* Welcome to Australia p.2 - The Australian flag - Time and season difference - The first inhabitants - The Gold Rush

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "* Welcome to Australia p.2 - The Australian flag - Time and season difference - The first inhabitants - The Gold Rush"

Transcription

1 Name : Form : * Welcome to Australia p.2 - The Australian flag - Time and season difference - The first inhabitants - The Gold Rush * Les Aborigènes p.3 - Le rôle des femmes - Le rôle des hommes - Quelques instruments aborigènes - La peinture aborigène - Le maquillage et la peinture corporelle - Le drapeau aborigène - Lieux sacrés * La faune australienne p.9 * Map of the park

2 Australia is the largest island in the world. It is the first third sixth largest country in the world. It is located in the Northern Southern hemisphere. It is.. km² large. It is 3 times 8 times 14 times bigger than France. Australia s population is quite small compared to the land size: there are only inhabitants, that is.. people per km². THE AUSTRALIAN FLAG The Australian flag is with the Union flag occupying the upper left quarter, a large white star (representing ) in the centre of the lower right quarter, and five white stars (representing..) in the half of the flag. TIME AND SEASON DIFFERENCE The time difference between France and Australia is Paris, France, it is... in Canberra, Australia., that means when it is 8:00 am in In the Southern hemisphere, the seasons are. When it is summer in France, it is... in Australia. Australian people celebrate Christmas in. THE FIRST INHABITANTS The first inhabitants in Australia were the. British colonization of Australia began in the 17th century 18th century 19th century The consequence of British colonization was the death of thousands of Aboriginal people because of: - - THE GOLD RUSH The Gold Rush in Australia began in the.. century, in New South Wales Tasmania Queensland In the mid-19 th century, a lot of gold diggers settled down in Australia. The population increased quickly and became multiethnic and multicultural. The biggest gold nugget, called the Welcome Stranger was found in. It weighed 43kg 72kg 95 kg.

3 Les Aborigènes sont les premiers habitants de l Australie. Ils sont arrivés il y a plus de. ans. Les Aborigènes ont une vie très différente de la nôtre : ils vivent dans le.. et sont., c est-à-dire qu ils ne construisent pas de réelles maisons, se déplacent tous les jours dans le désert et les forêts pour trouver de la nourriture et de l eau. I. Le rôle des femmes Les femmes aborigènes sont des cueilleuses. Elles récoltent des herbes et des fruits, mais aussi de petits animaux à manger, tels que des serpents, des reptiles, etc., qu elles trouvent dans le sable grâce à un bâton qu elles ont toujours avec elles : le. Ce bâton sert aussi à creuser des cavités pour dénicher des insectes comme les fameuse «.», dont l abdomen que l on suce est gonflé d une substance proche du miel, ou des «.», larves que l on mange crues ou grillées. Les femmes ont en permanence une jatte de bois appelée. C est un récipient qu elles portent sur la tête ou sur la hanche et qui sert à transporter les fruits, les racines ou les bébés. Retourné, il sert de tabouret. Elles sont également responsables de ramener l eau. Dans le désert l eau manque terriblement mais deux choses extraordinaires permettent aux mamans de trouver de l eau : - la première est un crapaud, plus particulièrement un. De très grosse taille, il vit caché sous les pierres. A la plus petite pluie, il sort et sa peau fine laisse rentrer l eau de pluie qui se stocke dans deux grosses poches de chaque côté de son corps. Lorsque la maman aborigène trouve ce crapaud, elle l attrape et le met dans son coolamon. Lorsque les enfants ont soif, ils sucent les poches du crapaud. - une autre source d eau se trouve au niveau d un arbre : le du désert. On le reconnaît car sa feuille à la forme d une patte d émeu. Les racines de cet arbre se gonflent d eau grâce aux rivières souterraines. Fourmi à miel Bâton à fouir coolamon Larve de cossu

4 II. Le rôle des hommes Les hommes aborigènes chassent le gros gibier : kangourous, émeus. Ils utilisent des armes de chasse très particulières : le «boomerang» et le «nula nula». Le boomerang est Le nula nula est boomerang Nula nula III. Quelques instruments aborigènes Les Aborigènes organisent très souvent des fêtes en l honneur de leurs ancêtres. Durant ces fêtes, la musique est très présente. Le «didgeridoo» est Le «rhombé» est didgeridoo rhombé

