Rappels sur les couples oxydantsréducteurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rappels sur les couples oxydantsréducteurs"

Transcription

1 CHAPITRE 1 TRANSFORMATIONS LENTES ET RAPIDES 1 Rappels sur les couples oxydantsréducteurs 1. Oxydants et réducteurs Un réducteur est une espèce chimique capable de céder au moins un électron Demi-équation * Fe 2+ = Fe 3+ + e Red = Ox + ne Le réducteur Fe 2+ est oxydé en Fe 3+. Le réducteur est toujours oxydé. La perte d électrons correspond à une oxydation. Un oxydant est une espèce chimique capable de capter au moins un électron Demi-équation * Fe e = Fe Ox + ne = Red L oxydant Fe 2+ est réduit en Fe. L oxydant est toujours réduit. Le gain d électrons correspond à une réduction. 2. Couple redox Un même élément impliqué dans un oxydant et un réducteur définit un couple oxydant/réducteur Dans le couple redox, le réducteur est toujours présenté à droite de l oxydant. Remarque : une même espèce chimique peut être un réducteur dans un milieu réactionnel et un oxydant dans un autre milieu réactionnel. Il est important d observer son évolution : c est la perte ou le gain d électrons qui définit si l on est en présence d une oxydation ou d une réduction de l espèce chimique. 3. Quelques exemples de couples redox Couple redox Oxydant Réducteur Demi-équation H + (aq)/h 2 (g) ion H + (aq) dihydrogène 2H + (aq) + 2e = H 2 (g) O 2 (g)/oh (aq) dioxygène ion hydroxyde O 2 (g) + 2H 2 O + 4e = 4OH M n+ (aq)/m(s) cation métallique métal M n+ (aq) + ne = M(s) Fe 3+ (aq)/fe 2+ (aq) ion fer(iii) ion fer(ii) Fe 3+ (aq) + e = Fe 2+ (aq) I 2 (g)/i (aq) diiode ion iodure I 2 (g) + 2e = 2I MnO 4 (aq)/mn 2+ (aq) ion permanganate ion MnO 4 (aq) + 8H + (aq) + 5e = manganèse Mn 2+ (aq) + 4H 2 O Cr 2 O 2 7 (aq)/cr 3+ (aq) ion chrome ion bichromate Cr 2 O 2 7 (aq) + 14H + + 6e = 2Cr 3+ (aq) + 7H 2 O S 4 O 2 6 (aq)/s 2 O 2 3 (aq) ion tétrathionate ion thiosulfate S 4 O 2 6 (aq) + 2e = 2S 2 O 2 3 (aq) H 2 O 2 /H 2 O eau oxygénée eau H 2 O 2 + 2e + 4H + (aq) = 2H 2 O 8

2 cours savoir-faire exercices corrigés Au laboratoire, le professeur prépare une solution de nitrate d argent dans laquelle il dépose une lame d étain. Au bout d un temps suffisamment long, on observe un léger dépôt d argent sur la lame d étain. 1. Quels sont les couples redox qui interviennent dans cette expérience? 2. Écrire les demi-équations d oxydoréduction correspondantes. 3. Quel est l oxydant? Quel est le réducteur? Préciser la demi-réaction correspondant à l oxydation et celle correspondant à la réduction. exemples d application 1. Indication : déterminer les espèces en présence à partir de l énoncé et consulter le tableau ci-contre. Les espèces qui évoluent sont l argent et l étain. Ce sont des métaux. Ag + (aq)/ag(s) et Sn 2+ (aq)/sn(s) 2. Indication : le tableau des couples redox indique la demi-équation pour un métal M : M n+ (aq) + ne = M(s) Ag + (aq) + e = Ag(s) et Sn 2+ (aq) + 2e = Sn(s) 3. Indication : les ions argent initialement présents dans la solution donnent du métal argent Ag. L ion argent présent dans le nitrate d argent évolue au cours de l expérience puisqu on observe un dépôt de métal argent. L ion argent capte des électrons. Ag + est donc l oxydant. Il est réduit. La demi-équation correspondant à cette réduction est donc : Ag + (aq) + e = Ag(s) L étain passe sous la forme Sn 2+. Il donne des électrons. Il est donc oxydé. L étain est le réducteur. La demi-équation correspondant à cette oxydation est donc : Sn(s) = Sn 2+ (aq) + 2e On donne les espèces chimiques suivantes : I, Cu 2+, Cr 3+, O 2, Fe Trouver les oxydants. Justifier. 2. Quels sont les réducteurs conjugués de ces oxydants? Indication : consulter le tableau des couples redox. Attention, Cr 3+ peut être un oxydant (conjugué de Cr) ou un réducteur (conjugué de Cr 2 O 7 2 ). 1. Cu 2+, O 2, Fe 3+, Cr Cu 2+ (aq)/cu, O 2 (g)/oh (aq), Fe 3+ (aq)/fe, Fe 3+ (aq)/fe 2+ (aq), Cr 3+ (aq)/cr. 9

3 CHAPITRE 1 TRANSFORMATIONS LENTES ET RAPIDES 2 Réactions d oxydoréduction 1. Définition Une réaction d oxydoréduction met en jeu deux couples redox et donc le transfert d un ou plusieurs électrons du réducteur de l un des couples à l oxydant de l autre couple. C est l association des demi-équations d oxydoréduction correspondant à chaque couple redox qui constitue l équation d oxydoréduction. réducteur 1 = oxydant 1 + n 1 e n 2 oxydant 2 + n 2 e = réducteur 2 n 1 n 2 réducteur 1 + n 1 oxydant 2 n 2 oxydant 1 + n 2 réducteur 2 n 2 Red 1 + n 1 Ox 2 n 2 Ox 1 + n 1 Red 2 2. Exemple Fe = Fe e 2 Cu e = Cu 3 2 Fe + 3 Cu 2+ 2 Fe Cu Les couples redox en présence sont : Fe 3+ (aq)/fe(s) et Cu 2+ (aq)/cu(s). À chaque couple correspond une demi-équation d oxydoréduction. Dans l exemple choisi, Cu 2+ est l oxydant : il est réduit. Fe est le réducteur : il est oxydé. exemple d application On veut préparer un litre de solution de sulfate de cuivre II. Pour cela, on dissout une masse m 1 de 60 g de sulfate de cuivre II hydraté CuSO 4, 5H 2 O dans 1L d eau. La solution obtenue est bleue. 1. Quelle est la concentration molaire d ions Cu 2+ dans la solution? 2. On prélève 200 ml de cette solution et on y plonge une lame de zinc. La solution initialement bleue se décolore peu à peu. a. Pourquoi la solution se décolore-t-elle? b. Quels sont les couples d oxydoréduction en présence? Écrire la demi-équation d oxydoréduction correspondant à chaque couple. c. Dans la solution, quel est l oxydant? Quel est le réducteur? d. Écrire l équation de la réaction d oxydoréduction qui s effectue. e. Quelle est la masse m 2 de cuivre qui s est déposée lorsque la solution est devenue incolore? Quelle est alors la masse m 3 de zinc qui a disparu? 10

