POUR. Contact Generix Group : Mike Hadjadj Directeur Marketing & Communication Tél. :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POUR. Contact Generix Group : Mike Hadjadj Directeur Marketing & Communication Tél. : 01 77 45 43 41 mhadjadj@generixgroup.com"

Transcription

1 FM/BS N Contact Ifop : Frédéric Micheau Département Opinion et Stratégies d'entreprise 35 rue de la gare Paris Tél : Fax : Contact Generix Group : Mike Hadjadj Directeur Marketing & Communication Tél. : POUR Les Français et la dématérialisation Rapport détaillé Septembre 2012

2 Sommaire La méthodologie Les principaux résultats... 4 A. Les Français dressent majoritairement le constat d une surabondance des documents en papier, mais, paradoxalement, ne semblent pas vouloir s en passer B. Les Français, conscients des bénéfices qu offre la dématérialisation, ne sont pas fermés à son développement, mais semblent retenus par des freins persistants... 7 C. Une longueur d avance pour les entreprises... 9 Conclusion Les résultats de l'étude A - Le stockage et l archivage des documents administratifs Le jugement sur la quantité de documents en papier Les démarches administratives réalisées en ligne Le temps de conservation de différents documents administratifs Le mode d archivage de différents documents administratifs B - La disposition à la dématérialisation de documents et aux démarches administratives en ligne La disposition à ne plus recevoir certains documents qu en format électronique Les raisons de la réticence au passage au traitement électronique de documents administratifs Les éléments incitant au passage au traitement électronique de documents administratifs68 L image détaillé de la dématérialisation des documents administratifs C - La dématérialisation en entreprise Le jugement sur l importance de la dématérialisation au sein de l entreprise Les supports utilisés pour différents documents au sein de l entreprise Les avantages de la dématérialisation pour les entreprises Les comportements de consultation de différents documents en entreprise Le mode d archivage privilégié pour différents documents en entreprise Ifop pour Generix - Les Français et la dématérialisation - Septembre 2012

3 - 1 - La méthodologie Ifop pour Generix - Les Français et la dématérialisation - Septembre

4 Méthodologie Ce document présente les résultats d une étude réalisée par l Ifop. Elle respecte fidèlement les principes scientifiques et déontologiques de l enquête par sondage. Les enseignements qu elle indique reflètent un état de l opinion à l instant de sa réalisation et non pas une prédiction. Aucune publication totale ou partielle ne peut être faite sans l accord exprès de l Ifop. Retrouvez les sondages et analyses de l Ifop sur Alertes d actualité Facebook Twitter iphone et ipad Etude réalisée par l'ifop pour : Generix Echantillon Echantillon de 1014 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d agglomération. Mode de recueil Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing). Dates de terrain Du 12 au 14 juin 2012 Ifop pour Generix - Les Français et la dématérialisation - Septembre

5 PRÉCISION RELATIVE AUX MARGES D ERREUR La théorie statistique permet de mesurer l incertitude à attacher à chaque résultat d une enquête. Cette incertitude s exprime par un intervalle de confiance situé de part et d autre de la valeur observée et dans lequel la vraie valeur a une probabilité déterminée de se trouver. Cette incertitude, communément appelée «marge d erreur», varie en fonction de la taille de l échantillon et du pourcentage observé comme le montre le tableau ci-dessous : Exemple de lecture du tableau : dans le cas d un échantillon de personnes, si le pourcentage mesuré est de 10%, la marge d erreur est égale à 1,8. Le vrai pourcentage est donc compris entre 8,2% et 11,8%. Ifop pour Generix - Les Français et la dématérialisation - Septembre

6 - 2 - Les principaux résultats Ifop pour Generix - Les Français et la dématérialisation - Septembre

7 A. Les Français dressent majoritairement le constat d une surabondance des documents en papier, mais, paradoxalement, ne semblent pas vouloir s en passer. Près des deux tiers des Français estiment qu il y a trop de documents en papier dans leur vie quotidienne (65%), 33% jugeant pour leur part qu il y en a suffisamment et 2% pas assez. Partagé majoritairement par toutes les catégories de population interrogées, le constat de surabondance du papier est sensiblement plus marqué auprès des femmes (68% contre 62% chez les hommes) et des catégories socioprofessionnelles supérieures (72% contre 65% chez les CSP-). Bien qu ils dénoncent le surplus de papier dans leur vie quotidienne, les Français ne parviennent pas aujourd hui à s en passer : ils archivent et classent en version papier la plupart des documents administratifs qui les concernent : au moins sept personnes sur dix agissent ainsi pour les fiches de paye (94%), les avis d imposition (90%), les quittances et primes d assurance (83%), les factures d énergie (78%) ou encore les relevés bancaires (74%). L archivage papier est moins systématique s agissant des factures de téléphonie (52%) ou des factures d accès à Internet (41%), beaucoup d opérateurs cherchant à systématiser la dématérialisation. Ces documents émanant des opérateurs privés apparaissent plus régulièrement archivés en ligne : 22% pour les factures d accès à Internet et 20% pour les factures de téléphonie. L archivage papier est très minoritaire s agissant des tickets de carte bleue (26%) et des relevés de points liés à un programme de fidélité (19%). Enfin, l archivage électronique sur un support personnel (ordinateur ou disque dur) constitue une pratique peu répandue, mais n est toutefois pas rare pour les factures d accès à Internet (17%), les factures de téléphonie (14%) et les relevés bancaires (10%). Si l archivage et le classement de la version papier des fiches de paye et des avis d imposition est quasi-systématique pour toutes les catégories de population interrogées, on note que le réflexe de classement du papier est globalement plus fréquent chez les femmes et à l inverse moins systématique chez les plus jeunes interviewés. Le recours à l archivage électronique séduit pour sa part davantage les Français de moins de 35 ans que leurs aînés, ainsi que les personnes faisant le constat de la surabondance de documents papier. Parce que cela les rassure ou parce qu ils manquent d information, les Français, après avoir classé et archivé leurs documents administratifs, les conservent dans leur version papier sur une longue durée, très souvent sans réel besoin au regard de la loi. Ainsi, à juste titre, les interviewés estiment qu il est nécessaire de garder ses fiches de paye indéfiniment (68 ans en moyenne, 88% donnant un chiffre supérieur à 20 ans). Ils pensent ensuite devoir archiver leurs avis d imposition pendant 22 ans, quand il n est nécessaire de ne les garder que trois ans à compter de l année qui suit l imposition. Les Français estiment par ailleurs le temps de conservation des relevés bancaires à 13 ans (contre 5 ans nécessaires en théorie), et des quittances de loyer à 10 ans (5 ans également). Le temps de conservation nécessaire de plusieurs documents est ensuite estimé entre 8 et 4 ans, souvent là aussi sans qu il soit utile de les conserver aussi longtemps : il s agit des quittances et primes d assurances (8 ans), des factures d électricité, d eau ou de gaz (7 ans), des appels de charges (6 ans), des factures de téléphonie (4 ans) et des factures d accès à Internet (4 ans). Seuls Ifop pour Generix - Les Français et la dématérialisation - Septembre

