INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES"

Transcription

1 INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES MODULE 2 - Analyse des facteurs clés des techniques 6. PLAQUAGE LATERAL ET CHUTE MODULE 2.6 PLAQUAGE LATERAL ET CHUTE

2

3 Unité 1 Connaissance du jeu Module 2 Analyse des facteurs clés des techniques 6. PLAQUAGE LATÉRAL & CHUTE Table des matières Plaquage latéral Plaquage latéral application des facteurs clés à un enregistrement vidéo Plaquage latéral application des facteurs clés à des scénarios Chute au plaquage application des facteurs clés à un enregistrement vidéo.. 88 Chute au plaquage application à des scénarios Plaquage frontal Plaquage par derrière Plaquage enroulant Activités d apprentissage des techniques de plaquage Plaquage latéral application des facteurs clés à un enregistrement 1. Visionner chaque exemple vidéo l un après l autre et l analyser en utilisant le tableau ci-dessous et le tableau de la page suivante. 2. Définir si le résultat escompté a été atteint. Si tel a été le cas, faire une coche ; dans le cas contraire, faire une croix, et si cela ne s applique pas à l exemple, inscrire S/O. 3. Analyser ensuite chacun des facteurs clés de la liste qui a pu contribuer à la réussite ou à l échec de l objectif. Inscrire une coche, une croix ou S/O pour chaque facteur clé. Vous disposez de suffisamment d espace pour analyser cinq exemples. Objectif Ne pas perdre de terrain et récupérer le ballon. Qu est-ce que l analyse des facteurs clés? L analyse des facteurs clés s applique à chaque technique de jeu dont elle indique l objectif qui peut être réalisé par la bonne exécution de la technique en question. Cette analyse propose une liste d actions (facteurs clés) qui, lorsqu elles sont réalisées en ordre séquentiel, permettent d atteindre l objectif fixé. Chaque technique peut être enseignée grâce à : une explication des facteurs clés une démonstration pratique des facteurs clés une application des facteurs clés à un enregistrement vidéo portant sur la technique en question une utilisation des facteurs clés pour identifier les problèmes et la solution d une situation donnée en exemple (scénario). Le plaquage latéral Il existe plusieurs types de plaquages. Un bon point de départ est le plaquage latéralqui en raison de sa simplicité d exécution donnera fera prendre confiance aux plus jeunes. Lorsque le plaqueur se positionne à l intérieur du porteur du ballon, il est alors impossible pour celui-ci de savoir de quel côté le plaqueur va courir. En position accroupie, le plaqueur est alors en mesure de contrer le moindre mouvement du porteur du ballon. Dans cette position, il est vital que le plaqueur garde sa tête relevée afin d avoir le dos droit et le cou dans une position stable et solide, de manière à résister à l impact. Il peut ainsi visualiser sa cible et faire des ajustements avant le contact. Le plaqueur doit se placer aussi près du porteur du ballon que possible avant de s élancer ce qui permet de garantir d effectue le plaquage avec un maximum de force. Le contact doit se faire fermement avec l épaule sur la zone cible. En plaquant juste sous le centre de gravité du porteur du ballon, l impact devrait le déstabiliser. Des plaquages plus hauts ne déstabilisent pas forcément le porteur du ballon mais le plaqueur peut le faire reculer ou bloquer le ballon de manière à ce que le porteur ne puisse pas le passer. Une fois le plaquage effectué, le plaqueur doit se redresser et reprendre le jeu dès que possible. PG 85

4 PLAQUAGE LATÉRAL Objectif réalisé? Facteurs clés 1 Se positionner à l intérieur du porteur du ballon 2 Courir en position ramassée 3 Tête haute, dos droit 4 Visualiser la cible juste au dessous des fesses du porteur du ballon 5 Pousser avec ses jambes pour entrer fermement en contact sur la cible avec l épaule 6 Tête située derrière le corps du porteur du ballon 7 Enrouler les bras autour de la partie inférieure du torse du porteur du ballon 8 Ne pas relâcher cette étreinte avant que le ballon soit au sol 9 Se relever et récupérer le ballon Plaquage latéral application des facteurs clés à des scénarios 1. S assurer de la parfaite assimilation du ou des scénarios donnés. 2. Identifier l erreur. 3. Identifier le ou les joueurs responsables de cette erreur. Certaines fois, même dans le cas de techniques individuelles, la responsabilité peut dépendre de plusieurs joueurs. Ainsi, une passe peut être manquée par la faute du passeur ou du réceptionnaire ou de ces deux joueurs à la fois. 4. Discuter des causes d erreur dans son groupe en utilisant les facteurs clés en guise de liste de contrôle. 5. Etablir une liste de ces causes par ordre de priorité. Dans le tableau ci-dessous : 1. Indiquer la technique 2. Expliquer l erreur 3. Identifier le(s) joueur(s) responsable(s) 4. Explorer les raisons possibles et en donner un ordre de priorité. Scénarios 1. Le troisième ligne aile rate souvent ses plaquages sur les centres à partir des phases statiques. 2. Le demi d ouverture rate souvent ses plaquages. 3. Le No6 est souvent sonné après un plaquage et vous craignez qu il puisse subir une commotion. 4. Le No12 manque souvent ses plaquages sur son épaule intérieure. 5. L équipe effectue des plaquages mais ne récupère pas le ballon. PG 86

5 Scénario Technique Erreur Joueur Causes PG 87

6 Chute au plaquage application des facteurs clés à un enregistrement vidéo Objectif Conserver le ballon. (Pour conserver le ballon, le porteur du ballon devra compter sur le soutien de ses coéquipiers puisque les règles exigent que le ballon soit immédiatement joué après le plaquage.) CHUTE AU PLAQUAGE Objectif réalisé? Facteurs clés 1 Tenir le ballon fermement à deux mains tout en courant vers l avant du terrain 2 Lors du plaquage, se retourner avec l impact 3 Passer aux joueurs en soutien 4 Atterrir sur le dos au niveau de l épaule 5 Se coucher à angle droit par rapport à la trajectoire de course 6 Passer le ballon ou le présenter de manière à ce que les coéquipiers puissent le récupérer Chute au plaquage application des facteurs clés à des scénarios 1. S assurer de la parfaite assimilation du ou des scénarios donnés. 2. Identifier l erreur. 3. Identifier le ou les joueurs responsables de cette erreur. Certaines fois, même dans le cas de techniques individuelles, la responsabilité peut dépendre de plusieurs joueurs. Ainsi, une passe peut être manquée par la faute du passeur ou du réceptionnaire ou de ces deux joueurs à la fois. 4. Discuter des causes d erreur dans son groupe en utilisant les facteurs clés en guise de liste de contrôle. 5. Etablir une liste de ces causes par ordre de priorité. Dans le tableau ci-dessous : 1. Indiquer la technique 2. Expliquer l erreur 3. Identifier le(s) joueur(s) responsable(s) 4. Explorer les raisons possibles et en donner un ordre de priorité. Scénarios 1. Le ballon est perdu avant la fin du plaquage. 2. Votre équipe perd le ballon bien que le porteur libère correctement celui-ci. 3. Le No13 se blesse souvent à l épaule lors de la chute au plaquage. 4. Le porteur du ballon perd le contrôle du ballon au moment où il chute au plaquage. PG 88

