Enfin tout document officiel a une référence et un numéro d'ordre dans un registre adéquat pour que l'histoire en garde le souvenir.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enfin tout document officiel a une référence et un numéro d'ordre dans un registre adéquat pour que l'histoire en garde le souvenir."

Transcription

1 M E M 0 R A N D U M À PROPOS DU COMMUNIQUÉ DE LA MÉTROPOLE GREC-ORTHODOXE DE FRANCE À PROPOS DE L'ARCHIMANDRITE DENIS GUILLAUME" Comme préalable logique nous aimerions savoir qui a composé ce Communiqué qui se veut officiel par un tel titre. Est-ce le Métropolite Emmanuel, le vicaire général l'archimandrite Arsénios? le Conseil diocésain? un Tribunal ecclésiastique? une Commission ad hoc? ou un obscur confrère au coeur plein de rancœur? Ce qui semble certain est que le signataire invisible n'a ni amour même de la vérité ni miséricorde, ni éducation humaine, pour attaquer, sans nuances, un Prêtre de Jésus-Christ décédé et qui ne peut répondre. Il ne l'aurait certainement pas fait de son vivant, même s'il avait déjà, semble-t-il, des griefs anciens. On ne peut imaginer, selon l'éthique normale, que l'auteur ait reçu la bénédiction des Autorités ecclésiastiques, car il y a tant d'inexactitudes, de procès d'intention que nous allons prouver, un ton tellement polémique qu'aucun supérieur qui aurait lu cette diatribe, s'il saisit le génie de la langue française avec toutes ses nuances, n'aurait donné son aval pour sa diffusion dans les médias. En effet nous trouvons dans ce texte plus de questions et de sous-entendus que de certitudes et de preuves. D'autre part un Communiqué officiel, outre qu'il est signé par une personne ou un groupe constitué, doit être daté. Comment 8 mois après le décès du Père Denis dans le silence et sans annonce officielle, sort maintenant un pamphlet déplacé après le décès d'un Serviteur de Dieu et de l'eglise? Enfin tout document officiel a une référence et un numéro d'ordre dans un registre adéquat pour que l'histoire en garde le souvenir. Rien de cela, d'où la question: est-ce un faux? Si c est le cas, alors l'autorité qui voit son titre utilisé malhonnêtement doit nous avertir de cette usurpation. En attendant, connaissant l'archidiacre, puis le Hiéromoine et enfin l'archimandrite DENIS (Raymond GUILLAUME) depuis de très nombreuses années, à Rome, Parme, Nice et Nîmes, je me veux I'Avocat, qui l'a toujours aidé, pour défendre sa Mémoire, et mon devoir présent est de montrer les erreurs de ce Communiqué fantôme qui jette le souvenir comme une pâture aux chiens. On n'a jamais aussi peu respecté les droits de l'homme même si on en parle toujours plus, souvent d'ailleurs au détriment des Droits de Dieu. "Après le décès de l'archimandrite Denis Guillaume, survenu le 21 juin 2008, divers contrevérités et mensonges ont circulé, parfois sciemment entretenus, notamment quant aux conditions matérielles dans lesquelles se sont déroulés les derniers mois de sa vie sur terre. S'il n'est pas question de salir la mémoire de ce prêtre, il n'y a pas lieu non plus de voir travestir la vérité, pas plus qu'il ne serait acceptable de se servir de ces contrevérités pour masquer des comportements à la Iimite du frauduleux" Dès 2006 la santé du Père Denis est devenue fragile et il ne pouvait plus célébrer seul la Divine Liturgie, ne pouvant plus se tenir longuement debout à cause de la gangrène. Il chercha une solution mais aucune ne lui semblait correspondre à son attente. Plusieurs démarches furent entreprises par lui, mais sans résultat. En janvier 2007 il écrivit, comme il nous l'a montré, une lettre au Supérieur du Monastère de Lectoure (Patriarcat de Serbie) pour obtenir l'aide d'un jeune prêtre, car, recevant la revue de cette Fraternité, il constatait son dynamisme. Le Père Abbé, de passage à Nîmes en mai 2007, lui rendit visite chez lui et l'accompagna à son église. Ce fut la seule et dernière rencontre à Nîmes. Il lui montra les travaux de restauration de la chapelle Sainte Thérèse qui étaient en cours, comme l'aménagement de la sacristie en studio pour y loger un gardien ou un prêtre de passage. Comme le Père Denis m'a remis un dossier de documents avant son départ pour Lectoure, j'ai pu constater qu'il écrivit régulièrement au Père Abbé, démarches relayées ensuite par le Conseil paroissial, pour obtenir un prêtre qui viendrait l'aider, une fois par mois, en suppléance et provisoirement. Ce fut en janvier, février, mars et avril 2008, en présence du Père Denis sauf une fois où il était alité, qu'un Père célébra, tandis que lui assurait les chants liturgiques et la prédication. Depuis des mois les fidèles étaient restés sans office, et il regroupa alors une dizaine de personnes. Lorsque le Métropolite nomma un successeur, ce rôle de suppléance cessa en même temps et accéléra son départ pour Lectoure. Parti pendant la Grande semaine, il avait tout réglé avant ce voyage. Il rejoignait un Monastère pour se préparer à la mort. Je lui rendis visite et le trouvai bien, avec ses habitudes retrouvées. Il consacrait tout son temps à la prière, jour et nuit, et écoutait de la musique sacrée sur un transistor. Dans le silence du cloître, il parlait avec le frère qui était près de lui, ayant complètement tourné une page. Il ne demanda jamais la télévision, absente du monastère, ni la presse; il allait à l'essentiel, ne souhaitant ni recevoir ni lire de lettres. Cinquante jours de retraite avec les soins médicaux nécessaires. Il fit l'édification des infirmières et des fidèles qui venaient le visiter, tant il était en paix, dans la sérénité. Ne parlant jamais de ce passé récent, il était plein d'humour, et jusqu'au dernier jour son esprit est resté vif, selon les témoignages qui j'ai entendus lors de ses funérailles solennelles. Comme je m'étonnais de l'absence de prêtres étrangers à la Fraternité, j'appris que, dès son décès, l'evêque Luka, dont dépend le monastère, avait été averti, et que celui-ci rencontrant, le jour même, le Métropolite Emmanuel, lui avait annoncé la nouvelle. Nous aimerions avoir plus de précisions au sujet des "contrevérités" et des "Comportements à la limite du frauduleux" "Les conditions d'existence du père Denis Guillaume, sur le plan financier comme sur le plan ecclésial, n'ont jamais eu, et à aucun moment, ce caractère dramatique qu'il a voulu faire croire lui-même et que d'autres ont colporté après lui, dans sa situation de recteur de la paroisse Saint-Antoine de Nîmes. Cette paroisse a été fondée et aménagée avant son ordination à la prêtrise, et a vu son patronage augmenté de la mention "de la pêche miraculeuse", à son initiative, sans qu'on puisse parler de nouvelle fondation"