8 deux types de documents ne nécessiteraient, aux yeux des Français qu une durée de conservation moindre, à savoir de 2 ans : les tickets de carte bleue d une part, et les relevés de points liés à un programme ou une carte de fidélité d autre part. S agissant des fiches de paye, il apparaît que l ensemble des catégories de population sait que leur validité est indéfinie. Les Français sont plus divisés sur les avis d imposition : 47% voient juste en les conservant moins de 5 ans, mais les plus jeunes ont tendance à vouloir les conserver plus longtemps (35 ans en moyenne pour les moins de 35 ans). On observe d ailleurs que la durée nécessaire de conservation est mieux évaluée par les Français les plus âgés, sans doute plus accoutumés et mieux informées à propos de ces démarches. Conséquence de la prise de conscience du surplus de papier ou bien de la politique de certaines entreprises et administrations en faveur de la dématérialisation, un certain nombre de Français se tourne désormais vers les démarches en ligne. Les démarches les plus fréquemment réalisées sur Internet ont trait à la banque : 93% des personnes interrogées consultent leur compte bancaire en ligne, 85% y effectuent leurs virements et 80% des interviewés consultent en ligne leurs encours de carte de crédit. Parmi les autres réflexes des Français, on note que respectivement 81% et 78% d entre eux consultent leur consommation de téléphone et leurs points de fidélité à une enseigne via Internet. Enfin, près de trois quart des interviewés indique déclarer ses revenus en ligne (73%). L étude révèle ensuite des pratiques dématérialisées plus clivantes : si près d une personne sur deux paye ses contraventions ou ses factures d électricité, d eau ou de gaz en ligne (47%), un nombre conséquent de Français n envisage pas de recourir à ces paiements via Internet à l avenir (respectivement 39% et 38%). Enfin, la réalisation du relevé de compteur EDF (38% le font et 28% comptent le faire prochainement) et la souscription à une option d assurance (36% mais 49% qui s y refusent totalement) apparaissent comme les démarches les moins répandues, bien qu ancrées dans les habitudes de plus d un Français sur trois. Ces différentes pratiques ne suscitent pas de clivage en termes de sexe ou d âge, même si les plus jeunes, pourtant issus de la génération Internet, sont globalement moins enclins à recourir à Internet pour leurs démarches. Enfin, et sans surprise, les Français dressant le constat d un excès de documents papiers tentent d y remédier et se tournent plus facilement vers les démarches en ligne. Ifop pour Generix - Les Français et la dématérialisation - Septembre

9 B. Les Français, conscients des bénéfices qu offre la dématérialisation, ne sont pas fermés à son développement, mais semblent retenus par des freins persistants Même s ils se révèlent relativement peu décidés à se priver de certains documents administratifs dans leur version papier, les Français souhaitent faire un pas supplémentaire vers la dématérialisation,. Ainsi, 66% des interviewés seraient prêts à recevoir uniquement au format électronique et non plus par courrier leur relevé de points liés à un programme de fidélité. La dématérialisation des documents liés à l habitat est également encouragée par une majorité de Français concernés : 59% veulent dématérialiser les appels de charges, 56% sont prêts à recevoir les quittances et primes d assurance en version électronique, et respectivement 54% et 53% des interviewés sont prêts à ne plus recevoir par courrier leurs factures d énergie (eau, électricité, gaz) ou les quittances de loyer. La dématérialisation des factures télécoms, déjà adoptée par plus de trois Français sur dix, peut également franchir un cap : 50% des interviewés accepteraient de ne plus recevoir leur facture d accès à Internet en papier, et 49% opteraient pour la dématérialisation des factures de téléphonie. En revanche, trois types de documents ne suscitent pas de souhait majoritaire de dématérialisation, ces documents figurant parmi les papiers que les Français classent et pensent devoir conserver le plus longtemps : moins d un Français sur deux (44%) accepterait ainsi de ne plus recevoir en papier ses relevés bancaires ou ses avis d imposition, et 32% seulement se disent prêts à dématérialiser leur feuille de paye, dont ils savent qu elle est précieuse, au moins jusqu à la retraite. Dans le détail, on note que les hommes sont plus disposés que les femmes à ne plus recevoir certains documents par courrier, et qu à l inverse les interviewés âgés de 65 ans et plus apparaissent quasi-systématiquement parmi les plus réticents. En termes de catégories professionnelles, les professions intermédiaires se révèlent les plus enclines à délaisser l archivage papier, contrairement aux retraités, très attachés aux documents papiers. Au total, 70% des Français refusent de passer au tout-électronique. Cette réticence quant au traitement et à l archivage en ligne tient principalement à la crainte de perdre les documents (65%) ainsi qu aux risques qui pèsent sur la confidentialité des informations (42%), crainte classique dans l opinion qui entoure la plupart des données stockées sur Internet. Plus marginalement, 16% de ces interviewés redoutent un alourdissement de la gestion des documents, tandis que respectivement 13% et 12% estiment que cela ne leur apporte rien ou n en voient pas l intérêt. 6% des personnes rétives à la dématérialisation jugent ces démarches compliquées, et 5% pensent manquer d information sur le sujet. Enfin, le coût est un argument très marginal, avancé par seulement 3% d entre eux. La crainte de perdre les documents apparaît dans toutes les catégories de population (exception faite des artisans et commerçants), mais décroît à mesure que l âge des interviewés augmente. C est également le cas pour les réticences en matière de confidentialité, qui sont aussi plus marquées chez les CSP-, et notamment les ouvriers (56%). Enfin, 19% des personnes âgées de 65 ans et plus ne voient pas l intérêt de la dématérialisation, contre 12% en moyenne. Ifop pour Generix - Les Français et la dématérialisation - Septembre

