Partie 1. Addition nucléophile suivie d élimination (A N + E) 1.1. Réactivité électrophile des acides carboxyliques et groupes dérivés

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Partie 1. Addition nucléophile suivie d élimination (A N + E) 1.1. Réactivité électrophile des acides carboxyliques et groupes dérivés"

Transcription

1 Molécules et matériaux organiques Partie 1. Addition nucléophile suivie d élimination (A N + E) 1.1. Réactivité électrophile des acides carboxyliques et groupes dérivés bjectifs du chapitre Notions à connaître : Activation du groupe carboxyle : o Ex situ sous forme d un chlorure d acyle ou d un anhydride d acide ; o In situ par protonation ; o In vivo par formation de l acétylcoa. Capacités exigibles : Comparer les réactivités électrophiles des acides carboxyliques, chlorures d acyle, anhydrides d acide, esters, amides, les aptitudes nucléofuges des groupes partants dans les molécules correspondantes et en déduire l opportunité ou non d opérer une activation électrophile du groupe carboxyle. Proposer et/ou analyser différents moyens d activation d un groupe carboxyle. Les acides carboxyliques et les groupes fonctionnels qui en dérivent sont fréquemment rencontrés dans les synthèses organiques. Dans la vie courante, de nombreux esters sont utilisés en parfumerie, mais aussi en tant qu arômes par l industrie agroalimentaire. La fonction amide constitue la liaison peptidique qui sert à lier entre eux les acides aminés dans les protéines. Avant de s intéresser aux réactions auxquelles ils participent, il est nécessaire de faire le point sur leur réactivité. Les acides carboxyliques et les groupes qui en dérivent présentent un atome de carbone fonctionnel électrophile. Ils peuvent par conséquent réagir avec des composés nucléophiles, mais une assistance est parfois nécessaire pour activer leur électrophilie. C est là la problématique centrale de ce premier sous-chapitre : Problématique : Les acides carboxyliques et les groupes fonctionnels qui en dérivent peuvent-ils réagir avec un composé nucléophile sans activation? 1. Rencontre avec les acides carboxyliques 1.1. Comment les nommer? Nommer les composés suivants : H-CCH CH3-CH CH3-(CH2)4-CH (CH3)2CH-CH HC-CH2-CH -1-

2 1.2. Comment les fabriquer? Rappeler les modes de synthèse des acides carboxyliques au programme de PCSI : 1.3. Structure électronique et géométrie Que prévoit la méthode VSEPR quant à la géométrie autour du carbone fonctionnel? Le groupe «acide carboxylique» est-il polaire? Application : Les savons Les savons sont des carboxylates (à longue de chaîne carbonée R) de potassium (R-C -,K + ) ou de sodium (R-C -,Na + ). Composés amphiphiles : une partie est hydrophile (groupe carboxylate polaire + possibilité de liaison hydrogène), une partie est lipophile (chaîne carbonée : interaction de London). eau savonneuse tâche de graisse tissu eau savonneuse micelle de graisse Les parties lipophiles se «lient» à la tache grasse par des interactions de type London, les parties hydrophiles étant orientées vers l extérieur (schéma 1). Grâce à une action mécanique (manuelle ou machine), la tâche se décolle du tissu : on obtient alors une micelle, c est-à-dire une entité sphérique constituée en surface d agents tensio-actifs. Cette micelle est soluble dans l eau, contrairement à la tache grasse, puisque les têtes hydrophiles sont orientées vers l extérieur.n aboutit alors lors du rinçage à l évacuation de la tache grasse avec les eaux usées. -2-

3 - Spectroscopie IR : 1.4. Identification par spectroscopie Comparaison avec les alcools : Pourquoi la bande de vibration d élongation de la liaison -H est-elle beaucoup plus large avec les acides carboxyliques qu avec les alcools? - Spectroscopie RMN : Spectre en présence d eau lourde : Le signal situé vers 12 ppm disparaît en présence d eau lourde D2. Pourquoi? -3-

4 2. Réactivité des acides carboxyliques 2.1. Les acides carboxyliques sont des acides Identifier l atome d hydrogène labile sur un acide carboxylique et dessiner la base conjuguée : H labile Base conjuguée = ion carboxylate Donner l ordre de grandeur du pka du couple Acide carboxylique R-CH / Ion carboxylate R-C -. Proposer des bases réagissant totalement avec des acides carboxyliques : Comparer la solubilité dans l eau de la forme carboxylate R-C - et de l acide carboxylique. Comment peut-on utiliser cette propriété lors de la phase d isolement du produit à la fin une synthèse organique? Proposer une justification à la différence d acidité des alcools (pka (RH/R - ) de 16 à 20) et celle des acides carboxyliques. -4-

5 2.2. rbitales frontalières des acides carboxyliques Identifier les sites nucléophile et électrophile d un acide carboxylique grâce aux représentations des orbitales frontalières : H BV L approche classique (Lewis + mésomérie) conduit-elle à la même conclusion ou à une conclusion différente? Que penser de l électrophilie du carbone fonctionnel? Comment l améliorer? -5-

