PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL"

Transcription

1 PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL MÉCANICIEN D'ENTRETIEN POIDS LOURDS Date d édition: février 2011 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T F

2 Mécanicien d'entretien poids lourds Cadre du métier Dans le secteur des poids lourds (> 3,5 T), on distingue trois métiers, comme l illustre le schéma cidessous. Le mécanicien d entretien poids lourds constitue le seuil d entrée. Le mécanicien d'entretien poids lourds peut devenir un mécanicien polyvalent poids lourds ou un technicien en maintenance et diagnostic poids lourds (TMDPL), grâce à l'expérience qu'il accumule et aux formations nécessaires internes, externes ou continues qu'il suit. Conformément aux règles en matière de sécurité, d'hygiène et de protection de l'environnement, le mécanicien d'entretien poids lourds se charge de l'entretien et des réparations de poids lourds. Selon le mode d organisation et le contexte de travail dans l entreprise, il peut être spécialisé dans un type d intervention ou dans une marque. Lors de l'organisation du travail, la loi relative au bien-être des travailleurs dans l'exécution de leur travail (Code Titre 1, Chapitre 3, Section 3, Article 21) doit toujours être prise en compte. Tâches et compétences En prenant toutes les mesures de sécurité et dans le respect de l'environnement, le mécanicien d entretien poids lourds saura, en fonction des prescriptions du constructeur et des consignes de sa hiérarchie, remplir de manière autonome les tâches suivantes: Réaliser des contrôles et des remplacements périodiques prévus dans le cadre des entretiens, selon les consignes du constructeur, comme: 1

3 - Graissage, contrôles du niveau d'huile et du liquide et ajout ou remplacement des liquides (notament graissage des châssis, contrôle du niveau d'huile, contrôle des niveaux de liquide des différents composants) - Remplacement des filtres et des consommables - Contrôles dans la cabine (notamment contrôle des témoins lumineux d'avertissement et de contrôle, contrôle des codes défauts dans les unités de commande du véhicule, contrôle des fuites dans le frein de service etc.) - Contrôles extérieurs (notamment contrôle de la signalisation légale, contrôle du fonctionnement des essuie-glace et du lave-glace, contrôle de l'usure des pneus etc.) - Contrôle du compartiment moteur (notamment contrôle de la fixation de la dynamo, des raccordements électriques et de la mise à la masse de la cabine, contrôle des courroies d'entraînement et des tendeurs de courroie, contrôle du moteur) - Contrôle de la suspension avant et de la direction (notamment contrôle de l'assemblage de l'essieu de direction, des flexibles et des tuyaux pour la servodirection, contrôle des joints profilés et du jeu de l'articulation à billes) - Contrôles sous le véhicule (notamment contrôle du jeu de coussinet, contrôle des soufflets de suspension pneumatique, contrôle des cylindres de freins etc.) - Utilisation de la documentation technique afin de procéder à ces manipulations (méthode de travail, sélection correcte des liquides et des quantités nécessaires selon les prescriptions du constructeur etc.) - Utilisation d un appareil de diagnostic pour pouvoir remettre à zéro la périodicité de l'entretien, lire les codes défauts et réaliser des procédures de diagnostic simples. Cela suppose que l'on agit dans l'optique d'un raisonnement logique Réparer, ajuster ou remplacer des composants mécaniques et électriques simples (garnitures de frein, pare-chocs, lampes, batterie etc.) dans le cadre d'un entretien, ce qui implique: - D'utiliser des appareils de mesures simples comme un multimètre afin de procéder à des contrôles électriques simples - D'ajouter, de réparer, de remplacer et de régler divers éléments - De savoir où on peut trouver les informations techniques pour effectuer ces manipulations - De contrôler le bon fonctionnement des composants après une réparation Sur base des instructions du constructeur, monter/démonter soigneusement et correctement des appareils tels que: - Le moteur, la boîte de vitesses, les essieux arrière etc. Cela suppose que l'on est capable: - De comprendre les consignes du constructeur, de les appliquer précisément et de suivre à la lettre et correctement l'ordre des tâches donné par le constructeur 2

4 - D'utiliser l'outillage adéquat comme mentionné dans les consignes Démonter, monter et balancer les roues et remplacer et réparer les pneus. Préparer le véhicule pour le passage au contrôle technique en vérifiant le bon état et le bon fonctionnement de tous les éléments à contrôler, ce qui implique: - De pouvoir effectuer un contrôle précis de tous les aspects qui sont contrôlés lors du contrôle technique (mesure des gaz d'échappement et du niveau sonore, essai de freinage, contrôle de l'éclairage et signalisation, contrôle des pneus, contrôle de la direction et de la suspension, état du châssis etc.) - De connaître les normes en vigueur et les procédures d'un contrôle technique - De retrouver le numéro de châssis et les documents de bord du véhicule obligatoires - De trier les déchets selon les procédures en vigueur Préparer et nettoyer des véhicules neufs et d'occasion pour les livrer au client. Préparer l espace de travail de manière à pouvoir travailler de façon fluide, correcte et propre, et le remettre en ordre après le travail, ce qui implique: - De pouvoir choisir l'outillage nécessaire - D'utiliser le matériel, les appareils et l'outillage avec soin et en toute connaissance de cause - De veiller à la propreté du sol et à l absence d objets dangereux pour soi et pour le véhicule Traiter les fiches de travail de manière à permettre une gestion administrative efficace, y noter l identification du véhicule et le kilométrage, les travaux effectués, les enregistrements de temps prestés, les pièces fournies ou à commander, les constatations générales et les suites à y donner, ce qui implique: - De savoir lire et comprendre les instructions et de rédiger de manière compréhensible - De connaître les particularités du véhicule Rentrer le véhicule, le placer dans la zone de travail, protéger l'intérieur et l'extérieur et le préparer en suivant la fiche de travail, ce qui implique: - De pouvoir conduire un véhicule - De connaître l'utilisation des appareils de levage - D'être conscient des risques pour soi et pour le véhicule, de pouvoir garantir la sécurité et de prendre toutes les mesures de précaution pour se protéger et protéger le véhicule Connaissances et compétences 3

