Atelier A : Polyprod. APO03 : Changement de format. APO03 : Changement de format Page 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier A : Polyprod. APO03 : Changement de format. APO03 : Changement de format Page 1"

Transcription

1 Atelier A : Polyprod APO03 : Changement de format APO03 : Changement de format Page 1

2 Buts de l exercice : La ligne ermaflex est prévue pour travailler avec plusieurs types de contenants différents. La ligne accepte des flacons ou des pots. Le système peut être utilisé dans le cadre d interventions. Ces opérations doivent obligatoirement être effectuées en toute sécurité. Les opérations nécessitant des interventions à l intérieur de l armoire ou sur la partie opérative ne peuvent être effectuées que si les énergies ont été CONSIGNEES en respectant les prescriptions de la norme UTE C MISE EN SITUATION Dans les productions continues ou les très grandes séries, les lignes de conditionnement sont affectées à la fabrication d'un seul produit. Pour les petites et moyennes séries, les lignes sont adaptées au conditionnement de plusieurs produits. La ligne ERMAFLEX sur laquelle est placée l'unité de regroupement encaissage est destinée au conditionnement en pots ou en cruchons de produits liquide semis pâteux ou granuleux. Sur ces lignes il est souvent nécessaire de passer d'un format à l'autre, cette opération est appelée changement de format ou changement de campagne. Le technicien chargé de ce travail appartient au service maintenance ou au service de production. (Suivant la difficulté technique et l'organisation fonctionnelle de l'entreprise). APO03 : Changement de format Page 2

3 Le changement doit être rapide car les temps d'arrêt de l'équipement de production coûtent cher à l'entreprise. La durée du changement de format dépend en autre de la préparation technique de cette intervention, de son organisation et aussi de la conception du système. Le responsable de production demande d effectuer les réglages et contrôle nécessaire pour un changement de production. Pour une question de productivité, vous devez impérativement préparer votre intervention afin de minimiser le temps de mise à l arrêt de la ligne de production. 2 TRAVAIL A REALISER 2.1 Préparer l outillage et le poste de travail 1 Dégager la zone de travail de tout encombrant. 2 Retirer les cartons et contenants présents dans la machine (vide machine). 3 Préparer une servante destinée à poser l'outillage et les sous ensembles déposés. Préparer une seconde table destinée à la documentation et à la prise de note. 4 Préparer une caisse à outils type "mécanicien". 5 Préparer sur la servante la nouvelle tête de préhension et le nouvel entonnoir. 6 Vérifier l'état des bavettes sur l'entonnoir et remplacer les si nécessaire. 7 Vérifier l'état des ventouses ou des bandes caoutchoucs des pinces et remplacer les si nécessaire. 2.2 Mettre le système mécanique en sécurité Lancer un cycle d'initialisation, quand le préhenseur se situe sur son point d'origine, enfoncer le bouton d arrêt d urgence situé sur le pupitre de dialogue. CONSIGNATIONS DU SYSTEME Avant toute intervention ou modification sur le système Regroupement Encaissage - RE50/51, il est nécessaire de mettre la machine hors énergies et de procéder aux différentes consignations : électrique et pneumatique. Ces opérations doivent être effectuées par du personnel habilité MISE HORS ENERGIE ELECTRIQUE Pour mettre le système hors énergie électrique, ouvrir l interrupteur-sectionneur (Q1) situé sur la face latérale de l armoire de puissance électrique en le positionnant sur «0». APO03 : Changement de format Page 3

4 Il est également conseillé d'ouvrir le sectionneur situé en tête de réseau et de cadenasser le dispositif en position ouverte (ou déconnecter le câble d alimentation de la machine du réseau d alimentation en l'absence de sectionneur). Les verrines de la balise lumineuse ainsi que l interface opérateur TP177 doivent s éteindre CONSIGNATION ELECTRIQUE Après avoir mis la machine hors énergie électrique, procéder à la condamnation en position d ouverture de l interrupteur-sectionneur (Q1) à l aide d un cadenas et apposer un disque de consignation : Procéder à une vérification d absence de tension sous le sectionneur et mettre en place un panneau de consignation : Zone de vérification Réaliser la mise à la terre et en court-circuit en aval de l interrupteur-sectionneur (Q1). Baliser la zone d intervention. APO03 : Changement de format Page 4

5 RAPPELS : La norme UTE C définit 5 règles de base assurant une parfaite consignation des énergies : 1/ Le circuit doit être séparé de toute source de tension et cette séparation doit être effectuée de façon pleinement apparente. 2/ Les appareils de séparation doivent être condamnés en position d ouverture, interdisant toute possibilité de remise sous tension. 3/ Une vérification d absence de tension doit être effectuée sur chaque conducteur en aval du point de séparation. 4/ Chacun des conducteurs entrant dans la zone à protéger doit être mis à la terre et en court-circuit. 5/ La zone de travail doit être délimitée matériellement. Remarques : Pour effectuer des mesurages en sécurité il faut être habilité et : - Utiliser du matériel conforme aux normes en vigueur (V.A.T. ). - Vérifier le matériel de mesurage. - Disposer des schémas électriques de l installation. - Utiliser des gants isolants, des lunettes (anti-flash) et un tapis de sol isolant. - Respecter la norme UTE C APO03 : Changement de format Page 5

