Cahier des charges de la plateforme pédagogique. Formation «Installation solaire collective de production d'eau chaude sanitaire»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cahier des charges de la plateforme pédagogique. Formation «Installation solaire collective de production d'eau chaude sanitaire»"

Transcription

1 Cahier des charges de la plateforme pédagogique Formation «Installation solaire collective de production d'eau chaude sanitaire» Février 2014

2 Préambule Les déroulés pédagogiques établis par les professionnels réunis au sein de l'initiative SOCOL pour les organismes de formation ont statué sur la nécessité pour les apprenants de pouvoir compléter l'approche théorique par des travaux et exercices pratiques "en situation". Il s'agit de favoriser l'apprentissage du geste juste lors de la mise en œuvre sur chantier, et encourager le retour d expérience et l échange des bonnes pratiques. Il existe aujourd'hui très peu de plateformes techniques pédagogiques spécifiques aux installations solaire thermique collectives, et aucun descriptif précis du contenu de ces plateformes. Ce cahier des charges, établi dans le cadre du développement de la qualification spécifique Solaire Thermique Collectif portée par Qualit'EnR, a été conçu par ACD2 et ENERPLAN. Il a été réalisé avec le soutien d'enerplan, Qualit'EnR, GrDF et le Fonds de dotation Qualigaz, et vise à : - lister les travaux pratiques devant être à minima effectués lors d'une session de formation destinée aux professionnels souhaitant se spécialiser sur la conception/réalisation d'installations solaire thermique collectives ; - identifier précisément le matériel à mettre à disposition des apprenants sur les plateaux, prenant en compte les exigences techniques et réglementaires indispensables à mettre en oeuvre. Les éléments listés ci-après constituent la base minimale requise pour pouvoir assurer la formation spécifique au solaire thermique collectif. Elle pourra être enrichie par chaque organisme de formation, en fonction de sa propre approche pédagogique. Les plateformes techniques devront répondre aux besoins de formation d'une douzaine d'apprenants, avec la possibilité de les répartir en différents groupes de travail thématiques. La définition d'une plateforme pédagogique Il peut s'agir de plateaux techniques à proprement parlé, spécialement conçus pour la formation, ou d'installations existantes, conçues pour permettre un minimum de manipulations à vocation pédagogiques, sans dégrader son fonctionnement. La plateforme pédagogique pourra donc être selon les cas : un ensemble pédagogique comportant des sous-ensembles indépendants permettant de simuler le fonctionnement d'une installation et de répartir les stagiaires par ateliers, une installation réelle sur le bâtiment de formation ou à proximité, conçue pour pouvoir être utilisée des fins pédagogiques et comportant les mêmes types de composants

3 A. Liste du matériel obligatoire 1. Sécurité et accès au toit pour la pose de capteurs solaires Le travail en hauteur ainsi que le travail sur capteurs en toiture impliquent la mise à disposition par l organisme de formation d une plateforme sécurisée et d'une surface d'à minima 10 m², permettant la pose de 2 capteurs ou plus. La sécurité et l accès au toit impliquent la mise à la disposition du stagiaire : - 2 harnais - 2 longes - 2 anti-chutes - 2 lignes de vie (ponctuelle ou de points de fixation sur toiture, fixes ou à poser) - 2 casques - 2 paires de gants En complément, du matériel de démonstration doit être mis à disposition : des supports pour les capteurs en terrasse et des supports muraux, différents types de fixation (fixes, mobiles), pour toiture tuiles plates ou tuiles galbées ou ardoises ou bac acier ou tôles ondulées. Le choix de l inclinaison des toitures ainsi que celui des éléments de couverture sont laissés au bon vouloir de l organisme de formation, en correspondance avec les toitures locales. 2. Mise en service, mise en œuvre et maintenance d'une installation solaire collective Une installation solaire collective de production d eau chaude sanitaire comporte de façon schématique cinq sous-ensembles : - un sous ensemble de captage : Capteurs solaires(1) - un sous-ensemble de transfert : Pompe du circuit primaire antigel (2); Echangeur de chaleur à plaques(3) ; Pompe du circuit secondaire sanitaire (4), Régulation (5) - un sous-ensemble de stockage d ECS solaire : Ballon solaire (6) - un sous-ensemble d appoint : Ballon d appoint (7) - un sous-ensemble de distribution : Boucle de recyclage (8) - un sous-ensemble de monitoring : comptage de calories (9)

4 1 Mitigeur ECS D 3 5 R 6 Ballon solaire 9 Compteur d énergie g.s 7 Appoint 8 Retour de bouclage 2 4 EFS compteur Une installation reproduisant une installation solaire collective ou une installation réelle sur le bâtiment de formation, conçue pour pouvoir être utilisée à des fins pédagogiques, devra comporter à minima : - au moins 3 branches parallèles de 2 capteurs en série (soit environ 12m²), - 2 pompes (circuit secondaire, primaire) avec manomètre de Delta P* (au moins une pompe à débit variable), - 1 ballon solaire, - 1 ballon d'appoint, - 1 régulation + 1 régulateur séparé, - 1 minimum de 5 vannes de réglages avec prise de pression, - 1 échangeur à plaques, - 4 thermomètres, - 1 compteur d'énergie, - 1 mitigeur, - 1 bouclage ecs avec pompe, - 1 disconnecteur, - des purgeurs en nombre suffisant en lien avec la configuration de l'installation, - des clapets anti-retours en nombre suffisant en lien avec la configuration de l'installation, - des soupapes de sécurité, - 1 vase d'expansion avec kit de connexion / déconnexion, - 1 système de monitoring. Selon la configuration de l'installation existante (sous pression ou en système auto-vidangeable), un certain nombre de ces pièces ne seront pas nécessairement présentes sur l'installation (purgeur, vase d'expansion, clapet AR, vanne d'isolement...) Elles devront être néanmoins exhibées sur le lieu de formation et être portées à la connaissance des apprenants, ou faire l'objet d'une installation spécifique permettant de simuler leur fonctionnement.

