MORPHO CRIMINAL JUSTICE SUITE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MORPHO CRIMINAL JUSTICE SUITE"

Transcription

1 MORPHO CRIMINAL JUSTICE SUITE UNE GAMME COMPLÈTE DÉDIÉE AUX MISSIONS DE LA POLICE JUDICIAIRE Morpho offre aux forces de l ordre une gamme complète de produits pour les assister dans les recherches criminelles, les vérifications d antécédents et les identifications sur le terrain. En s appuyant sur sa grande expérience dans ce domaine, Morpho sait comment répondre au mieux aux besoins des services de police.

2 MORPHO CRIMINAL JUSTICE SUITE UNE GAMME COMPLÈTE DE PRODUITS DÉDIÉS AUX MISSIONS DE LA police judiciaire UN PARTENAIRE POUR TOUS LES SERVICES DE POLICE S assurer de la sécurité publique est aujourd hui plus que jamais un défi majeur pour les autorités policières. Lutter contre le crime organisé et le terrorisme nécessitent des ressources importantes, et des moyens sophistiqués pour protéger la population. La criminalité de masse, comme par exemple les cambriolages et les vols, nécessite également des actions quotidiennes pouvant être difficiles à mettre en œuvre. En effet, les réalités économiques demandent aux forces de l ordre d être les plus efficaces possible avec des ressources limitées. Les investissements doivent afficher un rapport qualité-prix offrant les meilleurs résultats en matière d intérêt public. Morpho propose des outils biométriques efficients capables d offrir des moyens rentables, sûrs et rapides de lutte et de prévention contre les crimes. Ils permettent aux forces de l ordre d obtenir des informations pertinentes, en temps réel. Dans une période à haut risque, Morpho représente le choix le plus sûr et le meilleur retour sur investissement. PRINCIPAUX AVANTAGES PERFORMANCE EN TEMPS RÉEL Les identifications peuvent désormais être effectuées sur le terrain en quelques minutes grâce à la haute disponibilité de nos systèmes et avec des temps de réponse très courts. Les enquêteurs peuvent disposer d une première piste pour agir plus vite. PRODUCTIVITÉ DES EXPERTS Les systèmes sont conçus pour optimiser le temps de travail des experts en automatisant une partie du processus d identification. Les experts peuvent désormais se concentrer sur des opérations à haute valeur ajoutée comme par exemple le traitement des empreintes latentes. CAPACITÉ MULTI- BIOMÉTRIQUE Morpho offre une plateforme unique permettant de traiter plusieurs données biométriques avec une précision inégalée certifiée par le NIST: N 1 en précision algorithmique pour les empreintes latentes N 2 en matière de reconnaissance faciale N 1 en reconnaissance d iris

3

4 UNE SOLUTION COMPLÈTE POUR RENFORCER L EFFICACITÉ POLICIÈRE Morpho propose une gamme de produits d identification reposant sur différents types de données biométriques (visage, empreinte digitale, et bientôt ADN) afin d assister les forces de police dans leurs missions quotidiennes. Morpho offre des solutions permettant de : aider la police judiciaire à résoudre plus de cas criminels, enregistrer des suspects dans les postes de police ou sur le terrain, recueillir des données sur la scène d un crime, présenter des preuves incontestables au tribunal, fournir des attestations de bonne conduite, optimiser les performances et la productivité. La suite logicielle MorphoBIS est au cœur de notre offre. Il s agit d un système d informations criminelles complet offrant une gestion des données hautement sophistiquée, et servant de base à de nombreux outils d analyse de données biométriques. Ses algorithmes sont les plus rapides et précis du marché. Ils peuvent être utilisés afin d effectuer tous les types de comparaison biométriques (par exemple visages, empreintes digitales ou empreintes palmaires) avec des bases de données criminelles. Viennent s ajouter à cela, les produits composant la Morpho Livescan Suite qui offre une solution d enregistrement criminel (classification des données biométriques, transmission des données, numérisation des fiches décadactylaires, etc.). Tout ceci est complété par la suite logicielle Morpho Mobile Suite qui offre des solutions nomades (terminaux dédiés ou applications mobiles) fonctionnant sur le terrain. AU COMMISSARIAT Officier de police Enregistrement des individus Identification de suspects Vérification d antécédents Audition de témoins SUR LA SCÈNE DE CRIME Gestion des cas criminels Recueil des empreintes latentes et des indices Identification des empreintes latentes Enquêteur criminel AU QUARTIER GÉNÉRAL Rapports personnalisables pour justifier des investissements Responsable de Service LABORATOIRE DE LA DIVISION DE L IDENTITE JUDICIAIRE Analyse automatique des données biométriques pour les délits mineurs Support aux experts pour l analyse des empreintes dans le cas de crimes majeurs Expert SUR LE TERRAIN Contrôle d identité Vérification d antécédents Forces de police mobiles LISTE DES INDIVIDUS RECHERCHÉS DISPONIBLE SUR DES TERMINAUX MOBILES