6 Remarque : D un point de vue orbitalaire, protoner un acide carboxylique revient à abaisser l énergie de la BV. Cette orbitale associée aux propriétés électrophiles du composé voit alors son énergie se rapprocher de celle de la H d un nucléophile : la réaction entre le nucléophile et l électrophile est accélérée. Ceci a déjà été exploité dans le cours de PCSI pour activer l électrophilie des dérivés carbonylés (aldéhydes et cétones) en vue de les faire réagir avec des nucléophiles peu efficaces comme les alcools dans le cas de la réaction d acétalisation. Profil réactionnels avec ou sans activation électrophile : 2.3. Résumé Sites réactifs d un acide carboxylique : Les acides carboxyliques présentent un site électrophile, un site basique et un site acide 3. Rencontre avec les groupes dérivés des acides carboxyliques Groupes dérivés des acides carboxyliques = groupes fonctionnels préparés à partir des acides carboxyliques : Groupe dérivé Exemple Nomenclature Ester C C Alcanoate d alkyle Amide C N N-alkylalcanamide Chlorure d acyle C Cl Cl Chlorure d alcanoyle Anhydride d acide C C Anhydridealcanoïque -6-

7 Présents à l état naturel Fabriqués (in situ) Formule générale des groupes dérivés des acides carboxyliques : Les dérivés des acides carboxyliques sont électrophiles, MAIS TUT DEPEND DE LA NATURE DU GRUPE Z : 4. Réactivité comparée des dérivés des acides carboxyliques Mécanisme AN + E : Les acides carboxyliques et les groupes dérivés réagissent avec des nucléophiles selon un mécanisme d addition nucléophile puis élimination : -7-

8 4.1. Facilité de l addition nucléophile? L addition nucléophile est d autant plus facile que la charge du carbone est élevée. r le groupement Z intervient par deux effets antagonistes : Plus électronégatif que C, il attire les électrons de la liaison C-Z : inductif attracteur Grâce à son doublet non liant, il est mésomère donneur Chlorure d acyle Anhydride d acide Ester Amide Z Effet inductif attracteur Effet mésomère donneur Fort Fort Fort Moyen Faible Moyen Fort Très fort Charge du carbone fonctionnel Facilité de l addition nucléophile Quelques remarques : Le pouvoir inductif attracteur est fortement lié à l électronégativité de l élément : χ et χcl proches et supérieures à χ. Le pouvoir mésomère donneur de Cl est faible car le doublet non liant de Cl est assimilable à une orbitale 3p plus haute en énergie que les A du carbone L interaction est alors considérée peu efficace. Dans l anhydride d acide, l effet donneur de l oxygène se répartit sur deux sites contrairement à l ester Facilité de l élimination? Le groupement Z doit ensuite quitter la molécule. Meilleur est le pouvoir nucléofuge de Z -, plus rapide est l élimination. -8-

9 Moyen mnémotechnique : Le caractère nucléofuge est difficile à aborder. En revanche, on peut utiliser un «truc» pour se souvenir de la facilité d un groupement à partir. Il ne n agit aucunement d une justification car le caractère nucléofuge n a rien à voir avec le pka. Plus le groupe partant est basique, moins il part facilement. Autrement dit, les meilleurs groupes partants sont les bases les plus faibles (pka petit). Chlorure d acyle Anhydride d acide Ester Amide pka(hz/z - ) HCl/Cl - -7 RCH/RC - 5 RH/R - 18 RNH2/RNH - 35 Facilité de l élimination Remarques : Pourquoi l élimination se produit-elle? Quel est le moteur de cette élimination? Données : Energies de liaisons : D(C=) = 720 kj.mol 1 et D(C-) = 350 kj.mol 1 Pourquoi n observe-t-on pas d élimination après une addition nucléophile sur un aldéhyde ou une cétone? 4.3. Bilan Facilité de l addition nucléophile Facilité de l élimination Chlorure d acyle Anhydride d acide Ester Amide rdre de réactivité vis-à-vis d un nucléophile : -9-

10 4.4. Que dit l approche orbitalaire? A l aide du diagramme d M suivant, conclure quant à la réactivité des dérivés d acide vis à vis d un nucléophile : Calculs réalisés par Eric Noizet à l aide du logiciel Jimp2-10-

11 5. Réactivité comparée des dérivés des acides carboxyliques A partir de ce qui a été abordé jusqu ici proposer plusieurs méthodes pour rendre un acide carboxylique plus électrophile : Et dans la nature? Activation in vivo par formation de l acétylcoa Dans l organisme, tous les acides gras sont formés à partir de l éthanol CH3-CH2-H obtenu par fermentation du glucose. L éthanol est d abord oxydé en acide éthanoïque CH3-CH qui a besoin d être activé si on veut pouvoir lui additionner un nucléophile. L activation de l acide éthanoïque est réalisée par estérification avec le groupe thiol (R-SH, analogue soufré des alcools) d une molécule complexe : le coenzyme A. L acétyl-coa se fixe alors de façon sélective sur une enzyme, où il subit une succession de réactions d allongement de chaîne carbonée par additions successives de nucléophiles pouvant mener par exemple à l acide palmitique (16 atomes de carbone) ou stéarique (18 atomes de carbone). -11-

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Objectifs : Exploiter un spectre infrarouge pour déterminer des groupes caractéristiques Relier un spectre

Plus en détail

Résumé de cours : Spectres Infrarouge

Résumé de cours : Spectres Infrarouge Résumé de cours : Spectres Infrarouge I. Introduction : Le rayonnement infrarouge (IR), invisible à l œil nu, est situé dans domaine de longueur d onde supérieur à 800 nm. Lorsqu un échantillon est traversé

Plus en détail

FICHE PROFESSEUR. Application «Spectre IR Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S

FICHE PROFESSEUR. Application «Spectre IR Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S FICHE PROFESSEUR Application «Spectre IR Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S Notions et contenus Compétences exigibles Repères associés pour l enseignement supérieur Identification de liaisons

Plus en détail

On se propose dans ce qui suit de rappeler quelques propriétés générales des acides -aminés et des peptides.

