ns LAMal. Mesures pour endiguer l évolution des coûts

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "09.053 ns LAMal. Mesures pour endiguer l évolution des coûts"

Transcription

1 Session d'automne 009 e-parl : ns LAMal. Mesures pour endiguer l évolution des coûts Projet du du 9 mai 009 Décision du du 9 septembre 009 Adhésion au projet, sauf observation contraire Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) (Mesures pour endiguer l évolution des coûts) Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du du 9 mai 009, arrête: I I La loi fédérale du 8 mars 994 sur l assurance-maladie est modifiée comme suit: FF 009 RS

2 e-parl :0 - - Art. 4b (nouveau) Permanence téléphonique de conseil médical Les assureurs offrent à leurs assurés une permanence téléphonique de conseil médical gratuite fonctionnant 4 heures sur 4 pendant toute l année. La prestation est fournie par un service indépendant. Ce dernier ne peut communiquer aucune information relative au conseil à l assureur. Art. Surveillance Le surveille la mise en oeuvre de l assurance-maladie. La surveillance de la pratique des assurances désignées à l art., al., est de la compétence de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FIN- MA) conformément à la législation sur les institutions d assurances privées. L office peut adresser aux assureurs des instructions visant à l application uniforme du droit fédéral, requérir d eux tous les renseignements et les documents nécessaires et procéder à des inspections. Ces dernières peuvent être effectuées sans avoir été annoncées. Les assureurs doivent accorder à l office le libre accès à toutes les informations qu il juge pertinentes dans le cadre de l inspection. Ils doivent lui communiquer leurs rapports et leurs comptes annuels. 4 Dans le cadre de la surveillance de l application de la présente loi, les assureurs doivent communiquer chaque année à l office les données concernant la facturation des prestations et l activité d assurance. Art., al. 4 4 Dans le cadre de la surveillance de l application de la présente loi, les assureurs communiquent à l office, chaque trimestre, les données relatives à la facturation des prestations et, chaque année, les données concernant l activité d assurance.

3 e-parl : Si un assureur enfreint les prescriptions légales, l office prend, selon la nature et la gravité des manquements, les mesures suivantes: a. il veille, aux frais de l assureur, au rétablissement de l ordre légal; b. il donne à l assureur un avertissement et lui inflige une amende d ordre; c. il propose au département de retirer l autorisation de pratiquer l assurance-maladie sociale. 5bis En dérogation à l art. LPGA, l office peut informer le public sur les mesures prises en vertu de l al Les dispositions spéciales sur la surveillance des institutions d assurance privées sont réservées. Art. Contrôle des frais d administration Les assureurs doivent limiter les frais d administration de l assurance-maladie sociale aux exigences d une gestion économique. Le peut édicter des dispositions pour limiter les frais administratifs. A cette fin, il se réfère, en particulier, à l évolution générale des prix et des salaires. Art., al. bis (nouveau) bis L octroi de commissions d assurance sous quelque forme que ce soit et le financement de démarchage téléphonique sont interdits.

4 e-parl :0-4 - Art. 4 Etendue Au titre de l assurance obligatoire des soins, les assureurs ne peuvent pas prendre en charge d autres coûts que ceux des prestations prévues aux art. 5 à. Le peut décider de la prise en charge, par l assurance obligatoire des soins, des coûts des prestations prévues aux art. 5, al., ou 9 fournies à l étranger pour des raisons médicales. Il peut désigner les cas où l assurance obligatoire des soins prend en charge les coûts d accouchements à l étranger pour des raisons autres que médicales. Il peut limiter la prise en charge des coûts des prestations fournies à l étranger. Art. 4a (nouveau) En cas de pandémie d influenza en phase 6, le peut décider que les vaccins liés à l influenza sont totalement ou partiellement pris en charge par la Confédération. Art. 9 Hôpitaux et autres institutions Les établissements et celles de leurs divisions qui servent au traitement hospitalier de maladies aiguës ou à l exécution, en milieu hospitalier, de mesures médicales de réadaptation (hôpitaux) sont admis s ils: a. garantissent une assistance médicale suffisante; b. disposent du personnel qualifié nécessaire; c. disposent d équipements médicaux adéquats et garantissent la fourniture adéquate des médicaments; Art. 9, al. bis (nouveau) Art. 9, al. bis

5 e-parl :0-5 - d. correspondent à la planification établie par un canton ou, conjointement, par plusieurs cantons afin de couvrir les besoins en soins hospitaliers, les organismes privés devant être pris en considération de manière adéquate; e. figurent sur la liste cantonale fixant les catégories d hôpitaux en fonction de leurs mandats. Les cantons coordonnent leurs planifications. bis Dans le domaine de la médecine hautement spécialisée, les cantons sont tenus d établir conjointement une planification pour l ensemble de la Suisse. Si les cantons n effectuent pas cette tâche à temps, le détermine quels hôpitaux figurent pour quelles prestations sur les listes cantonales. ter Le édicte des critères de planification uniformes en prenant en considération la qualité et le caractère économique. Il consulte au préalable les cantons, les fournisseurs de prestations et les assureurs. Les conditions fixées à l al. s appliquent par analogie aux maisons de naissance, aux établissements, aux institutions et aux divisions d établissements ou d institutions qui prodiguent des soins, une assistance médicale et des mesures de réadaptation à des patients pour une longue durée (établissements médico-sociaux). bis Les cantons règlent l activité des hôpitaux dans le domaine ambulatoire dans les mandats visés à l al., let. e. bis Biffer

6 e-parl :0-6 - Art. 4 Principe Les fournisseurs de prestations établissent leurs factures sur la base de tarifs ou de prix. Le tarif est une base de calcul de la rémunération; il peut notamment: a. se fonder sur le temps consacré à la prestation (tarif au temps consacré); b. attribuer des points à chacune des prestations et fixer la valeur du point (tarif à la prestation); c. prévoir un mode de rémunération forfaitaire (tarif forfaitaire); d. soumettre, à titre exceptionnel, en vue de garantir leur qualité, la rémunération de certaines prestations à des conditions supérieures à celles prévues par les art. 6 à 40, notamment à celles qui prévoient que les fournisseurs disposent de l infrastructure, de la formation de base, de la formation postgraduée ou de la formation continue nécessaires (exclusion tarifaire). Le tarif forfaitaire peut se rapporter au traitement par patient (forfait par patient) ou aux soins par groupe d assurés (forfait par groupe d assurés). Les forfaits par groupe d assurés peuvent être fixés, de manière prospective, sur la base des prestations fournies dans le passé et des besoins futurs (budget global prospectif). 4 Les tarifs et les prix sont fixés par convention entre les assureurs et les fournisseurs de prestations (convention tarifaire) ou, dans les cas prévus par la loi, par l autorité compétente. Ceux-ci veillent à ce que les conventions tarifaires soient fixées d après les règles applicables en économie d entreprise et structurées de manière appropriée. Lorsqu il s agit de conventions Art. 4, al. 5 bis (nouveau) et 5 ter (nouveau)