5 a. Connaissances et compétences générales requises Être prêt à apprendre en permanence pour pouvoir suivre les évolutions du secteur, continuer à exercer le métier de façon optimale et évoluer au sein du métier. Travailler sous pression en raison du contexte spécifique et du public cible spécifique dans le secteur des poids lourds, des autobus et des autocars. Collaborer et communiquer clairement avec des collègues dans le cadre des tâches à accomplir et/ou accomplies. Travailler en toute sécurité: utilisation des équipements de protection (lunettes, gants, chaussures de sécurité etc.), basculement complet de la cabine, connaissances des consignes de sécurité etc. Compétences informatiques basiques pour faire des recherches (p. ex. pour des garanties), pouvoir utiliser le banc de freinage, imprimer des documents etc. - Langue: - Langue de travail: comprendre, parler et écrire - Connaissances de base des termes techniques: anglais, allemand - Comprendre les instructions du constructeur - Pouvoir lire et interpréter la fiche de travail - Mathématiques: calcul (quatre opérations de base), connaître le système métrique - Physique: comprendre les notions de pression, de chaleur, de forces, de travail, de puissance et les unités correspondantes - Protection de l'environnement: élimination et tri des déchets conformément aux procédures en vigueur - Organisation du travail: respect des consignes, communication avec la hiérarchie - Ergonomie: connaître et éviter les positions et les mouvements qui peuvent créer des traumatismes b. Connaissances et compétences spécifiques b.1 Requises - Connaissance de la structure et des composants des poids lourds: fonctionnement des composants et lien entre les composants 4

6 - Connaissances de base en électricité: méthodes pour détecter des pannes électriques simples: mesure de tension, de courant et de résistance avec un multimètre et une pince ampèremétrique - Connaissances de base des techniques de chauffe et de soudure au chalumeau et avec l'appareil semi-automatique - Techniques de traitement du métal: savoir limer, forer, tarauder, fileter - Connaissances de base des différents types de systèmes de freinage et des systèmes de suspension: fonctionnement et structure (hydraulique et pneumatique) - Connaissances de base des pneus - Pouvoir reconnaître les signaux et les panneaux ADR b.2 À acquérir - Spécificités techniques de certains modèles et de certaines marques - Évolutions techniques et électroniques dans le secteur Outillage et matériel - Tous les outils et appareils nécessaires à la réalisation de l'entretien d un poids lourd - Appareils de levage - Tous les appareils de réglage des phares - Tous les appareils pour le montage, l équilibrage et la réparation de pneus - Appareils de mesure et de réglage (analyseurs de gaz, manomètres, multimètre, appareils de diagnostic, pince ampèremétrique) - Banc de freinage et appareils de contrôle pour le dégagement de la roue et la suspension - Appareils de chauffe et de soudure - Appareil de diagnostic - Outillage pneumatique - Presse hydraulique - Outillage de forage, taraudage, filetage, limage - Cric de fosse - Pont élévateur - Scie - Étau - Appareil pour laver les composants - Clé dynamométrique 5

7 Aperçu des fonctions qui peuvent être exercées - mécanicien d'entretien poids lourds - aide-mécanicien poids lourds - mécanicien d'entretien autobus/autocars - mécanicien d'entretien véhicules utilitaires (> 3,5 T) - monteur de pneus - dépanneur-remorqueur - mécanicien d'entretien auto et utilitaires (< 7,5 T) 6

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL MÉCANICIEN D ENTRETIEN AUTO ET UTILITAIRES LÉGERS Date d'édition: novembre 2012 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL MÉCANICIEN EN CYCLOMOTEURS ET SCOOTERS LÉGERS Date d'édition : mai 2011 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 0 Mécanicien

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL TECHNICIEN CHARIOTS ÉLÉVATEURS Date d'édition: novembre 2011 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 Technicien chariots

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL MONTEUR DE PNEUS AUTOS ET UTILITAIRES LÉGERS (< 3,5 T) Date d'édition: juin 2012 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL DÉMONTEUR AUTOS ET VÉHICULES UTILITAIRES LÉGERS Date d'édition : 2015 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 info@educam.be

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL TECHNICIEN EN GÉNIE CIVIL Date d'édition : novembre 2011 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 Technicien en génie civil

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL TECHNICIEN EN MAINTENANCE ET DIAGNOSTIC AUTO ET UTILITAIRES LÉGERS (TMDA) Date d'édition: novembre 2012 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL MAGASINIER POIDS LOURDS Date d'édition: novembre 2011 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 Magasinier poids lourds Cadre

Plus en détail

Technicien/Technicienne de l'automobile

Technicien/Technicienne de l'automobile Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : Technicien/Technicienne de l'automobile COMPÉTENCE PARTICULIERE VISÉE Diagnostiquer et réparer avec ou sans appareil de

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL DÉPOLLUEUR AUTOS ET VÉHICULES UTILITAIRES LÉGERS Date d'édition : 2015 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 info@educam.be

Plus en détail

MONTEUR / MONTEUSE DE PNEUS ALIGNEUR / AGIGNEUSE

MONTEUR / MONTEUSE DE PNEUS ALIGNEUR / AGIGNEUSE CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55.33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE GARAGE MONTEUR / MONTEUSE DE PNEUS ALIGNEUR / AGIGNEUSE PROFIL