5 IV. La peinture aborigène Les Aborigènes n ont pas d alphabet et n écrivent pas de mots ni de phrases. En revanche pour communiquer et raconter leurs histoires, ils font des peintures. Ces peintures sont faîtes d une multitude de points au milieu desquels sont cachés des petits signes secrets que nous ne comprenons pas forcément mais qui ont une signification très précise pour eux. Voici quelques signes aborigènes et leur signification : Les plus anciennes formes d'art aborigène sont toujours visibles dans des abris rocheux d Australie. Elles remontent, pour certaines, à plus de ans. Des arts éphémères (danses, chants, peintures corporelles, ornements, dessins sur le sol, objets gravés et peints), communs à l ensemble des groupes aborigènes, sont réalisés en secret à l occasion des rituels commémorant le Temps du Rêve (ou «Dreaming»). Les peintures sur écorce de la terre d Arnhem Depuis le début du XXème siècle, les motifs ancestraux autrefois peints sur la roche sont transposés sur des écorces d eucalyptus. Les peintures sur écorce sont imprégnées par les esprits de la mythologie aborigène. La plupart des artistes de la terre d Arnhem utilisent des pigments naturels, les ocres, les graphites et argiles. Les couleurs sont sobres, le plus souvent on peint sur un fond rouge ou brun sur lequel on dispose les motifs avec du noir, du blanc ou du jaune. Les pinceaux sont souvent fabriqués par les artistes eux-mêmes avec par exemple des petites branches mâchonnées, des cheveux ou des fibres de pandamus. Il existe différents styles de peinture sur écorce : - le style «Rayons X» : - le style «Mimi» ou «Dynamique» : Les motifs hachurés (appelés «Rarrks») symbolisent Style «rayon X» style «Mimi»

6 Les peintures du Désert Central: Papunya Tula «Papunya Tula» est un mouvement de la peinture aborigène australienne né au début des années 1970 dans la communauté de Papunya au cœur du désert central australien. En transposant sur des panneaux de bois recyclés les motifs de peintures rituelles et en utilisant de nouveaux matériaux (crayons, pinceaux, peintures émaillées et acryliques), les artistes aborigènes de Papunya rendirent palpable et permanent un art éphémère autrefois lié aux sites cérémoniels et perpétuèrent tout en les reformulant les traditions artistiques ancestrales Ces œuvres ont changé la manière d appréhender le territoire et de concevoir l histoire de l art australien. Elles frappent par leur intensité et sont investies d un pouvoir rituel et solennel. «Dreaming» ou «tjukurrpa» désigne le Temps du Rêve. C'est une conception aborigène de l ordre physique et spirituel qui régit l univers. Il unit, de manière dynamique, le passé, le présent et le futur. Le «Dreaming» renvoie aux origines où des êtres prodigieux façonnèrent la surface du continent australien alors totalement plat. Ces êtres du Rêve animaux, plantes, ou phénomènes naturels créèrent pour l éternité des sites et des objets, instituèrent des rites et des règles sociales. Dans la pensée aborigène, ces êtres mythiques vivent dans une autre réalité. Ils peuvent intervenir auprès des vivants dans leurs rêves. Chaque Aborigène est attaché à un ou plusieurs Rêves, liés à un lieu spécifique ou à un itinéraire sur le territoire. Les peintures expriment non seulement le lien entre l individu, son «Dreaming» et les sites représentés, mais présentent aussi des revendications identitaires. Les premières peintures des artistes de Papunya étaient peintes sur des fonds unis et faisaient référence aux cérémonies rituelles des hommes. Puis ce thème fut progressivement abandonné pour représenter métaphoriquement les éléments naturels : paysage, variations de lumière, dynamique du feu, etc. Les artistes Papunya ont progressivement abandonné les panneaux de bois pour travailler sur des toiles monumentales. Les peintures Papunya se caractérisent par Sans titre, Shorty Lungkata Tjungurrayi, Acrylique sur panneau, 67,7 x 46 cm "Snake and Water Dreaming" (détail), Yala Yala Gibbs Tjungurrayi, 1972.

7 V.Le maquillage et la peinture corporelle Pour célébrer leurs ancêtres, les Aborigènes organisent de nombreuses fêtes au cours desquelles tout le monde se maquille et danse. La peinture corporelle devient le moyen de communiquer avec les ancêtres (appliquée sur le corps, les motifs sacrés sont censés pénétrer la peau jusqu aux os permettant à l individu de se confondre peu à peu avec son ancêtre). Elle devient sacrée et extrêmement codifiée : les graphismes sont différents selon qu il s agisse d un rituel funéraire (dominance du blanc) ou qu il s agisse de représenter son appartenance à un clan (graphismes plus complexes et chargés de symbolisme). Les pigments utilisées peuvent être d origine minérale, animale ou végétale. Les couleurs les plus importantes sont le rouge (ou brun), le noir, le blanc et l ocre. - le rouge symbolise - le noir symbolise - le blanc symbolise - l ocre symbolise Reproduis quelques symboles utilisés pour se maquiller et indique ce qu ils signifient : Quelques cérémonies à définir : - les «Corroborees» sont - Les «Dhapi» sont VI. Le drapeau aborigène Créé en par.., un artiste aborigène, ce drapeau est officiellement reconnu par le gouvernement australien en Les couleurs et formes du drapeau représentent divers aspects de l Australie et de la culture aborigène : le noir symbolise le rouge symbolise le jaune symbolise

