Un code-barre sur la tête?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un code-barre sur la tête?"

Transcription

1 Un code-barre sur la tête? Les nouvelles tendances des technologies d'identification, de la biométrie à l'internet des objets. Présentation au Groupement Industriel Fribourgeois, Décembre 08 Photo Steven Puetzer Prof. Jean Hennebert Prof. Laurent Sciboz Université de Fribourg HES-SO Jean Hennebert conférence GIF

2 Menu 2 Technologies d identification Partie 1: Biométrie Partie 2: Internet des objets

3 GIF Jean Hennebert Décembre 20083

4 Plan 4 Objectif: introduction générale aux technologies biométriques Introduction / Définition Qu est ce qui identifie une personne? Critères de qualité d une biométrie Types de biométrie Applications Base des algorithmes Mesure des performances Conclusions Tendances futures

5 Stratégies pour vérifier l identité d une personne 5 Who you are Fingerprints, voice, iris,... What you have Keys, card, CLI,... What you know Account #, Passwords,...

6 Définition 6 Un système biométrique est un système automatique de mesure basé sur la reconnaissance de caractéristiques propres à l'individu

7 Qu est-ce qui identifie une personne? 7 ADN Iris, Retina Fingerprint, Palmprint Propriétés physiques Rigide / passive Parole Signature Ecriture Keystroke Caractéristiques comportementales Plastique / dynamique

8 Critères de qualité 8 Universelles ^ existence chez tous les individus Uniques ^ deux individus ne doivent pas avoir la même Permanentes ^ stabilité dans le temps Enregistrables ^ atteignables Mesurables ^ une technologie de capteur existe Utilisable ^ acceptation par l utilisateur, caractère non-intrusif ^ mesures disponible dans un temps restreint

9 Types de biométries Prénom Nom

10 Empreintes digitales 10 - «Dermogliphes» Également présents sur la paume, les orteils et la plante des pieds. - Bonne unicité théorique P(E1=E2) = 1/64 milliards - Facile à mesurer - Facile à copier

11 11 Iris - Perçu comme intrusif - Très bonne unicité - Pas facilement mesurable

12 Rétine 12 - Perçu comme très intrusif - Difficilement copiable

13 Voix 13 -Pas intrusif -Mauvaise unicité, variable dans le temps - Facilement copiable - Facilement reproduit

14 Visage 14 -Pas intrusif -Bonne unicité, variable dans le temps - Facilement copiable

15 Visage 3D 15 -Pas intrusif -Bonne unicité, variable dans le temps - Pas facilement copiable

16 16 Signature statique -Pas intrusif -Mauvaise unicité, variable dans le temps - Facilement copiable

17 Signature dynamique 17 -Pas intrusif -Unicité meilleure, variable dans le temps - Plus difficilement copiable

18 Forme de la main 18

19 Vaisseau sanguins de la main 19

20 Démarche 20

21 Forme de l oreille 21

22 22 Approches multimodales Voice + Face verification Signature + Voice CHASM project

23 Applications Prénom Nom

24 Vérification vs Identification 24 Vérification (Authentification) (1:1) ^ «suis-je bien qui je prétends être?». Techniquement, le dispositif vérifie par rapport à une identité prétendue (username, code, badge, carte à puce, etc) que l échantillon biométrique fourni correspond bien au modèle correspondant à l identité. Identification (1:N) ^ «qui suis-je?». A partir de l échantillon biométrique, le dispositif recherche le modèle correspondant dans sa base de données.

25 Contrôle d accès physique 25 Portes sécurisées Accès internet: projet Biologin réalisé au groupe DIVA Bancomat sécurisés Accès aux coffres Contrôle accéléré de bagages dans certains aéroports Login des ordinateurs

26 26

27 27

28 Contrôle d accès à distance 28 Accès internet Login des ordinateurs ^ projet Biologin Université de Fribourg

29 Autres applications 29 Sciences criminelles (forensic) Surveillance ^ Identification des hooligans dans les stades ^ Ecoute de lignes téléphoniques ^ Surveillance des prisonniers Profils des utilisateurs ^ Identification de profils à des fins commerciales

30 Performances et impostures Prénom Nom

31 Processus de vérification 31 + Identité prétendue Vérification = Authentifier l identité proclamée d un individu sur la base de la mesure biométrique SCORE Valeur de seuil accès accordé accès refusé

32 32 Biométrie = problème de détection Le système donne un SCORE comparé à un seuil ^ La décision est prise en comparant le score à un seuil T S > T l utilisateur est accepté S < T l utilisateur est rejeté Problème de détection : 2 types d erreurs: 1. Fausse Acceptation (FA) ( false alarm ) 2. Faux Rejet (FR) ( missed detection ) Le taux de FA et de FR dépendent de la valeur du seuil

33 Courbes de détection (DET) 33

34 EER 34 L intersection de la courbe DET avec la diagonale définit le taux d Equal Error Rate (EER) ^ Il est formellement définit pour une valeur du seuil T qui rend les taux de faux rejet et de fausse acceptation égaux. ^ Ce taux est un «standard»

35 Ce qu il faut retenir sur les performances 35 Un système biométrique a pour but: ^ De reconnaître les bons utilisateurs Le taux de faux rejet nous indique cette capacité ^ De rejeter les imposteurs Le taux de fausse acceptation nous indique cette capacité

36 Oui mais 36 Qu est-ce qu un imposteur? ^ Votre ami qui, pour voir, présente son empreinte digitale pour rentrer dans votre ordinateur? impostures aléatoires ^ Votre ennemi qui va mettre tout ce qui est en son pouvoir pour imiter votre biométrie? impostures fortes