4 cours savoir-faire exercices corrigés 1. Indication : la quantité de matière initiale des ions Cu 2+ est égale à la quantité de matière du sulfate de cuivre hydraté CuSO 4, 5 H 2 O mise en solution. m1 n CuSO4, 5 H 2 O = = 60 = 0,24 mol M CuSO4, 5 H2O 249, 6 ncu n Cu2+ = n CuSO4, 5 H 2 O = 0,24 mol c 2+ Cu = , = = 0,24 mol.l 1 V 1 2. a. Indication : ce sont les ions Cu 2+ qui colorent la solution en bleu. Si la solution se décolore, c est donc que la quantité de matière des ions Cu 2+ dans la solution diminue. b. Indication : on sait déjà que la quantité d ions Cu 2+ dans la solution évolue. Les ions Cu 2+ interviennent donc dans l un des couples redox. Le zinc introduit dans la solution est responsable de la décoloration : il intervient donc dans l autre couple redox. Les couples redox sont : Cu 2+ (aq)/cu(s) et Zn 2+ (aq)/zn(s). Cu 2+ (aq) + 2e = Cu(s) et Zn 2+ (aq) + 2 e = Zn(s) c. Indication : dans les demi-équations, Cu 2+ (aq) et Zn 2+ (aq) sont les oxydants. Mais on sait que la teneur en ions Cu 2+ (aq) présents initialement dans la solution diminue. L oxydant est donc Cu 2+ (aq) et le réducteur Zn(s). d. Conseil : écrire les deux demi-réactions dans le sens de la réduction de l oxydant et de l oxydation du réducteur. Multiplier, si nécessaire, chaque demi-équation par un nombre pour que le nombre d électrons captés par l oxydant soit égal au nombre d électrons cédés par le réducteur. Faire la somme membre à membre des deux demiéquations. Cu 2+ (aq) + 2 e = Cu(s) réduction de l oxydant Zn(s) = Zn 2+ (aq) + 2 e oxydation du réducteur Cu 2+ (aq) + Zn(s) Cu(s) + Zn 2+ e. Conseil : utiliser le tableau décrivant l évolution du système chimique et définir le réactif limitant (cf. savoir-faire, chap. 4, p. 88). Dans ce cas, le zinc est en excès et le réactif limitant est Cu 2+ qui disparaît complètement lorsque la réaction est terminée (solution incolore). n Cu2+ = c Cu2+. V = 0,24.0,2 = 0,048 mol. Quand la réaction est terminée, tous les ions Cu 2+ ont disparu et x f = 0,048 mol. Équation Cu 2+ + Zn Cu + Zn 2+ État du système Avancement (mol) Quantités de matière (mol) Initial x i = 0 0,048 en excès 0 0 En cours x 0,048 x en excès x x Final x f = 0,048 0 en excès 0,048 0,048 m 2 = n Cu.M Cu = 0,048.63,5 = 3,048 g. La quantité de matière des ions Zn 2+ présents dans la solution à la fin de la réaction est égale à la quantité de matière de zinc qui a disparu au cours de la réaction. n Zn = n Zn2+ m 3 = n Zn.M Zn = 0,048.65,4 = 3,139 g. 11

5 CHAPITRE 1 TRANSFORMATIONS LENTES ET RAPIDES 3 Facteurs cinétiques : température et concentration des réactifs 1. Influence de la température Dans la très grande majorité des cas, une élévation de température accélère les réactions. Un abaissement de la température ralentit une réaction. En moyenne, la vitesse est multipliée par un facteur voisin de 2 si la température augmente de dix degrés. 2. Influence de la concentration des réactifs La vitesse d une réaction chimique est plus grande si la concentration des réactifs augmente. On ralentit une réaction en diluant le milieu réactionnel. La vitesse d une réaction chimique est proportionnelle à la concentration des réactifs. exemple d application On dispose de deux solutions A et B. On prélève 10 ml de la solution A et 10 ml de la solution B. Les prélèvements sont placés chacun dans une éprouvette au bain-marie. À un instant t 0, on mélange les deux solutions puis on note le temps où apparaît une coloration. On réalise cette expérience à différentes températures. Les résultats obtenus sont donnés dans le tableau ci-dessous : Expérience Température ( C) Temps écoulé (s) a) Représenter les variations du temps en fonction de la température. b) Que peut-on en déduire? On dispose de la solution A de concentration constante et d une solution C de concentration variable. On prélève 10 ml de solution A et 10 ml de solution C. À un instant t 0, on mélange les deux solutions puis on note le temps où apparaît une coloration. On réalise cette expérience pour différentes concentrations de la solution C. Les résultats obtenus sont donnés dans le tableau ci-contre : 12

6 cours savoir-faire exercices corrigés Expérience Concentration solution C (mol.l 1 ) Temps écoulé (s) a) Représenter les variations du temps en fonction de la concentration. b) Que peut-on en déduire? Comparer les deux courbes obtenues. Que peut-on en déduire? a) Conseil : bien placer le temps écoulé en ordonnée et la température en abscisse. b) Le temps écoulé qui représente le 35 temps de réaction diminue lorsque 30 la température augmente. L élévation 25 de température augmente la vitesse de 20 la réaction puisqu on obtient plus vite 15 la coloration de la solution. 10 a a) Conseil : là encore bien placer le 5 temps écoulé en ordonnée et la concentration de la solution C en abscisse. Température ( C) Attention, dans le mélange, la concentration a changé : V prélevé 10 [X [X] = [X i ]. = [X i ]. = i ] V total 20 2 avec [X] = concentration de l espèce inconnue dans le mélange. [X i ] = concentration de l espèce inconnue dans la solution C Concentration X i solution C (mol.l 1 ) Concentration X mélange (mol.l 1 ) b) Le temps écoulé (temps de réaction) diminue lorsque la concentration d un ou plusieurs réactifs augmente. L augmentation de la concentration du réactif augmente la vitesse de réaction puisqu on obtient plus vite la coloration de la solution. Indication : une droite indique une proportionnalité. Les courbes a et b sont différentes : b la température et la concentration sont deux facteurs qui agissent sur la vitesse de la réaction mais ils n agissent pas de la même façon. Temps écoulé (s)

