LE CHOIX DES GANTS DE PROTECTION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE CHOIX DES GANTS DE PROTECTION"

Transcription

1 Service Hygiène et sécurité LE CHOIX DES GANTS DE PROTECTION Réglementation Fiche 15 Novembre 2011 GENERALITES Conformément à l article L du code du travail, l employeur doit doter les agents d EPI si aucunes mesures de protection collective ne peuvent être dégagées. Le choix des EPI doit être réalisé dans le cadre d une démarche participative afin de contribuer au respect effectif de leur port par les agents concernés. L objet de cette fiche est d accompagner la collectivité dans le choix des gants de protection. Cette fiche est rédigée suivant le catalogue EPI de la société Descours & Cabaud. CLASSIFICATION Les directives européennes ont classé les gants en 3 catégories pour faire face à 3 niveaux de risques : EPI contre les risques mineurs, mortels et intermédiaires. Catégorie 1 Risques Majeurs Catégorie 2 Risques Intermédiaires CATEGORIE 3 Risques Irréversibles ou Mortels RISQUES Environnement professionnel nécessitant seulement une protection aux salissures ou une protection de produit manipulé. Manipulation sans risques ou à risques minimes dont les effets peuvent être perçus par l utilisateur en temps opportun et sans danger Environnement professionnel nécessitant une protection adaptée au(x) risque(s) encouru(s) au poste de travail. Risque réel de blessure que l on rencontre dans la grande majorité des applications industrielles. Environnement professionnel nécessitant une protection adaptée au(x) risque(s), invalidant(s) ou mortel(s) encouru(s) au poste de travail. Activité impliquant des risques irréversibles ou mortels. Manipulation de matières contaminées, de mélanges chimiques hautement corrosifs, risques thermiques élevés, applications avec utilisation d électricité Les gants de cette catégorie ne sont pas soumis à un contrôle qualité par un laboratoire, une autocertification du fabricant est suffisante. Les gants de cette catégorie doivent être testés et validés dans leur(s) niveau(x) de performance(s) par un laboratoire notifié. MARQUAGE C E C E + PICTOGRAMME NORME + NIVEAUX DE PERFORMANCE Les gants de cette catégorie doivent être testés et validés dans leur(s) niveau(x) de performance(s) par un laboratoire notifié, et soumis à un suivi et contrôle qualité. C E + PICTOGRAMME NORME + NIVEAUX DE PERFORMANCE + N DE L ORGANISME QUALITE NOTICE D INFORMATION Obligatoire Conditions d utilisation avec mention «Risques mineurs seulement» Obligatoire Obligatoire CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 1 sur 10

2 La notice d information doit enseigner le nom et l adresse du fabricant ou de son mandataire dans la communauté européenne, l organisme homologateur, le logo C.E, les tailles disponibles, le(s) pictogrammes norme(s), les niveaux de performances aux tests, le descriptif du produit, les conseils d utilisation, les impératifs de non-utilisation (s il y en a), les conditions de stockage, d entretien et la signification du marquage C.E. Le sigle CE doit être apposé sur le gant et sur l emballage. Pour les risques de catégorie 2 & 3, le gant et l emballage doivent comporter les pictogrammes et les performances attestant que le gant a été soumis à des essais de type indépendant selon les différentes normes (pour toute homologation faite à partir d avril 2004). Une fiche d information doit être à la disposition du demandeur pour tout gant de marquage C.E. Pour toute homologation antérieure à avril 2004, le marquage sur gant doit inclure le logo CE, la référence du fabricant, la référence produit, et la taille. A compter du mois d avril 2004, obligation pour tout nouveau produit homologué d être complété par le(s) pictogrammes de(s), normes pour laquelle a été testé, et indiquer le(s) niveau(x) de performance. NORMES NORME EN 420 : EXIGENCES GENERALES Cette norme définit les critères généraux de confort, d information, de dextérité, de marquage, d innocuité et d efficacité qui s appliquent à tous les gants de protection. Elle concerne également les manchettes. Certains gants destinés à des usages très spécifiques (gants d électricien, chirurgien, ) sont régis par d autres normes très spécifiques qui remplacent la norme EN 420 : EN 388 : protection contre les risques mécaniques EN 407 : protection contre les risques thermiques EN 511 : protection contre le froid EN 421 : protection contre les radiations ionisantes et la contamination radioactive EN 374 : protection contre les produits chimiques et les micro-organismes EN : protection contre les risques électriques CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 2 sur 10

3 NORME EN 388 : GANTS DE PROTECTION CONTRE LES RISQUES MECANIQUES Cette norme s applique à tous les types de gants de protection en rapport avec les agressions physiques et mécaniques causées par l abrasion, la coupure par lame, la déchirure et la perforation. La protection contre les risques mécaniques est exprimée par un pictogramme suivi de quatre chiffres correspondant aux niveaux de performance. CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 3 sur 10