On se propose dans ce qui suit de rappeler quelques propriétés générales des acides -aminés et des peptides. Année 2003 / 2004 Les exercices 1, 2, 3 et 4 peuvent être traités indépendamment les uns des autres mais les résolutions de 2, 3 et 4 sont facilitées après avoir répondu à l exercice 1. L aspartame (A)

Plus en détail

DE L ATOME A LA MOLECULE ORGANIQUE

DE L ATOME A LA MOLECULE ORGANIQUE DE L ATOME A LA MOLECULE ORGANIQUE I L atome de carbone dans la molécule 1) L atome de carbone C(Z=6) : [He] 2s 2 2p 2 V=2 à l état fondamental V=4 à son état excité 99,99 % des atomes de carbone de la

Plus en détail

Le but est d obtenir un ester par une voie plus rapide et totale que la réaction simple d estérification.

Le but est d obtenir un ester par une voie plus rapide et totale que la réaction simple d estérification. CHIMIE RGANIQUE II CNTRÔLE DE L EVLUTIN DE LA TRANSFRMATIN CHIMIQUE I. CNTRÔLE DE LA REACTIN D ESTERIFICATIN 1-But Le but est d obtenir un ester par une voie plus rapide et totale que la réaction simple

Plus en détail

- pellicule de fruits qui a un rôle de prévention contre l'évaporation, le développement de moisissures et l'infection par des parasites

- pellicule de fruits qui a un rôle de prévention contre l'évaporation, le développement de moisissures et l'infection par des parasites LES LIPIDES Quelles Sont les Idées Clés? Les lipides sont les huiles et les graisses de la vie courante. Ils sont insolubles dans l eau. Pour les synthétiser, une réaction : l Estérification. Pour les

Plus en détail

Mécanisme A N + E sur acides carboxyliques et groupes dérivés

Mécanisme A N + E sur acides carboxyliques et groupes dérivés Chimie organique 3 : Mécanisme A + E sur acides carboxyliques et groupes dérivés Les acides carboxyliques et les groupes fonctionnels qui en dérivent sont fréquemment rencontrés dans les synthèses organiques.

Plus en détail

Exercices sur le thème II : Les savons

Exercices sur le thème II : Les savons Fiche d'exercices Elève pour la classe de Terminale SMS page 1 Exercices sur le thème : Les savons EXERCICE 1. 1. L oléine, composé le plus important de l huile d olive, est le triglycéride de l acide

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 I. Domaines d étude de ces deux techniques. Thème : Analyse spectrale. Partie : Spectroscopie Cours 9 : Spectroscopie I.R et R.M.N http://actions.maisondelachimie.com/outils_pedagogiques.html I.R. :

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

Savon (du latin saponem): substance solide utilisée pour le blanchissage, le lavage ou le nettoyage.

Savon (du latin saponem): substance solide utilisée pour le blanchissage, le lavage ou le nettoyage. Le savon Savon (du latin saponem): substance solide utilisée pour le blanchissage, le lavage ou le nettoyage. Historique Molécules intervenant dans la réaction de saponification Synthèse Mode d action

Plus en détail

Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique

Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique Manuel pages 499 à 514 Choix pédagogiques Ce chapitre est lié au chapitre 24 sur la stratégie de synthèse qu il illustre dans le cas précis de la sélectivité.

Plus en détail

TS II.3 Spectroscopie infrarouge Synthèse

TS II.3 Spectroscopie infrarouge Synthèse Spectroscopie infrarouge Sommaiire -I- Comment se présente un spectre IR? -----------------------------------2 -II- Quelles sont les informations apportées par un spectre IR? -----------------4 1. Spectre

Plus en détail

PQAQQEQS ********** ECUE 1 : CHIMIE ET CLASSES THERAPEUTIQUES. Répondre Sur la grille de réponses au feutre noir CE CAHIER COMPREND 5 PAGES

PQAQQEQS ********** ECUE 1 : CHIMIE ET CLASSES THERAPEUTIQUES. Répondre Sur la grille de réponses au feutre noir CE CAHIER COMPREND 5 PAGES \ UNH/ERS>4TE PRKS-ES? CRQTFJL FCULTE m-2 MEDECINE UNIVERSIT}; PRIS-EST CRETEIL NNEE UNIVERSITIRE 2012-2013 PQQQEQS ' ECUE 1 : CHIMIE ET CLSSES THERPEUTIQUES. DUREE : 0 h 30 E. ********** CETTE EPREUVE

Plus en détail

Structures électroniques et géométrie des molécules

Structures électroniques et géométrie des molécules Structures électroniques et géométrie des molécules Sommaire I) La liaison covalente localisée.2 A. Notations de Lewis des atomes 2 B. La règle de l octet 2 C. Notations de Lewis des molécules et des ions

Plus en détail

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES CHAPITRE 4 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Rappels [H 3 O + ] = 10 -ph ou ph = - log [H 3 O + ] (Le ph d une solution dépend

Plus en détail

Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge

Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge Comment identifier la structure d une molécule à partir de ses différents spectres? Introduction : La spectroscopie est

Plus en détail

Exercices d application

Exercices d application Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. tous les ; tous les b. deux c. remplacé d. électronégatif ; liaison e. moins f. donneur g. donneur ; accepteur h. donneur 2. QCM a. Addition.

