Sujet n 2. Énoncé. Documents. Document 1 SESSION SEPTEMBRE «L argent doit être au service du sport et pas l inverse»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sujet n 2. Énoncé. Documents. Document 1 SESSION SEPTEMBRE 2012. «L argent doit être au service du sport et pas l inverse»"

Transcription

1 Sujet n 2 SESSION SEPTEMBRE 2012 Difficulté Durée 3 heures Énoncé «L argent doit être au service du sport et pas l inverse». D après vous, les valeurs traditionnellement véhiculées par le sport sont-elles encore compatibles avec le monde de l argent et celui des résultats à tout prix? Documents Document 1 : «L argent doit être au service du sport et pas l inverse». Document 2 : «il ne faut pas que le rugby se laisse gouverner par l argent». Document 1 «L argent doit être au service du sport et pas l inverse» Interview La ministre Chantal Jouanno passe en revue les dossiers chauds et justifie le lancement, mardi matin, de l Assemblée du sport. Publié le 29 mars Le Figaro. Ribéry et Evra pourraient retrouver le public français, mardi soir. Avezvous été convaincue par leurs excuses la semaine dernière? CHANTAL JOUANNO. C est facile de lire des communiqués. Ensuite, il faut les mettre en application. Et passer aux actes est plus compliqué. Il y a eu des critiques sur mes prises de position, mais je les maintiens. Le rôle d un ministre des Sports, c est de défendre les valeurs du sport. Le sport est un vecteur de cohésion sociale, le seul avec l école. Si on ne défend pas cet apprentissage des règles de la vie en collectivité, du respect, on perd toute l essence du sport. On dit parfois «quelle est la légitimité du ministère à intervenir sur tel ou tel sujet?», mais le monde du sport n est pas intrinsèquement parfait car il est le reflet de la société. Quatre mois après votre nomination, quel premier bilan tirez-vous? Ce ministère amène à prendre des positions tranchées sur des sujets très populaires. Il est exposé aussi parce qu il y a beaucoup d argent dans certains secteurs du sport. L argent doit être au service du sport, mais on a parfois l impression que c est l inverse. Essentiellement dans le football. Cela dit, le sport français se porte extrêmement bien. Il est reconnu et apprécié au niveau international. Jacques Rogge (le président du CIO) me l a d ailleurs récemment rappelé. 23

2 Concernant le dossier chaud du moment, la corruption autour des paris sportifs, vous avez beaucoup œuvré C est l un des plus gros dangers qui pèsent sur le monde sportif, parce qu il y a beaucoup d argent qui circule. Une grande partie des paris concerne le football (57 %), et nous n avons aucun système pour identifier une corruption réelle. J approuve entièrement les propositions de l Arjel (Autorité de régulation des jeux en ligne) et de son président Jean-François Vilotte: clarifier les obligations à l égard des fédérations et conditionner le système d aides publiques à l adoption de mesures anticorruption, créer un site permettant de croiser les informations entre milieu sportif et opérateurs pour repérer tout ce qui est anormal et enfin prévoir la sanction d un délit spécifique de corruption. Ce n est pas une préoccupation de la France. MM. Blatter et Platini ont fait part de leurs inquiétudes face à la corruption. On n est pas dans un fantasme de l État. Tous les sports sont-ils menacés? Oui. Plus il y a d enjeux financiers, plus il y a de risques. Il n y a pas de raison de penser qu un sport soit moins concerné que les autres. Il faut faire très vite. Le monde des paris se développe beaucoup plus rapidement que les acteurs publics. Nous en sommes à 450 millions d euros pour les paris sportifs en ligne sur 5 milliards de paris en France. La France est-elle toujours en pointe dans la lutte contre le dopage? Nous avons un dispositif très complet grâce à l Agence française de lutte contre le dopage et au laboratoire de Châtenay-Malabry. On travaille avec l Office central de lutte contre les atteintes à l environnement et la santé, qui a récemment révélé des affaires de dopage touchant les milieux amateurs. Ma préoccupation, c est d aller toucher les sportifs du dimanche, pas très lucides des risques liés au dopage ou les parents peu conscients du mal qu ils font à leurs enfants. D où l idée d une campagne de prévention que nous présenterons en juin. Concernant le fair-play financier dans le football? Je trouve les récentes critiques (de présidents de clubs de Ligue 1) à l encontre de la DNCG totalement anormales. La DNCG fait son travail, elle a absolument raison. Aucun club ne peut vivre à crédit. En réalité, les équipes de L1 ont creusé leur dette sans prendre d actifs. Cela a été de la dépense pure et simple. Ils ne sont pas plus solides. Document 2 «Il ne faut pas que le rugby se laisse gouverner par l argent» Par Enguérand Renault le 9 septembre Bernard Godet, vice-président de la Fédération française de rugby, est l invité du Buzz Média Orange-Le Figaro C est le grand jour en Nouvelle-Zélande qui accueille jusqu au 23 octobre, la Coupe du Monde de Rugby. Ce sport de voyous joué par des gentlemen est devenu très populaire. Selon un sondage BVA 60 % des Français préfèrent désormais le rugby au football. Qu en pense le vice président de la FFR? «D abord je m en réjouis. D un sport confidentiel, le rugby est devenu populaire car il a démontré qu il développait des valeurs qui sont 24 composition

