INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES"

Transcription

1 INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES MODULE 7 - Communication MODULE 7 COMMUNICATION

2

3 Unité 3 Gestion Module seven - Communication Table des matières Aperçu Communication verbale et non verbale Démonstrations Observation Points clés d une communication efficace Aperçu Être entraîneur requiert d être un très bon communicateur. Vous devez être capables de partager des informations avec les joueurs, leurs parents, d autres entraîneurs, des officiels, des membres du personnel du club, des enseignants et beaucoup d autres personnes. La plupart des entraîneurs ont le don de bien expliquer, donner des instructions et des informations mais nombreux sont ceux qui ont besoin de beaucoup travailler pour améliorer leur capacité à percevoir les informations provenant des autres, ce qu ils disent, comment ils se comportent ou réagissent. Ils ont besoin de développer leurs compétences d écoute et d observation et d apprendre à utiliser le questionnement pour susciter la prise de conscience, et pour vérifier le niveau de compréhension et de connaissance. Une bonne communication est un processus qui marche à double sens. Communication verbale L objectif de la communication verbale est de transmettre un message de sorte que la personne qui écoute le comprenne. Pour établir une communication, il faut un émetteur, un récepteur et un message. Si vous êtes l émetteur de ce message, vous devez élaborer un moyen d obtenir un retour d informations pour vous assurer que le récepteur a compris ce que vous avez dit. Poser des questions avec un style et une manière appropriés peut vous y aider. Toutefois, il existe un certain nombre de barrières qui permettent seulement une partie du message de passer. Par conséquent, il est fréquent de ne recevoir qu une partie du message, et souvent, il ne s agit que de la partie que nous voulons entendre. Communication non verbale Alors que la capacité de communiquer verbalement est importante pour tout entraîneur, il est néanmoins vrai que les messages visuels sont plus facilement retenus et que ce type de communication est plus efficace que la communication verbale. L utilisation efficace de gestes et de langage corporel y est certainement pour beaucoup dans la compréhension d un message. Vous pouvez utiliser vos mains pour indiquer des informations telles que la taille, la forme et la direction. Regarder la personne ou le groupe à qui vous vous adressez dans les yeux peut aussi vous rassurer sur le fait que votre message est bien transmis. La communication non verbale comporte des éléments importants tels que : Communication verbale Conseils utiles à retenir pour votre communication verbale Ton utiliser le ton juste ; essayer de supprimer les émotions inappropriées. Mots rester simple ; ne pas utiliser plus de mots que nécessaire. Non verbal être conscient du langage corporel de l autre personne et s il semble négatif, essayer de le modifier en utilisant d autres mots, un autre ton et une autre posture. Clarté veiller à parler clairement et à ne pas marmonner. Vérifier que la personne située au fond du groupe puisse vous entendre. Essayer de ne pas vous retrouver dans une situation dans laquelle vous seriez obligé de crier. Débit parler à un rythme régulier, ni trop rapide, ni trop lent. Emphase ne pas parler d'une voix monotone. Accentuer les mots essentiels, en les reliant aux points que vous voulez transmettre. Jargon à éviter si possible. Il implique un niveau de connaissances de vos auditeurs qu ils n ont peutêtre pas. PG 207

4 apparence & tenue vestimentaire expression faciale. Un signe de tête, un clignement d œil, un sourire, une expression déformée, tous traduisent une émotion. posture & langage corporel frapper dans ses mains écouter geste utilisation d un sifflet toucher (avec soin et attention bien entendu) donner une tape dans le dos ou passer un bras autour de l épaule message écrit utilisation d un tableau de conférence, d un tableau noir ou de présentations Powerpoint vidéo / film / photographies. Que vous l aimiez ou non, être entraîneur signifie, dans une certaine mesure, être acteur. L entraîneur d un groupe de joueurs a souvent pour tâche de projeter sa personnalité et sa méthode d entraînement sur ce groupe. Vous ne pourrez jamais faire comprendre une explication ou ne mesurerez jamais la réaction de vos joueurs si vous n avez pas développé des moyens d amplifier et de projeter votre image sur ce groupe. Apparence Il ne fait aucun doute que votre tenue et votre apparence en disent long pour vos auditeurs. Les vêtements et l apparence de l entraîneur forment une part importante de votre succès général. L impression que vous faites déterminera la manière dont les autres personnes vous perçoivent et, par conséquent, vous traitent. Comment apprennent les joueurs? Langage corporel La manière dont nous disons les choses a un impact plus important que les mots que nous utilisons. En déterminant cet impact, des éléments prouvent que : moins de 10 % du message est véhiculé par les mots utilisés presque 40 % du message est véhiculé par la manière dont les mots sont exprimés plus de 50 % du message est véhiculé par une communication non verbale (par ex., gestes, expressions, langage corporel). La plupart des entraîneurs sont doués pour donner des instructions et des explications. Il est utile d exprimer les choses verbalement quand : le temps est limité quelque chose doit être fait d une manière très spécifique (par ex., des exercices d étirement) vous entraînez un grand groupe et/ou que vous ne connaissez pas il y a des impératifs en termes de sécurité. Façon de parler Choix des mots Toutefois, il existe certaines limites. Les instructions et les explications : peuvent être mal comprises, créer une certain confusion ou être inintéressantes peuvent ne pas encourager l apprentissage ou l effort peuvent être interprétées comme des critiques qui refroidissent l enthousiasme n encouragent pas les joueurs à prendre des responsabilités et à prendre leurs propres décisions. PG 208