6 2.2.3 MISE HORS ENERGIE PNEUMATIQUE La mise hors énergie pneumatique partielle du système est réalisée lors de la mise hors énergie électrique, via l électrovanne de coupure pneumatique (Y0). Une dérivation d air en amont de l électrovanne de coupure pneumatique permet de maintenir la fonction du système de préhension des produits en cas d arrêt de sécurité ou de coupure de courant. Pour mettre le système totalement hors énergie pneumatique, ce qui provoquera la chute des produits éventuellement saisis, ouvrir la vanne de sectionnement pneumatique (OV1) située sur le côté gauche de l armoire électrique, en effectuant une rotation à 90 du levier rouge. On entend l air se purger du circuit CONSIGNATION PNEUMATIQUE Après avoir mis la machine hors énergie pneumatique, procéder à la condamnation en position d ouverture de la vanne de sectionnement pneumatique (OV1) à l aide d un cadenas et apposer un disque de consignation : Vérifier l absence de pression sur le manomètre (OZ1), la pression indiquée est affichée en MPa APO03 : Changement de format Page 6

7 Atelier A : Polyprod APO03 : Changement de format APO03 : Changement de format Page 7

8 Nom + Prénom : Date : Nom + Prénom : Classe/groupe : Nom + Prénom : 3 ACTIVITES : CHANGEMENT DE FORMAT SUR REGROUPEUR 3.1 Veuillez compléter le formulaire d intervention APO03 : Changement de format Page 8

9 COMPTE RENDU D INTERVENTION Machine n : Marque : Type : N série : Désignation de l intervention : Temps d intervention Prévu Passé Immobilisation Main d œuvre d intervention Pièces détachées Intervenants Temps passé Taux main d œuvre Coût main d œuvre Désignation Prix Coût mains d œuvre H.T. T.V.A Coût pièces détachées H.T. T.V.A TOTAL T.T.C. Cause de l intervention : Remèdes : APO03 : Changement de format Page 9

Atelier A : Regroupeur

Atelier A : Regroupeur Atelier A : Regroupeur ARE01 : Changement de format ARE01 : Changement de format Page 1 Buts de l exercice : La ligne ermaflex est prévue pour travailler avec plusieurs types de contenants différents.

Plus en détail

Atelier A : Palettiseur

Atelier A : Palettiseur Atelier A : Palettiseur APA01 : Changement de format APA01 : Changement de format APA01 : Changement de format Page 1 Buts de l exercice : Dans les productions continues ou les très grandes séries, les

Plus en détail

Atelier B : Broyeur. BBR01 : Alignement laser. BBR01 : Alignement au laser Page 1

Atelier B : Broyeur. BBR01 : Alignement laser. BBR01 : Alignement au laser Page 1 Atelier B : Broyeur BBR01 : Alignement laser BBR01 : Alignement au laser Page 1 Buts de l exercice : Le but de l exercice est de pouvoir familiariser le stagiaire à l utilisation d un appareil d alignement

Plus en détail

Atelier B : Maintivannes

Atelier B : Maintivannes Atelier B : Maintivannes BMA03 : Procédure de réglage de la vanne de régulation CAMFLEX BMA03 : Procédure de réglage de la vanne CAMFLEX Page 1 Buts de l exercice : - Réaliser la manutention d un élément

Plus en détail

Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1

Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1 Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1 Condition de réalisation de la tâche B1V Ouvrage concerné : Système didactisé de ventilation du métropolitain de PARIS. Lieu : Laboratoire

Plus en détail

CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE

CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE COMPETENCES VISEES: - Identifier les matériels qui concourent à la protection des personnes Habilitation électrique_gelv2k5.doc 2. Les ouvrages électriques.

Plus en détail

1. Domaine d'utilisation

1. Domaine d'utilisation Habilitation 2 Les niveaux d habilitation S 5.1 L habilitation c'est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d'une personne à accomplir en sécurité les tâches fixées. L'habilitation n'est

Plus en détail

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1 LES TRAVAUX ELECTRIQUES 1 / DEFINITIONS 1-1 / TRAVAUX Les travaux ont pour but: de réaliser, de modifier, d'entretenir, de réparer un ouvrage électrique. Ils font l'objet d'une étude préalable générale,

Plus en détail

CFA Lycée Gustave EIFFEL LA CAGE D'ESCALIER. Niveau de Maîtrise

CFA Lycée Gustave EIFFEL LA CAGE D'ESCALIER. Niveau de Maîtrise S3.1 LA CAGE D'ESCALIER Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 page 1 / 20 FICHE CONTRAT Capacités Prénom : THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Fonctions Organisation Réalisation

Plus en détail

RENSEIGNER LE COMPTE-RENDU DE MANIERE FIABLE

RENSEIGNER LE COMPTE-RENDU DE MANIERE FIABLE RENSEIGNER LE COMPTE-RENDU DE MANIERE FIABLE Maintenance industrielle Niveau V CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 19 80 21-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

CAHIER TECHNIQUE. La sécurité électrique des interventions. La mise en sécurité. N 10 - Mars 2001

CAHIER TECHNIQUE. La sécurité électrique des interventions. La mise en sécurité. N 10 - Mars 2001 N 10 - Mars 2001 AFFAIRES I La sécurité électrique des interventions Des matériels aux caractéristiques garanties, disposant d un niveau de performances éprouvé. Formation et responsabilité des hommes.

