OPINION DES FRANÇAIS, DES PARENTS. - Sondage de l'institut CSA - D ELEVES ET DES ENSEIGNANTS A L EGARD DE LA «LOI D ORIENTATION SUR L ECOLE»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OPINION DES FRANÇAIS, DES PARENTS. - Sondage de l'institut CSA - D ELEVES ET DES ENSEIGNANTS A L EGARD DE LA «LOI D ORIENTATION SUR L ECOLE»"

Transcription

1 OPINION DES FRANÇAIS, DES PARENTS D ELEVES ET DES ENSEIGNANTS A L EGARD DE LA «LOI D ORIENTATION SUR L ECOLE» - Sondage de l'institut CSA - N C Février , rue du 4 Septembre BP Paris cedex 02 CSA Opinion-Institutionnel Tél. (33) / 11 Fax. (33) SA au capital de RCS Paris B APE 741 E TVA intracommunautaire FR

2 Sommaire Fiche technique du sondage...3 Résultats... 4 L ECOLE» C Février

3 Fiche technique du sondage Sondage exclusif CSA / MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE. - d un échantillon national représentatif de 984 personnes âgées de 15 ans et plus, constitué d'après la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage), après stratification par région et catégorie d agglomération, interrogés par téléphone le 23 février d un échantillon de 791 parents d élèves, interrogés par téléphone du 21 au 23 février d un échantillon représentatif de 681 enseignants, constitué selon la méthode des quotas (sexe, âge, type d établissement, matière enseignée) après stratification par académie, interrogés par téléphone du 22 au 23 février 2005 L ECOLE» C Février

4 Résultats L ECOLE» C Février

5 QUESTION Pensez-vous que le système éducatif en France? Grand public Parents d élèves Enseignants - doit être réformé ne doit pas être réformé Ne se prononcent pas TOTAL L ECOLE» C Février

6 GRAND PUBLIC Pensez-vous que le système éducatif en France...? doit être réformé ne doit pas être réformé ENSEMBLE Homme Femme ans ans (*) ans ans ans ans ans et PCF - Chef d'entreprise et indépendant Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs PPI - Chef d'entreprise et indépendant (*) Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs Statut de la personne interrogée Actif - Travaille à son compte (*) Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur (*) Inactif Femme au foyer Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme / Primaire BEPC / CAP / BEP Bac Bac Supérieur à Bac Proximité politique - Extrême Gauche (*) Gauche Dont P.C. (*) Dont P.S Dont Les Verts Droite Dont U.D.F Dont U.M.P Dont R.P.F. / M.P.F. (*) Front National / M.N.R. (*) Sans préférence partisane / NSP Catégorie d'agglomération - Communes rurales De 2000 à H De à H Plus de H Agglomération parisienne NSPP L ECOLE» C Février

7 PARENTS Pensez-vous que le système éducatif en France...? doit être réformé ne doit pas être réformé ENSEMBLE Homme Femme Moins de 35 ans ans ans et PCF - Chef d'entreprise et indépendant (*) Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs (*) Statut de la personne interrogée Actif - Travaille à son compte (*) Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Inactif - Femme au foyer Niveau scolaire des enfants - Maternelle Primaire Collège Lycée Type d'établissement - Public Privé ZEP - en ZEP non ZEP Niveau de diplôme - Sans diplôme / Primaire BEPC / CAP / BEP Bac Bac Supérieur à Bac Proximité politique - Gauche Dont P.S Dont Les Verts Droite Dont l'u.m.p Front National / M.N.R. (*) Catégorie d'agglomération - Moins de 2000 Hb De 2000h à Hb De 20 à Hb Plus de Hb Agglomération parisienne NSPP L ECOLE» C Février

8 ENSEIGNANTS Pensez-vous que le système éducatif en France...? doit être réformé ne doit pas être réformé ENSEMBLE Homme Femme Moins de 35 ans ans ans et Niveau d'enseignement Primaire Secondaire Type d'établissement Maternelle Primaire Collège Lycée Niveau de qualification Instituteur Professeur des Ecoles Professeur Certifié Professeur Agrégé (*) Matière enseignée Littéraire Scientifique Autres Statut de l'établissement ZEP Non ZEP Ancienneté dans l'enseignement Moins de 5 ans De 6 à 9 ans De 10 à 19 ans ans et plus NSPP L ECOLE» C Février

9 QUESTION Pour chacune des mesures suivantes du projet de loi d orientation sur l école débattu actuellement au Parlement, dites-moi si vous y êtes favorable ou opposé? Grand public Parents d élèves Enseignants Mettre en place un dispositif de soutien personnalisé de 3 heures par semaine pour les élèves en difficulté Ne se prononcent pas TOTAL Faire évoluer la formation initiale et continue des enseignants Ne se prononcent pas TOTAL Enseigner les langues vivantes étrangères dès le primaire Ne se prononcent pas TOTAL Définir un socle commun de connaissances Ne se prononcent pas TOTAL Introduire 20de contrôle continu dans la note du baccalauréat Ne se prononcent pas TOTAL Faire remplacer les professeurs absents par des enseignants du même établissement Ne se prononcent pas TOTAL L ECOLE» C Février

10 GRAND PUBLIC Pour chacune des mesures suivantes du projet de loi d orientation sur l école débattu actuellement au Parlement, dites-moi si vous y êtes favorable ou opposé? Mettre en place un dispositif de soutien personnalisé de 3 heures par semaine pour les élèves en difficulté ENSEMBLE Homme Femme ans ans (*) ans ans ans ans ans et PCF - Chef d'entreprise et indépendant Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs PPI - Chef d'entreprise et indépendant (*) Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs Statut de la personne interrogée Actif - Travaille à son compte (*) Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur (*) Inactif Femme au foyer Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme / Primaire BEPC / CAP / BEP Bac Bac Supérieur à Bac Proximité politique - Extrême Gauche (*) Gauche Dont P.C. (*) Dont P.S Dont Les Verts Droite Dont U.D.F Dont U.M.P Dont R.P.F. / M.P.F. (*) Front National / M.N.R. (*) Sans préférence partisane / NSP Catégorie d'agglomération - Communes rurales De 2000 à H De à H Plus de H Agglomération parisienne Oui Non NSPP L ECOLE» C Février

11 PARENTS D ELEVES Pour chacune des mesures suivantes du projet de loi d orientation sur l école débattu actuellement au Parlement, dites-moi si vous y êtes favorable ou opposé? Mettre en place un dispositif de soutien personnalisé de 3 heures par semaine pour les élèves en difficulté ENSEMBLE Homme Femme Moins de 35 ans ans ans et PCF - Chef d'entreprise et indépendant (*) Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs (*) Statut de la personne interrogée Actif - Travaille à son compte (*) Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Inactif - Femme au foyer Niveau scolaire des enfants - Maternelle Primaire Collège Lycée Type d'établissement - Public Privé ZEP - en ZEP non ZEP Niveau de diplôme - Sans diplôme / Primaire BEPC / CAP / BEP Bac Bac Supérieur à Bac Proximité politique - Gauche Dont P.S Dont Les Verts Droite Dont l'u.m.p Front National / M.N.R. (*) Catégorie d'agglomération - Moins de 2000 Hb De 2000h à Hb De 20 à Hb Plus de Hb Agglomération parisienne Oui Non NSPP L ECOLE» C Février

12 ENSEIGNANTS Pour chacune des mesures suivantes du projet de loi d orientation sur l école débattu actuellement au Parlement, dites-moi si vous y êtes favorable ou opposé? Mettre en place un dispositif de soutien personnalisé de 3 heures par semaine pour les élèves en difficulté ENSEMBLE Homme Femme Moins de 35 ans ans ans et Niveau d'enseignement Primaire Secondaire Type d'établissement Maternelle Primaire Collège Lycée Niveau de qualification Instituteur Professeur des Ecoles Professeur Certifié Professeur Agrégé (*) Matière enseignée Littéraire Scientifique Autres Statut de l'établissement ZEP Non ZEP Ancienneté dans l'enseignement Moins de 5 ans De 6 à 9 ans De 10 à 19 ans ans et plus Oui Non NSPP L ECOLE» C Février

