LE CHOIX DES GANTS DE PROTECTION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE CHOIX DES GANTS DE PROTECTION"

Transcription

1 Service Hygiène et sécurité LE CHOIX DES GANTS DE PROTECTION Réglementation Fiche 15 Novembre 2011 GENERALITES Conformément à l article L du code du travail, l employeur doit doter les agents d EPI si aucunes mesures de protection collective ne peuvent être dégagées. Le choix des EPI doit être réalisé dans le cadre d une démarche participative afin de contribuer au respect effectif de leur port par les agents concernés. L objet de cette fiche est d accompagner la collectivité dans le choix des gants de protection. Cette fiche est rédigée suivant le catalogue EPI de la société Descours & Cabaud. CLASSIFICATION Les directives européennes ont classé les gants en 3 catégories pour faire face à 3 niveaux de risques : EPI contre les risques mineurs, mortels et intermédiaires. Catégorie 1 Risques Majeurs Catégorie 2 Risques Intermédiaires CATEGORIE 3 Risques Irréversibles ou Mortels RISQUES Environnement professionnel nécessitant seulement une protection aux salissures ou une protection de produit manipulé. Manipulation sans risques ou à risques minimes dont les effets peuvent être perçus par l utilisateur en temps opportun et sans danger Environnement professionnel nécessitant une protection adaptée au(x) risque(s) encouru(s) au poste de travail. Risque réel de blessure que l on rencontre dans la grande majorité des applications industrielles. Environnement professionnel nécessitant une protection adaptée au(x) risque(s), invalidant(s) ou mortel(s) encouru(s) au poste de travail. Activité impliquant des risques irréversibles ou mortels. Manipulation de matières contaminées, de mélanges chimiques hautement corrosifs, risques thermiques élevés, applications avec utilisation d électricité Les gants de cette catégorie ne sont pas soumis à un contrôle qualité par un laboratoire, une autocertification du fabricant est suffisante. Les gants de cette catégorie doivent être testés et validés dans leur(s) niveau(x) de performance(s) par un laboratoire notifié. MARQUAGE C E C E + PICTOGRAMME NORME + NIVEAUX DE PERFORMANCE Les gants de cette catégorie doivent être testés et validés dans leur(s) niveau(x) de performance(s) par un laboratoire notifié, et soumis à un suivi et contrôle qualité. C E + PICTOGRAMME NORME + NIVEAUX DE PERFORMANCE + N DE L ORGANISME QUALITE NOTICE D INFORMATION Obligatoire Conditions d utilisation avec mention «Risques mineurs seulement» Obligatoire Obligatoire CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 1 sur 10

2 La notice d information doit enseigner le nom et l adresse du fabricant ou de son mandataire dans la communauté européenne, l organisme homologateur, le logo C.E, les tailles disponibles, le(s) pictogrammes norme(s), les niveaux de performances aux tests, le descriptif du produit, les conseils d utilisation, les impératifs de non-utilisation (s il y en a), les conditions de stockage, d entretien et la signification du marquage C.E. Le sigle CE doit être apposé sur le gant et sur l emballage. Pour les risques de catégorie 2 & 3, le gant et l emballage doivent comporter les pictogrammes et les performances attestant que le gant a été soumis à des essais de type indépendant selon les différentes normes (pour toute homologation faite à partir d avril 2004). Une fiche d information doit être à la disposition du demandeur pour tout gant de marquage C.E. Pour toute homologation antérieure à avril 2004, le marquage sur gant doit inclure le logo CE, la référence du fabricant, la référence produit, et la taille. A compter du mois d avril 2004, obligation pour tout nouveau produit homologué d être complété par le(s) pictogrammes de(s), normes pour laquelle a été testé, et indiquer le(s) niveau(x) de performance. NORMES NORME EN 420 : EXIGENCES GENERALES Cette norme définit les critères généraux de confort, d information, de dextérité, de marquage, d innocuité et d efficacité qui s appliquent à tous les gants de protection. Elle concerne également les manchettes. Certains gants destinés à des usages très spécifiques (gants d électricien, chirurgien, ) sont régis par d autres normes très spécifiques qui remplacent la norme EN 420 : EN 388 : protection contre les risques mécaniques EN 407 : protection contre les risques thermiques EN 511 : protection contre le froid EN 421 : protection contre les radiations ionisantes et la contamination radioactive EN 374 : protection contre les produits chimiques et les micro-organismes EN : protection contre les risques électriques CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 2 sur 10

3 NORME EN 388 : GANTS DE PROTECTION CONTRE LES RISQUES MECANIQUES Cette norme s applique à tous les types de gants de protection en rapport avec les agressions physiques et mécaniques causées par l abrasion, la coupure par lame, la déchirure et la perforation. La protection contre les risques mécaniques est exprimée par un pictogramme suivi de quatre chiffres correspondant aux niveaux de performance. CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 3 sur 10

