La Ville de. La Chaux-de-Fonds. représentée par. Monsieur Laurent KURTH. demande à l Association Cité de l énergie de lui décerner

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Ville de. La Chaux-de-Fonds. représentée par. Monsieur Laurent KURTH. demande à l Association Cité de l énergie de lui décerner"

Transcription

1 Rapport Cité de l énergie Ville de La Chaux-de-Fonds Chapitre 1 : Demande de renouvellement du label Cité de l'énergie : Etabli le : La Ville de Chx Fds Ch1-4_Demande_Portrait V02.doc La Chaux-de-Fonds représentée par Monsieur Laurent KURTH demande à l Association Cité de l énergie de lui décerner le label Cité de l énergie la reconnaissance Partenaire en processus et demande au Forum European Energy Award e. V. de lui décerner le label Cité de l énergie gold, soit le European Energy Award gold Représentant de la commune Kurth Laurent Fonction Président de commune Espacité 1, CH La Chaux-de-Fonds Téléphone / Fax / Personne de contact dans la commune : Grünig Maurice Fonction Délégué à l'énergie Rue du Rocher 1, CH La Chaux-de-Fonds Téléphone / Fax / Conseiller Cité de l'energie Vuilleumier René Planair SA, Crêt 108a, CH La Sagne Téléphone / Fax / Rapport Cité de l énergie chapitre 1-4 impression: page 2 / 15

2 Experte pour mobilité Vuilleumier René Planair SA, Crêt 108a, CH La Sagne Téléphone / Fax / Nombre de points potentiels et atteints (mis au point selon rapport d audit, chapitre 5) Nombre de points potentiels (potentiel spécifique à la commune) Pt. Points nécessaires pour le label Cité de l énergie (50 %) Pt. Points nécessaires pour le label european energy award gold (75 %) Pt. Nombre de points atteints (points effectifs) Pt. 76 % 1.2 Bases pour l évaluation Points forts de la politique énergétique de la commune La commune de La Chaux-de-Fonds s est engagée depuis de nombreuses années en faveur d une politique énergétique durable avec des objectifs ambitieux à court, moyen et long terme. Elle tient compte pour cela des spécificités locales (forte présence industrielle, trafic important de frontaliers, topographie particulière) et utilise les mesures énergétiques comme moyen de promotion (qualité de vie). Principes de la politique énergétique (voir détails au chapitre 3.2) Les principes de politique énergétique se résument par les termes suivants: - Utilisation rationnelle et parcimonieuse de l'énergie, nombreux conseils à la population - Exploitation optimale des ressources énergétiques indigènes - Substitution des énergies fossiles polluantes par des énergies fossiles les moins polluantes (notamment gaz) et des énergies de réseau - Exemplarité - Coordination avec l'agenda 21 - Information, conseil - Qualité de vie Mesures les plus importantes dans les différents secteurs (voir détails aux chapitres 3.3 et 3.4) Développement territorial Rapport de politique énergétique adopté en 2004 et remplacé par le rapport Cité 200W en 2010 Mise à jour annuel du bilan énergétique communal (dernière année : 2009) Extension importante des zones de CAD, notamment CAD bois des Eplatures Obligation de raccordement au CAD ou à défaut au gaz Contrôles du respect des conditions énergétiques sur les chantiers Plan de quartier écologique du Corbusier avec obligation du recours au solaire actif et passif, constructions selon le standard Minergie, chauffage à distance au bois Rapport Cité de l énergie chapitre 1-4 impression : page 3 / 15

3 Crêt-du-Locle : étude d un éco-quartier Les Herses : plan de quartier validé Les Endroits : achat des terrains par la Ville ; obligation de construire selon le standard Minergie Les Eplatures : plan de quartier validé pour utilisation de la géothermie Réaménagement du Crêt-du-Locle où l'énergie joue un rôle central Incitations pour l'utilisation d'énergies renouvelables dans les nouveaux quartiers Introduction systématique d'un volet énergie dans les permis de construire Poursuite de la densification du raccordement au CAD Bâtiments, installations communaux Bilan énergétique des bâtiments communaux (suivi simple de tous les bâtiments (276) et Enercompta sur 75 bâtiments (les plus significatifs), en constante augmentation) Participation à l'opération Display, notamment dans le cadre du réseau des villes de l Arc jurassien Installations solaires sur les bâtiments communaux (photovoltaïque sur la halle Volta) Nouveau couplage chaleur à la STEP Récupération optimale à l'uiom VADEC avec installation d'une nouvelle turbine Nombreuses rénovations énergétiques d'immeubles Raccordement systématique sur le CAD Installation de brise-jet dans tous les bâtiments communaux Mise en circuit fermé de nombreuses fontaines publiques Poursuite et intensification de contrôle continu du chauffage des bâtiments Poursuite de l'assainissement des bâtiments Approvisionnement, dépollution Développement intensif du CAD bois des Eplatures Constant assainissement du réseau d'eau potable Assainissement de la conduite d adduction d eau des Moyats Mise en circuit fermé de diverses fontaines Suppression des climatiseurs à eau Installation d un troisième CCF à la STEP Installation d'un CCF à bois au Crêt-du-Locle Etude pour la création d'un exutoire sur les eaux claires de tout l'ouest de la ville Récupération du PVC et amélioration du recyclage des déchets verts (étude pour une installation au niveau cantonal) Mobilité Nombreux groupes de travail actifs Les entreprises doivent fournir un plan de mobilité avant la délivrance d'un permis de construire Achat de nouveaux vélos pour l'administration Subvention de CHF pour l achat de vélos électriques Généralisation des zones 30 Création d'un cheminement cycliste reliant tous les collèges entre eux et marquages de pistes cyclables Nouvelles lignes de transports publics, augmentation de la cadence et réouverture de la Gare du Crêtdu-Locle Rapport Cité de l énergie chapitre 1-4 impression : page 4 / 15