4 NORME pr EN 407 : 2004 GANTS DE PROTECTION CONTRE LES RISQUES THERMIQUES Cette norme spécifie la performance thermique des gants de protection contre la chaleur et/ou le feu. PICTOGRAMME NORME DEFINITION ET CRITERES NIVEAUX DE PERFORMANCE La nature et le degré de protection sont indiqués par un pictogramme suivi d une série de six niveaux de performance relatifs à des propriétés de protection spécifiques EN 407 a-comportement au feu b-résistance à la chaleur de contact c-résistance à la chaleur convective d-résistance à la chaleur radiante e-résistance à de petites projections de métal liquide f-résistance aux grosses projections de métal fondu Les gants doivent atteindre au minimum un niveau de performance 1 pour l abrasion et la déchirure Comportement au feu : est fondé sur le temps pendant lequel le matériau continue à brûler et à se consumer après que la source d'ignition ait été supprimée. Les coutures du gant ne doivent pas se défaire après s'être enflammées pendant 15 secondes. La résistance à la chaleur de contact : est fondée sur la température, dans une fourchette de 100 à 500 C, à laquelle l'utilisateur ne ressent aucune douleur pendant une période d'au moins 15 secondes. Si un niveau EN3, ou supérieur, est obtenu, le produit doit atteindre un niveau minimum EN3 lors du test d'inflammabilité. Dans le cas contraire, le niveau maximum de résistance à la chaleur de contact figurant sur le gant sera de 2. La résistance à la chaleur convective : est fondée sur le temps pendant lequel le gant est en mesure de retarder le transfert de la chaleur d'une flamme Un niveau de performance sera uniquement mentionné si un niveau 3 ou 4 a été obtenu lors du test d'inflammabilité. La résistance à la chaleur radiante : est fondée sur le temps pendant lequel le gant est en mesure de retarder le transfert de chaleur lors d'une exposition à une source de chaleur rayonnante. Un niveau de performance sera uniquement mentionné si un niveau 3 ou 4 a été obtenu lors du test d'inflammabilité. La résistance à de petites projections de métal liquide : correspond à la quantité de métal en fusion nécessaire pour élever la température de l'échantillon à un seuil donné. Un niveau de performance sera uniquement mentionné si un niveau 3 ou 4 a été obtenu lors du test d'inflammabilité. La résistance aux grosses projections de métal fondu : correspond au poids du métal en fusion nécessaire pour provoquer la détérioration (ramollissement ou micro-perforations) d'une peau artificielle placée directement derrière l'échantillon. Le test échoue si des gouttelettes de métal restent collées sur le matériau composant le gant ou si l'échantillon prend feu CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 4 sur 10

5 NORME EN 511 : 2004 GANTS DE PROTECTION CONTRE LE FROID Cette norme s applique à tous les gants qui protègent les mains contre le froid de convection et le froid de contact jusqu à 50 C. PICTOGRAMME NORME DEFINITION ET CRITERES NIVEAUX DE PERFORMANCE La protection contre le froid est représentée par un pictogramme suivi d une série de trois niveaux de performance correspondant à des propriétés de protection spécifiques EN 511 a-résistance au froid de convection b-résistance au froid de contact c-perméabilité à l eau (niveaux de performance de 0 à 1) Les gants doivent atteindre au minimum un niveau de performance 1 pour l abrasion et la déchirure La résistance au froid de convection est fondée sur les propriétés d'isolation thermique du gant, qui sont obtenues en mesurent le transfert du froid par convection, La résistance au froid de contact : est fondée sur la résistance thermique du matériau composant le gant lorsqu'il est en contact avec un objet froid. L'imperméabilité à l'eau : 0 = pénétration d'eau après 30 minutes d'exposition ; 1 = aucune pénétration d'eau. CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 5 sur 10

6 NORME EN 421 : GANTS DE PROTECTION CONTRE LES RADIATINS IONISANTES ET LA CONTAMINATION RADIOACTIVE Cette norme s applique aux gants destinés à procurer une protection contre les radiations ionisantes et la contamination radioactive. PICTOGRAMME NORME DEFINITION ET CRITERES NIVEAUX DE PERFORMAN CE La nature et la protection est indiquée par un pictogramme correspondant aux propriétés spécifiques. Afin d offrir une protection contre la contamination radioactive, le gant doit être étanche et doit passer avec succès le test de pénétration défini par la norme EN 374 EN 421 Les gants utilisés en enceinte de confinement doivent présenter une grande résistance à la perméabilité de la vapeur d eau. Affin d offrir une protection contre les radiations ionisantes, le gant doit contenir une certaine quantité de plomb, dénommée équivalence plomb. Celle-ci doit être indiquée sur chaque gant. Le comportement des matériaux exposés à des radiations ionisantes peut être modélisé grâce au test de résistance aux craquelures dues à l ozone. Celui-ci est facultatif et peut être utilisé pour faciliter le choix des gants qui doivent résister aux radiations ionisantes. CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 6 sur 10

7 NORME EN 374 : GANTS DE PROTECTION CONTRE LES PRODUITS CHIMIQUES ET LES MICRO-ORGANISMES Cette norme précise la capacité des gants à protéger l utilisateur contre les produits chimiques et/ou les micro-organismes. CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 7 sur 10

8 NORME EN 60903: GANTS DE PROTECTION CONTRE LES RISQUES ÉLECTRIQUES Les gants électriciens, qui répondent à ces normes sont classés par la directive européenne, en catégorie 3, et soumis à un système d'assurance Qualité CE de la production avec surveillance (11 A ou 11 B) CLASSE 00/XX NOM du fabricant MOIS / ANNEE Taille N de l organisme notifié Date de mise en services suivies des Dates de re-testages Classe Epaisseur maximum (en mm) LES DIFFÉRENTES CLASSES DE PROTECTION Tension d'essai (en Volt) Tension d'utilisation (en Volt} Vérification périodique 00 0, , , , , Aucun gant, même ceux conservés en stock, ne doit en principe être utilisé sans avoir été vérifié depuis moins de 6 mois. CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 8 sur 10

9 RECOMMANDATIONS D UTILISATION des gants de protection contre les risques électriques Stockage Transport Avant chaque utilisation Nettoyage Précautions Conditionnement Stocker les gants dans leur emballage d origine. Ne pas les comprimer, ni les plier. Ne pas les stocker à proximité de sources de lumière ou de chaleur naturelle ou artificielle. Les conditions de transport doivent être les mêmes que les conditions de stockage. Gonfler les gants pour détecter les fuites éventuelles et pratiquer une inspection visuelle. A l eau et au savon. Séchage à une température inférieure à 65 C. Ne pas mettre les gants en contact avec : essences, huiles, graisses, acides et produits corrosifs. Ne pas utiliser les gants humides. Une notice d utilisation accompagne chaque paire de gants. Sur l emballage sont notés : la taille, la date de test et le numéro de lot de fabrication des gants. Température de stockage comprise entre : 10 et 21 C. Humidité : 60 +/- 10 %. Attention : la durée de vie de ce type de gants, utilisés ou stockés, est limitée. CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 9 sur 10