10 Pour déclencher chez les Français l envie de franchir le pas et d adopter la dématérialisation, il apparaît nécessaire à la fois de les rassurer mais également de créer un encouragement, une incitation (la déclaration des revenus en ligne ne tient-elle pas une partie de son succès aux avantages qu elle promet (allongement des délai, incitation financière, facilitation de la démarche)?). o Ainsi, bien que le coût potentiel du service de dématérialisation soit loin de constituer un frein à son utilisation, l argument financier pourrait jouer un réel rôle de déclencheur dans l adoption de cette pratique : une personne sur deux réticente au «tout dématérialisé» adopterait le format électronique pour ses documents administratifs si elle en retirait un bénéfice financier, telle que la réduction de la facture par exemple et 41% franchirait le pas contre l assurance de la gratuité de ce service. o Réduire ou effacer les craintes en termes de confidentialité et de sécurité des données et abattre ainsi l une des plus grandes réticence à l utilisation de ce service pourrait convaincre 51% des interviewés. o Enfin, en proposant au consommateur un meilleur confort et une simplification de la gestion administrative, les services proposant la dématérialisation pourraient également contribuer, mais dans une moindre mesure, à déclencher l adoption de cette nouvelle pratique : un tiers des personnes interrogées indique être convaincu par l offre d une plateforme unique pour archiver l ensemble de ses documents administratif (33%), 15% par la promesse d un véritable gain de temps et 13% par l existence de nouveaux services complémentaires tels que des statistiques de consommation ou la simplification des démarches. La motivation financière trouve un plus grand écho auprès des femmes que des hommes qui déclarent davantage pouvoir passer à la dématérialisation contre l assurance d un bénéfice financier (56% contre 44%) et de la gratuité (45% contre 37%). Les hommes (54% contre 47%) de même que les plus jeunes (60%) semblent davantage touchés par l argument du respect de la confidentialité et de la protection des données. Enfin, la simplification des démarches à travers la proposition d une plateforme unique convaincrait principalement les jeunes (46%), les habitants de la région parisienne (39%) et les cadres supérieurs (39%). Encore peu adeptes de la dématérialisation de documents administratifs, les Français en ont toutefois une image plutôt positive et lui reconnaissent de sérieux atouts. Dématérialiser ses documents sous-entend se débarrasser de leur version papier, ce qui revêt deux avantages indiscutables : le gain de place (93% en sont convaincus, dont 59% «tout à fait») et la contribution au développement durable (89%). Les Français en sont majoritairement convaincus, dématérialiser rend la gestion administrative moins contraignante : peu compliquée (75%), elle simplifie l archivage (76%), fait gagner du temps (70%), permet un meilleur accès aux documents (67%) et la rend plus efficace (65%). Enfin, selon une majorité des personnes interrogées, cette pratique innovante fait également gagner de l argent (60%, un tiers en sont même «tout à fait» convaincus). Si l ensemble de ces atouts est reconnu de manière homogène au sein de la population, notons tout de même que les ouvriers soulignent particulièrement la simplification des démarches Ifop pour Generix - Les Français et la dématérialisation - Septembre