Plus en détail

Schémas électrique et pneumatique

Schémas électrique et pneumatique Annexe 08 - Schémas électrique et pneumatique Page 1/8 Schémas électrique et pneumatique 1) RAPPEL : ÉNERGIE DE COMMANDE ET DE PUISSANCE... 1 2) TECHNOLOGIE «TOUT PNEUMATIQUE» : C EST A DIRE COMMANDE PNEUMATIQUE

Plus en détail

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités Le courant électrique est utilisé partout dans la vie de l homme et des entreprises d où son importance. Malgré tout il reste très dangereux, en France on compte chaque année : Près de 1500 accidents dus

Plus en détail

Habilitation Electrique BR

Habilitation Electrique BR Habilitation Electrique BR Nom et prénom : Les dangers de l électricité 1 - Y-a-t-il une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension? 3 - En alternatif, le

Plus en détail

Automatismes. Le pneumatique

Automatismes. Le pneumatique Automatismes industriels. Le pneumatique Les actionneurs Les vérins linéaires Ils produisent un mouvement de translation. L encombrement est double du déplacement. Les éléments de choix sont la longueur

Plus en détail

Activités de Découverte de

Activités de Découverte de Activités de Découverte de la Maintenance des Equipements Industriels Vous allez découvrir quelques aspects et compétences du métier de la maintenance industrielle Métier de la Maintenance Industrielle

Plus en détail

Circulation des visiteurs ou entrepreneurs dans les salles électriques

Circulation des visiteurs ou entrepreneurs dans les salles électriques Service des immeubles Division entretien préventif et réparation Section Générale PROCÉDURE # G-23 Circulation des visiteurs ou entrepreneurs dans les salles électriques Salles électriques avec un écriteau

Plus en détail

Manuel d utilisation

Manuel d utilisation Manuel d utilisation LF 1600 H Laminateur à 1 rouleau chauffant à 150 C pour plastification à froid et pelliculage à chaud Dérouleur et enrouleur motorisés intégrés Manuel d utilisation LF 1600 H 10/2008

Plus en détail

Notice d utilisation - Robot de vitrage R.420 1

Notice d utilisation - Robot de vitrage R.420 1 Notice d utilisation - Robot de vitrage R.420 1 CH FR LU BE Notice d utilisation Robot de vitrage R.420 Nr. de fabrication KeM.Tech Chemin Louis Hubert 2 CH - 1213 Petit Lancy www.kemtech-ksf.com Cette

Plus en détail

Presse à Carton GP. Manuel d utilisation. www.systemesgp.com 1-888-651-6996

Presse à Carton GP. Manuel d utilisation. www.systemesgp.com 1-888-651-6996 Presse à Carton GP Manuel d utilisation www.systemesgp.com 1-888-651-6996 Table de matières Presse à carton GP... 2 Presse à carton GP... 3 Mise en garde... 3 Connaissance de la presse à carton... 4 Principales

Plus en détail

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine Chargé d opérations de mesurages BE mesure Formation à l habilitation électrique Module de formation spécifique du Chargé d opérations de mesurages Basse Tension BE mesure 2 Accès au module de formation

Plus en détail

Système Habilis. Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document professeur

Système Habilis. Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document professeur Système Habilis Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document professeur Système Habilis Institut Schneider Formation / MD1AD51H Système Habilis Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document

Plus en détail

G RILLE. en santé et en sécurité du travail D AUTODIAGNOSTIC. Ferrailleur hydraulique. (presse de type iron worker) Risques mécaniques (suite)

G RILLE. en santé et en sécurité du travail D AUTODIAGNOSTIC. Ferrailleur hydraulique. (presse de type iron worker) Risques mécaniques (suite) Identification de l équipement : Facteur de risque : cycle répété ou démarrage intempestif Facteur de risque : exposition aux lubrifiants 왘 Installer un dispostif anti-répétition. Ce dispositif assure

Plus en détail

Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane. Travaux Pratiques. Amélioration du monte charge du tunnel Prado Carénages Part 1. Repère : TP2.

Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane. Travaux Pratiques. Amélioration du monte charge du tunnel Prado Carénages Part 1. Repère : TP2. Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane Travaux Pratiques Nom : ELEC TEAM Repère : TP2.1 Amélioration du monte charge du tunnel Prado Carénages Part 1 Le Tunnel Prado Carénage, d une longueur de 2,5

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Nom : 1 / 12 HABILITATION ELECTRIQUE Connaissances générales Remarque: le groupe INTERPROFESSIONNEL comprend différentes activités dont: personnels temporaires, restauration, récupération, sport, enseignants,

Plus en détail

NF ISO 1219-1. SYMBOLES PNEUMATIQUES Pôle M.E.I. Aulnoye Aymeries

NF ISO 1219-1. SYMBOLES PNEUMATIQUES Pôle M.E.I. Aulnoye Aymeries NF ISO 1219-1 SYMBOLES PNEUMATIQUES Pôle M.E.I. Aulnoye Aymeries SYMBOLES PNEUMATIQUES Page 3 Les soupapes de pression 1. Limiteurs de pression, soupapes de séquence 2. Réducteurs de pression Transformateurs

Plus en détail

REPERER ET IDENTIFIER LES COMPOSANTS PNEUMATIQUES

REPERER ET IDENTIFIER LES COMPOSANTS PNEUMATIQUES MI-IV-202B REPERER ET IDENTIFIER LES COMPOSANTS PNEUMATIQUES MAINTENANCE INDUSTRIELLE Niveau IV 2006 CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 80 51 53-04

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement.

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. 1.1. Vérifications à effectuer avant toute mise en service La mise en service est une opération obligatoire imposée

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CONSIGNATION

LES ETAPES DE LA CONSIGNATION LES ETAPES DE LA CONSIGNATION 1) Consignation Consigner un ouvrage, c'est effectuer un ensemble d'opérations destinées à mettre et à maintenir hors tension, tout ou partie d'un ouvrage afin d'assurer la

Plus en détail

EXEMPLE DE PLAN DE MAINTENANCE

EXEMPLE DE PLAN DE MAINTENANCE I DEFINITION : Selon la norme NF X 60-010, c est «un document énonçant les modes opératoires, les ressources et la séquence des activités liées à la maintenance d un bien». Ce document est établi dans

Plus en détail

PARTIE B RECOMMANDATIONS PÉDAGOGIQUES DES FILIÈRES DE FORMATION ET DES SECTIONS PLUS PARTICULIÈREMENT CONCERNÉES PAR LES RISQUES ÉLECTRIQUES

PARTIE B RECOMMANDATIONS PÉDAGOGIQUES DES FILIÈRES DE FORMATION ET DES SECTIONS PLUS PARTICULIÈREMENT CONCERNÉES PAR LES RISQUES ÉLECTRIQUES Formation à la prévention des risques électriques PARTIE B RECOMMANDATIONS PÉDAGOGIQUES DES FILIÈRES DE FORMATION ET DES SECTIONS PLUS PARTICULIÈREMENT CONCERNÉES PAR LES RISQUES ÉLECTRIQUES Partie B :

Plus en détail

QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES»

QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES» QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES» Episode 1 : Michel et Patrick bricolent ( 0 3 24 ) 1. Dans le 1 er épisode, décrivez ce qui arrive au père de Michel. Le père de Michel se fait arroser. 2. Les

Plus en détail

COMPTAGE / TARIFICATION

COMPTAGE / TARIFICATION S1.4 COMPTAGE / TARIFICATION 1) 2) 3) 4) Généralités Le tarif bleu Les autres tarifs Les compteurs Savoir S1.4 S3.1 S3.2 S6.1 Niveau de Maîtrise 1 4 3 2 3 page 1 / 27 FICHE CONTRAT Capacités Nom : TD COMPTAGE-TARIFICATION

Plus en détail

CARNET DE FORMATION A L HABILITATION ELECTRIQUE

CARNET DE FORMATION A L HABILITATION ELECTRIQUE CARNET DE FORMATION A L HABILITATION ELECTRIQUE GARRIGUES.P 1/4 Habilitations TABLE DES MATIERES 1 - INTRODUCTION :... 1 2 - FORMATION ET HABILITATION :... 1 2.1 - Formation à la prévention des risques

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL TECHNICIEN CHARIOTS ÉLÉVATEURS Date d'édition: novembre 2011 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 Technicien chariots

Plus en détail

ADOPTION : Comité de direction. Le cégep de Saint-Laurent offre à l ensemble de sa communauté un milieu de travail et un milieu éducatif sécuritaire.