Plus en détail

Réactions de Substitution Nuclé

Réactions de Substitution Nuclé Réactions de Substitution clé ucléophile I. INTRODUTION La substitution nucléophile résulte de l attaque nucléophile sur un substrat par une espèce riche en électrons (molécule neutre ou anion) et du départ

Plus en détail

CHAPITRE 2 : Structure électronique des molécules

CHAPITRE 2 : Structure électronique des molécules CHAPITRE 2 : Structure électronique des molécules I. La liaison covalente 1) Formation d une liaison covalente Les molécules sont des assemblages d atomes liés par des liaisons chimiques résultant d interactions

Plus en détail

Activité Cours : Spectrophotométrie Infrarouge

Activité Cours : Spectrophotométrie Infrarouge Activité Cours : Spectrophotométrie Infrarouge Objectifs : Connaître et appliquer les règles de nomenclature des composés en chimie organique. Associer un groupe caractéristique à une fonction dans le

Plus en détail

Représentation de molécules organiques et nomenclature

Représentation de molécules organiques et nomenclature Terminale S - AP SPC 1 Représentation de molécules organiques et nomenclature bjectifs : Savoir écrire une molécule organique en utilisant différents type de représentation. Savoir nommer alcanes, alcènes,

Plus en détail

III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES

III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES Page : 17/ 77 III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES Le choix d un couple donneur-accepteur dépend de la technique utilisée (FRET, TR- FRET, BRET, etc.) et des molécules disponibles pour ces

Plus en détail

CCP Chimie MP 2011 Énoncé 1/5 6(66,21 03&+ (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

CCP Chimie MP 2011 Énoncé 1/5 6(66,21 03&+ (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz CCP Chimie MP 20 Énoncé /5 6(66,2 03&+ C O N C O U R S C O M M U N S P O LY T E C H N I Q U E S (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz %/HFDQGLGDWDWWDFKHUDODSOXVJUDQGHLPSRUWDQFHjODFODUWpjODSUpFLVLRQHWjODFRQFLVLRQGH

Plus en détail

Correction des exercices TS2 2013 Chapitre 4 Spectroscopie IR

Correction des exercices TS2 2013 Chapitre 4 Spectroscopie IR Correction des exercices TS2 213 Chapitre 4 Spectroscopie IR Exercice n o 16 p. 15 Reconnaître des bandes d absorption 1. Hexan-2-ol : chaîne à six atomes de carbones, portant un groupement hydroxyle OH

Plus en détail

Chapitre 15 : Les molécules, formules et groupes caractéristiques

Chapitre 15 : Les molécules, formules et groupes caractéristiques Chapitre 15 : Les molécules, formules et groupes caractéristiques I. Formation des molécules I.1. Formule brute d une molécule Une molécule est un assemblage d atomes liés par des forces électrostatiques.

Plus en détail

LES FONCTIONS CHIMIQUES LES ALCOOLS

LES FONCTIONS CHIMIQUES LES ALCOOLS atem BEN RMDANE LES FNTINS IMIQUES LES ALLS LASSIFIATIN DES ALLS: Un alcool est dit primaire si le carbone fonctionnel portant la fonction est lié à un seul carbone Un alcool est dit secondaire si le carbone

Plus en détail

Mettre au point un protocole Respecter les règles de sécurité Analyser un résultat expérimental

Mettre au point un protocole Respecter les règles de sécurité Analyser un résultat expérimental Compétences travaillées : Extraire une information utile Mettre au point un protocole Respecter les règles de sécurité Analyser un résultat expérimental E1. Construire le modèle moléculaire de la molécule

Plus en détail

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif 1. Question 1 Etant donné que le germanium (Ge) est dans la même colonne que le carbone, cela implique qu il possède 4 électrons

Plus en détail

Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique

Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique I. Stratégie de synthèse I.1. Sécurité et efficacité Lors de la fabrication d une molécule organique (synthèse) il faut réfléchir

Plus en détail

Travaux Pratiques de Chimie Organique

Travaux Pratiques de Chimie Organique Préparation du savon I. INTRODUCTION a) Composition d un corps gras : Les corps gras sont des composés naturels d origine végétale ou animale, appelés lipides. Ils sont essentiellement constitués de triglycérides,

Plus en détail

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL?

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Introduction Les bases de données NoSQL sont devenues un sujet très à la mode dans le milieu du développement web. Il n est pas rare de tomber sur

Plus en détail

Fiche de révisions sur les acides et les bases

Fiche de révisions sur les acides et les bases Fiche de révisions sur les s et les s A Définitions : : espèce chimique capable de libérer un (ou plusieurs proton (s. : espèce chimique capable de capter un (ou plusieurs proton (s. Attention! Dans une

Plus en détail

Effets inductifs et mésomères

Effets inductifs et mésomères CHIMIE RGANIQUE (Stage de pré-rentrée UE1) Effets inductifs et mésomères bjectifs: Découvrir les effets électroniques inductifs et mésomères. Aborder l ordre de priorité des groupes fonctionnels donneurs

Plus en détail

Géométrie des molécules / Théorie de Gillespie

Géométrie des molécules / Théorie de Gillespie La structure d une molécule permet d en expliquer en grande partie les propriétés chimiques. Ceci est particulièrement important dans le cas des molécules biologiques. Une légère modification de la structure

Plus en détail

Synthèse et propriétés des savons.