4 Mise en service du train des frontaliers Introduction de "mobicité" pendant les heures creuses des transports publics 5 véhicules Mobility sont à disposition prioritairement pour l administration Création des haltes de Morgarten et de Bonne-Fontaine et dans le quartier de l Esplanade Création d'un P+R au Crêt-du-Locle (éventuellement en dehors de l'agglomération Le Locle La Chauxde-Fonds) et de zones longues durée en hiver Création de diverses zones de rencontre Amélioration et sécurisation des cheminements piétonniers Création d'une rue verte entre la Gare et les Entilles Création d une halte à l Orée du Bois Organisation interne Une commission de l énergie a été créée à l initiative du Conseil communal Adoption du rapport Cité 2000 W Groupe technique en fonction, chargé de la coordination au sein de l'administration Publication d'un rapport annuel sur l'énergie Engagement d une personne supplémentaire Frais de déplacements des fonctionnaires selon barème du train Augmentation de la dotation en personnel du service de l'énergie Intégrer tous les services de concernés par l'énergie Accentuer encore les interactions entre aménagement du territoire et énergie Réorganisation du parc à véhicules de la ville Communication, coopération Pour chaque permis de construire, conseils au Maître de l'ouvrage Promotion des énergies renouvelables Participation à des expositions, rédaction d'articles pour les journaux Collaboration du service de l'énergie avec de nombreuses associations Collaboration avec les villes de l Arc jurassien (Display) Enquête portant sur plus de 300 bâtiments privés pour connaître leur consommation réelle D autres enquêtes à grande échelle sont prévues pour connaître la consommation réelle des bâtiments Donner plus de visibilité au service de l'énergie Organisation de séances d'informations sur les nouvelles technologies / législations Assumer des responsabilités plus étendues sur un territoire plus grand que celui de la commune notamment dans le cadre des villes de l Arc jurassien Rapport Cité de l énergie chapitre 1-4 impression : page 5 / 15

5 Taux de réalisation par secteurs en % des points potentiels (tiré du catalogue de mesures, onglet "Evaluation actuelle") Mesures max. potentiels effectifs s Points Points Points % Points % 1 Développement territorial 1.1 Aménagement du territoire et planification urbaine % 1.2 3% 1.2 Développement urbain novateur % % 1.3 Planification des constructions % 1.6 7% 1.4 Permis de construire, contrôle des constructions % Total % 3.2 4% 2 Bâtiments, installations communaux 2.1 Gestion de l énergie et de l eau % 1.9 7% 2.2 Exemplarité, valeurs-cible % % 2.3 Mesures particulières électricité % % Total % % 3 Approvisionnement, dépollution 3.1 Participations, coopérations, contrats % 3.2 Produits, tarifs, taxes % % 3.3 Chaleur de proximité, chauffage à distance % 3.4 Efficacité de l approvisionnement en eau % 0.1 1% 3.5 Efficacité énergétique/epuration des eaux usées % 0.8 5% 3.6 Tarifs pour eau potable et des eaux usées % 3.7 Energie résultant de l incinération des déchets % Total % 4.1 5% 4 Mobilité 4.1 Gestion de la mobilité au sein des services communaux % 4.2 Modération du trafic, stationnement % % 4.3 Mobilité non motorisée % % 4.4 Transports publics % 0.8 4% 4.5 Marché de la mobilité % 0.4 5% Total % % 5 Organisation interne 5.1 Structures internes % % 5.2 Processus internes % % 5.3 Finances, programmes de promotion % 0.4 3% Total % 3.8 8% 6 Communication, coopération 6.1 Communication externe % % 6.2 Coopération en général % 0.6 6% 6.3 Coopération particulière % % 6.4 Soutien d activités privées % 0.6 3% Total % % Total général % % Rapport Cité de l énergie chapitre 1-4 impression : page 6 / 15