11 qu apporte la dématérialisation (gain de temps, simplification de l archivage, meilleur accès aux documents). C. Une longueur d avance pour les entreprises Au sein des entreprises, la dématérialisation semble avoir atteint un développement plus important que dans le cadre privé. Tandis que pour les démarches personnelles, les personnes interrogées appellent majoritairement à une diminution du nombre de documents papiers, dans le cadre professionnel la plupart estiment que la dématérialisation est «suffisamment» exploitée (48%). Néanmoins, une part presque équivalente de la population active souhaite tout de même que le recours à la dématérialisation se développe encore davantage (45%). Enfin, 7% des interviewés se montrent plus réticents à ce type de démarche, dénonçant un recours trop important pour les entreprises. Les femmes davantage que les hommes (49% contre 41%), ainsi que les personnes exerçant une profession intermédiaire (54%) se positionnent davantage en faveur d un plus grand recours à la dématérialisation dans le cadre professionnel. De manière assez surprenante, les jeunes de moins de 25 ans sont particulièrement nombreux à regretter une utilisation trop importante de l informatique (23%). En pratique, dans les entreprises, la majorité des documents administratifs importants sont aujourd hui réalisés et distribués au format papier : seule une minorité des structures est passée au traitement électronique de ses démarches. Les feuilles de paye, dont on a vu qu elles étaient archivées et longtemps conservées dans leur version papier par les particuliers, sont les documents les moins dématérialisés: seules les entreprises de 8% des interviewés les transmettent de manière électronique. Les notes de frais et les factures clients le sont un peu plus : dans l entreprise d une personnes sur cinq (19%). Un tiers des actifs réalise ses demandes de congés, ses bons de commandes ainsi que ses ordres logistiques sur support électronique (32%). Enfin, les journaux internes et autres supports de communication sont plus souvent diffusés dans leur version électronique (42%). Le recours à la dématérialisation dans les entreprises apparaît plus important dans les entreprises des catégories socio-professionnelles supérieures ainsi qu en région parisienne. Pour les personnes interrogées, en recourant à la dématérialisation de leurs documents, les entreprises peuvent bénéficier d importants avantages : elles en retirent notamment un gain de temps (87%), d argent (81%) et, en conséquence, de productivité (75%). Toutefois, les démarches électroniques ne doivent pas entrainer de relâchement de la vigilance des professionnels puisque que pour une moitié des actifs, cela ne permet pas de diminuer les sources d erreurs (50%), ni de réduire le nombre de litiges ou de réclamations (53%). Davantage convaincues par le principe de dématérialisation, les personnes considérant qu il existe trop de documents papiers soulignent plus volontiers les avantages du traitement électronique des démarches des entreprises. Ifop pour Generix - Les Français et la dématérialisation - Septembre

12 Dans le cadre de leur activité professionnelle, de nombreux actifs sont amenés à consulter et archiver des documents d importance variable. Pour la plupart, ces documents qu ils manipulent de manière parfois quasi-quotidienne sont consultés et archivés uniquement dans leur version informatique. o De manière tout à fait logique, les courriers mails sont les documents professionnels les plus dématérialisés (86% les lisent à l écran et 85% les archivent de manière électronique), mais plus d une personnes sur dix (14%) déclare tout de même les imprimer pour les consulter, 5% ne les lisant qu uniquement en version papier. o Les comptes-rendus de réunion, les comptes-rendus de visite et les rapport d activité sont la plupart du temps consultés uniquement à l écran (respectivement 47%, 43% et 39%) mais une majorité d actifs les imprime néanmoins pour les consulter soit uniquement dans leur version papier soit dans les deux versions, papier et électronique. En règle générale, ces documents sont tout de même archivés en version électronique (54%, 53% et 50%). o L informatique est également davantage utilisé pour la consultation et l archivage des études (36% et 48%) et des courriers clients (36% et 42%). o Le traitement de la commande fournisseur est plus hétérogène : un tiers des interviewés la consulte à l écran (34%), un tiers sur papier (32%) et un tiers sous les deux formats (34%). Son archivage est soit en papier (39%), soit en version électronique (38%). o Enfin, le papier est privilégié pour les documents plus stratégiques que sont l entretien de carrière et d évaluation (49% le lisent et 47% l archivent uniquement dans sa version papier) et le contrat (54% et 55%). La fracture entre catégorie socio-professionnelle supérieure et CSP - se fait à nouveau sentir sur cette question, les premiers recourant davantage à la dématérialisation que les seconds. De même, l utilisation de l informatique apparaît plus courant en région parisienne qu en province. Ifop pour Generix - Les Français et la dématérialisation - Septembre

13 Conclusion Plusieurs enseignements sur les comportements des Français et leur disposition à utiliser la dématérialisation peuvent être tirés de cette étude menée par l Ifop pour Generix : Le premier enseignement de cette étude tient dans le décalage entre le discours et les comportements des personnes interrogées : en majorité, les Français dénoncent la surabondance des documents administratifs papier dans leur vie quotidienne, mais pour autant, une majorité s emploie consciencieusement à les organiser et à les conserver physiquement. La plupart des documents administratifs que les Français reçoivent sont archivés et conservés dans leur version papier. Et faute d information ou parce qu ils se rassurent en les conservant indéfiniment, ils classent et rangent leurs papiers administratifs bien au-delà de la durée imposée par la loi. A l heure actuelle, seul peu de Français apparaissent disposés à passer au «tout électronique» dans la gestion de leur documentation administrative. Toutefois, les freins qui les gardent de franchir le pas ne semblent pas insurmontables, à condition de trouver de bons arguments incitatifs, tant pédagogiques que matériels. Aujourd hui, les Français ne seraient disposés à gérer exclusivement de manière électronique qu une partie seulement de leurs documents administratifs, des documents dont l importance apparaît plutôt secondaire. D autres, plus sensibles comme les fiches de payes, les relevés bancaires ou les avis d imposition, font l objet d une rétention forte. La dématérialisation semble encore effrayer les Français : avec ce système, ils craignent pour la sécurité de leurs documents et pour le respect de leur confidentialité. Posséder et conserver un document palpable et non virtuel paraît à leurs yeux plus sûr à l heure actuelle. Dès lors, la promesse d un service qui assure la confidentialité et la sécurité des données serait de nature à convaincre la plupart des personnes aujourd hui réticentes à l idée du traitement informatique des démarches administratives. Au-delà de l assurance d un service sûr et sérieux, des incitations concrètes, notamment financières, persuaderaient de nombreux sceptiques de passer au traitement et à la gestion informatique de leurs démarches et papier administratifs. Les personnes interrogées reconnaissent de nombreux avantages à la dématérialisation (gain de place et simplification des démarches) ce qui présage d une disposition à franchir le pas à la condition d être rassuré et accompagné dans la démarche. Un clivage générationnel apparaît de manière assez nette dans le détail des réponses des personnes interrogées : aux deux extrémités de la pyramides des âges on remarque des réticences à l utilisation de la dématérialisation. Les plus âgés peu à l aise avec les nouvelles technologies et les équipements électroniques et les jeunes, peu à l aise et peu au fait des démarches administratives, préfèrent réaliser leur démarche de manière plus «traditionnelle», sur un support papier. Ifop pour Generix - Les Français et la dématérialisation - Septembre