37 Projet de recherche EU 37 BioSecure Imposture d empreintes digitales Imposture de visage parlant Impostures de visages 3D

38 38 CRAZY TALK Jean Hennebert conférence GIF

39 Conclusions 39 La biométrie arrive dans notre vie Un système biométrique a 2 objectifs: ^ Reconnaître les bons utilisateurs ^ Rejeter les imposteurs Avant de se décider pour installer un système biométrique il faut: ^ Analyser le niveau de sécurité requis ^ Analyser les impacts côté utilisateur ^ Demander un avis indépendant

40 Lien avec l identification des objets 40

41 41 Identification des objets Les technologies d identification biométrique peuvent s appliquer à l identification des objets

42 42

43 Questions? Prénom Nom

Un code-barre sur la tête?

Un code-barre sur la tête? Un code-barre sur la tête? Les nouvelles tendances des technologies de biométrie. Nouvelles technologies GISIC 2010 Photo Steven Puetzer Prof. Jean Hennebert Université de Fribourg HES-SO Jean Hennebert

Plus en détail

Authentification et Autorisation

Authentification et Autorisation Authentification et Autorisation Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de la présentation Introduction Contrôle accès Identification Authentifiction Autorisation Imputabilité (Accoutability) Conclusion

Plus en détail

customer care solutions

customer care solutions customer care solutions from Nuance Solutions enterprise: FAQ Biométrie Vocale A propos de ce Document Les solutions de biométrie vocale Nuance sont conçues pour répondre aux défis en matière de sécurité

Plus en détail

Tutorial Authentification Forte Technologie des identités numériques

Tutorial Authentification Forte Technologie des identités numériques e-xpert Solutions SA 3, Chemin du Creux CH 1233 Bernex-Genève Tél +1 22 727 05 55 Fax +1 22 727 05 50 Tutorial Authentification Forte Technologie des identités numériques Volume 1/3 Par Sylvain Maret /

Plus en détail

Présentation BAI -CITC

Présentation BAI -CITC Présentation BAI -CITC Expertise reconnue dans des niches technologiques Technologies embarquées Technologies sans contact Technologies d identification et d authentification Sécurité des objets connectés

Plus en détail

DET4J Développement Java d un outil de visualisation de courbes de performance biométriques

DET4J Développement Java d un outil de visualisation de courbes de performance biométriques DET4J Développement Java d un outil de visualisation de courbes de performance biométriques Christophe Gisler 1 11 août 2006 Département d Informatique Rapport de Travail de Bachelor Department of Informatics

Plus en détail

Traitement de la Parole

Traitement de la Parole Traitement de la Parole Cours 6: La reconnaissance du locuteur 26/04/2007 Reconnaissance du locuteur Objectifs: introduction aux technologies de vérification du locuteur (VL) applications aux services

Plus en détail

Article de synthèse, biométrie, traitement du son et de l image, sécurité, multimodalité.

Article de synthèse, biométrie, traitement du son et de l image, sécurité, multimodalité. Authentification des Individus par Traitement Audio-Vidéo An Introduction to Biometrics Audio and Video-Based Person Authentification par Florent PERRONNIN, Jean-Luc DUGELAY Institut Eurécom, Multimédia

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE TECHNIQUES DE CONTROLE D'ACCES PAR BIOMETRIE. Octobre 2011

DOSSIER TECHNIQUE TECHNIQUES DE CONTROLE D'ACCES PAR BIOMETRIE. Octobre 2011 DOSSIER TECHNIQUE TECHNIQUES DE CONTROLE D'ACCES PAR BIOMETRIE Octobre 2011 Table des Matières 1 2 Préambule...4 3 Pourquoi la biométrie...5 3.1 Définitions...5 3.2 Caractéristiques communes des systèmes

Plus en détail

La biométrie au cœur des solutions globales

La biométrie au cœur des solutions globales www.thalesgroup.com GESTION D IDENTITÉ SÉCURISÉE La biométrie au cœur des solutions globales Risques et solutions Explosion de la mobilité des personnes et des échanges de données, croissance des flux

Plus en détail

R-ICP : une nouvelle approche d appariement 3D orientée régions pour la reconnaissance faciale

R-ICP : une nouvelle approche d appariement 3D orientée régions pour la reconnaissance faciale R-ICP : une nouvelle approche d appariement 3D orientée régions pour la reconnaissance faciale Boulbaba BEN AMOR, Karima OUJI, Mohsen ARDABILIAN, et Liming CHEN Laboratoire d InfoRmatique en Images et

Plus en détail

Sécurité et sûreté des systèmes embarqués et mobiles

Sécurité et sûreté des systèmes embarqués et mobiles Sécurité et sûreté des systèmes embarqués et mobiles Pierre.Paradinas / @ / cnam.fr Cnam/Cedric Systèmes Enfouis et Embarqués (SEE) Plan du cours Sécurité des SEMs La plate-forme et exemple (GameBoy, Smart

Plus en détail

Face Recognition Performance: Man vs. Machine

Face Recognition Performance: Man vs. Machine 1 Face Recognition Performance: Man vs. Machine Andy Adler Systems and Computer Engineering Carleton University, Ottawa, Canada Are these the same person? 2 3 Same person? Yes I have just demonstrated

Plus en détail

TECHNIQUES DE CONTROLE D'ACCES PAR BIOMETRIE. Commission Techniques de Sécurité Physique

