Profession, conditions de l'organisation du travail et détresse psychologique: Le travail est-il vraiment à mettre en cause?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Profession, conditions de l'organisation du travail et détresse psychologique: Le travail est-il vraiment à mettre en cause?"

Transcription

1 Profession, conditions de l'organisation du travail et détresse psychologique: Le travail est-il vraiment à mettre en cause? Alain Marchand École de relations industrielles et GRASP Université de Montréal

2 Santé mentale chez les personnes en emploi La profession et les conditions de l organisation du travail sont-elles vraiment des déterminants de la détresse psychologique?

3 LES CONNAISSANCES Professions à risque Cols blancs Cols bleus Semi-professionnels Superviseurs Ouvriers non-qualifiés Contribution spécifique: 2%-4% de la variation totale

4 Conception des tâches: Travail répétitif, faible niveau d utilisation des compétences et d autorité décisionnelle Demandes: physiques, psychologiques, émotionnelles, contractuelles (heures travaillées, horaire de travail) Relations sociales: faible soutien social (collègues et supérieurs), harcèlement (physique, psychologique,sexuel) Gratifications: Organisation du travail insécurité d emploi, promotion, salaire, motivations, reconnaissance, prestige

5 Modèles explicatifs Demandes-contrôle (Karasek, 1979) Demandes-contrôle-soutien (Karasek et Theorell, 1990) Déséquilibre efforts-récompenses (Siegrist, 1996)

6 Hors-travail Famille: statut marital, statut parental, statut économique, tensions martiales et parentales, conciliation travailfamille Réseau social: soutien, taille du réseau, intégration

7 Individu Démographie: Genre (femme), âge, éducation État de santé: Santé physique, détresse antérieure Traits de personnalité: Type A, résistante, affects négatifs, estime de soi, sentiment de contrôle, de cohésion, d efficacité Stratégies d ajustement: Éviter d en parler, porter le blâme sur soi, rechercher la confrontation Habitudes de vie: Alcool, tabac, activités physiques Événements de vie: Récents (divorce, mortalité, etc.) et passés (abus d alcool/drogues des parents, divorce des parents, etc.)

8 LIMITES La contribution spécifique du travail à la santé mentale demeure un objet controversé Pas d approche intégrative travail-hors-travail-individu Peu d échantillons représentatifs de la main-d œuvre Peu d études longitudinales Ne couvrent pas simultanément la profession et les dimensions de l organisation du travail (conception de la tâche, demandes, relations sociales, gratifications) Les modèles explicatifs sont rarement confirmés empiriquement

9 MODÈLE MULTI-NIVEAUX DES DÉTERMINANTS DE LA SANTÉ MENTALE Société nationale (macro) économie, politique, culture Personnalité de l agent (micro) démographie, psychologie, habitudes de vie Structures du quotidien (meso) milieu de travail, famille, communauté, réseau social Contraintes-Ressources Stress Santé mentale (détresse psychologique)

10 QUATRE GRANDES HYPOTHÈSES SUR LE RÔLE DU TRAVAIL La structure professionnelle et les contraintes-ressources du milieu de travail contribuent de manière indépendante au problème de la détresse psychologique. Les relations entre certaines contraintes-ressources du travail et la détresse psychologique changent de forme ou d intensité à partir d un point de rupture (effet non linéaire). L effet des contraintes-ressources du travail sur la détresse psychologique varie selon la position de l agent dans la structure professionnelle. La personnalité de l agent, la famille et le réseau social horstravail modulent (interaction) les effets des contraintesressources sur la détresse psychologique

11 MÉTHODOLOGIE

12 Données Enquête sociale et de santé du Québec (ESSQ) de Santé Québec et l Institut de la statistique du Québec: Transversale Trois phases: 1987, et 1998 Sélection 15 ans et plus en emploi N ~ avec 419 professions Enquête nationale sur la santé de la population (ENSP) de Statistique Canada: Longitudinale Quatre cycles de deux ans: à Sélection ans et plus en emploi au cycle 1 N ~ avec 471 professions

13 Analyses Données transversales (ESSQ): Évolution de prévalence valence: Régression logistique avec correction pour effets de plan Niveau de détresse d 1998: Régression multi-niveaux avec correction pour effets de plan Données longitudinales (ENSP): Niveau de détressed tresse: Régression multi-niveaux à mesures répétées avec correction pour effets de plan Épisodes de détresse d (simple et multiples): Régression de survie multi-niveaux à temps discret avec correction pour effets de plan

14 Synthèse des résultats

15 Prévalence de la détresse psychologique ESSQ 1987, 1992, % Accroissement des chances de vivre de la détresse = + 76% = + 19%

16 Nombre d épisodes de détresse ENSP à % Au moins un épisode = 42.9% Plus d un épisode = 18.7%

17 Probabilité de vivre un épisode de détresse ENSP à

18 LA STRUCTURE PROFESSIONNELLE Accroissement de la détresse dans le temps : Cols blancs non-qualifiés Cols bleus semi-qualifiés Cols bleus non-qualifiés (hommes) Groupes à risque: Superviseurs Cols blancs et bleus semi-qualifiés

19 LA STRUCTURE PROFESSIONNELLE Variations entre les professions ESSQ = 0,8% (niveau de détresse) ENSP-1 = 1,6% (niveau de détresse) ENSP-2 = 1,3% (épisodes répétés) = 3,0% (épisode simple) Ajusté pour l organisation du travail, la situation familiale, le réseau social et les caractéristiques personnelles (agent)

