NOUVELLES PRECISIONS SUR LE DISPOSITIF

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOUVELLES PRECISIONS SUR LE DISPOSITIF"

Transcription

1 Mai CREDIT D IMPOTS POUR LES ECONOMIES D ENERGIES ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE NOUVELLES PRECISIONS SUR LE DISPOSITIF Deux instructions fiscales viennent préciser et modifier les critères d'application et d'éligibilité du crédit d'impôt développement durable et économies d'énergies. Vous trouverez dans cette circulaire une synthèse de l'ensemble des éléments à connaître sur ce dispositif, avec en nouveauté une page spécifique dédiée au crédit d'impôt sur les majorations en cas de bouquet de travaux, ainsi qu'une note dédiée au taux applicable aux menuiseries, volets isolants et portes d'entrée. Les précisions sont évoquées en rouge. 1. MODIFICATIONS RECENTES APPORTEES AU CREDIT D'IMPOT => LES DATES DE REFERENCE POUR LE CREDIT D IMPOT Ne vous engagez pas sur un éventuel montant de crédit d'impôt car ces modalités peuvent évoluer entre la date de signature du devis et la date de référence pour le "déclenchement" du crédit d'impôt. - Pour les travaux en logements existants : ce sont les dates des factures acquittées (en totalité) qui servent de référence. - Pour les travaux dans les logements acquis neuf : la date d acquisition du logement fait référence ; pour ceux dans un logement en l état du ou que le contribuable fait : c'est la date d achèvement du logement qui est prise en référence. Sachant que le crédit d'impôt sera exclusivement réservé aux logements de plus à compter du 1er janvier 2013, il est probable que de nombreux projets de construction actuels (non achevés avant la fin ) ne pourront bénéficier d'aucun crédit d'impôt. =>MAJORATION DU TAUX DE CREDIT D'IMPOT EN CAS DE BOUQUETS DE TRAVAUX DANS LES LOGEMENTS EXISTANTS : Les taux de crédit d'impôt peuvent être majorés en cas de réalisation d'un "bouquet de travaux " uniquement dans les logements achevés de plus tel qu'indiqué dans le tableau "produits éligibles et taux applicables" en page suivante. NOUVELLE PRECISION : Il y a bouquet de travaux s'il y a réalisation d'au moins 2 types de travaux combinant les 6 catégories suivantes dont la facture acquittée intervient dans la même année fiscale. Une notion de volume suffisant de travaux dans 3 catégories est ajoutée, applicable à partir du 2 avril (voir ci-dessous en rouge) : 1. matériaux d'isolation thermique des parois vitrées (fenêtres, vitrages de remplacement, doubles fenêtres, portes fenêtres) : les travaux doivent conduite à isoler au moins la moitié des parois vitrées (en nombre de fenêtres non en surface vitrée) ; 2. matériaux d'isolation thermique des parois opaques en vue de l'isolation des murs en façade ou en pignon : les travaux doivent conduire à isoler au moins 50% de la surface totale des murs du logement donnant sur l'extérieur ; 3. matériaux d'isolation thermique des parois opaques en vue de l'isolation des toitures (toitures terrasses, plancher de combles perdus, rampants de toiture et plafonds de combles) : les travaux doivent conduire à isoler l'ensemble de la toiture : 4. chaudières ou équipements de chauffage ou de production d'eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasse (installation initiale ou remplacement) ; 5. équipements de production d'eau chaude sanitaire utilisant une source d'énergie renouvelable (chauffe-eau solaire ; chauffe-eau thermodynamique) 6. systèmes de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire performants (chaudière à condensation ou pompes à chaleur (hors air-air)ou équipement de production d'énergie utilisant une source d'énergie renouvelable (hors photovoltaïque ou bois ou biomasse) ou chaudière micro-cogénération gaz. Conséquences : - une mention du volume de travaux doit être ajoutée sur les devis et factures pour les 3 1ères catégories concernées - si les travaux ne portent pas sur un volume de travaux suffisant, le taux "non majoré" s'applique - mesure transitoire : les travaux engagés (devis signé et acompte versé) ou payés entre le 1er janvier et le 1er avril ne respectant pas ces volumes minima pourront bénéficier de la majoration du taux de crédit d'impôt (toutes conditions étant par ailleurs remplies). 1

2 => AUTRES EVOLUTIONS APPLICABLES AU 1 ER JANVIER - Baisse globale du taux du crédit d impôt : voir tableau en page suivante (aucune mesure transitoire) - Evolution des critères de performance technique pour les rendre plus stricts et précisions sur les critères déligibilité des PAC assurant la production d'eau chaude sanitaire : voir tableaux suivants Mesure transitoire pour les dépenses engagées avant le 1er janvier. Afin que les modifications des critères de performance exigés pour les équipements présentés au présent chapitre n aient pas pour effet de pénaliser les contribuables qui auraient engagé de telles dépenses avant le 1er janvier sur la base de la réglementation fiscale alors applicable, il est admis de retenir, pour les dépenses engagées ou réalisées au plus tard le 31 décembre 2011 et dont le paiement intervient à compter du 1er janvier, les critères techniques requis à la date de la réalisation ou de l engagement de la dépense. Pour l application de cette mesure transitoire, sont considérées comme réalisées ou engagées au plus tard le 31 décembre 2011, les dépenses pour lesquelles le contribuable peut justifier de l acceptation d un devis et du versement d un acompte à l entreprise. Des critères d'équivalence existent pour l'isolation des parois vitrées: la CAPEB peut vous les fournir sur demande. - Pour favoriser la qualité des travaux et leur efficacité thermique, un décret à paraître précisera les qualifications des entreprises ou normes de matériaux obligatoires pour bénéficier du crédit d impôt au plus tard le 1er janvier Mise en place de plafonds de dépenses spécifiques (voir exemples en dernière page) - plafond de dépenses fixé à TTC par mètre carré hors tout de capteurs solaires - plafond de dépenses fixé à TTC par kilowatt-crête de puissance installée en photovoltaïque Mesure transitoire : Ces nouvelles dispositions s appliquent aux dépenses payées à compter du 1er janvier, à l exception de celles pour lesquelles le contribuable peut justifier, avant cette date, de l acceptation d un devis et du versement d un acompte à l entreprise. - Un nouveau matériel éligible : chaudières micro-génération à gaz de puissance inférieure ou égale à 3 kva par logement - Rétablissement du cumul entre le CIDD et l éco-ptz : Pour les offres d éco-ptz conformes à l article 244 quater U du CGI émises à compter du 1er janvier, le cumul de l éco-ptz et du CIDD pour les mêmes travaux, est de nouveau possible, sous conditions d un revenu fiscal de référence du foyer fiscal ne dépassant pas un seuil fixé par décret (au plus ). Précision : il s'agit du revenu fiscal de référence du foyer fiscal au titre de l'avant dernière année précédant celle de l'offre de l'avance. La composition du foyer fiscal est appréciée à la date de l'émission de l'offre de prêt. CAPEB DE LOIRE ATLANTIQUE - 4 RUE DE L AERONAUTIQUE ZI DU CHAFFAULT BOUGUENAIS CEDEX