TECHNIQUES DE CONTROLE D'ACCES PAR BIOMETRIE. Commission Techniques de Sécurité Physique DOSSIER TECHNIQUE TECHNIQUES DE CONTROLE D'ACCES PAR BIOMETRIE Juin 2003 Commission Techniques de Sécurité Physique CLUB DE LA SECURITE DES SYSTEMES D INFORMATION FRANÇAIS 30, Rue Pierre Semard Téléphone

Plus en détail

L homme-barre: vers une sociétéde traçage et de surveillance? Laurence Esterle Cermes3, INSERM U 988, Villejuif

L homme-barre: vers une sociétéde traçage et de surveillance? Laurence Esterle Cermes3, INSERM U 988, Villejuif L homme-barre: vers une sociétéde traçage et de surveillance? Laurence Esterle Cermes3, INSERM U 988, Villejuif Traçage de tout, de tous, partout? Justifications économiques(marchéen développement, gestion,

Plus en détail

2 FACTOR + 2. Authentication WAY

2 FACTOR + 2. Authentication WAY 2 FACTOR + 2 WAY Authentication DualShield de Deepnet est une plateforme d authentification unifiée qui permet l authentification forte multi-facteurs au travers de diverses applications, utilisateurs

Plus en détail

MORPHO CRIMINAL JUSTICE SUITE

MORPHO CRIMINAL JUSTICE SUITE MORPHO CRIMINAL JUSTICE SUITE UNE GAMME COMPLÈTE DÉDIÉE AUX MISSIONS DE LA POLICE JUDICIAIRE 2 1 3 Morpho offre aux forces de l ordre une gamme complète de produits pour les assister dans les recherches

Plus en détail

INF4420: Éléments de Sécurité Informatique

INF4420: Éléments de Sécurité Informatique : Éléments de Module II : Sécurité SE et des logiciels José M. Fernandez M-3109 340-4711 poste 5433 Module II Aperçu Semaine 5 Sécurité dans les systèmes d'exploitation (SE) Contrôle d'accès dans les SE

Plus en détail

Authentification et identification. 8 e cours Louis Salvail 2014

Authentification et identification. 8 e cours Louis Salvail 2014 Authentification et identification 8 e cours Louis Salvail 2014 Définitions Identification : Permet de connaître l identité d une entité Le vérificateur vérifie l information révélée par l entité par rapport

Plus en détail

Bibliographie. Gestion des risques

Bibliographie. Gestion des risques Sécurité des réseaux informatiques Bernard Cousin Université de Rennes 1 Sécurité des réseaux informatiques 1 Introduction Risques Attaques, services et mécanismes Les attaques Services de sécurité Mécanismes

Plus en détail

JOSY. Paris - 4 février 2010

JOSY. Paris - 4 février 2010 JOSY «Authentification centralisée pour les applications web» Paris - 4 février 2010 Sommaire de la journée Présentations de quelques technologies OpenId CAS Shibboleth Retour d expériences Contexte :

Plus en détail

1.1 Première utilisation du DCC : inscription à la plateforme Télésanté

1.1 Première utilisation du DCC : inscription à la plateforme Télésanté 1 Comment se connecter? Pour accéder au Dossier Communicant de Cancérologie régional (DCC), il faut d abord s authentifier avec une carte CPS ou à défaut un login / mot de passe. Le système d authentification

Plus en détail

Ce que vous devez savoir sur: La Biométrie

Ce que vous devez savoir sur: La Biométrie Ce que vous devez savoir sur: La Biométrie Votre guide pour comprendre comment la technologie biométrique peut simplifier votre contrôle d accès ou la gestion de temps et de présence. Mike Sussman Engineering

Plus en détail

ZOOM SUR 10 DEMONSTRATIONS

ZOOM SUR 10 DEMONSTRATIONS ZOOM SUR 10 DEMONSTRATIONS Colombes, jeudi 3 février 2010 UN SYSTEME DE VIDEO SURVEILLANCE GRANDEUR NATURE Thales révolutionne l affichage des systèmes de vidéo surveillance en permettant aux opérateurs

Plus en détail

Aspects techniques et sécurité

Aspects techniques et sécurité Passeport biométrique suisse Aspects techniques et sécurité JS, février 2009, V3.1 Projet soumis en votation: avec centralisation des données Avec le nouveau passeport («passeport 10»), les données biométriques

Plus en détail

RAPPORT (1 ère partie)

RAPPORT (1 ère partie) N 938 N 355 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 SÉNAT DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2002-2003 Enregistré à la présidence de l Assemblée nationale Annexe au procès-verbal Le 16

Plus en détail

Des solutions complètes pour la sécurité d entreprise

Des solutions complètes pour la sécurité d entreprise Des solutions complètes pour la sécurité d entreprise Verex offre des produits de pointe en matière de détection des intrusions, de contrôle d accès et de vidéosurveillance afi n d assurer la sécurité

Plus en détail

Ressources techniques. PersonalSign 3 Pro. Guide de commande et d installation

Ressources techniques. PersonalSign 3 Pro. Guide de commande et d installation Ressources techniques PersonalSign 3 Pro Guide de commande et d installation Sommaire... 2 Commandez votre certificat... 3 Création de compte GlobalSign... 3 Demande en ligne... 4 Confirmation de la commande...

