ECOLE MBA ESG PARIS. MBA Management du Sport. Année Thèse professionnelle présentée par. Stéphanie HAGUE & Thibault HUC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ECOLE MBA ESG PARIS. MBA Management du Sport. Année 2013 2014. Thèse professionnelle présentée par. Stéphanie HAGUE & Thibault HUC"

Transcription

1 ECOLE MBA ESG PARIS MBA Management du Sport Année Thèse professionnelle présentée par Stéphanie HAGUE & Thibault HUC LA FEMME EST-ELLE L AVENIR DU SPORT EN FRANCE? Tuteur de l'organisme d'accueil : Brigitte HENRIQUES Tuteur ESG : Jean-Claude SORGE

2 2

3 Remerciements Nous tenons tout d abord à remercier et à témoigner toute notre reconnaissance aux personnes suivantes, pour l expérience enrichissante et pleine d intérêt qu elles nous ont fait vivre lors des différents échanges et entretiens que nous avons eu : Madame Brigitte Henriques, notre tutrice pour cette thèse. Secrétaire générale de la Fédération Française de Football, ancienne joueuse internationale, elle est aussi à la tête du la plan de féminisation mise en place par la Fédération. Elle représente une femme de valeurs qui mérite d être reconnue par ses paires comme une personne compétente. Grâce à son impulsion et sa détermination, le football féminin mais plus globalement le sport féminin français a progressé et progresse à grand pas. Nous la remercions particulièrement de nous avoir permis de réaliser ces travaux. La Fédération Française de Football (FFF) qui nous a donné l opportunité de travailler dans un domaine qui nous passionne. Nous sommes conscients qu il est difficile d ouvrir ses portes à de jeunes managers du sport mais la FFF n a pas hésité à le faire, ce dont nous sommes reconnaissants. Monsieur Philippe Bergeroo, entraîneur de l équipe de France féminine et Sylvie maillot, responsable régionale des féminines de la ligue Languedoc Roussillon, qui nous ont délivré de précieux conseils et ont répondu avec enthousiasme à toutes nos questions. Ensuite, nous remercions toute l équipe pédagogique de l Ecole Supérieure de Gestion et les intervenants professionnels responsables du MBA en Management du Sport pour avoir assuré la partie théorique de notre thèse. Enfin nous remercions particulièrement Monsieur Jean-Claude Sorge pour son aide et ses indispensables conseils concernant les missions évoquées dans ces travaux. 3

4 Sommaire Introduction... p. 5 Partie I. Le sport féminin en France : une longue bataille pour l égalité... p. 7 I. L égalité dans le sport féminin/masculin : des changements sans précédents p. 7 A. Le sport féminin : une conquête de longue haleine. p. 7 B. Une quête de l égalité non achevée p. 14 C. Une faible médiatisation du sport féminin en décalage avec la demande actuelle p. 19 II. Des mesures en faveur du développement sur la durée du sport féminin p. 26 A. soutien de l'etat au développement et à l'exposition du sport féminin.... p. 26 B. Le plan de féminisation des instances sportives.. p. 31 C. Des évènements dédiés au sport féminin p. 37 Partie II. Focus sur les actions de la Fédération Française de Football. p. 42 I. La présence des femmes dans le Football... p. 48 A. Valoriser la place des femmes dans le Football p. 48 B. Le Football des princesses. p. 50 II. La performance des femmes dans le Football... p. 59 A. Jouer les premiers rôles au niveau européen et mondial.... p. 59 B. Innover en matière de formation.... p.68 Partie III. Comment donner au sport féminin les moyens de ses ambitions?... p. 71 Conclusion..... p. 79 Bibliographie..... p. 81 Annexes.... p. 87 4

5 Introduction générale Le sport est devenu un enjeu majeur de portée mondiale. Une majorité d Etats investissent énormément d argent dans le sport de haut niveau car il représente le pays, son succès, sa puissance et renforce sa popularité grâce aux grands évènements retransmis et suivis à travers le monde, tels la Coupe du Monde de Football ou les Jeux Olympiques. En raison de son immense popularité, les images et messages visionnés par la population ont un impact sur la perception du sport et les valeurs véhiculées par ce dernier. En conséquence, il est fondamental que le sport masculin et féminin soient traités de la même manière, pour qu il ne se produise pas d inégalité tant au niveau de l accès au sport qu au niveau de la représentation que la population se fait du sport. La proportion de femmes et d'hommes dans le sport amateur ou professionnel et dans les professions liées au sport, est un indicateur de l'égalité d'accès, des chances et des genres dans l'ensemble de la société. «Le degré de liberté d'une société se mesure aux droits qu'y ont les femmes» écrit Dominique Desanti, «l'engagement en nombre de femmes dans le sport est encourageant...». La loi du 16 juillet 1984 proclame : «La pratique sportive constitue un droit pour chacun quels que soient son sexe, son âge, ses capacités ou sa condition sociale». Pourtant, de grandes inégalités hommes-femmes existent encore dans ce domaine. Heureusement, la situation des femmes, aujourd hui de plus en plus nombreuses à pratiquer le sport, n a plus rien à voir avec l époque de Pierre de Coubertin. Tout au long du XXe siècle, les femmes se sont appropriées le sport, comme moyen d'émancipation et miroir de cette émancipation. Elles ont été tenues à l écart du sport pour différentes raisons, leur rôle de mère, leur fragilité physique ou la critique d une virilité trop exacerbée dans le sport. Les femmes ont dû se battre pour atteindre le statut qu elles ont aujourd hui et continuent à revendiquer plus d égalité entre le sport féminin et masculin dans la plupart des disciplines sportives. Ce combat pour l égalité est primordial car le sport transmet des valeurs importantes, telles le respect des autres, la tolérance, la compétitivité, le goût de l effort, l humilité. Le sport est un bon vecteur d apprentissage de la vie et de socialisation que chacun doit pouvoir appréhender. Pourtant, encore aujourd hui des inégalités persistent entre le sport masculin et féminin dans la médiatisation, la pratique, l accès aux postes à responsabilité. En conséquence, l Etat doit engager des mesures et les faire exécuter pour favoriser et promouvoir l égalité dans le sport au regard de ses missions dont l accès au sport pour tous. En parallèle, il est du devoir de tous les acteurs sportifs, médias, clubs, athlètes, de soutenir et d encourager le sport féminin en le montrant à la télévision, en le commentant à la radio, en l encourageant grâce à la création 5

6 d évènements dédiés ou en le relayant à travers des sites Internet et des blogs, accessibles à tous. L Etat a initié des politiques volontaristes afin d augmenter la pratique sportive féminine et la Fédération Française de Football est très engagée sur le sujet de l égalité dans le sport. Elle a d ailleurs mis en place une panoplie de mesures pour atteindre les objectifs qu elle s est fixés. Reste à savoir si toutes les promesses en relation avec le sport féminin, les discours sur les missions à accomplir et les politiques orientées pour plus d égalité dans le sport démontrent une volonté de démocratiser le milieu sportif, encore profondément misogyne, en ne le réservant plus seulement aux hommes? Toutes ces actions en faveur du sport féminin témoignent-elles d un souhait de lui donner réellement la place qu il mérite? Dans un premier temps, il sera rappelé le long combat mené par les femmes pour obtenir le statut sportif qu elles possèdent aujourd hui et les mesures prises pour continuer à parfaire cette égalité. Ensuite, il sera étudié les actions spécifiques menées par la Fédération Française de Football qui met en place depuis quelques années différentes mesures pour soutenir l égalité du sport féminin et masculin dans le football. 6

7 Partie 1: Le sport féminin en France : une longue bataille pour l égalité «Si nous exigeons des femmes les mêmes services que les hommes, nous devons les former aux mêmes disciplines», philosophait Platon 1. Or, dans le sport, les femmes ont dû gagner leur place pour pouvoir pratiquer et performer dans les différentes disciplines où leur palmarès est parfois aujourd hui meilleur que celui des hommes. I. L EGALITE DANS LE SPORT FEMININ/MASCULIN : DES CHANGEMENTS SANS PRECEDENTS Le sport féminin a eu du mal à émerger dans la société et ce n est que très récemment que les femmes ont pu pratiquer le sport de leur choix. Après de longues années de dominance masculine, les sportives acquièrent petit à petit leur légitimité, même s il reste encore du chemin. A. LE SPORT FEMININ : UNE CONQUETE DE LONGUE HALEINE Alors que nous voyons de plus en plus de femmes évoluer dans le sport de haut niveau et que cela nous parait normal, il faut bien comprendre que l accession au sport par les femmes a été le fruit d une longue conquête. Longtemps considérées comme trop faibles et sans assez de force, les femmes n'ont pu exercer d'autres sports que ceux considérés comme en corrélation avec les fonctions de leur corps, notamment la grossesse. Aujourd'hui encore, beaucoup d'esprits pensent que la femme doit rester consignée à des sports gracieux et sans risque comme la danse classique et la gymnastique. Il est vrai que le sport est masculin à l origine, il a été créé par des hommes pour les hommes. Jusqu au XIXème siècle, ce fait reste vrai et concret puisque les femmes sont évincées du 1 PLATON, La République - livre V, Paris, Flammarion, 2002, p

8 sport, du vieux français desport, qui renvoie au divertissement considéré comme l apparat des hommes. Même si le sport féminin est présent dans certaines civilisations antiques, il est vite mis à l écart au Moyen-Age et dans les temps modernes en raison des mœurs qui veulent que la femme soit et reste une mère et une épouse avant tout. Dans ce cadre, il existe une incompatibilité de ce loisir avec l éducation des enfants et les devoirs envers le mari avec qui «elle est obligée de vivre et de suivre partout où il juge à propos de résider» 2. Les femmes sont donc exclues de la sphère publique et professionnelle par les textes. «La nature qui a crée le mâle pour la lutte a fait la femme corps et âme, pour la maternité, pour l amour et le maintien du foyer. Fonction maternelle avant tout, servitude amoureuse pour assurer les fins reproductrices de la nature voilà la destinée de la femme! Et s insurger contre les lois biologiques inexorables, c est le plus souvent courir au devant du désordre physiologique et des déceptions morales» 3. Le statut des femmes évolue lentement puis, suite à la généralisation du développement des activités physiques féminines à l'école, la Troisième République encourage le développement de la gymnastique féminine afin de «donner aux hommes républicains des compagnes républicaines» 4. Cependant, il n y a pas de développement du sport véritable et les hommes sont hostiles à ces changements qu ils jugent inappropriés pour les femmes. Il existe une certaine peur de «la confusion des sexe» 5 si le sport venait à se développer : «En quoi consiste l infériorité intellectuelle de la femme? (...) Que lui manque-t-il? De produire des germes, c est à dire des idées. L infériorité intellectuelle de la femme doit nécessairement comme son infériorité physique, entraîner des conséquences sociales» 6. Le XIXème siècle est le paroxysme de l hostilité envers le sport féminin et les hommes multiplient les théories pour éviter qu elles pratiquent du sport, surtout en compétition. En témoigne l absence de femmes parmi 241 athlètes lors des Jeux Olympiques d Athènes en Le fondateur de ces Jeux, Pierre de Coubertin, déclare alors, fidèle aux idées de son époque : «Aux Jeux olympiques, leur rôle (des femmes) devrait être surtout, comme aux anciens tournois, de couronner les vainqueurs» car «une olympiade femelle est impensable, elle serait impraticable» 7. 2 Code Civil de 1804, Livre premier, Titre V, Chapitre VI, article 214, «Des droits et des devoirs respectifs des époux» 3 BINET André, L amour et l émotion chez la femme, Vigot, 1946, p TRANVOUEZ Yvon, Sport, culture et religion, les patronages catholiques ( ), Brest, Presses de l université de Bretagne occidentale, 1999, p «Les femmes qui parlent», L'Echo, 23 mai 1886, cité par Bruno Dumons, Gilles Pollet et Muriel Berjat, Naissance du sport moderne, Lyon, La Manufacture, 1987, p LAROUSSE Pierre, Grand dictionnaire universel du XIX e siècle, Paris, Administration du grand Dictionnaire universel, DE COUBERTIN Pierre, Pédagogie sportive, Paris, G. Crès,

9 Pour conforter l impossibilité de la pratique du sport par les femmes, tout un tas de raisonnements scientifiques vont être avancés. Les autorités sportives et politiques développent une hostilité croissante à l'encontre de la gente féminine et déclarent l'interdiction de certains sports aux femmes pour de fallacieuses raisons médicales : corps trop fragile, dangers liés aux pratiques trop brutales, santé trop frêle... La Faculté conclue notamment que les effets de l'effort violent sont néfastes sur la physiologie féminine : «peu importe la force de la sportive, son organisme n'est pas fait pour supporter certains chocs». D éminents docteurs, tel le Docteur Boigey, rappelle que : «La femme n'est pas faite pour lutter mais pour procréer» 8. Ainsi, le corps de la femme est avant tout fait pour la progéniture, tout autre objectif dérange les consciences de l époque et est impensable. Les vraies raisons de ces interdictions dérivent en fait des mœurs conservatrices qui exigent qu'une femme ne se donne pas en spectacle. Le sport le plus critiqué à l époque est le cyclisme. Les médecins trouvent cela scandaleux, dénoncent l attitude tendancieuse des femmes sur le vélo, attribut masculin, et insinue que ce sport serait dangereux pour la maternité. Cependant, la gymnastique se développe énormément au cours du XIXème siècle. Cette activité est associée à des valeurs de santé et n est pas considérée comme un sport. À partir de 1899, les premières sections féminines de gymnastique apparaissent. Elles se regroupent sous l Union Française de Gymnastique Féminine (UFGF) en 1912, sous la présidence masculine de Monsieur Podestat et est composée de 80 associations affiliées en En parallèle, les sports dans lesquels la femme évolue à l abri des regards sont tolérés. Ainsi, le club alpin français compte 10 % de femmes parmi ses membres dans les années En effet, un autre problème se pose alors, la dimension corporelle donc sexuelle du sport féminin. La tenue des sportives est étroitement surveillée. Il est dérangeant que le corps de la femme soit visible, c est pourquoi des injonctions normatives leur sont imposées, notamment au niveau de leur tenue morale. Ainsi, le port du pantalon par une femme est permis en gymnastique et la jupe doit être portée pour les sports féminins se pratiquant dans un lieu public (vélo, sport équestre) 9. Il n est pas possible d avoir les cheveux détachés ou les chevilles nues. Malgré tous ces obstacles, les Jeux Olympiques de 1900 à Paris admettent 22 femmes sur 997 athlètes à concourir dans cinq sports : le tennis, la voile, le croquet, l équitation et le golf. Cependant, seuls le golf et le tennis comportent des épreuves uniquement féminines BOIGET Maurice, Manuel Scientifique de l éducation physique, Masson, BARBIER Muriel et FALLUEL Fabienne, Les Dessous Féminins, Par stone International, 2005, p Comité International Olympique, Les femmes dans le mouvement olympique, 2014 (consulté le 20 juin 2014), disponible à 9

10 Le sport féminin reste à cette époque réservée à la bourgeoisie, partie infime de la population française. La première guerre mondiale apporte une certaine émancipation pour les femmes. Les hommes sont au front et les femmes les remplacent à l usine, une nouvelle division du travail s établit et de nouvelles pratiques sportives aussi. Le football et l athlétisme font leur apparition chez les femmes, activités jusque là interdites. Après la guerre, les hommes contrôlent encore le mouvement sportif et les femmes décident de mettre en place leurs propres clubs. «Ce que l homme parvient à acquérir par la force musculaire, par son endurance physique, la femme le conquiert aussi par sa volonté, sa ténacité et son courage» 11. À la fin de l'année 1916, deux associations parisiennes, «Fémina Sport» créée en 1912 et «Académia» créée en 1915, fondent une Fédération dissidente destinée clairement à contrebalancer l'influence de l'union Française de Gymnastique Féminine (UFGF) et à ouvrir tout le panel des sports aux femmes : la Fédération des Sociétés Féminines Sportives de France (FSFSF). Les premiers championnats de France féminins d'athlétisme sont organisés dès juillet 1917 et les sections féminines participent aux compétitions d'athlétisme de l'union des Sociétés Françaises de Sports Athlétiques (USFSA) créé en 1887 pour les hommes. La fédération est déclarée officiellement le 18 janvier 1918 et Alice Milliat 12 en devient présidente l'année suivante. Elle organise en 1921 les premiers Jeux mondiaux féminins. Ils sont suivis des Jeux féminins de Paris en 1922 et de Göteborg en Les sociétés sportives féminines et les compétitions réservées aux femmes se multiplient. Les femmes sont progressivement admises aux Jeux olympiques dans des sports de démonstration : la boxe féminine lors des Jeux Olympiques d'été de 1904, la natation et le tennis aux Jeux Olympiques de 1908 et de 1912, l athlétisme et la gymnastique aux Jeux Olympiques de ARNAUD Pierre et TERRET Thierry, Histoire du sport féminin, Paris, L Harmattan, Annexe 1 13 LANDRY Fernand, LANDRY Marc Landry et YERLES Magdeleine, Sport, the Third Millennium, Presses Université Laval, 1991, p

11 Malgré les campagnes de dénigrement et l avis défavorables des autorités politiques et médicales de l époque, certaines championnes parviennent à tirer leur épingle du jeu et à se faire connaître du grand public, telles la joueuse française de tennis Suzanne Lenglen 14, l athlète Violette Morris, l américaine Mildred Didri son Zaharias, l'exploratrice Alexandra David-Néel et les aviatrices Maryse Bastié et Hélène Boucher 15. Cependant, le sport est adapté aux femmes et facilité avec des terrains plus petits, des poids plus légers. Une large partie de l opinion public est en accord avec les propos d Henri Desgranges, créateur du Tour de France et journaliste français du début du XXème siècle : «Que les jeunes filles fassent du sport entre elles, dans un terrain rigoureusement clos, inaccessible au public : oui d'accord. Mais qu'elles se donnent en spectacle, à certains jours de fêtes, où sera convié le public, qu'elles osent même courir après un ballon dans une prairie qui n'est pas entourée de murs épais, voilà qui est intolérable!». Il est mis en exergue que jouer au football aurait «les plus graves effets sur les organes de la femme» 16. Le sport devient désormais un terrain de combat idéologique. Il faut attendre les Jeux olympiques de 1928 et le baron Henri de Baillet-Latour, successeur de Pierre de Coubertin, pour que le sport féminin fasse réellement son apparition dans le programme olympique, en dépit des réserves de la Faculté à l'encontre des activités physiques intenses pour la physiologie féminine et d une opinion complètement défavorable. «Le véritable héros olympique est à mes yeux l adulte mâle individuel. Les Jeux olympiques doivent être réservés aux hommes, le rôle des femmes devrait être avant tout de couronner les vainqueurs», déclarait encore en 1925 Pierre de Coubertin. La participation des femmes aux Jeux Olympiques se confirme en 1932 à Los Angeles et il sera observé une augmentation constante de la proportion des femmes aux olympiades qui passent de 2 % du total des athlètes en 1912 à 10% en 1948 et à 30 % en Le gouvernement de Vichy impose la fusion des organisations féminines avec les fédérations masculines homologues. Ainsi, dans toutes les grandes fédérations, les compétitions féminines et masculines redémarrent en même temps. Plusieurs sportives marquent l aprèsguerre, telles l athlète Micheline Ostermeyer, la patineuse Jacqueline du Bief dont les exploits sont reconnus au même titre que ceux de leurs homologues masculins. 14 Annexe 1 15 Association Thucydide, Les femmes et la République en France - La République au féminin, Le combat des femmes sous la Troisième République ( ), (consulté le 20 juin 2014), disponible à 16 RACINE Georges, Le développement musculaire chez la femme, l Education Physique et Sportive Féminine, PAUTOT Michel, Le sport spectacle. Les coulisses du sport business, L'Harmattan, 2003, p

12 Dans les années suivantes, le sport féminin connaîtra un essor stimulé par toutes les progressions sociales apparues : les congés payés, le développement des loisirs sportifs, la généralisation de l éducation physique et sportive à l école, un changement des mentalités L évolution du sport féminin se fait en parallèle de l évolution du droit des femmes dans la société et son développement en est d autant plus rapide. Les femmes obtiennent le droit de vote en En 1946, le préambule de la Constitution pose le principe de l égalité des droits entre hommes et femmes dans tous les domaines alors qu en 1966 la femme peut exercer une activité professionnelle sans l autorisation de son mari et qu en 1972 elle peut revendiquée une rémunération équivalente aux hommes pour les travaux de valeur égale. En 1983 est votée la loi sur l égalité professionnelle entre hommes et femmes (dite "Loi ROUDY"). Grâce à toutes ces avancées dans le statut de la femme, le sport féminin se démocratise fortement dès les années 1960, la progression des licences en sont un bon indicateur 18, passant de licences féminines en 1962, à en 1970, à en 1980, à en On observe également une progression du pourcentage des femmes sportives 19 puisqu on en dénombre 22% en 1967, 32% en 1983 et 64% en 1994 par rapport à la population totale. Les dernières fédérations récalcitrantes s ouvrent aux femmes : la Fédération française de cyclisme en 1959, de football en 1970, d haltérophilie en 1984, de rugby en 1989 et finalement de boxe en La Fédération Française d athlétisme accepte la pratique féminine du saut à la perche, du lancer de marteau, du triple saut et du mètres steeple en Les programmes sportifs deviennent également plus égalitaires et la mixité dans les cours d Education Physique et Sportive est instaurée dans l école à partir de Les épreuves féminines se multiplient aux Jeux Olympiques et les exploits des femmes également avec les skieuses Christine et Marielle Goitschel, les athlètes Colette Besson puis Maryvonne Dupureur, la nageuse Christine Caron. En 1964, le journal l Équipe couronne même une première féminine, Marielle Goitschel, comme meilleure athlète français de l'année, elle est la championne des champions. C est une avancée cependant il est à rappeler que le trophée existe depuis 1946 Les pays respectent de plus en plus le principe fondamental n 5 de la charte Olympique : «toute forme de discrimination à l égard d un pays ou d une personne fondé sur des considérations de race, de religion, de politique, de sexe ou autre est incompatible avec l appartenance au mouvement olympique». En effet, il s avère qu aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992, 35 délégations ne comportaient aucune femme dans leur rang. Face à l évolution des mentalités et aux nombreuses contestations quant à la violation manifeste de la 18 ARNAUD Pierre et TERRET Thierry, Histoire du sport féminin, Paris, L Harmattan, TERRET Thierry, Education Physique, Sport et Loisir , AFRAPS, 2003, p

13 charte, le nombre de pays envoyant des délégations sans femmes a largement baissé passant de 26 aux Jeux Olympique d Atlanta en 1996 à 8 aux Jeux Olympique de Sydney en 2000, à 3 aux Jeux Olympique de Pékin en 2008 (l Arabie Saoudite, le Qatar et Brunei) puis à aucune aux Jeux Olympiques de Londres en 2012! Il faut attendre 1994 pour qu une Conférence Internationale sur la place des femmes dans le sport prenne place à Brighton, Royaume Uni. Les décisionnaires du domaine du sport aux niveaux national et international se sont fixés comme objectif de créer un environnement visant à faciliter et valoriser la participation des femmes à tous les aspects du sport. Depuis les années 1990, une certaine «discrimination positive» est observée et les textes de lois cherchent à aider et à favoriser la place des femmes dans a société. En 1995, un observatoire de la Parité entre les femmes et les hommes est créé. En 1998, une circulaire apparaît, relative à la féminisation des noms de métiers. En 2000 est voté une loi sur l égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et aux fonctions électives. En France, c est à partir de 1981 que la puissance publique affiche sa détermination de changement et, en accord avec cette volonté, quatre femmes se succèdent au ministère de la Jeunesse et des Sports jusqu'à la fin du siècle : Edwige Avice ( ), Frédérique Bredin ( ), Michèle Alliot-Marie ( ), Marie-George Buffet ( ) qui a joué un grand rôle dans le sport féminin en permettant un accès plus facile des femmes à la pratique sportive, Roselyne Bachelot ( ), Valérie Fourneyron ( ) et Najat Vallaud-Bellkacem (actuelle). De 2002 à 2004, la France assure la présidence du réseau européen «Femmes et Sports» qui aboutit au Rapport Femmes et Sports avec des actions à conduire et à soutenir. En dépit d'un effort récent d'équilibrage qui en résulte, imposé par les pouvoirs publics, la situation générale est cependant loin d'être réglée. Ainsi, seulement 6 femmes siègent au Conseil d'administration du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) pour l'olympiade sur les 43 postes pourvus 20. Il est urgent de mettre en place des politiques plus volontaristes car même si l on observe une certaine prise de conscience générale, le sport reste encore un terrain de discriminations contre les femmes alors qu elles font tout pour y remédier en accomplissant des exploits plus bluffant les uns que les autres. 20 Comité national olympique et sportif français, Elections 2013 au CNOSF (archive), 2013 (consulté le 29 juin 2014), disponible à 13

14 B. UNE QUETE DE L EGALITE NON ACHEVEE La part des femmes déclarant la pratique d une activité physique ou sportive s est accrue de 11 points en dix ans (de 2000 à 2010) tandis que celle des hommes n a augmenté que de 5 points (à champ constant, individus de moins de 75 ans) 21. Entre 2008 et 2012, les licences délivrées à des femmes ont progressé de 13,43% quand celles délivrées à des hommes ont progressé de 5,81% 22. Ainsi, la pratique du sport féminin est en forte hausse. Alors que seulement 9 % des femmes pratiquent une activité physique en 1968, elles sont 32% en 1983 et aujourd hui 64 % des femmes déclarent avoir pratiqué au moins une discipline sportive durant l année écoulée. La présence des femmes est en constante augmentation dans les activités les plus exigeantes au niveau de la résistance : course sur route, course à la montagne, marathon, triathlon, skialpinisme. Elles se trouvent dans toutes les disciplines émergentes : bicross, skicross, ski acrobatique, surf, escalade. Même si cette augmentation concerne davantage des activités relevant des sports non olympiques ainsi que des formes moins compétitives en comparaison des pratiques des hommes, les écarts se resserrent entre les sexes. En effet, elles ne sont que 35 % à prendre une licence dans une fédération contre 65 % des hommes et se concentrent dans les catégories dites «féminines», tels la gymnastique, la danse et l équitation 23 : «les pratiques sportives restent clairement des territoires sexués, exactement comme le monde du travail» 24. Ainsi, les sports olympiques connotés comme masculins en 2012 restent : - La Fédération Française de Football avec 4,5% de licenciées. Ce retard s explique par la reconnaissance officielle tardive pour ce sport chez les femmes. En effet, la pratique du football par les françaises a débuté en 1917 avec un premier match en Equipe de France en Cependant, il faut attendre 1970 pour que la pratique soit reconnue officiellement par la Fédération. Malgré une entrée récente dans ce sport de haut niveau, les footballeuses françaises ont un palmarès impressionnant et ont toujours figuré dans le top 10 du classement mondial féminin de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA). Elles finissent 4ème de la Coupe du monde en Ces belles performances et le plan de féminisation mis en place par 21 Statistiques du Ministère des sports, Les chiffres clés de la féminisation du sport en France, 2012/2013 (consulté le 2 juillet 2014), disponible à 22 Annexe 2 23 CLAIRON Eric, Les licences et clubs des fédérations sportives agréées en 2012, Bulletin de statistiques et d études, Ministère des sports, 2014 (consulté le 2 juillet 2014), disponible à 24 LOUVEAU Catherine, Femmes sportives, corps désirables, le Monde diplomatique,

