Atelier A : Polyprod. APO03 : Changement de format. APO03 : Changement de format Page 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier A : Polyprod. APO03 : Changement de format. APO03 : Changement de format Page 1"

Transcription

1 Atelier A : Polyprod APO03 : Changement de format APO03 : Changement de format Page 1

2 Buts de l exercice : La ligne ermaflex est prévue pour travailler avec plusieurs types de contenants différents. La ligne accepte des flacons ou des pots. Le système peut être utilisé dans le cadre d interventions. Ces opérations doivent obligatoirement être effectuées en toute sécurité. Les opérations nécessitant des interventions à l intérieur de l armoire ou sur la partie opérative ne peuvent être effectuées que si les énergies ont été CONSIGNEES en respectant les prescriptions de la norme UTE C MISE EN SITUATION Dans les productions continues ou les très grandes séries, les lignes de conditionnement sont affectées à la fabrication d'un seul produit. Pour les petites et moyennes séries, les lignes sont adaptées au conditionnement de plusieurs produits. La ligne ERMAFLEX sur laquelle est placée l'unité de regroupement encaissage est destinée au conditionnement en pots ou en cruchons de produits liquide semis pâteux ou granuleux. Sur ces lignes il est souvent nécessaire de passer d'un format à l'autre, cette opération est appelée changement de format ou changement de campagne. Le technicien chargé de ce travail appartient au service maintenance ou au service de production. (Suivant la difficulté technique et l'organisation fonctionnelle de l'entreprise). APO03 : Changement de format Page 2

3 Le changement doit être rapide car les temps d'arrêt de l'équipement de production coûtent cher à l'entreprise. La durée du changement de format dépend en autre de la préparation technique de cette intervention, de son organisation et aussi de la conception du système. Le responsable de production demande d effectuer les réglages et contrôle nécessaire pour un changement de production. Pour une question de productivité, vous devez impérativement préparer votre intervention afin de minimiser le temps de mise à l arrêt de la ligne de production. 2 TRAVAIL A REALISER 2.1 Préparer l outillage et le poste de travail 1 Dégager la zone de travail de tout encombrant. 2 Retirer les cartons et contenants présents dans la machine (vide machine). 3 Préparer une servante destinée à poser l'outillage et les sous ensembles déposés. Préparer une seconde table destinée à la documentation et à la prise de note. 4 Préparer une caisse à outils type "mécanicien". 5 Préparer sur la servante la nouvelle tête de préhension et le nouvel entonnoir. 6 Vérifier l'état des bavettes sur l'entonnoir et remplacer les si nécessaire. 7 Vérifier l'état des ventouses ou des bandes caoutchoucs des pinces et remplacer les si nécessaire. 2.2 Mettre le système mécanique en sécurité Lancer un cycle d'initialisation, quand le préhenseur se situe sur son point d'origine, enfoncer le bouton d arrêt d urgence situé sur le pupitre de dialogue. CONSIGNATIONS DU SYSTEME Avant toute intervention ou modification sur le système Regroupement Encaissage - RE50/51, il est nécessaire de mettre la machine hors énergies et de procéder aux différentes consignations : électrique et pneumatique. Ces opérations doivent être effectuées par du personnel habilité MISE HORS ENERGIE ELECTRIQUE Pour mettre le système hors énergie électrique, ouvrir l interrupteur-sectionneur (Q1) situé sur la face latérale de l armoire de puissance électrique en le positionnant sur «0». APO03 : Changement de format Page 3

4 Il est également conseillé d'ouvrir le sectionneur situé en tête de réseau et de cadenasser le dispositif en position ouverte (ou déconnecter le câble d alimentation de la machine du réseau d alimentation en l'absence de sectionneur). Les verrines de la balise lumineuse ainsi que l interface opérateur TP177 doivent s éteindre CONSIGNATION ELECTRIQUE Après avoir mis la machine hors énergie électrique, procéder à la condamnation en position d ouverture de l interrupteur-sectionneur (Q1) à l aide d un cadenas et apposer un disque de consignation : Procéder à une vérification d absence de tension sous le sectionneur et mettre en place un panneau de consignation : Zone de vérification Réaliser la mise à la terre et en court-circuit en aval de l interrupteur-sectionneur (Q1). Baliser la zone d intervention. APO03 : Changement de format Page 4

5 RAPPELS : La norme UTE C définit 5 règles de base assurant une parfaite consignation des énergies : 1/ Le circuit doit être séparé de toute source de tension et cette séparation doit être effectuée de façon pleinement apparente. 2/ Les appareils de séparation doivent être condamnés en position d ouverture, interdisant toute possibilité de remise sous tension. 3/ Une vérification d absence de tension doit être effectuée sur chaque conducteur en aval du point de séparation. 4/ Chacun des conducteurs entrant dans la zone à protéger doit être mis à la terre et en court-circuit. 5/ La zone de travail doit être délimitée matériellement. Remarques : Pour effectuer des mesurages en sécurité il faut être habilité et : - Utiliser du matériel conforme aux normes en vigueur (V.A.T. ). - Vérifier le matériel de mesurage. - Disposer des schémas électriques de l installation. - Utiliser des gants isolants, des lunettes (anti-flash) et un tapis de sol isolant. - Respecter la norme UTE C APO03 : Changement de format Page 5

