Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 Les Valois Philippe VI de Valois Fondateur de la dynastie des Valois, il est le fils de Charles et de Marguerite d Anjou. Charles IV est mort sans héritier mâle, la loi salique désigne Philippe VI (Jeanne de Navarre et Edouard III, roi d Angleterre sont écartés). 29 mai 1328, Philippe est sacré à Reims, l année suivante, Edouard ne lui tient pas rigueur et vient lui prêter hommage pour la Guyenne dans la cathédrale d Amiens. Il revendique le trône de France quand Philippe intervient en Guyenne : victoire de Cassel, Philippe l emporte sur les Flamands auxquels s est allié Edouard III. 26 août 1346 : victoire de Crécy. Edouard III a débarqué dans la presqu île du Cotentin et remporte la victoire. Philippe quitte Paris, Edouard assiège Calais. Au bout de 10 mois Calais se rend lors de l épisode des bourgeois de Calais, immortalisé par Rodin. Edouard épargne la ville à condition que les six principaux bourgeois se rendent. L épouse d Edouard obtient la grâce des bourgeois, Philippe VI conclue une trêve (Calais restera anglais jusqu au XVIe siècle). Son règne est marqué par une grave crise économique et le renforcement de la fiscalité royale (coût de la guerre et peste noire en 1348). La gabelle est régularisée. Jean II le Bon, son fils aîné lui succède. Jean II Le Bon. Son surnom lui vient de sa bravoure (le Brave). 1350, il est sacré roi à Reims. Il poursuit la guerre, les états généraux votent l augmentation des impôts et exigent un contrôle de la gestion du roi (la bourgeoisie s enhardit). Jean II le Bon entre en conflit avec Charles II le Mauvais, roi de Navarre, son gendre. Qui prétend au trône de France. Le Prince Noir (appelé ainsi en raison de la couleur de son armure), fils d Edouard III, en profite pour relancer la guerre. Malgré la supériorité des on armée, Jean, est capturé à Poitiers par les Anglais en Charles de Navarre encourage les pillards. 1360, signature du traité de Brétigny. Charles V paye la rançon de son père (3 millions d écus or sont versés aux Anglais) et leur cède 16 départements. Libéré, Jean finit de démanteler son royaume. en le donnant à ses fils et rend indépendante la maison de Bourgogne qui deviendra la rivale de la dynastie capétienne. L évasion de Louis d Anjou pousse le roi, soucieux de respecter le traité de Brétigny, à se constituer prisonnier à Londres où il meurt. Charles V Le Sage Fils aîné de Jean II le Bon et de Bonne e Luxembourg, il assure la régence pendant la captivité de son père à Londres. Il doit mater la jacquerie (1358) à la solde de Charles le Mauvais La Grande ordonnance de 1357 (équivalent d une monarchie parlementaire) donne plus de pouvoir aux états généraux. En 1358 éclate la rébellion parisienne dirigée par Etienne Marcel, qui croyant voir arriver les Anglais organise la défense de la ville et tente de vaincre les résistances du dauphin. Etienne Marcel, allié à Charles le Mauvais délivré, meurt. Le dauphin pardonne aux insurgés, abolit

2 la Grande ordonnance et signe le traité de Brétigny en 1360, annulant ainsi les clauses du traité de son père. De constitution fragile, il ne participe pas aux guerres, mais choisi des capitaines illustres tels que Bertrand du Guesclin qui met fin à la lutte contre Charles le Mauvais. Le royaume est également débarrassé des pillards. Le traité de Guérande en 1365 met fin à la guerre de succession de Bretagne qui oppose Charles de Blois et Jean de Montfort. Il rétablit une monnaie saine et organise la gabelle. Roi lettré et bâtisseur, il fonde la bibliothèque royale, entreprend la construction du Louvre, élève l hôtel Saint-Paul et la Bastille de Paris. Sa vie est connue grâce aux écrits de Christine de Pisan. Sur son lit de mort, il décide la suppression des impôts directs. Charles VI Le Fou. Il est sacré en 1380 et placé sous la régence des es oncles. De nombreuses révoltes antifiscales éclatent, entre autres celle des Maillotins, appelés ainsi car ils étaient armés de maillets de fer volés à l Arsenal. A partir de 1388, le roi fait appel à d anciens conseillers de son père : les «marmousets» et il fait sacré reine Isabeau de Bavière. En 1392, le roi a son premier accès de folie dans la forêt du Mans où il tente d assassiner son connétable et ami, Olivier de Clisson. L année suivante la reine organise le bal des Sauvages, le feu prend aux maillots d étoupe des danseurs parmi lesquels se trouve le roi, sauvé in extremis e ce bal des Ardents (nom donné ensuite). A partir de ce moment, les accès de folie du roi deviendront pratiquement constants. Le jeu de cartes aurait été inventé pour le distraire Après une petite trêve la guerre reprend avec l Angleterre. La querelle débute par un crime : Jean sans Peur (appelé ainsi à partir de 1408) fait assassiner son cousin Louis d Orléans rue Vieille-du-Temple le 23 novembre Henri V, réclame la couronne de France et arrive sur le continent en 1415 et fait subir à l armée française la défaite d Azincourt, le 25 septembre La mort d Henri V, puis celle de Charles VI laisse la France économiquement désastreux.. Charles VII Il est également appelé le Bien Servi, le Victorieux ou le roi des merveilles et est indissociable de la légende de Jeanne d Arc et de la fin de la guerre de cent ans..réfugié à Bourges suite au conflit entre Armagnacs et Bourguignons, le petit roi de Bourges n est plus reconnu que dans le Sud-ouest et le Midi. Le traité de Troyes (1420) le déshérite au profit de l Angleterre. Les Anglais remportent victoire sur victoire et sont prêts d atteindre Charles quand une bergère de Lorraine de Domrémy intervient. Charles retrouve sa légitimité après sa reconnaissance par Jeanne d Arc qui délivre Orléans et le fait sacré à Reims en Il entreprend la reconquête de son royaume amis Jeanne est brûlée à Rouen le 30 mai Charles ne cherche pas à la sauver et on parle de «lâche abandon» Le traité d Arras de 1435 accorde d importantes concessions au duc de Bourgogne. Paris reconquit, le roi y entre triomphalement en 1437, mais n y reste guère préférant ses châteaux du Berry et de Touraine. Rouen ouvre ses portes à Charles, qui y fait une entrée triomphale aux côtés de Jacques Cœur en Les Anglais vont de défaite en défaite. La guerre de cent ans est terminée.