20 L ORGANISATION DU TRAVAIL Québec Niveau de détresse Canada Niveau de détresse Canada Un épisode Canada Épisodes répétés Conception de la tâche Compétences ns J ns ns Autorité décisionnelle ns Demandes du travail Physiques + ns ns ns Psychologiques J + ns ns Heures travaillées ns ns ns ns Horaire irrégulier + ns ns ns Relations sociales Harcèlement + * * * Syndicalisation ns * * * Soutien social * - ns - Gratifications Insécurité d emploi ns Salaire au rendement ns * * * Prestige professionnel ns * * * Revenu professionnel * ns ns ns + = Plus de détresse - = Moins de détresse J=relation non-linéaire ns = Non significatif * = Non disponible Ajusté pour la profession, la situation familiale, le réseau social et les caractéristiques personnelles (agent)

21 Mais : Les effets de contraintes-ressources du milieu de travail ne varient pas entre les professions

22 HORS-TRAVAIL ET INDIVIDU Québec Niveau de détresse Canada Niveau de détresse Canada Un épisode Canada Épisodes répétés Famille Statut marital (en couple) - ns ns ns Enfants dans le ménage ns ns ns - (<=5 ans) Revenu du ménage ns - ns ns Tensions avec conjoint + + ns ns Tensions avec enfants Réseau social Soutien social hors-travail Personnalité de l agent Sexe (femme) Âge Santé physique Estime de soi * ns ns ns Contrôle * Cohésion * Alcool + + ns ns Cigarettes ns + ns + Activité physique ns ns - ns Évènements stressants de l enfance + = Plus de détresse - = Moins de détresse ns = Non significatif * = Non disponible + + ns + Ajusté pour la profession et les conditions de l organisation du travail

23 Mais : La vie hors-travail et la personnalité des agents ne modèrent pas les effets des contraintes-ressources du milieu de travail

24 CONCLUSION La structure professionnelle et certaines conditions de l organisation du travail contribuent directement à l expérience de la détresse psychologique, toute chose égale par ailleurs Une organisation pathogène du travail s avère néfaste pour la santé mentale et ce, peu importe la personnalité de l individu et les autres situations stressantes ou contraignantes auxquelles il est exposé à l extérieur du milieu de travail.

25 Mais: La situation familiale, le soutien social hors-travail et les caractéristiques individuelles sont également des facteurs importants qui s additionnent à la contribution du travail Hors-travail et individu effets de médiations/suppressions: Médiation-personnalité: horaire de travail, heures travaillées, revenu professionnel Médiation famille-réseau: Utilisation des compétences Suppression-personnalité: Utilisation des compétences, autorité décisionnelle

26 Au total Le modèle multi-niveaux des déterminants de la santé mentale obtient un soutien empirique substantiel Nécessité d un élargissement des perspectives en santé mentale au travail Nécessaire renforcement de législation et de la prévention en milieu de travail: Révision de l annexe 1 et dispositions de la LATMP Programme de surveillance en entreprise Implication du législateur, des organisations patronalessyndicales et des travailleurs

27 LIMITES DES DONNÉES Données secondaires Variables importantes non-mesurées Faible consistance certaines échelles ENSP ENSP : indicateurs travail absents à certains cycles Mesurer la détresse sur de plus petits intervalles de temps

28 Travail pathogène Prévention-Régulation

29 Pour en savoir plus Marchand, Alain, Demers, Andrée; Durand, Pierre. (2005). Does work really cause distress? The contribution of occupational structure and work organization to the experience of psychological distress. Social Science and Medicine, 60, 1 : Marchand, Alain; Demers, Andrée; Durand, Pierre. (2005). Do occupation and work conditions really matter? A longitudinal analysis of psychological distress experiences among Canadian workers. Sociology of Health and Illness, 27, 5: Marchand, Alain; Durand, Pierre; Demers, Andrée. (2005). Work and Mental Health: The experience of the Quebec workforce between 1987 and Work, 25, 2:

Toute utilisation du contenu de cette présentation est autorisée, à condition d en aviser l auteur et de citer la source.

Toute utilisation du contenu de cette présentation est autorisée, à condition d en aviser l auteur et de citer la source. Toute utilisation du contenu de cette présentation est autorisée, à condition d en aviser l auteur et de citer la source. Ma famille, mon milieu, mes amis et ce que je suis, cela compte aussi! Alain Marchand

Plus en détail

Les défis grandissants pour la recherche et l intervention en santé et sécurité au travail Gatineau, 19 et 20 juin 2012

Les défis grandissants pour la recherche et l intervention en santé et sécurité au travail Gatineau, 19 et 20 juin 2012 Présentation dans le cadre du colloque sur Les défis grandissants pour la recherche et l intervention en santé et sécurité au travail Gatineau, 19 et 20 juin 2012 Université de Montréal Nathalie Cadieux

Plus en détail

LE TÉLÉTRAVAIL. Sylvie Montreuil Département des relations industrielles, Université Laval

LE TÉLÉTRAVAIL. Sylvie Montreuil Département des relations industrielles, Université Laval LE TÉLÉTRAVAIL État de la question et synthèse des résultats d une recherche portant sur les aspects relatifs à la santé et à la sécurité du travail des télétravailleuses et des télétravailleurs Sylvie

Plus en détail

Pierre Durand, Ph. D., MBA! Nancy Beauregard, Ph. D.! Alain Marchand, Ph. D.! Andrée Demers, Ph. D.!