ADOPTION : Comité de direction. Le cégep de Saint-Laurent offre à l ensemble de sa communauté un milieu de travail et un milieu éducatif sécuritaire. PROCÉDURE PROCÉDURE DE CADENASSAGE DATE : 16 juin 2015 SECTION : Procédure NUMÉRO : PR307 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des ressources humaines ADOPTION : Comité de direction MODIFICATIONS : DESTINATAIRES

Plus en détail

Evaluation des risques professionnels dans un laboratoire de toxicologie par le guide Déparis

Evaluation des risques professionnels dans un laboratoire de toxicologie par le guide Déparis Evaluation des risques professionnels dans un laboratoire de toxicologie par le guide Déparis Coordinateur: Dr Mohamed Adnène HENCHI, M.C.A., Université de Monastir, Tunisie Participants: Interne en médecine

Plus en détail

Fascicule de Travaux Pratiques

Fascicule de Travaux Pratiques Ministère de l'enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université de Sousse Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie de Sousse Fascicule de Travaux

Plus en détail

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE NOM : T BEP ELEC NOTE : /0 OBJECTIFS DU TP - Réaliser l'étude d'un équipement d'un moteur asynchrone triphasé destiné à un tour électrique - Décoder le fonctionnement du système - Réaliser le câblage électrique

Plus en détail

QUAND J'AURAI EFFECTUE LE TRAVAIL PROPOSE DANS CE DOSSIER J'AURAI :

QUAND J'AURAI EFFECTUE LE TRAVAIL PROPOSE DANS CE DOSSIER J'AURAI : DOSSIER DE TRAVAIL EN AUTONOMIE. N de code : 1J1/1 1 Proposé l'élève : Classe : le : Problème posé : A la demande du CHSCT, installer un capteur de sécurité QUAND J'AURAI EFFECTUE LE TRAVAIL PROPOSE DANS

Plus en détail

Partie N 1 «Présentation de l équipement»

Partie N 1 «Présentation de l équipement» LYCEE PROFESSIONNEL DESCARTES Bl Nelson Mandela 76400 FECAMP BEP Métiers de l électrotechnique Année 2006-2007 Nom :. Prénom : Classe :.. THEME : Réalisation et remplacement du coffret électrique d un

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 23

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 23 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 23 HYGIENE ET SÉCURITÉ DÉCEMBRE 2002 Robin EMERIT Technicien en équipements électrique et énergie Tel : 02 38 79 46 74 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène

Plus en détail

COURS N 16 : Habilitation électrique DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. FIN DU COURS {? heures} Page 1 sur 31

COURS N 16 : Habilitation électrique DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. FIN DU COURS {? heures} Page 1 sur 31 COURS N 16 : Habilitation électrique DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE FIN DU COURS {? heures} Page 1 sur 31 Tableau de comité de lecture Date de lecture Lecteurs Observation

Plus en détail

Consommation. Poids brut (transport)

Consommation. Poids brut (transport) Manuel d utilisation Laminateurs à froid EM 1200 Spécifications Largeur maximum de plastification Epaisseur maximum de plastification Vitesse maximum Vitesse minimum (en ajustant la pression des rouleaux

Plus en détail

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage 1 Câblage électrique 1- Le risque électrique Risque électrique

Plus en détail

1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance.

1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance. PSI Révision sur les circuits pneumatiques et hydrauliques 1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance. Dans la chaîne d information où l énergie utilisée doit être faible (flux d information)

Plus en détail

Habilitation électrique

Habilitation électrique Habilitation électrique tous ce que vous devriez savoir sans oser le demander sur le chargé d intervention, le chargé de travaux et Chargé de consignation Voici une sélection de questions réponses parmi

Plus en détail

Fiche technique Fraiseuse à froid W 250 i

Fiche technique Fraiseuse à froid W 250 i Fiche technique Fraiseuse à froid W 250 i Fiche technique Fraiseuse à froid W 250 i Tambour de fraisage Largeur de fraisage 2 200 mm Profondeur de fraisage * 1 0 mm Écartement de pics 15 mm Nombre de pics

Plus en détail

Nom:. Prénom:. Date: TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4

Nom:. Prénom:. Date: TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4 Nom:. Prénom:. Date:. TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4 Connaissances générales Y a t-il une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension?

Plus en détail

DOSSIER DE MISE EN SERVICE

DOSSIER DE MISE EN SERVICE SESSION 2013 DOSSIER DE MISE EN SERVICE N du candidat :.. Pôle administratif et logistique Famille Mary SOMMAIRE I) Les entreprises partenaires DMS2 II) Organisation de l épreuve DMS3 III) Conformité de

Plus en détail

Formation de Mise à Niveau de Formateur à l Habilitation

Formation de Mise à Niveau de Formateur à l Habilitation Formation de Mise à Niveau de Formateur à l Habilitation Sommaire FMNFH Le risque électrique La réglementation Opérations dans l environnement L habilitation et la formation Les symboles d habilitation

Plus en détail

L automate programmable industriel A.P.I

L automate programmable industriel A.P.I L automate programmable industriel A.P.I Introduction : Dans les chapitres précédents, nous avons vu des schémas de commande parfois très compliqués: c est de la logique câblée. Avantages: Coût économique

Plus en détail

Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage

Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage TSET Projet 00-00 Temps alloué h Lycée Louis Armand Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage Objectifs : Afin de vous préparer à l Epreuve Professionnelle de Synthèse, nous vous proposons

Plus en détail

Exploiter, gérer et assurer la maintenance d un système intégré de conditionnement. Productis

Exploiter, gérer et assurer la maintenance d un système intégré de conditionnement. Productis Exploiter, gérer et assurer la maintenance d un système intégré de conditionnement Productis 1. Présentation de l Equipement L équipement pédagogique Productis permet d exploiter, gérer, maintenir, régler

