Photographie et Croyance

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Photographie et Croyance"

Transcription

1 daniel grojnowski Photographie et Croyance images-empreintes images vraies Essais Éditions de la Différence

2 AVANT-PROPOS Dans l un de ces films qui relatent les désastres de la guerre, une femme erre sur un quai de gare. Des hommes aux visages gris, revenus des stalags, tentent de reconnaître un être cher dans la foule qui attend. La femme brandit une photo où figure son fiancé ou son mari, on ne sait trop : «Est-ce que vous l avez-vous vu?», «Est-ce qu il est parmi vous», «Vous pensez qu il va revenir?». Lorsqu on évoque le pouvoir d authentification de la photographie, on ne manque pas de la caractériser comme «empreinte», le double fantomatique du réel qu elle a enregistré. Mais la dire «juste», c est ouvrir des pistes fort diverses : juste parce qu elle perpétue une tradition picturale, ou des conventions formelles et rhétoriques, ou encore parce qu elle se conforme à l idée qu on se faisait a priori du sujet qu elle représente? «Pas une image juste, juste une image», a déclaré Jean- Luc Godard dans une sentence devenue célèbre. Elle a été reprise et mise en question par Roland Barthes, à la recherche d une «image juste, une image qui fût à la fois justice et justesse» (La Chambre claire, p. 109), en laquelle se confondent la «vérité» du sujet et «la réalité de son origine» (id., p. 121), par le retour à

3 12 photographie et croyance une croyance venue de loin : une image vraie, non pas une «vraie image». La certitude se renforce lorsque s additionnent les stéréotypes culturels et le référent, autrement dit, lorsque s amalgament une imagerie de toute part propagée, l idée d un «réel» acquise de longue date mais aussi un objet qui laisse trace sur un support. En raison de sa valeur probatoire, la photographie est constamment invoquée, quand nous interpellent des événements d actualité (la mort de Oussama Ben Laden, Dominique Strauss-Kahn menotté, conduit au tribunal de New York). Bien qu elle résulte d une multiplicité de procédés au renouvellement toujours en cours, elle n en préserve pas moins auprès du public un statut stable : une véritable prise de vue du réel. Il apparaît à son propos difficile de ne pas penser à l une des empreintes les plus célèbres d aujourd hui, le Suaire de Turin, dénommé Saint Suaire lorsqu on admet qu il révèle le corps et le visage de Jésus-Christ. Mieux vaut cependant se garder d apporter quelque argument que ce soit à son sujet. Le débat se déroule depuis plus d un siècle sans que, de rebondissement en rebondissement, de preuves en contre-preuves, chacun des deux camps en présence pour ou contre son authenticité historique et la Vérité qu il révèle ait éclairé son «mystère». Pour ma part, à de nombreuses reprises, j ai contemplé sa reproduction au format (un négatif qui fait «image»), placée sur l aile gauche de l église Saint-Sulpice de Paris, que fréquentent les touristes, des membres du clergé et les habitants du quartier, c est-à-dire un public qui ne s adonne pas nécessairement aux croyances «populaires». Mais je l ai fait

4 avant-propos 13 en curieux, ce qui me permet d emblée, non de clore le débat mais d en éluder les enjeux. La question de l empreinte n en demeure pas moins, puisqu elle profère une parole «vraie». Plutôt qu aborder une question trop de fois débattue, désormais rebattue et d un intérêt sans doute secondaire, même pour les croyants mieux vaut interroger la photographie en tant qu image-empreinte, sachant qu il s agit également d une image parmi d autres. Car pour être indicielle, elle n en est pas moins représentation, participant, par la force des choses, à l imaginaire des images. Celui-ci procède tout à la fois des ensembles qui les informent et des individus qui les perçoivent, d un dispositif dont la mise en œuvre est particulièrement alambiquée, bien qu un cliché paraisse produit par un simple déclic : «Appuyez sur le bouton, nous ferons le reste» (You press the button, we do the rest), déclarait la firme Kodak, au temps de sa suprématie. De fait, la photographie, comme toute image, résulte «d une composition dont le code peut sembler invisible mais qui n en est pas moins présent et qui doit faire l objet d un déchiffrement». Elle se situe au terme d une série d opérations et d échanges complexes auxquels participent tout à la fois «la visualité, les appareils techniques, les institutions, les discours et le corps» (Critique, août-septembre 2010, p. 649). Interroger le réel dont elle témoigne, c est la traiter comme on le fait du Suaire de Turin qui porte le témoignage incontestable de ce que Roland Barthes dénommait «ça a été». Si le Saint Suaire relève à divers titres de la photographie, toute photographie s apparente au Saint Suaire, ils nous font part, l un