Plus en détail

Travailler avec un élévateur à nacelle automoteur (IS-005) (en ce compris: Travailler avec un élévateur à ciseaux (AV-003)) Version CT-Q 2011-06-09

Travailler avec un élévateur à nacelle automoteur (IS-005) (en ce compris: Travailler avec un élévateur à ciseaux (AV-003)) Version CT-Q 2011-06-09 Version CT-Q 0-06-09 Groupe cible Les travailleurs qui se déplacent sur un terrain d exploitation, dans des installations, entrepôts, magasins, et effectuent des travaux en hauteur à l aide d un élévateur

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle

Certificat de Qualification Professionnelle Dispositif jeunes grille d évaluation épreuves en organisme de formation Certificat de Qualification Professionnelle Opérateur Service Rapide JUIN 2009 informations générales Identification des acteurs

Plus en détail

Plan de formation Constructeur d installations de ventilation EFZ Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Constructeur d installations de ventilation EFZ Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Objectifs évaluateurs Expliquer et respecter les procédures en Remplir correctement les rapports de travail et les listes vigueur dans l'entreprise de matériel Citer

Plus en détail

MECANICIEN D'ENTRETIEN DES VOITURES PARTICULIERES ET VEHICULES UTILITAIRES LEGERS

MECANICIEN D'ENTRETIEN DES VOITURES PARTICULIERES ET VEHICULES UTILITAIRES LEGERS Vous maîtrisez des compétences du métier d' MECANICIEN D'ENTRETIEN DES VOITURES PARTICULIERES ET VEHICULES UTILITAIRES LEGERS Faites-les reconnaître dans un Centre de validation! Après la réussite d'une

Plus en détail

CONDUCTEUR/CONDUCTRICE DE CHARIOT ELEVATEUR

CONDUCTEUR/CONDUCTRICE DE CHARIOT ELEVATEUR SERVICE FRANCOPHONE DES METIERS ET DES QUALIFICATIONS Bd Léopold II, 44 1080 Bruxelles 02/690.85.28 02/690.85.78 Détermination des Acquis dapprentissage en lien avec le Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL MÉCANICIEN POLYVALENT AUTO ET UTILITAIRES LÉGERS Date d'édition: novembre 2012 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32

Plus en détail

MODE D EMPLOI ET LISTE DES PIECES DETACHEES RINK. Modèle SP950. Numéro de série : Français 933.095.410

MODE D EMPLOI ET LISTE DES PIECES DETACHEES RINK. Modèle SP950. Numéro de série : Français 933.095.410 MODE D EMPLOI ET LISTE DES PIECES DETACHEES RINK Modèle SP950 Numéro de série : Français 933.095.410 TABLE DES MATIERES Sommaire Page REGLES DE SECURITE...3 REGLES DE SECURITE...4 BREVE DESCRIPTION...5

Plus en détail

NOTICE D INSTRUCTIONS

NOTICE D INSTRUCTIONS Page 1/7 DESCRIPTION GENERALE : CARACTERISTIQUES ET DIMENSIONS : Utilisation : Cette benne d attente, dite «TAMPON», sert à stocker le béton frais ou sec provenant de la centrale par camions mélangeurs

Plus en détail

(Traduction de l original) [DIRECTIVES DE L UNION EUROPÉENNE CONFORMITÉ DES SYSTÈMES D ESSAI MTS]

(Traduction de l original) [DIRECTIVES DE L UNION EUROPÉENNE CONFORMITÉ DES SYSTÈMES D ESSAI MTS] Dans le cadre du présent document, les machines d essai MTS (Systèmes d Essai) se classent dans les catégories ci-dessous : 1. Produit Standard (liste non exhaustive) a. Batis de charge Servo-hydrauliques

Plus en détail

RÉGULATEUR DE PRESSION SECURITÉ MANQUE D EAU Type BRIO 2000 M

RÉGULATEUR DE PRESSION SECURITÉ MANQUE D EAU Type BRIO 2000 M juin11 Composants et fournitures électromécaniques RÉGULATEUR DE PRESSION SECURITÉ MANQUE D EAU Type BRIO 2000 M Notice d utilisation ATEC FRANCE 25 rue de la source - 33170 GRADIGNAN Tél. 05 56 89 92

Plus en détail

AUTOMOBILE : AIDE - MECANICIEN - TRAVAUX D ELECTRICITE

AUTOMOBILE : AIDE - MECANICIEN - TRAVAUX D ELECTRICITE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AUTOMOBILE

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle

Certificat de Qualification Professionnelle Dispositif jeunes grille d évaluation épreuves en organisme de formation Certificat de Qualification Professionnelle Opérateur Spécialiste Service Rapide JUIN 2009 informations générales Identification

Plus en détail

METIERS DE L AUTOMOBILE : COMMUNICATION ET TRAITEMENT DE L INFORMATION PROFESSIONNELLE & NOUVELLES TECHNOLOGIES

METIERS DE L AUTOMOBILE : COMMUNICATION ET TRAITEMENT DE L INFORMATION PROFESSIONNELLE & NOUVELLES TECHNOLOGIES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION METIERS

Plus en détail

APPAREILS D ÉLÉVATION ET DE LEVAGE

APPAREILS D ÉLÉVATION ET DE LEVAGE INSTRUCTION GÉNÉRALES D UTILISATION D ÉLÉVATEURS À NACELLE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT LA MISE EN SERVICE!! N UTILISEZ PAS L ÉLÉVATEUR À NACELLE SANS AVOIR PRIS CONNAISSANCE DES INSTRUCTIONS DECRITES CI-APRÈS!!