6 Taux de réalisation par secteurs en % des points potentiels (tiré du catalogue de mesures, onglet "graphique") Le graphique suivant représente, pour chacun des six secteurs du catalogue de mesures, la part (en %) de potentiel d action déjà mis en oeuvre par la commune, ainsi qu une projection de la situation après la mise en œuvre des mesures es. Développement territorial 100% 75% Communication, coopération 50% 25% 0% Bâtiments, installations communaux Organisation interne Approvisionnement, dépollution Mobilité effectif + effectif Rapport Cité de l énergie chapitre 1-4 impression : page 7 / 15

Coûts Internalisés. Externalisés. A déterminer

Coûts Internalisés. Externalisés. A déterminer 1 Développement, planification urbaine et régionale 0.0 10.0 0.0 0.0 1.1. Plan et stratégie 1.1.1. Stratégie climatique, perspectives énergétiques 1.1.2. Définition et planification de la politique énergie

Plus en détail

Ecublens, pour l avenir de nos enfants

Ecublens, pour l avenir de nos enfants Ecublens, pour l avenir de nos enfants Présentation «Cité de l énergie» Octobre 2015 Table des matières 1. Présentation du label Cité de l énergie 2. Programme de politique énergétique communal 3. Démarche

Plus en détail

Genève Cité de l énergie

Genève Cité de l énergie COMMUNIQUE DE PRESSE Genève Cité de l énergie Le 29 septembre, la Ville de Genève se verra décerner officiellement le label suisse Cité de l énergie. Attribué par l Office fédéral de l énergie et l Association

Plus en détail

ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains

ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains Exemple 3 = Jura : Un exemple pratique qui montre l intérêt pour les communes Michel Hirtzlin, chef de service SID SOMMAIRE 1. Brève introduction 2. Le processus

Plus en détail

dos. 4012 Orbe, le 29 janvier 2008

dos. 4012 Orbe, le 29 janvier 2008 MUNICIPALITE D ORBE Secrétariat : tél. 024/442.92.10 fax 024/442.92.19 Hôtel de Ville - 1350 Orbe greffe@orbe.ch Au Conseil communal dos. 4012 Orbe, le 29 janvier 2008 Préavis no 44/07 : Réponse à la motion

Plus en détail

Bilan énergétique des bâtiments

Bilan énergétique des bâtiments Bilan énergétique des bâtiments Résultats et synthèse de l enquête Plan de la présentation 1. CONTEXTE GENERAL: SITUATION ENERGETIQUE SUISSE - Evolution de la consommation - Secteurs de consommation -

Plus en détail

Politique énergétique et

Politique énergétique et Politique énergétique et développement durable à Lausanne Structure administrative de Lausanne EEA Gold, label Cité de l énergie et Convention des Maires Principales actions lausannoises Objectifs de la

Plus en détail

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Mobile en ville! Faire le bon pas! Aujourd hui 2020: Convention des Maires 2050: société à 2000W 1 Mobile en ville! Le casse-tête des

Plus en détail

Le chauffage à distance L'ÉNERGIE DU CONFORT

Le chauffage à distance L'ÉNERGIE DU CONFORT Le chauffage à distance L'ÉNERGIE DU CONFORT Doubler l'utilisation géothermique par l'extension du chauffage à distance Martin Kamber Conseil d'administration Wärmeverbund Riehen AG Responsable des services

Plus en détail

L Association des communes de Crans-Montana (ACCM) représentée par. Jean-Claude Savoy (Vice-président) et Yves-Roger Rey (Secrétaire général)

L Association des communes de Crans-Montana (ACCM) représentée par. Jean-Claude Savoy (Vice-président) et Yves-Roger Rey (Secrétaire général) Rapport Cité de l énergie Association des communes de Crans-Montana Chapitre 1 : Demande de renouvellement du label Cité de l'énergie : Etabli le : 16.05.2012 9_RCE_Ch1-4_Demande_Portrait_Nouveaux_Objec

Plus en détail

SIG2013, Versailles, 3 octobre 2013. Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG

SIG2013, Versailles, 3 octobre 2013. Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG Création et vision Le Centre de Recherches Energétiques et Municipales CREM a été conjointement créé en 1986 par la Ville de Martigny et

Plus en détail

Service des transports et de l'énergie STE Amt für Verkehr und Enegie VEA

Service des transports et de l'énergie STE Amt für Verkehr und Enegie VEA Amt für Verkehr und Enegie VEA Conférence AFMC Fribourg, 8 novembre 2011 Politique énergétique «Société à 4000 Watts» Entre mesures contraignantes et programmes d incitation Serge Boschung(FR), Chef de

Plus en détail

Sont exclus du présent règlement communal les locaux à usage professionnel ou commercial.

Sont exclus du présent règlement communal les locaux à usage professionnel ou commercial. Règlement communal concernant l'octroi d'une subvention pour l'utilisation rationnelle de l'énergie et la mise en valeur des sources d'énergie renouvelables Article 1 Il est accordé sous les conditions

Plus en détail

Concept énergétique communal. Exemple fictif d une commune de moins de 500 habitants

Concept énergétique communal. Exemple fictif d une commune de moins de 500 habitants Concept énergétique communal Exemple fictif d une commune de moins de 500 habitants Service de l environnement et de l énergie (SEVEN) Division énergie www.vd.ch/energie T 41 21 316 95 50 F 41 21 316 95

Plus en détail

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.»

