Concours sur la protection du climat

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Concours sur la protection du climat"

Transcription

1 Concours sur la protection du climat Les maisons des Amis de la Nature tissent un réseau international pour protéger le climat 3

2 La protection du climat nous concerne tous! La protection du climat est un thème global qui nous concerne tous! Traditionnellement, les Amis de la Nature s attachent à la protection de la nature ils sont connus et reconnus pour cela. Cependant, face à la dégradation progressive de l environnement, une dimension plus globale et plus large doit maintenant s ajouter à la «conservation» au sens classique du mot : Des actions s imposent pour parer aux dangers du changement climatique, et chacun / e d entre nous peut y contribuer. Les Amis de la Nature peuvent donner le bon exemple ils le font d ailleurs déjà à bien des endroits! Les Amis de la Nature tissent un réseau en faveur du climat! En ouvrant le présent concours, nous souhaitons en appeler à toutes les Maisons des Amis de la Nature, aux sections et aux fédérations gérant des Maisons pour qu elles fassent connaître et développent leurs activités en matière de protection du climat et pour qu elles lancent de nouveaux projets, en collaboration avec des partenaires dans leurs communes et / ou régions. Chaque partenaire profitera ainsi des savoir-faire, de l expérience et des potentialités techniques et organisationnelles de l autre, ce qui augmente le succès du projet qui peut ainsi devenir un facteur de protection durable du climat. Un «réseau en faveur du climat» sera ainsi créé, susceptible de mobiliser des alliés et des imitateurs et qui se fera de plus en plus dense. Les projets des Amis de la Nature constituent en quelque sorte les premières mailles de ce réseau. Les Amis de la Nature donnent le bon exemple! Tous les projets inscrits au concours seront présentés sur Internet, sur le site (prochainement : C est ainsi que les Amis de la Nature montrent au public qu ils prennent au sérieux la protection du climat. D autre part les projets présentés sur le site web peuvent servir de référence et de source d inspiration aux responsables d autres maisons, souhaitant participer activement à la protection du climat. Nous aspirons ainsi à faire progresser la communication entre les Maisons dans les divers pays et à stimuler des échanges d expériences et des coopérations, transfrontalières aussi, entre Maisons des Amis de la Nature. Remarque Des informations détaillées et de nombreux exemples de Maisons d Amis de la Nature qui ont déjà mis en œuvre des activités en matière de climat, figurent dans la plaquette «Protection du climat dans les Maisons des Amis de la Nature». NE 4

3 Cinq grands axes d intervention La protection du climat est un thème vaste qui concerne de nombreux domaines de notre vie quotidienne. Le présent concours se focalise sur cinq grands axes d intervention en matière de protection du climat : la construction et le fonctionnement de Maisons des Amis de la Nature, la mobilité, la régionalité ainsi que l information et les relations publiques. En tant qu Amis de la Nature nous avons l obligation de prendre au sérieux la protection du climat. Nous souhaitons y contribuer à travers nos activités et en donnant le bon exemple sensibiliser et mobiliser d autres. Nous recherchons donc surtout pour le présent concours des projets mis en œuvre en collaboration avec des partenaires régionaux. Ceci dans la perspective d un «réseau des Amis de la Nature en faveur du climat»! 1) Construction Isolation thermique du bâtiment, utilisation de matériaux de construction et d isolants renouvelables, naturels et régionaux voilà des éléments majeurs de la protection du climat. Le thème est cependant complexe et souvent il est difficile de juger soi-même quelle solution est la mieux adaptée à la Maison en question. Il est donc recommandé de faire appel à un spécialiste. Celui-ci donnera des conseils pour l isolation optimale du bâtiment et pourra recommander des adaptations techniques ainsi que procéder à une analyse coût-utilité pour rendre transparents les aspects économiques d une mesure envisagée. En vue de la construction d une maison, les partenaires peuvent être, par exemple, les cabinets d ingénieurs-conseils, les espaces d information sur l énergie et l environnement, les entreprises de construction, etc. 2) Fonctionnement En ce qui concerne la production énergétique et la génération de chaleur à base d énergies alternatives, renouvelables (par exemple énergies solaire, éolienne et biomassique), on cherchera également l avis d un expert afin de connaître les meilleures solutions favorables au climat et finançables, adaptées à la maison et à la situation concrète. Dans la perspective de la protection du climat et du renforcement des économies locales, il est recommandé de collaborer avec les spécialistes et les entreprises dans la région. 3) Mobilité Les transports et en l occurrence surtout le trafic individuel motorisé comptent parmi les plus gros émetteurs de CO 2. Les Amis de la Nature pourraient fournir une contribution majeure à la protection du climat à travers une organisation intelligente de leur mobilité : en réduisant leurs propres déplacements en voiture et en donnant aux usagers des incitations pour un voyage d approche dans le respect du climat et un séjour sans voiture. Les partenaires dans cette démarche pourraient être les entreprises de transport régionales, les points de location de vélos, les entreprises de taxi, etc. 4) Régionalité Protection du climat et régionalité vont de pair! Acheter chez les producteurs et distributeurs locaux est synonyme de déplacements moins longs et de moins d émissions de CO 2, avec comme effet secondaire la promotion de l économie régionale. À ce titre nous recherchons par exemple des projets et des coopérations avec l agriculture et l économie régionales. 5) Information / Relations publiques Les Amis de la Nature informent leurs usagers et tout autre intéressé sur leur contribution à la réduction des émissions de CO 2 ; ils jouent ainsi le rôle d agents catalyseurs en faveur de la protection du climat. D autre part les Maisons des Amis de la Nature organisent des manifestations de sensibilisation vers la protection du climat : fêtes pour le climat, expositions, journées portes ouvertes etc., organisées avec les écoles, les associations, les organisations de défense de la nature, les entreprises économiques de la région. 5