2 Certes la paroisse Saint Antoine existait sur Nîmes, mais les divers Conseils paroissiaux ou Recteurs n'ont jamais obtenu, acheté ou loué, un local aménagé en lieu de culte permanent, ce qui peut montrer déjà que la Paroisse, avant le Père Denis, n'avait pas de moyens financiers ou d'ambition, les fidèles ne semblant pas avoir été très motivés ni généreux. A chaque liturgie, dans un temple, ou une sacristie, ou une salle ou une chapelle de collège... il fallait aménager le local pour le rendre digne d'un office orthodoxe, puis déménager ou remiser le nécessaire après. Après son ordination sacerdotale, en 1996, par Mgr Stéphanos de Nice qui continua les échanges épistolaires alors qu'il avait nommé en Estonie, celui-ci l'encouragea à fonder une église sur Nîmes. Le Père Denis se mit en recherche et trouva d'abord l'église Notre-Dame de Vie à Beaucaire avec le soutien de personnalités, dont le Maire qui lui écrivit et donna son accord. Mais le 12 octobre 2004, il reçut une nouvelle lettre qui, après l'inspection des services de la Drac, refusait cette mise à la disposition du culte orthodoxe: "Il ressort de cette visite que nous devons absolument et dans les meilleurs délais restaurer dans les règles de l'art cet édifice". Entre temps le Père Denis avait créé "L'Association cultuelle : Association Tibériade Eglise de la Pêche Miraculeuse (Région nîmoise, dont l'adresse était 54 Bd Gambetta à Nîmes, avec déclaration au J.O. Il obtint de l'eglise catholique, grâce à sa part active dans le groupe des Eglises Chrétiennes du Gard, une chapelle et signa une Convention de Mise à disposition de la Chapelle Ste Thérèse le 13 janvier 2005, entre le Père Denis Guillaume et Mgr Bernard Fougères. Pour la première fois à Nîmes, les Orthodoxes avaient une véritable église grâce au Père Denis qui était le Fondateur de ce nouveau lieu de culte "de la Pêche miraculeuse", titre reconnu par le Métropolite Emmanuel qui célébra d'ailleurs le jour de la Pêche miraculeuse 26 septembre 2004, où le Père Denis fut élevé Archimandrite et reçut cette lettre du Métropolite le 3 juin 2004: "... Je suis très heureux de vous avoir dans notre Métropole et c'est un honneur pour nous tous et pour notre Patriarcat. Je connais votre activité et ce que vous avez fait pour l'eglise orthodoxe. Bon courage dans votre mission. Fraternellement" Cette lettre manuscrite est assez révélatrice des bons sentiments du Métropolite. Et il ne fut pas choqué du patronage "de la Pêche miraculeuse", d'ailleurs l'église grecque de Tibériade est justement placée sous ce vocable. Pour la petite histoire il faut savoir qu'il n'y avait pas d'icône de St Antoine dans l'église Ste Thérèse et que c'est le Père Abbé de Lectoure qui en offrit une grande, encollée, qui fut apportée à Nîmes par le prêtre venu célébré début janvier 2008! "Sa santé se dégradant, ne pouvant plus assumer son ministère, il a été remplacé dans ses fonctions. Ce remplacement a eu lieu avec son plein accord, exprimé verbalement au cours d'une conversation téléphonique avec le vicaire général. Il s'est effectué selon 1'usage et les conditions normales et avec la pleine autorité et le plein droit de l'évêque diocésain" Il est faux de dire que ce remplacement s'est déroulé avec son plein accord, exprimé au cours d'une conversation téléphonique avec le vicaire général. Ce n'est pas ce que le Père Denis a dit ni écrit; d'ailleurs comment peut-on traîter un Père âgé, très malade et dont on sait qu'il rejoindra le Seigneur prochainement, avec si peu de tact et d'humanité? N'était-ce pas à l'evêque de venir à Nîmes et dialoguer avec le Père Denis, comme un fils vient voir son père malade? Voici les faits. Le , le Père Denis écrit au Métropolite:... Le Père Arsénios m'a parlé d'une possibilité de mainmise du Père X et de Y sur notre communauté de Nîmes. Je m'y oppose formellement. Je regrette l'ingratitude..." Le 18 mars 2008 le Métropolite écrit au Père Denis en maintenant sa décision, alors que depuis des mois personne ne s'était occupé de ce problème des offices. Le Vicaire général, comme cité, relance par téléphone le Père Denis début avril, et lance l'idée qu'en refusant de se soumettre il encourait des peines canoniques. Cette menace le bouleversa et il fit des malaises, car il ne pouvait comprendre une telle décision, sans concertation, comme si on demandait à un père d'abandonner son enfant pour lui l'église qu'il avait fondée alors qu'il approche du but. Contrairement à ce qui est dit dans le Communiqué, le Vicaire général et le Métropolite pensaient bien que rien n'était acquis et que le Père Denis refusait. Pour le prouver, cette lettre du Métropolite du 22 avril : "... Je me réfère à notre conversation téléphonique du 15 mars dernier, confirmée par ma lettre du 18 mars 2008, concernant l'arrivée, le jeudi 24 avril, du Père Amfian (Negrut) pour les célébrations de la Semaine Sainte. Ayant constaté des résistances aux dispositions arrêtées, je me vois dans l'obligation de vous intimer l'ordre, par la présente, de lui faciliter son séjour à Nîmes et de lui laisser libre accès à l'église dans les plus brefs délais. Vous devez impérativement lui confier les clefs de l'eglise pour qu'il puisse s'acquitter de la mission qui lui a été confiée". Cette nouvelle monition, plus feutrée et diplomatique, lui fit à nouveau penser aux peines canoniques ; après plus de 50 ans de vie monastique, finir comme un intrus lui devenait insupportable. Les médecins consultés virent là un nouveau choc qui pourrait être fatal. Il écrivit à nouveau au Métropolite, le 28 avril, son désaccord face à ce procédé, mais sans réponse. Il décida alors de quitter Nîmes et supplia le Monastère de Lectoure de l'accueillir pour ses derniers jours, commanda son cercueil et régla toutes ses affaires. En novembre 2007, il avait écrit au Métropolite pour lui donner ses consignes pour ses funérailles et son souhait d'être enterré à Lectoure, après que les moines viennent chanter l'office à Nîmes. "Le Père Denis n'a donc jamais fait l'objet d'une quelconque mesure vexatoire, et en aucune manière, pas plus qu'il n'a été particulièrement délaissé ou abandonné sur le plan humain par son évêque ou l'administration diocésaine, ce rôle de soutien affectif et humain revenant autant aux paroissiens dont il a la charge, soit dit en passant. Il est à craindre que le père Denis, connu pour son caractère difficile, ait eu une nette tendance à faire le vide autour de lui dès les premières années de sa prêtrise. Cela pourrait expliquer l'impression d'isolement dont il aurait souffert" Le Prêtre est un Père mais aussi un Pasteur. Il était obligé, en conscience, de rappeler les vérités de la Foi et de la Morale, dont il aurait à rendre des comptes à Dieu.