13 GRAND PUBLIC Pour chacune des mesures suivantes du projet de loi d orientation sur l école débattu actuellement au Parlement, dites-moi si vous y êtes favorable ou opposé? Faire évoluer la formation initiale et continue des enseignants ENSEMBLE Homme Femme ans ans (*) ans ans ans ans ans et PCF - Chef d'entreprise et indépendant Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs PPI - Chef d'entreprise et indépendant (*) Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs Statut de la personne interrogée Actif - Travaille à son compte (*) Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur (*) Inactif Femme au foyer Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme / Primaire BEPC / CAP / BEP Bac Bac Supérieur à Bac Proximité politique - Extrême Gauche (*) Gauche Dont P.C. (*) Dont P.S Dont Les Verts Droite Dont U.D.F Dont U.M.P Dont R.P.F. / M.P.F. (*) Front National / M.N.R. (*) Sans préférence partisane / NSP Catégorie d'agglomération - Communes rurales De 2000 à H De à H Plus de H Agglomération parisienne Oui Non NSPP L ECOLE» C Février

14 PARENTS D ELEVES Pour chacune des mesures suivantes du projet de loi d orientation sur l école débattu actuellement au Parlement, dites-moi si vous y êtes favorable ou opposé? Faire évoluer la formation initiale et continue des enseignants ENSEMBLE Homme Femme Moins de 35 ans ans ans et PCF - Chef d'entreprise et indépendant (*) Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs (*) Statut de la personne interrogée Actif - Travaille à son compte (*) Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Inactif - Femme au foyer Niveau scolaire des enfants - Maternelle Primaire Collège Lycée Type d'établissement - Public Privé ZEP - en ZEP non ZEP Niveau de diplôme - Sans diplôme / Primaire BEPC / CAP / BEP Bac Bac Supérieur à Bac Proximité politique - Gauche Dont P.S Dont Les Verts Droite Dont l'u.m.p Front National / M.N.R. (*) Catégorie d'agglomération - Moins de 2000 Hb De 2000h à Hb De 20 à Hb Plus de Hb Agglomération parisienne Oui Non NSPP L ECOLE» C Février

15 ENSEIGNANTS Pour chacune des mesures suivantes du projet de loi d orientation sur l école débattu actuellement au Parlement, dites-moi si vous y êtes favorable ou opposé? Faire évoluer la formation initiale et continue des enseignants ENSEMBLE Homme Femme Moins de 35 ans ans ans et Niveau d'enseignement Primaire Secondaire Type d'établissement Maternelle Primaire Collège Lycée Niveau de qualification Instituteur Professeur des Ecoles Professeur Certifié Professeur Agrégé (*) Matière enseignée Littéraire Scientifique Autres Statut de l'établissement ZEP Non ZEP Ancienneté dans l'enseignement Moins de 5 ans De 6 à 9 ans De 10 à 19 ans ans et plus Oui Non NSPP L ECOLE» C Février

16 GRAND PUBLIC Pour chacune des mesures suivantes du projet de loi d orientation sur l école débattu actuellement au Parlement, dites-moi si vous y êtes favorable ou opposé? Enseigner les langues vivantes étrangères dès le primaire ENSEMBLE Homme Femme ans ans (*) ans ans ans ans ans et PCF - Chef d'entreprise et indépendant Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs PPI - Chef d'entreprise et indépendant (*) Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs Statut de la personne interrogée Actif - Travaille à son compte (*) Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur (*) Inactif Femme au foyer Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme / Primaire BEPC / CAP / BEP Bac Bac Supérieur à Bac Proximité politique - Extrême Gauche (*) Gauche Dont P.C. (*) Dont P.S Dont Les Verts Droite Dont U.D.F Dont U.M.P Dont R.P.F. / M.P.F. (*) Front National / M.N.R. (*) Sans préférence partisane / NSP Catégorie d'agglomération - Communes rurales De 2000 à H De à H Plus de H Agglomération parisienne Oui Non NSPP L ECOLE» C Février

17 PARENTS D ELEVES Pour chacune des mesures suivantes du projet de loi d orientation sur l école débattu actuellement au Parlement, dites-moi si vous y êtes favorable ou opposé? Enseigner les langues vivantes étrangères dès le primaire ENSEMBLE Homme Femme Moins de 35 ans ans ans et PCF - Chef d'entreprise et indépendant (*) Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs (*) Statut de la personne interrogée Actif - Travaille à son compte (*) Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Inactif - Femme au foyer Niveau scolaire des enfants - Maternelle Primaire Collège Lycée Type d'établissement - Public Privé ZEP - en ZEP non ZEP Niveau de diplôme - Sans diplôme / Primaire BEPC / CAP / BEP Bac Bac Supérieur à Bac Proximité politique - Gauche Dont P.S Dont Les Verts Droite Dont l'u.m.p Front National / M.N.R. (*) Catégorie d'agglomération - Moins de 2000 Hb De 2000h à Hb De 20 à Hb Plus de Hb Agglomération parisienne Oui Non NSPP L ECOLE» C Février

18 ENSEIGNANTS Pour chacune des mesures suivantes du projet de loi d orientation sur l école débattu actuellement au Parlement, dites-moi si vous y êtes favorable ou opposé? Enseigner les langues vivantes étrangères dès le primaire ENSEMBLE Homme Femme Moins de 35 ans ans ans et Niveau d'enseignement Primaire Secondaire Type d'établissement Maternelle Primaire Collège Lycée Niveau de qualification Instituteur Professeur des Ecoles Professeur Certifié Professeur Agrégé (*) Matière enseignée Littéraire Scientifique Autres Statut de l'établissement ZEP Non ZEP Ancienneté dans l'enseignement Moins de 5 ans De 6 à 9 ans De 10 à 19 ans ans et plus Oui Non NSPP L ECOLE» C Février

19 GRAND PUBLIC Pour chacune des mesures suivantes du projet de loi d orientation sur l école débattu actuellement au Parlement, dites-moi si vous y êtes favorable ou opposé? Définir un socle commun de connaissances ENSEMBLE Homme Femme ans ans (*) ans ans ans ans ans et PCF - Chef d'entreprise et indépendant Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs PPI - Chef d'entreprise et indépendant (*) Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs Statut de la personne interrogée Actif - Travaille à son compte (*) Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur (*) Inactif Femme au foyer Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme / Primaire BEPC / CAP / BEP Bac Bac Supérieur à Bac Proximité politique - Extrême Gauche (*) Gauche Dont P.C. (*) Dont P.S Dont Les Verts Droite Dont U.D.F Dont U.M.P Dont R.P.F. / M.P.F. (*) Front National / M.N.R. (*) Sans préférence partisane / NSP Catégorie d'agglomération - Communes rurales De 2000 à H De à H Plus de H Agglomération parisienne Oui Non NSPP L ECOLE» C Février

20 PARENTS Pour chacune des mesures suivantes du projet de loi d orientation sur l école débattu actuellement au Parlement, dites-moi si vous y êtes favorable ou opposé? Définir un socle commun de connaissances ENSEMBLE Homme Femme Moins de 35 ans ans ans et PCF - Chef d'entreprise et indépendant (*) Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs (*) Statut de la personne interrogée Actif - Travaille à son compte (*) Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Inactif - Femme au foyer Niveau scolaire des enfants - Maternelle Primaire Collège Lycée Type d'établissement - Public Privé ZEP - en ZEP non ZEP Niveau de diplôme - Sans diplôme / Primaire BEPC / CAP / BEP Bac Bac Supérieur à Bac Proximité politique - Gauche Dont P.S Dont Les Verts Droite Dont l'u.m.p Front National / M.N.R. (*) Catégorie d'agglomération - Moins de 2000 Hb De 2000h à Hb De 20 à Hb Plus de Hb Agglomération parisienne Oui Non NSP L ECOLE» C Février