4 Règlement du concours Le concours est ouvert aux Maisons des Amis de la Nature ainsi qu aux sections et aux fédérations AN possédant et gérant des Maisons. Peuvent être inscrits des projets et mesures en faveur du climat déjà achevés ainsi que des projets en cours dont les résultats sont déjà reconnaissables et évaluables. Critères d évaluation Efficacité et efficience : Il résulte de la mesure une réduction aussi élevée que possible des émissions de CO 2, obtenue avec un investissement (financier) comparablement faible. Effet de modèle : L idée peut inspirer d autres Maisons AN ou d autres organisations ; elle est transférable à d autres situations. Notre intention est de récompenser aussi des initiatives en matière de climat prises par des Amis de la Nature, c est-à-dire des projets aux objectifs clairement définis et dont il existe déjà un descriptif, mais qui se trouvent encore à la phase de planification. Longue durée : Le projet s étend sur une certaine durée. Coopération : Le projet est organisé en collaboration avec au moins un partenaire externe dans la région. Régionalité : Le projet tient compte du contexte régional, les spécificités régionales sont prises en considération. Rayonnement / Relations publiques : Les responsables du projet ont d étroits contacts aux médias ; ceux-ci informent sur les activités des Amis de la Nature. Utilité pour les usagers : Les usagers des Maisons des Amis de la Nature sont associés au projet et / ou en bénéficient. 6

5 Du projet à la participation au concours 1. Inscription au concours d ici au 31 mai 2008 Inscription en ligne : sur Inscription par courriel / fax : veuillez remplir la fiche d inscription et la retourner à l IAN par courriel : par fax : Le jury Les projets soumis au concours seront évalués par un jury composé de membres du Comité de direction de l Internationale des Amis de la Nature, d experts des fédérations nationales et d experts externes. 2. Envoi du dossier de projet d ici au 15 août 2008 Envoi en ligne : sur Envoi par courriel / courrier : veuillez remplir la fiche technique de concours et si nécessaire annexer des documents d information supplémentaires, descriptifs du projet, vidéos, DVDs, etc. courriel : courrier : A-1150 Wien, Diefenbachgasse 36 Les meilleurs projets récompensés Seront primés les vainqueurs de chacune des cinq catégories ainsi qu un vainqueur général. A cela s ajoutent des prix pour des initiatives, c est-à-dire pour des projets qui n en sont qu au stade de la planification. 3. Remise des prix aux projets vainqueurs le 26 septembre 2008 La remise des prix aux projets vainqueurs aura lieu le 26 septembre 2008 lors du Congrès sur le climat des Amis de la Nature, à Liberec / CZ. Remarque : Tous les documents du concours peuvent aussi être téléchargés du site web Construction Fonctionnement Mobilité Régionalité Information 1

6 Internationale des Amis de la Nature A-1150 Vienne Diefenbachgasse 36 Tél.: Fax: Contact concours climat Secrétaire général IAN Christian Baumgartner Tél.: Mentions légales Editeur: Internationale des Amis de la Nature, A-1150 Vienne. Le projet a été élaboré en coopération avec Cornelia Kühhas / respect. Photos: Archives IAN, Hilde Matouschek. Maquette: Hilde Matouschek Avec le soutien de: DG Environnement 2