3 importantes comme la pugnacité, la solidarité, la convivialité ou la fraternité. La société est contente de trouver un sport qui révèle ces valeurs et les inculquent à ses joueurs.» ( ) Malgré sa popularité le rugby souffre du fait que les droits audiovisuels sont nettement plus faibles que le foot. Pour quelle raison? «Ce qui est important, c est que le rugby ne devienne pas une activité marquée par l argent. Nous sommes extrêmement vigilants, le président Pierre Camou en tête, à surveiller les éventuelles dérives. Du coup, nous avons probablement consciemment ou inconsciemment un poids qui freine les excès de communication. Un sport professionnel a toujours besoin d argent, mais en même temps, il ne faut pas que le rugby se laisse gouverner par l argent. Nous surveillons très attentivement les jeunes professionnels et nous leur montrons que la vie du rugby n est que passagère» analyse Bernard Godet. Dans le Top 14 le championnat de France les clubs français sont riches et attirent beaucoup de joueurs étrangers. N est pas préjudiciable à l éclosion de jeunes talents français? «Le top 14 est un championnat formidable, la Ligue organise un beau championnat. La fédération et la Ligue, conscients du problème, ont voulu limiter le nombre de joueurs étrangers car il est vrai que l afflux de ces derniers à certains postes limite la possibilité des jeunes talents français de jouer dans les grands clubs» explique le responsable de la Fédération française de rugby. Corrigé Ce qu il faut souligner d essentiel dans les textes : Document 1 : «L argent doit être au service du sport et pas l inverse» [ ] Le sport est un vecteur de cohésion sociale, le seul avec l école. [ ] mais le monde du sport n est pas intrinsèquement parfait car il est le reflet de la société. [ ] L argent doit être au service du sport, mais on a parfois l impression que c est l inverse. Essentiellement dans le football [ ] [ ] la corruption autour des paris sportifs [ ] C est l un des plus gros dangers [ ] [ ] Plus il y a d enjeux financiers, plus il y a de risques. [ ] des affaires de dopage [ ] Document n 2 : «Il ne faut pas que le rugby se laisse gouverner par l argent» [ ] des valeurs qui sont importantes comme la pugnacité, la solidarité, la convivialité ou la fraternité. [ ] Ce qui est important, c est que le rugby ne devienne pas une activité marquée par l argent. [ ] Un sport professionnel a toujours besoin d argent [ ] Introduction L argent est entré dans le monde du sport voici à peu près un siècle avec la rémunération de joueurs professionnels, les paris et le sponsoring. Certes tous les sports n ont pas le même rapport à l argent ; celui qui est le plus en contact avec l argent à 25

4 cause de sa grande popularité dans le monde entier et de son hyper-médiatisation est certainement le football. C est l exemple même des liens qui existent entre argent et sport. Chaque saison footballistique ramène son lot de transferts de joueurs et de paris. Les sommes engagées témoignent de la gestion financière des clubs, certains sont même cotés en Bourse Le sport a donc des rapports étroits avec l argent. C est évident. En 2011, la ministre française des sports a rappelé aux acteurs du monde sportif que «l argent doit être au service du sport et pas l inverse». On voit là une nécessité de mise en garde et de rappel des valeurs habituellement liées aux pratiques sportives. Nous étudierons les impacts positifs de l argent dans le monde sportif et les dérives qui peuvent en ternir définitivement l image et altérer la diffusion de ses valeurs traditionnelles, celles par exemple issues des jeux Olympiques. Développement 1 re partie L important n est plus seulement «de participer», comme le soulignait Pierre de Coubertin, il faut aujourd hui donner aux sportifs de haut niveau, ceux pour qui la compétition est un vrai métier, les moyens de réussir dans les meilleures conditions possibles. Cela est inévitablement lié à l argent. Les athlètes reçoivent des salaires qui leur permettent de se consacrer exclusivement à leurs performances. Le sport de haut niveau ne peut exister qu à cette condition. Avec d importants moyens financiers, il est possible de créer des centres de formation pour les jeunes, des stades, des salles de sport, et de mettre aux services des sportifs des personnels de plus en plus qualifiés (médecins, kinésithérapeutes ). L argent permet donc, on le constate aisément, le développement des pratiques sportives mais pas seulement à un haut niveau. Les collectivités locales s engagent bien souvent dans des investissements pour les jeunes et les moins jeunes sur leurs territoires. Le sport, les sports participent à l équilibre de tout un chacun et permettent notamment d améliorer la cohésion sociale. Les investissements réalisés à cet effet ne peuvent être que positifs pour les citoyens : bénéficier d une piscine dans sa commune est une réalisation qui, certes, exige de l argent mais les retombées se feront nettement sentir (satisfaction des habitants, quel que soit leur âge). Et citons également les sports plus onéreux qui se démocratisent grâce à diverses subventions et qui permettent souvent à des publics défavorisés d y avoir accès : le ski ou le golf par exemple. Investir dans des pratiques sportives présente des impacts positifs qui réactivent des liens sociaux. Toutes les valeurs qui en découlent sur le plan personnel mais aussi collectif sont évidentes. «Le sport est un vecteur de cohésion sociale, le seul avec l école», comme le rappelle la ministre dans l article proposé à notre étude. La Commission européenne a publié un livre blanc sur le sport, montrant ainsi toute l attention qu elle porte au sport parce qu il permet en plus de contribuer au développement économique et à la création d emplois d «être un outil et indicateur de politique sociale». Le sport a besoin d argent, sans argent on ne réalise rien. Leurs liens sont donc inévitablement très étroits. 26 composition

5 2 nde partie Mais là où le problème se pose réellement c est lorsque les enjeux financiers prennent le pas sur le sport. La course aux résultats, aux performances, quel que soit le niveau sportif haute compétition ou clubs plus modestes engage des sommes d argent non négligeables. Les enjeux financiers deviennent tellement importants qu on entre rapidement dans le monde des affaires, voire du très gros business. Il n est que de citer le football, qui accorde à certains joueurs de haut niveau des salaires exorbitants, ou leurs transferts, qui s opèrent chaque année pour des sommes défiant l imagination. C est certainement le sport qui affiche et génère le plus des transactions financières dignes de grandes entreprises. Cela a forcément un impact sur les valeurs que l on attribue habituellement au sport. «L argent doit être au service du sport, mais on a parfois l impression que c est l inverse.» En témoignent les comportements sur la pelouse de certains joueurs français ou étrangers. Les enjeux sont tellement importants, la pression médiatique si forte qu il faut gagner à tout prix! Un but marqué et le joueur reçoit une importante prime. Et quand on juge ne pas être assez rémunéré, on fait grève, comme dans n importe quel secteur d activité. Les joueurs américains de basket se sont ainsi récemment mis en grève. Les sportifs ne sont pas les seuls concernés par ces comportements. Les dirigeants ne montrent pas toujours l exemple : des dirigeants olympiques ont été soupçonnés de corruption ces dernières années. Ils auraient reçu des sommes d argent importantes pour favoriser la candidature d une ville. L argent devient omniprésent dans le sport : les paris en ligne génèrent de plus en plus de flux financiers, que l on a bien des difficultés à contrôler, et on voit alors des matches truqués et des joueurs impliqués dans des pratiques frauduleuses. Le handball français, qui bénéficiait encore d une bonne réputation, a été récemment atteint par ces scandales. L argent devient alors le moteur principal, au détriment du respect des valeurs fondamentales. Les enjeux sont colossaux : le chiffre d affaires du monde sportif s élevait en 2012 à 500 milliards de dollars. Un business qui fait fi des pratiques légales : les résultats exigés par des sponsors qui investissent beaucoup d argent entraînent des dérives dangereuses, y compris pour les sportifs eux-mêmes : on l a vu récemment avec les affaires de dopage dans le monde du cyclisme. Même le respect de la santé et de la vie humaine ne pèsent plus beaucoup face à des exigences de performances toujours plus audacieuses. Ces performances attirent des millions de téléspectateurs à travers le monde, et donc des gains fantastiques pour les chaînes de télévision et les spots publicitaires payés lors des retransmissions. Salaires des athlètes, paris, sponsors, publicités : voilà les principaux vecteurs financiers liés au sport. Devant de tels enjeux, il est inévitable de constater des dérives à la mesure de ces enjeux. Février 2013, l Office européen de police criminelle annonce avoir décelé le plus vaste réseau de corruption de l histoire : d innombrables matches de football auraient été truqués et, par voie de conséquence, les paris aussi. Arbitres, joueurs, dirigeants de clubs : tout le monde serait concerné. 27