Synthèse et propriétés des savons. Synthèse et propriétés des savons. Objectifs: Réaliser la synthèse d'un savon mise en évidence de quelques propriétés des savons. I Introduction: 1. Présentation des savons: a) Composition des savons.

Plus en détail

Les méthodes de séparation basées sur l extraction

Les méthodes de séparation basées sur l extraction Les méthodes de séparation basées sur l extraction L extraction liquide - liquide C est l extraction d un soluté S d un solvant A par un solvant B non miscible au premier. Deux paramètres sont importants

Plus en détail

Partie 1. Addition nucléophile suivie d élimination (A N + E) 1.3. Hydrolyse des dérivés d acide

Partie 1. Addition nucléophile suivie d élimination (A N + E) 1.3. Hydrolyse des dérivés d acide Molécules et matériaux organiques Partie 1. Addition nucléophile suivie d élimination (A N + E) 1.3. ydrolyse des dérivés d acide Problématique Quelles sont les conditions opératoires à privilégier pour

Plus en détail

Pourcentages et évolutions

Pourcentages et évolutions Pourcentages et évolutions Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2008/2009 Table des matières 1 Part en pourcentage 2 1.1 Ensemble de référence.......................................... 2 1.2 Addition et

Plus en détail

I) Définitions et rappels

I) Définitions et rappels UNIVESITE DES ANTILLES Faculté de médecine ours de Mr PELMAD obert rpelmard@univ- ag.fr Les cours seront complétés par la suite. hapitre 8 : Les acides carboxyliques I) Définitions et rappels Une molécule

Plus en détail

Spectres UV-visible IR

Spectres UV-visible IR Spectres UV-visible IR I. Molécules organiques VOIR TP II. Spectroscopie d absorption 1. Spectroscopie UV-visible a. Principe Dans un spectrophotomètre, on fait passer une radiation électromagnétique à

Plus en détail

Chap. V : Propriétés physiques et chimiques et tableau périodique. r anion

Chap. V : Propriétés physiques et chimiques et tableau périodique. r anion V.1. Propriétés physiques V.1.a. Le rayon atomique Dans une même colonne quand on change de période n d'une unité, le volume effectif de l atome croît brusquement dans une même colonne r quand n. Au sein

Plus en détail

prérequis 1. ÉLÉMENTS USUELS DE LA CHIMIE ORGANIQUE

prérequis 1. ÉLÉMENTS USUELS DE LA CHIMIE ORGANIQUE chapitre i prérequis 1. ÉLÉMENTS USUELS DE LA CHIMIE ORGANIQUE La chimie organique a pour objet l'étude des composés du carbone. Restreinte à l'origine aux composés du carbone que l'on pouvait extraire

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

Atelier de biochimie : réalisation de modèles moléculaires

Atelier de biochimie : réalisation de modèles moléculaires Atelier de biochimie : réalisation de modèles moléculaires Titre du document Réalisation de modèles moléculaires à partir de kits de construction Matériel Kit de construction de molécules (1 par groupe

Plus en détail

THÈME 3 : DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE. CHAPITRE 1 : la relation entre ADN et protéines

THÈME 3 : DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE. CHAPITRE 1 : la relation entre ADN et protéines THÈME 3 : DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE CHAPITRE 1 : la relation entre ADN et protéines Les caractères d un individu dépendent de plusieurs facteurs : certains dépendent des caractères présents dans la famille

Plus en détail

I. Hybridation du carbone

I. Hybridation du carbone I. Hybridation du carbone I. Hybridation des orbitales atomiques La méthode LCAO ne peut pas expliquer le fait que dans la molécule de méthane (CH 4 ), les 4 liaisons C-H sont identiques et que la molécule

Plus en détail

LA MESTA en quelques mots

LA MESTA en quelques mots LA MESTA en quelques mots La Mesta Chimie Fine développe et fabrique des intermédiaires et des principes actifs à destination des laboratoires pharmaceutiques, ainsi que des produits destinés aux secteurs

Plus en détail

Constante d acidité d un couple acide/base

Constante d acidité d un couple acide/base ACTIVITE-COURS CHIMIE N 3 TS 1/6 CONSTANTE D ACIDITE D UN COUPLE ACIDE/ABASE Objectifs de l'activité Activité-cours de chimie N 3 Constante d acidité d un couple acide/base Connaître la réaction d autoprotolyse

Plus en détail

Corrigés de chimie. Voici les corrigés des derniers exercices de chimie non corrigé (TD dérivés d acide et TD diagrammes E-pH).

Corrigés de chimie. Voici les corrigés des derniers exercices de chimie non corrigé (TD dérivés d acide et TD diagrammes E-pH). Corrigés de chimie Voici les corrigés des derniers exercices de chimie non corrigé (TD dérivés d acide et TD diagrammes E-pH). TD chimie organique dérivés d acide Exercice n 4 : synthèse de l aspartame.

