Molécules et Liaison chimique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Molécules et Liaison chimique"

Transcription

1 Molécules et liaison chimique Molécules et Liaison chimique

2 La liaison dans La liaison dans Le point de vue classique: l approche l de deux atomes d hydrogd hydrogènes R -0, ,5 1 1,5,5 3 3,5 4 R x x -1,1-1, x x R( ) ΔE= En(liaison)

3 Forces d attraction et de répulsion Forces d'attraction: F= -e R ep' + -e R e'p Forces de répulsion: F= e R ee' + e R pp' e' p Rpe R Rp'e' p' e b e' a Re'p Re'e p Rpp' e Rep' p' b a

4 Schémas de la liaison La liaison Chimique Comment caractériser la liaison chimique qui s'est formée? A cause du caractère ondulatoire, les électrons ne peuvent être localisés. La probabilité de trouver les électrons entre les deux noyaux est plus grande que la probabilité de trouver les électrons au-delà des noyaux. La région entre les noyaux est liante ; la région au-delà des noyaux est antiliante. antiliant b Liant a antiliant Liant La liaison chimique est due à une augmentation de la concentration en électrons entre les noyaux.

5 Formation du lien ionique La liaison ionique atomes à grande distance Li F Saut de l él électron Li + F -

6 Réorganisation des électrons LiF La liaison ionique atomes à grande distance Li F Saut de l électron Li + F - Réorganisation des électrons dans Li + F -

7 L octet de Lewis LEWIS observa que: L octet de Lewis, N 3, C 4, N, N, N 3, S 4, La plupart des molécules stables ont un nombre pair d électrons D où l importance capitale du doublet électronique de liaison. La plupart des molécules stables font apparaître un atome de la seconde (troisième) période p entouré de 4 doublets électroniques D où l importance capitale de l octetl L octet est aussi lié à la structure électronique des GAZ RARES, corps très s peu réactionnels. r En conséquence, la règle r de l octet l de Lewis dit que: Une configuration électronique dont la couche externe renferme un octet d'électrons est particulièrement stable.

8 Les différentes liaisons chimiques La liaison chimique La liaison s és établit entre atomes pour leur permettre d adopter d la configuration électronique du gaz rare Et respecter ainsi la règle r de l octet. Les liaisons se classent en différents types; La liaison covalente La liaison ionique. La liaison métallique. m pure polarisée dative ou semi polaire

9 La liaison ionique Na Na + + e Cl + e - Cl - La liaison ionique Na + Cl Na + + Cl - Na + Cl - + e - coût:ei coût: A e Résultat: [ Bilan? Résultat: [Ne] (+) sultat: [Ar]] (-) [Ne] + [Ar] - Le Bilan sera favorable à la liaison si EI est petit et Ae grand. c.à.d.d pour des éléments d électron lectronégativité très s différente. Ces composés s sont généralement g des solides ioniques. n y reviendra plus loin.

10 La liaison covalente La liaison covalente + 1s 1 + 1s 1 σ (voir plus loin) + Le même m me raisonnement s applique à Li ou à F F s p 5 F s p 5 F F F F

11 La structure de Lewis des atomes La structure de LEWIS des atomes Ne Ar ns np 6 F Cl ns np 5 N S ns np 4 P ns np 3 C Si ns np B Al ns np 1 Be Mg ns Li Na ns 1

12 La liaison covalente (suite) La liaison chimique (suite). F F F F N N 3 N N

13 Etat de valence et promotion Etat de Valence et Promotion Les règles r précédentes suggèrent la formule moléculaire C Cette molécule existe, mais n'est pas très stable. La forme stable est C 4. Elle suggère la disponibilité de quatre électrons non appariés Promotion Promotion vers un état de valence (excité) C ns 1 np 3 Justifié si le coût énergétique de la promotion est récupéré par la formation de liaisons nouvelles. Autres exemples: B Al ns 1 np Be Mg ns 1 np 1

14 La liaison covalente polarisée La liaison covalente polarisée La liaison est covalente pure dans, Cl, F, Deux atomes de nature identique partagent «équitablementé» les électrons. La liaison entre deux atomes de nature différente est covalente polarisée. La polarisation provient de la tendance d un d des deux atomes à attirer «préférentiellement rentiellement» les électrons. L électronégativité selon Pauling mesure la tendance qu'a un atome dans une molécule à attirer vers lui le nuage électronique.

15 Nbre d électrons transférés? La polarité des liaisons Comment mesuré le transfert d éd électrons? Définition du moment dipolaire: µ=q*r q+ r q- Situation Covalente Situation 100% Ionique q=0 q=0 r 1e +1 1e - perdu r 1e -1 1e - transféré µ=0 e - *r=0 covalence µ=1 e - *r=r ionique Le moment dipolaire peut être mesuré et s exprime s en Debye (D) Il mesure l ampleur l du transfert électronique Si r= m (1Å) et q=1 e -, alors µ=4,8 D = C.m

16 Pourcentage ionique des liaisons Pourcentage Ionique des liaisons. Liaison R(Å) µ(d) %ionique X -F 0,9 1, ,9 -Cl 1,8 1, ,9 -Br 1,43 0, ,7 -I 1,6 0,38 5 0,4-0,96 1, ,4 -S 1,33 0,78 1 0,4 -N 1,01 1,30 7 0,9 Conclusion: La polarisation des liaisons chimiques est un phénomène continu et graduel. n passe de la covalente pure (0%), par la covalente polarisée à la liaison ionique (placée arbitrairement à >50%)

17 Les liaisons multiples Les liaisons multiples n parle de liaison multiple lorsque plusieurs paires électroniques sont partagées par deux atomes. Quelques exemples classiques: N N ; ; C= ; ; C=C ; N= N N C C C N N C C C

18 Les liaisons datives Les liaisons datives Lorsqu un atome d une molécule ne satisfait pas l octet, il peut se lier à une autre molécule et former une nouvelle liaison qui l amènera à respecter l octet N N Une molécule «donne» une paire électronique. C est une liaison dative B + N B N

19 Les liaisons datives Les liaisons datives Lorsqu un atome d une molécule ne satisfait pas l octet, il peut se lier à une autre molécule et former une nouvelle liaison qui l amènera à respecter l octet N N Une molécule «donne» une paire électronique. C est une liaison dative B + N B N

20 Les liaisons datives Les liaisons datives Des composés présentent une liaison dative impliquant un oxygène, en passant par la formation d'un état de valence C 3 C 3 C 3 N C 3 N C 3 C 3