7 Scénario Technique Erreur Joueur Causes PG 89

8 Autres types de plaquage Le plaquage frontal Facteurs clés S accroupir le plus possible Se déplacer légèrement vers l intérieur du porteur du ballon Avancer en direction du plaquage Pousser avec les jambes Entrer fermement en contact avec l épaule entre la taille et les hanches Enrouler ses bras autour du porteur du ballon Se tourner avec l impact Se redresser sur ses pieds et récupérer le ballon. Explication Un plaquage frontal peut s avérer inévitable si un porteur du ballon change rapidement de direction et que le plaqueur dispose de suffisamment de temps pour ajuster son geste. En s accroupissant, le plaqueur se trouvera dans une meilleure position pour plaquer ce qui lui permettra de dégager sa tête de la trajectoire du porteur du ballon. Si le plaqueur avance, le porteur du ballon dispose de moins de temps et le plaqueur est en mesure de garantir que le porteur du ballon absorbera une partie du choc. À l instar de tous les plaquages, la puissance doit venir de la poussée des jambes à travers le corps remontant à l épaule, ce qui doit établir un contact ferme avec le porteur du ballon. Ce contact doit se produire entre la taille et les hanches du porteur du ballon, juste au dessous du centre de gravité. Au contact, le plaqueur doit enrouler et serrer fortement ses bras autour du porteur du ballon. Dans la plupart des cas, il est à la fois plus sûr et plus efficace d effectuer un plaquage lorsque le plaqueur se tourne au moment de l impact. Après avoir réalisé le plaquage, le plaqueur est habituellement au dessus du porteur du ballon et est ainsi capable de se redresser et de récupérer le ballon. Plaquage par derrière Facteurs clés Cibler la taille du porteur du ballon Pousser avec les jambes aussi près du porteur du ballon que possible Entrer en contact avec l épaule Enrouler les bras autour du porteur du ballon Se relever et récupérer le ballon. Explication Il est difficile de plaquer par derrière à cause du mouvement de course des pieds du porteur du ballon. Pour palier ce risque, le plaqueur doit viser un peu plus haut que lors d un plaquage latéral, c est-à-dire à la taille. Même si le porteur du ballon s éloigne au moment du plaquage, le contact sera toujours effectué avec la zone fesses/haut des cuisses. Les autres facteurs clés concernant les plaquages s appliquent aussi ici. PG 90

9 Plaquage enroulant Facteurs clés Avancer en direction du porteur du ballon Planter le pied aussi près du porteur du ballon que possible Pousser fermement avec son épaule pour aller au contact juste au dessus de la position du ballon Continuer de pousser le porteur du ballon en arrière Enrouler les bras pour empêcher la libération du ballon ou attraper le porteur du ballon par le maillot Retourner le porteur du ballon en direction de ses coéquipiers en soutien, ou bien Amener le porteur du ballon au sol, en le retournant de manière à ce qu il soit obligé de relâcher le ballon. Explication La règle du maul permettant à l équipe en défense de récupérer le ballon si celui-ci n a pas été relâché dans le maul s est traduite par une utilisation plus fréquente du plaquage enroulant (qui bloque les bras du porteur du ballon). En allant fermement au contact avec l épaule au dessus du ballon et en enroulant le porteur du ballon avec les bras, le plaqueur empêche ainsi le ballon d être relâché. En temps normal, un maul se forme et, dans la plupart des cas, l option tactique est d empêcher la libération du ballon, pendant que les coéquipiers en soutien veillent à ce que le maul reste stable ou recule. Lorsque le porteur du ballon est debout, le plaqueur peut récupérer le ballon en utilisant l une ou l autre des deux méthodes suivantes. La première consiste à tenir le ballon et à utiliser le poids et la force physique du plaqueur pour prendre le ballon au sol. La deuxième consiste à aller chercher le ballon et l arracher des mains du porteur du ballon. Une fois les mains jointes sur le dessus du ballon, il suffit de le tirer vers le bas. Étant donné qu un maul se sera probablement formé, le plaqueur a le temps de récupérer le ballon. L urgence de la situation est liée au porteur du ballon, dont l équipe perdra l introduction en mêlée si elle n est pas en mesure de passer le ballon. Une autre possibilité consiste à attraper le porteur du ballon par les épaules et de l amener au sol à mesure que le maul avance. Si le plaqueur est capable de rester debout, il est possible de lutter immédiatement pour le ballon. Il faut veiller à ce que le plaqueur n incite pas les attaquants à le faire, en créant un maul en mouvement. PG 91

10 Activités d apprentissage des techniques de plaquage Travail avec sacs de plaquage Répartir les joueurs en groupes de quatre ou cinq avec un ballon et un sac de plaquage par groupe. Un joueur tient le sac et les autres s alignent 10m plus loin. Les joueurs peuvent : 1. Plaquer le sac 2. Mettre un ballon au sol à 5m, plaquer le sac à 10m, récupérer le ballon et le passer au joueur suivant dans la file 3. Commencer avec le ballon en haut du sac. Plaquer le sac, récupérer le ballon, etc. Facteurs clés pour le plaquage Facteurs clés pour la récupération du ballon Cadences. La bonne trajectoire Placer jusqu à huit sacs de plaquage tenus par des joueurs espacés régulièrement de 5m sur une ligne. Placer un plot à 5-7m directement en face de chaque sac et un plot à 45 du premier sac dans la trajectoire des autres plots. Les joueurs commencent au niveau du plot à 45 et courent, en plaquant le premier sac. Une fois le sac plaqué, le joueur court en reculant vers le plot situé directement en face du premier sac et avance à nouveau pour plaquer le deuxième sac et ainsi de suite. Les joueurs plaquent tous les sacs puis remplacent les autres joueurs pour tenir les sacs. Tête sur le côté Aller au contact à l aide de l épaule Tête haute, dos droit Pousser avec les jambes Tenir et serrer Trajectoire de course de l intérieur vers l extérieur Revenir sur ses pas en courir à reculons. PG 92

11 Le loto des sacs Les joueurs travaillent en 1 équipe dans un couloir de 22m sur 10m. Espacer les sacs de 2 plaquage régulièrement à 10m des joueurs. 3 Numéroter les sacs. Organiser les joueurs en deux lignes au centre de la ligne à 10m des sacs. L entraîneur appelle un numéro et les deux premiers joueurs plaquent le sac portant ce numéro. Le numéro appelé dépendra de la condition physique des joueurs. Les deux joueurs courent en direction du sac dont le numéro a été appelé mais dès qu un autre numéro est appelé, l un des plaqueurs se détache et se dirige vers le sac suivant dont le numéro vient d être appelé. Tête de côté Aller au contact à l aidede l épaule Tête haute, dos droit Pousser avec les jambes Tenir et serrer Agilité Condition anaérobique. Plaquages à répétition Des joueurs tenant des sacs de plaquage sont placés en zigzag tous les 5m le long d une zone de 5m sur 15m. Au signal, les joueurs plaquent chaque sac successivement. Une fois que les joueurs ont réalisé leurs plaquages, ils se placent à l arrière de la ligne. Le deuxième joueur démarre après que le joueur devant lui a réalisé deux plaquages. Variation d activité Le plaqueur ramasse le sac, permettant ainsi au joueur qui le tenait avant d aller plaquer le sac suivant. Facteurs clés pour le plaquage Tête de côté Aller au contact à l aide de l'épaule Tête haute, dos droit Pousser avec les jambes Tenir et serrer. PG 93

