DIFFUSION DE LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE PAR ELECTRICITE DE FRANCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIFFUSION DE LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE PAR ELECTRICITE DE FRANCE"

Transcription

1 DIFFUSION DE LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE PAR ELECTRICITE DE FRANCE Dominique Renou Direction de la Communication Électricité de France (EDF), Paris La diffusion de la culture scientifique et technique est l un des principes de la politique de communication d Électricité de France. Cela pour plusieurs raisons: le rôle et la place de l électricité dans la vie de tous les jours mais aussi la nécessité de faire connaître les différents ouvrages de production auprès des décideurs et du grand public et la place d Électricité de France dans la vie économique du pays. Parmi les moyens employés, j évoquerai: 1) les supports pédagogiques, 2) les visites des installations d EDF avec l ouverture de centres d information, 3) la présence d EDF dans certains musées, 4) la création récente de guides sur le tourisme industriel et technique, 5) enfin la façon avec laquelle nous essayons d adapter notre communication en fonction des différentes cibles. SUPPORTS GRAND PUBLIC SUPPORTS PÉDAGOGIQUES Dans le souci de mieux faire connaître l électricité et Électricité de France, de nombreux documents sont publiés chaque années par la Direction de la Communication mais également par les directions spécifiques (Recherche, Construction d ouvrages, Exploitation et transport d électricité, Distribution d électricité). Il s agit de supports écrits diffusés à plusieurs millions d exemplaires ou de supports audiovisuels (de nombreux films sont diffusés ou prêtés). Un petit document à l attention du grand public est remis dans les différents centres

2 2 d information EDF permettant à chacun de recevoir gratuitement le document de son choix. Dans le même ordre d idées, pour diffuser davantage les réalisations audiovisuelles à caractère pédagogique, des accords ont été passés avec l Union des Professeurs de Physique, pour la mise au point d aides pédagogiques sous forme de fiches qui présentent les films proposés. Tous ces moyens sont utilisés par les différentes entreprises, et partant du proverbe chinois «Une image vaut mille mots» notre effort se porte, depuis de nombreuses années, sur le tourisme industriel et technique. LA VISITE DES OUVRAGES DE PRODUCTION D EDF ET L OUVERTURE DE CENTRE D INFORMATION Dans les années 1960, EDF s est lancée dans la construction d ouvrages hydrauliques et a ouvert ses installations au public. Puis dans les années 1970, la décision de construire des installations nucléaires a été prise. Il est alors apparu indispensable de faire découvrir ces installations nucléaires pour mieux les faire accepter. À l heure actuelle on considère que près d un million de personnes visitent nos installations chaque année: 1) pour les installations nucléaires, 2) pour les installations hydrauliques avec en particulier l usine marémotrice de la Rance dans la baie de Saint-Malo qui accueille près de personnes par an, 3) le reste se répartissant entre les centrales thermiques classiques (fuel, charbon), les laboratoires de recherche et les musées EDF (Electropolis à Mulhouse, Bazacle à Toulouse, le Musée de l Atome à Chinon, le Musée de l Hydraulique à Long dans la Somme...). Compte tenu de la diversité des publics, plusieurs formes de visites sont proposées: 1) les parcours guidés et imposés (installations nucléaires),

3 3 2) les parcours guidés à la carte (installations thermiques classiques et certains barrages), où des parcours sont réservés aux publics scolaires et au grand public en fonction de leurs attentes, 3) les parcours didactiques libres pour les sites hydrauliques (avec un itinéraire fléché et des panneaux descriptifs). Depuis près de 20 ans, la visite est un vecteur de communication et on estime que près de 15 millions de personnes ont déjà visité une installation EDF. Le succès de ces visites a amené Électricité de France à aménager des centres d information ou belvédères ou musées EDF qui sont devenus avec le temps de véritable petits musées (panneaux, espaces audiovisuels, salles de conférence, maquettes, animation ), près des centrales nucléaires et de certains barrages. Ces centres connaissent un grand succès. En plus des centres d information, EDF a décidé de créer et soutenir un musée évoquant l histoire de l électricité en France à Mulhouse (où le musée Electropolis a été créé en partenariat avec les collectivités publiques), mais aussi d aménager un musée de l atome dans une ancienne installation nucléaire à Chinon ou encore un musée sur l histoire de l hydraulique dans une centrale hydroélectrique dans la Somme. PRÉSENCE D ÉLECTRICITÉ DE FRANCE DANS CERTAINS MUSÉES Dans le prolongement des actions précédentes, EDF est également présente dans certains musées, en premier lieu la Cité des Sciences et de l Industrie à la Villette, qui permet de présenter l électricité sous un aspect économique et industriel. À cet égard, la Fondation Villette Entreprise, qui regroupe plusieurs entreprises, est un relais efficace et nous aide tout particulièrement. Il est regrettable qu il n existe pas de structure analogue pour d autres musées. Autre musée, le Palais de la Découverte à Paris, à vocation plus pédagogique, avec lequel nous examinons en ce moment un réaménagement de la partie électrostatique qui est en fait un élément phare et qui connaît de grands succès auprès des groupes scolaires. Des musées parisiens, mais aussi d autres musées comme le musée des sciences et techniques de l information à Saint- Barthélemy