5 14 photographie et croyance et l autre, d une vérité qui reste à démêler : certes, l empreinte en porte témoignage, mais dans quelle mesure et de quelle «vérité», au juste, s agit-il? Les interrogations qui portent sur les images-empreintes, qu elles soient ordinaires ou sacrées, s inscrivent dans la longue durée des débats sur l image. Loin de les clore, elles les relancent sans pouvoir les épuiser. C est en ce sens qu on peut rappeler, à qui veut bien entendre, que toute photographie est christique, du fait qu elle appelle une adhésion. Les rescapés qui sortent des wagons, jettent en hâte un regard sur la photo que la femme brandit. Leurs yeux parcourent la cohue du bout du quai pour reconnaître un visage, pour voir si quelqu un les attend. La femme se souvient bien de celui qu elle veut retrouver. La photo, sans doute retouchée, a été prise à l occasion de leurs fiançailles. Ils posent devant une toile de fond à colonnade. Lui, porte la raie à droite, une cravate à pois qui tranche sur le col blanc de la chemise et le sourire de rigueur. Elle sourit, elle aussi, à la demande de l artisan qui a enfoui la tête sous la cape, dans le petit studio qu éclairent deux gros projecteurs. L image éternise ce moment mais le jeune homme qu elle recherche, est-il encore de ce monde? Tout laisse à penser que son spectre erre quelque part dans les souvenirs de la femme, entre un passé indistinct et des moments plus proches qui ont pu le broyer.

6 DU MÊME AUTEUR Photographie et langage, José Corti, Usages de la photographie, José Corti, «L imaginaire photographique», Romantisme, n 105, Numéro spécial sous la direction de Daniel Grojnowski et en collaboration avec Philippe Ortel. Georges Rodenbach, Bruges-la-Morte (avec les photographies de la Maison Neurdein) ; en collaboration avec Jean-Pierre Bertrand, Garnier-Flammarion, Rodolphe Töpffer, De la plaque Daguerre, Le temps qu il fait, SNELA La Différence, 30 rue Ramponeau, Paris, 2012.

PRESTATIONS DE SERMENT DES AVOCATS

PRESTATIONS DE SERMENT DES AVOCATS PRESTATIONS DE SERMENT DES AVOCATS C est avec beaucoup de plaisir, monsieur le Bâtonnier FOUQUET, que j ai reçu, comme vous, monsieur le Premier Président, la nouvelle de ce que cette année, les jeunes

Plus en détail

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Pascal Nowacki BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A)

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) PREMIÈRE LECTURE Livre d'isaïe (42, 1-4.6-7) Ainsi parle le Seigneur : Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu en qui j'ai mis toute ma joie. J'ai

Plus en détail

ANNEE DE LA MISERICORDE

ANNEE DE LA MISERICORDE Le logo du Jubilé Le logo et la devise, les deux, ensemble, offrent une heureuse synthèse de l Année jubilaire. Dans la devise Misericordiosi come il Padre (tirée de l Évangile de Luc, 6,36) on propose

Plus en détail

LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER

LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER Gilles Roux LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER Pourquoi tant de chefs sont-ils nuls? Mon Petit Éditeur en collaboration avec les Éditions Majarogi Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur :

Plus en détail

Mitraillage publicitaire A Epidaure

Mitraillage publicitaire A Epidaure Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire A Epidaure Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Pulchérie Abeme Nkoghe La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

UNTEL L ART D ÊTRE TOURISTE

UNTEL L ART D ÊTRE TOURISTE DOSSIER DE PRESSE mfc-michèle didier UNTEL L ART D ÊTRE TOURISTE exposition 20 novembre 2015-16 janvier 2016 vernissage le jeudi 19 novembre 2015 de 18h à 21h en présence des artistes mfc-michèle didier

Plus en détail

L entretien de réprimande Définition, But et objectif

L entretien de réprimande Définition, But et objectif L entretien de réprimande ème année SIGF 4 Réalisé par : HASSOU Salma LACHGAR Amina Année universitaire : 2012/2013 INTRODUCTION Vous est-il déjà arrivé de faire prendre conscience à l un de vos proches

Plus en détail

Le Mystère de la dame des sables

Le Mystère de la dame des sables Roland Ducrocq Le Mystère de la dame des sables Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

Accueillir, faire connaissance

Accueillir, faire connaissance Formation/action de l Institut Catholique de Paris Recension de méthodes et techniques d animation Accueillir, faire connaissance 1. Constitution du groupe 1.1 Jeu «Aveugle et son guide» Des binômes constitués

Plus en détail

Les matériologies de Sarah Moon

Les matériologies de Sarah Moon > Photographie Les matériologies de Sarah Moon Entretien avec Alexandra Fau Pour la photographe, chaque prise de vue n incarne pas seulement un instant éphémère : elle porte en soi la marque de sa disparition.