5 EXPÉRIENCE CLIENT Morpho bénéficie d une base client inégalée et mondiale, avec des clients renouvelant leur confiance depuis 10, 20 voire même 40 ans. Les produits Morpho à destination des organisations policières ont été déployés dans plus de 120 agences réparties sur les cinq continents, et au sein d importants systèmes nationaux, mais aussi régionaux et locaux. Nos solutions ont été testées dans les conditions les plus extrêmes - à l extérieur, là où leur efficacité et leur solidité sont mises le plus à l épreuve. Parmi ses principales références, est à citer Lockheed Martin qui utilise la technologie de gestion des empreintes digitales proposée par Morpho pour la nouvelle Génération de systèmes d identification du FBI ainsi que pour l actuel programme IAFIS. MORPHO, UN FOURNISSEUR DE SERVICES Le développement technologique est seulement un des composants nécessaires à l obtention d un système opérationnel efficient. Morpho propose une gamme étendue de services élaborés afin de : Configurer le système le plus efficacement possible, Intégrer facilement le système au sein des infrastructures existantes, Former les utilisateurs et les administrateurs, Adapter le système aux habitudes de travail des clients et aux besoins en matière de déploiement géographique, Proposer une assistance technique réactive et un plan de services, Atteindre les niveaux de disponibilité demandés Maintenir le système aux plus hauts niveaux technologiques

6 Morpho Téléphone : +33 (0) Fax: 33 (0) Siège social : 11, boulevard Gallieni Issy-les-Moulineaux - FRANCE Société anonyme au capital de euros RCS Nanterre

Principes de bonne pratique :

Principes de bonne pratique : Principes de bonne pratique : Recommandations en vue de la création de bases de données génétiques nationales Le présent document a été élaboré par le Groupe d experts d INTERPOL sur le suivi des techniques

Plus en détail

LA PRÉFECTURE DE POLICE À LA FOIRE DE PARIS 30 AVRIL AU 12 MAI DE 10H À 19H LE 10 MAI JUSQU À 23H

LA PRÉFECTURE DE POLICE À LA FOIRE DE PARIS 30 AVRIL AU 12 MAI DE 10H À 19H LE 10 MAI JUSQU À 23H LA PRÉFECTURE DE POLICE Compétente sur Paris et les trois départements de la petite couronne, la préfecture de Police doit prévenir et agir contre une multiplicité de risques : délinquance, troubles à

Plus en détail

Réforme de la garde à vue

Réforme de la garde à vue N 21 Novembre 2010 Réforme de la garde à vue Synthèse des analyses et propositions de l Institut pour la Justice Résumé Suite aux décisions successives de la Cour européenne des Droits de l Homme, du Conseil

Plus en détail

Les règles d utilisation de la vidéosurveillance avec enregistrement dans les lieux publics par les organismes publics

Les règles d utilisation de la vidéosurveillance avec enregistrement dans les lieux publics par les organismes publics Les règles d utilisation de la vidéosurveillance avec enregistrement dans les lieux publics par les organismes publics Juin 2004 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION... 1 LE CHAMP D APPLICATION... 1 LA JUSTIFICATION...

Plus en détail

Atelier B 06. Les nouveaux risques de la cybercriminalité

Atelier B 06. Les nouveaux risques de la cybercriminalité Atelier B 06 Les nouveaux risques de la cybercriminalité 1 Atelier Cybercriminalité Intervenants Eric Freyssinet Etienne de Séréville Luc Vignancour Guillaume de Chatellus Modérateur Laurent Barbagli Pôle

Plus en détail

Un bilan sur la loi ADN de 1999 Bilan van de DNA-wet van 1999

Un bilan sur la loi ADN de 1999 Bilan van de DNA-wet van 1999 Un bilan sur la loi ADN de 1999 Bilan van de DNA-wet van 1999 réformer pour résoudre quels problèmes? waarom aanpassen? Bertrand Renard Chercheur, Direction Opérationnelle Criminalistique INCC Chargé de

Plus en détail

Projet de planification de la biométrie. Mise à l essai de la biométrie sur le terrain. Rapport d évaluation

Projet de planification de la biométrie. Mise à l essai de la biométrie sur le terrain. Rapport d évaluation Projet de planification de la biométrie Mise à l essai de la biométrie sur le terrain Rapport d évaluation Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par le Ministre des Travaux publics et Services

Plus en détail

SURVEILLANCE ÉLECTRONIQUE

SURVEILLANCE ÉLECTRONIQUE Strasbourg, 21 juin 2012 pc-cp\docs 2012\pc-cp (2012) 7 f rév PC-CP (2012) 7 rév COMITÉ EUROPÉEN POUR LES PROBLÈMES CRIMINELS (CDPC) Conseil de coopération pénologique (PC-CP) CHAMP D APPLICATION ET DÉFINITIONS

Plus en détail

Assistance Pénale d'urgence du Dirigeant d'entreprise Votre guide personnel

Assistance Pénale d'urgence du Dirigeant d'entreprise Votre guide personnel Assistance Pénale d'urgence du Dirigeant d'entreprise Votre guide personnel les solutions Entreprises En tant que chef d entreprise, votre risque pénal est bien réel. Avant toute chose : Ayez le numéro