7 CHAPITRE 1 TRANSFORMATIONS LENTES ET RAPIDES 4 Interprétation microscopique de la réaction chimique 1. Chocs et collisions Pour que deux entités chimiques (atomes, molécules, ions) réagissent, il faut qu elles entrent en collision et que le choc soit efficace. Le choc est efficace si les entités chimiques sont modifiées après le choc : les entités chimiques doivent être en mouvement et donc à l état liquide ou à l état gazeux. 2. Exemple Observons ce qui se passe lors d un choc efficace. Prenons l exemple de la formation de l iodure d hydrogène : H 2 (g) + I 2 (g) 2HI(g). Phase 1 À l état gazeux, les molécules de dihydrogène et de diiode se déplacent. Elles possèdent une énergie cinétique. Phase 2 Les molécules H 2 et I 2 se rapprochent. Si elles ont une orientation adéquate et : si leur énergie cinétique est faible, H 2 et I 2 se repoussent et se séparent : il y a eu un choc élastique ; si leur énergie cinétique est élevée, les liaisons covalentes dans H 2 et I 2 peuvent se rompre et de nouvelles liaisons peuvent se former : il y a un état transitoire. Au moment du choc, l énergie cinétique des molécules se convertit en énergie d activation E a. Pour qu un choc soit efficace, il faut que la somme des énergies cinétiques des molécules H 2 et I 2 soit au moins égale à l énergie d activation. Phase 3 L état transitoire a une durée de vie très courte (10 10 s). On peut alors : soit reformer H 2 et I 2 et il n y a pas de réaction ; soit obtenir 2HI et la réaction continue. Phase 4 Les molécules HI se séparent. Remarque : E > E a réaction exoénergétique E < E a réaction endoénergétique 14

8 cours savoir-faire exercices corrigés exemples d application Pour faire brûler du charbon, il faut d abord le chauffer (avec de l alcool, du petit bois...). Considérez-vous que cette réaction est exoénergétique ou endoénergétique? Expliquer. Le E de cette réaction est-il supérieur ou inférieur à l énergie d activation? Conseil : traduire l énoncé en termes de réaction chimique. L équation de la réaction de combustion du charbon est de la forme : C + O 2 CO 2 Pour que la réaction ait lieu, il faut que les liaisons O O du dioxygène se cassent et qu il se forme d autres liaisons. Il faut donc commencer par apporter de l énergie pour que les liaisons puissent se rompre et qu il se forme une entité transitoire. Cette énergie doit être au moins égale à l énergie d activation E a. Une fois la réaction amorcée, elle s autoentretient puisque la combustion du charbon dégage de la chaleur. C est une réaction exoénergétique. Le E est donc supérieur à E a (graphique p. 14). Dessiner, pour une réaction endoénergétique entre deux entités A et B, une figure analogue à la figure ci-dessous. Énergie E E f E i Réactifs A + B État transitoire (g) Ea Énergie libérée E Produits (AB par exemple) Avancement de la réaction Dans une réaction endoénergétique, E < E a. Les phases 1, 2 et 3 restent inchangées. Seule la phase 4 est modifiée. 15

9 CHAPITRE 1 TRANSFORMATIONS LENTES ET RAPIDES 5 Aspects cinétiques microscopiques 1. Transformations lentes et rapides Réactions rapides : certaines réactions sont si rapides qu elles donnent l impression d être instantanées : réactions de neutralisation ; réactions de précipitation ; certaines réactions d oxydoréduction. Réactions lentes : réactions d oxydoréduction. Réactions très lentes : formation de la rouille, synthèse de l eau. 2. Fréquence des chocs Le choc entre deux molécules A 2 et B 2 se produit si d R A2 + R B2. La fréquence n des chocs dépend du nombre d entités réactives par unité de volume, de la vitesse de ces entités et donc de la température. A 2 R A2 d R B2 n = N A2.N B2.S.V A2 avec : B 2 S = π(r A2 + R B2 ) 2 section efficace de collision ; N A2 nombre d entités réactives A 2 par unité de volume dans l intervalle de temps considéré ; N B2 nombre d entités réactives B 2 par unité de volume dans l intervalle de temps considéré ; V A2 vitesse de l entité A Influence des facteurs cinétiques Augmentation de la température : plus la température des réactifs est élevée, plus les entités chimiques se déplacent à grande vitesse avec une grande énergie cinétique. Les collisions sont fréquentes, la probabilité d avoir des chocs efficaces augmente et la vitesse de réaction augmente. Augmentation de la concentration des réactifs : en augmentant le nombre d entités dans le milieu réactionnel, on augmente la probabilité que les entités se rencontrent et donc le nombre de chocs. 16

10 cours savoir-faire exercices corrigés exemples d application Voici trois équations représentant des réactions chimiques : 1. Ag + (aq) + Cl (aq) AgCl(s) 2. Cu 2+ (aq) + Zn(s) Cu(s) + Zn 2+ (aq) 3. 4Fe(s) + 3O 2 (g) 2Fe 2 O 3 (s) Quelle est la réaction qui, à 25 C, devrait normalement s effectuer : le plus vite? le plus lentement? Peut-on mettre expérimentalement en évidence ces observations? Indication : bien noter dans quel milieu les espèces évoluent. La réaction 1 (précipitation de AgCl[s]) est la réaction la plus rapide. La réaction 3 (oxydation du fer) est la plus lente. Conseil : certaines réactions ont été vues en TP. Réaction 1 : l apparition du précipité est quasi immédiate. Réaction 2 : c est une réaction d oxydoréduction. La solution bleue d ions Cu 2+ se décolore lentement. Réaction 3 : un morceau de ferraille abandonné à l air s oxyde très lentement. On veut réaliser l expérience suivante : A(g) + B(g) C(g) Pour optimiser la vitesse de réaction, on fait plusieurs essais en modifiant à chaque essai les concentrations initiales des réactifs : c est dans l essai 3 que la vitesse initiale de la réaction est la plus grande. Discutez. Essais Concentration A mol.l 1 Concentration B mol.l 1 Essai 1 0,2 0,2 Essai 2 0,1 0,3 Essai 3 0,2 0,3 Essai 4 0,1 0,4 Indication : considérer la fréquence des chocs. La concentration des réactifs est plus élevée dans les essais 3 et 4. Or la vitesse est plus grande dans l essai 3 : la probabilité d avoir des chocs efficaces est donc plus importante dans l essai 3. La fréquence n des chocs dépend du nombre d entités réactives par unité de volume, de la vitesse de ces entités et donc de la température : n = N A2.N B2.S.V A2. Pour un volume de 1 L, n dépend notamment du produit des concentrations. C est dans l essai 3 que ce produit est le plus grand et donc que la fréquence des chocs efficaces est la plus élevée. 17

Réactions d oxydo-réduction

Réactions d oxydo-réduction Réactions d oxydo-réduction Définition Les réactions d oxydo-réduction sont des réactions pendant lesquelles les entourages électroniques des atomes (donc les structures des ions et molécules) changent

Plus en détail

Réactions d oxydoréduction

Réactions d oxydoréduction Réactions d oxydoréduction Ce document a pour objectif de présenter de manière synthétique quelques bases concernant les réactions d oxydoréduction et leurs principales applications que sont les piles

Plus en détail

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Nom : Prénom: n groupe: TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Consignes de sécurité de base: Porter une blouse en coton, pas de nu-pieds Porter des lunettes, des gants (en fonction des espèces