4 NORME pr EN 407 : 2004 GANTS DE PROTECTION CONTRE LES RISQUES THERMIQUES Cette norme spécifie la performance thermique des gants de protection contre la chaleur et/ou le feu. PICTOGRAMME NORME DEFINITION ET CRITERES NIVEAUX DE PERFORMANCE La nature et le degré de protection sont indiqués par un pictogramme suivi d une série de six niveaux de performance relatifs à des propriétés de protection spécifiques EN 407 a-comportement au feu b-résistance à la chaleur de contact c-résistance à la chaleur convective d-résistance à la chaleur radiante e-résistance à de petites projections de métal liquide f-résistance aux grosses projections de métal fondu Les gants doivent atteindre au minimum un niveau de performance 1 pour l abrasion et la déchirure Comportement au feu : est fondé sur le temps pendant lequel le matériau continue à brûler et à se consumer après que la source d'ignition ait été supprimée. Les coutures du gant ne doivent pas se défaire après s'être enflammées pendant 15 secondes. La résistance à la chaleur de contact : est fondée sur la température, dans une fourchette de 100 à 500 C, à laquelle l'utilisateur ne ressent aucune douleur pendant une période d'au moins 15 secondes. Si un niveau EN3, ou supérieur, est obtenu, le produit doit atteindre un niveau minimum EN3 lors du test d'inflammabilité. Dans le cas contraire, le niveau maximum de résistance à la chaleur de contact figurant sur le gant sera de 2. La résistance à la chaleur convective : est fondée sur le temps pendant lequel le gant est en mesure de retarder le transfert de la chaleur d'une flamme Un niveau de performance sera uniquement mentionné si un niveau 3 ou 4 a été obtenu lors du test d'inflammabilité. La résistance à la chaleur radiante : est fondée sur le temps pendant lequel le gant est en mesure de retarder le transfert de chaleur lors d'une exposition à une source de chaleur rayonnante. Un niveau de performance sera uniquement mentionné si un niveau 3 ou 4 a été obtenu lors du test d'inflammabilité. La résistance à de petites projections de métal liquide : correspond à la quantité de métal en fusion nécessaire pour élever la température de l'échantillon à un seuil donné. Un niveau de performance sera uniquement mentionné si un niveau 3 ou 4 a été obtenu lors du test d'inflammabilité. La résistance aux grosses projections de métal fondu : correspond au poids du métal en fusion nécessaire pour provoquer la détérioration (ramollissement ou micro-perforations) d'une peau artificielle placée directement derrière l'échantillon. Le test échoue si des gouttelettes de métal restent collées sur le matériau composant le gant ou si l'échantillon prend feu CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 4 sur 10

5 NORME EN 511 : 2004 GANTS DE PROTECTION CONTRE LE FROID Cette norme s applique à tous les gants qui protègent les mains contre le froid de convection et le froid de contact jusqu à 50 C. PICTOGRAMME NORME DEFINITION ET CRITERES NIVEAUX DE PERFORMANCE La protection contre le froid est représentée par un pictogramme suivi d une série de trois niveaux de performance correspondant à des propriétés de protection spécifiques EN 511 a-résistance au froid de convection b-résistance au froid de contact c-perméabilité à l eau (niveaux de performance de 0 à 1) Les gants doivent atteindre au minimum un niveau de performance 1 pour l abrasion et la déchirure La résistance au froid de convection est fondée sur les propriétés d'isolation thermique du gant, qui sont obtenues en mesurent le transfert du froid par convection, La résistance au froid de contact : est fondée sur la résistance thermique du matériau composant le gant lorsqu'il est en contact avec un objet froid. L'imperméabilité à l'eau : 0 = pénétration d'eau après 30 minutes d'exposition ; 1 = aucune pénétration d'eau. CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 5 sur 10

6 NORME EN 421 : GANTS DE PROTECTION CONTRE LES RADIATINS IONISANTES ET LA CONTAMINATION RADIOACTIVE Cette norme s applique aux gants destinés à procurer une protection contre les radiations ionisantes et la contamination radioactive. PICTOGRAMME NORME DEFINITION ET CRITERES NIVEAUX DE PERFORMAN CE La nature et la protection est indiquée par un pictogramme correspondant aux propriétés spécifiques. Afin d offrir une protection contre la contamination radioactive, le gant doit être étanche et doit passer avec succès le test de pénétration défini par la norme EN 374 EN 421 Les gants utilisés en enceinte de confinement doivent présenter une grande résistance à la perméabilité de la vapeur d eau. Affin d offrir une protection contre les radiations ionisantes, le gant doit contenir une certaine quantité de plomb, dénommée équivalence plomb. Celle-ci doit être indiquée sur chaque gant. Le comportement des matériaux exposés à des radiations ionisantes peut être modélisé grâce au test de résistance aux craquelures dues à l ozone. Celui-ci est facultatif et peut être utilisé pour faciliter le choix des gants qui doivent résister aux radiations ionisantes. CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 6 sur 10

7 NORME EN 374 : GANTS DE PROTECTION CONTRE LES PRODUITS CHIMIQUES ET LES MICRO-ORGANISMES Cette norme précise la capacité des gants à protéger l utilisateur contre les produits chimiques et/ou les micro-organismes. CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 7 sur 10

8 NORME EN 60903: GANTS DE PROTECTION CONTRE LES RISQUES ÉLECTRIQUES Les gants électriciens, qui répondent à ces normes sont classés par la directive européenne, en catégorie 3, et soumis à un système d'assurance Qualité CE de la production avec surveillance (11 A ou 11 B) CLASSE 00/XX NOM du fabricant MOIS / ANNEE Taille N de l organisme notifié Date de mise en services suivies des Dates de re-testages Classe Epaisseur maximum (en mm) LES DIFFÉRENTES CLASSES DE PROTECTION Tension d'essai (en Volt) Tension d'utilisation (en Volt} Vérification périodique 00 0, , , , , Aucun gant, même ceux conservés en stock, ne doit en principe être utilisé sans avoir été vérifié depuis moins de 6 mois. CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 8 sur 10