15 la Fédération ont permis une hausse de 8% des licenciées par an, atteignant environ joueuses aujourd hui. La Fédération a pour ambition d élever le nombre de licenciées pour atteindre les licenciées de l Angleterre, encore bien loin de l Allemagne avec plus d un million de licenciées ou des Etats-Unis avec ses 1,6 millions de licenciées, premier sport féminin américain. - La Fédération Française de Rugby avec 4,9% de licenciées. Apparu en 1965 puis intégrer à la Fédération Française de Rugby à partir de 1989, le XV féminin peut se targuer de voir son nombre de licenciées augmenter d'années en années. Tout comme pour l'équipe de France masculine, il existe un Tournoi des Six Nations lors duquel les joueuses ont remporté 4 grands chelems, une Coupe du monde où elles se placent régulièrement à la 3ème place (1991, 1994, 2002, 2006 et 2014) 25. Malgré des clichés encore très sexistes en raison de l engagement physique de ce sport, le brillant parcours des bleues a permis un suivi de plus en plus accru de leur évolution. - La Fédération Française de Cyclisme avec 10,2% de licenciées. Dans ce sport encore, la mauvaise réputation des femmes faisant du vélo durant une grande partie du XXème siècle a retardé son évolution. Le cyclisme féminin s'ouvre encore trop peu aux femmes. Il existe pourtant un Championnat du Monde ainsi que la traditionnelle Grande Boucle féminine crée en Mais trop souvent escamotée par le Tour de France, cette dernière a été stoppée pour des raisons économiques. Cependant, le palmarès de la Française Jeannie Longo, capable à quarante-deux ans de battre, en 2000, le record de l'heure, a amorcé un nouveau regard sur la participation des femmes à cette discipline et des efforts sont faits par la fédération. Par exemple, en prélude de l'arrivée du Tour de France masculin 2014, a été retransmise une nouvelle course de cyclisme féminin sur le circuit final des Champs Elysées à Paris La Fédération Française de Boxe avec 12,3% de licenciées. Les préjugés d'une grande partie du monde sportif, des médias et de la société a longtemps retardé le développement de la boxe anglaise féminine qui ne commence à prendre son essor que dans les années 1990 en amateur puis avec l'apparition d'organisations professionnelles. Les performances de plusieurs femmes, telles Myriam Lamare et Anne-Sophie Mathis, championnes du monde ainsi que le succès du film «Million Dollar Baby» récompensé en 25 Wikipédia, Coupe du Monde de rugby à XV féminin (consulté le 2 juillet 2014), disponible à 26 LAGRUE Pierre, SPORT (Disciplines) - Le cyclisme, Encyclopædia Universalis (consulté le 25 août 2014), disponible à minutes, Cyclisme: Une course féminine sur les Champs-Elysées avant l'arrivée du Tour de France (consulté le 10 juillet 2014), disponible à 15

16 2005 par 4 Oscars ont néanmoins amené les femmes à pratiquer ce sport. Symbole de ce récent développement, la boxe féminine a été inscrite en 2012 au programme des Jeux olympiques d'été à Londres. Cependant, la boxe demeure assez impopulaire auprès de la gente féminine qui y voit un sport violent typiquement masculin. Les sports olympiques connotés comme féminins en 2012 restent : - La Fédération Française de d Equitation avec 82,5% de licenciées. La féminisation de ce sport est due au fait qu il n a jamais été vraiment interdit aux femmes. Au Moyen-Age, les femmes montaient à cheval pour accompagner leurs maris à la chasse. De plus, la force athlétique du cheval est plus déterminante que celle du cavalier, les hommes et femmes se retrouvent confrontés dans les mêmes épreuves. - La Fédération Française de Gymnastique avec 78,8% de licenciées. La gymnastique a été l un des premiers sports autorisés aux femmes et initiés à l école. Les pouvoirs publics encourageaient même les femmes à pratiquer la gymnastique pour entretenir leurs corps. Cette tradition a permis à a gymnastique de se développer fortement dès les années La Fédération Française de Randonnées avec 61,5% de licenciées. Les femmes étaient autorisées à faire de la randonnée, dans des endroits gardés loin des yeux du grand public. Ainsi, les femmes ont tout le temps pratiqué la randonnée. Il s avère que les femmes sont également moins compétitives que les hommes, pratiquant du sport de loisir plus que de compétition, avec pour priorité une pratique dans une ambiance communautaire et conviviale. Pour preuve, parmi les personnes ayant déclaré pratiquer une activité sportive, participent à des compétitions officielles : 20% d hommes et 5% de femmes 28. Cette différence de pratique se vérifie dans le succès des courses à pieds 100% féminines qui promettent une ambiance décontractée et festive. La 18 e édition de la «Parisienne» attend participantes cette année 29 contre en Ainsi, les femmes sont de plus en plus nombreuses à pratiquer un sport aujourd hui et réalisent de bonnes performances tant au niveau national qu international. Aujourd hui, de plus en plus de sportives sont connues du grand public. Cependant, malgré les performances, le sport féminin diffère du sport masculin par le fait qu il y ait plus d hommes que de femmes en compétition. 28 MIGNON Patrick et TRUCHOT Guy, Les Pratiques sportives en France, Ministère des Sports/INSEP, La Parisienne, Quelques chiffres, (consulté le 10 juillet 2014), disponible à 16

17 Il y a seulement 36,5% de femmes inscrites sur la liste ministérielle des sportifs de haut niveau 30. Le manque de visibilité des sportives professionnelles amène les adolescentes à ne pas se retrouver dans des modèles qui ont réussi et à mettre le sport entre parenthèse pour se consacrer à leurs études, jugées plus sures sur le long terme. Fautes de pratiquantes, plusieurs sports connaissent un avenir incertain car la relève n est pas assurée. Par exemple, en saut en hauteur où Mélanie Melfort est seule au haut niveau, en aviron, au badminton ou en cyclisme. Cependant, une nouvelle vision du sport féminin se développe grâce aux excellentes performances féminines dans diverses disciplines et le grand public commence à s intéresser à elles. Aux Jeux Olympiques, le sport français bénéficie depuis plusieurs années d'une forte hausse de la représentation des femmes dans les performances enregistrées par ses athlètes de haut niveau. Les derniers Jeux Olympiques d'été de Londres 2012 en sont une illustration éclairante avec 15 des 34 médailles décrochées par les françaises (soit 44 %) et quatre des onze titres olympiques français (soit 36 %). Ces résultats marquent une forte augmentation par rapport à la précédente édition à Pékin en 2008 (7 médailles sur 41 et un titre olympique sur sept, soit respectivement 17 % et 14 %). Une part importante des médailles de Londres provienne de disciplines faiblement médiatisées (tir, canoë-kayak, VTT, taekwondo). Au football, en 2011, l équipe féminine de football a gagné 10 matchs éliminatoires, marqué 50 buts en n en encaissant aucun, battu l'angleterre en quart de finale puis s est classée quatrième après deux défaites. L équipe de l Olympique Lyonnais a gagné 2 titres de ligue des champions (2011/2012), deux finales de ligue de champions (2010/2013), a été 11 fois championnes de France et 4 fois de la Coupe de France, notamment en 2012, 2013 et En cyclisme, Jeannie Longo a remporté 30 médailles aux Jeux olympiques et aux championnats du monde de cyclisme, un titre olympique, treize championnats du monde, trois victoires du Tour de France féminin, 38 records du monde, et victoires depuis sa première licence 32. En basket-ball, l équipe féminine a obtenu deux titres de championne d'europe et est vicechampionne olympique en Le basket féminin a donc devancé son homologue masculin qui ne possède qu un titre de champion d Europe, obtenu en En handball, les femmes ont obtenu un titre de championne du monde, ont terminé trois fois vice championnes du monde et ont gagné trois médailles d or aux Jeux méditerranéens. 30 Sénat, Egalité des femmes et des hommes dans le sport : comme dans le marathon, ce sont les derniers mètres les plus difficile, (consulté le 10 juillet 2014), disponible à 31 OL Web, Palmarès, (consulté le 10 juillet 2014), disponible à 32 Wikipédia, Jeannie Longo, (consulté le 10 juillet 2014), disponible à 17

18 Au rugby, les rugbywomen ont gagné trois grands chelems, 4 Coupes d Europe et ont décroché une 3 e place en Coupe du Monde en 1994, 2002, 2006 et En athlétisme, plusieurs femmes se sont illustrées, telles Christine Aaron, détentrice du record d Europe du 100 mètres ou Muriel Hurtis qui a le record de France du 4x100 mètres et du 200 mètres en salle. Aux derniers championnats d Europe à Zurich, sur les 23 médailles obtenues, 11 l ont été par des femmes dont 4 médailles d or en saut en longueur avec Eloyse Lesueur, marathon avec Christelle Daunay, heptathlon avec Antoinette Nana Djimou et 4x400 mètres grâce à Marie Gayot, Muriel Hurtis, Agnès Raharolahy et Floria Guei 33. En natation, Camille Muffat et Laure Manaudou ont toutes deux un titre olympique et comptent plusieurs victoires dans différents championnats de natation. En escrime, Laura Flessel est double championne olympique, six fois championne du monde et une fois championne d'europe et Anne-Lise Touya est quatre fois championnes du monde et trois fois championne d'europe. Au judo, Lucie Décosse a gagné 3 titres de championnes du monde, quatre titres européens, elle est championne olympique en 2012, vice championne du Monde en 2007 et vice championne olympique à Pékin en Elle gagne 7 fois le tournoi de Paris. Au tennis, tout le monde connaît les performances de Mary Pierce et Amélie Mauresmo avec deux victoires en grand chelem suivies de Marion Bartoli avec une victoire. Les sportives excellent dans bien d autres sports, ce qui suscite un engouement de plus en plus prononcé de la part du public mais aussi de la part des diffuseurs dont la concurrence est de plus en plus accrue. En raison des performances sportives, le sport féminin est de plus en plus médiatisé et la participation des femmes aux compétitions sportives s accentue. Par exemple, en 2008, aux Jeux Olympiques de Beijing, 42% des athlètes étaient des femmes. Cependant, même si de plus en plus de disciplines s ouvrent aux femmes, de nombreuses inégalités persistent et des sports sont encore réservés exclusivement aux hommes. Ainsi, il a fallu attendre les Jeux Olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi pour voir les femmes admises au concours olympique de saut à ski, 90 ans après le premier concours olympique masculin à Chamonix en FranceTv info, Championnats d'europe d'athlétisme : la France termine la compétition avec 23 médailles, un record historique, (consulté le 20 août 2014), disponible à 34 Annexe 3 18

19 Lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012, il existait encore 30 disciplines supplémentaires pour les hommes. En effet, les femmes ne peuvent concourir que dans 3 catégories de poids différentes en boxe contre 10 pour les hommes. En canoë kayak, il existe 5 disciplines féminines contre 11 masculines, au tir, 6 contre 9, à la voile 4 contre 6, à la lutte seulement 4 contre 14. Les hommes ne peuvent pas concourir en gymnastique rythmique et en natation synchronisée. Au total, les femmes se voient retirer 90 chances de médailles en comparaison aux hommes lors des Jeux Olympiques! Une image encore négative se dégage du sport féminin, souvent perçu comme moins spectaculaire, moins rapide, moins technique, moins athlétique, par rapport à la pratique masculine. Pourtant, une analyse approfondie du jeu permettrait de constater que les sports féminins et masculins d une même discipline se joue de manière différente. Par exemple, le football féminin évolue avec moins de duels et de tacles mais avec plus de jeu en triangle, de dédoublements, de buts en mouvement. Il est démontré que les performances des sportives ne sont pas reconnues à leur juste valeur comme le prouve le peu d attribution du titre de Gloire du sport 52, créé en 1993, à des femmes. Honorant les anciens sportifs, dirigeants sportifs, entraîneurs et journalistes sportifs ayant brillé au service du sport français, il décerne ce prix à 56 femmes sur 306 titres. Même scénario avec l attribution du Grand Prix Serge Kampf de l'académie des sports récompensant la meilleure performance mondiale de l'année toutes nations confondues 54. En tout, 7 titres ont été attribués à des femmes sur 62. Les femmes sont de plus en plus performantes dans le haut niveau et rivalisent souvent avec leurs confrères masculins sur les mêmes disciplines. Malgré tous leurs exploits et prouesses, une grande disparité existe dans le traitement médiatique du sport féminin et masculin favorisant ce dernier en dépit de la volonté toujours plus grande du public de s y intéresser. C. UNE FAIBLE MEDIATISATION DU SPORT FEMININ EN DECALAGE AVEC LA DEMANDE ACTUELLE Depuis le début du XXème siècle, la pratique sportive professionnelle des femmes est en hausse et les exploits sportifs féminins sont mis en lumière de façon plus importante par les médias. «D une non exposition de certaines compétitions sportives féminines, il y a quelques années, on observe à présent une exposition du sport féminin sur des chaînes publiques, accessible à tous» déclarait David Djaoui, directeur de l'harmonisation et de l'événementiel à France Télévisions, au sujet de la médiatisation du sport féminin. Il est vrai que des progrès ont été faits, cependant, l inégalité de diffusion du sport féminin et masculin à la télévision est encore criante. Une étude du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) menée fin 2012 a mis en évidence cette constatation. Seules 148 heures de sport 19

20 féminin ont été diffusées à la télévision au cours du dernier trimestre de l'année 2011, soit à peine 7% du volume global des retransmissions sportives. En outre, sur ces 148 heures, seulement 7 heures étaient en accès gratuit à la télévision, soit à peine 5% de l'offre de retransmission des compétitions féminines. Ainsi, environ 95% du sport féminin n était accessible que sur des chaînes payantes 35, soit à une partie privilégiée de la population. D ailleurs, l association «Femmes solidaires» a mis en ligne une pétition 36 nommée «Pas de filles hors jeu» afin qu il y ait une meilleure retransmission télévisée des grands événements sportifs féminins. Il est demandé une modification du décret du 24 décembre 2004 qui régit la retransmission télévisée des événements sportifs importants et fixe notamment une liste de 21 compétitions, parmi lesquels ne figurent que sept épreuves féminines. Il est urgent de remédier à ce déséquilibre dans la médiatisation des évènements sportifs car les médias ont un rôle majeur et la médiatisation du sport féminin a un énorme impact dans l'engouement de la pratique sportive. Une étude a montré que 11% des téléspectateurs affirment pratiquer une nouvelle discipline parce qu'ils l'ont vu à la télévision. En privilégiant le sport masculin, les médias dévaluent le sport féminin et inhibent la participation des femmes, qui se sentent illégitimes dans le domaine sportif. En outre, cette faible médiatisation prive les jeunes pratiquantes de modèles que pourraient endosser les sportives professionnelles et est susceptible de les décourager dans la pratique de sports peu valorisés. Najat Vallaud-Belkacem, actuelle ministre des Sports, de la Jeunesse, de l Education populaire et de la Vie associative, déclarait à raison : «les médias ont une responsabilité essentielle et une opportunité historique, celle de participer à la construction de vocations chez les jeunes filles comme chez les jeunes garçons». On constate des hausses de médiatisation lors de grands évènements sportifs internationaux, mais les sportives retombent vite dans l'oubli. Pourtant, le sport féminin dépend très directement de sa médiatisation, dans les domaines amateur comme professionnel. Suite aux exploits des Braqueuses, vice-championnes olympiques à Londres, la Fédération Française de Basket-ball (FFBB) a ainsi enregistré une hausse conséquente du nombre de ses licenciées. Dans la presse, cette inégalité de traitement se vérifie. Lors du colloque sur «les femmes et le sport», organisé par le ministère de la Jeunesse et des Sports, il a été mis en évidence la relation existant entre la place des femmes dans des pratiques sportives et leur faible médiatisation. Dans la presse écrite, la surface rédactionnelle concernant le sport féminin n a 35 L Echo Républicain, A la télévision, le sport collectif féminin peine à transformer l'essai, consulté le 10 août 2014), disponible à 36 Femmes solidaires, A la télé, pas de filles hors jeu, (consulté le 10 août 2014), disponible à 20

21 jamais dépassé 25% avec des déséquilibres entre la presse régionale et la presse nationale. Les trois quarts de ses 25% concernent la compétition de haut niveau et 52% de ces articles traitent de victoire des sportives. La presse locale est souvent plus clémente avec ses sportives locales, tels le «Républicain» avec les handballeuses de Metz, «Nice matin» avec les volleyeuses de Cannes ou «le Berry» avec les basketteuses de Bourges. L'analyse des rubriques sportives de L'Equipe, le Monde et le Figaro, respectivement 8,9 %, 8,8 % et 6,9 % démontrent qu ils ne consacrent qu'une faible part de leurs articles au sport féminin 37. Ainsi, malgré les bonnes prestations des footballeuses, les médias français ne donnent à ce sport qu un petit espace. Par exemple, l Equipe ne fit qu une brève de moins de 70 mots sur la demi-finale de la Coupe UEFA féminine à laquelle participait le club français de l Olympique lyonnais, meilleur club européen. Une demi-finale de Coupe d Europe impliquant un club français dans tout autre discipline a le droit à un traitement beaucoup plus conséquent. En judo, Lucie Décosse, malgré son palmarès équivalent à bien des hommes, obtient 67 mentions dans le Monde contre 97 pour Teddy Riner, 10 articles lui ont étaient dédiés depuis 2002 contre 35 pour son homologue masculin. Les judokates ont obtenues 8 des 9 médailles aux championnats d Europe et pourtant, l unique médaille de Teddy Riner a été médiatisée. Comme sportive, seule Laure Manaudou a fait la Une du magazine féminin «Elle» en 2007 et ces dernières représentent 1% de la presses féminine alors que la presse masculine et féminine affichent régulièrement des champions. L Equipe Mag a fait sa couverture avec seulement trois sportives : Jeannie Longo, Amélie Mauresmo et Lindsey Vonn entre juin 2008 à mars 2012, sur plus de 190 parutions. En 2011, le Parisien 2011 a présélectionné 10 champions en lice pour le titre de sportif de l année. Une seule femme figurait dans cette liste, Sandrine Soubeyrand, capitaine de l équipe de France de football. Pour l Equipe, la seule femme en lice était Lucie Décosse. Cependant, les mentalités évoluent. Preuve en est que Lucie Décosse a été élue femme de l année 2011 par RTL et Marie Claire suite aux votes de leurs internautes, 37,4% des voix, et devant des chanteuses et des actrices. Camille Muffat a été sacrée athlète de l année 2011 par l Union Nationale des Journalistes Sportifs Français alors que la boxeuse Anne-Sophie Mathis a reçu le Gant d Or pour sa saison avec ses 29 victoires dont 25 par KO. Ce prix a été fondé par l Equipe en 1987 pour récompenser le meilleur boxeur et aucune femme n avait été nominée depuis sa création. Petit point noir, le fondateur de ce prix, Jean-Claude Bouttier, exprimait il a quelque temps son aversion pour la boxe féminine et reste gêné «de voir deux femmes se battre». 37 DELORME Nicolas et & Raul Pauline, Place et production journalistique des femmes dans les départements sportifs des quotidiens français, Rennes, Presses Universitaires de Rennes,

22 Cette année, Eurosport, a innové en créant un magazine d'une heure diffusée tous les lundis dès le 22 septembre exclusivement consacré au football féminin : «Femmes de foot». Cette nouvelle vision du sport féminin est notamment due aux excellentes performances féminines dans diverses disciplines, comme mentionnées précédemment, ce qui suscite un engouement de plus en plus prononcé du public mais aussi des diffuseurs dont la concurrence est de plus en plus accrue. Tout d abord, le grand public suit de plus en plus le sport féminin. Diverses études prouvent cette attractivité réelle du sport féminin. Ainsi, selon une étude réalisée en 2013 par Havas Sports et Entertainment, il s avère que 70% des Français pensent que le sport féminin est tout aussi intéressant que le sport masculin, manifestant ainsi un fort intérêt pour la pratique féminine du sport et le spectacle de ses compétitions. De même, 64% des Français expliquent qu ils regarderaient davantage de retransmissions de sport féminin à la télévision si l'offre était plus abondante. Il existe un potentiel de téléspectateurs prêts à consommer du sport féminin dans les médias, pour peu que le contenu soit attractif. Ensuite, les femmes elles-mêmes manifestent un intérêt croissant pour le spectacle sportif et font partie des 46% de français passionnés de sport postés derrière leurs écrans de télévision environ 4 heures par semaines. Les préjugés quant à la médiocrité du sport féminin s atténuent également. Souvent comparé au sport masculin, de plus en plus de personnes s insurgent contre cette perception en démontrant que le sport féminin est unique, avec d autres styles de jeu, d autres codes. Certes il y a des différences, mais il y en a tout autant entre une soprano ou un ténor, pourtant personne n irait dire que l un procure moins d'émotion que l autre. Le sport féminin est moins amusant tout simplement parce qu il est moins connu. Du point de vue du niveau de performance et de la volonté du grand public, rien ne justifie donc que les compétitions sportives féminines soient moins diffusées que les compétitions masculines. Cependant, de nombreux médias invoquent la faible attractivité du sport féminin en termes d'audience. Les faits tendent à prouver le contraire 38. En termes d'audience, il a été observé que les performances remarquables des sportives françaises pouvaient trouver leur public. En outre, la retransmission de compétitions féminines peut permettre aux chaînes de bénéficier d'un gain d image car elles affirment leur volonté à se positionner sur une offre différente de 38 BERKANI Sonia, Les idées reçues sur le sport féminin, Havas Sport&Entertainment, (consulté le 16 août 2014), disponible à 22

23 programmes sportifs, autour d'événements peu exposés en télévision. Cette prise de risque peut être payante. Direct 8 détient l'une des plus belles audiences de la TNT avec la demi-finale de la Coupe du Monde 2011 et ses 2,4 millions de téléspectateurs en plein été, soit 17,4% des parts de marché. En temps normal, l'audience moyenne de Direct 8 oscille entre 2 et 2,5% de part de marché. En 2010, le parcours des Lyonnaises avait récolté une audience de 1,2 million de téléspectateurs, 4,9% de parts de marché, avec un pic à 1,9 million. Les matchs qualificatifs des Bleues à l'euro 2013 ont séduit entre et fans et spectateurs ont suivis la finale de la Coupe de France de football féminin en La finale dames de Roland-Garros 2013 entre Serena Williams et Maria Sharapova a permis à France 2 d'être leader tout un samedi après-midi avec plus de 25 % de part de marché. La finale de Marion Bartoli à Wimbledon l an dernier a rassemblé plus d un million de téléspectateurs en plein après-midi. Les matches de l'équipe de France féminine de rugby ou les rencontres de D1 féminine font des audiences d environ à téléspectateurs sur France 4 avec un pic à pour la finale de la Coupe de France. Le match d ouverture des bleues 2014 a attiré plus d'un million de téléspectateurs en moyenne avec un pic à 1,4 million en fin de match, soit 5,3 % de part d'audience, contre une part de 1,6 % en moyenne pour l'ensemble de ses programmes, puis 1,5 million de téléspectateurs, soit 7,4% de part de marché, lors du second match de la Coupe du Monde. La finale de l'eurobasket Women 2013 perdue par les «Braqueuses» a attiré 3,3 millions de spectateurs alors que la finale de handball féminin lors des championnats a attiré 3.4 millions de téléspectateurs sur France 3. De la même manière, la diffusion de rencontres de Ligue des Champions de volley-ball féminine rivalise et peuvent dépasser en audience celles de la même compétition masculine. Des résultats équivalents ont été obtenus pour les compétitions de natation ou d'athlétisme où il n'existe pas de décrochage entre épreuves féminines et masculines. Sur le Top 20 des meilleures audiences sportives de l année 2012, 6 sont liées au sport féminin avec notamment la demi-finale France/Russie de basket-ball lors des Jeux Olympiques de Londres avec 7,7 millions de téléspectateurs. Ainsi, lorsque le sport féminin est logé à la même enseigne que son homologue masculin, il draine tout autant de téléspectateurs. En effet, 50% des meilleures audiences des Jeux Olympiques de Londres concernaient des épreuves féminines BERKANI Sonia, Les idées reçues sur le sport féminin, Havas Sport&Entertainment, (consulté le 16 août 2014), disponible à 23