14 Au sein des entreprises, les réticences semblent moindres et la dématérialisation plus développée, et ce plus particulièrement en région parisienne et pour les cadres supérieurs. De nombreux documents sont aujourd hui gérés uniquement dans leur version informatique ce qui, pour les personnes interrogées, apporte à l entreprise gain de temps, d argent et de productivité. Toutefois, le papier reste le format privilégié pour la production et la diffusion de document plus sensibles tels que les feuilles de paye ou les contrats de travail. Et si la moitié des actifs se satisfait de la politique actuellement appliquée dans leur entreprise en ce qui concerne la dématérialisation, une part équivalente appelle à franchir un pas supplémentaire et à la développer encore davantage. Ifop pour Generix - Les Français et la dématérialisation - Septembre

15 - 3 - Les résultats de l'étude Ifop pour Generix - Les Français et la dématérialisation - Septembre

16 - A - Le stockage et l archivage des documents administratifs Ifop pour Generix - Les Français et la dématérialisation - Septembre

17 Le jugement sur la quantité de documents en papier Question : Dans votre vie quotidienne, estimez-vous qu il y a trop, pas assez ou suffisamment de documents en papier? Ensemble (%) Trop Suffisamment Pas assez... 2 TOTAL Ifop pour Generix - Les Français et la dématérialisation - Septembre

18 .Le jugement sur la quantité de documents en papier. Trop Suffisamment Pas assez (%) (%) (%) ENSEMBLE Homme Femme Moins de 35 ans à 24 ans à 34 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus ACTIF CSP Artisan ou commerçant Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire CSP Employé Ouvrier INACTIF Retraité Autre inactif Région parisienne Province Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Communes rurales Communes urbaines de province Agglomération parisienne JUGEMENT SUR L IMPORTANCE DE LA DEMATERIALISATION AU SEIN DE L ENTREPRISE Trop (*) Suffisamment Pas assez Ifop pour Generix - Les Français et la dématérialisation - Septembre

19 Les démarches administratives réalisées en ligne Question : Réalisez-vous par Internet les démarches administratives suivantes? Base : aux personnes se déclarant concernées par ces démarches. Oui TOTAL Non Non, mais vous comptez le faire prochainement Non et vous ne comptez pas le faire TOTAL (%) (%) (%) (%) (%) Consulter votre compte bancaire Effectuer un virement bancaire Consulter votre consommation de téléphone Consulter votre en-cours carte de crédit Consulter vos points de fidélité à une enseigne Déclarer vos revenus Payer des contraventions Payer les factures d électricité, eau, gaz Réaliser votre relevé de compteur EDF Souscrire à une option d assurance Ifop pour Generix - Les Français et la dématérialisation - Septembre

20 .Les démarches administratives réalisées en ligne..consulter votre compte bancaire. Oui TOTAL Non Non, mais vous comptez le faire prochainement Non et vous ne comptez pas le faire (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE Homme Femme Moins de 35 ans à 24 ans à 34 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus ACTIF CSP Artisan ou commerçant Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire CSP Employé Ouvrier INACTIF Retraité Autre inactif Région parisienne Province Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Communes rurales Communes urbaines de province Agglomération parisienne Trop Suffisamment Pas assez (*) JUGEMENT SUR L IMPORTANCE DE LA DEMATERIALISATION AU SEIN DE L ENTREPRISE Trop (*) Suffisamment Pas assez Ifop pour Generix - Les Français et la dématérialisation - Septembre

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4 FM N 111528 Contact Ifop : Frédéric Micheau Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

Les internautes et les comparateurs de prix

Les internautes et les comparateurs de prix FM N 19410 Contact L Atelier : Sandra Edouard Baraud Tél : 01 43 16 90 22 sandra.edouardbaraud@atelier.net, Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les internautes

Plus en détail

Sommaire. 1 La méthodologie... 1. 2 Les principaux enseignements... 3. 3 Les résultats de l'étude... 11 A La promotion multi canal...

Sommaire. 1 La méthodologie... 1. 2 Les principaux enseignements... 3. 3 Les résultats de l'étude... 11 A La promotion multi canal... FM N 110522 Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements de l étude... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements de l étude... 4 FM N 111256 Contact Ifop : Frédéric Micheau Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les attentes

Plus en détail

Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client. IFOP pour Ordre des avocats de Paris

Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client. IFOP pour Ordre des avocats de Paris Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client IFOP pour Ordre des avocats de Paris FD/MCP N 112477 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

Les Français et la liberté de la presse. Ifop pour Metronews et Reporters sans frontières

Les Français et la liberté de la presse. Ifop pour Metronews et Reporters sans frontières Les Français et la liberté de la presse FD/GM N 113153 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com JUIN 2015

Plus en détail

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire Résultats de l enquête Ifop/Wincor sur les relations des Français à leur agence bancaire Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire -

Plus en détail

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Internautes et la protection des informations personnelles sur les réseaux sociaux Résultats détaillés

Plus en détail

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Octobre 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Generix Echantillon : Echantillon de 1006 personnes représentatif de la

Plus en détail

JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la fin de vie Résultats détaillés Septembre 2012 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Français et la géolocalisation Résultats détaillés Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

FM N 110529 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 110529 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 110529 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Français et les points de vente connectés Les principaux enseignements Octobre 2012 Sommaire - 1 - La