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» «Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» 1 Production d électricité 20 % des besoins en électricité ménage des nouvelles constructions doivent être couverts

Plus en détail

Engagement du canton de Neuchâtel en faveur des transports efficients

Engagement du canton de Neuchâtel en faveur des transports efficients Engagement du canton de Neuchâtel en faveur des transports efficients par Jean-Luc Juvet Ingénieur dipl. EPFL/SIA Chef du service cantonal de l énergie 1 Loi cantonale sur l énergie 2001 En plus des mesures

Plus en détail

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009 CAD La Chaux-de de-fonds Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 22 octobre 2009 Forum Greentech, Fribourg Présentation CAD Bref historique Liste des travaux réalisr alisés Résultats

Plus en détail

Florian Buchter Responsable Efficacité Energétique Groupe E SA. Energy Forum Valais/Wallis 2014 17.06.2014 HES-SO Valais-Wallis de Sierre

Florian Buchter Responsable Efficacité Energétique Groupe E SA. Energy Forum Valais/Wallis 2014 17.06.2014 HES-SO Valais-Wallis de Sierre L'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE DES ENTREPRISES EXEMPLES CONCRETS Florian Buchter Responsable Efficacité Energétique SA Energy Forum Valais/Wallis 2014 17.06.2014 HES-SO Valais-Wallis de Sierre GROUPE

Plus en détail

Chauffage à distance Le Landeron

Chauffage à distance Le Landeron Chauffage à distance Le Landeron Séance d information 20 avril 2015 Contren SA, Quai Max-Petitpierre 4, 2001 Neuchâtel, www.contren.ch 1 Déroulement de la soirée 1. Introduction/présentations 2. Pourquoi

Plus en détail

Planification énergétique territoriale. Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010. Direction de la Maîtrise de l Énergie septembre 2010

Planification énergétique territoriale. Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010. Direction de la Maîtrise de l Énergie septembre 2010 Planification énergétique territoriale Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010 LE CONTEXTE la Ville de Besançon développe depuis de nombreuses années une politique environnementale et énergétique : dès 1978,

Plus en détail

Plan communal des énergies de Romont (FR)

Plan communal des énergies de Romont (FR) Plan communal des énergies de Romont (FR) Formation Coordinateurs Cité de l énergie & Délégués à l énergie Le Mont-sur-Lausanne, 15 septembre 2015 M. Krattinger, Conseiller communal de Romont M. Ruiz,

Plus en détail

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie 28/03/2014 1 FEDER 2014-2020 28/03/2014 2 FEDER 2014-2020 Axe 5 «Soutenir

Plus en détail

Politique énergétique suisse / Actualités Etat : Septembre 2015 Nicole Zimmermann, Cheffe de section, Office fédéral de l énergie

Politique énergétique suisse / Actualités Etat : Septembre 2015 Nicole Zimmermann, Cheffe de section, Office fédéral de l énergie Politique énergétique suisse / Actualités Etat : Septembre 2015 Nicole Zimmermann, Cheffe de section, Office fédéral de l énergie Cité de l énergie, Le Mont sur Lausanne 15.09.2015 COO.2207.110.3.959423

Plus en détail

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG Mise en oeuvre de la première étape 1 1. Présentation ASTECH du 13.12.3007 12 3007 L énergie dans le domaine du bâtiment Plan de l exposé Situation actuelle

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier des charges

Plus en détail

Commune de Broc Thermoréseau et centrale de chauffe

Commune de Broc Thermoréseau et centrale de chauffe Commune de Broc Thermoréseau et centrale de chauffe Présentation à la population 11 juin 2012 Dossier 11F034 Version 02 Rue Alexandre Cailler 7 CH 1636 Broc Tél. +41 (0)26 921 28 78 Fax. +41 (0)26 921

Plus en détail

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase ENERGIE SOLAIRE SA, Bernard Thissen www.energie- solaire.com JPPAC 15, Lausanne 10.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-

Plus en détail

Demande de subvention Fonds communal pour l efficacité énergétique et les énergies renouvelables

Demande de subvention Fonds communal pour l efficacité énergétique et les énergies renouvelables Commune d Orbe Service CUBE CP 32 Hôtel de Ville 1350 Orbe T +41 24 442 92 15 F +41 24 442 92 49 cube@orbe.ch www.orbe.ch Demande de subvention Fonds communal pour l efficacité énergétique et les énergies

Plus en détail

Présentation Printemps de la Mobilité 2014

Présentation Printemps de la Mobilité 2014 Présentation Printemps de la Mobilité 2014 Mobile en ville! Le casse-tête des villes pourquoi, un casse-tête? accroissement de la distance domicile travail séparation géographique des activités : logement,