7 e-parl :0-7 - conclues entre des fédérations, les organisations qui représentent les intérêts des assurés sur le plan cantonal ou fédéral sont entendues avant la conclusion. 5 Les tarifs à la prestation doivent se fonder sur une structure tarifaire uniforme, fixée par convention sur le plan suisse. Si les partenaires tarifaires ne peuvent s entendre sur une structure tarifaire uniforme, le Conseil fédéral la fixe. 6 Les parties à la convention et les autorités compétentes veillent à ce que les soins soient appropriés et leur qualité de haut niveau, tout en étant le plus avantageux possible. 7 Le peut établir des principes visant à ce que les tarifs soient fixés d après les règles d une saine gestion économique et structurés de manière appropriée; il peut aussi établir des principes relatifs à leur adaptation. Il veille à la coordination de ces tarifs avec les régimes tarifaires des autres assurances sociales. 5bis Si un tarif à la prestation est appliqué et que les partenaires tarifaires ne soient pas convenus d un point tarifaire national, un point tarifaire uniforme doit être appliqué à tous les fournisseurs de prestations dans chaque canton. 5ter En dérogation aux al. 4 et 5, le Conseil fédéral peut procéder à des adaptations dans la structure tarifaire si les parties concernées ne parviennent pas à s entendre sur une révision et s il apparaît que ladite structure n est plus adaptée aux circonstances.

8 e-parl :0-8 - Art. 5a Droit de substitution Le pharmacien peut remplacer des préparations originales de la liste des spécialités par des génériques meilleur marché de cette liste, à moins que le médecin ou le chiropraticien n exige expressément la délivrance d une préparation originale. Il informe la personne qui a prescrit la médication de la préparation qu il a délivrée. Art. 5a, al. (nouveau) et (nouveau) Le pharmacien... A propriétés égales pour le patient, un médicament avantageux lui sera prescrit et remis. Lorsque un médicament est prescrit sous son principe actif, une préparation adéquate avantageuse est remise au patient. Art. 55b (nouveau) Baisse des tarifs en cas d évolution des coûts supérieure à la moyenne Si la hausse des coûts moyens par assuré dans un secteur ambulatoire d un canton est supérieure de deux points de pourcent en comparaison à la moyenne des coûts par assuré pour l ensemble de la Suisse, le peut, après avoir consulté le canton, baisser par voie d ordonnance de 0 % au plus les tarifs approuvés selon l art. 46, al. 4, ou fixés selon l art. 47 pour une année. Il tient compte du niveau des coûts sur le plan cantonal et des circonstances particulières, notamment du transfert de traitements entre le domaine hospitalier et le domaine ambulatoire. L art. 55 ne s applique pas dans ce cas.

9 e-parl :0-9 - Art. 6 Principes L assureur fixe le montant des primes à payer par ses assurés. Sauf disposition contraire de la présente loi, l assureur prélève des primes égales auprès de ses assurés. L assureur peut échelonner les montants des primes s il est établi que les coûts diffèrent selon les cantons et les régions. Le lieu de résidence de l assuré est déterminant. L office délimite les régions uniformément pour tous les assureurs. Pour les assurés de moins de 8 ans révolus (enfants), l assureur doit fixer une prime plus basse que celle des assurés plus âgés (adultes). Il est autorisé à le faire pour les assurés de moins de 5 ans révolus (jeunes adultes). bis Le peut fixer les réductions de primes visées à l al.. 4 Pour les assurés résidant dans un Etat membre de la Communauté européenne, en Islande ou en Norvège, les primes sont calculées en fonction de l Etat de résidence. Le édicte les dispositions sur la fixation et l encaissement des primes de ces assurés. 5 Les tarifs des primes de l assurance de soins obligatoire doivent être approuvés par le. Les cantons peuvent se prononcer sur les tarifs de primes prévus pour leurs résidents, pour autant que la procédure d approbation n en soit pas prolongée. Art. 6, al. 6 (nouveau) 6 La redistribution des taxes par le biais des primes des caisses-maladie est effectuée l année où elles ont été perçues.

10 e-parl :0-0 - Art. 6 Formes particulières d assurance L assureur peut réduire les primes des assurances impliquant un choix limité du fournisseur de prestations d après l art. 4, al. 4. Le peut autoriser la pratique d autres formes d assurance, notamment celles dans lesquelles: a. l assuré qui consent à une participation aux coûts plus élevée que celle qui est prévue à l art. 64 bénéficie en contrepartie d une réduction de prime; b. le montant de la prime de l assuré dépend de la question de savoir si, pendant une certaine période, il a bénéficié ou non de prestations. bis La participation aux coûts, de même que la perte de la réduction de prime selon les autres formes d assurance désignées à l al. ne peuvent être assurées ni par une caisse-maladie ni par une institution d assurance privée. Il est également interdit aux associations, aux fondations ou à d autres institutions de prévoir la prise en charge des coûts découlant de ces formes d assurance. Les dispositions de droit public de la Confédération et des cantons sont réservées. Art. 6, al. ter (nouveau) Art. 6, al. ter ter Si l assuré choisit une forme particulière d assurance au sens l al., let. a, la durée du rapport d assurance est de deux années civiles. Une modification de la prime ou une réduction de la prime ne constitue pas un motif pour changer d assu reur. L art. 7, al. et 4, est réservé. ter la durée du rapport d assurance est de trois années civiles. Une modification...

11 e-parl :0 - - Le règle en détail les formes particulières d assurance. Il fixe, notamment en se fondant sur les besoins de l assurance, les limites maximales des réductions de primes et les limites minimales des suppléments de primes. La compensation des risques selon l art. 05 reste dans tous les cas réservée. Art. 64 Les assurés participent aux coûts des prestations dont ils bénéficient. Leur participation comprend: a. un montant fixe par année (franchise) et b. 0 % des coûts qui dépassent la franchise (quote-part). Art. 64, al., bis (nouveau) et 5... b. 0 % des coûts qui dépassent la franchise (quote-part). bis En dérogation aux dispositions de l art., let. b, une quote-part de 0 % s applique aux prestations suivantes: a. Prestations fournies par des médecins au bénéfice d un titre postgrade en médecine générale, en médecine interne ou en pédiatrie; b. Prestations fournies par des médecins praticiens ou par des médecins au bénéfice d un titre postgrade en médecine interne ou en gynécologie, qui consacrent au moins 50 % de leur temps de travail à la médecine de premier recours et qui participent au service de garde et d urgences officiel sous réserve des dispositions cantonales; c. Prestations des institutions de soins ambulatoires assortis de la co-responsabilité budgétaire qui emploient majoritairement du personnel au sens des let. a et b; d. Prestations d autres fournisseurs, pour autant qu elles aient été prescrites par un prestataire au sens des let. a à c ou qu il