Boîte à outils pour les entreprises

Boîte à outils pour les entreprises Boîte à outils pour les entreprises A chacun de s en saisir Je suis spécialisé dans le secteur du bâtiment 1. Secteur du bâtiment stimulé par la rénovation énergétique Les règles d'urbanisme sont simplifiées

Plus en détail

Comité consultatif sur l application des droits

Comité consultatif sur l application des droits F WIPO/ACE/9/14 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 20 DÉCEMBRE 2013 Comité consultatif sur l application des droits Neuvième session Genève, 3 5 mars 2014 PROJET PILOTE VISANT À SENSIBILISER LE PUBLIC À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

Chap 20 : Les stratégies de communication

Chap 20 : Les stratégies de communication Chap 20 : Les stratégies de communication I. Les bases de la communication A. Les objectifs de la communication B. Les conditions de validité des objectifs Pour être valides, les objectifs de communication

Plus en détail

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 3-6 Septembre 2015 Vienne, Autriche 1. Objectifs et but du Concours Les dispositions juridiques et techniques touchant à la circulation routière,

Plus en détail

Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie

Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie Les Services d Efficacité Energétique et Environnementale Leader européen des services en efficacité énergétique et environnementale, Cofely conçoit,

Plus en détail

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Cluj-Napoca / Transylvanie http://www.institutfrancais-roumanie.com Appel à contribution

Plus en détail

Faites de votre maison un espace de vie enchanteur

Faites de votre maison un espace de vie enchanteur Et votre habitation devient un pur plaisir Les fenêtres, les portes, les portes coulissantes et les portes accordéon en aluminium offrent un design superbe, une sécurité élevée contre les effractions,

Plus en détail

Sensibilisation aux économies d'énergie et affichage de la consommation de l'école

Sensibilisation aux économies d'énergie et affichage de la consommation de l'école ACTION 1 Sensibilisation aux économies d'énergie et affichage de la consommation de l'école La consommation d énergie (électricité et gaz) à l école n est pas connue par les enfants, les enseignants, le

Plus en détail

NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR. Aspects financiers

NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR. Aspects financiers Luxembourg, le 8 novembre 2013 NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR Aspects financiers Volet 2 : Aides financières dans le domaine de la promotion des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique

Plus en détail

Radiateur Stelrad Novello ECO

Radiateur Stelrad Novello ECO ECO brochure Radiateur Stelrad Novello ECO RÉDUISEZ VOTRE FACTURE D ÉNERGIE jusqu à 10,5 % POURQUOI UNE CHALEUR VERTE? Nous ne pouvons plus l éviter : le climat gémit sous notre consommation d énergie.

Plus en détail

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Mobile en ville! Faire le bon pas! Aujourd hui 2020: Convention des Maires 2050: société à 2000W 1 Mobile en ville! Le casse-tête des

Plus en détail

Rapport Annuel 2013. Nos collaborateurs. Conjuguer les talents pour créer des solutions innovantes Les Business Technologists

Rapport Annuel 2013. Nos collaborateurs. Conjuguer les talents pour créer des solutions innovantes Les Business Technologists 21 Conjuguer les talents pour créer des solutions innovantes Les Business Technologists 22 23 Développer les Talents Créer de la valeur ajoutée L innovation business est facilitée par l utilisation de

Plus en détail

L entreprise face aux défis de l énergie et du changement. climatique. un prodigieux déferlement d énergie. Philippe Delaisse. par

L entreprise face aux défis de l énergie et du changement. climatique. un prodigieux déferlement d énergie. Philippe Delaisse. par L entreprise face aux défis de l énergie et du changement climatique par Philippe Delaisse LE BIG BANG un prodigieux déferlement d énergie LE SOLEIL. 20 milliards de milliards de centrales nucléaires 4.10

Plus en détail

HENRAD: QUAND LA CHALEUR VIRE AU VERT

HENRAD: QUAND LA CHALEUR VIRE AU VERT HENRAD: QUAND LA CHALEUR VIRE AU VERT RADIATEUR HENRAD PREMIUM M ECO REDUISEZ VOTRE FACTURE D ENERGIE POURQUOI UNE CHALEUR VERTE? Nous ne pouvons plus l éviter : le climat gémit sous notre consommation

Plus en détail

date. durable pour certains équipements dans les constructions

date. durable pour certains équipements dans les constructions Le crédit d impôt développement durable TVA à taux réduit Les particularités POUR LE NEUF Construire des logements très économes en énergie est l un des objectifs du Grenelle Environnement. Des aides sont

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse Conférence de presse PRIMe Cool : Nouvelles aides financières pour les appareils électroménagers réfrigérants à basse consommation d énergie (A++) Bonus CAR-e : Extension du régime d aides financières

Plus en détail

Nous avons la réponse pour l habitation du futur.