4 4 d Anjou et le musée Ampère près de Lyon. Enfin, le panorama ne serait pas complet sans notre partenariat avec le parc de loisirs France Miniature, à 30 km de Paris, nouvellement associé avec le musée Grévin et qui reçoit près de visiteurs par an. Ressemblant au parc de Madurodam aux Pays-Bas, ce parc français présente près de maquettes. La volonté des créateurs de ce parc était d associer certaines réalisations industrielles au patrimoine historique de la France. Cet accord de partenariat nous permet entre autres de présenter la maquette de la centrale nucléaire de Penly près de Dieppe, au bord de la Manche, celle des barrages de Tignes et de Bort-les-Orgues, sans oublier un exemple du réseau de transport et de distribution d électricité. Une enquête réalisée au printemps 1993 sur les 143 sites EDF et dans les musées cités plus haut a permis de mettre en évidence l intérêt de ces visites et de confirmer les objectifs poursuivis: 1) montrer aux jeunes les métiers de l entreprise et les y intéresser, pourquoi pas? 2) mieux faire connaître notre savoir-faire, 3) faciliter l intégration d EDF dans le tissu économique et social, 4) améliorer l image de marque de l entreprise et participer à la diffusion de la culture scientifique et technique. TOURISME INDUSTRIEL ET TECHNIQUE Confortée dans sa position de leader en France dans le tourisme industriel, EDF a décidé de s associer avec un éditeur Presses de la Cité et de créer la collection «EDF, la France Contemporaine» qui sera composée, dans un premier temps, de 12 guides régionaux sur le tourisme industriel et technique. Leur parution est étalée entre 1992 et Le principe de ces guides est de présenter, par région, les entreprises qu on peut visiter mais aussi les écomusées liés au patrimoine industriel. Chaque volume est établi après contact avec les institutions régionales et locales, et dans une collaboration très active entre les chambres de commerce et d industrie et les délégations régionales d EDF. Dans ces guides le lecteur découvrira une foule de renseignements dont certains sont mis à la disposition du

5 5 public pour la première fois tels ceux concernant les Trois Suisses à Roubaix, la source Perrier à Vergèze dans le Gard, ou encore certaines structures plus légères qui relèvent de la PME, de l artisanat ou de l activité traditionnelle. Sans oublier les curiosités comme la Serre aux crocodiles à Pierrelatte dans la Drôme, ou l on élève plusieurs espèces de crocodiles dans une eau chaude provenant du complexe industriel d Eurodif du Tricastin. EDF offre ainsi aux entreprises et aux régions un outil de promotion utile et original. Il peut aider également les différents responsables d EDF dans leurs relations aussi bien avec les grandes industries qu avec les plus petits artisans. Cinq guides ont déjà paru, quatre verront le jour en 1994, et les trois derniers en Vendu en librairie, le tirage initial est de exemplaires, en moyenne ont déjà été placés chez les libraires. Là encore, avec ce nouvel outil de communication, Électricité de France, forte de son expérience, renforce son objectif de participer à la diffusion scientifique et technique. Mais si l on remarque que le Tourisme Industriel se développe en France, il faut savoir que nous sommes en retard par rapport aux Anglo-Saxons. LES PUBLICS CONCERNÉS Nous avons exposé ici quelques-unes des actions que nous poursuivons et développons dans une volonté déterminée de contribuer à la diffusion de la culture scientifique et technique, avec non pas une mais des communications adaptées. Adaptées à qui, me direz-vous, et pourquoi? Nos cibles sont, bien sûr et surtout, les scientifiques des différentes disciplines, c est pourquoi nous sommes parmi vous aujourd hui, car si cette population connaît naturellement à fond sa propre spécialité, elle est souvent étonnée de découvrir des passerelles possibles avec d autres disciplines. De nombreux spécialistes de l informatique visitent nos centrales, et les réalisations que nous avons faites en partenariat scientifique avec la conception assistée par ordinateur, utilisée pour nos centrales nucléaires, les ont sensibilisés à d autres applications.

