiser l information utile Je sais trouver les informations

Plus en détail

Les Énergies renouvelables - ENR Energie photovoltaïque (système photovoltaïque) 3 ème partie Oléron : le 21 avril 2010, Marc Delalande Site : www.enr-photovoltaique-17.fr, marc.delalande@online.fr Exemple

Plus en détail

Je décide: De faire réaliser aux élèves une tâche complexe. Pour cela, je cherche une situation déclenchante et une démarche d investigation.

Je décide: De faire réaliser aux élèves une tâche complexe. Pour cela, je cherche une situation déclenchante et une démarche d investigation. Je veux : Faire acquérir une connaissance : «les chromosomes sont constitués d A.D.N.» Développer des capacités : «Je ne sais pas lesquelles mais j ai envie de faire un TP, chose peu courante en 3 ème.»

Plus en détail

Modélisation du panneau solaire hybride «solaire2g»

Modélisation du panneau solaire hybride «solaire2g» Modélisation du panneau solaire hybride «solaire2g» Lucien BLANC 1 1 Institut Universitaire des Systèmes Thermiques Industriels, CNRS/université de Provence Technopôle de Château-Gombert, Marseille Résumé

Plus en détail

RDP : Bilan carbone d une centrale électrique thermique au gaz

RDP : Bilan carbone d une centrale électrique thermique au gaz 1S Thème : AGIR RDP : Bilan carbone d une centrale électrique thermique au gaz DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Compétences exigibles du B.O. Initier les élèves de première S à la démarche

Plus en détail

DIPLÔME APPROFONDI DE LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME APPROFONDI DE LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME APPROFONDI DE LANGUE FRANÇAISE Niveau C2 du Cadre européen commun de référence pour les langues NATURE DES ÉPREUVES DURÉE NOTE SUR 1 2 Compréhension et production orales Epreuve en trois parties

Plus en détail

Concours Infirmier 2015 Notice d inscription

Concours Infirmier 2015 Notice d inscription IFSI - IFAS Jura-Nord Centre hospitalier Louis Pasteur 6 rue Jean Flamand - 39100 DOLE Tél: 03.84.79.41.40 Mail : ifsi.secretariat@ch-dole.fr Site Internet : http://ifsi.ch-dole.fr Concours Infirmier 2015

Plus en détail

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD! Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!) 1. Réaliser la note sur l auteur (bien lire le document, utiliser Internet)

Plus en détail

Les FAQ du solaire. 200 Voie JULIA 06110 Le CANNET. : contact@adlynx.fr : http://www.adlynx.fr

Les FAQ du solaire. 200 Voie JULIA 06110 Le CANNET. : contact@adlynx.fr : http://www.adlynx.fr Les FAQ du solaire. 1. Un panneau solaire doit être installé en extérieur Vrai et faux. Un panneau solaire, quel qu'il soit, est composé d'un matériau semiconducteur qui absorbe l'énergie lumineuse - les

Plus en détail

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES 51 Epreuve EP1 : ANALYSE ET COMMUNICATION TECHNOLOGIQUES UP1 Coefficient 4 Finalité et objectifs de l épreuve L épreuve vise à évaluer la capacité du candidat à mobiliser

Plus en détail

ASSOCIATION LIBANAISE POUR LA MAITRISE DE L ENERGIE et l ENVIRONNEMENT. La LETTRE. Numéro 22 Mai 2012

ASSOCIATION LIBANAISE POUR LA MAITRISE DE L ENERGIE et l ENVIRONNEMENT. La LETTRE. Numéro 22 Mai 2012 Evaluation d une Installation Photovoltaïque au Liban Elie Zorba Tables de matières: I. Introduction 3 II. Dimensionnement 4 III. Analyse de rentabilité économique 11 IV. Etude de l impact environnemental

Plus en détail

L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire

L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2007 Thème 2 L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire Seïtaro YAMAKAWA Université d Economie d Osaka bpr5000?saturn.dti.ne.jp De nos jours, dans beaucoup