5 L'emploi d'un ensemble pédagogique crée ad hoc, devra comporter les sous-ensembles indépendants suivants : - sous-ensemble équilibrage (permettant de reproduire un champ de capteurs avec 3 branches parallèles) - sous-ensemble échangeur à plaques permettant d étudier le transfert - Sous-ensemble pompes - sous-ensemble régulation - sous-ensemble expansion - sous-ensemble stockage-distribution 3. Régulation Il est nécessaire de disposer de 2 bancs de régulations : delta T / crépusculaire 4. Autres L organisme de formation doit disposer pour la bonne réalisation des Travaux Pratiques de : - PC et logiciels, - Boussoles, - Clinomètres, - Diagrammes de course solaire, - Testeur et réfractomètre, - Manomètres, - Bidons de liquide antigel, - Thermomètre portatif (à contact et/ou infrarouge), - Groupe de remplissage (pompe électrique), - Bouteille d'azote, - phmètre ou bandelettes pour le contrôle du ph, - Multimètre, - Malette d'équilibrage. Il devra par ailleurs dans l'idéal disposer d échantillons de différents types de capteurs solaires thermiques.

6 B. Liste des Travaux Pratiques à assurer à minima sur le lieux de la formation Quelle que soit la configuration de la plateforme, elle devra rendre possible les TP suivants par groupe de 4 personnes : N Titre Objectifs Résultats attendus Durée Apprendre à établir un 1 Profil d'ombre profil d ombre et à le Voir l impact d ombrage prendre en compte dans dans un cas précis un logiciel Accessibilité et sécurité du travail en hauteur Gestion des pressions Mise en service : équilibrage des débits principaux, primaires et branches Gestion des pompes Régulation, instrumentation (comptage d'énergie thermique) Pour clore la session de TP, une étude cas : Connaître les conditions de sécurité du travail en hauteur Connaître les pressions et les mettre en œuvre Savoir mettre en service une installation Comprendre le dimensionnement des pompes et savoir fixer les débits Savoir installer une régulation Savoir quoi mesurer sur une installation Montée sur toiture, utilisation de harnais, mise en place d'une ligne de vie, - Remplissage - Dégazage - Mise sous pression - Contrôle pression vase Equilibrage champ de capteurs, utilisation vannes, débits échangeur, bouclage Courbes de pompes, réglage point de fonctionnement, vitesses fixes et variables Câblage, réglage, sondes, positionnement des composants de suivi... 2h 2h 2h TD Titre Objectifs Résultats attendus Durée Panorama des différents Apprendre à détecter un problèmes rencontrés sur Dysfonctionnements défaut, à diagnostiquer une site et diagnostics, audit panne, Résultats d'un télé-suivi réel

Rencontre technique Eau chaude solaire collective

Rencontre technique Eau chaude solaire collective PLAEFORME DE FORMAION SOLAIRE & BAIMEN Rencontre technique Eau chaude solaire collective guillaume.pradier@ines-solaire.org 17 décembre 2014 1 Programme Présentation INES Dispositif élésuiweb et prestations

Plus en détail

Les clés de la réussite d'un projet solaire thermique

Les clés de la réussite d'un projet solaire thermique PAEFORME DE FORMAION SOAIRE & BAIMEN es 5 à 7 de l écoconstruction es clés de la réussite d'un projet solaire thermique guillaume.pradier@ines-solaire.org 29 janvier 2015 1 Programme Présentation INES

Plus en détail

La production d ECS Solaire Thermique Collective Centralisée Intervenant : Hervé SEBASTIA

La production d ECS Solaire Thermique Collective Centralisée Intervenant : Hervé SEBASTIA La production d ECS Solaire Thermique Collective Centralisée Intervenant : Hervé SEBASTIA 04/04/13 Production d ECS Solaire Thermique Collective Centralisée 1 SCC : principe de fonctionnement Capteurs

Plus en détail

Chauffe eau solaire. Système

Chauffe eau solaire. Système Système Chauffe eau solaire I. INTERÊT Utiliser le soleil pour chauffer l eau sanitaire est une idée qui paraît d une logique implacable. Le principe des chauffe-eau solaires est simple et la technique

Plus en détail

Le vase d expansion d une installation solaire thermique collective

Le vase d expansion d une installation solaire thermique collective Le vase d expansion d une installation solaire thermique collective Fiche technique sur le rôle et l importance du dimensionnement du vase d expansion d une installation solaire thermique collective. Cette

Plus en détail

ENSEMBLE SOLAIRE COMPLET PRESSURISE

ENSEMBLE SOLAIRE COMPLET PRESSURISE / DUO Conforme ErP BALLON EN ACIER INOXYDABLE Absorbeur hautement Sélectif - CLASS V2 EQUIPEMENT COMPLET 2 MODELES : SIMPLE SERPENTIN DOUBLE SERPENTIN 8 Capteur & Chauffe eau solaire Une technologie d

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION QualiSOL Installation de chauffe-eau solaires individuels

OFFRE DE FORMATION QualiSOL Installation de chauffe-eau solaires individuels OFFRE DE FORMATION QualiSOL Installation de chauffe-eau solaires individuels FORMATION «QualiSOL» Appellation Qualité Qualit ENR pour les installateurs de systèmes solaires thermiques. Pour les installateurs