3 Charles lutte contre les Ecorcheurs qui infestent le pays, triomphe des révoltes des seigneurs, nommées «Pragueries», en référence aux troubles de Bohême. Il stabilise la monnaie il ordonne que les coutumes du pays soient écrites, annonciatrices des lois. Le seul danger reste le duché de Bourgogne. Louis XI Il né dans un pays en guerre et pour plus de sécurité, grandi dans la forteresse de Loches. Il souffre de la pauvreté de la cour du «petit roi de Bourges». N éprouvant que du ressentiment face à son père, il soutient la Praguerie (1440). Puis sous l instigation des on père sort victorieux de sa campagne contre les Ecorcheurs. Toutefois, la poursuite de ses conjurations lui vaut d être exilé dans le Dauphiné. Il est sacré en 1461, appelle les gens les conseillers plus brillants et s entoure des plus modestes : son médecin, son barbier, son prévôt.et engane la lutte contre la noblesse. Il lutte contre Charles le Téméraire qui s est allié au roi d Angleterre, Edouard IV. 1475, signature de la paix de Picquigny. Edouard IV débarqué à Calais à la tête de hommes renonce au trône de France pour écus et livres de pension. Pendant ce temps Charles le Téméraire entre en Lorraine avant d accumuler les défaites 1482, traité d Arras : Louis XI conserve le duché de Bourgogne et la Picardie. Le reste du territoire passe aux Habsbourg, la fille du Téméraire ayant épousé l archiduc d Autriche. Le connétable Saint-Pol est décapité en 1475 pour avoir abusé de la faveur du roi et pour l avoir trahi, Jacques d Armagnac est mis en cage puis décapité, d Alençon est également encagé à Chinon. Le roi introduit l industrie de la soie en France et fait de Lyon la capitale du drap et le centre d industrie de la soie, développe les grandes foires, dont celle de Caen, et attire par des privilèges les marchands étrangers. Il se préoccupe davantage des bourgeois que du peuple ou des paysans. Il supprime la pragmatique sanction (1461) et soumet l Eglise à son autorité en interdisant aux inquisiteurs d entrer dans son royaume et en faisant juger les crimes d hérésie pars son conseil. Autoritaire, il est et redouté, surnommé «l aragne» (l araignée) par ses ennemis, Louis est réputé pour son intelligence diplomatique. Les ambassadeurs milanais le considèrent comme «le plus subtil qui soit». Moins d une génération après sa mort, les légendes racontent qu il s abreuve du sang des nouveau-nés, qu il est l assassin de son frère, etc. Son épouse Marguerite meurt en disant : «Fi de la vie, qu on ne m en parle plus!» Pour se protéger des féodaux, le roi marie ses filles - nées de son second mariage avec Charlotte - Anne à Pierre de Beaujeu (un fidèle du roi) et Jeanne, bossue ou boiteuse, selon les légendes, au duc d Orléans.qui fera casser le mariage pour régner sous le nom de Louis XII. Un fils, futur Charles VIII né enfin en Charles VIII Il règne d abord sous la régence de sa sœur Anne de Beaujeu qui arrangera le mariage d son frère avec Anne de Bretagne (1491), une alliance qui humilie les Maximilien de Habsbourg auquel Anne était promise. L empereur est écarté du pré carré français. Les guerres d Italie son le principal engagement de Charles qui se proclame roi de Naples en Le roi rencontre Savonarole à Florence, et le pape à Rome. En février 1495, c est l entrée triomphale dans Naples. Très rapidement, le roi doit abandonner ses conquêtes face à

4 la ligue constituée par la république de Venise, Maximilien d Autriche, Ferdinand II d Aragon et le pape Alexandre VI ; et laisse le souvenir de la «furia francese». Les garnisons françaises sont massacrées. Charles VII signe la capitulation en De retour en France, Charles meurt, sans successeur, en se cognant le front au linteau d une porte à Ambroise. Louis XII Arrière petit-fils de Charles V, fils de Charles d Orléans, dit le poète, et de Marie de Clèves, il est contraint par Louis XI, qui voulait éteindre la branche d Orléans, à épouser.jeanne de France, infirme.. Il participe à la «guerre folle» (opposition féodale). 1498, il est sacré roi à Reims et fait aussitôt annuler son mariage et épouse la veuve de Charles VIII (comme le prévoyait le contrat). Allié au roi d Espagne, Louis pour conquiert Naples. S ensuit une série d escarmouches dont la plus célèbre est celle du Chevalier Bayard, qui réussit seul à arrêter les Espagnols au passage d un pont sur le Garigliano. Les Français sont néanmoins contraints de quitter Naples. Le pape Jules II expulse tous les «Barbares» en commençant par les Français. En 1513, la défaite de Novare ruine les espoirs français en Italie et Louis XII scelle la paix avec l Angleterre en épousant une sœur d Henri VIII, Marie d Angleterre. En France, le roi organise définitivement le Grand conseil, codifie les coutumes (ordonnance de Blois, 1499). Il est surnommé «père de son peuple» par les états généraux. Les guerres d Italie ont contribué à la diffusion des arts de la Renaissance et permis le développement du commerce et de l industrie. Sans héritier, le roi laisse son trône à son cousin, François d Angoulême (François 1 er ) à qui il donne en mariage l une de ses filles : Claude. François 1 er Elevé avec raffinement par sa mère Louise de Savoie, François 1 er s illustre par sa distinction et son sens du prestige Sacré à Reims en 1515, il succède à son cousin Henri II, dont il a épousé la fille Claude de France. Les intrigues éventuelles d Anne de Bretagne, proche des Habsbourg l inquiète. Il poursuit l aventure italienne ; la victoire de Marignan, en 1515, le rend maître du Milanais et l auréole de gloire. Cette victoire remportée grâce au chevalier Bayard et au «roi-chevalier» entraîne la signature du traité de Fribourg (1516) qui instaure la paix dite «perpétuelle». Le Concordat de Boulogne est signé dans la foulée avec le pape Léon X : le roi propose la nomination des évêques, qui devient effective avec l accord du pape. La même année, Charles de Habsbourg, appelé Charles Quint, accède au trône d Espagne. François 1 er sous-estime sa puissance. Dès 1519, Charles Quint et élu à la tête du Saint-Empire romain germanique ; la France risque l encerclement.. François 1 er tente alors, sans succès, de s allier à l Angleterre en recevant Henri VIII au camp du Drap d or (1520). Les malheurs s acharnent alors sur François 1 er : trahi par le connétable de Bourbon, défaite de Bicoque, mort de Bayard, perte du Milanais, humiliant échec de Pavie en février 1525, où le roi est fait prisonnier et où Français périssent «De toutes choses, il ne m est demeuré que l honneur et la vie qui est sauve», dira le roi François 1 er devra payer une lourde rançon, laisser ses fils en otage et signer le traité de Madrid (1526) pour être libéré.

5 Il cherche l alliance des princes protestants allemands et celle des Turcs de Soliman le Magnifique. En 1527, s engage une seconde guerre contre Charles Quint. La paix de Cambrai (ou paix des Dame, 1529, n est qu un compromis. En 1530, le roi retrouve ses fils en échange de 4 tonnes d or. Il épouse Eléonore, la sœur de Charles Quint cette même année. Cette union n empêche pas la reprise de la guerre 1544 : le traité de Crépy-en-Laonnois qui met en place un fragile équilibre européen - l Espagne reste menaçante et la question italienne en suspend et pive la France de Naples et Milan. Par contre, l absolutisme connaît un progrès incontestable par le renforcement de la centralisation administrative et le développement de la vie à la Cour (François 1 er forge la formule «car tel est notre plaisir» et l expression «Sa Majesté»). Le roi gouverne personnellement, bien qu assisté par un Conseil. Sous le règne de ce roi mécène, les lettres et les arts sont encouragés. François 1r fonde le collège de France, protège les humanistes, les poètes (Ronsard, Marot, Budé), les musiciens et attire en France les grands artistes italiens, comme Léonard de Vinci, Benvenuto Cellini, le Rosso. L école de Fontainebleau connaît un grand prestige. Ouverture des chantiers de Blois, Chambord, Fontainebleau, Saint-germain-en Laye, l Hôtel de ville de Paris. L ordonnance de Villers-Cotterêts est adoptée, obligeant la rédaction des actes notariaux et judiciaires à être rédigés non en latin, mais en français. Fondation du dépôt légal : un exemplaire de tout livre doit être déposé dans la bibliothèque royale. Jacques Cartier prend possession du Canada en son nom (1541). Seuls les problèmes financiers et religieux restent mal réglés. La taille augmente, le premier emprunt français est lancé sous François 1 er, en 1522, il est remboursé sous forme de rente (appelée les Rentes sur l Hôte, car elles sont payées à l hôtel de ville de Paris) François 1 er assujettit l épiscopat français et exerce une cruelle répression face aux protestants après l affichage de placards contre l eucharistie sur la porte du château d Amboise en octobre Il meurt à Rambouillet au moment où Guillaume de Budé publie L Institution du Prince, écrit en son honneur. Henri II Second fils de François 1 er, il est sacré à Reims en 1547 et commence par réformer les mœurs de la Cour, puis organise une expédition en Ecosse destinée à libérer Marie Stuart des griffes des protestants et envoie Charles de Brissac auprès de Charles Quint. Il s attache les services de Montmorency qui était tombé en disgrâce et toujours prêt à en découdre avec les Guise, les ducs de Lorraine et les calvinistes. Henri II établit les présidiaux, tribunaux qui ont la compétence judiciaire des baillis et des sénéchaux. Humilié dans les geôles de Charles Quint, le roi s intéresse davantage aux frontières du Nord : il lutte contre les princes allemands de la Ligue de Samakade. En s alliant aux princes protestants allemands, révoltés contre Charles Quint par le traité de Chambord (1552), le roi réussit à s emparer des Trois-Evêchés de Metz, Toul et Verdun qui sont de langue française.. François de Guise, assiégé à Metz sort du combat auréolé de la victoire. La France est également autorisée à conserver le Piémont.