8 VII.Lieux sacrés Ayers Rock Ayers Rock, ou «Uluru» en langue aborigène, est le plus gros rocher à la surface de la terre, avec sa circonférence de. km et sa hauteur de.. m. Il se situe dans l état de.. Il s agit du site le plus sacré pour les Aborigènes. Il est classé au patrimoine mondial de l Unesco. The Devil s Marbles («les Billes du Diable») Outre le rocher d Uluru, les Devil s Marbles sont un emblème de l outback australien. Elles se situent dans l état de. Ce sont des rochers faits de granite et façonnés par le temps. Ces boules lisses ont principalement été formées par l érosion du vent et de l eau sur le granite, certaines se retrouvent même cassées en deux à cause de cela. Outre leur taille, ce qui impressionne c est leur empilement et le fait que ces énormes billes soient au milieu de nulle part, en équilibre les unes sur les autres. Les Devil s Marbles sont un lieu sacré pour les Aborigènes de la région, dans leur langue l endroit s appelle «Karlu-Karlu». Dans la mythologie aborigène, les Devil s Marbles sont. Les Aborigènes confèrent des pouvoirs extraordinaires à ce site dont ils sont les gardiens. Kakadu National Park Le parc national de Kakadu est le plus grand parc national d Australie (.. km²). Il se situe dans l état de La plus grande variété d'écosystèmes du continent australien y est conservée. Le Parc national de Kakadu est habité par les Aborigènes depuis plus de. ans, et de nombreux grands sites d art rupestre du parc remontent à des milliers d'années. Les peintures détaillées révèlent un aperçu des pratiques de chasse et de cueillette, de la structure sociale et des cérémonies rituelles des sociétés autochtones.

9 Cite cinq animaux australiens que tu as pu voir dans le parc, puis renseigne le tableau : Nom / espèce Classe (mammifère, oiseau, reptile ) Ordre (carnivore, herbivore, omnivore ) famille Reproduction (ovipare, vivipare ) Durée de gestation/couvaison Signe particulier

10 Map of the park

DOSSIER DE PRESSE EXPOSITION TEMPORAIRE PACIFIQUE

DOSSIER DE PRESSE EXPOSITION TEMPORAIRE PACIFIQUE DOSSIER DE PRESSE EXPOSITION TEMPORAIRE PACIFIQUE Les collections contemporaines du Musée d Art et d Histoire Hèbre de saint clément 14 février 22 avril 2012 LIENS ENTRE LE PACIFIQUE ET ROCHEFORT La Ville

Plus en détail

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE...

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... Éditions Mariko Francoeur Miguel Hortega IL Y A DES ANIMAUX? 1 Mon école est à Montréal, rue Berri. C est une belle école primaire toute faite de briques. En temps

Plus en détail

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions CYCLE 1 SOMMAIRE Des jeux tout prêts Colorie les animaux Le pelage des animaux Mères et petits Les modes de locomotion Animaux mélangés Plumes, poils et écailles Ranger les familles par ordre de taille

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Dossier pédagogique Sentier pieds nus

Dossier pédagogique Sentier pieds nus Dossier pédagogique Sentier pieds nus Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 1 Cycle 3 CE2 CM1 CM2 Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 2 Partie 1 : Les cinq sens

Plus en détail

Calopteryx vierge Mâle et femelle ne se ressemblent pas. Le mâle du Calopteryx vierge a des ailes brun noir foncé veinées de bleu. Ce redoutable prédateur reste perché sur des plantes de la berge ou sur

Plus en détail

Le temps du rêve Monter un projet de A à Z

Le temps du rêve Monter un projet de A à Z 1, c'est partir à l'aventure avec nos élèves comme compagnons de route. Voici en 10 questions-réponses la présentation du projet "The Dreamtime : Australian Aboriginal myths" que j'ai monté en 2009 pour

Plus en détail

Guide pour réaliser un carnet de voyages

Guide pour réaliser un carnet de voyages Guide pour réaliser un carnet de voyages Les voyageurs, les explorateurs, les aventuriers du siècle passé conservaient la trace de leurs voyages en réalisant des carnets de voyages, contenant des dessins,

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

Activités Bureau des Guides

Activités Bureau des Guides Activités Bureau des Guides au départ du CENTRE DE DEPAYSEMENT ET DE PLEIN AIR DE MARBEHAN 1 Table des Matières Introduction I. Faune II. Habitats III. Wildcraft & Orientation IV. Coin des Artistes V.