Plus en détail

Les politiques d efficacité énergétique en Chine, notamment dans le secteur du bâtiment

Les politiques d efficacité énergétique en Chine, notamment dans le secteur du bâtiment Développement durable et villes chinoises: l efficacité énergétique dans le bâtiment Les politiques d efficacité énergétique en Chine, notamment dans le secteur du bâtiment 5 e Symposium de Recherche Urbaine

Plus en détail

Chauffage à distance de la commune de L Isle

Chauffage à distance de la commune de L Isle Chauffage à distance de la commune de L Isle Présentation aux Conseil Communal mars 2013 Programme Situation des bâtiments raccordés à ce jour Zones d extension possibles Situation par zone Répercutions

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Laurent Balsiger / directeur de l'énergie

Laurent Balsiger / directeur de l'énergie Laurent Balsiger / directeur de l'énergie Conférence Öbu la transition énergétique - Morges - 19 novembre 2013 Programme Contexte international La stratégie 2050 La nouvelle loi sur l énergie Conférence

Plus en détail

Programmes fédéraux et cantonaux et aides financières

Programmes fédéraux et cantonaux et aides financières Programmes fédéraux et cantonaux et aides financières 1 Sophie Borboën c/o Bio-Eco, Cossonay Plan de l exposé 2 Programmes fédéraux Programmes cantonaux Informations détaillées dans le dossier des participants

Plus en détail

relatif à une demande de crédit de CHF 500'000.- TTC pour le remplacement d'un collecteur d'eaux usées au boulevard des Eplatures

relatif à une demande de crédit de CHF 500'000.- TTC pour le remplacement d'un collecteur d'eaux usées au boulevard des Eplatures Rapport du Conseil communal relatif à une demande de crédit de CHF 500'000.- TTC pour le remplacement d'un collecteur d'eaux usées au boulevard des Eplatures (du 15 février 2012) au Conseil général de

Plus en détail

SuisseEnergie pour les communes et Cité de l'énergie

SuisseEnergie pour les communes et Cité de l'énergie SuisseEnergie pour les communes et Cité de l'énergie Rencontre-Energie du 12 juin 2013 à Corcelles-Cormondrèche DÉPARTEMENT DE LA GESTION DU TERRITOIRE Service de l énergie et de l environnement 1 Contenu

Plus en détail

Présentation du concept énergétique communal ( CECom )

Présentation du concept énergétique communal ( CECom ) Présentation du concept énergétique communal ( CECom ) Corinne INGOLD, Municipale Villeneuve, le 20 septembre 2011 Sommaire : Présentation de la Commune Contexte de l établissement du CECom Résultats du

Plus en détail

Un projet réalisé sur mandat de SuisseEnergie

Un projet réalisé sur mandat de SuisseEnergie : l exemple de Greencity à Zurich Instrument de travail pour les présentations Direction du projet Sites 2000 watts Version 1 03.08.2015 Un projet réalisé sur mandat de SuisseEnergie Situation Le site

Plus en détail

Réunion d'information : «Construction durable, Grenelle 2, RT2012» La loi Grenelle 2.

Réunion d'information : «Construction durable, Grenelle 2, RT2012» La loi Grenelle 2. Réunion d'information : «Construction durable, Grenelle 2, RT2012» La loi Grenelle 2. Chambéry, le 5 octobre 2010 Définition : Loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l'environnement

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Séance de travail intensif sur la question de l énergie. Solutions énergétiques aux Territoires du Nord-Ouest

RAPPORT FINAL. Séance de travail intensif sur la question de l énergie. Solutions énergétiques aux Territoires du Nord-Ouest Séance de travail intensif sur la question de l énergie aux TERRITOIRES DU NORD-OUEST 2014 RAPPORT FINAL SUR LA SÉANCE DE TRAVAIL INTENSIF 3 NOVEMBRE HÔTEL EXPLORER, YELLOWKNIFE 4 NOVEMBRE CENTRE CHIEF

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

Best practice. Rapport de Thomas Eigenmann, ERR Raumplaner, St-Gall. pour la fondation assurer l avenir des gens du voyage.

Best practice. Rapport de Thomas Eigenmann, ERR Raumplaner, St-Gall. pour la fondation assurer l avenir des gens du voyage. Best practice Rapport de Thomas Eigenmann, ERR Raumplaner, St-Gall pour la fondation assurer l avenir des gens du voyage Sommaire 1 Quelques aires exemplaires 2 Procédure pour la création de nouvelles

Plus en détail

Les partenariats financiers

Les partenariats financiers Les partenariats financiers La stratégie nationale de développement durable a fait du développement durable une composante de l'action publique.la loi portant engagement national pour l'environnement dite

Plus en détail

Atelier Thématique n 3

Atelier Thématique n 3 Les lundis du PLU Atelier Thématique n 3 Mobilité et développement durable 29 mars 2010 SOMMAIRE I. Les éléments de constat II. Les enjeux III. L organisation du Débat I. Les éléments de constat La mobilité

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE L ESSENTIEL EN

EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE L ESSENTIEL EN EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UN PROCESSUS NÉCESSAIRE rationnelle et efficace des ressources. Elle concerne les La transition écologique doit conduire à la mise en

Plus en détail

Rapport du Conseil communal. au Conseil général

Rapport du Conseil communal. au Conseil général Rapport du Conseil communal relatif à l'appui d'une demande de crédit d'investissement de CHF 11'950'000.- HT liée à la deuxième étape du projet de rénovation et renouvellement du système d'adduction d'eau,

Plus en détail

Sommaire. 1. Situation générale 2. Type d entreprise, management 3. Description du projet 4. Marché, clients 5. Plan marketing 6.