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION ET D'ENTRETIEN. Broyeur à lisier. Turbomix

MANUEL D'UTILISATION ET D'ENTRETIEN. Broyeur à lisier. Turbomix MANUEL D'UTILISATION ET D'ENTRETIEN Broyeur à lisier Turbomix Type : Modèle : N du châssis : A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT D'UTILISER LA MACHINE A conserver pour consultations ultérieures. Le non-respect

Plus en détail

FORMATION : Opérations sur les ouvrages et installations électriques (BE Manœuvre-BS / Initial ou Recyclage)

FORMATION : Opérations sur les ouvrages et installations électriques (BE Manœuvre-BS / Initial ou Recyclage) Module Tronc commun n 1 avec module Manœuvre en bas se tension (BE Manœuvre) et module Intervention BT de remplacement et raccordement (BS). Initial ou Recyclage Conformément à la norme NF C 18-510 Public

Plus en détail

MAINTENANCE DE VEHICULES AUTOMOBILES : ORGANES MECANIQUES, ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION

MAINTENANCE DE VEHICULES AUTOMOBILES : ORGANES MECANIQUES, ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION MAINTENANCE

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL RÉPARATEUR EN CARROSSERIE POLYVALENT Date d'édition : novembre 2011 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 0 Réparateur

Plus en détail

9.1.3. ASSISTANT(E) OPERATEUR(RICE) DE PRODUCTION DES ENTREPRISES AGRO-ALIMENTAIRES

9.1.3. ASSISTANT(E) OPERATEUR(RICE) DE PRODUCTION DES ENTREPRISES AGRO-ALIMENTAIRES 9. SCIENCES APPLIQUEES 9.1 ENTREPRISES AGRO-ALIMENTAIRES 9.1.3. ASSISTANT(E) OPERATEUR(RICE) DE PRODUCTION DES ENTREPRISES AGRO-ALIMENTAIRES PROFIL DE FORMATION (Art. 45) Approbation du PQ par la CCPQ

Plus en détail

Octobre 2010 SOMMAIRE

Octobre 2010 SOMMAIRE R E F E R E N T I E L M E T I E R E L E C T R I C I E N D U S P E C T A C L E Octobre 2010 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE D EXERCICE DU METIER D ELECTRICIEN DU SPECTACLE 1.1 Environnement du métier 1.2 Conditions

Plus en détail

Identifier les éléments d un moteur Tâche professionnelle 17 17

Identifier les éléments d un moteur Tâche professionnelle 17 17 Centre d intérêt 5 : Transformation d énergie Phase de découverte L enceinte thermique et l équipage mobile Nom :... TP 17 Identifier les éléments d un moteur Tâche professionnelle 17 17 Objectif Être

Plus en détail

Je peux compter sur ma voiture Contrôle vacances, y c. Assistance

Je peux compter sur ma voiture Contrôle vacances, y c. Assistance Numéro Juin 2013 Je peux compter sur ma voiture Contrôle vacances, y c. Assistance Contrôle vacances «Plus» Partez en vacances en sécurité Page 2 Contrôle de base du climatiseur Nous assurons le confort

Plus en détail

CCPQ TECHNICIEN / TECHNICIENNE DE PRODUCTION DES INDUSTRIES AGRO-ALIMENTAIRES PROFIL DE QUALIFICATION 9. SCIENCES APPLIQUEES 9.1.

CCPQ TECHNICIEN / TECHNICIENNE DE PRODUCTION DES INDUSTRIES AGRO-ALIMENTAIRES PROFIL DE QUALIFICATION 9. SCIENCES APPLIQUEES 9.1. CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 9. SCIENCES APPLIQUEES 9.1. AGRO-ALIMENTAIRE TECHNICIEN / TECHNICIENNE DE

Plus en détail

Electricien - automaticien SIIC 1

Electricien - automaticien SIIC 1 Electricien - automaticien SIIC 1 Rôle de la situation: Apprentissage Intégration Rôle de l'évaluation: Formative Certificative Étudiant:...... Professeur:...... Constitution d'un dossier électrotechnique

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE NT-043141

NOTICE TECHNIQUE NT-043141 NOTICE TECHNIQUE NT-043141 CORRECTEUR D ASSIETTE PNEUMATIQUE AIR ECO FORD TRANSIT 2T Traction 290 à 350 Traction 350 voie élargie camping-car monolame / bilame à partir de début 2014 REFERENCE SUSPENSION

Plus en détail

CACES ENGINS DE CHANTIER RECOMMANDATION R372M

CACES ENGINS DE CHANTIER RECOMMANDATION R372M Certificat d aptitude à la conduite en sécurité Objectifs : Savoir conduire les engins de chantier en sécurité. Durée de la formation : - de 14 à 21H en recyclage ou niveau confirmé - de 35 à 175 H débutants

Plus en détail

Equipements de travail et machines

Equipements de travail et machines GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 19 août 2002 ITM-CL 61.2 Equipements de travail et machines Prescriptions de sécurité types Les présentes prescriptions comportent 7 pages Sommaire Article Page

Plus en détail

CQP Opérateur(trice) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Opérateur(trice) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Opérateur(trice) de maintenance industrielle des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I a RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES - 7 - LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE. 1. LE MÉTIER Secteur d activités et entreprise. Le BTS Maintenance Industrielle donne accès au métier de technicien

Plus en détail

CQPM AGENT DE MAINTENANCE D APPAREILS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (GAZ ET FIOUL) 420 heures

CQPM AGENT DE MAINTENANCE D APPAREILS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (GAZ ET FIOUL) 420 heures CQPM AGENT DE MAINTENANCE D APPAREILS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (GAZ ET FIOUL) 420 heures Objectif : L agent de maintenance assure la mise en service et la maintenance préventive