Plus en détail

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 -

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - LA FERME Qui travaille sur la ferme? le facteur l agriculteur le crémier Nommes les 4 saisons, et dessine un arbre pour chacune d elle. Qu est-ce

Plus en détail

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 MON VISAGE A LA MANIERE DE JEAN DUBUFFET OBJECTIFS - utiliser son expérience sensorielle visuelle pour produire une œuvre picturale. - réaliser une œuvre s'inspirant

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : C est qui, ce frelon asiatique? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE 1 - Voici les mots

Plus en détail

Technique de la peinture

Technique de la peinture Supports pédagogiques: Fiches de travail n 1, 2 et 4 (lycée), fiche de travail n 3 (école primaire et collège). ENSEIGNANT E : Michel Haider (retable de Hohenlandenberg), Triptyque de la Crucifixion, panneau

Plus en détail

Art Pays Spécificité Propositions de travail

Art Pays Spécificité Propositions de travail Sommaire Introduction Les instructions officielles Justifications des propositions de travail Titres des œuvres et noms des artistes Art Pays Spécificité Propositions de travail Portrait de guerrier Art

Plus en détail

Surligne les phrases si elles sont justes :

Surligne les phrases si elles sont justes : 1) L escargot a besoin de chaleur. Entoure : L escargot est un : 2) Il sort de sa coquille quand l atmosphère est sèche. VERTEBRE - INVERTEBRE 3) Sans coquille, l escargot meurt. OISEAU REPTILE - MOLLUSQUE

Plus en détail

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis L espace d un an suffit pour constater la richesse et la diversité des populations d insectes qui prospectent dans le moindre carré de jardin.

Plus en détail

Petit guide pédagogique

Petit guide pédagogique Petit guide pédagogique des 1. Peux-tu résoudre cette énigme? Mon premier se trouve dans un musée; mon deuxième est le petit de la biche; mon troisième a six faces et est utile dans un jeu; mon quatrième

Plus en détail

Fanny. (sur le thème du temps)

Fanny. (sur le thème du temps) Fanny Dans une petite maison, dans le bois de nénuphars, habitait Monsieur Piloge avec ses deux enfants : Paul et Laure. Ce jour-là, toute la famille partait chez des amis Avant de s en aller, les enfants

Plus en détail

VÉRONIQUE RIZZO FAIT SON MUSÉE, à la FONDATION VASARELY, 2012 LISTE DES ŒUVRES PRÉSENTÉES

VÉRONIQUE RIZZO FAIT SON MUSÉE, à la FONDATION VASARELY, 2012 LISTE DES ŒUVRES PRÉSENTÉES VÉRONIQUE RIZZO FAIT SON MUSÉE, à la FONDATION VASARELY, 2012 LISTE DES ŒUVRES PRÉSENTÉES Représenté par la GAD - Galerie Arnaud Deschin 34 rue Espérandieu 13001 Marseille / 06 75 67 20 96 / info@lagad.eu

Plus en détail

La Reine des fourmis a disparu

La Reine des fourmis a disparu La Reine des fourmis a disparu Séance 1 : Découverte de la couverture. Montrer l album sans rien dire. La couverture est cachée par 12 petits cartons sur lesquels sont proposés des indices. Chaque indice

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE Musée des beaux-arts de Brest 1 Les objectifs : - Comment percevons-nous les couleurs? Quel rôle joue le cerveau? - Comprendre les choix et les procédés de création

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges Syntaxe 4. Corriges Vocabulaire 5. Corriges Conjugaison 6. Corriges Lecture d'élargissement 7. Corriges

Plus en détail

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie.

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. Une île volcanique vient de se former, que se passe-t-il au bout de plusieurs années? Comment font les êtres vivants pour

Plus en détail

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus Niveau CEl CE2 Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus INTRODUCTION: non un poisson. Le dauphin souffleur ou grand dauphin est un mammifère marin, et Comme tous les mammifères il suivantes

Plus en détail

Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul

Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul En septembre 2012, un nid de Frelon asiatique a été découvert au Val-André. Bien camouflé et difficilement accessible au sommet d un conifère, il a cependant

Plus en détail

NaturaList l app ornitho pour les smartphones Android

NaturaList l app ornitho pour les smartphones Android NaturaList l app ornitho pour les smartphones Android Démarrage Lorsque vous ouvrez l application pour la première fois, vous devez vous connecter. Il faut utiliser les mêmes données (e-mail et mot de

Plus en détail

Mythe : Le chien est un omnivore. C'est faux!!