6 on est loin, très loin des valeurs attribuées traditionnellement au sport : respect de l autre, loyauté, épanouissement personnel et collectif, solidarité on entre dans un autre univers, celui de la finance, du monde des affaires, avec une logique spécifique et une moralité qui deviennent de plus en plus contestables. Le sport n est pas un espace à part, aujourd hui, il est largement contaminé par l argent voire la corruption à tous les niveaux. «[...] Le monde du sport n est pas intrinsèquement parfait car il est le reflet de la société», comme le souligne chantal Jouanno. Conclusion Devant un tableau aussi pessimiste, il est temps de réagir en exigeant plus de transparence dans les enjeux financiers, en révélant aussi au grand public les dessous des compétitions, en promouvant des sports plus «propres», comme le rugby, donné en exemple dans l article d Enguérand Renault, en prenant aussi des sanctions exemplaires et dissuasives pour les fraudeurs, en changeant aussi le système de rémunération de certains sportifs. ce serait déjà un pas vers un assainissement des pratiques du monde sportif, qui bénéficie d une audience mondiale considérable et qui porte encore les rêves et les enthousiasmes de millions de personnes à travers tous les continents. Sujet n 3 PREMIÈRE SESSION FÉVRIER 2012 Difficulté Durée 3 heures Énoncé «Le système français d éducation permet-il l égalité des chances?» Document «École : l échec du modèle français d égalité des chances», in Le Monde du 12/02/2010 En matière d éducation les apparences sont parfois trompeuses. Les récentes discussions sur l ouverture sociale des grandes écoles via un quota imposé de 30 % de boursiers ne contribuent pas forcément à faire avancer l égalité des chances. En détournant le regard, elles feraient même oublier que le système éducatif français est un des plus inéquitable de l OCDE ; qu au fil d une scolarité, les inégalités entre les classes sociales se creusent et que sur ces dix dernières années les enfants les plus défavorisés n y acquièrent plus le socle minimum. 28 composition

LESPORT ÊTRE VIGILANT POUR PRÉSERVER

LESPORT ÊTRE VIGILANT POUR PRÉSERVER CNOSF/DPPI 1 ÊTRE VIGILANT POUR PRÉSERVER LESPORT LES PARIS SPORTIFS SUR INTERNET PEUVENT SERVIR DE SUPPORT AUX ORGANISATIONS CRIMINELLES POUR LE BLANCHIMENT D ARGENT. Le blanchiment consiste à injecter

Plus en détail

Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012»

Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012» Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012» Objectifs Aider les athlètes d élites désignés par leurs CNO respectifs à se préparer et à se qualifier pour les Jeux de la XXXème Olympiade à Londres 2012,

Plus en détail

Intervention de Thierry BRAILLARD. Clôture du Forum sur l intégrité du sport. Université de la Sorbonne. Paris le 15 mai 2014

Intervention de Thierry BRAILLARD. Clôture du Forum sur l intégrité du sport. Université de la Sorbonne. Paris le 15 mai 2014 Intervention de Thierry BRAILLARD Clôture du Forum sur l intégrité du sport Université de la Sorbonne Paris le 15 mai 2014 Mesdames, Messieurs, Chers amis du sport, Depuis que j'ai été nommé secrétaire

Plus en détail

Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année

Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année 1er partenaire du sport français TITRE DE LA PRÉSENTATION, AUTRE INFORMATION (DIRECTION, SERVICE,...) jj mmmm aaaa 2 Une stratégie, Reflet de la «culture»

Plus en détail

PRESERVER L'INTEGRITE ET LA SINCERITE DES COMPETITIONS SPORTIVES FACE AU DEVELOPPEMENT DES PARIS SPORTIFS EN LIGNE

PRESERVER L'INTEGRITE ET LA SINCERITE DES COMPETITIONS SPORTIVES FACE AU DEVELOPPEMENT DES PARIS SPORTIFS EN LIGNE PRESERVER L'INTEGRITE ET LA SINCERITE DES COMPETITIONS SPORTIVES FACE AU DEVELOPPEMENT DES PARIS SPORTIFS EN LIGNE Prévention et lutte contre l'atteinte à l intégrité et à la sincérité des compétitions

Plus en détail

PRÉSENTATION DES GRANDS AXES DE LA DIPLOMATIE SPORTIVE Mercredi 15 janvier 2014 - Ministère des Affaires étrangères

PRÉSENTATION DES GRANDS AXES DE LA DIPLOMATIE SPORTIVE Mercredi 15 janvier 2014 - Ministère des Affaires étrangères MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L ÉDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE PROGRAMME 12h Intervention de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères

Plus en détail

Bilan 2011 du marché des jeux en ligne en France

Bilan 2011 du marché des jeux en ligne en France Bilan 2011 du marché des jeux en ligne en France Présentation des données du 4 ème trimestre 2011 Mardi 7 février 2012 Autorité de régulation des jeux en ligne Rappel A ce jour, 46 agréments ont été délivrés

Plus en détail

Code d éthique du CIO

Code d éthique du CIO Ce texte est un extrait du document complet. Code d éthique du CIO PRÉAMBULE Le Comité International Olympique, chacun de ses membres comme l administration, les Comités Nationaux Olympiques, les Fédérations