Plus en détail

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2 PARTIE 3 : Réactions chimiques et milieux biologiques TP 15 La chimie des facteurs cinétiques OBJECTIFS : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour mettre en évidence quelques paramètres influençant

Plus en détail

Tableau d avancement

Tableau d avancement Terminale S - AP SPC 6 Tableau d avancement Objectifs : Savoir réaliser un bilan de matière initial, intermédiaire ou final grâce à un tableau d avancement. Une transformation chimique est l évolution

Plus en détail

transformation lente et rapide : Activités Qu est ce qu une réaction d oxydoréduction?

transformation lente et rapide : Activités Qu est ce qu une réaction d oxydoréduction? transformation lente et rapide : Activités Qu est ce qu une réaction d oxydoréduction? Activité 1 : Les ions argents Ag + réagissent sur le métal cuivre pour donner des arborescences d argent métallique

Plus en détail

THÈME MONDE DE LA MATIERE / MONDE OBJET CH. III RÉACTIONS CHIMIQUES ENTRE UN MÉTAL ET UN ION RÉACTIONS D OXYDORÉDUCTION

THÈME MONDE DE LA MATIERE / MONDE OBJET CH. III RÉACTIONS CHIMIQUES ENTRE UN MÉTAL ET UN ION RÉACTIONS D OXYDORÉDUCTION TP - COURS 1STD2A THÈME MONDE DE LA MATIERE / MONDE OBJET CH. III RÉACTIONS CHIMIQUES ENTRE UN MÉTAL ET UN ION RÉACTIONS D OXYDORÉDUCTION IV. RÉACTION D OXYDO RÉDUCTION a) Définition Une réaction d oxydoréduction

Plus en détail

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2 Chimie : Séance n 2 I. Réaction entre l acide acétique et l ion borate : On mélange 25,0 ml d une solution d acide acétique de concentration 2,50.10 2.L 1 et 75,0 ml d une solution de borate de sodium

Plus en détail

S 5 F. solution d acide chlorhydrique

S 5 F. solution d acide chlorhydrique I) Action des ions hydrogène sur un métal : 1) Réaction sur le fer : a) Expérience : Dans un tube à essai contenant de la poudre de fer, nous versons 3 ml d'une solution d'acide chlorhydrique très concentrée.

Plus en détail

3. a. La nature de l électrolyte différencie les piles salines et alcalines. b. Il existe aussi des piles boutons, des piles à combustibles.

3. a. La nature de l électrolyte différencie les piles salines et alcalines. b. Il existe aussi des piles boutons, des piles à combustibles. 1. Mots manquants a. transformation chimique b. réducteur c. électrons d. réducteur ; oxydant e. charge ; éléments f. accumulateurs 2. QCM a. Fe2+ (aq). b. a = 1 ; b = 2 ; c = 2. c. Ag+(aq) est l oxydant

Plus en détail

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie.

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. J0 Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. Exercice : Ecriture d équation de réaction. Ecrire les équation de réaction

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 19. Piles et oxydoréduction. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 19. Piles et oxydoréduction. Exercices d application. 5 minutes chrono! Sirius 1 ère S Livre du professeur Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. transformation chimique b. réducteur c. électrons d. réducteur ; oxydant e. charge ; éléments

Plus en détail

CCP Chimie MP 2011 Énoncé 1/5 6(66,21 03&+ (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

CCP Chimie MP 2011 Énoncé 1/5 6(66,21 03&+ (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz CCP Chimie MP 20 Énoncé /5 6(66,2 03&+ C O N C O U R S C O M M U N S P O LY T E C H N I Q U E S (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz %/HFDQGLGDWDWWDFKHUDODSOXVJUDQGHLPSRUWDQFHjODFODUWpjODSUpFLVLRQHWjODFRQFLVLRQGH

Plus en détail

1.2. les schémas 2 et 3 1.3. Etude énergétique : pour cette étude, on utilisera le schéma 1 1.3.1. 1.3.2. 1.3.3. 1.3.4. 1.3.1 1.3.

1.2. les schémas 2 et 3 1.3. Etude énergétique : pour cette étude, on utilisera le schéma 1 1.3.1. 1.3.2. 1.3.3. 1.3.4. 1.3.1 1.3. Le sujet comporte 8 pages numérotées de 1/8 à 8/8. / Texte inspiré d un article de journal régional relatant un accident de la route Le temps de réaction est la durée écoulée entre l instant où un conducteur

Plus en détail

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL UNIVERSITE DE CAEN 2004-03-03 LYMPIADES REGINALES de LA CHIMIE - XX ème édition PRTCLE EXPERIMENTAL Durée 2 h Au début du XX ème siècle, l industrie des produits cosmétiques connaît un développement exponentiel.

Plus en détail

Réactions d'oxydoréduction

Réactions d'oxydoréduction Réactions d'oxydoréduction I Mise en évidence 1) Réaction entre le fer métal et les ions cuivre II Exp : On introduit un coton dans un tube à essai. On met dessus de la poudre de fer. Puis on ajoute une

Plus en détail

La classification qualitative des couples oxydants réducteurs

La classification qualitative des couples oxydants réducteurs Niveau : 12 Durée 1 h Pré requis : La classification qualitative des couples s s - identification des ions positifs - connaissance de la réaction d oxydoréduction Objectifs : connaissances : - comparaison

Plus en détail

Transformations lentes et rapides Facteurs cinétiques

Transformations lentes et rapides Facteurs cinétiques Transformations lentes et rapides Facteurs cinétiques Nous nous limiterons au cas des réactions dites d oxydo-réduction pour essayer de caractériser la vitesse des transformations chimiques ainsi que les

Plus en détail

Réactions d Oxydoréduction

Réactions d Oxydoréduction Réactions d Oxydoréduction GENERALITES et ASPECT QUALITATIF Ox 2 Ox 1 Oxydant E 0 2 E 0 1 E 0 Ox 1 + Red 2 Red 1 +Ox 2 Red 2 Red 1 Réducteur 1 Oxydation et réduction Historiquement, l oxydation est la

Plus en détail

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 PRINCIPAL MODE DE DEGRADATION DANS LE MONDE devant les

Plus en détail

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques.