Mythe : Le chien est un omnivore. C'est faux!! Mythe : Le chien est un omnivore C'est faux!! Les chiens sont des carnivores et non des omnivores. La théorie selon laquelle les chiens sont omnivores reste à être prouvée, alors que le fait que les chiens

Plus en détail

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques La Ville de Niort lance sa campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques, espèce invasive qui s attaque

Plus en détail

FLAINE, art et architecture

FLAINE, art et architecture FLAINE, art et architecture La station de Flaine a été créée dans les années 60 par Eric et Sylvie Boissonnas, grands mécènes du 20ème siècle, amateurs d art moderne et de musique classique. L architecte

Plus en détail

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine.

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine. ACTIVITÉS 1. Avant d entreprendre un projet technologique, il est important de prendre connaissance de son cahier des charges. Quelle est l utilité d un cahier des charges? Un cahier des charges définit

Plus en détail

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes.

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. La vie de la ruche Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. public, l'animateur, les circonstances et les demandes spécifiques des accompagnateurs. Durée

Plus en détail

Comment se protéger des frelons asiatiques?

Comment se protéger des frelons asiatiques? PREFET de l AUDE Comment se protéger des frelons asiatiques? Vous trouverez ci-dessous des conseils pour vous protéger du frelon asiatique, que vous soyez particulier, maire ou apiculteur ainsi que des

Plus en détail

La blatte (coquerelle)

La blatte (coquerelle) Le bourdon Les bourdons sont d importants pollinisateurs : ils sont très utiles à l agriculture et à l horticulture. Leur nid est souvent situé dans un vieux nid de souris sur le sol ou dans la terre,

Plus en détail

Végétaux Exemples d individus

Végétaux Exemples d individus Végétaux Formation Biologie 2011 2012 Végétaux Exemples d individus Végétaux Embranchement Classification Description Reproduction Mode de vie Exemples d individu Végétaux Règne > Etymologie «Végetaux»

Plus en détail

ADOPTEZ LA TENDANCE CANAL! LES TOITURES INTELLIGENTES

ADOPTEZ LA TENDANCE CANAL! LES TOITURES INTELLIGENTES ADOPTEZ LA TENDANCE CANAL! LES TOITURES INTELLIGENTES LES TUILES CANAL DE MONIER BELLES Tuiles de référence dans la rénovation du patrimoine, elles bénéficient d une gamme d accessoires qui vous permettra

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

BADGE de BOIS I. Feux de camps

BADGE de BOIS I. Feux de camps BADGE de BOIS I Feux de camps Le but d organiser des feux de camp Les activités théâtrales, les histoires, les chansons et la musique peuvent tous être utilisés efficacement dans un programme de feu de

Plus en détail

Les frelons. De la même famille que les guêpes

Les frelons. De la même famille que les guêpes Les frelons De la même famille que les guêpes Les frelons font partie de la même famille d'insectes que les guêpes et les abeilles, les Hyménoptères. Ils sont les plus grands insectes de cette famille,

Plus en détail

les Carnets du p a ra d oxe

les Carnets du p a ra d oxe les Carnets du p a ra d oxe L É L É P H A N T dans l histoire du cinéma Dès les débuts du cinéma, le récit de voyage passionna les foules. NANOUK L ESQUIMAU de Robert Flaherty ou CHANG fure n t d énormes

Plus en détail

Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes.

Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes. Bâtiments d élevage : Pourquoi? Aspects climatiques : Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes. - le porc est sensible aux brusques changements du climat, - surexposition au soleil : déshydratation

Plus en détail

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image Degré : 4P «Sous l océan» Buts Donner une intention précise à son œuvre Distinguer les couleurs chaudes des couleurs froides Appliquer les couleurs en fonction de son intention Associer un sentiment ou

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1 Pourquoi? Pour enrichir l'imaginaire et la créativité C'est le moyen privilégié pour que l'enfant ne reste pas au niveau d'images mentales stéréotypées mais aille vers d'autres modes originaux de représentation.