Nous avons la réponse pour l habitation du futur. Préparez votre maison pour un avenir efficace en énergie. Être plus indépendant des combustibles fossiles comme le gaz et le mazout? Maîtriser vos coûts énergétiques grâce aux énergies renouvelables? Combiner

Plus en détail

Concours de l Affiche d Or - 10 ème édition. à lire attentivement

Concours de l Affiche d Or - 10 ème édition. à lire attentivement Concours de l Affiche d Or - 10 ème édition Brief & Règlement à lire attentivement Toute affiche ne respectant pas l un des points de ce règlement ne pourra être retenue. Les affiches ne respectant pas

Plus en détail

ON TOURNE! DU NORD. Guide de l enseignant(e) CONCOURS PUBLICITAIRE. Merci de participer au concours publicitaire du Nord «On tourne».

ON TOURNE! DU NORD. Guide de l enseignant(e) CONCOURS PUBLICITAIRE. Merci de participer au concours publicitaire du Nord «On tourne». Guide de l enseignant(e) Merci de participer au concours publicitaire du Nord «On tourne». Le présent guide fournit des instructions aux enseignants et aux élèves qui participent au concours «On tourne»

Plus en détail

Prix «Non au harcèlement» - règlement 3 ème édition 2015-2016

Prix «Non au harcèlement» - règlement 3 ème édition 2015-2016 Prix «Non au harcèlement» - règlement 3 ème édition 2015-2016 1 Préambule Dans le cadre de la politique conduite pour diminuer le harcèlement en milieu scolaire, le ministère de l Education nationale,

Plus en détail

TROPHÉE J APPRENDS L ÉNERGIE GUIDE ENSEIGNANT

TROPHÉE J APPRENDS L ÉNERGIE GUIDE ENSEIGNANT TROPHÉE J APPRENDS L ÉNERGIE GUIDE ENSEIGNANT A. Cinq bonnes raisons de participer... 3 B. Quelles sont les classes et disciplines concernées?... 4 C. Comment délimiter le sujet?... 5 D. Que faut-il présenter?...

Plus en détail

REGROUPEMENT DE LACHINE

REGROUPEMENT DE LACHINE Système géothermique Plancher radiant Enveloppe thermique améliorée REGROUPEMENT DE LACHINE Candidature déposée dans le cadre du Concours Les Phénix de l environnement Catégorie Éducation et sensibilisation/organismes

Plus en détail

À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE DU FUTUR

À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE DU FUTUR À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE DU FUTUR Photo by: Ryan Carter, Philip Cheung / Crown Prince Court - Abu Dhabi Le Prix Zayed de l énergie du futur, lancé en 2008 et géré par Masdar, représente la vision

Plus en détail

Dexia, le partenaire du développement

Dexia, le partenaire du développement Dexia, le partenaire du développement ensemble, à essentiel Dexia joue un rôle majeur dans le financement des équipements collectifs et des infrastructures, Dexia des secteurs de la santé et logement social,

Plus en détail

AVANT PROPOS RECOMPENSES

AVANT PROPOS RECOMPENSES Association pour la promotion de la domotique dans l habitat et le tertiaire TROPHEES DU BATIMENT INTELLIGENT AVANT PROPOS DOMOLOR est une Association à compétences multiples regroupant des professionnels

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

CONCOURS DE RECHERCHE 2014-2015 : ÉTUDE PILOTE À PETITE ÉCHELLE SUR L INNOVATION EN SÉCURITÉ DES PATIENTS

CONCOURS DE RECHERCHE 2014-2015 : ÉTUDE PILOTE À PETITE ÉCHELLE SUR L INNOVATION EN SÉCURITÉ DES PATIENTS CONCOURS DE RECHERCHE 2014-2015 : ÉTUDE PILOTE À PETITE ÉCHELLE SUR L INNOVATION EN SÉCURITÉ DES PATIENTS ANNONCE Le 15 janvier 2014 À l intention des chercheurs relevant d organismes de santé ou d universités

Plus en détail

La labellisation des PDE. Atelier n 1 Maryline HAMON Communauté d Agglomération Rennes Métropole

La labellisation des PDE. Atelier n 1 Maryline HAMON Communauté d Agglomération Rennes Métropole La labellisation des PDE Atelier n 1 Maryline HAMON Communauté d Agglomération Rennes Métropole La démarche PDE de Rennes Métropole Création du Conseil en Mobilité en 2004 avec pour objectif d accompagner

Plus en détail

La MMQ, comme de raison.