12 e-parl :0 - - Le fixe le montant de la franchise et le montant maximal annuel de la quote-part. 4 Pour les enfants, aucune franchise n est exigée et le montant maximum de la quotepart est réduit de moitié. Plusieurs enfants d une même famille, assurés par le même assureur, payent ensemble au maximum le montant de la franchise et de la quote-part dus par un adulte. 5 En cas d hospitalisation, les assurés versent, en outre, une contribution aux frais de séjour, échelonnée en fonction des charges de famille. Le fixe le montant de cette contribution. 6 Le peut: a. prévoir une participation aux coûts plus élevée pour certaines prestations; b. réduire ou supprimer la participation aux coûts des traitements de longue durée et du traitement de maladies graves; c. supprimer la participation aux coûts pour une assurance impliquant un choix limité d après l art. 4, al. 4, lorsque cette participation se révèle inappropriée; d. supprimer la franchise pour certaines mesures de prévention exécutées dans le cadre de programmes organisés au niveau national ou cantonal s agisse de cas d urgence au sens de l art. 4, al. bis ; e. Examens périodiques de routine et de dépistage dispensés par exemple en matière de gynécologie, d obstétrique (y compris par des sages-femmes), de maternité et d ophtalmologie. 5 En cas d hospitalisation, les assurés versent, en outre, une contribution aux frais de séjour. Les enfants sont dispensés de cette contribution. Le fixe le montant de la contribution ainsi qu un plafond annuel.

13 e-parl : L assureur ne peut exiger aucune participation s il s agit de prestations en cas de maternité. 8 La participation aux coûts ne peut être assurée ni par une caisse-maladie, ni par une institution d assurance privée. Il est également interdit aux associations, aux fondations ou à d autres institutions de prévoir la prise en charge de ces coûts. Les dispositions de droit public de la Confédération et des cantons sont réservées. Art. 64 bis (nouveau) Ticket modérateur La participation des assurés comprend en outre un ticket modérateur de 0 francs pour chaque traitement ambulatoire dispensé par un fournisseur de prestations visé aux art. 6, al. et, 6a et 9; cette participation ne dépasse pas 80 francs par année civile. Le fournisseur de prestations demande à l assuré le paiement en espèces du ticket modérateur. Il déduit son montant de la facture, même s il ne pas reçu de l assuré. Le ticket modérateur est à la charge de l assuré pour les six premières consultations effectuées au cours d une année civile. Dès la 7 e consultation, l assureur le rembourse, sous déduction de la quote-part, pour autant que la franchise soit épuisée. 4 Aucun ticket modérateur n est exigé pour les enfants et pour les prestations en cas de maternité. Le peut supprimer le ticket modérateur pour certaines mesures de prévention exécutées dans le cadre de programmes organisés au niveau national ou cantonal. Art. 64 bis Biffer

14 e-parl :0-4 - Art. 06b (nouveau) Augmentation extraordinaire des subsides de la Confédération En plus des subsides accordés conformément à l art. 66, la Confédération met à la disposition des cantons un montant de 00 millions de francs en 00. La part maximale garantie à chaque canton correspond à % des subsides que la Confédération a octroyés au canton en 009. Les cantons peuvent demander l octroi des subsides supplémentaires jusqu au 0 mars S il ressort des décomptes des cantons selon l art. 5 de l ordonnance du 7 novembre 007 sur les subsides fédéraux destinés à la réduction des primes dans l assurance maladie (ORPM) qu un canton a réduit sa participation à la réduction des primes par rapport à 009, la Confédération réduit la part des subsides supplémen taires dans la même mesure. 5 Les art. 7 et 8 ORPM sont applicables par analogie au montant supplémentaire visé à l al.. 6 Le règle les modalités de l octroi des subsides supplémentaires et tient compte notamment des critères suivants: a. le cercle des personnes bénéfi ciaires des subsides supplémentaires; b. l information des assurés; c. la forme de l attestation séparée relatif au paiement par les assureurs et par les cantons des subsides supplémentaires de la Confédération. Art. 06b Biffer RS 8..4

15 e-parl :0-5 - II Dispositions transitoires concernant la modifi cation du Introduction de la permanence téléphonique de conseil médical Les assureurs introduisent la permanence téléphonique de conseil médical visée à l art. 4b dans le délai d une année à compter de l entrée en vigueur de la présente modification. III La présente loi est déclarée urgente en vertu de l art. 65, al., de la Constitution et est sujette au référendum prévu à l art. 4, al., let. b, de la Constitution. Elle entre en vigueur le er janvier 00 et a effet jusqu au décembre 0.

04.062 é Loi sur l'assurance-maladie. Révision partielle (Managed Care)

04.062 é Loi sur l'assurance-maladie. Révision partielle (Managed Care) e-parl 0..008 7:04 04.06 é Loi sur l'assurance-maladie. Révision partielle (Managed Care) Projet du Décision du Propositions de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national

Plus en détail

09.053 ns LAMal. Mesures pour endiguer l évolution des coûts

09.053 ns LAMal. Mesures pour endiguer l évolution des coûts Conseil national Session d'été 010 e-parl 18.06.010 - - 15:4 09.053 ns LAMal. Mesures pour endiguer l évolution des coûts Droit en vigueur Projet du Conseil fédéral Décision du Conseil national Projet

Plus en détail

Loi fédérale sur l assurance-maladie

Loi fédérale sur l assurance-maladie Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) (Financement hospitalier) Modification du 21 décembre 2007 L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

15.020 n LAMal. Pilotage du domaine ambulatoire

15.020 n LAMal. Pilotage du domaine ambulatoire Conseil national Session d'automne 05 e-parl 08.09.05 09:5 - - 5.00 n LAMal. Pilotage du domaine ambulatoire Droit en vigueur Projet du Conseil fédéral du 8 février 05 Décision du Conseil national du 7

Plus en détail

Applicabilité de la LPGA

Applicabilité de la LPGA Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) 832.10 du 18 mars 1994 (Etat le 1 er janvier 2008) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 34 bis de la constitution 1, 2 vu le message du

Plus en détail

Délégation d'activités économiques (concessions et autres instruments)

Délégation d'activités économiques (concessions et autres instruments) Délégation d'activités économiques (concessions et autres instruments) Prof. Etienne Poltier Lausanne, 10 février 2015 Plan I. Introduction A. Délimitation du sujet B. Délégation et marché public II. La

Plus en détail

Loi fédérale sur le centre pour la qualité dans l assurance obligatoire des soins

Loi fédérale sur le centre pour la qualité dans l assurance obligatoire des soins Avant-Projet Loi fédérale sur le centre pour la qualité dans l assurance obligatoire des soins du L'Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l'art. 117, al. 1, de la Constitution 1, vu le message

Plus en détail

BASE. Table des matières. Conditions générales d assurance (CGA), édition 1.1.2016

BASE. Table des matières. Conditions générales d assurance (CGA), édition 1.1.2016 BASE Conditions générales d assurance (CGA), édition 1.1.2016 Table des matières 1. Bases de l assurance 1.1. Assureurs 1.2. Bases juridiques 1.3. But 2. Assurance 2.1. Assurés 2.2. Procédure d admission