Sommaire. 1. Situation générale 2. Type d entreprise, management 3. Description du projet 4. Marché, clients 5. Plan marketing 6. Sommaire 1. Situation générale 2. Type d entreprise, management 3. Description du projet 4. Marché, clients 5. Plan marketing 6. Annexes 2 1. Situation générale Historique Durant l année 2010, les représentants

Plus en détail

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 1 2 UNE VISION D AVENIR Journée Professionnelle de la Pompe

Plus en détail

Congrès national des énergies renouvelables & de l'efficacité énergétique organisé par l'aee Mettre en place la transition énergétique

Congrès national des énergies renouvelables & de l'efficacité énergétique organisé par l'aee Mettre en place la transition énergétique Congrès national des énergies renouvelables & de l'efficacité énergétique organisé par l'aee Mettre en place la transition énergétique Olivier Epelly, directeur,, GE Soleure, le 14 novembre 2013 12.11.13

Plus en détail

Cleantec dans une commune suisse de taille moyenne: Le projet SOLUTION à Cernier (NE)

Cleantec dans une commune suisse de taille moyenne: Le projet SOLUTION à Cernier (NE) Cleantec dans une commune suisse de taille moyenne: Le projet SOLUTION à Cernier (NE) Cleantec City, Journée villes et municipalités, 14 mars 2012 Berne Jérôme Attinger, Planair SA SOLUTION is a project

Plus en détail

Comptes d'investissement

Comptes d'investissement 0 ADMINISTRATION GÉNÉRALE 029 ADMINISTRATION GÉNÉRALE, DIVERS 029.50 INVESTISSEMENTS PROPRES 029.500.00 Achat de terrains 8'759.00 029.503.04 Chalet Descombes 320'000.00 029.600.00 Vente de terrains 808'320.00

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite»

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite» AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES Boucle énergétique «BREST Rive Droite» Intervenants Sylvie MINGANT Responsable division Energie de Brest métropole océane 1er Vice-président

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Présentation officielle du Pacte Climat

Présentation officielle du Pacte Climat Présentation officielle du Pacte Climat Conférence de presse 4 octobre 2012 La base légale, les buts et la convention La base légale La «Loi du 13 septembre 2012 portant création d un pacte climat avec

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

Assainissement de l installation de chauffage d une maison familiale

Assainissement de l installation de chauffage d une maison familiale Assainissement de l installation de chauffage d une maison familiale M. Jacques Spicher Maîtrise fédérale Administrateur Chammartin & Spicher SA Grangeneuve 27 mai 2014 1 Assainissement de chaudière Tolérances:

Plus en détail

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement Conférence de presse Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement 13 septembre 2012 Régime actuel (2008-2012)

Plus en détail

NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR. Aspects financiers

NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR. Aspects financiers Luxembourg, le 8 novembre 2013 NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR Aspects financiers Volet 2 : Aides financières dans le domaine de la promotion des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique

Plus en détail

financement de la première étape des travaux d'assainissement de << La Ville >.

financement de la première étape des travaux d'assainissement de << La Ville >. L'lsle, le 10 novembre 2014 CONSEIL COMMUNAL deetà 1148 L'lsle Préavis No 11-2014 Demande de crédit de CHF 2'855'000.00 pour le financement de la première étape des travaux d'assainissement de

Plus en détail

Programme de politique énergétique Période 2015-2019

Programme de politique énergétique Période 2015-2019 Programme de politique énergétique Période 2015-2019 1 Introduction La ville d Ecublens, en s engageant sur la voie d un Développement Durable (D.D. 1 ), cherche à préserver notre environnement et à améliorer

Plus en détail

PLU 6ANNEXES 6.2 ANNEXES SANITAIRES. PLU arrêté le: 9 février 2012. Vu pour être annexé à la délibération du 9 février 2012

PLU 6ANNEXES 6.2 ANNEXES SANITAIRES. PLU arrêté le: 9 février 2012. Vu pour être annexé à la délibération du 9 février 2012 PLU arrêté le: 9 février 2012 Vu pour être annexé à la délibération du 9 février 2012 6ANNEXES 6.2 ANNEXES SANITAIRES PLU V i l l e d e N o i s y - l e - S e c P l a n L o c a l d U r b a n i s m e DÉPARTEMENT