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2013 2014 MATHS/STATS. 1 Généralités sur les tests statistiques 2

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2013 2014 MATHS/STATS. 1 Généralités sur les tests statistiques 2 UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2013 2014 Master d économie Cours de M. Desgraupes MATHS/STATS Document 4 : Les tests statistiques 1 Généralités sur les tests

Plus en détail

CORRECTION ET ÉVALUATION DE LA LANGUE dans les cégeps Compilation par Jean-Sébastien Ménard

CORRECTION ET ÉVALUATION DE LA LANGUE dans les cégeps Compilation par Jean-Sébastien Ménard 1 X X Entre 5 % et 10 %. Pour les matières où le français est au cœur de l apprentissage, possibilité d aller au-delà de 10 %. CORRECTION ET ÉVALUATION DE LA LANGUE dans les cégeps Compilation par Jean-Sébastien

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Liste des formations : Développement personnel

Liste des formations : Développement personnel Liste des formations : Développement personnel Gamme de formation 06 LES 5 OUTILS ESSENTIELS DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL POUR... 7108 DEVELOPPER SA PRESENCE POUR MIEUX COMMUNIQUER http://www.cegos.fr/formation-ameliorer-ses-relationsprofessionnelles/p-0106-

Plus en détail

PREPARATION AUX CONCOURS DE PERSONNELS D ENCADREMENT. Information sur l encadrement : les concours, l organisation de la préparation académique.

PREPARATION AUX CONCOURS DE PERSONNELS D ENCADREMENT. Information sur l encadrement : les concours, l organisation de la préparation académique. PREPARATION AU CONCOURS DE PERSONNEL D ENCADREMENT DIRECTION et INSPECTION ANNEE 2013-2014 PREPARATION AUX CONCOURS DE PERSONNELS D ENCADREMENT Ordre du jour Ouverture par Madame Annick BAILLOU, DAASEN.

Plus en détail

Terminale BEP Construction et topographie

Terminale BEP Construction et topographie Terminale BEP Construction et topographie Epreuve : MATHÉMATIQUES - SCIENCES PHYSIQUES Mathématiques Exercice I, II, III Note :... / 10 Durée : 2 heures Sciences Physiques Exercice IV, V, VI et VII Note

Plus en détail

Mathématiques contextualisées et technologie: le cas des hypothèques Partie 1 : présentation

Mathématiques contextualisées et technologie: le cas des hypothèques Partie 1 : présentation GRMS 2007 GRMS 2007 Mathématiques contextualisées et technologie: le cas des hypothèques Partie 1 : présentation André Boileau et Maurice Garançon, UQAM Vous êtes-vous déjà demandé comment font les banques

Plus en détail

Concours externe de technicien supérieur principal du développement durable (TSPDD)

Concours externe de technicien supérieur principal du développement durable (TSPDD) MINISTERE DE L ECOLOGIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ENERGIE SG/DRH/RM1 RAPPORT DU JURY Concours externe de technicien supérieur principal du développement durable (TSPDD) Session 2013 Affaire suivie

Plus en détail

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Partie IV Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Forum santé et environnement 24/11 et 25/11 Pour chaque intervention, notez ce que vous avez retenu. Les addictions : Le don d organes

Plus en détail

Mémoire professionnel - document cadre de la filière secondaire I

Mémoire professionnel - document cadre de la filière secondaire I Haute école pédagogique Filière Enseignement secondaire 1 Avenue de Cour 33 CH 1014 Lausanne www.hepl.ch Mémoire professionnel - document cadre de la filière secondaire I Afin de ne pas surcharger le texte,

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LES EPREUVES DE SELECTION A L ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION

INFORMATIONS SUR LES EPREUVES DE SELECTION A L ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS Centre Hospitalier et Universitaire de Dijon 12 Boulevard Maréchal de Lattre de Tassigny BP 77908 21079 DIJON CEDEX 03.80.29.35.02 Site internet : http//: www.ifsidijon.fr