Plus en détail

5298 Mécanique automobile. Fiches descriptives

5298 Mécanique automobile. Fiches descriptives Développement pédagogique et soutien aux élèves Direction de la formation professionnelle 5298 Mécanique automobile Fiches descriptives Autoévaluation Reconnaissance des acquis et des compétences Nom :

Plus en détail

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ ANALYSE DE L'ACTIVITÉ 1 - EMPLOIS CONCERNES Le CAP se situe au niveau V de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation. 2 GENERALITES : Les entreprises d installation thermique apportent

Plus en détail

Unités constitutives du diplôme (annexe IIa)

Unités constitutives du diplôme (annexe IIa) Unités constitutives du diplôme (annexe IIa) Unités professionnelles (U11, U2, U31, U32, U33) La définition du contenu des unités du diplôme a pour but de préciser, pour chacune d elles, quelles tâches

Plus en détail

DÉPOSE - REPOSE : ENSEMBLE MOTEUR - BOÎTE DE VITESSES

DÉPOSE - REPOSE : ENSEMBLE MOTEUR - BOÎTE DE VITESSES DÉPOSE - REPOSE : ENSEMBLE MOTEUR - BOÎTE DE VITESSES BVM MC ET BVM PILOTEE 6 RAPPORTS STT ET DIESEL TURBO DV6DTED OU ML6C ET DIESEL TURBO DV6C OU BVM BE4R ET DIESEL TURBO DV6DTED OU BVM MC ET BVM PILOTEE

Plus en détail

Cours interentreprises

Cours interentreprises Cours interentreprises Sommaire Installatrice sanitaire CFC Installateur sanitaire CFC Décembre 2007 Copyright by suissetec Schweizerisch-Liechtensteinischer Gebäudetechnikverband Association suisse et

Plus en détail

Printed: 07.07.2013 Doc-Nr: PUB / 5071457 / 000 / 00

Printed: 07.07.2013 Doc-Nr: PUB / 5071457 / 000 / 00 NOTICE ORIGINALE DD-ST-150/160-CCS Traverse de colonne Avant de mettre l'appareil en marche, lire impérativement son mode d'emploi et bien respecter les consignes. Le présent mode d'emploi doit toujours

Plus en détail

(JORT n 8 du 28 janvier 2000) Vu la loi n 108 du 28 décembre 1998, relative à l Agence Technique des Transports Terrestres ;

(JORT n 8 du 28 janvier 2000) Vu la loi n 108 du 28 décembre 1998, relative à l Agence Technique des Transports Terrestres ; Décret n 2000-148 du 24 janvier 2000, fixant la périodicité et les procédures de la visite technique des véhicules ainsi que les conditions de délivrance des certificats de visite technique et les indications

Plus en détail

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Expliquer et respecter les procédures en vigueur dans l'entreprise Expliquer et décrire les procédures du métier Développement durable Utiliser avec discernement les

Plus en détail

1/- La notion de la défaillance :

1/- La notion de la défaillance : 1/- La notion de la défaillance : Définition de la défaillance selon la norme NF X 60 011 : «altération ou cessation d un bien à accomplir sa fonction requise». Synonymes usuels non normalisés : «failure»

Plus en détail

CCPQ JOINTOYEUR RAVALEUR DE FAÇADES / JOINTOYEUSE RAVALEUSE DE FACADES. PROFIL DE FORMATION (Art. 45/47)

CCPQ JOINTOYEUR RAVALEUR DE FAÇADES / JOINTOYEUSE RAVALEUSE DE FACADES. PROFIL DE FORMATION (Art. 45/47) CCPQ Rue A. Lavallée, 1 1080 Bruxelles Tél. : 02 690 85 28 Fax : 02 690 85 78 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 3. CONSTRUCTION 3.3. PARACHEVEMENT DU BATIMENT JOINTOYEUR RAVALEUR DE FAÇADES /

Plus en détail

2. INDUSTRIE 2.4. LOGISTIQUE ET TRANSPORTS CONDUCTEUR POIDS LOURD / CONDUCTRICE POIDS LOURD

2. INDUSTRIE 2.4. LOGISTIQUE ET TRANSPORTS CONDUCTEUR POIDS LOURD / CONDUCTRICE POIDS LOURD CCPQ Rue A. Lavallée, 1 1080 Bruxelles Tél. : 02 690 85 28 Fax : 02 690 85 78 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 2. INDUSTRIE 2.4. LOGISTIQUE ET TRANSPORTS CONDUCTEUR POIDS LOURD / CONDUCTRICE

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 08/11/2006 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en maintenance industrielle

Plus en détail

Tous les 6 mois. Une personne compétente. Tous les ans pour l alimentation de secours

Tous les 6 mois. Une personne compétente. Tous les ans pour l alimentation de secours 1 Tous les 6 mois Une personne compétente Tous les ans pour l alimentation de secours 2 Ainsi que les équipements suivants: Etc 3 Mise ou remise en service d un appareil de levage Examen d adéquation ayant

Plus en détail

EMB MANUFACTURING INC.

EMB MANUFACTURING INC. FENDEUSE À BOIS SUR REMORQUE MODÈLE WE230 MANUEL D'INSTRUCTIONS POUR L'ASSEMBLAGE Veuillez lire le manuel de l'utilisateur et assurez-vous de l'avoir compris avant de faire fonctionner cet équipement.

