PROPRIETES DES SUCRES DANS LES ALIMENTS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROPRIETES DES SUCRES DANS LES ALIMENTS"

Transcription

1 PROPRIETES DES SUCRES DANS LES ALIMENTS Nouvelles tendances & Objectifs nutritionnels Mathieu Delample (Responsable Unité de Recherche), Martine Crépin (Responsable Pôle Produit), Emmanuel Corfias (Ingénieur Chef de Projet)

2 PLAN DE LA PRÉSENTATION Présentation et missions du Centre Technique AGIR Rappels sur les sucres (Structure et Classification) Propriétés fonctionnelles des sucres et édulcorants dans les aliments Nouvelles tendances et allégations nutritionnelles : réduction et substitution en formulation

3 AGIR : LE CENTRE TECHNIQUE EXPERT DANS LES PRODUITS SUCRÉS En bref : 20 ans d expérience, Personnel en 2014 : 11 ETP (6 Ing., 1 Doc, 3 Techn., 1 Adm.), Plus de 2000 prestations de service spécialisé en alimentaire produit/process Spécialisé depuis 3 ans dans la Pâtisserie, Biscuiterie et Chocolaterie.

4 AGIR : LE CENTRE TECHNIQUE EXPERT DANS LES PRODUITS SUCRÉS Notre but est d être reconnu comme LE Centre Technique spécialisé dans les produits sucrés Une organisation interne spécifique : Unité Commerciale/Unité Recherche /Unité Technique produit/process Personnel expert, équipement spécifiques (process/analytique) Collaborations et partenariats Techniques et Scientifiques Beaucoup de services dans le secteur des produits sucrés : Prestation de service, Formation, Programmes R&D etc.

5 PREMIER CONTACT? Anne-Laure LESOUEF Responsable Unité Commerciale Tel: +33 (0) / +33 (0) Suivez nous sur :

6 RAPPELS SUR LES SUCRES Carbohydrates Sucre simple (= Monosaccharide) 5 groupes OH et 1 groupe C=O Cycliques quand dissous dans l eau Formule chimique : C n (H 2 O) n HO O OH OH Sucres complexes (= Polysaccharides) Formé par combinaison de 2 molécules avec exclusion d une molécule d eau Formule chimique : C n (H 2 O) p HO OH Fructose (C 6 H 12 O 6 ou C 6 (H 2 O) 6 ) Et aussi : Glucose (=Dextrose) et Galactose Saccharose (C 12 H 22 O 11 ou C 12 (H 2 O) 11 ) Saccharose = Disaccharide (Glucose + Fructose) Oligosaccharides (de 3 à 9 unités) Polysaccharides (plus de 9 unités)

7 RAPPELS SUR LES SUCRES Substituts de sucre (édulcorant) : Additif qui reproduit le gout du sucre. Certains sont naturels et d autres synthétiques (dans ce cas ils sont appelés édulcorants artificiels) Par abus de langage : substance sucrant qui apporte peu ou pas de calories

8 RAPPELS SUR LES SUCRES Edulcorants traditionnels Edulcorants intenses Edulcorants de masse Saccharose Fructose Glucose D origine végétale ou chimique Aspartame Glycoside de stéviol Sucres-alcool Sorbitol, Mannitol Polydextroses et fibres PS 1 Cariogènes Caloriques : 4 Kcal/g Réactions de Maillard Elévation glycémie PS >>1 Peu calorique Faible apport Parfois modifiés par chaleur DJA PS 1 Acariogènes +/-Caloriques Doses laxatives si >10% Pas de DJA Agents humectants, Cooling effect Faible élévation glycémie

9 PROPRIÉTÉS DES SUCRES DANS LES ALIMENTS TEXTURE PROCESS SUPPORT DE FERMENTATION PRODUIT NUTRITION : ENERGIE STRUCTURE PRÉSERVATION ASPECT MATIERES SUCRANTES CONSERVATION GOUT CRISTALLISATION BRILLANT / LISSE SAVEUR / EXHAUSTEUR DE GOUT / ÉQUILIBRE COLORATION BRUNE POUDRAGE VISCOSITÉ / SOLUBILITÉ CONSISTENCE CARAMÉLISATION ET PRODUCTION D AROMES

10 PROPRIÉTÉS DES ÉDULCORANTS TRADITIONNELS Sucres qui présentent une forme solide : Beaucoup de variétés : Blanc, Roux, Semoule, Cristal, Glace Beaucoup de propriétés intéressantes : Peu couteux Facilité de stockage Produit traditionnel Dépresseur de l a w Diminue la température de congélation

11 PROPRIÉTÉS DES ÉDULCORANTS TRADITIONNELS Sucres liquides et invertis : Forme liquide. Considérés comme des solutions aqueuses de saccharose pur et sont différents en fonction des proportions de sucre inverti Beaucoup de propriétés intéressantes : Meilleure solubilité Pouvoir sucrant supérieur Favorise la coloration des croutes Diminue l a w Diminue la température de congélation Pompable et dosage facilité

12 PROPRIÉTÉS DES ÉDULCORANTS TRADITIONNELS Amidon Maltodextrine Sirop de glucose Dextrose Pouvoir sucrant Viscosité Pouvoir liant Hygroscopicité Pouvoir anticristallisant Brunissement Température congélation Rehaussement des aromes Fermentescibilité

13 PROPRIÉTÉS DES ÉDULCORANTS TRADITIONNELS Le pouvoir sucrant Le Pouvoir Sucrant (PS) définit l aptitude sucré d un produit comparativement au sucre traditionnel. Il ne peut être directement mesuré par un instrument mais peut être déterminé par comparaison en analyse sensorielle. Un PS >1 signifie une diminution de la quantité de sucre Un PS < 1 signifie une augmentation de la quantité de sucre