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Les Français et les nuisances sonores Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie RB/MCP N 112427 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

Baromètre du paiement électronique Vague 2

Baromètre du paiement électronique Vague 2 pour Baromètre du paiement électronique Vague 2 Frédéric Micheau Directeur adjoint Département Opinion et Stratégies d entreprise frederic.micheau@ifop.com Janvier 2012 Laurent Houitte Directeur Marketing

Plus en détail

Les Français et la confiance

Les Français et la confiance pour Les Français et la confiance Septembre 2011 Note méthodologique Etude réalisée pour : Cityzencar Echantillon : Echantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Sondage Ifop pour AILANCY 4 juin 2015 N 113049 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Alexandre Bourgine Chargé

Plus en détail

- 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les principaux enseignements... 3. - 3 - Les résultats de l étude... 9

- 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les principaux enseignements... 3. - 3 - Les résultats de l étude... 9 FM N 110192 Contact Ifop : Frédéric Micheau / Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45

Plus en détail

Les Français et le libéralisme

Les Français et le libéralisme Les Français et le libéralisme Vague 2 Sondage Ifop pour L Opinion/Génération Libre/i>TELE Mai 2015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45

Plus en détail

Les Français et la photo de profil pour les applications de rencontre

Les Français et la photo de profil pour les applications de rencontre Les Français et la photo de profil pour les applications de rencontre Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01

Plus en détail

Les Français et l assurance santé

Les Français et l assurance santé Mai 2013 Contacts : 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français et l assurance santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon :

Plus en détail

Les jeunes et les métiers de l industrie

Les jeunes et les métiers de l industrie Novembre 2013 Institut Lilly N 111442 Contacts : Damien Philippot / Esteban Pratviel 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A - B - C - D - Le

Plus en détail

Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments. Ifop pour Groupe PHR

Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments. Ifop pour Groupe PHR Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments FD/GM N 113338 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44

Plus en détail

JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les jugements sur les mesures de lutte contre l insécurité Résultats détaillés Août 2010

Plus en détail

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures Sondage Ifop pour la Fédération nationale de la presse spécialisée Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume

Plus en détail

Les Français ais et l assurance l

Les Français ais et l assurance l Mai 2013 Contacts: 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français ais et l assurance l santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon

Plus en détail

FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge

FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Les Français et les médecines naturelles Résultats détaillés Novembre 2007 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...1-2 - Les résultats

Plus en détail

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Sondage Ifop pour la FFSE Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

Les Français et le stockage de données numériques

Les Français et le stockage de données numériques Les Français et le stockage de données numériques Contact : Frédéric MICHEAU Directeur des études d opinion Tel : 01 78 94 90 00 Email : fmicheau@opinion-way.com Mai 2015 1 La méthodologie opinionway La

Plus en détail

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Etude Ifop / Get it lab - Mars 2014 Delphine Mallet Directrice Générale Fabien Esnoult Co-Fondateur info@getitlab.com Mike Hadjadj

Plus en détail

Le rendez-vous de l innovation Les impôts en ligne Avril 2015

Le rendez-vous de l innovation Les impôts en ligne Avril 2015 Le rendez-vous de l innovation Les impôts en ligne Avril 2015 Sondage réalisé par pour le publié et diffusé par et Publié le 22 avril 2015 Levée d embargo le 22 Avril 2015 06H00 Méthodologie Recueil Enquête

Plus en détail

Les usages pédagogiques du numérique

Les usages pédagogiques du numérique Les usages pédagogiques du numérique Septembre 2013 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Méthodologie Echantillon de 1004 étudiants

Plus en détail

Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2

Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2 Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2 Juin 2014 Contact - BVA Opinion Erwan LESTROHAN, directeur d études erwan.lestrohan@bva.fr - 01 71 16 90 9 Victor CHAPUIS, chargé d études Victor.chapuis@bva.fr

Plus en détail

Les intentions de vote pour les élections régionales en Midi-Pyrénées- Languedoc-Roussillon

Les intentions de vote pour les élections régionales en Midi-Pyrénées- Languedoc-Roussillon Les intentions de vote pour les élections régionales en Midi-Pyrénées- Languedoc-Roussillon Ifop pour Midi Libre, Centre Presse, La Dépêche du Midi et L Indépendant JF/EP N 113175 Contacts Ifop : Jérôme

Plus en détail

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014 «LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange Février 2014 La fiche technique du sondage Echantillon de 1002 individus âgés de 18 ans et plus représentatif

Plus en détail

Les Français et les complémentaires santé

Les Français et les complémentaires santé Les Français et les complémentaires santé Sondage Ifop pour Lecomparateurassurance.com Contact Ifop : Romain Bendavid Directeur de clientèle Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44

Plus en détail

pour Les Français et la géolocalisation

pour Les Français et la géolocalisation pour Les Français et la géolocalisation Novembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les outils de géolocalisation B L utilisation de la géolocalisation 1 Note méthodologique

Plus en détail

L arbre de décision d achat des Français

L arbre de décision d achat des Français L arbre de décision d achat des Français Avril 2014 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

les travailleurs non-salari

les travailleurs non-salari Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salari salariés, s, la crise et l assurancel pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

Le banquier idéal des Français et des Américains

Le banquier idéal des Français et des Américains pour Le banquier idéal des Français et des Américains Février 2011 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Banque Echantillons : France : Echantillon de 1000 personnes,

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Observatoire des politiques publiques : Les Français et l économie sociale et solidaire Sondage Ifop pour Acteurs Publics Contact Ifop : Damien Philippot Directeur des Etudes Politiques Département Opinion

Plus en détail

LA PREVENTION ROUTIERE ET AREAS ASSURANCES. - Rapport d étude -

LA PREVENTION ROUTIERE ET AREAS ASSURANCES. - Rapport d étude - LA PREVENTION ROUTIERE ET AREAS ASSURANCES - Rapport d étude - LA METHODOLOGIE 2 LA METHODOLOGIE Cible : - Conducteurs principaux ou occasionnels d un véhicule à moteur (voiture, camion, deux-roues) parmi

Plus en détail

Le rendez-vous de l innovation La Fintech Juillet 2015

Le rendez-vous de l innovation La Fintech Juillet 2015 Le rendez-vous de l innovation La Fintech Juillet 2015 Sondage réalisé par pour le publié et diffusé par et Publié le 9 juillet 2015 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français

Plus en détail

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui?