5 Un processus qui a fait ses preuves, quand vous allez donner des instructions : 1. Prévoir à l avance ce que vous allez dire, notamment les mots exacts à utiliser pour expliquer la technique, organiser le groupe ou mettre en place un exercice 2. Obtenir l attention des joueurs et faire le silence avant de commencer à parler, continuer à regarder les auditeurs dans les yeux et passer le groupe en revue pour vérifier qu il comprend et qu il est motivé 3. Garder le contenu du message simple (sans jargon) et utiliser un nombre minimum de mots pour faire passer le message 4. Toujours vérifier si les auditeurs ont compris il faut faire plus que poser la question aux joueurs car la plupart répondront inévitablement «oui». Penser à leur demander de vous dire ce qu ils vont faire ou de répéter ce que vous leur avez dit. Poser des questions Dans le cadre de l entraînement, poser des questions aux joueurs peut servir à obtenir un certain nombre d informations, notamment : Apprendre à connaître vos joueurs, ce qui constitue un moyen essentiel pour pouvoir les motiver à rester impliqués dans le rugby, améliorer leurs techniques, et de vraiment contribuer à leur développement personnel sur un plan physique, social et émotionnel : Qu est-ce que vous aimez le plus dans le rugby? Comment ça se passe à l école? Vos parents sont-ils intéressés de venir assister aux matches? Découvrir ce qu ils savent déjà et ce qu ils peuvent ou ne peuvent pas faire : Pouvez-vous expliquer ce qu il faut faire ou ne pas faire lorsque vous plaquez de coté? Pouvez-vous me donner trois éléments importants dont il faut se souvenir lors d un échauffement? Vérifier que ce que les autres joueurs ont dit sur ce qui a été compris de vos instructions et démonstrations : Puis-je vérifier que je vous ai bien compris? Vous vouliez dire que..., n est-ce pas? Donc qu allez-vous faire lorsque vous retournerez sur le terrain? Quels sont les points clés dont il faut se rappeler pour la touche? Aider les joueurs à apprendre, en les impliquant souvent eux-mêmes dans leur apprentissage, en attirant leur attention et en leur faisant prendre conscience de certains points, et en les aidant à trouver des solutions : Où se porte votre attention alors que vous vous préparez à entrer en mêlée? Qu avez-vous remarqué au moment où le ballon a quitté les mains du demi d ouverture? Où se situait le poids du corps au moment de botter ce ballon? Que pourriez-vous faire pour éviter que cela ne se produise? Être à l écoute Un bon conseil pour chaque entraîneur serait de regarder et d écouter plus que de parler car il est essentiel de posséder de bonnes capacités d observation et d écoute si vous voulez être efficace avec vos joueurs. Si, comme nous l avons vu, 90 % de la compréhension d un message se produit de manière non verbale, imaginez ce que les entraîneurs peuvent apprendre sur leurs joueurs, leur motivation et leur compréhension, simplement en observant leurs expressions, leurs gestes, leur langage corporel. Vraiment les écouter est tout aussi important. Certains entraîneurs ne font pas preuve d une bonne capacité d écoute, ils écoutent à moitié car ils sont davantage intéressés à penser ce de quoi ils vont parler, continuer sur leurs idées ou passer à autre chose. Être capable d utiliser le questionnement comme technique d entraînement efficace demande de la pratique. Vous devez préparer la manière dont vous allez formuler la première question puis vraiment écouter les réponses que vous obtenez. Une des raisons les plus valables pour réduire le discours au profit du questionnement est que cela aide les joueurs à prendre des responsabilités, à résoudre des problèmes et prendre des décisions par eux-mêmes. PG 209