21 Les liaisons datives Les liaisons datives Des composés présentent une liaison dative impliquant un oxygène, en passant par la formation d'un état de valence C 3 C 3 C 3 N C 3 N C 3 C 3 C aussi présente une liaison dative: C= la formule «normale» ne satisfait pas l octet. Dès lors, on préfèrera C

22 Les liaisons datives Les liaisons datives Les liaisons datives sont aussi appelées «semi-polaires» n peut faire figurer une charge formelle positive sur le donneur de la paire électronique et une charge formelle négative sur l'accepteur. B N C 3 C N C 3

23 Définition du nbre d oxydation Le nombre d oxydationd Le nombre d'oxydation (N..) permet "d'attribuer" aux atomes d'une molécule les électrons de liaison. Il indique l'importance de la perte ou du gain d'électrons de l'atome dans la molécule par rapport à l'atome libre a) Lorsque la liaison est une liaison covalente pure, on attribue "totalement" un électron de liaison à chaque atome. Son nombre d'oxydation est nul. «Le nombre d'oxydation des éléments est nul». b) Lorsque le composé est ionique, le transfert d'électrons est total. Le nombre d'oxydation est égal à la charge de l'ion, signe compris. c) Dans toutes les autres liaisons, la paire d'électrons est complètement attribuée à l'atome le plus électronégatif.

24 Régles de calcul Régles de calcul Le nombre d oxydationd Les règles de calcul du nombre d'oxydation (N..). 1) Dans une molécule neutre, la somme des nombres d'oxydation des éléments est nul. Dans les ions, cette somme est égale à la charge. ) Le fluor, corps le plus électronégatif, a toujours un nombre d'oxydation égal à -1 [mais 0 dans F ]. 3) L'oxygène se trouve en général à l'étage - [sauf 0 dans ; -1 dans les peroxydes (R---R') et lié au fluor] 4) L'hydrogène a en général un N.. de +1 [sauf dans les hydrures où o il vaut -1 et dans la molécule où il est nul] 5) Les nombres d'oxydation des éléments seront toujours compris entre N et N-8 où N est le numéro du groupe auquel il appartient.

25 Exemple du nombre d oxydation Quelques exemples: Le nombre d oxydationd Cl N..() = +1 N..(Cl) =-1 C N..() = +1 N..()=- N..(C)+[*(+1) + (-)] = 0 0 S 4 N..() =+1 N..()=- N..(S)+[*(+1) + 4*(-)] = 0 6 Cl 4 - N..()=- N..(Cl)+[4*(-)]= -1 7 NaN 3 N..(Na) =+1 N..()=- N..(N)+[(+1) + 3*(-)] = 0 5

26 Les limites du modèle de Lewis Les limites du modèle de LEWIS 1) Comment expliquer l existence de PCl 5, composé «hypervalent» au sens de l octet qui ne peut justifier que l existence de PCl 3 )Dans certains cas, il ne permet pas de trouver une formule unique. Pour S faut il écrire: S= ou =S 3) Le caractère paramagnétique de molécules telles que ne s explique pas par le modèle de Lewis. Solutions proposées es: 1) La promotion vers un état de valence du P (S, ) ) Introduction du concept de résonance 3) Seule une description quantique permet d'introduire ces particularités.

27 L hypervalence 1) L hypervalence Au delà de la ème période, la présence de sous-couches 3d, 4d, permet la promotion d électrons de valence vers d autres configurations P: 3s 3p 3 3s 1 3p 3 3d 1 S: 3s 3p 4 3s 3p 3 3d 1 3s 1 3p 3 3d En conséquence, elles justifient l existence des formules: PCl 5 ; SF 4 ; SF 6. Mais aussi : =PCl 3 ou PCl 3 ; S ou S

28 La notion de résonance ) La notion de résonancer Lorsqu une molécule est décrite par plusieurs formules de Lewis, aucune n est adéquate. La structure réelle est intermédiaire entre celles-ci. n dit que ce sont des formules limites et que la structure réelle est une superposition pondérée de toutes ces formules, que la molécule résonne entre toutes ses structures. n définit d ainsi le concept de résonance. n relie les structures limites, ou formules de résonance, par la double flèche, indiquant par là qu il faut tenir compte de leur ensemble Pour S il faut écrire: S= =S

29 La notion de résonance ) La notion de résonancer Quelques exemples: Pour S il faut écrire: S= =S N N ou N C C C

30 La notion de résonance ) La notion de résonancer Un autre exemple: Le benzène C 6 6 C C C C C C C C C C C C C ou C C C C n appelle énergie de résonancer la diff C n appelle la différence entre l él énergie mesurée e et l él énergie estimée à partir du nombre de liaisons doubles et simples.

31 Le modèle ondulatoire de la liaison de La liaison dans Le point de vue ondulatoire (quantique) Les atomes se combinent pour former une molécule Les orbitales atomiques se combinent en orbitales moléculaires 1s 1 (A) et 1s 1 (B) peuvent se combiner de manières 1s(A) 1s(B) 1s(A) + 1s(B) 1s(A) - 1s(B) >0 <0 Renforcement de la présence électronique Liant =0 Disparition de la présence électronique Antiliant

32 Le modèle ondulatoire de la liaison de La liaison dans (suite) Le point de vue ondulatoire (quantique) Les atomes se combinent pour former une molécule Les orbitales atomiques se combinent en orbitales moléculaires 1s(A) + 1s(B) combinaison Liante σ 1s(A) - 1s(B) combinaison Antiliante σ* σ* 1s(A) 1s(B) σ Req R

33 Le modèle ondulatoire de la liaison de La liaison dans (suite) Le point de vue ondulatoire (quantique) Les atomes se combinent pour former une molécule Les orbitales atomiques se combinent en orbitales moléculaires 1s(A) + 1s(B) combinaison Liante σ 1s(A) - 1s(B) combinaison Antiliante σ* σ* 1s(A) 1s(B) Req σ Configuration électronique: σ R

34 Le modèles en couches des diatomiques 3) Le modèle en couches des diatomiques - L'approche par la mécanique ondulatoire généralise la description de la liaison covalente de à l'étude de l'ensemble des molécules. - La distribution électronique d'une molécule est décrite à partir d'orbitales moléculaires construites par combinaisons d'orbitales atomiques