14 PROPRIÉTÉS DES ÉDULCORANTS TRADITIONNELS 130 FRUCTOSE XYLITOL 100 SUCROSE MALTITOL 95 HGS SORBITOL MANITOL ISOMALT 40 LACTITOL 30 0 GLUCOSE DE 38 LACTOSE Intensité sucrée en fonction du temps

15 PROPRIÉTÉS DES ÉDULCORANTS TRADITIONNELS Coloration La réaction de Maillard ou brunissement non-enzymatique a lieu en présence de sucres réducteurs et de protéines ( pâtisseries ) Caramélisation : Les sucres vont polymériser entre eux Possibilité de réaction Maillard Caramélisation Saccharose Non Oui Fructose / Lactose Oui Oui Sirop de glucose Oui Oui Polyols Non Non

16 PROPRIÉTÉS DES ÉDULCORANTS TRADITIONNELS Cristallisation non cristallisation Les anti-cristallisants : -Les sirops de glucose à DE moyen -Le sucre inverti sont les meilleurs anti-cristallisants du saccharose. -Le fructose et les HFCS ( High fructose corn syrup) sont également anticristallisants. Le mélange saccharose/sirop de glucose permet d accroitre la concentration en sucre sans risque de cristallisation

17 PROPRIÉTÉS DES ÉDULCORANTS DE MASSE Polyols Bénéfices : Gouts et texture du sucre Résistant à la chaleur Pas d arrière gout Acariogène Agent humectant Elévation faible de la glycémie Cooling effect Chewing-gum Sans Sucre Chewing-gum Classique Désavantages : Pas de réaction de Maillard Effets laxatifs Apport calorique de 2,4 Kcal/g 175 Kcal/100g 310 Kcal/100g

18 PROPRIÉTÉS DES ÉDULCORANTS DE MASSE Polyols Nom PS (%) Applications Sorbitol 60 Chewing-gum, produits diététiques, pâtisseries, desserts surgelés, sauces Mannitol 50 Chewing-gum Isomalt 40 Confiseries très sucrées Maltitol Chocolats, chewing-gum, produits diététiques, pâtisseries, desserts surgelés, sauces Lactitol Chocolats, chewing-gum, crèmes glacées Xylitol 100 Chewing-gum, dentifrices, produits de rinçage oral Erythritol Boissons sans calories, édulcorants de table, chewing-gum

19 PROPRIÉTÉS DES ÉDULCORANTS DE MASSE Polydextrose (E1200) Le polydextrose est un polymère de dextrose qui présente des propriétés proches du saccharose : apporte du corps aux aliments, réduit l Aw. Il n a aucun pouvoir sucrant et une faible valeur calorique.(1 Kcal/g ) Il agit également comme un agent humectant et apporte une certaine onctuosité dans les gâteaux. Il est acariogène. Il est utilisé en remplacement du sucre et des matières grasses.

20 PROPRIÉTÉS DES ÉDULCORANTS DE MASSE Fibres INULINE Polymère de fructose de 30 à 100 unités (reliées à 1 glucose) : fructo-oligosaccharides Classé dans les fibres alimentaires (fructanes) Source : racines de chicorée Epaissisant et gélifiant : donne du corps et une sensation crèmeuse en substitut de matière grasse Synergie avec les édulcorants intenses 1 à 2 Kcal/g Participe à la satiété Substitut matière grasse

21 PROPRIÉTÉS DES ÉDULCORANTS INTENSES Fort pouvoir sucrant : jusqu à 2000 à 3000 X Saccharose Acaloriques aux doses utilisées Limités par une dose maximale d emploi On distingue : Substances synthétisées par voie chimique Substances naturelles issues de végétaux : Composés glucidiques Composés protéiques

22 PROPRIÉTÉS DES ÉDULCORANTS INTENSES Code Dénomination Chimique E 950 Acésulfame K E 951 Aspartame E 952 Ac. cyclamique E 954 Saccharine E 955 Sucralose Naturel Protéique Naturel glycosidique E 957 Thaumatine E 959 Néohespérine DC E 962 Sel aspartame-acé E 960 Glycoside de stéviol

23 PROPRIÉTÉS DES ÉDULCORANTS INTENSES + - Effet bénéfique pour les diabétiques Pas d effet conservateur Effets bénéfiques sur le poids Innocuité composés chimiques? Acariogénicité Naturalité avec l apparition de «la Stévia» Diminution valeur énergétique Contraintes techniques Action parfois atténuée par la chaleur

24 NOUVELLES TENDANCES ET VALEURS NUTRITIONNELLES Impact nutritionnel Edulcorant Valeur énergétique Pouvoir sucrant Energetic value of different (KJ/100g) kinds of sweeteners Saccharose Sucralose FOS ( Fructo oligo saccharides ) 662 0,3 à 0,6; profil proche saccharose Lactitol ,3-0,4 Isomalt ,4 Maltodextrines 1620 Proche de 0 Traditionnel Masse Intense

25 NOUVELLES TENDANCES ET VALEURS NUTRITIONNELLES Impact nutritionnel Le glucose est essentiel pour l organisme : Maintien des fonctions vitales Maitien l acitvité musculaire et mentale Permet la croissance Obésité Consommation excessive Diabète Maladie Cardio-vasculaire Caries

26 NOUVELLES TENDANCES ET VALEURS NUTRITIONNELLES Pauvre en sucres 5 g / 100 g ou 2.5 g / 100 ml Sans sucres 0.5 g / 100 g ou 0.5 g / 100 ml Réduit en sucres Au moins 30% de réduction par rapport au produit classique Sans sucres ajoutés Si le produit ne contient ni mono ni disaccharides, ou autre aliment ajouté pour ses propriétés sucrantes (sucres = mono et disaccharides sauf polyols)

27 NOUVELLES TENDANCES ET VALEURS NUTRITIONNELLES Pauvre en énergie 40 kcal / 100 g ou 20 kcal /100 ml pour les liquides Réduit en énergie Au moins 30% de réduction par rapport au produit classique Sans énergie 4 kcal / 100ml