La MMQ, comme de raison. Une mutuelle d assurance de confiance au service du monde municipal Raison d être. Raison de prévenir. Raison de faire confiance. La MMQ, comme de raison. Notre mission Mettre le principe de la mutualité

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 4% de la consommation d énergie

Plus en détail

P.L.A.G.E. Plan Local d Actions pour la Gestion Energétique. Appel à Candidature 2007 pour le logement collectif

P.L.A.G.E. Plan Local d Actions pour la Gestion Energétique. Appel à Candidature 2007 pour le logement collectif P.L.A.G.E Plan Local d Actions pour la Gestion Energétique Appel à Candidature 2007 pour le logement collectif Candidature à introduire pour le 29 juin 2007 Bruxelles Environnement - IBGE Gulledelle, 100

Plus en détail

Position du secteur électrique français

Position du secteur électrique français 16 novembre 2010 ENERGIE 2020 Position du secteur électrique français L UFE, Union Française de l Electricité, est l association professionnelle du secteur de l électricité. Elle représente les employeurs

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011. Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement

Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011. Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011 Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement 1. La présente note d orientation a pour objet d exposer l approche plus vaste

Plus en détail

Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille

Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE «scope 1 et 2» ANNEE 2011 1. CONTEXTE Ce bilan des émissions de gaz à effet de serre fournit

Plus en détail

Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012

Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012 Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012 Préparé par le comité régional du développement de Jeunes Entreprises - Jean-Michel Gobeil, agent de sensibilisation à l entrepreneuriat jeunesse - Chrystelle

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas?

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas? Mise à jour mars 2006 CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES AVANT-PROPOS Le crédit d impôt en faveur des économies d énergie et du développement durable constitue une triple opportunité : Il offre à l utilisateur

Plus en détail

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 23.7.2014 COM(2014) 520 final ANNEXES 1 to 3 ANNEXES à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL L'efficacité énergétique: quelle contribution

Plus en détail

On s active pour un Québec sans pétrole

On s active pour un Québec sans pétrole On s active pour un Québec sans pétrole Le pétrole est une énergie non-renouvelable, polluante et de plus en plus chère. Pourtant notre mode de vie en est totalement dépendant. C est une réalité qui n

Plus en détail

Introduction au système de management par la qualité ISEMOA

Introduction au système de management par la qualité ISEMOA Introduction au système de management par la qualité ISEMOA www.isemoa.eu Le projet a débuté en mai 2010 et se poursuivra jusqu en mai 2013. ISEMOA est cofinancé par l Union Européenne dans le cadre de

Plus en détail

Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED)

Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED) Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED) APERe Depuis 1991, actions de conseil et d éducation pour un développement harmonieux des EnR Téléchargez notre

Plus en détail

INTÉGRER Le Concept de Durabilité Dans les Méthodes d Affaires

INTÉGRER Le Concept de Durabilité Dans les Méthodes d Affaires INTÉGRER Le Concept de Durabilité Dans les Méthodes d Affaires Étude des entreprises phares Étude parrainée par : INTÉGRER la durabilité: De quoi s agit-il et pourquoi le faire? Intégrer la durabilité

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DU FESTIVAL FIRST SHORT 2015 DISPOSITIONS GENERALES

REGLEMENT GENERAL DU FESTIVAL FIRST SHORT 2015 DISPOSITIONS GENERALES REGLEMENT GENERAL DU FESTIVAL FIRST SHORT 2015 DISPOSITIONS GENERALES La deuxième édition du FIRST SHORT ou encore Festival panafricain de films école de Yaoundé aura lieu au Cameroun et principalement

Plus en détail

EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! WWW.ETIQUETTE-PNEUS.CH

EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! WWW.ETIQUETTE-PNEUS.CH EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! POUR DE MEILLEURS PNEUS SUR LES ROUTES SUISSES S exprimer lors du choix des pneus? Donner son

Plus en détail

ENQUÊTE 2009 - Les pratiques culturelles au Luxembourg Ordinateur/internet

ENQUÊTE 2009 - Les pratiques culturelles au Luxembourg Ordinateur/internet ENQUÊTE 2009 - Les pratiques culturelles au Luxembourg Ordinateur/internet page 1 / 25 Q25) Disposez-vous d une connexion à Internet à la maison? Oui 80 % Non 20 % page 2 / 25 Q27) Au cours des 12 derniers

Plus en détail

La marque coopérative mondiale. Un guide pour les usagers

La marque coopérative mondiale. Un guide pour les usagers La marque coopérative mondiale Un guide pour les usagers Version 2.0 Octobre 2015 Table des matières 1.0 Introduction 3 1.1 Antécédents 4 1.2 Terminologie et éléments clés 4 2.0 La Marque 5 2.1 Pourquoi

Plus en détail

Économies d énergie et énergies renouvelables. Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Les nouvelles dispositions pour 2006!