Plus en détail

GAMME GESTION TEMPS & PRÉSENCE ZX-HP LA MAIN MISE SUR LE TEMPS

GAMME GESTION TEMPS & PRÉSENCE ZX-HP LA MAIN MISE SUR LE TEMPS GAMME GESTION TEMPS & PRÉSENCE ZX-HP LA MAIN MISE SUR LE TEMPS LE SYSTÈME ZX-HP GESTION TEMPS ET PRÉSENCE LA RECONNAISSANCE DE LA MAIN EN 3D SÉCURITÉ MAXIMUM FIABILITÉ RAPIDITÉ ET FACILITÉ D UTILISATION

Plus en détail

La Banque nationale de données génétiques du Canada

La Banque nationale de données génétiques du Canada La Banque nationale de données génétiques du Canada RAPPORT ANNUEL 2000/2001 Toute autre information ou demande de copies additionelles au sujet du contenu de ce rapport doit être addressée à: Officier

Plus en détail

Société de surveillance, vie privée et libertés

Société de surveillance, vie privée et libertés Résolution adoptée lors du 85 ème congrès de la LDH Société de surveillance, vie privée et libertés La surveillance des citoyens au nom de l ordre public, tantôt généralisée et tantôt ciblée sur des «classes

Plus en détail

CADRES JURIDIQUES D INTERVENTION

CADRES JURIDIQUES D INTERVENTION Etre capable d apprécier le cadre juridique d intervention et mettre en œuvre la procédure judiciaire. Connaître et articuler les cadres juridiques des interventions. Etre capable de situer son action

Plus en détail

Master of Advanced Studies en lutte contre la criminalité économique [MAS LCE] Master of Advanced Studies in Economic Crime Investigation [MAS ECI]

Master of Advanced Studies en lutte contre la criminalité économique [MAS LCE] Master of Advanced Studies in Economic Crime Investigation [MAS ECI] Master of Advanced Studies en lutte contre la criminalité économique [MAS LCE] Master of Advanced Studies in Economic Crime Investigation [MAS ECI] Les Hautes écoles spécialisées Les Hautes écoles spécialisées

Plus en détail

SAFRAN Morpho : Branche Sécurité du groupe SAFRAN

SAFRAN Morpho : Branche Sécurité du groupe SAFRAN Product Line IAM* SAFRAN Morpho : Branche Sécurité du groupe SAFRAN "Plug & Buy: Le paiement en ligne par carte bancaire, simple, rapide et sécurisé, à l'heure d'idénum et 3D Secure." 3 Décembre 2010 *Identity

Plus en détail

Politique relative à l utilisation de la vidéosurveillance dans les lieux publics exploités par l AMT ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 18

Politique relative à l utilisation de la vidéosurveillance dans les lieux publics exploités par l AMT ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 18 Politique relative à l utilisation de la vidéosurveillance dans les lieux publics exploités par l AMT ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 18 DÉCEMBRE 2009 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 09-CA(AMT)-348

Plus en détail

posé de 3 ème année Sébastien DESTABEAU IR3

posé de 3 ème année Sébastien DESTABEAU IR3 Large panorama des méthodes informatiques criminalistiques posé de 3 ème année Sébastien DESTABEAU IR3 o Introduction Objectif de cet Xposé Motivation du choix du sujet o Informatique criminalistique Définitions

Plus en détail

- définition du droit pénal des mineurs (ensemble de règles visant à réprimer les comportements délinquants des personnes de moins de 18 ans)

- définition du droit pénal des mineurs (ensemble de règles visant à réprimer les comportements délinquants des personnes de moins de 18 ans) Leçon introductive au droit pénal des mineurs - définition du droit pénal des mineurs (ensemble de règles visant à réprimer les comportements délinquants des personnes de moins de 18 ans) - textes régissant

Plus en détail

Mon futur métier. - Description du métier de gardien de la paix : http://www.blog-police-recrutement.com./

Mon futur métier. - Description du métier de gardien de la paix : http://www.blog-police-recrutement.com./ Mon futur métier 1. Quels sont les différents grades de gardien de la paix? 2. Quelles sont les conditions de travail? 3. Quels sont les services d affectation? 4. Quelles sont les qualités requises? 5.

Plus en détail

La Banque nationale de données génétiques du Canada

La Banque nationale de données génétiques du Canada RAPPORT ANNUEL 2001-2002 La Banque nationale de données génétiques du Canada Un service national de police Toute autre information ou demande de copies additionelles au sujet du contenu de ce rapport doit

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise COMMENT L ANALYTIQUE ET LE BIG DATA RENFORCENT LES ENJEUX DE SÉCURITÉ

Transformation IT de l entreprise COMMENT L ANALYTIQUE ET LE BIG DATA RENFORCENT LES ENJEUX DE SÉCURITÉ Transformation IT de l entreprise COMMENT L ANALYTIQUE ET LE BIG DATA RENFORCENT LES ENJEUX DE SÉCURITÉ L analytique de données peut-elle faire baisser la criminalité? Si vous pensez que c est impossible

Plus en détail

DROIT JUSTICE SÉCURITÉ ET PROTECTION PUBLIQUE NOTARIAT CRIMINOLOGIE - CRIMINALISTIQUE

DROIT JUSTICE SÉCURITÉ ET PROTECTION PUBLIQUE NOTARIAT CRIMINOLOGIE - CRIMINALISTIQUE Des sites à consulter en : DROIT JUSTICE SÉCURITÉ ET PROTECTION PUBLIQUE NOTARIAT CRIMINOLOGIE - CRIMINALISTIQUE Université Laval Faculté de droit http://www2.ulaval.ca/les-etudes/facultes-departements-etecoles/facultes/droit.html