6 2.2.3 MISE HORS ENERGIE PNEUMATIQUE La mise hors énergie pneumatique partielle du système est réalisée lors de la mise hors énergie électrique, via l électrovanne de coupure pneumatique (Y0). Une dérivation d air en amont de l électrovanne de coupure pneumatique permet de maintenir la fonction du système de préhension des produits en cas d arrêt de sécurité ou de coupure de courant. Pour mettre le système totalement hors énergie pneumatique, ce qui provoquera la chute des produits éventuellement saisis, ouvrir la vanne de sectionnement pneumatique (OV1) située sur le côté gauche de l armoire électrique, en effectuant une rotation à 90 du levier rouge. On entend l air se purger du circuit CONSIGNATION PNEUMATIQUE Après avoir mis la machine hors énergie pneumatique, procéder à la condamnation en position d ouverture de la vanne de sectionnement pneumatique (OV1) à l aide d un cadenas et apposer un disque de consignation : Vérifier l absence de pression sur le manomètre (OZ1), la pression indiquée est affichée en MPa APO03 : Changement de format Page 6

7 Atelier A : Polyprod APO03 : Changement de format APO03 : Changement de format Page 7

8 Nom + Prénom : Date : Nom + Prénom : Classe/groupe : Nom + Prénom : 3 ACTIVITES : CHANGEMENT DE FORMAT SUR REGROUPEUR 3.1 Veuillez compléter le formulaire d intervention APO03 : Changement de format Page 8

9 COMPTE RENDU D INTERVENTION Machine n : Marque : Type : N série : Désignation de l intervention : Temps d intervention Prévu Passé Immobilisation Main d œuvre d intervention Pièces détachées Intervenants Temps passé Taux main d œuvre Coût main d œuvre Désignation Prix Coût mains d œuvre H.T. T.V.A Coût pièces détachées H.T. T.V.A TOTAL T.T.C. Cause de l intervention : Remèdes : APO03 : Changement de format Page 9

Atelier A : Regroupeur

Atelier A : Regroupeur Atelier A : Regroupeur ARE01 : Changement de format ARE01 : Changement de format Page 1 Buts de l exercice : La ligne ermaflex est prévue pour travailler avec plusieurs types de contenants différents.

Plus en détail

Atelier A : Palettiseur

Atelier A : Palettiseur Atelier A : Palettiseur APA01 : Changement de format APA01 : Changement de format APA01 : Changement de format Page 1 Buts de l exercice : Dans les productions continues ou les très grandes séries, les

Plus en détail

Atelier B : Broyeur. BBR01 : Alignement laser. BBR01 : Alignement au laser Page 1

Atelier B : Broyeur. BBR01 : Alignement laser. BBR01 : Alignement au laser Page 1 Atelier B : Broyeur BBR01 : Alignement laser BBR01 : Alignement au laser Page 1 Buts de l exercice : Le but de l exercice est de pouvoir familiariser le stagiaire à l utilisation d un appareil d alignement

Plus en détail

CFA Lycée Gustave EIFFEL LA CAGE D'ESCALIER. Niveau de Maîtrise

CFA Lycée Gustave EIFFEL LA CAGE D'ESCALIER. Niveau de Maîtrise S3.1 LA CAGE D'ESCALIER Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 page 1 / 20 FICHE CONTRAT Capacités Prénom : THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Fonctions Organisation Réalisation

Plus en détail

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1 LES TRAVAUX ELECTRIQUES 1 / DEFINITIONS 1-1 / TRAVAUX Les travaux ont pour but: de réaliser, de modifier, d'entretenir, de réparer un ouvrage électrique. Ils font l'objet d'une étude préalable générale,

Plus en détail

Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1

Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1 Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1 Condition de réalisation de la tâche B1V Ouvrage concerné : Système didactisé de ventilation du métropolitain de PARIS. Lieu : Laboratoire

Plus en détail

Atelier A : Polyprod. APO01 : Régler et paramétrer une pompe doseuse. APO01 : Régler et paramétrer une pompe doseuse Page 1

Atelier A : Polyprod. APO01 : Régler et paramétrer une pompe doseuse. APO01 : Régler et paramétrer une pompe doseuse Page 1 Atelier A : Polyprod APO01 : Régler et paramétrer une pompe doseuse APO01 : Régler et paramétrer une pompe doseuse Page 1 Buts de l exercice : Les lignes de productions sont sujettes à des campagnes de

Plus en détail

RENSEIGNER LE COMPTE-RENDU DE MANIERE FIABLE

RENSEIGNER LE COMPTE-RENDU DE MANIERE FIABLE RENSEIGNER LE COMPTE-RENDU DE MANIERE FIABLE Maintenance industrielle Niveau V CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 19 80 21-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