3 2. QUESTIONS/REPONSES Questions Qui est bénéficiaire du crédit d impôt? Réponses Propriétaires, propriétaires bailleurs, locataires ou occupants à titre gratuit faisant réaliser des travaux (fourniture et pose par un professionnel) L habitation principale : pièces d habitation proprement dites et dépendances immédiates et nécessaires telles que les garages. Les piscines et autres éléments d agréments ne peuvent être considérés comme des dépendances nécessaires du local d habitation. Travaux que le contribuable réalise dans sa future habitation principale : - logement en construction doit être affecté à l habitation principale dès son achèvement ou son acquisition si elle est postérieure Pour quelle habitation? - logement déjà achevé nécessitant des travaux avant emménagement : le contribuable doit être propriétaire ou locataire de l immeuble au jour du paiement de la dépense, il doit effectivement payer la dépense et être affecté à l habitation principale du contribuable dans un délai raisonnable évalué à 6 mois (aucune affectation depuis le paiement de la dépense) Les dépenses réalisées dans un local à usage mixte (habitation/professionnel) : les dépenses prises en compte sont celles liées à la partie habitation au prorata de la surface affectée à chacun des usages. Travaux que le bailleur réalise dans un logement achevé depuis plus de deux ans, loué nu, à titre d habitation principale des locataires, pendant une durée d au moins cinq ans. Précision : La durée de l engagement de location s apprécie à compter de la date de réalisation des dépenses ou, lorsque le logement n est pas loué à cette date, à compter de la mise en location qui doit prendre effet, pour chaque logement concerné, dans les douze mois qui suivent la réalisation des dépenses. Quels sont les plafonds de dépenses éligibles? (à ne pas confondre avec le montant des crédits d'impôt) Pour les Propriétaires et locataires : Plafond à pour une personne seule et à pour un couple, (plafond applicable sur l ensemble de la période apprécié sur 5 années consécutives). Si le crédit d impôt excède le montant de l impôt sur le revenu, l excédent fait l objet d un remboursement. Pour les propriétaires bailleurs de logement à louer : (uniquement sur logements de plus ) Le plafond des dépenses éligibles est fixé à par logement sur la période du 1er janvier 2009 au 31 décembre Au titre d une même année, un contribuable pourrait bénéficier du crédit d impôt pour la rénovation d au maximum trois logements. Les dépenses ayant ouvert droit à crédit d impôt pour un locatif ne sont pas admises en déduction pour la détermination des revenus fonciers. Pour quels achats? Le crédit d impôt s applique au prix d achat des équipements, matériaux et matériels figurant sur la facture de l entreprise. Le crédit d impôt s applique également aux frais de main d œuvre de travaux d isolation thermique des parois opaques. (mais spécifiquement pour ces travaux) Les pièces et fournitures destinées à s intégrer ou à constituer, une fois réunies, l équipement ou l appareil, sont comprises dans la base du crédit d impôt (prix retenus TTC) A quoi ne s applique pas le crédit d impôt? Quels sont les faits générateurs du crédit d impôt? Le crédit d impôt ne s applique pas : aux matériaux et fournitures qui ne s intègrent pas dans l équipement ou à l appareil (exemple: tuyaux, gaines de distribution, fils électriques destinés au raccordement) ; aux frais annexes tels que les frais financiers (exemple : intérêts d emprunts) ; travaux sur logement existant : date de paiement des factures en, équipements installé dans un logement acquis ou installés dans un logement en l état de ou que le contribuable fait : attestation du vendeur ou du constructeur. 3

4 3. NATURE DES EQUIPEMENTS OUVRANT DROIT AU CREDIT D IMPOT Nature des équipements ouvrant droit au crédit d impôt (sous conditions) Taux du crédit d impôt à partir du 1er janvier Logements concernés Taux du CI majoré de 8 points en cas de bouquet de travaux Matériaux d'isolation thermique des murs en façade ou en pignon Pose de matériaux d isolation thermique des parois opaques* Plafond de dépenses: 150 TTC /m 2 de parois isolées par l extérieur, 100 TTC/m 2 de parois isolées par l intérieur. 23% (les travaux doivent conduire à isoler au moins 50% de la surface totale des murs du logement donnant sur l'extérieur) Matériaux d'isolation thermique des parois opaques en vue de l'isolation des toitures (toitures terrasses, plancher de combles perdus, rampants de toiture et plafonds de combles) Pose de matériaux d isolation thermique des parois opaques* 23% (les travaux doivent conduire à isoler l'ensemble de la toiture) Matériaux d'isolation thermiques des parois opaques sur les planchers bas sur sous-sol, sur vide sanitaire ou sur passage ouvert Matériaux d'isolation thermique des parois vitrées : fenêtres, vitrages de remplacement, doubles fenêtres, portes fenêtres Nb : en logement collectif, les dépenses peuvent porter sur le logement ou sur les parties communes de l'immeuble Volets Isolants Portes d'entrée Nb : en logement collectif, les dépenses peuvent porter sur le logement ou sur les parties communes de l'immeuble Non éligibles en maison individuelle en cas de travaux "seuls" ou 10% en logement collectif ou en cas de bouquet de travaux en maison individuelle avec un nombre insuffisant de menuiserie (voir les exemples en dernière page pour plus d information) Non éligibles en maison individuelle en cas de travaux "seuls" ou 10% en logement collectif ou en cas de bouquet de travaux en maison individuelle 18% (les travaux doivent conduite à isoler au moins la moitié des parois vitrées (en nombre de fenêtres et non en surface vitrée) Chaudières à condensation 10% Appareils de régulation de chauffage de 2 ans 18% Equipements de production d énergie et/ ou de fourniture d eau chaude utilisant une source d énergie renouvelable (solaire, équipement fonctionnant à l énergie hydraulique, éolienne) A compter de : plafond de dépenses de TTC par mètres carrés hors tout de capteurs solaires Equipements de production d'électricité utilisant l'énergie radiative du soleil 32% 11% 40%uniquement pour les logements de plus CAPEB DE LOIRE ATLANTIQUE - 4 RUE DE L AERONAUTIQUE ZI DU CHAFFAULT BOUGUENAIS CEDEX

5 A compter de : plafond de dépenses de TTC par kilowatt-crête de puissance installée Nature des équipements ouvrant droit au crédit d impôt (sous conditions) Taux du crédit d impôt à partir du 1er janvier Logements concernés Taux du CI majoré de 8 points en cas de bouquet de travaux Chaudières et équipements de chauffage ou de production d'eau chaude indépendants fonctionnant au bois ou autres biomasses *En cas de remplacement de ces mêmes matériels : la facture comporte la mention de la reprise par l entreprise qui a réalisé les travaux de l ancien matériel et des coordonnées de l entreprise qui procède à sa destruction (document CERFA type à remplir) Pompes à chaleur (autres qu AIR/AIR et pompes à chaleur géothermiques) dont la finalité essentielle est la production de chaleur Ne venant pas en remplacement d'un appareil équivalent OU 26% en remplacement d'un appareil équivalent* 23% Ne venant pas en remplacement d'un appareil équivalent et uniquement pour les logements de plus 34% en remplacement d'un appareil équivalent*et uniquement pour les logements de plus 23% et uniquement pour les logements de plus Pompes à chaleur géothermiques dont la finalité essentielle est la production de chaleur Pose de l échangeur de chaleur souterrain des pompes à chaleur géothermiques 26% 34% et uniquement pour les logements de plus Pompes à chaleur (autres qu AIR/AIR) thermodynamiques dédiées à la production d eau chaude sanitaire 26% 34%et uniquement pour les logements de plus Equipement de raccordement à un réseau de chaleur alimenté majoritairement par des énergies renouvelables ou par une installation de cogénération Equipements de récupération et de traitement des eaux de pluie - Se rapprocher de la CAPEB pour les équipements éligibles Réalisation en dehors des cas où la réglementation le rend obligatoire du diagnostic de performance énergétique 32% de 2 ans Pour un même logement, un seul diagnostic par période de 5 ans. Chaudières à micro-génération gaz d une puissance de production électrique inférieure ou égale à 3 kva par logement 17% de 2 ans 25% * les parois opaques s entendent des planchers bas sur sous-sol, vide sanitaire- des toitures terrasses- des murs en façade ou en pignon (mais seulement des murs existants-des toitures sur combles. ) Sont exclus : les dépenses concernant les murs et les parois intérieurs (à l exception des planchers sur combles perdus et des murs ou parois séparant des pièces non chauffées)- 5