12 Plaquages relevés Des joueurs de taille similaire travaillent par deux dans un couloir de 5m sur 22m. Les joueurs se placent sur deux lignes en face de leur partenaire. Une ligne porte le No1, l autre le No2. Au signal de l entraîneur «1» ou «2», les deux lignes de joueurs courent l une vers l autre. Les joueurs de la ligne qui a été appelée effectuent un plaquage enroulant sur leurs partenaires qui tentent de soulever la jambe porteuse au même moment. Variation d activité Introduire un ballon. Si le numéro appelé est celui de l équipe ayant le ballon, elle le passe immédiatement à l équipe d en face. Tête de côté Aller au contact avec l épaule juste au dessus du ballon À partir d une position basse, pousser vers le haut Enrouler les bras autour du joueur Pousser avec les jambes Tenir et essayer de retourner le porteur du ballon en direction des coéquipiers. Défendre en infériorité numérique Les groupes travaillent dans des zones de 10m sur 15m maximum. Répartir les joueurs en groupes de cinq maximum dans lesquels le nombre d attaquants dépasse le nombre de défenseurs. Le nombre des attaquants et les dimensions de la zone déterminent le degré de pression que l entraîneur souhaite mettre sur la défense. Les groupes jouent en opposition dans leur zone selon les règles du jeu. Les joueurs changent de rôle dans le groupe après un essai marqué ou un ballon perdu. Communication en attaque et en défense Défense de l intérieur vers l extérieur Facteurs clés pour le plaquage Facteurs clés pour la chute au plaquage Ramasser le ballon au plaquage Utiliser le joueur en surnombre en attaque. PG 94

13 Plaquages en temps limité Les joueurs travaillent en groupes de cinq dans un carré de 10m x 10m. Quatre joueurs portent un ballon et un joueur effectue des plaquages. Le plaqueur plaque autant de joueurs que possible dans un temps fixé (1 ou 2 min). Une fois le temps écoulé, le plaqueur devient porteur de ballon et un autre joueur devient plaqueur. Variation d activité Après chaque plaquage, le plaqueur récupère le ballon et le joueur plaqué devient le plaqueur. Tête de côté Aller au contact à l aide de l épaule Tête haute, dos droit Pousser avec les jambes Tenir et serrer Facteurs clés pour la chute au plaquage Facteurs clés pour ramasser le ballon au plaquage. Déplacement dans le plaquage Les joueurs travaillent en groupes de cinq dans un carré de 10 x 10m. Un ETAPE 1 joueur est le plaqueur placé au centre de la ligne du fond..placer un plot à cet endroit. Les autres joueurs ETAPE 2 s organisent en deux binômes, l un sur le côté gauche du carré et l autre sur le côté droit. Chaque groupe a un ballon et les porteurs de ballon essaient chacun leur tour de traverser le carré en courant sans se faire plaquer. Après chaque plaquage, le plaqueur retourne vite à reculons au plot pour faire face à l attaque. Le plaqueur qui a atteint le plot donne le signal au porteur du ballon suivant de courir. Variations d activité 1. Le porteur du ballon doit uniquement tenter de battre le plaqueur par l extérieur. 2. Le porteur du ballon peut tenter de battre le plaqueur en courant à nouveau vers l intérieur. Déplacement dans le plaquage intérieur-extérieur Empêcher le porteur du ballon de couper par l intérieur Tête de côté Aller au contact à l aide de l épaule Tête haute, dos droit Pousser avec les jambes Tenir et serrer Facteurs clés pour la chute au plaquage. PG 95

14 Plaquage offensif Dans un carré de 10m sur 10m organiser trois lignes, une pour des groupes de trois plaqueurs sur un côté du carré, une ligne pour des groupes de trois porteurs de ballon sur le côté opposé et une ligne au centre en travers du carré pour deux groupes de deux joueurs faisant obstacle. Les bloqueurs se lient en une première ligne de deux joueurs et se déplacent latéralement pour bloquer la voie des plaqueurs alors qu ils avancent pour plaquer les porteurs de ballon. Au signal, les porteurs de ballon et les plaqueurs avancent, les porteurs de ballon essayant d atteindre l autre côté du carré avant de se faire plaquer. Étant donné l espace limité, les plaqueurs doivent tenter de faire des plaquages enroulants. Facteurs clés pour le plaquage enroulant. Position du corps. Concours de plaquages Dans la zone des 22m, répartir les joueurs en deux équipes égales sur la ligne de but. L entraîneur botte le ballon dans la zone et un nombre déterminé de joueurs de chaque équipe court le long de la ligne à l extérieur de la zone et y entre par la ligne des 22m. Varier le nombre de joueurs qui s affrontent après chaque manche. Les joueurs luttent ainsi pour le ballon et essaient de porter le ballon au-delà de la ligne de but ; l équipe qui réussit marque un point. Variations d activité 1. Jouer sans règle. 2. Introduire progressivement les règles du jeu pour que la compétition se fasse finalement selon les règles. Plaquage Chute au plaquage Soutien en attaque et en défense Jouer progressivement selon les règles du jeu. PG 96

Le 11+ Un programme d échauffement complet

Le 11+ Un programme d échauffement complet Le 11+ Un programme d échauffement complet Partie 1 & 3 A A }6m Partie 2 B A: Exercises de course B: Revenir B! mise en place A: Running exercise B: Jog back Six plots sont disposés en deux lignes parallèles

Plus en détail

Jouer avec les mains

Jouer avec les mains Benoît Gaud 2006/07 Ecole des Ranches, de Zürich et d Aïre leçons 5, 6 et 7 Jouer avec les mains Défendre le sol, vers une approche du mini volley Objectifs visés 1P-2P 3P-4P 5P-6P Jouer sans laisser tomber

Plus en détail

Consignes L'équipe marque un point si elle ramène la balle au centre sans la faire tomber. Variable : Le premier contact doit se faire avec le pied,

Consignes L'équipe marque un point si elle ramène la balle au centre sans la faire tomber. Variable : Le premier contact doit se faire avec le pied, Kin ball Des situations d'apprentissage Balle nommée 3 jeux de chasubles Maîtriser l'arrêt de la balle. Se placer sous la balle pour l'immobiliser. Agir en coopération. ½ terrain de hand-ball. 3 équipes

Plus en détail

Les situations du module

Les situations du module BASKET Cycle 3 COMPETENCE ATTENDUE : Sur un terrain délimité, dans un match 4 contre 4 : ENJEU opérer des choix pertinents d actions (sans dribble) permettant de récupérer, conserver et faire progresser

Plus en détail

Comité départemental de Tennis de Table - 1 -

Comité départemental de Tennis de Table - 1 - Comité départemental de Tennis de Table - 1 - La séance de tennis de table de 1heure est constituée de : UN ECHAUFFEMENT (Il doit durer une dizaine de minutes) Les situations sont préparatoires aux situations

Plus en détail

Amélioration du plan de circulation des opposants pour s intégrer plus efficacement dans le mouvement.

Amélioration du plan de circulation des opposants pour s intégrer plus efficacement dans le mouvement. 1 Amélioration du plan de circulation des opposants pour s intégrer plus efficacement dans le mouvement. CPS 2 Relire le préambule Amélioration du plan de circulation des opposants pour s intégrer plus

Plus en détail

PRESENTATION DE L ACTIVITE

PRESENTATION DE L ACTIVITE PRESENTATION DE L ACTIVITE L ultimate oppose 2 équipes de 5 joueurs. Le terrain est l équivalent d un terrain de hand. Le périmètre du terrain est composé par les lignes de touche qui représentent les

Plus en détail

Fondamentaux offensifs sans ballon. Appuis sur l'avant du pied, jambe fléchie

Fondamentaux offensifs sans ballon. Appuis sur l'avant du pied, jambe fléchie OFSPO 21.06.2012, mch BASKETBALL Dans la colonne de gauche sont indiqués les thèmes et dans la colonne de droite sont indiqués les éléments clé Fondamentaux offensifs sans ballon Changements de direction,

Plus en détail

Stage yerville RUGBY. Tout seul on est... RIEN. CAPDEVIELLE Guilhem CHABAS Nicolas LATTES Julien. Stage PAF RUGBY Yerville 2009 Page 1/10

Stage yerville RUGBY. Tout seul on est... RIEN. CAPDEVIELLE Guilhem CHABAS Nicolas LATTES Julien. Stage PAF RUGBY Yerville 2009 Page 1/10 Stage yerville RUGBY Tout seul on est... RIEN CAPDEVIELLE Guilhem CHABAS Nicolas LATTES Julien Stage PAF RUGBY Yerville 2009 Page 1/10 TABLE DES MATIERES : Situations d'échauffement (pingouins collectifs,

Plus en détail

Amaury ROEYKENS Master en sciences de la motricité (U.C.L.) L'apprentissage du rugby

Amaury ROEYKENS Master en sciences de la motricité (U.C.L.) L'apprentissage du rugby maury ROEYKENS Master en sciences de la motricité (U.C.L.) L'apprentissage du rugby Le rugby est un apprentissage long car complexe tant au niveau des règles que de la façon de jouer. Il sera donc important

Plus en détail

L HORLOGE. Objectif : Maîtriser la balle

L HORLOGE. Objectif : Maîtriser la balle L HORLOGE Objectif : Maîtriser la balle Réaliser le plus grand nombre de tours d horloge sans faire tomber la balle. Réaliser le plus grand nombre de tours en courant. Matériel : - 2 ballons de rugby -

Plus en détail

Intervenants : Céline Coelho Laetitia FIORI Roger FLAMENT

Intervenants : Céline Coelho Laetitia FIORI Roger FLAMENT 26 Mars 2008 SOIREE TECHNIQUE 12 ANS Intervenants : Céline Coelho Laetitia FIORI Roger FLAMENT Avec la participation des 12 ans de l O.A.J.L.P I. Améliorer la progression de la balle vers la cible adverse

Plus en détail

RUGBY EN EPS : L ARBITRAGE :

RUGBY EN EPS : L ARBITRAGE : RUGBY EN EPS : L ARBITRAGE : Les règles du rugby à 7 comme celles du rugby à 15 sont nombreuses et complexes, voici comment on peut les classer : - Les règles fondamentales : La marque, la sécurité, le

Plus en détail

GUIDE PRÉPARATOIRE JEUX TECHNIQUES 2015

GUIDE PRÉPARATOIRE JEUX TECHNIQUES 2015 GUIDE PRÉPARATOIRE JEUX TECHNIQUES 2015 Jonglerie 1. Tenir le ballon avec ses deux mains, puis le laisser tomber. Il faut frapper le ballon avec le pied, cheville tendue et dure, pour le remonter à la

Plus en détail

Objectif de la semaine : La glissade

Objectif de la semaine : La glissade Objectif de la semaine : La glissade L objectif de cette semaine est une technique individuelle utilisée par tous les joueurs évoluant aux niveaux supérieurs : la glissade. Lors des matchs de haut calibre,

Plus en détail

Thème : N Séance : OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL VIT-001

Thème : N Séance : OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL VIT-001 Thème : N Séance : VIT-001 Coordination Vitesse Vitesse puissance Relais : Eviter des obstacles avec duel entre équipe. TEMPS : 25 min 15 m Deux équipes qui s opposent en duel à la course Passer dans les

Plus en détail

MODIFICATIONS AUX ÉTUDE DE CAS DU FOOTBALL AVEC CONTACTS 2014 POUR DIFFUSION ET APPLICATION IMMÉDIATE

MODIFICATIONS AUX ÉTUDE DE CAS DU FOOTBALL AVEC CONTACTS 2014 POUR DIFFUSION ET APPLICATION IMMÉDIATE MODIFICATIONS AUX ÉTUDE DE CAS DU FOOTBALL AVEC CONTACTS 2014 POUR DIFFUSION ET APPLICATION IMMÉDIATE Page EC31-8-1 Décision: Les drapeaux sont situés dans les limites donc l'équipe A serait marquer 1

Plus en détail

S établir en avant en tournant en arrière à l appui

S établir en avant en tournant en arrière à l appui S établir en avant en tournant en arrière à l appui Le gymnaste part de la station, face à la barre. L entraîneur en profite pour poser directement sa première main sur l épaule du gymnaste (1). Une fois

Plus en détail

Football. Compétence attendue (Niveau 2) :

Football. Compétence attendue (Niveau 2) : avec et sans ballon. Observables Obstacles «majeurs» Indicateurs de fin d étape «ce que font les élèves» : d où l on part En tant que PB : - en conduite, le ballon est assez proche du pied. Le joueur est

Plus en détail

Stage dominante EPS 2003 1 16/09/10

Stage dominante EPS 2003 1 16/09/10 Stage dominante EPS 2003 1 16/09/10 Jouer aux boules C est pointer tirer pour placer pour protéger pour attaquer pour déséquilibrer ses boules le jeu de l adversaire dans le but d obtenir plus de points

Plus en détail

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL Thème : N Séance : VIT-001 SPECIFIQUE Coordination Vitesse Vitesse puissance Relais : Eviter des obstacles avec duel entre équipe. TEMPS : 25 min 15 m Deux équipes qui s opposent en duel à la course Passer

Plus en détail

LES REGLES DE BASE DU RUGBY À XIII

LES REGLES DE BASE DU RUGBY À XIII LES REGLES DE BASE DU RUGBY À XIII Descriptif C est un sport collectif de contact dont le but principal est de déposer le ballon ovale derrière une ligne adverse pour marquer un essai. Pour cela, le porteur

Plus en détail

PLAISIR. Football. Compétence attendue (Niveau 2) :

PLAISIR. Football. Compétence attendue (Niveau 2) : Observables «ce que font les élèves» : d où l on part En tant que PB : - en conduite, le ballon est assez proche du pied. Le joueur est fléchi sur ses appuis. - soit il garde souvent le ballon, temporise

Plus en détail

AVMEP Badminton 22.05.2011. Echauffement

AVMEP Badminton 22.05.2011. Echauffement Echauffement 1) Matériel : 1 volant pour 4 joueurs sur 1 terrain But : Conserver ses points. Gagner l échange Déroulement : 4 volants sont placés sur la ligne du fond de court de chaque équipe. A chaque

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

LES SAISONS DU PRIMAIRE MINI VOLLEYBALL LES SAISONS DU PRIMAIRE MINI VOLLEYBALL

LES SAISONS DU PRIMAIRE MINI VOLLEYBALL LES SAISONS DU PRIMAIRE MINI VOLLEYBALL LES SAISONS DU PRIMAIRE LES SAISONS DU PRIMAIRE 1 PRÉAMBULE Dans les pages qui suivent, vous trouverez 10 plans de séance destinés à planifier vos interventions en mini volleyball. Ces séances s adressent

Plus en détail

Le Rugby à l école. Unité d apprentissage de 8 à 10 séances pour le cycle 3 Pour enseignants non spécialistes. Sylvain Obholtz 90 Belfort

Le Rugby à l école. Unité d apprentissage de 8 à 10 séances pour le cycle 3 Pour enseignants non spécialistes. Sylvain Obholtz 90 Belfort Le Rugby à l école Unité d apprentissage de 8 à 10 séances pour le cycle 3 Pour enseignants non spécialistes. Sylvain Obholtz 90 Belfort Présentation du document 1ère partie: Des situations globales pour

Plus en détail

Association du Hockey mineur de Bécancour Par Luc Montour (Texte) Denis Fleurent (Photos)

Association du Hockey mineur de Bécancour Par Luc Montour (Texte) Denis Fleurent (Photos) Association du Hockey mineur de Bécancour Par Luc Montour (Texte) Denis Fleurent (Photos) Septembre 2004 Entraînement des jeunes gardiens de but au hockey L un des plus grands défis qu affronte l entraîneur

Plus en détail

ENSEIGNER LE TCHOUK BALL A L ECOLE PRIMAIRE

ENSEIGNER LE TCHOUK BALL A L ECOLE PRIMAIRE ENSEIGNER LE TCHOUK BALL A L ECOLE PRIMAIRE P. Duc Plusieurs écoles de la circonscription se sont dotées du matériel permettant la pratique du tchouk ball. Ce dossier devrait vous aider à réaliser des

Plus en détail

GYMNASTIQUE CYCLE 3 «Consolidation»

GYMNASTIQUE CYCLE 3 «Consolidation» GYMNASTIQUE CYCLE 3 «Consolidation» SOL La situation de référence de cet agrès correspond à la situation d évaluation «évolution» niveau 2 Cycle 2 Situations d apprentissage Il ne s agit bien sûr que de

Plus en détail

Le démarquage dans le jeu extérieur

Le démarquage dans le jeu extérieur Le démarquage dans le jeu extérieur J. FOURNIER Entraîneur national Coach équipe de France féminine U19 Colloque Oise 2011, G.LELARGE CTF OISE Introduction Le démarquage dans le jeu extérieur intéresse

Plus en détail

Sprint en ligne Même organisation que ci-dessus mais les élèves remontent la colonne par le milieu en sprint.

Sprint en ligne Même organisation que ci-dessus mais les élèves remontent la colonne par le milieu en sprint. ACTIVITES SUR LE CHEMIN DE LA FORET Slalom humain Marcher en deux colonnes avec un espace d un mètre entre chaque élève. Le M. donne le départ au dernier couple qui remonte la colonne en faisant un slalom

Plus en détail

Thème de séance : Mise en place de la défense 0.6 de zone

Thème de séance : Mise en place de la défense 0.6 de zone Public(s) ciblé(s) -8 Sen Thème DEFENSE Thème de séance : Mise en place de la défense 0.6 de zone Soirée technique du 23/0/2006 Club Saint Etienne Support 8 masculin Formateur : Hervé SAGOT Situation d

Plus en détail

BF1 THEME TACTIQUE Tactique Agrandir l espace de jeu en largeur

BF1 THEME TACTIQUE Tactique Agrandir l espace de jeu en largeur Tactique Agrandir l espace de jeu en largeur Jeu de conservation ne pas perdre, jouer en mouvement. Prélever les indicateurs : > possession ou non > rapports numériques favorables ou défavorables Terrain

Plus en détail

COMPÉTITION De KATA Critères d évaluation

COMPÉTITION De KATA Critères d évaluation COMPÉTITION De KATA Critères d évaluation COMMISSION KATA FIJ JANVIER 2015 ÉLÉMENTS GÉNÉRAUX L évaluation de chacune des techniques des kata doit prendre en considération le principe et l opportunité d

Plus en détail

L épreuve d immunité

L épreuve d immunité La Motricité L épreuve d immunité L enfant effectue un parcours qui lui permet de se déplacer sans ballon. L utilisation des ballons peut se faire à l arrêt et correspond à de la manipulation de ballon.

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

e bloc équipe se définit par un espace dont les côtés passent par les positions des joueurs les plus excentrés. Il est donc en constante Lévolution.

e bloc équipe se définit par un espace dont les côtés passent par les positions des joueurs les plus excentrés. Il est donc en constante Lévolution. LE BLOC EQUIPE Animation Défensives >> Le Bloc Equipe 1- LE BLOC EQUIPE, C EST QUOI? e bloc équipe se définit par un espace dont les côtés passent par les positions des joueurs les plus excentrés. Il est

Plus en détail

Pour apprendre et progresser (Evaluation formative) Séances 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 10 tâches proposées, objectifs

Pour apprendre et progresser (Evaluation formative) Séances 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 10 tâches proposées, objectifs MATERNELLE GS MS Compétences spécifiques 1 : Réaliser une action que l on peut mesurer 2 : Se déplacer dans différents types d environnements. 3 : Coopérer et s opposer individuellement ou collectivement.

Plus en détail

Activités d apprentissage

Activités d apprentissage &2856('(+$,(6²1,9($8 Activités d apprentissage COURSE AVEC DES OBSTACLES BAS Dressez quatre ou cinq séries de petits cônes alignés à environ deux à trois mètres de distance. Les élèves doivent franchir

Plus en détail

F27. Comportements observables. Matériel. Dispositif matériel. But du jeu pour chaque équipe : Règles:

F27. Comportements observables. Matériel. Dispositif matériel. But du jeu pour chaque équipe : Règles: Type Balle au capitaine de jeu Jeu de démarquage Progression vers un but F27 Matériel Dispositif matériel! 4 ballons au moins (petit type Handball)! Dossards ou foulards (4 couleurs)! De quoi matérialiser

Plus en détail

Intensité et activité dans la séance chez les moins de 12 ans

Intensité et activité dans la séance chez les moins de 12 ans Intensité et activité dans la séance chez les moins de 12 ans Rosporden le 04/11/2013 Thierry Goulard Conception de la formation Les jeunes joueurs ne sont pas des adultes en miniature, il s agit donc

Plus en détail

Comment se joue le volleyball

Comment se joue le volleyball Introduction Comment se joue le volleyball Au cours des dernières années, plusieurs spécialistes du volleyball ont examiné les multiples problèmes qui entourent le volleyball et l empêchent de passer au

Plus en détail

Amélioration des qualités de vitesse

Amélioration des qualités de vitesse Amélioration des qualités de vitesse Exercice 1 : Vitesse de déplacement et coordination Consignes : 2 colonnes de joueurs, 1 ballon par colonne, 4 plots. w Les joueurs vont faire une course relais ; chaque

Plus en détail

Mât Chinois. Table des matières. Partie 1 - Informations techniques. Partie 2 - Préparation physique 1. Préparation physique générale

Mât Chinois. Table des matières. Partie 1 - Informations techniques. Partie 2 - Préparation physique 1. Préparation physique générale Partie 1 - Informations techniques Partie 2 - Préparation physique 1. Préparation physique générale 2. Préparation physique spécifique Partie 3 - Techniques de base sur le mât chinois 1/ Montées 1 Montée

Plus en détail

Les Principes Défensifs

Les Principes Défensifs Les Principes Défensifs On entend souvent que la défense n est qu une question d envie. N avez vous jamais entendu : «la défense, c est 80% d envie, c est dans la tête»? Je ne suis pas vraiment d accord

Plus en détail

PASSING GAME By WISSEL Hal

PASSING GAME By WISSEL Hal PASSING GAME By WISSEL Hal Hal WISSEL Coach NCAA championnat universitaire Américain Fondateur de l association Basketballworld INTRODUCTION Le passing game ou motion offense est l une des attaques les

Plus en détail

CONSTRUIRE UN COLLECTIF OFFENSIF

CONSTRUIRE UN COLLECTIF OFFENSIF CONSTRUIRE UN COLLECTIF OFFENSIF CONSTRUIRE UN COLLECTIF OFFENSIF A PARTIR DE REGLES Intervention d Olivier BADY à Strasbourg le 20/01/2007 Introduction L exposé que je vais faire est l état d une réflexion

Plus en détail

L APPRENTISSAGE ET LE PERFECTIONNEMENT DES TIRS EN COURSE INTERVENTION TECHNIQUE SAINT DIZIER 6 AVRIL 2009

L APPRENTISSAGE ET LE PERFECTIONNEMENT DES TIRS EN COURSE INTERVENTION TECHNIQUE SAINT DIZIER 6 AVRIL 2009 L APPRENTISSAGE ET LE PERFECTIONNEMENT DES TIRS EN COURSE INTERVENTION TECHNIQUE SAINT DIZIER 6 AVRIL 2009 INTRODUCTION Savoir tirer au Basket-Ball se traduit par la notion d adresse et la mise en place

Plus en détail

L OVALIE AU COLLEGE Cycle pour un Niveau 1 & 2

L OVALIE AU COLLEGE Cycle pour un Niveau 1 & 2 L OVALIE AU COLLEGE Cycle pour un Niveau 1 & 2 Sommaire général : A. Introduction A.1. A.2. Le rugby école de vie Les règles fondamentales du jeu A.3. Le jeu en lui-même : A.4. Conditions matérielles B.

Plus en détail

Sandrine LEONARD CONSTRUCTION DU JEU EN MILIEU SCOLAIRE : LE 2 CONTRE 2

Sandrine LEONARD CONSTRUCTION DU JEU EN MILIEU SCOLAIRE : LE 2 CONTRE 2 Sandrine LEONARD AESS en Education physique, diplômée de l UCL CONSTRUCTION DU JEU EN MILIEU SCOLAIRE : LE 2 CONTRE 2 Schémas issus de ROUSSEAUX, RUTTEN, SPAENJERS, «aangepaste spelvormen voor school en

Plus en détail

NOM Sled - Un contre un QB Reaction Form Taclking

NOM Sled - Un contre un QB Reaction Form Taclking Sled - Un contre un QB Reaction Form Taclking Apprendre à exploser hors du stance Rusher en force et en effort constant Rusher en gardant le QB Suivre le ballon en gardant une bonne trajectoire Apprendre

Plus en détail

Collision n 1 : le croisement de droite

Collision n 1 : le croisement de droite 1 SECURITE des CYCLISTES : (SUR) VIVRE AVEC ET MALGRE LES AUTRES VEHICULES Au-delà des simples consignes habituelles, respecter le code de la route et porter un casque. Le texte qui suit montre de façon

Plus en détail

Exercices simples pour équipes jeunes

Exercices simples pour équipes jeunes Soirée itinérante du 13.11.2001 : (par Robert BIALÉ entraîneur de URCUIT-BAYONNE Nationale 1 et CTD des Pyrénées Atlantiques) Exercices simples pour équipes jeunes C est dans le cadre de la formation animateur

Plus en détail

4- Départ : idem Exercice: Dessinez des cercles jambes serrées et jambes écartées. 2 x 10 cercles

4- Départ : idem Exercice: Dessinez des cercles jambes serrées et jambes écartées. 2 x 10 cercles ABDOMINAUX (Entretien) 1- Départ: Allongé sur le dos, jambes fléchies, bras le long du corps. Exercice: Ramener les genoux sur la poitrine en soufflant et en rentrant le ventre. Revenez à la position initiale

Plus en détail

ANIMATION DEFENSIVE. ORGANISATION en 4 4 2 PRINCIPES DE LA ZONE. Centre de Formation ANGERS SCO

ANIMATION DEFENSIVE. ORGANISATION en 4 4 2 PRINCIPES DE LA ZONE. Centre de Formation ANGERS SCO ANIMATION DEFENSIVE ORGANISATION en 4 4 2 PRINCIPES DE LA ZONE TECHNIQUES DEFENSIVES INDIVIDUELLES PROTEGER notre BUT RECUPERER le BALLON DEFENDRE en AVANCANT ANIMATION DEFENSIVE Principes Défensifs BLOC

Plus en détail

LE JEU DANS L INTERVALLE

LE JEU DANS L INTERVALLE LE JEU DANS L INTERVALLE DEFINITIONS : - Intervalle : espace libre entre 2 défenseurs. En fonction de la position de l attaquant face à la défense on distingue un intervalle interne et un intervalle externe.

Plus en détail

Liste récapitulative des jeux aquatiques en grande profondeur Piscines «Les Feugrais» et «La Cerisaie»

Liste récapitulative des jeux aquatiques en grande profondeur Piscines «Les Feugrais» et «La Cerisaie» Liste récapitulative des jeux aquatiques en grande profondeur Piscines «Les Feugrais» et «La Cerisaie» Nom du jeu cycles objectifs 1 Les relais 1,2,3 Familiarisation avec l'eau, déplacements 2 Les courses

Plus en détail

Rencontre rugby CM2. USEP Saint-Chamond. Organisation. 2 classes de CM2 : Michelet (La Talaudière) Croix-Berthaud (Saint-Chamond)

Rencontre rugby CM2. USEP Saint-Chamond. Organisation. 2 classes de CM2 : Michelet (La Talaudière) Croix-Berthaud (Saint-Chamond) Rencontre rugby CM2 USEP Saint-Chamond Organisation 2 classes de CM2 : Michelet (La Talaudière) Croix-Berthaud (Saint-Chamond) 2 poules correspondant à 2 niveaux de pratique : experts et pratiquants 2

Plus en détail

LE MINI-TENNIS AU CYCLE 2

LE MINI-TENNIS AU CYCLE 2 INSPECTION ACADEMIQUE DE L ALLIER - COMITE DEPARTEMENTAL DE TENNIS LE MINI-TENNIS AU CYCLE 2 S opposer individuellement Rencontrer un adversaire au cours des jeux de raquettes à l école Compétence 3 -

Plus en détail

HETEROGENEITE ET ATELIERS DE PRATIQUES SPORTS COLLECTIFS DE GRANDS TERRAINS LE FOOTBALL. Partie 2. Les CONTENUS

HETEROGENEITE ET ATELIERS DE PRATIQUES SPORTS COLLECTIFS DE GRANDS TERRAINS LE FOOTBALL. Partie 2. Les CONTENUS HETEROGENEITE ET ATELIERS DE PRATIQUES SPORTS COLLECTIFS DE GRANDS TERRAINS LE FOOTBALL Partie 2. Les CONTENUS Mario BOCALY David GUILLET Enseignant E.P.S Enseignant E.P.S B.E.E.S. 1 Football B.E.E.S.

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. Initiation du rugby en milieu scolaire. Olivier ACHAINTRE Janvier 2013

PROJET PEDAGOGIQUE. Initiation du rugby en milieu scolaire. Olivier ACHAINTRE Janvier 2013 PROJET PEDAGOGIQUE Initiation du rugby en milieu scolaire Olivier ACHAINTRE Janvier 2013 Définition et objectifs : Permettre la découverte de l activité et de ses principes fondamentaux Proposition d une

Plus en détail

BADMINTON SITUATIONS PEDAGOGIQUES : DU NIVEAU 1 VERS LE NIVEAU 2

BADMINTON SITUATIONS PEDAGOGIQUES : DU NIVEAU 1 VERS LE NIVEAU 2 BADMINTON SITUATIONS PEDAGOGIQUES : DU NIVEAU 1 VERS LE NIVEAU 2 1) SERVICE un serveur qui tente de faire passer son service au dessus de l adversaire bras tendu (pas d échanges). 2) TRAJECTOIRES PRODUITES

Plus en détail

REGLES GENERALES ET DIRECTIVES POUR LA REALISATION ET LE JUGEMENT DES EXERCICES

REGLES GENERALES ET DIRECTIVES POUR LA REALISATION ET LE JUGEMENT DES EXERCICES V REGLES GENERALES ET DIRECTIVES POUR LA REALISATION ET LE JUGEMENT DES EXERCICES Les règles et les directives pour la réalisation et le jugement des exercices sont formées de A) Une partie générale qui

Plus en détail

Cours de base J+S Handball. Les fondamentaux d attaque

Cours de base J+S Handball. Les fondamentaux d attaque Cours de base J+S Handball Les fondamentaux d attaque Janvier 2014 Michaël Delric Introduction 2 3 Définition Pédagogie: Lier avec la fin MtB et repli. Déf des thèmes d attaque des séances à préparer?

Plus en détail

Proposition de rencontre sportive autour des «jeux de raquettes» cycle 2

Proposition de rencontre sportive autour des «jeux de raquettes» cycle 2 Proposition de rencontre sportive autour des «jeux de raquettes» cycle 2 Groupe de Recherche en EPS (GREPS 22) Janvier 2010 Atelier 1 : Parcours de motricité But : réaliser un parcours de motricité avec

Plus en détail

«Améliorer la puissance de votre avantage numérique»

«Améliorer la puissance de votre avantage numérique» Partie 1 de 3 d une série d articles sur le jeu 6 sur 5 Depuis quelques années, je tente d améliorer mon explication de la situation d avantage en water-polo, tout particulièrement en raison des récentes

Plus en détail

NOS PRINCIPES DEFENSIFS

NOS PRINCIPES DEFENSIFS NOS PRINCIPES DEFENSIFS Pression sur le Porteur de balle Défendre sur le ou les Non porteur(s) de ballon Défendre en bloc La ligne défensive Pression sur le Porteur de balle Dès la perte de balle, le joueur

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

MODULE VOLENTA. Document A. BESSE / S.TINAYRE. USEP 03

MODULE VOLENTA. Document A. BESSE / S.TINAYRE. USEP 03 MODULE VOLENTA Document A. BESSE / S.TINAYRE. USEP 03 ETAPE 1 Familiarisation avec l engin Vortex avec les règles de la Volenta et le flag ETAPE 2 Maîtrise manipulatoire Lancer Attraper Adapter son lancer

Plus en détail

Assiettes. Cônes A 1. Constri-foot. Ballons

Assiettes. Cônes A 1. Constri-foot. Ballons N : 043E Technique Coordination/dissociation Vivacité gestuelle entre la déviation et l appel Améliorer la précision technique B 5 4 A 3 A 4 5 B ballon pour 4 joueurs 6 à 8 joueurs par atelier (A) et (B)

Plus en détail

NOM 4 CONES DRILL 5-10-15 YARDS DRILL 5 CORNER DRILL

NOM 4 CONES DRILL 5-10-15 YARDS DRILL 5 CORNER DRILL 4 CONES DRILL 5-10-15 YARDS DRILL 5 CORNER DRILL Footwork Vitesse, changement de direction Sprint, shuffle, backpedal Voir schéma Toujours faire face au coach en carioca et shuffle Terminer par un sprint

Plus en détail

LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES

LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES OU ROM (Range Of Motion Exercices) TRADUCTION DU DOCUMENT PUBLIE PAR ALS Worldwide La plage de mouvement (ROM) des exercices est faite pour préserver la flexibilité

Plus en détail

LE RUNNING BACK Positions Les pieds Les genoux Le poids Le dos Les épaules La tête La paumes des mains

LE RUNNING BACK Positions Les pieds Les genoux Le poids Le dos Les épaules La tête La paumes des mains LE RUNNING BACK Positions Il se positionne derrière ou à côté du QB. Il peut prendre la balle donnée directement (Handoff) par le QB et courir avec celle-ci. Il peut aussi recevoir des passes. Le stance

Plus en détail

- Evaluer la conduite de balle classique, le blocage - Situation de référence en 2 contre 2 sur terrain réduit

- Evaluer la conduite de balle classique, le blocage - Situation de référence en 2 contre 2 sur terrain réduit Leçon n 1 : HOCKEY en 6 ème Objectifs de séance - Evaluer la conduite de balle classique, le blocage - Situation de référence en 2 contre 2 sur terrain réduit Situation n 1 Passes - Blocages par 2 Les

Plus en détail

Présentation des situations d apprentissage Comment sont-elles organisées?

Présentation des situations d apprentissage Comment sont-elles organisées? Présentation des situations d apprentissage Comment sont-elles organisées? 1 Nom de la situation tape et Niveau Objectif(s) de l ducateur Comportements attendus améliorer les capacités du joueur à répondre

Plus en détail

Equipe EPS 46 Jeux de lutte Cycle 3 1 / 9

Equipe EPS 46 Jeux de lutte Cycle 3 1 / 9 CYCLE 3 : JEUX D OPPOSITION / UA JEUX DE LUTTE SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE SITUATION DE REFERENCE SITUATIONS D APPRENTISSAGE ORGANISÉES PAR OBJECTIF SITUATION DE REFERENCE OUTILS POUR

Plus en détail

Une approche novatrice du : Saut en hauteur

Une approche novatrice du : Saut en hauteur Une approche novatrice du : Saut en hauteur 1)- L impulsion : Des sensations, des intentions, des «images» : «par-dessus», «renvoi-tendu», «en percussion», «monter sur l appui», «résistance» à l écrasement,

Plus en détail

PAZAAK : UN JEU POUR STAR WARS. (Une aide de Jeu rédigée par Ikaar )

PAZAAK : UN JEU POUR STAR WARS. (Une aide de Jeu rédigée par Ikaar ) PAZAAK : UN JEU POUR STAR WARS. (Une aide de Jeu rédigée par Ikaar ) Préparation : Lorsque vous défiez un autre joueur au jeu de Pazaak, il faut commencer par parier sur le match en définissant le montant

Plus en détail

Basket scolaire. 5 contre 5 3 contre 3 5 joueurs : 1/2joueurs vedettes, les autres font de l athlétisme.

Basket scolaire. 5 contre 5 3 contre 3 5 joueurs : 1/2joueurs vedettes, les autres font de l athlétisme. Le projet «3 contre 3» Basket scolaire Le 3 contre 3, c est une nouvelle approche du basket qui a été initiée par Jean-Luc Cornia (instituteur, inspecteur, coach basket) et Nathalie Thirion en 2002-2003.

Plus en détail

Compétence attendue : Adapter des activités de manipulations d objets À des contraintes variées. Activité support : projection et réception

Compétence attendue : Adapter des activités de manipulations d objets À des contraintes variées. Activité support : projection et réception Compétence attendue : Adapter des activités de manipulations d objets À des contraintes variées Activité support : projection et réception Dans un système de contraintes, l enfant va, pour répondre à des

Plus en détail

La gestion de l hétérogénéité des élèves : entre culture commune et accès différenciés aux savoirs.

La gestion de l hétérogénéité des élèves : entre culture commune et accès différenciés aux savoirs. La gestion de l hétérogénéité des élèves : entre culture commune et accès différenciés aux savoirs. 1. Des réflexions liminaires : Il est important de replacer la problématique de l hétérogénéité des élèves

Plus en détail

CASSELMAN SPORTS CLUB www.casselmansports.com. Activitéss: Pirate des Caraïbes

CASSELMAN SPORTS CLUB www.casselmansports.com. Activitéss: Pirate des Caraïbes Activitéss: Pirate des Caraïbes preparation Pour mettre en place cette activité, vous aurez besoin d'un cône afin que les enfants puissent se tenir derrière pour commencer. Vous devrez ensuite avoir des

Plus en détail

ARTILLERIE ET PHYSIQUE DANS UN JEU VIDÉO

ARTILLERIE ET PHYSIQUE DANS UN JEU VIDÉO ARTILLERIE ET PHYSIQUE DANS UN JEU VIDÉO Stranger, Niavok 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 Un peu de contexte 7 3 L artillerie antiaérienne à l époque des guerres mondiales 9 4 16.7ms

Plus en détail

ENTRAÎNER DES JOUEURS DE 15 À 18 ANS

ENTRAÎNER DES JOUEURS DE 15 À 18 ANS 8 ENTRAÎNER DES JOUEURS DE À 8 ANS Jose María Buceta László Killik 8.. TENIR COMPTE DES BESOINS INDIVIDUELS 8.. AMÉLIORER LES FONDAMENTAUX INDIVIDUELS Se déplacer sans balle Le rebond offensif Les mouvements

Plus en détail

Convergence sans délivrance

Convergence sans délivrance JEUX TRADITIONNELS U.S.E.P. 44 Fédération des Amicales Laïques de Loire-Atlantique 9 rue des Olivettes BP 74107 44041 NANTES cedex 1 Tel : 02 51 86 33 10 Fax : 02 51 86 33 29 e-mail : usep44@fal44.org

Plus en détail

LA POSSESSION, LA RELANCE DU 1/3 DÉFENSIF ET LA FINITION STAGE ANNUEL DU 5 MAI 2012

LA POSSESSION, LA RELANCE DU 1/3 DÉFENSIF ET LA FINITION STAGE ANNUEL DU 5 MAI 2012 LA POSSESSION, LA RELANCE DU 1/3 DÉFENSIF ET LA FINITION STAGE ANNUEL DU 5 MAI 2012 INTRODUCTION PHILOSOPHIE DE JEU; S INSPIRER DES MEILLEURS, DONNER PLUS DE PLAISIR AU JEUNES (LE JEU AVANT L ENJEU) L

Plus en détail

Le terrain. - 56 mètres x 46 mètres pour Minimes/Cadets/ -Garçons et Lycée Filles à 7. - Le terrain de rugby à 7 devra comporter les lignes suivantes

Le terrain. - 56 mètres x 46 mètres pour Minimes/Cadets/ -Garçons et Lycée Filles à 7. - Le terrain de rugby à 7 devra comporter les lignes suivantes Le terrain - 56 mètres x 46 mètres pour Minimes/Cadets/ -Garçons et Lycée Filles à 7. - Le terrain de rugby à 7 devra comporter les lignes suivantes Ligne de ballon mort Ligne de but Ligne de renvoi 22m

Plus en détail

Les différentes. Immobilisations. Aux. Urgences

Les différentes. Immobilisations. Aux. Urgences Les différentes Immobilisations Aux Urgences Stéphane Courteaud Infirmier Service des Urgences C.H.P. Claude Gallien 20 route de boussy 91480 Quincy sous Sénart Principes de bases Dans la plus part des

Plus en détail

FORMATION DES ENTRAINEURS

FORMATION DES ENTRAINEURS FORMATION DES ENTRAINEURS Animateur Moniteur Sportif Initiateur Option Adultes - Module B3 Organisation du jeu défensif Table des matières Introduction Procédés pédagogiques La transition défensive Le

Plus en détail

Prendre soin de son dos. 1 > Mieux utiliser son corps : les grands principes > Vous êtes assis en position de repos. > Vous êtes assis en voiture

Prendre soin de son dos. 1 > Mieux utiliser son corps : les grands principes > Vous êtes assis en position de repos. > Vous êtes assis en voiture 1 > Mieux utiliser son corps : les grands principes > Vous êtes assis en position de repos Si l on regarde la télévision, par exemple, le dossier du siège doit permettre au corps d être légèrement incliné

Plus en détail

Des idées-forces pour enseigner la natation.

Des idées-forces pour enseigner la natation. Des idées-forces pour enseigner la natation. A propos de la respiration du débutant D une manière générale, il convient d interroger la position, souvent constatée dans les pratiques pédagogiques, en matière

Plus en détail

Cadre aérien. Table des matières. Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur

Cadre aérien. Table des matières. Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur Partie 2 Techniques de bases au cadre aérien 1/ Position des artistes 1 Porteur 2 Voltigeur

Plus en détail

DOMINANTES GÉNÉRALES DE LA SAISON 2012/2013

DOMINANTES GÉNÉRALES DE LA SAISON 2012/2013 Le Délégué Territorial des Arbitres Nouméa, le 07 Décembre 2012 DOMINANTES GÉNÉRALES DE LA SAISON 2012/2013 Dans sa lettre aux arbitres de France, Jacques MUNTZ a écrit : «Je vous dirai d abord, de connaître

Plus en détail

Compétence attendue :

Compétence attendue : APSA : Jeu de ballon Cycle 1 (PS-MS) Compétences propres à l EPS ou Types d expériences Programmes de l école primaire 2008 - EPS coopérer et s opposer collectivement ; accepter les contraintes collectives

Plus en détail

BADMINTON à l école. EDEPS 40 Année scolaire 2008/09

BADMINTON à l école. EDEPS 40 Année scolaire 2008/09 BADMINTON à l école 1 DEFINITION : Activité d opposition ou il s agit de frapper le volant avec une raquette pour l envoyer par-dessus un obstacle vertical(le filet) dans une cible horizontale (le terrain

Plus en détail

sur glace Comportement de jeu G. Boucher

sur glace Comportement de jeu G. Boucher Hockey sur glace Comportement de jeu G. Boucher ROLE DE CHACUN DES JOUEURS CENTRE Zone offensive : - Il prépare les jeux - Fournit les passes aux ailiers - Obstrue la vue du gardien - Fait dévier les lancers

Plus en détail

Gardons la forme! S exercer au quotidien, une liberté préservée.

Gardons la forme! S exercer au quotidien, une liberté préservée. Gardons la forme! S exercer au quotidien, une liberté préservée. 2 S exercer au quotidien, une liberté préservée Depuis sa création le Centre Local d Information et de Coordination Gérontologique (CLIC)

Plus en détail

Jeux et sports collectifs Stage T1 du 18 avril 2012

Jeux et sports collectifs Stage T1 du 18 avril 2012 Animé par Rachel Leitner CPC EPS Thann Thierry Larrouy CPC EPS Saint Louis Jeux et sports collectifs Stage T1 du 18 avril 2012 Introduction Organisation pédagogique Le choix de l organisation pédagogique

Plus en détail

- CYCLE 3 - Savoirs à acquérir :

- CYCLE 3 - Savoirs à acquérir : UNITÉ D'APPRENTISSAGE LANCERS ATHLÉTIQUES - CYCLE 3 - OBJECTIFS Compétences des programmes : Réaliser une performance mesurée (en distance et en temps) dans des activités athlétiques : courir vite, courir

Plus en détail