REPERER ET IDENTIFIER LES COMPOSANTS PNEUMATIQUES

REPERER ET IDENTIFIER LES COMPOSANTS PNEUMATIQUES MI-IV-202B REPERER ET IDENTIFIER LES COMPOSANTS PNEUMATIQUES MAINTENANCE INDUSTRIELLE Niveau IV 2006 CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 80 51 53-04

Plus en détail

Presse à Carton GP. Manuel d utilisation. www.systemesgp.com 1-888-651-6996

Presse à Carton GP. Manuel d utilisation. www.systemesgp.com 1-888-651-6996 Presse à Carton GP Manuel d utilisation www.systemesgp.com 1-888-651-6996 Table de matières Presse à carton GP... 2 Presse à carton GP... 3 Mise en garde... 3 Connaissance de la presse à carton... 4 Principales

Plus en détail

QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES»

QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES» QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES» Episode 1 : Michel et Patrick bricolent ( 0 3 24 ) 1. Dans le 1 er épisode, décrivez ce qui arrive au père de Michel. Le père de Michel se fait arroser. 2. Les

Plus en détail

CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE

CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE COMPETENCES VISEES: - Identifier les matériels qui concourent à la protection des personnes Habilitation électrique_gelv2k5.doc 2. Les ouvrages électriques.

Plus en détail

Atelier B : Maintivannes

Atelier B : Maintivannes Atelier B : Maintivannes BMA03 : Procédure de réglage de la vanne de régulation CAMFLEX BMA03 : Procédure de réglage de la vanne CAMFLEX Page 1 Buts de l exercice : - Réaliser la manutention d un élément

Plus en détail

ADOPTION : Comité de direction. Le cégep de Saint-Laurent offre à l ensemble de sa communauté un milieu de travail et un milieu éducatif sécuritaire.

ADOPTION : Comité de direction. Le cégep de Saint-Laurent offre à l ensemble de sa communauté un milieu de travail et un milieu éducatif sécuritaire. PROCÉDURE PROCÉDURE DE CADENASSAGE DATE : 16 juin 2015 SECTION : Procédure NUMÉRO : PR307 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des ressources humaines ADOPTION : Comité de direction MODIFICATIONS : DESTINATAIRES

Plus en détail

1. Domaine d'utilisation

1. Domaine d'utilisation Habilitation 2 Les niveaux d habilitation S 5.1 L habilitation c'est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d'une personne à accomplir en sécurité les tâches fixées. L'habilitation n'est

Plus en détail

MANUEL DE L UTILISATEUR

MANUEL DE L UTILISATEUR MANUEL DE L UTILISATEUR V1.2 octobre 2011 Table des matières MANUEL DE L UTILISATEUR... 1 1 UTILISATION PRÉVUE... 3 2 SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES... 3 3 INSTALLATION... 3 3.1 Remplacement de la batterie...

Plus en détail

Tâches à réaliser par un exécutant électricien B1V

Tâches à réaliser par un exécutant électricien B1V Objectifs Sensibilisation aux problèmes de sécurité électrique Préparation à la certification B1V Ouvrage concerné Système didactisé Riskelec II Tâches à réaliser par un exécutant électricien B1V Tâche

Plus en détail

Automatismes. Le pneumatique

Automatismes. Le pneumatique Automatismes industriels. Le pneumatique Les actionneurs Les vérins linéaires Ils produisent un mouvement de translation. L encombrement est double du déplacement. Les éléments de choix sont la longueur

Plus en détail

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE NOM : T BEP ELEC NOTE : /0 OBJECTIFS DU TP - Réaliser l'étude d'un équipement d'un moteur asynchrone triphasé destiné à un tour électrique - Décoder le fonctionnement du système - Réaliser le câblage électrique

Plus en détail

ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES

ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES 1 ère STI2D CI8 : Mesures énergétiques TP EE ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES INSTRUCTIONS PERMANENTES DE SÉCURITÉ

Plus en détail

EXEMPLE DE PLAN DE MAINTENANCE

EXEMPLE DE PLAN DE MAINTENANCE I DEFINITION : Selon la norme NF X 60-010, c est «un document énonçant les modes opératoires, les ressources et la séquence des activités liées à la maintenance d un bien». Ce document est établi dans

Plus en détail

Consignes de Sécurité en Atelier

Consignes de Sécurité en Atelier Nom.. Prénom.. Consignes de Sécurité en Atelier Date :.. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé (PPSPS) Risque Électrique : Dans des conditions normales d humidité, toute tension supérieure

Plus en détail

Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane. Travaux Pratiques. Amélioration du monte charge du tunnel Prado Carénages Part 1. Repère : TP2.

Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane. Travaux Pratiques. Amélioration du monte charge du tunnel Prado Carénages Part 1. Repère : TP2. Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane Travaux Pratiques Nom : ELEC TEAM Repère : TP2.1 Amélioration du monte charge du tunnel Prado Carénages Part 1 Le Tunnel Prado Carénage, d une longueur de 2,5

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants Fiche de travaux liés à des activités d : Étude et réalisation. Titre : Alarme intrusion CONRAD filaire Lieu d activité :

Plus en détail

CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE

CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE A : partie écrite EP1 A : Dossier de travail 1 ère partie : Etude de l installation 2 ème partie : Electrique 3 ème partie : Etude de l électrovanne

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 QUESTIONS RÉPONSES OBSERVATIONS

TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 QUESTIONS RÉPONSES OBSERVATIONS TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 Y a til une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension? Le temps de passage du courant électrique dans le

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches

Plus en détail

DECODER UN SCHEMA ELECTRIQUE,PNEUMATIQUE ET HYDRAULIQUE

DECODER UN SCHEMA ELECTRIQUE,PNEUMATIQUE ET HYDRAULIQUE DECODER UN SCHEMA ELECTRIQUE,PNEUMATIQUE ET HYDRAULIQUE MAINTENANCE INDUSTRIELLE CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 80 51 53-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

Schémas électrique et pneumatique

Schémas électrique et pneumatique Annexe 08 - Schémas électrique et pneumatique Page 1/8 Schémas électrique et pneumatique 1) RAPPEL : ÉNERGIE DE COMMANDE ET DE PUISSANCE... 1 2) TECHNOLOGIE «TOUT PNEUMATIQUE» : C EST A DIRE COMMANDE PNEUMATIQUE

Plus en détail

Atelier A : Palettiseur

Atelier A : Palettiseur Atelier A : Palettiseur APA02 : Diagnostiquer et réparer une panne APA02 : Diagnostiquer et réparer une panne Page 1 Buts de l exercice : Lors d une constatation d un problème sur une machine, il est important

Plus en détail

Grand Format. Manuel d utilisation. Laminateur à froid SL2-1650 PLASTIFICATION A FROID

Grand Format. Manuel d utilisation. Laminateur à froid SL2-1650 PLASTIFICATION A FROID Grand Format Laminateur à froid Manuel d utilisation SL2-1650 PLASTIFICATION A FROID GRAPHIC SYSTEMS France Manuel d utilisation SL2-1650 01/2013 1/15 Introduction Merci d avoir fait l acquisition d un

Plus en détail

FICHE CONTRAT CENTRE D INTERET N 3

FICHE CONTRAT CENTRE D INTERET N 3 THEME : HABILITATION ELECTRIQUE BOV T1 Période 4 LP Léonard de VINCI NOM : Classe : Date : PROBLEMATIQUE DE MAINTENANCE FICHE CONTRAT Niveau: BEP MEI Séquence : TP Durée : 1 H CENTRE D INTERET N 3 Dans

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes

Plus en détail

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur)

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur) page 1 / 10 Habilitation Electrique B0 & B0V Préparation théorique 1/ Exploitation du film «Classe Branchés»............................. p 2 2/ Organismes agréés..............................................

Plus en détail

Atelier B : Dégroupeur

Atelier B : Dégroupeur Atelier B : Dégroupeur BDE08 : Analyse vibratoire (cardan découplé) BDE08 : Analyse vibratoire (cardan découplé) Page 1 Buts de l exercice : On se propose au cours de cette activité de réaliser une opération

Plus en détail

Annexe 2 DÉPARTEMENT. PROCÉDURE (Cadenassage/Mitigation) OBLIGATION DE CADENASSAGE*

Annexe 2 DÉPARTEMENT. PROCÉDURE (Cadenassage/Mitigation) OBLIGATION DE CADENASSAGE* Annexe 1 Annexe 2 DÉPARTEMENT Tableau des risque crée par: Signature: Date de création: Dernière mise à jour effectuée par: Signature: Date de la dernière mise à jour: ÉQUIPEMENT TÂCHE Intervenant OBLIGATION

Plus en détail

PARTIE B RECOMMANDATIONS PÉDAGOGIQUES DES FILIÈRES DE FORMATION ET DES SECTIONS PLUS PARTICULIÈREMENT CONCERNÉES PAR LES RISQUES ÉLECTRIQUES

PARTIE B RECOMMANDATIONS PÉDAGOGIQUES DES FILIÈRES DE FORMATION ET DES SECTIONS PLUS PARTICULIÈREMENT CONCERNÉES PAR LES RISQUES ÉLECTRIQUES Formation à la prévention des risques électriques PARTIE B RECOMMANDATIONS PÉDAGOGIQUES DES FILIÈRES DE FORMATION ET DES SECTIONS PLUS PARTICULIÈREMENT CONCERNÉES PAR LES RISQUES ÉLECTRIQUES Partie B :

Plus en détail

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Dans le respect des procédures, des règles d hygiène et de sécurité, afin de satisfaire les clients ou fournisseurs internes/externes

Plus en détail

S INFORMER SUR L UTILITE DU COMPTE-RENDU

S INFORMER SUR L UTILITE DU COMPTE-RENDU S INFORMER SUR L UTILITE DU COMPTE-RENDU Maintenance industrielle Niveau V CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 19 80 21-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE THERMIQUE ENERGIE THERMIQUE