6 6 C est un exemple. Tout à l heure vous sera projeté dans cet esprit le film La machine à remonter le temps évoquant la reconstitution du temple de Karnak. Ensuite, il s agit d apporter aux élus, aux décideurs économiques ou aux universitaires une vision un peu plus large de nos compétences et de notre éthique, sans pour autant asséner des vérités fondamentales qui fermeraient le dialogue: rendre l information accessible et compréhensible, avec un dosage et un contenu acceptables par nos interlocuteurs, est aujourd hui indispensable. Les étudiants et les jeunes, comme vous avez pu le constater ces temps derniers sont pour nous une priorité: contribuer à leur expliquer l univers complexe dans lequel ils vivent, les aider à le comprendre et à développer avec les scientifiques un dialogue riche à partir d un vocabulaire commun, c est notre objectif culturel, quel que soit la nature ou le degré de formation de base. Cependant, il y va de la formation de leur sens critique, pour l exercice de leur sens civique mais aussi dans leur rôle de futurs consommateurs «éclairés» si j ose dire. Enfin, les familles et le grand public: nos clients directs et naturels, que nous souhaitons informés et responsables, qui sont des interlocuteurs permanents et exigeants. Je dirai, pour conclure, que ces mêmes cibles, nous les rencontrons d abord à l intérieur de l entreprise EDF, agents, où bien évidemment avec la Direction de la Communication Interne et la Direction du Personnel et des Relations Sociales, nous cherchons la meilleure politique d information et d échanges. Et croyez-moi, c est sans doute le public le plus complexe et le plus exigeant, également le plus consommateur d informations, d où l attention particulière qui lui est accordée compte tenu de son rôle et de son impact dans la diffusion de la culture scientifique et technique. Voici en quelques mots la contribution d EDF à la diffusion de la culture scientifique et technique mais je constate que nous sommes bien en retard par rapport aux pays anglo-saxons, que notre politique de communication doit encore dans ce domaine s améliorer. Mais surtout, je remercie les organisateurs de

7 7 colloques de permettre, grâce à des manifestations comme cela, d améliorer plus rapidement notre diffusion de la culture scientifique et technique.

Les 17 et 18 septembre, les sites de production d électricité invitent le public aux Journées de l industrie électrique, EDF.

Les 17 et 18 septembre, les sites de production d électricité invitent le public aux Journées de l industrie électrique, EDF. DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2010 2011 Les 17 et 18 septembre, les sites de production d électricité invitent le public aux Journées de l industrie électrique, EDF. Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Ensemble, développons les énergies de nos territoires Xavier Ursat directeur délégué de la division production ingénierie

Plus en détail

électricité Et développement

électricité Et développement électricité Et développement DUrable 1 Thalès (Grec) En frottant de l ambre jaune sur sa toge, il constate qu il est possible d attirer de petits objets. Il découvre le phénomène de l électricité statique.

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant

Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant le mot du médiateur de l éducation nationale Madame, monsieur, Parent, enseignant, vous aurez l occasion, au long de l année scolaire, de vous

Plus en détail

EDF ACTEUR DU TOURISME INDUSTRIEL ET DU DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

EDF ACTEUR DU TOURISME INDUSTRIEL ET DU DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE EDF ACTEUR DU TOURISME INDUSTRIEL ET DU DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE EDF s est toujours attachée à créer et maintenir une relation de proximité avec les territoires sur lesquels

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

La CITE DE L ARBRE PA R T E N A R I AT. La Cité de l Arbre. Entreprises & Fondations & Associations & Particuliers

La CITE DE L ARBRE PA R T E N A R I AT. La Cité de l Arbre. Entreprises & Fondations & Associations & Particuliers Unique en France et en Europe La CITE DE L ARBRE La Cité de l Arbre Association 1901,d intérêt général ; PA R T E N A R I AT Entreprises & Fondations & Associations & Particuliers Un musée consacré entièrement

Plus en détail

A la découverte du Valais technologique et industriel

A la découverte du Valais technologique et industriel UNE ETOILE TECHNOLOGIQUE SUR LE DRAPEAU VALAISAN A la découverte du Valais technologique et industriel Projet Etoile du bicentenaire DOSSIER DE PRÉSENTATION POUR LES ENSEIGNANTS janvier 2015 PRÉAMBULE

Plus en détail

L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE.

L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE. L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE. I. PRINCIPE L énergie hydroélectrique nécessite un cours d eau ou une retenue d eau. La centrale exploite l énergie potentielle créée par le dénivelé de la chute

Plus en détail

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Objectifs Matériel Matériel Découvrir Connaître les la différentes signification sources du mot d énergie.. Fiche image 1

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative.

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. L association présente un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. SOMMAIRE La présentation de l aventure Le schéma du projet Nos

Plus en détail

L'annuaire du Développement Durable PLAN MÉDIA

L'annuaire du Développement Durable PLAN MÉDIA L'annuaire du Développement Durable PLAN MÉDIA abcvert propose des supports de sensibilisation, d'éducation et de formation au développement durable. Pour communiquer plus largement auprès du public et

Plus en détail

POUR UNE EUROPE ACCESSIBLE A TOUS

POUR UNE EUROPE ACCESSIBLE A TOUS POUR UNE EUROPE ACCESSIBLE A TOUS Europe On Wheels Projet de l Executive MBA du Groupe ESSEC en symbiose avec l association Mobile en Ville Un recensement des pratiques européennes exemplaires en faveur

Plus en détail

Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte.

Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte. Siemens Suisse SA Freilagerstrasse 40 8047 Zurich Suisse A1T334-A234-1-77 Sous réserve de modification Siemens Suisse SA, 2012 Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte. Siemens Generation21

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. SERVICES DE LA FORMATION Prospecter et fidéliser grâce aux réseaux sociaux- Facebook 29 et 30 juin 2015 Aujourd hui, les réseaux sociaux font partie de notre quotidien pour un usage privé ou professionnel.

Plus en détail

Métier fascinant, la lutherie reste imprégnée de savoir-faire traditionnel.

Métier fascinant, la lutherie reste imprégnée de savoir-faire traditionnel. Métier fascinant, la lutherie reste imprégnée de savoir-faire traditionnel. Le métier de luthier est complexe. Sans grands changements depuis le XVI ème siècle, ce métier d art au service de la musique

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

LIENS DE LA VISITE AVEC LES PROGRAMMES

LIENS DE LA VISITE AVEC LES PROGRAMMES LIENS DE LA VISITE AVEC LES PROGRAMMES Contexte : Il est important de pouvoir justifier la visite professionnelle au point de vue pédagogique. Il existe de nombreuses transversalités entre la visite dans

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7 E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE MERCREDI 10 OCTOBRE 2007, A 11H00 SALLE LUMIERE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LYON CONTACTS PRESSE : Association

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 7 400 emplois dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 350 M * d achats confiés aux entreprises

Plus en détail

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE Animations pédagogiques 2014-2015 TANINGES - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3 «Située à Taninges, au cœur de la vallée du Giffre, la Maison du Patrimoine vous emmène dans une rue reconstituée pour découvrir,

Plus en détail

Salon du Tourisme et des Loisirs

Salon du Tourisme et des Loisirs Salon du Tourisme et des Loisirs 16,17 et 18 avril 2010 Palais Régional Omnisports Georges Théolade Introduction Seule Région européenne sur le continent Sud américain, située sur le plateau des Guyanes

Plus en détail

LANCEMENT DU PASS ALSACE

LANCEMENT DU PASS ALSACE DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PASS ALSACE PHASE D EXPERIMENTATION 2014 Contacts presse ADT67 Catherine LEHMANN / 03 88 15 45 92 / catherine.lehmann@tourisme67.com Laure HERRMANN / 03 88 15 45 94 / laure.herrmann@tourisme67.com

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes).

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes). SUJET DE CONCOURS Sujet Exploitation d une documentation scientifique sur le thème de l énergie 2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D,

Plus en détail

Energies renouvelables : quelques calculs pour mieux comprendre

Energies renouvelables : quelques calculs pour mieux comprendre Energies renouvelables : quelques calculs pour mieux comprendre Cliquer sur la flèche «suivant» dans le menu pour faire défiler les diapositives qui corrigent chaque calcul l un après l autre en apportant

Plus en détail

19 e édition du Salon Museum Expressions 22 et 23 janvier 2014 Paris Porte de Versailles

19 e édition du Salon Museum Expressions 22 et 23 janvier 2014 Paris Porte de Versailles 19 e édition du Salon Museum Expressions 22 et 23 janvier 2014 Paris Porte de Versailles Un salon Reconnu depuis plus de 18ans comme l unique salon professionnel dédié aux produits dérivés culturels, Face

Plus en détail

City Pass Mulhouse. Un City Pass à Mulhouse? Mais pourquoi? Les prestataires partenaires. City Pass Mode d emploi

City Pass Mulhouse. Un City Pass à Mulhouse? Mais pourquoi? Les prestataires partenaires. City Pass Mode d emploi City Pass Mulhouse Un City Pass à Mulhouse? Mais pourquoi? Les prestataires partenaires City Pass Mode d emploi Le Club 32, une ambition pour Mulhouse et sa région Contact presse : Marie-France EHRET Office

Plus en détail

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016 SCHÉMA DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL D ALSACE BOSSUE 2014-2016 RESTITUTION AUX ACTEURS MARDI 26 NOVEMBRE 2013 à LORENTZEN DÉROULÉ DE LA SOIRÉE I. Introduction II. Démarche & ses étapes (information) III. Présentation

Plus en détail

Travailler avec le site INA Rhône-Alpes ou l intérêt d une approche locale

Travailler avec le site INA Rhône-Alpes ou l intérêt d une approche locale ACADEMIE DE GRENOBLE Géographie Programme de Troisième, partie II, thème 1 LES ESPACES PRODUCTIFS Travailler avec le site INA Rhône-Alpes ou l intérêt d une approche locale alexandre.bouineau@ac-grenoble.fr