Pierre Durand, Ph. D., MBA! Nancy Beauregard, Ph. D.! Alain Marchand, Ph. D.! Andrée Demers, Ph. D.! Les blessures professionnelles accidentelles et leurs déterminants : vers une meilleure compréheion du rôle joué par le secteur industriel, la profession et le genre! Pierre Durand, Ph. D., MBA! Nancy

Plus en détail

Améliorer la santé mentale en entreprise

Améliorer la santé mentale en entreprise Améliorer la santé mentale en entreprise Considérer les facteurs individuels et organisationnels dans une approche globale et intégrée de prévention Dans ce document Que nous apprend la plus importante

Plus en détail

Toute utilisation du contenu de cette présentation est autorisée, à condition d en aviser l auteur et de citer la source.

Toute utilisation du contenu de cette présentation est autorisée, à condition d en aviser l auteur et de citer la source. Toute utilisation du contenu de cette présentation est autorisée, à condition d en aviser l auteur et de citer la source. Mon travail ma santé! Pierre Durand Professeur titulaire École des relations industrielles

Plus en détail

Père, mère et enfant Le défi de faire rouler un triangle!

Père, mère et enfant Le défi de faire rouler un triangle! Père, mère et enfant Le défi de faire rouler un triangle! Diane Dubeau La coparentalité, au cœur de ce défi Université du Québec en Outaouais Département de psychoéducation et psychologie 8 ème SuPÈRE

Plus en détail

Le service Médiation Familiale

Le service Médiation Familiale Le service Médiation Familiale «Permettre aux parents de s écouter pour que les besoins de l enfant soient entendus» «Permettre à toute personne en conflit familial de se rencontrer, de s exprimer, de

Plus en détail

Management, stress et risques psychosociaux

Management, stress et risques psychosociaux S. CHAMPION - 1 Management et RP Management, stress et risques psychosociaux Objectifs Cette action de formation propose de : Comprendre et d identifier les risques psychosociaux Acquérir une culture commune

Plus en détail

Une recherche qualitative Pourquoi?

Une recherche qualitative Pourquoi? Plan Une recherche qualitative pourquoi? Résultats Les interviewées et leur entreprise quelques caractéristiques Que disent les interviewées concernant l argent? leurs motivations? leurs succès? la conciliation

Plus en détail

Les déterminants Les déter multiniveaux de la santé mentale au travail santé me

Les déterminants Les déter multiniveaux de la santé mentale au travail santé me Les déterminants multiniveaux de la santé mentale au travail Alain Marchand Professeur agrégé École des relations industrielles Équipe de recherche sur le travail et la santé mentale (ERTSM) Institut de

Plus en détail

Les facteurs de risques psychosociaux au travail

Les facteurs de risques psychosociaux au travail Les facteurs de risques psychosociaux au travail Une approche quantitative par l enquête SUMER: Analyse par genre Présentation par J.BUE DARES au Groupe Réseau Genre Mixité Egalité du Réseau ANACT Décembre

Plus en détail

Sarah DÉRAPS. Université du Québec à Montréal

Sarah DÉRAPS. Université du Québec à Montréal Analyse communicationnelle de l épuisement professionnel (burnout) chez les travailleurs et travailleuses du domaine des communications-marketing au Québec Sarah DÉRAPS Université du Québec à Montréal

Plus en détail

Le stress au travail chez les prestateurs de soins de santé par Kathryn Wilkins

Le stress au travail chez les prestateurs de soins de santé par Kathryn Wilkins Le stress au travail chez les prestateurs de soins de santé 35 Le stress au travail chez les prestateurs de soins de santé par Kathryn Wilkins Mots-clés : santé au travail, charge de travail, professions

Plus en détail

L évaluation des facteurs de risques psychosociaux en entreprise

L évaluation des facteurs de risques psychosociaux en entreprise L évaluation des facteurs de risques psychosociaux en entreprise Colloque IRSST Montréal, 18 octobre 2007 Michel Vézina, Conseiller médical en santé au travail, Institut national de santé publique du Québec

Plus en détail

L amélioration des milieux de travail en matière de santé et sécurité : les risques psychosociaux liés au travail

L amélioration des milieux de travail en matière de santé et sécurité : les risques psychosociaux liés au travail A g e n c e d e l a s a n t é e t d e s s e r v i c e s s o c i a u x d e l A b i t i b i - T é m i s c a m i n g u e 1 L amélioration des milieux de travail en matière de santé et sécurité : les risques

Plus en détail

Le travail après la retraite

Le travail après la retraite Grant Schellenberg, Martin Turcotte et Bali Ram L es travailleurs prennent leur retraite de diverses façons. Certains quittent un emploi de longue date, faisant une transition nette du travail aux loisirs.

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA RENCONTRE

OBJECTIFS DE LA RENCONTRE OBJECTIFS DE LA RENCONTRE Reconnaître les variables de l environnement psychosocial de travail Connaître les risques pour la santé reliés aux contraintes psychosociales de l organisation du travail Connaître

Plus en détail

Programme stratégique de prévention en santé psychologique au travail pour un développement durable des employés

Programme stratégique de prévention en santé psychologique au travail pour un développement durable des employés Programme stratégique de prévention en santé psychologique au travail pour un développement durable des employés JEAN-PIERRE BRUN PROFESSEUR TITULAIRE DE LA CHAIRE EN GESTION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ

Plus en détail

Le rôle du soutien social dans l atténuation de la détresse psychologique

Le rôle du soutien social dans l atténuation de la détresse psychologique Mars 2012 Le rôle du soutien social dans l atténuation de la détresse psychologique Facteurs qui influent sur la santé Résumé La détresse psychologique est un état mental négatif associé à d autres problèmes

Plus en détail

Annexe au guide «Subventionnement d'offres de formation continue. Guide à l'usage des prestataires»

Annexe au guide «Subventionnement d'offres de formation continue. Guide à l'usage des prestataires» Annexe au guide «Subventionnement d'offres de formation continue. Guide à l'usage des prestataires» Formations subventionnées de par leurs thèmes spécifiques (article 77 ODFOP)) Les formations portant