24 Christine Kelly affirme que «le téléspectateur ne veut pas du sport féminin, mais du sport tout court, Il veut voir de la performance et de l'émotion.» Face à ces bonnes audiences, différentes chaînes se sont engagées dans la diffusion du sport féminin : Football : France Télévisions et Eurosport ont un partenariat avec la Fédération pour retransmettre la Coupe de France féminine et le championnat de France de D1 féminine. Handball : Sport + a un partenariat avec la Fédération pour diffuser la Coupe de France féminine et le championnat de France de D1 féminine alors que Bein Sports diffusera avec Eurosport 2 la ligue des champions de handball féminin. Rugby : Eurosport et France Télévisions se partagent les matches de poule des Bleues de la Coupe du Monde de rugby alors que la finale est diffusée en clair sur France 4. Basket-ball : Canal + retransmet la ligue féminine et co-diffuse avec France Télévisions les matchs de l équipe de France. Volley-ball : Ma Chaîne Sport diffuse le Championnat de France et Bein Sports les Championnats du Monde. Tennis : Ma Chaîne Sport a les droits pour le Women's Tennis Association Tour. Au vu de la structuration du marché des droits télévisuels, les géants du sport que sont Eurosport et Canal + pourraient bien participer à l'inflation des coûts des droits, évinçant ainsi les plus petits acteurs. Une inflation qui a déjà débuté mais qui reste tout de même environ 100 fois inférieurs aux droits des hommes. D autres arguments sont mis en valeur dans la faible médiatisation du sport féminin, notamment la mauvaise état des équipements sportifs dans lesquels les équipes féminines évoluent, le différentiel de niveau entre les équipes féminines qui amène à des scores dénués de sens et l absence de public lors des matchs avec des tribunes vides qui renvoie une image négative de la rencontre diffusée et n attire pas le public. «Les gens veulent du spectacle. Il faut voir le niveau de certains sports féminins. Quand en D1 de football, le 1 er gagne par plus de dix buts d écart, ça n intéresse pas le grand public» déclarait Vincent Rousselet-Blanc, rédacteur en chef du site «En pleine lucarne» et de continuer : «Toutes les personnes qui travaillent dans le monde de la télé vous le diront, il y a aussi le côté télégénique qui entre en ligne de compte. Lorsque vous allez dans une salle de handball ou de basket pratiquement vide et qu il n est même pas possible d installer une caméra car ces salles sont mal adaptées, eh bien le public n a pas envie de regarder!». Ainsi, il est du ressort de tous les acteurs de faire un effort, les chaînes, les fédérations, les ligues, les collectivités territoriales, pour que la médiatisation du sport augmente. Christine Kelly, membre du CSA, déclarait récemment : «C'est de la responsabilité de chacun, des Fédérations, des Ligues, d'aider les chaînes à médiatiser. Les chaînes sont là, croyez moi, elles veulent faire des efforts. Aidons les». 24

25 Et cette dernière est dans le vrai. L intérêt des sponsors 40 pour le sport féminin ne viendra que si celui-ci est médiatisé, ce qui ne sera le cas que si il y a des résultats sportifs. Pour connaître des performances sportives, il faut des sportives professionnelles, évoluant de préférence sur des terrains corrects et ayant accès à des infrastructures suffisamment modernes pour pouvoir s entraîner régulièrement. Pour avoir ces structures, il faut investir et ce n est absolument pas le rôle des médias mais des clubs qui sont tributaires de la formation des sportives. Par la suite, l équipe nationale pourra intégrer des sportives provenant de ces clubs pour évoluer à un plus haut niveau et accomplir des exploits qui leur permettront d être médiatisées et la boucle est bouclée. La Fédération peut ensuite aider pour les financements et la communication auprès du grand public afin de créer un engouement autour de sa discipline. Evidemment, il faut prendre un risque et beaucoup de clubs ne sont pas prêts à investir des milliers d euros pour n être retransmis à la télévision que 4 ou 5 fois par an. Arnaud Simon, Directeur Général d Eurosport, répondait à cet argument en expliquant : «Il faut beaucoup d énergie et de volonté ( ) Il faut accepter que parfois, le stade ne soit pas dans un état idéal, que les niveaux entres deux équipes soient disparates [ ] Il faut accepter cela pour construire». Afin de créer un attractivité du public, il prône une répartition des missions : les chaînes payantes doivent construire le feuilleton du sport féminin et les chaînes gratuites apporter un éclairage plus large sur celui-ci. Et en effet, les joueuses de football de l Olympique Lyonnais ou de Juvisy commencent à créer leur histoire. Le grand public les reconnaît et leurs parcours, échelonné d exploits, sont admirés. Lors de leurs rencontres, de plus en plus de monde viennent les soutenir et elles attirent autour d elles de plus en plus de fans. Alors que les performances des sportives féminines ne cessent de se multiplier 41, elles ont encore du mal à exister aux yeux du grand public et à recevoir un traitement médiatique équivalent à leurs homologues féminins. Des progrès sont faits dans la reconnaissance de leurs exploits et de plus en plus de chaînes de télévision d y intéressent mais un grand écart subsiste encore entre sportives et sportifs. Pour y remédier, l Etat prend des mesures en faveur du sport féminin et des évènements dédiés aux femmes sont créées. 40 3% des 273 millions d'euros investis par les 100 plus grands sponsors le sont dans le sport féminin ce qui est négligeable (Huffpost, Un chantier prioritaire pour Najat Vallaud-Belkacem: la médiatisation du sport féminin, 2014, (consulté le 16 juillet 2014), disponible à 41 Annexe 5 25

26 II. DES MESURES EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT SUR LA DUREE DU SPORT FEMININ Le ministère en charge des Sports a pris en main le problème du sport féminin et mène actuellement une politique volontariste pour développer «la pratique féminine, valoriser le sport féminin dans les médias et favoriser l accès des femmes aux postes à responsabilités dans les institutions sportives» 42. A. SOUTIEN DE L'ETAT AU DEVELOPPEMENT ET A L'EXPOSITION DU SPORT FEMININ L Etat a donc pris différentes mesures afin de valoriser le sport féminin, et ce dès 1981, date à laquelle la puissance publique affiche sa volonté de changement. L une des premières mesures engagées a été de permettre à des femmes d intégrer le Ministère de la Jeunesse et des Sports jusqu'à aujourd hui avec Madame Najat Vallaud-Belkacem. Des mesures incitatives sont mises en place mais le rôle social et intégrateur du sport se heurte à des résistances culturelles fortes. Le gouvernement actuel a accéléré la mise en place de politiques publiques initiées en faveur du sport féminin et mène une politique volontariste pour développer la pratique féminine car de nombreux clubs n acceptent toujours pas de joueuses, ne voyant pas la nécessité de créer une section féminine. Dans certains cas, même s il existe une section féminine, les horaires d entraînement et l attribution des terrains sont décernés de façon prioritaire aux garçons. Tout cela augmente les difficultés de l accès à la pratique, des progrès des joueuses et du développement du sport féminin. Najat Vallaud-Belkacem estime que la «féminisation peut booster le sport» et veut promouvoir «la présence des femmes dans les instances dirigeantes, les sportives dans les médias et la pratique féminine 43». Ainsi, l Etat a indiqué qu il allait mettre en place plusieurs plans d actions. Afin de hausser la médiatisation du sport féminin qui ne représente que 7% des retransmissions sportives, Najat Vallaud-Belkacem a annoncé qu elle comptait obliger le service public à diffuser plus d'évènements sportifs féminins, les obligations des chaînes 42 Ministère des sports, La politique de féminisation du sport, 2014, (consulté le 20 juillet 2014), disponible à 43 Huffigton Post, Valoriser le sport féminin à la hauteur du spectacle et des exploits qu'il donne à voir, 2013, (consulté le 16 juillet 2014), disponible à 26

27 publiques et privées en matière de retransmission d'épreuves sportives féminines vont être étendues. Ce travail portera notamment sur le décret du 22 décembre appliquant en France la directive européenne dite «Télévision sans Frontières» (TSF). Ce décret oblige les chaînes payantes à partager leurs droits d'exclusivité avec les chaînes gratuites, pour les «évènements d'importance majeure 45» qui sont énumérés à l intérieur. Actuellement, six de ces événements «hors jeux Olympiques» sont consacrés au sport féminin : finales de Championnat du Monde et d Europe de bas et-ball, de handball, demifinale et finale de la Fed Cup quand la France y participe et la finale dame de Roland-Garros. Sur certaines disciplines comme le football et le rugby, le décret ne liste que les grandes compétitions masculines comme étant d'importance majeure. Najat Vallaud-Belkacem a donc annoncé : «Nous allons agir sur le décret du 22 décembre 2004 qui fixe la liste des vingt-sept évènements majeurs sportifs retransmis à la télévision : dix-huit sont masculins, cinq mixtes, comme les JO, cinq féminins. Nous allons donc compléter la liste avec certaines épreuves féminines du championnat de France de football, de la Ligue des Champions et de la Coupe du Monde» car «72% des Français estiment que les écarts de pratique entre les sexes sont dus à cette faible médiatisation 46». Ainsi, un quota de sport féminin pourrait être imposé afin de favoriser une représentation plus équilibrée du sport féminin et masculin. En imposant un quota de sport féminin sur les chaînes de service public, les spectateurs auraient l'opportunité d'apprécier des performances féminines et accélérerait le processus de lutte contre les discriminations. Il est également prévu d «élargir les pouvoirs du Conseil Supérieur de l Audiovisuel pour qu il vérifie que chacune des télés respecte l équité dans les images» représentant des sportives ou des sportifs. Une compétence que n a pas, pour l heure, le Conseil Supérieur de l Audiovisuel. Le gouvernement a également proposé au président du Conseil Supérieur de l Audiovisuel l introduction d obligations de diversité pour les opérateurs pour la diffusion, à titre gratuit, de brefs extraits de manifestations sportives. Le sport féminin pourrait bénéficier de cette légitime contrepartie au «droit de citation». 44 Huffigton Post, Valoriser le sport féminin à la hauteur du spectacle et des exploits qu'il donne à voir, 2013, (consulté le 16 juillet 2014), disponible à 45 Légifrance, Décret n du 22 décembre 2004, (consulté le 16 juillet 2014), disponible à 46 Huffigton Post, Valoriser le sport féminin à la hauteur du spectacle et des exploits qu'il donne à voir, 2013, (consulté le 16 juillet 2014), disponible à 27

28 Toujours dans l objectif d une plus grande médiatisation du sport féminin, l Etat a annoncé 47 un fonds de soutien d'un million d'euros, prélevée sur les fonds du Centre National pour le Développement du Sport (CNDS), qui sera alloué aux Fédérations sportives pour les aider à financer la production d'images télévisuelles de sport féminin 48. Elle sera réservée aux événements diffusés sur les chaînes gratuites, particulièrement pour les rencontres de basket-ball et de handball, fédérations avec lesquelles le ministère a particulièrement travaillé. Ce fonds va être créé car actuellement, de nombreuses chaînes seraient prêtes à diffuser du sport féminin mais ne le peuvent pas par manque de moyens des clubs et des fédérations. Le coût de production d'une rencontre de basket-ball féminin est estimé à environ euros et entre et euros par rencontre de football féminin. Le fonds de soutien supposera qu un éditeur de services s'engage à diffuser la compétition de la Fédération qui solliciterait ce soutien et permettra alors un accroissement de l'offre audiovisuelle de compétitions sportives féminines, ce qui entraînera une plus grande visibilité et une plus forte attractivité de la pratique féminine du sport auprès du public et des acteurs économiques. La présidente de la mission sport du Conseil Supérieur de l Audiovisuel a justement déclaré à ce propos : «Oui, les médias ont un rôle à jouer, mais les instances dirigeantes et les fédérations également. Pourquoi demander, par exemple, à une chaîne de diffuser un match de volley-ball si la salle où les filles jouent n'est pas bien éclairée, s'il n'y a personne dans les gradins? La collectivité locale peut aider à avoir la salle, la Fédération peut aider à rassembler des spectateurs. Tout le monde a un rôle à jouer pour améliorer cette visibilité en souffrance». Le Conseil Supérieur de l Audiovisuel, dans son étude «Sport et télévision», déclarait «Pour certaines [...] fédérations, la diffusion d'images de leurs compétitions à la télévision s'effectue moyennant paiement du diffuseur. Loin de tirer des revenus de la télévision, ce sont des dépenses qu'elles engagent 49». En effet, plusieurs clubs ou Fédérations ne tirent aucune recette directe de cession des droits d'exploitation car le diffuseur considère couvrir ceux-ci par la prise en charge des coûts de production. Cependant, ils reçoivent des recettes indirectes suite à l'impact en termes de notoriété de la diffusion télévisuelle de la compétition qui peut attirer des partenaires commerciaux et des futurs licenciés. 47 Sport et citoyenneté, FEMMES, SPORT ET MEDIATISATION EN EUROPE. Pour une couverture plus importante du sport féminin, 2013, (consulté le 20 juillet 2014), disponible à 48 Ministère des sports, Centre National pour le Développement du Sport : des critères d intervention réformés pour réduire les inégalités, 2013, (consulté le 20 juillet 2013), disponible à 49 CSA, Rapport du CSA sur les enjeux du développement de la représentation du sport féminin dans les médias audiovisuels, 2014, (consulté le 20 juillet 2014), disponible à 28

29 Cette initiative de l Etat devrait contribuer à augmenter la visibilité du sport féminin et aider à son développement, conformément aux missions du CNDS. L Etat a également déclaré une réorientation de ses moyens financiers, par le CNDS, pour développer les équipements de proximité et soutenir les associations pour corriger les inégalités d accès à la pratique féminine. En effet, en France, des études ont prouvé que les femmes ont 2 fois moins accès que les hommes à la pratique sportive sur certains territoires. Le taux de licenciées dans certaines fédérations sportives est de 4% et 20% seulement des femmes qui font du sport le font dans un club. Ainsi, l Etat a pour objectif d augmenter le nombre de licenciées dans tous les sports. Avec ces mesures, Najat Vallaud-Belkacem reste dans la lignée des objectifs de Valérie Fourneyron, l ancienne ministre des sports, qui déclarait : «Mon objectif est de rendre le sport accessible à tous, quel que soit son âge, sa condition physique, son genre, son milieu social. Cela veut dire réduire les inégalités d accès à la pratique sportive, qui sont encore très nombreuses dans notre pays.». L Etat s engage également a développé le sport à l école, avec les plus jeunes, pour ancrer dans les mentalités que n importe quel sport peut être féminin et masculin et faire naître des vocations car certaines Fédérations, comme celles de football, de rugby ou de motocyclisme, peinent à atteindre les 5 % de licenciées. Pour remédier à ce faible pourcentage de pratiquantes, ces fédérations mettent en place, avec le soutien de l Etat, une politique visant à une pratique plus égalitaire de leur sport entre les femmes et les hommes. Un développement parallèle à la mise en place de différents programmes avec pour priorité l égalité dans le sport dans les écoles élémentaires 50. Par exemple, la Fédération Française de Football développe cette année «le football des princesses», opération menée pour développer la pratique féminine du football en y associant les valeurs véhiculées par «les princesses» de l équipe de France féminine de football 51. Il est possible d affirmer que le sport change de visage et que d ici quelques années, grâce à toutes les opérations menées, il n aura plus rien à voir avec le sport d aujourd hui dans lequel les hommes prédominent. Cette évolution se fait en parallèle avec un changement des mentalités et est encouragée par Najat Vallaud-Belkacem : «Il faut que les fédérations améliorent la promotion de leur pratique auprès du public auprès duquel elle sont sousreprésentées et généralement des filles. Il faut que sur le terrain les collectivités locales veillent à ce qu'il n'y ait pas d'inégalité dans le financement des associations, des clubs, en fonction que ce soit un sport féminin ou masculin et qu'elles développent ces collectivités locales, des équipements mixte». 50 Ministère de l éducation nationale, Le sport au lycée, (consulté le 25 juillet 2014), disponible à 51 UNSS, Le football des princesses , c est parti!, 2013, (consulté le 25 juillet 2014), disponible à 29

30 Par la dotation financière qu'il apporte aux différentes fédérations, le Ministère des Sports peut aider les Fédérations à développer la pratique féminine de leurs disciplines, dans le cadre de conventions d'objectifs. Dans le cadre des conventions d objectifs qui les lient à l État, toutes les Fédérations sportives doivent désormais mettre en place un plan de féminisation 52 concernant la pratique sportive, l encadrement, la formation et l arbitrage. Il s avère qu actuellement, seules 10 Fédérations ont déjà définies un plan de féminisation sur les précédentes olympiades. Dès 2006, quatre fédérations ont défini un plan de féminisation : le handball, le basket-ball, le cyclisme et le football. Ensuite, au cours de l olympiade , les fédérations d aviron, de hoc ey sur glace, de montagne et d escalade, de boxe, de triathlon et de tennis l ont également mis en place. Ainsi, le Ministère des droits des femmes a souhaité que chaque Fédération sportive lui transmette «un plan de féminisation». Najat Vallaud-Belkacem annonçaient : «Il faut que les fédérations imaginent des campagnes de promotion pour les féminines, qu'elles favorisent l'activité des jeunes filles grâce à la formation, qu'elles prévoient pour les arbitres autant de filles que de garçons. Nous avons déjà identifié ces critères, mais nous sommes encore ouverts aux suggestions 53». La feuille de route du ministère issue du Comité Interministériel des «droits des femmes et de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes» a dit qu il serait vigilant au moment des réunions de négociation des prochaines conventions d'objectifs passées avec les Fédérations sur la mise en place de ces plans. Une réunion de sensibilisation des cadres d'état Féminins a été organisée le 8 février 2013 dans les locaux du ministère afin de les inciter à candidater aux postes des directions techniques nationales des fédérations. Les premières données disponibles suites aux assemblées générales électives des fédérations sportives montrent un progrès 54». Dans le cas où les Fédérations n entreprendraient aucune mesure en faveur du sport féminin, Najat Vallaud-Belkacem envisageait de geler les sommes versées au nom de la féminisation du sport : «On voudrait conditionner ces subventions, car certaines fédérations les touchent alors qu'elles ne font rien pour». 52 Ministère des Sports, Les plans de féminisation des fédérations sportives, 214, (consulté le 25 juillet 2014), disponible à 53 PECOUT Adrien, Comment féminiser le sport français, Le Monde, 2013, (consulté le 25 juillet 214), disponible à 54 Sénat, Égalité entre les femmes et les hommes dans le monde du sport, publication au Journal Officiel du 22/08/2013, (consulté le 25 juillet 2014), disponible à 30

31 En outre, la ministre défend également la féminisation des instances sportives à moyen terme grâce notamment au projet de loi sur l'égalité hommes / femmes. B. LE PLAN DE FEMINISATION DES INSTANCES SPORTIVES Dès 1981, des responsables du sport ont adopté la «Résolution sur la plus grande participation des femmes au sport» avec des mesures politiques volontaristes et une demande de ressources complémentaires 55. En 1984, le Ministère des Sports a obligé les Fédérations sportives avec une pratique féminine à avoir au moins un siège d élue dans leur conseil d Administration. Plusieurs recommandations et résolutions ont suivi demandant l'égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines et à tous les niveaux du sport. En 2005, une recommandation adoptée par l'assemblée parlementaire a déclaré : «l Assemblée est consternée de constater que les femmes subissent encore de nombreuses discriminations dans l accès et la pratique du sport amateur et professionnel. La persistance des stéréotypes, le manque de structures d encadrement et de soutien aux femmes sportives et aux jeunes filles dotées d un potentiel sportif, la difficulté de concilier vie professionnelle/sportive et vie familiale, la difficile réinsertion dans le monde du travail, une couverture médiatique insuffisante des sports pratiqués par les femmes et des financements privés limités sont des manifestations de ces discriminations». La recommandation considérait en outre «l absence de femmes dans les instances dirigeantes» comme un problème majeur 56. En 2010, le Comité des Ministres renouvelle son appel à l égalité hommes/femmes avec l élaboration d un «Code d éthique sportive» révisé 57. Najat Vallaud-Belkacem a présenté le 3 juillet 2013 son projet de loi-cadre pour l'égalité entre les femmes et les hommes. Ce projet de loi comporte un article visant à accroître la féminisation des instances dirigeantes des Fédérations sportives et à atteindre, à moyen terme, la parité dans la représentation de ces instances Résolution sur une plus grande participation des femmes au sport (81/3), (consulté le 25 juillet2014), disponible à 56 PFISTER Gertrud, Egalité entre les hommes et les femmes dans le sport de haut niveau, 2011, consulté le 25 juillet 2014), disponible à 57 Conseil de l Europe, Recommandation CM/Rec (2010)9 du Comité des Ministres aux Etats membres sur le Code d'éthique sportive révisé, 2010, consulté le 25 juillet2014), disponible à %20sportive%20r%C3%A9vis%C3%A9.pdf 58 Sénat, Projet de loi pour l'égalité entre les femmes et les hommes, 2013, (consulté le 25 juillet 2014), disponible à 31

32 A l heure actuelle, «la représentativité des femmes au sein des comités directeurs est assurée dans 55% des fédérations contre 39% en S agissant des bureaux fédéraux, 59 assurent la représentativité des féminines en leur sein, soit 55% des fédérations contre 28% en Au final, ce sont 39 fédérations qui assurent la représentativité des féminines au sein des deux niveaux d instances dirigeantes, soit 36% des fédérations contre 23% en ». On observe une hausse de la féminisation des instances dirigeantes 60. Dans le renouvellement des postes de direction au sein des établissements du Ministère des sports, la parité est de mise. Ainsi, pour la première fois depuis sa création, une femme, Sylvie Robert, a été nommée à la présidence du Conseil d Administration du CNDS, le 19 mars Cependant, il existe toujours des disparités et plus on progresse dans la «hiérarchie» du sport, moins il y a de femmes. Le Sénat dressait un état des lieux désastreux en 2011 avec une étude portant sur plus de 100 sports : «Onze femmes sont aujourd hui à la tête d une Fédération sportive. Elles représentent 15% des cadres des fédérations, 15,5% des conseillers techniques régionaux, 18,3% des conseillers techniques nationaux, 11,1% des entraîneurs nationaux et 5% des Directeurs Techniques Nationaux 61». Elles sont 13% dans les comités directeurs et le pourcentage augmente avec la baisse de l importance des fonctions: 11,7% de trésorières, 17,5% de trésorières adjointes, 19,6% de secrétaires générales. En effet, depuis la création de cette fonction dans les années 1960, seules 7 femmes ont occupé les fonctions de Directrice Technique Nationale au sein des Fédérations Olympiques. A ce jour, quatre femmes occupent des fonctions de Directrice Technique Nationale dans les Fédérations Olympiques de cyclisme, gymnastique, équitation et pentathlon moderne, alors qu il y en avait qu une seule sur la période sur 30 fédérations olympiques. En 2013, une femme, lsabelle Spennato-Lamour, a été élue à la présidence d'une Fédération Olympique, la Fédération Française d'escrime, alors qu'il n'y en avait aucune entre 2009 et Il s avère qu une seule des 30 fédérations françaises olympiques est présidée par une femme. Sur les 141 membres du Comité International Olympique (CIO), il n y a que 16 % de femme et sur les 19 membres de la composition du Comité d Organisation des Jeux Olympique (COJO), de Londres 2012, une seule femme, la princesse Anne d Angleterre. La sous-représentation des femmes est aussi visible dans l'encadrement : les équipes de France féminine de handball, de football, de basket-ball, de volley-ball ou de rugby sont 59 Ministère des Sports, Projet de loi pour l'égalité entre les femmes et les hommes, 2013, consulté le 25 juillet 2014), disponible à 60 Annexe 4 61 Sénat, Egalité des femmes et des hommes dans le sport : comme dans le marathon, ce sont les derniers mètres les plus difficiles, 2013, (consulté le 10 juillet 2014), disponible à 32

33 entraînées par des hommes, les femmes ne représentent que 8% des entraîneurs nationaux. Les arbitres, elles, ne sont que 14%.Cependant, le nombre d arbitres ne semble pas dépendre du nombre de licenciées dans la Fédération. Ainsi, les femmes ne représentent que 4% des licenciées de football mais sont 23% d arbitres de haut niveau alors qu en équitation, il y a plus de 80% de licenciées pour 30% d arbitres féminins. Les Fédérations en retard sont l escrime et le rugby avec 11% d arbitres féminins, le handball 13%, le judo 16%, le tennis 12% et les Fédérations de volley-ball, de tir à l arc, de taekwondo, de surf, de pétanque, de savate boxe française et de rugby à XII qui n en comptent aucune en Pourtant, il est essentiel que des femmes occupent des postes de direction car elles auraient le pouvoir d influer sur le recrutement des officiels et des entraîneurs, ainsi que sur la situation des athlètes féminins. Comme le soulignait la délégation des droits des femmes et des hommes dans le sport, «un rééquilibrage de la place de la femme dans l encadrement sportif parait indispensable, dans ses fonctions administratives comme dans ses fonctions techniques, pour les besoins et les attentes des femmes soient mieux pris en compte dans la définition des politiques sportives, dans l entraînement des sportives de haut niveau, ainsi que dans la pratique du plus grand nombre». Il est à rappeler qu un décret du 7 janvier 2004 établissait que la représentation des femmes dans les instances dirigeantes d une fédération soit garantie par l attribution d un nombre de sièges proportionnels au nombre de licenciés. Cette règle n est pas efficace en raison de l existence de fédérations très masculinisées ou très féminisées. C est pourquoi les quotas sont de plus en plus demandés pour la féminisation des instances dirigeantes sportives. Des efforts sont observés, des Fédérations sportives et des candidates prêtes à franchir le pas des responsabilités d'encadrement technique : la représentation des femmes au sein des bureaux des Fédérations sportives a augmenté de 9,8% entre 2009 et A l issue des élections des instances dirigeantes des Fédérations sportives pour l olympiade , les femmes représentent 12,5% des présidents, 22,9% des secrétaires généraux et 13,5% des trésoriers. Sur ces trois fonctions, la représentation des femmes est en progression par rapport à la précédente olympiade. Malgré cette hausse, des progrès restent à faire. Si les pouvoirs publics peuvent exercer une influence sur la féminisation des instances fédérales, celle des clubs et des sociétés sportives relève avant tout d'une volonté propre et d'une prise de conscience du sport professionnel français. C est pour cette raison que des actions de formation, des rassemblements sous forme de séminaires des dirigeants/tes de clubs de ligue 1 et 2 sont en cours de réalisation, ainsi que des visites aux clubs. En outre, la délégation aux droits des femmes préconise la création d un «réseau officiel de femmes dirigeantes et la mise en place d un système de parrainage des nouvelles dirigeantes sportives». En comparaison à d autres pays européens, la France accuse un retard dans la féminisation des instances sportives. Ainsi, en Grande-Bretagne, une femme exerce les fonctions de viceprésidente exécutive du club de Premier League de West Ham depuis 2010, après avoir été 33