6 1556 : signature de la trêve de Vaucelles (1556) par Charles Quint qui abdique peu après. Il met fin aux guerres d Italie en signant la paix du Cateau-Cambrésis (1559). Par ce traité, la France rend la Savoie, le Bugey, la Bresse et le Milanais. Elle garde Pignerol, le marquisat de Saluces, Metz, Toul, Verdun et Calais. La sœur d Henri II doit épouser le duc de Savoie et Philippe II, veuf de Marie Tudor, Elisabeth, la fille d Henri II. Au cours des fêtes donné à l occasion de ce dernier mariage, le roi est mortellement blessé dans un tournoi.. Henri II, comme son père, est un ardent défenseur des arts. Et sa Cour est l une des plus brillantes d Europe. Les poètes de la Pléiade, notamment Ronsard, célèbre ses triomphes. Son tombeau, ainsi que celui de sa femme, Catherine de Médicis, se trouve à Saint-Denis. Son fils aîné lui succède. François II Fiancé à l âge de six ans à Marie Stuart, petite reine d Ecosse et nièce des Guise, il l épouse en Sa mère exerce la régence de l Ecosse. Les princes de sang sont traités sans égard. Dès leur accession au pouvoir, les Guise déclarent la guerre aux calvinistes. 1560, la conjuration d Ambroise est montée par les protestants, à l instigation de Condé (le but était d enlever le roi). Le roi averti, s enferme à Amboise ; la répression est terrible ; il n y a bientôt plus assez de potences à Amboise, on pend les prisonniers aux murs de la ville. Catherine de Médicis calme les esprits en nommant chancelier un magistrat humaniste, Michel de l Hospital, qui mène une politique de conciliation avec les Réformés (Condé a ainsi évité la condamnation à mort). Mai 1560, l édit de Romorantin atténue les rigueurs exercés contre es Réformés François meurt d une méningite en 1560, laissant la France dans une grande agitation Charles IX Fils d Henri II et de Catherine de Médicis, il reste sous l influence de sa mère, qui exerce le pouvoir réel. Il est sacré à Reims en Le colloque de Poissy pour réconcilier catholiques et protestants est un échec. L édit de janvier (1562) autorise néanmoins l exercice du culte calviniste hors des places fortes. Un quart des Français est passé au protestantisme. Cette concession provoque le drame de Wassy (1 er mars 1562) qui marque le début des guerres de Religion (un pasteur et ses ouailles avaient été assassinés sous l instigation de François de Guise). A Tours 200 calvinistes sont noyés, à, Sens le Temple est démoli. Charles IX et sa mère tente de se mettre sous la protection de Condé ; ils sont ramenés à Paris, prisonniers de Montmorency et du duc de Guise. L édit de Saint-Amboise, en 1563, accorde la liberté du culte réformé dans les châteaux et dans une ville par baillage, mais l interdit à Paris (paix de Saint-Germain en 1570) Après la paix de Saint-Germain, il accorde sa confiance au protestant Coligny. La paix revenue, la Cour se promène dans toute la France, ouvrant la gastronomie française à l influence italienne : les pâtes, les plats sucrés, les asperges, les concombres, les fruits confits, Les protestants tentent d enlever le roi,, relançant les guerre de Religion. Suite à la tentative d assassinat de Coligny, les protestants crient vengeance lors du mariage d Henri de Navarre et de la sœur du roi, Marguerite (dite la reine Margot). Catherine et le duc d Anjou décident alors de les éliminer et après maintes réticences, Charles ordonne le massacre de la Saint- Barthélemy (1572) au cours duquel Coligny est assassiné. Henri de Navarre échappe au

7 massacre en abjurant sa foi. Au total, les combats font plus de morts dans la France entière. La quatrième guerre de Religion se termine par l édit de Boulogne (1573), qui accorde aux Réformés la liberté de conscience. Henri III Troisième fils d Henri II et de Catherine de Médicis. Il s illustre aux batailles de Jarnac et de Moncontour (1569), deux victoires contre les protestants. En 1573, alors qu il assiégeait La rochelle, place forte accordée aux huguenots, il apprend son élection au trône de Pologne. Couronné à Cracovie, il revient en France très vite pour succéder à son frère. Il est sacré à Reims et le lendemain épouse louise de Vaudémont. Il réorganise le Conseil royal, astreint les curés à tenir un registre des baptêmes, mariages, enterrements et autres actes civils. Il est aussi l homme des coteries, des cabales. La paix de Monsieur (ou paix de Beaulieu) est signée avec les protestants. Les catholiques intransigeants s organisent en parti armé, la Ligue, conduite par Henri de Guise, dit le Balafré Henri III doit céder aux ligueurs : «un roi catholique, une foi catholique». Les hostilités entre protestants et catholiques reprennent et aboutissent à la paix de Nérac (1580), moins favorable que celle de Monsieur. La guerre dite «des trois Henri» oppose Henri III, à la tête des royalistes, Henri de Guise, chef de la Ligue catholique, et Henri de Navarre (futur Henri IV), chef des protestants ; tous prétendant à la couronne. Henri III doit fuir Paris après la journée des Barricades. Le désastre de l Invincible Armada et l humiliation des Espagnols redonne à Henri III de l ardeur. Le roi fait poignarder, à Blois, Guise, dit le Balafré, idole des Parisiens, qui se soulèvent alors. Roi honni des Parisien, il n en reste pas très parisien : il vit au Louvre et est à l origine du projet de construction du Pont-Neuf. L insurrection se termine avec la signature d un accord par lequel il reconnaît comme son nouvel héritier, Henri de Navarre. Henri III meurt assassiner par un franciscain fanatique, Jacques Clément. Avant de mourir, il appelle Henri de Navarre, le bénit, lui transmet la couronne lui demande de devenir catholique. La branche des Valoisienne des Capétiens s éteint avec lui.