Plus en détail

Usages Internet et perception de la sécurité en ligne : la contradiction permanente

Usages Internet et perception de la sécurité en ligne : la contradiction permanente N 37000 MÉDIA ET NUMERIQUE Contacts Média : Florence Gillier & Associés Sabine Grosdidier sabineg@fgcom.fr 01 41 18 85 55-06 07 61 65 75 Valérie Hackenheimer valerieh@fgcom.fr 01 41 18 85 63-06 12 80 35

Plus en détail

Ecole Doctorale STIC Sciences et Technologies de l Information et de la Communication. Mémoire

Ecole Doctorale STIC Sciences et Technologies de l Information et de la Communication. Mémoire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Ecole nationale Supérieure d Informatique (ESI) Oued-Smar Alger Ecole Doctorale STIC Sciences et Technologies de l Information et de

Plus en détail

La convergence des contrôles d accès physique et logique

La convergence des contrôles d accès physique et logique La convergence des contrôles d accès physique et logique Un identifiant unique pour sécuriser l accès aux locaux et aux réseaux Synthèse La tendance actuelle est de faire cohabiter de multiples applications

Plus en détail

Les 7 méthodes d authentification. les plus utilisées. Sommaire. Un livre blanc Evidian

Les 7 méthodes d authentification. les plus utilisées. Sommaire. Un livre blanc Evidian Les 7 méthodes d authentification les plus utilisées Un livre blanc Evidian Appliquez votre politique d authentification grâce au SSO d entreprise. Par Stéphane Vinsot Chef de produit Version 1.0 Sommaire

Plus en détail

Comment faire son pré-enregistrement en ligne avec Holland America Line

Comment faire son pré-enregistrement en ligne avec Holland America Line Comment faire son pré-enregistrement en ligne avec Holland America Line Cher client, Nous aimerions vous rappeler l importance de faire votre pré-enregistrement en ligne dès que possible après avoir appliqué

Plus en détail

Manuel de fonctionnement pour les professeurs

Manuel de fonctionnement pour les professeurs Manuel de fonctionnement pour les professeurs Index 1 Connexion à l intranet...3 2 L interface de l Intranet...4 3 Interface du WebMail...5 3.1 Consulter ses E-mails...5 3.2 Envoyer des messages...6 3.3

Plus en détail

La renaissance de la PKI L état de l art en 2006

La renaissance de la PKI L état de l art en 2006 e-xpert Solutions SA 3, Chemin du Creux CH 1233 Bernex-Genève Tél +41 22 727 05 55 Fax +41 22 727 05 50 La renaissance de la PKI L état de l art en 2006 Sylvain Maret / CTO e-xpertsolutions S.A. Clusis,

Plus en détail

Sécurisation en local

Sécurisation en local Attaques locales (internes) Sécurisation en local Indépendamment de la présence d un réseau Espionnage quand même possible Émission électromagnétiques Norme tempest Dispositifs sans fil Clavier/souris

Plus en détail

L authentification distribuée à l aide de Shibboleth

L authentification distribuée à l aide de Shibboleth L authentification distribuée à l aide de Shibboleth Rencontre thématique à l intention des responsables des infrastructures et des systèmes dans les établissements universitaires québécois Montréal, le

Plus en détail

Journées MATHRICE "Dijon-Besançon" DIJON 15-17 mars 2011. Projet MySafeKey Authentification par clé USB

Journées MATHRICE Dijon-Besançon DIJON 15-17 mars 2011. Projet MySafeKey Authentification par clé USB Journées MATHRICE "Dijon-Besançon" DIJON 15-17 mars 2011 1/23 Projet MySafeKey Authentification par clé USB Sommaire 2/23 Introduction Authentification au Système d'information Problématiques des mots

Plus en détail

La solution intégrale

La solution intégrale La solution intégrale MC Souple Modulaire Abordable MONITOR xl est le seul système de sécurité dont vous aurez besoin. Pourquoi? Parce qu il est conçu pour l expansion et l adaptabilité. Vous pouvez y

Plus en détail

AUTHENTIFICATION MULTIMODALE D IDENTITÉ

AUTHENTIFICATION MULTIMODALE D IDENTITÉ LaboratoiredeTélécommunications et Télédétection Place du Levant, 2 1348 Louvain-la-Neuve Belgique AUTHENTIFICATION MULTIMODALE D IDENTITÉ Stéphane Pigeon Thèse présentée en vue de l obtention du grade

Plus en détail

Note technique. Recommandations de sécurité relatives aux mots de passe

Note technique. Recommandations de sécurité relatives aux mots de passe P R E M I E R M I N I S T R E Secrétariat général Paris, le 5 juin 2012 de la défense et de la sécurité nationale N o DAT-NT-001/ANSSI/SDE/NP Agence nationale de la sécurité Nombre de pages du document

Plus en détail

LMED Lecteur d empreintes digitales pour centrale multi-technologies

LMED Lecteur d empreintes digitales pour centrale multi-technologies LMED Lecteur d empreintes digitales pour centrale multi-technologies TABLE DES MATIERES I. INTRODUCTION... 2 II. INSTALLATION (HARDWARE ET SOFTWARE)... 3 III. LANGUES... 3 IV. SITE... 4 V. MENU PRINCIPAL...