9 RECOMMANDATIONS D UTILISATION des gants de protection contre les risques électriques Stockage Transport Avant chaque utilisation Nettoyage Précautions Conditionnement Stocker les gants dans leur emballage d origine. Ne pas les comprimer, ni les plier. Ne pas les stocker à proximité de sources de lumière ou de chaleur naturelle ou artificielle. Les conditions de transport doivent être les mêmes que les conditions de stockage. Gonfler les gants pour détecter les fuites éventuelles et pratiquer une inspection visuelle. A l eau et au savon. Séchage à une température inférieure à 65 C. Ne pas mettre les gants en contact avec : essences, huiles, graisses, acides et produits corrosifs. Ne pas utiliser les gants humides. Une notice d utilisation accompagne chaque paire de gants. Sur l emballage sont notés : la taille, la date de test et le numéro de lot de fabrication des gants. Température de stockage comprise entre : 10 et 21 C. Humidité : 60 +/- 10 %. Attention : la durée de vie de ce type de gants, utilisés ou stockés, est limitée. CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 9 sur 10

10 GUIDE DE RESISTANCE CHIMIQUE Cette table de donne que des indications générales sur les matériaux. Il convient de tenir compte du fait que la résistance d un gant est influencée par des facteurs tels que la nature exacte du produit chimique, sa température, sa concentration, l épaisseur du gant, le temps d immersion, etc. Nous vous recommandons de vous référer aux informations sur les résistances chimiques de chaque gant et de mener un essai préalable pour déterminer si le gant est adapté aux conditions d utilisation réelles. CDG 42-Réglementation - Fiche 15 Page 10 sur 10

Les gants de protection

Les gants de protection Fiche Prévention - B7 F 06 11 Les gants de protection Chaque année, on dénombre dans le BTP 35 000 accidents avec arrêt qui concernent les mains (soit 26,6 % des accidents avec arrêt), dont près de 2 500

Plus en détail

Nouveau guide sur les normes européennes en matiere de protection des mains. www.ansell.eu

Nouveau guide sur les normes européennes en matiere de protection des mains. www.ansell.eu Nouveau guide sur les normes européennes en matiere de protection des mains 3 Un plus grand engagement pour la santé et la sécurité L Acte Unique Européen ne cherche pas seulement à supprimer les entraves

Plus en détail

PROTECTION DEs MAINs ET DEs BRAs INfORMATIONs TEChNIquEs

PROTECTION DEs MAINs ET DEs BRAs INfORMATIONs TEChNIquEs Les accidents qui touchent les mains sont la première cause d accidents avec arrêt de tra- tuer tous les gestes de notre quotidien et sont également un outil essentiel dans notre travail. Préservons-les,

Plus en détail

sommaire Les métiers des collectivités Une solution pour chaque main qui travaille Nettoyage 02 Restauration Collective 03 Interventions Techniques 04

sommaire Les métiers des collectivités Une solution pour chaque main qui travaille Nettoyage 02 Restauration Collective 03 Interventions Techniques 04 Les métiers des collectivités Le secteur des collectivités comprend à la fois les collectivités locales (mairies), territoriales (départements ou régions) et les ensembles de collectivités locales (communautés

Plus en détail

PROTECTION DU CORPS INfORmaTIONS TEChNIqUES

PROTECTION DU CORPS INfORmaTIONS TEChNIqUES PROTECTION DU CORPS INfORmaTIONS TEChNIqUES Destinés essentiellement à protéger contre les salissures, les vêtements de travail permettent également de valoriser l image des entreprises (personnalisation

Plus en détail

Normes CE Equipements de Protection Individuelle

Normes CE Equipements de Protection Individuelle E. P. I D O C U M E N T D I N F O R M A T I O N Normes CE Equipements de Protection Individuelle Normes CE EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE Définitions : E.P.I : Tout dispositif ou moyen destiné

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE Réf. 62 006 05 EPI. Tige : Embout: Semelage: Pointures: 35 à 48 NOTICE D'UTILISATION

FICHE TECHNIQUE Réf. 62 006 05 EPI. Tige : Embout: Semelage: Pointures: 35 à 48 NOTICE D'UTILISATION CHAUSSURES Utilisation du Produit Chaussure de sécurité à usage professionnel. Descriptif Technique EPI Tige : - Cuir fleur pigmenté. - Fermeture par languettes et oeillets. - Haut de tige et protège malléoles

Plus en détail

Classification et étiquetage des produits chimiques

Classification et étiquetage des produits chimiques Classification et étiquetage des produits chimiques 2013 PREAMBULE Le danger inhérent à un produit chimique doit être identifié et porté à la connaissance de toute personne susceptible d être en contact

Plus en détail

Les étiquettes de danger et leur signification (transport)

Les étiquettes de danger et leur signification (transport) Les étiquettes de danger et leur signification (transport) 1 Explosif 2.2 Gaz non inflammable et non toxique 3 + 2.1 Liquide ou gaz inflammable 4.1 Solide inflammable 4.2 Spontanément inflammable 4.3 Dégage

Plus en détail

Risques spécifiques Création : 17/03/1994. ocif

Risques spécifiques Création : 17/03/1994. ocif COMPAGNIE GENERALE DES INSECTICIDES 9 rue Louis Armand ST OUEN L'AUMONE 95315 CERGY PONTOISE Cedex Tél: 01.34.64.11.73 Fax: 01.30.37.15.90. FICHE DE DO EES SECURITE Réf. : GUEP2 Risques spécifiques Création

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG Version 1.0 1 Avant-propos Ce guide de bonnes pratiques a été préparé pour fournir des informations concernant la collecte

Plus en détail

Membrane élastomère PLASET

Membrane élastomère PLASET Membrane élastomère PLASET P DESCRIPTION La membrane élastomère PLASET est un composé polymérique synthétique en émulsion, constitué de deux fractions. Appliqué sous forme liquide, le produit a été spécifiquement

Plus en détail

IDENTIFICATION PRÉLIMINAIRE DES RISQUES

IDENTIFICATION PRÉLIMINAIRE DES RISQUES 1. Pièce mobile en mouvement (courroie, convoyeur, ventilateur, etc.) 1. 1. Cisaillement 1. 2. Entraînement 1. 3. Coincement 1. 4. Frappé par 1. 5. Frapper contre 1. 6. Écrasement 2. Courant électrique