La guerre de Cent ans Fiche enseignant

La guerre de Cent ans Fiche enseignant La guerre de Cent ans Fiche enseignant 1) Quelles sont les causes de la guerre de cent ans? Liens personnages : Questions : Pourquoi la guerre de Cent ans a-t-elle eu lieu? o Le roi d Angleterre et le

Plus en détail

ELEONORE D'AUTRICHE Reine de Portugal et de France

ELEONORE D'AUTRICHE Reine de Portugal et de France A 379802 Ghislaine De Boom ELEONORE D'AUTRICHE Reine de Portugal et de France Biographie Préface de Georges-Henri Dumont LE CRI EDITION TABLE DES MATIERES Préface, par Georges-Henri Dumont 7 Avant-Propos

Plus en détail

LA RENAISSANCE SOUS FRANÇOIS 1 er PAR LES IMAGES POULAIN

LA RENAISSANCE SOUS FRANÇOIS 1 er PAR LES IMAGES POULAIN INTRODUCTION C est autour de l œuvre publicitaire d Auguste POULAIN, né à Pontlevoy, à la Ferme des Bordes en 1825 et fondateur de la chocolaterie de Blois, que nous vous invitons à découvrir les grands

Plus en détail

L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS

L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS Famille Villebéon Maison de Foix Maison de Navarre Maison de Médicis Maison d Armagnac Maison de Savoie Maison d Orléans Quelques dates

Plus en détail

Le métier de Reine. Rôle et fonction de la Reine de France :

Le métier de Reine. Rôle et fonction de la Reine de France : Le métier de Reine Rôle et fonction de la Reine de France : Une Reine de France doit être une princesse de très haute naissance appartenant à une grande dynastie étrangère dont le mariage avec le Roi de

Plus en détail

C.M D Histoire de l Europe au XIXe siècle (02/10/2008) Chapitre 1 : L Europe en 1815. I) Une Europe qui domine le Monde mais qui est à reconstruire

C.M D Histoire de l Europe au XIXe siècle (02/10/2008) Chapitre 1 : L Europe en 1815. I) Une Europe qui domine le Monde mais qui est à reconstruire C.M D Histoire de l Europe au XIXe siècle (02/10/2008) Chapitre 1 : L Europe en 1815 I) Une Europe qui domine le Monde mais qui est à reconstruire A) Le poids de l Europe dans le Monde - 1815 : L Europe

Plus en détail

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Objectifs Découvrir les conséquences de la rivalité opposant le Roi de France au plus puissant de ces

Plus en détail

HISTOIRE CINQUIÈME THÈME IV VERS LA MODERNITÉ THÈME 2 : L ÉMERGENCE DU «ROI ABSOLU»

HISTOIRE CINQUIÈME THÈME IV VERS LA MODERNITÉ THÈME 2 : L ÉMERGENCE DU «ROI ABSOLU» HISTOIRE CINQUIÈME THÈME IV VERS LA MODERNITÉ THÈME 2 : L ÉMERGENCE DU «ROI ABSOLU» PROPOSITION D ENTRÉE DANS CE THÈME L ENTRÉE ROYALE DE LOUIS XIII ÀPARIS EN 1628 (Allégorie de la prise de la Rochelle)

Plus en détail

C/ les protestations religieuses activité les réformes protestantes :

C/ les protestations religieuses activité les réformes protestantes : Leçon N 13 : la Renaissance et l humanisme (XVI s) LA Renaissance est une période qui termine le Moyen-Age. Elle se veut le retour de l époque romaine à qui on emprunte l art. Les artistes de la Renaissance

Plus en détail

LA NAISSANCE DE LA FRANCE

LA NAISSANCE DE LA FRANCE (Ne pas inscrire le titre en début de séance) Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Découvrir que la France est un vieil État, né de l Empire de Charlemagne Objectifs Découvrir la

Plus en détail

La cité gallo-romaine et le début du Moyen Age

La cité gallo-romaine et le début du Moyen Age L histoire de Paris La cité gallo-romaine et le début du Moyen Age Paris a pour origine un village de pécheurs celtes. La tribu des Parisii s installa au 3 e siècle avant J.-C. dans l île de la Cité, la

Plus en détail

Milieu du XVIIIème siècle : l'encyclopédie.

Milieu du XVIIIème siècle : l'encyclopédie. Milieu du XVIIIème siècle : l'encyclopédie. Le 18ème siècle est appelé «siècle des Lumières». Les Lumières est un courant de pensée qui remettent en cause des idées établies depuis longtemps. Ces penseurs

Plus en détail

Le Parlement de Catalogne

Le Parlement de Catalogne Le Parlement de Catalogne L un des parlements les plus anciens du monde Le Parlement symbolise la pluralité du peuple catalan, il constitue donc l un des centres de la vie politique du pays. On y débat

Plus en détail

CHRONOLOGIE REVOLUTION ET EMPIRE. 1789-1815.

CHRONOLOGIE REVOLUTION ET EMPIRE. 1789-1815. CHRONOLOGIE REVOLUTION ET EMPIRE. 1789-1815. DATES Printemps 1789 EVENEMENTS Rédaction des cahiers de doléances et élections aux Etats généraux du royaume. On appelle Etats généraux la réunion des représentants

Plus en détail

Lille métropole. Olivier Leclercq Alain Etienne

Lille métropole. Olivier Leclercq Alain Etienne Lille métropole Olivier Leclercq Alain Etienne Lille métropole Photographies Olivier Leclercq Texte Alain Etienne Conception et direction éditoriale Bertrand Dalin Assisté de Paméla Cauvin Couverture -

Plus en détail

Vienne 1814/1815, la ville et le Congrès Questionnaire pédagogique

Vienne 1814/1815, la ville et le Congrès Questionnaire pédagogique Vienne 1814/1815, la ville et le Congrès Questionnaire pédagogique Quels sont les principaux objectifs du Congrès de Vienne (plusieurs réponses possibles)? établir durablement la paix en Europe en évitant

Plus en détail

Le baptême et les catholiques de France

Le baptême et les catholiques de France Le baptême et les catholiques de France La France métropolitaine de 2014 compte 41 Millions de baptisés : Situation au 1er janvier 2014 en métropole Population 64 millions Dont catholiques 41 millions

Plus en détail

HISTOIRE MEDIEVALE. Les relations de la papauté et du royaume de France durant le Moyen-Âge 1059-1438

HISTOIRE MEDIEVALE. Les relations de la papauté et du royaume de France durant le Moyen-Âge 1059-1438 Année 2013-2014 Les conférences de l INSTITUT MUNICIPAL d ANGERS HISTOIRE MEDIEVALE Les relations de la papauté et du royaume de France durant le Moyen-Âge 1059-1438 ***** Jacques LAUGERY Conférence n

Plus en détail

Introduction. 1. Les racines du droit français

Introduction. 1. Les racines du droit français Introduction historique au droit (Vème XVème siècle) Introduction 1. Les racines du droit français A. L apport de Rome 1. L Empire Romain, modèle du pouvoir a. Le concept d État : la res publica b. Une

Plus en détail

LA MONARCHIE ABSOLUE DE DROIT DIVIN. UNE INVENTION DE LOUIS XIV?

LA MONARCHIE ABSOLUE DE DROIT DIVIN. UNE INVENTION DE LOUIS XIV? LA MONARCHIE ABSOLUE DE DROIT DIVIN. UNE INVENTION DE LOUIS XIV? Cette question s inscrit dans la problématique plus large de «la naissance et le développement du royaume de France» et de l affermissement

Plus en détail

Château de Fontainebleau Livret de visite

Château de Fontainebleau Livret de visite Château de Fontainebleau Livret de visite Le château de Fontainebleau fut la maison des rois de France. Les rois de France, comme François Ier, aimaient y venir pour les nombreux animaux qu ils pouvaient

Plus en détail

Raphaël Arnáiz, en religion frère Marie-Raphaël, est né le

Raphaël Arnáiz, en religion frère Marie-Raphaël, est né le Bienheureux Raphaël Arnáiz Barón (1911-1938) Raphaël Arnáiz, en religion frère Marie-Raphaël, est né le 9 avril 1911 à Burgos en Espagne, premier de quatre enfants d une famille aisée, catholique pratiquante.