6 4. CRITERES DE PERFORMANCE EXIGES a) CHAUDIERES A CONDENSATION Seule une attestation «CE de type» peut être demandée à vos clients par les Services Fiscaux. b) MATERIAUX D ISOLATION THERMIQUE : Pensez à solliciter vos fournisseurs pour obtenir les critères de performances. Seul sera pris en compte, la résistance thermique du matériau mis en place. Il n est pas tenu compte de la résistance des parois existantes. ATTENTION, toutes les caractéristiques et performances ont changé! Matériaux d isolation thermique des parois opaques Planchers bas sur sous-sol, sur vide sanitaire ou sur passage ouvert Murs en façades ou en pignon Toitures terrasses Planchers de combles perdus Rampants de toitures et plafonds de combles Matériaux d isolation thermique des parois vitrées et volets Caractéristiques et performances requises (à préciser sur vos devis et factures) R 1 3 m² K/W R 3,7 m² K/W R 4,5 m² K/W R 7 m² K/W R 6 m² K/W Critères applicables jusqu au 31/12/ OU Critères applicables à partir du 01/01/ Fenêtres ou portes-fenêtres*composées en tout ou partie de PVC Uw 1,4 W/m²K Uw 1,3 W/m²K et Sw 6 0,3 Fenêtres ou portes-fenêtres composées en tout ou partie de BOIS autres que celles mentionnées ci-dessus Uw 1,6 W/m²K OU Uw 1,7 W/m²K et Sw 0,36 Fenêtres ou portes-fenêtres métalliques Uw 1.8 W/m²K Fenêtres en toitures Uw 1.5 W/m²K et Sw 0.36 Vitrages de remplacement à isolation renforcée dénommés également vitrages à faible émissivité installés sur une menuiserie existante Doubles fenêtres consistant en la pose sur la baie existante d une seconde fenêtre à double vitrage renforcé Volets isolants caractérisés par une résistance thermique additionnelle apportée par l ensemble volet-lame d air ventilé Portes d entrées donnant sur l extérieur Calorifugeage Calorifugeage Calorifugeage de tout ou partie d une installation de production ou de distribution de chaleur ou d eau chaude sanitaire Uw 1.8 W/m²K Ug 1,1 W/m²K R > 0,22 m² K/W Ud 1.7 W/m²K R 1,2 m² K/W Uw 1,8 W/m²K et Sw 0,32 1 R : Résistance thermique, m²k/w : mètre carré Kelvin par Watt, Uw : coefficient de transmission thermique, Ug : coefficient de transmission thermique du vitrage, Ud : coefficient de déperdition thermique entre l extérieur et l intérieur de la maison. *Porte fenêtre : fenêtre comportant un seuil et permettant le passage des personnes.6sw : facteur de transmission solaire. CAPEB DE LOIRE ATLANTIQUE - 4 RUE DE L AERONAUTIQUE ZI DU CHAFFAULT BOUGUENAIS CEDEX

7 c) APPAREILS DE REGULATION DE CHAUFFAGE PERMETTANT LE REGLAGE MANUEL OU AUTOMATIQUE ET LA PROGRAMMATION DES EQUIPEMENTS DE CHAUFFAGE OU DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE Appareils installés dans une maison individuelle ou dans un immeuble collectif : Systèmes permettant la régulation centrale des installations de chauffage par thermostat d ambiance ou par sonde extérieure, avec horloge de programmation ou programmateur mono ou multizone, Systèmes permettant les régulations individuelles terminales des émetteurs de chaleur, Systèmes de limitation de la puissance électrique du chauffage électrique en fonction de la température extérieure, Systèmes gestionnaires d énergie ou de délestage de puissance du chauffage électrique. Appareils installés dans un immeuble collectif : Points cités au-dessus, Matériels nécessaires à l'équilibrage des installations de chauffage permettant une répartition correcte de la chaleur délivrée à chaque logement, Matériels permettant la mise en cascade de chaudières, à l'exclusion de l'installation de nouvelles chaudières, Systèmes de télégestion de chaufferie assurant les fonctions de régulation et de programmation du chauffage, Systèmes permettant la régulation centrale des équipements de production d'eau chaude sanitaire dans le cas de production combinée d'eau chaude sanitaire et d'eau destinée au chauffage, Compteurs individuels d énergie thermique et répartiteurs de frais de chauffage. Tout matériel non listé n ouvre pas droit au crédit d impôt. Tout matériel listé ne respectant pas les caractéristiques et performances requises n ouvre pas droit au crédit d impôt. d) EQUIPEMENTS DE PRODUCTION D ENERGIE Caractéristiques et performances (à préciser sur vos devis et factures) Equipements de chauffage et de fourniture d'eau chaude sanitaire fonctionnant à l'énergie solaire et dotés de capteurs solaires dans la limite d'un plafond de dépenses fixé à TTC par mètre carré hors tout de capteurs solaires Certification CSTBat Certification Solar Keymark ou équivalente Equipements de chauffage ou production d'eau chaude indépendants fonctionnant au bois ou autres biomasses *Définition : I bois buches = ,2 * log (1+E)/ ŋ 2 et I granulés = 92573,5 * log (1+E)/ ŋ 2 Où E = concentration moyenne CO et ŋ = rendement énergétique Equivalence : Label Flamme Verte Concentration moyenne en CO : E 0.3% Rendement : ŋ 70% Et indice performance environnemental* : I 2 poêles, compris les poêles à granulés NF EN ou NF EN ou EN foyers fermés, inserts de cheminées intérieures NF EN Cuisinières utilisées comme mode de chauffage NF EN Chaudières (hors chaudières à condensation) fonctionnant au bois et autres biomasses de puissance < 300 kw² NF EN ou EN Chargement manuel : rendement 80% Chargement automatique: rendement 85% Système photovoltaïque dans la limite d'un plafond de dépenses fixé à TTC par kilowatt-crête de puissance installée Deux cas de figure peuvent se présenter : 1. Dans le cas d une installation de puissance inférieure à 3 kwc, le crédit d impôt s appliquera si toutes les conditions sont remplies par ailleurs 2. Au-delà de 3 kwc, l obtention du crédit d impôt ne sera pas remise en cause «si la consommation électrique de l habitation principale ainsi équipée est supérieure à la moitié de la capacité de production des équipements» photovoltaïques normes EN ou NF EN ou CEI ou CEI Indiquer la capacité de production Joindre justificatif de consommation électrique si installation > 3 kwc 7