Plus en détail

Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique

Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique Estelle M. Morin, psychologue et professeur titulaire Alexandra Lebel, directrice RH, Teknika HBA Le mercredi, 3 novembre 2010 Copyright

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

Intégration de l égalité entre les femmes et les hommes dans le processus de GRH

Intégration de l égalité entre les femmes et les hommes dans le processus de GRH Intégration de l égalité entre les femmes et les hommes dans le processus de GRH Les Jeudis de la Gouvernance Publique France Paquet Coordonnatrice égalité entre les femmes et les hommes PARGEP 22 novembre

Plus en détail

Naissance, développement et évolution de l ergonomie Origine du terme «ergonomie»

Naissance, développement et évolution de l ergonomie Origine du terme «ergonomie» Origine du terme «ergonomie» L origine du mot ergonomie est grecque (Ergon = travail, Nomos = lois) et se traduit par la science du travail. Le mot «travail» vient du latin «tripalium» qui désignait à

Plus en détail

Outil d identification des risques psychosociaux au travail

Outil d identification des risques psychosociaux au travail Outil d identification des risques psychosociaux au travail Carole Chénard, MBA Agente de recherche Michel Vézina, MD, MPH, FRCP Conseiller en santé au travail Direction des risques biologiques et de la

Plus en détail

CAPSULE DE VULGARISATION

CAPSULE DE VULGARISATION CAPSULE DE VULGARISATION Les déterminants de la persévérance scolaire retenus par R 2 Rédaction : Frédérick Tremblay, CRÉPAS Supervision : Mireille Jetté, R 2 DÉTERMINANTS DE LA PERSÉVÉRANCE SCOLAIRE Il

Plus en détail

Programme contre le diabète. Aidez vos employés à prendre leur santé en main

Programme contre le diabète. Aidez vos employés à prendre leur santé en main Aidez vos employés à prendre leur santé en main Programme contre le diabète CibleSANTÉ Financière Sun Life Si la tendance se maintient, un Canadien sur trois sera diabétique ou prédiabétique d ici 2020

Plus en détail

Sommaire. Aperçu de l influence de la défavorisation sur la mortalité et l espérance de vie. Septembre 2009. Avant-propos... 3

Sommaire. Aperçu de l influence de la défavorisation sur la mortalité et l espérance de vie. Septembre 2009. Avant-propos... 3 Septembre 2009 Sommaire Avant-propos... 3 Précisions méthodologiques... 4 Qu est-ce que l indice de défavorisation matérielle et sociale?...4 Limites dans l interprétation des résultats... 5 Résultats...

Plus en détail

Table des matières. Première partie. La santé au travail

Table des matières. Première partie. La santé au travail Introduction générale.............................................................. 7 Première partie La santé au travail CHAPITRE I La Santé à l épreuve du travail...15 La notion de travail..................................................................15

Plus en détail

Le travail et la vie personnelle

Le travail et la vie personnelle Le travail et la vie personnelle Comment réduire la détresse psychologique? Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Commission de la santé mentale du Canada Le milieu de travail peut être un déterminant clé du

Plus en détail

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi?

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Indicateur Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Dans tous les pays de l, les diplômés de l enseignement tertiaire ont plus de chances de travailler que ceux qui ne le

Plus en détail

Un outil de dépistage des décrocheurs potentiels La TEDP 2.0

Un outil de dépistage des décrocheurs potentiels La TEDP 2.0 Un outil de dépistage des décrocheurs potentiels La TEDP 2.0 Présentation effectuée dans le cadre du 14 e Colloque sur l Approche Orientante Michel Janosz, Ph.D. Directeur Jonathan Lévesque, M.Sc. et Julie

Plus en détail

LA TRANSITION À L'ÂGE ADULTE DES JEUNES DES CJ: DES SAVOIRS SCIENTIFIQUES QUI PEUVENT CHANGER LES PRATIQUES.

LA TRANSITION À L'ÂGE ADULTE DES JEUNES DES CJ: DES SAVOIRS SCIENTIFIQUES QUI PEUVENT CHANGER LES PRATIQUES. LA TRANSITION À L'ÂGE ADULTE DES JEUNES DES CJ: DES SAVOIRS SCIENTIFIQUES QUI PEUVENT CHANGER LES PRATIQUES. Marie Robert, Monique Séguin, Annie Desgranges et Guy Beauchamp LES RECHERCHES EN PARTENARIAT

Plus en détail

CONDUITE DU CHANGEMENT

CONDUITE DU CHANGEMENT REGISTRE DES PAG (Préoccupations, Activités d accompagnement et Gains) 2015 - Maletto et Associés Inc. www.editionsmaletto.com Types de changements L expérience issue de nos interventions nous a amenés

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1128380L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1128380L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant l approbation de l accord entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement du Royaume de Norvège sur l

Plus en détail

Comité aviseur femmes en développement de la main-d œuvre

Comité aviseur femmes en développement de la main-d œuvre Comité aviseur femmes en développement de la main-d œuvre Avis sur le Projet de politique de l éducation des adultes dans une perspective de formation continue présenté au ministre d État à l Éducation

Plus en détail

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre

Plus en détail

Romaine Malenfant, PhD sociologie Département de Relations industrielles Université du Québec en Outaouais

Romaine Malenfant, PhD sociologie Département de Relations industrielles Université du Québec en Outaouais Romaine Malenfant, PhD sociologie Département de Relations industrielles Université du Québec en Outaouais Femmes et travail Conciliation travail-famille Conciliation travail-grossesse Santé au travail