Plus en détail

BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 KH-57-03-297-FR-C

BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 KH-57-03-297-FR-C BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 14 16 KH-57-03-297-FR-C BENF_FR.qxd 8/07/04 16:24 Page cov1 Si belles hirondelles! Commission européenne BENF_FR.qxd 8/07/04 16:24 Page cov2 Cette publication a été

Plus en détail

Vacances d été KERMESSE DIMANCHE 30 JUIN 2013. (de 14H à 18H au centre de loisirs)

Vacances d été KERMESSE DIMANCHE 30 JUIN 2013. (de 14H à 18H au centre de loisirs) Merci de renvoyer la fiche d inscription pour le jeudi 13 Juin 2013 par courrier, par mail ou par téléphone. Retrouvons-nous enfin pour les grandes vacances Sur le thème des voyages autour du monde. Découvrons

Plus en détail

Les chiroptères : des mammifères extraordinaires!

Les chiroptères : des mammifères extraordinaires! COUVERT Atelier 10 Les chiroptères : des mammifères extraordinaires! Thème La chauve-souris Cycle visé : 1 er cycle du secondaire Résumé de l atelier Permettre aux élèves d approfondir leurs connaissances

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

Activité pour développer le concept de phrase et de mot

Activité pour développer le concept de phrase et de mot Combien de mots? Activité d apprentissage : en petits groupes ou en grand groupe Faire prendre conscience aux élèves qu une phrase est formée de mots. Bâtonnets Déroulement Dire une courte phrase (p. ex.,

Plus en détail

Les Jardins Butchart Promenade et Découvertes (6-7e Annee)

Les Jardins Butchart Promenade et Découvertes (6-7e Annee) Les Jardins Butchart Promenade et Découvertes (6-7e Annee) Cherche la pancarte qui dit Start Here (=Commencez ici) et continue de marcher jusqu à ce que ce que tu vois la pancarte Upsteps to Sunken Garden

Plus en détail

Le ver luisant. Antonin

Le ver luisant. Antonin L'éphémère Amélie L'éphémère est un petit insecte qui a de courtes antennes et un corps très fin. Il possède deux ailes transparentes et ne peut vivre que quelques heures. Le ver luisant Le ver luisant

Plus en détail

BILL 13 PROJET DE LOI 13. certains droits relatifs à l approvisionnement en bois et à l aménagement forestier

BILL 13 PROJET DE LOI 13. certains droits relatifs à l approvisionnement en bois et à l aménagement forestier 1st Session, 56th 58th Legislature New Brunswick 63-6456 Elizabeth II, II, 2014-2015 2007 1 re session, 56 58 e législature Nouveau-Brunswick 63-64 56 Elizabeth II, II, 2014-2015 2007 BILL 13 PROJET DE

Plus en détail

ORIGINES : St Patrick, patron des Irlandais, serait né vers 385.

ORIGINES : St Patrick, patron des Irlandais, serait né vers 385. Fête célébrée le 17 mars (March 17th) par les Irlandais pour honorer SaintPatrick, un missionnaire qui a converti l Irlande au christianisme. ORIGINES : St Patrick, patron des Irlandais, serait né vers

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

Venez tourner aux Gobelins

Venez tourner aux Gobelins enez ourner ux obelins Le site du Mobilier national se compose de deux ensembles architecturaux distincts, disposés de chaque côté de la rue Berbier-du-Mets dont le tracé suit celui de la Bièvre recouverte

Plus en détail

J ai réalisé la première version de ce travail lors

J ai réalisé la première version de ce travail lors Avant-propos J ai réalisé la première version de ce travail lors d une mission au Maroc, qui consistait, entre autres choses, à former des dessinateurs de caractères arabes pour l imprimerie et l informatique.

Plus en détail

PORTES SYNTESIS LINE. le rêve en coulisse

PORTES SYNTESIS LINE. le rêve en coulisse PORTES SYNTESIS LINE Des produits évolués, aux mesures à fleur de plafond et aux structures à fleur de mur, qui redéfinissent le rôle de la porte et ouvrent des possibilités extraordinaires d expression

Plus en détail

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour,

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, Le loup et les sept chevreaux Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, comme elle voulait aller chercher de quoi manger dans la forêt, elle les appela tous

Plus en détail

Lecture - Episode 1. Le héros s appelle Rahor. Les Préhistos vivent dans le futur. Rohar adore la nouvelle grotte.