10 GUIDE DE RESISTANCE CHIMIQUE Cette table de donne que des indications générales sur les matériaux. Il convient de tenir compte du fait que la résistance d un gant est influencée par des facteurs tels que la nature exacte du produit chimique, sa température, sa concentration, l épaisseur du gant, le temps d immersion, etc. Nous vous recommandons de vous référer aux informations sur les résistances chimiques de chaque gant et de mener un essai préalable pour déterminer si le gant est adapté aux conditions d utilisation réelles. CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 10 sur 10

NOUVEAU GUIDE SUR LES NORMES EUROPÉENNES EN MATIERE DE PROTECTION

NOUVEAU GUIDE SUR LES NORMES EUROPÉENNES EN MATIERE DE PROTECTION NOUVEAU GUIDE SUR LES NORMES EUROPÉENNES EN MATIERE DE PROTECTION EN DES GUIDE MAINS TABLE DES MATIÈRES Un plus grand engagement pour la santé et la sécurité 4 Le respect des prescriptions de la directive

Plus en détail

ELECTROSOFT LATEX - CLASS 2 REF. 2091921

ELECTROSOFT LATEX - CLASS 2 REF. 2091921 ELECTROSOFT LATEX - CLASS 2 REF. 2091921 DONNÉES GÉNÉRALES Division : Protection du Corps Famille de Produit : Gants de Protection Gamme : Protection Electrique Ligne : Latex Ancienne marque : ELECTROSOFT

Plus en détail

CODE ARTICLE: 2091903 ELECTROSOFT LATEX - CLASS 00 Travaux sous tension maximale d'utilisation 500 volts. Doit être utilisé avec un surgant en cuir.

CODE ARTICLE: 2091903 ELECTROSOFT LATEX - CLASS 00 Travaux sous tension maximale d'utilisation 500 volts. Doit être utilisé avec un surgant en cuir. CODE ARTICLE: 2091903 ELECTROSOFT LATEX - CLASS 00 Travaux sous tension maximale d'utilisation 500 volts. Doit être utilisé avec un surgant en cuir. Afficher Plus Présentation générale Reference Number

Plus en détail

REFERENCES REGLEMENTAIRES

REFERENCES REGLEMENTAIRES Le guide des Equipements de Protection Individuelle est un dossier comprenant plusieurs documents : - Ce premier document, qui évoque les généralités sur les EPI et les tenues de travail. - Ensuite, des

Plus en détail

Nouveau guide sur les normes européennes en matiere de protection des mains. www.ansell.eu

Nouveau guide sur les normes européennes en matiere de protection des mains. www.ansell.eu Nouveau guide sur les normes européennes en matiere de protection des mains 3 Un plus grand engagement pour la santé et la sécurité L Acte Unique Européen ne cherche pas seulement à supprimer les entraves

Plus en détail

Les gants de protection

Les gants de protection Fiche Prévention - B7 F 06 11 Les gants de protection Chaque année, on dénombre dans le BTP 35 000 accidents avec arrêt qui concernent les mains (soit 26,6 % des accidents avec arrêt), dont près de 2 500

Plus en détail

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX Les produits présents dans l entreprise peuvent être une source de dangers pour les salariés et l environnement que ce soient des produits entrants, des produits fabriqués

Plus en détail

Rappel de la hiérarchie des textes officiels. Prévention des accidents d exposition au sang (AES) : le cadre juridique

Rappel de la hiérarchie des textes officiels. Prévention des accidents d exposition au sang (AES) : le cadre juridique Prévention des accidents d exposition au sang (AES) : le cadre juridique Annie LEPRINCE, Institut national de recherche et de sécurité, Centre de Paris 1 Rappel de la hiérarchie des textes officiels Domaine

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE : IOC VEHICULE NET

FICHE DE DONNEES DE SECURITE : IOC VEHICULE NET Nom du produit : IOC VEHICULE NET Informations sur la société : 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Institut Œnologique de Champagne Z.I. de Mardeuil BP 25 51201 EPERNAY Cedex Tel : + 33 (0)

Plus en détail

PROTECTION DEs MAINs ET DEs BRAs INfORMATIONs TEChNIquEs

PROTECTION DEs MAINs ET DEs BRAs INfORMATIONs TEChNIquEs Les accidents qui touchent les mains sont la première cause d accidents avec arrêt de tra- tuer tous les gestes de notre quotidien et sont également un outil essentiel dans notre travail. Préservons-les,

Plus en détail

I. Evaluation des risques. Question 8 du label SGS

I. Evaluation des risques. Question 8 du label SGS I. Evaluation des risques Question 8 du label SGS I. Evaluation des risques Une évaluation des risques est une enquête systématique de tous les risques liés aux postes de travail, aux équipements de travail

Plus en détail

GANTS de protection Propriétés électrostatiques

GANTS de protection Propriétés électrostatiques GANTS de protection Propriétés électrostatiques Equipements de protection individuelle COMMISSION GANTS DE PROTECTION Le danger ATEX - ATmosphères EXplosibles Vêtements et gants en zone ATEX La concentration

Plus en détail

Rencontres SYNAMAP - 10 juin 2009

Rencontres SYNAMAP - 10 juin 2009 Rencontres SYNAMAP - 10 juin 2009 Normalisation règlementation des EPI Jean-Marc Picard Université de Technologie de Compiègne Laboratoire Conception et Qualité des Produits et des Processus Innovation