34 directrice générale du club de deuxième division de Birmingham City de 1993 à En Italie, deux clubs de Série A ont été présidés ces dernières années par des femmes, l'as Roma de 2008 à 2011 et le Bologna FC de 2008 à En Espagne, Teresa Rivero a exercé les fonctions de présidente du club de Primera Divisiòn du Rayo Vallecano de 1993 à En France, un seul club de Ligue 1, Ligue 2 et National du football français est dirigé par une femme : Corinne Diacre 62 est entraîneur de Clermont-Ferrand, club de Ligue 2, après le départ d une autre femme, Helena Costa. C est pour remédier à cette situation qu en 1981, sous l impulsion de l'ancien président Juan Antonio Samaranch, désirant que des femmes soient cooptées membres du Comité International Olympique (CIO), l'organisation a favorisé la présence des femmes à des postes de direction dans le sport. Actuellement, sur les 113 membres actifs que compte le CIO, 15 sont des femmes. Le groupe de travail femme et sport a été créé en décembre 1995 dans le but d aider et de conseiller la commission exécutive du CIO quant à la politique à mettre en place dans ce domaine. Le groupe de travail est depuis 2004 la commission femme et sport du CIO. En 1996, la Charte olympique mettait en avant l égalité des chances des hommes et des femmes et le CIO commençait à encourager les Comité Nationaux Olympique, les Fédérations Internationales et les entités sportives appartenant au mouvement olympique à fixer l'objectif de 20 % de femmes à des postes au sein de toutes leurs structures décisionnelles avant Le nombre de femmes présidentes, vice-présidentes et secrétaires générales à travers le monde n'a jamais été aussi élevé que sur la période Cependant, en France, les femmes ne sont encore que 5% à présider un Comité Régional Olympique ou un Comité Départemental Olympique. L'Afrique reste le premier continent en terme de nombre de femmes présidentes, quatre au total. L'Europe devance jusqu'ici les deux continents américains et le continent africain dans la part de secrétaires générales. Dans le monde, quatre Fédérations Internationales, deux Fédérations Olympiques et deux organisations reconnues, sont dirigées par des femmes. SAR la princesse Haya Bint Al Hussein, membre du CIO depuis 2007, est présidente de la Fédération Équestre Internationale (FEI). Elle a succédé à une autre femme, Madame Doña Pilar de Borbón, maintenant membre honoraire du CIO. Marisol Casado est la présidente de l'union Internationale de Triathlon, sport olympique, tandis que Madame Molly Rhone est la présidente de la Fédération Internationale des Associations de Netball, sport dominé par les femmes et populaire dans les pays du Commonwealth, et Madame Jessie Phua est la présidente de la Fédération Internationale de Bowling. «Nous voulons que tous les sports se donnent les moyens d attirer autant de filles que de garçons, et pour ce faire, une représentation équilibrée dans les instances de gouvernance est un levier important» explique Najat Vallaud-Belkacem qui annonce comme objectif de temps 62 Annexe 6 34

35 au respect de la parité hommes/femmes au niveau de leurs comités directeurs, les Jeux olympiques Dans le cadre des conventions d objectifs qui les lient à l État, toutes les fédérations sportives doivent désormais se doter d un plan de féminisation concernant la pratique sportive, l encadrement, la formation et l arbitrage. C est le cas de la Fédération Française de Parachute qui a élaboré, validé et déposé son plan en janvier Pour montrer un exemple à suivre, une opération d envergure, «Mesdames : franchissez la barrière!» a été mise en place par la Fédération Française de Football invitant toutes les femmes proches des clubs de football à ne pas hésiter à jouer un rôle important dans la vie de ces associations. Les femmes sont également invitées et sollicitées à se former à l arbitrage et aux diplômes techniques. Quelques résultats sont déjà disponibles et sont plutôt encourageants. Ainsi, le nombre de joueuses a augmenté de 10 % en deux saisons, portant l effectif des pratiquantes à licenciées. L objectif fixé par Noël Le Graët est de d ici la fin Au niveau des dirigeantes dans les clubs, le chiffre est monté à (trésorières, membres de comité directeur, accompagnatrices d équipes, etc.), il est dénombré environ cadres techniques et 700 femmes arbitres. L opération de la Fédération est un succès que d autres devraient suivre. Depuis 2011, au niveau de la gouvernance de la Fédération Française de Football et de la Ligue du Football Amateur (LFA), le football permet désormais des scrutins de listes pour des comités directeurs resserrés et ceux en place actuellement ont tous intégré une femme, il est vrai, par obligation légale. Dans le métier de journalistes sportifs, la parité hommes/femmes n est pas de mise. Il faut attendre les années pour avoir apparaître une féminisation du journalisme sportif. A cette époque, plusieurs femmes intègrent le service des sports de grands medias, tels l Equipe ou le Monde et acquièrent une certaine crédibilité grâce à la reconnaissance de leur travail par le journalistique. Par exemple, Liliane Trévisan remporte le prix du meilleur article sportif en 1985, Isabelle Langé obtient le micro d or radio pour RTL en En 15ans, le nombre de femmes dans le domaine passe de 2% à 10%. C est une avancée alors que l ensemble de la profession compte un tiers de femmes. Le journal l Equipe compte 15% de femmes journalistes sportifs mais aucun n est rédactrice en chef. D après le rapport du CSA de 2011, les femmes constitueraient 13% des intervenantes dans les émissions sportives contre 9% en Ce pourcentage reste faible en comparaison du reste des programmes où les femmes représentent 35% mais des avancées sont perceptibles puisque le grand public connaît Estelle Denis, présentatrice de l émission «100% foot» sur la chaîne M6 ou Nathalie Ianetta sur Canal Football Club, sur Canal +. Les femmes sont présentes dans la plupart des émissions sportives mais il n y a que peu de commentatrices lors de la retransmission des rencontres ou de consultantes invitées dans les émissions. 35

36 Marie Boselli-Berenguer, directrice de l'école de journalisme de Nice, expliquait : «Les étudiantes s'intéressent à l'information en général mais peu d'entre elles veulent s'investir dans une rubrique sportive, car c'est un univers très masculin où il est difficile de s'imposer». La performance sportive est certes importante dans le sport masculin et féminin mais chez les hommes, l apparence physique est un atout et chez les femmes, la beauté est un impératif. Ce traitement informationnel n est pas étonnant au vu du peu de journalistes sportives féminines, 5 % de l'information sportive en moyenne est assurée par elles contre 2% il y a dix ans. Lorsqu un journaliste sportif écrit sur le sport féminin, il construit une réalité qui lui est propre en transmettant ses valeurs, son écriture est influencée par sa représentation ou par celle du contexte qui l entoure. Les hommes ont encore de multiples préjugés et une vision de la femme encore trop primitive en ayant encore du mal à regarder les femmes pour ce qu'elles sont capables d accomplir, ce qui s en ressent à travers leurs articles. Les pouvoirs sportifs commencent à donner une place aux femmes. Par exemple, Ingrid Delterne a été élue récemment directrice générale de l'union européenne de radio télédiffusion (UER) dont le rôle est de négocier les droits sportifs avec les télévisions ou Carol Isherwood qui est la première et seule femme à être membre active à l'international Rugby Board (IRB). En résumé comme l exprime Jane Renoux, journaliste : «Oui, les médias, de par leurs responsabilités, façonnent les mentalités, construisent un modèle de société. Force est de constater que l image et les récits qu ils font de la femme sportive participent d une culture sexiste, discriminatoire. Il y d autres facettes de l histoire, reste à ouvrir les yeux pour les voir, les discerner pour s enrichir et faire évoluer les mentalités 63». Ainsi, les pouvoirs publics mettent en place différentes actions afin de faire évoluer les mentalités et de donner au sport féminin la place qu il mérite. Il est possible d affirmer qu il s agit d une action de longue durée avec des objectifs à moyen terme, qui vont s inscrire sur les années à venir. Le sport féminin s est développé ces dernières années même si des inégalités avec le sport masculin persistent. En parallèle de toutes les mesures qui sont prises, de multiples évènements valorisant le sport féminin sont créés pour que le grand public prenne conscience des valeurs et des messages que véhicule le sport féminin. 63 DAVISSE Annick, LORENZI Léo et RENOUX Jane, Olympie: la course des femmes, Le Havre, La Courtille,

37 C. DES EVENEMENTS DEDIES AU SPORT FEMININ De nombreuses actions sont mises en place pour aider au développement du sport féminin et à un plus grand engouement du public. Tout d abord, différents évènements dédiés au sport féminin voient le jour. En 2013 à Bourges, a été organisé les premiers Etats Généraux du Sport féminin en équipe avec pour l un des mots d ordre : «halte au mépris du sport féminin dans les médias». Ils ont rassemblé différents acteurs concernés par la thématique, à savoir provenant des pouvoirs publics, des collectivités territoriales, des experts, des responsables de Fédérations sportives, des sportifs et sportives de haut niveau, des entreprises et des journalistes. L actuelle Ministre des Sports, Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des Femmes a ouvert l évènement. La même année, l association «Sporsora» a également créé l évènement en ouvrant les débats sur le sport féminin au stand BNP Paribas lors de Roland Garros avec la thématique suivante : «Sport féminin : vers la mise en place d un cercle vertueux?». L équipe féminine de bas et-ball, associée à des médaillées olympiques, chroniqueuses sportives, directeurs techniques et présidents de Fédération, cosigne une tribune dans le Journal Du Dimanche, en faveur de la parité dans le sport et dénonce la faible couverture médiatique au regard des excellents résultats des sportives, depuis la dernière olympiade notamment : «44% de nos médailles ont été gagnées par des femmes alors même qu elles ne représentent que 35% des licenciés dans les fédérations olympiques. [...] Pourtant, le sport féminin reste quasiment invisible, comme s il était une sous-catégorie honteuse. 85 % de la couverture médiatique des compétitions concerne les hommes.» En 2000, ont été créés les Trophées «Femme et sport» du CIO afin d affirmer une certaine reconnaissance du sport féminin et de promouvoir l égalité des sexes dans le sport sur chaque continent. Les personnes qui y reçoivent un prix bénéficient d une grande visibilité et de retombées surtout nationales. Chaque année, un trophée par continent et un trophée au niveau mondial sont remis à une femme ou un homme (ancien athlète, entraîneur, administrateur ou journaliste), ou à une institution/organisation, pour «sa contribution au développement, à la promotion et au renforcement de la participation des femmes et des jeunes filles aux activités physiques et sportives 64». Parmi les lauréates figurent : Gianna Angelopoulos-Daskalaki, la présidente du Comité d'organisation des Jeux Olympiques d'athènes (ATHOC), le premier ministre de la Jamaïque, Portia Simpson-Miller, la première dame de la République d'angola, Ana Paula Dos Santos, l'ancienne championne de tennis Gabriela Sabatini, l'ancienne athlète Charmaine Crooks, 64 CIO, Femme et Sport, 2014, (consulté le 30 juillet 2014), disponible à 37

38 l'une des deux seules femmes présidentes d'associations nationales de football, Lydia Nsekera et la palestinienne Naila Shatara-Kharroub. En symbole, la cérémonie de remise des récompenses est organisée le 8 mars, Journée internationale de la femme. Le Comité National Olympique et Sportif Français met en place beaucoup de concours nationaux et régionaux, «Femmes et sport», qui donnent lieu à des prix afin de promouvoir l image, la place et le rôle des femmes dans les pratiques physiques et sportives et leur accès aux responsabilités. Cela se traduit par des concours nationaux et régionaux : - «Sport au féminin» qui récompense la meilleure stratégie ou action menée par une association sportive (ligue ou comité régional, comité départemental, club) en matière de féminisation des postes à responsabilités (fonctions électives ou d'encadrement à titre professionnel ou bénévole) et/ou de développement de la pratique physique et sportive féminine. - «Sport et communication»» qui récompense la meilleure stratégie ou action en matière de communication sur le sport féminin et peu développé. - «Sport, filles et cités» qui récompense la meilleure stratégie ou action en matière de développement de la pratique physique et sportive féminine ou mixte (hommes/femmes), dans les quartiers urbains sensibles. - «Sport : le coup de cœur» qui récompense une personne pour son parcours et son investissement exemplaires, au plan territorial, en qualité de bénévole sur cette thématique, quelle que soit la nature de son engagement, dirigeant(e), arbitre, sportif(ve), éducateur(trice). - «Femmes et sport en milieu rural» qui récompense la meilleure stratégie ou action en matière de développement de la pratique - physique et sportive féminine ou mixte (homme/femme), en milieu rural. Le 1 er février dernier, à l initiative de Madame Christine Kelly, membre du CSA, a eu lieu les «24h du sport féminin 65», journée entièrement consacrée au sport féminin. Une cinquantaine de médias télévisés français, de France Télévisions à Eurosport en passant par bein Sports ou Canal+, et des radios, s engageaient librement à diffuser sur leur chaîne ou antennes des émissions consacrées aux sportives amatrices ou de haut niveau, des événements sportifs féminins, des rencontres féminines. Toutes les chaînes arboraient le même logo et le même slogan «Donner des elles au sport» 66 afin que le grand public puisse goûter à l émotion des rencontres féminines. Une «nuit du sport féminin» a également été créé en 2010 par la Ligue Internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA) qui réunit des sportives de haut niveau et des hautes personnalités du monde sportif pour échanger sur le sport féminin, valoriser le parcours de 65 CSA, 24 heures de sport féminin : le Conseil mobilise médias et acteurs du sport, 2013, (consulté le 30 juillet 2014), disponible à Conseil-mobilise-medias-et-acteurs-du-sport 66 Annexe 7 38

39 certaines sportives, débattre de problématiques liées au sport féminin avec des experts sur le sujet. Peu avant cet évènement, le 18 mars 2014, les présidents des 69 fédérations sportives qui avaient déposés un plan de féminisation se sont réunis afin de partager les bonnes pratiques relatives au plan de féminisation et mutualiser et créer des synergies entre les différentes Fédérations. Il a été mis en exergue le rôle des Fédérations dans les actions de communication, de formation ou d animation de réseau. Un réseau européen «femme et sport» a été créé en 2007 et est le seul think tank européen 67 consacré à l étude de l impact sociétal du sport. Il est soutenu par l Union Européenne et l UEFA. L organisation promeut une implication plus forte de la sphère médiatique dans le sport féminin pour encourager la pratique sportive chez les femmes et les jeunes filles. En plus de ces quelques évènements, les clubs féminins repensent leur façon de communiquer en essayant d intégrer plus de rencontres spectacles et en innovant sur leur relation auprès du grand public. La Ligue Féminine de basket-ball (LFB) a mis en place depuis 2005, un week-end qui inaugure l ouverture du Championnat de bas et-ball à Coubertin, l Open de la LFB. Lors de ces deux jours, la visibilité du basket-ball féminin est mise en avant et c est un véritable succès puisque spectateurs sont présents et les demandes d accréditation se multiplient pour la Conférence de presse. De plus en plus de rencontres féminines sont accolées à des rencontres masculines pour profiter de la visibilité de ces dernières. La Ligue Féminine de Handball a réuni depuis deux ans, les finales de la Coupe de France masculine et féminine (départemental, régional, national) sur une journée qui se déroule au palais omnisport Paris Bercy. Les phases finales de la Coupe de France féminine et masculine de volley-ball prennent place lors d un wee -end au stade Pierre Coubertin. Cette année, une course de cyclisme féminin s est déroulée quelques heures avant l arrivée des coureurs du Tour de France sur le tracé du circuit final profitant alors des antennes de France Télévisions et d'eurosport International pour être diffusée. Des compétitions 100% féminines s organisent également, soumises à de fortes critiques. En février 2011, le premier meeting d athlétisme francais100% féminin a été créé avec pour marraine Myriam Soumaré, championne d Europe du 200 mètres. Des stars internationales participent à cet évènement qui distribue euros de primes aux athlètes des différentes disciplines : 60 mètres, 200 mètres, mètres, mètres, saut à la perche, 60 mètres haies et triple saut. Lors du dernier meeting, il était dénombré spectateurs. Cependant, 67 Think tank : une structure de droit privé, indépendante de l'état ou de toute autre puissance, en principe à but non lucratif, regroupant des experts et produisant des études et des propositions souvent dans le domaine des politiques publiques et de l'économie 39

40 un article du «Monde» avait été très véhément sur cette compétition expliquant que l évènement avait été créé pour se démarquer des compétitions masculines pour une meilleure visibilité mais qu il représentait un retour en arrière pour le sport féminin qui veut s intégrer complètement aux compétitions masculines. Les clubs et ligues tentent également d utiliser d autres moyens de communication pour la promotion de leur sport. Ainsi, la LFB a mis en place la LFB TV il y a deux ans, accessible gratuitement par Internet et qui retransmet 14 rencontres de basket-ball féminin, soit un match à domicile par club. Les retransmissions des rencontres sont suivies par environ internautes. En parallèle, la LFB a créé un site Internet bien fourni avec une revue des clubs, les résultats des différentes équipes, des photos des joueuses ou des rencontres, le calendrier des matchs, la présentation des joueuses. Il obtient de bons résultats puisqu il recense environ pages vues par mois marquant une hausse de 30% entre janvier 2010 et janvier La LFB a également une page Facebook avec fans. Au vu du succès du site de la LFB, la Ligne Féminine de Handball (LFH) a réalisé son propre site Internet qui comprend toute l actualité des équipe, des vidéos de rencontres et la retransmission en direct des matches. La page Facebook de la LFH compte fans et 600 abonnés Twitter. Cette communication à travers les réseaux sociaux s observe chez les championnes qui ont toutes bien souvent un site Internet relayant leur carrière et leurs actualités, une page Facebook sur laquelle sont postées quotidiennement des photos et des commentaires relatant leurs joies et leurs déception, leur vie de tous les jours, et un compte Twitter. Serena Williams a actuellement environ fans et Maria Sharapova 6,5 millions ce qui fait la joie des sponsors leur offrant une plus grande visibilité, notamment lorsque ces athlète arrivent à faire le buzz. De nombreux blogs sportifs féminins fleurissent, décryptant le sport sous l angle féminin. Ainsi, le blog «entrées en lice 68» qui met régulièrement en ligne des débats, informe sur l actualité et publie des articles sur des sujets sportifs féminins. Des sites d information dédiés au sport féminin voient également le jour avec des informations sur les résultats des équipes, tel le site «sportiva-info 69» qui publie l agenda et les résultats des rencontres sportives féminines, des vidéos permettant une visibilité du sport professionnel et amateur. En kiosque, le sport féminin est traité par des suppléments dédiés à une discipline particulière ou des dossiers sur des thèmes précis mais aucun magasine sportif ne lui est dédié. Les magazines féminins font plus des sujets sur la minceur et le sport pour perdre les kilogrammes superflus. Le magazine «Wis Mag» centré sur le football féminin n a sorti que deux numéros, ainsi que «l équipe féminine», partenariat entre l Equipe et Elle, en 2005 au vu du peu de lecteurs. Le seul magazine sportif féminin qui rencontre du succès est «Running

41 pour elles», créé en 2010, qui rapportent des témoignages d adeptes du footing, des conseils pratiques, des reportages de courses et des portraits d athlètes et d amateurs. Il est centré plus sur les aventures humaines, ce qui plait à personnes une semaine sur deux. Il est observé une véritable organisation et prise de conscience autour des inégalités hommesfemmes dans le sport. Cependant, ces actions ne doivent pas rester lettre morte afin que l égalité sportive soit de mise d ici quelques années. C est pourquoi, la Fédération Française de Football a mis en place une politique volontariste sur l intégration des femmes au sein de sa Fédération, faite pour durer et avec une véritable intention de hausser la pratique du football féminin en France. 41

42 Partie 2 : Focus sur les actions de la Fédération Française de Football (FFF) «Pour ce qui est de l avenir, il ne s agit pas de le prévoir mais de le rendre possible». Antoine de Saint-Exupéry L intérêt pour le sport féminin et les promesses exprimées pour son essor ont besoin de locomotives. La fédération Française de Football (FFF) en fait partie. Pour preuve La FFF accueillait le 18 mars 2014 le séminaire "Partageons nos "Elles" pour le Sport", organisé sur l'initiative du Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l'education Populaire et de la Vie Associative, en partenariat avec l'association FEMIX' Sport afin de présenter les bonnes pratiques en matière de féminisation et de partager entre fédérations. Depuis 2011, la FFF est reconnue comme un exemple de développement dans les stratégies et les actions liées au domaine du sport et de la féminisation. Cette section a pour but de les présenter et de fournir des recommandations afin que celle-ci soient reproduisent par d autre organismes sportifs. Au lendemain d une coupe du Monde Brésilienne réussie par l équipe de France de Football tant sur le point sportif, que sur le point populaire, et à l aube de l organisation de l Euro 2016 organisé en France, la Fédération Française de Football nourrit de grandes ambitions pour le sport numéro 1 Français avec plus de 2 millions d adhérents. Afin de donner une nouvelle dimension au Football Français, la Fédération Française de Football a développée le projet «Horizon bleu 2016», qui a pour but de représenter le futur du football Français en lui donnant un nouveau visage. Cela a pour but de redéfinir des objectifs en accord avec le monde d aujourd hui et de demain. La FFF a identifié 4 enjeux prioritaires : - La satisfaction des licenciés - L accompagnement des talents vers le haut niveau - L efficacité du football français - La pérennité de ses moyens économique Pour répondre à ces enjeux, l ensemble du monde du Football a été mobilisé avec comme principal objectif d améliorer l accueil des licenciés et de les fidéliser. Cependant, le constat 42

43 est clair, plus 90% des licenciés de la FFF sont des hommes. Dans la grande majorité âgé de plus de 19 ans ou moins de 8 ans. Conscient de l importance de l essor du Football Féminin, Noël LeGraet, Président de la FFF depuis 2011, a mis en place un plan fédéral de féminisation. Le plan d action se présente en 7 points clés : - Restaurer la crédibilité et la confiance - Consolider l unité et la solidarité du football - Soutenir l Equipe de France - Répondre aux attentes prioritaires du football amateur et du football professionnel - Donner un élan décisif à la féminisation du football - Relancer une grande politique technique nationale - Rationaliser les moyens d action fédéraux Différents facteurs peuvent expliquer les mesures prises dans le but d accroître le développement de féminisation dans le sport et plus particulièrement dans le cadre de la FFF. Tout d abord, la FFF a pour objectif de saisir les opportunités offertes par l évolution de notre société, qui peut se complimenter de constater une augmentation croissante de femmes dans le monde économique, politique et journalistique. Mais aussi sur le développement des valeurs féminines et la reconnaissance croissante des femmes comme étant d excellentes porteuses de valeurs. Outre les changements sociétales, le contexte sportif en général est aussi favorable a cette évolution. Par exemple, en 2012, plus de 30% des athlètes internationaux sont des femmes et 48% des femmes françaises pratiquent une activité sportive (contre 9% en 1968). De plus, le contexte Footballistique en lui même est favorable à l évolution et au déploiement du plan de développement fédéral du football féminin. Ceci est particulièrement vrai depuis le début de mandat du Président Noël LeGraet (2011). En effet, la mauvaise image dégagée par l équipe de France lors de la coupe du monde de football 2010 en Afrique du Sud et la grève réalisée par les joueurs français ont détérioré l image du footballeur par ses fans qui se sont plus facilement reporté sur le football féminin, porteur de valeurs nouvelles et saines. La question est de savoir si les promesses réalisées pour le déploiement de ce plan fédéral de la FFF dépendent d une pure démagogie contextuelle ou de la concrétisation d une réelle mise en place de politique menant à une émergence irréversible du sport collectif féminin au devant de la scène? Nous allons nous apercevoir à travers ces travaux de recherches que la FFF effectue à travers ce plan fédéral de féminisation un incontestable travail de fond réfléchi par une stratégie 43

44 globale et cohérente. Mais pour mieux comprendre les progrès réalisés et les potentielles évolutions, il est important de réaliser un bref état des lieux du Football féminin Français. Nous allons commencer par l analyse SWOT réalisé par la FFF en 2011 sur le Football féminin. Le tableau ci-dessous représente les points principaux identifiés. FORCES Politique de formation impulsée par la DTN en 1998 avec l ouverture du pôle France. Maillage territorial avec 21 cadres techniques en charge du Football féminin. La nomination en 2009 d un chef de projet LFA pour le Football féminin. Plan de développement de 2009 impulsé par la DTN. 2 titres de championnes d Europe U19F. Un club champion d Europe. OPPORTUNITES Arrivée d une nouvelle équipe avec un programme. Une volonté politique affichée par son Président. Le changement de gouvernance. Engouement médiatique pour les bleues à la Coupe du Monde. Les politiques Ministérielles en faveur de la Femme. FAIBLESSES Ancrage culturel au niveau des mentalités avec des clichés et préjugés. Le développement du Football féminin n est pas une mission MENACES L augmentation du retard affiché par rapport au nombre de licenciées en décalage avec nos titres (Elite trop en avance par rapport à la base). Le rendez vous manqué par rapport à l essor mondial du Football féminin et de la montée des valeurs féminines. (Schéma 1 : Analyse SWOT du Football Féminin) 70 Cette analyse SWOT est une parfaite synthèse de la situation actuelle du Football féminin. C est ce constat qui guide les actions et opérations misent en place depuis 3 ans et qui ont commencé à donner des résultats en terme de chiffres avec notamment une augmentation de 18,9% des licences féminines en 3 ans. 70 Extrait du plan fédéral de féminisation de la FFF (2011) 44

45 (Schémas 2 : Evolution globale des licences féminines) 71 Cet aperçu permet de visualiser la progression des chiffres en terme de licencié et d apprécier l efficacité du programme mis en place. De plus, il est à noter que la FFF s est fixée des objectifs très précis et donc quantifiable pour Voici les objectifs déterminés par la direction de la FFF pour 2016 qui correspond également à la fin du mandat de Noël LeGraet : - Dirigeantes : Arbitres : Déléguées : Educatrices : Elues dans les instances : Joueuses : Ecoles féminines de football labellisées : Source : Ligue du football amateur (2014) 45

46 Auquel il faut y ajouter les objectifs suivants: - Gagner un titre européen ou mondial avec l équipe de France féminine A ; - Continuer de gagner des titres mondiaux ou européens avec les sélections jeunes féminines ; - Ouvrir encore 3 pôles élite régionaux pour arriver a 8 pôles régionaux élite en France. Le plan fédéral de Féminisation est à la fois un projet sportif, et un projet qui touche à la vie associative et, par-là, à la pérennité et à l avenir du sport amateur. Ce plan ambitieux affiche la volonté et la détermination de la FFF depuis deux saisons maintenant d atteindre les objectifs suivants : - Valoriser la place des femmes dans le Football - Devenir une nation de référence en terme de licenciées - Jouer les premiers rôles au niveau européen et mondial - Innover en matière de formation Il continue d être accompagné dans la globalité de sa mise en œuvre d une stratégie Marketing et de communication. Pour les saisons et , la 3F a concentré tous ses efforts sur les axes 1 et 2 et a bien avancé sur l axe 3. 46