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? pour Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? Eric Giordano, Directeur Général Pôle Paiement Hi-media Yves-Marie Cann, Directeur d Etudes Ifop 22 octobre 2009 Section 1 : La méthodologie

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague Septembre 2011 Baromètre annuel vague - 1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

LE DOSSIER PHARMACEUTIQUE

LE DOSSIER PHARMACEUTIQUE LE DOSSIER PHARMACEUTIQUE Septembre 2011 Arnaud ZEGIERMAN Amandine MESSINA www.institut-viavoice.com Viavoice Tel : +33(0)1 40 54 13 71 Mieux comprendre l opinion pour agir 9 rue Huysmans 75006 Paris +33

Plus en détail

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français Résultats d enquête Tour Cristal 7 quai André Citroën 75 015 Paris 23 octobre 2014 Quelques mots sur la méthodologie de l enquête

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE Une enquête /CSA pour Le Cercle des épargnants Note d analyse Février 2009 S.A. au capital de 38.112,25 euros Siège

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 24 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Sondage exclusif Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Un sondage exclusif mené par l Institut Think pour Sondage «Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding» mené par l Institut

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

LesFurets.com. Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 13 octobre 2015

LesFurets.com. Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 13 octobre 2015 LesFurets.com Etude réalisée par pour Publiée le 13 octobre 2015 Levée d embargo immédiate Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet les 10 et 11

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR ÉPARGNE & LEUR RETRAITE

LES FRANÇAIS, LEUR ÉPARGNE & LEUR RETRAITE LES FRANÇAIS, LEUR ÉPARGNE & LEUR RETRAITE 1 Jérôme JAFFRÉ Directeur du Centre d Études et de Connaissances sur l Opinion Publique JeanPierre THOMAS Président du Cercle de l'epargne Philippe CREVEL Directeur

Plus en détail

Le parcours d achat des Français

Le parcours d achat des Français Le parcours d achat des Français Juin 2014 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

Les projets rêvés par les Français

Les projets rêvés par les Français pour Les projets rêvés par les Français Mars 2011 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les projets rêvés des Français B Le logement idéal des Français et l achat immobilier 2 1 La

Plus en détail

Paris WorkPlace 2014 Observatoire de la Métropole du Grand Paris Résultats détaillés Cadres Février 2014

Paris WorkPlace 2014 Observatoire de la Métropole du Grand Paris Résultats détaillés Cadres Février 2014 FM N 111659 Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85

Plus en détail

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX Avril 2009 SOMMAIRE 1. La méthodologie 3 A. L évolution du système de protection sociale 5 B. Les pratiques en matière de protection sociale 9

Plus en détail

Enquête auprès du grand public sur le projet de réforme du système ferroviaire Vague 2 Juin 2014

Enquête auprès du grand public sur le projet de réforme du système ferroviaire Vague 2 Juin 2014 Enquête auprès du grand public sur le projet de réforme du système ferroviaire - Vague 2 - JF/AM N 112299 - JUIN 2014 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto. Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.com QUI SOMMES NOUS? Un positionnement unique : le premier distributeur

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Les Français et les délais de livraison

Les Français et les délais de livraison Les Français et les délais de livraison Mai 2015 Contact : Frédéric MICHEAU Directeur des études d opinion Tel : 01 78 94 90 00 Email : fmicheau@opinion-way.com 1 La méthodologie La méthodologie Echantillon

Plus en détail

L impact des pots d entreprise sur les risques routiers auprès des salariés et des chefs d entreprise

L impact des pots d entreprise sur les risques routiers auprès des salariés et des chefs d entreprise pour Département Opinion et Stratégies d Entreprise L impact des pots d entreprise sur les risques routiers auprès des salariés et des chefs d entreprise 18 décembre 2008 1 La méthodologie 2 Note méthodologique

Plus en détail

Observatoire de la Mobilité 2015

Observatoire de la Mobilité 2015 Observatoire de la Mobilité 2015 Septembre 2015 Contexte, objectifs et méthodologie de l étude Ce document présente les principaux résultats de l Observatoire de la Mobilité 2015 réalisée par l IFOP pour

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 18 - Mai 2013 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 401 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Les Français et la lecture en vacances

Les Français et la lecture en vacances pour Les Français et la lecture en vacances Juin 2012 Note méthodologique Etude réalisée pour : Feedbooks Echantillon : Echantillon de 1010 personnes, représentatif de la population française âgée de 18

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Sondage réalisé par pour et Publié le jeudi 11 décembre 2014 Levée d embargo le mercredi 10 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

Les dirigeants face à l innovation

Les dirigeants face à l innovation Les dirigeants face à l innovation Vague 2 FACD N 111164 Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d'entreprise flore-aline.colmet-daage@ifop.com Mai

Plus en détail

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique Octobre 2010 BVA / Orange / Forum d Avignon Les Français et la culture numérique Ce sondage est réalisé par pour et le et sera présenté lors du du 4 au 6 novembre Contact BVA : Céline Bracq Directrice