Plus en détail

Exemple de document unique

Exemple de document unique Exemple de document unique Tableau 1 Identification, par unité de travail, des risques professionnels (des dangers liés à un équipement, une substance, une méthode de travail susceptible de causer un dommage

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE PAGE 1/7 DATE DE MISE A JOUR : 16/11/2011 1/ - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Identification du produit : Gaines, films, housses, et/ou sacs transparents et colorés en polyéthylène. Famille

Plus en détail

FICHE PRODUIT SPRAY NETTOYANT

FICHE PRODUIT SPRAY NETTOYANT FICHE PRODUIT SPRAY NETTOYANT DESCRIPTION DU PRODUIT Le spray de nettoyage est un produit d hygiène et d entretien qui facilite le nettoyage des aides auditives et embouts. Le spray de nettoyage se présente

Plus en détail

FICHE PRATIQUE N 9 LES EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE EN CHIMIE

FICHE PRATIQUE N 9 LES EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE EN CHIMIE FICHE PRATIQUE N 9 LES EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE EN CHIMIE Pensez à vérifier la date de validité des cartouches filtrantes NF EN 511 (froid) Les équipements de protection individuelle contre

Plus en détail

Marquage CE Mode d emploi SOMMAIRE : I. Les produits concernés

Marquage CE Mode d emploi SOMMAIRE : I. Les produits concernés Marquage CE Mode d emploi Août 2014 SOMMAIRE : I. Les produits concernés II. Les acteurs concernés a. Le fabricant b. Le mandataire c. L importateur d. Le distributeur III. La mise en conformité des produits

Plus en détail

POMPIERS GAMME. Gamme répondant au référentiel

POMPIERS GAMME. Gamme répondant au référentiel POMPIERS GAMME Gamme répondant au référentiel ROSTAING DE PÈRE EN FILS DEPUIS 1789 Entreprise familiale bicentenaire transmise de génération en génération, ROSTAING a su décliner la base de son métier

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ conformément au Règlement (CE) nº1907/2006 REACH Nom : KR-G KR-G

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ conformément au Règlement (CE) nº1907/2006 REACH Nom : KR-G KR-G KR-G Page 1 de 5 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE 1.1 Identificateur de produit : Nom du produit : KR-G 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

LE RISQUE CHIMIQUE. De l identification et l évaluation à la prévention GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES

LE RISQUE CHIMIQUE. De l identification et l évaluation à la prévention GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES LE RISQUE CHIMIQUE De l identification et l évaluation à la prévention Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation Quelques chiffres (Enquête SUMMER

Plus en détail

Défauts dan les sachets souples état date stérilisables en autoclave nouveau 31/05/2002 Caractérisation et classification

Défauts dan les sachets souples état date stérilisables en autoclave nouveau 31/05/2002 Caractérisation et classification chapitre page 7 Index CHAPITRE 7 CATÉGORIES DES DÉFAUTS 7.1 Abrasion 7.2 Cloque 7.3 Canal de fuite 7.4 Joint comprimé (ou séparation des couches dans la zone de scellage) 7.5 Joint contaminé 7.6 Joint

Plus en détail

Camion benne RC électrique 1:24 RTR HOBBY

Camion benne RC électrique 1:24 RTR HOBBY Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 03/10 Camion benne RC électrique 1:24 RTR HOBBY Code : 229354 Cette notice fait partie du produit. Elle contient des informations importantes concernant

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / DU MELANGE ET DE LA SOCIÉTÉ / L'ENTREPRISE 1. 1. Identificateur de produit: 1. 2. Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010)

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010) FICHE DE DONNEES DE SECURITE (Règlement (CE) n 1907/2006 - REACH) Date: 15/11/2012 Page 1/5 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010) SECTION 1 : IDENTIFICATION DE LA

Plus en détail

Colle à base de chlorure de polyvinyle en solution solvant présentation en gel.

Colle à base de chlorure de polyvinyle en solution solvant présentation en gel. PVC U Colle pour PVC rigide Soudure à froid Convient pour haute pression (jusqu à 16 bars), basse pression et évacuation Permet de compenser les jeux jusqu à 0.6 mm Application facile : colle en gel Avis

Plus en détail

au Dispositif Médical 10, 11 et 12 octobre 2006 Yasmine Mouton - Société Asept Inmed

au Dispositif Médical 10, 11 et 12 octobre 2006 Yasmine Mouton - Société Asept Inmed Analyse des risques appliquée au Dispositif Médical Application illustrée technique Définitions Dommage : Blessure physique ou atteinte à la santé des personnes ou atteinte aux biens ou à l environnement.

Plus en détail

Fiche de données de Sécurité

Fiche de données de Sécurité Page: 1/6 ETIQUETTE DU PRODUIT ETIQUETAGE (d'usage ou CE): Concerné Phrases de risque : Conseils de prudence : F+ Extrêmement inflammable R-12 Extrêmement inflammable. S-2 Conserver hors de la portée des

Plus en détail

INVENTAIRE DES PRODUITS DANGEREUX

INVENTAIRE DES PRODUITS DANGEREUX INVENTAIRE DES PRODUITS DANGEREUX SECOND DEGRÉ Ver 05/2009 Académie de Lille Inspection hygiène et sécurité http://www2.ac-lille.fr/hygiene-securite/ Extraits issus de la législation Code du travail Article

Plus en détail

PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT

PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF DENTAIRE PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT SOMMAIRE 2.1. Exigences concernant les produits 2.2. Exigences concernant le système de management de