Économies d énergie et énergies renouvelables. Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Les nouvelles dispositions pour 2006! Économies d énergie et énergies renouvelables Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Le crédit d impôt? Il est fait pour moi! Illustrations : Claire Laffargue Les nouvelles dispositions

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

Plan de commandite. Vue d ensemble. une maison à bilan énergétique neutre HISTORIQUE OBJECTIF COMPÉTITION STATISTIQUES

Plan de commandite. Vue d ensemble. une maison à bilan énergétique neutre HISTORIQUE OBJECTIF COMPÉTITION STATISTIQUES 1 Vue d ensemble netmtl HISTORIQUE Fondé en 2002 par le Département américain de l énergie, le Décathlon Solaire s est depuis transformé en une véritable plateforme internationale se tenant à tous les

Plus en détail

CONCOURS Durabilis UNIL-EPFL. (anciennement OUI-DD)

CONCOURS Durabilis UNIL-EPFL. (anciennement OUI-DD) CONCOURS Durabilis UNIL-EPFL (anciennement OUI-DD) Table des matières 1. En bref... 3 2. EPFL-UNIL et le développement durable... 3 3. Conditions générales d admission... 4 3.1 Le projet... 4 3.2 Etudiants

Plus en détail

Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur.

Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur. La solution pour l eau chaude sanitaire Ballon Thermodynamique Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur. jusqu à -70% sur la consommation de votre chauffe-eau (1) Chauffage & Climatisation

Plus en détail

FEBEG Memorandum en vue des élections de 2014

FEBEG Memorandum en vue des élections de 2014 FEBEG Memorandum en vue des élections de 2014 Un certain nombre de contradictions importantes dans la politique menée actuellement influencent significativement les marchés de l électricité et du gaz.

Plus en détail

Déclaration des jeunes à la Conférence Apprendre ensemble à changer notre monde! 2

Déclaration des jeunes à la Conférence Apprendre ensemble à changer notre monde! 2 Déclaration des jeunes à la Conférence Apprendre ensemble à changer notre monde! 2 Nous, étudiantes et étudiants du réseau des Écoles associées de l UNESCO du Québec, réunis dans le cadre de la Conférence

Plus en détail

Performances responsables

Performances responsables Performances responsables Un choix de prestations respectueuses des principes du développement durable Financer et investir autrement Vous êtes particulièrement sensible aux questions environnementales

Plus en détail

Résiliation de contrats d apprentissage dans le secteur principal de la construction

Résiliation de contrats d apprentissage dans le secteur principal de la construction Résiliation de contrats d apprentissage dans le secteur principal de la construction Version abrégée Selon mandat confié par la Société Suisse des Entrepreneurs (SSE) et la Fédération Infra Avril 2014

Plus en détail

Règlement du concours dans le cadre de l opération «Fête-moi Signes» de 2014

Règlement du concours dans le cadre de l opération «Fête-moi Signes» de 2014 Règlement du concours dans le cadre de l opération «Fête-moi Signes» de 2014 I. Le concours dans les enseignes de la distribution 1- Objectif global du concours L objectif du concours est de mettre en

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 43% de la consommation d énergie

Plus en détail

CHAPITRE 7: QUELS INSTRUMENTS ÉCONOMIQUES POUR LA POLITIQUE CLIMATIQUE?

CHAPITRE 7: QUELS INSTRUMENTS ÉCONOMIQUES POUR LA POLITIQUE CLIMATIQUE? CHAPITRE 7: QUELS INSTRUMENTS ÉCONOMIQUES POUR LA POLITIQUE CLIMATIQUE? Notions essentielles du programme de Première et Terminale - Externalités, biens collectifs, institutions marchandes, droits de propriétés,

Plus en détail

L industrie du voyage Glossaire des termes

L industrie du voyage Glossaire des termes L industrie du voyage Glossaire des termes Accompagnateur, guide touristique, directeur touristique : Personne travaillant habituellement pour un voyagiste qui accompagne un groupe tout au long de son

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique?