Plus en détail

STATISTIQUES A UNE VARIABLE EXERCICES CORRIGES

STATISTIQUES A UNE VARIABLE EXERCICES CORRIGES STATISTIQUES A UNE VARIALE EXERCICES CORRIGES Exercice n Les élèves d une classe ont obtenu les notes suivantes lors d un devoir : Note 4 5 8 0 4 5 8 0 Effectif 4 7 6 4 ) Déterminer l étendue et le mode

Plus en détail

SOMMAIRE. CHIMIE GENERALE ET MINERALE... p.47

SOMMAIRE. CHIMIE GENERALE ET MINERALE... p.47 SOMMAIRE REMISE A NIVEAU-NOTIONS NOTIONS DE BASE... p.7 REMISE A NIVEAU PHYSIQUE-CHIMIE-N 1 : STRUCTURE DE LA MATIERE. p.8 I. Structure atomique... p.8 II. La répartition électronique et représentation

Plus en détail

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A la Fin de cette activité, je saurai -Identifier les grandes familles

Plus en détail

Courant électrique et distributions de courants

Courant électrique et distributions de courants Cours d électromagnétisme Courant électrique et distributions de courants 1 Courant électrique 1.1 Définition du courant électrique On appelle courant électrique tout mouvement d ensemble des particules

Plus en détail

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION 1. ECHELLE DE Sur les étiquettes d minérales, on peut lire suivi d une valeur voisine

Plus en détail

Mécanisme A N + E sur acides carboxyliques et groupes dérivés

Mécanisme A N + E sur acides carboxyliques et groupes dérivés Chimie organique 3 : Mécanisme A E sur acides carboxyliques et groupes dérivés Exercices d entraînement 1. Décarboxylation (*) 1. Quelles fonctions chimiques contient la molécule A dessinée ci-dessous?

Plus en détail

Premier projet (Thèse) : Étude des mécanismes dinteraction protéineligand par une approche couplant la simulation moléculaire et la chimie quantique

Premier projet (Thèse) : Étude des mécanismes dinteraction protéineligand par une approche couplant la simulation moléculaire et la chimie quantique Parmi les projets en cours sur la thématique Bioinformatique du Laboratoire de Biochimie et Génétique Moléculaire (LBGM), deux d entre eux seront présentés ici et sont orientés uniquement vers l utilisation

Plus en détail

PHYSIQUE-CHIMIE DANS LA CUISINE Chapitre 3 : Chimie et lavage

PHYSIQUE-CHIMIE DANS LA CUISINE Chapitre 3 : Chimie et lavage PHYSIQUE-CHIMIE DANS LA CUISINE Chapitre 3 : Chimie et lavage I) Qu'est-ce qu'un savon et comment le fabrique-t-on? D'après épreuve BAC Liban 2005 Physique-Chimie dans la cuisine Chapitre 3 1/6 1- En vous

Plus en détail

Les milieux biologiques tamponnés et leur intérêt

Les milieux biologiques tamponnés et leur intérêt Les milieux biologiques tamponnés et leur intérêt 1 Position de la séquence Thème n 1: les systèmes vivants présentent une organisation particulière de la matière. 1.5 Les molécules des organismes vivants

Plus en détail

Reflective Middleware Solutions for Context-Aware Applications

Reflective Middleware Solutions for Context-Aware Applications Reflective Middleware Solutions for Context-Aware Applications Licia Carpa Wolfgang Eimmerich Cecilia Mascolo 1 BDIRA Mezri mezri.bdira@cpe.fr Les auteurs Licia Carpa Professeur dans le département informatique

Plus en détail

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique.

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique. A / LES OBJETS TECHNIQUES EN DOMOTIQUE B / LA REPRESENTATION FONCTIONNELLE C / LE RESPECT DES CONTRAINTES D / LA CHAINE D ENERGIE D UN OBJET TECHNIQUE E/ LA CHAINE D INFORMATION D UN OBJET TECHNIQUE A

Plus en détail

LES SUBSTITUTIONS NUCLÉOPHILES EN SÉRIE ALIPHATIQUE S N 1 ET S N 2

LES SUBSTITUTIONS NUCLÉOPHILES EN SÉRIE ALIPHATIQUE S N 1 ET S N 2 Pr atem BEN ROMDANE LES SUBSTITUTIONS NUCLÉOPILES EN SÉRIE ALIPATIQUE S N 1 ET S N 2 3 - LE MÉCANISME S N 2 a - Constatations expérimentales Cinétique : l'étude des réactions de substitution nucléophile

Plus en détail

Chapitre 2 Chimie organique

Chapitre 2 Chimie organique Chapitre 2 Chimie organique Analyses spectroscopiques Plan du chapitre Objectifs du chapitre I. Analyse fonctionnelle organique 1. Principe des spectroscopies moléculaires d absorption a) Niveaux d énergie

Plus en détail

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS ACIDES BASES «Je ne crois pas que l on me conteste que l acide n ait des pointes Il ne faut que le goûter pour tomber dans ce sentiment car il fait des picotements sur la langue.» Notion d activité et

Plus en détail

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Rappel : Tout méta-modèle ou profil doit être commenté! 1 Question de compréhension du cours barème indicatif : 5 points Q : Lorsque l on