35 Les orbitales S et P Les orbitales «s» et «p» 1s s p z p x p y

36 Le modèles en couches des diatomiques 3) Le modèle en couches des diatomiques - L'approche par la mécanique ondulatoire généralise la description de la liaison covalente de à l'étude de l'ensemble des molécules. - La distribution électronique d'une molécule est décrite à partir d'orbitales moléculaires construites par combinaisons d'orbitales atomiques Principe de construction: 1) Choisir les orbitales atomiques associées aux diverses couches. Par exemple 1s, s, p x, p y, et p z. ) Combiner deux à deux les orbitales atomiques possédant les mêmes nombres quantiques: χ A du premier atome avec χ B du second atome, 1s avec 1s, s avec s, p x avec p x, et ainsi de suite. Il existe deux combinaisons possibles: par addition N[ χ A + χ B ] ou par soustraction N[ χ A - χ B ]

37 Le modèles en couches des diatomiques 3) Le modèle en couches des diatomiques y x A z B ns(a) + ns(b) σ ns(a) - ns(b) σ

38 Le modèles en couches des diatomiques 3) Le modèle en couches des diatomiques y x A z B np z (A) + np z (B) σ np z (A) - np z (B) σ

39 Le modèles en couches des diatomiques 3) Le modèle en couches des diatomiques y x A z B np y (A) + np y (B) π np y (A) - np y (B) π

40 Le modèles en couches des diatomiques 3) Le modèle en couches des diatomiques y x A z B np x (A) + np x (B) π np x (A) - np x (B) π

41 Le modèles en couches des diatomiques 3) Le modèle en couches des diatomiques Séquence de l énergie des orbitales σ* π* p(a) σ π p(b) s(a) σ* σ s(b) 1s(A) σ* σ 1s(B)

42 Le modèles en couches des diatomiques 3) Le modèle en couches des diatomiques Construction des configurations électroniques: Principe d éd édification Nombre d ed - de liaison σ p * π p * σ p π p σ s * σ s σ 1s * σ 1s N 14e-...σ s C 1e-...σ s B 10e-...σ s Be 8e-...σ s Li 6e-...σ s e 4e- σ 1s e- σ 1s s σ * s π px π py σ pz s σ * s π px π py s σ * s π 1 px π 1 py s σ * s 1s σ * 1s

43 Le modèles en couches des diatomiques 3) Le modèle en couches des diatomiques Construction des configurations électroniques: Principe d éd édification Nombre d ed - de liaison Ne.σ pz π px π py π * px π py σ * pz 0 σ p * F.σ pz π px π py π * px π * py π p *.σ pz π px π py π *1 px π *1 py 4 N...σ s σ s π px π py σ pz 6 π p σ p σ s * σ s σ 1s * σ 1s C 1e-...σ s B 10e-...σ s Be 8e-...σ s Li 6e-...σ s e 4e- σ 1s e- σ 1s s σ * s π px π py s σ * s π 1 px π 1 py s σ * s 1s σ * 1s 4 0 0

Chapitre 3 : Liaisons chimiques. GCI 190 - Chimie Hiver 2009

Chapitre 3 : Liaisons chimiques. GCI 190 - Chimie Hiver 2009 Chapitre 3 : Liaisons chimiques GCI 190 - Chimie Hiver 2009 Contenu 1. Liaisons ioniques 2. Liaisons covalentes 3. Liaisons métalliques 4. Liaisons moléculaires 5. Structure de Lewis 6. Électronégativité

Plus en détail

CHAPITRE 2 : Structure électronique des molécules

CHAPITRE 2 : Structure électronique des molécules CHAPITRE 2 : Structure électronique des molécules I. La liaison covalente 1) Formation d une liaison covalente Les molécules sont des assemblages d atomes liés par des liaisons chimiques résultant d interactions

Plus en détail

Structures électroniques et géométrie des molécules

Structures électroniques et géométrie des molécules Structures électroniques et géométrie des molécules Sommaire I) La liaison covalente localisée.2 A. Notations de Lewis des atomes 2 B. La règle de l octet 2 C. Notations de Lewis des molécules et des ions

Plus en détail

Chap. V : Propriétés physiques et chimiques et tableau périodique. r anion

Chap. V : Propriétés physiques et chimiques et tableau périodique. r anion V.1. Propriétés physiques V.1.a. Le rayon atomique Dans une même colonne quand on change de période n d'une unité, le volume effectif de l atome croît brusquement dans une même colonne r quand n. Au sein

Plus en détail

CH 1. Liaisons-Isoméries. Formations de liaisons Structures moléculaires

CH 1. Liaisons-Isoméries. Formations de liaisons Structures moléculaires 1. Liaisons-Isoméries Formations de liaisons Structures moléculaires 1. LIAISNS-ISMERIES 1. Rappel : atomes et électrons Quelques éléments importants du tableau de Mendeleev n M n' numéro atomique masse

Plus en détail

CHAPITRE VI : HYBRIDATION GEOMETRIE DES MOLECULES

CHAPITRE VI : HYBRIDATION GEOMETRIE DES MOLECULES CAPITRE VI : YBRIDATION GEOMETRIE DES MOLECULES VI.1 : YBRIDATION DES ORBITALES ATOMIQUES. VI.1.1 : Introduction. La théorie d hybridation a été développée au cours des années 1930, notamment par le chimiste

Plus en détail

La liaison chimique : formation des molécules

La liaison chimique : formation des molécules La liaison chimique : formation des molécules variation de l'énergie potentielle, lorsque l'on fait varier la distance entre 2 atomes d''hydrogène courtes distances : interaction répulsive grandes distances

Plus en détail

SDM Module Ph13 Marie Girardot IPSA 2012/13

SDM Module Ph13 Marie Girardot IPSA 2012/13 SDM Module Ph13 Marie Girardot IPSA 2012/13 Plan du cours Cours 1 : La lumière, onde ou corpuscule? Cours 2 : Les limites de la mécanique classique Cours 3 : Les bases de la mécanique quantique Cours 4

Plus en détail

Effets inductifs et mésomères

Effets inductifs et mésomères CHIMIE RGANIQUE (Stage de pré-rentrée UE1) Effets inductifs et mésomères bjectifs: Découvrir les effets électroniques inductifs et mésomères. Aborder l ordre de priorité des groupes fonctionnels donneurs

Plus en détail

Architecture moléculaire

Architecture moléculaire hapitre 4 : UE1 : himie himie physique Architecture moléculaire Pierre-Alexis GAUARD Agrégé de chimie, Docteur ès sciences Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Cours CH2. Molécules & solvants moléculaires

Cours CH2. Molécules & solvants moléculaires Cours C2 Molécules & solvants moléculaires David Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 Structure des ions et des molécules - Modèle de la

Plus en détail

Chimie Générale Notions et exercices résolus

Chimie Générale Notions et exercices résolus Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Echahid Hamma Lakhdar El Oued Chimie Générale Notions et exercices résolus 1 ère année S.N.V. S.M. Rassemblés par : Mr.