Plus en détail

ST-URSANNE REAMENAGEMENT DE LA VIEILLE VILLE

ST-URSANNE REAMENAGEMENT DE LA VIEILLE VILLE Commune de Clos du Doubs ST-URSANNE REAMENAGEMENT DE LA VIEILLE VILLE Assemblée communale Jeudi 11 décembre 2014 HISTORIQUE 11.06.13 présentation du projet à la population 18.09.13 avis de principe du

Plus en détail

Voyage d études à Barcelone

Voyage d études à Barcelone Voyage d études à Barcelone 4 et 5 février 2009 Le développement durable au cœur du renouveau économique et urbain de Barcelone INTRODUCTION Capitale historique, administrative et économique de la Catalogne,

Plus en détail

Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée

Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée Réseau Scientifique et Technique du MEEDDM Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée

Plus en détail

Introduction. Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel.

Introduction. Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel. Introduction Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel. Un site exceptionnel Photo 1. Prise sur le site du Crêt du Bief Que

Plus en détail

Chauffage à distance Cernier/Fontainemelon

Chauffage à distance Cernier/Fontainemelon Chauffage à distance Cernier/Fontainemelon Séance d information aux propriétaires 13 novembre 23 Contren SA, Quai Max-Petitpierre 4, 20 Neuchâtel, www.contren.ch 1 Déroulement de la soirée 1. Introduction/présentations

Plus en détail

Mobile en ville! Faire le bon pas!

Mobile en ville! Faire le bon pas! Présentation Printemps de la Mobilité 2013 Mobile en ville! Faire le bon pas! Aujourd hui 2020: Convention des Maires 2050: société à 2000W Mobile en ville! Le casse-tête des villes Pourquoi, un casse-tête?

Plus en détail

Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux»

Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux» Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux» 1 600 000 habitants - Capitale de la Catalogne La ville de Barcelone a démontré la capacité à mettre en œuvre des stratégies de rénovation

Plus en détail

PROJET MEU. Une plateforme web et cartographique pour le monitoring et la planification énergétique urbaine. Présentation Décryptagéo

PROJET MEU. Une plateforme web et cartographique pour le monitoring et la planification énergétique urbaine. Présentation Décryptagéo PROJET MEU Une plateforme web et cartographique pour le monitoring et la planification énergétique urbaine Massimiliano Capezzali, Adjoint du Directeur Energy Center Ecole Polytechnique Fédérale (EPFL)

Plus en détail

L Etat de Fribourg renforce son exemplarité

L Etat de Fribourg renforce son exemplarité Nachhaltige Entwicklung RUBD-NE Développement durable L Etat de Fribourg renforce son exemplarité Conférence ecohome, le 7 octobre 2013 M. Delisle, Responsable développement durable à l Etat de Fribourg

Plus en détail

sur les tarifs d utilisation du réseau électrique et de vente d'énergie

sur les tarifs d utilisation du réseau électrique et de vente d'énergie COMMUNE DE MONTHEY Annexe C Directive communale sur les tarifs d utilisation du réseau électrique et de vente d'énergie pour l année 2016 Tarification de l'utilisation du réseau électrique et fourniture

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION Projet de règlement no. 1 : Règlement sur les stationnements et la mobilité urbaine PRÉSENTATION Présenté par Madame Marie-Ève Dostie, membre du comité exécutif,

Plus en détail

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase Energie Solaire SA Version 16.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-solaire.com 1/29 Energie Solaire SA: Fondée

Plus en détail

Le rôle des collectivités publiques : le cas d Yverdon-les-Bains

Le rôle des collectivités publiques : le cas d Yverdon-les-Bains Le rôle des collectivités publiques : le cas d Yverdon-les-Bains Le rôle des collectivités publiques Exemplarité Incitations Rôle important pour les collectivités publiques locales Nécessité d apporter

Plus en détail

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic Sommaire 1. AIDES NATIONALES... 2 1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic... 2 1.2. Economies d'énergie - Aide à la décision - Etude de faisabilité... 4 1.3. Economies d'énergie - Aide

Plus en détail

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques.

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques. La Principauté de Monaco a signé, à Rio de Janeiro, la Convention Cadre sur les Changements Climatiques ; cette Convention est entrée en vigueur par la publication de l Ordonnance Souveraine n 11.260 du

Plus en détail

date. durable pour certains équipements dans les constructions

date. durable pour certains équipements dans les constructions Le crédit d impôt développement durable TVA à taux réduit Les particularités POUR LE NEUF Construire des logements très économes en énergie est l un des objectifs du Grenelle Environnement. Des aides sont

Plus en détail

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter?