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE THERMIQUE ENERGIE THERMIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE THERMIQUE 1 ère STI2D CI5 : Efficacité énergétique active TP1 EE ENERGIE THERMIQUE INSTRUCTIONS PERMANENTES DE SÉCURITÉ 1. Avant

Plus en détail

Clavier codé AEI DK 9523. Pour contrôle d accès

Clavier codé AEI DK 9523. Pour contrôle d accès Clavier codé AEI DK 9523 Pour contrôle d accès Lycée de l Aa 1 Mise en situation Vous êtes technicien de l entreprise SENINSTAL, et vous devez installer un contrôle d accès dans la société de L Aa. Le

Plus en détail

CAP FROID ET CLIMATISATION EPREUVE EP2 Préparation et Mise en Oeuvre PARTIE PRATIQUE 8h

CAP FROID ET CLIMATISATION EPREUVE EP2 Préparation et Mise en Oeuvre PARTIE PRATIQUE 8h Académie : : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du candidat (le numéro est

Plus en détail

AUTONOMIE VÉHICULE ÉLECTRIQUE

AUTONOMIE VÉHICULE ÉLECTRIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable VÉHICULE TAMIYA TT01 1 ère STI2D CI5 : Efficacité énergétique active TP3 EE AUTONOMIE VÉHICULE ÉLECTRIQUE INSTRUCTIONS PERMANENTES DE

Plus en détail

*********************************

********************************* NOM :... PRENOM :... Qualité :... ********************************* Présentation du contrôle des acquis pour la formation à l habilitation électrique de niveau ELECTRICIEN EXECUTANT B1V BASSE TENSION TEST

Plus en détail

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine Chargé d opérations de mesurages BE mesure Formation à l habilitation électrique Module de formation spécifique du Chargé d opérations de mesurages Basse Tension BE mesure 2 Accès au module de formation

Plus en détail

Circulation des visiteurs ou entrepreneurs dans les salles électriques

Circulation des visiteurs ou entrepreneurs dans les salles électriques Service des immeubles Division entretien préventif et réparation Section Générale PROCÉDURE # G-23 Circulation des visiteurs ou entrepreneurs dans les salles électriques Salles électriques avec un écriteau

Plus en détail

Module Harmony SOMMAIRE

Module Harmony SOMMAIRE sd 201 1 NOTICE D'INSTALLATION ET D'EMPLOI Module Harmony SOMMAIRE page Présentation ------------------------------------------------ 3 Caractéristiques techniques ------------------------------ 3 Descriptif

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE

HABILITATION ELECTRIQUE HABILITATION ELECTRIQUE N de déclaration d activité : 22 600 288 660 // Téléphone : 09 81 78 92 25 // directeur.groupemab@gmail.com 96 PREPARATION A L HABILITATION H0V-B0 - Etre capable d accéder sans

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement.

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. 1.1. Vérifications à effectuer avant toute mise en service La mise en service est une opération obligatoire imposée

Plus en détail

QUAND J'AURAI EFFECTUE LE TRAVAIL PROPOSE DANS CE DOSSIER J'AURAI :

QUAND J'AURAI EFFECTUE LE TRAVAIL PROPOSE DANS CE DOSSIER J'AURAI : DOSSIER DE TRAVAIL EN AUTONOMIE. N de code : 1J1/1 1 Proposé l'élève : Classe : le : Problème posé : A la demande du CHSCT, installer un capteur de sécurité QUAND J'AURAI EFFECTUE LE TRAVAIL PROPOSE DANS

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technicien d intervention réseaux électriques monteur souterrain Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des fonctions en lien avec la qualification

Plus en détail

Manuel d utilisation Tendeur hydraulique

Manuel d utilisation Tendeur hydraulique Manuel d utilisation Tendeur hydraulique Présentation de l entreprise La société ATEC est spécialisée dans les techniques de serrage, l outillage hydraulique et la métrologie. ATEC intervient dans la pétrochimie,

Plus en détail

PROGRAMME. Recyclage BR chargé d intervention BT d entretien et de dépannage

PROGRAMME. Recyclage BR chargé d intervention BT d entretien et de dépannage PROGRAMME Recyclage BR chargé d intervention BT d entretien et de dépannage Action d acquisition, d entretien ou de perfectionnement des connaissances PREV 0016/3095 Objectifs Maintenir les compétences

Plus en détail

SÉCURITÉ DES MACHINES & PROCÉDURE DE CADENASSAGE

SÉCURITÉ DES MACHINES & PROCÉDURE DE CADENASSAGE SÉCUITÉ DES MACHINES & POCÉDUE DE CADENASSAGE 1.0 Objectif éduire les dangers produits par les sources d énergie par des moyens de contrôles à la source lors des travaux sur ou à proximité des équipements

Plus en détail

FORMATION : Opérations sur les ouvrages et installations électriques (BE Manœuvre-BS / Initial ou Recyclage)