8 Systèmes de chauffage ou de fourniture d eau chaude sanitaire fonctionnant à l énergie hydraulique et systèmes de fourniture d'électricité à partir de l'énergie éolienne, hydraulique ou de biomasse Aucune norme spécifiée Pompes à chaleur (PAC) dont la finalité essentielle est la production de chaleur PAC géothermiques à capteur fluide frigorigène de type sol-sol ou sol-eau Sous réserve qu elles respectent une intensité max au démarrage de 45 A en monophasé ou de 60 A en triphasé COP 3.4 pour T évaporation =-5 C et T condensation = 35 C PAC géothermiques de type eau glycolée-eau COP 3,4 pour T entrée et sortie d eau glycolée de 0 C et -3 C à l évaporateur, ET T entrée et sortie d eau de 30 C et 35 C au condenseur, selon référentiel d essai PAC à chaleur géothermiques de type eau-eau COP 3,4 pour T entrée et sortie d eau de 10 C et 7 C à l évaporateur, et de 30 C et 35 C au condenseur, selon référentiel d essai PAC air/eau COP 3,4 pour T entrée air de 7 C à l évaporateur, et T entrée et sortie d eau de 30 C et 35 C au condenseur, selon référentiel d essai Pompes à chaleur dédiées à la production d eau chaude sanitaire Norme d essai EN Source Air Ambiant COP>2.3 pour T essai +7 C et T eau chaude de référence +52,5 Source Air Extérieur COP>2.3 pour T essai +7 C, et T eau chaude de référence +52,5 Source Air Extrait COP>2.5 pour T essai +20 C, et T eau chaude de référence +52,5 Géothermie COP>2.3 et T eau chaude de référence +52,5 Précision sur les équipements de raccordement à un réseau de chaleur, alimenté majoritairement par des énergies renouvelables ou par une installation de cogénération : ils s'entendent des éléments suivants : - Branchement privatif composé de tuyaux et de vannes qui permet de raccorder le réseau de chaleur au poste de livraison de l'immeuble ; - Poste de livraison ou sous-station qui constitue l'échangeur entre le réseau de chaleur et l'immeuble ; - Matériels nécessaires à l'équilibrage et à la mesure de la chaleur qui visent à opérer une répartition correcte de celle-ci. Ces matériels peuvent être installés, selon le cas, avec le poste de livraison, dans les parties communes de l'immeuble collectif ou dans le logement. 5. PRECISIONS SUR LE MATERIEL ELIGIBLE Pour les équipements évoqués au d du chapitre 4, les pièces (hors PAC), fournitures et systèmes associés destinés à s intégrer ou à constituer une fois réunies, l équipement de production d énergie utilisant une source d énergie renouvelable entrant dans la base du crédit d impôt sont : les systèmes de captage, les systèmes de stockage sans appoint ou avec appoint intégré, les échangeurs de chaleur, les unités de régulation les systèmes de gestion et de conditionnement de l énergie électrique d origine renouvelable, tels que les systèmes de convertisseurs (onduleurs), les systèmes de stockage (accumulateurs) et les systèmes de conduite de gestion. CAPEB DE LOIRE ATLANTIQUE - 4 RUE DE L AERONAUTIQUE ZI DU CHAFFAULT BOUGUENAIS CEDEX

9 6. COMMENT REDIGER LES FACTURES? Le crédit d impôt est accordé sur présentation des factures des entreprises qui doivent comporter, outre les mentions obligatoires : l adresse de réalisation des travaux (le cas échéant, mentionner les noms de 2 contribuables vivant dans le même logement et leur part de paiement respectif), la nature des travaux : en cas de travaux de nature différentes, un détail précis et chiffré de ceux-ci permettant de repérer clairement les équipements ouvrant droit au crédit d impôt et ceux exclus, notamment dans le cadre de l isolation thermique des parois opaques pour bien identifier les travaux relevant d une isolation intérieure ou extérieure Pour bénéficier de la majoration du taux (voir en page 1) pour le remplacement des menuiseries, l'isolation des murs ou de la toiture : une indication du volume de travaux (ex nombre de menuiseries remplacées et nombre de menuiseries totales dans la maison ; % de la surface des murs donnant sur l'extérieur isolée) Les surfaces et puissances pour le solaire thermique et le solaire photovoltaïque La mention de la reprise et l adresse de l entreprise qui procède à la destruction de l appareil dans le cas du remplacement d un appareil fonctionnant au bois ou autre biomasse. Equipements mixtes (ex: chaudière condensation associée à un chauffe-eau solaire): Lorsque la facture mentionne distinctement les deux équipements, il convient de faire application du taux spécifique pour chacun d entre eux. Dans le cas contraire, le taux du crédit d impôt applicable à l équipement principal sera retenu). la désignation et le prix unitaire des équipements éligibles les normes et critères techniques de performance des équipements éligibles au crédit d impôt le cas échéant la date de paiement de la somme due, le coût de la pose doit être séparé Pour les logements neufs : Lorsque les équipements s intègrent à un logement que le contribuable acquiert neuf ou en état de futur achèvement, le crédit d impôt est accordé sur présentation de l attestation fournie par le vendeur ou le constructeur du logement qui doit comporter outre le nom, l adresse du vendeur du logement et de l acquéreur, les mentions prévues ci-dessus. 7. QUE COMMUNIQUER AUX CLIENTS? Ne vous engagez pas par écrit auprès de vos clients sur l obtention du crédit d impôt, votre responsabilité pourrait être retenue pour défaut de conseil s il n est pas effectif. Orientez votre client vers les services fiscaux, mieux appropriés pour donner l information exacte 8. CUMUL ECO PTZ ET CREDIT D'IMPOT A compter des offres de prêt du 1er janvier, le CUMUL de l'eco ptz et du crédit d'impôt est possible sous réserve: -que le montant des revenus du foyer fiscal de l'emprunteur n'excède pas le plafond de au titre de l'avant dernière année précédent celle de l'offre de l'avance. ou lorsque le propriétaire du logement est une société civile non soumise à l'impôt sur les sociétés. dans ce cas, le revenu fiscal pris en compte est celui du foyer fiscal de l'associé de la société civile. - et que les travaux réalisés satisfont aux conditions d'éligibilités des deux dispositifs. 9

10 9. EXEMPLES DE TAUX DE CREDIT D'IMPOT (extraits de l'instruction fiscale 5B-18-12) ISOLATION PAROIS VITREES - EN MAISON INDIVIDUELLE - Remplacement de cinq fenêtres dans une maison comportant huit fenêtres + chaudière à condensation => deux dépenses entrent dans la composition d un bouquet de travaux : fenêtres éligibles au taux de 18 % et chaudière éligible au taux de 18 % ; - Remplacement de trois fenêtres dans une maison comportant huit fenêtres + chaudière à condensation => une seule dépense entre dans la composition d un bouquet de travaux : fenêtres non éligibles au crédit d impôt et chaudière éligible au taux de 10 % ; - Installation de volets isolants + chaudière à condensation => une seule dépense entre dans la composition d un bouquet de travaux : volets non éligibles au crédit d impôt et chaudière éligible au taux de 10 % ; - Installation de portes d entrée donnant sur l extérieur + remplacement de cinq fenêtres dans une maison comportant huit fenêtres => une seule dépense entre dans la composition d un bouquet de travaux : portes d entrée et fenêtres non éligibles au crédit d impôt, dès lors qu il n y a pas de réalisation d un bouquet de travaux par au moins la réalisation de deux dépenses entrant dans la composition de ce bouquet ; - Installation d une porte d entrée donnant sur l extérieur + remplacement de cinq fenêtres dans une maison comportant huit fenêtres + chaudière à micro-cogénération gaz => deux dépenses entrent dans la composition d un bouquet de travaux : porte d entrée éligible au taux de 10 %, fenêtres éligibles au taux de 18 % et chaudière micro-cogénération gaz éligible au taux de 26 % ; - Remplacement de trois fenêtres dans une maison comportant huit fenêtres + isolation de la totalité de la toiture + chaudière à micro-cogénération gaz => deux dépenses entrent dans la composition d un bouquet de travaux : fenêtres éligibles au taux de 10 %, isolation de la toiture éligible au taux de 23 % et chaudière microcogénération gaz éligible au taux de 26 % ; - Installation d une porte d entrée donnant sur l extérieur + isolation de la totalité de la toiture + chaudière à microcogénération gaz => deux dépenses entrent dans la composition d un bouquet de travaux : porte d entrée éligible au taux de 10 %, isolation de la toiture éligible au taux de 23 % et chaudière micro-cogénération gaz éligible au taux de 26 %. EXEMPLES INSTALLATIONS SOLAIRES THERMIQUES ET PHOTOVOLTAÏQUES Exemple 1. Un couple marié sans enfant fait poser en des panneaux photovoltaïques sur le toit de sa résidence principale. Le montant de ces travaux s élève à pour 3 KwC de puissance installée. Calcul du plafond spécifique : X 3 Kw/C = En l absence d autres dépenses éligibles au crédit d impôt réalisées par le couple au cours des quatre années précédentes, le plafond global pluriannuel de n est pas atteint. Calcul du crédit d impôt obtenu : X 11 % (taux en vigueur au 1er janvier ) = Exemple 2. Une personne célibataire sans enfant installe en un chauffage solaire dans sa résidence principale. Le montant de ces travaux s élève à pour 10 m² de panneaux solaires. Calcul du plafond spécifique : X 10 m² = Le plafond global pluriannuel de est dépassé. Calcul du crédit d impôt obtenu en l absence d autres dépenses éligibles au crédit d impôt réalisées au cours des années précédentes par le contribuable : X 32 % = Exemple 3. Un propriétaire-bailleur fait poser en des panneaux photovoltaïques sur le toit d un logement qu il donne en location. Le montant de ces travaux s élève pour 3 Kw/C de puissance installée. Calcul du plafond spécifique : x 3 KW/C = Deux années auparavant, l intéressé avait effectué dans ce même logement des dépenses d isolation des parois vitrées pour un montant de Le plafond de dépenses pour un propriétaire-bailleur est de sur la période Calcul du crédit d impôt obtenu au titre de l année : ( ) x 11 % = 550. CAPEB DE LOIRE ATLANTIQUE - 4 RUE DE L AERONAUTIQUE ZI DU CHAFFAULT BOUGUENAIS CEDEX