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques. OLYMPIADES DE LA CHIMIE 005 EPREUVE PRATIQUE DES ELIMINATOIRES REGIONALES POITOU-CHARENTES le février 005 Traitement de déchets minéraux "D'après la préparation aux olympiades de l'académie de Nancy-Metz

Plus en détail

TP 11: Réaction d estérification - Correction

TP 11: Réaction d estérification - Correction TP 11: Réaction d estérification - Correction Objectifs : Le but de ce TP est de mettre en évidence les principales caractéristiques de l'estérification et de l'hydrolyse (réaction inverse). I ) Principe

Plus en détail

CHAPITRE 01 INTRODUCTION À LA CINETIQUE CHIMIQUE

CHAPITRE 01 INTRODUCTION À LA CINETIQUE CHIMIQUE PARTIE A CINETIQUE CHIMIQUE CHAPITRE 1 INTRODUCTION À LA CINETIQUE CHIMIQUE I. DE QUOI ON PARLE On a vu jusqu ici au lycée des transformations chimiques «instantanées», i.e. dont la durée entre les états

Plus en détail

CHIMIE. À propos du chrome

CHIMIE. À propos du chrome CHIMIE Les calculatrices sont autorisées. À propos du chrome Du grec khrôma ou du latin chroma (couleur). Il a été découvert par Louis Vauquelin en 1797. Il est présent dans la croûte terrestre ( 003,

Plus en détail

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = =

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = = 1) Chlorure de cuivre Le chlorure de cuivre (II) est un composé ionique constitué d'ions chlorure Cl - et d'ions cuivre (II) Cu 2+. Donner la formule statistique de ce composé. Écrire l'équation de sa

Plus en détail

Chapitre 10 : Les piles, dispositifs mettant en jeu des transformations spontanées permettant de récupérer de l énergie

Chapitre 10 : Les piles, dispositifs mettant en jeu des transformations spontanées permettant de récupérer de l énergie Chapitre 10 : Les piles, dispositifs mettant en jeu des transformations spontanées permettant de récupérer de l énergie Pré requis : Réactions d oxydoréduction pour des couples ions métalliques / métal

Plus en détail

PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN

PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN Afin de pallier la raréfaction donc la hausse du coût des combustibles d origine fossile, le gouvernement et le secteur automobile se sont lancés depuis

Plus en détail

Réactions d oxydoréduction

Réactions d oxydoréduction Réactions d oxydoréduction Oxydant, Réducteur, oxydation et réduction Expérience : plaque en fer Fe solution de sulfate de cuivre (, SO 4 2 ) Observations et conclusions : dépôt de cuivre sur la plaque

Plus en détail

Chapitre n 6 : CINETIQUE CHIMIQUE

Chapitre n 6 : CINETIQUE CHIMIQUE Chimie - 6 ème année - Ecole Européenne Chapitre n 6 : CINETIQUE CHIMIQUE I) Rappels d oxydoréduction : 1) Réaction d oxydoréduction : Nous allons voir que certaines réactions d'oxydoréduction sont complètes

Plus en détail

Classification des couples REDOX M N+ /M et H + /H 2

Classification des couples REDOX M N+ /M et H + /H 2 CHIMIE NOM : T. P. n Prénom : Classe : Classification des couples REDOX M N+ /M et H + /H 2 Matériel disponible : Quatre tubes à essais Quatre béchers ou pots en verre Un dispositif de filtration (entonnoir,

Plus en détail

La réaction d'oxydoréduction

La réaction d'oxydoréduction La réaction d'oxydoréduction 1)Comment définir un oxydant ou un réducteur? 1.1)Expèrience préliminaire On introduit dans un tube à essais de la paille de fer. Puis on verse dans le tube une solution de

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION)

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Terminale S CHIMIE TP n 2b (correction) 1 SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance

Plus en détail

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -,

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -, Document du professeur 1/5 Niveau 3 ème Physique Chimie Programme A - La chimie, science de la transformation de la matière Connaissances Capacités Exemples d'activités Comment reconnaître la présence

Plus en détail

PILES ET ACCUMULATEURS. I Les générateurs électrochimiques II Oxydoréduction III Systèmes électrochimiques

PILES ET ACCUMULATEURS. I Les générateurs électrochimiques II Oxydoréduction III Systèmes électrochimiques PILES ET ACCUMULATEURS I Les générateurs électrochimiques II Oxydoréduction III Systèmes électrochimiques I piles et générateurs électrochimiques a- Les différentes piles et accumulateurs existants. Les

Plus en détail

TEMPS, MOUVEMENT ET EVOLUTION 1 CHAPITRE 9 CINETIQUE ET CATALYSE ACTIVITE 1

TEMPS, MOUVEMENT ET EVOLUTION 1 CHAPITRE 9 CINETIQUE ET CATALYSE ACTIVITE 1 TEMPS, MOUVEMENT ET EVOLUTION 1 CHAPITRE 9 CINETIQUE ET CATALYSE ACTIVITE 1 COMPRENDRE CHAPITRE 9 TEMPS ET EVOLUTION CHIMIQUE : CINETIQUE ET CATALYSE EXERCICE 1: A 5 C, une solution contenant des ions

Plus en détail

obs.4 Couleur et quantité de matière exercices

obs.4 Couleur et quantité de matière exercices obs.4 Couleur et quantité de matière exercices Savoir son cours Mots manquants Une solution colorée se comporte comme un filtre coloré. La grandeur permettant d évaluer l intensité de la lumière absorbée

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques nà5

Devoir de Sciences Physiques nà5 Exercice I : sur le zinc Devoir de Sciences Physiques nà5 L épreuve dure 1h50. L usage de la calculatrice est autorisé. Les précipitations sont naturellement acides en raison du dioxyde de carbone présent

Plus en détail

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques Le ciment 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques 1. Fabrication du ciment Le ciment est obtenu à partir du calcaire (CaCO 3 ) et de l argile

Plus en détail

Chimie : Séance n 1. i (H 3 O + )= C 2.V 2 = 2, = 80 mmol

Chimie : Séance n 1. i (H 3 O + )= C 2.V 2 = 2, = 80 mmol Chimie : Séance n 1 I.Action d un acide par un métal : La réaction entre une solution d acide chlorhydrique et de l aluminium préalablement décapé produit un dégagement de dihydrogène. a) on met en présence

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE LA THERMOCHIMIE TABLE DES MATIERES

AIDE-MÉMOIRE LA THERMOCHIMIE TABLE DES MATIERES Collège Voltaire, 2014-2015 AIDE-MÉMOIRE LA THERMOCHIMIE http://dcpe.net/poii/sites/default/files/cours%20et%20ex/cours-ch2-thermo.pdf TABLE DES MATIERES 3.A. Introduction...2 3.B. Chaleur...3 3.C. Variation

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

Suivi d une réaction lente par chromatographie

Suivi d une réaction lente par chromatographie TS Activité Chapitre 8 Cinétique chimique Suivi d une réaction lente par chromatographie Objectifs : Analyser un protocole expérimental de synthèse chimique Analyser un chromatogramme pour mettre en évidence

Plus en détail

E le + petit réducteur = SO 2 est oxydé

E le + petit réducteur = SO 2 est oxydé 3OS 1. a) (Cr) 1.33 le grand oxydant Cr O 7 - se réduit (Sn).15 Réduction : Cr O 7-1 H 6e - le petit réducteur Sn est oxydé Cr 3 7 H O Oxydation : Sn Sn e - x3 Cr O 7-1 H 3 Sn Cr 3 7 H O 3 Sn b) (fer).77