3 Il ne pouvait supporter que les Fidèles se servent de l'eglise pour leurs petites affaires, pour maintenir des traditions nationales. A plusieurs reprises il a écrit au Métropolite son désappointement face aux comportements anormaux de fidèles grecs qui se trouvaient au-dessus de la Loi de l'eglise parce que Grecs, ou avaient des appartenances philosophiques peu compatibles avec les Canons de l'eglise. Ses lettres, très précises, avec noms et faits, n'ont jamais reçu de réponses. Est-ce cela qui vaut la mention de caractère difficile? Le Christ a chassé, avec des cordes, les vendeurs du temple... Et le fruit de tout cela est que ces Grecs sont partis dans un groupe non canonique de Nîmes pour mieux satisfaire leur indépendance face aux lois divines. Le peu de fidèles grecs fut remplacé par des fidèles orthodoxes pauvres venus des pays de l'est, qui semblaient n'intéresser personne parce que pauvres. Le Père Denis les a accueillis avec un coeur de Père, faisant des démarches pour eux, les aidant à s'installer, car avant d'être prêtre grec il était prêtre orthodoxe, et son église était orthodoxe, c est-à-dire ouverte à tous les orthodoxes. C'est d'ailleurs ce qu'il me disait, lors d'une visite, en se réjouissant qu'à Lectoure ces clivages avaient disparus; et si la majorité des fidèles y sont français, il y a, comme je l'ai vu lors des funérailles, des Russes, des Roumains, des Libanais, des Géorgiens, des Ukrainiens... et il ajoutait avec ironie que c'est cela l'universalité et la catholicité de leglise orthodoxe, et non un ghetto nationaliste où l'on se retrouve pour des fêtes, pour manger et boire, pour danser... Ajoutons que le Père Denis n'a jamais reçu de blâme, dans sa gestion de la Paroisse, de son Métropolite mais au contraire ce dernier le fit Archimandrite en 2004, ce qui laisse supposer qu'il était content de son action dans le Gard. Sur le plan financier, la situation n'était pas non plus aussi dramatique qu'il l'a laissé clairement entendre dans une fameuse circulaire diffusée sur internet et par d'autres biais. Après présentation par lui-même de ses besoins financiers, une aide mensuelle supplémentaire lui a été octroyée de bonne foi par la métropole, aide s'ajoutant aux revenus tirés de sa paroisse ainsi qu'à ceux de la vente de ses livres" Le Père Denis vivait dans une très grande simplicité et ses revenus consistaient dans le loyer d un appartement qu'il louait à Nice suite à la succession de ses parents (mère décédée le 29 octobre 1972 et père décédé le 4 octobre 1975). C'était son seul revenu mensuel car il ne touchait pas de retraite et n'était même pas couvert socialement. Il m'a dit que le Père Antoine lui avait proposé en 2007 de l'affilier à la CAVIMAC au sein de la Fraternité St Benoît. La Fraternité paya ses cotisations mensuelles et même, début 2008, trois années de retard de la Retraite Volontaire Obligatoire. Ainsi il pu mieux se soigner, être hospitalisé si nécessaire, mais ne profita jamais de la retraite. Les revenus de ses livres n'existaient pas, car il tirait chaque ouvrage en quelques exemplaires, puis aux commandes en redemandait un tirage de 10 ou 15. Un tel procédé ne pouvait l'enrichir. La paroisse avait des fidèles pauvres, et comme les offices ont été non assurés pendant des mois, là aussi il n'y avait point du tout de revenus. Il n'a que survécu que sur ses revenus personnels. D'ailleurs ceux qui l'ont visité chez lui pourront dire que son appartement était très simple, sans armoire ni meuble. Des caisses-malles servaient de rangements et de siège pour les visiteurs, les murs étaient recouverts de rayonnages en contreplaqués emplis de livres et de dossiers, et son lit, très monastique, était en contre-plaqué fabriqué par un ami... Sa précarité était connue de la Métropole puisque le 13 mars 2008, il a écrit à Mgr Emmanuel : "Le coup de téléphone du Père Arsénios m'a fort étonné. Au mois d'août 2007 j'avais appelé au secours, étant malade et sans argent. Il est venu me voir à Nîmes, a passé une journée avec moi, nous avons visité la chapelle, mais il n'a pas rencontré la communauté, puisque c'était un jour de semaine, et n'a donc pu se rendre compte exactement de la situation. Je lui avais demandé s'il lui était possible de venir m'aider, une fois ou l'autre, pour la célébration mais il n'a rien fait. Il m'a remis deux modestes chèques, une sorte de "retraite" pour les mois de septembre et octobre. Puis il m'a laissé tomber royalement et m'a demandé d'envoyer une série complète de mes livres comme cadeau à la Métropole..."