47 AXE 1 VALORISER LES PLACES DES FEMMES DANS LE FOOTBALL AXE 2 DEVENIR UNE NATION DE REFERENCE EN NOMBRE DE LICENCIEES PLAN FEDERAL DE FEMINISATIO N DE LA FFF AXE 3 JOUER LES PREMIERS ROLES AU NIVEAU EUROPEEN PUIS MONDIAL AXE 4 INNOVER EN MATIERE DE FORMATION STRATEGIE COMMUNICATION STRATEGIE MARKETING (Schémas 3 : Organisation du plan fédéral de féminisation de la FFF) Extrait du plan fédéral de féminisation de la FFF (2011) 47

48 I. LA PRESENCE DES FEMMES DANS LE FOOTBALL A. VALORISER LA PLACE DES FEMMES DANS LE FOOTBALL La France est un pays de culture latine. La place de la femme dans notre société découle alors de préjugés à propos des femmes qui ont entrainé une discrimination de cellesci, particulièrement dans les médias comme l art et la publicité, également dans le milieu du sport, du travail ou même dans leur vie de tous les jours. Cependant, depuis quelques années le nouveau visage de la France sourie à la femme, et l encourage à continuer son ascension vers une égalité totale avec l homme. La fédération a donc l ambition d impulser une évolution de la place des femmes dans le football sur tout le territoire Français. Néanmoins, la FFF s est aperçus de part ses erreurs passées de l importance de la déclinaison régionale d un plan d une telle ampleur. Elle a donc intégré ses actions en conséquent. L objectif a donc été dans un premier temps d organiser et d inciter la féminisation dans les ligues régionale : - Création de 17 commissions régionales de féminisation ; - Une brochure mode d emploi; - Visite des ligues pour accompagner la mise en œuvre territoriale. Puis dans un deuxième temps d inviter les femmes à s engager : - Opération Nationale «Mesdames, franchissez la barrière!», qui est une opération d envergure nationale et dont nous allons effectuer un focus par la suite. - Evènement national pour réunir les anciennes internationales. - Plan national de recrutement de femmes arbitres. - Plan national de recrutement de femmes éducatrices. - Création réseau femmes avec tutorat. En effet selon Sylvie maillot, responsable régionale des féminines de la ligue Languedoc Roussillon et membre très active de la commission fédérale de la féminisation du Football que nous avons rencontré pour cette étude, ces actions ont pour but «de proposer aux femmes de s engager dans un sport qui peut s adapter à leurs envies. Avec tout d abord un rôle d identification des personnes et des besoins.» Selon elle il faut «réaliser un focus sur le rôle éducatif des femmes, car elle peuvent amener une véritable plus value comme la lutte contre 48

49 la violence et l épanouissement personnel. Il faut convaincre les femmes de s engager et ne plus attendre». 73 L opération «Mesdames, franchissez la barrières» apparaît comme une action fondamentale dans cette valorisation. Cette opération permet d élargir le réseau des femmes impliquées dans le football, d accompagner les femmes dans la prise de fonctions, de féminiser les instances des clubs, de féminiser l encadrement féminin au sein des clubs. En résumé elle s inscrit dans une démarche de création de réseau. Selon Sylvie Maillot cette opération permet de «Sortir du stéréotype et du cliché des femmes, mais aussi et surtout de les rapprocher des clubs». Bilan de l opération de l année 2013: 2630 femmes identifiées dans les clubs. Soit en moyenne 56 par district femmes invitées à la réunion d information du district. Soit en moyenne 83 par district femmes présentes à la réunion d information. Soit 27% des femmes initialement contactées. 783 fiches contacts récupérées. Soit 74,6% des femmes présentes à la réunion qui ont renseigné la fiche contact. 139 formations ont été demandées. 50 ont été effectuées, soit 36%. 73 Entretien du 8 juillet 2014 réalisé au sein des locaux de la Ligue du Languedoc Roussillon 49

50 L objectif de cette action est fondamental et multiple : «féminiser les instances et l encadrement au sein des clubs, élargir le réseau de femmes impliquées dans le football tout en les accompagnant dans leur prise de fonctions, partager les bonnes pratiques et dénoncer les situations discriminantes. Une volonté ambitieuse, qui nécessite au préalable d identifier précisément les personnes intéressées». 74 Pour cela la fédération a décidé d aller à la rencontre des femmes, qu elles soient accompagnatrices, supportrices ou autres. Ainsi pour ces actions d envergure, l un des facteurs clés de succès reste la communication autour de l opération. Un plan de communication a ainsi été décidé par la FFF. Ce plan commence à porter ces fruits mais il pourrait être plus efficace à l avenir. B. DEVENIR UNE NATION DE REFERENCE EN TERME DE LICENCIEES Nous avons souhaité débuter cette section par une comparaison européenne afin de mieux appréhender le positionnement de la France. Nous avons alors réalisé un comparatif avec les grandes nations du Football Féminin européen en terme de licenciés. (Tableau 1 : Comparaison européenne du nombre de licencié(e)s) Source : site fff.fr 75 Recherches basées sur des données de

51 (Schémas 4 Comparaison européenne du nombre de clubs et équipes). 76 ATTENTION : Certaines fédérations nationales n'enregistrent pas toutes les équipes d'une manière formelle Ces équipes sont inégalement répartis entre les fédérations, avec l'allemagne et la Norvège qui représentent ensemble 52 % de toutes les équipes seniors inscrites. La situation est très similaire pour les équipes de jeunes, avec l'allemagne et l'angleterre qui représente 50 % de toutes les équipes. Il est important de noter que ce ne sont pas tous des clubs purement féminins : certains sont des clubs mixtes avec les acteurs à la fois masculins et féminins. Ces données sont à relativisé car elle ne prennent pas en compte le nombre total de population par pays. La France fait donc partie des nations importantes et grandissantes du football féminin. Mais elle doit encore progressé et évoluer si elle veut être la Nation référence. La France intègre donc le groupe de tête des nations importantes et structurées du football féminin européen. Cependant l écart reste présent avec des nations comme l Allemagne ou la 76 Source des données : UEFA.com 51

52 Suède qui apparaissent comme des références. La fédération a réalisé une auto-évaluation en Le constat démontre que la base de pratiquantes est insuffisante, cette problématique résulte de plusieurs obstacles : - Clichés: Méconnaissance du public - Manque de structures d accueil de proximité - Manque de lien entre l école et le club - Pas de lisibilité d un plan de développement national - Manque de compétition entre 13 et 15 ans - Structuration des ligues et des districts inadaptée Le travail qui doit être réalisé en vu d atteindre l objectif de devenir une nation référence en terme de licenciées est néanmoins conséquent. La FFF est claire sur ce sujet, le développement de plan de féminisation du sport dans sa médiatisation et sa diffusion passe dans un premier temps par son accès, la mise en place de structure, sa cohérence et son organisation. Voici les directions déterminées sur ce sujet par la fédération : - Offrir des structures d accueil de proximité avec «la semaine du football féminin» - Répondre au Manque de lien entre l école et le club avec l opération du «Football des princesses» - Mise en place d un challenge féminin National féminin U13. Nous allons porter notre attention sur les 2 premiers points qui nous apparaissent intéressant pour le développement du Football mais qui pourrait aussi servir d exemple pour d autres fédérations. a. La semaine du football féminin : Cette opération existe depuis 3 années. Ce programme valorise les différentes actions conduites par les instances et les clubs pour développer la pratique chez les filles et l encadrement par des femmes. Cette 3 éme édition de 2014 fut composée de «plusieurs opérations destinées aux licenciées et aux non licenciées, qui joueront entre elles, et recevront à chaque fois des cadeaux. Les ligues et les districts proposent sur des sites pilotes des journées promotionnelles d initiation au football. Les clubs animent de leur côté des journées "portes ouvertes"» Source : fff.fr 52

53 Cette action nationale est déclinée par les ligues et les clubs, et touche plusieurs milliers de participantes. Voici ci-dessous le bilan de l opération 2012 récupéré auprès de la ligue du Football Amateur qui met en relief la capacité de la FFF d attirer des nouvelles licenciées et sa capacité de les accueillir. Cependant nous pouvons aisément penser que le potentiel français est largement supérieur aux résultats actuels. Le développement actuel continuera, à la condition d un travail réfléchie et bien réalisé par les acteurs du Football français. 53

54 (Tableau 3 : Bilan régionale de l opération «la semaine du football féminin» 2012) 78 Cette opération permet notamment de réaliser une prise de parole nationale, grâce à une retombée presse importante et le montage de dossier et communiquée de presse par la fédération. Mais aussi et surtout une valorisation des opérations promotionnelles des ligues et districts, ainsi que l organisation des journées portes ouvertes dans les clubs. 78 Source : Ligue du Football Amateur (2014) 54

55 b. Le Football des princesses (Opération de Football dans les écoles, collèges et lycées) : Le 21 septembre 2011, l Education Nationale, la FFF, l USEP et l UNSS ont apporté un avenant à la convention afin de renforcer la pratique du football féminin à l école, et montrer que le football conjugué au féminin est aussi un véritable vecteur éducatif pour l école. Cet évènement majeur a rapidement trouvé son premier prolongement avec l opération «Football des Princesses», réalisée aussi avec le concours de l Union Sportive de l Enseignement du Premier Degré (USEP). Depuis 2012, l opération a été élargie aux collèges, puis aux lycées (2013) en partenariat avec l Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS). Cette opération, inscrite dans le cadre de la féminisation du football, vise à favoriser la découverte du football ainsi que les valeurs portées par les joueuses de l Equipe de France, auprès des jeunes filles de l enseignement primaire et secondaire. La fédération mise sur l image des ambassadrices de cette opération (Gaétane Thiney, Laura Georges et Camille Abily, toutes trois joueuses de l équipe de France Féminine) afin de communiquer auprès du grand public et des jeunes filles. 55

56 L action consiste à associer dans un même projet, la découverte du football, les valeurs citoyennes portées par l équipe de France féminin. Elle s articule autour de deux axes indissociables : - Un axe sportif; - Un axe culturel. La mise en place du dispositif du «Football des Princesses» mise sur un double aspect : la rigueur du projet et les valeurs ludiques de partage. C'est ce pourquoi aujourd'hui "le football des princesses" est regardé avec respect. L opération est cette année encore une totale réussite puisque nous observons une augmentation des inscrits dans les classes primaires de 24% avec plus de 1350 classes inscrites. Voici un aperçu du bilan de l opération de cette année : Enfants participants à l opération Classes participantes Écoles inscrites Equipes collèges participantes Associations Sportives de Collèges inscrites - 96 Equipes lycées inscrites - 56 Associations Sportives de Lycées inscrits 79 (Schémas 5 : Evolution du nombre de classe de l opération du «Football des princesses») Source des données : FFF 80 Graphique basé sur les résultats nationaux officiels pour les écoles (2014) 56

57 (Schémas 6 : Evolution du nombre d équipes de l opération du «Football des princesses») 81 Le retour presse est aussi conséquent pour la fédération qui a donc une nouvelle fois l occasion de communiquer sur le développement de son football féminin. Enfin le Foot à l école connaîtra un nouveau départ à la rentrée prochaine, ainsi une nouvelle convention a été signée début mai par toutes les parties concernées. Elle s inscrit dans la continuité de l opération "Football des Princesses" avec comme perspective l UEFA Euro Le Ministre de l Éducation nationale et Président de l Union nationale du Sport Scolaire (UNSS), Benoît Hamon, Madame la Ministre des Sports, Najat Vallaud-Belkacem, Messieurs les Présidents de la Fédération Française de Football, Noël Le Graët et de l Union Sportive de l Enseignement du Premier degré (USEP) Jean-Michel Sautreau ont signé une nouvelle convention de partenariat le samedi 3 mai 2014, au Stade de France, en marge de la finale de la Coupe de France. 81 Graphique basé sur les résultats nationaux des collèges (2014) 57

58 Le développement du football féminin passera probablement en grande partie par l investissement des clubs professionnels masculins. Le meilleur exemple en est l Olympique Lyonnais (OL) qui domine depuis 8 ans le football français. «Les clubs professionnels qui ont la volonté de s engager dans le football féminin apportent un savoir-faire, des compétences et des infrastructures. Cependant, compte tenu des réalités économiques, ce modèle de développement ne peut pas être le seul, on doit aussi accompagner les clubs amateurs.» explique Brigitte Henriques, secrétaire générale de la Fédération française de football (FFF) en charge de la féminisation 82 Nous avons donc réalisé à travers le tableau ci-dessous une identification de la structure des clubs de D1 française, afin de comprendre comment se composer notre championnat. (Tableaux 2 : Audit du championnat de France féminin de D1) Source : 83 Recherches basées sur des données de

59 En première division féminine, en plus de l OL féminin, quatre autres équipes sont rattachées à des équipes professionnelles masculines : l AS Saint-Étienne, Montpellier, Guingamp et le Paris Saint Germain. En face de ces clubs, nous pouvons trouver des clubs amateurs et 100% féminin comme Juvisy, Henin, Arras Par le passé une majorité des clubs professionnels ont intégré dans leur structure une équipe féminine amateur existante. Ainsi, le Montpellier Hérault avait absorbé Montpellier le Crès au début des années 2000, et l OL avait réalisé la même démarche avec l équipe du FC Lyon. Depuis peu, Nancy et Lorient ont crée une section féminine, tout comme l Olympique de Marseille, qui a dû entamer son parcours au plus bas échelon régional avec l objectif de monter parmi l élite le plus rapidement possible. Le prestige d équipe comme l Olympique de Marseille (OM) permet de renforcer la médiatisation et l image du football féminin Français, ce qui a terme devrait jouer sur augmentation du nombre de licenciés. Encore faut-il que les clubs aient la volonté politique d accueillir ses jeunes filles La problématique actuelle de la fédération peut être définie comme cela : Faut-il inciter ou obliger les clubs professionnelles a investir sur une section féminine? Cette question pose des problèmes de démarche philosophique au sein de l institution et apparaît comme un obstacle important, non pas seulement pour le football mais pour le sport français dans sa globalité. II. LA PERFORMANCE DES FEMMES DANS LE FOOTBALL A. JOUER LES PREMIERS ROLES AU NIVEAU EUROPEEN ET MONDIAL Dans un premier temps, nous allons vous présenter le palmarès des clubs et des nations au niveau européen et mondial. Nous pouvons nous apercevoir que la France ne bénéfice d aucun titre au niveau international, et que seul l Olympique Lyonnais féminin a réussi à remporter des titres sur la scène européenne. 59

60 (Tableaux 3 : Palmarès de la Champion s League) 84 (Tableaux 4 : Palmarès de la Champion s League) Source : UEFA.com 60

61 (Tableaux 5 : Palmarès des championnats d Europe féminin) 86 La France doit donc combler ce retard si elle veut jouer les premiers rôles au niveau européen et mondial. Afin de mieux appréhender cette situation et les directions stratégiques misent en place par la FFF, nous avons réalisé un audit européen sur les différents pays ou le Football féminin y est implanté et bien développé. (Tableaux 6 : Format des compétition de D2) Source : UEFA.com 86 Source : UEFA.com 61

62 (Tableaux 7 : Format des compétition de D1) 88 Nous avons aussi tenté de comprendre la structure des clubs de nos voisins européens afin d interpréter qu elle serait le meilleur model à mettre en place, ou du moins sur lequel la France pourrait s inspirer. 87 Recherches basées sur des données de Recherches basées sur des données de

63 (Tableaux 8: Structure des clubs féminins en Europe) 89 En conclusion de ces travaux de recherche, voici ce que l on pourrait appréhender grâce à la construction de ces schémas : Les pays nordiques (Suède, Norvège & Danemark) culturellement en avance sur la féminisation de leur pays ne répondent pas à un modèle de sections féminines rattachées à un club professionnel très développé. La Norvège et le Danemark ont une base majoritairement composée de clubs féminin/masculin (amateur) alors que la Suède est majoritairement composé de clubs uniquement féminin. L Angleterre, pays avec des structures Footballistiques plus développées a une base majoritairement composé de sections féminines rattachées à des clubs professionnels bénéficiant ainsi de structures déjà existante. 89 Recherches basées sur des données de

64 L Allemagne et les Pays-Bas ont un model intermédiaire composé de sections féminines rattachées à des clubs professionnels et de clubs 100% féminin. L'ALLEMAGNE qui de part ses résultats est considéré comme le pays le plus performant, affiche la force de son développement à travers cet équilibre. Les clubs sont très accompagnés par la Fédération Allemande. Les PAYS-BAS ne bénéficient pas des mêmes résultats, mais espèrent grâce à ce model hybride, développer la compétitivité de ses clubs. Enfin la France a un model comparable à celui des Pays-Bas, model hybride mais la catégorie "section féminine rattaché à un club professionnel» est très hétérogène. L'Allemagne étant le pays le plus performant au niveau féminin, il semblerait que l'avenir de la structure des clubs féminins de haut niveau se situe dans un équilibre de clubs 100% féminin, associés à des clubs rattachées à des sections féminines de clubs professionnels à condition que ces clubs partagent une véritable volonté politique de développement de leur section féminine. Après avoir brièvement présenter la structuration chez nos voisins européens, nous allons vous présenter le constat réalisé par la fédération en 2011 au point de vue national. Ce constat se base sur une réflexion simple : l insuffisance locale des conditions de pratique de haut niveau avec : - Peu ou pas d aménagement du temps de travail des joueuses - Statut fédéral inadapté au contexte - Compétition de Ligue 1 peu attractive - Peu d implication des clubs professionnels - Des ressources économiques des clubs insuffisantes Afin de répondre à ces problématiques, la fédération a déterminé 5 axes clés de développement : 1. La création de séminaire des clubs de D1 2. La modification du statut de la joueuse fédérale 3. L accompagnement des clubs de D1 4. Le benchmark des championnats féminins européens 5. La valorisation de la D1 par la TV. Nous allons essayer de vous détailler les points suivants, mise à part la modification du statut de la joueuse fédérale qui est toujours en cours de réflexion. 64

65 a. La création de séminaire des clubs de D1 : La fédération a dans cet objectif organisé des séminaires en réunissant les clubs de D1 dans leurs locaux. Ces séminaires permettent de réaliser des tables rondes et d aborder tous les sujets importants pour le développement et l organisation d un club de haut niveau, comme celui réalisé en février 2013 : b. L accompagnement des clubs de D1 féminine Des formations ont été mises en place par la fédération. Des formations qui concernent plusieurs point clés : -«Stratégie de communication en marketing» ; -«Gestion financière et DNCG» ; -«Le projet sportif su club» ; -«responsable Sécurité». Ces formations sont très appréciées et d une grande utilité pour les clubs. Cependant, la mise en pratique doit aussi être accompagnée et suivie. Mais les clubs féminin doivent se structurer et réfléchir à un business modèle cohérent afin d apercevoir un avenir plus serein. C est donc pour cela que la fédération a crée un «manuel club de D1». Cet outil a la volonté d apporter une aide concrète aux clubs féminins. Ce manuel est rempli d informations en relation avec le déroulement, l environnement et le règlement de la compétition. 65

66 En voici le sommaire: La D1 féminine Préparer sa saison Installations sportive La rencontre Promotion et marketing Les medias Contacts utiles Outils c. Benchmark des championnats européen féminins: Nous remarquons que la pratique féminine du football a connu de nombreux freins dans notre pays, contrairement à ce qu elle représente en Allemagne, en Suède ou en Grande- Bretagne. Cependant, ces barrières culturelles semblent levées aujourd hui, en grande partie grâce aux équipes féminines des clubs professionnels. Ces dernières, viviers d une équipe de France ambitieuse, constituent des vitrines sportives, médiatiques et donc à terme économiques, indispensables au développement et à la professionnalisation de la discipline. Cette professionnalisation ne sera possible qu avec l arrivée de partenaires financiers, notamment les partenaires TV, point indispensable de cette professionnalisation que nous allons étudier par la suite. Afin de mieux comprendre l évolution du Football Féminin, la FFF a réalisé un audit sur les autres championnats féminins. Les conclusions sont les suivantes: «Si l on regarde la mise en place de la WSL (Angleterre) et de la BeNe League (Belgique/Pays-Bas), on constate qu il existe une réelle dynamique de développement du football féminin en Europe. Ces deux compétitions rassemblent les meilleures équipes du pays et ont vocation à accroître la compétitivité nationale. L efficacité de ce nouveau modèle pourra être mesurée dans les prochaines années. Enfin, si l on projette notre analyse hors de l Europe, et plus particulièrement aux USA, on constate que le fonctionnement interne des championnats s organise sous forme de ligues fermées, avec un système de franchises. Néanmoins la dynamique serait à une forte vocation supranationale : mise en place récente d une ligue majeure de football féminin, commune au Canada, USA et Mexique, qui rassemble les meilleures joueuses de pays limitrophes comme c est le cas pour la BeNe League.» 66

67 Il est donc important de noter que ce mouvement de mutualisation entre les championnats nationaux est un élément central dans le développement mondial du football féminin. De plus ce point diffère des compétitions masculines et en fait donc une spécificité du Football masculin. d. la valorisation de la D1 féminine par la diffusion TV: Dans un premier temps, nous avons souhaité mener des recherches afin de réaliser un état des lieux sur la situation de la diffusion des championnats féminins européens. La synthèse suivante peut être dégagée. Grâce notamment à la diffusion de la D1 féminine par Eurosport depuis 3 ans maintenant, et plus récemment à un accord avec l'allemagne pour la Bundesliga féminine, les audiences moyennes ont progressées et sont intéressantes. Elles se rapprochent des audiences des championnats masculins de 2eme division sans avoir les meilleurs créneaux horaires. Sachant que 7% des retransmissions sportives sont féminines et 95 % de ces retransmissions sont en payant en France, il est probable que le sport et notamment le football féminin change de visage grâce à une meilleure visibilité télévisuelle. Lors de nos recherches, il est apparu pour les différentes fédérations diffusées, qu'il doit avoir un vrai accompagnement des fédérations afin de professionnaliser l'organisation des matchs diffusés. Les clubs professionnels doivent avoir des structures d accueil de qualité et livrer un produit propre aux téléspectateurs : la rencontre TV se doit d être esthétique (beau stade, habillage, etc ). Si la production est a moindre coût «low-cost», cela risque d être contreproductif. Il serait intéressant de trouver un créneau horaire spécifique pour le football féminin pour éviter la concurrence avec le football masculin comme pour la France (Exemple: Le Football féminin suédois se joue le mardi). (Tableaux 9 : Le Football européen féminin et ses contrats TV) Recherches basées sur des données de

68 Division 1 féminine 7 matchs retransmis en sur Eurosport 3 sur France 4 Moyenne des audiences pour les 7 retransmissions sur Eurosport sur France 4 B. INNOVER EN MATIERE DE FORMATION Le développement du football féminin Français est sûrement à un tournant de son histoire au vu des efforts réalisés. Mais il est clair que ces efforts resteront vains si la formation de nos joueuses ne progresse pas. «Il ne faut pas oublier le terrain, et la formation» nous précise Sylvie Maillot très impliqué dans le consentement d efforts à réaliser en matière de formation. Car la formation représente le socle d une structure, elle permet de dénicher et de former les joueuses qui seront capables de faire avancer ce sport et le placer au plus haut niveau de la hiérarchie mondiale. Les joueuses représentent la base, et leur formation en est ainsi l élément essentiel. Depuis plusieurs années, de nombreuses voix s élèvent sur la modification des parcours de formation dans le football féminin. Faut-il imiter les garçons? Faut-il créer des parcours d excellence? Faut-il se rapprocher des parcours académiques? Toutes ces questions ont été posées par la fédération. Mais avant tout, comme leur «processus» méthodologique l a indiqué lors des points précédents, La 3F a souhaité réaliser un constat en Les indications à retenir sont les suivantes: 1. Pas de structures d excellence de préformation ; 2. Niveau de recrutement trop faible dans les pôles ; 3. Pas de structures de post formation sportive ; 4. Pas assez sections sportives ; 5. Stabilité de l encadrement des jeunes insuffisante. Après avoir réalisé cet état des lieux interne, la fédération s est alors fixé des objectifs afin de corriger les problèmes entraînant ce déficit de formation. La direction a souhaité que ce projet de développement soit un projet transversal. A cet effet, elle a délégué des objectifs a différentes directions afin de concerner toutes les parties. Le but de cette nouvelle dimension de travail est de créer une synergie autour de la féminisation du football. Synergie que nous souhaitons dorénavant retrouver autour du sport français. 68

69 Ci-dessous voici les objectifs fixés par la 3F en réponse aux barrières aperçus ci-dessus via le constat de la 3F : 1-Renforcer l accompagnement des sélections Comment? - Management des sélections ; - Valorisation d une identité propre (projet de jeu adapté à la spécificité du football féminin) ; - Suivi individualisé des joueuses, des sélections jeunes au A ; - Affichage accru (médias, partenaires ). 2-Créer les Filières de Préformation et Post-formation Comment? - En réalisant une réflexion sur le modèle de préformation possible (centre de perfectionnement, pôle de préformation Etc..) ; - Création des centres universitaires ; - Accompagnement création section sportive ; - Réalisation du projet de cartographie de la filière fédérale (Pôles). 3-Fixer les priorités de la politique technique nationale adaptée au public féminin Comment? - Cellule recherche (physique, technique, mental) ; - Commission fédérale de haut niveau : évaluation du niveau du football féminin français par rapport aux autres pays (réalisé en partie par le benchmark européen) ; - Mettre en place des passerelles avec les clubs de D1. Ces orientations, une fois validées politiquement, constituent le cadre de référence des groupes de travail œuvrant en matière de développement, d offre et d organisation des pratiques. Soit le la mise en pratique sur le terrain de ces directions stratégiques. La mise en place de cette orientation a commencé, mais des résultats concrets ne pourront être déterminés seulement dans quelques années, car la formation est un travail de longue durée. Cependant, le fait de vouloir reformer son programme de formation démontre à quel point la 3F souhaite s investir dans le Football Féminin. En conclusion de cette partie, il est primordial d aborder plusieurs points essentiels au succès de ce développement. L aspect financier de cette volonté de développement est certainement le plus important. En effet sans un investissement conséquent, le plan de féminisation du football français ne pourra pas être efficace. Sans financement, toutes les bonnes volontés politiques tomberont en 69