Plus en détail

Février 2013. Sondage sur les français et leur pharmacie. Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00

Février 2013. Sondage sur les français et leur pharmacie. Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Sondage sur les français et leur pharmacie Février 2013 Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Toute publication totale ou partielle doit impérativement

Plus en détail

Les Français et la publicité sur Internet

Les Français et la publicité sur Internet Les Français et la publicité sur Internet Juin 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Adyoulike Echantillon : Echantillon de 1010 personnes, représentatif de la population française âgée de 18

Plus en détail

Les Français et les sites de rencontre

Les Français et les sites de rencontre 13 février 2012 Présentation des résultats N 110 080 Contacts : François Kraus francois.kraus@ifop.com 01 72 34 94 64 / 06 61 00 37 76 Les Français et les sites de rencontre Sondage réalisé à l occasion

Plus en détail

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 «Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 Sommaire Introduction P. 2 Profil des personnes interrogées

Plus en détail

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants n 0900922 V3 Juillet 2009 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

Les arnaques sur Internet

Les arnaques sur Internet Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jérôme SAINTE-MARIE Directeur général-adjoint (jerome.sainte-marie@csa.eu) Yves-Marie CANN Directeur d études (yves-marie.cann@csa.eu) Nicolas FERT Chargé d études

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 22 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Sondage de l institut CSA

Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina édition hors-série Journée de la femme digitale Sondage de l institut CSA En partenariat avec l SOUS EMBARGO JUSQU AU VENDREDI 8 MARS 2013 1 Fiche technique du sondage L

Plus en détail

Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant

Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant Juillet 2014 Date : juillet 2014 Etude Assureurs Prévention réalisée par OpinionWay Le contexte et les objectifs de l étude Contexte et objectifs Assureurs

Plus en détail

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 7 M-Commerce : Quand le mobile réinvente le shopping n 1100905 Juillet 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul CS 70215

Plus en détail

La colocation vue par les propriétaires

La colocation vue par les propriétaires La colocation vue par les propriétaires Institut CSA pour Weroom Mars 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de propriétaires, composé de 1000 personnes âgées de 18 ans et

Plus en détail

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la santé collective Etude réalisée pour Swiss Life France Contact Ifop : Frédéric Dabi / François KRAUS Directeur d études d opinion 01 72 34 94

Plus en détail

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital?

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Observatoire Orange Terrafemina vague 15 Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Octobre 2014 Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Méthodologie de l étude Étude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Les Français et la remise en question

Les Français et la remise en question Les Français et la remise en question Contact : Bruno Jeanbart Directeur du département Opinion Tel : 01 78 94 89 87 Email : bjeanbart@opinion- way.com 15 place de la République 75003 Paris Mai 2013 A

Plus en détail

Les Français et le libéralisme

Les Français et le libéralisme Les Français et le libéralisme Vague 2 Sondage Ifop pour L Opinion/Génération Libre/i>TELE Mai 2015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45

Plus en détail

Le rôle sociétal du café en entreprise

Le rôle sociétal du café en entreprise Le rôle sociétal du café en entreprise Fort de son expertise café, Nespresso Business Solutions a conduit avec l organisme IFOP une étude sur la place et le rôle du café en entreprise, et en dévoile les

Plus en détail

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot pour Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 4 Résultats détaillés Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

pour Baromètre de la protection sociale des agents territoriaux

pour Baromètre de la protection sociale des agents territoriaux pour Baromètre de la protection sociale des agents territoriaux Avril 2009 Sommaire 1. La méthodologie 3 A. Les jugements sur le système de protection sociale 5 B. L affiliation et le choix de sa mutuelle

Plus en détail

Les Français et le don d organes

Les Français et le don d organes Les Français et le don d organes Rapport Version n 2 Date : 8 Février 2011 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A: Jean-Pierre SCOTTI et Saran SIDIBE OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris.

Plus en détail

Image des infirmiers et des infirmières

Image des infirmiers et des infirmières Image des infirmiers et des infirmières Sondage réalisé par pour Publié le 12 mai 2015 dans le Parisien-Aujourd hui en France Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés

Plus en détail

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players»

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Janvier 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1007 personnes,

Plus en détail

Les Français et la dépendance au téléphone portable

Les Français et la dépendance au téléphone portable Les Français et la dépendance au téléphone portable Février 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : ROOMn Echantillon: Echantillon de 995 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jean-Bernard LAINÉ Co-Directeur du Pôle Banque Assurances Services Industrie / jean-bernard.laine@csa.eu / 01 44 94 59 43 Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle

Plus en détail

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Un sondage exclusif mené par l Ins6tut Think pour 29/01/13 - Sondage «Les Français & l esprit d entreprise» mené par l Institut Think pour l APCE

Plus en détail

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Département Opinion 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 80 48 30 80 Fax : 01 78 94

Plus en détail

Observatoire des Services Clients 2014

Observatoire des Services Clients 2014 Observatoire des Services Clients 2014 Septembre 2014 Contact BVA Marie-Laure SOUBILS - marie-laure.soubils@bva.fr 06 20 26 22 50 Contact Viséo Conseil Ludovic NODIER lnodier@viseoconseil.com 00 33 1 71

Plus en détail

Focus sur les pratiques de consolidation des groupes en France. Restitution de l étude ESCP-Fidanza 2012"

Focus sur les pratiques de consolidation des groupes en France. Restitution de l étude ESCP-Fidanza 2012 Focus sur les pratiques de consolidation des groupes en France Restitution de l étude ESCP-Fidanza 2012" SOMMAIRE 1 Structure de l échan0llon p. 3 4 2 Acteurs comptables p. 5 6 3 Organisa0on et ou0ls de

Plus en détail