Plus en détail

CIRCUIT GENERAL PREDESINFECTION STERILISATION DES DISPOSITIFS MEDCAUX

CIRCUIT GENERAL PREDESINFECTION STERILISATION DES DISPOSITIFS MEDCAUX PREDESINFECTION STERILISATION DES DISPOSITIFS MEDCAUX La ou la stérilisation du matériel propre permet d éliminer les organismes pathogènes présents et d éviter leur transmission par ce matériel à d autres

Plus en détail

SENSIBILISATION A LA PROTECTION INDIVIDUELLE. Comprendre les étapes qui amènent au choix de la protection individuelle

SENSIBILISATION A LA PROTECTION INDIVIDUELLE. Comprendre les étapes qui amènent au choix de la protection individuelle SENSIBILISATION A LA PROTECTION INDIVIDUELLE Comprendre les étapes qui amènent au choix de la protection individuelle PROTECTION INDIVIDUELLE Risques professionnels et responsabilités Les démarches de

Plus en détail

Le risque chimique en entreprise

Le risque chimique en entreprise Dossier de synthèse Le risque chimique en entreprise Les agents chimiques dangereux Les agents Cancérogènes, Mutagènes, toxiques pour la Reproduction Ce dossier de synthèse «Le risque chimique en entreprise»,

Plus en détail

6.3.1.1 Le présent chapitre s applique aux emballages pour le transport des matières infectieuses de la catégorie A.

6.3.1.1 Le présent chapitre s applique aux emballages pour le transport des matières infectieuses de la catégorie A. 6.3.1 Généralités Chapitre 6.3 Prescriptions relatives à la construction des emballages pour les matières infectieuses (Catégorie A) de la classe 6.2 et aux épreuves qu ils doivent subir NOTA. Les prescriptions

Plus en détail

L approche des risques. Analyse, évaluation, suppressionréduction

L approche des risques. Analyse, évaluation, suppressionréduction L approche des risques Analyse, évaluation, suppressionréduction les phases de la démarche Étape 1 - analyse des risques définition des limites de la situation de travail identification des dangers Etape

Plus en détail

Spécifications techniques unifiées. STS 04 Bois et panneaux à base de bois STS 04.4 Panneaux dérivés du bois

Spécifications techniques unifiées. STS 04 Bois et panneaux à base de bois STS 04.4 Panneaux dérivés du bois Spécifications techniques unifiées STS 04 Bois et panneaux à base de bois STS 04.4 Panneaux dérivés du bois Edition 2009 Ces spécifications remplacent et annulent les STS 04.4, 04.5 et 04.6 édition 1990

Plus en détail

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 Edition : 3 Dispositifs indémontables robinet de sécurité à obturation automatique intégrée / tuyau flexible métallique onduleux XP E 29-140 / NF D 36-121 Sommaire

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE HYDROGENE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE HYDROGENE Page : 1/6 Danger 2.1 : gaz inflammable. 1. Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise Identificateur de produit Nom commercial : Hydrogène N FDS : EIGA067A Description chimique

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Centre de gestion Le risque chimique Pôle Organisation et Sécurité au Travail Service Prévention, Conseils 1/ Réglementation Décret n 2003-1254 du 23 décembre 2003 relatif à la prévention du risque chimique.

Plus en détail

Fiche de données de sécurité N 0823 selon 91/155/CEE EPOLIT 515 EPA.fr

Fiche de données de sécurité N 0823 selon 91/155/CEE EPOLIT 515 EPA.fr 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Nom du produit EPOLIT 515 EPA Emploi de la substance/de la préparation Dispersion

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Société : JORDAN ENTREPRISE Nom du produit : TRI-DAN - TRAITEMENT TRANSMISSIONS Date de révision : 09/11/2009 Page : 1/5

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Société : JORDAN ENTREPRISE Nom du produit : TRI-DAN - TRAITEMENT TRANSMISSIONS Date de révision : 09/11/2009 Page : 1/5 Page : 1/5 1 - IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Identification de la substance ou de la préparation : Nom: TRI-DAN - TRAITEMENT TRANSMSSIONS Statut REACH = Non concerné

Plus en détail

Fiche de données de sécurité (91/155/CEE)

Fiche de données de sécurité (91/155/CEE) 1. Identification du produit et de la compagnie 1.1 Nom du Produit : Silicone de duplication 1.2 Emploi de la substance / de la préparation : Silicone à deux composants vulcanisant par addition 1.3 Constructeur

Plus en détail

Risque chimique et choix des. un service de stérilisation. S. Praplan (Unité SST) Unité Santé-Sécurité au Travail CHUV, Lausanne

Risque chimique et choix des. un service de stérilisation. S. Praplan (Unité SST) Unité Santé-Sécurité au Travail CHUV, Lausanne Risque chimique et choix des protections individuelles dans un service de stérilisation S. Praplan (Unité SST) Unité Santé-Sécurité au Travail CHUV, Lausanne 079 556 71 38 sylvie.praplan@chuv.ch Sources

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE conformément au Règlement (CE) No. 1907/2006 Enclean anti- mousse

FICHE DE DONNEES DE SECURITE conformément au Règlement (CE) No. 1907/2006 Enclean anti- mousse SECTION 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / DU MELANGE ET DE LA SOCIETE/ L ENTREPRISE 1.1 Identification du produit Nom du produit : Enclean anti-mousse Substance active : Acide Nonanoïque Formule chimique

Plus en détail

FICHE DE SECURITE AVR80 BA

FICHE DE SECURITE AVR80 BA FICHE DE SECURITE AVR80 BA 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / PREPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ / ENTREPRISE Nom commercial: AVR80 BA Vernis acrylique réparable Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