Plus en détail

Présentation de la solution

Présentation de la solution Présentation de la solution 28 Octobre 2014 La société Talk to Pay 2013: Création de Talk to Pay Issue de l activité Innovation de PW Consultants Talk to Pay conçoit et commercialise des solutions de simplification

Plus en détail

Identité, sécurité et vie privée

Identité, sécurité et vie privée Identité, sécurité et vie privée Yves Deswarte deswarte@laas.fr Toulouse, France Sécurité et respect de la vie privée!deux droits fondamentaux o Déclaration universelle des droits de l homme, ONU, 1948

Plus en détail

Bosch DCN Next Generation Applications

Bosch DCN Next Generation Applications Bosch DCN Next Generation Applications Nouvelle suite logicielle comprise! DCN Next Generation Systèmes de conférence DCN Next Generation : Système unique et unifié pour les conférences de tous types et

Plus en détail

Vérification audiovisuelle de l identité

Vérification audiovisuelle de l identité Vérification audiovisuelle de l identité Rémi Landais, Hervé Bredin, Leila Zouari, et Gérard Chollet École Nationale Supérieure des Télécommunications, Département Traitement du Signal et des Images, Laboratoire

Plus en détail

Cryptologie. Algorithmes à clé publique. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI

Cryptologie. Algorithmes à clé publique. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI Cryptologie Algorithmes à clé publique Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de la présentation Introduction Cryptographie à clé publique Les principes essentiels La signature électronique Infrastructures

Plus en détail

OEB Direction principale de l Automatisation en matière de délivrance de brevets Direction de la classification

OEB Direction principale de l Automatisation en matière de délivrance de brevets Direction de la classification Annex 22, page 1 OEB Direction principale de l Automatisation en matière de délivrance de brevets Direction de la classification Projet : A055 (T082) Sujet : systèmes antivol pour véhicules CIB : B60R25/00

Plus en détail

TRAIT D UNION. Edition Française du magazine SPOTLIGHT - Numéro 15 - Avril / Juin 2008

TRAIT D UNION. Edition Française du magazine SPOTLIGHT - Numéro 15 - Avril / Juin 2008 TRAIT D UNION Edition Française du magazine SPOTLIGHT - Numéro 15 - Avril / Juin 2008 HONEYWELL : Lancement de la Centrale Galaxy DIMENSION HONEYWELL : WIN-PAK SE/PE, un concentré d ingéniosité, une solution

Plus en détail

AUFFRAY Guillaume PALIX Nicolas SERRE Samuel. Intégrité des serveurs

AUFFRAY Guillaume PALIX Nicolas SERRE Samuel. Intégrité des serveurs AUFFRAY Guillaume PALIX Nicolas SERRE Samuel Intégrité des serveurs Plan de la présentation Intégrité physique Construction de la salle Intégrité des sauvegardes Protection des PC portables Protection

Plus en détail

SÉCURITÉ DES INFRASTRUCTURES Infrastructures critiques, approche globale de sécurité : conception, durcissement, résilience. Daniel PAYS, THALES

SÉCURITÉ DES INFRASTRUCTURES Infrastructures critiques, approche globale de sécurité : conception, durcissement, résilience. Daniel PAYS, THALES SÉCURITÉ DES INFRASTRUCTURES Infrastructures critiques, approche globale de sécurité : conception, durcissement, résilience Daniel PAYS, THALES Les situations vécues sont ancrées dans l esprit collectif

Plus en détail

La clé d un nouveau champ d utilisation de la biométrie

La clé d un nouveau champ d utilisation de la biométrie La clé d un nouveau champ d utilisation de la biométrie Premier lecteur de reconnaissance biométrique du réseau veineux du doigt Spécialiste du contrôle d accès, Eden est l un des premiers fabricants français

Plus en détail

Projet de planification de la biométrie. Mise à l essai de la biométrie sur le terrain. Rapport d évaluation

Projet de planification de la biométrie. Mise à l essai de la biométrie sur le terrain. Rapport d évaluation Projet de planification de la biométrie Mise à l essai de la biométrie sur le terrain Rapport d évaluation Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par le Ministre des Travaux publics et Services

Plus en détail

Concilier mobilité et sécurité pour les postes nomades

Concilier mobilité et sécurité pour les postes nomades Concilier mobilité et sécurité pour les postes nomades Gérard Péliks Responsable Marketing Solutions de Sécurité EADS TELECOM 01 34 60 88 82 gerard.peliks@eads-telecom.com Pouvoir utiliser son poste de

Plus en détail

GUIDE DU DATA MINER. Scoring - Modélisation. Data Management, Data Mining, Text Mining

GUIDE DU DATA MINER. Scoring - Modélisation. Data Management, Data Mining, Text Mining GUIDE DU DATA MINER Scoring - Modélisation Data Management, Data Mining, Text Mining 1 Guide du Data Miner Scoring - Modélisation Le logiciel décrit dans le manuel est diffusé dans le cadre d un accord

Plus en détail

La Qualité, c est Nous!

La Qualité, c est Nous! La Qualité, c est Nous! EN QUELQUES MOTS : XLS SYSTEMS GABON, partenaire du développement numérique du pays est une entreprise d ingénierie informatique qui se veut proche de ses clients et met un point

Plus en détail

THÈSE. présentée à l Université d Avignon et des Pays de Vaucluse en collaboration avec Swansea University pour l obtention du grade de Docteur

THÈSE. présentée à l Université d Avignon et des Pays de Vaucluse en collaboration avec Swansea University pour l obtention du grade de Docteur ACADÉMIE D AIX-MARSEILLE UNIVERSITÉ D AVIGNON ET DES PAYS DE VAUCLUSE THÈSE présentée à l Université d Avignon et des Pays de Vaucluse en collaboration avec Swansea University pour l obtention du grade

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION LE PRESENT DOCUMENT VISE A FACILITER LA PRISE EN MAIN DE L@GOON CLOUD. * Synchroniser votre entreprise