Plus en détail

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey Dans l intimité d un écrivain, place des Vosges Ouvrant sur l un des plus beaux sites parisiens, la Place des Vosges, le Maison de Victor Hugo a pour mission de maintenir vivante la mémoire de ce génie,

Plus en détail

ENTREPRENEURS. Un soutien financier à la création/reprise d entreprise en Drôme-Ardèche :

ENTREPRENEURS. Un soutien financier à la création/reprise d entreprise en Drôme-Ardèche : LA BOURSE ETUDIANTS NOTRE OFFRE EN BREF ENTREPRENEURS Un soutien financier à la création/reprise d entreprise en Drôme-Ardèche : Pour les repreneurs d entreprise: Le «Prêt d honneur repreneur» remboursable

Plus en détail

Comment consulter la Photothèque de Paris 1

Comment consulter la Photothèque de Paris 1 Comment consulter la Photothèque de Paris 1 L Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne met à votre disposition une nouvelle banque d images en ligne. Le fonds de cette photothèque est constitué d images patrimoniales

Plus en détail

Dossier Médias Année 2012

Dossier Médias Année 2012 Dossier Médias Année 2012 Mise à jour le 02 mars 2013 Association LUERN Association Loi 1901 enregistrée le 12 août 2008 et reconnue d Intérêt Général le 8 octobre 2008 Siège Social : Maison du Patrimoine

Plus en détail

6 e Journée de découverte de la francophonie - 2014

6 e Journée de découverte de la francophonie - 2014 6 e Journée de découverte de la francophonie - 2014 Responsabilités : Responsables du projet : Pour la SJDF, Vincent Brancourt (Université Keio, président du comité francophonie de la SJDF) Pour le Conseil

Plus en détail

Master Management international

Master Management international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management international Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Relations publiques, Relations presse

Relations publiques, Relations presse Relations publiques, Relations presse Objectifs du cours Comprendre ce que sont ces différents moyens, Identifier l intérêt de ces techniques dans le mix de communication, Connaitre les techniques et les

Plus en détail

En alsace, nous sommes fiers de :

En alsace, nous sommes fiers de : En alsace, nous sommes fiers de : Réseau VESTA, le benchmark entre communes Né en 2003, le Réseau Vesta des villes alsaciennes engagées dans le Développement Durable est co-animé par EDF Commerce Est et

Plus en détail

POUR UNE EUROPE ACCESSIBLE A TOUS

POUR UNE EUROPE ACCESSIBLE A TOUS POUR UNE EUROPE ACCESSIBLE A TOUS Europe On Wheels Projet de l Executive MBA du Groupe ESSEC en symbiose avec l association Mobile en Ville Un recensement des pratiques européennes exemplaires en faveur

Plus en détail

Projet de Classe de 5 G. Séjour du 12 au 14 février 2009

Projet de Classe de 5 G. Séjour du 12 au 14 février 2009 Projet de Classe de 5 G Séjour du 12 au 14 février 2009 Jeudi 12 février départ du collège après les cours du matin - RV à la gare à 12h20 (départ à 12h44). Repas tiré du sac - Arrivée à Paris à 17h14.

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

L Allemagne championne des énergies propres?

L Allemagne championne des énergies propres? L Allemagne championne des énergies propres? La chancelière allemande a tranché, l Allemagne sera la première grande puissance industrielle européenne à sortir du nucléaire. Et ceci rapidement puisque

Plus en détail

Les lieux. Trajet - RER B. 20 km. Qu est-ce qu on fait au LPQM? La croix de Berny. Châtenay-Malabry. La salle de Manip. Le bureau

Les lieux. Trajet - RER B. 20 km. Qu est-ce qu on fait au LPQM? La croix de Berny. Châtenay-Malabry. La salle de Manip. Le bureau Trajet - RER B Paris 20 km La salle de Manip La croix de Berny Les lieux Le bureau Châtenay-Malabry Le Laboratoire de Photonique, Quantique et Moléculaire Qu est-ce qu on fait au LPQM? On y étudie la photonique

Plus en détail

TARIFS 2013 PHOTOTHEQUE DU MUSEE TOULOUSE-LAUTREC

TARIFS 2013 PHOTOTHEQUE DU MUSEE TOULOUSE-LAUTREC TARIFS 2013 PHOTOTHEQUE DU MUSEE TOULOUSE-LAUTREC PHOTOTHEQUE DU MUSEE TOULOUSE-LAUTREC CONDITIONS GENERALES EDITION ET PRESSE (quotidiens, magazines et périodiques) 1. TRAVAUX PHOTOGRAPHIQUES (Location