6 Faire des démonstrations Les démonstrations jouent un rôle important dans le processus d apprentissage mais pour qu elles soient efficaces, elles doivent être mises en place proprement et au bon moment. Les démonstrations doivent être utilisées lorsqu il est nécessaire d avoir une représentation visuelle de ce qui est demandé, à savoir une technique, un exercice, un mouvement. Les démonstrations sont particulièrement importantes dans les premières étapes d apprentissage d une nouvelle technique ou exercice, lorsque les joueurs ont besoin de comprendre ce qui est exigé et à quoi l exercice doit ressembler. Il s agit également d un outil puissant auprès des jeunes joueurs étant donné qu ils sont particulièrement aptes à imiter. Vous devez toujours veiller à ce que vos démonstrations soient à un niveau qui corresponde à la capacité de vos joueurs. Les démonstrations doivent être reproduites précisément par les joueurs mais il n est pas nécessaire qu elles soient effectuées par l entraîneur. Il est souvent préférable de faire appel à un joueur compétent ou à un clip vidéo (mais veillez à ce que cela soit approprié au niveau de capacité des joueurs). Dans la mesure du possible, faire le lien entre la démonstration effectuée et une technique qui a déjà été apprise. Les démonstrations doivent être bien planifiées pour s assurer que les entraîneurs ont identifié les caractéristiques clés ou les consignes d entraînement à souligner et vous devez avoir déterminé avec exactitude les mots à utiliser pour compléter la représentation visuelle. Les bonnes démonstrations ne se produisent pas d elles-mêmes. En réalité, il existe des avantages et des inconvénients à donner des démonstrations vous-même et à les faire exécuter par un joueur compétent. Avantages Inconvénients Démonstration effectuée par l entraîneur Vous contrôlez la situation Vous pouvez insister sur ce que vous voulez Vous pouvez la ralentir Vous pouvez montrer l action avec précision Votre action peut ne pas correspondre au modèle technique Vous ne contrôlez pas le groupe Vous ne pouvez pas relever des choses à observer à mesure qu elles se produisent Démonstration effectuée par un joueur Très motivant pour le joueur choisi Perçue comme étant réalisable par le groupe Vous pouvez relever des points clés à mesure que la démonstration se déroule Vous contrôlez toujours le groupe La démo peut manquer de précision Le joueur n est peut-être pas en mesure de reproduire la démo Un processus qui a fait ses preuves pour les démonstrations destinées aux joueurs : 1. Pour effectuer la démonstration, placez-vous de manière à ce que les joueurs ne soient pas distraits (par d autres joueurs, le soleil, etc.) et puissent vous voir et vous entendre clairement 2. Obtenez l attention des joueurs avant de commencer et demandez-leur de se concentrer sur une ou deux consignes d entraînement spécifiques. Cela aide à déterminer à l avance et avec précision ce que vous allez dire pour compléter la représentation visuelle ; parfois, il peut être utile de donner des instructions verbales tout en montrant l action (par ex., «Regardez la position de la main maintenant!») 3. Montrez l action demandée et répétez-la plusieurs fois, en séparant si nécessaire des éléments spécifiques, en faisant la démonstration au ralenti, ou vue sous des angles différents, toujours en terminant par l action complète en vitesse réelle. 4. Invitez les joueurs à poser des questions et répondez-y, vérifiez qu ils ont compris et donnez-leur suffisamment de temps pour s y entraîner à leur tour. PG 210

7 Il est également bon de se rappeler que le processus de «démonstration» peut se produire en d autres circonstances. Les joueurs moins expérimentés peuvent apprendre beaucoup en observant, en copiant et en s entraînant avec des joueurs plus aguerris et compétents. Il est donc judicieux d encourager les jeunes joueurs ou les joueurs ayant moins d expérience à regarder les séances d entraînement de leurs pairs plus compétents. Toutefois, ils peuvent aussi prendre de mauvaises habitudes donc il faut veiller à ce qu ils reproduisent les meilleures «démonstrations» possibles. Les points clés d une communication efficace 1er point Être cohérent Appliquez ce que vous enseignez grâce à : - votre attitude envers les dirigeants - votre attitude envers les joueurs - votre attitude envers les adversaires - votre attitude vis-à-vis de votre propre condition physique - votre comportement social Témoignez votre confiance et montrez-vous digne de confiance. 2e point Être positif dans votre approche Faites des éloges appropriées et exprimez votre reconnaissance pour les choses bien faites. Émettez des critiques positives qui sont en rapport avec les taches à accomplir et qui ne sont jamais d ordre personnel Soyez réaliste dans vos objectifs et vos attentes. 3e point Être sûr de ce que vous allez dire Donnez-vous un contenu, faites-vous une démonstration de techniques ou un entraînement qui vont élever le niveau technique de vos joueurs? Si vous donnez un contenu, faites le lien avec ce qui est déjà connu et exécuté correctement. Soyez spécifique, simple et bref. Faites en sorte que les joueurs exécutent les exercices sans attendre. 4e point Efficacité d écoute Donnez toute votre attention. Écoutez l intégralité du message avant de parler. Répondez à la totalité du message. Cela peut inclure du langage corporel et ce qui est sous-entendu dans les mots. Soyez patient, n interrompez pas le joueur et n attaquez pas les légères erreurs qu il peut dire. Cela peut lui avoir demandé beaucoup de courage de vous adresser la parole en premier lieu. Écoutez les éloges faites par les joueurs eux-mêmes ainsi que leurs problèmes. Pour répondre de manière constructive vous ne pouvez pas vous permettre d être émotionnel. Observation Afin de faire progresser vos joueurs, vous devrez savoir comment les observer à la fois pendant les séances d entraînement et pendant les matches. En faisant des efforts, vous pouvez vraiment améliorer vos capacités d observation. Un processus qui a fait ses preuves, pour observer les joueurs : 1. Sachez ce que vous recherchez, par ex., les facteurs clés d une activité ou le placement d une partie du corps à un moment précis d une manœuvre. 2. Variez votre position pour observer. Changer d angle peut vous donner des informations différentes pour obtenir une deuxième appréciation. 3. Regarder un facteur clé à la fois. 5e point Langage corporel Cet aspect véhicule la véritable signification de votre message. Voici des variantes : votre posture les expressions de votre visage le ton de votre voix vos traits particuliers vos gestes votre tenue vestimentaire votre niveau de condition physique votre préparation et votre planification vos attitudes et votre comportement, notamment votre ponctualité. PG 211