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? LES PLASTIQUES EN DEBAT 3 ODP3 LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? 1 Les premières matières plastiques ont fait leur apparition autour de 1860. A l époque les premières

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS PALAIS DES CONGRÈS PARKING CRÊCHE TECHNOPOLE PISCINE PORT 2 e 27 mai au 2 juin 2013 Semaine nationale des Entreprises publiques locales Appel à mobilisation édito Cette Semaine est celle de notre mouvement,

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

Faire de la mutation énergétique une opportunité de développement économique pour les Hautes-Pyrénées

Faire de la mutation énergétique une opportunité de développement économique pour les Hautes-Pyrénées Faire de la mutation énergétique une opportunité de développement économique pour les Hautes-Pyrénées La transition énergétique est fondée sur la sobriété et l efficacité, ainsi que sur le développement

Plus en détail

Créateur d opportunités

Créateur d opportunités Créateur d opportunités Climat, énergie & ressources naturelles Agriculture & développement rural Marchés de l emploi & développement du secteur privé Systèmes financiers Commerce & intégration régionale

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

Lorient à l heure de la COP21

Lorient à l heure de la COP21 Lorient à l heure de la COP21 Dossier de presse 1 Alors que la France s apprête à accueillir du 30 novembre au 11 décembre le sommet mondial sur le changement climatique (COP21), Lorient n a pas attendu

Plus en détail

Euro - China Smart Mobility city Awards 2015

Euro - China Smart Mobility city Awards 2015 CLUB DES VOITURES ÉCOLOGIQUES Euro - China Smart Mobility city Awards 2015 Dossier de présentation et d inscription Organisé par : Soutenu par : CLUB DES VOITURES ÉCOLOGIQUES Sommaire CONTEXTE 3 LE PRIX

Plus en détail

>> >> >> Hybris Power. L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité

>> >> >> Hybris Power. L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Hybris Power Chaudière murale gaz à écogénération ADVANCE L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité Facture d énergie globale réduite

Plus en détail

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE TABLE RONDE sur la TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 6 décembre 2013 UNE PROBLEMATIQUE QUI REPOSE SUR UN CONSTAT TERRITORIAL ET EN INTERNE (2009)

Plus en détail

Aviforum Compétence en Aviculture à la puissance 3

Aviforum Compétence en Aviculture à la puissance 3 Aviforum Compétence en Aviculture à la puissance 3 Formation Recherche Prestation des services Organisation Aviforum Burgerweg 22 CH-3052 Zollikofen Tél. ++41(0)31 915 35 35 Fax. ++41(0)31 915 35 30 e-mail:

Plus en détail

Le programme de la carte Visa Enterprise

Le programme de la carte Visa Enterprise Le programme de la carte Visa Enterprise LA CARTE VISA ENTREPRISE EST IDÉALE POUR LES ENTREPRISES AYANT : des ventes annuelles de plus de 10 millions de dollars plus de 50 employés des employés qui voyagent

Plus en détail

RADIATEUR HENRAD PREMIUM ECO RÉDUISEZ VOTRE FACTURE D ÉNERGIE JUSQU À 10,5 %

RADIATEUR HENRAD PREMIUM ECO RÉDUISEZ VOTRE FACTURE D ÉNERGIE JUSQU À 10,5 % RADIATEUR HENRAD PREMIUM ECO RÉDUISEZ VOTRE FACTURE D ÉNERGIE JUSQU À 10,5 % Brochure ECO 2013 Belgique - France ISSO CERTIFIED POURQUOI UNE CHALEUR VERTE? NOUS NE POUVONS PLUS L ÉVITER : LE CLIMAT GÉMIT

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Eco-logis. Projet Pédagogique. Un projet de voyage autour du monde, à la rencontre d auto-constructeurs. www.eco-logis.org (en construction)

Eco-logis. Projet Pédagogique. Un projet de voyage autour du monde, à la rencontre d auto-constructeurs. www.eco-logis.org (en construction) Eco-logis Un projet de voyage autour du monde, à la rencontre d auto-constructeurs Projet Pédagogique www.eco-logis.org (en construction) Un projet de l Association Le Porte-Bagages portebagages.e-monsite.com

Plus en détail

paysafecard : payer en ligne en toute sécurité

paysafecard : payer en ligne en toute sécurité La sécurité sur Internet est un sujet important pour tous les utilisateurs, mais également pour paysafecard. Les informations des médias au sujet des tentatives de fraude inquiètent de nombreux clients.

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7 E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE MERCREDI 10 OCTOBRE 2007, A 11H00 SALLE LUMIERE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LYON CONTACTS PRESSE : Association

Plus en détail

Politique de communication de l A.R.F.P.