Plus en détail

Histoire d'une ferme en Flandre. A. L'histoire L'histoire de la maison et de ses occupants est en bleu et les éléments d'histoire locale en rouge.

Histoire d'une ferme en Flandre. A. L'histoire L'histoire de la maison et de ses occupants est en bleu et les éléments d'histoire locale en rouge. Histoire d'une ferme en Flandre A. L'histoire L'histoire de la maison et de ses occupants est en bleu et les éléments d'histoire locale en rouge. La construction Quand débute la construction de la ferme,

Plus en détail

Présentation de la : Galerie moretti & moretti

Présentation de la : Galerie moretti & moretti Présentation de la : Galerie moretti & moretti Vous trouverez ci-joint quelques photos de notre galerie d'art contemporain située 6, Cour Bérard en plein Marais, accolée à la place des Vosges. Vous trouverez

Plus en détail

QUE S EST-IL PASSÉ À WATERLOO?

QUE S EST-IL PASSÉ À WATERLOO? QUE S EST-IL PASSÉ À WATERLOO? Exposé de Rémi FRANCOIS Le 16 mars 2012 BATAILLE DE WATERLOO Le 18 Juin 1815 BATAILLE DE WATERLOO Le 18 Juin 1815 QUOI D AUTRE???? LA BATAILLE DE WATERLOO : LA CHUTE DE L

Plus en détail

La misère des paysans

La misère des paysans Écoles primaires, cycle 3 En 2012, on fête le tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau! Qui était-il? Découvrons ce Monsieur extraordinaire qui est fêté cette année dans toutes les écoles

Plus en détail

LE MOYEN AGE. Fiche «Le moyen-âge, la société féodale» Fiche «Les redevances dues au seigneur»

LE MOYEN AGE. Fiche «Le moyen-âge, la société féodale» Fiche «Les redevances dues au seigneur» Cycle 3 LE MOYEN AGE 1) Relation entre seigneurs et paysans 2) Rôle de l église 3) 987 : Hugues Capet roi de France 4) Saint Louis 1) Relation entre seigneurs et paysans Fiche «Le moyen-âge, la société

Plus en détail

non nobis domine non nobis sed nomini tuo da gloriam PIERRE DUBOIS

non nobis domine non nobis sed nomini tuo da gloriam PIERRE DUBOIS non nobis domine non nobis sed nomini tuo da gloriam PIERRE DUBOIS Pierre Dubois (1255 1321), originaire de la Manche, est vraisemblablement né à Coutances. Coutances C est un «légiste», un homme de loi

Plus en détail

le cicr -150 ans d action humanitaire Document d accompagnement pédagogique

le cicr -150 ans d action humanitaire Document d accompagnement pédagogique le cicr -150 ans d action humanitaire Document d accompagnement pédagogique «Ce qui importe, ce n est pas seulement le bien que le CICR apporte, mais le mal qu il permet d éviter.» Nelson Mandela Crédits

Plus en détail

Ces règles s appliquent pour 4 à 7 joueurs. Principe et mise en place

Ces règles s appliquent pour 4 à 7 joueurs. Principe et mise en place Renaissances à Caen La classe seconde ARCU (Accueil Relation Client Usager) du lycée Camille Corot de Saint-Lô, vous présente le jeu «Renaissances à Caen» qui a été inspiré du jeu «Citadelle». Des personnages

Plus en détail

Caen. Emmanuel Le Privé - Christine Raout

Caen. Emmanuel Le Privé - Christine Raout Caen Emmanuel Le Privé - Christine Raout couverture L abbaye aux Hommes, devenue hôtel de ville en 1964, et le jardin à la française sur l esplanade Jean-Marie-Louvel. Double page précédente Large espace

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPÉRIEUR DU XIX e SIÈCLE À 1960 ENVIRON

L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPÉRIEUR DU XIX e SIÈCLE À 1960 ENVIRON 1 L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPÉRIEUR DU XIX e SIÈCLE À 1960 ENVIRON Jean-François CHARLES, adjoint au chef du Service de l enseignement secondaire supérieur, Espace, 1991, n 11-12, pp. 8-11 (Publication

Plus en détail

LE 8 MAI. Fête de la victoire de 1945. Collection «Mémoire et Citoyenneté»

LE 8 MAI. Fête de la victoire de 1945. Collection «Mémoire et Citoyenneté» n 15 Collection «Mémoire et Citoyenneté» LE 8 MAI Fête de la victoire de 1945 SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L ADMINISTRATION DIRECTION DE LA MÉMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES Le 7 mai 1945, à 2h41, l'acte

Plus en détail

IV. Le fidèle gagnait son salut par des actions exceptionnelles

IV. Le fidèle gagnait son salut par des actions exceptionnelles IV. Le fidèle gagnait son salut par des actions exceptionnelles 1) Le pèlerinage Pèlerins en voyage, Jean de Mandeville, Livre des merveilles, vers 1410-1412 Pèlerins au Saint-Sépulcre, Guillaume de Boldensele,

Plus en détail

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde du lundi 11 au dimanche 17 février 2013 n 221 > vers le 1er dimanche de Carême Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde vers Dimanche n 221 www.versdimanche.com page 1/21 Évangile

Plus en détail

Francois Marie Arouet dit Voltaire né le 21 novembre 1694. mort le 30 mai 1778.

Francois Marie Arouet dit Voltaire né le 21 novembre 1694. mort le 30 mai 1778. Francois Marie Arouet dit Voltaire né le 21 novembre 1694. mort le 30 mai 1778. Nicolas de Largillière : Portrait de Voltaire, 1718, Paris, musée Carnavalet. Extrait d un rapport de police du 16 avril

Plus en détail

s apprend en naviguant Brochure de jeux à destination des enfants

s apprend en naviguant Brochure de jeux à destination des enfants Paris s apprend en naviguant Brochure de jeux à destination des enfants amuse toi en découvrant Paris: à chacun sa difficulté de jeux Facile Moyen Difficile 2 Retrouve les réponses dans la brochure adulte

Plus en détail

QUESTIONS. Nomme un célèbre volcan en Italie. Quels sont les pays qui bordent la Croatie?

QUESTIONS. Nomme un célèbre volcan en Italie. Quels sont les pays qui bordent la Croatie? QUESTIONS Nomme un célèbre volcan en Italie. Quels sont les pays qui bordent la Croatie? Combien d habitants vivent dans l Union européenne : 500 millions, 5 millions ou 50 millions? Jusqu où s étend l

Plus en détail

Les concepts importants en histoire-géographie

Les concepts importants en histoire-géographie Les concepts importants en histoire-géographie A Adoubement : fête où l enfant devient chevalier. Exemple : Nous avons vu qu un fils de seigneur devient seigneur, il s entraîne à partir de 7 ans chez un

Plus en détail

TRÈS TÔT JE ME DESTINE À DEVENIR CHIRURGIEN-BARBIER

TRÈS TÔT JE ME DESTINE À DEVENIR CHIRURGIEN-BARBIER TRÈS TÔT JE ME DESTINE À DEVENIR CHIRURGIEN-BARBIER Ambroise Paré naît en 1510 au Bourg- Hersent, hameau rattaché alors à la paroisse d Avesnières, près de Laval. On suppose que son père est coffretier

Plus en détail

d Orfeuil Famille L Orfèvre Île-de-France Armes : «D or, à l écusson de sable en cœur, à la bande de gueules brochant sur le tout»

d Orfeuil Famille L Orfèvre Île-de-France Armes : «D or, à l écusson de sable en cœur, à la bande de gueules brochant sur le tout» d Orfeuil (Pierre) Famille d Orfeuil Île-de-France Armes : «D or, à l écusson de sable en cœur, à la bande de gueules brochant sur le tout» Le Château de Pontarmé, construit au XIII ème siècle par les