Plus en détail

LA SCIENCE DE LA RICHESSE

LA SCIENCE DE LA RICHESSE LA SCIENCE DE LA RICHESSE Leçon 15 2009 SOPODIVA, Faisant usage des droits de réimpression. 1 Préface Ce programme est composé de 17 leçons qui ont été scindées en 17 ebooks faciles à comprendre et à mettre

Plus en détail

Calcul de moyenne de portrait

Calcul de moyenne de portrait Calcul de moyenne de portrait Dupont Maurane & Bourriaud Typhaine TS2 Mon CV. 1 Présentation POURQUOI CE PROJET : Parmi la liste des projets proposés pour le bac, ce sujet m a semblé le plus attrayant.

Plus en détail

Photo de portrait aux flashs

Photo de portrait aux flashs Photo de portrait aux flashs Souvent, on est déçu par les photos prises au flash. On ne comprend pas très bien comment ça marche, le flash produit une image peu flatteuse à cause de la lumière dure qu

Plus en détail

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie «Quoi qu elle donne à voir et quelle que soit sa manière, une photo est toujours invisible : ce n est pas elle qu on voit» Roland Barthes «Photographier me permet de me souvenir, de fouiller dans ma mémoire,

Plus en détail

L ÉXPÉRIENCE ESTHÉTIQUE À L ÉCOLE : POINTS DE VUE D ARTISTES

L ÉXPÉRIENCE ESTHÉTIQUE À L ÉCOLE : POINTS DE VUE D ARTISTES L ÉXPÉRIENCE ESTHÉTIQUE À L ÉCOLE : POINTS DE VUE D ARTISTES Myriam Lemonchois Université de Montréal Selon Dewey (2010), l expérience esthétique est l expression et l organisation de nos désirs en fonction

Plus en détail

Jean Louis Schefer. Cinématographies. Objets périphériques et mouvements annexes. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Jean Louis Schefer. Cinématographies. Objets périphériques et mouvements annexes. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Jean Louis Schefer Cinématographies Objets périphériques et mouvements annexes P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Je dois, avant toute chose, expliquer la singularité de ce programme qui suppose

Plus en détail

INITIATION DANS LES ÉCOLES

INITIATION DANS LES ÉCOLES INITIATION DANS LES ÉCOLES Comité départemental de la Galoche bigoudène Décembre 2014 LES RÈGLES DE SÉCURITÉ L espace entre les différents jeux doit être de 3,5 à 4 mètres. Les enfants doivent obligatoirement

Plus en détail

5 à 10 cm. 2 cm. Dos. 5 à 10 cm. 2 cm. 3 à 5 cm. 2 à 3 cm DEVANT

5 à 10 cm. 2 cm. Dos. 5 à 10 cm. 2 cm. 3 à 5 cm. 2 à 3 cm DEVANT 5 à 10 cm 2 cm Dos 5 à 10 cm 2 cm 3 à 5 cm 2 à 3 cm DEVANT Révision : Florence Daniel Conception graphique et mise en pages : Chantal Guézet Éditions Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. «Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé» Lamartine.

DOSSIER DE PRESSE. «Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé» Lamartine. DOSSIER DE PRESSE «Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé» Lamartine. Movieternity : un concept novateur et éthique COMMUNIQUE DE PRESSE «Un seul être vous manque et tout est dépeuplé.» Lamartine

Plus en détail

«EDUCATEUR DE RUE.. UN METIER MECONNU»

«EDUCATEUR DE RUE.. UN METIER MECONNU» «EDUCATEUR DE RUE.. UN METIER MECONNU» Le journal de l Association accorde un article à chacune de ses parutions sur un métier de la Sauvegarde 56. Rencontre de Geneviève RALLE, Vice- Présidente de la

Plus en détail

ENTRETIENS AVEC SANDRINE APPRENTIE SOUDEUSE À MARSEILLE

ENTRETIENS AVEC SANDRINE APPRENTIE SOUDEUSE À MARSEILLE Dossier n 3 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» SOUDEUSE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués ENTRETIENS AVEC SANDRINE APPRENTIE SOUDEUSE À MARSEILLE J ai arrêté l école au niveau de

Plus en détail

Les Français et le développement photo Nouvelles pratiques, nouveaux supports : l impression photo à l heure du web 2.0.