Lecture - Episode 1. Le héros s appelle Rahor. Les Préhistos vivent dans le futur. Rohar adore la nouvelle grotte. Lecture - Episode 1 Le héros s appelle Rahor. Les Préhistos vivent dans le futur. Rohar adore la nouvelle grotte. Oma veut retourner dans l ancienne caverne. Pierrette taille les pierres Rohar a peur du

Plus en détail

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu JEUX : Jeu des paires Quelles différences? E.P.S. : - jeu Jacques a dit - Chasse au trésor - Mise en place d un parcours ÉCOUTER, MEMORISER

Plus en détail

Vente solidaire d artisanat du Burkina Faso

Vente solidaire d artisanat du Burkina Faso Vente solidaire d artisanat du Burkina Faso CATALOGUE France Batiks et cartes La Cité des Arts de Koudougou (www.citearts-koudougou.com) qui a réalisé ces œuvres est un centre artisanal et culturel dont

Plus en détail

Qui bourdonne au jardin? Complément

Qui bourdonne au jardin? Complément Qui bourdonne au jardin? Complément 1. Bourdon terrestre Description : noir, jaune et blanc. Bande jaune à l avant du thorax. Très velu. Langue relativement courte. Ouvrière 11 à 17 mm, 4 ailes, dard à

Plus en détail

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE Au I er siècle après Jésus-Christ, la ville romaine d Arles (photo ci-dessous) est entourée de remparts. Elle comporte de grandes rues principales appelées Cardo et Decumanus.

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

Chauve-Souris Auvergne. Place Amouroux. 63 320 Montaigut-le-Blanc. Tel : 04.73.89.13.46. contact@chauve-souris-auvergne.fr

Chauve-Souris Auvergne. Place Amouroux. 63 320 Montaigut-le-Blanc. Tel : 04.73.89.13.46. contact@chauve-souris-auvergne.fr Chauve-Souris Auvergne Place Amouroux 63 320 Montaigut-le-Blanc Tel : 04.73.89.13.46. contact@chauve-souris-auvergne.fr www.chauve-souris-auvergne.fr Association d étude et de conservation des chiroptères

Plus en détail

Note de présentation du projet de loi n 33-13 relative aux mines

Note de présentation du projet de loi n 33-13 relative aux mines Note de présentation du projet de loi n 33-13 relative aux mines La législation minière actuellement en vigueur au Maroc est consacrée par le dahir du 9 rejeb 1370 (16 avril 1951) portant règlement minier.

Plus en détail

Dossier Histoire des arts

Dossier Histoire des arts Nguon Léa 3 5 Dossier Histoire des arts LE POP ART Sommaire 1. Introduction...p.2-3 2. Biographie...p.4-5 3. Présentation de l'oeuvre...p.6-7 a. Spécificité de l'oeuvre b. Contexte sociologique c. Analyse

Plus en détail

Unité 6. Qu est ce que tu prends au petit au petit déjeuner?

Unité 6. Qu est ce que tu prends au petit au petit déjeuner? L'amitié Unité 6 Qu est ce que tu prends au petit au petit déjeuner? 1) Ecoute la maîtresse et coche 2) Complète avec : un jus d orange de la confiture un chocolat du beurre du thé un gâteau du café des

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET LES FESTIVALS D ARTS

LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET LES FESTIVALS D ARTS DOSSIER D INFORMATION N 4 LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET LES FESTIVALS D ARTS INTRODUCTION Les festivals d arts visent à célébrer la richesse et la diversité des cultures dans le monde en réunissant des

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

PETIT GLOSSAIRE ILLUSTRÉ

PETIT GLOSSAIRE ILLUSTRÉ La place du dessin dans le cours d'arts plastiques Les évolutions en arts plastiques - Académie de Nice année 2012/2013 PETIT GLOSSAIRE ILLUSTRÉ Eugène DELACROIX, Cadiz 11 mai Vue S.E à 4 milles (detail),11

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

Les biens culturels :

Les biens culturels : www.cicrp.fr Imagerie scientifique Jean-Marc Vallet & Odile Guillon Journée «Contrôle non destructif» Paris - 6 octobre 2011 Les biens culturels : - Caractère unique et précieux - Notion d ancienneté,

Plus en détail

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés!

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés! Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres déjà plantés! Objectif atteint : 50 millions d arbres plantés dans 27 pays La Fondation Yves Rocher, née il y a 25 ans d une volonté

Plus en détail

Work- in- progress, ne pas citer sans l autorisa5on préalable de l auteur.