4 Nous sommes au regret de faire savoir qu'au moment de son départ de Nîmes, la paroisse dont il avait la charge et dont il contrôlait entièrement les finances, a été purement et simplement spoliée de tous ses biens (objet de culte, icône, autel, etc) et de ses réserves financières. Les livres de comptes ont également tous disparu. Il est donc impossible de tirer au clair la réalité de sa situation financière, l'absence de toute comptabilité ne pouvant pas ne pas susciter de sérieux doutes. Par ailleurs, les paroissiens de Nîmes savent bien qu'il n'est pas le seul à avoir "assumé sur ses propres deniers les frais d'aménagement du local alloué par l'eglise catholique", sans parler du fait que confondre ses comptes privés avec ceux de la paroisse allait à l'encontre des règles élémentaires d'une saine gestion financière" Parler de spoliation est très fort pour cette situation. L'auteur ne doit pas se rappeler lorsque, en France, au début du XXième siècle, l Etat a spolié (le terme était exact) l'eglise catholique de tous ses biens : cathédrales, églises, monastères, écoles chrétiennes, objets de culte, ceuvres d'art. Comment le Père Denis aurait-il pu déposséder ou dépouiller (selon le Larousse) une église dont les divers objets lui appartenaient en propre et qu'il avait réglés de ses deniers? Ce sont ses biens personnels qui lui ont permis de restaurer l'église, de payer les entrepreneurs, de louer les échafaudages de régler les matériaux pour transformer la sacristie en studio pour loger un prêtre ou un gardien. N'avait-il pas porté plainte, avec dépôt, au commissariat, pour détérioration de la chapelle : toit, clocher...? ce qui le poussait à installer un concierge sur place. En ce qui concerne l'autel et les lutrins, il les avait fait fabriquer par l'ami qui avait "meublé" son appartement en contre-plaqué. Les six icônes peintes avaient été réalisées par lui ou un ami orthodoxe, M. Z. de Budrio, en Italie; les autres étaient encollées et disparates. Dans le bulletin paroissial "Tibériade", il écrit en 2007: Bien que les frais du matériel, de l'échafaudage mobile et des travaux de maçonnerie soient assumés entièrement par le Père Denis, l'idée seule de ces frais a effrayé les paroissiens, dans la crainte qu'on leur demande une contribution... En attendant, il faut se contenter de quelques centimes que les fidèles présents déposent à regret dans le plateau des offrandes avec le sentiment de se sacrifier pour l'eglise. En outre les travaux entrepris par le Père Denis ont provoqué la défection de notre président... Pour expliquer sa défection, il s'est déchaîné violemment contre le style de nos icônes, qu'il définit comme slave, alors que les auteurs sont des occidentaux, et contre les porte-cierges et le chandelier à sept branches que le Père Denis avait acheté, de ses propres deniers, aux soeurs de Minsk en Biélorussie (comme le baptistère). Et il l'a menacé de tout envoyer balader si le Père Denis n'achetait pas des portecierges grecs et ne remplaçait les icônes par des icônes grecques. Après cette démonstration de philétisme hellénique, il n'a plus donné de ses nouvelles. Les paroissiens fidèles n'ont pas ce problème de philétisme... Ne voulant remettre les clés de l'église, c'est le Conseil qui les remit, à la gare, au prêtre remplaçant, et sur insistance du Conseil. Il trouva alors l'église comme le Père Denis l'avait reçue, à savoir les bancs utilisés par les catholiques, mais restaurée et nettoyée! "Le père Denis à pu, en outre, acheter un appartement à son nom, occupé maintenant par une personne étrangère à la paroisse et à la métropole, sans qu'il soit possible de déterminer avec quels fonds cet achat a pu se faire. L'existence de cet appartement ne peut que renforcer les doutes très sérieux sur la véracité de sa détresse financière et sur la transparence de sa gestion" Epoustouflant! on voit bien là l'origine de cette haine : l'argent. Un Communiqué d'une page comporte 22 fois le mot argent, finances et mots alliés..., alors que le Père Denis a traduit, édité des milliers de pages sans argent, avec l'aide de Dieu seul. C'est surréaliste. Le Père Denis était un prêtre et sa vocation n'était ni comptable ni banquier. Comment aurait-il pu tenir des livres comptables sans comptes puisque sans rentrées? J'ai pu regarder ses deux derniers relevés de comptes bancaires, l'un. 45,53 euros et l'autre 32 euros. Lors d'une visite au Père Denis, je demandais au Père Abbé comment les paroisses géraient leurs finances. Il m'a expliqué que le trésorier des cinq principales églises avaient des registres des rentrées de dons et les sorties de charges, que ce registre était signé chaque mois par le Prêtre, l'epitrope et chaque trimestre par le Père Abbé, et lors des visites canoniques par l'evêque. Si le Métropolite n'a jamais demandé les livres de comptes, c est qu'il savait qu'il n'y avait pas matière pour ce faire. Pour les registres paroissiaux, je me rappelle avoir envoyé une partie des registres à la Chancellerie métropolitaine pour ses archives comme cela se fait en Grèce. Pour l'appartement de Nîmes, il faut savoir que le Père Denis, à la mort de ses parents, a hérité et a placé l argent dans un appartement à Nice qu'il a loué lorsqu'il n'y habita plus. Il trouva à Nîmes un petit appartement très modeste mais qui correspondait à ses moyens, puis, un jour, la propriétaire a voulu le vendre et il ne souhaitait pas déménager. Il lui fallait vendre celui de Nice pour faciliter le nouvel achat, mais le locataire fit des problèmes pour quitter les lieux. Enfin il partit; il vendit et acheta Nîmes, et le reste de la succession lui permit de vivre et de faire des travaux à l'église alors qu'il ne fit aucune réparation dans l'appartement. En 2007, septembre, il voulut régler ses affaires et me demanda conseil comme il avait toujours fait. Pour son appartement, je lui dis qu'il pouvait le donner de son vivant, en en gardant la jouissance, ou le vendre. Il écrivit à la Fraternité St Benoit pour le lui proposer, mais par retour l'association refusa. Il demanda à la Fondation des Monastères de France, reconnue d'utilité publique. Avant de quitter Nîmes il y installa une fidèle qui l'avait soutenu au quotidien. Je pense qu'il pouvait disposer de son bien personnel comme bon lui semblait, et vraiment c'est scandaleux d'assimiler qu'elle n'est ni grecque ni de la paroisse. "Le bon sens, comme le souci de fidélité à l'esprit de vérité, obligent à tempérer sérieusement les propos tenus et entretenus à son sujet, parfois de bonne foi, parfois dans des buts inavouables ou à des fins polémiques" Par "souci de fidélité à l'esprit de vérité", vous pouvez comprendre le but de ce communiqué. J'ajoute que j'ai parlé par "Nous" lorsque les éléments étaient partagés par plusieurs, et par "je" lorsque je détenais des informations plus personnelles même si elles pouvaient être connues par tous. Le cher Père Denis, en me confiant ce dossier qui m'a aidé à répondre avec exactitude, devait penser qu'il serait victime de ceux qu'il avait combattu au mom de la Foi orthodoxe, de son intégrité.