Les Français et le développement photo Nouvelles pratiques, nouveaux supports : l impression photo à l heure du web 2.0. Les Français et le développement photo Nouvelles pratiques, nouveaux supports : l impression photo à l heure du web 2.0 Dossier de presse Méthodologie de l étude Échantillon Interrogation de 000 individus

Plus en détail

Exercice 3.1 - Chapitre 3 : Les principes comptables généralement reconnus

Exercice 3.1 - Chapitre 3 : Les principes comptables généralement reconnus Date : Octobre 2006 Exercice 3.1 - Chapitre 3 : Les principes comptables généralement reconnus Arc-en-ciel inc. 1 Vincent Pagé, président de l entreprise Arc-en-Ciel inc., qui se spécialise dans la fabrication

Plus en détail

Première partie, chapitre 1 (pages 12 à 14)

Première partie, chapitre 1 (pages 12 à 14) Première partie, chapitre 1 (pages 12 à 14) 5 10 15 20 25 30 Au-dehors, même à travers le carreau de la fenêtre fermée, le monde paraissait froid. Dans la rue, de petits remous de vent faisaient tourner

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Au revoir. Le monde où nous vivons, the world we live in, n est-il pas en même temps the world we die in, n est-il pas «le monde où nous mourrons»?

Au revoir. Le monde où nous vivons, the world we live in, n est-il pas en même temps the world we die in, n est-il pas «le monde où nous mourrons»? Au revoir Par Marie-Pier Huot Le monde où nous vivons, the world we live in, n est-il pas en même temps the world we die in, n est-il pas «le monde où nous mourrons»? Georges Bataille, Ce monde où nous

Plus en détail

Situation n o 18 Exercice litigieux du droit de retrait et appui du CHSCT

Situation n o 18 Exercice litigieux du droit de retrait et appui du CHSCT Exercice litigieux du droit de retrait et appui du CHSCT Suite à une altercation avec sa supérieure hiérarchique, une femme de chambre exerce son droit de retrait. Le secrétaire CHSCT l incite à maintenir

Plus en détail

Gilles Huguet. Réunion de familles. Publibook

Gilles Huguet. Réunion de familles. Publibook Gilles Huguet Réunion de familles Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et

Plus en détail

MAGASINIERE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Nathalie, magasinière à Arles. Nathalie

MAGASINIERE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Nathalie, magasinière à Arles. Nathalie Dossier n 8 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» MAGASINIERE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Nathalie, magasinière à Arles J étais assistante vétérinaire et pour

Plus en détail

Les Français et l Hôpital

Les Français et l Hôpital Les Français et l Hôpital Fédération Hospitalière de France / TNS Sofres Avril 2013 En préambule Les objectifs de l enquête : le regard des Français sur l hôpital public en profonde évolution La précédente

Plus en détail

Ressource en communication orale

Ressource en communication orale Convaincre un public de son point de vue Ressource en communication orale Lancer une invitation Prendre part à une entrevue Présenter une marche à suivre Participer à un jeu de détecteur de mensonges Décrire

Plus en détail

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Sarahta K. BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Le CRAC, 15 ans déjà! L âge où tous les rêves sont permis, où tous les possibles s offrent à

Le CRAC, 15 ans déjà! L âge où tous les rêves sont permis, où tous les possibles s offrent à 1 Le CRAC, 15 ans déjà Présentation de Philipe MAYSTADT, Président de la B.E.I. «Le soutien de la Banque Européenne d Investissement aux pouvoirs régionaux et locaux» Le 17 mars 2011 PLAN : Le CRAC, 15

Plus en détail

Lire et pratiquer des IMAGES au collège Pistes de réflexions et d activités proposées par Thierry Martin et Guillaume Balmont

Lire et pratiquer des IMAGES au collège Pistes de réflexions et d activités proposées par Thierry Martin et Guillaume Balmont Formation du 20 mars 2014 Lire et pratiquer des IMAGES au collège Pistes de réflexions et d activités proposées par Thierry Martin et Guillaume Balmont Sommaire : 1/- Extraits de sondages d élèves de 6e

Plus en détail

Discours d ouverture du 2ème Forum international. des Travailleurs Sociaux de Rue. 26 octobre 2010

Discours d ouverture du 2ème Forum international. des Travailleurs Sociaux de Rue. 26 octobre 2010 Discours d ouverture du 2ème Forum international des Travailleurs Sociaux de Rue 26 octobre 2010 Jan Jařab, Représentant régional de la Haut-Commissaire de l ONU pour les Droits de l Homme Mesdames et

Plus en détail

LA PREMIÈRE AURORE Mon Petit Éditeur

LA PREMIÈRE AURORE Mon Petit Éditeur Chandeleur Bélanston LA PREMIÈRE AURORE Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par

Plus en détail

CHARLOTTE LICHA. «Pour moi, la simplicité fait la beauté» La styliste libanaise Charlotte Licha,

CHARLOTTE LICHA. «Pour moi, la simplicité fait la beauté» La styliste libanaise Charlotte Licha, 72 CHARLOTTE LICHA «Pour moi, la simplicité fait la beauté» «Ma première collection Haute Couture s adresse particulièrement à toutes les femmes qui osent être différentes» La styliste libanaise Charlotte