RÉFRIGÉRATEUR CONGÉLATEUR PORTABLE

RÉFRIGÉRATEUR CONGÉLATEUR PORTABLE RÉFRIGÉRATEUR CONGÉLATEUR PORTABLE www.frigorie-france.com 12V/24/220V MANUEL D UTILISATION 1 Cet Appareil ne peut être utilisé qu à l intérieur avec l une des sources d énergie suivantes: Cet Appareil

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Informations sur le produit Désignation commerciale : ZF-Lifeguardfluid 5 Société : ZF Friedrichshafen AG Südring 66117 Saarbrücken

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Nom du produit : ANTI-MOISISSURES ECOGENE 1 L (réf. 000562) Utilisation du produit Société : Téléphone en cas d'urgence : : Anti-moisissures

Plus en détail

Synthèse réglementaire : Amiante V1 02/10/2012

Synthèse réglementaire : Amiante V1 02/10/2012 Préambule : La présente synthèse fait référence au décret n 2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d exposition à l amiante et à l arrêté du 23 février 2012 définissant les modalités de formation des

Plus en détail

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX Les produits présents dans l entreprise peuvent être une source de dangers pour les salariés et l environnement que ce soient des produits entrants, des produits fabriqués

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION LUMINAIRES

REGLES DE CERTIFICATION LUMINAIRES REGLES DE CERTIFICATION LUMINAIRES N d identification : NM013 Version 01 Date d approbation : 30 octobre 2014 1. OBJET ET CHAMP D'APPLICATION Le présent référentiel ainsi que ses annexes précisent les

Plus en détail

Résine époxydique colorée pour revêtements de sols autolissants ou multicouches

Résine époxydique colorée pour revêtements de sols autolissants ou multicouches Notice technique Edition 04 2015 Numéro 7.87 Version n 2015-122 Sikafloor -263 SL Sikafloor -263 SL Résine époxydique colorée pour revêtements de sols autolissants ou multicouches Description du produit

Plus en détail

Sommaire I: Rappel. A l issue de la séquence, le stagiaire sera capable de connaître les normes et le classement des vêtements de.

Sommaire I: Rappel. A l issue de la séquence, le stagiaire sera capable de connaître les normes et le classement des vêtements de. s Sommaire I: Rappel II: Normes III: Le IV: Conditionnement V: Entretien/ Objectifs A l issue de la séquence, le stagiaire sera capable de connaître les normes et le classement des vêtements de protection

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 30/06/2013 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97 Fax. 33.(0)1.64.68.83.45

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Page 1 SECTION 1. Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1. Identificateur de produit Nom commercial Norme Engrais Plantes vertes 500 g ENGRAIS NPK 14-12-14 (37 SO3)

Plus en détail

Propriété Test/Norme Description Extrait sec volumique ISO 3233 Brillance (60 ) ISO 2813

Propriété Test/Norme Description Extrait sec volumique ISO 3233 Brillance (60 ) ISO 2813 612;625;627 1,2 625 époxy VValidationDate). 1 Description du produit Revêtement époxy polyamide à haut poids moléculaire bicomposant. Finition brillante avec une rétention de brillant acceptable. Utiliser

Plus en détail

CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN

CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN Circulaire n 14/2008 Cl. C 44 Colmar, le 3 avril 2008 Màj juin 2012 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Règlement REACH (CE) n 1907/2006. Désignation commerciale : Eau de chaux «la droguerie écopratique» CODE : DO016

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Règlement REACH (CE) n 1907/2006. Désignation commerciale : Eau de chaux «la droguerie écopratique» CODE : DO016 Code ArticleDO016 1/5 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Règlement REACH (CE) n 1907/2006 1- Identification de la substance / préparation et de la Société Désignation commerciale : Eau de chaux «la droguerie

Plus en détail

Approved. Propriété Test/Norme Description Extrait sec volumique ISO 3233 Brillance (GU 60 ) ISO 2813

Approved. Propriété Test/Norme Description Extrait sec volumique ISO 3233 Brillance (GU 60 ) ISO 2813 Approved 641;649 1,2 641 acrylique ^(ValidationDate) 1 Description du produit Revêtement acrylique monocomposant à séchage physique. Finition satinée avec une bonne rétention de brillant. Séchage rapide.

Plus en détail

BIJOUTERIE JOAILLERIE

BIJOUTERIE JOAILLERIE BIJOUTERIE JOAILLERIE HORS BIJOUTERIE-JOAILLERIE FANTAISIE T - Toxique Xn - Nocif C - Corrosif Nouveaux pictogrammes de danger ATTENTION AUX RISQUES CHIMIQUES Comment protéger sa santé? Une démarche dans

Plus en détail

Construction. Description du produit. Attestations. Fiche technique du produit Edition 20.07.2015 Version no 2 Sika Pyroplast HW-300

Construction. Description du produit. Attestations. Fiche technique du produit Edition 20.07.2015 Version no 2 Sika Pyroplast HW-300 Fiche technique du produit Edition 20.07.2015 Version no 2 Avec la peinture de finition Top Revêtement de protection ignifuge bicomposant, en phase aqueuse, pour la classification 5.3 des matériaux en

Plus en détail

LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG

LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG F I C H E P R E V E N T I O N N 1 2 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG DEFINITION STATISTIQUES Chaque année dans les collectivités et établissements publics de la Manche,

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNEES DE SECURITE (Règlement (CE) n 1907/2006 - REACH) Date: 30/09/2011 Page 1/5 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010) SECTION 1 : IDENTIFICATION DE LA

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE HELIUM

FICHE DE DONNEES DE SECURITE HELIUM Page : 16 2.2 : Gaz non inflammable et non toxique. Attention 1. Identification de la substancedu mélange et de la sociétél entreprise Identificateur de produit Nom commercial : Hélium N FDS : EIGA061A