Plus en détail

Chapitre 5 Structure des molécules polyatomiques

Chapitre 5 Structure des molécules polyatomiques Chapitre 5 Structure des molécules polyatomiques On distingue trois cas: Molécules polyatomiques non conjuguées, formées de liaisons simples ou multiples isolées, considérées comme la juxtaposition de

Plus en détail

BF3 : Séance de TD N 5

BF3 : Séance de TD N 5 Séance de TD N 5 L atome dont le symbole est souligné est l atome central Les rayons de covalence des atomes seront évalués par la formule R (A ) = 0,215 (n*2/z*) + 0,148 n* + 0,225 (avec n*=n pour n=1

Plus en détail

FORME DES MOLECULES. La théorie donne l arrangement des paires liantes et non liantes autour de l atome central.

FORME DES MOLECULES. La théorie donne l arrangement des paires liantes et non liantes autour de l atome central. FORME DES MOLECULES I) Répulsion des paires électroniques La forme des molécules dépend des angles de liaison. Un angle de liaison est défini par l angle entre deux atomes formant une liaison. Les angles

Plus en détail

prérequis 1. ÉLÉMENTS USUELS DE LA CHIMIE ORGANIQUE

prérequis 1. ÉLÉMENTS USUELS DE LA CHIMIE ORGANIQUE chapitre i prérequis 1. ÉLÉMENTS USUELS DE LA CHIMIE ORGANIQUE La chimie organique a pour objet l'étude des composés du carbone. Restreinte à l'origine aux composés du carbone que l'on pouvait extraire

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS 2.1 - La formation de liaisons ioniques et covalentes 2.2 - Les noms et les formules des composés ioniques et moléculaires 2.3 - Une comparaison des propriétés

Plus en détail

La liaison chimique et les états de la matière. Marie Paule Bassez http://chemphys.u strasbg.fr/mpb

La liaison chimique et les états de la matière. Marie Paule Bassez http://chemphys.u strasbg.fr/mpb La liaison chimique et les états de la matière Marie Paule Bassez http://chemphys.u strasbg.fr/mpb Plan 1. Les liaisons fortes 1.1 La liaison covalente La théorie des orbitales moléculaires La théorie

Plus en détail

I. LE POISON D HERCULE POIROT 7 40

I. LE POISON D HERCULE POIROT 7 40 DS S THÈME OBSERVER/COHÉSION DE LA MATIÈRE/ Page / NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. LE POISON D HERCULE POIROT 7 40 a) Établir la formule de Lewis du cyanure d hydrogène Configurations électroniques

Plus en détail

Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 2 LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS

Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 2 LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 2 LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS 1 LES MOLÉCULES: UNE MOLÉCULE, C'EST UN ENSEMBLE DE PLUSIEURS ATOMES LIÉS CHIMIQUEMENT. UNE LIAISON CHIMIQUE, C'EST LE

Plus en détail

Principes généraux de la biochimie

Principes généraux de la biochimie Principes généraux de la biochimie «La biochimie a pour but de décrire, expliquer et exploiter les structures et le comportement des molécules biologiques en se servant de la chimie, de la physique et

Plus en détail

DE L ATOME A LA MOLECULE ORGANIQUE

DE L ATOME A LA MOLECULE ORGANIQUE DE L ATOME A LA MOLECULE ORGANIQUE I L atome de carbone dans la molécule 1) L atome de carbone C(Z=6) : [He] 2s 2 2p 2 V=2 à l état fondamental V=4 à son état excité 99,99 % des atomes de carbone de la

Plus en détail

SM3. Exercices supplémentaires

SM3. Exercices supplémentaires PTSI Exercices Structure de la matière 2012-201 SM Exercices supplémentaires Ex-SM.6 Aluminium et composés Le chlorure d aluminium a pour formule AlCl. 1) Donner sa formule de Lewis et préciser, en la

Plus en détail

S 1 PC - SPI - SPA. PARTIEL DE CHIMIE n 2 Durée : 1h 30 Les calculatrices sont autorisées

S 1 PC - SPI - SPA. PARTIEL DE CHIMIE n 2 Durée : 1h 30 Les calculatrices sont autorisées LICENCE PHYSIQUE-CHIMIE ET SCIENCES POUR L'INGÉNIEUR S 1 PC - SPI - SPA PARTIEL DE CHIMIE n 2 Durée : 1h 30 Les calculatrices sont autorisées Lundi 24 novembre 2014 Exercice 1 : Tableau périodique ( 5

Plus en détail

SAR du 22 septembre : chimie générale. Partie atomistiques

SAR du 22 septembre : chimie générale. Partie atomistiques SAR du 22 septembre : chimie générale Partie atomistiques Exercice 1 Le soufre appartient à la famille des chalcogènes (la même que l oxygène). Son numéro atomique est Z=16. Il est utilisé pour fabriquer

Plus en détail

Exceptions à la règle de l octet

Exceptions à la règle de l octet Exceptions à la règle de l octet Participation des orbitales p ou d vides: couches de valence étendues, les composés hypervalents (composés avec formellement plus que 8 électrons de valence) Autres exemples:

Plus en détail

II- La liaison covalente

II- La liaison covalente II- La liaison covalente II.1. Liaison simple Une liaison simple est la mise en commun d un doublet (représenté par un trait), chaque atome apportant un électron (représenté par un point). Elle se fait

Plus en détail

Complément - Chapitre 1 Notions fondamentales

Complément - Chapitre 1 Notions fondamentales Complément - Chapitre 1 Notions fondamentales Configurations électroniques 1.a Cases quantiques La configuration électronique des atomes consiste en la répartition des électrons au sein des différentes

Plus en détail

THEME SANTE : CH 12 : REPRESENTATION DE LEWIS DES ATOMES ET DES MOLECULES, LIAISON DE COVALENCE

THEME SANTE : CH 12 : REPRESENTATION DE LEWIS DES ATOMES ET DES MOLECULES, LIAISON DE COVALENCE TEME SANTE : C 12 : REPRESENTATION DE LEWIS DES ATOMES ET DES MOLECULES, LIAISON DE COVALENCE A. Stabilité des atomes de gaz nobles (rares) : Dans la nature, les atomes ont tendance à s'associer pour former

Plus en détail

PerfecTIC. Description générale. Titre. Objectif d enseignement. Objectifs d apprentissage. Résumé

PerfecTIC. Description générale. Titre. Objectif d enseignement. Objectifs d apprentissage. Résumé PerfecTIC Description générale Titre Construction de diagrammes de Lewis et visualisation 3D de molécules ou d ions polyatomiques Objectif d enseignement Développer la capacité d'élaborer un algorithme

Plus en détail

Théories de Lewis et de Gillepsie. Théorie de Lewis I- THEORIE DE LEWIS : REGLE DE L'OCTET...4. 1- Rappels concernant l atome... 4. a- Symbole...