R 7. Isolation en toiture-terrasse R 4,5 Isolation en rampants de toiture et combles aménagés R 6 18 %

R 7. Isolation en toiture-terrasse R 4,5 Isolation en rampants de toiture et combles aménagés R 6 18 % Crédit d impôt Crédit d impôt : pour qui? particulier locataire propriétaire occupant bailleur occupant à titre gratuit Quel montant de crédit d impôt? le crédit d impôt est calculé sur le montant TTC

Plus en détail

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt Crédit d impôt : pour qui? particulier locataire propriétaire occupant bailleur occupant à titre gratuit Quel montant de crédit d impôt? le crédit d impôt est calculé sur le montant TTC des équipements

Plus en détail

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016.

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. FINANCER MON PROJET Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Chaudières à basse température, individuelles ou collectives Les chaudières basse température ne sont plus éligibles au dispositif du crédit

Plus en détail

::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD)

::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD) n 29 Novembre 2013 BTP Ille-et-Vilaine ::: CRÉDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) ET ECO-PTZ : les changements attendus pour ::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD) Le projet de loi de

Plus en détail

Crédit d'impôt pour la Transition énergétique

Crédit d'impôt pour la Transition énergétique Crédit d'impôt pour la Transition énergétique Source : http://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens Mis à jour le 16/01/2015 Depuis le 01/09/2014, le crédit d impôt développement durable a évolué pour

Plus en détail

Crédit d'impôt développement durable Financer mon projet Espace Éco-citoyens...

Crédit d'impôt développement durable Financer mon projet Espace Éco-citoyens... Page 1 sur 9 N'imprimer cette page que si nécessaire et utiliser si possible l'impression recto verso. Espace Éco-citoyens/ Financer mon projet / Rénovation / Crédit d'impôt développement durable Financer

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE

TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE d isolation thermique la totalité la toiture d isolation thermique s murs donnant sur l extérieur (au moins la moitié la surface

Plus en détail

SPÉCIAL «MESURES TVA» ET CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE

SPÉCIAL «MESURES TVA» ET CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2014 FISCAL CIRCULAIRE D INFORMATION Contact : Philippe LE RAY : 02 97 63 05 63 philippe.leray@usam.fr SPÉCIAL «MESURES TVA» ET CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE La loi de finance pour 2014

Plus en détail

Travaux d amélioration de la performance énergétique du bâtiment éligibles aux prêts adossés au Livret Développement durable

Travaux d amélioration de la performance énergétique du bâtiment éligibles aux prêts adossés au Livret Développement durable Travaux d amélioration de la performance énergétique du bâtiment éligibles aux prêts adossés au Livret Développement durable (Arrêté du 4 décembre 2008 relatif aux règles d emploi des fonds collectés au

Plus en détail

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) PRECISIONS 2012

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) PRECISIONS 2012 CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) PRECISIONS 2012 L administration fiscale a précisé les modalités d application du crédit d impôt développement durable (CIDD) résultant de la loi de finances

Plus en détail

L'avantage fiscal, qui devait s'appliquer jusqu'au 31 décembre 2012, est prorogé jusqu'au 31 décembre 2015.

L'avantage fiscal, qui devait s'appliquer jusqu'au 31 décembre 2012, est prorogé jusqu'au 31 décembre 2015. Titre : CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE Date : Référence : IG 12 02 01.2012 Un crédit d impôt est accordé aux contribuables à raison des dépenses d équipement de leur habitation principale en faveur

Plus en détail

Le crédit d impôt développement durable

Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt dédié au développement durable en vigueur concerne les dépenses de travaux payées à compter du 1er janvier 2014 (dispositions issues de l article

Plus en détail

Économies d énergie et énergies renouvelables. Le crédit d impôt. en 2014

Économies d énergie et énergies renouvelables. Le crédit d impôt. en 2014 Économies d énergie et énergies renouvelables Le crédit d impôt en 2014 Limitons les effets du changement climatique! Le changement climatique est une réalité. Mais savez-vous que vous pouvez, vous aussi,

Plus en détail

TEXTES DE REFERENCE :

TEXTES DE REFERENCE : Janvier 2015 CREDIT D IMPOT TRANSITION ENERGETIQUE (CITE) Simplifie le Crédit d Impôt Développement Durable (CIDD) et intègre l éco-conditionnalité EQUIPEMENTS ELIGIBLES AU 1 er JANVIER 2015 1/ Les chaudières

Plus en détail

Crédits d impôt énergie TVA à 5,5% Exonération taxe foncière Prêt à taux zéro 2011

Crédits d impôt énergie TVA à 5,5% Exonération taxe foncière Prêt à taux zéro 2011 Crédits d impôt énergie TVA à 5,5% Exonération taxe foncière Prêt à taux zéro 2011 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie à partir de la loi de finances 2011, des articles

Plus en détail

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES Quercy Energies Le réseau EIE en Midi-Pyrénées 4 premiers EIE créés en novembre 2001, toute la région est couverte en 2007 avec 11 CIE dans 9 EIE En MIDI- PYRENEES

Plus en détail

Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS

Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS DOSSIER 21 JANVIER N 1 FÉDÉRATION FRANÇAISE DU BÂTIMENT Loi de finances pour ATTENTION! Version actualisée le 23 janvier à la suite des dernières

Plus en détail

N'imprimer cette page que si nécessaire et utiliser si possible l'impression recto verso.