5 Nous ajoutons, suite à la pensée maladroite exprimée que le Père Denis a été plus utile lorsqu'il était catholique, que c'est un jugement très étrange pour un orthodoxe. Toutes les traductions qu'il a faites et éditées étaient en majorité utilisées par les paroisses orthodoxes francophones, et ce dès le début, car les paroisses et monastères uniates francophones sont très réduits, et les orthodoxes très majoritaires. D'autre part, d'autres pays d'europe sont partis des traductions du Père Denis pour traduire en espagnol, italien, allemand... alors que peu connaissent le russe ou le grec. On peut dire que s'il y a des orthodoxes francophones, c'est grâce au Père Denis, car aller dans des paroisses où les offices sont célébrés entièrement ou presque, à part la beauté des chants, en grec ou russe, ne peut alimenter l'âme. Certes tout n'est pas parfait dans le travail du Père Denis mais il a au moins le mérite d'exister et de servir, car on peut toujours améliorer. Ces dernières années il n'a pas seulement composé des offices pour des saints occidentaux mais a traduit et publié des offices du roumain, du serbe, du bulgare... Enfin il est parlé de 50% de droits d'auteur donné par Chevetogne. Il y a longtemps que ce n'est plus, même si tout le stock de Parme est parti en Belgique, car comment pouvait-il vérifier? Je me rappelle des lettres difficiles avec le responsable de la Librairie et la médiation du Père Abbé de Chevetogne. Régulièrement il m'en parlait et me montrait ses problèmes à ce sujet, car il y avait toujours des retards et des rappels! Pour terminer, on peut se demander quel est le véritable auteur de ce Communiqué. On se croirait au Moyen-Age avec la chasse aux sorcières et les procès iniques et le bûcher... Ce texte est dans un tel brouillard, avec des questions auxquelles nous donnons les réponses, des affirmations mensongères graves que nous réfutons, des médisances qui frôlent la calomnie que l'on croit rêver; alors apparait le Cornu qui bave, et l'on sent le bouc et le souffre... Nous préférions l'encens et la myrrhe de l'archimandrite Denis : Mémoire éternelle! F. L. Dimanche 15 février 2009, Dimanche du Fils prodigue. Bienheureux serez-vous lorsqu on vous outragera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mai à cause de Moi, car votre récompense sera grande dans les Cieux.

Investissements déraisonnables

Investissements déraisonnables Chapitre 47 Investissements déraisonnables Il y a quelques semaines, alors que j assistais au camp-meeting de San Jose [1905], certains de nos frères me présentèrent ce qu ils considéraient comme une occasion

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Le mariage en 27 questions

Le mariage en 27 questions Le mariage en 27 questions 1. Combien de temps faut-il pour préparer un mariage? L Église catholique demande aux fiancés de se présenter dans leur paroisse au moins un an avant la date souhaitée. Ceci

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

. Tout l équipement de la maison est mis à disposition : chaises, tables, lit, machine à laver, gazinière, vaisselle, meubles de rangements...

. Tout l équipement de la maison est mis à disposition : chaises, tables, lit, machine à laver, gazinière, vaisselle, meubles de rangements... Les avantages de la location meublée :. Tout l équipement de la maison est mis à disposition : chaises, tables, lit, machine à laver, gazinière, vaisselle, meubles de rangements.... vous n avez presque

Plus en détail

Jubilé de la Miséricorde

Jubilé de la Miséricorde Pardonne Partage Aime Jubilé de la Miséricorde Découvre l année de la miséricorde en t amusant C est quoi un Jubilé? Qu est-ce que la miséricorde? 1 A tes crayons! 2 Qu est-ce qu un jubilé? Un jubilé est

Plus en détail

Lorsque survient un décès, qu elle est la marche à suivre?

Lorsque survient un décès, qu elle est la marche à suivre? O Seigneur, accordez lui maintenant le repos éternel. Fais briller sur lui ta perpétuelle lumière. Que son âme repose en paix. Amen Que son âme et les âmes de tous les fidèles défunts, par la miséricorde

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps.

QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps. QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps. Vrai ou Faux 2. Vous avez le droit de changer les serrures sans la permission du

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche LEÇON Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche Lis «Cela va trop loin!». Dessine un signal routier. Ajoute ton verset à mémoriser et place-le en évidence. Commence

Plus en détail

Illustration de la politique immobilière de l EPG dans une région, celle de Plateau-Champagne (Août 2015)

Illustration de la politique immobilière de l EPG dans une région, celle de Plateau-Champagne (Août 2015) Illustration de la politique immobilière de l EPG dans une région, celle de Plateau-Champagne (Août 2015) Ce rapport explique comment la politique immobilière de l EPG est concrètement mise en œuvre dans

Plus en détail

Être Responsable De Club

Être Responsable De Club Être Responsable De Club Prénom NOM Promo Date Objet Sylvain BOUCHERAND 2010 16/08/09 Création du document Charles- Adrien LOUIS 2010 29/08/09 Mise à jour parti Comptabilité Page 1 sur 8 Table des matières

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Louis et Zélie Martin

Louis et Zélie Martin Louis et Zélie Martin Qu ont-ils fait de si extraordinaire pour être béatifiés le 19 octobre 2015? Sommaire : 1. Les époux Martin, qui sont-ils? 2. Texte à trou / texte à trou réponses 3. Création d un

Plus en détail

La Cimade IDF 46 bd des Batignolles 75017 PARIS 01 40 08 05 34 www.lacimade.org. gratuit

La Cimade IDF 46 bd des Batignolles 75017 PARIS 01 40 08 05 34 www.lacimade.org. gratuit La Cimade IDF 46 bd des Batignolles 75017 PARIS 01 40 08 05 34 www.lacimade.org gratuit Comment préparer votre dossier? 1 Gardez les documents ou courriers à votre nom. Ils vous serviront à prouver votre