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? Intervention de Louardi BOUGHEDADA Vice-Président Energie Climat Communauté Urbaine de Dunkerque DGST Mission Ingénierie

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités

Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités Direction des bâtiments 24 mars 2009 Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités Présentation de l'analyse énergétique du patrimoine de la Ville de Villeurbanne

Plus en détail

Delémont, capitale solaire. Conférence de presse du 21 août 2012 Hôtel de ville - Delémont

Delémont, capitale solaire. Conférence de presse du 21 août 2012 Hôtel de ville - Delémont Delémont, capitale solaire Conférence de presse du 21 août 2012 Hôtel de ville - Delémont SOMMAIRE Produire son énergie solaire 1) Introduction Pierre Brulhart, Conseiller communal 2) Les projets Michel

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013

RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013 MAIRIE DE BAZINCOURT/THIERCEVILLE RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013 Mairie de BAZINCOURT sur EPTE et THIERCEVILLE 6, rue de la Mairie 27140 Bazincourt sur

Plus en détail

SOLAIRE BALLERUP LA VILLE CONTEXTE. (Danemark) Ballerup

SOLAIRE BALLERUP LA VILLE CONTEXTE. (Danemark) Ballerup SOLAIRE BALLERUP (Danemark) Utiliser l énergie solaire thermique avec un système de stockage de chaleur classique à accumulation et à régulation sur une longue période est une des alternatives les plus

Plus en détail

Présentations publiques

Présentations publiques Présentations publiques Mardi 25 septembre 2012 1 Déroulement Introduction 1. L ADEO 2. Les objectifs communaux 3. L urbanisme 4. La mobilité 5. Les projets Questions 2 Déroulement Intervenants Monsieur

Plus en détail

LA SEMHACH : PRÉSENTATION

LA SEMHACH : PRÉSENTATION LA SEMHACH : PRÉSENTATION Depuis 1988 : Société d Économie Mixte -> Février 2014 : Société Publique Locale Structure créée pour gérer les installations du Syndicat Intercommunal pour la Géothermie à Chevilly-Larue,

Plus en détail

Projet de rénovation de la salle polyvalente. Saint Médard sur Ille. Notice détaillée du projet 31/08/2009

Projet de rénovation de la salle polyvalente. Saint Médard sur Ille. Notice détaillée du projet 31/08/2009 Projet de rénovation de la salle polyvalente Saint Médard sur Ille Notice détaillée du projet 31/08/2009 Le projet consiste en la rénovation d'un ancien patronage afin de développer un espace de rencontres

Plus en détail

Réseau de chaleur de Beauvais

Réseau de chaleur de Beauvais Réseau de chaleur de Beauvais Témoignage d un d abonné Gabriel CANTEINS Chargé de mission développement durable 22/11/2010 (v2) 1/13 Réseau de chaleur de Beauvais (témoignage) Rendez-vous de l ADEME 25

Plus en détail

Fiscalité des énergies renouvelables en Valais. Scc Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1

Fiscalité des énergies renouvelables en Valais. Scc Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1 Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1 INFORMATIONS GENERALES SERVICE CANTONAL DES CONTRIBUTIONS Nicolas Mathys Coordinateur de la formation et de l information Charte du SCC Charte SCC Respect

Plus en détail

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal Plan Local d Urbanisme de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER Un Projet de Village Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du : Le Maire, Claude Ferchal P.L.U. prescrit par délibération

Plus en détail

Impulsions et objectifs politiques

Impulsions et objectifs politiques La rénovation durable de la Région de Bruxelles-Capitale Impulsions et objectifs politiques Ir. Ismaël Daoud Conseiller Politique Construction Durable et Energie Cellule Energie, Air, Climat, Construction

Plus en détail

Ateliers thématiques «territoire»

Ateliers thématiques «territoire» Plan Climat Energie Territorial Ateliers thématiques «territoire» Urbanisme et Habitat 11 avril 2011 Majestic 18h30-20h30 Déroulement de l atelier 1. Introduction: objectifs et déroulement de l atelier

Plus en détail

COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels

COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels Promotion des énergies renouvelables Les formulaires incomplets seront retournés au requérant! Requérant (propriétaires) : N de dossier : Nom

Plus en détail

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements Journée COTITA du 21 juin 2011 Club déplacements intermodalité Planification des déplacements : où en sommes nous? 1 Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études

Plus en détail

ÉVALUATION DES PLANS DE MOBILITE D ENTREPRISE VILLE DE BULLE

ÉVALUATION DES PLANS DE MOBILITE D ENTREPRISE VILLE DE BULLE ÉVALUATION DES PLANS DE MOBILITE D ENTREPRISE VILLE DE BULLE CAHIER DES CHARGES Évaluation des plans de mobilité Ville de Bulle Page 1 sur 7 Contexte et réglementation communale Dans le cadre de sa politique

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande

Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande Entretiens Jacques Cartier: «Electricité intelligente: Vers des systèmes à valeur ajoutée»

Plus en détail

Développer un quartier durable Mode d emploi

Développer un quartier durable Mode d emploi Développer un quartier durable Mode d emploi Pensons à l avenir Programme : Notre responsabilité dans l évolution du climat Intérêts d une politique de réduction des émissions de CO2 Quartier durable :

Plus en détail