28 NOUVELLES TENDANCES ET VALEURS NUTRITIONNELLES Riche en fibres Au moins 6 g fibres / 100 g ou 3 g fibres / 100 kcal Source de fibres Au moins 3 g fibres / 100 g ou 1,5 g fibres / 100 kcal

29 NOUVELLES TENDANCES ET VALEURS NUTRITIONNELLES Quelques exemples : "La consommation de bêta-glucane d avoine dans le cadre d un régime équilibré peut activement abaisser/réduire le taux de cholestérol LDL (lipoprotéines basse densité) et de cholestérol total dans le sang." Règlement (UE) no 1160/2011 de la Commission du 14 novembre 2011 «Les chewing-gum sans sucres aident à réduire la déminéralisation des dents» Règlement (UE) N 665/2011 de la commission du 11/07/2011 «Les chewing-gum sucrés à 100% par du xylitol contribuent à réduire la plaque dentaire» Règlement (UE) N 1024/2009 de la commission du 29/10/2009

30 NOUVELLES TENDANCES ET VALEURS NUTRITIONNELLES Miel Composition: Solution saturée en sucres : - 78 à 80% de glucides: - fructose: 38% - glucose: 31% - maltose, saccharose, polysaccharides - Eau: < 20 % - Protides: < 1% (beaucoup acides aminés) - Sels minéraux - Vitamines

31 NOUVELLES TENDANCES ET VALEURS NUTRITIONNELLES Miel Propriétés: - Pouvoir sucrant: 1,3 - Energie: 320 Kcal / 100 g -Index glycémique: 32 (miel d acacia); 80 (miel toutes fleurs) La composition en glucides est variable : Effet sur la cristallisation - ex: miel d acacia riche en fructose aspect liquide - ex: miel de colza riche en glucose aspect cristallisé

32 NOUVELLES TENDANCES ET VALEURS NUTRITIONNELLES Sirop d Agave Edulcorant issu de la sève d Agave (Mexico) Couleur dorée Plus neutre que le miel Publicité française 2011

33 NOUVELLES TENDANCES ET VALEURS NUTRITIONNELLES Sirop d Agave Composition Composée à 75% de glucides ( dont 85% de fructose ) et 25% d eau Propriétés - Viscosité < miel dissolution plus facile dans les boissons froides - Pouvoir sucrant: 1,4 - Energie: 310 Kcal / 100 g - Index glycémique: 27

34 NOUVELLES TENDANCES ET VALEURS NUTRITIONNELLES Sirops de céréales Applications : -Pâtisserie - Barres céréalières - Compléments pour sportifs - Confiserie Blé Riz Orge malté Avoine Matière sèche (%) Sucres (g/100g) 97, Fructose Glucose Maltose Oligosaccharides 37, ,5

35 NOUVELLES TENDANCES ET VALEURS NUTRITIONNELLES Sirops de fruits Applications : -Produits laitiers - Barres céréalières - Crèmes glacées Figues Prunes Dattes Raisin Matière Sèche (%) Sucres (g/100g) Fructose ,5 50 Glucose ,5 49 Maltose Sucrose Sorbitol Oligosaccharides

36 CONCLUSIONS Un usage modéré du sucre pour une meilleure harmonie entre alimentation et santé Vers une réduction du goût sucré pas sans difficulté pour l industriel : agents de charge +/- caloriques et sucrants selon les fonctionnalités recherchées Un recours aux édulcorants sur des produits spécifiques pour répondre à la demande du marché La substitution totale ou partielle du sucre demande des compétences fortes à la fois en formulation mais aussi en process

Innovations nutritionnelles : les voies du succès

Innovations nutritionnelles : les voies du succès Innovations nutritionnelles : les voies du succès P R O P R I É T É S D E S S U C R E S D A N S L E S A L I M E N T S, N O U V E L L E S T E N D A N C E S E T O B J E C T I F S N U T R I T I O N N E L

Plus en détail

Sucre et «faux sucre» leur place dans l alimentation du diabétique

Sucre et «faux sucre» leur place dans l alimentation du diabétique Sucre et «faux sucre» leur place dans l alimentation du diabétique Jean-Louis Schlienger Professeur émérite Fac Médecine Strasbourg Fondateur et secrétaire général de l AFD Alsace (1980-1995) Insulib 16

Plus en détail

Rapport du groupe de travail PNNS sur les glucides. Etapes 1 et 2 du mandat. Mars 2007

Rapport du groupe de travail PNNS sur les glucides. Etapes 1 et 2 du mandat. Mars 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l'alimentation Sous-Direction de la réglementation, de la recherche et de la coordination des contrôles Rapport du groupe de travail PNNS

Plus en détail

Sucres et édulcorants

Sucres et édulcorants Promotion Santé Suisse Sucres et édulcorants Recommandations pour les enfants et les adolescents Définitions Editorial Feuille d informations 4 Dans le cadre de notre programme prioritaire «Poids corporel

Plus en détail

Le tréhalose. Le nouvel ingrédient alimentaire multi-fonctionnel

Le tréhalose. Le nouvel ingrédient alimentaire multi-fonctionnel Le tréhalose Le nouvel ingrédient alimentaire multi-fonctionnel introduction Le est un nouvel ingrédient multi-fonctionnel ayant un potentiel de développement considérable auprès des industries alimentaires.

Plus en détail

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés Objectif : Sensibiliser les élèves à ce qui se trouve dans leur nourriture et les aider à se méfi er des sucres cachés. Matériel Feuille à imprimer : Chaîne

Plus en détail

L ES E S GLUCIDES. a) Oses Les oses sont de petites molécules de glucides comprenant entre 12 et 24 atomes. Ce sont des molécules non hydrolysables.