FORMATION : Opérations sur les ouvrages et installations électriques (BE Manœuvre-BS / Initial ou Recyclage) Module Tronc commun n 1 avec module Manœuvre en bas se tension (BE Manœuvre) et module Intervention BT de remplacement et raccordement (BS). Initial ou Recyclage Conformément à la norme NF C 18-510 Public

Plus en détail

EXECUTANT Programme sur 1 jour

EXECUTANT Programme sur 1 jour GP-HAB-B0H0-EX-GEN Préparation à l habilitation B0-H0 pour un personnel non électricien - Exécutant Comprendre le risque et savoir prendre les mesures de sécurité adaptées pour des opérations non-s dans

Plus en détail

Evaluation des risques professionnels dans un laboratoire de toxicologie par le guide Déparis

Evaluation des risques professionnels dans un laboratoire de toxicologie par le guide Déparis Evaluation des risques professionnels dans un laboratoire de toxicologie par le guide Déparis Coordinateur: Dr Mohamed Adnène HENCHI, M.C.A., Université de Monastir, Tunisie Participants: Interne en médecine

Plus en détail

Station défibrillateur réf. SDSA1A et SDSA1AF : notice d emploi de l alarme

Station défibrillateur réf. SDSA1A et SDSA1AF : notice d emploi de l alarme Station défibrillateur réf. SDSA1A et SDSA1AF : notice d emploi de l alarme SECTION 1 Volume de l alarme. L alarme a une sirène très puissante de 85 à 120 db. Le niveau de décibel peut varier en fonction

Plus en détail

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE SOLAIRE ENERGIE SOLAIRE

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE SOLAIRE ENERGIE SOLAIRE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE SOLAIRE 1 ère STI2D CI8 : Mesures énergétiques TP3 EE ENERGIE SOLAIRE INSTRUCTIONS PERMANENTES DE SÉCURITÉ 1. Avant toute mise

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530 HABILITATION ELECTRIQUE Norme UTE C 18-510 et C 18-530 REGLEMENTATION En application au décret N 88-1056 du 14 Novembre 1988 concernant la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent

Plus en détail

Manuel d utilisation pour la Presse à Transfert Grand Format Pneumatique Double Poste

Manuel d utilisation pour la Presse à Transfert Grand Format Pneumatique Double Poste Manuel d utilisation pour la Presse à Transfert Grand Format Pneumatique Double Poste GF-8060P2A N de série de l appareil : ZI des Chanoux - 25, rue Louis Ampère 93330 Neuilly-sur-Marne FRANCE Tél. : +33

Plus en détail

Activités de Découverte de

Activités de Découverte de Activités de Découverte de la Maintenance des Equipements Industriels Vous allez découvrir quelques aspects et compétences du métier de la maintenance industrielle Métier de la Maintenance Industrielle

Plus en détail

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin).

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin). TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT D AIR Tâche T3.3 : câblage et raccordement électrique des appareils. Compétence C1.2 : s informer, décider, traiter. Thème :S2 : communication technique. Séquence

Plus en détail

L HABILITATION ELECTRIQUE. Habilitation électrique - 1 -

L HABILITATION ELECTRIQUE. Habilitation électrique - 1 - L HABILITATION ELECTRIQUE Habilitation électrique - 1 - FORMATION ET HABILITATION Pour pouvoir être habilité, le personnel doit avoir acquis une formation relative à la prévention des risques électriques

Plus en détail

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND»

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» Lycée des Métiers «Louise Michel» Rue Villebois Mareuil 16700 RUFFEC T BACPRO ELEEC «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» NOM :.... Prénom :... Page 1 / 11 L ALARME INTRUSION

Plus en détail

FORMATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES

FORMATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES Durée : 14 heures 2 journées Personnels non électriciens travaillant à proximité ou au voisinage d installations électriques, ou effectuant des travaux élémentaires simples - Documentation fournie à chacun

Plus en détail

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS Service Hygiène et sécurité VOIRIE Fiche 1 CHANTIERS Janvier 2009 LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE De nombreux travaux ou interventions réalisés au sein de la collectivité (élagage des arbres, réseaux d

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL TMSEC

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL TMSEC SUJET N 2 Contexte : Dans le cadre du contrat de maintenance de votre client, M.MARTIN demeurant au 36 rue des pavillons rouge 44200 Nantes, votre entreprise la société WARM PLUS située dans la ZI lot

Plus en détail

FORME D ELECTRISATION : schéma de liaison à terre TT

FORME D ELECTRISATION : schéma de liaison à terre TT NORMES UTE NFC 15-100 Chaque partie des installations ou appareillage a des normes adaptées : Exemple : * Mode de pose des canalisations : UTE C15-520 * Alarme : UTE C15-411 ACCIDENT DU TRAVAIL D ORIGINE

Plus en détail

C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les

C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les L HABILITATION ELECTRIQUE 1 / DEFINTION DE L HABILITATION ELECTRIQUE D après l UTE C18 510 Art. 3.2.1 : C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité

Plus en détail

Prénom :. Classe : 4QEM1. Cours : TPEM. EXAMEN DE NOEL PREMIERE PARTIE THEORIE

Prénom :. Classe : 4QEM1. Cours : TPEM. EXAMEN DE NOEL PREMIERE PARTIE THEORIE EX1 ITL ATH Nom :. Date : le / / Prénom :. Classe : 4QEM1. Cours : TPEM. EXAMEN DE NOEL PREMIERE PARTIE THEORIE REPONDEZ AUX QUESTIONS SUR FEUILLES DE L ECOLE. 1. De combien d appareil est constitué le

Plus en détail

TP N 70 : Découverte du coffret Habilitation Electrique

TP N 70 : Découverte du coffret Habilitation Electrique NOM : Prénom : Classe : Date : COFFRET HABILITATION ELECTRIQUE TP N 70 : Découverte du coffret Habilitation Electrique Fonctions et Tâches A 1-1 : Préparer, intégrer, assembler, interconnecter les matériels

Plus en détail

ISP Lycée La Martinière Monplaisir

ISP Lycée La Martinière Monplaisir ISP Lycée La Martinière Monplaisir TP 5 Injection Plastique Casse-Tête Dossier Pédagogique Page:1/2 CI n 3 CONFIGURER UN ÉQUIPEMENT, RÉALISER UNE OPÉRATION - Presse à injecter «Babyplast» Support d activité

Plus en détail

Objectifs : Réalisation des pièces mécanique du robot.

Objectifs : Réalisation des pièces mécanique du robot. TP J Page 1 sur 15 Objectifs : Réalisation des pièces mécanique du robot. Dans cette activité vous allez réaliser les pièces mécaniques (châssis, réglettes, supports servomoteurs, roues, ) à l aide de

Plus en détail

Kit solaire camping-car/bateau 12V 100W-130W

Kit solaire camping-car/bateau 12V 100W-130W Kit solaire camping-car/bateau 12V 100W-130W Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 30 min à 1h Sommaire Principe de fonctionnement des panneaux solaires... 2 Consignes d utilisation...

Plus en détail

Manuel d installation KIT FAST

Manuel d installation KIT FAST Veuillez lire attentivement ces consignes de sécurité qui s adressent uniquement à un installateur photovoltaïque qualifié : Manuel d installation KIT FAST Ce présent document contient des informations

Plus en détail

Notice d installation et d entretien HOTTE INDULINE

Notice d installation et d entretien HOTTE INDULINE Notice d installation et d entretien HOTTE INDULINE Photo : Induline IDF 13-2000 INSTALLATION Avant d installer et d utiliser la hotte, lire attentivement et intégralement cette notice. Ce matériel est

Plus en détail

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Habilitation électrique NF C 18-510 Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Ce qui a changé dans la nouvelle réglementation Le guide UTE C 18 510 devient une norme NF C

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CONSIGNATION

LES ETAPES DE LA CONSIGNATION LES ETAPES DE LA CONSIGNATION 1) Consignation Consigner un ouvrage, c'est effectuer un ensemble d'opérations destinées à mettre et à maintenir hors tension, tout ou partie d'un ouvrage afin d'assurer la

Plus en détail

MODE OPERATOIRE Réf. : MOP-11-03 Révision : 00 Date : 05/04 Page : 1/5 MAINTENANCE-ENTRETIEN D'UN DETENDEUR EAU/GAZ/AIR

MODE OPERATOIRE Réf. : MOP-11-03 Révision : 00 Date : 05/04 Page : 1/5 MAINTENANCE-ENTRETIEN D'UN DETENDEUR EAU/GAZ/AIR Réf. : MOP-11-03 Révision : 00 Date : 05/04 Page : 1/5 1. INTRODUCTION : DETENDEUR EAU PREREQUIS QUI DOIT INTERVENIR? 1-Electromécanicien X Spécialiste froid 2-Mécanicien Hydraulique X Chaudière / brûleurs

Plus en détail

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité TEST HABILITATION Quizz 1 Textes et Normes Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité La norme NFC 15-100 Les prescriptions UTE C18 510 Le règlement interne de l'entreprise

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 23

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 23 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 23 HYGIENE ET SÉCURITÉ DÉCEMBRE 2002 Robin EMERIT Technicien en équipements électrique et énergie Tel : 02 38 79 46 74 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène

Plus en détail

Les types et niveaux de maintenance

Les types et niveaux de maintenance Les types et niveaux de maintenance Les types de maintenance La maintenance des équipements constitue une contrainte réglementaire pour les entreprises possédant des matériels sur lesquels travaillent

Plus en détail

- tous les ans - toutes les deux heures - tous les deux ans - une fois par mois

- tous les ans - toutes les deux heures - tous les deux ans - une fois par mois CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION mercredi 16 janvier 2008 PUBLIQUE TERRITORIALE DU RHONE CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ère CLASSE EPREUVE D ADMISSIBILITE Durée : 1 heure / Coefficient :