8 Communiquer avant le match Contrôlez votre enthousiasme juvénile. N excitez pas les joueurs. Adoptez un style calme, imperturbable qui suscite une confiance rassurante et de l enthousiasme. Les actions doivent refléter les mots. Certains messages dignes d intérêt pour les joueurs consistent à : les encourager à tester les techniques de jeu qui leur ont été enseignées pendant un match les encourager à exécuter les techniques de jeu plus efficacement qu ils ne l ont fait précédemment les encourager à se fixer des objectifs sur leur technique individuelle. les encourager à s amuser. Communiquer pendant le match Ne parlez pas si cela n est pas mieux que rester silencieux. Si vous parlez, assurezvous : d être positif d être courtois d être constructif de montrer un bon exemple de ne pas surcharger les joueurs d informations dans une situation tendue. Communiquer après le match Des suggestions de questions pour obtenir un retour d informations : Qu est ce que l on a bien fait? Qu est ce que nos adversaires ont bien faits? Quelles sont les points sur lesquels nous pouvons nous améliorer? Que pourrions-nous faire pour apporter des améliorations? Nommer un point que chacun d entre nous a bien fait? Communiquer après l entraînement Des suggestions de questions pour obtenir un retour d informations : Qu est-ce qui vous a le plus plu dans cette séance d entraînement? Que souhaiteriez-vous voir incorporé dans la séance d entraînement? Quelles sont les techniques qui vous posent problème? Communiquer avec les parents Les parents ont une grande influence sur les joueurs et il faut les encourager à offrir leur soutien. N oubliez pas que certains parents ne sont pas toujours impartiaux et ont du mal à juger objectivement la performance de leur fils ou de leur fille. Pour y remédier, soyez objectif vous-même et ne vous montrez pas trop proche des parents. PG 212

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE Niveau 1 2 2.2 L enseignement du ski est une question de relations humaines. Pour les clients, une expérience mémorable à la montagne repose d abord sur la relation qu ils établiront avec leur moniteur,

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Comprendre ma façon d apprendre 1

Comprendre ma façon d apprendre 1 1 de 2 Comprendre ma façon d apprendre 1 Bref questionnaire pour connaître mon profil d apprentissage Mise en situation pour répondre à ce bref questionnaire : Choisissez un endroit calme et faites une

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

Pour une préparation optimale des Journées Carrières

Pour une préparation optimale des Journées Carrières Pour une préparation optimale des Journées Carrières S E R V I C E C O N S E I L E N G E S T I O N D E C A R R I È R E S E R V I C E D E S S TA G E S E T D U P L A C E M E N T P O LY T E C H N I Q U E

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Date d envoi : Date de réception : QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Demande d admission - Niveau secondaire Ce document doit être complété par le titulaire de classe ou par l orthopédagogue Nom de l élève :

Plus en détail

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE LANGAGE EN SITUATION ET COMMUNICATION Comprendre des consignes avec un support écrit Barrer ; ; Entourer

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR INSCRIPTION AU C2i R (Certificat Informatique et Internet) GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR Nicolas Cazin 2 Table des matières 1 Un mot sur ce manuel 3 2 Votre rôle, vos responsabilités 3 3

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

CONDUIRE UN ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF

CONDUIRE UN ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF CONDUIRE UN ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF Rappel du principe de l entretien semi-directif un ensemble de thèmes imposés et qui doivent être tous abordés, avec des questions ouvertes et en laissant la liberté

Plus en détail

Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations!

Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations! Newsletter BNI Bonjour à tous, Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations! Comment et pourquoi recommander? (Page 1) L objectif de cet outil est de tirer un maximum

Plus en détail

LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION

LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION L ouvrage «Jeux coopératifs pour bâtir la paix» propose 300 jeux et sports coopératifs sans perdant ni gagnant! Il invite à disputer 7 parties correspondant

Plus en détail

Développer mon Réseau avec Frédéric M

Développer mon Réseau avec Frédéric M Réseau Frédéric M France Développer mon Réseau avec Frédéric M Missions et Qualités d un Distributeur qui veut réussir dans le Marketing de Réseaux Ce que je dois Savoir Ce que je dois Etre Ce que je dois

Plus en détail

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous ne savez pas quelque chose en stage éprouvez des

Plus en détail

Préparation à la prise de parole

Préparation à la prise de parole Préparation à la prise de parole Se préparer Avant Ecrire et s entraîner Pas de jargon professionnel, votre auditoire doit vous comprendre, la clef est la démocratisation du discours. Un message simple

Plus en détail

Construire un référentiel de communication avec les élèves

Construire un référentiel de communication avec les élèves Construire un référentiel de communication avec les élèves Oser entrer en communication : Ø Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre Ø S exprimer

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Comment utiliser les techniques d accroche?

Comment utiliser les techniques d accroche? Comment utiliser les techniques d accroche? A l issue de la lecture de ce support, vous serez capable de : Prendre en compte les objectifs et les composantes de la prise de contact, Mettre en place les

Plus en détail

Association du Hockey mineur de Bécancour Par Luc Montour (Texte) Denis Fleurent (Photos)

Association du Hockey mineur de Bécancour Par Luc Montour (Texte) Denis Fleurent (Photos) Association du Hockey mineur de Bécancour Par Luc Montour (Texte) Denis Fleurent (Photos) Septembre 2004 Entraînement des jeunes gardiens de but au hockey L un des plus grands défis qu affronte l entraîneur

Plus en détail

2012 Pearson France Le regard d'une mère Tracey Clark

2012 Pearson France Le regard d'une mère Tracey Clark 38 ComPosition Et CRÉAtivitÉ CADRAGE ET ESPACE Lorsque vous regardez au travers de votre viseur, considérez ce que vous voyez comme une toile. Tout ce qui est dans le cadre (ou sur la toile) joue un rôle

Plus en détail

Guide de préparation

Guide de préparation Guide de préparation Dernière mise à jour: septembre 2006 TOWES a été développé par le Conseil de développement des compétences de l industrie de la construction de Colombie-Britannique et Bow Valley College.