Plus en détail

(OCP) du 3 juillet 2002 (Etat le 1 er janvier 2009)

(OCP) du 3 juillet 2002 (Etat le 1 er janvier 2009) Ordonnance sur le calcul des coûts et le classement des prestations par les hôpitaux, les maisons de naissance et les établissements médico-sociaux dans l assurance-maladie 1 (OCP) du 3 juillet 2002 (Etat

Plus en détail

(OCP) du 3 juillet 2002 (Etat le 17 septembre 2002)

(OCP) du 3 juillet 2002 (Etat le 17 septembre 2002) Ordonnance sur le calcul des coûts et le classement des prestations par les hôpitaux et les établissements médico-sociaux dans l assurance-maladie (OCP) du 3 juillet 2002 (Etat le 17 septembre 2002) Le

Plus en détail

Loi fédérale sur la libre circulation des avocats

Loi fédérale sur la libre circulation des avocats Délai référendaire: 12 octobre 2000 Loi fédérale sur la libre circulation des avocats (Loi sur les avocats, LLCA) du 23 juin 2000 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 95 de la Constitution

Plus en détail

Conditions complémentaires (CC) Sanitas Corporate Private Care Edition de janvier 2005 (version 2013)

Conditions complémentaires (CC) Sanitas Corporate Private Care Edition de janvier 2005 (version 2013) p-care COMFORT by Hirslanden Assurance complémentaire pour les traitements ambulatoires et stationnaires en division demi-privée en chambre à deux lits Conditions complémentaires (CC) Sanitas Corporate

Plus en détail

946.101 Ordonnance sur l Assurance suisse contre les risques à l exportation

946.101 Ordonnance sur l Assurance suisse contre les risques à l exportation Ordonnance sur l Assurance suisse contre les risques à l exportation (OASRE) du 25 octobre 2006 (Etat le 1 er janvier 2016) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 11, al. 2, 17, al. 2, 29, al. 5, et 31,

Plus en détail

Conditions d assurance (CA) Assurance maxi.zero Forme particulière d assurance de l assurance obligatoire des soins

Conditions d assurance (CA) Assurance maxi.zero Forme particulière d assurance de l assurance obligatoire des soins Conditions d assurance (CA) Assurance maxi.zero Forme particulière d assurance de l assurance obligatoire des soins conformément à la loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) du 18 mars 1994 Table

Plus en détail

Conditions générales d assurance conformément à la loi sur l assurance-maladie (CGA/LAMal)

Conditions générales d assurance conformément à la loi sur l assurance-maladie (CGA/LAMal) Conditions générales d assurance conformément à la loi sur l assurance-maladie (CGA/LAMal) Édition du 1.9.2015 www.egk.ch Conditions générales d assurance conformément à la loi sur l assurance-maladie

Plus en détail

04.083 n Loi fédérale sur l approvisionnement en électricité et la loi sur les installations électriques. Modification

04.083 n Loi fédérale sur l approvisionnement en électricité et la loi sur les installations électriques. Modification e-parl..007 08:0 Conseil national Session d'hiver 007 0.08 n Loi fédérale sur l approvisionnement en électricité et la loi sur les installations électriques. Modification Projet du Conseil fédéral Décision

Plus en détail

ROF 2011_122. Loi. concernant le financement des hôpitaux et des maisons de naissance. Le Grand Conseil du canton de Fribourg.

ROF 2011_122. Loi. concernant le financement des hôpitaux et des maisons de naissance. Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Loi du 4 novembre 2011 Entrée en vigueur :... concernant le financement des hôpitaux et des maisons de naissance Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la modification du 21 décembre 2007 de la loi

Plus en détail

AVIS DE DROIT : CONTRIBUTION CANTONALE AUX SOINS DE LONGUE DUREE

AVIS DE DROIT : CONTRIBUTION CANTONALE AUX SOINS DE LONGUE DUREE AVIS DE DROIT : CONTRIBUTION CANTONALE AUX SOINS DE LONGUE DUREE A. RESUME DES CONCLUSIONS a. L art. 25a LAMal impose aux assureurs-maladie de contribuer forfaitairement à la prise en charges des prestations

Plus en détail

Règlement du Tribunal pénal fédéral sur les frais, émoluments, dépens et indemnités de la procédure pénale fédérale

Règlement du Tribunal pénal fédéral sur les frais, émoluments, dépens et indemnités de la procédure pénale fédérale Règlement du Tribunal pénal fédéral sur les frais, émoluments, dépens et indemnités de la procédure pénale fédérale (RFPPF) 173.713.162 du 31 août 2010 (Etat le 1 er janvier 2011) Le Tribunal pénal fédéral,

Plus en détail

A. X, domicilié à Châtel-St-Denis, est assuré contre le risque maladie auprès de la caisse-maladie A.

A. X, domicilié à Châtel-St-Denis, est assuré contre le risque maladie auprès de la caisse-maladie A. Cour des assurances sociales. Séance du 22 février 2001. Statuant sur le recours interjeté le 2 novembre 1999 (5S 99 698) par X, à Châtel-St-Denis, recourant, contre la décision rendue le 15 octobre 1999

Plus en détail

ROF 2003_005. Loi. sur la profession d avocat (LAv) Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète: du 12 décembre 2002

ROF 2003_005. Loi. sur la profession d avocat (LAv) Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète: du 12 décembre 2002 Loi du 12 décembre 2002 Entrée en vigueur :... sur la profession d avocat (LAv) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la loi fédérale du 23 juin 2000 sur la libre circulation des avocats (loi sur les

Plus en détail

14.077 n Modèle comptable de la Confédération. Optimisation

14.077 n Modèle comptable de la Confédération. Optimisation Conseil national Session de printemps 05 e-parl 8.0.05 :58 - -.077 n Modèle comptable de la Confédération. Optimisation Droit en vigueur Projet du Conseil fédéral du novembre 0 Propositions de la Commission

Plus en détail

Loi sur le Tribunal fédéral des brevets

Loi sur le Tribunal fédéral des brevets Loi sur le Tribunal fédéral des brevets (LTFB) Avant-projet du... L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l'art.191a, al. 3, de la Constitution 1, vu le message du Conseil fédéral du... 2,

Plus en détail

Assurance-invalidité : Introduction d'une participation aux frais d'assistance

Assurance-invalidité : Introduction d'une participation aux frais d'assistance Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Développement Peter Eberhard, 21 avril 2009 Assurance-invalidité : Introduction d'une participation aux frais d'assistance

Plus en détail

CGA. Assurance des soins. (Conditions générales d assurance) Visana SA, vivacare SA. Med Direct (LAMal) Valable dès 2016

CGA. Assurance des soins. (Conditions générales d assurance) Visana SA, vivacare SA. Med Direct (LAMal) Valable dès 2016 CGA (Conditions générales d assurance) Visana SA, vivacare SA Valable dès 2016 Assurance des soins Med Direct (LAMal) Sommaire Page 3 4 5 6 6 7 8 8 1. Principes 2. Prestations 3. Primes et participation