Plus en détail

Certification par unités Schéma de passation des épreuves de qualification

Certification par unités Schéma de passation des épreuves de qualification Certification par unités Schéma de passation des épreuves de qualification Canevas de bulletin Le document présenté ci-après a été conçu pour servir à la notation des évaluations tant des OBG inscrites

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DES PERIODES DE FORMATION EN MILLIEU PROFESSIONNEL

LIVRET DE SUIVI DES PERIODES DE FORMATION EN MILLIEU PROFESSIONNEL «LYCEE PROFESSIONNEL LA TRINITE» : Cité scolaire, Quartier Beauséjour, 97220 La TRINITE. Mél : ce.97204304@ac-martinique.fr : 0596/65/74/64 : 0596/58/37/51 Certificat d Aptitude Professionnelle Maintenance

Plus en détail

LA MAITRISE DE L EQUILIBRE

LA MAITRISE DE L EQUILIBRE J.S.A ENGINEERING ZA Les Plaines 26320 ST. MARCEL LES VALENCE TEL. : 04.75.58.71.77 FAX. : 04.75.58.85.61 e-mail : info@jsa.fr Site internet : www.jsa.fr AIR ECO CORRECTEUR D ASSIETTE MERCEDES série 300

Plus en détail

Attention! : Lorsque vous verrez ce symbole avant une question, la présence du professeur est obligatoire.

Attention! : Lorsque vous verrez ce symbole avant une question, la présence du professeur est obligatoire. Page!1!sur!6! Contexte : Dans le cadre d un nouveau contrat de maintenance chez un particulier situé à Metz, vous intervenez sur une chaudière au sol gaz de marque Atlantic. Afin de prendre le nouveau

Plus en détail

CONSIGNES DE SÉCURITÉ Exploitation Transport Maintenance

CONSIGNES DE SÉCURITÉ Exploitation Transport Maintenance SOMMAIRE 1.0 Consignes de sécurité 1.1 Obligations de base 1.2 Protection de l environnement 1.3 Types de danger particuliers et équipements de protection individuels 2.0 Transport 2.1 Étendue de la livraison

Plus en détail

HVAC0002 Montages d installations en HVAC

HVAC0002 Montages d installations en HVAC HVAC0002 Montages d installations en HVAC Responsable d unité : Thierry Gobin Titulaires : Thierry Gobin Eddy Van Parijs prenom.nom@hers.be prenom.nom@hers.be Unité de niveau 6 Discipline : HVAC Unité

Plus en détail

Fiche de montage HOGGAR C-D

Fiche de montage HOGGAR C-D HOGGAR C-D 1 - Présentation du produit 2 - Fonctionnement - Montage 4 - Défauts de fonctionnement 5 - Sécurité P 15 www.siroco.fr Page 1 sur 7 1 - Présentation du produit Le chauffage HOGGAR est constitué

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien(ne) d'intervention en Froid Commercial et Climatisation.

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien(ne) d'intervention en Froid Commercial et Climatisation. REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien(ne) d'intervention en Froid Commercial et Climatisation Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation

Plus en détail

SD130. COMPACTEURS VOLVO 12,8-13,3 t 119 kw

SD130. COMPACTEURS VOLVO 12,8-13,3 t 119 kw SD130 COMPACTEURS VOLVO 12,8-13,3 t 119 kw Force centrifuge La combinaison d'une force centrifuge élevée et d'une bille massive produit une excellente compaction qui permet d'atteindre la densité voulue

Plus en détail

Servomoteurs électriques

Servomoteurs électriques 4 864 Servomoteurs électriques pour petites vannes VVP47, VXP47 et VMP47 SSP31... SSP81... SSP61... SSP31... alimentation 230 V~, signal de commande 3 points SSP81... alimentation 24 V~, signal de commande

Plus en détail

Conception pièces et outillages en injection

Conception pièces et outillages en injection Formations Techniques ( ) Conception pièces et outillages en injection Durée :... 2 x 5 jours - 70 heures Personnel concerné :... dessinateur industriel, agent de méthodes, concepteur de pièces devant

Plus en détail

ELECTRICITE ELECTRONIQUE AIDE ELECTRICIEN / AIDE ELECTRICIENNE

ELECTRICITE ELECTRONIQUE AIDE ELECTRICIEN / AIDE ELECTRICIENNE CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55.33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE ELECTRICITE ELECTRONIQUE AIDE ELECTRICIEN / AIDE ELECTRICIENNE

Plus en détail

Plan d'études pour l enseignement en entreprise

Plan d'études pour l enseignement en entreprise Plan d'études pour l enseignement en entreprise Monteur frigoriste CFC Monteuse frigoriste CFC Utilisation du plan d'étude pour l enseignement en entreprise Le présent plan d'étude pour l enseignement

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 QUESTIONS RÉPONSES OBSERVATIONS

TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 QUESTIONS RÉPONSES OBSERVATIONS TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 Y a til une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension? Le temps de passage du courant électrique dans le

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI ET D'EVALUATION

LIVRET DE SUIVI ET D'EVALUATION Pôle de l'automobile - 093 1609 U 55 boulevard Louis Armand, 93330 Neuilly/Marne tél : 01.49.44.81.10 - mél : 0932291u@ac-creteil.fr LIVRET DE SUIVI ET D'EVALUATION Baccalauréat Professionnel Maintenance

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE

LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE Certificat Aptitude Professionnelle Maintenance des Matériels Option tracteurs et matériels agricoles LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE NOM DU JEUNE LP DE CHATILLON SUR CHALARONNE Livret de suivi Maintenance

Plus en détail

GUIDE DE RÉFÉRENCES CERTIFICATIONS FORESTIÈRES (ISO 14001 / PGES) SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL

GUIDE DE RÉFÉRENCES CERTIFICATIONS FORESTIÈRES (ISO 14001 / PGES) SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL GUIDE DE RÉFÉRENCES CERTIFICATIONS FORESTIÈRES (ISO 14001 / PGES) SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL EXIGENCES 2015-2016 FOURNISSEURS DE SERVICES Préparé par : Comité SGO Dernière mise à jour : Mars 2013 EXIGENCES