GUIDE D UTILISATION LE PRESENT DOCUMENT VISE A FACILITER LA PRISE EN MAIN DE L@GOON CLOUD. * Synchroniser votre entreprise * Synchroniser votre entreprise GUIDE D UTILISATION LE PRESENT DOCUMENT VISE A FACILITER LA PRISE EN MAIN DE L@GOON CLOUD. (L@goon Cloud v1.0 Juin 2015) Premier pas Il faut vous authentifier au site L@goon

Plus en détail

Le Passeport Biométrique. Benoit LEGER CISSP ISO 27001-LD

Le Passeport Biométrique. Benoit LEGER CISSP ISO 27001-LD Le Passeport Biométrique Benoit LEGER CISSP ISO 27001-LD Il ne faut pas confondre le vol de titres vierges la contrefaçon (imitation d'un titre officiel) la falsification (modification des données d'un

Plus en détail

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient Catherine Tourette-Turgis Maître de conférences en sciences de l éducation Responsable du master en éducation thérapeutique à l université

Plus en détail

La sécurité dans les grilles

La sécurité dans les grilles La sécurité dans les grilles Yves Denneulin Laboratoire ID/IMAG Plan Introduction les dangers dont il faut se protéger Les propriétés à assurer Les bases de la sécurité Protocoles cryptographiques Utilisation

Plus en détail

Axiophone IP Manuel d utilisation

Axiophone IP Manuel d utilisation Axiophone IP Manuel d utilisation Axiophone ip Félicitations Vous venez de faire l acquisition d un axiophone IP, Portail d accès à votre maison qui vous permet désormais, en association avec vos solutions

Plus en détail

Web : Stockage de mot de passe LOG619 Automne 2011 Olivier Bilodeau

Web : Stockage de mot de passe LOG619 Automne 2011 Olivier Bilodeau Web : Stockage de mot de passe LOG619 Automne 2011 Olivier Bilodeau 1 Plan Historique du Web Problème du stockage de mots de passe La menace Le craquage de mots de passes Évolution d'une solution et ses

Plus en détail

Le spam introduction. Sommaire

Le spam introduction. Sommaire Le spam introduction Laurent Aublet-Cuvelier Renater Laurent.Aublet-Cuvelier@renater.fr Introduction Le spam Les méthodes Principes Exemples Conclusion Sommaire Antispam : introduction 2 1 Introduction

Plus en détail

Dossier Technique. Détail des modifications apportées à GRR. Détail des modifications apportées à GRR Le 17/07/2008. Page 1/10

Dossier Technique. Détail des modifications apportées à GRR. Détail des modifications apportées à GRR Le 17/07/2008. Page 1/10 Dossier Technique Page 1/10 Sommaire : 1. REPONSE TECHNIQUE A LA DEMANDE 3 1.1. Prise en compte de la dernière version de phpcas 3 1.2. Gestion de la connexion à GRR 3 1.2.1. Récupération des attributs

Plus en détail

Comment créer un nouveau compte? 1/2- Pour le consommateur

Comment créer un nouveau compte? 1/2- Pour le consommateur Comment créer un nouveau compte? 1/2- Pour le consommateur Cette procédure va vous permettre de créer un compte. Tous les logiciels Photo & Book que vous allez créer, que ce soit pour un consommateur ou

Plus en détail

05/11/2009 TELECOMMUNICATIONS, SERVICES ET USAGES LA BIOMETRIE. Pierre Veyrat Pau Vilimelis-Aceituno Kevin Tabar Mohamed Zeghib Mengdi Song

05/11/2009 TELECOMMUNICATIONS, SERVICES ET USAGES LA BIOMETRIE. Pierre Veyrat Pau Vilimelis-Aceituno Kevin Tabar Mohamed Zeghib Mengdi Song 05/11/2009 TELECOMMUNICATIONS, SERVICES ET USAGES LA BIOMETRIE Pierre Veyrat Pau Vilimelis-Aceituno Kevin Tabar Mohamed Zeghib Mengdi Song Sommaire Introduction 4 I La Biométrie d hier à aujourd hui 5

Plus en détail

Sécurité Informatique

Sécurité Informatique Avertissements : Le contenu de ce document est sous licence GPL. Le document est librement diffusable dans le contexte de cette licence. Toute modification est encouragée et doit être signalée à olivier

Plus en détail

HELPDESK IMAGINLAB GUIDE UTILISATION POUR IMAGINEURS. : Guide HelpDesk pour les Imagineurs-v1.2.docx. Date : 2013-07-24

HELPDESK IMAGINLAB GUIDE UTILISATION POUR IMAGINEURS. : Guide HelpDesk pour les Imagineurs-v1.2.docx. Date : 2013-07-24 HELPDESK IMAGINLAB GUIDE UTILISATION POUR IMAGINEURS Fichier : Guide HelpDesk pour les Imagineurs-v1.2.docx Date : 2013-07-24 Rédacteurs : Helpdesk ImaginLab FICHE D'EVOLUTION Edition Date Auteur Action

Plus en détail

Système d alarme sans fil GSM / SMS / RFID. www.camshop.fr

Système d alarme sans fil GSM / SMS / RFID. www.camshop.fr Système d alarme sans fil GSM / SMS / RFID Caractéristiques Panneau de contrôle Reconnait jusqu à 10 télécommandes Peut être connectée jusqu à 50 capteurs sans fil (contacts porte / fenêtre, radars ) Peut

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL «ARTICLE 29» SUR LA PROTECTION DES DONNÉES

GROUPE DE TRAVAIL «ARTICLE 29» SUR LA PROTECTION DES DONNÉES GROUPE DE TRAVAIL «ARTICLE 29» SUR LA PROTECTION DES DONNÉES 00727/12/FR WP 192 Avis 02/2012 sur la reconnaissance faciale dans le cadre des services en ligne et mobiles Adopté le 22 mars 2012 Le groupe

Plus en détail

INF4420/ 6420 Sécurité informatique

INF4420/ 6420 Sécurité informatique Directives : INF4420/ 6420 Sécurité informatique Examen final - SOLUTIONS 8 décembre 2004 Profs. : François-R Boyer & José M. Fernandez - La durée de l examen est deux heures et demi L examen est long.