Plus en détail

Loi fédérale sur les professions relevant du domaine de la psychologie *

Loi fédérale sur les professions relevant du domaine de la psychologie * Loi fédérale sur les professions relevant du domaine de la psychologie * (Loi sur les professions de la psychologie, LPsy) 935.81 du 18 mars 2011 (Etat le 1 er septembre 2013) L Assemblée fédérale de la

Plus en détail

l assurance-hospitalisation PE

l assurance-hospitalisation PE Digne de confiance Édition 2010 Assurance-hospitalisation PE Conditions complémentaires d assurance (CCA) Article I. Généralités Objet de l assurance 1 Possibilités d assurance 2 Conclusion de l assurance

Plus en détail

EXTRAITS du CODE CIVIL SUISSE

EXTRAITS du CODE CIVIL SUISSE EXTRAITS du CODE CIVIL SUISSE Chapitre III: Des fondations Art. 80 La fondation a pour objet l affectation de biens en faveur d un but spécial. Art. 81 1 La fondation est constituée par acte authentique

Plus en détail

Association Romande des Logopédistes Diplômés (ARLD) Secrétariat central Case Postale 23 1033 Cheseaux-sur-Lausanne

Association Romande des Logopédistes Diplômés (ARLD) Secrétariat central Case Postale 23 1033 Cheseaux-sur-Lausanne Convention entre et Association Romande des Logopédistes Diplômés (ARLD) Secrétariat central Case Postale 3 033 Cheseaux-sur-Lausanne ci-après nommée «Association» Helsana Assurances SA et al. Zürichstrasse

Plus en détail

Conditions supplémentaires d assurance (CSA) de l assurance d hospitalisation CLINICA ProFlex selon la LCA. Edition 01. 10

Conditions supplémentaires d assurance (CSA) de l assurance d hospitalisation CLINICA ProFlex selon la LCA. Edition 01. 10 Conditions supplémentaires d assurance (CSA) de l assurance d hospitalisation CLINICA ProFlex selon la LCA Edition 01. 10 Conditions supplémentaires d assurance Sommaire :: I. Généralités 3 Art. 1 Bases

Plus en détail

09.075 é Loi sur les professions relevant du domaine de la psychologie

09.075 é Loi sur les professions relevant du domaine de la psychologie Conseil national Session de printemps 0 e-parl 5.0.0 0:5 - - 09.075 é Loi sur les professions relevant du domaine de la psychologie Projet du du 0 septembre 009 Décision du du 5 juin 00 Adhésion au projet,

Plus en détail

Loi fédérale sur l assurance-vieillesse et survivants (LAVS)

Loi fédérale sur l assurance-vieillesse et survivants (LAVS) Délai référendaire: 12 octobre 2006 Loi fédérale sur l assurance-vieillesse et survivants (LAVS) () Modification du 23 juin 2006 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil

Plus en détail

«Association nationale pour le développement de la qualité dans les hôpitaux et les cliniques»

«Association nationale pour le développement de la qualité dans les hôpitaux et les cliniques» statuts, 24 novembre 2009 «Association nationale pour le développement de la qualité dans les hôpitaux et les cliniques» Statuts I. But Art. 1 Nom et but Sous le nom «Association nationale pour le développement

Plus en détail

Lettre circulaire AI n 308

Lettre circulaire AI n 308 Département fédérale de l intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Domaine Assurance-invalidité 27 février 2012 Lettre circulaire AI n 308 Soins pédiatriques à domicile d après l art.

Plus en détail

Ordonnance concernant l'assurance-maladie obligatoire et les réductions individuelles des primes

Ordonnance concernant l'assurance-maladie obligatoire et les réductions individuelles des primes Ordonnance concernant l'assurance-maladie obligatoire et les réductions individuelles des primes du 16 novembre 011 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu l'article 17 de la loi cantonale sur l'assurance-maladie

Plus en détail

L adhésion implique la pleine reconnaissance de la convention administrative.

L adhésion implique la pleine reconnaissance de la convention administrative. Convention administrative entre l Association suisse des infirmières et infirmiers ASI et Assura, assurance maladie et accident SUPRA Caisse-maladie (ci-après l assureur) Introduction L Association suisse

Plus en détail

Loi sur la nationalité suisse

Loi sur la nationalité suisse Délai référendaire: 9 octobre 2014 Loi sur la nationalité suisse (LN) du 20 juin 2014 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 38 de la Constitution 1, vu le message du Conseil fédéral

Plus en détail

REGLEMENT SUR LE SUBVENTIONNEMENT DES COURS INTERENTREPRISES (CIE) (Décision de la CSFP du 21 août 2007)

REGLEMENT SUR LE SUBVENTIONNEMENT DES COURS INTERENTREPRISES (CIE) (Décision de la CSFP du 21 août 2007) Aux offices de la formation professionnelle des cantons Pour info : SQUF REGLEMENT SUR LE SUBVENTIONNEMENT DES COURS INTERENTREPRISES (CIE) (Décision de la CSFP du 21 août 2007) TABLE DES MATIERES a) INTRODUCTION

Plus en détail

approuvant les conventions tarifaires 2012 et 2013 concernant le traitement hospitalier en division commune de l hôpital fribourgeois

approuvant les conventions tarifaires 2012 et 2013 concernant le traitement hospitalier en division commune de l hôpital fribourgeois Ordonnance du 1 er avril 2014 Entrée en vigueur : immédiate approuvant les conventions tarifaires 2012 et 2013 concernant le traitement hospitalier en division commune de l hôpital fribourgeois Le Conseil

Plus en détail

Révision de la LAMal, financement hospitalier éléments principaux

Révision de la LAMal, financement hospitalier éléments principaux Révision de la LAMal, financement hospitalier éléments principaux 28 mars 2014 Sommaire 1. Bases 2. Nouvelles règles et principes du financement hospitalier 3. Forfaits liés aux prestations 4. Planification

Plus en détail

Assurance facultative d indemnités journalières; LAMal

Assurance facultative d indemnités journalières; LAMal Assurance facultative d indemnités journalières; LAMal Conditions générales d assurance (CGA) Edition 0. 00 Introduction La désignation KPT/ CPT sous-entend toujours la KPT/ CPT Caisse-maladie. I. Dispositions

Plus en détail

Conditions complémentaires d assurance EGK-TelMed conformément. (CCA/LAMal TelMed) www.egk.ch. www.egk.ch. Edition du 1.1.2010

Conditions complémentaires d assurance EGK-TelMed conformément. (CCA/LAMal TelMed) www.egk.ch. www.egk.ch. Edition du 1.1.2010 Conditions complémentaires d assurance EGK-TelMed conformément à la loi sur l assurancemaladie (CCA/LAMal TelMed) Edition du 1.1.2010 www.egk.ch www.egk.ch Conditions complémentaires d assurance EGK-TelMed