Plus en détail

Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne AEC : Dépannage et entretien de systèmes industriels ELJ.07 Description des cours

Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne AEC : Dépannage et entretien de systèmes industriels ELJ.07 Description des cours Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne AEC : Dépannage et entretien de systèmes industriels ELJ.07 Description des cours Informatique en milieu industriel (243-153-TB) PR : Aucun (45 heures) Cours de

Plus en détail

Fiche d'instructions

Fiche d'instructions Remplacement/entretien de la lampe UV et du manchon en quartz Modèles : Tap, Tap Plus, Home, Home Plus, Professional, Professional Plus (sauf, D, E, F, et les versions Plus et Monitored) Présentation Fiche

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES (CDC) Pour Consultation UTILITAIRE PLATEAU CHASSIS DOUBLE CABINE ET GRUE. Sommaire

CAHIER DES CHARGES (CDC) Pour Consultation UTILITAIRE PLATEAU CHASSIS DOUBLE CABINE ET GRUE. Sommaire Ville de Mont Saint Martin Service Technique Bld. Du 8 Mai 1945 54350 Mont Saint Martin CAHIER DES CHARGES (CDC) Pour Consultation UTILITAIRE PLATEAU CHASSIS DOUBLE CABINE ET GRUE Sommaire 1. CONDITIONS

Plus en détail

Remplacement du liquide de frein

Remplacement du liquide de frein Remplacement du liquide de frein Tous les types Annuellement Tous les deux ans Types 124 et 201 jusqu'à 03/91 (sauf 124.036) ainsi que 107, 123 et 126 Types 124 et 201 à partir de 04/91, ainsi que 124.036,

Plus en détail

Elévateurs à fourches.

Elévateurs à fourches. GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 7 août 1995 ITM-CL 134.1 Elévateurs à fourches. Prescriptions de sécurité types Les présentes prescriptions comportent 10 pages. SOMMAIRE Article Page 1. Objectif

Plus en détail

Porter, ajuster et entretenir le matériel de protection individuelle. Signaler les blessures. Suivre les méthodes de premiers soins.

Porter, ajuster et entretenir le matériel de protection individuelle. Signaler les blessures. Suivre les méthodes de premiers soins. Mécanicien ou mécanicienne de climatisation Catégorie 1 PROFIL DE L'ANALYSE DES Mécanicien ou mécanicienne de climatisation Catégorie 1 313A (Tous les ensembles de compétences non ombrés doivent être acquis

Plus en détail

Systèmes d avertissement et d arrêt. circuits de MOtEurS ÉLEctrIQuES de cabine. Essuie-glaces. Circuits électriques 191

Systèmes d avertissement et d arrêt. circuits de MOtEurS ÉLEctrIQuES de cabine. Essuie-glaces. Circuits électriques 191 Circuits électriques 191 Tension de référence C de gauche Quoique l exemple précédent utilise une thermistance à coefficient de température négatif, les indicateurs à bobines d équilibrage peuvent afficher

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Conducteur(trice) de ligne de conditionnement des Industries Chimiques : niveau IV* Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification * le niveau auquel il est fait référence

Plus en détail

Plan de formation aide en technique du bâtiment AFP, domaine spécifique chauffage Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation aide en technique du bâtiment AFP, domaine spécifique chauffage Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Objectifs évaluateurs Semestre (recommandé) 5 6 Connaître les procédures internes de l'entreprise et effectuer de manière autonome les tâches administratives en rapport

Plus en détail

Solutions hydrauliques

Solutions hydrauliques Solutions hydrauliques Contacts Presse : STAND 5 T 155 Aurélia JOURDAIN TARA aj@tara-communication.com 01 64 02 08 83 Karen BERGMANS SPX HT karen.bergmans@spx.com Contact presse : TARA - Aurélia +31 45

Plus en détail

Préface. Ce guide est basé sur l offre Système P et donne les spécificités du Système G, au cas par cas.

Préface. Ce guide est basé sur l offre Système P et donne les spécificités du Système G, au cas par cas. Préface Vous venez d acquérir un tableau BT Prisma Plus de la marque Merlin Gerin (coffret ou armoire Système G / cellule Système P) et nous vous en remercions. Afin de préserver ses caractéristiques de

Plus en détail

PLATE-FORME ELEVATRICE MOBILE DE PERSONNES

PLATE-FORME ELEVATRICE MOBILE DE PERSONNES FORMATION PLATE-FORME ELEVATRICE MOBILE DE PERSONNES CACES R386 Yvan MULATTIERI Les Plates-formes Elévatrices Mobiles de Personnes 1 Introduction 2 Les principaux risques 3 Les PEMP en sécurité Sommaire

Plus en détail

Profil de fonction CADRE DE BASE Fonction 2 (B2) - Caporal

Profil de fonction CADRE DE BASE Fonction 2 (B2) - Caporal Profil de fonction CADRE DE BASE Fonction 2 (B2) - Caporal A. Finalités principales Chaque fonction 2 du cadre de base doit remplir toutes ces tâches. 1. Collaborateur opérationnel - fonction de base Participer

Plus en détail

VA22 RESOL VA22 *48002970* Montage Connexion Maintenance Exemple. Manuel. www.resol.de

VA22 RESOL VA22 *48002970* Montage Connexion Maintenance Exemple. Manuel. www.resol.de Montage Connexion Maintenance Exemple *48002970* 48002970 Nous vous remercions d avoir acheté un produit RESOL. Veuillez lire ce manuel attentivement afin de pouvoir utiliser le produit de manière optimale.

Plus en détail

Service BMW tout compris, Service BMW tout compris PLUS et garantie prolongée BMW.