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Extrait de la publication

TABLE DES MATIÈRES. Extrait de la publication TABLE DES MATIÈRES Introduction... 15 Chapitre 1 Le choc psychologique de la séparation... 19 L importance de comprendre le passage difficile de la séparation... 19 Un choc psychologique...21 Les émotions

Plus en détail

Le PEICA au Canada. Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir

Le PEICA au Canada. Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir Le PEICA au Canada Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir Par Patrick Bussière Division de la recherche sur le développement des compétences Direction de la recherche

Plus en détail

Approche des facteurs psychosociaux dans les centres d appels d urgence 911 de la sécurité publique municipale du Québec

Approche des facteurs psychosociaux dans les centres d appels d urgence 911 de la sécurité publique municipale du Québec Approche des facteurs psychosociaux dans les centres d appels d urgence 911 de la sécurité publique municipale du Québec Georges Toulouse, IRSST Louise St-Arnaud, Université Laval Denis Duhalde, Alain-Steve

Plus en détail

Les services Cira Medical présentent : La santé mentale

Les services Cira Medical présentent : La santé mentale Les services Cira Medical présentent : La santé mentale La vie peut changer en un instant Quand cela arrive, avez-vous les. Informations Compétences Le soutien Pour minimiser les répercussions sur votre

Plus en détail

1. Introduction Personnes impliquées dans la réalisation de l EQCOTESST (volet conditions de travail et d emploi)

1. Introduction Personnes impliquées dans la réalisation de l EQCOTESST (volet conditions de travail et d emploi) Conditions de travail et d emploi Luc Cloutier-Villeneuve Institut de la statistique du Québec Pascale Prud homme Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et sécurité au travail Plan de la présentation

Plus en détail

ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS

ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS Francine Ducharme, Ph. D. Véronique Dubé, Ph. D. Université de Montréal 16 avril 2015 L APPUI Estrie

Plus en détail

L absentéisme. L impact des absences au travail

L absentéisme. L impact des absences au travail L absentéisme L impact des absences au travail Un vaccin contre l absentéisme? Pourquoi la santé organisationelle? Changer notre centre d intérêt éê Comprendre les besoins des employés en matière de santé

Plus en détail

Facteurs associés à l arrêt du tabac chez les jeunes adultes Données de la cohorte TEMPO

Facteurs associés à l arrêt du tabac chez les jeunes adultes Données de la cohorte TEMPO Facteurs associés à l arrêt du tabac chez les jeunes adultes Données de la cohorte TEMPO Inès Khati (ERES IPLESP INSERM UMR_S 1136), Gwenn Menvielle (IPLESP INSERM) Aude Chollet (IPLESP INSERM), Nadia

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE : RAPPORT D ÉVALUATION PROFESSIONNELLE DE

AIDE-MÉMOIRE : RAPPORT D ÉVALUATION PROFESSIONNELLE DE AIDE-MÉMOIRE : RAPPORT D ÉVALUATION PROFESSIONNELLE DE L ÉQUIPE DE SANTÉ MENTALE 1 ÈRE LIGNE Avant de débuter : Vérifiez si les données d identification et les données sociodémographiques du client figurant

Plus en détail

LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX. Dr Martine Isnard Avril 2011

LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX. Dr Martine Isnard Avril 2011 LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Dr Martine Isnard Avril 2011 1 DEFINITIONS RISQUES PSYCHOSOCIAUX : risques professionnels qui portent atteinte à l intégrité physique et à la santé mentale des salariés. Les troubles

Plus en détail

Pas à pas vers une Entreprise en santé- Élite

Pas à pas vers une Entreprise en santé- Élite Pas à pas vers une Entreprise en santé- Élite Par Magali Chevallier, CRHA Chef du service de santé et sécurité du travail et Chargée de projet pour la norme «Entreprise en santé-élite» SQPTO-19 octobre

Plus en détail

BTP Santé au Travail Villeurbanne

BTP Santé au Travail Villeurbanne Dr Anne de Larquier Dr Anne de Larquier BTP Santé au Travail Villeurbanne L entreprise Lentreprise de TP Entreprise de conception et de construction de réseaux d eau potable et d assainissement. Siège

Plus en détail

e l ennosrep te elennoissefor p eiv ertne erbiliuqé

e l ennosrep te elennoissefor p eiv ertne erbiliuqé Formation Table des matières Concept d équilibre travail - vie de famille Initiative d entreprise (familialement responsable) efr Chiffres sur l équilibre travail - vie de famille Flexibilité des horaires..

Plus en détail

Les personnes avec incapacité et le marché du travail Synthèse de la recherche

Les personnes avec incapacité et le marché du travail Synthèse de la recherche Les personnes avec incapacité et le marché du travail Synthèse de la recherche PRÉSENTATION Cette recherche 1 avait pour but de mieux connaître la situation de la population avec incapacité sur le marché

Plus en détail

squelettique Importance pressentie des troubles de santé psychologique Sollicitation par les centres d urgence d

squelettique Importance pressentie des troubles de santé psychologique Sollicitation par les centres d urgence d Étude chez les prépos posés s des centres d appels d d urgence : la première phase d une d démarche de prévention des troubles de santé psychologique et musculo-squelettique squelettique Présenté par Louise

Plus en détail

Projet de contribution du Cercle Ecole et Société. La formation des enseignants

Projet de contribution du Cercle Ecole et Société. La formation des enseignants «La refondation de l Ecole» Projet de contribution du Cercle Ecole et Société Sur le thème : La formation des enseignants La mission de l Ecole est de transmettre des savoirs et des connaissances mais

Plus en détail

Effets des facteurs socio-économiques et territoriaux sur la mobilité quotidienne des personnes en situation de handicap