Plus en détail

L adresse de référence

L adresse de référence Version n : 1 Dernière actualisation : 18-12-2006 1) À quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une adresse de référence? 3) Quels sont les avantages d une adresse de référence? 4) Qui peut s inscrire en

Plus en détail

L audition de l enfant

L audition de l enfant L audition de l enfant On t écoute ton opinion compte Pour les enfants dès 5 ans Chère mère, cher père, cette brochure appartient à votre enfant mais vous Impressum Edition Institut Marie Meierhofer pour

Plus en détail

Biens laissés par un locataire lorsqu il quitte son logement

Biens laissés par un locataire lorsqu il quitte son logement Biens laissés par un locataire lorsqu il quitte son logement Renseignements brochure La Loi de 2006 sur la location à usage d habitation (la Loi) renferme un certain nombre de règles sur ce qu on peut

Plus en détail

Louer devient encore plus intéressant avec le. Pack Bailleur. Une tranquillité absolue pour votre bien immobilier!

Louer devient encore plus intéressant avec le. Pack Bailleur. Une tranquillité absolue pour votre bien immobilier! Louer devient encore plus intéressant avec le Pack Bailleur Une tranquillité absolue pour votre bien immobilier! Félicitations! En mettant votre bien en location, vous assurez vos arrières et vos fins

Plus en détail

FAQ RENOUVELLEMENT QUESTIONS ESSENTIELLES AU RENOUVELLEMENT :

FAQ RENOUVELLEMENT QUESTIONS ESSENTIELLES AU RENOUVELLEMENT : FAQ RENOUVELLEMENT Ce document d informations intitulé «FAQ RENOUVELLEMENT» permet de répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser concernant le renouvellement annuel de votre société. Nous

Plus en détail

Le sanctuaire céleste

Le sanctuaire céleste Chapitre 53 Le sanctuaire céleste Deux mille trois cents soirs et matins; puis le sanctuaire sera purifié. Daniel 8:14 (Segond). Ce passage biblique, fondement et clef de voûte de la foi adventiste, était

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

LE DROIT À L AVOCAT POUR LES DEMANDEURS D ASILE

LE DROIT À L AVOCAT POUR LES DEMANDEURS D ASILE LE DROIT À L AVOCAT POUR LES DEMANDEURS D ASILE Vous avez une audience devant la CISR (Commission de l'immigration et du statut de réfugié) pour faire entendre votre demande d asile/demande de refuge,

Plus en détail

CRASH RIO-PARIS AF447, AUTRES CRASHS AERIENS ET CEDH

CRASH RIO-PARIS AF447, AUTRES CRASHS AERIENS ET CEDH Norbert Jacquet 13 avril 2015 CRASH RIO-PARIS AF447, AUTRES CRASHS AERIENS ET CEDH La Cour européenne des Droits de l'homme, qui déroule souvent le tapis rouge aux délinquants, dont les droits sont épluchés

Plus en détail

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO.

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. Objectif du pèlerinage Nous avons décidé de faire un pèlerinage de pénitence au mois d Aout 2010 depuis

Plus en détail

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social Vade-mecum à destination des partenaires Pour pouvoir réaliser des actions innovantes et toujours plus adaptées au public en grande

Plus en détail

Douleur, souffrance, démence et fin de vie

Douleur, souffrance, démence et fin de vie Douleur, souffrance, démence et fin de vie Qu est ce que la douleur? Différence entre douleur et souffrance La souffrance serait morale et la douleur physique La douleur serait locale et la souffrance

Plus en détail

Leçon 1-3 La Bible. 1. La Bible est appelée la Parole de Dieu. Comment savons-nous que c'est vrai?

Leçon 1-3 La Bible. 1. La Bible est appelée la Parole de Dieu. Comment savons-nous que c'est vrai? 1 www.jecrois.org Leçon 1-3 La Bible 1. La Bible est appelée la Parole de Dieu. Comment savons-nous que c'est vrai? 2. La Bible est un très vieux livre qui a été sous la garde de beaucoup de personnes,

Plus en détail

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent QUESTION Guide pratique : Les coûts d emprunt Commanditaire fondateur ABC Alpha pour la vie Canada Guide pratique Question : Les coûts d emprunt Faire l épicerie coûte de l argent. Les vêtements coûtent

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER

JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER QUE DOIS-JE FAIRE? Que dois-je faire? Que dois-je savoir avant de prendre ma décision? Quelles sont les démarches légales et de régularisation?

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. D'Echo en Echo A l Abbaye. Supplément aux Echos de Saint-Maurice, 1971, tome 67b, p.

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. D'Echo en Echo A l Abbaye. Supplément aux Echos de Saint-Maurice, 1971, tome 67b, p. LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique D'Echo en Echo A l Abbaye Supplément aux Echos de Saint-Maurice, 1971, tome 67b, p. 1-4 Abbaye de Saint-Maurice 2013 A l'abbaye Il nous est impossible de relater

Plus en détail

Mes volontés quand je mourrai. Vivre signifie : vouloir s'accrocher et devoir quand même lâcher

Mes volontés quand je mourrai. Vivre signifie : vouloir s'accrocher et devoir quand même lâcher Mes volontés quand je mourrai Vivre signifie : vouloir s'accrocher et devoir quand même lâcher Mes volontés quand je mourrai 1 Avant-propos Objectif Il n'est pas toujours facile de discuter de sujets douloureux,

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Société pour la gestion du personnel S E P

Société pour la gestion du personnel S E P Société pour la gestion du personnel S E P Section neuchâteloise Procès-verbal No 257 Séance 22 octobre 1996, Grand Hôtel des Endroits, La Chaux-de-Fonds, à 17 h 30 Présents : 19 Thème : LOIS SUR L ACCESSION

Plus en détail

ANNEXE 1. Demande d équivalence d un diplôme d enseignement secondaire supérieur en vue de poursuivre des études dans l enseignement supérieur

ANNEXE 1. Demande d équivalence d un diplôme d enseignement secondaire supérieur en vue de poursuivre des études dans l enseignement supérieur ANNEXE 1 Demande d équivalence d un diplôme d enseignement secondaire supérieur en vue de poursuivre des études dans l enseignement supérieur SERVICE DES EQUIVALENCES DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Adresse