Plus en détail

La démocratie participative dans une association d'éducation permanente

La démocratie participative dans une association d'éducation permanente La démocratie participative dans une association d'éducation permanente L'expérience de l'equipe centrale au Cefoc Analyse 3 mai 2015 Centre de Formation Cardijn asbl Rue Saint-Nicolas, 84 5000 NAMUR (Belgique)

Plus en détail

Elsa Pelestor répond à nos questions

Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor est professeur(e) des écoles à l école Jean Moulin de Cavaillon. Elle est l auteur(e) de l article Premiers pas, premières questions paru dans le n 466

Plus en détail

Clé de correction. Test basé sur les normes. Français langue première 6 e année. Communication orale L écoute

Clé de correction. Test basé sur les normes. Français langue première 6 e année. Communication orale L écoute Clé de correction Test basé sur les normes Français langue première 6 e année Communication orale L écoute Printemps 2005 Tous droits réservés 2005, la Couronne du chef du Manitoba représentée par le ministre,

Plus en détail

Histoire et cartes postales (05) La valeur des cartes postales

Histoire et cartes postales (05) La valeur des cartes postales Histoire et cartes postales (05) La valeur des cartes postales Au Centre d archives de notre Société d histoire, nous avons reçu récemment un lot de cartes postales anciennes, émises entre 1910 et 1950

Plus en détail

POURQUOI LE COLIBRI?

POURQUOI LE COLIBRI? Macro-économie L environnement économique, social et politique chavire, et ne laisse que peu de place à une sortie rapide et sans douleur de la crise, ou des crises, qui nous frappent et nous frappent

Plus en détail

S informer Poser des questions Donner son opinion

S informer Poser des questions Donner son opinion Guide pratique pour aider les citoyennes et les citoyens à participer à une consultation publique S informer Poser des questions Donner son opinion Adaptation en texte simplifié Simplicom 2 L auteur a

Plus en détail

Quelques mois après la naissance d un bébé,

Quelques mois après la naissance d un bébé, Naître en France L organisation familiale après la naissance L organisation du couple, puis de la famille, est modifiée par la naissance d un enfant. Comment les parents se répartissent-ils les rôles?

Plus en détail

Joseph Irénée Carcany. Plaine de poésie. Hommage à mon village. Publibook

Joseph Irénée Carcany. Plaine de poésie. Hommage à mon village. Publibook Joseph Irénée Carcany Plaine de poésie Hommage à mon village Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

PRATIQUE ET CONDUITE DE REUNIONS

PRATIQUE ET CONDUITE DE REUNIONS PRATIQUE ET CONDUITE DE REUNIONS Fabrice ROSINA 01 46 09 13 02 06 73 38 95 67 f.rosina@lautrescene.fr CPPM MARSEILLE Le programme de formation les présentations à quoi servent les réunions? Les techniques

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 2 Analyser le libellé 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 2 Analyser le libellé Avertissement Dans la présente leçon, on verra comment cerner tous les aspects d une tâche :

Plus en détail

L âme sœur. Une pièce en 46 tableaux de Didier Barth

L âme sœur. Une pièce en 46 tableaux de Didier Barth L âme sœur Une pièce en 46 tableaux de Didier Barth Cette pièce est protégée par les droits d auteur Pour la jouer, contacter l auteur : Didier.barth@free.fr http://www.theatre-pour-tous.fr/ Synopsis :

Plus en détail

REQUÊTE CONTRE UN ARRETE DE RECONDUITE A LA FRONTIERE

REQUÊTE CONTRE UN ARRETE DE RECONDUITE A LA FRONTIERE A Madame ou Monsieur le Juge Délégué du tribunal administratif de REQUÊTE CONTRE UN ARRETE DE RECONDUITE A LA FRONTIERE (Si l arrêté de reconduite à la frontière a été pris à la suite d un refus de séjour

Plus en détail

Initiation aux probabilités.

Initiation aux probabilités. Initiation aux probabilités. On place dans une boite trois boules identiques à l exception de leur couleur : une boule est noire, une est blanche, la troisième est grise. On tire une des boules sans regarder,

Plus en détail

Les règles de métier et «l Aide en Cours de Stage»

Les règles de métier et «l Aide en Cours de Stage» Les règles de métier et «l Aide en Cours de Stage» Pour en savoir davantage : Bruno, E., Chaliès S., Euzet, J.P., Méard, J. (2007). Les règles de métier à l épreuve de la pratique de classe, l exemple

Plus en détail

Du 3 juillet au 30 novembre 2015, le musée du président Jacques CHIRAC, présente «Instantanés

Du 3 juillet au 30 novembre 2015, le musée du président Jacques CHIRAC, présente «Instantanés 1 Du 3 juillet au 30 novembre 2015, le musée du président Jacques CHIRAC, présente «Instantanés», exposition consacrée à l ancien président de la République à l occasion du 20 ème anniversaire de son élection