Plus en détail

Les bannières et la louange

Les bannières et la louange Les bannières et la louange Bannières de l Eglise Protestante Evangélique La Résurrection et la Vie Définition Etendard La bannière, c est : - étendard d un seigneur - étendard d une confrérie - un signe

Plus en détail

La Justice en France. Par Jean-Marie MICHALIK, De La Salle METZ

La Justice en France. Par Jean-Marie MICHALIK, De La Salle METZ La Justice en France Par Jean-Marie MICHALIK, De La Salle METZ Plan I. Les principes de la Justice II. L organisation de la Justice III. Les métiers de la justice IV. La Cour d Assises V. Le tribunal pour

Plus en détail

Le Havre sous l Ancien Régime

Le Havre sous l Ancien Régime Le Havre sous l Ancien Régime Les privilèges des Havrais Document: Confirmation de privilèges (cote AMH AA2) Transcription Janvier 1718 Confirmation par Louis XV des chartes et privilèges accordées par

Plus en détail

Réponses : Culture générale. Sport et Culture. Citoyenneté. Histoire et géographie. 1/ B. D une princesse de légende grecque. 1/ A.

Réponses : Culture générale. Sport et Culture. Citoyenneté. Histoire et géographie. 1/ B. D une princesse de légende grecque. 1/ A. Réponses : Culture générale Sport et Culture 1/ A. la force 2/ B. 25 pays membres 3/ B. 12 4/ C. L Ode à la joie, de Beethoven 5/ A. en 1957 1/ B. D une princesse de légende grecque 2/ A. autrichien 3/

Plus en détail

Fiche 1. La définition et les sources du droit commercial. Les objectifs de la fiche. 1. Définition du droit commercial. Références jurisprudentielles

Fiche 1. La définition et les sources du droit commercial. Les objectifs de la fiche. 1. Définition du droit commercial. Références jurisprudentielles Fiche 1 La définition et les sources du droit commercial Les objectifs de la fiche Définir le champ d application du droit commercial Comprendre les particularités du droit commercial par rapport au droit

Plus en détail

L E T T R E S D U P. C. A. A U F. L. N. ( j u i l l e t a o û t 1 9 5 6 ) à la Direction du Front de Libération Nationale

L E T T R E S D U P. C. A. A U F. L. N. ( j u i l l e t a o û t 1 9 5 6 ) à la Direction du Front de Libération Nationale L E T T R E S D U P. C. A. A U F. L. N. ( j u i l l e t a o û t 1 9 5 6 ) PARTI COMMUNISTE ALGERIEN COMITE CENTRAL Le 12 juillet 1956 à la Direction du Front de Libération Nationale Chers Frères, Au cours

Plus en détail

! La Guerre de Cent ans ( ) ( )

! La Guerre de Cent ans ( ) ( ) Philippe VI Edouard III 1337 début de la guerre de Cent Ans Edouard III, petit-fils de roi d Angleterre revendique le trône de France, occupé depuis la mort de Philippe IV le Bel en1328 par Philippe VI

Plus en détail

HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE

HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE CYCLE 3 NIVEAU : CM1 PERIODE : selon programmation de cycle DOMAINE D APPRENTISSAGE : histoire OBJECTIFS : Situer le siècle de Louis XIV dans le temps à partir

Plus en détail

Unité 5: L Inde, l Égypte et l Afrique du Sud

Unité 5: L Inde, l Égypte et l Afrique du Sud Unité 5: L Inde, l Égypte et l Afrique du Sud 5.1.1 Définir : autodétermination, colonialisme, loi sur l indépendance de l Inde, apartheid, Congrès national africain. (c) Autodétermination: La détermination

Plus en détail

LA DÉSERTION À L ENNEMI D UN MILITANT SOCIALISTE DES PYRÉNÉESORIENTALES EN 1914-1918.

LA DÉSERTION À L ENNEMI D UN MILITANT SOCIALISTE DES PYRÉNÉESORIENTALES EN 1914-1918. LA DÉSERTION À L ENNEMI D UN MILITANT SOCIALISTE DES PYRÉNÉESORIENTALES EN 1914-1918. LE MIDI ROUGE, BULLETIN DE L ASSOCIATION MAITRON LANGUEDOCROUSSILLON, PERPINYÀ, N 8, DÉCEMBRE 2006, pp. 22-24. Le Code

Plus en détail

Logiciel Libre Cours 11 Présentations

Logiciel Libre Cours 11 Présentations Logiciel Libre Cours 11 Présentations Quelques conseils pour les présentations Stefano Zacchiroli zack@pps.univ-paris-diderot.fr Laboratoire PPS, Université Paris Diderot 2013 2014 URL http://upsilon.cc/zack/teaching/1314/freesoftware/

Plus en détail

La justice royale de Montferrand (1425-1455). Mise en place, organisation, fonctionnement

La justice royale de Montferrand (1425-1455). Mise en place, organisation, fonctionnement 173 La justice royale de Montferrand (1425-1455). Mise en place, organisation, fonctionnement Josiane Teyssot (1) La présente contribution découle de deux sources principales : André Bossuat, Le bailliage

Plus en détail

CONVENTION DE GENEVE RELATIVE A LA PROTECTION DES PERSONNES CIVILES EN TEMPS DE GUERRE. (Protocole additionnel)

CONVENTION DE GENEVE RELATIVE A LA PROTECTION DES PERSONNES CIVILES EN TEMPS DE GUERRE. (Protocole additionnel) CONVENTION DE GENEVE RELATIVE A LA PROTECTION DES PERSONNES CIVILES EN TEMPS DE GUERRE (Protocole additionnel) CONVENTION DE GENEVE RELATIVE A LA PROTECTION DES PERSONNES CIVILES EN TEMPS DE GUERRE DU

Plus en détail

Qu est-ce qu une dynastie? La dynastie est la suite des rois et des reines d une même famille. Quels ont été nos différents rois?

Qu est-ce qu une dynastie? La dynastie est la suite des rois et des reines d une même famille. Quels ont été nos différents rois? NOM : Qu est-ce qu une dynastie? La dynastie est la suite des rois et des reines d une même famille. Que se passait-il en Belgique avant le premier roi des Belges? Autrefois, la Belgique n existait pas.

Plus en détail

Les rois de France Les Valois Notions de culture générale

Les rois de France Les Valois Notions de culture générale Les rois de France Les Valois Notions de culture générale Cette fiche synthétique liste les principaux éléments à connaître concernant les rois de la dynastie des Valois. Avant d utiliser cette fiche,

Plus en détail

État civil. Le Mans. De Monsieur Et Mademoiselle. Date... et heure... de la célébration

État civil. Le Mans. De Monsieur Et Mademoiselle. Date... et heure... de la célébration État civil Le Mans De Monsieur Et Mademoiselle Date... et heure... de la célébration Dossier à déposer en couple à la mairie, au moins 1 mois avant la date prévue pour la célébration du mariage. Dossier

Plus en détail

Un chef d entreprise, un artisan, un travailleur indépendant, un

Un chef d entreprise, un artisan, un travailleur indépendant, un Pourquoi les jugements prud homaux profitent-ils généralement aux salariés? Un chef d entreprise, un artisan, un travailleur indépendant, un commerçant qui emploie des salariés peut à tout moment avoir

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-159 QPC du 5 août 2011. Mme Elke B. et autres (Droit de prélèvement dans la succession d un héritier français)

Commentaire. Décision n 2011-159 QPC du 5 août 2011. Mme Elke B. et autres (Droit de prélèvement dans la succession d un héritier français) Commentaire Décision n 2011-159 QPC du 5 août 2011 Mme Elke B. et autres (Droit de prélèvement dans la succession d un héritier français) La première chambre civile de la Cour de cassation a renvoyé au