Plus en détail

Migration a Outlook 2010 - Guide

Migration a Outlook 2010 - Guide Migration a Outlook 2010 - Guide Contenu Assistance... 2 Explication... 3 Où puis-je trouver Outlook?... 4 Première connexion à Outlook!... 5 Création/Récupération de ma signature... 7 Récupération des

Plus en détail

Offre CE ADECCO. Pour tous renseignements :

Offre CE ADECCO. Pour tous renseignements : Offre CE ADECCO Une nouvelle solution pour La sécurité résidentielle 1,2 millions de clients en Europe 10 pays en Europe 2 plateformes: Europe du Nord Europe du Sud Un nouveau client souscrit chaque minute

Plus en détail

Lisez ce premier. Droit d'auteur

Lisez ce premier. Droit d'auteur Next Generation Banking system Cloud Banking Service Provider Mobile Banking Service Provider Lisez ce premier Nous vous remercions de votre intérêt pour MBSP (Prestataire de services de Mobile Banking)

Plus en détail

Questionnaire aux entreprises

Questionnaire aux entreprises Questionnaire aux entreprises Septembre 2011 INTRODUCTION Dans le cadre des activités de Ra&D de l Ecole d Ingénieurs et d Architectes de Fribourg, le projet d observatoire national (NetObservatory) pour

Plus en détail

Le Data Mining au service du Scoring ou notation statistique des emprunteurs!

Le Data Mining au service du Scoring ou notation statistique des emprunteurs! France Le Data Mining au service du Scoring ou notation statistique des emprunteurs! Comme le rappelle la CNIL dans sa délibération n 88-083 du 5 Juillet 1988 portant adoption d une recommandation relative

Plus en détail

Logiciel de programmation AS 284 Logiciel d installation AS 280. Manuel de lancement rapide AXESSOR AS 280 / I AXESSOR AXESSOR. AS 284 / Ad AXESSOR

Logiciel de programmation AS 284 Logiciel d installation AS 280. Manuel de lancement rapide AXESSOR AS 280 / I AXESSOR AXESSOR. AS 284 / Ad AXESSOR AXESSOR AXESSOR AXESSOR AXESSOR AS 284 / Op de programmation AS 284 d installation AS 280 Manuel de lancement rapide 1 Manuel de lancement rapide logiciel de programmation AS 284 1.1 Remarques générales

Plus en détail

«Ne laissons pas le psoriasis s installer entre nous» Psoriasis : état des lieux des connaissances et représentations des Français

«Ne laissons pas le psoriasis s installer entre nous» Psoriasis : état des lieux des connaissances et représentations des Français «Ne laissons pas le psoriasis s installer entre nous» Psoriasis : état des lieux des connaissances et représentations des Français Résultats de l étude Enquête Ipsos - Juillet 011 Etude élaborée dans le

Plus en détail

Le travail collaboratif et l'intelligence collective

Le travail collaboratif et l'intelligence collective THÈME INFORMATION ET INTELLIGENCE COLLECTIVE Pour l organisation, l information est le vecteur de la communication, de la coordination et de la connaissance, tant dans ses relations internes que dans ses

Plus en détail

Fiche de séquence SE PRESENTER

Fiche de séquence SE PRESENTER Problématique de la séquence Fiche de séquence SE PRESENTER Compétence(s) du S.C Pilier n 2: Pratique d une langue vivante étrangère L élève est capable de : Communiquer : se présenter, répondre à des

Plus en détail

PARTAGER DES DOCUMENTS

PARTAGER DES DOCUMENTS PARTAGER DES DOCUMENTS SOMMAIRE Présentation :... 3 Partager des documents avec une personne de l université... 4 Sur quoi donner des droits?... 4 Inviter une personne de l université sur un dossier /

Plus en détail

DNSSEC. Introduction. les extensions de sécurité du DNS. Les dossiers thématiques de l AFNIC. 1 - Organisation et fonctionnement du DNS

DNSSEC. Introduction. les extensions de sécurité du DNS. Les dossiers thématiques de l AFNIC. 1 - Organisation et fonctionnement du DNS Les dossiers thématiques de l AFNIC DNSSEC les extensions de sécurité du DNS 1 - Organisation et fonctionnement du DNS 2 - Les attaques par empoisonnement de cache 3 - Qu est-ce que DNSSEC? 4 - Ce que

Plus en détail

Calculabilité Cours 3 : Problèmes non-calculables. http://www.irisa.fr/lande/pichardie/l3/log/

Calculabilité Cours 3 : Problèmes non-calculables. http://www.irisa.fr/lande/pichardie/l3/log/ Calculabilité Cours 3 : Problèmes non-calculables http://www.irisa.fr/lande/pichardie/l3/log/ Problèmes et classes de décidabilité Problèmes et classes de décidabilité Nous nous intéressons aux problèmes

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES OBJETS CONNECTÉS. Synthèse novembre 2014