Théories de Lewis et de Gillepsie. Théorie de Lewis I- THEORIE DE LEWIS : REGLE DE L'OCTET...4. 1- Rappels concernant l atome... 4. a- Symbole... Théorie de Lewis Plan (liquer sur le titre pour accéder au paragraphe) ********************** I- TERIE DE LEWIS : REGLE DE L'TET...4 1- Rappels concernant l atome... 4 a- Symbole... 4 b- Electronégativité...

Plus en détail

1.2 Coordinence. Notion de liaison de coordinence : Cas de NH 3. et NH 4+ , 3 liaisons covalentes + 1 liaison de coordinence.

1.2 Coordinence. Notion de liaison de coordinence : Cas de NH 3. et NH 4+ , 3 liaisons covalentes + 1 liaison de coordinence. Règle de l octet : tendance qu on les atomes à s entourer de 8 électrons dans l édifice moléculaire. Ce n est pas une règle générale. Composés respectant la règle de l octet Composés ne respectant pas

Plus en détail

La classification périodique des éléments chimiques

La classification périodique des éléments chimiques I] La classification périodique I- / Historique Depuis le début du 19 ème siècle, divers scientifiques ont cherché à classer les éléments chimiques dans un tableau. 1 er essai : B. de Chamcourtois (1862)

Plus en détail

CHIMIE GÉNÉRALE. Structure électronique des molécules

CHIMIE GÉNÉRALE. Structure électronique des molécules MP ours de physique IMIE GÉÉRLE hapitre Structure électronique des molécules Les molécules sont formées par l assemblage d atomes. ous allons proposer, dans ce chapitre, un schéma très simple d analyse

Plus en détail

Cours CH1. Structure électronique des atomes

Cours CH1. Structure électronique des atomes Cours CH1 Structure électronique des atomes David Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 L atome et l élément chimique 1 1.1 Constitution de

Plus en détail

LA LIAISON EN CHIMIE ORGANIQUE

LA LIAISON EN CHIMIE ORGANIQUE JC GRESSIER La liaison chimique en chimie organique 03/09/98 LA LIAISON EN CHIMIE ORGANIQUE La liaison ionique telle qu elle existe dans les composés minéraux (ex : NaCl) ne permet pas d expliquer l établissement

Plus en détail

CHAPITRE 6 LIAISONS CHIMIQUES : CONCEPTS GÉNÉRAUX QUESTIONS

CHAPITRE 6 LIAISONS CHIMIQUES : CONCEPTS GÉNÉRAUX QUESTIONS APITRE 6 LIAISS IMIQUES : EPTS GÉÉRAUX QUESTIS 11. P 2 5 est le seul composé qui ne contient que des liaisons covalentes. omposés comportant des liaisons ioniques : ( 4 ) 2 S 4, a 3 (P 4 ) 2, K 2 et Kl.

Plus en détail

Le tableau périodique

Le tableau périodique Le tableau périodique Le développement du tableau périodique à l époque de Mendeleïev, on n avait même pas encore découvert l électron Mendeleïev était convaincu que les propriétés des éléments avaient

Plus en détail

TD N 6 STRUCTURE ELECTRONIQUE DES MOLECULES

TD N 6 STRUCTURE ELECTRONIQUE DES MOLECULES TD N 6 TRUCTURE ELECTRONIQUE DE MOLECULE EXERCICE 1 : COMPOE DU CARBONE Dioxye e carbone : CO Représentation e Lewis L écriture e la représentation e Lewis une espèce chimique (molécule ou ion) peut se

Plus en détail

MOLECULES, IONS ET LIAISONS S 4 F. I) Règle de l octet :

MOLECULES, IONS ET LIAISONS S 4 F. I) Règle de l octet : Chapitre 4 : MOLECULES, IONS ET LIAISONS S 4 F Chapitre 4 : I) Règle de l octet : MOLECULES, IONS ET LIAISONS S 4 F Lors des réactions chimiques, les atomes perdent ou gagnent des électrons afin d acquérir

Plus en détail

La classification périodique

La classification périodique Chapitre 3 : UE1 : Chimie Chimie physique La classification périodique Pierre-Alexis GAUCHARD Agrégé de chimie, Docteur ès sciences Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble -

Plus en détail

I. Structure électronique des molécules : le modèle de Lewis (1916)

I. Structure électronique des molécules : le modèle de Lewis (1916) «Formules de Lewis et VSEPR» I. Structure électronique des molécules : le modèle de Lewis (1916) I.1. Structure de Lewis des atomes La structure de Lewis d un atome est une représentation symbolique des

Plus en détail

Académie où a été produite la ressource : Montpellier (http://sciences-physiques.acmontpellier.fr) Transformation en chimie organique

Académie où a été produite la ressource : Montpellier (http://sciences-physiques.acmontpellier.fr) Transformation en chimie organique Physique - Chimie Terminale série S Thème : Comprendre : Lois et modèles Type de ressources : Activité documentaire Notions et contenus : Transformation en chimie organique Compétence travaillée ou évaluée

Plus en détail

Les différents types de liaisons chimiques

Les différents types de liaisons chimiques Les différents types de liaisons chimiques classés en liaisons fortes et liaisons faibles: en fonction de l énergie de liaison qui permet de mesurer «la force» de la liaison (énergie de liaison = - énergie

Plus en détail

Mettre au point un protocole Respecter les règles de sécurité Analyser un résultat expérimental

Mettre au point un protocole Respecter les règles de sécurité Analyser un résultat expérimental Compétences travaillées : Extraire une information utile Mettre au point un protocole Respecter les règles de sécurité Analyser un résultat expérimental E1. Construire le modèle moléculaire de la molécule

Plus en détail

III-2-3) Impact de la géométrie sur la polarité des molécules

III-2-3) Impact de la géométrie sur la polarité des molécules III-2-3) Impact de la géométrie sur la polarité des molécules Une molécule est polaire si son moment dipolaire (µ) est non nul Une molécule est apolaire si son moment dipolaire (µ) est nul Le moment dipolaire

Plus en détail

Hybridation. Le tutorat est gratuit. Toutes reproductions ou ventes sont interdites. Structure et généralités