Effets des facteurs socio-économiques et territoriaux sur la mobilité quotidienne des personnes en situation de handicap Effets des facteurs socio-économiques et territoriaux sur la mobilité quotidienne des personnes en situation de handicap Aline Alauzet, Ifsttar TS2/Lescot Pascal Pochet, Let Entpe Journée scientifique

Plus en détail

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Dominique Goux (1) Eric Maurin (2) Version février 2008 Docweb no 0802 Dominique Goux (1) : Professeur associée d économétrie à l Ecole

Plus en détail

Autonomie dans les pratiques infirmières hospitalières Contribution à une théorie agentique du développement professionnel

Autonomie dans les pratiques infirmières hospitalières Contribution à une théorie agentique du développement professionnel Autonomie dans les pratiques infirmières hospitalières Contribution à une théorie agentique du développement professionnel Catherine Piguet 9 juin 2008 Soutenance de thèse en co-tutelle Université Paris

Plus en détail

Inégalités d exposition aux produits Cancérogènes, Mutagènes ou Reprotoxiques (CMR) en milieu professionnel

Inégalités d exposition aux produits Cancérogènes, Mutagènes ou Reprotoxiques (CMR) en milieu professionnel Inégalités d exposition aux produits Cancérogènes, Mutagènes ou Reprotoxiques (CMR) en milieu professionnel Premiers enseignements de l enquête SUMER 2010 N. Havet, A. Penot, M. Morelle, L. Perrier, B.

Plus en détail

Ministère de la Formation Professionnelle et de l Emploi

Ministère de la Formation Professionnelle et de l Emploi REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de la Formation Professionnelle et de l Emploi Observatoire National de l'emploi et des Qualifications Effet du stage en entreprise au cours des études sur l insertion des

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3117 Convention collective nationale IDCC : 843. BOULANGERIE-PÂTISSERIE (Entreprises

Plus en détail

Quelques questions à poser pour choisir un traitement de la toxicomanie

Quelques questions à poser pour choisir un traitement de la toxicomanie www.cclt.ca www.ccsa.ca Foire aux questions Quelques questions à poser pour choisir un traitement de la toxicomanie Le Centre canadien de lutte contre les toxicomanies (CCLT) a élaboré ce document pour

Plus en détail

Utilisation des données de l enquête Grandir en qualité 2003 dans le cadre d une étude comparative.

Utilisation des données de l enquête Grandir en qualité 2003 dans le cadre d une étude comparative. Utilisation des données de l enquête Grandir en qualité 2003 dans le cadre d une étude comparative. Forces et limites pour éclairer les choix politiques. Nathalie Bigras, Ph.D. Professeure-chercheure Département

Plus en détail

Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale

Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale A. Atramont, F. Gilbert, P. Lapie-Legouis, M-N. Vercambre Fondation MGEN pour la Santé Publique, Paris MUTUELLE SANTÉ.

Plus en détail

Gestion de l invalidité : Gestion pour le mieux-être

Gestion de l invalidité : Gestion pour le mieux-être Gestion de l invalidité : Gestion pour le mieux-être 75 % 20 % 12 semaines 1 an Plus longtemps un employé s absente du travail, moins il a de chances d y retourner. Après 12 semaines d absence, 75 % des

Plus en détail

Plan de la présentation. Objectifs. Rappel de la problématique. Profil des employés. Enquête

Plan de la présentation. Objectifs. Rappel de la problématique. Profil des employés. Enquête Plan de la présentation Les difficultés de recrutement et de rétention de la main-d œuvre dans l abattage et la transformation des viandes et de la volaille Par Valérie Lamarche Michel Morisset Rappel

Plus en détail

INTRODUCTION À LA CCSC Planification de la communication pour la CCSC. 2-6 mai 2011 Haïti

INTRODUCTION À LA CCSC Planification de la communication pour la CCSC. 2-6 mai 2011 Haïti INTRODUCTION À LA CCSC Planification de la communication pour la CCSC 2-6 mai 2011 Haïti COMMUNICATION POUR LE CHANGEMENT SOCIAL ET DU COMPORTEMENT Les caractéristiques qui la définissent : La CCSC est

Plus en détail

ROLE DES PROCHES DANS LE MAINTIEN DANS L EMPLOI. Projet EQUAL, DRTEFP Aquitaine Enquête menée auprès des services de santé au travail Décembre 2007

ROLE DES PROCHES DANS LE MAINTIEN DANS L EMPLOI. Projet EQUAL, DRTEFP Aquitaine Enquête menée auprès des services de santé au travail Décembre 2007 ROLE DES PROCHES DANS LE MAINTIEN DANS L EMPLOI Projet EQUAL, DRTEFP Aquitaine Enquête menée auprès des services de santé au travail Décembre 2007 INTRODUCTION Étude menée dans le cadre du projet «Maladies

Plus en détail

Les étudiants canadiens de première génération à l université : la persévérance aux études

Les étudiants canadiens de première génération à l université : la persévérance aux études Les étudiants canadiens de première génération à l université : la persévérance aux études Résumé de la note de recherche 9 Cette note de recherche s intéresse aux parcours scolaires des étudiants de première

Plus en détail

Votre lien direct à la santé et au mieux-être

Votre lien direct à la santé et au mieux-être Votre lien direct à la santé et au mieux-être Une aide immédiate et confidentielle, quelle que soit la difficulté PROGRAMME D AIDE AUX EMPLOYÉS Vous ou un membre de la famille êtes aux prises avec un problème