Plus en détail

EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL

EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL - AD1072FR EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL 1. Article 6 1. La nullité du contrat de louage de travail ne peut être opposée à l application de la présente loi. 2. Toute convention

Plus en détail

Initiative parlementaire Dispositions transitoires complémentaires sur l introduction du financement hospitalier

Initiative parlementaire Dispositions transitoires complémentaires sur l introduction du financement hospitalier 11.439 Initiative parlementaire Dispositions transitoires complémentaires sur l introduction du financement hospitalier Rapport de la commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil

Plus en détail

VEILLE. Financement hospitalier: ce qui changera dès janvier prochain pour les assuré-es

VEILLE. Financement hospitalier: ce qui changera dès janvier prochain pour les assuré-es VEILLE Financement hospitalier: ce qui changera dès janvier prochain pour les assuré-es Par Sandra Spagnol, juriste à l ARTIAS Août 2011 ARTIAS - Rue des Pêcheurs 8-1400 Yverdon-les-Bains - Tél. 024 557

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale d informaticienne/informaticien 1 du 13 décembre 2004 47110 Informaticienne/Informaticien Informatikerin/Informatiker Informatica/Informatico

Plus en détail

ROF 2005_086. Loi. sur l aide et les soins à domicile (LASD) Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète: du 8 septembre 2005

ROF 2005_086. Loi. sur l aide et les soins à domicile (LASD) Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète: du 8 septembre 2005 Loi du 8 septembre 2005 Entrée en vigueur :... sur l aide et les soins à domicile (LASD) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu l article 68 de la Constitution du canton de Fribourg du 16 mai 2004;

Plus en détail

concernant la gestion de l informatique dans l administration cantonale, l enseignement et les établissements de l Etat

concernant la gestion de l informatique dans l administration cantonale, l enseignement et les établissements de l Etat .96. Arrêté du décembre 987 concernant la gestion de l informatique dans l administration cantonale, l enseignement et les établissements de l Etat Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Considérant :

Plus en détail

Ordonnance sur l énergie

Ordonnance sur l énergie Ordonnance sur l énergie (OEne) Modification du 13 mai 2015 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 7 décembre 1998 sur l énergie 1 est modifiée comme suit: Art. 1, let. g Ne concerne que le

Plus en détail

Statuts PostFinance SA

Statuts PostFinance SA Statuts PostFinance SA Table des matières Section : 3 Raison de commerce, siège, durée, but, mandat de service universel 3 Section : 6 Capital-actions, actions, conversion, titrisation, registre des actions

Plus en détail

Specimen. Conditions Générales d Assurance (CGA) pour l assurance obligatoire des soins et l assurance facultative d indemnités journalières

Specimen. Conditions Générales d Assurance (CGA) pour l assurance obligatoire des soins et l assurance facultative d indemnités journalières Edition janvier 1998 Conditions Générales d Assurance (CGA) pour l assurance obligatoire des soins et l assurance facultative d indemnités journalières selon la loi fédérale sur l assurance maladie du

Plus en détail

Assurance-maladie complémetaire (LCA)

Assurance-maladie complémetaire (LCA) CC (Conditions Complémentaires) Visana Assurances SA Valable dès 2014 Assurance-maladie complémetaire (LCA) Hôpital Flex Contenu Page 3 4 4 5 6 6 7 7 7 8 Assurances complémentaire des frais de guérison

Plus en détail

Guide. Spécialiste en assurance-maladie. Version 2015. concernant l examen professionnel de

Guide. Spécialiste en assurance-maladie. Version 2015. concernant l examen professionnel de Guide Version 2015 concernant l examen professionnel de Spécialiste en assurance-maladie Éditorial Le présent guide fait partie intégrante du règlement du 23 mai 2008 concernant l examen ci-dessous. Toutes

Plus en détail

Code civil (Partage de la prévoyance professionnelle en cas de divorce)

Code civil (Partage de la prévoyance professionnelle en cas de divorce) Avant-projet décembre 2009 (version pour la procédure de consultation) Code civil (Partage de la prévoyance professionnelle en cas de divorce) Modification du... L'Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

(Ordonnance sur les professions médicales, OPMéd) 1. Diplômes et titres postgrades. par l Office fédéral de la santé publique (OFSP).

(Ordonnance sur les professions médicales, OPMéd) 1. Diplômes et titres postgrades. par l Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ordonnance concernant les diplômes, la formation universitaire, la formation postgrade et l exercice des professions médicales universitaires (Ordonnance sur les professions médicales, OPMéd) 1 du 27 juin

Plus en détail

Question de Marie-Thérèse Weber-Gobet QA 3075.07 Futur financement hospitalier et conséquences sur la planification hospitalière cantonale

Question de Marie-Thérèse Weber-Gobet QA 3075.07 Futur financement hospitalier et conséquences sur la planification hospitalière cantonale Question de Marie-Thérèse Weber-Gobet QA 3075.07 Futur financement hospitalier et conséquences sur la planification hospitalière cantonale Question L actuelle révision de la loi fédérale sur l assurance

Plus en détail

Salaires des professionnels des soins

Salaires des professionnels des soins Kanton Bern Canton de Berne Parlamentarische Vorstösse Interventions parlementaires Numéro de l intervention: 309-2011 Type d intervention: Interpellation Déposée le: 23.11.2011 Déposée par: Marti Anliker

Plus en détail

Indication des prix et publicité: les services bancaires et analogues. Ordonnance du 11 décembre 1978 sur l indication des prix (OIP)

Indication des prix et publicité: les services bancaires et analogues. Ordonnance du 11 décembre 1978 sur l indication des prix (OIP) Indication des prix et publicité: les services bancaires et analogues Ordonnance du 11 décembre 1978 sur l indication des prix (OIP) Feuille d information du 1 er janvier 2006 1. Base juridique et but

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2013 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2013 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 203 du brevet Assurance-maladie sociale (AMal) No de candidat (e) : Durée de l'examen : Nombre

Plus en détail

12.027 é Surveillance de l'assurance-maladie sociale. Loi (Divergences)

12.027 é Surveillance de l'assurance-maladie sociale. Loi (Divergences) Conseil national Session d'automne 04 e-parl 7.09.04 09:4 - -.07 é Surveillance de l'assurance-maladie sociale. Loi (Divergences) Projet du Conseil fédéral Conseil national Conseil national Propositions

Plus en détail

Offre d assurance 2013. Aperçu des prestations myflex.