Plus en détail

PARTIE II : COMPRENDRE. Chapitre 9

PARTIE II : COMPRENDRE. Chapitre 9 PARTIE II : COMPRENDRE Mettre en oeuvre une démarche expérimentale pour suivre dans le temps une synthèse organique par CCM et en estimer la durée. Mettre en oeuvre une démarche expérimentale pour mettre

Plus en détail

Épreuve de CHIMIE Examen 1, Décembre 2014 Classe : 1SA 1SB Durée : 100 min

Épreuve de CHIMIE Examen 1, Décembre 2014 Classe : 1SA 1SB Durée : 100 min Nom : N o : Épreuve de CHIMIE Examen 1, Décembre 2014 Classe : 1SA 1SB Durée : 100 min L usage d une calculatrice programmable est interdit Ce sujet comporte 6 pages numérotées de 1/6 à 6/6 Premier exercice

Plus en détail

Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat

Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat Exercice 1 Pendant toutes l expérience, la température reste à 25 C. A t=0, on réalise une solution aqueuse de concentration en acide oxalique [H C O ] = 0,2 mol.

Plus en détail

Cinétique d une réaction chimique

Cinétique d une réaction chimique Exercices chapitre 02 Cinétique Cinétique d une réaction chimique Le dibrome Br 2 est à la fois un oxydant (couple Br 2(aq)/ Br - - (aq)) et un réducteur (couple BrO 3 (aq )/Br 2(aq)). 1. Écrire la demi-équation

Plus en détail

7. Oxydoréduction Résumé Exercices

7. Oxydoréduction Résumé Exercices Sciences BMA Ébénisterie 1/6 Ch. 7. Oxydoréduction 7. Oxydoréduction Résumé Exercices Objectifs : Identifier l'oxydant et le réducteur, l'oxydation et la réduction. Écrire la demi-équation d'un couple

Plus en détail

DEVOIR DE THERMOCHIMIE

DEVOIR DE THERMOCHIMIE DEVOIR DE THERMOCHIMIE Données fournies Constante des gaz parfaits: R= 8,31 kpa.l.k-1.mol -1 Nombre d'avogadro: N A = 6,02 x 10 23 mol -1. Capacité thermique massique de l'eau solide: 2,14 J/g. C. Capacité

Plus en détail

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h 30 L usage d'une calculatrice EST autorisé Ce sujet comporte trois exercices (l exercice de spécialité figurant sur une feuille séparée). Chaque

Plus en détail

ÉTTUDE QUALITATIVE DE RÉACTIONS CHIMIQUES

ÉTTUDE QUALITATIVE DE RÉACTIONS CHIMIQUES TPC 1 PAGE 1 SUR 6 But du TP : - Étudier des réactions chimiques en mettant en œuvre les notions système chimique, de, d état initial, d état final de réactifs et de produit d une réaction chimique. -

Plus en détail

Prérequis - Compétences attendues en début de formation. Quantité de matière, concentration, étalonnage

Prérequis - Compétences attendues en début de formation. Quantité de matière, concentration, étalonnage Prérequis - Compétences attendues en début de formation Quantité de matière, concentration, étalonnage Etablir une équation bilan connaissant les réactifs et les produits formés. A partir de l équation

Plus en détail

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION 1. ECHELLE DE Sur les étiquettes d minérales, on peut lire suivi d une valeur voisine

Plus en détail

Un oxydant est une espèce chimique capable de capter un ou plusieurs électron(s).

Un oxydant est une espèce chimique capable de capter un ou plusieurs électron(s). Rappels d oxydo-réduction Un oxydant est une espèce chimique capable de capter un ou plusieurs électron(s). Un réducteur est une espèce chimique capable de céder un ou plusieurs électron(s). Un couple

Plus en détail

Chimie Troisième - Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides

Chimie Troisième - Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides Massy Solution conductrices 16 p 60 : Vrai ou faux? Répondre aux affirmations suivantes par vrai ou faux et corriger les affirmations fausses.. 1. Toutes les solutions

Plus en détail

EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES

EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES Epreuve Régionale des Olympiades de la chimie 00 Académie de Nantes (Lycée Clemenceau, Nantes) EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES Durée de l épreuve : h NOM : PRENOM : ELEVE EN CLASSE DE TERMINALE : DU

Plus en détail

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points)

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) BAC S 2011 LIBAN http://labolycee.org EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) Les parties A et B sont indépendantes. A : Étude du fonctionnement d un spectrophotomètre

Plus en détail

Examen en chimie générale II (CHICO 1160B), septembre 2006. Partie A : Introduction à la chimie inorganique

Examen en chimie générale II (CHICO 1160B), septembre 2006. Partie A : Introduction à la chimie inorganique Examen en chimie générale II (CHICO 1160B), septembre 2006 Partie A : Introduction à la chimie inorganique Svp, veuillez utiliser ces feuilles d examen pour répondre aux questions. Vous pouvez employer

Plus en détail

Solution: mélange homogène obtenu par dissolution d un corps nommé soluté dans un solvant (en général l eau).

Solution: mélange homogène obtenu par dissolution d un corps nommé soluté dans un solvant (en général l eau). Solution: mélange homogène obtenu par dissolution d un corps nommé soluté dans un solvant (en général l eau). Préparation d une solution de chlorure de sodium: (eau salée). Dissoudre du chlorure de sodium

Plus en détail

Terminale spécialité_thème 1_LES MATERIAUX Cycle de vie des matériaux_ae 2 LA CORROSION

Terminale spécialité_thème 1_LES MATERIAUX Cycle de vie des matériaux_ae 2 LA CORROSION LA CORROSION La corrosion des métaux est favorisée lorsque l atmosphère est humide et contient des espèces ioniques dissoutes. Pour mettre en évidence, le phénomène de corrosion en milieu maritime, nous

Plus en détail

Obtention d un métal par hydrométallurgie 2 : Courbes intensité-potentiel

Obtention d un métal par hydrométallurgie 2 : Courbes intensité-potentiel Matériaux 3 : Obtention d un métal par hydrométallurgie 2 : Courbes intensité-potentiel Conseils et Erreurs trop fréquentes Attention au signe d une surtension : elle est positive pour une oxydation (sur

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage Un dosage (ou titrage) a pour but de déterminer la concentration molaire d une espèce (molécule ou ion) en solution (généralement aqueuse). Un réactif de concentration

Plus en détail

La réaction chimique

La réaction chimique Chapitre Programme 00 11 Exemples d activités Comment décrire le système et son évolution? À l aide d expériences simples à analyser, et sur la base des hypothèses formulées par les élèves, caractérisation

Plus en détail

Vitesse d une réaction chimique

Vitesse d une réaction chimique Chimie chapitre itesse d une réaction chimique A. Avancement d un mobile et vitesse de déplacement Soit un mobile supposé ponctuel P se déplaçant le long d un axe x [Doc. ] : sa position instantanée est

Plus en détail

ORDRE DE RÉACTION : MÉTHODES DE

ORDRE DE RÉACTION : MÉTHODES DE ORDRE DE RÉACTION : MÉTHODES DE RÉSOLUTION Table des matières 1 Méthodes expérimentales 2 1.1 Position du problème..................................... 2 1.2 Dégénérescence de l ordre...................................

