La signalisation temporaire de chantier

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La signalisation temporaire de chantier"

Transcription

1 Note HYGIENE & SECURITE La signalisation temporaire de chantier Des obstacles ou des dangers peuvent être générés, de manière temporaire, par les travaux ou interventions réalisés par les agents des collectivités : goudronnage, balayage des voiries, élagage des arbres, descente dans les réseaux d assainissement. Ces tâches sont à l origine de risques pour les agents mais également pour les usagers de la route. Le risque majeur étant l accident de la route pouvant avoir de graves conséquences : collision entre deux véhicules, heurt d un agent avec un véhicule, chute d un piéton Ceci nécessite alors, la mise en place d une signalisation temporaire, dont l objectif est d avertir, de guider l usager, d assurer sa sécurité, et celle des agents. La réglementation en la matière est très précise et définit, au cas par cas, les dispositions à mettre en œuvre selon que le chantier se présente en rase campagne ou en agglomération, de jour ou de nuit, sur routes bidirectionnelles ou à chaussées séparées. Les principes de la signalisation temporaire La signalisation temporaire est fonction des chantiers. Elle consiste, soit en un guidage des usagers en imposant des restrictions (limitation de vitesse, sens alterné ), soit en une déviation de la circulation vers un autre itinéraire. La signalisation peut être faite de manière verticale (panneaux), ou parfois horizontale (peinture au sol dans la cas de départs de trajectoires par exemple). Pour remplir ces fonctions, cette signalisation doit répondre à quatres principes : - adaptation aux circonstances qui l imposent, sans pour autant contraindre de manière excessive la circulation publique. - cohérence avec la signalisation permanente, qui devra être masquée provisoirement, afin d éviter une contradiction et aider l'usager. - valorisation auprès des usagers : restrictions imposées justifiées ; signalisation ne constituant pas une gêne plus grande que le chantier en lui-même ; la signalisation doit être enlevée dès lors qu'ont disparu les motifs ayant conduit à l'implanter. - lisibilité : panneaux réglementaires, propres, en bon état, lisibles et judicieusement implantés. Réglementation applicable : Instruction interministérielle sur la signalisation routière du 31 juillet 2002 relative aux principes fondamentaux de la signalisation temporaire (livre I, huitième partie). Code de la route Code du travail Décret n du 10 juin 1985 modifié relatif à l hygiène et la sécurité ainsi qu à la Médecine Professionnelle et Préventive dans le Fonction Publique Territoriale. L arrêté du 5 novembre 1992 relatif à la signalisation des routes et autoroutes, modifiant l arrêté du 24 novembre Définitions : Chantier fixe Un chantier fixe est un chantier qui ne subit aucun déplacement pendant au moins une demi journée. Chantier mobile Un chantier mobile est un chantier qui progresse : - de quelques centaines de mètres à plusieurs dizaines de km par heure ; - par bonds successifs (au moins un déplacement par demi-journée) ; Centre de Gestion de la FPT du Territoire de Belfort Page 1 sur 5

2 La signalisation temporaire des chantiers fixes La signalisation temporaire doit faire connaître aux usagers la nature et l'importance des obstacles rencontrés, ainsi que leurs extrémités. Elle se subdivise en plusieurs catégories : la signalisation d'approche : située en amont du chantier. Cette signalisation est réalisée au moyen de panneaux indiquant le danger (panneaux de type AK). Elle peut être complétée par des panneaux de prescription. Les prescriptions sont principalement des limitations de vitesse (panneau B14) ou une interdiction de dépasser (panneau B3). Exemples de signalisation d approche Certaines signalisations de prescription mises en œuvre (interdiction de stationner, limitation de vitesse, interdiction de dépasser ) doivent faire l objet : - d un arrêté préfectoral pour les routes nationales et autoroutes, - d un arrêté du Conseil Général pour les routes départementales hors agglomération, - d un arrêté municipal dans les autres cas. Implantation La signalisation d approche est en principe placée en dehors de la chaussée et à environ 30 mètres en amont du chantier, s il est situé en aglomération, et 100 mètres en rase campagne. la signalisation de position : située au niveau du chantier. Cette signalisation est fonction du danger, du genre des travaux effectués, de l'encombrement de la chaussée et de l'intensité de la circulation (débit, vitesse). Elle est réalisée au moyen de biseaux, balises, de sépareurs, de ruban, de barrières, de cônes Exemples de signalisation de position Cône Balises d alignement Barrières Ruban Centre de Gestion de la FPT du Territoire de Belfort Page 2 sur 5