Plus en détail

CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE

CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE A : partie écrite EP1 A : Dossier de travail 1 ère partie : Etude de l installation 2 ème partie : Electrique 3 ème partie : Etude de l électrovanne

Plus en détail

Manuel d utilisation pour la Presse à Transfert Grand Format Pneumatique Double Poste

Manuel d utilisation pour la Presse à Transfert Grand Format Pneumatique Double Poste Manuel d utilisation pour la Presse à Transfert Grand Format Pneumatique Double Poste GF-8060P2A N de série de l appareil : ZI des Chanoux - 25, rue Louis Ampère 93330 Neuilly-sur-Marne FRANCE Tél. : +33

Plus en détail

3- Schéma général de principe Page 4

3- Schéma général de principe Page 4 DOSSIER TECHNIQUE Cellule Regroupement et encaissage 1- Fiche signalétique Page 1 Fonction globale Page 2 Fonctions principales Page 2 2- Fiche technique Caractéristiques,matière d œuvre Page 3 3- Schéma

Plus en détail

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Dans le respect des procédures, des règles d hygiène et de sécurité, afin de satisfaire les clients ou fournisseurs internes/externes

Plus en détail

VERROUILLAGES HT B. Objectifs

VERROUILLAGES HT B. Objectifs VERROUILLGES Les systèmes d'interverrouillage de sécurité mettent en oeuvre plusieurs serrures afin d'obliger toute personne qui intervient sur une installation électrique dangereuse à respecter scrupuleusement

Plus en détail

7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex.

7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex. 7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex.com NOTICE DB-30 Ce manuel de montage contient les éléments

Plus en détail

Habilitation électrique

Habilitation électrique Enseigner la prévention des risques professionnels INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SECURITE. 30 rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14. Tél. (1)40 44 30 00. ED 1522. 1996 Habilitation électrique LA

Plus en détail

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité TEST HABILITATION Quizz 1 Textes et Normes Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité La norme NFC 15-100 Les prescriptions UTE C18 510 Le règlement interne de l'entreprise

Plus en détail

www.sga-automation.com

www.sga-automation.com 1. PRESENTATION Ce robot de type parallélogramme déformable est composé d un bras articulé monté sur un axe vertical. Cette combinaison modulaire conçue pour une grande variété d applications permet de

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE DEVOIR LIBRE

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE DEVOIR LIBRE I INTRODUCTION : 1) Citer la fonction globale des systèmes suivants : Scooter : Marteau : Grille pain : Téléphone portable : Agrafeuse : 2) De quelle famille font partie les systèmes suivants? DM Etude

Plus en détail

PROCÉDURE DE CADENASSAGE

PROCÉDURE DE CADENASSAGE PROCÉDURE DE CADENASSAGE Adoptée par le conseil d administration le 10 mars 2009 Procédurecadenassagemars2009 TABLE DES MATIÈRES 1. Principes généraux... 3 1.1 Pourquoi une procédure de cadenassage?...

Plus en détail

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

T P N 5 M e s u r e s i n d u s t r i e l l e s

T P N 5 M e s u r e s i n d u s t r i e l l e s ELECTROPORTIC SYSTEME DE LEVAGE INDUSTRIEL T P N 5 M e s u r e s i n d u s t r i e l l e s 1 Mise en situation Dans une entreprise de fonderie, un pont roulant identique à celui que nous disposons au lycée

Plus en détail

EFFETS Pas de mouvement Mouvement trop lent Mouvement irrégulier Mouvement trop rapide

EFFETS Pas de mouvement Mouvement trop lent Mouvement irrégulier Mouvement trop rapide EXERCICE 1 : CIRCUIT HYDRAULIQUE 1C 1D M 3 ~ Constat : mauvais fonctionnement de l installation hydraulique. 1. Compléter le tableau causes / effets 2. Etablir un diagramme causes / effets correspondant

Plus en détail

Doc. Pédagogique SYSTELEC Doc. Pédagogique ESSAIS DE SYSTEMES ETUDE N 1 DEMARREUR PROGRESSIF

Doc. Pédagogique SYSTELEC Doc. Pédagogique ESSAIS DE SYSTEMES ETUDE N 1 DEMARREUR PROGRESSIF ESSAIS DE SYSTEMES ETUDE N 1 Public visé : BEP ELECTROTECHNIQUE 2 ème année Terminale STI Génie Electrotechnique Bac professionnel 1 ère et 2 ème année BTS Electrotechnique 1 ère année Objectifs de l essai

Plus en détail

PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS

PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS Ce qui a changé dans la nouvelle réglementation Le guide UTE C 18 510 devient une norme NF C 18-510 qui est le document de référence

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES B.E.P. ASSISTANCE DE FREINAGE

TRAVAUX PRATIQUES B.E.P. ASSISTANCE DE FREINAGE TRAVAUX PRATIQUES B.E.P. ASSIST DE FREINAGE B.E.P.E.P.. MÉCANIQUE AUT UTOMOBILE TRAVAUX PRATIQUES 1 NOM :... Prénom :... Établissement :...... Professeur de Travaux Pratiques : Mr ESPÉRAT TRAVAIL AIL À

Plus en détail

Capacimètre (microfarad)

Capacimètre (microfarad) Capacimètre (microfarad) Modèle NCM-20 MANUEL DE L UTILISATEUR, DE L OPÉRATEUR ET D ENTRETIEN Numéro de pièce 150N-26249 Capacimètre NCM-20 MANUEL DE L UTILISATEUR 1. GÉNÉRALITÉS... 3 1.1 Introduction...