21 ENSEIGNANTS Pour chacune des mesures suivantes du projet de loi d orientation sur l école débattu actuellement au Parlement, dites-moi si vous y êtes favorable ou opposé? Définir un socle commun de connaissances ENSEMBLE Homme Femme Moins de 35 ans ans ans et Niveau d'enseignement Primaire Secondaire Type d'établissement Maternelle Primaire Collège Lycée Niveau de qualification Instituteur Professeur des Ecoles Professeur Certifié Professeur Agrégé (*) Matière enseignée Littéraire Scientifique Autres Statut de l'établissement ZEP Non ZEP Ancienneté dans l'enseignement Moins de 5 ans De 6 à 9 ans De 10 à 19 ans ans et plus Oui Non NR L ECOLE» C Février

22 GRAND PUBLIC Pour chacune des mesures suivantes du projet de loi d orientation sur l école débattu actuellement au Parlement, dites-moi si vous y êtes favorable ou opposé? Introduire 20 de contrôle continu dans la note du baccalauréat ENSEMBLE Homme Femme ans ans (*) ans ans ans ans ans et PCF - Chef d'entreprise et indépendant Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs PPI - Chef d'entreprise et indépendant (*) Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs Statut de la personne interrogée Actif - Travaille à son compte (*) Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur (*) Inactif Femme au foyer Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme / Primaire BEPC / CAP / BEP Bac Bac Supérieur à Bac Proximité politique - Extrême Gauche (*) Gauche Dont P.C. (*) Dont P.S Dont Les Verts Droite Dont U.D.F Dont U.M.P Dont R.P.F. / M.P.F. (*) Front National / M.N.R. (*) Sans préférence partisane / NSP Catégorie d'agglomération - Communes rurales De 2000 à H De à H Plus de H Agglomération parisienne Oui Non NSPP L ECOLE» C Février

23 PARENTS Pour chacune des mesures suivantes du projet de loi d orientation sur l école débattu actuellement au Parlement, dites-moi si vous y êtes favorable ou opposé? Introduire 20 de contrôle continu dans la note du baccalauréat ENSEMBLE Homme Femme Moins de 35 ans ans ans et PCF - Chef d'entreprise et indépendant (*) Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs (*) Statut de la personne interrogée Actif - Travaille à son compte (*) Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Inactif - Femme au foyer Niveau scolaire des enfants - Maternelle Primaire Collège Lycée Type d'établissement - Public Privé ZEP - en ZEP non ZEP Niveau de diplôme - Sans diplôme / Primaire BEPC / CAP / BEP Bac Bac Supérieur à Bac Proximité politique - Gauche Dont P.S Dont Les Verts Droite Dont l'u.m.p Front National / M.N.R. (*) Catégorie d'agglomération - Moins de 2000 Hb De 2000h à Hb De 20 à Hb Plus de Hb Agglomération parisienne Oui Non NSP L ECOLE» C Février

24 ENSEIGNANTS Pour chacune des mesures suivantes du projet de loi d orientation sur l école débattu actuellement au Parlement, dites-moi si vous y êtes favorable ou opposé? Introduire 20 de contrôle continu dans la note du baccalauréat ENSEMBLE Homme Femme Moins de 35 ans ans ans et Niveau d'enseignement Primaire Secondaire Type d'établissement Maternelle Primaire Collège Lycée Niveau de qualification Instituteur Professeur des Ecoles Professeur Certifié Professeur Agrégé (*) Matière enseignée Littéraire Scientifique Autres Statut de l'établissement ZEP Non ZEP Ancienneté dans l'enseignement Moins de 5 ans De 6 à 9 ans De 10 à 19 ans ans et plus Oui Non NR L ECOLE» C Février

25 GRAND PUBLIC Pour chacune des mesures suivantes du projet de loi d orientation sur l école débattu actuellement au Parlement, dites-moi si vous y êtes favorable ou opposé? Faire remplacer les professeurs absents par des enseignants du même l'établissement ENSEMBLE Homme Femme ans ans (*) ans ans ans ans ans et PCF - Chef d'entreprise et indépendant Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs PPI - Chef d'entreprise et indépendant (*) Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs Statut de la personne interrogée Actif - Travaille à son compte (*) Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur (*) Inactif Femme au foyer Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme / Primaire BEPC / CAP / BEP Bac Bac Supérieur à Bac Proximité politique - Extrême Gauche (*) Gauche Dont P.C. (*) Dont P.S Dont Les Verts Droite Dont U.D.F Dont U.M.P Dont R.P.F. / M.P.F. (*) Front National / M.N.R. (*) Sans préférence partisane / NSP Catégorie d'agglomération - Communes rurales De 2000 à H De à H Plus de H Agglomération parisienne Oui Non NSPP L ECOLE» C Février

26 PARENTS Pour chacune des mesures suivantes du projet de loi d orientation sur l école débattu actuellement au Parlement, dites-moi si vous y êtes favorable ou opposé? Faire remplacer les professeurs absents par des enseignants du même l'établissement ENSEMBLE Homme Femme Moins de 35 ans ans ans et PCF - Chef d'entreprise et indépendant (*) Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs (*) Statut de la personne interrogée Actif - Travaille à son compte (*) Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Inactif - Femme au foyer Niveau scolaire des enfants - Maternelle Primaire Collège Lycée Type d'établissement - Public Privé ZEP - en ZEP non ZEP Niveau de diplôme - Sans diplôme / Primaire BEPC / CAP / BEP Bac Bac Supérieur à Bac Proximité politique - Gauche Dont P.S Dont Les Verts Droite Dont l'u.m.p Front National / M.N.R. (*) Catégorie d'agglomération - Moins de 2000 Hb De 2000h à Hb De 20 à Hb Plus de Hb Agglomération parisienne Oui Non NSP L ECOLE» C Février

27 ENSEIGNANTS Pour chacune des mesures suivantes du projet de loi d orientation sur l école débattu actuellement au Parlement, dites-moi si vous y êtes favorable ou opposé? Faire remplacer les professeurs absents par des enseignants du même l'établissement ENSEMBLE Homme Femme Moins de 35 ans ans ans et Niveau d'enseignement Primaire Secondaire Type d'établissement Maternelle Primaire Collège Lycée Niveau de qualification Instituteur Professeur des Ecoles Professeur Certifié Professeur Agrégé (*) Matière enseignée Littéraire Scientifique Autres Statut de l'établissement ZEP Non ZEP Ancienneté dans l'enseignement Moins de 5 ans De 6 à 9 ans De 10 à 19 ans ans et plus Oui Non NR L ECOLE» C Février

28 QUESTION Et pensez-vous que le projet de loi d orientation sur l école? Grand public Parents d élèves Enseignants - va améliorer le fonctionnement du système éducatif ne va pas améliorer le fonctionnement du système éducatif Ne se prononcent pas TOTAL L ECOLE» C Février

29 GRAND PUBLIC Et pensez-vous que le projet de loi d orientation sur l école? Va améliorer le fonctionnement du système éducatif Ne va pas améliorer le fonctionnement du système éducatif ENSEMBLE Homme Femme ans ans (*) ans ans ans ans ans et PCF - Chef d'entreprise et indépendant Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs PPI - Chef d'entreprise et indépendant (*) Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs Statut de la personne interrogée Actif - Travaille à son compte (*) Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Chômeur (*) Inactif Femme au foyer Retraité Niveau de diplôme - Sans diplôme / Primaire BEPC / CAP / BEP Bac Bac Supérieur à Bac Proximité politique - Extrême Gauche (*) Gauche Dont P.C. (*) Dont P.S Dont Les Verts Droite Dont U.D.F Dont U.M.P Dont R.P.F. / M.P.F. (*) Front National / M.N.R. (*) Sans préférence partisane / NSP Catégorie d'agglomération - Communes rurales De 2000 à H De à H Plus de H Agglomération parisienne Oui Non NSPP L ECOLE» C Février