Plus en détail

INSTRUCTIONS D INSTALLATION

INSTRUCTIONS D INSTALLATION Instructions d installation 1. Avant le montage et l installation du CESI, lire attentivement toutes les instructions de montage de ce manuel d installation. 2. Avant l installation du système solaire

Plus en détail

Programme de Promotion de l Utilisation du Chauffe-eau Solaire en Tunisie

Programme de Promotion de l Utilisation du Chauffe-eau Solaire en Tunisie Programme de Promotion de l Utilisation du Chauffe-eau Solaire en Tunisie ANNEXE 1 Spécifications Techniques d admissibilité des chauffe-eau solaires au programme Page 1 sur 5 1- Admissibilité des chauffe-eau

Plus en détail

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Parçay-Meslay 24/11/2015

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Parçay-Meslay 24/11/2015 Réussir son projet en solaire thermique collectif Parçay-Meslay 24/11/2015 Suivi des installations solaires thermiques collectives et bonnes pratiques Sébastien Decottegnie Responsable agence Pays de la

Plus en détail

Comparatif schémas hydrauliques solaires primaires

Comparatif schémas hydrauliques solaires primaires Comparatif schémas hydrauliques solaires primaires copyright APPER 2010 Dans la conception d une installation solaire, certains choix sont à effectuer dès le début du projet, en particulier celui du mode

Plus en détail

Chauffe-eau solaire collectif : bien surveiller son installation

Chauffe-eau solaire collectif : bien surveiller son installation guide bonnes pratiques 2015 Chauffe-eau solaire collectif : bien surveiller son installation Pourquoi ce guide? Surveiller son installation solaire est primordial pour s assurer de son bon fonctionnement.

Plus en détail

LISTE D'INSPECTION DE RECEPTION DE BOILER SOLAIRE

LISTE D'INSPECTION DE RECEPTION DE BOILER SOLAIRE LISTE D'INSPECTION DE RECEPTION DE BOILER SOLAIRE 1. DONNEES GENERALES 1.1 Identification Date de l'inspection : Adresse d'installation du chauffe-eau solaire: Coordonnées de la personne à contacter :

Plus en détail

Le chauffage par la biomasse

Le chauffage par la biomasse ÉLIGIBLE AU CRÉDIT D'IMPÔTS BOIS ET BIOMASSE Le chauffage par la biomasse Descriptif technique : Raccordement hydraulique sur circuit radiateurs ou plancher chauffant ; Clapet sur buse pour accélérer le

Plus en détail

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K L HYDRAULIQUE 1) Formules de notions de base Puissance nécessaire pour élever une certaine quantité d eau d un différentiel de température Puissance (W) = 1.163 x Volume (l) x T ( C) Débit nécessaire en

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

RéglementationThermique 2012. Eau Chaude Sanitaire

RéglementationThermique 2012. Eau Chaude Sanitaire RéglementationThermique 2012 & Eau Chaude Sanitaire Sources : AJENA Consommation ep < 50 kwh/m²/an Modulations -Surface -Usage -Source d énergie Exigences de résultat Bbiomax Cmax confort en été 5 usages

Plus en détail

Fiche explicative détaillée #6 Appoints

Fiche explicative détaillée #6 Appoints Fiche explicative détaillée #6 Appoints 1 Objet et limites du document Ce document est intimement lié au CCTP type (cahier des clauses techniques particulières), spécifique aux systèmes de climatisation

Plus en détail

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS 3 Label Promotelec Habitat Neuf, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS Production d eau chaude sanitaire Réseaux de communication MARQUAGE QUALITÉ EXIGÉ Tous systèmes de production d'eau chaude sanitaire

Plus en détail

Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins

Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins Le système Genèse du système Etablissements de santé, logements collectifs, hôtellerie, cuisines collectives, centres aquatiques

Plus en détail

DESCRIPTIF FORMATION LONGUE MONTEUR- INSTALLATEUR EN ENERGIES RENOUVELABLES

DESCRIPTIF FORMATION LONGUE MONTEUR- INSTALLATEUR EN ENERGIES RENOUVELABLES DESCRIPTIF FORMATION LONGUE MONTEUR- INSTALLATEUR EN ENERGIES RENOUVELABLES Nombre de place: 10 Durée : 315 heures MODULE / CONTENU MODULE Installation d un Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI) A la fin

Plus en détail

Fiche de sensibilisation Maintenance des installations solaires

Fiche de sensibilisation Maintenance des installations solaires Fiche de sensibilisation Maintenance des installations solaires L atteinte des objectifs d économie d énergie et de réduction des gaz à effet de serre doit passer par l installation d équipements performants,

Plus en détail

Kit sanitaire pour ballon sanitaire AVEC circulateur intégré code 074594

Kit sanitaire pour ballon sanitaire AVEC circulateur intégré code 074594 Document n 1446-1 ~ 24/11/2010 FR NL IT ES PT Kit sanitaire pour ballon sanitaire AVEC circulateur intégré code 074594 EN DE pour axeo condens 5000 8 7 Notice de montage destinée au professionnel à conserver

Plus en détail

Installation hydraulique

Installation hydraulique Modèles: GX-0...00-D/DEC/S Installation verticale Recyclage - Groupe de sécurité sanitaire - Clapet anti-retour - Pompe de recyclage (en option) - Robinet d'isolement - Purgeur - Vidange Modèles: GX-0...00-D/DEC/S

Plus en détail

HyBo STATION INDIVIDUELLE DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION ECS

HyBo STATION INDIVIDUELLE DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION ECS HyBo STATION INDIVIDUELLE DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION ECS FICHE PRODUIT Certification ACS Application La station individuelle de chauffage et de production ECS HyBo a été développée pour être utilisée