Plus en détail

Lyon Bleu. Lyon Bleu. International. International. Ecole de français au coeur de Lyon. www.lyon-bleu.fr

Lyon Bleu. Lyon Bleu. International. International. Ecole de français au coeur de Lyon. www.lyon-bleu.fr Lyon Bleu Lyon Bleu Ecole de français au coeur de Lyon International International www.lyon-bleu.fr Étudier le français à Lyon Bleu International : Lyon Bleu International est une école privée qui organise

Plus en détail

Master Santé publique

Master Santé publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Santé publique Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Bilan de mission. Au collège : «Les clés de la culture»

Bilan de mission. Au collège : «Les clés de la culture» Bilan de mission Au collège : «Les clés de la culture» La co-intervention en 6 e La formation des Assistants pédagogiques Dans le R.A.R. : Accompagner le projet «chorale» par l histoire Histoire de Montpellier

Plus en détail

PLAN DE VISIBILITÉ Gala Reconnaissance 2015 du Palais des congrès de Montréal 5 février 2015

PLAN DE VISIBILITÉ Gala Reconnaissance 2015 du Palais des congrès de Montréal 5 février 2015 PLAN DE VISIBILITÉ du Palais des congrès de Montréal 5 février 2015 Événement montréalais incontournable, le Gala est un hommage aux nouveaux Ambassadeurs du Palais, artisans du rayonnement de la métropole

Plus en détail

Définition du tourisme d affaires

Définition du tourisme d affaires Décembre 2007 Définition du tourisme d affaires Activité économique générée par les congrès, séminaires, conventions, salons. Ces événements ne relèvent pas du tourisme mais contribuent puissamment à l

Plus en détail

Les 9, 10 et 11 octobre 2014

Les 9, 10 et 11 octobre 2014 Les 9, 10 et 11 octobre 2014 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Sommaire 1. QU EST CE QUE LE BATIMENT?... 3 Qu entend on concrètement par «Bâtiment»? Erreur! Signet non défini. Bâtiment ou

Plus en détail

Contacts. Calendrier de l appel à projets

Contacts. Calendrier de l appel à projets CAHIER DES CHARGES Contacts Département de la Seine-Saint-Denis Direction de la Culture, du Patrimoine, du Sport et des Loisirs Mission «La Culture et l Art au Collège» micaco@cg93.fr / 01 43 93 83 37

Plus en détail

Séminaire du Sacré-Cœur Description des cours de cinquième secondaire

Séminaire du Sacré-Cœur Description des cours de cinquième secondaire Domaine des langues 132-506 - FRANÇAIS, LANGUE D ENSEIGNEMENT 132-510 Lire (40%) 132-520 Écrire (50%) 132-530 Communiquer oralement (10%) Pondération dans la moyenne générale : 6 Enseignante : Monic Léger

Plus en détail

Journée nationale de la Télégraphie Chappe

Journée nationale de la Télégraphie Chappe 7e Journée nationale de la Télégraphie Chappe Journée portes-ouvertes > 1 er juin 2014 Organisée pour la 7 e année consécutive, sous l égide de la FNARH, dix-sept tours de télégraphie Chappe seront ouvertes

Plus en détail

Charte de la Société suisse de la sclérose en plaques

Charte de la Société suisse de la sclérose en plaques Charte de la Société suisse de la sclérose en plaques Préambule La présente charte tend à rassembler l essentiel des principes, valeurs et visions qui sont chères à la Société suisse de la sclérose en

Plus en détail

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs 27 millions de visiteurs, dont 7 millions d étrangers et 0 millions de Français 44 millions de visiteurs au total pour Paris et sa région Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Principales nationalités

Plus en détail

EOLIEN EN MER. 17 Décembre 2012

EOLIEN EN MER. 17 Décembre 2012 EOLIEN EN MER 17 Décembre 2012 SOMMAIRE 1. Présentation du Maitre d Ouvrage 2. Principales caractéristiques du projet proposé 3. Historique du développement du projet 4. Plan industriel et retombées pour

Plus en détail

Siège social : 447 rue Jean Perrin ZI Douai Dorignies BP 50315 59351 DOUAI CEDEX Tél +33 (0)3 27 95 89 05 Fax +33 (0)3 27 95 89 01 -

Siège social : 447 rue Jean Perrin ZI Douai Dorignies BP 50315 59351 DOUAI CEDEX Tél +33 (0)3 27 95 89 05 Fax +33 (0)3 27 95 89 01 - Siège social : 447 rue Jean Perrin ZI Douai Dorignies BP 50315 59351 DOUAI CEDEX Tél +33 (0)3 27 95 89 05 Fax +33 (0)3 27 95 89 01 - www.avenirformation.com Qui sommes nous? Coordonnées du siège : 447