L ES E S GLUCIDES. a) Oses Les oses sont de petites molécules de glucides comprenant entre 12 et 24 atomes. Ce sont des molécules non hydrolysables. L ES E S GLUCIDES. Introduction : Source de glucides? Plusieurs aliments d origine différente contiennent des glucides : Sucre, fruits, lait, pain, pâte, riz, légumes secs Rôle? Leur rôle est d apporter

Plus en détail

I) CLASSIFICATION DES GLUCIDES.

I) CLASSIFICATION DES GLUCIDES. LES G LUCIDES. Introduction : Source de glucides? Plusieurs aliments d origine différente contiennent des glucides : Sucre, fruits, lait, pain, pâte, riz, légumes secs Rôle? Leur rôle est d apporter de

Plus en détail

www.afd.asso.fr Diabète et sucres halte aux idées reçues!

www.afd.asso.fr Diabète et sucres halte aux idées reçues! www.afd.asso.fr Diabète et sucres halte aux idées reçues! Introduction 1 Sucres et diabètes Le sucre est au cœur de l actualité : accusé de beaucoup de maux, comparé à une drogue, diabolisé par certains

Plus en détail

Pour choisir ses "sucres"

Pour choisir ses sucres Union Fédérale des Consommateurs - Que Choisir 4 Place Coimbra (Avenue de Pérouse) 13090 Aix-en-Provence www.ufc-aix.org contact@aixenprovence.ufcquechoisir.fr Tél. : 04 42 93 74 57 - Fax : 04 42 27 73

Plus en détail

Chamtor. Les applications des produits CHAMTOR

Chamtor. Les applications des produits CHAMTOR La Confiserie Chamtor Les applications des produits CHAMTOR Les sucres cuits coulés et pressés : Les sucres cuits sont des solutions de sucres figées par une très forte viscosité, dans une structure vitreuse.

Plus en détail

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils?

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Les glucides sont des éléments nutritifs indispensables au bon fonctionnement de l organisme. Ils sont présents dans les aliments aux côtés des protéines (viande,

Plus en détail

bio dej BEFORE Pot de 540 g Müesli-pomme Fruits rouges 23/09/10 Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort

bio dej BEFORE Pot de 540 g Müesli-pomme Fruits rouges 23/09/10 Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort BEFORE bio dej Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort Texture crémeuse, très digeste Ingrédients (arôme müesli-pomme) : Maltodextrine*, dextrose*, poudre de lait*,

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

Chamtor. La gamme CHAMTOR

Chamtor. La gamme CHAMTOR Chamtor La gamme CHAMTOR GLUCOR, H-MALTOR et FRUCTOR Les sirops de glucose sont obtenus par hydrolyse de l'amidon, polymère de D-glucose (ou dextrose) qui constitue la molécule de réserve des végétaux

Plus en détail

SE SUCRER LE BEC. Cora Loomis, diététiste-nutritionniste 12 décembre 2012

SE SUCRER LE BEC. Cora Loomis, diététiste-nutritionniste 12 décembre 2012 SE SUCRER LE BEC Cora Loomis, diététiste-nutritionniste 12 décembre 2012 Organisée par Réussir en santé Objectif principal: Promouvoir l adoption et la consolidation de saines habitudes de vie, principalement

Plus en détail

Les Additifs Alimentaires

Les Additifs Alimentaires Effets sur la santé Les additifs alimentaires ne sont généralement pas nocifs pour la santé dans les conditions d'utilisation spécifiques autorisées. Cependant, un certain nombre de colorants et de conservateurs

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions DIRECTIVE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 30 juin 1994 concernant les édulcorants destinés à être

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation! Présentation de la Fondation! Définition du sucre! Apport maximal recommandé en sucres! Boissons sucrées : risques pour la santé! Édulcorants! Classification des boissons saines

Plus en détail

Sucres. Editeur: Nestlé Suisse S.A. Service Nutrition. Case postale 352, 1800 Vevey Fax: 021 924 51 13 service.nutrition@ch.nestle.com www.nestle.

Sucres. Editeur: Nestlé Suisse S.A. Service Nutrition. Case postale 352, 1800 Vevey Fax: 021 924 51 13 service.nutrition@ch.nestle.com www.nestle. Editeur: Nestlé Suisse S.A. Service Nutrition Case postale 352, 1800 Vevey Fax: 021 924 51 13 service.nutrition@ch.nestle.com www.nestle.ch Décembre 2014 SucresFDec14.indd 1 12.12.14 10:36 Les dix questions

Plus en détail

Le vrai ou le faux dans la diététique et le diabète

Le vrai ou le faux dans la diététique et le diabète Le vrai ou le faux dans la diététique et le diabète 2 ème Journée Liégeoise de Diabétologie 23 novembre 2013 Véronique Maindiaux Institut Paul Lambin veronique.maindiaux@ipl.be Objectifs Comprendre l influence

Plus en détail

L énergie du sportif

L énergie du sportif L énergie du sportif 1 Le corps : une usine à «brûler» les aliments Pour vivre, marcher, penser, notre corps a besoin d énergie. Celle-ci est apportée par la transformation de certains nutriments, en particulier

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur les sucres, les denrées alimentaires sucrées et les produits à base de cacao

Ordonnance du DFI sur les sucres, les denrées alimentaires sucrées et les produits à base de cacao Ordonnance du DFI sur les sucres, les denrées alimentaires sucrées et les produits à base de cacao du 23 novembre 2005 Le Département fédéral de l intérieur (DFI), vu les art. 4, al. 2, 26, al. 2 et 5,

Plus en détail

Alimentation et Sport

Alimentation et Sport Alimentation et Sport Objectifs du cours Connaître les principaux changements alimentaires de ces 30 dernières années et leur incidence sur la santé Connaître les facteurs nutritionnels principaux favorisant

Plus en détail

Marie Ouellet, Dt.P Nutritionniste CSSS Pierre-De Saurel, pour le comité Pour le plaisir de bouger et de bien manger

Marie Ouellet, Dt.P Nutritionniste CSSS Pierre-De Saurel, pour le comité Pour le plaisir de bouger et de bien manger Marie Ouellet, Dt.P Nutritionniste CSSS Pierre-De Saurel, pour le comité Pour le plaisir de bouger et de bien manger L outil pratique pour l épicerie vous aide à faire de meilleurs choix à l épicerie.