Plus en détail

: Capanature Indeko Semi Brill

: Capanature Indeko Semi Brill 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/ DU MÉLANGE ET DE LA SOCIÉTÉ/ L'ENTREPRISE Informations sur le produit Nom commercial : Numéro d'enregistrement : Utilisation de la substance/du : Produit de peinture

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Page 1 de 6 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1. Identificateur de produit 1.2. Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE HELIUM

FICHE DE DONNEES DE SECURITE HELIUM Date : 14/11/2011 Page 1 / 5 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise Identificateur de produit Nom commercial Helium Description chimique Helium No CAS : 007440-59-7 No

Plus en détail

Procédure: L acces aux espaces confines

Procédure: L acces aux espaces confines Table des matières 1 Objectif...1 2 Champ d application...1 3 Définitions...1 4 Flowchart...1 5 Procére...1 5.1 Méthode...1 5.2 Mesures de gaz...2 5.3 Surveillance au trou d homme...3 5.4 Le soudage, le

Plus en détail

Les équipements de protection collective et individuelle

Les équipements de protection collective et individuelle Les équipements de protection collective et individuelle Prévenir les contaminations Identifier les tâches exposantes Former les opérateurs L'organisation dans l'aménagement des installations : la base

Plus en détail

FICHE SIGNALÉTIQUE. Fluval Trousse de nettoyage de lentilles A3969 Page 1 de 5. Famille chimique. Utilisations

FICHE SIGNALÉTIQUE. Fluval Trousse de nettoyage de lentilles A3969 Page 1 de 5. Famille chimique. Utilisations Page 1 de 5 Section I. Identification et utilisation du produit Nom du produit Trousse de nettoyage de Formule chimique Famille chimique Utilisations Section II. Composition et information sur les composants

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Page 1 of 6 Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE Date d'impression : 22.01.2004 revue le : 06.03.2003 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE conformément à la Décret Européen 1907/2006 ESTESOL

FICHE DE DONNEES DE SECURITE conformément à la Décret Européen 1907/2006 ESTESOL 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Informations sur le produit Nom du produit : Société : Evonik Stockhausen GmbH Bäkerpfad 25 47805 Krefeld Téléphone : ++49-2151-38-1370

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ PRODUIT CHIMIQUE À USAGE INDUSTRIEL ACIDE SUCCINIQUE

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ PRODUIT CHIMIQUE À USAGE INDUSTRIEL ACIDE SUCCINIQUE FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ PRODUIT CHIMIQUE À USAGE INDUSTRIEL Conforme au Réglement CE No 1907/2006 ACIDE SUCCINIQUE 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE ET DE LE SOCIÉTÉ NOM du produit : SOCIÉTÉ : ACIDE

Plus en détail

et méthodes de test (en 420) EXIGENCES RELATIVES AUX INSTRUCTIONS D UTILISATION

et méthodes de test (en 420) EXIGENCES RELATIVES AUX INSTRUCTIONS D UTILISATION Gants de protection - prescriptions générales et méthodes de test (en 420) Récapitulatif des conditions Les gants doivent avoir été fabriqués de façon à assurer la protection prévue. Les coutures et les

Plus en détail

Fellowes UK Yorkshire Way, West Moor Park Doncaster, South Yorkshire DN3 3FB Royaume-Uni Téléphone : + 44 (0) 1302 836800 Fax : + 44 (0) 1302 836899

Fellowes UK Yorkshire Way, West Moor Park Doncaster, South Yorkshire DN3 3FB Royaume-Uni Téléphone : + 44 (0) 1302 836800 Fax : + 44 (0) 1302 836899 SECTION 1 : IDENTIFICATION DE LA SOCIÉTÉ ET DU PRODUIT Fellowes UK Yorkshire Way, West Moor Park Doncaster, South Yorkshire DN3 3FB Royaume-Uni Téléphone : + 44 (0) 1302 836800 Fax : + 44 (0) 1302 836899

Plus en détail

CLP - INFLAMMABLES GAZ INFLAMMABLES. Définitions. Critères de classification LIQUIDES INFLAMMABLES. Définitions. Critères de classification

CLP - INFLAMMABLES GAZ INFLAMMABLES. Définitions. Critères de classification LIQUIDES INFLAMMABLES. Définitions. Critères de classification CLP - INFLAMMABLES GAZ INFLAMMABLES Un gaz inflammable est un gaz ou un mélange de gaz ayant un domaine d inflammabilité en mélange avec l air à 20 C et à une pression normale de 101,3 kpa Catégorie 1

Plus en détail

http://thedoc777.free.fr/pagepictoc.htm Les pictogrammes de risques et de protection sont présentés ci-dessous.

http://thedoc777.free.fr/pagepictoc.htm Les pictogrammes de risques et de protection sont présentés ci-dessous. Le règlement (CE) n 1272/2008 du 16 décembre 2008, dit règlement CLP (Classification, Labelling and Packaging), définit de nouvelles règles européennes de classification, d étiquetage et d emballage des

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 2004/73/CE (29ème ATP)

Fiche de données de sécurité selon 2004/73/CE (29ème ATP) N DS: LT 16551 iche de données de sécurité Page : 1/7 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Nom du produit: Nettoyant

Plus en détail

PASTILLES DPD1 (comparateur)

PASTILLES DPD1 (comparateur) 1 - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE 1.1 - Identificateurs de produit Nom commercial Type de produit : reactif chlore pastilles DPD1 : Substance 1.2 - Utilisations identifiées / utilisations

Plus en détail

JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP. 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION. Etude de postes pour le document unique. Françoise ROUSSILLE

JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP. 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION. Etude de postes pour le document unique. Françoise ROUSSILLE JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION Etude de postes pour le document unique De la maitrise des risques à l étude de postes Maitriser les risques professionnels