OBSERVATOIRE DES OBJETS CONNECTÉS. Synthèse novembre 2014 OBSERVATOIRE DES OBJETS CONNECTÉS Synthèse novembre 2014 OBJECTIFS et MÉTHODOLOGIE UN DISPOSITIF EN DEUX PHASES COMPLÉMENTAIRES, QUALITATIVE ET QUANTITATIVE PHASE QUANTITATIVE > Expliquer la comprehension

Plus en détail

Meeting Room : An Interactive Systems Laboratories Project

Meeting Room : An Interactive Systems Laboratories Project Travail de Séminaire DIVA Research Group University of Fribourg Etude de Projets Actuels sur l enregistrement et l analyse de Réunions Meeting Room : An Interactive Systems Laboratories Project Canergie

Plus en détail

HAYS E TIME GUIDE UTILISATEUR

HAYS E TIME GUIDE UTILISATEUR HAYS E TIME GUIDE UTILISATEUR Nos bordereaux électroniques ont vocation à remplacer les traditionnels bordereaux papiers pour favoriser un traitement en ligne par l intérimaire et par notre client. Ce

Plus en détail

Utilisation des portables à la HES-SO Fribourg. version Linux (Ubuntu) 2011 / 2012

Utilisation des portables à la HES-SO Fribourg. version Linux (Ubuntu) 2011 / 2012 Utilisation des portables à la HES-SO Fribourg version Linux (Ubuntu) 0 / 0 Version Date Description.0 08.007 René Hayoz, Vincent Kilchoer, Laurent Perritaz.0 08.008 Alexis Clément, René Hayoz 3.0 08.009

Plus en détail

Logiciel de création de badges personnalisés.

Logiciel de création de badges personnalisés. BELUGA Logiciel de création de badges personnalisés. Béluga est un logiciel de création et de personnalisation de badges fonctionnant sous Windows 95, 98, NT4, 2000 et XP. Il gère la totalité du processus

Plus en détail

Sécurité des usages du WEB. Pierre DUSART Damien SAUVERON

Sécurité des usages du WEB. Pierre DUSART Damien SAUVERON Sécurité des usages du WEB Pierre DUSART Damien SAUVERON Résumé Contenu : Nous nous intéresserons à expliquer les solutions pertinentes pour établir la confiance en un site WEB en termes de sécurité, notamment

Plus en détail

INF6304 Interfaces Intelligentes

INF6304 Interfaces Intelligentes INF6304 Interfaces Intelligentes filtres collaboratifs 1/42 INF6304 Interfaces Intelligentes Systèmes de recommandations, Approches filtres collaboratifs Michel C. Desmarais Génie informatique et génie

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

Guide de l utilisateur. Synchronisation de l Active Directory

Guide de l utilisateur. Synchronisation de l Active Directory Guide de l utilisateur Synchronisation de l Active Directory Juin 2013 Guide de l utilisateur de Synchro AD de TELUS L outil Synchro AD doit être téléchargé dans le contrôleur de domaine de votre entreprise.

Plus en détail

La technologie DECT offre une protection renforcée contre les accès non autorisés.

La technologie DECT offre une protection renforcée contre les accès non autorisés. LIVRE BLANC La technologie DECT offre une protection renforcée contre les accès non autorisés. Sécurité DECT V01_1005 Jabra est une marque déposée de GN Netcom A/S www.jabra.com CONTEXTE Les communications

Plus en détail

EmonCMS sur EWATTCH Cloud

EmonCMS sur EWATTCH Cloud EmonCMS sur EWATTCH Cloud Mise en oeuvre du tableau de bord opensource EmonCMS sur le serveur EwattchCloud Version du document : 1.0 La gestion d énergie nouvelle génération 1 - PRESENTATION EmonCMS 1

Plus en détail

Institut Informatique de gestion. Communication en situation de crise

Institut Informatique de gestion. Communication en situation de crise Institut Informatique de gestion Communication en situation de crise 1 Contexte Je ne suis pas un professionnel de la communication Méthode empirique, basée sur l(es) expérience(s) Je suis actif dans un

Plus en détail

Authentification de messages et mots de passe

Authentification de messages et mots de passe Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 1 1 et mots de passe Sébastien Gambs sgambs@irisa.fr 1 décembre 2014 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 1 2 Introduction à l authentification

Plus en détail

Systeme d authentification biometrique et de transfert de donnees cryptees

Systeme d authentification biometrique et de transfert de donnees cryptees Systeme d authentification biometrique et de transfert de donnees cryptees Securisez vos acces et protegez vos donnees Les composants ActiveX développés par NetInf associés aux produits de sécurisation

Plus en détail

Solutions d authentification renforcée Critères d évaluation État de l art

Solutions d authentification renforcée Critères d évaluation État de l art Solutions d authentification renforcée Critères d évaluation État de l art Sommaire Rappel JRSSI 2012 : Sécurité des accès périmétriques Cas d'usage, besoins et contraintes utilisateurs Critères d évaluation

Plus en détail

Table des matières. 1.1 Préface... 5. 1.3 Instructions de placement de doigts... 6. 2.1 Insertion des piles... 7

Table des matières. 1.1 Préface... 5. 1.3 Instructions de placement de doigts... 6. 2.1 Insertion des piles... 7 Dispositif Expérimental Serrure biométrique Autonome Mise en Service Table des matières 1. Introduction :... 5 1.1 Préface... 5 1.2 Caractéristiques techniques... 6 1.3 Instructions de placement de doigts...

Plus en détail