Plus en détail

Suivi d une réaction lente par chromatographie

Suivi d une réaction lente par chromatographie TS Activité Chapitre 8 Cinétique chimique Suivi d une réaction lente par chromatographie Objectifs : Analyser un protocole expérimental de synthèse chimique Analyser un chromatogramme pour mettre en évidence

Plus en détail

CH2 MOLECULE ORGANIQUE

CH2 MOLECULE ORGANIQUE Annexe G 2 MOLEULE ORGANIQUE Qu est-ce que la chimie organique? 1. IMIE DES OMPOSES ARBONES La chimie organique est la chimie des composés du carbone, que ces composés soient naturels ou artificiels. es

Plus en détail

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique But : «En comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de la focale, de la durée

Plus en détail

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent 1L : Physique et chimie dans la cuisine Chapitre.3 : Chimie et lavage I. Les savons et les détergents synthétiques 1. Propriétés détergentes des savons Le savon est un détergent naturel, les détergents

Plus en détail

Effets électroniques-acidité/basicité

Effets électroniques-acidité/basicité Université du Maine Faculté des Sciences Retour Révisions de cours Effets électroniquesacidité/basicité Il est très important dans un cours de himie organique de connaitre ces notions qui vont intervenir

Plus en détail

1- Comment nommer une molécule en chimie organique? La nomenclature

1- Comment nommer une molécule en chimie organique? La nomenclature T ale S COURS Chimie 4 NOM et REPRESNTATION des MOLECULES Compétences Associer un groupe caractéristique à une fonction dans le cas des alcool, aldéhyde, cétone acide carboxylique, ester, amine, amide

Plus en détail

FICHE PROFESSEUR. Application «Spectre RMN Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S

FICHE PROFESSEUR. Application «Spectre RMN Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S FICHE PROFESSEUR Application «Spectre RMN Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S Notions et contenus Compétences exigibles Repères associés pour l enseignement supérieur Spectres RMN du proton

Plus en détail

Notions et contenus : Identification de liaisons à l aide du nombre d onde correspondant ; détermination des groupes.

Notions et contenus : Identification de liaisons à l aide du nombre d onde correspondant ; détermination des groupes. Thème : Analyse spectrale Infra-Rouge 1/16 Type de ressources : - Des pistes d activités - Des spectres IR illustrant les notions du programme Notions et contenus : Identification de liaisons à l aide

Plus en détail

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION CORRECTION DS n 8 Cinétique et chimie organique I- SUIVI SPECTROPOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION On se propose d étudier la cinétique de la réaction totale entre les ions dichromate Cr 2 O 7 2-

Plus en détail

Les molécules présentes dans les médicaments

Les molécules présentes dans les médicaments Les molécules présentes dans les médicaments Les médicaments reposent sur environ 2 000 molécules qui sont souvent complexes. Différentes représentations ont été imaginées pour modéliser ces molécules.

Plus en détail

Introduction à la gestion de projets. Laurent Poinsot. Introduction. 26 janvier 2009

Introduction à la gestion de projets. Laurent Poinsot. Introduction. 26 janvier 2009 26 janvier 2009 Le modèle du est une méthodologie de développement logiciel qui est devenue un standard de l industrie logicielle. Ce modèle est constitué de deux phases : l une est dite descendante et

Plus en détail

C5 Synthè sès èn chimiè organiquè

C5 Synthè sès èn chimiè organiquè Synthè sès èn chimiè organiquè Une synthèse chimique est un enchaînement de réactions chimiques mis en œuvre pour l obtention d un ou plusieurs produits finaux. Ce processus en chimie va permettre de créer

Plus en détail

Fractions et décimaux

Fractions et décimaux Fractions et décimaux Scénario : le pliage des bandes de papier Cette fiche n est pas un programme pédagogique. Elle a pour but de faire apercevoir la portée de l approche «pliage de bandes» et les conséquences

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Réactif polyfonctionnel : Un réactif est dit polyfonctionnel s il possède plusieurs groupes fonctionnels ( ou groupes caractéristiques).

Réactif polyfonctionnel : Un réactif est dit polyfonctionnel s il possède plusieurs groupes fonctionnels ( ou groupes caractéristiques). Les réactions sélectives Réactif polyfonctionnel : Un réactif est dit polyfonctionnel s il possède plusieurs groupes fonctionnels ( ou groupes caractéristiques). Définition : Les réactions sélectives Une

Plus en détail

Représentation des Nombres

Représentation des Nombres Chapitre 5 Représentation des Nombres 5. Representation des entiers 5.. Principe des représentations en base b Base L entier écrit 344 correspond a 3 mille + 4 cent + dix + 4. Plus généralement a n a n...