Plus en détail

Agrément général de contrôle des constructions

Agrément général de contrôle des constructions Annexe 10 Document de synthèse relatif à la paille en tant que matériau isolant. INSTITUT ALLEMAND POUR LES TECHNIQUES DE CONSTRUCTION Etablissement public (de droit allemand) 10829 Berlin, le 10 février

Plus en détail

"Tailor made reagents" FICHE DE SECURITE

Tailor made reagents FICHE DE SECURITE "Tailor made reagents" CHEM LAB NV Industriezone "De Arend" 2 B-8210 Zedelgem Tel.: (32)-50-288320 Fax.: (32)-50-782654 FICHE DE SECURITE 1. Identification du produit / origine et firme. 1.1 Identificateur

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE page 1/5 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE DESIGNATION COMMERCIALE : FOURNISSEUR : SAFIC ALCAN 3 Rue Bellini 92806 PUTEAUX CEDEX - FRANCE Tél. : 33/ 1/ 46 92 64

Plus en détail

Articles L4153-9, D4153-15 et suivants du code du travail

Articles L4153-9, D4153-15 et suivants du code du travail Déclaration de dérogation aux travaux réglementés en vue d accueillir des jeunes mineurs âgés d au moins 15 ans et moins de 18 ans en formation professionnelle ou technologique Articles L41539, D415315

Plus en détail

Fiche de Données de Sécurité Selon 91/155/CEE

Fiche de Données de Sécurité Selon 91/155/CEE 1. Identification du produit et de la société Nom du produit Utilisation du produit / Préparation Fabricant La colle à joint FERMACELL Greenline est utilisée pour le traitement des joints entre plaques

Plus en détail

Fiche de données de sécurité conf. 91/155/CEE

Fiche de données de sécurité conf. 91/155/CEE Date : 14.1.2005 Page : 1/5 Dénomination commerciale : 1. Désignation de substance/de préparation et d entreprise Indications concernant le produit : Dénomination commerciale : Référence : 42,0510,0002

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNEES DE SECURITE (Règlement (CE) n 1907/2006 - REACH) Date : 10/04/2015 Page 1/6 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010) SECTION 1 : IDENTIFICATION DE LA

Plus en détail

Association canadienne de radioprotection PROFIL DES COMPÉTENCES FONDAMENTALES

Association canadienne de radioprotection PROFIL DES COMPÉTENCES FONDAMENTALES Association canadienne de radioprotection Reconnaissance et agrément professionnels PROFIL DES COMPÉTENCES FONDAMENTALES Préparé par : Révisé par : Gary Wilson B.Sc., RTNM, MEd. Comité des professionnels

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE selon 91/155/CEE Tirage du 02.08.04 Revue le 29.07.04

FICHE DE DONNEES DE SECURITE selon 91/155/CEE Tirage du 02.08.04 Revue le 29.07.04 FICHE DE DONNEES DE SECURITE selon 91/155/CEE Tirage du 02.08.04 Revue le 29.07.04 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation

Plus en détail

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE I. Définition et problématique du travail isolé Dans certaines situations des personnes peuvent se trouver seules à leur poste de travail, sans autre personne dans le service, à l étage, voire dans le

Plus en détail

REP CLAC Gibier. Désignation : Répulsif concentré au complexe ichitioléïque (à diluer) 1 litre - (réf : A420-421)

REP CLAC Gibier. Désignation : Répulsif concentré au complexe ichitioléïque (à diluer) 1 litre - (réf : A420-421) REP CLAC Gibier 1. IDENTIFICATION : Désignation : Répulsif concentré au complexe ichitioléïque (à diluer) 1 litre - (réf : A420-421) Produit phytosanitaire répulsif concentré - N d homologation ministère

Plus en détail

Sécurité des dispositifs médicaux

Sécurité des dispositifs médicaux Sécurité des dispositifs médicaux recueil sur CD-ROM Référence : 3169941CD ISBN : 978-2-12-169941-7 Année d édition : 2009 Analyse Priorité à la sécurité des dispositifs médicaux! Les risques encourus

Plus en détail

FICHE DE DONNEES SECURITE

FICHE DE DONNEES SECURITE FICHE DE DONNEES SECURITE Date de révision : 21/01/2015 Remplace l édition de : 04/04/2014 1. Nom du produit : pigment argent Description du produit : pigment métallique en poudre pour la préparation de

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/5 * 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Identification de la substance ou de la préparation Emploi de la substance / de la préparation: Produits pour l'entretien

Plus en détail

Les Protections Collectives

Les Protections Collectives Les Protections Collectives Le risque d intoxication 4 voies de pénétration des toxiques dans l organisme. Voie pulmonaire : inhalation. Voie oculaire : projection. Voie cutanée : contact avec la peau.

Plus en détail

Manuel qualité et directives relatives aux biens durables

Manuel qualité et directives relatives aux biens durables Manuel qualité et directives relatives aux biens durables QVC France - Exigences produit 1.8 Éclairage domestique 1 PORTÉE Cette spécification couvre les produits d'éclairage électrique portatifs domestiques

Plus en détail

SikaMembran Window System

SikaMembran Window System FICHE TECHNIQUE SYSTÈME IMPERMÉABLE À L EAU ET RÉGULARISANT LA VAPEUR POUR LE PLACEMENT DE FENÊTRES DESCRIPTON DU SYSTÈME Le système SikaMembran Window est une membrane spéciale très flexible et extensible

Plus en détail

infosteel Journée d études EN1090 Wavre 9/10 décembre 2010

infosteel Journée d études EN1090 Wavre 9/10 décembre 2010 Journée d études EN1090 Wavre 9/10 décembre 2010 Protection contre la corrosion. Ir. MASSART Pascal Service Public de Wallonie Direction des Structures Métalliques. Protection contre la corrosion Prescriptions

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE iche de données de sécurité Page : 1/6 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Nom du produit: Emploi de la substance

Plus en détail

Verneuil-en-Halatte, le 19 novembre 2009

Verneuil-en-Halatte, le 19 novembre 2009 Verneuil-en-Halatte, le 19 novembre 2009 Comparaison entre les Exigences Essentielles de Sécurité de la Directive 2007/23/CE du 23 mai 2007 et les règles et procédures d agrément et d autorisation françaises.