Plus en détail

La Préparation Mentale

La Préparation Mentale La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi enterprise social software Lecko CAS CLIENT Arnaud 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi! Activité Lecko

Plus en détail

Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports

Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports Conférence de presse du jeudi 5 mars 2009 Fédération Française de Football Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports Monsieur le président, mesdames et messieurs, L Euro de football est le troisième

Plus en détail

POUR UN FINANCEMENT LOCAL

POUR UN FINANCEMENT LOCAL POUR UN FINANCEMENT LOCAL PLUS EQUITABLE DU SPORT Xavier Sautenuage 1 Le 11 janvier 2010 La publication le 10 décembre 2009 du rapport public de la Cour des comptes intitulé «les collectivités territoriales

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC

PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC INTRODUCTION: documents consultés pour établir le plan : - plan d action FCQ 2004-2008 - plan d action FCQ 2009-2013 - plan stratégique CLA 2012-2016

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT SOUFIANE MOMTAZ

MOT DU PRÉSIDENT SOUFIANE MOMTAZ MOT DU PRÉSIDENT Le Club Forteresse Alqods des Echecs constitue une fierté pour ses membres et supporters. Après sa fondation il y a quelques années, nous avons pu obtenir la reconnaissance et l estimation

Plus en détail

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes

Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes Préparé par EU Athletes, l association européenne des jeux et paris en ligne (EGBA), la Remote Gambling Association (RGA) et l association européenne

Plus en détail

Loi du 18 janvier 2012 sur l'éthique sportive Janvier 2012

Loi du 18 janvier 2012 sur l'éthique sportive Janvier 2012 1 Loi du 18 janvier 2012 sur l'éthique sportive Janvier 2012 L'Assemblée nationale a adopté le 18 janvier 2012, sans amendement, la proposition de loi Collin du nom du sénateur Yvon Collin à l'origine

Plus en détail

Régimes Spéciaux d Études & Aménagements

Régimes Spéciaux d Études & Aménagements Contribution de la FAEP Régimes Spéciaux d Études & Aménagements La FAEP est membre de la FAGE et du CRAJEP de Picardie www.faep.fr Régimes Spéciaux d Études & Aménagements Avant propos : L université

Plus en détail

SAISON SECTION SPORTIVE ET SCOLAIRE - LYCEE. Force & Courage

SAISON SECTION SPORTIVE ET SCOLAIRE - LYCEE. Force & Courage SAISON 16 17 SECTION SPORTIVE ET SCOLAIRE - LYCEE Force & Courage Un club d envergure Créé en 1893, le FC Lyon est aujourd hui le premier club amateur de la région Rhône-Alpes. Le club connaît ces dernières

Plus en détail

I - Un grand bravo collectif pour la journée nationale Rugby à 5 totalement enthousiasmante!

I - Un grand bravo collectif pour la journée nationale Rugby à 5 totalement enthousiasmante! Bonjour à tous, I - Un grand bravo collectif pour la journée nationale Rugby à 5 totalement enthousiasmante! ==> Je pense vraiment que nous avons lancé la fusée Rugby à 5 et que la greffe est en train

Plus en détail

CODE DE CONDUITE EL SUR LES PARIS SPORTIFS

CODE DE CONDUITE EL SUR LES PARIS SPORTIFS CODE DE CONDUITE EL SUR LES PARIS SPORTIFS General Secretariat Avenue de Béthusy 36 CH 1005 Lausanne T +41-21-311 30 25 F +41-21-312 30 11 info@european-lotteries.org www.european-lotteries.org Dans ce

Plus en détail

Les Français et le Tour de France 2015

Les Français et le Tour de France 2015 Les Français et le Tour de France 2015 Juillet 2015 Sondage réalisé par pour et LEVEE D EMBARGO : SAMEDI 4 JUILLET A 18H Diffusion et levée d embargo Ce sondage est réalisé pour et o Diffusé samedi à 18h00

Plus en détail

Initiation Rugby. 13 Habitat Initiation Rugby!! Du 22 au 26 avril dans les Bouches-du-Rhône

Initiation Rugby. 13 Habitat Initiation Rugby!! Du 22 au 26 avril dans les Bouches-du-Rhône Initiation Rugby 13 Habitat Initiation Rugby Du 22 au 26 avril dans les Bouches-du-Rhône [ Le mot du Président ] Après la culture en 2013, les cités de 13 Habitat vont faire du sport leur culture en 2014.

Plus en détail

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne Difficile de trouver un outil qui répertorie à la fois les bars, clubs et autres établissements de nuit à Paris.

Plus en détail

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon Yvon CAVELIER Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants A l Assaut du ZE-Couillon Réservé aux membres du Club Des Turfistes Gagnants Copyright 2010 - Page 1 Table des Matières I - CE QUI A CHANGE DANS

Plus en détail

CONFEDERATION IVOIRIENNE DES SPORTS SCOLAIRES ET UNIVERSITAIRES (CISSU)

CONFEDERATION IVOIRIENNE DES SPORTS SCOLAIRES ET UNIVERSITAIRES (CISSU) MINISTERE DE LA PROMOTION DE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DES LOISIRS Union-Discipline-Travail --------------------- ------------ OFFICE IVOIRIEN DES SPORTS SCOLAIRES ET UNIVERSITAIRES

Plus en détail

Titre I - Les clubs SECTION I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES RELATIVES AUX RELATIONS ENTRE LES CLUBS ET LA LIGUE DE FOOTBALL PROFESSIONNEL 2007 SAISON 2008

Titre I - Les clubs SECTION I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES RELATIVES AUX RELATIONS ENTRE LES CLUBS ET LA LIGUE DE FOOTBALL PROFESSIONNEL 2007 SAISON 2008 Titre I - Les clubs SECTION I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES RELATIVES AUX RELATIONS ENTRE LES CLUBS ET LA LIGUE DE FOOTBALL PROFESSIONNEL ARTICLE 101 2007 SAISON 2008 Les clubs participant aux championnats

Plus en détail

PARIS / Le marketing, 1er levier d'investissement dans le secteur du sport. Par Michel DESBORDES

PARIS / Le marketing, 1er levier d'investissement dans le secteur du sport. Par Michel DESBORDES PARIS / Le marketing, 1er levier d'investissement dans le secteur du sport. Par Michel DESBORDES PARIS / Michel DESBORDES, professeur et responsable du pôle Sport et Entertainment du Groupe INSEEC, apporte