N'imprimer cette page que si nécessaire et utiliser si possible l'impression recto verso. 1 sur 8 25/01/2012 10:16 N'imprimer cette page que si nécessaire et utiliser si possible l'impression recto verso. Espace Éco-citoyens / Financer mon projet / Rénovation / Crédit d'impôt développement

Plus en détail

Evolution de la fiscalité sur les travaux de rénovation 30 janvier 2012

Evolution de la fiscalité sur les travaux de rénovation 30 janvier 2012 Evolution de la fiscalité sur les travaux de rénovation 30 janvier 2012 Evolution de la fiscalité sur les travaux de rénovation Sommaire : TVA à 7 % Performance des menuiseries Crédits d impôts DDEE 2012

Plus en détail

FONDS ENERGIE HABITAT

FONDS ENERGIE HABITAT FONDS ENERGIE HABITAT Formulaire de demande de subvention 2015 Données relatives au demandeur (à remplir par le demandeur/bénéficiaire) NOM, Prénom... Adresse...... Code postal, commune... Tél :...Tel

Plus en détail

Copropriété : Nom de la copropriété : Nombre total de bâtiments dans la copropriété : Nombre total de logements dans la copropriété :

Copropriété : Nom de la copropriété : Nombre total de bâtiments dans la copropriété : Nombre total de logements dans la copropriété : TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX, METROPOLE «FORMULAIRE TYPE COPROPRIETES DEVIS» CADRE A Données relatives à la

Plus en détail

Autres modalités d'application

Autres modalités d'application Mars 2014 FISCAL CIRCULAIRE D INFORMATION TVA à 5,5 % au 1 er janvier 2014 Définition des travaux induits et nouvelles précisions L administration publie la liste officielle des travaux induits en complétant

Plus en détail

ESPACES INFO ÉNERGIE GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES

ESPACES INFO ÉNERGIE GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES R À JOU MISE ESPACES INFO ÉNERGIE GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES RE OCTOB 2015 LES AIDES FINANCIÈRES POUR RÉDUIRE SA FACTURE ÉNERGÉTIQUE Si vous souhaitez entreprendre des travaux permettant d économiser

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

UN PROJET ARCHENERGIE : UN PROJET BIEN FINANCE

UN PROJET ARCHENERGIE : UN PROJET BIEN FINANCE UN PROJET ARCHENERGIE : UN PROJET BIEN FINANCE Mise à jour le 06 Mai 2015 2 Sommaire INTRODUCTION... 2 L ECO-PRET A TAUX ZERO... 3 LE CREDIT D IMPOT TRANSITION ENERGETIQUE... 6 TVA A TAUX REDUIT... 7 LES

Plus en détail

Crédits d impôt énergie TVA réduite à 7% Prêt à taux zéro 2012

Crédits d impôt énergie TVA réduite à 7% Prêt à taux zéro 2012 Crédits d impôt énergie TVA réduite à 7% Prêt à taux zéro 2012 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie à partir de la loi de finances 2012, des articles 200 quater, 200 quinquies,

Plus en détail

Conditions pour l'obtention d'un crédit d'impôt «développement durable»

Conditions pour l'obtention d'un crédit d'impôt «développement durable» DIRECTION DEPARTEMENTALE DES FINANCES PUBLIQUES CHARENTE Mai 2012 Question n 1 Le logement est-il occupé à titre de résidence principale? Question n 2 Êtes-vous propriétaire occupant ou locataire? Question

Plus en détail

Officialisation de la création du Crédit d Impôt sur la Transition Énergétique (CITE) à partir du 1 er septembre 2014

Officialisation de la création du Crédit d Impôt sur la Transition Énergétique (CITE) à partir du 1 er septembre 2014 CREDIT D IMPOT, N 1 Officialisation de la création du Crédit d Impôt sur la Transition Énergétique (CITE) à partir du 1 er septembre 2014 Voici les principaux points à retenir : Désormais un taux unique

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 41 DU 4 AVRIL 2012 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 5 B-18-12 INSTRUCTION DU 2 AVRIL 2012 IMPOT SUR LE REVENU. CREDIT D IMPOT POUR DEPENSES D EQUIPEMENT DE L HABITATION

Plus en détail

EDITO. Sommaire : Le Crédit d impôt Transition Energétique. 22 octobre2014-014. *Le Crédit d Impôt Transition Energétique : CITE

EDITO. Sommaire : Le Crédit d impôt Transition Energétique. 22 octobre2014-014. *Le Crédit d Impôt Transition Energétique : CITE 22 octobre2014-014 EDITO Le texte du projet de loi de finances 2015 a été adopté en première lecture le 14 octobre dernier. Enfin, nous avons de la lisibilité sur le crédit d impôt, car, même si la loi

Plus en détail

Crédit d impôt transition énergétique et éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) - Février 2015 - 1) Crédit d impôt transition énergétique

Crédit d impôt transition énergétique et éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) - Février 2015 - 1) Crédit d impôt transition énergétique Crédit d impôt transition énergétique et éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) - Février 2015-1) Crédit d impôt transition énergétique Depuis le 01/09/2014, le crédit d impôt développement durable a évolué pour

Plus en détail

Sommaire. document d information non contractuel

Sommaire. document d information non contractuel 0262 257 257 - www.arer.org ECONOMISONS NOTRE ENERGIE ET LIMITONS LES EFFETS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE Nous pouvons tous contribuer à la réduction de la consommation d énergie à La Réunion et ainsi limiter

Plus en détail

Conditions pour l'obtention d'un crédit d'impôt «développement durable»

Conditions pour l'obtention d'un crédit d'impôt «développement durable» DIRECTION DEPARTEMENTALE DES FINANCES PUBLIQUES CHARENTE juin 2011 Question n 1 Le logement vous appartient-il (que vous soyez occupant ou bailleur) ou en en êtes vous locataire? Question n 2 Le logement

Plus en détail

TVA - CIDD* (*Crédit d Impôt Développement Durable) en 2014

TVA - CIDD* (*Crédit d Impôt Développement Durable) en 2014 TVA - CIDD* (*Crédit d Impôt Développement Durable) en 2014 Février 2014 TVA 2014 Mode d emploi 2 Au 1er Janvier 2014 3 nouveaux Taux : Taux normal : 20 % Taux intermédiaire : 10 % Taux réduit : 5.5 %

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement L éco-prêt à taux zéro est un dispositif

Plus en détail

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO individuel, en métropole. Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO individuel, en métropole. Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement Comprendre L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO individuel, en métropole Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement L éco-prêt à taux zéro est un dispositif qui vous permet de

Plus en détail

Le Crédit d impôt 2011

Le Crédit d impôt 2011 Le Crédit d impôt 2011 Le crédit d impôt est une aide financière de l Etat accordée à toute personne qui entreprend la réalisation de travaux dans sa résidence principale ou locative. Il s applique aux

Plus en détail

Crédit d Impôt Transition Energétique en 2015

Crédit d Impôt Transition Energétique en 2015 GUIDE DU CREDIT D IMPOT TRANSITION ENERGETIQUE 2015 CLIMAMAISON - JANVIER 2015 Crédit d Impôt Transition Energétique en 2015 Par Jacques ORTOLAS 1 - Un Crédit d Impôt Transition Energétique pour la rénovation

Plus en détail

Crédit d impôt «Développement Durable»

Crédit d impôt «Développement Durable» Février 2011 Crédit d impôt «Développement Durable» Focus sur ce dispositif fiscal Avec ses avantages et ses adaptations. Economiser l énergie c est avant tout lutter contre le réchauffement climatique

Plus en détail

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi?