Plus en détail

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2. La chimie de la vie Au menu aujourd hui Les éléments chimiques et l eau http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.jpg Au menu aujourd hui Les éléments chimiques

Plus en détail

La Sarl MODABEL Trading à le plaisir de mettre à votre disposition la nouvelle gamme des produits 2013

La Sarl MODABEL Trading à le plaisir de mettre à votre disposition la nouvelle gamme des produits 2013 PRODUITS 2013 Lotissement Mohamed Ben Mohamed N A04 -Doueira-Alger -Algérie FAX 021 3557 76 TEL MOBILE 0661 51 49 80 Tel 0666993616-0558 34 70 46 -51% de sucres par rapport à la moyenne des principaux

Plus en détail

L information nutritionnelle sur l étiquette...

L information nutritionnelle sur l étiquette... Regardez l étiquette L information nutritionnelle sur l étiquette... Aide aide à faire des choix éclairés éclairset Aide à suivre à suivre le Guide le Guide alimentaire alimentaire canadien canadien pour

Plus en détail

Pouvoir sucrant par rapport à celui du saccharose: 75 Index glycémique: 100

Pouvoir sucrant par rapport à celui du saccharose: 75 Index glycémique: 100 Glucides transparent complémentaire 1 Les monosaccharides Les monosaccharides (= glucides simples) sont les glucides les plus simples et sont également les éléments constitutifs des glucides à longue chaîne.

Plus en détail

Jus de pomme. 1 portion d HC. 51 kcal / 215 kj. 115 ml ± 1 verre à moitié rempli IG = 44

Jus de pomme. 1 portion d HC. 51 kcal / 215 kj. 115 ml ± 1 verre à moitié rempli IG = 44 Boissons Boissons Il est indispensable de boire suffisamment pour maintenir un bon état de santé général. Si nous examinons attentivement la pyramide alimentaire, force est de constater que les boissons

Plus en détail

Alimentation et diabète de type 2. PointSanté - Spa mai 2012

Alimentation et diabète de type 2. PointSanté - Spa mai 2012 Alimentation et diabète de type 2 PointSanté - Spa mai 2012 Véronique Maindiaux Institut Paul Lambin veronique.maindiaux@ipl.be Objectifs majeurs 1. Contrôler l hyperglycémie chronique 2. Réduire le tour

Plus en détail

«Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments»

«Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments» 1 «Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments» Magali Marchand, Chef de service Diététique RHMS Diététicienne agréée ABD 12.01.2012 - Maison du

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur les sucres, les denrées alimentaires sucrées et les produits à base de cacao

Ordonnance du DFI sur les sucres, les denrées alimentaires sucrées et les produits à base de cacao Ordonnance du DFI sur les sucres, les denrées alimentaires sucrées et les produits à base de cacao Modification du 11 mai 2009 Le Département fédéral de l intérieur (DFI) arrête: I L ordonnance du DFI

Plus en détail

Informations produit

Informations produit Informations produit Ce document légal doit être conservé en magasin et mis à la disposition des clients ou représentants chargés de faire respecter la loi sur demande. Version 8 mars 2015 60616 Gâteau

Plus en détail

Tout sur le sucre Octobre 2012

Tout sur le sucre Octobre 2012 1 2 Tout sur le sucre Par Jérémy Anso Extrait 3 Disclaimer A lire 4 Vous êtes en train de lire un extrait du futur guide «Tout sur le sucre» qui sera disponible sur le site à partir du 31 octobre. Ce petit

Plus en détail

Marie-Laure André. L index glycémique Le guide minceur et santé

Marie-Laure André. L index glycémique Le guide minceur et santé Marie-Laure André L index glycémique Le guide minceur et santé Dans la même collection du même auteur : Les Additifs alimentaires, 2013 Dans la même collection : Alimentation : les bons choix, René Longet,

Plus en détail

Afssa Saisine n 2006-SA-0140 AVIS

Afssa Saisine n 2006-SA-0140 AVIS Maisons-Alfort, le le 10 septembre 2007 AVIS LA DIRECTRICE GENERALE de l Agence française de sécurité sanitaire des aliments sur les types de constituants glucidiques à introduire dans le dispositif de

Plus en détail

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11.

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11. Nutrition et Sport L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Qui est considéré comme sportif? Valérie Ducommun Diététicienne dipl. ES Diplôme universitaire Nutrition du Sportif A.F. Creff

Plus en détail

Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24/09/2014 de 11h à 12h

Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24/09/2014 de 11h à 12h Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24 & 25 septembre 2014 24/09/2014 de 11h à 12h Nicolas NOUCHI, CHD Expert Alexandra RETION, nutritionniste Luc DREGER, Chef Conseiller culinaire Les règles de l

Plus en détail

La verité sur les edulcorants

La verité sur les edulcorants La verité sur les edulcorants LA VERITE SUR LES EDULCORANTS Un édulcorant est un produit ou substance ayant un goût sucré. Le plus souvent, le terme «édulcorant» fait référence à des ingrédients destinés

Plus en détail

4 e et 5 e années NOTES DE L ENSEIGNANT

4 e et 5 e années NOTES DE L ENSEIGNANT MISSION NUTRITION NOTES DE L ENSEIGNANT SOURCES ÉNERGÉTIQUES POUR LE CORPS Le corps a besoin de l énergie que fournissent les aliments pour que le cerveau pense, que les muscles fonctionnent, que le coeur

Plus en détail

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION Mardi 24 janvier 2012 au Centre de Formation Multimétiers de REIGNAC L objectif de cet atelier sur la santé est de guider chacun vers une alimentation plus