Plus en détail

Analyse de protocoles : activités 1, 2, 3, 4 p485 Chimiosélectivité : activités 1, 2,3 p503

Analyse de protocoles : activités 1, 2, 3, 4 p485 Chimiosélectivité : activités 1, 2,3 p503 Chapitre 16 Synthèses organiques Effectuer une analyse critique de protocoles expérimentaux pour identifier les espèces mises en jeu, leurs quantités et les paramètres expérimentaux. Justifier le choix

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS 2.1 - La formation de liaisons ioniques et covalentes 2.2 - Les noms et les formules des composés ioniques et moléculaires 2.3 - Une comparaison des propriétés

Plus en détail

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide La constante d autoprotolyse de l eau, K W, est égale au produit de K a par K b pour un couple acide/base donné : En passant en échelle logarithmique, on voit donc que la somme du pk a et du pk b d un

Plus en détail

Emilien Suquet, suquet@automaths.com

Emilien Suquet, suquet@automaths.com STATISTIQUES Emilien Suquet, suquet@automaths.com I Comment réagir face à un document statistique? Les deux graphiques ci-dessous représentent l évolution du taux de chômage en France sur les 1 mois de

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Vous vous posez beaucoup de questions. Le Registre de

Plus en détail

2 30 402 457 1 est le plus grand nombre premier connu en 2005. Son ordre de grandeur est de :

2 30 402 457 1 est le plus grand nombre premier connu en 2005. Son ordre de grandeur est de : ARITHMETIQUE Emilien Suquet, suquet@automaths.com I Introduction aux différents ensembles de nombres L'ensemble de tous les nombres se nomme l'ensemble des réels. On le note IR (de real en allemand) On

Plus en détail

Les matières plastiques

Les matières plastiques Les matières plastiques Analyse et synthèse de documents : La vie des plastiques Mots-clefs : Vieillissement, recyclage, élimination Contexte du sujet : Recherchés pour leurs propriétés remarquables (légèreté,

Plus en détail

Savoir son cours. Liaisons chimiques exercices COMP.1 QCM : Vrai ou faux? Polarité d un solvant :

Savoir son cours. Liaisons chimiques exercices COMP.1 QCM : Vrai ou faux? Polarité d un solvant : COMP.1 Liaisons chimiques exercices Savoir son cours QCM : Vrai ou faux? Plus l électronégativité un atome est élevée, plus celui-ci attire à lui les électrons. Une liaison entre eux atomes A et B est

Plus en détail

Spectroscopie UV-VIS : Etude des systèmes π conjugués - Méthode de Hückel

Spectroscopie UV-VIS : Etude des systèmes π conjugués - Méthode de Hückel Spectroscopie UV-VIS : Etude des systèmes π conjugués - Méthode de Hückel Le but de ce TP, qui combine modélisation et spectroscopie UV-visible, est de montrer que : - la stabilité des molécules organiques

Plus en détail

Partie 4. Création de liaisons CC 4.2. Réactivité nucléophile des énolates

Partie 4. Création de liaisons CC 4.2. Réactivité nucléophile des énolates Molécules et matériaux organiques Partie 4. Création de liaisons CC 4.2. Réactivité nucléophile des énolates Objectifs du chapitre Notions à connaître : Acidité d un composé carbonylé. o Généralisation

Plus en détail

I. Spectroscopie UV - visible

I. Spectroscopie UV - visible hap. A5 Spectres UV visible et I I. Spectroscopie UV - visible 1- ouleurs et solutions La lumière blanche contient toutes les radiations visibles dont les couleurs s'étendent du rouge au violet. - le vert

Plus en détail

GESTION DE PROJET : LA METHODE AGILE

GESTION DE PROJET : LA METHODE AGILE GESTION DE PROJET : LA METHODE AGILE Le SCRUM est une méthode de gestion de projet. Elle a pour but d améliorer la productivité des équipes. Ce terme est inspiré du terme Scrum en rugby qui désigne une

Plus en détail

Tests de comparaison de moyennes. Dr Sahar BAYAT MASTER 1 année 2009-2010 UE «Introduction à la biostatistique»

Tests de comparaison de moyennes. Dr Sahar BAYAT MASTER 1 année 2009-2010 UE «Introduction à la biostatistique» Tests de comparaison de moyennes Dr Sahar BAYAT MASTER 1 année 2009-2010 UE «Introduction à la biostatistique» Test de Z ou de l écart réduit Le test de Z : comparer des paramètres en testant leurs différences

Plus en détail

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons Les définitions d acidité et de basicité ont beaucoup évoluées depuis leur apparition. Aujourd hui, on retient deux définitions valables. Celle donnée

Plus en détail

Seance 8 : Bilan carbone : consommons-nous trop d énergie?

Seance 8 : Bilan carbone : consommons-nous trop d énergie? Seance 8 : Bilan carbone : consommons-nous trop d énergie? Durée Matériel Objectifs Compétenc es Lexique 1 heure Pour chaque groupe : - un ordinateur connecté à Internet (si cela n est pas possible, distribuer

Plus en détail

TP Chimie : Molécules et groupes caractéristiques

TP Chimie : Molécules et groupes caractéristiques TP himie : Molécules et groupes caractéristiques 1 Les molécules sont des assemblages de plusieurs atomes (par exemple deux dans le cas du dihydrogène, 21 pour l'aspirine ou plusieurs milliers ou dizaines

Plus en détail

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour saisie inventaires 1/ But :... 2 2/ Différents types d inventaires :... 2 3/ Comment y aller?...

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour saisie inventaires 1/ But :... 2 2/ Différents types d inventaires :... 2 3/ Comment y aller?... 1/ But :... 2 2/ Différents types d inventaires :... 2 3/ Comment y aller?... 2 4/ Saisie d un inventaire complet :... 2 4.1/ Différentes méthodes de saisie :... 2 4.1.1/ Via PCs portables WIFI et lecteurs

Plus en détail