Plus en détail

Management de la sécurité des technologies de l information

Management de la sécurité des technologies de l information Question 1 : Identifiez les causes d expansion de la cybercriminalité Internet est un facteur de performance pour le monde criminel. Par sa nature même et ses caractéristiques, le monde virtuel procure

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 19 décembre 2014 de présentation des dispositions applicables à compter du 1 er janvier 2015 de la loi n 2014-535 du 27 mai 2014 portant transposition de la directive 2012/13/UE du Parlement

Plus en détail

La biométrie au cœur des solutions globales

La biométrie au cœur des solutions globales www.thalesgroup.com GESTION D IDENTITÉ SÉCURISÉE La biométrie au cœur des solutions globales Risques et solutions Explosion de la mobilité des personnes et des échanges de données, croissance des flux

Plus en détail

REUNION PUBLIQUE DE CONCERTATION SUR L OPERATION CLICHY-BATIGNOLLES. Le projet du Nouveau Palais de Justice de Paris.

REUNION PUBLIQUE DE CONCERTATION SUR L OPERATION CLICHY-BATIGNOLLES. Le projet du Nouveau Palais de Justice de Paris. REUNION PUBLIQUE DE CONCERTATION SUR L OPERATION CLICHY-BATIGNOLLES Le projet du Nouveau Palais de Justice de Paris 4 décembre 2009 LES ORIGINES DU PROJET : un fonctionnement actuel très contraint Des

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 14 AU 21 JUIN 2011

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 14 AU 21 JUIN 2011 SÛRETÉ DU QUÉBEC MRC DES MASKOUTAINS Saviez-vous que? Mercredi le 15 juin, des policiers de la MRC des Maskoutains se sont présentés au parc des Pins, situé sur la rue Viger à Saint-Hyacinthe sur l heure

Plus en détail

Présentation de la méthodologie par M. le préfet

Présentation de la méthodologie par M. le préfet Présentation de la méthodologie par M. le préfet Bilan de la délinquance dans le Val d'oise Cumul 12 mois N N+1 212 213 Evol. 1- Atteintes volontaires à l'intégrité physique * Dont 2- Violences physiques

Plus en détail

DISPOSITIF FEMMES EN TRES GRAND DANGER BILAN D UNE ANNÉE D EXPÉRIMENTATION

DISPOSITIF FEMMES EN TRES GRAND DANGER BILAN D UNE ANNÉE D EXPÉRIMENTATION DISPOSITIF FEMMES EN TRES GRAND DANGER BILAN D UNE ANNÉE D EXPÉRIMENTATION 30 téléphones portables disponibles 27 femmes ont été admises au dispositif. Le bénéfice du TGD pendant une durée de 6 mois a

Plus en détail

Les Fiches de projet et leur canevas

Les Fiches de projet et leur canevas Les Fiches de projet et leur canevas République du Burundi Ministère de la Sécurité Publique Agence nationale d exécution : Fiche de Projet1 Titre du Projet : Renforcement des capacités de planification

Plus en détail

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PRÉAMBULE La Préfecture de Police assure dans la capitale, au quotidien, la sécurité des citoyens et la défense des libertés. Afin de doter ses

Plus en détail

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information 2 à nouveau contexte, nouvelle vision de la sécurité Nouveaux usages et nouvelles technologies,

Plus en détail

LIVRE BLANC WiFi PUBLIC

LIVRE BLANC WiFi PUBLIC LIVRE BLANC WiFi PUBLIC LE DU La réglementation du WiFi public Seriez-vous concerné sans le savoir? Mai 2008 LE WiFi PUBLIC EN FRANCE Depuis 2003, les hotspots WiFi permettant d accéder à Internet via

Plus en détail

11 janvier 2003. DÉCRET-LOI n 003-2003 portant création et organisation de l Agence nationale de renseignements.

11 janvier 2003. DÉCRET-LOI n 003-2003 portant création et organisation de l Agence nationale de renseignements. 11 janvier 2003. DÉCRET-LOI n 003-2003 portant création et organisation de l Agence nationale de renseignements. TITRE Ier DE LA CRÉATION ET DE LA MISSION Art. 1er. Il est créé un service public doté de

Plus en détail

EPREUVE : REGLEMENTATION PROFESSIONNELLE ET DEONTOLOGIE

EPREUVE : REGLEMENTATION PROFESSIONNELLE ET DEONTOLOGIE MESR - DGES EPREUVE D APTITUDE EXPERTS-COMPTABLES ETRANGERS (art.7 décret 96-352 du 24 avril 1996) EPREUVE : REGLEMENTATION PROFESSIONNELLE ET DEONTOLOGIE Date : 20 octobre 2008 Durée : 1 heure Les candidats

Plus en détail

Règlement d INTERPOL sur le traitement des données

Règlement d INTERPOL sur le traitement des données BUREAU DES AFFAIRES JURIDIQUES Règlement d INTERPOL sur le traitement des données [III/IRPD/GA/2011(2014)] REFERENCES 51 ème session de l Assemblée générale, résolution AGN/51/RES/1, portant adoption du