Plus en détail

DES CLUBS ENGAGÉS CONTRIBUTIONS DU FOOTBALL PROFESSIONNEL FRANÇAIS AU DEVELOPPEMENT DURABLE - JUILLET 2012 POUR UN FOOTBALL PROFESSIONNEL D EXCELLENCE

DES CLUBS ENGAGÉS CONTRIBUTIONS DU FOOTBALL PROFESSIONNEL FRANÇAIS AU DEVELOPPEMENT DURABLE - JUILLET 2012 POUR UN FOOTBALL PROFESSIONNEL D EXCELLENCE DES CLUBS ENGAGÉS CONTRIBUTIONS DU FOOTBALL PROFESSIONNEL FRANÇAIS AU DEVELOPPEMENT DURABLE - JUILLET 2012 POUR UN FOOTBALL PROFESSIONNEL D EXCELLENCE Parce que le football est plus qu un jeu, les clubs

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

1er site. d annonces immobilières qui permet de qualifier les contacts et de négocier le meilleur prix! Dossier de presse 21/07/2009.

1er site. d annonces immobilières qui permet de qualifier les contacts et de négocier le meilleur prix! Dossier de presse 21/07/2009. JJ Mois Année 1er site d annonces immobilières qui permet de qualifier les contacts et de négocier le meilleur prix! Appart-Maison.fr en quelques mots Appart-Maison.fr est le 1er site Internet d annonces

Plus en détail

Dossier de Presse 3 juillet 2009. Publicité et Jeux d argent

Dossier de Presse 3 juillet 2009. Publicité et Jeux d argent Dossier de Presse 3 juillet 2009 Publicité et Jeux d argent 1 Sommaire Le marché des jeux en France p.3 Le dispositif de régulation professionnelle de la publicité p.4 Elaboration de la nouvelle Recommandation

Plus en détail

3 ème Baromètre Foot Pro. Impacts économiques et sociaux du football professionnel français. Entre ombre et lumière

3 ème Baromètre Foot Pro. Impacts économiques et sociaux du football professionnel français. Entre ombre et lumière 3 ème Baromètre Foot Pro Impacts économiques et sociaux du football professionnel français Entre ombre et lumière 30 mars 2015 Impacts économiques et sociaux du football professionnel : que mesure-t-on

Plus en détail

Procès-Verbal de la Réunion du Bureau du 02 octobre 2015 à Dijon

Procès-Verbal de la Réunion du Bureau du 02 octobre 2015 à Dijon Procès-Verbal de la Réunion du Bureau du 02 octobre 2015 à Dijon Membres présents: Séverine BARDAUD, Thierry BARDAUD, Olivier GEORGES Membre absent excusé : Régis PILLON Réunion débute à 14h10 1) Bilan

Plus en détail

France 3 Midi-Pyrénées

France 3 Midi-Pyrénées Collège Montesquieu. Cugnaux. A Monsieur MARANT. RAPPORT DE STAGE EN ENTREPRISE Q M 3 4 France 3 Midi-Pyrénées Je remercie tout d abord Monsieur VALETTE, journaliste, sans qui je n aurais pas pu faire

Plus en détail

Sondage LH2 Sport, en partenariat avec le magazine Sport Stratégies :

Sondage LH2 Sport, en partenariat avec le magazine Sport Stratégies : SPORT Sondage LH2 Sport, en partenariat avec le magazine Sport Stratégies : Frédéric BOCQUET Directeur du département LH2 SPORT 46, rue de l Échiquier 75010 PARIS Tel: 01 55 33 20 36 Fax: 01 55 33 21 00

Plus en détail

1 REGLEMENT INTERIEUR 10 MEMBRES

1 REGLEMENT INTERIEUR 10 MEMBRES 1 REGLEMENT INTERIEUR 10 MEMBRES 100 TITRES HONORIFIQUES Le titre de Président d Honneur, Vice-Président d Honneur ou Membre d'honneur est décerné par le Comité Directeur de la Fédération aux personnes

Plus en détail

Observations générales

Observations générales Luxembourg, le 9 décembre 2010. Objet: Projet de loi n 6216 portant : transposition, pour le secteur de l assurance, de la directive 2009/49/CE du Parlement européen et du Conseil du 18 juin 2009 modifiant

Plus en détail

Revue de vos interlocuteurs pour le lancement d un club sportif : Revue de la législation pour la création d un club sportif

Revue de vos interlocuteurs pour le lancement d un club sportif : Revue de la législation pour la création d un club sportif Passionnés de Hand Ball, vous décidez avec 2 autres amis de créer une association sportive pour former les jeunes de la commune de RONCHIN à cette pratique et les faire participer aux compétitions. Vous

Plus en détail

les Jeux Olympiques!

les Jeux Olympiques! Tous les efforts déployés par le Comité International Olympique (CIO) au travers de la Solidarité Olympique dans la promotion et le développement du sport ont pour objectif le succès du plus grand festival

Plus en détail

Le Code Génétique de la Marque

Le Code Génétique de la Marque Le Code Génétique de la Marque Le clé pour identifier et renforcer durablement le modèle de reussite de la marque Société de conseil international en gestion stratégique et opérationnelle des marques 39,

Plus en détail

Forum Sport, Loisir et Territoires Porte de Versailles, 22 novembre 2010

Forum Sport, Loisir et Territoires Porte de Versailles, 22 novembre 2010 Forum Sport, Loisir et Territoires Porte de Versailles, 22 novembre 2010 Plénière d ouverture «La fin du modèle d organisation du sport français?» Intervention de Bertrand JARRIGE, directeur des sports

Plus en détail

Gestion des liquidités Rapport de vérification final Rapport n o 2/13 25 juin 2013

Gestion des liquidités Rapport de vérification final Rapport n o 2/13 25 juin 2013 Gestion des liquidités Rapport de vérification final Rapport n o 2/13 25 juin 2013 Diffusion Destinataires : Président et chef de la direction par intérim Premier vice-président et chef de la direction

Plus en détail

Dossier de presse. Les Grands évènements sportifs : Un enjeu majeur pour le rayonnement de la France à l international

Dossier de presse. Les Grands évènements sportifs : Un enjeu majeur pour le rayonnement de la France à l international Dossier de presse Les Grands évènements sportifs : Un enjeu majeur pour le rayonnement de la France à l international Contacts presse : Ministère du Commerce extérieur : Perrine Duglet Tel : 01 53 18 46

Plus en détail

Annexes. Annexe de la Charte du Sport PAGE 1 / 7. www.european-lotteries.org. Version No 1 / Mai 2012

Annexes. Annexe de la Charte du Sport PAGE 1 / 7. www.european-lotteries.org. Version No 1 / Mai 2012 Annexes Liste des sujets examinés dans le cadre de la Charte EL du sport Table des matières: 1. Mesures permettant de préserver indirectement l intégrité du sport 1.1. Régulation des paris sportifs...