Plus en détail

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Santé Canada Health Canada L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Vous avez peut-être remarqué l information nutritionnelle affichée sur de nombreux produits alimentaires que vous achetez

Plus en détail

Que sont les. Monosaccharides

Que sont les. Monosaccharides Que sont les Un hydrate de carbone ou saccharide est une liaison chimique d atomes de carbone, d hydrogène et d oxygène. Le terme hydrate de carbone comporte d ailleurs le mot carbone et le mot hydrate,

Plus en détail

François Nicot http://securite-en-montagne.e-monsite.com. Eléments de nutrition

François Nicot http://securite-en-montagne.e-monsite.com. Eléments de nutrition François Nicot http://securite-en-montagne.e-monsite.com Eléments de nutrition Consommation énergétique Eléments de nutrition F. Nicot 2 Métabolisme de repos MRT = (35 à 40) x 24 x S (Kcal / j) Surface

Plus en détail

CATALOGUE NUTRISIS. Cap Traiteur - 6 rue Robert Moinon - 95190 Goussainville France

CATALOGUE NUTRISIS. Cap Traiteur - 6 rue Robert Moinon - 95190 Goussainville France Cap Traiteur - 6 rue Robert Moinon - 95190 Goussainville France Tél. 01 34 38 87 85 - Fax : 01 34 38 87 81 - www.captraiteur.fr - contact@captraiteur.fr Cap traiteur est une filiale du Groupe Solina Desserts

Plus en détail

1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre?

1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre? LA DIETETIQUE DU DIABETE EN 24 QUESTIONS 1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre? 2) Les légumes sont-ils pauvres

Plus en détail

Ma Fiche Santé - Nutrition

Ma Fiche Santé - Nutrition LE DIABETE VA CHANGER VOTRE FAÇON DE VIVRE ET DE MANGER ET RECIPROQUEMENT Votre traitement ainsi que la qualité de votre alimentation et de votre hygiène de vie vont vous aider à normaliser un taux de

Plus en détail

Aspartame ou stévia: le duel

Aspartame ou stévia: le duel Nutri sciences Aspartame ou stévia: le duel L aspartame fait peur, le stévia rassure. L un sort des laboratoires et a une connotation artificielle, l autre est issu des champs de Stevia et cultive une

Plus en détail

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES Par Marie-Christine Parent, stagiaire en diététique AU MENU Retour sur le sondage Vision de la saine alimentation Qu est-ce que l étiquetage nutritionnel?

Plus en détail

Les molécules organiques. Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy

Les molécules organiques. Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy Les molécules organiques Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy Les composés organiques Objectif 3.2.1 Distinguer les composés organiques et les composés inorganiques.

Plus en détail

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE SOMMAIRE 1. Qu est ce qu un(e) diététicien(ne)? 2. Présentation des familles d aliments 3. Les différents nutriments 4. Les diverses associations alimentaires a/ L équilibre

Plus en détail

La digestion chimique

La digestion chimique SBI3U La digestion chimique Les aliments sont réduits mécaniquement en particules plus petites ils sont soumise à l action de substances chimiques et des enzymes les molécules complexes deviennent des

Plus en détail

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC 04.03 Babeurre, lait et crème caillés, yoghourt, képhir et autres laits et crèmes fermentés ou acidifiés, même concentrés ou additionnés de sucre ou d'autres édulcorants ou

Plus en détail

Whole30 Glossaire des aliments & ingrédients

Whole30 Glossaire des aliments & ingrédients Whole30 Glossaire des aliments & ingrédients Proposé par My Home Bootcamp A Abricot Acésulfame de potassium Acésulfame K Acide citrique Agave Ail Alcool Amande Amandes (Lait) Amandes (poudre) Amarante

Plus en détail

Les Protéines. Session 2

Les Protéines. Session 2 Les Protéines Session 2 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine Challenge12sem-S2-Proteines-Dec2012 2 Nos besoins quotidiens Protéines Contribuent au maintien de la masse musculaire

Plus en détail

La place du sucre et des édulcorants dans l alimentation des diabétiques : aspects théoriques et pratiques.

La place du sucre et des édulcorants dans l alimentation des diabétiques : aspects théoriques et pratiques. La place du sucre et des édulcorants dans l alimentation des diabétiques : aspects théoriques et pratiques. Fabienne De Gorter, diététicienne pédiatrique diabétologie Cliniques St-Luc (UCL)- mai 2011 1

Plus en détail

5 CLÉS POUR COMPRENDRE LE FRUCTOSE

5 CLÉS POUR COMPRENDRE LE FRUCTOSE 5 CLÉS POUR COMPRENDRE LE Le Fonds français pour l alimentation et la santé (FFAS) est une structure inédite et fédératrice qui a pour mission l étude et la mise en valeur d une alimentation source de

Plus en détail

www.afd.asso.fr Les glucides dans mon alimentation Les clés pour bien les consommer au quotidien

www.afd.asso.fr Les glucides dans mon alimentation Les clés pour bien les consommer au quotidien www.afd.asso.fr Les glucides dans mon alimentation Les clés pour bien les consommer au quotidien Consommer des aliments glucidiques au quotidien, comment faire? 1 Quel est le rôle des glucides dans notre

Plus en détail

Ingrédients contenant du gluten

Ingrédients contenant du gluten Ingrédients contenant du gluten A B Ale Agents anti agglomérant Acides aminés végétaux All bran Amidon Amidon modifié ou transformé si source inconnue Amidon de blé Anchois Amarante (contamination possible)

Plus en détail

aliste ingrédients ales informations nutritionnelles

aliste ingrédients ales informations nutritionnelles aliste ingrédients ales informations Ballotin 250g Pralines assorties en chocolat au lait, noir et blanc Ingrédients : sucre, pâte de cacao, lait entier en poudre, beurre de cacao, noisettes, matières

Plus en détail

Fruits et noix. Fruits et noix

Fruits et noix. Fruits et noix Fruits et noix Fruits et noix Il est recommandé de consommer 2-3 portions de fruit par jour. Les fruits constituent une part essentielle de la pyramide alimentaire et ne peuvent être remplacés par une

Plus en détail

L ensemble de ces besoins est satisfait par les nutriments apportés par l alimentation.