Plus en détail

Adhésif structural pour le collage de renforts

Adhésif structural pour le collage de renforts Notice Produit Edition 18/07/2014 Numéro 3022 Version N 2014-253 N identification : 020206040010000001 Adhésif structural pour le collage de renforts Description est une colle structurale thixotrope à

Plus en détail

EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT

EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF REACTION AU FEU DES MATERIAUX D ISOLATION THERMIQUE POLYSTYRENES EXPANSIBLES IGNIFUGES POLYSTYRENES EXPANSES MOULES MOUSSE RIGIDE DE POLYURETHANNE MOUSSE THERMOPLASTIQUE

Plus en détail

Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des portes

Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des portes FACULTE DES SCIENCES DE BASE SERVICE SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL EPFL SB-SST Bât CH Station nº 6 CH-1015 Lausanne Site web : http://sb-sst.epfl.ch/ Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Argon G004

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Argon G004 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Argon G004 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ / ENTREPRISE Nom commercial : Argon N FDS : G004 Formule chimique : Ar 2. COMPOSITION / INFORMATIONS

Plus en détail

Vous utilisez des produits chimiques? Vous êtes concerné!

Vous utilisez des produits chimiques? Vous êtes concerné! 0 Vous utilisez des produits chimiques? Vous êtes concerné! À votre travail, vous utilisez des peintures, colles, graisses, encres, solvants, désherbants, ce sont des produits chimiques. Ils se présentent

Plus en détail

Les codes H / mentions de danger selon le système GHS européen en français (les codes P se trouvent à partir de la page 5)

Les codes H / mentions de danger selon le système GHS européen en français (les codes P se trouvent à partir de la page 5) REACH Compliance Sàrl Route des Chevallets 7 CH-1658 Rossinière Suisse Conseils d'entreprises en Sécurité chimique et Protection au travail Tél. 026 924 32 10 Fax 026 924 32 11 info@reach-compliance.ch

Plus en détail

PREVENTION DU RISQUE CHIMIQUE

PREVENTION DU RISQUE CHIMIQUE PREVENTION DU RISQUE CHIMIQUE PLAN I- Réglementation II- Les voies de pénétration des produits III- Les risques pour la santé selon l activité IV- Les principes généraux de prévention V- La classification

Plus en détail

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Emissivité 5 % Chauffage. Climatisation. Sortie d'air et de vapeur d'eau. Chauffage ou climatisation Vapeur

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Emissivité 5 % Chauffage. Climatisation. Sortie d'air et de vapeur d'eau. Chauffage ou climatisation Vapeur Un isolant 2 en 1 Isolation par réflexion et très faible émissivité En hiver : SKYTECH Pro réfléchit la chaleur émise par le chauffage vers l'intérieur grâce à son fort pouvoir de réflexion. Sa très faible

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ conformément à la Réglementation (EU) No. 1907/2006 Page: 1 Date de compilation: 04.07.2011 Révision: 15.03.2013 N révision: 4 Section 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise

Plus en détail

comfor/tg 2009 Brûlures chimiques Etiquetage et reconnaissance des dangers

comfor/tg 2009 Brûlures chimiques Etiquetage et reconnaissance des dangers comfor/tg 2009 Brûlures chimiques Etiquetage et reconnaissance des dangers 1 Buts Etre capable de reconnaître les dangers indiqués sur une étiquette de produits dangereux. Connaître les pictogrammes du

Plus en détail

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE FICHE DE DONNEES DE SECURITE ULTIMEG 2002T DATE DE RÉVISION : 03/02/2005 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE NOM DE PRODUIT ULTIMEG 2002T NO DE PRODUIT : U2002T DISTRIBUTEUR

Plus en détail

DuPont Personal Protection. Portez-vous la combinaison adaptée à vos besoins?

DuPont Personal Protection. Portez-vous la combinaison adaptée à vos besoins? DuPont Personal Protection Portez-vous la combinaison adaptée à vos besoins? Le choix du bon vêtement : une question vitale DuPont est reconnu depuis longtemps pour sa position de leader dans le domaine

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Produit 2T QUAD R BIODEGRADABLE Page 1/5 Etiquette du produit ETIQUETAGE (d usage ou CE) Phrases de risque Conseils de prudence ETIQUETAGE TRANSPORT Non concerné Néant Néant Non concerné 1. IDENTIFICATION

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/5 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Identificateur de produit Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations déconseillées

Plus en détail

Comment remplir. Votre. Document Unique? SERVICE HYGIENE ET SECURITE EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS AIDE A LA REDACTION DU DOCUMENT UNIQUE

Comment remplir. Votre. Document Unique? SERVICE HYGIENE ET SECURITE EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS AIDE A LA REDACTION DU DOCUMENT UNIQUE Comment remplir Votre Document Unique? Page 1 sur 17 Ce support a été réalisé par le (SHS). L objectif est d harmoniser les réponses de chaque unité, en vue de faciliter l exploitation de l ensemble des

Plus en détail

Entretien des locaux Utilisation de produits chimiques

Entretien des locaux Utilisation de produits chimiques HYGIENE & SECURITE Entretien des locaux Utilisation de produits chimiques Irritations, brûlures, allergies, maladies, l utilisation de produits chimiques lors de l entretien des locaux expose les agents

Plus en détail

Huile Essentielle LITSEA CUBEBA Code article : 6633MP

Huile Essentielle LITSEA CUBEBA Code article : 6633MP Page : 1 /5 01. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Libellé Produit : Huile Essentielle de Litsea Cubeba Application(s) et/ou usage(s) normaux : Responsable de mise sur le marché : Adresse : Téléphone

Plus en détail

RAID DIFFUSEUR ANTI-MOUSTIQUES 45 NUITS 1/5 Date de création/révision: 25/10/1998 FICHE DE DONNEES DE SECURITE NON CLASSE