Work- in- progress, ne pas citer sans l autorisa5on préalable de l auteur. INTRODUCTION Illustration: Brenda Croft, Sue Ingram, Botany Road/Regent Street, Redfern, 1992, photographie, 182.8 x 275.0cm, coll. AGNSW A propos de cette œuvre, quelqu un m a dit un jour: «on ne dirait

Plus en détail

Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple

Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple Problèmes environnementaux auxquels l empreinte apporte des solutions : Les chauvessouris sont essentielles pour l écosystème puisqu elles se

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Découverte du monde Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement

Plus en détail

Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS

Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS Alexandre GRIVEAU Mathieu GROLEAU IUP 2 Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS 2.1) brève présentation- description des trois sites 2.1.1) musée de la révolution

Plus en détail

La grenouille vit à côté d'un petit coin d'eau, par exemple : mare, étang, lac, ruisseau. Les têtards

La grenouille vit à côté d'un petit coin d'eau, par exemple : mare, étang, lac, ruisseau. Les têtards Carte d'identité : Description Que mange-t-elle? Taille La grenouille mesure entre 4 et 5 cm. La grenouille avale ses proies. La grenouille a la peau nue. Elle possède quatre pattes. La grenouille nage

Plus en détail

L usine à maquillage

L usine à maquillage L usine à maquillage La Pinacothèque est une usine de transformation extrême, et aussi extrêmement rapide! Nous avons réalisé ce projet afin de combler un besoin de maquillage rapide dans les festivals.

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Les expressions imagées d Archibald

Les expressions imagées d Archibald Expressions françaises : les aliments Thèmes France, francophonie et langue française Concept «En faire un fromage», «se tirer une bûche», «faire le Bob», «se réduire» En tout 89 expressions francophones

Plus en détail

OEUVRES // MARIE-JEANNE HOFFNER

OEUVRES // MARIE-JEANNE HOFFNER OEUVRES // MARIE-JEANNE HOFFNER 73-75 rue Quincampoix, 75003 Paris. Tél : +33 (0)1 42 77 05 97 Mardi au Samedi / 11h.13h - 14h.19h info@galeriedohyanglee.com Point of view 2014 Image N&B encolée sur la

Plus en détail

un très vieux parent!

un très vieux parent! Le parcours des objets,... de la fouille au musée! Dessin : Sonia Souvenir CEDARC Tous les objets présentés dans le musée ont été découverts lors de fouilles archéologiques. Ils ont été dégagés de la terre,

Plus en détail

Romi. avec. Artistes en herbe. Romi Caron. l histoire. Je peins

Romi. avec. Artistes en herbe. Romi Caron. l histoire. Je peins Je peins l histoire Romi avec Artistes en herbe Romi Caron Je peins l histoire Romi avec Romi Caron Je peins l histoire Romi avec Ce livre te propose 14 ateliers de peinture à réaliser en classe ou à

Plus en détail

Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite

Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite UNE EXPOSITION PHOTOS LA BIODIVERSITÉ LA MÉTROPOLE NICE CÔTE D AZUR S EXPOSE EN PHOTOS! A travers des photos

Plus en détail

Duscherer K., Khan A. & Mounoud P. Associations Verbales pour 76 Verbes d Action Swiss Journal of Psychology

Duscherer K., Khan A. & Mounoud P. Associations Verbales pour 76 Verbes d Action Swiss Journal of Psychology Duscherer K., Khan A. & Mounoud P. Associations Verbales pour 76 Verbes d Action Swiss Journal of Psychology Annexe D: Liste des réponses associatives primaires pour les différents groupes d âges avec

Plus en détail

Programmation découverte du monde (autre que mathématiques):

Programmation découverte du monde (autre que mathématiques): Programmation découverte du monde (autre que mathématiques): Période 2: Apprenons à toucher! Compétence MA01 : Reconnaître, nommer,décrire, comparer, ranger et classer des matières, des objets selon leur

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie?

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Nom : Groupe : Date : Verdict Chapitre 11 1 La communication graphique Pages 336 et 337 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Les dessins de fabrication. Les schémas.

Plus en détail

CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL

CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL Consulter le site Web inpn.mnhn.fr Présentation de l individu 2 espèces

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3. Émeline Bojon Virginie Dugenet

Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3. Émeline Bojon Virginie Dugenet Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3 Émeline Bojon Virginie Dugenet Ma débordante énergie Ma libr attitude Mon exploration Mon émerveillement Mon émerveillement Jaune. P hase d accueil, face

Plus en détail

Rappel sur les atomes Protons p + Neutrons n 0. Les objets sont faits de différents matériaux ou de diverses substances.

Rappel sur les atomes Protons p + Neutrons n 0. Les objets sont faits de différents matériaux ou de diverses substances. Module 3 Électricité statique Rappel sur les atomes Protons p + Électrons e- Neutrons n 0 Rappel: Toute matière est faite d atomes et est composée d électrons (e-), de protons (p+) et de neutrons (nº).

Plus en détail

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur.

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur. Nous vous invitons à faire compléter ce questionnaire par votre enfant et à le compléter par la suite en utilisant la section qui vous est attribuée en pensant à votre enfant. Directives Lis chaque énoncé

Plus en détail