Plus en détail

Classification qualitative des couples redox: ion métallique métal

Classification qualitative des couples redox: ion métallique métal 40 Classification qualitative des couples redox: ion métallique métal Classification qualitative des couples redox: ion métallique métal I. FORCE D UN COUPLE OXYDANT RÉDUCTEUR 1. Comparaison du Fer et

Plus en détail

Terminale BEP Construction et topographie

Terminale BEP Construction et topographie Terminale BEP Construction et topographie Epreuve : MATHÉMATIQUES - SCIENCES PHYSIQUES Mathématiques Exercice I, II, III Note :... / 10 Durée : 2 heures Sciences Physiques Exercice IV, V, VI et VII Note

Plus en détail

Capacité 2-Savoir déterminer le no d un élément dans un édifice O N Déterminer le nombre d oxydation de l élément soufre dans les édifices SO 2,

Capacité 2-Savoir déterminer le no d un élément dans un édifice O N Déterminer le nombre d oxydation de l élément soufre dans les édifices SO 2, LES SAVOIR-FAIRE DU CHAPITRE- AUTOEVALUATION Enoncés et compétences évaluées Capacité 1-Savoir prévoir les NO extrêmes d un élément O N Déterminer les no extrêmes des éléments du bloc s, du bloc p, les

Plus en détail

Cours : Antiseptique et désinfectant

Cours : Antiseptique et désinfectant Cours : Antiseptique et désinfectant BO STI2D Première : Santé - Prévention et soin Notions et contenus Antiseptiques et désinfectants Réactions d oxydo-réduction et transferts d électrons Concentrations

Plus en détail

Chapitre 16 : Equilibres d oxydoréduction CHAPITRE 16 : EQUILIBRES D OXYDOREDUCTION

Chapitre 16 : Equilibres d oxydoréduction CHAPITRE 16 : EQUILIBRES D OXYDOREDUCTION CHAPITRE 16 : EQUILIBRES D OXYDOREDUCTION DOCUMENT DE COURS I. Equilibres d oxydoréduction (aussi appelés équilibres redox) 1. Couple redox Définition : Un réducteur (Red) est une espèce qui peut céder

Plus en détail

TS Physique L automobile du futur Electricité

TS Physique L automobile du futur Electricité P a g e 1 TS Physique Electricité Exercice résolu Enoncé Le moteur thermique, étant très certainement appelé à disparaître, les constructeurs automobiles recourront probablement au «tout électrique» ou

Plus en détail

LA TRANSFORMATION D UN

LA TRANSFORMATION D UN PARTIE 1 LA TRANSFORMATION D UN SYSTÈME CHIMIQUE EST- ELLE TOUJOURS RAPIDE? 1 Transformations lentes et rapides Programme I - EXPLORATION DE L ESPACE (5 TP, 10 heures en classe entière) EXEMPLES D ACTIVITÉS

Plus en détail

Activité documentaire : piles et accumulateurs électrochimiques.

Activité documentaire : piles et accumulateurs électrochimiques. Activité documentaire : piles et accumulateurs électrochimiques. Objectif : décrire une pile à l échelle microscopique en termes de transformations chimiques. Document 1 : à la source des piles modernes,

Plus en détail

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4 Afin d optimiser leurs procédés, les industries chimiques doivent contrôler le bon déroulement de la réaction de synthèse menant aux espèces voulues. Comment suivre l évolution d une transformation chimique?

Plus en détail

T3 Comment protéger un véhicule contre la corrosion?

T3 Comment protéger un véhicule contre la corrosion? T3 Comment protéger un véhicule contre la corrosion? I) La corrosion : Observer les images suivantes et les décrire en faisant abstraction des objets qu elles représentent mais de l état dans lequel se

Plus en détail

2. Comment recharger un accumulateur? Capacités Connaissances Exemples d activités. Savoir que : un accumulateur se recharge à l aide d un courant

2. Comment recharger un accumulateur? Capacités Connaissances Exemples d activités. Savoir que : un accumulateur se recharge à l aide d un courant 5 Programme du chapitre 1. Quelle est la différence entre une pile et un accumulateur? Pourquoi éteindre ses phares quand le moteur est arrêté? Capacités Connaissances Exemples d activités Réaliser une

Plus en détail

EXERCICES LA THERMOCHIMIE. Table des matières

EXERCICES LA THERMOCHIMIE. Table des matières Collège Voltaire, 2014-2015 EXERCICES LA THERMOCHIMIE http://dcpe.net/poii/sites/default/files/cours%20et%20ex/ex-ch2-thermo.pdf Table des matières Série 10 La thermochimie 2015... 2 Comprendre la signification

Plus en détail

S 5 F I) Premières définitions de l'oxydation et de la réduction : 1) Combustion des métaux : a) Combustion du fer dans le dioxygène :

S 5 F I) Premières définitions de l'oxydation et de la réduction : 1) Combustion des métaux : a) Combustion du fer dans le dioxygène : Chapitre 3 : REACTION D OXYDOREDUCTION S 5 F I) Premières définitions de l'oxydation et de la réduction : 1) Combustion des métaux : a) Combustion du fer dans le dioxygène : De la paille de fer (Fe) est

Plus en détail

Les ions nitrate dans l eau. Type de ressources : Activité : résolution de problème à partir de résultats expérimentaux

Les ions nitrate dans l eau. Type de ressources : Activité : résolution de problème à partir de résultats expérimentaux PhysiqueChimie Programme de Terminale S Les ions nitrate dans l eau Thème : Agir Economiser les ressources et respecter l environnement Contrôle de la qualité par dosage Type de ressources : Activité :

Plus en détail

Exercices de révision (1 ère partie)

Exercices de révision (1 ère partie) Exercices de révision (1 ère partie) 1. Écrivez le nom des formules suivantes. a. Cl 2 i. CaCl 2 q. NH 4 OH b. H 2 SO 4 c. SF 6 j. P 2 O 5 k. MgS r. SnTe 2 s. Zn(OH) 2 d. NF 3 l. Na 2 CO 3 t. (NH 4 ) 2

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées

Les calculatrices sont autorisées Les calculatrices sont autorisées N.B. : Si un candidat est amené à repérer ce qui peut lui sembler être une erreur d'énoncé, il le signalera sur sa copie et devra poursuivre sa composition en expliquant

Plus en détail

Classification électrochimique des métaux

Classification électrochimique des métaux Classification électrochimique des métaux Information Les métaux et leurs cations forment des couples oxydo-réducteurs susceptibles de donner des réactions chimiques par échange d'électrons entre les formes

Plus en détail

Réaction d oxydoréduction : exemple de l oxydation des alcools

Réaction d oxydoréduction : exemple de l oxydation des alcools Terminale S - AP SPC 4 Réaction d oxydoréduction : exemple de l oxydation des alcools Objectifs : Reconnaitre la classe d un alcool Connaitre l oxydant et le réducteur d un couple redox (ox / red) Ecrire

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES Session 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 Le sujet comporte 8 pages numérotées

Plus en détail

La Réaction chimique.