Plus en détail

Mons - Projet Bien-être à l école. www.besafe.be. SPF Intérieur. Contrôle d accès dans les écoles

Mons - Projet Bien-être à l école. www.besafe.be. SPF Intérieur. Contrôle d accès dans les écoles www.besafe.be SPF Intérieur Contrôle d accès dans les écoles Mons - Projet Bien-être à l école 1 SPF Intérieur Contrôle d accès dans les écoles SPF Intérieur Direction générale Sécurité et Prévention Direction

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL

REPUBLIQUE DU SENEGAL REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But - Une Foi PROCEDURE DE DEMANDE DE VISA BIOMETRIQUE POUR LE SENEGAL Infoline : (00221) 78 149 96 96 Pour toute demande de visa, le paiement en ligne est obligatoire.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Prévention des cambriolages dans l Hérault. et présentation de l application «Stop cambriolages»

DOSSIER DE PRESSE. Prévention des cambriolages dans l Hérault. et présentation de l application «Stop cambriolages» PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Prévention des cambriolages dans l Hérault et présentation de l application «Stop cambriolages» le mercredi 17 avril 2013 à 14 h 30 Compagnie de gendarmerie 635 avenue

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

WYNYARD GROUP SOLUTIONS POUR LES GOUVERNEMENTS SOLUTIONS LOGICIELLES HAUTE-PERFORMANCE DE RAPPROCHEMENT JURIDIQUE DE DONNÉES.

WYNYARD GROUP SOLUTIONS POUR LES GOUVERNEMENTS SOLUTIONS LOGICIELLES HAUTE-PERFORMANCE DE RAPPROCHEMENT JURIDIQUE DE DONNÉES. Translation: French/Français Wynyard Group WYNYARD GROUP SOLUTIONS POUR LES GOUVERNEMENTS SOLUTIONS LOGICIELLES HAUTE-PERFORMANCE DE RAPPROCHEMENT JURIDIQUE DE DONNÉES. COMPENDRE LES MENACES EFFECTUER

Plus en détail

Accueil des sans-papiers et interventions policières Que dois-je faire?

Accueil des sans-papiers et interventions policières Que dois-je faire? Accueil des sans-papiers et interventions policières Que dois-je faire? A L USAGE DES BENEVOLES OU SALARIES D ASSOCIATION introduction 3 Une personne sans-papiers se présente dans un lieu d accueil de

Plus en détail

Business Emergency Solutions (Team)

Business Emergency Solutions (Team) Business Emergency Solutions (Team) Situations non conformes kpmg.fr Des situations de plus en plus complexes et délicates dans des environnements souvent dégradés Les entreprises doivent de plus en plus

Plus en détail

Sécuriser l entreprise étendue. La solution TRITON de Websense

Sécuriser l entreprise étendue. La solution TRITON de Websense Sécuriser l entreprise étendue La solution TRITON de Websense La solution : une sécurité unifiée du contenu La première solution de sécurité unifiée du marché TRITON de Websense est la première et unique

Plus en détail

Vous propose ses visites guidées animées par des artistes. adaptées en team-building

Vous propose ses visites guidées animées par des artistes. adaptées en team-building Vous propose ses visites guidées animées par des artistes adaptées en team-building Fort du succès populaire des Visites-Spectacles L Esprit de Montmartre et L Enigme des Passages Couverts, nous vous proposons

Plus en détail

Accès des gouvernements aux données du secteur privé

Accès des gouvernements aux données du secteur privé Accès des gouvernements aux données du secteur privé Jérusalem, le 28 octobre 2010 (32 e conférence internationale des commissaires à la protection des données et de la vie privée) Giovanni Buttarelli

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014 Saviez-vous que? Dans le cadre de l opération «VACCIN» se déroulant durant tout le mois de décembre, les policiers de la MRC des Maskoutains ont érigé différents points de contrôle routier afin de vérifier

Plus en détail

Département d État des États-Unis

Département d État des États-Unis Département d État des États-Unis Imprimé par A/GIS/GPS Mai 2012 Outils et procédures élaborés par les États-Unis pour le recouvrement d avoirs : Guide pratique pour la coopération internationale «[N]ous

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation Chambre criminelle Audience publique du 30 avril 2014 N de pourvoi: 13-88162 ECLI:FR:CCASS:2014:CR02211 Publié au bulletin Rejet M. Louvel, président Mme Chaubon, conseiller apporteur

Plus en détail

Guide pratique. Réseau judiciaire européen en matière civile et commerciale

Guide pratique. Réseau judiciaire européen en matière civile et commerciale Le recours à la vidéoconférence en vue d obtenir des moyens de preuve en matière civile et commerciale en vertu du règlement (CE) n 1206/2001 du Conseil du 28 mai 2001 Guide pratique Réseau judiciaire

Plus en détail

ĒTUDE D IMPACT PROJET DE LOI RELATIF A LA GARDE A VUE

ĒTUDE D IMPACT PROJET DE LOI RELATIF A LA GARDE A VUE ĒTUDE D IMPACT PROJET DE LOI RELATIF A LA GARDE A VUE 12 octobre 2010 1 SOMMAIRE PARTIE I - DIAGNOSTIC- NÉCESSITÉ DE L ACTION - CONTEXTE LÉGISLATIF...4 1 - LA SITUATION DE RĒFĒRENCE...4 1.1 Les modalités