30 PARENTS Et pensez-vous que le projet de loi d orientation sur l école? Va améliorer le fonctionnement du système éducatif Ne va pas améliorer le fonctionnement du système éducatif ENSEMBLE Homme Femme Moins de 35 ans ans ans et PCF - Chef d'entreprise et indépendant (*) Cadres et professions libérales Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités / Inactifs (*) Statut de la personne interrogée Actif - Travaille à son compte (*) Salarié Dont : secteur public Dont : secteur privé Inactif - Femme au foyer Niveau scolaire des enfants - Maternelle Primaire Collège Lycée Type d'établissement - Public Privé ZEP - en ZEP non ZEP Niveau de diplôme - Sans diplôme / Primaire BEPC / CAP / BEP Bac Bac Supérieur à Bac Proximité politique - Gauche Dont P.S Dont Les Verts Droite Dont l'u.m.p Front National / M.N.R. (*) Catégorie d'agglomération - Moins de 2000 Hb De 2000h à Hb De 20 à Hb Plus de Hb Agglomération parisienne Oui Non NSP L ECOLE» C Février

31 ENSEIGNANTS Et pensez-vous que le projet de loi d orientation sur l école? Va améliorer le fonctionnement du système éducatif Ne va pas améliorer le fonctionnement du système éducatif ENSEMBLE Homme Femme Moins de 35 ans ans ans et Niveau d'enseignement Primaire Secondaire Type d'établissement Maternelle Primaire Collège Lycée Niveau de qualification Instituteur Professeur des Ecoles Professeur Certifié Professeur Agrégé (*) Matière enseignée Littéraire Scientifique Autres Statut de l'établissement ZEP Non ZEP Ancienneté dans l'enseignement Moins de 5 ans De 6 à 9 ans De 10 à 19 ans ans et plus Oui Non NSP L ECOLE» C Février

32 Opinion des Français, des parents d élèves et des enseignants à l égard de la loi d orientation sur l école Synthèse du sondage CSA Février , rue du 4 Septembre BP Paris cedex 02 Tél. (33) Fax. (33)

33 Sommaire Ce sondage a été réalisé par téléphone du 21 au 23 février 2005 auprès d un échantillon national représentatif de 984 personnes âgées de 15 ans et plus, d un sur-échantillon de 791 parents d élèves, et d un échantillon représentatif de 681 enseignants. I. Un constat unanime : le système éducatif doit être réformé Pour une très grande majorité des trois cibles (71 du grand public, 74 des parents d élèves et 86 des enseignants), le système éducatif en France doit être réformé. Ainsi, plus on est concerné par l école, plus on est conscient de cette nécessité. La réforme est également ressentie comme plus nécessaire par les cadres (88 chez le grand public et chez les parents dont le chef de famille est cadre) que par les ouvriers (55 du grand public et 65 des parents dont le chef de famille est ouvrier). Par ailleurs, plus on est diplômé, plus on pense de manière quasiment linéaire qu il faut réformer le système éducatif : alors que 64 des non diplômés partagent cette opinion, ils sont 87 parmi les titulaires d un diplôme supérieur à Bac+2. En ce qui concerne les enseignants, ce sont surtout ceux enseignant une matière scientifique (91) et ceux enseignant depuis moins de cinq ans (91) qui pensent que réformer le système est nécessaire. II. Une large approbation de la plupart des mesures prévues dans la loi d orientation La quasi totalité des mesures contenues dans la loi d orientation actuellement débattue au Parlement est approuvée par une large majorité des Français, des parents et des enseignants. Les deux mesures les plus plébiscitées sont la mise en place d un dispositif de soutien personnalisé pour les élèves en difficulté (approuvée par 96 du grand public, 95 des parents et 87 des enseignants) et l évolution de la formation initiale et continue des enseignants (approuvée par 92 du grand public et des parents et 95 des enseignants). Les enseignants semblent particulièrement en attente d une amélioration de leur formation. L enseignement des langues vivantes dès le primaire est également une mesure qui recueille l approbation des trois cibles (81 du grand public, 82 des parents et 78 des enseignants), sans doute soucieuses que leurs enfants puissent communiquer dans un contexte de plus grand ouverture internationale. On observe sur ce thème un clivage social marqué puisque les cadres y sont beaucoup OPINION DES FRANCAIS, DES PARENTS D ELEVES ET DES ENSEIGNANTS A L EGARD DE LA LOI D ORIENTATION SUR L ECOLE Février

34 plus favorables (93 au sein du grand public et 91 parmi les parents dont le chef de famille est cadre), tout comme les diplômés de l enseignement supérieur (85 au sein du grand public et 91 parmi les parents), que les ouvriers (70 au sein du grand public et 79 parmi les parents dont le chef de famille est ouvrier). Quant aux enseignants, on notera que les instituteurs sont plus nombreux (27) à être opposés à cette mesure par crainte peut-être de ne pas disposer des moyens nécessaires à l accomplissement de cette tâche. La définition d un socle commun de connaissances suscite l adhésion d une grand majorité du grand public (81) et des parents (83). Cependant, il existe sur cette question une légère différence d appréciation selon la proximité politique des interviewés : les sympathisants de gauche (16 du grand public, 14 des parents) sont plus nombreux que les sympathisants de droite (5 du grand public et 3 des parents) a y être hostiles. Les enseignants sont eux un peu moins enthousiastes puisque même s ils approuvent majoritairement cette mesure (69), ils sont 27 à y être opposés, notamment les jeunes enseignants (38 de ceux qui ont moins de 35 ans) et les enseignants du secondaire (32 contre 21 des enseignants du primaire). III. Une moindre adhésion voire une opposition des enseignants sur deux mesures : le contrôle continu et le remplacement des enseignants absents Les deux mesures qui suscitent une moindre adhésion, voire une franche hostilité de la part des enseignants sont l introduction du contrôle continu au bac et le remplacement des enseignants absents par leurs collègues du même établissement. Le contrôle continu, qui a constitué le principal cheval de bataille des lycéens (54 des ans y sont favorables contre 45 qui y sont opposés) est néanmoins accepté par les deux tiers (67) des Français et des parents. Sur ce sujet, on retrouve les différences observées entre les sympathisants de gauche, plus nombreux à être opposés (31 au sein du grand public et 30 parmi les parents) que les sympathisant de droite (15 au sein du grand public et 17 parmi les parents). Les enseignants sont plus divisés sur cette mesure, même si une majorité d entre eux l approuvent (51 contre 45). Les enseignants du lycée y sont même hostiles : 42 approuvent ce principe contre 54 qui y sont opposés. Le remplacement des enseignants absents est approuvé par un peu moins des deux tiers des Français (63) et des parents (62). On retrouve les mêmes différences que celles observées pour le contrôle continu : les jeunes de 15 à 19 ans sont beaucoup plus partagés (52 y sont favorables, 46 opposés), de même que les sympathisants de gauche (57 y sont favorables contre 41 qui y sont opposés, OPINION DES FRANCAIS, DES PARENTS D ELEVES ET DES ENSEIGNANTS A L EGARD DE LA LOI D ORIENTATION SUR L ECOLE Février