Plus en détail

CONFÉRENCE DU 30/06/15

CONFÉRENCE DU 30/06/15 CONFÉRENCE DU 3/6/ Contact Presse ASSUREURS PRÉVENTION Benoît DANTON 1 42 47 93 8 6 48 24 77 81 b.danton@ffsa.fr DOSSIER DE PRESSE ASSUREURS PRÉVENTION - «4 ÈME BAROMÈTRE SUR LE NIVEAU D ACTIVITÉ PHYSIQUE

Plus en détail

Modèle de l éducation. Services éducatifs et de garde à l'enfance. Éducation

Modèle de l éducation. Services éducatifs et de garde à l'enfance. Éducation L éducation est l instruction, la scolarisation ou la formation systématique que reçoivent les jeunes pour les préparer à l œuvre de la vie et, par extension, il s agit de l instruction ou la formation

Plus en détail

Troubles Musculo-Squelettiques et Rachialgies chez les Masseurs- Kinésithérapeutes en France

Troubles Musculo-Squelettiques et Rachialgies chez les Masseurs- Kinésithérapeutes en France Troubles Musculo-Squelettiques et Rachialgies chez les Masseurs- Kinésithérapeutes en France Enquête nationale auprès de 1344 cas M. GONZALEZ*, A. FARRUGIA*, F. HEBTING**, N. BROESSEL*, A. CANTINEAU* *

Plus en détail

Les pratiques de conciliation travail et vie personnelle :

Les pratiques de conciliation travail et vie personnelle : Colloque en assurance collective Les pratiques de conciliation travail et vie personnelle : un outil pour atténuer la détresse psychologique Maude Boulet, Ph.D. Analyste en statistique du travail Institut

Plus en détail

Contraintes du travail liées à l hypertension artérielle des soignants hospitaliers en France.

Contraintes du travail liées à l hypertension artérielle des soignants hospitaliers en France. V e Congrès International d'épidémiologie ADELF - EPITER 12 au 14 septembre 2012, Bruxelles, Belgique Contraintes du travail liées à l hypertension artérielle des soignants hospitaliers en France. S Lamy

Plus en détail

Travail autonome en couple

Travail autonome en couple Katherine Marshall La croissance récente du travail autonome a fait l objet d un certain nombre d études. Celles-ci ont surtout porté sur les facteurs déterminants, les transitions, les jeunes et les femmes

Plus en détail

StatHebdo 2007. Résultats détaillés de l enquête sur le lectorat. Marché Laurentides Population 18+ 366 656

StatHebdo 2007. Résultats détaillés de l enquête sur le lectorat. Marché Laurentides Population 18+ 366 656 StatHebdo 2007 Résultats détaillés de l enquête sur le lectorat Marché Laurentides Population 18+ 366 656 Taux de lecture et fidélité du lectorat Adultes 18 ans + Consultation de l'hebdomadaire : Fidélité

Plus en détail

CONSTRUCTION PROJET PROFESSIONNEL FAIP 2013

CONSTRUCTION PROJET PROFESSIONNEL FAIP 2013 CONSTRUCTION PROJET PROFESSIONNEL FAIP 2013 Objectifs du module A l issu du module, vous serez capable de : Identifier les problématiques des bénéficiaires Accompagner le bénéficiaire dans la construction

Plus en détail

Conférences scientifiques 2006

Conférences scientifiques 2006 Vendredi, le 29 septembre 2006 Portrait des situations de tension au travail faisant l objet de recours à la Commission des lésions professionnelles : facteurs organisationnels Par: Katherine Lippel, Ph.

Plus en détail

Mesure de l épuisement Professionnel chez les médecins et principes de prévention Monique MARPINARD Médecin du Travail CHU de Toulouse

Mesure de l épuisement Professionnel chez les médecins et principes de prévention Monique MARPINARD Médecin du Travail CHU de Toulouse Mesure de l épuisement Professionnel chez les médecins et principes de prévention Monique MARPINARD Médecin du Travail CHU de Toulouse 1 Les outils de mesure L évaluation du burn - out peut être envisagée

Plus en détail

Certificat de compétences Projet CAPE

Certificat de compétences Projet CAPE Certificat de compétences Projet CAPE Introduction L objectif principal du projet CAPE est de «contribuer à la mise en place de critères et de compétences de référence dans le cadre de la Certification

Plus en détail

Cheminement vers. l abandon du tabac

Cheminement vers. l abandon du tabac 23 Résumé Objectifs Le présent article décrit les tendances qui caractérisent l usage du tabac au cours des 10 dernières années chez les personnes de 18 ans et plus. Les facteurs associés à l abandon du

Plus en détail

Santé psychique en Suisse

Santé psychique en Suisse Feuille d informations 7 Santé psychique en Suisse Etat des lieux et champs d action Synthèse Près de 17 % de la population suisse souffre d un ou de plusieurs problèmes psychiques, qui peuvent se manifester

Plus en détail

ENTRETIEN PRENATAL. Du dépistage à l accompagnement. F. BERNADBEROY PRIDO Sage-femme. Colloque violences faites aux femmes. Toulouse, 22 janvier 2015

ENTRETIEN PRENATAL. Du dépistage à l accompagnement. F. BERNADBEROY PRIDO Sage-femme. Colloque violences faites aux femmes. Toulouse, 22 janvier 2015 ENTRETIEN PRENATAL Du dépistage à l accompagnement Colloque violences faites aux femmes Toulouse, 22 janvier 2015 F. BERNADBEROY PRIDO Sage-femme 1) La grossesse, un moment clé 2) L entretien précoce 3)

Plus en détail

Le rapport du Collège d expertise sur le suivi des risques psychosociaux au travail