Plus en détail

«Les entreprises en soutien d une candidature française aux JO d été»

«Les entreprises en soutien d une candidature française aux JO d été» ETUDE D OPINION SPORSORA «Les entreprises en soutien d une candidature française aux JO d été» Réalisée par KANTARSPORT 15 mai 2014 OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIE Objectifs et méthodologie Objet de l étude

Plus en détail

N 864 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 864 ASSEMBLÉE NATIONALE Document mis en distribution le 20 mai 2008 N 864 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 7 mai 2008. PROPOSITION

Plus en détail

AS BOURGEAIS. Saison 2013/2014

AS BOURGEAIS. Saison 2013/2014 AS BOURGEAIS Saison 2013/2014 Présentation du club Quelques dates: 1941 apparition du football à Bourg 1945 achat et aménagement du terrain actuel 1946 choix du nom du stade: Léo LAGRANGE (premier secrétaire

Plus en détail

Conférence Nationale du Sport. 20 novembre 2008. Discours de Guy Drut, Membre du CIO. Bravo Henri et encore merci pour cette belle initiative.

Conférence Nationale du Sport. 20 novembre 2008. Discours de Guy Drut, Membre du CIO. Bravo Henri et encore merci pour cette belle initiative. 1 Conférence Nationale du Sport 20 novembre 2008 Discours de Guy Drut, Membre du CIO Bravo Henri et encore merci pour cette belle initiative. L occasion qui est donnée aujourd hui de rassembler les différents

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

Compte rendu. Mardi 30 mars 2010 Séance de 14 heures 30. Commission des Finances, de l économie générale et du contrôle budgétaire

Compte rendu. Mardi 30 mars 2010 Séance de 14 heures 30. Commission des Finances, de l économie générale et du contrôle budgétaire Compte rendu Commission des Finances, de l économie générale et du contrôle budgétaire Mardi 30 mars 2010 Séance de 14 heures 30 Compte rendu n 59 Examen, en application de l article 88, des amendements

Plus en détail

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL)

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) OU AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) A. Introduction efforts de l Université de Lorraine Les étudiant(e)s sportif(ve)s

Plus en détail

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE B.O. n 3 du 19 juin 2008 HORS SERIE Maternelle : AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Compétences visées (Cv) Se repérer et se déplacer dans l espace. Adapter ses actions

Plus en détail

TOURNOIS MULTI CHANCES DAMES NC / 4 ème série, 18 ans et plus

TOURNOIS MULTI CHANCES DAMES NC / 4 ème série, 18 ans et plus TOURNOIS MULTI CHANCES DAMES NC / 4 ème série, 18 ans et plus Coordination Direction de la Compétition Département Compétition pour Tous Fédération Française de Tennis 2, avenue Gordon Bennett 75016 PARIS

Plus en détail

Centre Régional d Entraînement au Sabre

Centre Régional d Entraînement au Sabre Centre Régional d Entraînement au Sabre 1. Généralités A) Caractéristiques B) La philosophie C) L encadrement D) Le projet du Centre Régional 2. Le scolaire A) Constats B) Le lycée C) L internat 3. Hébergement

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L INTÉGRITÉ DU SPORT

PLAN D ACTION RELATIF A L INTÉGRITÉ DU SPORT THE EUROPEAN LOTTERIES PLAN D ACTION RELATIF A L INTÉGRITÉ DU SPORT 7 LE PROGRAMME EN POINTS AU BÉNÉFICE DU SPORT EUROPÉEN ET DE SES DÉVELOPPEMENTS FUTURS MARS 2013 THE EUROPEAN LOTTERIES PLAN D ACTION

Plus en détail

REGLEMENTS GENERAUX Organisation et Gestion des Compétitions Départementales 56 saison 2014/2015

REGLEMENTS GENERAUX Organisation et Gestion des Compétitions Départementales 56 saison 2014/2015 REGLEMENTS GENERAUX Organisation et Gestion des Compétitions Départementales 56 saison 2014/2015 Préambule compétitions de handball sur le territoire gérées par le Comité du Morbihan Pour tout article

Plus en détail

Projet de création de la Ligue Nationale d Athlétisme

Projet de création de la Ligue Nationale d Athlétisme Projet de création de la Ligue Nationale d Athlétisme Sommaire Donner un statut social aux Athlètes de l Elite Rendre l athlétisme plus attractif Simplifier les relations Clubs / Athlètes de l Elite Participer

Plus en détail

Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie

Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie Signature de l accord-cadre sur les pesticides utilisés par des professionnels en zones non agricoles Mesdames et Messieurs Je suis

Plus en détail

Statuts CIEP - «Centre International d Enseignement Pétanque» Association Loi de 1901 Basé sur la méthode Claude RALUY Préambule Les jeux dits de

Statuts CIEP - «Centre International d Enseignement Pétanque» Association Loi de 1901 Basé sur la méthode Claude RALUY Préambule Les jeux dits de Statuts CIEP - «Centre International d Enseignement Pétanque» Association Loi de 1901 Basé sur la méthode Claude RALUY Préambule Les jeux dits de «Boules», de pétanque, lyonnaise, jeu provençal sont au

Plus en détail

CONCOURS PETIT POUCET BP 50135 75263 PARIS Cedex 06

CONCOURS PETIT POUCET BP 50135 75263 PARIS Cedex 06 Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes étudiants avant le mardi 15 décembre 2009 (cachet de la Poste faisant foi) par courrier à :

Plus en détail

Sports.gouv.fr. Dossier de presse. Juin 2013

Sports.gouv.fr. Dossier de presse. Juin 2013 Dossier de presse Juin 2013 Sports.gouv.fr Le ministère en charge des Sports lance son nouveau site d informations et de services en ligne pour le grand public et les acteurs du sport Sommaire 1/ Un nouveau