Plus en détail

L Agenda du Trésorier

L Agenda du Trésorier L Agenda du Trésorier EGLISE REFORMEE DE FRANCE Région Nord-Normandie Edition 11/2005 «Quel est donc le serviteur fidèle et avisé que le maître a établi sur les gens de sa maison pour leur donner la nourriture

Plus en détail

Dimanche de la Fête des pères

Dimanche de la Fête des pères Diocèse de Rimouski Dimanche de la Fête des pères 17 juin 2007 ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Les Services diocésains de la Formation

Plus en détail

Examen d habileté à répondre aux demandes des citoyens (H R D C) Exemples de questions

Examen d habileté à répondre aux demandes des citoyens (H R D C) Exemples de questions Examen d habileté à répondre aux demandes des citoyens (H R D C) Pour approfondir vos connaissances sur les emplois dans la fonction publique, consultez le site www.carrieres.gouv.qc.ca. Vous pouvez obtenir

Plus en détail

Garde des enfants et droit de visite

Garde des enfants et droit de visite Garde des enfants et droit de visite Lorsque vous ne vivez plus ensemble en famille Conna tre vos droits et vos responsabilités concernant votre enfant Begin a better ending Commencer une meilleure fin

Plus en détail

Enquête de satisfaction CIL PASS-ASSISTANCE

Enquête de satisfaction CIL PASS-ASSISTANCE SYNTHESE Enquête de satisfaction CIL PASS-ASSISTANCE Mars 2011 Service CIL PASS-ASSISTANCE Avril 2011 Action Logement Les entreprises s engagent avec les salariés 1 Données de l enquête Enquête de type

Plus en détail

GESTION INFORMATISEE DE FILES D ATTENTE

GESTION INFORMATISEE DE FILES D ATTENTE GESTION INFORMATISEE DE FILES D ATTENTE Eviter les pièges et les fausses bonnes idées Des bornes d'accueil avec des sélections multiples présentées faussement comme étant des écrans tactiles De nombreuses

Plus en détail

«Nous avions huit vaches et cent poules»

«Nous avions huit vaches et cent poules» «Nous avions huit vaches et cent poules» Portrait Mme HINSCHBERGER Marie Et si on vous demandait de vous présenter «J ai perdu ma maman à l âge de 3 ans et 8 mois. Elle a eu une grippe et une pneumonie.

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets?

Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets? LES ENTRETIENS EXCLUSIFS Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets? Entretien avec Mehdi Salmouni-Zerhouni, Conseil

Plus en détail

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie 20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie Mes amis.es de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE, Aujourd hui est le début d une nouvelle aventure: Celle de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE. Plusieurs d entre vous génèreront

Plus en détail

Explication de texte.

Explication de texte. Charlène Lozano TS1 «La science, dans son besoin d'achèvement comme dans son principe, s'oppose absolument à l'opinion. S'il lui arrive, sur un point particulier, de légitimer l'opinion, c'est pour d'autres

Plus en détail

10c - L avocat. Service juridique droit des personnes et des familles

10c - L avocat. Service juridique droit des personnes et des familles 10c - L avocat L avocat peut vous défendre, vous assister et vous représenter pour régler un conflit ou pour obtenir un droit, soit dans le cadre d un procès, soit pour régler un litige à l amiable. Il

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

Utiliser ma messagerie GMAIL

Utiliser ma messagerie GMAIL Utiliser ma messagerie GMAIL Doc réalisé par : Delphine BERTRAND Service AVAMN Décembre 2013 Version SOMMAIRE 1 Comment se connecter à Gmail --------------------------------------------- p.1 2 Comment

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

La protection de vos revenus à votre pension est d une

La protection de vos revenus à votre pension est d une AVEZ-VOUS PROTÉGÉ La pension est certainement le souci majeur de beaucoup d entre vous. C est en tout cas ce que nous avons pu constater de la grande enquête de Vivium réalisée en collaboration avec Moneytalk.

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

RÉCIT DES DÉCOUVERTES

RÉCIT DES DÉCOUVERTES RÉCIT DES DÉCOUVERTES Motivations: En raison de la validation du stage de découverte de première année, mon choix s est porté beaucoup plus sur un emploi salarié en période estivale. En effet, il était

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Petit parcours visant à développer l intériorité dans la classe.

Petit parcours visant à développer l intériorité dans la classe. Petit parcours visant à développer l intériorité dans la classe. Qu est ce que l intériorité? Avant d aborder une quelconque activité, il est nécessaire de définir ce que nous entendons par "intériorité".

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail

Nom :... Date :... ENVOI N 21

Nom :... Date :... ENVOI N 21 Pierre LASSALLE, Biosynergiste Formateur-Conseil en Développement des Ressources Humaines et Communication 56 rue de la Porte 29200 Brest! 02 98 05 25 50 Nom :... Date :... ENVOI N 21 Avertissement : Nous

Plus en détail

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 Vous allez entendre le texte deux fois. Avant la première écoute, lisez attentivement les questions. ( 6 min ) Pendant la première écoute ne prenez pas de notes, vous

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

Document de vente en automobile

Document de vente en automobile Document de vente en automobile Introduction Le guide de la réparation automobile signé avec le ministère de la consommation le 21/01/1993 a défini plusieurs points qui sont des devoirs du réparateur.

Plus en détail

Évangiles (N bleus pages 35 à 42)

Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles pages 1/5 N 12 Matthieu 28, 18-20 Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Au temps de Pâques, Jésus ressuscité adressa ces paroles aux Apôtres : «Tout

Plus en détail

APB QUESTION RÉPONSES ADMISSION POST BAC Partie 2 : Les phases d admissions et la procédure complémentaire Les phases d admission

APB QUESTION RÉPONSES ADMISSION POST BAC Partie 2 : Les phases d admissions et la procédure complémentaire Les phases d admission APB QUESTION RÉPONSES ADMISSION POST BAC Partie 2 : Les phases d admissions et la procédure complémentaire Les phases d admission Comment savoir si je suis accepté dans les formations que j ai demandées?