Service BMW tout compris, Service BMW tout compris PLUS et garantie prolongée BMW. Entretien. Inclus. s d'entretien BMW bmw.ca Usure. Protégée. Réparations. Couvertes. LA TRANQUILLITÉ D ESPRIT MAINTENANT DISPONIBLE EN FORFAIT., tout compris et garantie prolongée BMW. Contenu. Introduction

Plus en détail

CCPQ CONDUCTEUR CONDUCTRICE DE PRESSE NUMÉRIQUE PROFIL DE QUALIFICATION 1/8

CCPQ CONDUCTEUR CONDUCTRICE DE PRESSE NUMÉRIQUE PROFIL DE QUALIFICATION 1/8 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE GRAPHIQUE METIERS DE L'IMPRESSION CONDUCTEUR CONDUCTRICE DE PRESSE

Plus en détail

Consignes de Sécurité

Consignes de Sécurité Mode demploi Consignes de Sécurité Des instructions et avertissements importants sont présentés par symboles sur la machine. Pour utiliser la machine en toute sécurité, lire d abord attentivement le mode

Plus en détail

Aspects à prendre en compte pour optimiser le rendement INSPECTION ET ENTRETIEN PRÉVENTIF ET CORRECTIF DES FILTRES ET DES TUBES

Aspects à prendre en compte pour optimiser le rendement INSPECTION ET ENTRETIEN PRÉVENTIF ET CORRECTIF DES FILTRES ET DES TUBES Aspects à prendre en compte pour optimiser le rendement INSPECTION ET ENTRETIEN PRÉVENTIF ET CORRECTIF DES FILTRES ET DES TUBES Par : l équipe technique d ICT FILTRACIÓN www.ictfiltracion.com CometThink!

Plus en détail

Département Audit et Conseil. 3 juin 2004

Département Audit et Conseil. 3 juin 2004 Elaboration d une méthode d évaluation et du document en réponse aux décrets 1553, 1554 relatifs à la protection des travailleurs contre les risques d explosion Contexte réglementaire Directive 1999/92/CE

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL MÉCANICIEN POLYVALENT POIDS LOURDS Date d édition: février 2011 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 Mécanicien polyvalent

Plus en détail

C o n t r ô l e e n C o u r s d e F o r m a t i o n

C o n t r ô l e e n C o u r s d e F o r m a t i o n 1 CAP d INSTALLATEUR THERMIQUE Tél : 01.60.84.39.27 Fax : 01.69.88.91.67 FICHES D EVALUATION EN ENTREPRISE FORMATEUR TECHNIQUE : Monsieur LENCLOS 2 Sommaire I] DEMARCHE CONCERNANT L EVALUATION EN ENTREPRISE

Plus en détail

Nombre maximal de points possibles dans cette épreuve. La note est calculée par la formule : Total des points possibles

Nombre maximal de points possibles dans cette épreuve. La note est calculée par la formule : Total des points possibles Profession n 66500 Procédure de qualification 2015 Compétences professionnelles, travail pratique prescrit Techniscéniste CFC Nom Prénom Date de naissance Employeur Expert 1 Expert 2 N du candidat Date

Plus en détail

8-11-14 kw. Manuel d utilisation EHSY-VE5-UTIL1.1

8-11-14 kw. Manuel d utilisation EHSY-VE5-UTIL1.1 8-11-14 kw Manuel d utilisation EHSY-VE5-UTIL1.1 Conformité CE et ROHS Ce produit est conforme aux directives européennes : LVD n 73/23 modifiée 93/68 CEE relative à la basse tension EMC n 89/336 modifiée

Plus en détail

Instructions de montage et de service

Instructions de montage et de service Filtres PN6-160 1.0 Généralités concernant les instructions de service...3-2 2.0 Signalisation des dangers...3-2 2.1 Signification des symboles... 3-2 2.2 Significations des termes et définition importants

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification: 2006 07 92 0256 Catégorie: B Dernière modification : 17/04/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien de maintenance

Plus en détail

Climatisation CONDITIONNEMENT D AIR DE0 X. 77 11 304 720 SEPTEMBRE 2001 Edition Française RENAULT 2001

Climatisation CONDITIONNEMENT D AIR DE0 X. 77 11 304 720 SEPTEMBRE 2001 Edition Française RENAULT 2001 Climatisation DE0 X 77 11 304 720 SEPTEMBRE 2001 Edition Française "Les Méthodes de Réparation prescrites par le constructeur, dans ce présent document, sont établies en fonction des spécifications techniques

Plus en détail

INSTALLATEUR / INSTALLATRICE EN CHAUFFAGE ET SANITAIRE - CHEF D ENTREPRISE

INSTALLATEUR / INSTALLATRICE EN CHAUFFAGE ET SANITAIRE - CHEF D ENTREPRISE SERVICE FRANCOPHONE DES METIERS ET QUALIFICATIONS Rue A. Lavallée 1-1080 Bruxelles 02/690.85.28 02/690.85.78 Référentiel métier Dépôt ChaCA 26/04/2013 INSTALLATEUR / INSTALLATRICE EN CHAUFFAGE ET SANITAIRE

Plus en détail

POURQUOI VOUS PRIVER DE L EXPERTISE CITROËN? RÉVISION

POURQUOI VOUS PRIVER DE L EXPERTISE CITROËN? RÉVISION POURQUOI VOUS PRIVER DE L EXPERTISE CITROËN? GUIDE RÉVISION LA RÉVISION EST UNE ÉTAPE NÉCESSAIRE À L ENTRETIEN DE VOTRE VÉHICULE Les opérations d entretien et de révisions sont essentielles au bon fonctionnement

Plus en détail