70 désuétudes. C est en ce sens que nous pouvons nous apercevoir que la volonté politique de la fédération est forte. En effet plusieurs millions d euros sont consacrés à ce plan, plus de e selon la presse spécialisée, pour la 3F qui annonce un budget prévisionnel global de e cette année. La stratégie de mise en œuvre du plan est aussi primordiale. Une véritable cohérence entre la FFF et la Ligue du Football Amateur (LFA) 91 doit être trouvée. La qualité de la déclinaison régionale est aussi un point fondamental afin de développer ce plan de disposition global. La complexité politique de la FFF pourrait être un obstacle à cette déclinaison. Cependant, la fédération consciente de cette situation responsabilise en ce sens la commission fédéral de féminisation, les présidents de ligues et les directions techniques régionales. Mais l adhérence globale de ce plan reste encore à prouver. Enfin la dernière problématique réside dans l évaluation des actions mises en place. Dans ce cas aussi la fédération à su répondre intelligemment en adaptant ses conclusion par ligues, et en s attachement à une évolution et une progression permanente par territoire. La force actuel et le succès de ce plan de féminisation résident dans les hommes et les femmes qui le porte. La 3F peut donc se féliciter de l implication, de l efficacité et de la perspicacité de Noël LeGraet (Président de la FFF), Brigitte Henriques (secrétaire générale de la FFF), Michèle Chevallier (Présidente de la commission fédérale de féminisation, FFF), Frédéric Jossinet (plan fédéral de féminisation), Florence Hardouin (Direction générale délégué, FFF) et toutes les autres personnes qui œuvrent pour le développement du football féminin Français. 91 «La Ligue du Football Amateur est chargée de gérer, au sein de la FFF et sous contrôle, l'ensemble du Football Amateur et de fédérer les actions des Ligues régionales, des Districts et des clubs. Elle n'a ni personnalité morale, ni autonomie financière.» (Wikipedia) 70

71 Partie 3 : Comment donner au sport féminin les moyens de ses ambitions? L exemple de la fédération Française de Football démontre parfaitement que le sport Français est en évolution et cherche des solutions pour le développement de son sport féminin. Les fédérations sont à des degrés de développement différents mais elle ont une volonté de progresser qui est affirmée. Le 18 mars 2014 et l organisation du séminaire "Partageons nos "Elles" pour le Sport", le 1 er février avec "Les 24h du sport féminine" sont des actions qui démontrent la synergie qui se crée autour de la féminisation du sport mais aussi et surtout le potentiel du sport féminin qui pourrait apporter un souffle nouveau au sport français. Cet élan a besoin de donner des moyens à ses ambitions. La 3F le démontre en se positionnant en tant que leader de ce mouvement 92. Néanmoins, la continuité et la pérennité de cet objectif est essentiel. La continuité et la pérennité de la féminisation du sport devra également surmonter des obstacles, qui sont nombreux et difficilement prévisible. Tout d abord, le model féminin sportif a des particularités que le model masculin n'a pas. Des solutions nouvelles et ambitieuses doivent être mise en place. Une stratégie global doit être réfléchie et l'innovation et l'audace doivent être de mise. Cette section a pour but de proposer de nouvelles solutions et d apporter un regard nouveau et non simplement répertorier les nombreuses pratiques misent en place. L objectif est d offrir des propositions concrètes pour le développement du sport féminin à moyen et long terme. Dans un premier temps, nous nous efforcerons d offrir des propositions spécifiques au football afin d offrir des propositions plus globales pour le sport féminin. Il est certain que chaque sport est unique et doit faire face a des challenges propres. Cependant, malgré les spécificités ayant attrait a chaque sport, il est possible de présenter des propositions qui peuvent s'adapter de manière transversale quelque soit le domaine sportif. Afin d'être le plus proche de la réalité du terrain, nos recommandations, se basent et sont inspirés de multiples rencontres, discussions et conférences ainsi que de données scientifiques. 92 La Fédération Française de Football a reçu le prix Stratégie et Développement du Sport Féminin pour son plan de féminisation par Fémix Sport. 71

72 Ces recommandations clés concernant la Fédération Française de Football sont les suivantes : 1) la modification de la structure des championnats de football féminin, 2) création d un championnat U18 national chez les jeunes féminines, 3) création d une «indoor cup», 4) l élaboration d'un programme de football féminin à l'école très poussé en lançant une nouvelle offensive en faveur du foot à l école, 5) la mise en place d un créneau horaire spécifique pour le football féminin pour éviter la concurrence avec le football masculin. Les autres recommandations clés sont : 6) Faire de chaque rencontre un évènement 7) Mise à niveau des salaires des sportives 8) Utilisation de l outil Internet et des réseaux sociaux comme outil de communication 9) Création de compétition mixte lors desquelles la visibilité du sport masculin pousserait le sport féminin 10) Création d un réseau de femmes 11) Concentration sur la formation des dirigeants 12) Utilisation des médias traditionnels pour faire exister l actualité sportive féminine 13) Mise en place de partenariats entre chaînes publiques et privées 14) Création d évènements mettant en avant le sport féminin 15) Amélioration des conditions d entraînement des sportives pour avoir un haut plus compétitif - La première proposition serait la modification de la structure des championnats de football féminin. En effet, de part le Benchmark européen réalisé sur les autres championnats, nous avons remarqué que la France incarne le pays qui compte le plus de poules et le plus de clubs de D2 malgré le fait qu'elle soit la nation avec le plus petit nombre de clubs 93. Nous pouvons alors remettre en question la compétitivité de la D2 Française qui avec 36 clubs n apparaît pas comme l antichambre de la D1. Cela ne permet pas de niveler le niveau footballistique entre clubs de D1 et clubs de D2. En observant la pyramide du football allemand, qui semble être le modèle le plus compétitif, on remarque que la compétition élite est très resserrée. Il existe 12 équipes de moins au second échelon qu en France. Néanmoins, ces deux systèmes sont assez similaires. 93 Le championnat de D2 féminin est organisé en 3 poules de 12 équipes, soit 36 clubs 72

73 Nous proposons donc la modification du nombre de poules de D2, une modification qui entraîne le passage de 3 à 2 poules de 12. Mais aussi de créer une 3 eme division avec 3 poules de 12 et de conserver les championnats de Division d'honneur (DH) qui existent déjà. Cela permettrait de rendre la compétition plus attractive en rééquilibrant le niveau avec les équipes qui accèdent en D2 et en D1. Il faut avoir des rencontres les plus équilibrées possible. C est la clef de la réussite future du football féminin. Par exemple, les victoires importantes de l Olympique Lyonnais décrédibilisent la qualité championnat. Ce qui entraine une détribalisation du football féminin. De plus, ce surplus de clubs ne permet pas de concentrer la qualité et de rapprocher le niveau de la D1 à celui de la D2. Voici donc en schéma notre proposition: 2 clubs descendent en D2 2 club montent en D1 4 clubs descendent en D3 4 clubs montent en D1 Championnats de DH Il est possible de créer des systèmes de play-off et de barrages afin d'organiser les systèmes de montée et de descente. - La deuxième proposition serait de créer un championnat U18 national chez les jeunes féminines qui n'existe actuellement pas. Cela permettrait de créer un championnat intermédiaire plus cohérent chez les jeunes filles. Nous pouvons remarquer à travers une réflexion basé sur des études réalisées par la FFF qui seront rendus public prochainement que le taux important d'abandon du Football chez les filles se situe vers l âge de 15 ou 16 ans. La création d'un championnat U18 féminin national de 12 clubs et de 2 championnats U18 féminin régionaux nous paraît cohérent pour le développement de la formation française, et la correction du vide qui existe à cet âge là. Cela permettrait de conserver la compétitivité des 73

74 jeunes filles, et de créer une élite plus jeune que ce qu'il existe déjà et donc de gagner du temps sur la découverte des jeunes talents. - La troisième proposition serait la création d une "indoor Cup" 94. C est une opportunité pour la FFF, car très attractif ce genre de compétition pourrait rassembler un large public et permettrait d'avoir une compétition avec une plus large visibilité télévisuelle. L'objectif serait de créer un évènement festif qui rassemble tous les clubs sur 2 ou 3 jours. La création de cette coupe permettrait d'exploiter plusieurs leviers: - Le développement croissant du football en salle - La proximité de ce genre d'évènement - La possibilité de rassemblée la presse, les sponsors et les fans sur un même lieu - Créer le buzz en créant un focus sur le football féminin "L'indoor cup" existe déjà en Allemagne, et connaît un franc succès. Elle pourrait représenter en France un tremplin médiatique et le rassemblement de toute la famille football derrière le football féminin. Cette coupe s'organiserait avec les 12 équipes de 1 ere Division divisé en 4 poules de 3, puis par la suite des phases finales. L'aspect compétitif doit rester important, car il faut continuer de crédibiliser le football féminin dans ses performances sportives. Cette proposition correspond à une proposition efficace du point de vue marketing mais aussi sportif. - La quatrième proposition serait l'élaboration d'un programme de football féminin à l'école très poussé en lançant une nouvelle offensive en faveur du foot à l école. Cette proposition s'inscrit dans un projet d intégration sociale des filles par le foot pour intéresser plus de filles et de jeunes femmes à ce sport. Nous avons remarqué lors de la section précédente que le 3 mai 2014, en présence du président de la République Monsieur François 94 Un tournoi de football en salle 74

75 Hollande, une convention initiant le projet "Foot à l'école" (c.f Football des Princesses) a été signée entre le Ministère de l'éducation Nationale, le Ministère de Sports, la FFF, l'usep et l'unss. L'offensive que nous recommandons va avoir lieu. Mais sera-elle à la hauteur des enjeux? L'avenir du sport se joue dans l'éducation, et donc dans les écoles, collèges et lycées de France. Le CNOSF a l'ambition pour notre pays de "passer d'une nation de sportifs à une nation sportive". La clé de cette ambition se trouve sûrement dans nos établissements scolaires, tout comme la clé du développement du Football Féminin. Nous recommandons que la FFF fasse de ce projet une priorité, en amenant de nouveaux moyens humain et financier. Il faut renforcer le lobby "Football" & "Football féminin" auprès des institutions. Bien que le football soit le sport le plus apprécié et le plus populaire de France, le football est proportionnellement peu pratiqué dans les établissements scolaires français. L'enjeux est donc de s'y imposer: Le Football féminin sortira très probablement gagnant de cette action. Dans les faits nous recommandons à la FFF de garder cette ligne de conduite mêlant action culturelle et sportive (cf. Opération "Football des Princesses") mais en progressant sur ses relations avec l'éducation national, ses partenaires, la formation des professeurs, la communication, le marketing et surtout le rapprochement des établissements scolaires avec les clubs régionaux. Ce sport a la possibilité de fédérer, de faire régner l'égalité entre tous et toutes, de pousser au respect. Ces valeurs sont très représentatives du Football féminin et ne pourront que faire progresser ce sport et la société. - La cinquième proposition serait la mise en place d un créneau horaire spécifique pour le football féminin pour éviter la concurrence avec le football masculin. En France, 7 % des retransmissions sportives sont féminines et 95 % de ces retransmissions sont en payant en France. Le Football a le potentiel pour faire évoluer ces chiffres. En Suède, le Football féminin se joue le mardi pour éviter la concurrence frontale avec le football masculin, malgré le peu d espace temporel disponible, il pourrait être intéressant de trouver un créneau adéquat à une meilleure visibilité du football féminin. Le lundi, le jeudi ou le vendredi pourraient convenir malgré quelques obstacles pour chaque proposition. - Lundi : Diffusion d un match de L2 ; - Jeudi : Diffusion de l Europa League masculine ; - Vendredi : Diffusion d un match de L1. Une réorganisation du calendrier pourrait avoir lieu, afin de mettre en valeur le championnat de France féminin, en décalant par exemple le match de L2 du lundi. Ces efforts sont possibles et pourraient constituer un important vecteur de croissance dans la visibilité et dans la progression du football féminin en France. 75

76 - La sixième proposition serait de se concentrer à créer un évènement lors de chaque match. Que les rencontres soient un moment où les spectateurs partagent un moment unique et se retrouvent au plus près des joueuses qu ils soutiennent. Il faudrait se focuser sur le spectacle. En conséquence, il pourrait être créé des animations avant, à la mi-temps et à la fin du match. Ces animations pourraient se concrétiser en des tournois de jeunes, des concours, une plage pour des autographes et des photos avec les joueuses. Il faudrait créer un moment privilégié avec l équipe dont les supporters se souviennent. - La septième proposition serait de revaloriser le salaire des sportives. En effet, beaucoup trop de sportives n ont pas les moyens d atteindre le haut niveau car elles ne sont pas dans des conditions opportunes, notamment en étant obliger de coupler un travail alimentaire aux côtés des entraînements. Il faudrait également que les salaires des sportives soient en adéquation avec leurs résultats sportifs. Les joueuses de football les mieux rémunérées en France perçoivent au maximum par mois, les joueuses de l Olympique Lyonnais mais la plupart touche en moyenne environ à ou n ont pas de salaire. Certaines Fédérations pratiquent des niveaux de primes équivalents pour les hommes et les femmes, telles le judo, l escrime, le handball ou l athlétisme. Ainsi, dans le top 50 des joueurs les plus payés on ne retrouve qu'une femme, Marion Bartoli (la première depuis 5 ans). Des chiffres qui interpellent puisqu au regard de ce constat d inégalité, les femmes qui pratiquent du sport ne voudront plus forcément le faire à haut niveau car elles ne gagneront pas assez d argent et privilégieront leurs études. Comme dit dans le corps de la thèse, si les inégalités salariales persistent, la relève de haut dans de nombreuses disciplines n est pas asssurée. - La huitième proposition serait de développer le modèle économique du sport à travers Internet. Cette solution est déjà préconisée par le Conseil National du Sport. «Il n y a jamais eu autant de sport accessible gratuitement qu aujourd hui, souligne la ministre. Mais cet accès se fait sur Internet, ce qui rebat les cartes pour les détenteurs de droits. Là encore, le sport féminin pourrait y gagner» expliquait Christine Kelly. Ainsi, le futur du sport féminin pourrait se jouer sur Internet. Il faudra promouvoir toutes les plateformes Internet pour communiquer auprès du grand public avec la diffusion des matchs en direct sur les sites des Fédérations, des clubs ou autres, l utilisation systématique de Facebook et Twitter pour permettre au plus grand nombre de suivre l actualité sportive féminine et la création de blogs dédiés à des sports précis ou non mais qui relaient l information et la visibilité du sport féminin. Les réseaux sociaux permettent une certaine attractivité pour la pratique du sport par les femmes car ces dernières peuvent partager leur passion, leurs expériences, leurs conseils et bien d autres choses. En plus d être plus accessible, cette nouvelle visibilité amènera des sponsors qui sont à l affût de nouveaux moyens pour toucher leurs cibles. Qui dit plus de sponsors, dit plus d argent pour le sport féminin. 76

77 - La neuvième proposition serait de profiter des compétitions masculines pour mettre en avant les compétitions féminines. Ainsi, l attractivité du sport masculin permettra au public touché de s intéresser au sport féminin équivalent. En conséquence, il faudrait créer des championnats nationaux ou internationaux masculins et féminin en même temps et sur le même lieu, ce qui drainerait le sport féminin et optimiserait les frais de production. - La dixième proposition serait la création d un réseau de femmes dirigeantes pour créer un espace où les femmes pourraient échanger et conseiller sur tous les sujets généraux et quotidiens. Ce réseau serait également une mine d informations pour les femmes se destinant de près ou de loin à des carrières de dirigeantes dans le sport, pour qu elles puissent avoir des soutiens, et pourrait susciter des vocations, inciter des femmes à s engager dans le milieu, faire connaître les postes à pourvoir, ce qui aurait pour conséquence d augmenter les femmes dans les instances dirigeantes. - La onzième proposition serait la mise en place de formation des dirigeants dans le monde du sport, homme ou femme, pour qu ils prennent conscience de la problématique de la féminisation des instances sportives, qu ils en comprennent les enjeux au regard de la pratique sportive des femmes. Il faudrait également se concentrer dans les formations d entraîneurs à expliquer les spécificités technico-tactique des jeux masculin et féminin, de mixer les styles à l entraînement et faire connaître ce qu apporte les femmes entraîneurs et les hommes entraîneurs dans le métier pour qu ils puissent échanger et se servir des compétences de chacun. Il faudrait également construire la logique interne du sport au regard des différences mais aussi de la complémentarité des performances masculines et féminines. - La douzième proposition repose sur une collaboration avec les médias traditionnels afin qu ils puissent donner une actualité hebdomadaires des championnats des sports collectifs féminins, comme ils le font pour les sports masculins. Cette initiative permettrait une visibilité aux clubs et aux joueuses toute au long de l année à moindre coût. Actuellement, les médias n annoncent les résultats sportifs féminins que lorsque ces dernières atteignent les phases finales. - La treizième proposition serait de créer des collaborations entre les chaînes publiques et les chaînes privées. En effet, l intérêt de la télévision gratuite est qu elle permet un accès au plus grand nombre. Le schéma serait le suivant : les chaînes gratuites diffuseraient quelques rencontres et l'exposition d'extraits de rencontres dans des magazines dédiés au sport avec l intervention de spécialistes, apportant la visibilité nécessaire au développement de la discipline et de la compétition. Les chaînes payantes diffuseraient l'ensemble de la compétition, sous forme de retransmissions et de magazines dédiés et construiraient alors un feuilleton autour des performances des compétitrices. Ce modèle permettrait de partager les coûts de production ou de marketing. 77

78 La quatorzième proposition serait de créer encore plus d évènements dédiés au sport féminin afin d assurer une plus grande visibilité auprès du grand public. Il sera remarqué que depuis l organisation des «24h du sport féminin», les médias parlent beaucoup plus de sport féminin. La quinzième proposition serait d améliorer les conditions de vie des athlètes de haut niveau, qu elles puissent s entraîner sur des terrains convenables, l accompagnement des femmes en général au sein des structures d entraînement et la gestion des spécifiés que peut rencontrer la sportive dans sa vie. Quand une sportive est enceinte par exemple, la faire suivre par un gynécologue formé aux particularités du sport de haut niveau pour lui permettre de maintenir une activité adaptée le plus longtemps possible pour faciliter la reprise. Aujourd hui, plusieurs sportives ont démontrées qu avoir une vie de femmes et faire du sport de haut niveau ne sont pas incompatibles, telles Laure Manaudou, Laura Flessel, Muriel Hurtis, Christine Arron qui ont continué être performantes sur le terrain tout en étant mères et ont prouvé qu elles pouvaient revenir au meilleur niveau après une maternité. Permettre aux sportives d être épanouies dans leur vie personnelle feront d elles de meilleures athlètes. La conclusion de cette partie sera laissée à Vincent Rousselet-Blanc : «[ ] C est compliqué le sport féminin» Interview Foot d Elles,

79 Conclusion générale L'intérêt porté, d'une manière générale, à la pratique féminine a une croissance crescendo. Les résultats des basketteuses plébiscitées par les Français, des rugbywomen qui réussissent pleinement leur coupe du monde organisée en France, le handball féminin qui continue son embellie, les résultats des bleues de l'équipe de France Féminine de Football et autres succès féminin Français ont focalisé l'attention de la féminisation du sport dans notre pays. Mais soyons-en sûre, le sport féminin français est encore bien loin d'avoir exprimé tout son potentiel. C'est une des raisons qui nous a conduit à étudier ce sujet en profondeur. Cependant des barrières persistent, et comme le note, Françoise Sauvageot, Vice-présidente CNOSF en charge de la diversité des pratiques et de la vie associative : «Personne ne peut rester insensible aux difficultés que rencontrent les sportives de haut niveau, y compris dans des sports collectifs dits professionnels, lorsqu elles sont sélectionnées sur des compétitions internationales. Comment concilier l inconciliable, un métier et un sport de haut niveau, alors que pour la même discipline, les garçons ne sont pas confrontés à ces difficultés?» Cette thèse professionnelle et les recommandations qui en découlent ont pour but de mieux appréhender l'état du sport féminin, son histoire, son évolution et d'en réaliser un état des lieux. Ce travail a permis de réaliser une véritable analyse du plan de féminisation de la Fédération Française de Football, véritable locomotive de ce développement. Il montre la complexité du sujet mais est plutôt positif dans sa conclusion : le sport féminin est voué à se développer et à prendre une place plus importante dans les prochaines années. Il ne s agit pas de démagogie mais de prise de conscience et d une volonté d agir sur la visibilité et le développement du sport féminin sur le long terme. Malgré tous nos efforts, nos travaux se limitent à une vision Franco-française de cette évolution. Afin de palier a cette lacune, notre étude a effectué un authentique audit européen afin de mieux comprendre les modèles étrangers, de mieux cerner les facteurs clés de réussites, les stratégies misent en place et l'importance de la culture. Cet audit doit d être plus développé dans l avenir afin d offrir une vision plus globale du développement du plan de féminisation. Car il est certain que dans un futur proche, les fédérations devront se déplacer dans des pays comme les Etats-Unis, l'allemagne ou la Suède, afin de mieux s'inspirer de leurs modèles qui réussissent à imposer le sport féminin comme l égale du sport masculin. La volonté du CNOSF qui est de "passer d'une nation de sportifs à une nation sportive", déjà cité dans ces travaux n'en sortira que grandit. Nous espérons que ces travaux apporteront un nouveau regard sur cette évolution et notamment sur la volonté politique de la FFF de développer la féminisation du sport. Le sport féminin n'est que trop peu mis en lumière, et les travaux effectués sur son évolution ne peuvent être que positif. 79

80 Le principal apport de cette étude est son analyse poussée sur la stratégie de la Fédération Française de Football, stratégie qui pourrait inspirer d'autres fédérations Françaises, car le maillage régionale utilisé par le football est aussi utilisé dans d'autres sports. De plus la mise en place de ce plan qui apparaît comme efficace et cohérent, par une fédération qui avait beaucoup de retard sur ces homologues européens, apparaît comme une source d'espoir pour le sport Français. Ce plan de féminisation de la 3F que nous avons largement étudié découle d'une volonté de Noël le Graet de placer la féminisation du football comme l'une des priorités de la fédération. Le président a donc confié a Brigitte Henriques, ancienne joueuse internationale, le soin de rédiger un plan sur 4 ans. Ce projet sportif qui touche, aussi à la vie associative et, par-là, à la pérennité et à l'avenir sport amateur, s'articule autour de quatre axes: valoriser la place des femmes dans le football, devenir une nation de référence en termes de licenciées, jouer les premiers rôles au niveau international et innover en matière de formation. Le plan continue actuellement d'être accompagné dans sa globalité par la mise en œuvre d'une stratégie marketing et de communication. Enfin, les propositions et recommandations réalisées lors de notre 3 eme partie peuvent être source d'inspiration pour la 3F et les autres fédérations. Nous sommes conscient que ces propositions ne sont que conceptuelles mais elles se basent sur des recherches précises et réfléchies ou sur des cas pratiques réalisés par d'autres fédérations étrangères et qui ont connu une importante réussite. Ainsi le Benchmark européen réalisé a été riche d'enseignements et doit constituer le départ de l'ouverture du sport féminin Français hors des frontières nationales, afin que la féminisation du sport ne soit non pas l avenir du sport mais son développement logique. La place de la femme dans la sport est aussi le reflet de la place de la femme dans la société. Les différences culturelles entre pays ont alors un rôle important sur l écart et la différence du développement de la féminisation sportive. Il est clair que les pays européens «Nordistes» sont en avance dur les pays «Sudistes». Le sport est le reflet de la société et une étude comparative entre l évolution de la place de la femme dans les sociétés contemporaines et le développement du sport féminin mériterait d être développée, car cela représente un point central. Mais à contrario le développement de la féminisation du sport peut aussi aider et apporter un regard nouveau sur la place de la femme dans la société. Heywood Hale Broun 96 nous a expliqué, il y a plusieurs dizaines d années que «le sport ne forge pas le caractère. Il le révèle». A travers ces travaux et l extraordinaire potentiel du sport, nous pensons de manière objective que «le sport ne forge pas une société. Il la révèle» 96 Auteur, journaliste sportif et commentateur américain des années

81 Références Bibliographiques 1) Ouvrages > PLATON, La République - livre V, Paris, Flammarion, 2002, 801 pages > Code Civil de 1804, Livre premier, Titre V, Chapitre VI, article 214, «Des droits et des devoirs respectifs des époux» > BINET André, L amour et l émotion chez la femme, Vigot, 1946, 170 pages TRANVOUEZ Yvon, Sport, culture et religion, les patronages catholiques ( ), Brest, Presses de l université de Bretagne occidentale, 1999, pages 228 > Les femmes qui parlent, L'Echo, 23 mai 1886, cité par Bruno Dumons, Gilles Pollet et Muriel Berjat, Naissance du sport moderne, Lyon, La Manufacture, 1987, p.186 > LAROUSSE Pierre, Grand dictionnaire universel du XIX e siècle, Paris, Administration du grand Dictionnaire universel, > DE COUBERTIN Pierre, Pédagogie sportive, Paris, G. Crès, 1922 > BOIGET Maurice, Manuel Scientifique de l éducation physique, Masson, 1939 > BARBIER Muriel et FALLUEL Fabienne, Les Dessous Féminins, Par stone International, 2005, p. 272 > ARNAUD Pierre et TERRET Thierry, Histoire du sport féminin, Paris, L Harmattan, 1996 > LANDRY Fernand, LANDRY Marc Landry et YERLES Magdeleine, Sport, the Third Millennium, Presses Université Laval, 1991, p. 364 > RACINE Georges, Le développement musculaire chez la femme, l Education Physique et Sportive Féminine, 1923 > PAUTOT Michel, Le sport spectacle. Les coulisses du sport business, L'Harmattan, 2003, p. 65 > TERRET Thierry, Education Physique, Sport Et Loisir , AFRAPS, 2003, p. 45- p