Hybridation. Le tutorat est gratuit. Toutes reproductions ou ventes sont interdites. Structure et généralités ybridation Structure et généralités Les éléments de base utilisés sont, C, et O. Les éléments des 3 et 4 lignes peuvent se trouver en hyper valence. Les éléments de la 3 colonne n ont pas obligatoirement

Plus en détail

III Présentation de l Univers

III Présentation de l Univers III Présentation de l Univers 3- L'élément chimique Exercices d'applications A- Entourer la (les) bonne(s) réponse(s) 1. Les éléments situés dans la 1 ère colonne de la classification : a) constituent

Plus en détail

formes des molécules polyatomique: Répulsion entre Paires d'électrons des Couches de Valence

formes des molécules polyatomique: Répulsion entre Paires d'électrons des Couches de Valence plan réactions chimiques réactions avec transfert d'électrons d'une espèce à une autre sans transfert d'électrons. liaison ionique / liaison covalente réactions d'oydo-réduction notion d'état d'oydation

Plus en détail

Exercices sur la classification périodique

Exercices sur la classification périodique Exercices sur la classification périodique Déduire de la structure électronique la place dans la classification périodique : On donne la structure électronique, dans leur état fondamental, des atomes ci-dessous

Plus en détail

I. Hybridation du carbone

I. Hybridation du carbone I. Hybridation du carbone I. Hybridation des orbitales atomiques La méthode LCAO ne peut pas expliquer le fait que dans la molécule de méthane (CH 4 ), les 4 liaisons C-H sont identiques et que la molécule

Plus en détail

Électronégativité des atomes

Électronégativité des atomes ACCUEIL Électronégativité des atomes Frédéric ELIE, août 2004 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures,

Plus en détail

Les molécules. 1 Représentez la structure électronique d un atome d hydrogène H. 3 Combien lui manque-t-il d électrons pour saturer sa couche externe?

Les molécules. 1 Représentez la structure électronique d un atome d hydrogène H. 3 Combien lui manque-t-il d électrons pour saturer sa couche externe? Les molécules I Introduction : Dans de nombreux composés chimiques, les atomes forment des édifices possédant un nombre d atomes déterminé. Une molécule est une particule électriquement neutre formé d

Plus en détail

LES MOLECULES: REPRESENTATION CORRECTION

LES MOLECULES: REPRESENTATION CORRECTION LES MOLECULES: REPRESENTATION CORRECTION I REPRESENTATION DE LEWIS DES MOLECULES 1) Les atomes Les atomes sont représentés conventionnellement par des boules de couleur. A chaque élément chimique correspond

Plus en détail

L atome. La composition de la matière. Cocher la (ou les) proposition(s) vraie(s)

L atome. La composition de la matière. Cocher la (ou les) proposition(s) vraie(s) La composition de la matière L atome La composition de la matière L atome Cocher la (ou les) proposition(s) vraie(s) 1. Un atome A. Est électriquement neutre. B. Peut être chargé positivement. C. Peut

Plus en détail

TD1-Solutions - Éléments de chimie 2011

TD1-Solutions - Éléments de chimie 2011 1. Le nombre de masse et le numéro atomique de chaque atome sont indiqués dans le tableau suivant: 4 He, 12 C, 14 N, 16 O, et Atome de masse: A Numéro atomique: Z de protons de neutrons d'électrons He

Plus en détail

Modèle ondulatoire de l atome, orbitales atomiques et moléculaires. Pr. P. Gallice

Modèle ondulatoire de l atome, orbitales atomiques et moléculaires. Pr. P. Gallice Modèle ondulatoire de l atome, orbitales atomiques et moléculaires Pr. P. Gallice Modèle ondulatoire Modèle de BOHR à insuffisant! (ne permet pas d expliquer certaines caractéristiques des liaisons chimiques)

Plus en détail

Réactions d oxydo-réduction

Réactions d oxydo-réduction Réactions d oxydo-réduction Définition Les réactions d oxydo-réduction sont des réactions pendant lesquelles les entourages électroniques des atomes (donc les structures des ions et molécules) changent

Plus en détail

Effets électroniques-acidité/basicité

Effets électroniques-acidité/basicité Université du Maine Faculté des Sciences Retour Révisions de cours Effets électroniquesacidité/basicité Il est très important dans un cours de himie organique de connaitre ces notions qui vont intervenir

Plus en détail

1. Les éléments constitutifs d une molécule : les atomes. orbitale s

1. Les éléments constitutifs d une molécule : les atomes. orbitale s hapitre 009-00 hapitre : Etude structurale des molécules organiques Dans ce chapitre sont abordées des notions qui sont simplifiées afin de s adapter à un cours de chimie organique, mais qui seront plus

Plus en détail

Hygiène et Sécurité HS 2

Hygiène et Sécurité HS 2 Hygiène et Sécurité HS 2 Leçon N 4 : Les molécules et leurs Liaisons Introduction : Dans l univers, les atomes restent rarement isolés : ils sont le plus souvent associés les uns aux autres pour former

Plus en détail

Architecture moléculaire

Architecture moléculaire hapitre 4 : UE1 : himie himie physique Architecture moléculaire Pierre-Alexis GAUARD Agrégé de chimie, Docteur ès sciences Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Notions scientifiques pour les chimistes

Notions scientifiques pour les chimistes Notions scientifiques pour les chimistes 1 - Unités SI Les scientifiques du monde entier ont adopté un système unifié d unités appelé «International System of Units» (SI). Ce système se base sur sept grandeurs

Plus en détail

Chapitre 6: PROPRIETES DES LIAISONS CHIMIQUES LES REACTIFS ET REACTIONS EN CHIMIE ORGANIQUE

Chapitre 6: PROPRIETES DES LIAISONS CHIMIQUES LES REACTIFS ET REACTIONS EN CHIMIE ORGANIQUE UNIVERSITE DES ANTILLES Faculté de médecine ours de Mr PELMARD Robert rpelmard@univag.fr Les cours seront complétés par la suite. hapitre 6: PRPRIETES DES LIAISNS IMIQUES LES REATIFS ET REATINS EN IMIE

Plus en détail

I. La composition de la matière

I. La composition de la matière I. La composition de la matière 1. L atome I. La composition de la matière UE1 1. L atome 1. Un atome A. Est électriquement neutre. B. Peut être chargé positivement. C. Peut être chargé négativement. D.