Le rapport du Collège d expertise sur le suivi des risques psychosociaux au travail Le rapport du Collège d expertise sur le suivi des risques psychosociaux au travail Michel Gollac (CREST) Version mise àjour disponible sur www.college risquespsychosociaux travail.fr 1) L élaboration

Plus en détail

Formation à distance et formation continue

Formation à distance et formation continue Rencontre avec le Comité de liaison de formation à distance (CLIFAD) Formation à distance et formation continue Par Paul Inchauspé Montréal, janvier 1999 Formation à distance et formation continue Dans

Plus en détail

Les indicateurs psychosociaux et biologiques d évaluation des problèmes de santé mentale au travail et leur utilisation lors de l intervention

Les indicateurs psychosociaux et biologiques d évaluation des problèmes de santé mentale au travail et leur utilisation lors de l intervention Les indicateurs psychosociaux et biologiques d évaluation des problèmes de santé mentale au travail et leur utilisation lors de l intervention Alain Marchand Pierre Durand École de relations industrielles

Plus en détail

Coordonnées postale, téléphonique et courriel

Coordonnées postale, téléphonique et courriel Coordonnées postale, téléphonique et courriel Allée des tabacs 47200 MARMANDE Téléphone : 05.53.79.12.87 - Télécopie : 05.53.79.00.17. Courriel : contact@adesformations.fr Site : www.adesformations.fr

Plus en détail

Résultats des enquêtes terrain secteur bancaire

Résultats des enquêtes terrain secteur bancaire Fonds Social Européen Gestion des âges "Du dire au faire" Résultats des enquêtes terrain secteur bancaire Panels 1374 sur trois banques en France (banques A, B et C) et une banque en Europe (la D) (1).

Plus en détail

LA DEMARCHE DE SANTE PUBLIQUE

LA DEMARCHE DE SANTE PUBLIQUE LA DEMARCHE DE SANTE PUBLIQUE SEPTEMBRE 2013 C.MADEC E.DEYDIER 1 PLAN INTRODUCTION Rappel :apporter documents sur analyse des articles et s installer par groupe au 2ème cours -Pourquoi ce cours : présentation

Plus en détail

L Enquête sociale générale 2007 : la famille, le soutien social et la retraite

L Enquête sociale générale 2007 : la famille, le soutien social et la retraite L Enquête sociale générale 2007 : la famille, le soutien social et la retraite Présentation au Centre interuniversitaire québécois de statistiques sociales (CIQSS), Université de Montréal le 2 octobre

Plus en détail

Éducation et santé : construire des indicateurs en comparaison internationale

Éducation et santé : construire des indicateurs en comparaison internationale Éducation et santé : construire des indicateurs en comparaison internationale Patrice DE BROUCKER Réseau de l Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE) sur les retombées professionnelles,

Plus en détail

La stérilisation contraceptive et la réalisation du désir d enfant

La stérilisation contraceptive et la réalisation du désir d enfant La stérilisation contraceptive et la réalisation du désir d enfant Laurence Charton Université Marc Bloch Strasbourg, France Evelyne Lapierre-Adamcyk Université de Montréal Colloque Le nouveau contrat

Plus en détail

Entre famille et marché : déterminants et coûts monétaires de l aide formelle et informelle reçue par les personnes âgées en domicile ordinaire.

Entre famille et marché : déterminants et coûts monétaires de l aide formelle et informelle reçue par les personnes âgées en domicile ordinaire. CES-Fondation Caisses d épargne pour la solidarité-cnsa «Vieillissement et dépendance : quel financement?» Mercredi 12 novembre 2008 Entre famille et marché : déterminants et coûts monétaires de l aide

Plus en détail

Goastellec Gaële, Leresche Jean-Philippe, Ramuz Raphaël, Pekari Nicolas, Adangnikou Noël

Goastellec Gaële, Leresche Jean-Philippe, Ramuz Raphaël, Pekari Nicolas, Adangnikou Noël www.snf.ch Wildhainweg 3, case postale 8232, CH-3001 Berne Division Carrières Bourses Evaluation du Programme des bourses du Fonds national suisse (FNS) Résumé du rapport Goastellec Gaële, Leresche Jean-Philippe,

Plus en détail

Éducation, scolarité. Jean-Bernard Champion, Chargé d études statisticien, Observatoire national des ZUS, Délégation Interministérielle à la ville

Éducation, scolarité. Jean-Bernard Champion, Chargé d études statisticien, Observatoire national des ZUS, Délégation Interministérielle à la ville , scolarité éducation constituant un facteur majeur d intégration et de lutte contre L l exclusion, la réussite éducative a été retenue comme l un des cinq champs prioritaires de l action de l État dans

Plus en détail

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas FERT / Chargé d études sénior 01 44 94 59 62 2 Sondage

Plus en détail

Pratique des grandes organisations au Québec en regard de la gestion des invalidités et de la coordination des retours au travail

Pratique des grandes organisations au Québec en regard de la gestion des invalidités et de la coordination des retours au travail Pratique des grandes organisations au Québec en regard de la gestion des invalidités et de la coordination des retours au travail Présentation : Marie-José Durand, Marie France Coutu, Iulliana Nastasia

Plus en détail

OVE - Identification des Situations de Travail au SESSAD Charléty (La Ravoire)

OVE - Identification des Situations de Travail au SESSAD Charléty (La Ravoire) Arrivée des jeunes Arrivée des jeunes avant celle du salarié 5 Inquiétude, stress, charge de responsabilité Activité physique et/ou éducative extérieure Accompagnement d'un jeune ou d un groupe de jeunes

Plus en détail

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Approche Globale des Risques Psychosociaux L implantation et la conduite d une démarche efficace de prévention des risques psychosociaux

Plus en détail