Plus en détail

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management?

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management? de management? Voici quatre situations professionnelles : à chaque fois vous avez le choix entre quatre types de comportements. Cochez la case qui, selon vous, correspond le plus au comportement que vous

Plus en détail

Nom :... Date :... ENVOI N 9. Chap. 8 : COMMENT DÉCOUVRIR LA STRATÉGIE D UN INDIVIDU ... ... 1)... 2)... 3)... 4)...

Nom :... Date :... ENVOI N 9. Chap. 8 : COMMENT DÉCOUVRIR LA STRATÉGIE D UN INDIVIDU ... ... 1)... 2)... 3)... 4)... Pierre LASSALLE, Biosynergiste Formateur-Conseil en Développement des Ressources Humaines et Communication 56 rue de la Porte 29200 Brest! 02 98 05 25 50 (Tél et Fax) Nom :... Date :... ENVOI N 9 1. Synthèse

Plus en détail

Se préparer. Gérer /Partager. Analyser

Se préparer. Gérer /Partager. Analyser Contenu Objectifs pédagogiques :... 3 Cycle d évaluation d une vidéo... 3... 3 Installer Ubersense... 4 Avant de démarrer... 4 Scénariser... 4 Préparer son matériel... 4 CrÉer la vidéo... 5 S installer...

Plus en détail

Étape 5 : Obtenir le poste convoité Performer en entrevue

Étape 5 : Obtenir le poste convoité Performer en entrevue Étape 5 : Obtenir le poste convoité Performer en entrevue Préparez-vous avant de passer une entrevue, notamment en consultant le présent document, en répondant aux questions de la section Questions d entrevues

Plus en détail

Cahier de Stage. Du 15/2 au 20/2 2016. NOM : Prénom : Classe : Entreprise :

Cahier de Stage. Du 15/2 au 20/2 2016. NOM : Prénom : Classe : Entreprise : Cahier de Stage Du 15/2 au 20/2 2016 NOM : Prénom : Classe : Entreprise : 1 Sommaire Recommandations : 3 Rapport de stage : 4 Cahier de stage : 4 Diaporama : 4 Présentation orale : 4 Présentation de l

Plus en détail

14 clés pour communiquer efficacement

14 clés pour communiquer efficacement L art de parler en public Apprenez à vous exprimer et communiquer en toutes circonstances 14 clés pour communiquer efficacement 1 Sommaire ----- 1) Choisissez la simplicité 2) Optez pour le face-à-face

Plus en détail

Moments propices à l'apprentissage: «Feedback» qui guérit

Moments propices à l'apprentissage: «Feedback» qui guérit Moments propices à l'apprentissage: «Feedback» qui guérit Manon Fabi, inf. M.Sc. Coach professionnelle certifiée PNL Présentation Un peu de définition Objectifs Réalité quotidienne Stratégie d intervention

Plus en détail

1. Prendre contact. 2. Téléphoner. 3. Se préparer et gérer son entretien

1. Prendre contact. 2. Téléphoner. 3. Se préparer et gérer son entretien 1. Prendre contact On peut prendre contact de différentes manières : - Par téléphone : c est la manière la plus rapide. En effet vous avez rapidement la réponse pour un éventuel stage ou un entretien.

Plus en détail

LA Stratégie en 4 étapes pour des chances optimales. Etape n 1 : Guide 2. Tirez le meilleur de notre aide

LA Stratégie en 4 étapes pour des chances optimales. Etape n 1 : Guide 2. Tirez le meilleur de notre aide Association 4BFS LA Stratégie en 4 étapes pour des chances optimales de grossesse Etape n 1 : Guide 2 Aide à la conception 2 INTRODUCTION Nombre de jours pour réaliser ce guide : 1 jour >> Cliquez ICI

Plus en détail

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale 1. S entrainer à recevoir un maximum de sensations par les différents canaux Eveiller la conscience, dans l

Plus en détail

S informer Poser des questions Donner son opinion

S informer Poser des questions Donner son opinion Guide pratique pour aider les citoyennes et les citoyens à participer à une consultation publique S informer Poser des questions Donner son opinion Adaptation en texte simplifié Simplicom 2 L auteur a

Plus en détail

KIT BÉNÉVOLES COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE. l association qui lutte contre la leucémie. www.laurettefugain.org

KIT BÉNÉVOLES COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE. l association qui lutte contre la leucémie. www.laurettefugain.org l association qui lutte contre la leucémie COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE KIT BÉNÉVOLES soutenir mobiliser aider la recherche médicale sur les leucémies et les maladies du sang autour des Dons

Plus en détail

FORMATION 2013 Macumba. «La relation client gagnante» Module 3. Didier RICHET. www.drr-consulting.com. Tout simplement efficace

FORMATION 2013 Macumba. «La relation client gagnante» Module 3. Didier RICHET. www.drr-consulting.com. Tout simplement efficace Tout simplement efficace www.drr-consulting.com FORMATION 2013 Macumba «La relation client gagnante» Module 3 Didier RICHET Domaine de la Salette The Orchard, Grand Bay, Mauritius Tel (+230) 263 79 18