Plus en détail

Liaison et Electronégativité

Liaison et Electronégativité Liaison et Electronégativité - La théorie des orbitales : études des liaisons avec une très grande précision mais trop longue, avec des calculs complexes. - Une alternative : notion d électronégativité

Plus en détail

Géométrie des molécules / Théorie de Gillespie

Géométrie des molécules / Théorie de Gillespie La structure d une molécule permet d en expliquer en grande partie les propriétés chimiques. Ceci est particulièrement important dans le cas des molécules biologiques. Une légère modification de la structure

Plus en détail

Exercices supplémentaires

Exercices supplémentaires 1D Exercices supplémentaires 1. a) Ecrire la formule brute des espèces chimiques composées de : b) ndiquer s il s agit d un atome, d un ou d un anion. a) 22 protons et 22 électrons b) 16 protons et 18

Plus en détail

Exercices d application

Exercices d application Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. tous les ; tous les b. deux c. remplacé d. électronégatif ; liaison e. moins f. donneur g. donneur ; accepteur h. donneur 2. QCM a. Addition.

Plus en détail

...# N # 2 # 1 # N M $ # p p. = C pi

...# N # 2 # 1 # N M $ # p p. = C pi Chapitre X Une application qualitative de la théorie orbitalaire La méthode de Hückel En 1933, Hückel propose une méthode quantique de description de la partie π du nuage électronique des molécules planes

Plus en détail

Activité par les élèves Le poker des formules

Activité par les élèves Le poker des formules SNC2D/SNC2P Réactions chimiques/réactions chimiques Activité par les élèves Le poker des formules Sujets écrire le nom et la formule chimique de composés ioniques Durée préparation : 20 min activité :

Plus en détail

Classification Périodique des Eléments

Classification Périodique des Eléments Classification Périodique des Eléments I. Introduction L'étude de la structure électronique des atomes permet de comprendre de manière plus approfondie la classification périodique des éléments appelée

Plus en détail

Schéma de Lewis des molécules et structures spatiales

Schéma de Lewis des molécules et structures spatiales Schéma de des molécules et structures spatiales Décrire à l aide des règles du «duet» et de l octet les liaisons que peut établir un atome (, N,, ) avec les atomes voisins. Interpréter la représentation

Plus en détail

Chapitre 3 De l atome à l élément chimique

Chapitre 3 De l atome à l élément chimique Chapitre 3 : De l atome à l élément chimique La matière est constituée à partir d atomes. Certains atomes peuvent former des ions monoatomiques. Les atomes et les ions monoatomiques correspondants peuvent

Plus en détail

Phénomène d absorption par opposition à phénomène d émission c est à dire retour au niveau fondamental.

Phénomène d absorption par opposition à phénomène d émission c est à dire retour au niveau fondamental. LA CHIMIE ATOMIQUE 1. Chimie organique systématique. Un noyau est électriquement neutre. Proton de masse 1,67x10 27 Kg et de 1,6x10 19 Coulombs. Neutron de même masse et de même taille que le proton mais

Plus en détail

Chapitre 1 Structure et propriétés de l atome - Classification périodique des éléments

Chapitre 1 Structure et propriétés de l atome - Classification périodique des éléments Chapitre 1 Structure et propriétés de l atome - Classification périodique des éléments Résumé du cours Structures nucléaire et atomique L atome est formé d un noyau et d un cortège d électrons. Le noyau

Plus en détail

Complément : les gaz à effet de serre (GES)

Complément : les gaz à effet de serre (GES) Complément : les gaz à effet de serre (GES) n appel «gaz à effet de serre» un gaz dont les molécules absorbent une partie du spectre du rayonnement solaire réfléchi (dans le domaine des infrarouges) Pour

Plus en détail

Chapitre IV * Les cristaux covalents * Les cristaux moléculaires

Chapitre IV * Les cristaux covalents * Les cristaux moléculaires IV-1- Les cristaux covalents Chapitre IV * Les cristaux covalents * Les cristaux moléculaires Les cristaux covalents sont des cristaux macromoléculaires dans lesquels les nœuds du réseau sont occupés par

Plus en détail

CH 7 : REPRESENTATION DE LEWIS, LIAISON DE COVALENCE

CH 7 : REPRESENTATION DE LEWIS, LIAISON DE COVALENCE C 7 : REPRESENTATION DE LEWIS, LIAISON DE COVALENCE A. Stabilité des atomes de gaz nobles (rares) : e : ( K ) 2 Ne : ( K ) 2 ( L ) 8 Ar : ( K ) 2 ( L ) 8 ( M ) 8 A l'exception de l'atome d'hélium qui possède

Plus en détail

Atomes, Molécules & Liaisons chimiques

Atomes, Molécules & Liaisons chimiques TD1 de Chimie Générale: Exercice 1: constituants de l atome Atomes, Molécules & Liaisons chimiques L atome de Fer possède 4 isotopes naturels: 54 Fe (5,8%), 56 Fe (91,7%), 57 Fe (2,2%) et 58 Fe (0,3%).

Plus en détail

UJF - DLST - UE CHI /10 - EXAMEN FINAL - mardi 5 janvier 2010

UJF - DLST - UE CHI /10 - EXAMEN FINAL - mardi 5 janvier 2010 N ANONYMAT : UJF - DLST - UE CHI110-2009/10 - EXAMEN FINAL - mardi 5 janvier 2010 La durée de l épreuve est de 2h. Les documents personnels ne sont pas autorisés. Une calculatrice personnelle numérique

Plus en détail

VI VII He Li Be B C N O F Ne Na Mg Al Si P S Cl Ar

VI VII He Li Be B C N O F Ne Na Mg Al Si P S Cl Ar TEST IMIE SEONDE ÉDIFIES IMIQUES- LASSIFIATION PÉRIODIQUE- RÈGLES DE L'OTET ORRIGÉ VI VII e Li Be B N O F Ne Na Mg Al Si P S Ar T 0A 007 PAGE 1 SUR 6 I. assification périodique Les coordonnées d un élément

Plus en détail

Éléments de chimie organique Résumé

Éléments de chimie organique Résumé Éléments de chimie organique Résumé Note : e résumé indique quelques éléments qui ont été étudiés en classe. Il est largement insuffisant pour compléter votre étude. Il vous permettra de mieux structurer

Plus en détail

HS2 : LES LIQUIDES D USAGE COURANT : QUE CONTIENNENT-ILS ET QUELS RISQUES PEUVENT-ILS PRÉSENTER? A - COMPOSITION DE LA MATIÈRE

HS2 : LES LIQUIDES D USAGE COURANT : QUE CONTIENNENT-ILS ET QUELS RISQUES PEUVENT-ILS PRÉSENTER? A - COMPOSITION DE LA MATIÈRE Seconde ASSP Sciences HS2 : LES LIQUIDES D USAGE COURANT : QUE CONTIENNENT-ILS ET QUELS RISQUES PEUVENT-ILS PRÉSENTER? PARTIE II : COMMENT ÉTABLIR LA COMPOSITION D UN LIQUIDE D USAGE COURANT? A - COMPOSITION