Plus en détail

BEP/CAP SECTEUR 4. A lire attentivement par les candidats

BEP/CAP SECTEUR 4. A lire attentivement par les candidats BEP/CAP SECTEUR 4 A lire attentivement par les candidats Le clarté des raisonnements et la qualité de la rédaction interviendront pour une part importante dans l appréciation des copies. L usage des instruments

Plus en détail

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Isabel Urdapilleta Responsable Pédagogique du Master 1 psychologie sociale,

Plus en détail

2/ DIFFICULTES A L ECRIT

2/ DIFFICULTES A L ECRIT Adaptations Primaire Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustifs) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP Date de l évaluation Nom et fonction du membre du jury Nom et prénom du candidat Entreprise du candidat Activités Industrielles de Boulangerie Ce guide est destiné à chaque membre du jury Guide individuel

Plus en détail

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE FORMATION EN ACHATS STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE , cabinet conseil spécialisé en stratégie, organisation d entreprise vous assiste dans vos choix stratégiques et vous accompagne dans

Plus en détail

Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ).

Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ). Remédiation 5 ème Panneaux solaires et habitat ORGANISATION Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ). Chaque élève (ou groupe d élève)

Plus en détail

URCA UFR LETTRES ET SCIENCES HUMAINES L1S2 - TECHNIQUES D EXPRESSION

URCA UFR LETTRES ET SCIENCES HUMAINES L1S2 - TECHNIQUES D EXPRESSION URCA UFR LETTRES ET SCIENCES HUMAINES L1S2 - TECHNIQUES D EXPRESSION 2012/2013 PARTIE 1 : METHODOLOGIE DU RESUME Le résumé est la reformulation d un texte en un nombre de mots restreint, c est une épreuve

Plus en détail

2. Comment recharger un accumulateur? Capacités Connaissances Exemples d activités. Savoir que : un accumulateur se recharge à l aide d un courant

2. Comment recharger un accumulateur? Capacités Connaissances Exemples d activités. Savoir que : un accumulateur se recharge à l aide d un courant 5 Programme du chapitre 1. Quelle est la différence entre une pile et un accumulateur? Pourquoi éteindre ses phares quand le moteur est arrêté? Capacités Connaissances Exemples d activités Réaliser une

Plus en détail

(document de soutien)

(document de soutien) Considérations pour établir les mesures d adaptation à mettre en place en situation d évaluation (document de soutien) Mai 2011 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Direction de l adaptation

Plus en détail

ModuloSolaire Système modulaire d étude du solaire photovoltaïque pour site isolé

ModuloSolaire Système modulaire d étude du solaire photovoltaïque pour site isolé ModuloSolaire Système modulaire d étude du solaire photovoltaïque pour site isolé Classe de seconde: SI & CIT Bac STI2D: Etude des systèmes & EE Bac Pro ELEEC Comparaison de 4 technologies de modules Descriptif

Plus en détail

Préparation TAGE MAGE Toulouse

Préparation TAGE MAGE Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation TAGE MAGE Toulouse SOMMAIRE : I. Test Tage-Mage : définition 2 II. TEST

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

ANNEXE III BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ASSURANCE SESSION 2013 NOM (en lettres capitales) : Date de Naissance Cachet de l ÉTABLISSEMENT

ANNEXE III BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ASSURANCE SESSION 2013 NOM (en lettres capitales) : Date de Naissance Cachet de l ÉTABLISSEMENT ANNEXE III BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ASSURANCE SESSION 2013 NOM (en lettres capitales) : Date de Naissance Cachet de l ÉTABLISSEMENT Prénom(s) : Langue Vivante 1 1 ère année MATIÈRES OBLIGATOIRES

Plus en détail

Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables?

Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables? Letondu Noëmie Baudin Nathan 3 C Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables? Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables? I. Ce qu'est une énergie

Plus en détail