Plus en détail

6 SOLUTIONS DE COUPLAGE 6

6 SOLUTIONS DE COUPLAGE 6 ERM AUTOMATISMES INDUSTRIELS 280 Rue Edouard Daladier 84973 CARPENTRAS Cedex Tél : 04 90 60 05 68 - Fax : 04 90 60 66 26 Site : http://www.erm-automatismes.com/ E-Mail : Contact@erm-automatismes.com 1

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

«Regusol X» Stations avec échangeur de chaleur pour la technique solaire

«Regusol X» Stations avec échangeur de chaleur pour la technique solaire «Regusol X» Stations avec échangeur de chaleur pour la technique solaire Information technique Domaine d application: Les stations de transmission de chaleur Oventrop «Regusol X» assurent une transmission

Plus en détail

BALLON STOCKEUR ECHANGEUR ECO COMBI

BALLON STOCKEUR ECHANGEUR ECO COMBI pages : 1 / 6 L' ECO COMBI 3 sert à accumuler l'eau de chauffage, tout en produisant de manière intégrée de l'eau chaude sanitaire instantanée. Il peut utiliser jusqu'à 3 sources d'énergies thermiques

Plus en détail

Gaz 7000 WT. Chaudière murale gaz basse température. Chauffage avec 3 bouteilles à stratification intégrées.

Gaz 7000 WT. Chaudière murale gaz basse température. Chauffage avec 3 bouteilles à stratification intégrées. Chaudière murale gaz basse température. Chauffage avec 3 bouteilles à stratification intégrées. Gaz 7000 WT WBN 4C O B4 N WBN 4C R B4 N Chauffage + eau chaude sanitaire stratifiée par ballon intégré Les

Plus en détail

Passeport RGE (qualité bâtiment durable)

Passeport RGE (qualité bâtiment durable) Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 17/11/2015. Fiche formation Energies renouvelables - Chauffe eau solaire - CESI - N : 15678 - Mise à jour : 12/10/2015 Passeport RGE

Plus en détail

Systèmes Solaires Thermiques

Systèmes Solaires Thermiques Systèmes Solaires Thermiques Sommaire Systèmes Solaires Thermiques TARIF Capteur Heliostar 252 S4 > > Capteur & accessoires... 124 Capteur Piscine HELIOPOOL > > Capteur & fixations...127 Régulation solaire

Plus en détail

Notice d utilisation du Titre V RT2012 Heliopacsystem. Heliopac

Notice d utilisation du Titre V RT2012 Heliopacsystem. Heliopac Notice d utilisation du Titre V RT2012 Heliopacsystem Cette notice explicite les modalités de prise en compte d Heliopacsystem dans la réglementation thermique 2012 en application du Titre V Heliopacsystem

Plus en détail

Ballon solaire raccordé sur une pompe à chaleur

Ballon solaire raccordé sur une pompe à chaleur Ballon solaire raccordé sur une pompe à chaleur OPTION SOLAIRE Nouveau ballon solaire autovidangeable : Plus performant grâce à : - une meilleure isolation, - une meilleure stratification dans le ballon,

Plus en détail

CORAL SOLVITRO - ACIER VITRIFIÉ. Modèles SOLAIRES, la solution intégrale! BALLONS ACCUMULATEURS / PRÉPARATEURS D ECS

CORAL SOLVITRO - ACIER VITRIFIÉ. Modèles SOLAIRES, la solution intégrale! BALLONS ACCUMULATEURS / PRÉPARATEURS D ECS CORAL SOLVITRO - ACIER VITRIFIÉ Modèles SOLAIRES, la solution intégrale! Ballons à serpentin intérieur d échange thermique haute performance et équipement hydraulique complet avec station électronique

Plus en détail

Kit piscine code 074726

Kit piscine code 074726 Document n 1457-2 ~ 25/04/2012 F NL EN DE IT Kit piscine code 074726 ES PT pour pompe à chaleur, split 1 service ou 2 services 3 8 7 Notice de montage destinée au professionnel à conserver par l utilisateur

Plus en détail

CQPM AGENT DE MAINTENANCE D APPAREILS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (GAZ ET FIOUL) 420 heures

CQPM AGENT DE MAINTENANCE D APPAREILS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (GAZ ET FIOUL) 420 heures CQPM AGENT DE MAINTENANCE D APPAREILS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (GAZ ET FIOUL) 420 heures Objectif : L agent de maintenance assure la mise en service et la maintenance préventive

Plus en détail

Etude d optimisation des installations d eau chaude sanitaire solaire en logement social

Etude d optimisation des installations d eau chaude sanitaire solaire en logement social Habitat & Territoires Conseil Etude d optimisation des installations d eau chaude sanitaire solaire en logement social Rapport d analyse transversale de l expertise de 15 Septembre 2013 Direction Territoriale

Plus en détail

ecoheat Système de chauffage combiné solaire + bois

ecoheat Système de chauffage combiné solaire + bois ecoheat Système de chauffage combiné solaire + bois Instructions de pose Solarfuture SARL El Castell 66320 Joch. France www.solarfuture.org Tel. 09 74 777 957 Solarfuture. MANUAL ECOHEAT Nov. 2013. V.1.