Plus en détail

Les différentes structures sportives et leur relation. Patrice BURNEL CTD Handball 77

Les différentes structures sportives et leur relation. Patrice BURNEL CTD Handball 77 Les différentes structures sportives et leur relation Patrice BURNEL CTD Handball 77 1 Les français ais et le sport 34 millions de français déclarent pratiquer une APS au moins une fois/semaine - Vélo:18

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DU SCHÉMA DE L AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DU SCHÉMA DE L AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DU SCHÉMA DE L AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL Dans le cadre de la consultation publique sur le Projet de schéma d aménagement et de développement

Plus en détail

PRESENTATION DE L ETUDE SUR LE FOOT 5 KANTARSPORT

PRESENTATION DE L ETUDE SUR LE FOOT 5 KANTARSPORT PRESENTATION DE L ETUDE SUR LE FOOT 5 KANTARSPORT Objectifs et Méthodologie État des lieux sur la perception et le comportement vis-à-vis de la pratique du Foot 5 des français Mesurer l intérêt porté à

Plus en détail

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket*

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* COMMENCER LE SPORT PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* La sédentarité liée à nos modes de vie participe à une augmentation de risques pour la santé

Plus en détail

«La poste : une entreprise qui aime le sport»

«La poste : une entreprise qui aime le sport» hhh «La poste : une entreprise qui aime le sport» Nom Profil La Poste Secteur : Code NAF : Services 5310Z Date de création 1576 Jean Raphael Gaitey Responsable des partenariats www.laposte.fr Chiffre d

Plus en détail

Déposer une plainte. Guide à l intention des investisseurs

Déposer une plainte. Guide à l intention des investisseurs Déposer une plainte Guide à l intention des investisseurs Le présent guide contient de l information sur ce qui suit : des conseils sur la façon de déposer des plaintes efficaces; le rôle de la Commission

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA COLLABORATION AVEC LES INTERMÉDIAIRES. Édition 2015

RÈGLEMENT SUR LA COLLABORATION AVEC LES INTERMÉDIAIRES. Édition 2015 RÈGLEMENT SUR LA COLLABORATION AVEC LES INTERMÉDIAIRES Édition 2015 1 TABLE DES MATIÈRES Dispositions introductives 3 Article 1 Règlement de la FIFA sur la collaboration avec les intermédiaires 3 Article

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ]

REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ] REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ] Préambule : Les statuts de l U.S. Fismoise adoptés par l Assemblée Générale du [ ] permettent de réaliser un règlement intérieur destiné à

Plus en détail

Revue d effectifs : qui gagnera la Ligue des Champions?

Revue d effectifs : qui gagnera la Ligue des Champions? Rapport mensuel de l Observatoire du football du CIES n 4-04/2015 Revue d effectifs : qui gagnera la Ligue des Champions? Drs Raffaele Poli, Loïc Ravenel et Roger Besson 1. Introduction La Ligue des Champions,

Plus en détail

LA CHARTE DU SPORT DE HAUT NIVEAU

LA CHARTE DU SPORT DE HAUT NIVEAU LA CHARTE DU SPORT DE HAUT NIVEAU PRÉSENTATION Elle est fondée charte du sport de haut niveau est fondée sur les principes déontologiques du sport. Elle fixe le cadre général des relations entre les sportifs

Plus en détail

DOSSIER DE SPONSORING DE L U.S AVONNAISE FOOTBALL

DOSSIER DE SPONSORING DE L U.S AVONNAISE FOOTBALL DOSSIER DE SPONSORING DE L U.S AVONNAISE FOOTBALL UNITE SPORTIVE AVONNAISE FOOTBALL Stade du Rocher 11 Rue du Rocher d Avon 77210 Avon Tel. Fax : 01.60.72.50.05 Tel portable : 06.79.38.73.19 Email : avonnaise-us@lpiff.fr

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

ligue La vie se joue en ROSE Avec la

ligue La vie se joue en ROSE Avec la ligue La fémininebasketball de La vie se joue en ROSE Avec la Sommaire 03 p 04 p 05 p 06 p 09 p 11 p Le Basket FEMININ Premier sport collectif Les Clubs La Communication A avoir créé une ligue pour gérer

Plus en détail

Liste ARJEL des catégories de compétitions et résultats

Liste ARJEL des catégories de compétitions et résultats Cadre légal des paris sportifs en France - Principes Loi n 2010-476 du 12 mai 2010 Encadrement de la forme des paris (mutuelle, à cote, live betting) Détermination des supports de paris par l ARJEL (compétitions

Plus en détail

Dossier. Eovi Mcd mutuelle, AS Saint-étienne, ASSE Coeur-Vert

Dossier. Eovi Mcd mutuelle, AS Saint-étienne, ASSE Coeur-Vert Dossier de presse Eovi Mcd mutuelle, AS Saint-étienne, ASSE Coeur-Vert une démonstration de foot fauteuil pour promouvoir le handisport et sensibiliser chacun sur les différentes formes de handicap Communiqué

Plus en détail

CENTRE NATIONAL POUR LE DEVELOPPEMENT DU SPORT - CNDS

CENTRE NATIONAL POUR LE DEVELOPPEMENT DU SPORT - CNDS CENTRE NATIONAL POUR LE DEVELOPPEMENT DU SPORT - CNDS octobre 2010 Le décret n 2006-248 du 2 mars 2006, intégré au code du sport, modifié par le décret n 2009-548 du 15 mai 2009, a créé le Centre National

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

DEMANDE SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS SPORTIVES Proposition 2013

DEMANDE SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS SPORTIVES Proposition 2013 DEMANDE SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS SPORTIVES Proposition 2013 Afin d'assurer une ventilation équitable de l enveloppe globale allouée aux subventions, le subventionnement de fonctionnement des associations

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Présentation du projet Préambule. Mardi 4 décembre 2012 : «Un juge de ligne de 41 ans est décédé après avoir été frappé par des jeunes joueurs d un club d Amsterdam». La Belgique n échappe pas à cette

Plus en détail

Appel à candidatures Ligue 1. Saisons 2012/2013 à 2015/2016 1

Appel à candidatures Ligue 1. Saisons 2012/2013 à 2015/2016 1 Appel à candidatures Ligue 1 Saisons 2012/2013 à 2015/2016 1 Les objectifs de l appel à candidatures Optimiser la valeur de nos droits en France 1 Renforcer nos partenaires actuels 2 Se donner une chance