Plus en détail

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600 DROUOT FORMATION CYCLES COURTS HIVER 2013 Les Grands Ateliers d art À travers la visite d une sélection de 10 ateliers parisiens parmi les plus prestigieux tels que Brazet, Féau ou Gohard, venez découvrir

Plus en détail

HYDROELECTRICITE ARIEGEOISE

HYDROELECTRICITE ARIEGEOISE HYDROELECTRICITE ARIEGEOISE LES ENJEUX INSUFFISAMMENT CONNUS D UNE FILIERE PRESENTES PAR LA CCI LE 21 AVRIL DERNIER Parce que l histoire économique de l Ariège est étroitement liée à celle de la valorisation

Plus en détail

SEPR. pro. Générations. Club. d entrepreneurs

SEPR. pro. Générations. Club. d entrepreneurs SEPR Générations pro Club d entrepreneurs Depuis 150 ans l histoire de la SEPR......s écrit avec les entreprises de la région Créée à l initiative d industriels et commerçants lyonnais, la SEPR n a cessé

Plus en détail

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE 1 APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE Nous, signataires, acteurs culturels en Bretagne, individuels et associations, demandons aux élus et institutionnels de soutenir

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION

PLAN DE COMMUNICATION PLAN DE COMMUNICATION Le 02 et 03 octobre 2009, plus de 2500 visiteurs attendus à l espace Acropolis de Nice, cadre connu et fréquenté du grand public et du monde professionnel de la région PACA. Plan

Plus en détail

Lancement du nouveau site internet Au fil du Rhin Vendredi 2 mars 2012

Lancement du nouveau site internet Au fil du Rhin Vendredi 2 mars 2012 Sommaire : - Présentation du nouveau site internet : Le Rhin coule dans les vallées numériques - L et ses actions - Présentation de l Industrie und Handelskammer Karlsruhe (document annexé) - Déroulé de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements.

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements. DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE COMUNIQUÉ... page 1 LE MEET PRO un nouveau salon pour le tourisme d Affaires en Bretagne... page 2 UNE ORGANISATION Haute Bretagne Evénement... page 3 UN PROGRAMME dédié aux

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Revaloriser les métiers au service des missions de l Université

Revaloriser les métiers au service des missions de l Université Revaloriser les métiers au service des missions de l Université PREAMBULE Le capital humain est notre richesse première. La force de l Université tient à la qualité de ses universitaires et à celle de

Plus en détail

Contacts presse : Académie : Nathalie Champlong - 0696 85 97 70 Medef : Patrick Lecurieux Durival 0696 28 31 07

Contacts presse : Académie : Nathalie Champlong - 0696 85 97 70 Medef : Patrick Lecurieux Durival 0696 28 31 07 Contacts presse : Académie : Nathalie Champlong - 0696 85 97 70 Medef : Patrick Lecurieux Durival 0696 28 31 07 Présentation de la «Semaine Ecole Entreprise» 2 Thème de la semaine 3 Programme de la semaine

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2009 des Meilleures Formations Post-Bac & Post-Prépa [Licences, Bachelors, Grandes Ecoles] Thèmes abordés : Enseignement supérieur, Pédagogie, Classement, RH Contact

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

GUIDE INTERPRÈTE LES VIDÉOS LESMÉTIERS.NET : TOURISME. Production exécutive : Prod interactive GIP CARIF Île-de-France, 2006 Durée : 02 min 19 s

GUIDE INTERPRÈTE LES VIDÉOS LESMÉTIERS.NET : TOURISME. Production exécutive : Prod interactive GIP CARIF Île-de-France, 2006 Durée : 02 min 19 s LES VIDÉOS LESMÉTIERS.NET : TOURISME GUIDE INTERPRÈTE Production exécutive : Prod interactive GIP CARIF Île-de-France, 2006 Durée : 02 min 19 s L'enseignement de découverte professionnelle fournit l'occasion

Plus en détail

Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial

Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial Dossier de presse Contact Chaire : Joël Gayet Mobile : 00 33 6 09 51 15 70 Jgayet.chaire anmt@sciencespo aix.fr Contact Sciences Po Aix : Noëlline Souris

Plus en détail

DOCUMENT DE NEGOCIATION PFE BAC PROFESSIONNEL VENTE

DOCUMENT DE NEGOCIATION PFE BAC PROFESSIONNEL VENTE DOCUMENT DE NEGOCIATION PFE BAC PROFESSIONNEL VENTE Groupe Scolaire SaintEtienne 20 20 Période de formation en entreprise Madame, Monsieur, Dans le cadre de la préparation à leur baccalauréat, les élèves

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

ENTR ACTE. kit média PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE. Les suppléments du journal des cafetiers, restaurateurs et hôteliers romands