Plus en détail

Sciences physiques : les réactions chimiques et la radioactivité. La théorie atomique

Sciences physiques : les réactions chimiques et la radioactivité. La théorie atomique Sciences physiques : les réactions chimiques et la radioactivité La théorie atomique Chimie = étude de la matière La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. La matière

Plus en détail

Chimie organique 1A. Introduction à la chimie organique

Chimie organique 1A. Introduction à la chimie organique himie organique 1A Introduction à la chimie organique bjectifs du cours apprendre comment la structure affecte la réactivité des molécules apprendre en dessinant les structures apprendre en faisant des

Plus en détail

b) Lesquels des atomes suivants, se trouvent dans une même colonne du tableau périodique:

b) Lesquels des atomes suivants, se trouvent dans une même colonne du tableau périodique: 1/ Place dans la classification: a) Le germanium appartient à la colonne de 6 C et à la période de 19 K. Déterminer son numéro atomique. b) Lesquels des atomes suivants, se trouvent dans une même colonne

Plus en détail

Les Orbitales Moléculaires

Les Orbitales Moléculaires Les Orbitales Moléculaires Marie Paule Bassez http://chemphys.u strasbg.fr/mpb/teach Plan 1. L'ion H 2 + 1.1 LCAO 1.2 L'orbitale moléculaire Ψ + 1.3 Ψ 2. Diagramme d'énergie moléculaire 2.1 H 2 2.2 He

Plus en détail

CHIMIE GÉNÉRALE Cour Piou 2015 / 2016

CHIMIE GÉNÉRALE Cour Piou 2015 / 2016 CHIMIE GÉNÉRALE Cour Piou 2015 / 2016 ! 1) DÉFINITION 2) RÈGLE DE REMPLISSAGE DES ORBITALES ATOMIQUES 3) TABLEAU PÉRIODIQUE 4) MODELE MOLÉCULAIRE ( LEWIS ET CRAM ) 5) METHODE VSEPR 6) HYBRIDATION DES ATOMES

Plus en détail

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique LES IONS : Mise en évidence de l état ionique I - Rappel de la structure d une molécule ( exemple : l eau ) La molécule d eau est formée Représentation de la molécule : Formule brute :... Formule développée

Plus en détail

Atomes polyélectroniques : Structure électronique et propriétés

Atomes polyélectroniques : Structure électronique et propriétés Atomes polyélectroniques : Structure électronique et propriétés Observation Contrairement à l atome d hydrogène, l énergie totale (E) d un électron appartenant à un atome à plusieurs électrons ne peut

Plus en détail

O contient deux atomes d hydrogène et un seul atome d oxygène. Pourquoi?

O contient deux atomes d hydrogène et un seul atome d oxygène. Pourquoi? 1. La molécule d eau L eau est composée d oxygène et d hydrogène. Elle possède des propriétés extraordinaires qui ont permis en particulier le développement de la vie sur la Terre : c est par exemple l

Plus en détail

Réactions d Oxydoréduction

Réactions d Oxydoréduction Réactions d Oxydoréduction GENERALITES et ASPECT QUALITATIF Ox 2 Ox 1 Oxydant E 0 2 E 0 1 E 0 Ox 1 + Red 2 Red 1 +Ox 2 Red 2 Red 1 Réducteur 1 Oxydation et réduction Historiquement, l oxydation est la

Plus en détail

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = =

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = = 1) Chlorure de cuivre Le chlorure de cuivre (II) est un composé ionique constitué d'ions chlorure Cl - et d'ions cuivre (II) Cu 2+. Donner la formule statistique de ce composé. Écrire l'équation de sa

Plus en détail

CCP Chimie MP 2011 Énoncé 1/5 6(66,21 03&+ (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

CCP Chimie MP 2011 Énoncé 1/5 6(66,21 03&+ (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz CCP Chimie MP 20 Énoncé /5 6(66,2 03&+ C O N C O U R S C O M M U N S P O LY T E C H N I Q U E S (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz %/HFDQGLGDWDWWDFKHUDODSOXVJUDQGHLPSRUWDQFHjODFODUWpjODSUpFLVLRQHWjODFRQFLVLRQGH

Plus en détail

CHAPITRES EDIFICES CHIMIQUES SUPERIEURS (MOLECULES ET IONS) ET SOLVANTS

CHAPITRES EDIFICES CHIMIQUES SUPERIEURS (MOLECULES ET IONS) ET SOLVANTS CHAPITRES 9-10-11- EDIFICES CHIMIQUES SUPERIEURS (MOLECULES ET IONS) ET SOLVANTS I-Les objectifs du chapitre Ce que je dois connaître La règle de l'octet et ses limites La notion de charge formelle Les

Plus en détail

Chapitre 6 : Architecture des molécules. I- De la structure électronique à la représentation de Lewis :

Chapitre 6 : Architecture des molécules. I- De la structure électronique à la représentation de Lewis : Chapitre 6 : Architecture des molécules La différence d'électronégativité au sein de molécules permet d'étudier la nature des liaisons dans la matière. En effet, les atomes peu électronégatifs s'associent

Plus en détail

U.E. LC 101 : Introduction à la Chimie. Durée de l'épreuve : 2 heures.

U.E. LC 101 : Introduction à la Chimie. Durée de l'épreuve : 2 heures. 1 Université Pierre-et-Marie-Curie Session de juin 2006 U.E. LC 101 : Introduction à la Chimie Durée de l'épreuve : 2 heures. Seules les calculatrices de type "collège" (non programmables et non graphiques)

Plus en détail

Cohésion des solides ioniques et moléculaires

Cohésion des solides ioniques et moléculaires Cours Blocs : Comprendre Ref : Cohésion_des_solides_eleves.docx Cohésion des solides ioniques et moléculaires 1S..- Chap 10.. NOM :. I. Cohésion des solides ioniques.... Interactions électrostatiques et

Plus en détail

Les oxydes. (son DO sera égal à +1) et un autre qui a gagné un électron, Il faut savoir que cette molécule d'eau peut être représentée comme ici :

Les oxydes. (son DO sera égal à +1) et un autre qui a gagné un électron, Il faut savoir que cette molécule d'eau peut être représentée comme ici : Les oxydes (Références principales : cours de chimie de Yannick Sayer et http://www.sosdevoirs.org/). 1. Définition du degré d oxydation (DO) Le degré d'oxydation est un nombre affecté à chaque atome.

Plus en détail