Plus en détail

Bulletin mensuel. L objet principal du bulletin mensuel de l Observatoire national de la délinquance et

Bulletin mensuel. L objet principal du bulletin mensuel de l Observatoire national de la délinquance et Bulletin mensuel de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales AOÛT 2012 Criminalité et délinquance enregistrées en juillet 2012 observatoire national de la délinquance et des réponses

Plus en détail

PROJET DE LOI. tendant à limiter et à encadrer les gardes à vue ------ EXPOSÉ DES MOTIFS

PROJET DE LOI. tendant à limiter et à encadrer les gardes à vue ------ EXPOSÉ DES MOTIFS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la justice et des libertés NOR : JUSX1022802L/Rose-1 PROJET DE LOI tendant à limiter et à encadrer les gardes à vue ------ EXPOSÉ DES MOTIFS Le Gouvernement a mené, à

Plus en détail

Services mondiaux d infrastructure Notre meilleure offre sur votre table

Services mondiaux d infrastructure Notre meilleure offre sur votre table Services mondiaux d infrastructure Notre meilleure offre sur votre table cgi.com 2 Grâce à notre modèle Mondial de presentation des services, nos clients bénéficient d un accès immédiat aux ressources

Plus en détail

Aménagement de véhicules. Formations, produits et services policiers

Aménagement de véhicules. Formations, produits et services policiers Formations, produits et services policiers Aménagement de véhicules 3 Approvisionnement 4 Bâton PR-24 5 Bâton télescopique 6 Commandement d opérations policières 7 Communication en situation de conflit

Plus en détail

Un code-barre sur la tête?

Un code-barre sur la tête? Un code-barre sur la tête? Les nouvelles tendances des technologies de biométrie. Nouvelles technologies GISIC 2010 Photo Steven Puetzer Prof. Jean Hennebert Université de Fribourg HES-SO Jean Hennebert

Plus en détail

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes victime. Ministère de la Justice

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes victime. Ministère de la Justice La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Ministère de la Justice Vous êtes victime Vous pouvez, en tant que victime d une infraction, déposer une plainte

Plus en détail

NF Service avis en ligne : la seule certification qui améliore la confiance à accorder aux avis de consommateurs

NF Service avis en ligne : la seule certification qui améliore la confiance à accorder aux avis de consommateurs Septembre 2015 NF Service avis en ligne : la seule certification qui améliore la confiance à accorder aux avis de consommateurs Créée en septembre 2013, la certification est la preuve, attestée après audit

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2006)8 du Comité des Ministres aux Etats membres sur l assistance aux victimes d infractions (adoptée par le Comité des Ministres le 14 juin

Plus en détail

Je décide: De faire réaliser aux élèves une tâche complexe. Pour cela, je cherche une situation déclenchante et une démarche d investigation.

Je décide: De faire réaliser aux élèves une tâche complexe. Pour cela, je cherche une situation déclenchante et une démarche d investigation. Je veux : Faire acquérir une connaissance : «les chromosomes sont constitués d A.D.N.» Développer des capacités : «Je ne sais pas lesquelles mais j ai envie de faire un TP, chose peu courante en 3 ème.»

Plus en détail

DESU IDENTIFICATION EN ANTHROPOLOGIE MEDICO-LEGALE

DESU IDENTIFICATION EN ANTHROPOLOGIE MEDICO-LEGALE DESU IDENTIFICATION EN ANTHROPOLOGIE MEDICO-LEGALE Présentation De l Enseignement 2015/2016 Mis à jour le 21/04/2015 Page 1 sur 7 Table des matières PRESENTATION... 3 RENSEIGNEMENTS... 3 RESPONSABLES DE

Plus en détail

Action de l UE : défendre les droits des victimes

Action de l UE : défendre les droits des victimes défendre les droits des victimes Quel est le problème? Chaque année dans l UE, plus de 75 millions de personnes sont victimes de délits graves et 40 000 meurent dans des accidents de la route. Ces événements

Plus en détail

Zéro papier dès le premier jour

Zéro papier dès le premier jour Zéro papier dès le premier jour Économies de coûts et augmentation de productivité grâce à la numérisation www.i-fourc.fr A digital archive Véritable référence dans le domaine de la numérisation, I-FourC

Plus en détail

Solutions et Gestion Sécurisées des données Safe and secure data solutions and management

Solutions et Gestion Sécurisées des données Safe and secure data solutions and management Solutions et Gestion Sécurisées des données Safe and secure data solutions and management Chantal PRALIAUD Chef de Projet Transports Intelligents Groupe Imprimerie Nationale Mme Chantal Praliaud Mission

Plus en détail

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC)

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) Strasbourg, 14 mai 2004 MONEYVAL (2004)6 Res COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) COMITE RESTREINT D'EXPERTS SUR L'EVALUATION DES MESURES DE LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX (MONEYVAL)

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 11201 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 22 mai 2013 Projet de loi de bouclement de la loi 9334 ouvrant un crédit d'investissement de 1 400 000 F pour

Plus en détail

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h30 Le samedi matin de 9h à 12h

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h30 Le samedi matin de 9h à 12h Direction de la CITOYeNNETÉ Affaires Générales PASSEPORT BIOMÉTRIQUE Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h30 Le samedi matin de 9h à 12h Pour déposer vos demandes de passeport, vous serez accueillis

Plus en détail

Un code-barre sur la tête?