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet, grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie et les émissions

Plus en détail

CREDIT D IMPÔT 2012. Modalités intégrant instruction du 02/04/2012

CREDIT D IMPÔT 2012. Modalités intégrant instruction du 02/04/2012 CREDIT D IMPÔT 2012 Modalités intégrant instruction du 02/04/2012 1 Maison individuelle: fenêtres/vitrages CIDD 2012 sur les fenêtres/vitrages conditionné à un bouquet de travaux* 02/04/12: Acquisition

Plus en détail

Fiches techniques : Le Crédit d'impôt

Fiches techniques : Le Crédit d'impôt Fiches techniques : Le Crédit d'impôt Quelles sont les aides financières dont vous pouvez bénéficier pour vos travaux de rénovation? Pour vos travaux de rénovation, vous bénéficiez, sous certaines conditions*,

Plus en détail

Crédit d Impôt Développement Durable Taux réduit et intermédiaire de TVA

Crédit d Impôt Développement Durable Taux réduit et intermédiaire de TVA 13 janvier 2014 Crédit d Impôt Développement Durable Taux réduit et intermédiaire de TVA INTRODUCTION La Loi de Finances pour 2014 publiée le 29 décembre 2013 a introduit plusieurs mesures impactantes

Plus en détail

Les aides financières pour la rénovation énergétique

Les aides financières pour la rénovation énergétique Les aides financières pour la rénovation énergétique Luc GUILLIER Chargé de mission énergie ADIL du Loiret Espace INFO ENERGIE : 02 38 62 47 07 loiret@infoenergie centre.org www.infoenergie centre.org

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas?

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas? Mise à jour mars 2006 CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES AVANT-PROPOS Le crédit d impôt en faveur des économies d énergie et du développement durable constitue une triple opportunité : Il offre à l utilisateur

Plus en détail

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT?

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT? Le crédit d impôt est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d amélioration énergétique réalisés dans

Plus en détail

J économise, je préserve l environnement. Crédits d impôts. Fiscalité. Prime Energie Aides. GrEEn Solutions

J économise, je préserve l environnement. Crédits d impôts. Fiscalité. Prime Energie Aides. GrEEn Solutions J économise, je préserve l environnement Crédits d impôts Fiscalité Prime Energie Aides GrEEn Solutions 2015 Les Crédits d impôts ce qui change en 2015 Le Crédit d Impôt Développement Durable (CIDD) change

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro

Eco-prêt à taux zéro Eco-prêt à taux zéro L'éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement et ainsi de réduire vos consommations d'énergie et vos émissions de gaz à effet de serre.

Plus en détail

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT En 2008 Mise en place de l aide communale à l isolation pour les propriétaires En 2010, La mairie montre l exemple : rénovation complète du logement

Plus en détail

LOI DE FINANCES POUR 2012

LOI DE FINANCES POUR 2012 LOI DE FINANCES POUR 2012 Face aux difficultés conjoncturelles, un plan de retour à l équilibre des finances publiques a été mis en œuvre à travers la loi de finances pour 2012 et une 4 ème loi de finances

Plus en détail

Formulaire d attestation de réalisation des travaux

Formulaire d attestation de réalisation des travaux 14966*01 Formulaire d attestation de réalisation des travaux Prime rénovation énergétique La Loi n 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l informatique, aux fichiers et aux libertés s applique à ce formulaire.

Plus en détail

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Depuis la loi de finances pour 2005, a été créé un crédit d'impôt dédié au développement durable et aux économies d'énergie. S inscrivant dans

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro et crédit d'impôt

Eco-prêt à taux zéro et crédit d'impôt GUIDE PRATIQUE AVRIL 2009 Conçue à l aune du Grenelle de l Environnement, ECO Artisan, la marque qui distingue et valorise les artisans du bâtiment engagés dans l amélioration des performances thermiques

Plus en détail

Pompes à chaleur à capteur fluide frigorigène de type sol/sol (annexe 5 BOI 5B-17-07, cf circulaire CAPEB DE 8095 du 26/07/2007) ;

Pompes à chaleur à capteur fluide frigorigène de type sol/sol (annexe 5 BOI 5B-17-07, cf circulaire CAPEB DE 8095 du 26/07/2007) ; Titre : Référence : - CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE : PRECISIONS 2010 Date : IPBat 10 008 11.2010 L administration fiscale, commente dans une instruction publiée au BOI, les aménagements apportés

Plus en détail

Qu'est-ce que le crédit d'impôt développement durable? Pourquoi cette aide sera-t-elle supprimée en 2013?

Qu'est-ce que le crédit d'impôt développement durable? Pourquoi cette aide sera-t-elle supprimée en 2013? CREDIT D'IMPÖT DEVELOPPEMENT DURABLE à compter du 1er janvier 2012 Selon la loi 2011-1977 du 28/12/2011 de finances pour 2012. En 2012, vous pouvez bénéficiez de cette aide pour quelques équipements dans

Plus en détail

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement?

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement? Aides financières 2014 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : février 2014 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie. 3 À savoir avant

Plus en détail

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement?

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement? Aides financières 2014 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : avril 2014 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie. 3 À savoir avant

Plus en détail

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement?

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement? Aides financières 2014 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : avril 2014 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie. 3 À savoir avant

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro

L éco-prêt à taux zéro L éco-prêt à taux zéro «L éco-prêt à taux zéro» est un prêt à taux d intérêt nul et accessible sans conditions de ressources, pour financer un ensemble cohérent de travaux d amélioration de la performance

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

1 Taux de la Taxe sur la Valeur Ajoutée

1 Taux de la Taxe sur la Valeur Ajoutée Vous trouverez ci-après les principales dispositions nouvelles pour 2014 concernant la TVA et le CIDD. La loi de finances pour 2014 a été publiée au Journal Officiel du 30/12/2013. Elle officialise les

Plus en détail

Formulaire de demande. Prime rénovation énergétique

Formulaire de demande. Prime rénovation énergétique 14965*01 Formulaire de demande Prime rénovation énergétique Ce formulaire doit être imprimé, signé et complété par le ou les professionnels réalisant les travaux puis envoyé par courrier, accompagné des

Plus en détail

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement?

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement? Aides financières 2014 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : mars 2014 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie 3 À savoir avant de

Plus en détail

Formation crédit d impôt 2012

Formation crédit d impôt 2012 Formation crédit d impôt 2012 CI 2012 : rappel des fondamentaux Pourqui? Locataires, propriétaires ou bailleurs Domiciliation fiscale en France Contribuablespayantdesimpôtssurlerevenuounon Pourquoi? Travaux

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

INFOSTech. crédit- d impôt. Crédit d impôt 2014 : Taux et exigences thermiques. Les menuiseries (Bois, PVC et Alu) Les volets isolants

INFOSTech. crédit- d impôt. Crédit d impôt 2014 : Taux et exigences thermiques. Les menuiseries (Bois, PVC et Alu) Les volets isolants INFOSTech Crédit d impôt 2014 : Les gammes concernées Les portes d entrée (Bois, PVC, Acier et Alu) Les menuiseries (Bois, PVC et Alu) Les volets isolants Qu est ce que le crédit d impôt : Rappel Le crédit

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro, crédit d impôt et Ecosubvention Mode d'emploi

Eco-prêt à taux zéro, crédit d impôt et Ecosubvention Mode d'emploi GUIDE PRATIQUE MAI 2009 2 e édition Conçue à l aune du Grenelle de l Environnement, ECO Artisan, la marque de la CAPEB qui distingue et valorise les artisans du bâtiment engagés dans l amélioration des

Plus en détail

A l inverse, la prime exceptionnelle à 1350 n est pas cumulable avec l aide de solidarité écologique du programme Habiter Mieux de l Anah.

A l inverse, la prime exceptionnelle à 1350 n est pas cumulable avec l aide de solidarité écologique du programme Habiter Mieux de l Anah. Guide remplissage des formulaires pour la prime à 1350, Mai 2014 Guide d aide au remplissage des formulaires pour l obtention de la prime rénovation énergétique Pour davantage de conseils sur les travaux

Plus en détail

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 Les aides financières 2015 Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Dans le neuf 2 PTZ + : Neuf Primo-accédant. Acquisition d une résidence principale.