Plus en détail

Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009. Plan du dossier. Le contexte et la dynamique du solaire thermique

Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009. Plan du dossier. Le contexte et la dynamique du solaire thermique belen os Centre d essais et de recherche des systèmes solaires Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009 Plan du dossier Le contexte et la dynamique du solaire thermique BELENOS : l engagement de

Plus en détail

COLLOQUE Solaire thermique & Habitat collectif. François GIBERT directeur EKLOR. Instrumentation et régulation : la vision d un fabricant

COLLOQUE Solaire thermique & Habitat collectif. François GIBERT directeur EKLOR. Instrumentation et régulation : la vision d un fabricant COLLOQUE Solaire thermique & Habitat collectif 20 FÉVRIER 2013 : EUREXPO SALON DES ENR François GIBERT directeur EKLOR Instrumentation et régulation : la vision d un fabricant 1 2 2 3 3 Les fonctions d

Plus en détail

Aquatic. Manuel d utilisation

Aquatic. Manuel d utilisation S Aquatic Manuel d utilisation Notre offre de production d eau chaude sanitaire solaire, Solerio Large, est complète, capteurs avec éléments de fixation, station solaire, ballon de stockage solaire et

Plus en détail

Vous avez entre les mains la nouvelle édition de notre liste de prix et données techniques pour le solaire.

Vous avez entre les mains la nouvelle édition de notre liste de prix et données techniques pour le solaire. Chers Clients, Vous avez entre les mains la nouvelle édition de notre liste de prix et données techniques pour le solaire. Notre liste de prix «Solaire 2015/16» vous propose des panneaux solaires ainsi

Plus en détail

Certificat de Capacité Professionnelle QUALIPAC

Certificat de Capacité Professionnelle QUALIPAC PROGRAMME Formation pour l'obtention du Certificat de Capacité Professionnelle QUALIPAC 1 iiratchet@nobatek.com mdubroca@nobatek.com Objectif Cette formation technique et certifiante permet la connaissance

Plus en détail

Kit d'eau chaude solaire

Kit d'eau chaude solaire Made in Tirol by Teufel & Schwarz Kit d'eau chaude solaire Capteurs modulaires Réservoirs solaires d eau d appoint Commande solaire Présentation Kit d'eau chaude solaire Le kit indispensable pour une première

Plus en détail

PRAXIBAT. L'apprentissage par le geste. l outil de formation des professionnels

PRAXIBAT. L'apprentissage par le geste. l outil de formation des professionnels PRAXIBAT l outil de formation des professionnels à la maîtrise du geste pour des bâtiments sobres, efficaces énergétiquement,et durables L'apprentissage par le geste PRAXIBAT l outil de formation des

Plus en détail

Formation spécialisée sur le chauffe eau solaire individuel

Formation spécialisée sur le chauffe eau solaire individuel Formation spécialisée sur le chauffe eau solaire individuel Troisième session Organisé par Eurl ER2 filiale du CDER au sein du CDER Durée de la formation 2 jours: Alger: du 10 au 11 octobre 2011 Nombre

Plus en détail

les solutions systèmes e.l.m. leblanc

les solutions systèmes e.l.m. leblanc les solutions systèmes e.l.m. leblanc à l occasion d Interclima 2013, e.l.m. leblanc présente plusieurs solutions Blueactive multi-énergie pour la construction neuve et la rénovation en habitat résidentiel

Plus en détail

INSTALLATION CHAUFFE-EAU SOLAIRE A 2 ECHANGEURS NASH TEC (200 à 1000 litres)

INSTALLATION CHAUFFE-EAU SOLAIRE A 2 ECHANGEURS NASH TEC (200 à 1000 litres) INSTALLATION CHAUFFE-EAU SOLAIRE A 2 ECHANGEURS NASH TEC (200 à 1000 litres) Boîtier de programmation de la chaudière au fioul + chaudière et son brûleur Entrée du fluide caloporteur MPG(en provenance

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ ANNEXE 1 ANNEXE 1 Modalités de prise en compte des systèmes «HPSU Compact», «GCU Compact», «Ballons hors pression» et «Solaris» dans la réglementation thermique 2012. MODALITÉS DE PRISE EN COMPTE DES SYSTÈMES

Plus en détail

Offre standardisée pour un chauffe-eau solaire

Offre standardisée pour un chauffe-eau solaire Offre standardisée pour un chauffe-eau solaire Annexe au formulaire de demande de prime 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse Adresse de l installation Rue : N : Code Postal : Commune :

Plus en détail

VIESMANN VITODENS 111-W

VIESMANN VITODENS 111-W VIESMANN VITODENS 111-W Feuille technique Référence et prix : voir tarif VITODENS 111-W type B1LA Chaudière gaz compacte à condensation, de 6,5 à 35,0 kw, pour le gaz naturel et le propane 6/2012 Caractéristiques

Plus en détail

3-1 Durée Le contrat signé entre l établissement et le prestataire de service prendra effet du 01/02/2016 au 31/01/2017.

3-1 Durée Le contrat signé entre l établissement et le prestataire de service prendra effet du 01/02/2016 au 31/01/2017. Collège Evariste Galois Rue de la Métairie Neuve 35360 MONTAUBAN DE BRETAGNE MAINTENANCE DES CHAUFFERIES ET INSTALLATIONS DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE CAHIER DES CHARGES 1 Objet Le présent cahier

Plus en détail

SYSTÈMES DE CHAUFFAGES MODERNES DANS L HABITAT COLLECTIF

SYSTÈMES DE CHAUFFAGES MODERNES DANS L HABITAT COLLECTIF 19 novembre 2014, Bruxelles SYSTÈMES DE CHAUFFAGES MODERNES DANS L HABITAT COLLECTIF CIC= Chauffage Individuel Centralisé Entreprise Pompes à chaleur à absorption au gaz Pompes à chaleur au gaz avec moteur

Plus en détail

DOSSIER PRODUCTION ECS & CHAUFFAGE

DOSSIER PRODUCTION ECS & CHAUFFAGE DOSSIER PRODUCTION ECS & CHAUFFAGE GENERATEURS MURAUX LES GENERALITES PRODUCTION D ECS INSTANTANE PRODUCTION DU CHAUFFAGE PRODUCTION D ECS ET DU CHAUFFAGE PRODUCTION DU CHAUFFAGE ET D ECS PAR ACCUMULATION

Plus en détail

AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN

AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN collecteurs solaires 9.12 11.2008 F I C H E T E C H N I Q U E plus de produit Rendement élevé assuré par l'absorbeur en cuivre avec finition sélective. Tuyaux soudés aux ultrasons. Température maximale

Plus en détail

Sous-stations pour chauffage urbain

Sous-stations pour chauffage urbain Sous-stations pour chauffage urbain TEL:+33 (0)4 72 47 34 40 FAX:+33 (0)4 72 90 14 21 Parc Technologique de Lyon - Bât.A3-4, place Berthe MORISOT - 69800 SAINT-PRIEST - FRANCE contact@power-solutions.fr

Plus en détail

CONDITIONNEMENT DE L'AIR ET CLIMATISATION

CONDITIONNEMENT DE L'AIR ET CLIMATISATION M07 CONDITIONNEMENT DE L'AIR ET CLIMATISATION 18 Heures ISET MAHDIA Techniciens de bureau d études et installateurs. - Connaître le système de fonctionnement d une climatisation, - Connaître l ensemble

Plus en détail

CHAUDIÈRES COLLECTIVES

CHAUDIÈRES COLLECTIVES CHAUDIÈRES COLLECTIVES 32 ) 01 46 83 60 80 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat GUIDE DE CHOIX VOUS SOUHAITEZ MAÎTRISER LES ESSENTIELS

Plus en détail

N ART DESIGNATION DES OUVRAGES U QTE P.U. P.U. x Q

N ART DESIGNATION DES OUVRAGES U QTE P.U. P.U. x Q RICHEBORG - Groupe scolaire N ART DESIGNATION DES OVRAGES QTE P.. P.. x Q 3 DESCRIPTION DES INSTALLATIONS 3.1 EA FROIDE SANITAIRE 3.1.1 Branchement Vanne d'arrêt Filtre à tamis, manomomètre Disconnecteur

Plus en détail

L Energie Solaire Giordano au service des Applications Collectives

L Energie Solaire Giordano au service des Applications Collectives L Energie Solaire Giordano au service des Applications Collectives , expert en énergie solaire Un Industriel Français de renommée internationale Il y a plus de 30 ans, bien avant les préoccupations actuelles

Plus en détail

Ministère de la Région wallonne. Facilitateur Energie Solaire Thermique :

Ministère de la Région wallonne. Facilitateur Energie Solaire Thermique : Conception d'un grand système thermique de production d'eau chaude Référentiel destiné au Maître d'ouvrage Check-list des éléments essentiels à retrouver dans le cahier des charges pour l'exécution des

Plus en détail

L EAU CHAUDE SANITAIRE

L EAU CHAUDE SANITAIRE L EAU CHAUDE SANITAIRE Reste la question de l eau chaude sanitaire. De plus, comme il m arrive souvent de m absenter plusieurs jours et que le bois c est pas automatique je choisis une chaudière fuel,

Plus en détail

Manuel d utilisation des chauffe-eau solaires

Manuel d utilisation des chauffe-eau solaires Manuel d utilisation des chauffe-eau solaires 1. Qu'est-ce qu'un chauffe-eau solaire? Le chauffe-eau solaire se substitue aux chauffe-eau électriques et chauffe-eau à gaz pour permettre aux occupants d'un

Plus en détail

CONTRAT TYPE DE SUIVI SIMPLIFIE

CONTRAT TYPE DE SUIVI SIMPLIFIE CONTRAT TYPE DE SUIVI SIMPLIFIE INSTALLATION SOLAIRE THERMIQUE POUR LA PRODUCTION D'EAU CHAUDE SANITAIRE Concerne la (ou les) installation(s) solaire(s) sise : Entre les soussignés : Représenté par : Agissant

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 CCTP : CONSTRUCTION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Traitement d eau. Fourniture et pose d un traitement d eau destiné à l alimentation d eau froide

Plus en détail

U.21 : Analyse scientifique et technique

U.21 : Analyse scientifique et technique U.21 : Analyse scientifique et technique d une installation Baccalauréat Professionnel TECHNICIEN DE MAINTENANCE DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES ET CLIMATIQUES Session 2015 CORRIGÉ «Mise en service et maintenance

Plus en détail

DOSSIER VANNES 3 VOIES

DOSSIER VANNES 3 VOIES DOSSIER VANNES 3 VOIES REGULATION CIRCUIT DE CHAUFFAGE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT TECHNOLOGIES PRINCIPE DE REGULATION MONTAGE EN MELANGE MONTAGE EN REPARTITION MONTAGE EN DECHARGE MONTAGE EN INJECTION

Plus en détail

CALEFFI. Groupes de transfert pour installations thermiques. séries 255-256 01136/08 FR. Fonction

CALEFFI. Groupes de transfert pour installations thermiques. séries 255-256 01136/08 FR. Fonction Groupes de transfert pour installations thermiques séries - RGI STR SI N ISO 9: ert. n FM UNI N ISO 9: ert. n LFFI /8 FR Fonction es groupes sont utilisés pour assurer le transfert de la charge thermique

Plus en détail

Prévention des risques professionnels en BTS FED. Sommaire. Projet pe dagogique. BTS FED Prévention des risques professionnels 2014