35 contre respectivement 75 et 18 pour les sympathisants de droite). En revanche, les principaux concernés, à savoir les enseignants, sont largement opposés (70) à remplacer leurs collègues absents. Seuls 28 des enseignants sont favorables à cette mesure. IV. Le jugement sur l efficacité de la loi diffère selon la proximité politique Si les Français et les parents sont un peu plus nombreux à penser que le projet de loi d orientation sur l école va améliorer le fonctionnement du système éducatif (respectivement 47 et 46) que ceux qui pensent que cela ne va pas l améliorer (37 et 39), les quatre cinquièmes des enseignants (79) pensent que cela ne va pas l améliorer. Le clivage sur cette question est essentiellement politique. Au sein des Français et des parents, on note un véritable clivage selon la proximité politique. Ainsi, la majorité des sympathisants de droite (65 au sein du grand public et 60 parmi les parents) pensent que le projet de loi va améliorer le fonctionnement du système éducatif, tandis que la majorité des sympathisants de gauche (51 du grand public et 57 des parents) pensent que cela ne va pas l améliorer. Notons également que 50 des jeunes de 15 à 19 ans pensent que ce projet de loi ne va pas améliorer le fonctionnement de l école contre 43 qui pensent le contraire. Le scepticisme augmente également avec le niveau de diplôme : 43 des titulaires d un diplôme supérieur à bac+2 contre 25 des non diplômés pensent que le projet de loi ne va pas améliorer le fonctionnement de l école. Conclusion D un constat unanime le système éducatif doit être réformé et d une approbation des mesures similaire pour toutes les cibles (hormis pour le contrôle continu et le remplacement des enseignants absents qui suscite une adhésion plus mitigée voire une véritable hostilité des enseignants) émergent finalement des conclusions différentes sur l efficacité de la loi d orientation sur l école selon que l on se sent proche de la gauche ou de la droite. OPINION DES FRANCAIS, DES PARENTS D ELEVES ET DES ENSEIGNANTS A L EGARD DE LA LOI D ORIENTATION SUR L ECOLE Février

- Sondage de l'institut CSA -

- Sondage de l'institut CSA - L ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE VU PAR LES PARENTS - Sondage de l'institut CSA - N 0501163 Septembre 2005 22, rue du 4 Septembre BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Institutionnel Tél. (33)01 44 94 59 10

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR. - Sondage de l'institut CSA - VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT. N 0501176B Septembre 2005

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR. - Sondage de l'institut CSA - VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT. N 0501176B Septembre 2005 LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT - Sondage de l'institut CSA - N 0501176B Septembre 2005 22, rue du 4 Septembre BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Institutionnel

Plus en détail

OPINION DES FRANÇAIS SUR LES FRANCHISES

OPINION DES FRANÇAIS SUR LES FRANCHISES OPINION DES FRANÇAIS SUR LES FRANCHISES MEDICALES - Sondage de l'institut CSA - N 0700661A Mai 2007 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA Opinion-Corporate Tél. (33)01 44 94 59 10 / 11 Fax.

Plus en détail

GROSSESSE, MATERNITE ET

GROSSESSE, MATERNITE ET HALDE GROSSESSE, MATERNITE ET DISCRIMINATIONS AU TRAVAIL - Sondage de l Institut CSA- N 0900160B Février 2009 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion Tél. (33)01 44 94 59

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LE NUCLÉAIRE

LES FRANÇAIS ET LE NUCLÉAIRE LES FRANÇAIS ET LE NUCLÉAIRE - Sondage de l'institut CSA - N 1200407 Mars 2012 Contacts CSA : Claire PIAU Directrice d études au Département Opinion Tiéfaine CONCAS Chargé d études au Département Opinion

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LA VIDEOSURVEILLANCE ET LES RADARS. - Sondage de l'institut CSA - N 0700961 Août 2007

LES FRANÇAIS, LA VIDEOSURVEILLANCE ET LES RADARS. - Sondage de l'institut CSA - N 0700961 Août 2007 LES FRANÇAIS, LA VIDEOSURVEILLANCE ET LES RADARS - Sondage de l'institut CSA - N 0700961 Août 2007 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Corporate Tél. (33)01 44 94 59 10 / 11 Fax.

Plus en détail

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DES

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DES L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DES MODALITES DE LA FUSION CAISSE D EPARGNE / BANQUE POPULAIRE - Sondage de l'institut CSA - N 0900269A Février 2009 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA

Plus en détail

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE LA SUPPRESSION SIMULTANEE DE L ISF ET DU BOUCLIER FISCAL - Sondage de l'institut CSA - N 1001375A Octobre 2010 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA

Plus en détail

Le temps de travail dans les entreprises

Le temps de travail dans les entreprises Le temps de travail dans les entreprises Sondage CSA pour Les Echos, Radio Classique et l Institut Montaigne Septembre 05 Etude N 500866B Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA JUSTICE. - Sondage de l'institut CSA - N 1300390 Mars 2013

LES FRANÇAIS ET LA JUSTICE. - Sondage de l'institut CSA - N 1300390 Mars 2013 LES FRANÇAIS ET LA JUSTICE - Sondage de l'institut CSA - N 1300390 Mars 2013 Contacts CSA : Jérôme SAINTE-MARIE Directeur du Pôle Opinion - Corporate Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle Opinion

Plus en détail

La réforme du statut d auto-entrepreneur

La réforme du statut d auto-entrepreneur La réforme du statut d auto-entrepreneur Sondage CSA pour les Echos et l Institut Montaigne Juin 2013 Etude N 1300818B Fiche technique Sondage exclusif CSA / Les Echos / Institut Montaigne réalisé par

Plus en détail

Les candidats à l élection présidentielle et l Union européenne

Les candidats à l élection présidentielle et l Union européenne Les candidats à l élection présidentielle et l Union européenne Sondage de l Institut CSA Présentation des résultats Avril 2012 Contacts institut CSA : Agnès BALLE Directrice des études au Département

Plus en détail

ASSOCIATION CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN. - Sondage de l'institut CSA - SITUATION DE SURENDETTEMENT. N 0900198 Mars 2009

ASSOCIATION CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN. - Sondage de l'institut CSA - SITUATION DE SURENDETTEMENT. N 0900198 Mars 2009 ASSOCIATION CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT - Sondage de l'institut CSA - N 0900198 Mars 2009 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion Tél.

Plus en détail

Les Français et les rythmes scolaires

Les Français et les rythmes scolaires Les Français et les rythmes scolaires Sondage Institut CSA pour Ministère de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche Mai 2014 Fiche technique Sondage exclusif Institut CSA

Plus en détail

JF/CLL N 1-17836 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Cécile Lacroix-Lanoë Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/CLL N 1-17836 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Cécile Lacroix-Lanoë Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/CLL N 1-17836 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Cécile Lacroix-Lanoë Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la confiscation du véhicule dans certains cas d infractions routières

Plus en détail

L'OPINION DES FRANCAIS A L EGARD DES

L'OPINION DES FRANCAIS A L EGARD DES L'OPINION DES FRANCAIS A L EGARD DES VOITURES DIESEL - Sondage de l'institut CSA - N 0801153C Septembre 2008 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion Tél. (33)01 44 94 59

Plus en détail

FONDATION K D URGENCES

FONDATION K D URGENCES FONDATION K D URGENCES LES DIFFICULTES DES FAMILLES MONOPARENTALES - Sondage de l'institut CSA - N 1100500 Avril 2011 Contact : Jérôme Sainte-Marie Directeur du département Politique-Opinion Tel : 01 44

Plus en détail

L intention de se faire vacciner contre la grippe A

L intention de se faire vacciner contre la grippe A FD/BS N 1-18005 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44 benedicte.simon@ifop.com pour L intention de se faire vacciner contre la grippe A Résultats détaillés Le 4 septembre

Plus en détail

Les Français et la crédibilité de Marine Le Pen

Les Français et la crédibilité de Marine Le Pen Les Français et la crédibilité de Marine Le Pen Sondage CSA pour NICE-MATIN publié le samedi 14 janvier 2012 Contacts institut CSA : Yves-Marie CANN Directeur d études au Département Opinion (yves-marie.cann@csa.eu)

Plus en détail

ELECTION PRÉSIDENTIELLE 2012 SONDAGE JOUR DU VOTE SECOND TOUR

ELECTION PRÉSIDENTIELLE 2012 SONDAGE JOUR DU VOTE SECOND TOUR ELECTION PRÉSIDENTIELLE 2012 SONDAGE JOUR DU VOTE SECOND TOUR Sondage CSA exclusif Le 7 mai 2012 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 Contacts CSA Jérôme SAINTE-MARIE, Directeur

Plus en détail

FD/MH N 1-6486 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier. pour

FD/MH N 1-6486 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier. pour FD/MH N 1-6486 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier pour Le climat politique à Paris Résultats détaillés Septembre 2007 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les principaux enseignements...