RAID DIFFUSEUR ANTI-MOUSTIQUES 45 NUITS 1/5 Date de création/révision: 25/10/1998 FICHE DE DONNEES DE SECURITE NON CLASSE RAID DIFFUSEUR ANTI-MOUSTIQUES 45 NUITS 1/5 RAISON SOCIALE JOHNSONDIVERSEY FICHE DE DONNEES DE SECURITE RISQUES SPECIFIQUES NON CLASSE 1 IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE - NOM DU PRODUIT RAID

Plus en détail

www.shieldscientific.com

www.shieldscientific.com Industries ultra propres Protection du produit, des processus et du personnel SHIELD Scientific BV Galvanistraat 1 6716 AE EDE The Netherlands Phone: + 31 (0) 318 754 141 Fax: + 31 (0)318 503 742 E-mail:

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNEES DE SECURITE (Règlement (CE) n 1907/2006 - REACH) Date : 17/03/2014 Page 1/6 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010) SECTION 1 : IDENTIFICATION DE LA

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Page 1 de 6 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1. Identificateur de produit 84350 1.2. Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Page 1 de 5 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Identificateur de produit Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations

Plus en détail

Formulaire de demande de permis pour l entretien d équipement réglementé de catégorie II

Formulaire de demande de permis pour l entretien d équipement réglementé de catégorie II Partie A Demandeur A1 Type de demande Formulaire de demande de permis pour l entretien d équipement réglementé de catégorie II La partie A doit être remplie pour tous les types de demande de permis. Nouveau

Plus en détail

EQUIPEMENTS SOUS PRESSION

EQUIPEMENTS SOUS PRESSION EQUIPEMENTS SOUS PRESSION GENERATEUR DE VAPEUR TYPE HA 54X - BRULEUR GAZ PRODUCTION HORAIRE : 3000 kg / vapeur PRESSION MAXIMALE (admissible) EN SERVICE : 14 bars EXTINCTEUR A EAU AVEC ADDITIF : FS9 EV

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / DU MELANGE ET DE LA SOCIÉTÉ / L'ENTREPRISE 1. 1. Identificateur de produit: 1. 1. 1. N CE: Non applicable. 1. 2. Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

FRESCOLITHE SUPERFRESO PEINTURE ACRYLIQUE

FRESCOLITHE SUPERFRESO PEINTURE ACRYLIQUE Page 1 de 9 Date d émission: 28/06/2012 SECTION 1: Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise 1.1 Identification du produit Nom du produit FRESCOLITHE SUPERFRESCO PEINTURE

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE Page : 1/5 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Identificateur de produit Code du produit 9703130 No CAS: 56-81-5 Numéro CE: 200-289-5 Emploi de la substance / de la

Plus en détail

Acides et bases. Acides et bases Page 1 sur 6

Acides et bases. Acides et bases Page 1 sur 6 Acides et bases Acides et bases Page 1 sur 6 Introduction Sont réputés acides et bases au sens des règles de sécurité en vigueur en Suisse, les solides ou liquides qui ont une réaction acide ou alcaline

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE Edition révisée n : 2-10 SECURITE Date de révision : 8 / 6 / 2010. 2.1 : gaz inflammable.

FICHE DE DONNEES DE Edition révisée n : 2-10 SECURITE Date de révision : 8 / 6 / 2010. 2.1 : gaz inflammable. Page : 1 2.1 : gaz inflammable. Danger 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise Identificateur de produit Nom commercial : N FDS : Description chimique : Hydrogène No CAS

Plus en détail

Tampon en matériau composite. kio-polieco.com

Tampon en matériau composite. kio-polieco.com Tampon en matériau composite kio-polieco.com Le Group a récemment breveté un procédé de production innovant pour l utilisation d un matériau composite spécifique. Tampon KIO EN 124 Le matériau composite

Plus en détail

Les produits phytosanitaires

Les produits phytosanitaires Les produits phytosanitaires La plupart des collectivités utilisent des herbicides pour le désherbage de la voirie et des espaces verts, dans un objectif esthétique et d entretien des infrastructures.

Plus en détail

évaluation des risques professionnels

évaluation des risques professionnels évaluation des professionnels Inventaire des Etablissement : Faculté de Médecine Unité de travail : Laboratoire de Biochimie Médicale Année : 2013 Locaux Bureaux Salle de Microscopie Culture cellulaire

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

RAID PIEGES ANTI-FOURMIS x 2 1/5 Date de création/révision: 25/10/1998 FICHE DE DONNEES DE SECURITE NON CLASSE

RAID PIEGES ANTI-FOURMIS x 2 1/5 Date de création/révision: 25/10/1998 FICHE DE DONNEES DE SECURITE NON CLASSE RAID PIEGES ANTI-FOURMIS x 2 1/5 RAISON SOCIALE JOHNSONDIVERSEY FICHE DE DONNEES DE SECURITE RISQUES SPECIFIQUES NON CLASSE 1 IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE - NOM DU PRODUIT RAID PIEGES ANTI-FOURMIS

Plus en détail

Aspirateur sans sac. Réf: EV-805-S20 / Modèle: CEVC22SSWB MANUEL D UTILISATION

Aspirateur sans sac. Réf: EV-805-S20 / Modèle: CEVC22SSWB MANUEL D UTILISATION Aspirateur sans sac Réf: EV-805-S20 / Modèle: CEVC22SSWB MANUEL D UTILISATION MISES EN GARDE IMPORTANTES Lire attentivement le manuel d'instructions avant de vous servir de cet appareil. Conserver le présent