Plus en détail

Crédit d'impôt pour l'amélioration de la qualité environnementale de l'habitation principale

Crédit d'impôt pour l'amélioration de la qualité environnementale de l'habitation principale Source : REVUE FIDUCIAIRE / N 3281 / Loi de finance pour 2009. Loi 2008-1425 du 27 décembre 2008 Crédit d'impôt pour l'amélioration de la qualité environnementale de l'habitation principale * Aménagements

Plus en détail

Note d information SER Aides publiques 2015

Note d information SER Aides publiques 2015 Note d information SER Aides publiques 2015 La loi de finances pour 2015 a été publiée au Journal Officiel. Les documents sont disponibles en cliquant sur les liens ci-dessous : http://www.legifrance.gouv.fr/affichtexte.do?cidtexte=jorftext000029988857&categorielien=id

Plus en détail

CREDIT D IMPOT TRANSITION ENERGETIQUE ET QUALIFICATION RGE DE L ENTREPRISE : COMMENTAIRES DE L ADMINISTRATION FISCALE

CREDIT D IMPOT TRANSITION ENERGETIQUE ET QUALIFICATION RGE DE L ENTREPRISE : COMMENTAIRES DE L ADMINISTRATION FISCALE CHAMBRE SYNDICALE DES INDUSTRIES DU BOIS DU BAS-RHIN BP 68055 3, rue Jean Monnet ECKBOLSHEIM 67038 STRASBOURG Cedex Tel: 03.88.10.28.00 - Fax:03.88.77.80.02 CREDIT D IMPOT TRANSITION ENERGETIQUE ET QUALIFICATION

Plus en détail

l éco-prêt à taux zéro

l éco-prêt à taux zéro l éco-prêt à taux zéro avril 2010-2010/070 Comment bien conseiller vos clients sur les aides financières 2 3 N o t i c e d e x p l i c at i o n Avertissement Bénéficiaires et conditions d éligibilité L

Plus en détail

Aides financières 2012

Aides financières 2012 L habitat Comprendre? Aides financières 2012 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : avril 2012 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie.

Plus en détail

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE en rénovation Le recours a un professionnel RGE est obligatoire crédit d impôt pour la transition énergétique (CITE), éco-prêt à taux zéro. pas obligatoire Catégories

Plus en détail

pour les particuliers

pour les particuliers Aides financières 2015 pour les particuliers Mise à jour janvier 2015 Par l ASDER Dispositifs d aides pour la rénovation 1/6 Type d aide Démarche Pour en savoir plus Crédit d impôt Développement Durable

Plus en détail

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement?

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement? Aides financières 2014 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : mars 2014 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie. 3 À savoir avant de

Plus en détail

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement?

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement? Aides financières 2014 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : janvier 2014 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie. 3 À savoir avant

Plus en détail

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes La dynamique Grenelle et les outils incitatifs Les aides financières (TVA à taux réduit) (Crédit d impôt développement durable) Eco PTZ, FEDER TVA à 5,5 % Travaux d isolation, changement de fenêtres Installation

Plus en détail

Aides financières 2015

Aides financières 2015 Aides financières 2015 Réunion d information Mardi 28 avril Prioriterre 3 rue rené Dumont, 74960 Meythet 04 50 67 17 54 Aides financières pour les occupants Ressources très modestes Ressources intermédiaires

Plus en détail

Aides financières 2012

Aides financières 2012 L habitat Comprendre? Aides financières 2012 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : avril 2012 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie.

Plus en détail

Aides financières 2013

Aides financières 2013 L habitat Comprendre Aides financières 2013 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : février 2013 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie.

Plus en détail

Aides financières 2013

Aides financières 2013 L habitat COMPRENDRE Aides financières 2013 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : juillet 2013 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie.

Plus en détail

Aides financières 2013. Comment financer la performance énergétique de votre logement?

Aides financières 2013. Comment financer la performance énergétique de votre logement? Aides financières 2013 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : septembre 2013 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie. 3 À savoir avant

Plus en détail

Aides financières. Version provisoire. septembre-décembre 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement?

Aides financières. Version provisoire. septembre-décembre 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement? Aides financières septembre-décembre 2014 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : octobre 2014 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie.

Plus en détail

Variable. dossier de 6 à 12 mois, devis non signé avant commission. travaux. région

Variable. dossier de 6 à 12 mois, devis non signé avant commission. travaux. région PRETS AIDES ET PRIMES CITE Crédit d Impôt Transition Energétique CEE Certificats d Economies d Energie ou Primes énergie ANAH Agence Nationale de l'habitat Prime «Habiter mieux» ANAH Aides régionales TVA

Plus en détail

ANDRÉ GRAFF. Diagnostics Immobiliers Plomb. Amiante. Termites. Loi Carrez. D.P.E. Gaz.

ANDRÉ GRAFF. Diagnostics Immobiliers Plomb. Amiante. Termites. Loi Carrez. D.P.E. Gaz. Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Rodin 627 Valable jusqu au : 26/07/2022 Type de bâtiment : Logement collectif Année de construction : 2009 Surface habitable : 58.50 m 2 Adresse

Plus en détail

Éco-prêt à taux zéro

Éco-prêt à taux zéro Éco-prêt à taux zéro L'éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement sans faire d'avance de trésorerie et sans payer d'intérêts. Il est disponible jusqu'au 31

Plus en détail

Aides financières 2013

Aides financières 2013 L habitat Comprendre Aides financières 2013 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : février 2013 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie.

Plus en détail

IR - Crédit d'impôt pour la transition énergétique - Base du crédit d'impôt

IR - Crédit d'impôt pour la transition énergétique - Base du crédit d'impôt Extrait du DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-IR-RICI-280-30-10-20150422 DGFIP IR - Crédit d'impôt pour la transition énergétique - Base du crédit d'impôt Positionnement

Plus en détail

TVA, CRÉDITS D IMPÔTS, MENTION GARANT DE L ENVIRONNEMENT EN 2014

TVA, CRÉDITS D IMPÔTS, MENTION GARANT DE L ENVIRONNEMENT EN 2014 TVA, CRÉDITS D IMPÔTS, MENTION GARANT DE L ENVIRONNEMENT EN 2014 Ce qu il faut retenir! TVA DANS LE BTP : LA NOUVELLE DONNE Comment facturer? Décembre 2013 - FBTP 35 1 3 nouveaux taux de Tva pour le BTP

Plus en détail

TVA-CIDD en 2014 : le point sur les mesures prévues

TVA-CIDD en 2014 : le point sur les mesures prévues Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment de l Isère 3 cours Jean Jaurès 38130 ECHIROLLES - Tél. 04 76 09 39 36 - Fax 04 76 22 23 65 TVA-CIDD en 2014 : le point sur les mesures

Plus en détail

PLAN DE RéNOVATION énergétique DE L HABITAT. Guide des aides financières. destinées aux propriétaires

PLAN DE RéNOVATION énergétique DE L HABITAT. Guide des aides financières. destinées aux propriétaires PLAN DE RéNOVATION énergétique DE L HABITAT Guide des aides financières destinées aux propriétaires PLAN DE RENOVATION ENERGETIQUE DE L HABITAT Guide des aides financières Introduction Le présent guide

Plus en détail

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE AIDE AU FINANCEMENT

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE AIDE AU FINANCEMENT LES AIDES A LA RENOVATION: CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE TVA REDUITE AIDE AU FINANCEMENT Février 2014 RENOVATION ENERGETQUE / THERMIQUE Aides / Avantages Montants accordés Conditions imposées Type

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2014

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2014 2041 GR N 50794#15 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2014 DÉPENSES D ÉQUIPEMENTS DE L HABITATION PRINCIPALE. CRÉDIT D'IMPÔT : EN FAVEUR DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE DE L HABITATION

Plus en détail