Offre d assurance 2013. Aperçu des prestations myflex. Offre d assurance 2013. Aperçu des prestations myflex. La CSS Assurance fait partie des leaders suisses de l assurance-maladie. Grâce à un éventail complet de produits et à des solutions d assurance flexibles

Plus en détail

le Concordat des assureurs-maladie suisses l'association suisse des infirmières et infirmiers

le Concordat des assureurs-maladie suisses l'association suisse des infirmières et infirmiers Contrat entre le Concordat des assureurs-maladie suisses et l'association suisse des infirmières et infirmiers en matière de prestations et de tarifs s'appliquant aux soins infirmiers ambulatoires et à

Plus en détail

concernant la réduction des primes d assurance-maladie (ORP)

concernant la réduction des primes d assurance-maladie (ORP) 8.. Ordonnance du 8 novembre 0 concernant la réduction des primes d assurance-maladie (ORP) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du novembre 995 d application de la loi fédérale sur l assurance-maladie

Plus en détail

09.097 é Convention du travail maritime de l Organisation internationale du travail sur les conditions d emploi dans la navigation en haute mer

09.097 é Convention du travail maritime de l Organisation internationale du travail sur les conditions d emploi dans la navigation en haute mer Session d'été 00 e-parl 5.06.00 5:4 - - 09.097 é Convention du travail maritime de l Organisation internationale du travail sur les conditions d emploi dans la navigation en haute mer Projet du du 7 novembre

Plus en détail

Ordonnance sur le système informatique de gestion des expériences sur animaux

Ordonnance sur le système informatique de gestion des expériences sur animaux Ordonnance sur le système informatique de gestion des expériences sur animaux (O-SIGEXPA) du 1 er septembre 2010 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 32, al. 1, de la loi du

Plus en détail

Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC)

Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC) Annexe Ia Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC) du janvier 0 (Etat le er janvier 05) Chapitre Dispositions générales Art. Objet

Plus en détail

REGLEMENT LA COMMISSION DE DEONTOLOGIE ET DE CONCILIATION DE L AMG

REGLEMENT LA COMMISSION DE DEONTOLOGIE ET DE CONCILIATION DE L AMG ASSOCIATION DES MEDECINS DU CANTON DE GENEVE REGLEMENT de LA COMMISSION DE DEONTOLOGIE ET DE CONCILIATION DE L AMG adopté par son Conseil le septembre 0 et entré en vigueur à cette date AMG Rue Micheli-du-Crest

Plus en détail

Circulaire Répartition des risques Exigences de fonds propres relatives aux garanties et dérivés de crédit

Circulaire Répartition des risques Exigences de fonds propres relatives aux garanties et dérivés de crédit Circulaire Répartition des risques Exigences de fonds propres relatives aux garanties et dérivés de crédit Explications de la Commission fédérale des banques Explications de la Commission fédérale des

Plus en détail

Notre offre pour les frontaliers

Notre offre pour les frontaliers Notre offre pour les frontaliers Une protection d assurance de premier choix et de qualité suisse. Bienvenue chez le leader de l assurance-maladie en Suisse. Sécurité Le Groupe Helsana est le premier assureur

Plus en détail

7.3.1 Bureau de coordination pour les forfaits globaux et l'aide d'urgence (Art. 4 OA 2)

7.3.1 Bureau de coordination pour les forfaits globaux et l'aide d'urgence (Art. 4 OA 2) III. DOMAINE DE L ASILE 1 7 INDEMNISATION DE LA CONFÉDÉRATION POUR L'AIDE SOCIALE ET L'AIDE D URGENCE... 1 7.1 Bases légales... 1 7.2 Champ d application... 1 7.3 Dispositions générales... 2 7.4 Forfait

Plus en détail

Loi fédérale sur la transplantation d organes, de tissus et de cellules

Loi fédérale sur la transplantation d organes, de tissus et de cellules Loi fédérale sur la transplantation d organes, de tissus et de cellules (Loi sur la transplantation) Modification du Projet L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral

Plus en détail

Texte d information sur les «Soins intégrés en Suisse»

Texte d information sur les «Soins intégrés en Suisse» Texte d information sur les «Soins intégrés en Suisse» Managed Care constitue l ensemble de tous les instruments de gestion et d intégration du système de santé publique visant à promouvoir une prise en

Plus en détail

Loi fédérale sur la réforme de la prévoyance vieillesse 2020

Loi fédérale sur la réforme de la prévoyance vieillesse 2020 Loi fédérale sur la réforme de la prévoyance vieillesse 2020 Projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 1 arrête: I Est adoptée la loi mentionnée ci-après:

Plus en détail

Tarif et modifications tarifaires dans la loi sur l assurance-maladie (LAMal)

Tarif et modifications tarifaires dans la loi sur l assurance-maladie (LAMal) Tarif et modifications tarifaires dans la loi sur l assurance-maladie (LAMal) Extrait d un exposé du Dr Willy Oggier, Gesundheitsökonomische Beratungen AG, Küsnacht Structure Comment les négociations tarifaires

Plus en détail

Statuts Roche Holding SA

Statuts Roche Holding SA Statuts Roche Holding SA 4 mars 2008 I. Raison sociale, but, siège et durée de la société 1 Sous la raison sociale «Roche Holding AG» «Roche Holding SA» «Roche Holding Ltd» existe une société anonyme qui

Plus en détail

Règlement d organisation de la fondation Pro Helvetia 1

Règlement d organisation de la fondation Pro Helvetia 1 Règlement d organisation de la fondation Pro Helvetia 1 du 23 novembre 2011 Le conseil de fondation de la fondation Pro Helvetia, vu l art. 34, al. 5, let. i, de la loi du 11 décembre 2009 sur l encouragement

Plus en détail

09.062 én Mesures de stabilisation conjoncturelle. Loi fédérale limitée (Divergences)

09.062 én Mesures de stabilisation conjoncturelle. Loi fédérale limitée (Divergences) Session d'automne 009 e-parl.09.009 4:43 - - 09.06 én Mesures de stabilisation conjoncturelle. Loi fédérale limitée (Divergences) Projet du Décision du Décision du Propositions de la Commission de l'économie

Plus en détail

Règlement de la Fondation Epargne 3

Règlement de la Fondation Epargne 3 Le présent règlement a été édicté par le Conseil de Fondation le 15 novembre 2006 en vertu de l article 4 des Statuts de la Fondation de prévoyance Epargne 3 et, notamment, de la loi fédérale du 25 juin

Plus en détail

La FMH en faveur du tiers garant papier de position

La FMH en faveur du tiers garant papier de position 1 En bref La FMH soutient la règle en vigueur conformément à l art. 42 al. 1 LAMal, selon laquelle c est le système du tiers garant qui prédomine dans le secteur ambulatoire, pour autant qu aucune autre

Plus en détail

Information importante concernant la liste des analyses du 1 er janvier 2006

Information importante concernant la liste des analyses du 1 er janvier 2006 Information importante concernant la liste des analyses du 1 er janvier 2006 A dater du 1 er janvier 2006, la valeur du point tarifaire est fixée à 0,90 franc (voir page 35 de la liste des analyses). Liste

Plus en détail

Les présentes instructions règlent l administration uniforme durant le service de protection civile à l échelon cantonal et régional.