L ensemble de ces besoins est satisfait par les nutriments apportés par l alimentation. B E S O I N S N U T R I T I O N N E L S E T A P P O R T S R E C C O M M A N D E S L organisme demande pour son bon fonctionnement la satisfaction de trois types de besoins : Besoins énergétiques : l individu

Plus en détail

Notre but est de vous aider à comprendre comment optimiser le

Notre but est de vous aider à comprendre comment optimiser le Que dois-je faire avec mon alimentation? Martine Desrosiers, Dt. P. avec la collaboration de Cynthia Lévesque, Dt. P. et Chantal Martineau, Dt. P. Notre but est de vous aider à comprendre comment optimiser

Plus en détail

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER... POURQUOI? POUR QUI? À Après huit à douze heures de sommeil, les réserves d'énergie de l'organisme sont épuisées : le petit déjeuner

Plus en détail

RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012

RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012 RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012 PRATIQUES OENOLOGIQUES SPECIFIQUES AUX VINS AROMATISES, AUX BOISSONS A BASE DE PRODUIT VITIVINICOLE ET AUX BOISSONS A BASE DE VIN L Assemblée Générale CONSIDERANT la résolution

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur les sucres, les denrées alimentaires sucrées et les produits à base de cacao

Ordonnance du DFI sur les sucres, les denrées alimentaires sucrées et les produits à base de cacao Ordonnance du DFI sur les sucres, les denrées alimentaires sucrées et les produits à base de cacao Modification du... Le Département fédéral de l intérieur arrête: I L ordonnance du DFI du 23 novembre

Plus en détail

Edulcorants : entre mythe

Edulcorants : entre mythe pratique Edulcorants : entre mythe et réalité Rev Med Suisse 2009 ; 5 : 682-6 M. Clarisse V. Di Vetta V. Giusti Muriel Clarisse et Véronique Di Vetta Dr Vittorio Giusti Service d endocrinologie, diabétologie

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

1777473 - EnergyOatSnack barre Banana Bread

1777473 - EnergyOatSnack barre Banana Bread 777473 - EnergyOatSnack barre Banana Bread Une barre de flocons d avoine avec des bananes sèches. Flocons d avoine (38%), sucre inverti liquide, bananes sèches (8%), margarine (huile de palme, huile de

Plus en détail

L alimentation du jeune sportif

L alimentation du jeune sportif L alimentation du jeune sportif L entraînement commence à table Damien PAUQUET Diététicien nutritionniste du sport info@nutripauquet.be Plan de l exposé : Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport,

Plus en détail

Le Petit-Déjeuner Vitalité

Le Petit-Déjeuner Vitalité Le Petit-Déjeuner Vitalité L alimentation équilibrée Une alimentation riche en nutriments L idéal La réalité 2 Les choix alimentaires 3 Excès et manques Excès Protéines, notamment Fibres végétales Glucides

Plus en détail

Coup d oeil sur l alimentation de la personne diabétique

Coup d oeil sur l alimentation de la personne diabétique Coup d oeil sur l alimentation de la personne diabétique En présence du diabète, votre corps utilise mal l'énergie qui circule sous forme de glucose dans le sang. C'est pourquoi votre glycémie (taux de

Plus en détail

Nutrition et Sport Valérie Ducommun Diététicienne diplômée ES Diplôme universitaire de Nutrition du Sport / Paris

Nutrition et Sport Valérie Ducommun Diététicienne diplômée ES Diplôme universitaire de Nutrition du Sport / Paris Nutrition et Sport Valérie Ducommun Diététicienne diplômée ES Diplôme universitaire de Nutrition du Sport / Paris Qu est-ce qui différencie l alimentation du sportif de celle de l adulte sédentaire ou

Plus en détail

Plats préparés. Plats préparés

Plats préparés. Plats préparés Plats préparés Plats préparés Les plats préparés ou prêts à consommer trouvent de plus en plus leur place dans notre alimentation quotidienne. Nous n avons pas toujours la possibilité de préparer chaque

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 62 HERBANEWS SOMMAIRE Les protéines Définition, rôles et particularités des protéines Les recommandations du PNNS et comment y arriver? Quels sont les aliments

Plus en détail

Info TPS/TVH. Tablettes et barres Octobre 2006

Info TPS/TVH. Tablettes et barres Octobre 2006 Info TPS/TVH Tablettes et barres Octobre 2006 Le présent document d information explique comment la taxe sur les produits et services/taxe de vente harmonisée (TPS/TVH) s applique aux produits alimentaires

Plus en détail

ANALYSE NUTRITIONNELLE

ANALYSE NUTRITIONNELLE CHOCOLAT CHAUD Ingrédients: protéines de lait, poudre de cacao, arôme, épaississant: gomme xanthane, chlorure de potassium et de sodium, édulcorants: aspartame et acésulfame de potassium; anti-agglomérant:

Plus en détail

Vrai ou faux régimes r le diabétique de type 2?