82 > LOUVEAU Catherine, Femmes sportives, corps désirables, le Monde diplomatique, 2000 > MIGNON Patrick et TRUCHOT Guy, Les Pratiques sportives en France, Ministère des Sports/INSEP, 2002 > DELORME Nicolas et & Raul Pauline, Place et production journalistique des femmes dans les départements sportifs des quotidiens français, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2010 > DAVISSE Annick, LORENZI Léo et RENOUX Jane, Olympie: la course des femmes, Le Havre, La Courtille, 1980 > Plan fédéral de féminisation de la Fédération Française de Football, Paris, 2013, 154 pages 2) Sites Internet > Comité International Olympique, Les femmes dans le mouvement olympique, 2014, (20 juin 2014), disponible à : Mouvement_Olympique.pdf > Association Thucydide, Les femmes et la République en France - La République au féminin, Le combat des femmes sous la Troisième République ( ), (consulté le 20 juin 2014), disponible à : > Comité national olympique et sportif français, Elections 2013 au CNOSF (archive), 2013 (consulté le 29 juin 2014), disponible à : denis_masseglia_reelu_a_la_presidence_du_cnosf.html#para_2 > Statistiques du Ministère des sports, Les chiffres clés de la féminisation du sport en France, 2012/2013 (consulté le 2 juillet 2014), disponible à : > CLAIRON Eric, Les licences et clubs des fédérations sportives agréées en 2012, Bulletin de statistiques et d études, Ministère des sports, 2014, (consulté le 2 juillet 2014), disponible à : > Wikipédia, Coupe du Monde de rugby à XV féminin (consulté le 2 juillet 2014), disponible à : 82

83 > LAGRUE Pierre, SPORT (Disciplines) - Le cyclisme, Encyclopædia Universalis (consulté le 25 août 2014), disponible à : > 20 minutes, Cyclisme: Une course féminine sur les Champs-Elysées avant l'arrivée du Tour de France (consulté le 10 juillet 2014), disponible à : > La Parisienne, Quelques chiffres, (consulté le 10 juillet 2014), disponible à : > Sénat, Egalité des femmes et des hommes dans le sport : comme dans le marathon, ce sont les derniers mètres les plus difficile, (consulté le 10 juillet 2014), disponible à : > OL Web, Palmarès, (consulté le 10 juillet 2014), disponible à : > Wikipédia, Jeannie Longo, (consulté le 10 juillet 2014), disponible à : > FranceTv info, Championnats d'europe d'athlétisme : la France termine la compétition avec 23 médailles, un record historique, (consulté le 20 août 2014), disponible à : 2014/championnats-d-europe-d-athletisme-la-france-peut-elle-battre-son-record_ html > L Echo Républicain, A la télévision, le sport collectif féminin peine à transformer l'essai, consulté le 10 août 2014), disponible à : > Femmes solidaires, A la télé, pas de filles hors jeu, (consulté le 10 août 2014), disponible à : > BERKANI Sonia, Les idées reçues sur le sport féminin, Havas Sport&Entertainment, (consulté le 16 août 2014), disponible à : > Huffpost, Un chantier prioritaire pour Najat Vallaud-Belkacem: la médiatisation du sport féminin, 2014, (consulté le 16 juillet 2014), disponible à : 83

84 > Ministère des sports, La politique de féminisation du sport, 2014, (consulté le 20 juillet 2014), disponible à : > Huffigton Post, Valoriser le sport féminin à la hauteur du spectacle et des exploits qu'il donne à voir, 2013, (consulté le 16 juillet 2014), disponible à : > Légifrance, Décret n du 22 décembre 2004, (consulté le 16 juillet 2014), disponible à : > Huffigton Post, Valoriser le sport féminin à la hauteur du spectacle et des exploits qu'il donne à voir, 2013, (consulté le 16 juillet 2014), disponible à : > Sport et citoyenneté, FEMMES, SPORT ET MEDIATISATION EN EUROPE. Pour une couverture plus importante du sport féminin, 2013, (consulté le 20 juillet 2014), disponible à : t2.pdf > Ministère des sports, Centre National pour le Développement du Sport : des critères d intervention réformés pour réduire les inégalités, 2013, (consulté le 20 juillet 2013), disponible à : Developpement-du-Sport-des-criteres-d-intervention-reformes-pour-reduire-les-inegalites > CSA, Rapport du CSA sur les enjeux du développement de la représentation du sport féminin dans les médias audiovisuels, 2014, (consulté le 20 juillet 2014), disponible à : > Ministère des Sports, COMITE INTERMINISTERIEL AUX DROITS DES FEMMES ET A L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES, 213, (consulté le 20 août 2014), disponible à : MSJEPVA.pdf 84

85 > Ministère de l éducation nationale, Le sport au lycée, (consulté le 25 juillet 2014), disponible à : > UNSS, Le football des princesses , c est parti!, 2013, (consulté le 25 juillet 2014), disponible à : > Ministère des Sports, Les plans de féminisation des fédérations sportives, 214, (consulté le 25 juillet 2014), disponible à : > PECOUT Adrien, Comment féminiser le sport français, Le Monde, 2013, (consulté le 25 juillet 214), disponible à : > Sénat, Égalité entre les femmes et les hommes dans le monde du sport, publication au Journal Officiel du 22/08/2013, (consulté le 25 juillet 2014), disponible à : > Résolution sur une plus grande participation des femmes au sport (81/3), (consulté le 25 juillet2014), disponible à : > PFISTER Gertrud, Egalité entre les hommes et les femmes dans le sport de haut niveau, 2011, consulté le 25 juillet 2014), disponible à : > Conseil de l Europe, Recommandation CM/Rec(2010) du Comité des Ministres aux Etats membres sur le Code d'éthique sportive révisé, 2010, consulté le 25 juillet 2014), disponible à : 27%C3%A9thique%20sportive%20r%C3%A9vis%C3%A9.pdf > Sénat, Projet de loi pour l'égalité entre les femmes et les hommes, 2013, (consulté le 25 juillet 2014), disponible à : > Ministère des Sports, Projet de loi pour l'égalité entre les femmes et les hommes, 2013, consulté le 25 juillet 2014), disponible à : > Sénat, Egalité des femmes et des hommes dans le sport : comme dans le marathon, ce sont les derniers mètres les plus difficiles, 2013, (consulté le 10 juillet 2014), disponible à : 85

86 > CIO, Femme et Sport, 2014, (consulté le 30 juillet 2014), disponible à : > CSA, 24 heures de sport féminin : le Conseil mobilise médias et acteurs du sport, 2013, (consulté le 30 juillet 2014), disponible à : Conseil-mobilise-medias-et-acteurs-du-sport > > > FFF, Le Football des princesses, 22 janvier 2013, (consulté le 20 août 2014), disponible à : > FFF, Mesdames, franchissez la barrière, 7 mars 2013, (consulté le 2 août 2014), disponible à : > BEVILACQUA Arnaud, L'avenir du football féminin passe par les clubs masculins, 23 mai 2013, (consulté le 20 août), disponible à : > FFF, Classement mondial féminin de la FIFA, 2014, (consulté le 20 août 2014), disponible à : > UEFA, Classement UEFA, 2014, (consulté le 20 août 2014), disponible à : > Wikipédia, Football aux jeux olympiques, 2014, (consulté le 23 août 2014), disponible à : 86

87 ANNEXES 87

88 ANNEXE 1 Portrait d Alice Millat Alice Milliat est une nageuse, hockeyeuse et rameuse. Elle a cofondé et a été présidente de la Fédération des sociétés féminines sportives de France, qui a mis en place les premiers championnats de France de football, puis de la Fédération sportive féminine internationale, qui organise les premiers Jeux mondiaux féminins en alternance avec les Jeux olympiques. Elle a été une des plus grandes militantes pour la reconnaissance et la promotion du sport féminin. Portrait de Suzanne Lenglen Suzanne Rachel Flore Lenglen est une joueuse de tennis française, première star internationale du tennis féminin. Son palmarès est impressionnant : vainqueur six fois de Wimbledon, six fois des Internationaux de France en simple, six fois des Championnats du monde sur terre battue. En sept ans, elle remporte 241 tournois, dont 81 en simple et trois médailles olympiques, dont deux d'or. 88

89 ANNEXE 2 Tableau : Nombre de licences et autres titres de participation délivrés en 2012 selon le sexe et selon le type de fédération agréée > Disponible sur 89

90 ANNEXE 3 L histoire de l intégration du saut à s i féminin aux Jeux Olympiques. En 2010, le CIO a refusé d intégrer le saut à s i féminin aux Jeux Olympiques car il jugé que cette discipline n était pas assez développé chez les filles. Discipline olympique masculine depuis 1924, il s avère que dès 1995, 135 femmes de 16 pays se défient lors d une compétition féminine. Les sauteuses à ski ont alors exercé un recours devant la justice en 2008 afin de voir le saut à ski aux Jeux Olympiques en invoquant une violation de la loi canadienne qui interdit la discrimination des sexes. La justice a reconnu la discrimination mais a déclaré qu elle n était pas compétente pour forcer l intégration de la discipline aux Jeux Olympiques. Franco Kasper, président de Fédération Internationale de Ski, déclarait en 2005 : «le saut à ski ne semble pas convenir aux femmes sur le plan médical». Pourtant, huit ans après les propos de Franco Kasper, toujours président de FIS, des femmes vont concourir pour la première fois aux Jeux olympiques Sotchi dans cette discipline. Cependant, il s agira uniquement d une épreuve sur le petit tremplin. Une lutte longue de 90 ans qui n est pas terminée. 90

91 ANNEXE 4 Disponible à 91

92 ANNEXE 5 Données comparatives de résultats masculins et féminins d'équipes françaises de sports collectifs - Période Résultats internationaux des Equipes de France féminines et masculines. 92

93 ANNEXE 6 Portrait de Corinne DIACRE : l entraîneur femme de ligue 2 Ancienne joueuse de football française, elle est devenue entraîneur du Clermont Foot 63, club de football masculin, après avoir entraîné six ans l'asj Soyaux. Ainsi, en 2014, elle est la première femme à obtenir le Brevet d'entraîneur de football professionnel qui donne la compétence pour entraîner des clubs de Ligue 1 et Ligue 2. Elle a fait plusieurs déclarations sur son envie d être jugé sur ses compétences et la volonté d être un entraîneur comme les autres. Interviewé dans le magazine Gala en début août, elle a répondu avec tact et humour aux question, même les plus saugrenues : «Il est évident que je ne vais pas y entrer quand ils seront en train de se changer, il faudra qu'on fasse un code, mais je ne vais pas me gêner pour aller dans les vestiaires non plus. On se pose des questions sur comment je vais faire, aujourd'hui il y a onze hommes qui entraînent des équipes féminines et on ne se demande pas comment ils font, eux! Ça va être pareil pour moi, je rentrerai quand mes joueurs seront prêts, tout simplement.» Corinne Diacre est consciente qu elle a un rôle à jouer dans la démocratisation du métier d entraîneur en affirmant haut et fort : «Cela m'est égal d'être attendue au tournant. Je sais pourquoi je suis là et ce que j'ai envie de faire» Il est à espérer que cette nomination n est qu un début et que d autres postes d entraîneur seront pourvus par des femmes. 93

94 ANNEXE 7 Le 1er février, afin que le grand public puisse avoir accès au sport féminin, Christine Kelly et son équipe du CSA, ont lancé l évènement les «24h de sport féminin». Une journée entière consacrée à la mise en avant du sport féminin. KantarSport, société d analyse et de veille média, a comptabilisé l exposition médiatique dédiée aux sportives par chaque support, 58h59' en tout. Le top 5 TV : 1/ Eurosport: 28h03 2/ Sport+: 5h30 3/ France 4: 4h / L Equipe 21: 3h / France Ô: 3h05 D17 (6e) et bein Sports (7e) ont été des acteurs engagés avec respectivement 2h30 et 2h22 d antenne. Le service public n a malheureusement pas été le plus réceptif et disposé à l opération puisque France 2 (9e) n a consacré que 26 minutes à la cause. Le Flop 5 TV : 16/ TF1: / France 3: / LCI: / D8: 2 20/ Paris Première : 1 52 Ainsi, une chaîne du service public, qui communique auprès du grand public, n a pas donné l exemple, ainsi que des chaînes d informations généralistes avec BFM TV (13e), 14 minutes et I Télé (14e), Le groupe M6, apparemment ne pousse pas le sport féminin car il en a diffusé 13 minutes toutes chaînes confondues. 94

95 ANNEXE 8 95

96 ANNEXE 9 Fiche Ecole féminine de football Source : FFF (2012) ECOLE FEMININE DE FOOTBALL Club. Club uniquement Féminin : Ligue. District :. Population de la commune : Club urbain : Club rural : Niveau d'évolution de l'équipe 1 ère Homme National > Régional > Départ tal > Niveau d'évolution de l'équipe 1 ère Femme National > Régional > Départ tal > Total des licenciés du club : Total des licenciés pratiquants #DIV/0! % des licenciées de l'ecole féminine/ / Nbre de licenciés de l'ecole de foot du club Féminisation du club : Nombre de femmes licenciées hors pratiquantes 1 - ACCUEIL - FIDELISATION Total : 0 1 Equipes U6 F à U11 F OUI NON Pts 2 Personne "Accueil" Ecole Football au Féminin OUI NON Pts 3 Disponibilité d'un vestiaire OUI NON Pts 4 Disponibilité de terrains OUI NON Pts 5 Matériel pour les entraînements OUI NON Pts 6 Réunions avec les parents OUI NON Pts 7 Informations - Communication OUI NON Pts 8 Actions de convivialité OUI NON Pts 9 Respect des règles de sécurité au sein de l'ecole de Football OUI NON Pts 10 Nombre de licenciées OUI NON Pts U6 U7 U8 U9 U10 U11 Total Licenciées Licenciés Nbre Equipes F 0 Inscrivez les équipes par rapport aux catégories et fusionnez les cellules 2 - ENCADREMENT Total : 0 1 Responsable diplômée de l'ecole de Football au féminin OUI NON Pts 2 Educatrices/eurs diplômés intervenant dans l'ecole de Foot (entraînem ents ) OUI NON Pts 3 Encadrement identique entraînements et rencontres OUI NON Pts 4 Participation aux réunions (Infos /recyclages) organisées par la Ligue OUI NON Pts ou le district 5 Encadrement féminin OUI NON Pts 3 - ANIMATION ET EDUCATION Total : 0 1 Participation aux plateaux Equipe 1 OUI NON Pts Equipe 2 OUI NON Pts Equipe 3 OUI NON Pts 2 Séance hebdomadaire OUI NON Pts 3 Organisation d'animations au sein de l'ecole de Football au Féminin OUI NON Pts 4 Relations et actions avec l'ecole Elémentaire OUI NON Pts 5 Relations et actions avec d'autres partenaires OUI NON Pts 6 Actions portes ouvertes vers les non licenciées OUI NON Pts 7 Actions citoyennes OUI NON Pts Total Général Edition Pts 96

97 ANNEXE 10 Evolution du nombre de pratiquantes en France Source : FFF (2013) Evolution du nombre de dirigeantes en France Source : FFF (2013) 97

98 ANNEXE 11 Palmarès des jeux olympiques de Football féminin Source : Comité National Olympique et Sportif (CNOSF, 2014) L Allemagne est le pays européen le plus titré avec 2 titres sur les 6 compétitions. Palmarès des championnats du monde de Football féminin Source : Fédération International de Football Association (FIFA 2014) Avec 4 titres sur 5 possible. Les Etats-Unis dominent largement cette compétition. En interne, le championnat Américain s organise sous forme de ligues fermées, avec un système de franchises. Néanmoins la dynamique serait à une forte vocation supranationale : mise en place récente d une ligue majeure de football féminin, commune au Canada, USA et Mexique, ce qui ressemble à la création de la BeNé League par exemple. 98

99 ANNEXE 12 Comparaison des formats de compétition du Football féminin Allemand et Français Source : Fédération Suédoise de Football & Fédération Française de Football Le modèle français se rapproche du model Allemand. 99

100 ANNEXE 13 Comparaison des formats de compétition du Football féminin Suédois et Français. Source : Fédération Allemande de Football & Fédération Française de Football Les formats de compétitions du modèle Suédois sont très proche de ceux du modèle Allemand et donc du modèle Français. Cependant une nouveauté va apparaître cette saison avec une restructuration de la ELITETTAN (correspondant à la D2) qui va passer de 2*12 clubs à une poule unique de 14 clubs. La Suède a ainsi compris l importance d avoir une seconde division moins étoffée afin de relever le niveau et de créer une antichambre à la hauteur de sa première division. 100

101 ANNEXE 14 Structure de compétition de clubs en Allemagne 101

102 ANNEXE 15 Structure de compétition de clubs en Suède 102

Critères d admission sur liste complémentaire des sportifs de haut niveau à l Université Savoie Mont-Blanc pour l année universitaire 2015-2016

Critères d admission sur liste complémentaire des sportifs de haut niveau à l Université Savoie Mont-Blanc pour l année universitaire 2015-2016 Critères d admission sur liste complémentaire des sportifs de haut niveau à l Université Savoie Mont-Blanc pour l année universitaire 2015-2016 Il existe, à l Université Savoie Mont-Blanc, deux listes

Plus en détail

Critères d admission sur liste complémentaire des sportifs de haut niveau du CIUSHN des universités de Grenoble pour l année 2015-2016

Critères d admission sur liste complémentaire des sportifs de haut niveau du CIUSHN des universités de Grenoble pour l année 2015-2016 Critères d admission sur liste complémentaire des sportifs de haut niveau du CIUSHN des universités de Grenoble pour l année 2015-2016 Le Comité inter-universitaire du sport de haut niveau (CIUSHN) détermine

Plus en détail

FÉDÉRATION FRANCAISE DE FOOTBALL AMÉRICAIN PRÉSENTATION FFFA

FÉDÉRATION FRANCAISE DE FOOTBALL AMÉRICAIN PRÉSENTATION FFFA FÉDÉRATION FRANCAISE DE FOOTBALL AMÉRICAIN PRÉSENTATION FFFA Saison 2012/2013 Qui sommes-nous? Créée en 1983 et titulaire de la délégation ministérielle à la gestion de trois disciplines : Football Américain

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T3 2014

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T3 2014 1 Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 3 ème trimestre 2014 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les

Plus en détail

FEUILLE D INFORMATION

FEUILLE D INFORMATION HISTORIQUE Depuis les premiers Jeux à Athènes en 1896, le programme des Jeux de l Olympiade a connu une longue évolution : certains sports ont été retiré du programme comme le croquet, le tir à la corde,

Plus en détail

AFFILIATIONS ET LICENCES

AFFILIATIONS ET LICENCES AFFILIATIONS ET LICENCES Saison 2015 / 2016 Pensez à : Affiliez votre association dès le début de la saison sportive. Commandez et réglez autant de licences que d adhérents en compétition, en loisir ou

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T3 2013

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T3 2013 1 Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 3 ème trimestre 2013 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T1 2014

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T1 2014 1 Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 1 er trimestre 2014 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les opérateurs

Plus en détail

Hors-série 1,50. L UGSEL, organisme de l enseignement catholique

Hors-série 1,50. L UGSEL, organisme de l enseignement catholique HS ugsel Corr 2 4/05/07 18:02 Page I Hors-série 1,50 L UGSEL, organisme de l enseignement catholique Texte promulgué par la Commission permanente le 13 avril 2007 Le Statut de l enseignement catholique

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE

POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE Volet sportif POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE Cette politique a pour mission de reconnaître la participation

Plus en détail

LA PARTICIPATION SPORTIVE AU CANADA, 2005 1. Présentation de l étude réalisée par Statistique Canada

LA PARTICIPATION SPORTIVE AU CANADA, 2005 1. Présentation de l étude réalisée par Statistique Canada VOLUME 5 NUMÉRO 12 2008 BULLETIN * LA PARTICIPATION SPORTIVE AU CANADA, 2005 1. Présentation de l étude réalisée par Statistique Canada Par André Thibault, directeur de l Observatoire québécois du loisir

Plus en détail

Pierre CAMOU, Président de la FFR

Pierre CAMOU, Président de la FFR «Pour conforter sa place de grand sport français, le rugby a besoin de grands clubs dans les grandes métropoles régionales. La FFR suit avec beaucoup d attention le projet du LMR d installer un grand club

Plus en détail

TENNIS CLUB DE MALAQUET - FAY DE BRETAGNE CLUB AFFILIÉ F.F.T N 02 44 0268

TENNIS CLUB DE MALAQUET - FAY DE BRETAGNE CLUB AFFILIÉ F.F.T N 02 44 0268 TENNIS CLUB DE MALAQUET - FAY DE BRETAGNE CLUB AFFILIÉ F.F.T N 02 44 0268 PRESIDENT GILLES BROSSAUD 02.40.87.46.70 VICE-PRESIDENT MICHEL ZIMMER TRESORIER PHILIPPE JAGOT SECRETAIRE NADINE BLANCHANDIN ECOLE

Plus en détail

MINUTES CONFERENCE. «Femmes, Sport et Médiatisation : pour une couverture plus importante du sport féminin» Mercredi 27 novembre 2013 13.30 16.

MINUTES CONFERENCE. «Femmes, Sport et Médiatisation : pour une couverture plus importante du sport féminin» Mercredi 27 novembre 2013 13.30 16. MINUTES CONFERENCE «Femmes, Sport et Médiatisation : pour une couverture plus importante du sport féminin» Mercredi 13.30 16.30 Maison du Sport Français - Paris Cureghem Cellars, Anderlecht, Brussels,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 4 Organisation internationale et européenne des APS

TABLE DES MATIÈRES. 4 Organisation internationale et européenne des APS Table des matières 1 p. 1 1 TABLE DES MATIÈRES 2 Index Abréviations Lexique 2.1 Table des matières 2.2 Index 2.3 Abréviations 3 Renseignements pratiques 3.1 Table des matières 3.2 Les adresses utiles 3.2.1

Plus en détail

ANNÉE SCOLAIRE 2015-2016

ANNÉE SCOLAIRE 2015-2016 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Direction de l'enseignement secondaire II DGES II CEP - Coordination pour l'éducation physique et le sport

Plus en détail

www.meceneliteanjou.fr Portons haut les couleurs de notre département!

www.meceneliteanjou.fr Portons haut les couleurs de notre département! www.meceneliteanjou.fr Avec Portons haut les couleurs de notre département! Un Fonds de dotation innovant pour accompagner les projets extra-sportifs des athlètes de notre territoire intié et soutenu par

Plus en détail

FAITS SAILLANTS RÉGION LANAUDIÈRE EN SPORT. Notes explicatives :

FAITS SAILLANTS RÉGION LANAUDIÈRE EN SPORT. Notes explicatives : Notes explicatives : Dans la présente étude, seuls les organismes éligibles au membership de Loisir et Sport Lanaudière ont été consultés. À ce titre, les organismes s adressant exclusivement à une clientèle

Plus en détail

SOMMAIRE. EDITO DE LAURENT PETRYNKA, directeur national de l Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS) L UNSS EN 10 CHIFFRES

SOMMAIRE. EDITO DE LAURENT PETRYNKA, directeur national de l Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS) L UNSS EN 10 CHIFFRES DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE EDITO DE LAURENT PETRYNKA, directeur national de l Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS) L UNSS EN 10 CHIFFRES PRESENTATION DE LA JOURNEE DU SPORT SCOLAIRE 3 ème édition de

Plus en détail

ligue La vie se joue en ROSE Avec la

ligue La vie se joue en ROSE Avec la ligue La fémininebasketball de La vie se joue en ROSE Avec la Sommaire 03 p 04 p 05 p 06 p 09 p 11 p Le Basket FEMININ Premier sport collectif Les Clubs La Communication A avoir créé une ligue pour gérer

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

Rapport final sur la révision de la programmation sportive de SIC Approuvé par le conseil d administration le 17 janvier 2005

Rapport final sur la révision de la programmation sportive de SIC Approuvé par le conseil d administration le 17 janvier 2005 Rapport final sur la révision de la programmation sportive de Approuvé par le conseil d administration le 17 janvier 2005 Sommaire du rapport est fier d annoncer, qu à compter de 2006-2007, seize championnats

Plus en détail

Tournoi national 11éme édition 22 et 23 novembre 2014

Tournoi national 11éme édition 22 et 23 novembre 2014 Tournoi national 11éme édition 22 et 23 novembre 2014 Le podium 2013 : 1 er Julien Balbo, 2 ème Fabien Verseille, 3 ème Geoffrey Demont classés respectivement (septembre 2014), 11 ème, 10 ème et 5 ème

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF & FORMULAIRE 2015

GUIDE ADMINISTRATIF & FORMULAIRE 2015 GUIDE ADMINISTRATIF & FORMULAIRE 2015 NOS BUREAUX SONT SITUÉS DANS LA NOUVELLE ANNEXE DE L ARÉNA MARCEL-BÉDARD ACCESSIBLE PAR LA PORTE PRINCIPALE 655 BOULEVARD DES CHUTES, C.P. 700 QUÉBEC (QUÉBEC), G1R

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION Comité Départemental du Sport Adapté de l Isère 7 Rue de l Industrie 38 327 EYBENS Cedex Tel. : 04.76.26.63.82 / Portable : 06.33.54.79.55 E-mail : emilie.cdsa38@gmail.com sportadapte38.fr CENTRE DE LOISIRS

Plus en détail

Exploitation pédagogique et corrigés

Exploitation pédagogique et corrigés Un tour de France sportif Exploitation pédagogique et corrigés Introduction Afin de terminer sur une note festive, nous proposons une fiche coin d'été où l'on recense les divers événements sportifs de

Plus en détail

Fiche#1. Rendre notre sport accessible au plus grand nombre. C est quoi? Pourquoi? Comment agir?

Fiche#1. Rendre notre sport accessible au plus grand nombre. C est quoi? Pourquoi? Comment agir? Fiche# Pourquoi? C est quoi? Comment agir? C est quoi?, c est favoriser tout ce qui rapproche les générations, les personnes valides et les personnes en situation de handicap. C est aussi permettre l accès

Plus en détail

*Luttes pour les droits des femmes au Québec

*Luttes pour les droits des femmes au Québec *Luttes 1791 Droit de vote pour les femmes propriétaires Adopté en 1791, l Acte constitutionnel est une loi britannique qui crée le Haut- Canada et le Bas-Canada. Cette loi donne aux propriétaires terriens

Plus en détail

Jeudi 03 Juin 2004 : Poules qualificatives. Samedi 05 Juin 2004 : Demi-finales, finales, cérémonie de clôture et soirée de gala

Jeudi 03 Juin 2004 : Poules qualificatives. Samedi 05 Juin 2004 : Demi-finales, finales, cérémonie de clôture et soirée de gala Le Club Sportif Charcot Tennis de Table organise, du 02 au 05 juin 2004 la World Single Cup de Tennis de Table. Cette compétition qui réunira les 16 meilleurs joueurs et les 12 meilleures joueuses du monde

Plus en détail

ASSOCIEZ-VOUS A UN PROJET AMBITIEUX EN REJOIGNANT LES PARTENAIRES. du FOOTBALL CLUB BOURG PERONNAS*

ASSOCIEZ-VOUS A UN PROJET AMBITIEUX EN REJOIGNANT LES PARTENAIRES. du FOOTBALL CLUB BOURG PERONNAS* ASSOCIEZ-VOUS A UN PROJET AMBITIEUX EN REJOIGNANT LES PARTENAIRES du FOOTBALL CLUB BOURG PERONNAS* *club phare du département Septembre 2012 Rue du stade 01960 Péronnas Tél. : 04 74 21 50 71 Fax : 04 74

Plus en détail

Politique d excellence pour la jeunesse - Volet sportif

Politique d excellence pour la jeunesse - Volet sportif Politique d excellence pour la jeunesse - Volet sportif Cette politique a pour mission de reconnaître l excellence des jeunes citoyens de la municipalité de Morin- Heights qui contribuent à la valorisation

Plus en détail

T H I E S SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Thiès

T H I E S SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Thiès T H I REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE Service Régional de la Statistique et de la

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

Triple championne de France des Associations sportives 2010/2011/2012 Objectif : l Europe!