Les présentes instructions règlent l administration uniforme durant le service de protection civile à l échelon cantonal et régional. EETAT DE VAUD Département de la sécurité et de l environnement SERVICE DE LA SECURITE CIVILE ET MILITAIRE Division de la protection civile, Gollion Case postale 80 / 1305 Penthalaz Instructions du Service

Plus en détail

Newsletter. Nr. 5/15. Date 06.10.2015 Embargo 06.10.2015, 11:00 CONTENU 1. ARTICLE PRINCIPAL 2. COMMUNICATIONS 3. MANIFESTATIONS / INFORMATIONS

Newsletter. Nr. 5/15. Date 06.10.2015 Embargo 06.10.2015, 11:00 CONTENU 1. ARTICLE PRINCIPAL 2. COMMUNICATIONS 3. MANIFESTATIONS / INFORMATIONS Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Surveillance des prix SPR Newsletter Date 06.10.2015 Embargo 06.10.2015, 11:00 Nr. 5/15 CONTENU 1. ARTICLE PRINCIPAL Comparaison

Plus en détail

944.3. Loi fédérale sur les voyages à forfait. du 18 juin 1993 (Etat le 1 er juillet 1994)

944.3. Loi fédérale sur les voyages à forfait. du 18 juin 1993 (Etat le 1 er juillet 1994) Loi fédérale sur les voyages à forfait 944.3 du 18 juin 1993 (Etat le 1 er juillet 1994) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les articles 31 sexies et 64 de la constitution fédérale 1 ;

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES FRAIS D INTERPRETES DANS LA LAMAL

PRISE EN CHARGE DES FRAIS D INTERPRETES DANS LA LAMAL AVIS DE DROIT PRISE EN CHARGE DES FRAIS D INTERPRETES DANS LA LAMAL A. RESUME DES CONCLUSIONS a. Il n est plus contesté aujourd hui que les droits du patient, en particulier le droit à l information et

Plus en détail

Convention d assurance qualité concernant les fournisseurs de fauteuils roulants. entre

Convention d assurance qualité concernant les fournisseurs de fauteuils roulants. entre Convention d assurance qualité concernant les fournisseurs de fauteuils roulants entre la Fédération des associations suisses du commerce et de l industrie de la technologie médicale (FASMED) et l assurance-invalidité

Plus en détail

Conditions particulières de l assurance complémentaire Global Solution

Conditions particulières de l assurance complémentaire Global Solution Conditions particulières de l assurance complémentaire Global Solution GO GOAM01-F3 Edition 01.09.2011 Table des matières Art. 1 Art. 2 Art. 3 Art. 4 But de l assurance Risques couverts Conditions d admission

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE Ordonnance n o 2015-1033 du 20 août 2015 relative au règlement extrajudiciaire des litiges de consommation

Plus en détail

Ordonnance sur l Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle

Ordonnance sur l Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle Ordonnance sur l Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (Ordonnance sur l IFFP) 412.106.1 du 14 septembre 2005 (Etat le 1 er mars 2016) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 48,

Plus en détail

Assurance standard CSS plus

Assurance standard CSS plus Assurance standard CSS plus Assurance des frais de guérison Conditions générales d assurance (CGA) Edition 01.2001 Sur votre police d assurance, vous trouvez les indications sur les personnes assurées,

Plus en détail

Offre pour la clientèle privée

Offre pour la clientèle privée Offre pour la clientèle privée Aperçu 2012 Simplement tout inclus sana24 dispose des couvertures complémentaires les plus appréciées, comprises dans un paquet complet, mais pas compliqué pour autant: Basic.

Plus en détail

PROTECTION DES DONNÉES DANS LES EMS

PROTECTION DES DONNÉES DANS LES EMS PROTECTION DES DONNÉES DANS LES EMS DIRECTIVE CONCERNANT LE TRAITEMENT DES DONNÉES SUR LES RÉSIDENTS RESPONSABLE: DS PERSONNES ÂGÉES VERSION MAI 2013 CURAVIVA Suisse Zieglerstrasse 53 3000 Berne 14 Tél.

Plus en détail

08.047 n Loi fédérale sur l assurance-accident. Modification

08.047 n Loi fédérale sur l assurance-accident. Modification Conseil national Session d'été 05 e-parl 04.06.05 - - 4:5 08.047 n Loi fédérale sur l assurance-accident. Modification Droit en vigueur Projet du Conseil fédéral Décision du Conseil national du 9 septembre

Plus en détail

4 Description des chiffres-clés répertoriés

4 Description des chiffres-clés répertoriés 4 Description des chiffres-clés répertoriés La partie tableaux donne, pour chaque hôpital de Suisse, une sélection de chiffres-clés. Les établissements sont répertoriés dans l ordre alphabétique par canton,

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet Assurance-maladie (AMal) No de candidat (e) : Durée de l'examen : Nombre de

Plus en détail

Concordat sur les entreprises de sécurité

Concordat sur les entreprises de sécurité Concordat sur les entreprises de sécurité du 18 octobre 1996 Approuvé par le Département fédéral de justice et police le 17 décembre 1996 I. Généralités Art. 1 Parties Sont parties au concordat les cantons

Plus en détail

INTERNATIONAL TRIBUNAL FOR THE LAW OF THE SEA TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER. Dolliver Nelson Le Président

INTERNATIONAL TRIBUNAL FOR THE LAW OF THE SEA TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER. Dolliver Nelson Le Président INTERNATIONAL TRIBUNAL FOR THE LAW OF THE SEA TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER Excellence, Dolliver Nelson Le Président Le 14 décembre 2004 J ai l honneur d accuser réception de la note en date

Plus en détail

Vous allez prochainement être hospitalisé? Important à savoir. L essentiel en bref

Vous allez prochainement être hospitalisé? Important à savoir. L essentiel en bref Vous allez prochainement être hospitalisé? Important à savoir. L essentiel en bref 2 Vous devez vous faire hospitaliser? Un certain nombre de choses ont changé suite au nouveau financement hospitalier.

Plus en détail

Chapitre I er. Devoirs généraux des professionnels de santé dans leur exercice professionnel

Chapitre I er. Devoirs généraux des professionnels de santé dans leur exercice professionnel Code de déontologie de certaines professions de santé Règlement grand-ducal du 7 octobre 2010 établissant le code de déontologie de certaines professions de santé. - base juridique: L du 26 mars 1992 (Mém.

Plus en détail

Loi fédérale sur la fusion, la scission, la transformation et le transfert de patrimoine

Loi fédérale sur la fusion, la scission, la transformation et le transfert de patrimoine Loi fédérale sur la fusion, la scission, la transformation et le transfert de patrimoine (Loi sur la fusion, LFus) du 3 octobre 2003 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 122, al.

Plus en détail

Règlement de liquidation partielle de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA concernant la caisse de prévoyance de la Confédération

Règlement de liquidation partielle de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA concernant la caisse de prévoyance de la Confédération Règlement de liquidation partielle de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA concernant la caisse de prévoyance de la Confédération Annexe IV du 15 juin 2007 (Etat le 1 er janvier 2010) Section 1 Objet

Plus en détail