Plus en détail

Les Français et le traité transatlantique de libre-échange

Les Français et le traité transatlantique de libre-échange Les Français et le traité transatlantique de libre-échange Sondage Institut CSA pour L Humanité 20 mai 2014 Fiche technique Sondage exclusif Institut CSA / L Humanité réalisé par Internet du 14 au 16 mai

Plus en détail

JF/AM N 1-18309 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com jerome.fourquet@ifop.com.

JF/AM N 1-18309 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com jerome.fourquet@ifop.com. JF/AM N 1-18309 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com jerome.fourquet@ifop.com pour L intention des Français de faire un don pour la population

Plus en détail

FD/FK N 1-17534 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / François Kraus Tél : 01 45 84 14 44 francois.kraus@ifop.com. pour

FD/FK N 1-17534 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / François Kraus Tél : 01 45 84 14 44 francois.kraus@ifop.com. pour FD/FK N 1-17534 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / François Kraus Tél : 01 45 84 14 44 francois.kraus@ifop.com pour Le regard des Français sur les banques Résultats détaillés Le 23 janvier 2009 Sommaire -

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 6 Religions et numérique : La tradition à l épreuve des nouvelles pratiques n 1100569 Mai 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue

Plus en détail

Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE. - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010

Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE. - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010 Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010 CSA Politique-Opinion 2 rue de Choiseul, 75002 Paris Tél. (33) 01 44 94 40 00 Fax. (33)

Plus en détail

L ouverture des magasins le dimanche

L ouverture des magasins le dimanche L ouverture des magasins le dimanche Sondage réalisé par pour Publié le dimanche 6 décembre 2015 Levée d embargo le samedi 5 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Les Français et les nouveaux partis politiques LEVEE D EMBARGO LE 7 DECEMBRE 4H00

Les Français et les nouveaux partis politiques LEVEE D EMBARGO LE 7 DECEMBRE 4H00 Décembre 2013 Les Français et les nouveaux partis politiques Sondage réalisé par pour - Diffusé le samedi 7 décembre 2013 LEVEE D EMBARGO LE 7 DECEMBRE 4H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

FD N 110892 Contacts Ifop : Frédéric Dabi Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 frederic.dabi@ifop.com.

FD N 110892 Contacts Ifop : Frédéric Dabi Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 frederic.dabi@ifop.com. FD N 110892 Contacts Ifop : Frédéric Dabi Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 frederic.dabi@ifop.com pour Les Français et la situation économique actuelle Résultats détaillés

Plus en détail

«Les Français et le mariage, l adoption et la procréation médicalement assistée pour les couples homosexuels»

«Les Français et le mariage, l adoption et la procréation médicalement assistée pour les couples homosexuels» Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jérôme SAINTE-MARIE Directeur général-adjoint (jerome.sainte-marie@csa.eu) Agnès BALLE Directrice des études (agnes.balle@csa.eu) Nicolas FERT Chargé d études sénior

Plus en détail

ÉTUDE SUR LA PERCEPTION DES NOUVEAUX PROGRAMMES DE L'ÉCOLE PRIMAIRE PAR LES PARENTS D'ÉLÈVES. - Avril 2008 -

ÉTUDE SUR LA PERCEPTION DES NOUVEAUX PROGRAMMES DE L'ÉCOLE PRIMAIRE PAR LES PARENTS D'ÉLÈVES. - Avril 2008 - ÉTUDE SUR LA PERCEPTION DES NOUVEAUX PROGRAMMES DE L'ÉCOLE PRIMAIRE PAR LES PARENTS D'ÉLÈVES - Avril 2008 - SOMMAIRE FICHE TECHNIQUE 3 L'OPINION À L'ÉGARD DU NIVEAU DE PRÉPARATION DES ÉLÈVES À L'ENTRÉE

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 3 - A - Constats... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 3 - A - Constats... 4 N 110259 FD / GC Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Chevalier Département Opinion et Stratégies d'entreprise Frederic.dabi@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45

Plus en détail

pour Les Français et la gestion de la crise par Nicolas Sarkozy Résultats détaillés Le 26 février 2009

pour  Les Français et la gestion de la crise par Nicolas Sarkozy Résultats détaillés Le 26 février 2009 pour Les Français et la gestion de la crise par Nicolas Sarkozy Résultats détaillés Le 26 février 2009 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l étude... 3 L opinion à l égard des aides

Plus en détail

Les Français, les sans-abri et la lutte contre l exclusion. Regards croisés

Les Français, les sans-abri et la lutte contre l exclusion. Regards croisés Politique Décembre 2006 Les Français, les sans-abri et la lutte contre l exclusion Regards croisés Décembre 2006 Ce sondage est réalisé pour Publié dans le jeudi 7 décembre 2006 et le jeudi 7 décembre

Plus en détail

FD/FACD N 1-6263 Contact Ifop : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge

FD/FACD N 1-6263 Contact Ifop : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge FD/FACD N 1-6263 Contact Ifop : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Les Français et le second tour de l élection présidentielle Résultats détaillés Le 27 Avril 2007 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...1-2

Plus en détail

pour L Observatoire de la Fiscalité et des Finances Publiques

pour L Observatoire de la Fiscalité et des Finances Publiques pour L Observatoire de la Fiscalité et des Finances Publiques Les Français et le référendum d initiative populaire Résultats détaillés Le 11 mars 2011 Sommaire - 1 - La méthodologie... - 2 - Les résultats

Plus en détail

Les Français et la généralisation du tiers payant

Les Français et la généralisation du tiers payant Les Français et la généralisation du tiers payant JF N 112343 JUIN 2014 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com Sommaire Pages

Plus en détail

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet Pour Les et le microcrédit Résultats détaillés Le 29 mars 2006 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les résultats de l étude... 3

Plus en détail

Les Français et les contreparties au Pacte de responsabilité

Les Français et les contreparties au Pacte de responsabilité Les Français et les contreparties au Pacte de responsabilité Sondage CSA pour les Echos, Radio Classique et l Institut Montaigne Février 0 Etude N 009B Fiche technique Sondage exclusif CSA / Les Echos

Plus en détail

Les sympathisants de l UMP et le changement de nom du mouvement. Ifop pour Sud Ouest Dimanche

Les sympathisants de l UMP et le changement de nom du mouvement. Ifop pour Sud Ouest Dimanche Les sympathisants de l UMP et le changement de nom du mouvement JF/EP N 113078 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

BVA Actualité. Cette enquête est réalisée pour BEAUX ARTS Magazine Publiée dans BEAUX ARTS Magazine le 20 Novembre 2002. Présentation des résultats

BVA Actualité. Cette enquête est réalisée pour BEAUX ARTS Magazine Publiée dans BEAUX ARTS Magazine le 20 Novembre 2002. Présentation des résultats BVA Actualité Novembre 2002 Les Français et le patrimoine Cette enquête est réalisée pour BEAUX ARTS Magazine Publiée dans BEAUX ARTS Magazine le 20 Novembre 2002 Présentation des résultats LA SYNTHÈSE

Plus en détail

La consommation de cannabis et les risques qui y sont liés

La consommation de cannabis et les risques qui y sont liés La consommation de cannabis les risques qui y sont liés Enquête miroir auprès des jeunes de 15 à 18 ans de l ensemble de la population Ifop pour la Mission interministérielle de lutte contre les drogues

Plus en détail

Les Français et l'efficacité du patriotisme économique

Les Français et l'efficacité du patriotisme économique Les Français et l'efficacité du patriotisme économique Sondage CSA pour les Echos, Radio Classique et l Institut Montaigne Mai 20 Etude N 00600B Fiche technique Sondage exclusif CSA / Les Echos / Institut

Plus en détail

pour Réforme, La Fédération Protestante de France, La Croix Et l Institut Européen en Sciences des Religions

pour Réforme, La Fédération Protestante de France, La Croix Et l Institut Européen en Sciences des Religions pour Réforme, La Fédération Protestante de France, La Croix Et l Institut Européen en Sciences des Religions Etude auprès des protestants Résultats détaillés Le 21 mai 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LE COLLEGE BILAN ET

LES FRANÇAIS ET LE COLLEGE BILAN ET LES FRANÇAIS ET LE COLLEGE BILAN ET PERSPECTIVES - Sondage de l'institut CSA - N 1100267B Avril 2011 Contact : Jérôme Sainte-Marie Directeur du département Politique-Opinion Tel : 01 44 94 59 10 / 59 11

Plus en détail

Baromètre Orange Terrafemina Vague 4 - L amour sur Internet

Baromètre Orange Terrafemina Vague 4 - L amour sur Internet Baromètre Orange Terrafemina Vague 4 - L amour sur Internet n 1001575 Novembre 2010 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél.