Politique de communication de l A.R.F.P. 27 septembre 2001 AL/GC Politique de communication de l A.R.F.P. 1. Ses raisons d être La communication est un des moyens qui contribue à la réalisation de notre projet associatif. Celui-ci affirme dans

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Cas pratique CADASTRE DES OBSTACLES SUR LE RESEAU DE MOBILITÉ DOUCE La population fait la chasse aux obstacles

Cas pratique CADASTRE DES OBSTACLES SUR LE RESEAU DE MOBILITÉ DOUCE La population fait la chasse aux obstacles Cas pratique CADASTRE DES OBSTACLES SUR LE RESEAU DE MOBILITÉ DOUCE La population fait la chasse aux obstacles 10.10.2005 Soutenu par: Mobilservice PRATIQUE c/o beco Economie bernoise Protection contre

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? Typologie des sites web Les sites «vitrines» Les sites de «marque» Les sites «catalogues» Les sites marchands Site web et stratégie commerciale Etapes clés de la

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

Garantir l approvisionnement énergétique sans centrale nucléaire et sans centrale à gaz. énergétiquement efficace renouvelable écologique productif

Garantir l approvisionnement énergétique sans centrale nucléaire et sans centrale à gaz. énergétiquement efficace renouvelable écologique productif Garantir l approvisionnement énergétique sans centrale nucléaire et sans centrale à gaz énergétiquement efficace renouvelable écologique productif 2 Pas de «pénurie énergétique»: Grâce à une meilleure

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

Compétition Nationale Participation des films français aux compétitions internationale et Labo Marché du Film Court

Compétition Nationale Participation des films français aux compétitions internationale et Labo Marché du Film Court FESTIVAL DU COURT MÉTRAGE DE CLERMONT-FERRAND / 1 er - 9 février REGLEMENTS 2013 Compétition Nationale Participation des films français aux compétitions internationale et Labo Marché du Film Court Règlement

Plus en détail

Téléphones mobiles - Foire aux questions

Téléphones mobiles - Foire aux questions Téléphones mobiles - Foire aux questions 1. Où dois-je aller pour acheter mon téléphone? Nous vous conseillons d aller chez le détaillant Broadway Communications situé au 3265 avenue Principale-Ouest à

Plus en détail

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur Introduction En Europe, le secteur «bâtiment» consomme plus du tiers de l énergie globale. De ce fait, les logements représentent le plus grand gisement d économies d énergie. Ainsi, l amélioration de

Plus en détail

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura 19-06-2015 Approche Bilan Carbone Réf Date Auteur V1 04/06/15 ELAN V2 15/06/15 ELAN V3 19/06/15 ELAN ELAN 1, avenue Eugène Freyssinet 78061 SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES

Plus en détail

RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS

RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS VOTRE RESPONSABILITÉ ET VOTRE OBLIGATION LÉGALE RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS Eco-Emballages vous accompagne VOS EMBALLAGES IMPLIQUENT VOTRE RESPONSABILITÉ ET ENGENDRENT

Plus en détail

Enthousiasme? «Vos biens en bonnes mains.» Assurance Transport Helvetia. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos côtés.

Enthousiasme? «Vos biens en bonnes mains.» Assurance Transport Helvetia. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos côtés. Enthousiasme? «Vos biens en bonnes mains.» Imfeld Peter Couronné fédéral Assurance Transport Helvetia. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos côtés. Votre assureur suisse. 1/8 Assurance Transport

Plus en détail

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, c est faire preuve de bon sens. Exemple En cas d assainissement global d une maison individuelle suisse classique, le potentiel d économie

Plus en détail

VERS LE MIX ELECTRIQUE

VERS LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE PRODUIRE EN TEMPS REEL CHOISIR LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE De la centrale au consommateur L électricité qui arrive au bout de la prise

Plus en détail

anj u PRODUITen dossier de candidature

anj u PRODUITen dossier de candidature dossier de candidature Le dossier de candidature dûment rempli et signé, incluant les pièces demandées, doit être adressé à : GIP Produit en Anjou Département de Maine-et-Loire CS 94104 49941 Angers cedex

Plus en détail

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE SENSIBILISATION A l ECO-CONDUITE Plan I. Qu est-ce que l éco-conduite?...p. 6 II. Quel est l intérêt de l éco-conduite?...p. 7 III. Les cinq règles de l éco-conduite...p. 9 IV. Les principes fondamentaux

Plus en détail

La Fédération mondiale des Architectes (FMJA) en collaboration avec le Conseil International des Architectes Français (CIAF) Forum Mode d emploi

La Fédération mondiale des Architectes (FMJA) en collaboration avec le Conseil International des Architectes Français (CIAF) Forum Mode d emploi La Fédération mondiale des Architectes (FMJA) en collaboration avec le Conseil International des Architectes Français (CIAF) organise régulièrement depuis 1990 des Forums de Jeunes Architectes Forum Mode

Plus en détail