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface C O F A C E 9 novembre 2000 Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface Le commerce interentreprise s est considérablement développé

Plus en détail

Un football professionnel de plus en plus solidaire

Un football professionnel de plus en plus solidaire Un football professionnel de plus en plus solidaire 1 1. UN EFFORT DE SOLIDARITÉ EXEMPLAIRE LA LFP ACCENTUE ENCORE SON EFFORT POUR LE FOOTBALL AMATEUR LES CLUBS PROFESSIONNELS INTERVIENNENT AUSSI DE MANIÈRE

Plus en détail

Madame la Ministre, co-présidente du conseil d administration de l OFAJ, Liebe Kristina Schröder,

Madame la Ministre, co-présidente du conseil d administration de l OFAJ, Liebe Kristina Schröder, ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON MINISTRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE ANNIVERSAIRE DES 50 ANS DE L OFFICE FRANCO-ALLEMAND DE LA JEUNESSE Paris, 5 juillet

Plus en détail

CR REUNION U7-U9 ANGERS SCA JEUDI 24 SEPTEMBRE 2015 à 19H00

CR REUNION U7-U9 ANGERS SCA JEUDI 24 SEPTEMBRE 2015 à 19H00 CR REUNION U7-U9 ANGERS SCA JEUDI 24 SEPTEMBRE 2015 à 19H00 PARTICIPATION D UNE VINGTAINE DE PERSONNES Présentation du club : Club = district = ligue = FFF Le club est structuré autour d un bureau et d

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

A - Les "Techniques" de la Bonne Attitude

A - Les Techniques de la Bonne Attitude A - Les "Techniques" de la Bonne Attitude Soutenez votre enfant sans jamais intervenir durant les parties. La compétition est par nature une source de stress. C est une remise en cause personnelle,un"examen"

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T3 2013

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T3 2013 1 Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 3 ème trimestre 2013 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR L AIDE A LA MEDIATISATION D UNE DISCIPLINE OU D UN EVENEMENT SPORTIF

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR L AIDE A LA MEDIATISATION D UNE DISCIPLINE OU D UN EVENEMENT SPORTIF CENTRE NATIONAL POUR LE DEVELOPPEMENT DU SPORT ------------------------ C N D S ---------------------- DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR L AIDE A LA MEDIATISATION D UNE DISCIPLINE OU D UN EVENEMENT

Plus en détail

Devenez Partenaires Football Australien Saison 2014-2015

Devenez Partenaires Football Australien Saison 2014-2015 Devenez Partenaires Football Australien Saison 2014-2015 Qu est ce que le Football Australien? Vous avez dit Bordeaux Bombers? Historique 1857, en Australie, Thomas Wentworth dit «Tom» Wills revient d

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LUTTE CONTRE LES INCIVILITÉS ET LA VIOLENCE DANS LE SPORT

OBSERVATOIRE DE LUTTE CONTRE LES INCIVILITÉS ET LA VIOLENCE DANS LE SPORT OBSERVATOIRE DE LUTTE CONTRE LES INCIVILITÉS ET LA VIOLENCE DANS LE SPORT www.sport-sans-violence-limousin.fr Le sport a acquis aujourd hui une importance majeure dans notre société. Sa pratique, autant

Plus en détail

Les bibliothèques: une tâche publique

Les bibliothèques: une tâche publique Les bibliothèques: une tâche publique Argumentaire pour les autorités, les parlements et les politiques A l ère d Internet, où peut-on encore créer du lien social? Aujourd hui, qu est-ce qui fait l identité

Plus en détail

DOSSIER DE SPONSORING WEB Site web de l Union Basket Sud Toulousain

DOSSIER DE SPONSORING WEB Site web de l Union Basket Sud Toulousain DOSSIER DE SPONSORING WEB Site web de l Union Basket Sud Toulousain Union Basket Sud Toulousain allée des sports ROQUETTES 31120 Site web : http://www.ubst-basket.fr/accueil E-mail : pierre.ubst@sfr.fr

Plus en détail

Chapitre 10 REGLES CONCERNANT LA PUBLICITE.

Chapitre 10 REGLES CONCERNANT LA PUBLICITE. 01COMMUN.qxd 31/01/05 8:04 Page 24 - - Chapitre 10 REGLES CONCERNANT LA PUBLICITE. Art. 49 : Le cadre du règlement Le présent règlement s applique à toutes les formes de publicité, de promotion et de développement

Plus en détail

AQUASYNCHRO Genève DOSSIER DE SPONSORING. Nos nageuses ont besoin de votre soutien...

AQUASYNCHRO Genève DOSSIER DE SPONSORING. Nos nageuses ont besoin de votre soutien... AQUASYNCHRO Genève DOSSIER DE SPONSORING Nos nageuses ont besoin de votre soutien... 1 Le club... Aquasynchro Genève c est : le club officiel de la Ville de Genève le club de natation synchronisée genevoise

Plus en détail

COLLEGE DE L AUTORITE DE REGULATION DES JEUX EN LIGNE

COLLEGE DE L AUTORITE DE REGULATION DES JEUX EN LIGNE COLLEGE DE L AUTORITE DE REGULATION DES JEUX EN LIGNE DECISION N 2013-039 EN DATE DU 15 MAI 2013 PORTANT APPROBATION D UNE CONVENTION DE PARTENARIAT Le collège de l Autorité de régulation des jeux en ligne

Plus en détail

LES JEUX EN LIGNE Risques et enjeux 24 septembre 2013

LES JEUX EN LIGNE Risques et enjeux 24 septembre 2013 LES JEUX EN LIGNE Risques et enjeux 24 septembre 2013 propriété réservés @ Cabinet LANDREAU, 2013 1 Bref historique Existence du jeu: l homme a toujours joué et le jeu est révélateur de l esprit humain

Plus en détail

TELEFOOT.fr COMMUNIQUEZ SUR LE SITE DE L EMISSION DE REFERENCE

TELEFOOT.fr COMMUNIQUEZ SUR LE SITE DE L EMISSION DE REFERENCE TELEFOOT.fr COMMUNIQUEZ SUR LE SITE DE L EMISSION DE REFERENCE Des actifs incomparables A L ANTENNE Equipe de France 8-10 millions de téléspectateurs Ligue des champions 5-7 millions de téléspectateurs

Plus en détail