Plus en détail

(Approuvé par délibération du Conseil Municipal)

(Approuvé par délibération du Conseil Municipal) REGLEMENT INTERIEUR PERISCOLAIRE DES ACTIVITES PERISCOLAIRES FACULTATIVES, DE 15H30 A 16H15 ET DE LA RESTAURATION SCOLAIRE DE LA COMMUNE D ANDÉ (Approuvé par délibération du Conseil Municipal) Dispositions

Plus en détail

Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture

Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture Ou Comment j ai appris par hasard que ma voiture avait été revendue 32 FOIS PLUS CHER que le montant de ma reprise! AVERTISSEMENT Cette fiche pratique n a qu

Plus en détail

Questions et réponses concernant les assurances

Questions et réponses concernant les assurances ASSURANCES Questions et réponses concernant les assurances Partie I Assurance maladie médicaments voyage et annulation de voyage Assurance voyage 1. Mon assurance voyage couvre-t-elle les bagages? Non.

Plus en détail

STATUT FINANCIER DES PRÊTRES DIOCÉSAINS

STATUT FINANCIER DES PRÊTRES DIOCÉSAINS STATUT FINANCIER DES PRÊTRES DIOCÉSAINS Ce texte actualise celui qui a été promulgué en septembre 2000 et mis à jour en 2009. C est un document permettant une référence commune pour les prêtres et les

Plus en détail

Entrée Invités dans le Temple Avec photos Le couple entre en dernier : Accueil

Entrée Invités dans le Temple Avec photos Le couple entre en dernier : Accueil 1 Bénédiction du mariage de Laurence Gabin & Vincent Dillies Eglise Réformée du Bouclier - Samedi 25 février 2012, 14h00 Entrée Invités dans le Temple Avec photos Le couple entre en dernier : Accueil Il

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : V. L. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 22 Appel n o : GE-14-30 ENTRE : V. L. Appelant et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL DE

Plus en détail

Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers. http://www.investir et immobilier.com

Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers. http://www.investir et immobilier.com Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers http://www.investir et immobilier.com Sommaire Sommaire... 2 1. Bien définir son objectif et sa stratégie... 3 2. Acheter dans un secteur

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

NOUVELLE LOI SUR LES ASBL: NOUVELLES FORMALITES ET PUBLICATIONS

NOUVELLE LOI SUR LES ASBL: NOUVELLES FORMALITES ET PUBLICATIONS NOUVELLE LOI SUR LES ASBL: NOUVELLES FORMALITES ET PUBLICATIONS La nouvelle loi du 2 mai 2002 sur les asbl apporte des changements : - dans la rédaction des statuts ; - dans les formalités et les publications

Plus en détail

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014 17 eme : Dimanche 27 juillet 2014 Au service du Royaume déjà là! Comme un négociant qui recherche des perles fines. Réf. Biblique : 1 ère lecture : Rois (1 R 3,5.7-12) 5 A Gabaon, pendant la nuit, le Seigneur

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

Guide. pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique

Guide. pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique Guide pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique Je m appelle Christel Prado. Je suis présidente de l Unapei. L Unapei est une association nationale qui défend, les droits des personnes handicapées

Plus en détail

PARENTS CÉLIBATAIRES Vos droits et obligations concernant la garde, le droit de visite et les prestations de soutien. La garde de l enfant

PARENTS CÉLIBATAIRES Vos droits et obligations concernant la garde, le droit de visite et les prestations de soutien. La garde de l enfant PARENTS CÉLIBATAIRES Vos droits et obligations concernant la garde, le droit de visite et les prestations de soutien La garde de l enfant La garde est le droit et la responsabilité de prendre soin d un

Plus en détail

Le sacrement de réconciliation

Le sacrement de réconciliation RÉCONCILIATION - Parcours pour parents Catéchèse 6 Le sacrement de réconciliation Cette catéchèse est une adaptation du parcours de Marthe Lamothe, Des horizons nouveaux, p. 275 à 282. Les Éditions Novalis

Plus en détail

GESTION DES DEVIS ET CONTRATS DE MAINTENANCE

GESTION DES DEVIS ET CONTRATS DE MAINTENANCE GESTION DES DEVIS ET CONTRATS DE MAINTENANCE Les devis Suivant vos besoins, le logiciel vous permet de gérer les DEVIS établis pour votre clientèle. Ce logiciel pouvant être utilisé par des Sociétés ayant

Plus en détail

Le règlement collectif de dettes en pratique

Le règlement collectif de dettes en pratique Le règlement collectif de dettes en pratique Centre d Appui aux services de médiations de dettes de la Région de Bruxelles-Capitale Janvier 2014 Boulevard du Jubilé, 153-155 à 1080 Bruxelles Tél : 02 217

Plus en détail

Célébration du Pardon pour le temps de l Avent 12 décembre 2007. Jacques Sylvestre, Marie Beemans, Anne Wagnière

Célébration du Pardon pour le temps de l Avent 12 décembre 2007. Jacques Sylvestre, Marie Beemans, Anne Wagnière Célébration du Pardon pour le temps de l Avent 12 décembre 2007 Jacques Sylvestre, Marie Beemans, Anne Wagnière (pas d autel, couronne de l Avent, trois bouquets de cierges allumés - la célébration commence

Plus en détail

Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET. Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé

Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET. Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé CARPENTIER BTS SIO Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé Phase de définition du projet liée à une définition de la mission La mission

Plus en détail

Comment se préserver de l augmentation du coût de la vie

Comment se préserver de l augmentation du coût de la vie Comment se préserver de l augmentation du coût de la vie Tome 1 Bonjour, Philippe Hodiquet à votre service. J ai commencé à vous partager des techniques légales pour réduire vos coûts de crédits immobiliers.

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : M. J. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 53 Appel n o : GE-14-966 ENTRE : M. J. Appelant Prestataire et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU

Plus en détail

Prière des enfants pour la sainte communion

Prière des enfants pour la sainte communion Prière des enfants pour la sainte communion Remarques préalables : ne sous-estimons pas les enfants ; sachons que la grâce du saint baptême les habite. Nous proposons toutefois quelques prières pour eux.

Plus en détail

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault TEXTE 1 Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault À l heure de sa mort, un meunier ne laissa à ses trois enfants que son moulin, son âne et son chat. Le partage fut bientôt

Plus en détail

Qu est-ce que le relevé de compte?

Qu est-ce que le relevé de compte? Qu est-ce que le relevé de compte? Le relevé de compte constitue la trace légale de toutes les opérations effectuées sur un compte bancaire. Ce document permet au titulaire d'un compte de connaître en

Plus en détail