Prévention des risques professionnels en BTS FED. Sommaire. Projet pe dagogique. BTS FED Prévention des risques professionnels 2014 Projet pe dagogique Prévention des risques professionnels en BTS FED Yannick HEMERY, Fabien JONQUIERE, Luc ROLOS, Sommaire Intention pédagogique 1 Prévention des risques et référentiel BTS FED 2 Référentiel

Plus en détail

Technicien de maintenance des équipements thermiques

Technicien de maintenance des équipements thermiques Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 15/02/2016. Fiche formation Technicien de maintenance des équipements thermiques - N : 19312 - Mise à jour : 15/12/2015 Technicien de

Plus en détail

BALLON ECS. RÉCHAUFFEUR TUBULAIRE 300 À 6 000 Litres. Le ballon avec réchauffeur tubulaire est adapté pour des systèmes de production semiinstantanée

BALLON ECS. RÉCHAUFFEUR TUBULAIRE 300 À 6 000 Litres. Le ballon avec réchauffeur tubulaire est adapté pour des systèmes de production semiinstantanée BALLON S RÉCHAUFFEUR TUBULAI 00 À 000 Litres Le ballon avec réchauffeur tubulaire est adapté pour des systèmes de production semiinstantanée d eau chaude sanitaire (S), destinés au collectif ou à l industrie.

Plus en détail

Octobre 2010 SOMMAIRE

Octobre 2010 SOMMAIRE R E F E R E N T I E L M E T I E R E L E C T R I C I E N D U S P E C T A C L E Octobre 2010 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE D EXERCICE DU METIER D ELECTRICIEN DU SPECTACLE 1.1 Environnement du métier 1.2 Conditions

Plus en détail

SAISISSEZ L OPPORTUNITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ENR)

SAISISSEZ L OPPORTUNITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ENR) Parution mai 2009 SAISISSEZ L OPPORTUNITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ENR) AFORTECH a mis en place des formations qui visent à fournir aux participants une meilleure compréhension des techniques et des

Plus en détail

Chauffe-eau cuve inox

Chauffe-eau cuve inox Avec régulation de température Fiche technique CALIPRO ft 0060-1 INSTRUCTIONS GENERALES Nous vous conseillons de lire attentivement la notice avant d installer et d utiliser ce chauffe-eau. L installation

Plus en détail

CHARTE CALPV. de qualité des installations photovoltaïques résidentielles en Nouvelle-Calédonie

CHARTE CALPV. de qualité des installations photovoltaïques résidentielles en Nouvelle-Calédonie 1. Un dispositif photovoltaïque à destination des particuliers Afin de répondre à la demande des particuliers souhaitant produire une partie de leur énergie électrique, les propriétaires titulaires d une

Plus en détail

Départ vers le haut KTC 125 Départ vers le bas KTC 125 réf. 49073131 réf. 49073132

Départ vers le haut KTC 125 Départ vers le bas KTC 125 réf. 49073131 réf. 49073132 Faire l étanchéité de tous les raccords avec de la filasse. Visser le module en insérant les joints fournis : Départ vers le haut KTC 125 Départ vers le bas KTC 125 réf. 49073131 réf. 49073132 Visser la

Plus en détail

VIESMANN. Notice de montage VITODENS 200-W. Vitodens 200-W type WB2B, 80 et 105 kw Chaudière murale gaz à condensation

VIESMANN. Notice de montage VITODENS 200-W. Vitodens 200-W type WB2B, 80 et 105 kw Chaudière murale gaz à condensation Notice de montage VIESMANN Vitodens 200-W type WB2B, 80 et 105 kw Chaudière murale gaz à condensation VITODENS 200-W 1/2008 Consignes de sécurité Respecter scrupuleusement ces consignes de sécurité afin

Plus en détail

DROUHIN Bernard. Le chauffe-eau solaire

DROUHIN Bernard. Le chauffe-eau solaire DROUHIN Bernard Le chauffe-eau solaire DROUHIN Bernard Le chauffe-eau solaire Principe de fonctionnement Les Capteurs Les ballons Les organes de sécurité Les besoins L ensoleillement dimensionnement Comment

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 3 janvier 2008 relatif à l agrément des centres de formation professionnelle

Plus en détail

Ensemble échangeur de chaleur solaire

Ensemble échangeur de chaleur solaire Notice de montage et de maintenance pour les professionnels VIESMANN Ensemble échangeur de chaleur solaire à intégrer au Vitocell 100-V, type CVW Consignes de sécurité Respecter scrupuleusement ces consignes

Plus en détail

C.C.T.P. Objet du marché :

C.C.T.P. Objet du marché : 3 rue Alfred et Edme Sommier 77950 - Maincy C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES N : CCTP SB/MW-2015 Objet du marché : DIAGNOSTICS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE DE LA VILLE DE

Plus en détail

Régulateurs solaires Schüco SOLO FS et DUO FS Gestion d installations solaires fournissant de l ECS et un complément de chauffage

Régulateurs solaires Schüco SOLO FS et DUO FS Gestion d installations solaires fournissant de l ECS et un complément de chauffage Sonnenenergie mit Schüco Régulateurs solaires Schüco SOLO FS et DUO FS Gestion d installations solaires fournissant de l ECS et un complément de chauffage 1 2 Schüco Sonnenenergie Régulateurs solaires

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Chauffage et eau chaude sanitaire: conception et régulation Bruxelles Environnement Flux énergétiques dans le système de chauffage/ecs sur base de trois exemples Jonathan FRONHOFFS

Plus en détail

Tout savoir sur le chauffe-eau solaire. Ateliers de la rue VootFormation Techniques Solaires Ateliers de la rue

Tout savoir sur le chauffe-eau solaire. Ateliers de la rue VootFormation Techniques Solaires Ateliers de la rue Formation Techniques Solaires Ateliers de la rue 1 Techniques solaires Réalisation de capteurs solaires thermiques et finalisation d un projet de chauffe-eau solaire Deux cycles par an de 12 séances et

Plus en détail

INVESTISSEMENTS ELIGIBLES

INVESTISSEMENTS ELIGIBLES INVESTISSEMENTS ELIGIBLES ANNEXE 2 N Libellé des postes éligibles Définition des postes éligibles Enjeu S01 Dalle Béton et coulage d une dalle bétonnée de type béton lourd capable de supporter les charges

Plus en détail

Régulations de température différentielle TDC pour le chauffage solaire Régulations innovatrices pilotage ultra commode.