Plus en détail

Electricien - automaticien SIIC 1

Electricien - automaticien SIIC 1 Electricien - automaticien SIIC 1 Rôle de la situation: Apprentissage Intégration Rôle de l'évaluation: Formative Certificative Étudiant:...... Professeur:...... Constitution d'un dossier électrotechnique

Plus en détail

*********************************

********************************* NOM :... PRENOM :... Qualité :... ********************************* Présentation du contrôle des acquis pour la formation à l habilitation électrique de niveau ELECTRICIEN EXECUTANT B1V BASSE TENSION TEST

Plus en détail

Manuel technique Système d alimentation électrique T4002

Manuel technique Système d alimentation électrique T4002 Manuel technique Système d alimentation électrique T400 MOZELT GmbH & Co. KG Veuillez impérativement tenir compte des consignes de sécurité et des recommandations suivantes avant la mise en service! Copyright:

Plus en détail

Système de gestion Santé, Sécurité et Environnement Procédure de cadenassage / énergie zéro

Système de gestion Santé, Sécurité et Environnement Procédure de cadenassage / énergie zéro Préparé par : Daniel Dufresne Approuvé CÉF par : Bernard Roy Date : 28 aout 2012 Révisé par : Gilbert Hautcoeur Approuvé CSF par : Yvan Lebel Page : 1 de 8 1.0 OBJET Cette procédure a comme objectif d

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technicien d intervention réseaux électriques monteur souterrain Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des fonctions en lien avec la qualification

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS GROUPEMENT GESTION DES RISQUES SERVICE PREVISION PREVISION TECHNIQUE RELATIVE AUX AVIS TECHNIQUES SUR LES PROJETS

Plus en détail

PARTIE D LISTE DES TESTS À CARACTÈRE THÉORIQUE

PARTIE D LISTE DES TESTS À CARACTÈRE THÉORIQUE Formation à la prévention des risques électriques PARTIE D LISTE DES TESTS À CARACTÈRE THÉORIQUE Partie D : Liste des tests à caractère théorique édition : 30/06/00 TEST DE CONNAISSANCES POUR HABILITATION

Plus en détail

UNITE DE FABRICATION PAR VIBROPRESSE FIXE POUR LA PRODUCTION DES ELEMENTS EN BETON VIBRES

UNITE DE FABRICATION PAR VIBROPRESSE FIXE POUR LA PRODUCTION DES ELEMENTS EN BETON VIBRES MODELE C 110 COMPLETE CAPACITE : ENV. 450 PARPAINGS 20x20x40 cm PAR HEURE alimentateur des C110 extracteur des élévateur des planches vides planches avec planches produits panneau des commandes 1 N. 1

Plus en détail

FORMATION INITIALE ASSISTANT DE PREVENTION RISQUES ELECTRIQUES

FORMATION INITIALE ASSISTANT DE PREVENTION RISQUES ELECTRIQUES FORMATION INITIALE ASSISTANT DE PREVENTION RISQUES ELECTRIQUES Laurent NABOULET Chef de service Logistique PAC Victoire Responsable PCSI PAC Victoire LA REGLEMENTATION Abrogation du décret du 14 novembre

Plus en détail

Illustration Publication

Illustration Publication Illustration Publication Publication C C 18 18 510 510 Illustration HABILITATION CFA GUSTAVE EIFFEL BORDEAUX Domaines de de tension tension Domaines 2 L habilitation L habilitation C'est la reconnaissance,

Plus en détail

Groupe froid négatif Système de conservation de produits à température négative (A assembler ou Clé-en-main)

Groupe froid négatif Système de conservation de produits à température négative (A assembler ou Clé-en-main) Groupe froid négatif Système de conservation de produits à température négative (A assembler ou Clé-en-main) Le Groupe froid négatif en un clin d œil Sections Energétique. Points Forts & Activités Clés

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530 HABILITATION ELECTRIQUE Norme UTE C 18-510 et C 18-530 REGLEMENTATION En application au décret N 88-1056 du 14 Novembre 1988 concernant la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent

Plus en détail

Grand Format. Manuel d utilisation. Laminateur à froid SL2-1650 PLASTIFICATION A FROID