Un code-barre sur la tête? Un code-barre sur la tête? Les nouvelles tendances des technologies d'identification, de la biométrie à l'internet des objets. Présentation au Groupement Industriel Fribourgeois, Décembre 08 Photo Steven

Plus en détail

Rétroaction sur la déclaration d opérations douteuses. Secteur des banques

Rétroaction sur la déclaration d opérations douteuses. Secteur des banques Rétroaction sur la déclaration d opérations douteuses Secteur des banques RÉTROACTION SUR LA DÉCLARATION D OPÉRATIONS DOUTEUSES : SECTEUR DES BANQUES 1. Introduction Ce rapport a été rédigé pour le secteur

Plus en détail

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h (17h30 pour les retraits) Le samedi matin sur rendez-vous uniquement de 9h à 12h

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h (17h30 pour les retraits) Le samedi matin sur rendez-vous uniquement de 9h à 12h Direction de la CITOYeNNETÉ Affaires Générales PASSEPORT BIOMÉTRIQUE Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h (17h30 pour les retraits) Le samedi matin sur rendez-vous uniquement de 9h à 12h Les personnes

Plus en détail

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN CONSTRUCTION RENOVATION EQUIPEMENTS PUBLICS ARCHITECTURE - SECURITE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 14 février 2010 LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE

Plus en détail

Property Management & Gestion Opérationnelle dédiés aux ensembles immobiliers tertiaires

Property Management & Gestion Opérationnelle dédiés aux ensembles immobiliers tertiaires Property Management & Gestion Opérationnelle dédiés aux ensembles immobiliers tertiaires G E S T I O N L O C A T I V E E T O P T I M I S A T I O N D E S B U D G E T S D E C H A R G E S M A Î T R I S E

Plus en détail

La vérification des antécédents, ça vous dit quelque chose?

La vérification des antécédents, ça vous dit quelque chose? La vérification des antécédents, ça vous dit quelque chose? Quel droit les employeurs, les organisations bénévoles, les autorités de réglementation et les établissements d enseignement (les «organismes»)

Plus en détail

Présentation Vmware View 5 et local mode

Présentation Vmware View 5 et local mode Présentation Vmware View 5 et local mode La virtualisation disponible aussi pour les utilisateurs nomades Philippe Nardin Directeur Technologies Page 1 Agenda 1. ixion Services qui sommes-nous? 2. Rappel

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-144 DU 8 OCTOBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE

DELIBERATION N 2014-144 DU 8 OCTOBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DELIBERATION N 2014-144 DU 8 OCTOBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

Comment me protéger face aux risques liés à ma fonction de dirigeant d'entreprise?

Comment me protéger face aux risques liés à ma fonction de dirigeant d'entreprise? Comment me protéger face aux risques liés à ma fonction de dirigeant d'entreprise? PASS RC des Dirigeants d'entreprise Prévention juridique ASSistance pénale d urgence Responsabilité Civile des Dirigeants

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE : OBTENIR LA PUISSANCE D ANALYSE UTILISÉE PAR LES SERVICES DE RENSEIGNEMENT

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE : OBTENIR LA PUISSANCE D ANALYSE UTILISÉE PAR LES SERVICES DE RENSEIGNEMENT Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE : OBTENIR LA PUISSANCE D ANALYSE UTILISÉE PAR LES SERVICES DE RENSEIGNEMENT D écouvrez dans cet e-guide les outils utilisés par les agences d investigations

Plus en détail

Les cours administratives suprêmes et l évolution du droit à la publicité, à la vie privée et à l information

Les cours administratives suprêmes et l évolution du droit à la publicité, à la vie privée et à l information Les cours administratives suprêmes et l évolution du droit à la publicité, à la vie privée et à l information (Questionnaire) 1. Décrivez brièvement le soutien institutionnel administratif de l accès à

Plus en détail

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action Orientations gouvernementales en matière d agression sexuelle Plan d action Édition produite par : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Pour obtenir d autres

Plus en détail

LA DEFENSE DEVANT LES JURIDICTIONS PENALES INTERNATIONALES

LA DEFENSE DEVANT LES JURIDICTIONS PENALES INTERNATIONALES LA DEFENSE DEVANT LES JURIDICTIONS PENALES INTERNATIONALES PAR François ROUX Depuis Nuremberg jusqu au Tribunal spécial pour le Liban, la défense devant les tribunaux pénaux internationaux a subi une évolution

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. La Commission a pris connaissance de la procédure judiciaire.