Plus en détail

Cousin baptiste 3 e 2. Rapport de stage

Cousin baptiste 3 e 2. Rapport de stage Cousin baptiste 3 e 2 Rapport de stage Sommaire 1. Recherche de mon stage 3 2. Mon entreprise.4 A) Présentation..4 B) Fonctionnement 7 C) Personnel et organisation du travail..9 D) Interview 13 3. Mon

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook Yuliana Fransani Une aventure à Paris Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES

NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES Récemment, dans un texte : - j ai identifié les souffrances et les modes défensifs que les travailleurs utilisent pour faire face

Plus en détail

- Comme pour tout examen, il peut avoir une raison justificative ; auquel cas il doit être convoqué à nouveau.

- Comme pour tout examen, il peut avoir une raison justificative ; auquel cas il doit être convoqué à nouveau. - Que faire si l élève est absent lors de la convocation? - Comme pour tout examen, il peut avoir une raison justificative ; auquel cas il doit être convoqué à nouveau. - Que faire si l élève absent ne

Plus en détail

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014 17 eme : Dimanche 27 juillet 2014 Au service du Royaume déjà là! Comme un négociant qui recherche des perles fines. Réf. Biblique : 1 ère lecture : Rois (1 R 3,5.7-12) 5 A Gabaon, pendant la nuit, le Seigneur

Plus en détail

Approche typologique des résidences d auteurs en France

Approche typologique des résidences d auteurs en France Approche typologique des résidences d auteurs en France Introduction La présence des auteurs dans la cité a toujours existé, depuis son inauguration dans l Antiquité à son institution en 1981, en passant

Plus en détail

Mon voyage en Asie a modifié mon regard

Mon voyage en Asie a modifié mon regard Mon voyage en Asie a modifié mon regard Marc est un jeune étudiant en médecine de vingt-deux ans. Il nous fait part de sa réflexion à partir d un voyage de trois mois en Asie. Pouvez-vous résumer ce voyage

Plus en détail

Accueillir le psaume. Méditation sur le psaume 44

Accueillir le psaume. Méditation sur le psaume 44 Accueillir le psaume Ce psaume est un psaume royal, de louange. Il décrit à la fois l intronisation d un roi et son mariage. Il chante l amour humain dans toute sa force et sa beauté. Le lire plusieurs

Plus en détail

JEU DE RÔLE. FICHE PERSONNAGE DU JUGE DES ENFANTS (M. OU Mme MAGIS)

JEU DE RÔLE. FICHE PERSONNAGE DU JUGE DES ENFANTS (M. OU Mme MAGIS) LIBERTÉS ET JUSTICE CITOYENNETÉ FERROVIAIRE Activités élève JEU DE RÔLE Vous allez interpréter un jeu de rôle composé de 7 personnages appelés à s exprimer à l occasion d un procès. En vous mettant dans

Plus en détail

ENQUETE ESS. Introduction

ENQUETE ESS. Introduction ENQUETE ESS Introduction L European Social Survey (ESS) est une étude en série reconduite tous les deux ans. Cette enquête est conçue afin de mesurer les attitudes sociales contemporaines des européens

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

Des clowns en structures de soin pour adultes et personnes âgées dépendantes

Des clowns en structures de soin pour adultes et personnes âgées dépendantes Des clowns en structures de soin pour adultes et personnes âgées dépendantes > une équipe de musiciens-clowns professionnels > un travail en collaboration avec les soignants > une charte de qualité Des

Plus en détail

Livres ouverts et son potentiel pédagogique

Livres ouverts et son potentiel pédagogique FRANÇAIS, LANGUE D ENSEIGNEMENT FORMATION DISCIPLINAIRE NATIONALE Progression des apprentissages en lecture au primaire Livres ouverts et son potentiel pédagogique Plan de la présentation 1. Historique

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS SESSION 2015 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS - ÉPREUVE DU MERCREDI 17 JUIN 2015 - (L usage du dictionnaire et de la calculatrice

Plus en détail

Intérêt pour la politique et engagement militant des Français dans la campagne présidentielle de 2012 : quel rôle des media et d internet?

Intérêt pour la politique et engagement militant des Français dans la campagne présidentielle de 2012 : quel rôle des media et d internet? Intérêt pour la politique et engagement militant des Français dans la campagne présidentielle de 2012 : quel rôle des media et d internet? Conférence de presse 16 novembre 2011 Contacts Ipsos Public Affairs

Plus en détail

Témoignage d un jeune diplômé de l EURIA ayant assisté au Congrès International des Actuaires, à Washington, en avril 2014.