Plus en détail

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense. Allocution pour la prise d armes de la Croix du combattant

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense. Allocution pour la prise d armes de la Croix du combattant MINISTÈRE DE LA DÉFENSE M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense Allocution pour la prise d armes de la Croix du combattant Cour d honneur des Invalides, le 1 er octobre 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

Alexandre le Grand. 1-Alexandre et la conquête de son Empire. A-Alexandre le Grand, un stratège militaire

Alexandre le Grand. 1-Alexandre et la conquête de son Empire. A-Alexandre le Grand, un stratège militaire Alexandre le Grand Au IVe siècle avant J.-C., Alexandre succède à son père, le roi Philippe de Macédoine, conquérant de la Grèce. En 334 avant J.-C., Alexandre part à la conquête de l'asie et étend son

Plus en détail

Louis et Zélie Martin

Louis et Zélie Martin Louis et Zélie Martin Qu ont-ils fait de si extraordinaire pour être béatifiés le 19 octobre 2015? Sommaire : 1. Les époux Martin, qui sont-ils? 2. Texte à trou / texte à trou réponses 3. Création d un

Plus en détail

Les souverains Tudors : d Henri VII à Élisabeth I re

Les souverains Tudors : d Henri VII à Élisabeth I re Chapitre 1 Les souverains Tudors, leurs serviteurs et leurs ennemis Les souverains Tudors : d Henri VII à Élisabeth I re 1 Henri VII, premier souverain Tudor (1485-1509) Henri Tudor, futur Henri VII, naquit

Plus en détail

N 344 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

N 344 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI N 344 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 7 novembre 2012. PROJET DE LOI ouvrant le mariage aux couples de

Plus en détail

A la recherche du trésor de Louis XIV

A la recherche du trésor de Louis XIV A la recherche du trésor de Louis XIV Matériel : Un plan des bus plastifié. Un plan du vieux Lyon plastifié. Un livret de règle. Une enveloppe avec des aides pour les énigmes (en option). Un ticket liberté

Plus en détail

UN CHRÉTIEN PEUT-IL DIVORCER?

UN CHRÉTIEN PEUT-IL DIVORCER? UN CHRÉTIEN PEUT-IL DIVORCER? Bien-aimé frères et sœurs en Christ, que la paix et la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soient avec chacun d entre vous. Aujourd hui par la grâce de Dieu et avec l aide

Plus en détail

L HISTOIRE DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS

L HISTOIRE DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS Chapitre 1 L HISTOIRE DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS Antoine Prost, dans son Histoire de l enseignement en France (Armand Colin, coll. U), fait remarquer qu on ne peut comprendre le processus de création

Plus en détail

Législation relative à la justice pénale pour les jeunes

Législation relative à la justice pénale pour les jeunes Capsule juridique Législation relative à la justice pénale pour les jeunes Au Canada, le taux d incarcération des adolescents est plus élevé que chez les adultes. Environ 80 pour cent des peines de placement

Plus en détail

ACCORDS BILATERAUX DES REGLEMENTS COMMUNAUTAIRES LA FRANCE ET L ITALIE

ACCORDS BILATERAUX DES REGLEMENTS COMMUNAUTAIRES LA FRANCE ET L ITALIE ACCORDS BILATERAUX POUR L APPLICATION DES REGLEMENTS COMMUNAUTAIRES ENTRE LA FRANCE ET L ITALIE 11, rue de la Tour des Dames 75436 Paris cedex 09 Tél. 01 45 26 33 41 Fax 01 49 95 06 50 - www.cleiss.fr

Plus en détail

Société pour la gestion du personnel S E P

Société pour la gestion du personnel S E P Société pour la gestion du personnel S E P Section neuchâteloise Procès-verbal No 257 Séance 22 octobre 1996, Grand Hôtel des Endroits, La Chaux-de-Fonds, à 17 h 30 Présents : 19 Thème : LOIS SUR L ACCESSION

Plus en détail

Origines de la Common Law

Origines de la Common Law Origines de la Common Law I. Origines du droit anglais 1. La common law est considérée comme le système juridique propre à l Angleterre : a. parce que ses origines remontent à des temps très anciens (les

Plus en détail

Question 1 : Rappelez les principes qui guident le régime de responsabilité des chefs d Etat dans un Etat de droit, pendant le mandat.

Question 1 : Rappelez les principes qui guident le régime de responsabilité des chefs d Etat dans un Etat de droit, pendant le mandat. Cas pratique Cours : Droit constitutionnel de la Vème République Enoncé : Le Président de la République française, lors de vacances privées, a eu un léger accident de voiture avec un automobiliste qui

Plus en détail

Origines juridiques et obligations internationales

Origines juridiques et obligations internationales Formation à la Protection des Personnes Déplacées Internes Origines juridiques et obligations internationales 1/5 Origines juridiques et obligations internationales Origines juridiques des Principes directeurs

Plus en détail

La Responsabilité de Meiji Gakuin dans la Guerre et après la Guerre. Une Confession

La Responsabilité de Meiji Gakuin dans la Guerre et après la Guerre. Une Confession La Responsabilité de Meiji Gakuin dans la Guerre et après la Guerre Une Confession A l occasion du cinquantième anniversaire de la défaite japonaise, je confesse devant vous surtout, Seigneur, le crime

Plus en détail

Chronologie des relations internationales du gouvernement du Québec 1960-1967

Chronologie des relations internationales du gouvernement du Québec 1960-1967 Chronologie des relations internationales du gouvernement du Québec 1960-1967 Document préparé dans le cadre des activités soulignant le 40 e ministère des Relations internationales du Québec. anniversaire

Plus en détail

PARIS - LIVRES ET MANUSCRITS

PARIS - LIVRES ET MANUSCRITS Communiqué de Presse Paris Sophie Dufresne 33 (0)1 53 05 53 66 Email : sophie.dufresne@sothebys.com PARIS - LIVRES ET MANUSCRITS VENTE LE 15 DECEMBRE 2005 Après la bibliothèque littéraire de Charles Hayoit

Plus en détail

Irlande un modèle européen

Irlande un modèle européen Irlande un modèle européen Surnommée le "Tigre Celtique", l'irlande est un petit pays périphérique qui doit sa réussite économique en partie à la construction européenne. Va-t-il servir de modèle aux nouveaux

Plus en détail

DE L AMITIE DES GENERAUX AU JUMELAGE DES COMMUNES

DE L AMITIE DES GENERAUX AU JUMELAGE DES COMMUNES DE L AMITIE DES GENERAUX AU JUMELAGE DES COMMUNES L amitié des généraux napoléoniens Contexte : le début du 19 ème siècle est marqué par l accession au pouvoir de Napoléon 1 er, empereur des français de

Plus en détail

Chinon - jeanne d arc - rappel historique

Chinon - jeanne d arc - rappel historique Chinon - jeanne d arc - rappel historique La prophétie de merlin «Une vierge viendra dont le cheval foulera le dos des archers» Cette prophétie est rappelée par Christine de pisan. c est une femme, La

Plus en détail

La première guerre mondiale (1914-1918)

La première guerre mondiale (1914-1918) La première guerre mondiale (1914-1918) PBQ : En quoi peut-on dire que la première guerre mondiale est une guerre totale? Introduction : Les grandes phases de la guerre Carte p. 30 : 28 juin 1914 Assassinat

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2014. Association pour le Don d Organes et de Tissus humains

DOSSIER DE PRESSE 2014. Association pour le Don d Organes et de Tissus humains DOSSIER DE PRESSE 2014 22 juin Journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs France ADOT 60 Association pour le Don d Organes et de Tissus humains I