La Réaction chimique. CH 16 La Réaction chimique. I- Le système chimique. 1)- Transformation chimique et transformation physique. 2)- Description d un système chimique. 3)- État initial et état final d un système chimique.

Plus en détail

Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique. Protocoles des manipulations

Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique. Protocoles des manipulations 1 Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique Protocoles des manipulations 1. Préparation et étalonnage d une solution d hydroxyde de sodium... 2 2. ph-métrie... 4 3. Oxydoréductions

Plus en détail

T3 : COMMENT PROTÉGER UN VÉHICULE CONTRE LA CORROSION?

T3 : COMMENT PROTÉGER UN VÉHICULE CONTRE LA CORROSION? Première ASSP Sciences T3 : COMMENT PROTÉGER UN VÉHICULE CONTRE LA CORROSION? Objectifs : Connaissances visées : Savoir que certains facteurs favorisent la corrosion. Savoir qu un métal s oxyde. Savoir

Plus en détail

Niveau 2 de THEME : L UNIVERS L UNIVERS. Physique Chimie CONSERVATION DES ELEMENTS CHIMIQUES. Programme : BO n 4 du 29 avril 2010

Niveau 2 de THEME : L UNIVERS L UNIVERS. Physique Chimie CONSERVATION DES ELEMENTS CHIMIQUES. Programme : BO n 4 du 29 avril 2010 Document du professeur 1/5 Niveau 2 de THEME : L UNIVERS Physique Chimie CONSERVATION DES ELEMENTS CHIMIQUES Programme : BO n 4 du 29 avril 2010 L UNIVERS NOTIONS ET CONTENUS COMPÉTENCES ATTENDUES LES

Plus en détail

TS Chimie Spectrophotométrie Cinétique

TS Chimie Spectrophotométrie Cinétique Page 1 sur 5 TS Chimie Cinétique Enoncé On veut étudier la cinétique de l oxydation des ions iodure I par le peroxyde d hydrogène (eau oxygénée) H 2 O 2. Cette réaction est lente et totale. A. Etude de

Plus en détail

Feuille I Ex 1 Dissolution du chlorure de baryum. Ex 2 Dissolution du phosphate de fer(ii) Ex3 Solution de sulfate de sodium.

Feuille I Ex 1 Dissolution du chlorure de baryum. Ex 2 Dissolution du phosphate de fer(ii) Ex3 Solution de sulfate de sodium. Feuille I Ex 1 Dissolution du chlorure de baryum Ex 2 Dissolution du phosphate de fer(ii) Ex3 Solution de sulfate de sodium. Ex 4 Solution de sulfate de zinc. Feuille I-2 Ex 5 Solution de sulfate de cuivre.

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE: CLASSIFICATION QUALITATIVE DES COUPLES OXYDANT-REDUCTEUR ION METAL

FICHE PEDAGOGIQUE: CLASSIFICATION QUALITATIVE DES COUPLES OXYDANT-REDUCTEUR ION METAL UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION (FASTEF Ex-ENS) Département de Sciences Physiques FICHE PEDAGOGIQUE: CLASSIFICATION QUALITATIVE

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées.

Les calculatrices sont autorisées. Les calculatrices sont autorisées. N.B. : Si un candidat est amené à repérer ce qui peut lui sembler être une erreur d'énoncé, il le signalera sur sa copie et devra poursuivre sa composition en expliquant

Plus en détail

Université P. et M. Curie Année 2000/2001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 2001 EXAMEN DE CHIMIE 2 CORRIGE

Université P. et M. Curie Année 2000/2001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 2001 EXAMEN DE CHIMIE 2 CORRIGE Université P. et M. Curie Année 000/001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 001 EXAMEN DE CHIMIE CORRIGE Durée de l épreuve : 3 heures Les calculatrices ne sont pas autorisées Données : (les

Plus en détail

EXEMPLES D ELECTROLYSE

EXEMPLES D ELECTROLYSE Eau et énergie Séances 1et 2 EXEMPLES D ELECTROLYSE Séance1 : Affinage du cuivre par électrolyse : La plupart des métaux, obtenus à partir de minerais, sont trop impurs pour certains usages. Il faut donc

Plus en détail

Un ion monoatomique est formé d'un seul atome chargé. Les ions poly-atomiques sont formés de plusieurs atomes. Il s'agit d'une molécule chargée.

Un ion monoatomique est formé d'un seul atome chargé. Les ions poly-atomiques sont formés de plusieurs atomes. Il s'agit d'une molécule chargée. CHAPITRE 5 : LES IONS I. QU'EST CE QU'UN ION. Un ion est un élément qui porte une charge électrique. Il existe deux types d'ions différents les cations et les anions. Les cations sont des ions qui portent

Plus en détail

Collège des Saints-Cœurs Examen-1 décembre 2011 Classes : TSM, TSV Durée : 90 min.

Collège des Saints-Cœurs Examen-1 décembre 2011 Classes : TSM, TSV Durée : 90 min. Collège des Saints-Cœurs Examen-1 décembre 2011 Sioufi Classes : TSM, TSV Durée : 90 min. Chimie Attention! L usage d une calculatrice NON PROGRAMMABLE est autorisé La présentation est de rigueur La composition

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Session 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 L usage de

Plus en détail

TPC8 : FACTEURS CINÉTIQUES D UNE TRANSFORMATION CHIMIQUE

TPC8 : FACTEURS CINÉTIQUES D UNE TRANSFORMATION CHIMIQUE TPC8 : FACTEURS CINÉTIQUES D UNE TRANSFORMATION CHIMIQUE I- RÉACTIONS RAPIDES ET RÉACTIONS LENTES Expérience : Dans un bécher A, verser 10 ml d une solution de sulfate de fer II (Fe 2+ (aq) + SO 4 (aq)

Plus en détail

est un oxydant ; couple rédox Cl 2 n 2 red 1 ox 2

est un oxydant ; couple rédox Cl 2 n 2 red 1 ox 2 OXYDO RÉDUCTION ) Couple rédox Réaction rédox a Couple rédox Réducteur : atome, molécule ou ion pouvant donner des électrons Na! Na + e Oxydant : ' ' '' '' ' ' accepter '' Cl 2 2e! 2Cl Na est un réducteur

Plus en détail