Plus en détail

INTRO. Comment rénover les fers extérieurs? NIVEAU DE

INTRO. Comment rénover les fers extérieurs? NIVEAU DE Comment rénover les fers extérieurs? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT Confirmé EXPERT Caisse à outils Matériaux nécessaires Des chiffons Une brosse métallique Des gants, lunettes et masque Des brosses métalliques

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise 1.1. - Identification de la substance ou de la préparation FREECAN 1.2.- Emploi de la substance : déboucheur Concentrations utilisées:

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE Page : 1/8 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE Identification de la préparation Utilisation de la préparation Identification de la Société / Entreprise Adresse : Eosine

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/L'ENTREPRISE Nom de produit: T4 Ligase Nom de kit: SOLiD(TM) FRAGMENT SEQUENCING ENZYME KIT Fournisseur: Applied

Plus en détail

Périodiquement, nettoyer les surfaces de l unité pour les maintenir dans une condition sanitaire et ce, aussi souvent que nécessaire.

Périodiquement, nettoyer les surfaces de l unité pour les maintenir dans une condition sanitaire et ce, aussi souvent que nécessaire. Périodiquement, nettoyer les surfaces de l unité pour les maintenir dans une condition sanitaire et ce, aussi souvent que nécessaire. Laver les surfaces à l aide d une solution d eau tiède et de savon,

Plus en détail

maison-et-compagnie.com

maison-et-compagnie.com FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Nom de la préparation : CREME NETTOYANTE PLAQUES VITROCERAMIQUES ET INDUCTIONS 1 IDENTIFICATION DE LA PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ Nom du produit : CREME NETTOYANTE PLAQUES

Plus en détail

S3.4 La prévention des risques professionnels

S3.4 La prévention des risques professionnels CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES Classe de seconde Document professeur SAVOIRS ASSOCIÉS DÉVELOPPÉS Savoirs S3.4.1 Les enjeux sociaux des accidents du travail. S3.4.2 Le processus

Plus en détail

Notice pour batteries de motocycle a e lectrolyte fluide

Notice pour batteries de motocycle a e lectrolyte fluide Pre paration de la batteries motorcycle pour e lectrolyte fluide 1. Préparation de la batterie Enlever tous les capuchins présents sur la face supérieure de la batterie. Tourner ou tirer selon le type

Plus en détail

Liste de contrôle Soudage, coupage, brasage et chauffage (travaux à la flamme)

Liste de contrôle Soudage, coupage, brasage et chauffage (travaux à la flamme) La sécurité, c est réalisable Liste de contrôle Soudage, coupage, brasage et chauffage (travaux à la flamme) Les installations de soudage au gaz de votre entreprise sontelles en parfait état de fonctionnement?

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SECURITÉ Demand CS

FICHE DE DONNÉES DE SECURITÉ Demand CS 01. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIÉTÉ Nom commercial Code produit Usage envisagé LAMB97201 A UTILISER COMME INSECTICIDE UNIQUEMENT Le produit doit être utilisé conformément à l'étiquette Apparence

Plus en détail

j.l. Lainé 2006 LA BOUGIE D ALLUMAGE

j.l. Lainé 2006 LA BOUGIE D ALLUMAGE j.l. Lainé 2006 LA BOUGIE D ALLUMAGE 1 Un allumage correct et la combustion intégrale du mélange air-essence, sont des facteurs de première importance, qui assurent au moteur des performances efficaces

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE MELANGE DE GAZ : O2 (50%) + N2O (50%)

FICHE DE DONNEES DE SECURITE MELANGE DE GAZ : O2 (50%) + N2O (50%) Page : 1/6 2.2 : Gaz non inflammable et non toxique. 5.1 : Substances comburantes Danger 1. Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise Identificateur de produit Nom commercial

Plus en détail

I. Définitions et exigences

I. Définitions et exigences I. Définitions et exigences Classes d indicateurs chimiques [1] Stérilisation : synthèse des normes ayant trait Exigences générales : Chaque indicateur doit porter un marquage clair mentionnant le type

Plus en détail

La Sécurité d abord. www.airliquide.fr

La Sécurité d abord. www.airliquide.fr La Sécurité d abord www.airliquide.fr édition 2014 La sécurité est notre priorité Cette brochure d information vous présente les principaux risques et règles de prévention des gaz industriels et alimentaires.

Plus en détail

Le Transport des Matières Dangereuses

Le Transport des Matières Dangereuses Section des produits chimiques Service du pharmacien cantonal 24, avenue de Beau-Séjour 1206 Genève Le Transport des Matières Dangereuses tél.: 022/546.51.90(88) fax.: 022/546.51.89 section.toxiques@etat.ge.ch

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNEES DE SECURITE (Règlement (CE) n 1907/2006 - REACH) Date: 17/05/2010 Page 1/5 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ 1 - IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Identification

Plus en détail

Stérilisation. synthèse des normes ayant trait aux emballages

Stérilisation. synthèse des normes ayant trait aux emballages 1. INTRODUCTION Le but d'un système d'emballage de dispositifs médicaux pouvant être retraités est de permettre la stérilisation, la protection physique, le maintien de la stérilité jusqu'à l'utilisation

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité 4 pages dont cet en tête FICHE DE DONNEES DE SECURITE DE L'ANTI-MOISISSURES 1 L D ate d impression : 11:52 revue le 26/09/03 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification

Plus en détail

SECTION 3: Composition/informations sur les composants 3.2. Mélanges % CAS # (EC) No 1272/2008 1999/45/EC Deuterium oxide 99.