Plus en détail

Fonds d archive anciennes de la Ville de Saint-Nazaire (antérieures à la Révolution)

Fonds d archive anciennes de la Ville de Saint-Nazaire (antérieures à la Révolution) Archives municipales de Saint-Nazaire Fonds d archive anciennes de la Ville de Saint-Nazaire (antérieures à la Révolution) Identification Référence du service d archives : Archives municipales de Saint-Nazaire

Plus en détail

EMPLOI FÉMININ, NATALITÉ ET TÂCHES MATERNELLES : COMPARAISON EUROPÉENNE

EMPLOI FÉMININ, NATALITÉ ET TÂCHES MATERNELLES : COMPARAISON EUROPÉENNE EMPLOI FÉMININ, NATALITÉ ET TÂCHES MATERNELLES : COMPARAISON EUROPÉENNE Henri Mendras «Les femmes obtiennent ce qu elles veulent!». Cette affirmation n est pas une version moderne et machiste du vieux

Plus en détail

Villes et Pays d art et d histoire Besançon. raconte-moi. Vauban

Villes et Pays d art et d histoire Besançon. raconte-moi. Vauban Villes et Pays d art et d histoire Besançon raconte-moi Vauban 1 Sais-tu qui était Vauban? a un médecin b un savant c un ingénieur 2 Quel était son prénom? a Henri b Pierre c Sébastien 3 En quelle année

Plus en détail

Les jalons de l histoire de l immigration

Les jalons de l histoire de l immigration Les jalons de l histoire de l immigration Conférence de Janine Ponty, 25.04.2007, Hôtel de Ville de Paris, présentation de la Cité Nationale de l Immigration (demi-journée académique du rectorat de Paris)

Plus en détail

Master «DROIT PRIVE» 2 e année Finalité «Histoire du droit et droit canonique» Responsable : Boris Bernabé

Master «DROIT PRIVE» 2 e année Finalité «Histoire du droit et droit canonique» Responsable : Boris Bernabé Master «DROIT PRIVE» 2 e année Finalité «Histoire du droit et droit canonique» Responsable : Boris Bernabé Nom Prénom. N Etudiant Tél...... Email :.....@upsud.fr Enseignements Choix ECTS Volume Horaire

Plus en détail

Les enceintes de Paris

Les enceintes de Paris Une brève histoire de l aménagement de Paris et sa région Les enceintes de Paris L administration et l expansion de Paris sous l Ancien régime : L administration de Paris Les différentes enceintes Les

Plus en détail

CONVENTION USA - SUISSE

CONVENTION USA - SUISSE CONVENTION USA - SUISSE CONVENTION ENTRE LA CONFÉDÉRATION SUISSE ET LES ETATS-UNIS D'AMÉRIQUE EN VUE D'ÉVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS EN MATIÈRE D'IMPÔTS SUR LE REVENU, SIGNÉE À WASHINGTON, LE 2 OCTOBRE

Plus en détail

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10020534 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. Mlle O. M. d Haëm Président de section

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10020534 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. Mlle O. M. d Haëm Président de section COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE N 10020534 Mlle O. M. d Haëm Président de section RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS La Cour nationale du droit d asile (Division 5) Audience du 20 juin 2011

Plus en détail

Avis à l opinion Public

Avis à l opinion Public Avis à l opinion Public La Syrie était le berceau de la civilisation humaine où toutes les civilisations ont né et se sont épanouies. La Syrie a une situation géographique et stratégique très importante

Plus en détail

Partiel (Janvier 2013) : Droit du travail, Licence 3 Monsieur le Professeur Olivier Cas pratique

Partiel (Janvier 2013) : Droit du travail, Licence 3 Monsieur le Professeur Olivier Cas pratique Bibliothèque numérique ASSAS.NET www.assas.net Partiel (Janvier 2013) : Droit du travail, Licence 3 Monsieur le Professeur Olivier Cas pratique www.assas.net Remerciements ASSAS.NET souhaite remercier,

Plus en détail

Repères techniques pour l observation des façades

Repères techniques pour l observation des façades Du logement à la maison individuelle : Quelques repères historiques Le concept de «maison individuelle» est étroitement lié aux politiques du logement en France. En dehors des hôtels particuliers ou des

Plus en détail

La légende de Romulus et Rémus

La légende de Romulus et Rémus La légende de Romulus et Rémus Selon la légende, la ville de Rome a été fondée le 21 avril 753 av. J.-C. par deux jumeaux, Romulus et Remus. Le dieu Mars et Rhéa Silvia sont leurs parents. Afin d éviter

Plus en détail

La forteresse de Salses le Château

La forteresse de Salses le Château La forteresse de Salses le Château C'est à Salses, petit village du Nord du Roussillon que se dresse le plus bel exemple d'architecture militaire dite "de transition". Il s'agit d'un fort d'une forme rectangulaire

Plus en détail

La Fédération morbihannaise de la libre pensée demande au Tribunal :

La Fédération morbihannaise de la libre pensée demande au Tribunal : TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE RENNES GVV/afd N 1203099, 1204355, 1204356 Fédération morbihannaise de la libre pensée, Mme C...B..., et M. A...D... M. Vergne Rapporteur M. Report Rapporteur public RÉPUBLIQUE

Plus en détail

13 Madame S a formé un pourvoi en cassation contre cet arrêt devant le Högsta domstolen (cour suprême).

13 Madame S a formé un pourvoi en cassation contre cet arrêt devant le Högsta domstolen (cour suprême). Isabelle Chaumont Avocate Au Barreau de Lyon Lettre d actualité Mars 2008 DROIT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE DROIT DE LA CONSOMMATION DROIT BANCAIRE RECOUVREMENT DE CREANCES CIVILES ET COMMERCIALES PROCEDURES

Plus en détail

Partie 2 Ville de Soisy-sur-Seine Comité culturel de Soisy-sur-Seine

Partie 2 Ville de Soisy-sur-Seine Comité culturel de Soisy-sur-Seine Exposition Par le Comité Culturel : Paulette Cavaillé, Emile Duplan, François Rouffet et Pierre Vannucci Partie 2 Gilles Malet (1349-1411) 1 - La vie de Gilles Malet 2 - Gilles Malet à Soisy 34 Exposition

Plus en détail

Inscription gratuite et obligatoire : http://www.cncd.be/penser la liberte de circulation

Inscription gratuite et obligatoire : http://www.cncd.be/penser la liberte de circulation Séminaire International sur la Liberté de circulation Pour une approche critique et prospective des politiques migratoires : Penser la Liberté de circulation Bruxelles, les 11 et 12 décembre 2014 Matinée

Plus en détail

Chapitre 4 : Un monde urbain qui s affirme (XIème XIIIème siècles)

Chapitre 4 : Un monde urbain qui s affirme (XIème XIIIème siècles) Chapitre 4 : Un monde urbain qui s affirme (XIème XIIIème siècles) Armorial de Revel, France (Auvergne, château et ville de Bussy-la-Ville), 1456Paris, BnF, département des I ntroduction Au Moyen Age,

Plus en détail

I - Introduction... 3. II - Présentation du spectacle... 4. III - Résumé du spectacle... 6. IV - Présentation de la troupe et du fauconnier...

I - Introduction... 3. II - Présentation du spectacle... 4. III - Résumé du spectacle... 6. IV - Présentation de la troupe et du fauconnier... Dossier de presse 1 Sommaire I - Introduction... 3 II - Présentation du spectacle... 4 III - Résumé du spectacle... 6 IV - Présentation de la troupe et du fauconnier... 8 V - Les offres dédiées aux groupes...10

Plus en détail