Régulations de température différentielle TDC pour le chauffage solaire Régulations innovatrices pilotage ultra commode. pour le chauffage solaire Régulations innovatrices pilotage ultra commode Informations générales Datalogger La nouvelle génération des régulations solaires de Sorel : multifonctionnelles, multi systèmes

Plus en détail

ACCESSOIRESTRADITION BALLON D'EAU CHAUDE UPEC 120 UPEC 120 litres inox SOL comporte de série tous les accessoires de raccordement à une prestige Tradition F3AA40405 1 423,00 1 501,27 1 701,91 Kit de raccordement

Plus en détail

Le contrat d entretien

Le contrat d entretien LES ÉNERGIES NOVATRICES Le contrat d entretien Présentation Notre contrat d entretien est indispensable pour toute installation chauffage, sanitaire ou solaire, que vous souhaitez maintenir au meilleur

Plus en détail

2 Trucs et Astuces 2

2 Trucs et Astuces 2 Trucs et Astuces 2 2 Le chauffe-eau solaire 1.Les capteurs 2.Les circuits solaires 3.Le circuit sanitaire 4.Les systèmes d appoint 5.Fiches synthèse 6.Bon à savoir Trucs et Astuces 3 1 Les capteurs Trucs

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement APPEL A PROJETS Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014 Règlement L appel à projets «Utilisation dynamique des énergies renouvelables dans le bâtiment»

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 INSTALLATIONS SOLAIRES THERMIQUES EN AGRICULTURE FONDS CHALEUR

APPEL A PROJETS 2015 INSTALLATIONS SOLAIRES THERMIQUES EN AGRICULTURE FONDS CHALEUR APPEL A PROJETS 2015 INSTALLATIONS SOLAIRES THERMIQUES EN AGRICULTURE FONDS CHALEUR Cahier des charges Partenaires financeurs : Partenaires techniques : Appel à projets solaire thermique agricole 2015

Plus en détail

Solar 8000 TF Capteurs plans hermétiques. Solaire thermique.

Solar 8000 TF Capteurs plans hermétiques. Solaire thermique. Capteurs plans hermétiques. Solaire thermique. Les points forts SOLAR 8000 TF FS 226-2V Vertical Performances Le capteur FS 226-2 est un concentré de technologie et d innovation Capteur solaire hautes

Plus en détail

Actualité SEGPA champ professionnel "Habitat" La maison ossature bois

Actualité SEGPA champ professionnel Habitat La maison ossature bois Actualité champ professionnel "Habitat" La maison ossature bois Le prototype réalisé par les élèves de baccalauréat professionnel technicien fabrication bois et matériaux associés des lycée professionnel

Plus en détail

COLLOQUE BATIR DURABLE Saint Jean Bonnefonds. Jeudi 17 décembre 2009

COLLOQUE BATIR DURABLE Saint Jean Bonnefonds. Jeudi 17 décembre 2009 COLLOQUE BATIR DURABLE Saint Jean Bonnefonds Jeudi 17 décembre 2009 FICHES TECHNIQUES COSTIC / FFB AMELIORATION ENERGETIQUE DES BATIMENTS EXISTANTS ANCIENNES FICHES ADEME / FFB EXEMPLE DE FICHE AMÉLIORATION

Plus en détail

dans un minimum d espace Le bien-être grâce à la technique la plus moderne

dans un minimum d espace Le bien-être grâce à la technique la plus moderne Efficacité et confort dans un minimum d espace Le bien-être grâce à la technique la plus moderne Les chaudières gaz à condensation de BRÖTJE sont très performantes et peu exigeantes. Comme par exemple

Plus en détail

Lire attentivement avant le montage et l entretien SVP! Pompe à chaleur air-eau pour système hybride GB212 6 720 806 598 (2013/01) BE

Lire attentivement avant le montage et l entretien SVP! Pompe à chaleur air-eau pour système hybride GB212 6 720 806 598 (2013/01) BE Pompe à chaleur air-eau pour système hybride 6720646970-00.5Wo 6 720 806 598 (2013/01) BE Journal de montage, d installation et de mise en service avec formulaire de demande de mise en service Logatherm

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le groupe de production d eau glacée Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le groupe de production d eau glacée Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T3.1 : Implantation et mise en place des ensembles et sous-ensembles Compétence C1.3 : Concevoir, dimensionner, choisir une solution technique Thème

Plus en détail

COMMANDER UN AUDIT SOLAIRE THERMIQUE

COMMANDER UN AUDIT SOLAIRE THERMIQUE Energie > Guide pour les maîtres d ouvrage COMMANDER UN AUDIT SOLAIRE THERMIQUE Points d'attention pour l'étude de faisabilité d'un grand système solaire thermique Version avril 2009 Plus d infos : www.bruxellesenvironnement.be

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes 1. DEFINITIONS Le travail en hauteur désigne soit un emplacement de travail (toitures, charpentes, passerelles ), soit l utilisation de certains équipements (échelles, échafaudages, plates-formes de travail

Plus en détail