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

Le cycle de duplication du business Comment le mettre en place

Le cycle de duplication du business Comment le mettre en place Le cycle de duplication du business Comment le mettre en place Une chose importante à garder de vue quand on construit son business : Rester simple. Nous sommes payés, en résumé, pour transmettre au consommateur

Plus en détail

L entrevue axée sur le comportement

L entrevue axée sur le comportement L entrevue axée sur le comportement Dotation et classification HRCPCS SRHPCC Page 1 TABLE DES MATIÈRES Introduction 3 L entrevue axée sur le comportement comparée à l entrevue traditionnelle 3 Avant l

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 2 Analyser le libellé 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 2 Analyser le libellé Avertissement Dans la présente leçon, on verra comment cerner tous les aspects d une tâche :

Plus en détail

1.2 L intervenant est habile à relever les forces de la personne au lieu de se centrer uniquement sur les déficits de celle-ci :

1.2 L intervenant est habile à relever les forces de la personne au lieu de se centrer uniquement sur les déficits de celle-ci : Les compétences attendues des intervenants au SIV Cet outil clinique rédigé par le CNESM s inspire du «Strengths Model Core Competencies Evaluation Tool», tiré du livre de Rapp et Goscha (2012), The Strengths

Plus en détail

LA GESTION DE L INQUIÉTUDE

LA GESTION DE L INQUIÉTUDE LA GESTION DE L INQUIÉTUDE RESSENTIE FACE À UNE ÉVALUATION Révision : 2008-09, NN GESTION DE L INQUIÉTUDE RESSENTIE FACE À UNE ÉVALUATION 1. EXPLICATION DE CETTE INQUIÉTUDE C est décidé, l officiel en

Plus en détail

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression GUIDE D ENTRETIEN CONTENU A propos de nous 1 Finance 2 Business support 3 La préparation: la clé du succès 4 Laisser une bonne impression 5 L entretien 7 Répondre aux questions d entretien 8 A PROPOS DE

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

LES VASES COMMUNICANTS

LES VASES COMMUNICANTS 1 LES SITUATIONS SIMPLES, MISE EN ŒUVRE LES VASES COMMUNICANTS Objectif de ce document : Vous aider à réussir cette séance en analysant dans le détail votre rôle d enseignant. En espérant que, vous appuyant

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

Comment maîtriser sa colère

Comment maîtriser sa colère Comment maîtriser sa colère La résolution de problemès Homewood Solutions Humaines MC, 2011. Ce cahier d exercices accompagne le cours électronique intitulé Comment maîtriser sa colère et est destiné à

Plus en détail

La Communication Laurent Monney

La Communication Laurent Monney La Communication Laurent Monney St- Germain 29 1030 Bussigny www.lm- coaching.ch Devenez un communicateur qui crée un impact Pourquoi on fait ce qu'on fait? Pourquoi votre conjoint(e), enfant(s), se comporte-il/elle

Plus en détail

L entretien de réprimande Définition, But et objectif

L entretien de réprimande Définition, But et objectif L entretien de réprimande ème année SIGF 4 Réalisé par : HASSOU Salma LACHGAR Amina Année universitaire : 2012/2013 INTRODUCTION Vous est-il déjà arrivé de faire prendre conscience à l un de vos proches

Plus en détail

INTRO : 1- Place du chapitre dans l organisation du cours PREMIERE PARTIE: LES ACTEURS DE LA NEGOCIATION

INTRO : 1- Place du chapitre dans l organisation du cours PREMIERE PARTIE: LES ACTEURS DE LA NEGOCIATION BTS NRC 1 - RC - Chap 2 - Cours CHAPITRE 2 - COMMUNIQUER DANS UN CONTEXTE INTRO : 1- Place du chapitre dans l organisation du cours COURS INTRO: SAVOIR PRENDRE DES NOTRE EN BTS PREMIERE PARTIE: LES ACTEURS

Plus en détail

BRISER LA GLACE PROJET N 1

BRISER LA GLACE PROJET N 1 PROJET N 1 RÉSUMÉ : Lors de votre premier discours, vous devrez vous présenter aux autres membres du club en leur donnant quelques informations sur votre passé, vos centres d intérêt et vos ambitions.

Plus en détail

Le projet personnel et professionnel. Dossier méthodologique

Le projet personnel et professionnel. Dossier méthodologique Dossier méthodologique À l issue de la classe de troisième, vous avez formulé le souhait de vous orienter vers un baccalauréat professionnel commercial (Vente, Commerce ou Services). Si vous avez choisi

Plus en détail

PLAN: (by Samiroft - TETOUAN, Morocco)

PLAN: (by Samiroft - TETOUAN, Morocco) 1 PLAN: (by Samiroft - TETOUAN, Morocco) I. Définitions : II. Les éléments qui constituent l acte de : III. Les formes de la : le rôle de la non verbale : IV. Les fonctions de la 1-Le développement personnel:

Plus en détail

Activités - Mon Journal

Activités - Mon Journal Activités - Mon Journal Volume 64 Les cinq tâches ainsi que les activités d'apprentissage explorent les six grandes compétences énoncées dans le cadre du curriculum en littératie des adultes en Ontario

Plus en détail

mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités

mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités Le numérique, permet de mettre en phase l École avec un monde en perpétuel mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre

Plus en détail

Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa vie!

Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa vie! Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa vie! VOUS POUVEZ Y ARRIVER! j u l i e @ r i c h e r t r a n s f o r m a t i o n s. c o m Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa

Plus en détail

Avoir une vie de qualité

Avoir une vie de qualité Avoir une vie de qualité Qualité de l équilibre travail-vie personnelle Cahier Avoir une vie de qualité Qualité de l équilibre travail-vie personnelle AVERTISSEMENT La présente publication, préparée par

Plus en détail

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE Nomenclature desmodules A0 :Identifier lesbesoins en Savoirs de Base et définir le parcours de formation. A1 :Se mettre à niveau à l écrit pour répondre aux exigences professionnelles.

Plus en détail

TECHNIQUES DE COMMUNICATION INTERPERSONNELLE

TECHNIQUES DE COMMUNICATION INTERPERSONNELLE Michel JOSIEN TECHNIQUES DE COMMUNICATION INTERPERSONNELLE Analyse transactionnelle École de Palo Alto PNL Troisième tirage 2007 142 Savoir utiliser les techniques de communication interpersonnelle locuteur

Plus en détail

Institut Jean-Pierre Lallemand

Institut Jean-Pierre Lallemand Institut Jean-Pierre Lallemand Théorie de la communication Chapitre 6 PNL (2 e partie) (30 périodes) Bachelier Educateur spécialisé Niveau I Approche conceptuelle I Année académique 2011-2012 Cours de

Plus en détail

Activité AO 1 (dimensions de l identité)

Activité AO 1 (dimensions de l identité) Activité AO 1 (dimensions de l identité) Nom de l activité AO : Une pub changer les choses! Réalisation de l activité (mois/année) : Mars 2012 Discipline : Éthique et culture religieuse (thème de la Tolérance)

Plus en détail

Communication avec ses pair-e-s

Communication avec ses pair-e-s Communication avec ses pair-e-s Atelier de formation SPPE 21 mai 2007 Nathalie Junod & Marianne Aerni Plan Argumenter Convaincre Négocier Questionner et débattre Déroulement atelier Partie théorique (I)

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Former les formateurs : coaching-mentorat pour les archéologues. Guide du mentoré. Pip Stephenson

Former les formateurs : coaching-mentorat pour les archéologues. Guide du mentoré. Pip Stephenson Former les formateurs : coaching-mentorat pour les archéologues Guide du mentoré Pip Stephenson Introduction Avoir une personne qui croit en vous fait une énorme différence, cela implique que quelqu un

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

Un allié déterminant pour un service gagnant

Un allié déterminant pour un service gagnant Un allié déterminant pour un service gagnant Un allié déterminant pour un service gagnant impact client, la meilleure façon de favoriser le développement de votre service à la clientèle. Depuis plus de

Plus en détail

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Les renseignements contenus dans le présent document sont fournis uniquement à titre d information. Bien que le gouvernement du Manitoba

Plus en détail

Elaborer une Stratégie de Plaidoyer

Elaborer une Stratégie de Plaidoyer Elaborer une Stratégie de Plaidoyer Tenant compte du temps et des ressources limités des responsables de mise en œuvre de programmes, les outils de la série Straight to the Point (Droit au But) de Pathfinder

Plus en détail

SCAU 9-1-1 / TERREBONNE

SCAU 9-1-1 / TERREBONNE SCAU 9-1-1 / TERREBONNE Prise de connaissance de l emploi de préposé aux télécommunications sur appel / Préentrevue d un(e) candidat(e) Alors qu il y a beaucoup d aspects gratifiants dans le travail de

Plus en détail

Bonjour et bienvenue! Mieux vendre ses idées chez Viparis

Bonjour et bienvenue! Mieux vendre ses idées chez Viparis Bonjour et bienvenue! Mieux vendre ses idées chez Viparis 1 Si je cessais un jour d avoir le trac, je ne monterais plus sur les planches. Francis Huster 2 Le cercle des poètes disparus - 1989 - film de

Plus en détail

Techniques de prise de parole en public

Techniques de prise de parole en public Techniques de prise de parole en public La prise de parole en public Objectifs Transmettre des informations, Exposer et défendre un point de vue, Confronter des opinions divergentes, etc La prise de parole

Plus en détail

Métiers du management et de la communication

Métiers du management et de la communication K2 Formation Métiers du management et de la communication 601 Ecriture-creative-et-professionnelle-en-entre_791 Ecriture créative et professionnelle en entreprise - Transmettre sur sa pratique Explorer

Plus en détail

Le stage en entreprise

Le stage en entreprise Collège Geneviève de Gaulle-Anthonioz 45460 LES BORDES Le stage en entreprise Semaine du lundi 14 au vendredi 18 décembre 2015 Le rapport de stage se fera sous la forme d un diaporama avec présentation

Plus en détail

LE CONCOURS D ART ORATOIRE Le Concours d art oratoire est parainné par Canadian Parents for French

LE CONCOURS D ART ORATOIRE Le Concours d art oratoire est parainné par Canadian Parents for French LE CONCOURS D ART ORATOIRE Le Concours d art oratoire est parainné par Canadian Parents for French Pour vaincre: le trac, la nervosité, les jambes molles, les mains tremblantes, la bouche sèche, les battements