Plus en détail

Sondage du jour du vote

Sondage du jour du vote LE PREMIER TOUR DE L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE Sondage du jour du vote TNS Sofres / UNILOG pour TF1 / RTL / Le Figaro Le 22 Avril 2007 TF1 / RTL / Le Figaro Contacts TNS Sofres : Stratégies d'opinion Brice

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et les tatouages Résultats détaillés Juillet 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie... 1-2 -

Plus en détail

Les Français et la création d'un nouveau service national. Ifop pour Dimanche Ouest France

Les Français et la création d'un nouveau service national. Ifop pour Dimanche Ouest France Les Français et la création d'un nouveau service national JF/EP N 112768 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Les Français et les gaz de schiste

Les Français et les gaz de schiste Les Français et les gaz de schiste Sondage CSA pour Les Echos, Radio Classique et l Institut Montaigne Octobre 2014 Etude N 140066B Fiche technique Sondage exclusif CSA / Les Echos / Radio Classique /

Plus en détail

Observatoire des professeurs des écoles débutants

Observatoire des professeurs des écoles débutants Observatoire des professeurs - Consultation de l'institut CSA pour le SNUipp - 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Corporate Tél. (33)01 44 94 59 10 / 11 Fax. (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

Les Français et la réforme du permis de conduire

Les Français et la réforme du permis de conduire Les Français et la réforme du permis de conduire Institut CSA pour Ornikar Février 20 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 00 personnes âgées de ans et plus Constitution

Plus en détail

L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux

L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux Phase 2 de l étude : analyse approfondie auprès des entreprises qui embauchent et des actifs en recherche Sondage réalisé par pour Publié le mardi 9

Plus en détail

Baromètre d'image du Front national Janvier 2012

Baromètre d'image du Front national Janvier 2012 Baromètre d'image du Front national Janvier 2012 Fiche technique Sondage TNS Sofres effectué pour : Dates de réalisation : du 6 au 9 janvier 2012 Enquête réalisée en face-à-face auprès d'un échantillon

Plus en détail

Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité

Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité Les principaux enseignements FD/EP N 113392 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion

Plus en détail

FD/MH N 1-6082 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Mayeul l Huillier

FD/MH N 1-6082 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Mayeul l Huillier FD/MH N 1-6082 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Mayeul l Huillier Les enseignants et la présidentielle Résultats détaillés Le 9 février 2007 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les résultats de

Plus en détail

ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE

ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE Synthèse des principaux résultats Conseil Régional du Centre Septembre 2003 BVA OPINION 191 avenue du Général

Plus en détail

Les Français et l Iran. Sondage ELABE pour le CRIF 25 janvier 2016

Les Français et l Iran. Sondage ELABE pour le CRIF 25 janvier 2016 Les Français et l Iran Sondage ELABE pour le CRIF 25 janvier 2016 Fiche technique Interrogation Echantillon de 1005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Constitution

Plus en détail

Les Français, les associations et la crise

Les Français, les associations et la crise Les Français, les associations et la crise Présentation Octobre 2009 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 1

Plus en détail

Les habitants de Champagne-Ardenne et le redécoupage territorial

Les habitants de Champagne-Ardenne et le redécoupage territorial Les habitants de Champagne-Ardenne et le redécoupage territorial Eclair Libération Champagne Le Journal de la Haute Contact Ifop : François Kraus / Jean- Philippe Dubrulle / Pierre- Hadrien Bartoli 01

Plus en détail

Les Français et les déserts médicaux

Les Français et les déserts médicaux Collectif Inter-associatif Sur la Santé Les Français et les déserts médicaux Octobre 2015 Résultats complets Anne-Laure GALLAY Directrice des études institutionnelles BVA Opinion Thomas Genty Chargé d

Plus en détail

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 BVA Opinion Adélaïde Zulfikarpasic- Directrice 01 71 16 90 96 Conseil d Orientation pour l Emploi Laurence

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Tablette tactile : la nouvelle nounou?

Tablette tactile : la nouvelle nounou? Observatoire Orange - Terrafemina Tablette tactile : la nouvelle nounou? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 13 ème vague d un baromètre

Plus en détail

Les Français et l Enseignement. Août 2010

Les Français et l Enseignement. Août 2010 Les Français et l Enseignement Août 2010 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1055 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L échantillon

Plus en détail

Les Français et la situation financière de leur commune. Ifop pour Sud Ouest Dimanche

Les Français et la situation financière de leur commune. Ifop pour Sud Ouest Dimanche Les Français et la situation financière de leur commune JF/JPD N 113333 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

JF N 110614 Contacts IFOP : Jérôme FOURQUET Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour

JF N 110614 Contacts IFOP : Jérôme FOURQUET Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour JF N 110614 Contacts IFOP : Jérôme FOURQUET Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Le baromètre d des médias Résultats détaillés Juillet 2012 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux

Plus en détail

Observatoire Orange - Terrafemina. La Webcampagne 2012. Sondage de l institut CSA. avec

Observatoire Orange - Terrafemina. La Webcampagne 2012. Sondage de l institut CSA. avec Observatoire Orange - Terrafemina La Webcampagne 2012 Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 11 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

Les habitants des ZUS et la création d entreprises

Les habitants des ZUS et la création d entreprises Association Eveilleco Département Opinion et Stratégies d Entreprise pour Les habitants des ZUS et la création d entreprises Décembre 2010 Sommaire 1. La méthodologie 3 2. Les résultats de l étude 5 A.

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 7 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

La mémoire de la rafle du Vel d Hiv

La mémoire de la rafle du Vel d Hiv Contacts Pôle Opinion Corporate Jérôme Sainte-Marie, Directeur du Pôle Opinion-Corporate (jerome.sainte-marie@csa.eu) Nicolas Fert, Chargé d études sénior au Pôle Opinion-Corporate (nicolas.fert@csa.eu)

Plus en détail

Les Français et l arrêt cardiaque

Les Français et l arrêt cardiaque pour Les Français et l arrêt cardiaque Novembre 2010 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Fédération Française de Cardiologie Echantillon : Echantillon de 1007 personnes, représentatif

Plus en détail

Les Français et la manifestation contre la réforme du collège du 10 octobre. Ifop pour SOS Éducation

Les Français et la manifestation contre la réforme du collège du 10 octobre. Ifop pour SOS Éducation Les Français et la manifestation contre la réforme du collège du 10 octobre FK/JPD N 113373 Contacts Ifop : François Kraus / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL :

Plus en détail

Les 18-25 ans et l élection présidentielle

Les 18-25 ans et l élection présidentielle Les 18-25 ans et l élection présidentielle Etude IPSOS / GRAINES DE CITOYENS Décembre 2006 Ipsos Public Affairs S.A.S. au capital de 161 700 euros R.C.S. Paris B 317 839 959 Certifié ISO 9001 BVQI /2003/132450

Plus en détail

Les Français et la santé Valorisation des marques solidaire par vente-privee.com

Les Français et la santé Valorisation des marques solidaire par vente-privee.com Anne-Laure GALLAY Directrice d études Département Opinion Tél : 01 55 33 20 90 François Miquet-Marty Directeur des études politiques Maïder Chango Chef de projet LH2 Opinion anne-laure.gallay@lh2.fr Eléna

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

ENQUETE SUR LA SEXUALITÉ DES FRANÇAIS

ENQUETE SUR LA SEXUALITÉ DES FRANÇAIS ENQUETE SUR LA SEXUALITÉ DES FRANÇAIS Avril 2009 TNS Sofres Département Stratégies d opinion / Pôle Actualité Tèl : 01 40 92 46 90 FICHE TECHNIQUE Sondage TNS Sofres effectué pour : Interviews réalisés

Plus en détail

Les Alsaciens et la création d une collectivité territoriale d Alsace

Les Alsaciens et la création d une collectivité territoriale d Alsace Contacts Pôle Opinion-Corporate Jérôme SAINTE-MARIE Directeur général adjoint / jerome.sainte-marie@csa.eu Agnès BALLE Directrice des études / agnes.balle@csa.eu Marek KUBISTA Chargé d études / marek.kubista@csa.eu

Plus en détail

FD/YMC N 16840 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann Tél : 01 45 84 14 44 Yves-Marie.Cann@ifop.com. pour

FD/YMC N 16840 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann Tél : 01 45 84 14 44 Yves-Marie.Cann@ifop.com. pour FD/YMC N 16840 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann Tél : 01 45 84 14 44 Yves-Marie.Cann@ifop.com pour Le climat politique à Bordeaux Résultats Le 9 février 2008 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

FRANCE ETATS-UNIS : REGARDS CROISES

FRANCE ETATS-UNIS : REGARDS CROISES FRANCE ETATS-UNIS : REGARDS CROISES - Synthèse de l Institut CSA - 0700559 Mai 2007 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 CSA Opinion-Corporate Tél. (33) 01 44 94 59 10 / 11 Fax. (33) 01 44

Plus en détail

Le Défenseur des droits

Le Défenseur des droits Le Défenseur des droits SONDAGE SUR LA SCOLARISATION EN MILIEU ORDINAIRE DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP AU COLLEGE - Sondage de l'institut CSA - - Note des principaux enseignements En partenariat

Plus en détail

Les Français et la dette de la Grèce

Les Français et la dette de la Grèce Les Français et la dette de la Grèce Sondage CSA pour Les Echos, Radio Classique et l Institut Montaigne Février 0 Etude N 000B Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1010

Plus en détail

Les catholiques français et les évolutions de la société

Les catholiques français et les évolutions de la société Février 2014 Les catholiques français et les évolutions de la société Sondage réalisé par pour publié le dimanche 23 février 2014 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français

Plus en détail

SITUATION POLITIQUE A LYON. - Sondage de l'institut CSA - DANS LA PERSPECTIVE DES ELECTIONS MUNICIPALES DE 2008. N 0701342C Octobre 2007

SITUATION POLITIQUE A LYON. - Sondage de l'institut CSA - DANS LA PERSPECTIVE DES ELECTIONS MUNICIPALES DE 2008. N 0701342C Octobre 2007 SITUATION POLITIQUE A LYON DANS LA PERSPECTIVE DES ELECTIONS MUNICIPALES DE 2008 - Sondage de l'institut CSA - N 0701342C Octobre 2007 2 rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA Opinion-Corporate

Plus en détail

CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique

CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANÇAIS ET LES QUESTIONS ECONOMIQUES ET SOCIALES N 1100298B Mars 2011 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion

Plus en détail

Les Français et l Hôpital

Les Français et l Hôpital Les Français et l Hôpital Fédération Hospitalière de France / TNS Sofres Avril 2013 En préambule Les objectifs de l enquête : le regard des Français sur l hôpital public en profonde évolution La précédente

Plus en détail

Le regard des Français sur la Loi Leonetti et la fin de vie. Ifop pour l ADMD

Le regard des Français sur la Loi Leonetti et la fin de vie. Ifop pour l ADMD Le regard des Français sur la Loi Leonetti et la fin de vie Ifop pour l ADMD FD/ALM N 112932 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Anne-Laure Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45

Plus en détail

JF/GC N 19765 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Guillaume Chevalier Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/GC N 19765 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Guillaume Chevalier Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/GC N 19765 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Guillaume Chevalier Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la coupe du monde de rugby 2011 Résultats détaillés Septembre 2011

Plus en détail

CONSULTATION POUR LA BANQUE ALIMENTAIRE «L aide alimentaire C est quoi? Pour qui?»

CONSULTATION POUR LA BANQUE ALIMENTAIRE «L aide alimentaire C est quoi? Pour qui?» CONSULTATION POUR LA BANQUE ALIMENTAIRE «L aide alimentaire C est quoi? Pour qui?» Enquête auprès de la Fédération des Banques Alimentaires et des personnes accueillies - Présentation - N 0800171 Août

Plus en détail

Enquête auprès des médecins généralistes pour la FFC

Enquête auprès des médecins généralistes pour la FFC Fédération Française de Cardiologie Septembre 2011 Fédération Française de Cardiologie N 19792 Contact Damien Philippot Directeur de clientèle Département Opinion Damien.philippot@ifop.com Enquête auprès

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4 FD/EP N 111316 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 frederic.dabi@ifop.com pour Les Français et les manifestations sur le

Plus en détail

Baromètre du moral des journalistes

Baromètre du moral des journalistes Baromètre du moral des journalistes Sondage de l Institut CSA N 1101438 Octobre 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 Contacts : Jérôme Sainte-Marie Directeur du Département

Plus en détail

pour Les Français et la suppression des notes à l école Résultats détaillés Août 2012

pour Les Français et la suppression des notes à l école Résultats détaillés Août 2012 pour Les Français et la suppression des notes à l école Résultats détaillés Août 2012 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4 L'adhésion à la suppression des notes à l'école...

Plus en détail

JF/SA N 19057 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Sarah Alby Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/SA N 19057 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Sarah Alby Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/SA N 19057 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Sarah Alby Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Bordelais et l entrée d Alain Juppé au gouvernement Résultats détaillés Le 19 novembre

Plus en détail

BAROMÈTRE LES FRANÇAIS, L ENVIRONNEMENT ET LES ALLERGIES RESPIRATOIRES VAGUE 1

BAROMÈTRE LES FRANÇAIS, L ENVIRONNEMENT ET LES ALLERGIES RESPIRATOIRES VAGUE 1 BAROMÈTRE LES FRANÇAIS, L ENVIRONNEMENT ET LES ALLERGIES RESPIRATOIRES VAGUE 1 N 1000948 Juillet 2010 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40

Plus en détail

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* NOTE DETAILLÉE Enquêtes sur l école maternelle Enquête Harris Interactive pour le SNUipp Enquête grand public réalisée en ligne entre le 03 et le 05 novembre 2015. Echantillon de 1 000 personnes, représentatif

Plus en détail

- Sondage de l'institut CSA -

- Sondage de l'institut CSA - BAROMETRE SOCIAL - Sondage de l'institut CSA - N 0501350A Octobre 2005 22, rue du 4 Septembre BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Institutionnel Tél. (33) 01 44 94 59 10/11 Fax. (33) 01 44 94 34 00

Plus en détail

Sommaire. «LES FRANÇAIS ET LE VIOL CONJUGAL» Novembre 2013. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4

Sommaire. «LES FRANÇAIS ET LE VIOL CONJUGAL» Novembre 2013. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4 FK/JPD N 111759 Contact Ifop : François Kraus / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 72 34 4 / 06 61 00 37 76 francois.kraus@ifop.com pour Les Français et le viol

Plus en détail

Les Français et le transport partagé

Les Français et le transport partagé Les Français et le transport partagé Institut CSA pour Uber Novembre 2014 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus Constitution de l échantillon

Plus en détail