Témoignage d un jeune diplômé de l EURIA ayant assisté au Congrès International des Actuaires, à Washington, en avril 2014. Témoignage d un jeune diplômé de l EURIA ayant assisté au Congrès International des Actuaires, à Washington, en avril 2014. Par Guillaume Biessy, actuaire EURIA promotion 2013, actuellement Doctorant chez

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 4. L exposition Pierre Soulages Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Magali Foulon,

Plus en détail

Enjeux de la susceptibilité génétique en milieu professionnel

Enjeux de la susceptibilité génétique en milieu professionnel SPP Politique Scientifique Journée d étude 30 octobre 2003 ITUH - Bruxelles Enjeux de la susceptibilité génétique en milieu professionnel Tests génétiques et risques professionnels : impact sur la prévention

Plus en détail

Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie.

Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie. Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie. Introduction «Je n ai pas fait exprès», «je n avais pas toute ma tête», «ce n était pas moi» : autant

Plus en détail

Résidence à projet culturel et artistique à Saint-Brieuc

Résidence à projet culturel et artistique à Saint-Brieuc Résidence à projet culturel et artistique à Saint-Brieuc Dans la poursuite du partenariat établi de longue date entre les bibliothèques de Saint-Brieuc et la Maison d arrêt, il a été convenu de mettre

Plus en détail

La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs

La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs Généralités Horaires Temps de pause Repas Questions et informations diverses 2 A l attention des apprenants: Qu attendez vous de cette formation? 3

Plus en détail

COMMENT ACCOMPAGNER UN FILM AUPRÈS DU PUBLIC?

COMMENT ACCOMPAGNER UN FILM AUPRÈS DU PUBLIC? BOÎTE A OUTILS Diffusion Auteur Suzanne Hême de Lacotte Date 2015 Descriptif COMMENT ACCOMPAGNER UN FILM AUPRÈS DU PUBLIC? Éléments de synthèse d'une formation intitulée «Actions culturelles et cinéma

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail

Avant d être des notions abstraites faisant l objet d analyses savantes, la gestion et le leadership relèvent d actions foncièrement humaines.

Avant d être des notions abstraites faisant l objet d analyses savantes, la gestion et le leadership relèvent d actions foncièrement humaines. Préface «On m a parfois défini comme un entrepreneur ou un leader culturel. Il est vrai que j aime entreprendre, convaincre, entraîner et diriger. Pour ce qui est du qualificatif culturel, je l assume

Plus en détail

Apprendre en s amusant : créer un jeu sérieux pour mieux maîtriser la

Apprendre en s amusant : créer un jeu sérieux pour mieux maîtriser la Apprendre en s amusant : créer un jeu sérieux pour mieux maîtriser la langue Ou comment concevoir des exercices sur des points de la langue française intégrés et publiés au sein d une plateforme en ligne.

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

L AU REVOIR D UN GENIE. L'Arc de Triomphe Et oui, cette place est déserte parfois... très tôt le matin!

L AU REVOIR D UN GENIE. L'Arc de Triomphe Et oui, cette place est déserte parfois... très tôt le matin! L AU REVOIR D UN GENIE L'Arc de Triomphe Et oui, cette place est déserte parfois... très tôt le matin! Gabriel Garcia Marquez s est retiré de la vie publique pour raison de santé: cancer lymphatique. A

Plus en détail

Balance des Blancs (BdB)

Balance des Blancs (BdB) 1 - Avant-propos Balance des Blancs (BdB) En anglais White Balance (WB) Gérard Mantoux - février 2014 Une photo réussie est une photo qui plaît à son auteur, et qui répond à ses attentes. La vision est

Plus en détail

Emmanuel Carrère. Hors d atteinte? Roman. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Emmanuel Carrère. Hors d atteinte? Roman. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Emmanuel Carrère Hors d atteinte? Roman P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e 1 La baby-sitter arriva en retard, à cause, expliqua-t-elle, d un suicide qui avait interrompu le trafic du métro. Elle

Plus en détail

REPORTAGE MARIAGE. Yvan Gatty, Photographe de mariage professionnel au Puy-en-Velay. Tout au long du reportage de votre choix, le photographe

REPORTAGE MARIAGE. Yvan Gatty, Photographe de mariage professionnel au Puy-en-Velay. Tout au long du reportage de votre choix, le photographe REPORTAGE MARIAGE Yvan Gatty, Photographe de mariage professionnel au Puy-en-Velay Tout au long du reportage de votre choix, le photographe Yvan GATTY accompagne personnellement les mariés, afin de saisir

Plus en détail

Journée Internationale de la Femme Intervention de Valérie Létard, secrétaire d Etat à la solidarité, devant les jeunes filles de 18 ans