Triple championne de France des Associations sportives 2010/2011/2012 Objectif : l Europe! Association sportive de l Université de Bordeaux Triple championne de France des Associations sportives 2010/2011/2012 Objectif : l Europe! édito L esprit du sport à l Université de Bordeaux L enseignement

Plus en détail

Tendances mondiales et évolution des grands événements sportifs

Tendances mondiales et évolution des grands événements sportifs Tendances mondiales et évolution des grands événements sportifs Rencontres internationales grands événements sportifs Acteurs extérieurs Dimension exogène Flux financiers Spécificités de l événement Cycle

Plus en détail

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Présentation Rassemblant les syndicats et associations

Plus en détail

Etudier la présence médiatique d une compétition? Calculer les retombées médias de vos partenaires durant une saison sportive?

Etudier la présence médiatique d une compétition? Calculer les retombées médias de vos partenaires durant une saison sportive? Media Monitoring Etudier la présence médiatique d une compétition? Calculer les retombées médias de vos partenaires durant une saison sportive? Mesurer la valorisation financière des marques associées?

Plus en détail

Premiers de cordée l association

Premiers de cordée l association Premiers de cordée l association Notre action Premiers de cordée initie la pratique du Sport dans l Hôpital & du Handisport à l École. Notre méthode La Pratique... : c est parce que l expérience physique

Plus en détail

Sport en Milieu Rural

Sport en Milieu Rural FNSMR Fédération Nationale du Bienvenue à la FNSMR, la Fédération Multisports du milieu rural La FNSMR est une fédération multisports dont la mission est de promouvoir et de favoriser la pratique des activités

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

LB ASSOCIATION ÉQUIPE DE FRANCE DE BEACH VOLLEY

LB ASSOCIATION ÉQUIPE DE FRANCE DE BEACH VOLLEY LB ASSOCIATION ÉQUIPE DE FRANCE DE BEACH VOLLEY MAKE YOUR GAMES DÉVELOPPEMENT SPORTIF PRÉSENTATION DE L ÉQUIPE DESCRIPTION BEACH POURQUOI LE BEACH L équipe est composée d un défenseur, Tanguy LOMBA (20ans),

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 1 er trimestre 2013 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les opérateurs

Plus en détail

ETIENNE HUBERT SPORTIF DE HAUT NIVEAU EN CANOË-KAYAK EN AVANT POUR RIO 2016!

ETIENNE HUBERT SPORTIF DE HAUT NIVEAU EN CANOË-KAYAK EN AVANT POUR RIO 2016! ETIENNE HUBERT SPORTIF DE HAUT NIVEAU EN CANOË-KAYAK EN AVANT POUR RIO 2016! D O S S I E R D E P A R T E N A R I A T INTRODUCTION PARTAGEONS NOS VALEURS Mon sport, le canoë-kayak, rassemble sous ses couleurs

Plus en détail

GÉNÉRALITÉS DOMAINE ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORT STRUCTURES ET FORMES D ENSEIGNEMENT

GÉNÉRALITÉS DOMAINE ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORT STRUCTURES ET FORMES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRALITÉS DOMAINE ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORT STRUCTURES ET FORMES D ENSEIGNEMENT L UNIVERSITÉ NATIONALE D ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORT BUCAREST, 140, rue Constantin Noica (ex Stefan Furtuna), secteur

Plus en détail

JEUX DE GENÈVE GENÈVE 12-13 MAI 2012. Une compétition sportive pour les jeunes talents de la région 2012. www.jeuxdegeneve.ch

JEUX DE GENÈVE GENÈVE 12-13 MAI 2012. Une compétition sportive pour les jeunes talents de la région 2012. www.jeuxdegeneve.ch JEUX DE GENÈVE 12-13 MAI 2012 JEUX DE GENÈVE Une compétition sportive pour les jeunes talents de la région 2012 www.jeuxdegeneve.ch 1 Jeux de Genève, une compétition pour les jeunes talents de la région

Plus en détail

Sport et classes sociales Le sportif entre liberté et conditionnement

Sport et classes sociales Le sportif entre liberté et conditionnement STAPS Avignon, Sociologie L 1 Chapitre 3 CM de G.Veziers, document de prise de notes Sport et classes sociales Le sportif entre liberté et conditionnement 1-Présentation : Culture : «Ensemble de valeurs,

Plus en détail

Introduction. Introduction

Introduction. Introduction 7 Pour le sportif, quelle que soit la modalité de sa pratique, compétition amateur, professionnalisme, loisir, etc., celle-ci est la quête d un plaisir qui exige un effet sur soi. C est une forme de thérapie

Plus en détail

PRÉSENTATION DES GRANDS AXES DE LA DIPLOMATIE SPORTIVE Mercredi 15 janvier 2014 - Ministère des Affaires étrangères

PRÉSENTATION DES GRANDS AXES DE LA DIPLOMATIE SPORTIVE Mercredi 15 janvier 2014 - Ministère des Affaires étrangères MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L ÉDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE PROGRAMME 12h Intervention de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères

Plus en détail

Présentation du tournoi

Présentation du tournoi Présentation du tournoi Septembre 2011, la saison de basket reprend ces droits. Les enfants se décident à faire du basket, après les exploits de notre équipe nationale, les habitués du Basket Club des

Plus en détail

Médiathèque. Plan de classement du fonds documentaire du CREPS Vichy Auvergne

Médiathèque. Plan de classement du fonds documentaire du CREPS Vichy Auvergne Médiathèque Plan de classement du fonds documentaire du CREPS Vichy Auvergne Avant-propos le fonds documentaire du CREPS Vichy Auvergne La documentation (livres, DVD, dossiers documentaires, etc.) de la

Plus en détail

31 octobre 2011. Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France

31 octobre 2011. Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 31 octobre 2011 Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 3 ème trimestre 2011 2 Bilan d activité du 3 ème trimestre 2011 Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données

Plus en détail

DOSSIER DE SPONSORING

DOSSIER DE SPONSORING DOSSIER DE SPONSORING 1 SOMMAIRE 3 Introduction 4 En bref 5 Budget 2012 6 Les clubs de Ligue nationale 7 Saison 2012 8 Devenez partenaires 9 Visibilité médiatique 10 Votre visibilité 26 Contacts 2 INTRODUCTION

Plus en détail

USPEG BASKET MARSEILLE

USPEG BASKET MARSEILLE SAISON 2015 / 2016 USPEG BASKET MARSEILLE DOSSIER SPONSORING / PARTENARIAT Union Sportive du Personnel Électriciens et Gaziers Stade Ledeuc 282 Boulevard Mireille Lauze 13010 Marseille Site web : http://club.quomodo.com/uspeg-basket/accueil

Plus en détail

ENGAGEMENTS ÉVÉNEMENTS MARQUANTS

ENGAGEMENTS ÉVÉNEMENTS MARQUANTS Lors des Jeux olympiques de à Los Angeles, Sylvie Bernier a remporté la première médaille d or du Canada en plongeon au tremplin de 3m. À ce jour, elle est toujours la seule championne olympique cette

Plus en détail

Les différentes structures sportives et leur relation. Patrice BURNEL CTD Handball 77

Les différentes structures sportives et leur relation. Patrice BURNEL CTD Handball 77 Les différentes structures sportives et leur relation Patrice BURNEL CTD Handball 77 1 Les français ais et le sport 34 millions de français déclarent pratiquer une APS au moins une fois/semaine - Vélo:18

Plus en détail

Niveaux minimums d analyse pour les sports et disciplines de Fédérations internationales olympiques, reconnues par le CIO et non reconnues 1

Niveaux minimums d analyse pour les sports et disciplines de Fédérations internationales olympiques, reconnues par le CIO et non reconnues 1 Annexe 1 Niveaux minimums d analyse pour les sports et disciplines de Fédérations internationales olympiques, reconnues par le CIO et non reconnues 1 SPORT DISCIPLINE ESA % GH & GHRF % Aïkido Aïkido 5

Plus en détail

REGLEMENT TECHNIQUE DES JEUX DES PETITS ETATS D EUROPE

REGLEMENT TECHNIQUE DES JEUX DES PETITS ETATS D EUROPE REGLEMENT TECHNIQUE DES JEUX DES PETITS ETATS D EUROPE Article 1 DISPOSITIONS GENERALES Conformément à l article 11 des Statuts, les Jeux des Petits Etats d Europe sont célébrés tous les deux ans, à partir

Plus en détail

Contact presse : agence Sport Market Julien Simonnet - 01 80 88 89 15-06 38 16 80 26 jsimonnet@sportmarket.fr

Contact presse : agence Sport Market Julien Simonnet - 01 80 88 89 15-06 38 16 80 26 jsimonnet@sportmarket.fr Contact presse : agence Sport Market Julien Simonnet - 01 80 88 89 15-06 38 16 80 26 jsimonnet@sportmarket.fr 1 Le mot de La Mie Câline Basket GO Bonne chance à tous et vive le tournoi La Mie Câline Basket

Plus en détail

On the road to Brazil

On the road to Brazil On the road to Brazil Vague 3 Rapport d étude 1 Présentation de l étude 2 Contexte et objectifs La Direction de la Communication du PMU est responsable de la définition et de la coordination de la stratégie

Plus en détail

Le suivi médical des sportifs en Bretagne

Le suivi médical des sportifs en Bretagne Le suivi médical des sportifs en Bretagne I- Le suivi médical règlementaire du sportif (obligatoire) Qui est concerné? Sportifs listés : sportifs de haut niveau / sportifs espoirs / sportifs partenaires

Plus en détail

LAON VOLLEY CLUB DOSSIER DE PARTENARIAT

LAON VOLLEY CLUB DOSSIER DE PARTENARIAT LAON VOLLEY CLUB DOSSIER DE PARTENARIAT SAISON 2014-2015 1 SOMMAIRE I) PRESENTATION DU CLUB II) L EQUIPE PHARE DU CLUB : L ELITE III) POURQUOI ETRE PARTENAIRE? IV) LES ATOUTS DU SPONSORING V) LES AVANTAGES

Plus en détail

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Coupe du Monde de Cascade de Glace Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Bonjour et bienvenue! Un accueil chaleureux qui brise la glace Suite à

Plus en détail

RAPPORT DE RECHERCHE ACTION DANS LE CADRE DE VOLTAGE

RAPPORT DE RECHERCHE ACTION DANS LE CADRE DE VOLTAGE RAPPORT DE RECHERCHE ACTION DANS LE CADRE DE VOLTAGE Luc Marsolais, conseiller en promotion de la santé, janvier 200 LES JEUNES DU 2 ième CYCLE DU COLLÈGE DE L ASSOMPTION NE SONT PAS SUFFISAMMENT ACTIFS

Plus en détail

Le XV de France. Elle rassemble les meilleurs joueurs de l'hexagone sous le patronage de la Fédération Française de Rugby.

Le XV de France. Elle rassemble les meilleurs joueurs de l'hexagone sous le patronage de la Fédération Française de Rugby. L EQUIPE DE FRANCE Le XV de France L'équipe de France de rugby (appelée aussi XV de France) est l'équipe qui représente la France dans les compétitions majeures de rugby à XV ; d'autres équipes représentent

Plus en détail

«Télé-réalité et classification juridique des émissions de télévision»

«Télé-réalité et classification juridique des émissions de télévision» «Télé-réalité et classification juridique des émissions de télévision» Cécile-Marie Simoni Université de Corse, France La télé-réalité constitue actuellement un phénomène qui a complètement bouleversé

Plus en détail

Label de la Commune la plus sportive de La Drome

Label de la Commune la plus sportive de La Drome Label de la Commune la plus sportive de La Drome L a Chapelle en Vercors, commune de 798 habitants, classée «station Verte de Vacances» et «Village de Neige», est le bourg centré du Canton du Vercors.

Plus en détail

Lucie Lamarche. Cependant, c était une égalité FORMELLE :

Lucie Lamarche. Cependant, c était une égalité FORMELLE : Lucie Lamarche Biographie : - Droit de la personne, droit social, droit international et études féministes - Enseigné à UQAM et maintenant à Ottawa - Titulaire de la Chaire Gordon F. Henderson pour le

Plus en détail

N 28 Du 30 août au 4 sept

N 28 Du 30 août au 4 sept N 28 Du 30 août au 4 sept LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : 29 août 2012 par Coline Arbouet C est quoi, les Jeux paralympiques? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE

Plus en détail

Programmes de CARDIO-TRAINING

Programmes de CARDIO-TRAINING Programmes de CARDIO-TRAINING Dr Stéphane CASCUA - Alain DALOUCHE Programmes de CARDIO-TRAINING Santé, forme, esthétique, performance : plus de 50 programmes personnalisés Préparation physique : plus de

Plus en détail

1 REGLEMENT INTERIEUR 10 MEMBRES

1 REGLEMENT INTERIEUR 10 MEMBRES 1 REGLEMENT INTERIEUR 10 MEMBRES 100 TITRES HONORIFIQUES Le titre de Président d Honneur, Vice-Président d Honneur ou Membre d'honneur est décerné par le Comité Directeur de la Fédération aux personnes

Plus en détail

Lorem Ipsum. Stanislas Sevens

Lorem Ipsum. Stanislas Sevens Lorem Ipsum Stanislas Sevens Le Tournoi International de Rugby à 7 Made in Lorraine 10 et 11 Mai 2014 Le Stanislas Sevens Soutenu par Le Comité Départemental de rugby de Meurthe et Moselle (CD 54), la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE

DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE LE KIN-BALL Dossier de presse LKBP - 2 SOMMAIRE Qu est ce que ce sport, vous avez dit Kin-Ball?...4 Le Kin-Ball, un retour vers le futur?...5

Plus en détail

dossier presse Montpellier Beach Masters 2015

dossier presse Montpellier Beach Masters 2015 dossier de presse Montpellier Beach Masters 2015 édito Le Montpellier Beach Masters fête cette année ses 10 ans, et sa 2ème édition au Théâtre Hélios d Odysseum! Plus de 500 tonnes de sable vont donc à

Plus en détail

SECTION SPORTIVE SCOLAIRE VOLLEY-BALL COLLEGE Jean PERRIN LYON 09

SECTION SPORTIVE SCOLAIRE VOLLEY-BALL COLLEGE Jean PERRIN LYON 09 SECTION SPORTIVE SCOLAIRE VOLLEY-BALL COLLEGE Jean PERRIN LYON 09 2012/2013 CANDIDATURE 6EME, 5EME, 4EME SOMMAIRE Objectifs de la section sportive Volley-ball page 3-4 Conditions d admission et les moyens

Plus en détail

RÉGLEMENTATION POUR LA SÉLECTION DES ATHLÈTES ET LES BOURSES À REMETTRE

RÉGLEMENTATION POUR LA SÉLECTION DES ATHLÈTES ET LES BOURSES À REMETTRE RÉGLEMENTATION POUR LA SÉLECTION DES ATHLÈTES ET LES BOURSES À REMETTRE Fonds de l athlète Abitibi Témiscamingue 375, avenue Centrale Val d Or (Québec) J9P 1P4 www.fondsdelathlete.ulsat.qc.ca Révisée 2011

Plus en détail

Observatoire des Loisirs 2015 - Vague 2

Observatoire des Loisirs 2015 - Vague 2 Observatoire des Loisirs 2015 - Vague 2 La Coupe du Monde de Rugby Rapport d étude 1 Sommaire 1 Présentation de l étude 3 2 Synthèse 6 3 Résultats 3.1 Les Français aiment-ils le rugby? 3.2 Les Français

Plus en détail

RÉFORME DES MOINS DE 12 ANS

RÉFORME DES MOINS DE 12 ANS RÉFORME DES MOINS DE 12 ANS Guide à l attention des parents des jeunes compétiteurs 1 - FFT Ce guide a pour objet de présenter la réforme fédérale de la formation des jeunes de moins de 12 ans et notamment

Plus en détail

Année 2014/2015 UGSEL DOSSIER DE RENTREE

Année 2014/2015 UGSEL DOSSIER DE RENTREE Année 2014/2015 UGSEL DOSSIER DE RENTREE UGSEL Académie de Versailles 15, rue du Mal Joffre 78000 VERSAILLES Tél : 01.39.50.28.00 Fax : 01.39.50.36.00 E mail : ugsel78@free.fr : SITE : www.ugsel versailles.com

Plus en détail

POLITIQUE SPORTIVE DEPARTEMENTALE MODE D EMPLOI

POLITIQUE SPORTIVE DEPARTEMENTALE MODE D EMPLOI POLITIQUE SPORTIVE DEPARTEMENTALE MODE D EMPLOI La politique sportive départementale trouve ses références dans les délibérations du 19 novembre 2002. Ce mode d emploi a pour objet de vous éclairer sur

Plus en détail

Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale

Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale EDUCATEUR TERRITORIAL DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES PRINCIPAL DE 2e CLASSE CONCOURS EXTERNE SUR TITRES AVEC EPREUVES CONCOURS

Plus en détail

LE SPORT. Au 1er plan, une partie des compétiteurs ayant permis de décrocher le Trophée des Lycées.

LE SPORT. Au 1er plan, une partie des compétiteurs ayant permis de décrocher le Trophée des Lycées. Le Trophée des Lycées récompense, au niveau départemental, l'association Sportive qui, au cours de l'année, a été la mieux représentée et la plus compétitive sur l'ensemble des activités proposées par

Plus en détail

1. REGLEMENTS SPORTIFS PARTICULIERS AU CHAMPIONNATS DEPARTEMENTAUX JEUNES

1. REGLEMENTS SPORTIFS PARTICULIERS AU CHAMPIONNATS DEPARTEMENTAUX JEUNES 1. REGLEMENTS SPORTIFS PARTICULIERS AU CHAMPIONNATS DEPARTEMENTAUX JEUNES 1.1 GENERALITES Article 1. Délégation La Commission Sportive Jeunes, sous délégation du Comité Départemental des Yvelines, organise

Plus en détail

NICE BASKET ASSOCIATION OUEST

NICE BASKET ASSOCIATION OUEST NICE BASKET ASSOCIATION OUEST DEMANDE DE SPONSORING / FINANCEMENT POUR LE TOURNOI EUROBASKET A WASHINGTON QUI SOMMES NOUS? L association NBAO ( Nice Basket Association Ouest)est totalement atypique puisque

Plus en détail

Saison 2015-2016 «Partageons ensemble de grandes émotions»

Saison 2015-2016 «Partageons ensemble de grandes émotions» Saison 2015-2016 «Partageons ensemble de grandes émotions» Cap Pro B LE MOT DU PRESIDENT Une saison 2014/2015, contrastée avec tout de même de belles satisfactions Après un recrutement sérieux afin de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES STRATEGIE DE COMMUNICATION REVUE DE PRESSE ET ALERTES AUDIOVISUELLES SUR LA CANDIDATURE DE PARIS

CAHIER DES CHARGES STRATEGIE DE COMMUNICATION REVUE DE PRESSE ET ALERTES AUDIOVISUELLES SUR LA CANDIDATURE DE PARIS CAHIER DES CHARGES STRATEGIE DE COMMUNICATION REVUE DE PRESSE ET ALERTES AUDIOVISUELLES SUR LA CANDIDATURE DE PARIS POUR LES JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES D ETE 2024 ASSOCIATION AMBITION OLYMPIQUE ET

Plus en détail

Les sapeurs-pompiers de l ARDECHE sont heureux de vous convier au premier tournoi de football à 8 des sapeurs-pompiers de 40 ans et plus.

Les sapeurs-pompiers de l ARDECHE sont heureux de vous convier au premier tournoi de football à 8 des sapeurs-pompiers de 40 ans et plus. Les sapeurs-pompiers de l ARDECHE sont heureux de vous convier au premier tournoi de football à 8 des sapeurs-pompiers de 40 ans et plus. Vous êtes âgé de 40 ans ou plus mais toujours en activité, amoureux

Plus en détail

27 e GALA DU BADMINTON QUÉBÉCOIS Le samedi 6 juin 2015 à DRUMMONDVILLE. PROGRAMME DE RECONNAISSANCE Catégories et critères de sélection

27 e GALA DU BADMINTON QUÉBÉCOIS Le samedi 6 juin 2015 à DRUMMONDVILLE. PROGRAMME DE RECONNAISSANCE Catégories et critères de sélection 27 e GALA DU BADMINTON QUÉBÉCOIS Le samedi 6 juin 2015 à DRUMMONDVILLE PROGRAMME DE RECONNAISSANCE Catégories et critères de sélection Le Gala du badminton québécois a pour objectif d honorer les réalisations

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. . La Poste aux côtés de ses champions, par Vincent Relave... p. 2

DOSSIER DE PRESSE. . La Poste aux côtés de ses champions, par Vincent Relave... p. 2 Paris, le 10 juillet 2008 DOSSIER DE PRESSE JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES PEKIN 2008 DU 8 AOUT AU 17 SEPTEMBRE SIX POSTIERS PARTICIPERONT AUX JO 2008. La Poste aux côtés de ses champions, par Vincent

Plus en détail

MONACO, Terre d Ovalie

MONACO, Terre d Ovalie MONACO, Terre d Ovalie 8 0 20 F É D É RAT I O N M O N É G A S Q U E D E R U G B Y 2008 Avant propos F É D É R A T I O N M O N É G A S Q U E D E R U G B Y L année qui vient de s écouler fut incontestablement

Plus en détail

STATUTS. Il est créé entre les adhérents aux présents statuts, une Association dénommée, qui a pour sigle.

STATUTS. Il est créé entre les adhérents aux présents statuts, une Association dénommée, qui a pour sigle. Le présent document est un modèle de Statuts proposé à titre indicatif aux clubs affiliés ou souhaitant s affilier à la Fédération Française d Haltérophilie Musculation (F.F.H.M). Il constitue une aide

Plus en détail

Candidature de Thury-Harcourt www.cg14.fr. à l organisation des championnats du monde de kayak-polo de 2014

Candidature de Thury-Harcourt www.cg14.fr. à l organisation des championnats du monde de kayak-polo de 2014 Candidature de Thury-Harcourt à l organisation des championnats du monde de kayak-polo de 2014 Conférence de presse Mardi 23 novembre 2010 16h50 www.thury-harcourt.fr/ www.kcth.fr Contact : Marianne FRESNAIS

Plus en détail

Éthique et sport scolaire

Éthique et sport scolaire Éthique et sport scolaire «Aujourd hui comme hier, il est important que le sport reste un jeu qui permette à chacun de s exprimer et de s épanouir, et que les différences nous unissent quelle que soit

Plus en détail

G1204 - Éducation en activités sportives

G1204 - Éducation en activités sportives Appellations Animateur sportif / Animatrice sportive Assistant éducateur / Assistante éducatrice d'activités sportives Cadre technique sportif / sportive Chef de bassin Coach sportif Conseiller sportif

Plus en détail

Favor i du e-commerce. Prix espoir 2014

Favor i du e-commerce. Prix espoir 2014 Favor i du e-commerce Prix espoir 2014 Sommaire Présentation du prix Le dossier Promotion Les lauréats des précédentes éditions Contacts Pour concourir : c est ici Présentation du prix Présentation du

Plus en détail

CHAMPIONNAT SUISSE ELITE GENEVE 2009

CHAMPIONNAT SUISSE ELITE GENEVE 2009 Dossier de sponsoring 12 rue François-Dussaud, 1227 Genève email : info@badmintonclubgeneve.ch www.badmintonclubgeneve.ch Sommaire 1. Le Badminton se présente... 2. Les neuf raisons de commencer le badminton

Plus en détail

Le Gala du Mérite Sportif Beauceron fait découvrir une nouvelle cohorte d athlètes prometteurs en FEUX

Le Gala du Mérite Sportif Beauceron fait découvrir une nouvelle cohorte d athlètes prometteurs en FEUX Le Gala du Mérite Sportif Beauceron fait découvrir une nouvelle cohorte d athlètes prometteurs en FEUX Saint-Georges, le 07 février 2015 La 37e édition du Gala du Mérite Sportif Beauceron 2015 a eu lieu

Plus en détail

Objet : Championnat départemental par équipes Seniors Plus 2016. 3. La procédure de saisie des résultats et de consultation sur INTERNET.

Objet : Championnat départemental par équipes Seniors Plus 2016. 3. La procédure de saisie des résultats et de consultation sur INTERNET. Lyon le, 2 octobre 2015 La commission des équipes Seniors + Objet : Championnat départemental par équipes Seniors Plus 2016 Madame, Monsieur le Responsable Sportif, 1. Organisation : Le Calendrier des

Plus en détail

Forum 2 ème édition. Projets Lauréats

Forum 2 ème édition. Projets Lauréats Forum 2 ème édition Projets Lauréats Prix Collège Académie Ville 1 er Prix Gabriel Rosset Lyon Lyon 2 ème Prix Politzer Créteil La Courneuve Lauréat Blaise d Auriol Montpellier Castelnaudary Lauréat La

Plus en détail

EXPOSITIONS ITINERANTES

EXPOSITIONS ITINERANTES EXPOSITIONS ITINERANTES Fiches techniques Musée National du Sport Siège administratif : 6,avenue du Mahatma Gandhi 75016 Paris Espace d exposition : 93, avenue de France 75013 Paris Le Musée National du

Plus en détail

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans FAIREBOUGERLES9-13.org 1 LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans TABLE DES MATIÈRES 3 4 5 DONNÉES SOCIO- DÉMOGRAPHIQUES HABITUDES MÉDIATIQUES ET DE CONSOMMATION EN MATIÈRE DE MODE DE VIE PHYSIQUEMENT

Plus en détail