Plus en détail

CHAPITRE IV VOISINAGE ET MOYENS DE PROTECTION

CHAPITRE IV VOISINAGE ET MOYENS DE PROTECTION CHAPITRE IV VOISINAGE ET MOYENS DE PROTECTION 4.1 LES ZONES DE VOISINAGE réf : UTE C18.510 : 2.2 / 2.5 / 6.3 / 9.4 Les Locaux Réservés aux Electriciens (LRE) sont des enceintes normalement maintenues fermées

Plus en détail

METHODES DE TESTS KNX et DALI (Guide pour l électricien sur site)

METHODES DE TESTS KNX et DALI (Guide pour l électricien sur site) METHODES DE TESTS KNX et DALI (Guide pour l électricien sur site) - KNX - DALI - Raccordements Route de Thonon 114 CH- 1222 Vésenaz Tél. : + 41 (0)22 752 66 60 Fax : +41 (0)22 752 66 61 E- mail : info@speec.ch

Plus en détail

État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ

État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ 1.1.1. Courant continu La théorie La tension aux bornes du générateur ne varie pas avec le temps et ainsi, l intensité dans le circuit ne varie pas en fonction du temps. Association de générateurs en courant

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus dans une

Plus en détail

Choix d'un vérin. Critères de choix : Calculs des efforts de poussée et de rentrée du vérin :

Choix d'un vérin. Critères de choix : Calculs des efforts de poussée et de rentrée du vérin : Nom.. Prénom.. Pneumatique Thème Technologie schéma 1 TECHNOLOGIE PNEUMATIQUE Du latin pneuma : souffle - esprit La pneumatique est la technologie de contrôle des gaz sous pression pour générer des forces

Plus en détail

CONTROLES AVANT DEMONTAGE

CONTROLES AVANT DEMONTAGE CONTROLES AVANT DEMONTAGE 1. Indiquer la fonction globale du moteur : 2. Représenter son symbole électrique : 3. Relever les informations de la plaque signalétique : Marque : Type/modèle : Nb de phases

Plus en détail

DIRECTIVE SUR LE CADENASSAGE

DIRECTIVE SUR LE CADENASSAGE DIRECTIVE SUR LE CADENASSAGE Direction des ressources matérielles Adopté en comité de direction le 11 décembre 2012 DIRECTIVE SUR LE CADENASSAGE BUT Le but d un système efficace de cadenassage est de prévenir

Plus en détail

NOTICE DE MISE EN SERVICE

NOTICE DE MISE EN SERVICE NOTICE DE MISE EN SERVICE Dispositif de Surpression à Variation, pompe de 2,2kW 1. GENERALITES Avant de procéder à l installation, lire attentivement cette notice de mise en service. CONTROLE PRELIMINAIRE

Plus en détail

Petits servomoteurs électriques fraction de tour 2SG7

Petits servomoteurs électriques fraction de tour 2SG7 Petits servomoteurs électriques fraction de tour 2SG7 Complément aux instructions de service SIPOS SEVEN Edition 08.15 Sous réserve de modifi cations! Sommaire Complément aux instructions de service SIPOS

Plus en détail

Terminal Satellite Consignes de Sécurité

Terminal Satellite Consignes de Sécurité Terminal Satellite Consignes de Sécurité Introduction Introduction Ce document énumère les consignes de sécurité à respecter lors de l installation de votre modem ou terminal satellite. Les consignes de

Plus en détail

Lustres Gaz Série L x R

Lustres Gaz Série L x R Marquage CE pour : Lustres Gaz Série L x R Notice d installation et d utilisation France Belgique Allemagne "#$%&'$()*+,%-.'/0#%-1-$)%-,234 5 56758756 SOMMAIRE Page 1. CONDITIONS GENERALES DʼINSTALLATION

Plus en détail

Kit photovoltaïque intégré

Kit photovoltaïque intégré Kit photovoltaïque intégré pour maison individuelle 1 SOMMAIRE 1. COMPOSITION DU KIT 3kWc SILIKEN :... 3 2. MONTAGE ELECTRIQUE :... 4 2.1. Câblage du kit de production d énergie photovoltaïque :... 4 A.

Plus en détail

Nom:. Prénom:. Date: TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4

Nom:. Prénom:. Date: TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4 Nom:. Prénom:. Date:. TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4 Connaissances générales Y a t-il une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension?

Plus en détail

TP D 3B LES RELAIS. Objectif pédagogique opérationnel

TP D 3B LES RELAIS. Objectif pédagogique opérationnel Académie de Clermont-Ferrand BEP Maintenance de véhicules LES RELAIS Objectif pédagogique opérationnel - Identifier un relais et sa représentation schématique. - Contrôler un relais. - Brancher un relais.

Plus en détail

Chambre de détente LEADER AUTO

Chambre de détente LEADER AUTO Chambre de détente LEADER AUTO NOTICE TECHNIQUE DECEMBRE 2000 REF: 984000 Page 1 SOMMAIRE I - REGLES GENERALES DE SECURITE page 5 II - REGLES DE GARANTIE page 6 III - CARACTERISTIQUES page 6 III.1 - Dimensions

Plus en détail