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. La Commission a pris connaissance de la procédure judiciaire. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COMMISSION NATIONALE DE DÉONTOLOGIE DE LA SÉCURITÉ Saisine n 2008-41 AVIS ET RECOMMANDATIONS de la Commission nationale de déontologie de la sécurité à la suite de sa saisine, le 18

Plus en détail

Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez Septembre 2011. Méthodologie des Tableaux de bords annuels

Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez Septembre 2011. Méthodologie des Tableaux de bords annuels de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez Septembre 2011 Méthodologie des Tableaux de

Plus en détail

STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE. Herstappe 2000-2014. Police Fédérale - DGR/DRI

STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE. Herstappe 2000-2014. Police Fédérale - DGR/DRI STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE 2-24 Police Fédérale - DGR/DRI STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE PARTIE I : INFRACTIONS JUDICIAIRES

Plus en détail

Les principales dispositions de la LOPPSI 2

Les principales dispositions de la LOPPSI 2 Les principales dispositions de la LOPPSI 2 (Présentation rédigée à partir du projet de «loi d orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure» adopté au Sénat le 10 septembre

Plus en détail

Exploitation maintenance

Exploitation maintenance Exploitation maintenance L exigence du service Air Climat en quelques mots Air Climat est un groupe indépendant, qui privilégie des valeurs essentielles : compétences des hommes, innovation et maîtrise

Plus en détail

IGC/A Demande de certificat. autorité de certification racine de l État français Renseignements techniques et administratifs

IGC/A Demande de certificat. autorité de certification racine de l État français Renseignements techniques et administratifs PREMIER MINISTRE SECRETARIAT GENERAL DE LA DEFENSE NATIONALE Direction centrale de la sécurité des systèmes d information IGC/A Demande de certificat pour une autorité de certification racine de l État

Plus en détail

de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales

de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez Janvier 2014 Tableaux de bord annuels sur les

Plus en détail

Direction des Partenariats. Les solutions sur mesure de votre développement

Direction des Partenariats. Les solutions sur mesure de votre développement Direction des Partenariats Les solutions sur mesure de votre développement La DIRECTION des Partenariats de Generali une organisation dédiée pour accompagner vos projets Forte de son expérience en solutions

Plus en détail

OEB Direction principale de l Automatisation en matière de délivrance de brevets Direction de la classification

OEB Direction principale de l Automatisation en matière de délivrance de brevets Direction de la classification Annex 22, page 1 OEB Direction principale de l Automatisation en matière de délivrance de brevets Direction de la classification Projet : A055 (T082) Sujet : systèmes antivol pour véhicules CIB : B60R25/00

Plus en détail

Vidéosurveillance sur IP

Vidéosurveillance sur IP Vidéosurveillance sur IP Solutions de sécurité basées sur le protocole TCP/IP Pour des applications domestiques, Small Office, Professionnelles et à grande échelle. 1/12 Concept Les solutions de sécurité

Plus en détail

Lutte contre la fraude

Lutte contre la fraude Lutte contre la fraude Agence pour la Lutte contre la fraude à l assurance 1 Sommaire I. Présentation d ALFAd II. Lutte contre la fraude et expertise III. Le blanchiment de capitaux en IARD 2 L Agence

Plus en détail

Circulaire de la DACG n CRIM 08-01/G1 du 3 janvier 2008 relative au secret de la défense nationale NOR : JUSD0800121C

Circulaire de la DACG n CRIM 08-01/G1 du 3 janvier 2008 relative au secret de la défense nationale NOR : JUSD0800121C Secret de la défense nationale Circulaire de la DACG n CRIM 08-01/G1 du 3 janvier 2008 relative au secret de la défense nationale NOR : JUSD0800121C Textes source : Articles 413-5, 413-7, 413-9 à 413-12,

Plus en détail

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Optimind Winter respecte les meilleurs standards européens sur l ensemble des expertises associées à la chaîne des risques des organismes assureurs,

Plus en détail

AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS

AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS par Jean-Michel ETCHEVERRY président du tribunal de grande instance de Roanne (2 février 2009) Plusieurs réformes législatives intervenues ces dernières

Plus en détail

Menaces du Cyber Espace

Menaces du Cyber Espace Menaces du Cyber Espace Conférence 02-04-2014 David WARNENT Police Judiciaire Fédérale Namur Regional Computer Crime Unit Faits Divers Tendances Social Engineering Hacktivisme Anonymous et assimilés Extorsions

Plus en détail

mieux développer votre activité

mieux développer votre activité cloud computing mieux développer votre activité Les infrastructures IT et les applications d entreprise de plus en plus nombreuses sont une source croissante de contraintes. Data centers, réseau, serveurs,

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-214 QPC du 27 janvier 2012. Société COVED SA. (Droit de communication de l administration des douanes)

Commentaire. Décision n 2011-214 QPC du 27 janvier 2012. Société COVED SA. (Droit de communication de l administration des douanes) Commentaire Décision n 2011-214 QPC du 27 janvier 2012 Société COVED SA (Droit de communication de l administration des douanes) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 15 novembre 2011 par la Cour de

Plus en détail

caisse de défense collective

caisse de défense collective caisse de défense collective caisse d autodéfense juridique collective à Paris un outil pour :» élaborer ensemble un discours public permettant de continuer à défendre les raisons de la lutte» se réapproprier

Plus en détail

La solution intégrale

La solution intégrale La solution intégrale MC Souple Modulaire Abordable MONITOR xl est le seul système de sécurité dont vous aurez besoin. Pourquoi? Parce qu il est conçu pour l expansion et l adaptabilité. Vous pouvez y

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 1 er avril 2014 de présentation de la loi n 2014-372 du 28 mars 2014 relative à la géolocalisation NOR : JUSD1407842C La garde des sceaux, ministre de la justice, à Pour attribution Mesdames

Plus en détail