SECTION 3: Composition/informations sur les composants 3.2. Mélanges % CAS # (EC) No 1272/2008 1999/45/EC Deuterium oxide 99. FICHE TECHNIQUE SANTE-SECURITE Selon la règlementation (CE) n 1907/2006 Date de la modification: 07/10/14 www.restek.com SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise

Plus en détail

Protocole de Pré-désinfection, nettoyage et stérilisation pour les adaptateurs RISKONTROL

Protocole de Pré-désinfection, nettoyage et stérilisation pour les adaptateurs RISKONTROL I - Instructions pour la pré-désinfection / nettoyage manuel, décontamination et des adaptateurs RISKONTROL. Avertissements: Ne pas utiliser de laine d acier ou des produits de nettoyage abrasifs. Eviter

Plus en détail

Système Général Harmonisé de Classification et d étiquetage des produits chimiques

Système Général Harmonisé de Classification et d étiquetage des produits chimiques Système Général Harmonisé de Classification et d étiquetage des produits chimiques Dr Jean Grondin Lætitia Davezat Stéphane Castex Septembre 2009 - R2 Sommaire Contexte règlementaire Le SGH REACH Les changements

Plus en détail

Dans quels cas réaliser un plan de prévention?

Dans quels cas réaliser un plan de prévention? Dans quels cas réaliser un plan de prévention? «L opération» peut être de différentes natures : chantiers, travaux de bâtiment, entretien de locaux, prestations intellectuelles Planification d une opération

Plus en détail

La solution d emballage pour fruits et légumes frais. Conserve la fraîcheur plus longtemps, réduit les coûts d emballage.

La solution d emballage pour fruits et légumes frais. Conserve la fraîcheur plus longtemps, réduit les coûts d emballage. La solution d emballage pour fruits et légumes frais Conserve la fraîcheur plus longtemps, réduit les coûts d emballage. Une fraîcheur garantie plus longtemps * * Le meilleur de l emballage Multivac :

Plus en détail

Chargeur de batterie voiture

Chargeur de batterie voiture Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 08/13 Chargeur de batterie voiture Les appareils électriques et électroniques usagés (DEEE) doivent être traités individuellement et conformément aux

Plus en détail

ENTRETIEN DES LOCAUX. Dr Agnès LASHERAS Service d Hygiène Hospitalière CHU Bordeaux

ENTRETIEN DES LOCAUX. Dr Agnès LASHERAS Service d Hygiène Hospitalière CHU Bordeaux ENTRETIEN DES LOCAUX Dr Agnès LASHERAS Service d Hygiène Hospitalière CHU Bordeaux Classification des locaux selon le risque infectieux L entretien doit prendre en compte : la diversité des locaux les

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE VENTANA MEDICAL SYSTEMS, INC. 1910 E. Innovation Park Drive Tucson, Arizona 85755 U.S.A. +1 (520)

Plus en détail

Laine de roche et Santé

Laine de roche et Santé Laine de roche et Santé La laine de roche ROCKWOOL et la santé La laine de roche de ROCKWOOL bénéficie de l exonération de la classification cancérogène, en application de la note Q de la directive 97/69/CE

Plus en détail

LA PROTECTION INDIVIDUELLE FACE AUX RISQUES CHIMIQUES 24/05/2007 LALO-CHRISTOPHE-SDIS-85 1

LA PROTECTION INDIVIDUELLE FACE AUX RISQUES CHIMIQUES 24/05/2007 LALO-CHRISTOPHE-SDIS-85 1 LA PROTECTION INDIVIDUELLE FACE AUX RISQUES CHIMIQUES 24/05/2007 LALO-CHRISTOPHE-SDIS-85 1 LA PROTECTION INDIVIDUELLE FACE AUX RISQUES CHIMIQUES Les différentes familles de vêtements normalisés Les limites

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1 - IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ / ENTREPRISE. Contenu [ %] < 20% Xi- irritant

FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1 - IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ / ENTREPRISE. Contenu [ %] < 20% Xi- irritant FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1 - IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ / ENTREPRISE Nom commercial : ENDUIT MECANIQUE LEGER DE CIMENT-CHAUX ATLAS Code article EAN: ( 5905400490039)

Plus en détail

Fiche de données de Sécurité

Fiche de données de Sécurité Page: 1/5 1 - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE - NOM DU PRODUIT : Mr PROPRE Professional Nettoyant Multi-Usages (5 variantes) - REFERENCE : 120 - FOURNISSEUR : PROCTER & GAMBLE France SAS Division

Plus en détail

Fiche de données de sécurité CE

Fiche de données de sécurité CE Fiche de données de sécurité CE SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1 Identificateur de produit Nom commercial PA 3200 GF 1.2 Utilisations identifiées pertinentes

Plus en détail

PROFIL DE L EMPLOI. Direction adjointe des études au Service de soutien à l'enseignement et aux activités internationales

PROFIL DE L EMPLOI. Direction adjointe des études au Service de soutien à l'enseignement et aux activités internationales PROFIL DE L EMPLOI Titre de l emploi : Catégorie de l'emploi : Numéro du plan d'effectif : Titre de la direction : Titre du service : Titre du supérieur immédiat: Titre du responsable fonctionnel: Subordonné(s):

Plus en détail

Procédures à suivre pour tout déversement (2 pages)

Procédures à suivre pour tout déversement (2 pages) Procédures à suivre pour tout déversement (2 pages) Si la substance déversée est connue et le volume de déversement est d un litre et moins, suivre la procédure suivante 1) Alerter les personnes dans le

Plus en détail

CLP : Obligations, impacts et opportunités pour les entreprises

CLP : Obligations, impacts et opportunités pour les entreprises CLP : Obligations, impacts et opportunités pour les entreprises Forum de la Sécurité et Santé au Travail Luxexpo, 27 mars 2014 Laurène CHOCHOIS Helpdesk REACH & CLP Luxembourg www.reach.lu - www.clp.lu

Plus en détail