Journée Internationale de la Femme Intervention de Valérie Létard, secrétaire d Etat à la solidarité, devant les jeunes filles de 18 ans Journée Internationale de la Femme Intervention de Valérie Létard, secrétaire d Etat à la solidarité, devant les jeunes filles de 18 ans Sous réserve du prononcé. Dimanche 8 mars 2009 Mesdames, Mesdemoiselles,

Plus en détail

«Le cinéma doit tricher avec l espace et le temps.» Jean Cocteau

«Le cinéma doit tricher avec l espace et le temps.» Jean Cocteau Le succès fut formidable. Et je me mis exécuter, dans le même ordre d'idées, nombre de sujets de MISE EN PRATIQUE DES TRUCAGES «Le cinéma doit tricher avec l espace et le temps.» Jean Cocteau Tous les

Plus en détail

La Crise, ses causes, ses conséquences, les voies de sortie

La Crise, ses causes, ses conséquences, les voies de sortie Désiré Loth La Crise, ses causes, ses conséquences, les voies de sortie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

1. Quelle importance?... 7. 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11. 3. Le canon du Nouveau Testament...

1. Quelle importance?... 7. 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11. 3. Le canon du Nouveau Testament... Table des matières Préface à l édition française... 5 1. Quelle importance?... 7 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11 3. Le canon du Nouveau Testament... 23 4. Les Évangiles...

Plus en détail

OUTIL DE GUIDANCE DE L'ETUDIANT TEMPS EXPLORATOIRE DU TFE

OUTIL DE GUIDANCE DE L'ETUDIANT TEMPS EXPLORATOIRE DU TFE 1 NOM DE L'ETUDIANT : OUTIL DE GUIDANCE DE L'ETUDIANT TEMPS EXPLORATOIRE DU TFE 1 2 Guide questionnement pour 1- Choix de la situation d'ancrage Situation vécue par l'esi, en lien avec la pratique infirmière

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

Exposition Thibault Hazelzet

Exposition Thibault Hazelzet Exposition Thibault Hazelzet 11 septembre au 30 octobre 2010 _ vernissage le samedi 11 septembre de 15h à 22h rencontre à la galerie avec François Jaudon (philosophe) et Thibault Hazelzet le mercredi 13

Plus en détail

Les 5 clés pour gérer les conflits au travail

Les 5 clés pour gérer les conflits au travail Les 5 clés pour gérer les conflits au travail Illustration : Olivier Prime Dunod, 2015 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-073858-8 Avant- propos Dunod - Toute reproduction non

Plus en détail

Entretien avec Nathalie Baye

Entretien avec Nathalie Baye Entretien avec Nathalie Baye Comment s est déroulée votre rencontre avec Claire Simon? La rencontre a d abord eu lieu via le travail de Claire. Il y a très longtemps, j avais vu un documentaire à la télévision

Plus en détail

Pirater c est voler MAIS L EST-IL? Lutte Anti-Piratage. Le logiciel : un actif de valeur. Vous viendrait-il à l idée de voler un ordinateur?

Pirater c est voler MAIS L EST-IL? Lutte Anti-Piratage. Le logiciel : un actif de valeur. Vous viendrait-il à l idée de voler un ordinateur? Montpellier Groupe Logiciel Universités-Recherche 2 Le logiciel : outil incontournable Lutte Anti-Piratage Les risques, les mesures à prendre Dominique VEREZ Groupe Logiciel Dominique.Verez@univ-lille1.fr

Plus en détail

La Première Dame, Mme Dominique Ouattara, à ses sœurs Béninoises : «La préoccupation de toutes les femmes doit être de se prendre en charge»

La Première Dame, Mme Dominique Ouattara, à ses sœurs Béninoises : «La préoccupation de toutes les femmes doit être de se prendre en charge» La Première Dame, Mme Dominique Ouattara, à ses sœurs Béninoises : «La préoccupation de toutes les femmes doit être de se prendre en charge» «Vous êtes pour nous des exemples à suivre» «M inspirant de

Plus en détail

«2013 Portraits de famille» le dossier de presse.

«2013 Portraits de famille» le dossier de presse. «2013 Portraits de famille» le dossier de presse. Contact Pierre CIOT- Portable : 06 08 16 45 90 Internet: pierre.ciot@wanadoo.fr Exposition de 2013 photographies de Pierre Ciot Parc du 26 ème Centenaire

Plus en détail

Généralités 2 : Importer ses images. Points abordés: L importation L interface Où sont mes fichiers LIGHTROOM GEN2 1

Généralités 2 : Importer ses images. Points abordés: L importation L interface Où sont mes fichiers LIGHTROOM GEN2 1 Généralités 2 : Importer ses images Points abordés: L importation L interface Où sont mes fichiers LIGHTROOM GEN2 1 L importation Lightroom ne dispose pas d explorateur de fichiers. Il faut importer ses

Plus en détail