Grand Format. Manuel d utilisation. Laminateur à froid SL2-1650 PLASTIFICATION A FROID Grand Format Laminateur à froid Manuel d utilisation SL2-1650 PLASTIFICATION A FROID GRAPHIC SYSTEMS France Manuel d utilisation SL2-1650 01/2013 1/15 Introduction Merci d avoir fait l acquisition d un

Plus en détail

Conditions particulières. de la. Société Electrique de la Vallée de Joux SA (ci-après SEVJ) relatives au raccordement en moyenne tension

Conditions particulières. de la. Société Electrique de la Vallée de Joux SA (ci-après SEVJ) relatives au raccordement en moyenne tension Conditions particulières de la Société Electrique de la Vallée de Joux SA (ci-après SEVJ) relatives au raccordement en moyenne tension L Orient, le 1 janvier 2009 Version 1.0 du 01.01.09 Société Electrique

Plus en détail

IUFM NORD - PAS-DE-CALAIS

IUFM NORD - PAS-DE-CALAIS IUFM NORD - PAS-DE-CALAIS Titre : PREVENTIONS DES RISQUES ELECTRIQUES PREPARATION A L'HABILITATION D'APRES LA PUBLICATION UTE C 18-510 Partie 3 : INTERVENTIONS TRAVAUX HORS TENSION, MESURAGES... 1 SOMMAIRE

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010. Spécialité : «Mécanique, électromécanique»

CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010. Spécialité : «Mécanique, électromécanique» Centres de Gestion de la Mercredi 13 janvier 2010 Fonction Publique Territoriale de la région Bretagne Centre organisateur : CDG 56 CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010 Spécialité

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus dans une

Plus en détail

Chapitre 22 ECLAIRAGE DE SECURITE ET ALARME INCENDIE

Chapitre 22 ECLAIRAGE DE SECURITE ET ALARME INCENDIE Chapitre 22 ECLAIRAGE DE SECURITE ET ALARME INCENDIE 1 Choix du type d établissement...2 2 Détermination de la catégorie en fonction de l effectif...2 2.1 Les différentes catégories...2 3 Choix du SSI(

Plus en détail

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES VII PREACTIONNEURS PNEUMATIQUES ET ELECTRO-PNEUMATIQUES : 7 Généralités : Un préactionneur électro-pneumatique ou pneumatique, appelé encore distributeur, commande l établissement et l interruption de

Plus en détail

Etude et mise en œuvre du montage et du câblage électriques. Armoire TGBT-CAP

Etude et mise en œuvre du montage et du câblage électriques. Armoire TGBT-CAP Etude et mise en œuvre du montage et du câblage électriques. Armoire TGBT-CAP 1. Présentation de l Equipement L équipement pédagogique TGBT CAP est une armoire de distribution conçue pour étudier un câblage

Plus en détail

1 - HABILITATION ELECTRIQUE ET REGLEMENTATION DECRET N 88-1056 DU 14 NOVEMBRE 1988

1 - HABILITATION ELECTRIQUE ET REGLEMENTATION DECRET N 88-1056 DU 14 NOVEMBRE 1988 1 - HABILITATION ELECTRIQUE ET REGLEMENTATION DECRET N 88-1056 DU 14 NOVEMBRE 1988 Article 46 II. L'employeur doit s'assurer que ces travailleurs possèdent une formation suffisante leur permettant de connaître

Plus en détail

MACHINE D ASSEMBLAGE ET DE SERTISSAGE DE VÉHICULES MINIATURES

MACHINE D ASSEMBLAGE ET DE SERTISSAGE DE VÉHICULES MINIATURES MACHINE D ASSEMBLAGE ET DE SERTISSAGE DE VÉHICULES MINIATURES VERSION DÉFINITIVE SESSION 2004 ACADÉMIE DE NANCY-METZ Système : MAJORICC Sommaire Présentation du système... pages 1 à 2 Définition du produit

Plus en détail

Sécurité électrique - Habilitation

Sécurité électrique - Habilitation Sécurité électrique - Habilitation Le courant électrique est dangereux à partir de 10 ma. Ceci vient du fait que la fréquence utilisée (50Hz) provoque des excitations musculaires violentes pouvant entraîner

Plus en détail

PROGRAMME. Recyclage BR chargé d intervention BT d entretien et de dépannage

PROGRAMME. Recyclage BR chargé d intervention BT d entretien et de dépannage PROGRAMME Recyclage BR chargé d intervention BT d entretien et de dépannage Action d acquisition, d entretien ou de perfectionnement des connaissances PREV 0016/3095 Objectifs Maintenir les compétences

Plus en détail

VMC. ventilateurs petits débits : Energy 100/150/250 FTE 103 131 B. Energy 150. Energy 250. Energy 100

VMC. ventilateurs petits débits : Energy 100/150/250 FTE 103 131 B. Energy 150. Energy 250. Energy 100 VMC ventilateurs petits débits : Energy 100/150/250 Energy 150 Energy 250 Energy 100 FTE 103 131 B Janvier 2008 Energy 100/125/150 Gamme habitat/tertiaire Energy 150 descriptif technique Déclaration du

Plus en détail