ENTR ACTE. kit média PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE. Les suppléments du journal des cafetiers, restaurateurs et hôteliers romands Les suppléments du journal des cafetiers, restaurateurs et hôteliers romands Formats Tarifs Données techniques Emplacements spéciaux Planning de parution 201 Annonces médias 201 1 Rue des Bains 3 CP 61

Plus en détail

Exclusive Restaurant se lance en franchise

Exclusive Restaurant se lance en franchise Dossier de Presse / Décembre 2012 Exclusive Restaurant se lance en franchise Parce qu un bon moment peut faire toute la différence. Ex c l usi ve R esta u ran ts - SAS au capital de 44 560 - RCS Par i

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Découverte du monde Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement

Plus en détail

START UP. Challenge DOSSIER PARTENAIRE

START UP. Challenge DOSSIER PARTENAIRE START UP Challenge DOSSIER PARTENAIRE Sommaire MBway Start Up Challenge L édition 2015 en chiffres Devenir partenaire Vos contacts MBway Eduservices Fiche Partenaire PAGE 4 PAGE 5 PAGE 8 PAGE 9 PAGE 11

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers Guide du tuteur Baccalauréat professionnel Accueil-Relation Clients et Usagers Lycée Professionnel Henri Brulle 65 Route de Saint Emilion 33500 Libourne Tél : 05.57.48.12.30 Fax : 05.57.85.11.52 Présentation

Plus en détail

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

Références. L agence interactive du groupe FABERNOVEL

Références. L agence interactive du groupe FABERNOVEL Références L agence interactive du groupe FABERNOVEL L agence interactive du groupe FABERNOVEL 1 2013-2014 SITES DE 16 MUSÉES GÉRÉS PAR LA RÉUNION DES MUSÉES NATIONAUX Concevoir, réaliser et maintenir

Plus en détail

LIVRET DE PRISE EN MAIN ET Dʼ EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE

LIVRET DE PRISE EN MAIN ET Dʼ EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE LIVRET DE PRISE EN MAIN ET Dʼ EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE Chers utilisateurs, La KEZAKO TECH est une mallette pédagogique à destination de tous les enseignants et animateurs désirant mener un projet pédagogique

Plus en détail

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Exercice 2010 Seul le discours prononcé fait foi Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Discours de M. Hermann Ineichen, chef du secteur d activité Energie Suisse, dans le cadre de la conférence

Plus en détail

L'Ion Rallye 2012 : Camions et Bus Electriques - Le transport branche

L'Ion Rallye 2012 : Camions et Bus Electriques - Le transport branche L'Ion Rallye 2012 : Camions et Bus Electriques - Le transport branche Contenu Date et lieu... 1 Le programme (provisoire)... 1 Historique - Fondation Berliet- Monsieur Brossette, Président... 3 Batteries

Plus en détail

CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN

CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN Centre européen de sensibilisation et d éducation aux risques Le contexte français Toujours trop de victimes Chaque année en France, 11 millions d accidents de la vie courante

Plus en détail

La transmission et le renouvellement des compétences, priorité absolue pour le groupe EDF

La transmission et le renouvellement des compétences, priorité absolue pour le groupe EDF DOSSIER DE PRESSE MARS 2011 La transmission et le renouvellement des compétences, priorité absolue pour le groupe EDF L accord Défi Formation du 10 septembre 2010 Un geste simple pour l'environnement,

Plus en détail

Fiche d évaluation des actions conduites par les partenaires

Fiche d évaluation des actions conduites par les partenaires Fiche d évaluation des actions conduites par les partenaires Chaque partenaire relais d une agence de l eau est invité à compléter cette fiche d évaluation à l issue des manifestations (réunions, expositions,

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat Projet de parc éolien en mer de Fécamp Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat ************************* OUVERTURE DE LA REUNION Plus d une vingtaine de personnes étaient réunies le samedi

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS LES ENERGIES RENOUVELABLES Dr Marwan JARKAS Plan de l exposée : I - Définition de l énergie renouvelable II - Différentes types de l énergie renouvelable 1. Energie éolienne 2. Energie solaire 3. Energie

Plus en détail

LES METIERS DES ARCHIVES

LES METIERS DES ARCHIVES , Juillet 2011 LES METIERS DES ARCHIVES Un document réalisé par le SIOU Campus Croix-Rouge SIOU-BAIP - Rue Rilly-la-Montagne 51100 REIMS 03.26.91.87.55 mail : siou.campuscroixrouge@univ-reims.fr Sommaire

Plus en détail

Wallonia Export-Invest Fair

Wallonia Export-Invest Fair 5 et 6 décembre Palais des congrès - Liège Wallonia Export-Invest Fair 1 re édition du Salon du commerce international www.wallonia-export-invest-fair.be En 2 jours, disposez d opportunités ciblées et

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique Dossier de presse Table des matières 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique 2. Ina Global, la revue de tous les

Plus en détail