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR LES PORTEURS DE PROJET

RECOMMANDATIONS POUR LES PORTEURS DE PROJET RECOMMANDATIONS POUR LES PORTEURS DE PROJET 1 Comment lever des fonds? Une levée de fonds se prépare avec grand soin. Le Porteur de Projet doit se préparer à cette levée, en étant conscient qu elle va

Plus en détail

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 7.5 examiner les caractéristiques inhérentes

Plus en détail

L orthophonie en déficience auditive clientèle adulte

L orthophonie en déficience auditive clientèle adulte L orthophonie en déficience auditive clientèle adulte Pourquoi interpeller une orthophoniste? Au service des personnes ayant une déficience physique Il est important de mentionner que le contenu de cette

Plus en détail

Principes généraux de bonnes pratiques de soins chroniques

Principes généraux de bonnes pratiques de soins chroniques Réf ENG: WHO/CDS/IMAI/2004.3 Rev.1 Principes généraux de bonnes pratiques de soins chroniques PRISE EN CHARGE INTÉGRÉE DES MALADIES DE L ADOLESCENT ET DE L ADULTE DIRECTIVES PROVISOIRES POUR LES AGENTS

Plus en détail

Formation de base en Relation d aide. Présentée par Dre Céline Lafrenière, md conseil en allaitement

Formation de base en Relation d aide. Présentée par Dre Céline Lafrenière, md conseil en allaitement Formation de base en Relation d aide Présentée par, md conseil en allaitement Objectifs Connaître les éléments essentiels pour établir une relation d aide en particulier: L écoute active Le respect de

Plus en détail

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service 1 Leçon 7 Aimer Dieu par l'adoration et le service Introduction Lecture : Apocalypse 4.2-11; 5.11-14 Lorsque nous disons que nous aimons quelqu un, que ce soit notre époux, un membre de la famille ou un

Plus en détail

comprendre un message adressé aux parents rapporter un message

comprendre un message adressé aux parents rapporter un message comprendre un message adressé aux parents rapporter un message 1. TRANSMETTRE UN MESSAGE 226 1.1. Les différentes façons de demander de transmettre un message 1.2. Donne ce mot à tes parents 2. LIRE LES

Plus en détail

Cibler son recrutement pour coller à la réalité des emplois

Cibler son recrutement pour coller à la réalité des emplois Comment recruter autrement? Cibler son recrutement pour coller à la réalité des emplois Quels postes peuvent convenir aux retraités? Il y a probablement autant de réponses à cette question qu il y a de

Plus en détail

COMMUNICATION INTERPERSONNELLE (CIP)

COMMUNICATION INTERPERSONNELLE (CIP) COMMUNICATION INTERPERSONNELLE (CIP) COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ÉLÉMENTS DE DÉFINITIONS La communication interpersonnelle est un processus naturel entre deux personnes. Quoiqu il se passe entre deux

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Champs Compétences / Composantes Typologie des erreurs possibles Suggestions de remédiation Connaissance des nombres entiers

Plus en détail

PROJETS DE RECHERCHE AUTONOME

PROJETS DE RECHERCHE AUTONOME PROJETS DE RECHERCHE AUTONOME CANADA DERNIÈRE RÉVISION AOÛT 2015 Table des matières INTRODUCTION...1 À PROPOS DES PROJETS DE RECHERCHE AUTONOME... 1 OBJECTIFS DU PROJET DE RECHERCHE... 1 PRA ACTIVITÉ 1

Plus en détail

Habiletés de communication

Habiletés de communication Habiletés de communication Les habiletés de communication ont été clairement identifiées comme l une des dimensions essentielles en termes d habiletés pour la pratique compétente de la médecine familiale.

Plus en détail

INFORMATIONS AUX PARENTS SUR LA TOXICOMANIE

INFORMATIONS AUX PARENTS SUR LA TOXICOMANIE INFORMATIONS AUX PARENTS SUR LA TOXICOMANIE Définition de la toxicomanie : Habitude de consommer un ou plusieurs produits psychoactifs, susceptibles d'entraîner une dépendance psychique et parfois physique.

Plus en détail

LA SCIENCE DE LA RICHESSE

LA SCIENCE DE LA RICHESSE LA SCIENCE DE LA RICHESSE Leçon 15 2009 SOPODIVA, Faisant usage des droits de réimpression. 1 Préface Ce programme est composé de 17 leçons qui ont été scindées en 17 ebooks faciles à comprendre et à mettre

Plus en détail

Catalogue de Formations 2014

Catalogue de Formations 2014 Catalogue de Formations 2014 Bienvenue Le fil conducteur de nos formations: Optimiser l image de soi et la communication personnelle pour une meilleure relation aux autres et développer le bien-être du

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine GUIDE PROTÉINÉ SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS Texte de Colossiens à lire Colossiens 1.111 (Lisez ce passage chaque jour de la semaine, c est la meilleure manière de l apprendre par cœur) Sujets de prière

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Correction du français écrit dans les travaux scolaires

Correction du français écrit dans les travaux scolaires Guide pratique Conseils et astuces Correction du français écrit dans les travaux scolaires Léandre Larouche Étudiant en Arts, lettres et communication Mars 2015 TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... 3 INTRODUCTION...

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail