PRINCIPES DE NUTRITION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRINCIPES DE NUTRITION"

Transcription

1 Module MI 1: «Métabolisme et nutrition» PRINCIPES DE NUTRITION «Mal alimentation» But alimentation Apports : Sous-nutrition +++ Insuffisance Mauvaise proportion Carences Sur-nutrition Obésité, Cancers Protides, glucides, lipides, eau, sels minéraux, vitamines Poids : Témoin des conditions alimentaires 1. Le «Poids Idéal» Faible taux Calcul : Indice de masse corporelle Indice idéal Obésité > 30 de morbidité de mortalité Tables Formule de Quetelet = Masse (kg) Femme : 23 Homme : 21 < 25 Taille 2 (m 2 ) 2. Les réserves Variations des conditions alimentaires Fréquentes Possibles car réserves Glucidiques : Faibles Glucose Quantité très faible Glycogène 10 à 200 g Protéiques : Pas vraiment réserves Utilisation conditions extrêmes (jeûne prolongé) Lipidiques : +++ variables

2 3. La ration alimentaire Energie + matériaux (eau, minéraux, vitamines) 3.1. La couverture des besoins en énergie Apport calorique quotidien : Dépenses du Métabolisme de base Dépenses liées à l activité du Sujet (variables) Ration calorique quotidienne = Ration d entretien + supplémentation calorique Activité du sujet (profession) Croissance Ration calorique d entretien (adulte) Homme : 2000 à 2200 kcal/24 h Femme : 1600 à 1800 kcal/24 h Supplémentation calorique (ration de travail) W léger : 500 kcal/24 h W moyen : 1000 kcal/24 h W intense : 1500 kcal/24 h si conditions d environnement particulières (froid-chaud) 3.2. Loi de l Isodynamie G, L, P interchangeables Mais : Isodynamie limites Protéines : Lipides : Acides Aminés essentiels maintien de l Eq. azoté Acides gras essentiels

3 4.Besoins quotidiens en matériaux 4.1. Les protéines Si apport azoté élimination et inversement Loi de l équilibre azoté Apport nécessaire : Acides aminés essentiels Maintien équilibre azoté Equilibre Azoté Homme adulte, bonne santé Elimination azotée = quantité ingérée Bilan Azoté = 0 Pas vérifiée en période de croissance Synthèse +++ Bilan Azoté + Besoin minimal en Azote Pas de rétention d Azote Prot.nécessaires dans ration si besoins couverts / G et L? Exp : 1. Al. meurt apport Prot. 2. Homme + Jeûne Prot. pertes azotées 2 à 3 g Azote / 24 h Donc : 2 éléments dans la déperdition Azotée : Elément variable fonction apport Azoté Catabolisme Azoté Exogène Elément constant non réductible : Catabolisme des substances de l individu Catabolisme Azoté Endogène Catabolisme Azoté Exogène Loi Equilibre Azoté Catabolisme Azoté Endogène Besoin minimum Azoté

4 Couverture des besoins minimum en Azote. Valeur biologique des Protéines Pertes d Azote = 2,5 g / 24 h 16 g de Protéines (1 g N 6,25 g P) 16 g à 18 g Protéines suffisants? NON Valeur biologique en Protéines 80 % (Protéines Animales > Protéines Végétales) Ration quotidienne 30 à 50 g Protéines France 1,3 g/kg masse Ration protéinique : femme enceinte allaitement Apport des Acides Aminés essentiels Apport Protéines Acides Aminés banals. Σ th Acides Aminés essentiels. Σ th Apport Acides Aminés essentiels simultané Isoleucine Leucine Lysine Méthionine Phénylalanine Thréonine Tryptophane Valine 4.2. Les lipides Pas hydrosolubles Utilisation lipase : Digestion lente Assimilation limitée Lipides : Acides gras non saturés : Oxydables Effet anti-athérogène Dans les graisses végétales (huile de maïs et de tournesol) Nécessaires car Absorption vitamines liposolubles (A, D, E, K) Acides gras essentiels : Acide linoléïque Acide α linolénique Acide arachidonique Acides gras saturés : Risque accru de surcharge Athérogènes Dans les graisses animales Valeur calorique lipides >> Glucides-Protides

5 4.3. Les glucides Glucose Manosaccharides Oligosaccharides : Sucres rapides Index glycémique élevé Polysaccharides : Sucres lents Index glycémique moyen Monosaccharides Absorption rapide Energie exclusive : cerveau, rein, GR Provenance : Alimentation Hydrolyse des lipides Acides aminés gluco-formateurs Glycogène Utilisation cellulaire : Glycogène Réserve de glucose INSULINE (cellules β pancréas) (sauf cellules cérébrales, hépatiques, β pancréas) Apports glucidiques catabolisme lipidique corps cétoniques acido-cétose catabolisme protidique Acides aminés gluco-formateurs excrétion azote Fructose Saccharose Galactose Lactose Amidon Absorption lente Sucres lents IGM moyen Betterave, canne à sucre IGM élevé Céréales, farines, légumes IGM faible

6 5. Les classes d aliments Groupe I Viandes Poissons - Oeufs ALIMENTATION EQUILIBREE Quantitatif besoins Qualitatif Aliments 6 classes J.Œuf Cholestérol +++, Vit. A, protéines Poissons Protéines, graisses non-saturées, Vit. A, B, D Viandes Protéines, graisses saturées Charcuterie Cholestérol +++ Groupe II Lait Laitages - Fromages Lait Ca 2+, protéines, cholestérol Fromages Vitamines +++, cholestérol Groupe III Matières grasses Beurre Acides gras saturés Margarine Acides gras non-saturés Excès de graisses K colon, pancréas, rein. Maladies cardio-vasculaires Groupe V Fruits Légumes crus Légumes Vitamines A, C Fibres alimentaires Fruits Vitamine C Fructose : IGM moyen Groupe IV Pain - Céréales Produits complets Vitamines +++ «pesticides» Groupe VI Boisson! Légumes cuits fruits cuits Eau «boisson idéale» Boissons sucrées IGM Hypoglycémie

7 PCEM2 MI1 Métabolisme et Nutrition Principes de nutrition Année Universitaire L alimentation mixte équilibrée Protéines Glucides Lipides - Protéines Lipides 20 à 50 % de la ration calorique (30%) 50 % graisses végétales 1 g / kg poids / j 10 à 15 % de la ration calorique dont 50 % protéines animales 1 g / kg poids / j Glucides 55 à 70 % de la ration calorique dont 10 % de sucres rapides 4-5 g / kg poids / j Méthode des 6 groupes Repas : 1 aliment dans chacun des 6 groupes Méthode GPL éléments G : Pain 1 féculent ou 1 produit sucré 1 légume cuit ou cru 1 légume ou fruit 2 éléments P : 1 viande ou poisson ou oeuf 1 élément riche en Ca 2+ (lait, fromage) 1 élément L : 50 % animale (beurre) 50 % végétale (huile, margarine) Grossesse Pas d apport calorique supplémentaire Sauf : Ca 2+ (1,2 g / 24 h) Protéines (1,5 g/kg/24 h) Allaitement Protéines (2 g/kg/24 h) Ca 2+ (1,4 g / 24 h) Activité sportive Entraînement - compétition Age Croissance Sujets âgés : A.Aminés et A.gras essentiels

8 7. Les besoins en matériaux non énergétiques Eau 60 à 70 % du poids corporel Renouvellement +++ Pertes variables : Thermorégulation Travail musculaire 2 à 2,5 l / 24 h 1 ml/kcal de ration calorique Vitamines Hydrosolubles (B, acide folique, C) Carences en Vit C conserves Carences en Vit B1 troubles digestifs Carences en Vit B12 gastrectomie Carences en vit C et B alcoolique Liposolubles (A, D, E, K) Carences en A et K sous alimentation cirrhose Carences en Vit D exposition solaire faible Minéraux Besoins quotidiens Na + 5 g K g Ca 2+ 0,8 0,9 g ( croissance, allaitement, grossesse) Mg 2+ 0,3 g (carence fréquente dans alimentation moderne) Fe 0,012 g (carence fréquente chez la femme[menstruation]) P 1 à 2 g

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004.

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter des maladies. Si la

Plus en détail

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS Pour mieux comprendre le rôle des différents composants de notre alimentation, Oh!Céréales vous livre l essentiel sur les nutriments. Les calories Calories : c est l unité de mesure

Plus en détail

NUTRITION ET ALIMENTATION

NUTRITION ET ALIMENTATION NUTRITION ET ALIMENTATION I. Définitions 1. Nutrition La nutrition est l ensemble des processus d absorption et d utilisation des aliments, indispensable à l organisme pour assurer son entretien et ses

Plus en détail

BASES D UNE ALIMENTATION. Régine GAUL AOUIZERATE

BASES D UNE ALIMENTATION. Régine GAUL AOUIZERATE BASES D UNE ALIMENTATION EQUILIBREE Régine GAUL AOUIZERATE LA SANTE DEFINITION «La santé est un état de complet bien- être physique, mental et social et pas seulement l absence de maladie ou d infirmité»

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez Énergie et nutrition Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez L alimentation dans le monde Bcp de maladies liées à notre type d alimentation Malnutrition Excès ou carence de nutriments

Plus en détail

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins Rappel 5 e : la digestion Les nutriments utilisés par les organes proviennent de la digestion

Plus en détail

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins.

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. Introduction : Bien manger : une simple complication! Simple parce que manger varié et le garant d une bonne santé

Plus en détail

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique.

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique. POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE, BESOINS ET RYTHMES ALIMENTAIRES I- BESOINS NUTRITIONNELS L'alimentation de l'adolescent doit : - Respecter la répartition et l équilibre entre les principaux nutriments

Plus en détail

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié le 26 / 10/ 2007 Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge Développement des fonctions digestives Besoins du

Plus en détail

Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles

Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles 1 1- Les grandes familles d aliments 7 familles (avec boissons). Aliments d une même famille : interchangeables Ä Bol de lait = morceau

Plus en détail

Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors?

Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors? Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors? Magali Jacobs Cellule de Recherche et d Expertise Diététique de l Intitut Paul Lambin (CeRED-IPL) Plan de l exposé «Senior»? Prévention

Plus en détail

Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité?

Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité? Parole d expert Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité? Panel d experts autour de Eric HAUBRUGE, Vice-Recteur de Gembloux Agro Bio Tech et Frédéric FRANCIS, ULg - Unité d entomologie Avec

Plus en détail

aliment? Quelle conclusion en tirer?

aliment? Quelle conclusion en tirer? Comment lire l étiquetage d un Zeynep YAGMUR aliment? Quelle conclusion en tirer? Diététicienne au Réseau Santé diabète De quoi est composé l étiquetage? = mention sur un aliment pour indiquer des informations

Plus en détail

UE NUTRITION. L2 Maïeutique. Ce sujet comporte 5 pages (page de garde comprise) et 15 QCM :

UE NUTRITION. L2 Maïeutique. Ce sujet comporte 5 pages (page de garde comprise) et 15 QCM : UE NUTRITION L2 Maïeutique Session Janvier 2014 - Durée de l épreuve : 30 minutes Ce sujet comporte 5 pages (page de garde comprise) et 15 QCM : Pensez à vous identifier (numéro de table, numéro étudiant,

Plus en détail

Comportements alimentaires et satisfaction des besoins.

Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. PARTIE II : ALIMENTATION, PRODUCTION ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. Introduction : L organisme prélève dans son milieu les aliments qu

Plus en détail

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Le GEM RCN. (Groupe d Etude des Marchés de Restauration Collective et de Nutrition)

Plus en détail

La digestion chimique

La digestion chimique SBI3U La digestion chimique Les aliments sont réduits mécaniquement en particules plus petites ils sont soumise à l action de substances chimiques et des enzymes les molécules complexes deviennent des

Plus en détail

La diététique du rugby

La diététique du rugby La diététique du rugby UFR APS Jeudi 23 avril 2015 1 L alimentation au cœur de la performance 2 «De deux athlètes d égale valeur et d entraînement identique, l athlète ayant la meilleure performance est

Plus en détail

ALIMENTATION DES PERSONNES AGEES

ALIMENTATION DES PERSONNES AGEES ALIMENTATION DES PERSONNES AGEES Année universitaire 2008 Auteur : Dr. Nadia Charfi Sellami Coordinateur : Chef de section Professeur Mohamed ABID Spécialité : Thérapeutique Etablissement : Faculté de

Plus en détail

EQUILIBRE ALIMENTAIRE

EQUILIBRE ALIMENTAIRE EQUILIBRE ALIMENTAIRE Sommaire Pourquoi mange t'on? Qu'est ce qui influence notre alimentation? Pourquoi manger équilibré? Comment manger équilibré? Les différents groupes d'aliments. La composition des

Plus en détail

L alimentation : Comment bien se nourrir?

L alimentation : Comment bien se nourrir? Sciences Andrée Otte L alimentation : Comment bien se nourrir? Chaque jour, on a besoin de manger et de boire : l alimentation est indispensable à la vie. Une bonne alimentation est l une des clés essentielles

Plus en détail

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse NUTRITION et pratique sportive Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse L alimentation glucides lipides protides Vitamines, minéraux et eau Glucides Élément de base : glucose Glycogène

Plus en détail

L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013

L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013 L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013 PLAN DE L EXPOSE Pourquoi mange-t-on? Spécificités pour l enfant La pyramide alimentaire Besoins nutritionnels par tranches d âges Comportements POURQUOI MANGE-T-0N?

Plus en détail

Aliments : Matières solides ou liquides d origines animales et végétales que l on ingère.

Aliments : Matières solides ou liquides d origines animales et végétales que l on ingère. 2. Les Aliments Lire p.71 2 définitions: Aliments : Matières solides ou liquides d origines animales et végétales que l on ingère. Nutriments (aliments simples): Substances nutritives contenues dans les

Plus en détail

Module élevage des monogastrique S6 2016. Dr Sébastien Lefebvre Bases de nutrition et de diététique des carnivores domestiques

Module élevage des monogastrique S6 2016. Dr Sébastien Lefebvre Bases de nutrition et de diététique des carnivores domestiques Module élevage des monogastrique S6 2016 Dr Sébastien Lefebvre Bases de nutrition et de diététique des carnivores domestiques Plan Introduction I. Rappels de physiologie de la digestion a. Eléments de

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Une alimentation variée, équilibrée ou saine permet de maintenir un individu en bonne santé qui donnera une meilleure tolérance à l effort. C est un pilier majeur et incontournable

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 49 SOMMAIRE Les seniors Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des seniors Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments alimentaires

Plus en détail

L'EQUILIBRE ALIMENTAIRE LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES

L'EQUILIBRE ALIMENTAIRE LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES Les Glucides sont la source d'énergie par excellence de l'organisme. Ils sont dégradés en glucose par l'organisme au cours de la digestion. On distingue 2 catégories

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 42 SOMMAIRE L alimentation des sportifs Les chiffres clés Les besoins nutritionnels Comment adapter son alimentation? Les produits Herbalife A retenir Les

Plus en détail

Répartition des aliments sur la journée

Répartition des aliments sur la journée Répartition des aliments sur la journée (Exemple de ration journalière) Matin 2 tranches de pain complet Un peu de beurre Confiture Thé 1 verre de jus d orange Matinée 1 pomme Midi Lasagnes Salade mêlée

Plus en détail

Nutrition du sport. 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com. ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste

Nutrition du sport. 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com. ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste Nutrition du sport ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com Qu'est ce que l'équilibre alimentaire? - aucun aliment interdit

Plus en détail

Référentiel du besoin nutritionnel

Référentiel du besoin nutritionnel Du besoin aux recommandations nutritionnelles JF Huneau UFR Biologie et Nutrition Humaines huneau@agroparistech.fr Référentiel du besoin nutritionnel Porc charcutier 100 jours 100 kg 52% de viande maigre

Plus en détail

Goût : Chocolat. 383 kj (361 kcal)

Goût : Chocolat. 383 kj (361 kcal) Conditionnement & poids net : Boîte de 750 g et sachets de 500 g. Goût : Chocolat Ingrédients : protéines de lait (caséine avec émulsifiant : lécithine de soja), poudre de cacao fortement dégraissé (9.7

Plus en détail

CHAPITRE 7 COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES ET SATISFACTION DES BESOINS

CHAPITRE 7 COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES ET SATISFACTION DES BESOINS CHAPITRE 7 COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES ET SATISFACTION DES BESOINS Nous trouvons dans les aliments que nous consommons les substances indispensables au renouvellement des constituants de l organisme et

Plus en détail

L ensemble de ces besoins est satisfait par les nutriments apportés par l alimentation.

L ensemble de ces besoins est satisfait par les nutriments apportés par l alimentation. B E S O I N S N U T R I T I O N N E L S E T A P P O R T S R E C C O M M A N D E S L organisme demande pour son bon fonctionnement la satisfaction de trois types de besoins : Besoins énergétiques : l individu

Plus en détail

Les besoins nutritionnels du sportif : aspects pratiques (111c) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002

Les besoins nutritionnels du sportif : aspects pratiques (111c) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002 Les besoins nutritionnels du sportif : aspects pratiques (111c) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002 Pré-Requis : Dans le corpus en pédiatrie : nutrition de l enfant. Dans

Plus en détail

Lait maternel Composition biochimique. Dr I.Loras-Duclaux 2010

Lait maternel Composition biochimique. Dr I.Loras-Duclaux 2010 Lait maternel Composition biochimique Dr I.Loras-Duclaux 2010 Principaux constituants du lait maternel Fonction protection Fonction nutrition Facteurs protecteurs : IgA, lactoferrine, lysozyme Nutriments

Plus en détail

CAP Petite Enfance / EP1 / La nutrition

CAP Petite Enfance / EP1 / La nutrition L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE Informations Auteur : Philippe OLIVE Mis en ligne le 06 octobre 2014 Modifié le 13 octobre 2014 Catégorie : CAP Petite Enfance CAP Petite Enfance / EP1 / La nutrition

Plus en détail

Item 110 : Besoins nutritionnels

Item 110 : Besoins nutritionnels Item 110 : Besoins nutritionnels Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I Définition...3 II Apports nutritionnels conseillés

Plus en détail

UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2

UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2 UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2 1 Pour aborder la prise en charge d un patient, il est essentiel de connaître et d acquérir certaines connaissances relatives à son alimentation.

Plus en détail

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE SOMMAIRE 1. Qu est ce qu un(e) diététicien(ne)? 2. Présentation des familles d aliments 3. Les différents nutriments 4. Les diverses associations alimentaires a/ L équilibre

Plus en détail

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire.

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire. En variant son alimentation il est possible de se faire plaisir en choisissant ce que l on aime tout en mangeant sainement pour se maintenir en bonne santé. Et cela ne rime pas forcément avec régime et

Plus en détail

ALIMENTATION DU DIABETIQUE. LINUT 15/05/2008 Marie Andrée LAREYNIE Diététicienne

ALIMENTATION DU DIABETIQUE. LINUT 15/05/2008 Marie Andrée LAREYNIE Diététicienne ALIMENTATION DU DIABETIQUE LINUT 15/05/2008 Marie Andrée LAREYNIE Diététicienne n L alimentation du diabétique est à peu de choses près celle recommandée à une personne de même âge, du même sexe, ayant

Plus en détail

Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir

Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir Introduction Les habitudes alimentaires et le mode de vie sont fortement impliquées dans l augmentation d incidence de

Plus en détail

Bioénergétique II. Rations alimentaires. Introduction. Lebilan énergétique. Perte de poids

Bioénergétique II. Rations alimentaires. Introduction. Lebilan énergétique. Perte de poids Bioénergétique II Rations alimentaires Introduction Lebilan énergétique protides Prise de poids Perte de poids ADS 10% Lipides Glucides Activité physique Métabolisme de base 15-20% 70-75% Apports Dépenses

Plus en détail

LA NUTRITION. La prévention

LA NUTRITION. La prévention La nutrition est l ensemble des mécanismes qui assurent la transformation des aliments en nutriments, des substances assimilées par l organisme et indispensables à son fonctionnement. Les glucides, les

Plus en détail

CONSEILS POUR UNE HYGIENE DIETETIQUE QUELLE NOURRITURE POUR VOTRE CORPS?

CONSEILS POUR UNE HYGIENE DIETETIQUE QUELLE NOURRITURE POUR VOTRE CORPS? CONSEILS POUR UNE HYGIENE DIETETIQUE LES RÈGLES HYGIÉNO DIÉTÉTIQUES QUELLE NOURRITURE POUR VOTRE CORPS? SEDENTARITE ET TABAGISME LES RÈGLES HYGIÉNO DIÉTÉTIQUES 1- L alimentation est notre première médecine,

Plus en détail

Suivi de la croissance Besoins spécifiques

Suivi de la croissance Besoins spécifiques Alimentation et besoins nutritionnels du nourrisson et de l enfant (ECN item 34) A B PLAN DU COURS Croissance Besoins Nutritionnels C Alimentation Enseignement dirigé Module E - Pédiatrie Février 2013

Plus en détail

Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon

Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon Le marathon, la randonnée le Trail, le Trek, le Raid le Nordic Walking, le triathlon sont quelques exemples de

Plus en détail

Pour mieux comprendre...

Pour mieux comprendre... Pour mieux comprendre... Vous trouverez dans ce document quelques définitions de termes scientifiques utilisés dans la rubrique pour vous permettre de mieux comprendre le contenu des articles et la base

Plus en détail

Comment manger mieux au quotidien?

Comment manger mieux au quotidien? Comment manger mieux au quotidien? Alimentation : généralités Une alimentation équilibrée comporte : - Eau : au moins 1,5 l/jour - Fruits et légumes : crus et cuits 5 portions/jour - Féculents : pain,

Plus en détail

Les groupes d aliments

Les groupes d aliments PARTIE SOURCES NUTRITIONNELLES CHAPITRE 1 Les groupes d aliments Objectif Identifier les groupes d aliments et leurs constituants caractéristiques E En PFMP au multi-accueil «Les Petits Loups», Lisa est

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 67 HERBANEWS SOMMAIRE L alimentation du sportif L alimentation du sportif Trois nutriments essentiels L hydratation Les alternatives Herbalife Ce qu il faut

Plus en détail

Service de médecine du sport CHU Pontchaillou - RENNES

Service de médecine du sport CHU Pontchaillou - RENNES Evelyne MATHERON- diététicienne evelyne.matheron@chu-rennes.fr Service de médecine du sport CHU Pontchaillou - RENNES ME 1 quelques notions de physiologie nutriments utilisés pour le fonctionnement musculaire

Plus en détail

nutrition et natation Dr. Simon Pagin, octobre 2013

nutrition et natation Dr. Simon Pagin, octobre 2013 nutrition et natation Dr. Simon Pagin, octobre 2013 Nutrition et natation Etre en forme pour un sportif, cela veut dire avoir un organisme capable de répondre de façon satisfaisante et non traumatisante

Plus en détail

L ALIMENTATION SOMMAIRE

L ALIMENTATION SOMMAIRE L ALIMENTATION SOMMAIRE I. Conception de base de la nutrition du sportif II. Les calories III. Les lipides 1. Le tissu adipeux 2. Les acides gras saturés 3. Les acides gras mono saturés 4. Les acides gras

Plus en détail

Alimentation : grossesse et allaitement

Alimentation : grossesse et allaitement Clinique des Grangettes 7, ch. des Grangettes CH-1224 Chêne-Bougeries Alimentation : grossesse et allaitement Tél. 022 305 01 11 Fax 022 349 80 21 www.grangettes.ch Vous êtes enceinte ou vous allaitez,

Plus en détail

Fonctions et sources alimentaires de certaines vitamines les plus courantes

Fonctions et sources alimentaires de certaines vitamines les plus courantes Fonctions et sources alimentaires de certaines vitamines les plus courantes Information sur certaines vitamines les plus courantes Les vitamines ne fournissent ni calories ni énergie. Elles aident toutefois

Plus en détail

Alimentation et sport

Alimentation et sport Alimentation et sport Sommaire Pyramide alimentaire pour les athlètes Alimentation et activité physique Application au quotidien dans l entraînement 2 Qui a besoin d une alimentation sportive? 3 Pyramide

Plus en détail

Y a-t-il une diététique du patient diabétique âgé?

Y a-t-il une diététique du patient diabétique âgé? Y a-t-il une diététique du patient diabétique âgé? F. ZITO Cadre de santé Unité Thérapeutique et d Education du Diabète Hôpital Beauregard CHR Metz-Thionville «La diététique c est quand on ne mange pas

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Tout comme pour les personnes les plus sédentaires, l'alimentation du sportif doit avant tout être équilibrée. Néanmoins pour répondre aux besoins de l'organisme soumis à rude

Plus en détail

Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition

Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition Les mythes alimentaires Le pain fait engraisser. Le lait est bon seulement pour les enfants. Le jeûne permet de purifier l organisme. Toutes ces affirmations,

Plus en détail

Alimentation et environnement. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins

Alimentation et environnement. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins Alimentation et environnement Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins Les acquis (p54-55) 1. L alimentation de l organisme représente une triple nécessité : - Couvrir les dépenses

Plus en détail

Conseils nutritionnels en basketball

Conseils nutritionnels en basketball Conseils nutritionnels en basketball Écrit par Sébastien PELTIER, Docteur ès Sciences, Faculté des Sciences du Sport de Grenoble Pour vivre, l'homme a besoin d'énergie. Cette énergie est nécessaire non

Plus en détail

L index glycémique. Index glycémique de quelques aliments ( 100=glucose) Pomme 36, orange 43, abricots secs 35. Pain aux céréales 45.

L index glycémique. Index glycémique de quelques aliments ( 100=glucose) Pomme 36, orange 43, abricots secs 35. Pain aux céréales 45. L index glycémique L index glycémique d un aliment dépend de divers facteurs ayant une influence sur son absorption: Sa composition en glucides simples et complexes Sa teneur en graisse ( I.G.) Sa teneur

Plus en détail

Formation diététique et restauration

Formation diététique et restauration L alimentation Formation diététique et restauration Janvier 2016 L alimentation doit apporter une quantité suffisante des différents nutriments nécessaires pour assurer la couverture de l ensemble des

Plus en détail

L'ALIMENTATION ET SES CONSEQUENCES.

L'ALIMENTATION ET SES CONSEQUENCES. L'ALIMENTATION ET SES CONSEQUENCES. L'alimentation dans l'histoire. A l 'époque de la Préhistoire, l'homme nomade se nourrissait de produits rapportés de la chasse et de la pêche afin d'assurer sa survie

Plus en détail

Glucides Protéines - Lipides

Glucides Protéines - Lipides Glucides Protéines Lipides Le GPL dont notre corps a besoin Les Glucides ou s, moitié de nos calories. Ils sont notre carburant. doivent apporter un peu plus de la Mais où se cachentils? Dans tous les

Plus en détail

Courriel: resedia@orange.fr Web: www.resedia.org

Courriel: resedia@orange.fr Web: www.resedia.org 72,Route de Marzy 58000 NEVERS Tél: O3 86 36 59 7 Fax: 03 86 36 82 20 Courriel: resedia@orange.fr Web: www.resedia.org L index glycémique, Pourquoi? Parce que.. DIETETIQUE DU DIABETE ALIMENTATION EQUILIBREE

Plus en détail

La composition chimique de la matière vivante Chapitre 2 Anatomie

La composition chimique de la matière vivante Chapitre 2 Anatomie La composition chimique de la matière vivante Chapitre 2 Anatomie La matière vivante est constituée d éléments simples appelés atomes qui entrent dans la composition de la substance minérale et organique.

Plus en détail

Mens sana in corpore sano

Mens sana in corpore sano Mens sana in corpore sano L'énergie du corps humain et les conséquences sur la performance physique Décembre Serge Imboden, HES-SO, D où vient notre énergie? Projet de fin d'études d'un étudiant http://marcbrecy.perso.neuf.fr/history.html

Plus en détail

Le sucre et les graisses cachées. La lecture des étiquettes alimentaires 26/09/2013

Le sucre et les graisses cachées. La lecture des étiquettes alimentaires 26/09/2013 Programme facteur de risques cardiovasculaires Déroulement de l atelier Atelier alimentation présenté par, diététicienne et ingénieur en nutrition Comment se nourrir quand on a des facteurs de risque cardiovasculaire?

Plus en détail

Plan. nergétique. Vue d ensemble d

Plan. nergétique. Vue d ensemble d Bioénerg nergétique * Vue d ensemble d du métabolismem PACES 2011-2012 Dr. A. Boullier Plan Introduction Bioénergétique Cycle de Krebs Chaîne respiratoire Métabolisme des glucides Métabolisme des lipides

Plus en détail

Les Protéines. Session 2

Les Protéines. Session 2 Les Protéines Session 2 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine Challenge12sem-S2-Proteines-Dec2012 2 Nos besoins quotidiens Protéines Contribuent au maintien de la masse musculaire

Plus en détail

Activité 1 : Les besoins d une alimentation équilibrée

Activité 1 : Les besoins d une alimentation équilibrée TD n 1 : Les besoins nutritionnels Activité 1 : Les besoins d une alimentation équilibrée Voici les résultats d une analyse nutritionnelle partielle d aliments (de A à F) donnant leur valeur nutritionnelle

Plus en détail

Le diabète est une pathologie se présentant sous deux formes distinctes :

Le diabète est une pathologie se présentant sous deux formes distinctes : DEFINITI ION LE REGIME DIABETIQUE POUR LES INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES Le diabète est une pathologie se présentant sous deux formes distinctes : DNID ou diabète non insulino dépendant Lié à une insulinorésistane,

Plus en détail

Nutrition et viande bovine Française

Nutrition et viande bovine Française Nutrition et viande bovine Française Rôle et missions du CIV Contribuer à la connaissance et la compréhension des éléments scientifiques relatifs aux questions sociétales des filières élevage et viandes

Plus en détail

A- Introduction 1. GENETIQUE 2. ENTRAINEMENT 3. MENTAL 4. NUTRITION

A- Introduction 1. GENETIQUE 2. ENTRAINEMENT 3. MENTAL 4. NUTRITION NUTRITION ADAPTEE A LA PERFORMANCE SPORTIVE PLAN A. Introduction B. Groupes d aliments 1. Les glucides - Avant la compétition - Pendant la compétition - Après la compétition 2. Les lipides 3. Les protéines

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 64 HERBANEWS SOMMAIRE Les lipides Définition, rôles et particularités des lipides Quels sont les aliments sources de lipides? Les recommandations du PNNS

Plus en détail

Nutrition & course d enduranced

Nutrition & course d enduranced Journée scientifique organisée par les HUG 19.3.11 Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé Nutrition & course d enduranced la base et le spécifique Anne-Catherine Morend Diététicienne ticienne

Plus en détail

Partie II Les bases de la nutrition

Partie II Les bases de la nutrition Partie II Les bases de la nutrition La nutrition dans les pays en développement 91 Chapitre 8 Composition du corps humain, fonctions des aliments, métabolisme et énergie On dit souvent On est ce que l

Plus en détail

Les Reco-Nutr, les ANC. ANC, Recommandations Nutritionnelles : Définition. Conditions d application

Les Reco-Nutr, les ANC. ANC, Recommandations Nutritionnelles : Définition. Conditions d application Que Faut-il Manger? ANC & Recommandations Nutritionnelles Ecole Nationale Vétérinaire Toulouse UMR ENVT-INRA Xénobiotiques: Aliments & Cancer Cours online http://corpet.net/denis Reco-Nutr Plan du cours

Plus en détail

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien Docteur PAULE MORARD IBM ECULLY SPORT ET DIETETIQUE BESOINS GLUCIDES : 1g= 4kcal 55% de l apport energétique quotidien Glucides à indice glycémique élevé ( IG) : Pain, purée, riz blanc, corn flakes Glucides

Plus en détail

L'ALIMENTATION (1/7) Clinique vétérinaire Dr Xavier AUDÉ urgences, consultations, soins et conseils pour les animaux de compagnie

L'ALIMENTATION (1/7) Clinique vétérinaire Dr Xavier AUDÉ urgences, consultations, soins et conseils pour les animaux de compagnie L'ALIMENTATION (1/7) Boite, sachet, croquette ou «fait-maison»? Qu'est ce qui est le mieux? Le plus équilibré? Le plus pratique? Le plus économique? Quelle est la différence entre l'alimentation dite physiologique

Plus en détail

1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre?

1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre? LA DIETETIQUE DU DIABETE EN 24 QUESTIONS 1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre? 2) Les légumes sont-ils pauvres

Plus en détail

Comment bien lire les étiquetages alimentaires?

Comment bien lire les étiquetages alimentaires? Comment bien lire les étiquetages alimentaires? Entre calories, protéines, glucides, sucres, lipides, acides gras, cholestérol, édulcorants, vitamines, minéraux, additifs, etc. les informations nutritionnelles

Plus en détail

NUTRITION DU SPORTIF. Ikram Ben Ayed 1, Abderraouf Ben Mansour 2 11/04/2014

NUTRITION DU SPORTIF. Ikram Ben Ayed 1, Abderraouf Ben Mansour 2 11/04/2014 NUTRITION DU SPORTIF Ikram Ben Ayed 1, Abderraouf Ben Mansour 2 11/04/2014 Bien faits d une Nutrition Optimale Alimentation Quantité Qualité Besoins Nutrition optimale Poids, Composition Corporelle Moins

Plus en détail

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le nouveau végétarisme sort ses griffes!

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le nouveau végétarisme sort ses griffes! VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W Le nouveau végétarisme sort ses griffes! De plus en plus de personnes se laissent tenter par le végétarisme. En toile de fond, la conversion a parfois lieu

Plus en détail

Dominique Dumas. licenciée FFHMFAC Diététicienne-Nutritionniste du Sport Coach sportif BEES2 HACUMESE Formatrice

Dominique Dumas. licenciée FFHMFAC Diététicienne-Nutritionniste du Sport Coach sportif BEES2 HACUMESE Formatrice Dominique Dumas licenciée FFHMFAC Diététicienne-Nutritionniste du Sport Coach sportif BEES2 HACUMESE Formatrice LE MONITEUR DIETETIQUE DEFINITION : Science de l'alimentation, appliquée à des cas précis.

Plus en détail

L hygiène corporelle et vestimentaire

L hygiène corporelle et vestimentaire 6. L hygiène corporelle et vestimentaire Les pratiques d hygiène corporelle et vestimentaire assurent la prévention de l infection et le bien- être corporel. Elles revêtent une importance capitale dans

Plus en détail

Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur...

Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur... 1 Les règles jeu Pour tous ceux qui font sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur... Pour être en forme et le rester, pas de solution miracle! Choisis le TRIO GAGNANT : 1 Entraînement régulier

Plus en détail

Les Protéines. Session 2

Les Protéines. Session 2 Les Protéines Session 2 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine Challenge12sem-S2-Proteines-Nov2011 2 Nos besoins quotidiens Protéines Pour aider à construire et à maintenir la masse

Plus en détail

SPORT ACTIVITE PHYSIQUE ET NUTRITION. Docteur R.POTIER

SPORT ACTIVITE PHYSIQUE ET NUTRITION. Docteur R.POTIER SPORT ACTIVITE PHYSIQUE ET NUTRITION Docteur R.POTIER DEFINITIONS Activité physique : ensemble des mouvements musculaires du corps humain dans la vie courante Sport : le sport est une activité physique

Plus en détail

Comment s alimenter avant / après une séance de sport?

Comment s alimenter avant / après une séance de sport? Rencontre Sport & Santé 26 mai 2015 Comment s alimenter avant / après une séance de sport? Stéphanie JEAN-ANGELE Diététicienne Point sur l équilibre alimentaire La pyramide alimentaire PRODUITS SUCRES

Plus en détail

Diététique L'alimentation de tous les jours

Diététique L'alimentation de tous les jours Diététique L'alimentation de tous les jours Qu'est-ce que le Régime 421 GPL EAU du Pr. CREFF? Il s agit de l alimentation de tous les jours d un sportif en activité. Une alimentation quotidienne saine

Plus en détail

La digestion. Permettent transformation glucides _>mono saccharide. Permettent transformation Protéine -> En acide aminé

La digestion. Permettent transformation glucides _>mono saccharide. Permettent transformation Protéine -> En acide aminé La digestion Cours de Mme Forcellino, le 8 Septembre 2009 L objectif ultime de la digestion est de fournir de l énergie grâce à l ATP (molécule d'adénosine Tri-Phosphate) ATP : molécule organique qui stocke

Plus en détail

n 18 de la micronutrition Dossier : Les quatre secrets pour mieux protéger ses artères

n 18 de la micronutrition Dossier : Les quatre secrets pour mieux protéger ses artères n 18 Dossier : Les quatre secrets pour mieux protéger ses artères Édito Protéger ses artères : trop d information tue l information Stopper les graisses, faire baisser le cholestérol, perdre du poids,

Plus en détail

Que Faut-il Manger? ANC Recommandations Nutritionnelles

Que Faut-il Manger? ANC Recommandations Nutritionnelles Que Faut-il Manger? ANC Recommandations Nutritionnelles Ajouter data from ANC-RNI-VNR-EFSA-pour-cours-RecoNutr-2010.doc et nuancer BMI par ABSI Krakauer 2012 Plos one Ecole Nationale Vétérinaire Toulouse

Plus en détail

Chapitre 3 Malbouffe ou bonne bouffe?

Chapitre 3 Malbouffe ou bonne bouffe? Chapitre 3 Malbouffe ou bonne bouffe? Aujourd hui les gens savent que la santé va de pair avec une alimentation saine. Pourtant, selon les enquêtes nutritionnelles les plus récentes, l alimentation des

Plus en détail