Vrai ou faux régimes r le diabétique de type 2? Vrai ou faux régimes r pour le diabétique de type 2? 1ères Confrontations Para-Médicales Endocrinologie-Diab Diabétologie De l Îl Île de France Sud 9 mars 2007 Dr B. Boucherie L. Fouquet Le "régime" du

Plus en détail

CHAPITRE 17 SUCRES ET SUCRERIES

CHAPITRE 17 SUCRES ET SUCRERIES C17/1 CHAPITRE 17 SUCRES ET SUCRERIES Note : 1. Le présent chapitre ne comprend pas : a) les sucreries contenant du cacao (n 18.06) ; b) les sucres chimiquement purs [autres que le saccharose, le lactose,

Plus en détail

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

OBJECTIFS : Assurer la formation de réserves énergétiques optimales (= glycogène)

OBJECTIFS : Assurer la formation de réserves énergétiques optimales (= glycogène) OBJECTIFS : Assurer la formation de réserves énergétiques optimales (= glycogène) Garantir le parfait état de la masse musculaire Eviter tout problème digestif Prévenir les déficits en minéraux et vitamines

Plus en détail

État des lieux Juin 2014

État des lieux Juin 2014 État des lieux Juin 2014 Dossier de Presse LE FRUCTOSE Etat des lieux du Fonds français pour l alimentation et la santé La consommation de fructose fait l objet d une controverse quant à ses effets sur

Plus en détail

Entre sucres et édulcorants Comment faut-il sucrer les aliments? tol) dont le pouvoir sucrant est proche de celui du saccharose.

Entre sucres et édulcorants Comment faut-il sucrer les aliments? tol) dont le pouvoir sucrant est proche de celui du saccharose. Entre sucres et édulcorants Comment faut-il sucrer les aliments? Martine Champ* Introduction Si tous les ingrédients disponibles sur le marché sont supposés ne pas présenter de danger pour le consommateur,

Plus en détail

Les Extras LES PLUS SUCRES PAIN, BEURRE ET CONFITURE. Beurre micro pain Poids net : 10g Contient lait

Les Extras LES PLUS SUCRES PAIN, BEURRE ET CONFITURE. Beurre micro pain Poids net : 10g Contient lait Les Extras LES PLUS SUCRES PAIN, BEURRE ET CONFITURE Beurre micro pain Poids net : 10g Confiture de fruits Poids net : 30g Ingrédients : sirop de glucose - fructose, fruits 35% (fraises ou groseilles ou

Plus en détail

Rapport du groupe de travail PNNS sur les glucides. Etapes 1 et 2 du mandat. Mars 2007

Rapport du groupe de travail PNNS sur les glucides. Etapes 1 et 2 du mandat. Mars 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l'alimentation Sous-Direction de la réglementation, de la recherche et de la coordination des contrôles Rapport du groupe de travail PNNS

Plus en détail

3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse

3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse 3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse 3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Beaux jours riment

Plus en détail

GT lipides Céréales Prêtes à Consommer ou à Préparer. 29 janvier 2008

GT lipides Céréales Prêtes à Consommer ou à Préparer. 29 janvier 2008 GT lipides Céréales Prêtes à Consommer ou à Préparer 29 janvier 2008 1 Marché et fabricants Le marché français en 2006 (enquête de branche Alliance 7, panel IRI, Secodip) Valeur : 560 millions d euros

Plus en détail

INFORMATION ET SENSIBILISATION ALIMENTAIRE DES IMMIGRÉS

INFORMATION ET SENSIBILISATION ALIMENTAIRE DES IMMIGRÉS INFORMATION ET SENSIBILISATION ALIMENTAIRE DES IMMIGRÉS Projet-pilote pour de nouvelles étapes d intégration dans la province de Viterbo Université LUMSA- Faculté de Science de la Formation Regione Lazio-

Plus en détail

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive.

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive. 13 aliments pour une bonne santé Valeurs nutritives Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A2 : Interpréter des documents Grande compétence C Comprendre et utiliser

Plus en détail

Intervention nutritionnelle brève en consultation médicale lors d OBESITE

Intervention nutritionnelle brève en consultation médicale lors d OBESITE Intervention nutritionnelle brève en consultation médicale lors d OBESITE Mme Mendoza, originaire de Bolivie, 42 ans, sans statut légal, vit en collocation, à des horaires de travail (ménages chez différents

Plus en détail

Liquides oraux : et suspensions. Préparations liquides pour usage oral. Solutions

Liquides oraux : et suspensions. Préparations liquides pour usage oral. Solutions Préparations pharmaceutique Cours de en 2ème petites Année quantités de Master en Pharmacie Liquides oraux : solutions, Préparation sirops pharmaceutique et suspensions en petites quantités Section des

Plus en détail

ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION

ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION Première caractérisation du secteur (données 2012) SYNTHESE Etude du secteur des sauces condimentaires-oqali Données 2011-Edition 2013 EDITION 2014 Synthèse de l

Plus en détail

Puissance : Boisson fouettée à saveur de banane et chocolat extrême

Puissance : Boisson fouettée à saveur de banane et chocolat extrême Puissance : Boisson fouettée à saveur de banane et chocolat extrême Pour tous les amateurs de chocolat, voici une recette où la poudre de riche cacao donne à la boisson fouettée un goût véritablement céleste,

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Dr F. GANE TROPLENT 04/2013 Faculté de Médecine HyacintheBASTARAUD Activités physiques : Recommandations d activité physique pour la population Pratique d une activité physique

Plus en détail

36 % à 80% des patients atteints de

36 % à 80% des patients atteints de Nutrition et Cancer au quotidien Réseau onco Vannes 18 octobre 2012 Objectif : Éviter la dénutrition 36 % à 80% des patients atteints de cancer sont dénutris. 5 à 25 % de décès dus à la dénutrition et

Plus en détail

LES BIOMOLÉCULES DE NOS ALIMENTS

LES BIOMOLÉCULES DE NOS ALIMENTS 3 Objectifs : LES BIOMOLÉCULES DE NOS ALIMENTS la structure des polymères sera présentée schématiquement à partir d'exemples de glucides et de protéines définir le terme dimère à partir d'exemples glucidiques

Plus en détail

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien Docteur PAULE MORARD IBM ECULLY SPORT ET DIETETIQUE BESOINS GLUCIDES : 1g= 4kcal 55% de l apport energétique quotidien Glucides à indice glycémique élevé ( IG) : Pain, purée, riz blanc, corn flakes Glucides

Plus en détail