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER

SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER Ce dossier a pour objectif d informer les professionnels de santé prescripteurs sur la sécurité sanitaire associée aux prothèses fabriquées par

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Page: 1 Date de compilation: 06/2015 Révision: 06/2018 N révision: 1 Section 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1. Identificateur de produit Nom du produit: Code

Plus en détail

I. Définitions et exigences

I. Définitions et exigences I. Définitions et exigences Classes d indicateurs chimiques [1] Stérilisation : synthèse des normes ayant trait Exigences générales : Chaque indicateur doit porter un marquage clair mentionnant le type

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Art. R. 231-61.- Au sens de la présente section, on entend par :

CODE DU TRAVAIL. Art. R. 231-61.- Au sens de la présente section, on entend par : CODE DU TRAVAIL Art. R. 231-60.- La présente section fixe les règles particulières de prévention et de protection des travailleurs contre les risques résultant d'une exposition à des agents biologiques.

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010)

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010) FICHE DE DONNEES DE SECURITE (Règlement (CE) n 1907/2006 - REACH) Date: 26/07/2012 Page 1/5 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010) SECTION 1 : IDENTIFICATION DE LA

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Page : 1/5 iche de données de sécurité 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise. Identification de la substance ou de la préparation. Nom du produit INTHERMO HD-Color Intensiv.

Plus en détail

INVENTAIRE DES PRODUITS DANGEREUX

INVENTAIRE DES PRODUITS DANGEREUX INVENTAIRE DES PRODUITS DANGEREUX PREMIER DEGRÉ Ver 05/2009 Académie de Lille Inspection hygiène et sécurité http://www2.ac-lille.fr/hygiene-securite/ Extraits issus de la législation Code du travail Article

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / DU MELANGE ET DE LA SOCIÉTÉ / L'ENTREPRISE 1. 1. Identificateur de produit: 1. 1. 1. N CE: Non applicable. 1. 2. Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

Gants RECA. Version Profi (jaune)

Gants RECA. Version Profi (jaune) Gants RECA RECA ThemoGrip Spécial Hiver RECA FlexlitePlus à picots RECA FlexliteGrip à picots Support coton tissé, revêtu latex Supp.élastane/nylon, picots nitrile Supp.élastane/nylon, picots PU/nitrile

Plus en détail

F I C H E D E D O N N É E S D E S É C U R I T É. Vinaigre de nettoyage

F I C H E D E D O N N É E S D E S É C U R I T É. Vinaigre de nettoyage F I C H E D E D O N N É E S D E S É C U R I T É conformément au règlement (CE) No. 1907/2006 (modifié par le règlement (UE) 2015/830) 1. Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise

Plus en détail

Fiche de Données de Sécurité ESSENCE F C I R

Fiche de Données de Sécurité ESSENCE F C I R C I R FICHE DE DONNEES DE SECURITE Veuillez lire ces informations avec soin avant d'utiliser ou d'éliminer le produit 1. Identification du produit et de la société 1.1 Désignation commerciale du produit

Plus en détail

Systèmes d identification et repérage

Systèmes d identification et repérage Sommaire Systèmes d identification et repérage Systèmes d identification et repérage Système de repérage.2 Description des matériaux.4 Procédures d essais et de vérification.5.1 Système d'impression pour

Plus en détail

Fiche de données de sécurité conf. 91/155/CEE

Fiche de données de sécurité conf. 91/155/CEE Date : 30.01.2008 Page : 1/6 Dénomination commerciale : 1. Désignation de substance/de préparation et d entreprise Indications concernant le produit : Référence : 42,0411,8041 Utilisation de la substance/de

Plus en détail

des directives DSD/DPD *

des directives DSD/DPD * Répertoire des éléments d étiquetage des directives DSD/DPD * Ce document détaille les symboles, indications et phrases des dangers physiques, pour la santé et pour l environnement définis par les directives

Plus en détail

Numéro d'appelen cas d`urgence Tel.: 0041-43 - 399 42 22 Fax.: 0041-43 399 42 23. Renseignements en cas d'urgence : 0049/(0)6154/71-202 (Allemagne)

Numéro d'appelen cas d`urgence Tel.: 0041-43 - 399 42 22 Fax.: 0041-43 399 42 23. Renseignements en cas d'urgence : 0049/(0)6154/71-202 (Allemagne) Page : 1/5 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise. Identification de la substance ou de la préparation.. Emploi de la substance / de la préparation Produit de peinture.

Plus en détail

Un autre regard sur les Gants. CH Villefranche S/S. 34 èmes Journées Régionales en Hygiène Hospitalière BRON 2011

Un autre regard sur les Gants. CH Villefranche S/S. 34 èmes Journées Régionales en Hygiène Hospitalière BRON 2011 CH Villefranche S/S 34 èmes Journées Régionales en Hygiène Hospitalière BRON 2011 Katherine SIMIAN, Franck MAGNIN référents en hygiène à l Unité de Consultations et de Soins Ambulatoires Dr Béatrice GRISI

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Edition révisée n : 0. 2.2 : Gaz non inflammable et non toxique.

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Edition révisée n : 0. 2.2 : Gaz non inflammable et non toxique. Page : 1 ón 2.2 : Gaz non inflammable et non toxique. Attention M«1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise Identificateur de produit Nom commercial : N FDS : Description

Plus en détail