3 Implantation : La signalisation de position balise le chantier. Elle est placée aux abords immédiats de la zone concernée. la signalisation de fin de prescription : située en aval du chantier Elle marque la fin de la ou des prescriptions imposées. Implantation : Elle est placée à une dizaine de mètres après le chantier. Remarques : Les panneaux sont implantés sur chevalet à 50 cm du sol. Lorsque le chantier empiète sur le trottoir, il est nécessaire de conserver une largeur suffisante au cheminement des piétons. Cette largeur ne devra jamais être inférieure à 90 cm sinon un passage devra être aménagé pour protéger le piéton de la circulation. Les abords du chantier devront être nettoyés afin d éviter que la chaussée soit rendue glissante par de la boue, des gravillons La signalisation de nuit doit être renforcée par des panneaux rétro-réfléchissants de classe 2 (distance de visibilité d environ 200m) et des feux de balisage et d alerte clignotants ou à éclats. La signalisation temporaire des chantiers mobiles Sur routes bidirectionnelles, la signalisation de position est en règle générale suffisante. Elle peut être réalisée par le véhicule ou l engin de chantier : panneau AK5 doté de trois feux de balisage et d alerte synchronisés, visibles de l avant et de l arrière. Lorsque la signalisation de position n est pas suffisante (tracé de la voie, emprise sur la voie, exposition des agents ), une signalisation d approche est nécessaire en amont du chantier. Cette signalisation devant progresser en même temps que le chantier, peut être placée sur un ou plusieurs véhicules d accompagnement, ou posée au sol dans certains cas. Cette signalisation d approche peut être réalisée par fanion, par panneaux de chantier ou portée par un véhicule d accompagnement. Elle doit rester en permanence visible par les usagers se dirigeant vers le chantier en se situant, en principe, à moins de 300 mètres de celui-ci. A l'approche d'une zone à visibilité réduite le véhicule d'accompagnement s'arrête et ne reprend sa marche que lorsque le chantier a dépassé cette zone. La signalisation des agents Toute personne intervenant à pied sur le domaine routier à l'occasion d'un chantier ou d'un danger temporaire doit revêtir un vêtement de signalisation à haute visibilité de classe 2 ou 3 (conforme à la norme NF EN 471). La classe 2 correspond, généralement aux gilets et chasubles, la classe 3 aux combinaisons et vestes. Sources documentaires : - Instruction interministérielle sur la signalisation routière du 31 juillet 2002 (livre I, huitième partie). - Fiche Sécurité DEXIA : Signalisation temporaire sur voirie urbaine. Centre de Gestion de la FPT du Territoire de Belfort Page 3 sur 5

4 Exemple de signalisation temporaire des chantiers fixes Chantier fixe sans empiètement sur la chaussée : Chantier fixe avec empiètement sur la chaussée :

5 Exemple de chantier mobile sur section à visibilité correcte. Exemple de chantier mobile lorsque la seule signalisation de position est jugée insuffisante pour des raisons de tracé de la voirie.

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS Service Hygiène et sécurité VOIRIE Fiche 1 CHANTIERS Janvier 2009 LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE De nombreux travaux ou interventions réalisés au sein de la collectivité (élagage des arbres, réseaux d

Plus en détail

Note d information sur :

Note d information sur : Note d information sur : CG Réf. : 5.5 Service Prévention Date : 1/10/2011 05 63 60 16 64 Réf : Hygiène et sécurité/risques prevention@cdg81.fr Professionnels Les principes régissant la signalisation routière

Plus en détail

1. INTRODUCTION. Les chantiers routiers, quelle que soit leur ampleur, doivent faire l'objet d'une signalisation temporaire.

1. INTRODUCTION. Les chantiers routiers, quelle que soit leur ampleur, doivent faire l'objet d'une signalisation temporaire. 1. INTRODUCTION Cette fiche ne donne qu'un aperçu de la mise en place d'une bonne signalisation temporaire de chantiers. Cela ne peut en aucun cas remplacer une véritable formation qui est indispensable

Plus en détail

La sécurité et la prévention LES CHANTIERS DE VOIRIE

La sécurité et la prévention LES CHANTIERS DE VOIRIE La sécurité et la prévention LES CHANTIERS DE VOIRIE Sommaire Aspect réglementaire Précaution pour un balisage efficace Les différentes catégories de signalisation Les précautions en tant que conducteur

Plus en détail

Interventions en abord et sur la voirie

Interventions en abord et sur la voirie 2 ième réunion 2015 du réseau départemental des assistants et conseillers de prévention Interventions en abord et sur la voirie Mardi 9 juin 2015 9H30-12H00 1 Introduction Les collectivités réalisent de

Plus en détail

Sécuriser un chantier d implantation de signalisation

Sécuriser un chantier d implantation de signalisation Sécuriser un chantier d implantation de signalisation Mise en place de la signalisation temporaire pour sécuriser un chantier de pose de panneaux. Un chantier de pose de signalisation nécessite parfois

Plus en détail

Manuel de sécurité pour les chantiers routiers.

Manuel de sécurité pour les chantiers routiers. Manuel de sécurité pour les chantiers routiers. René Steveny Conseiller en prévention. 1 Table des matières. 1. Prescriptions légales ou réglementaires en matière de signalisation des chantiers et des

Plus en détail

ATLANTIQUE. Prescriptions & Procédures. pour les. Interventions d exploitation. sur les. Routes bi-directionnelles

ATLANTIQUE. Prescriptions & Procédures. pour les. Interventions d exploitation. sur les. Routes bi-directionnelles ATLANTIQUE Prescriptions & Procédures pour les Interventions d exploitation sur les Routes bi-directionnelles septembre 2008 2 Généralités Ce document a pour objet de définir les procédures de pose et

Plus en détail

fiche de cas n 18 Règles générales concernant les enseignes

fiche de cas n 18 Règles générales concernant les enseignes Réglementation relative à la publicité applicable au 1er juillet 2012 Présentation adaptée à la configuration démographique du département de la Manche Les autorisations nécessaires Article L581-18 du

Plus en détail

Toute intervention sur route présente des risques contre lesquels il est indispensable de se protéger.

Toute intervention sur route présente des risques contre lesquels il est indispensable de se protéger. GUIDE INTER- SERVICES 2012 MÉTHODOLOGIE DE PROTECTION LORS D INTERVENTION SUR ROUTES Toute intervention sur route présente des risques contre lesquels il est indispensable de se protéger. Ce document est

Plus en détail

Urbain. Certu. La sécurité aux points d'arrêt des bus et des cars. Savoirs de base en sécurité routière. FICHE n 19. 1. Le transport des scolaires

Urbain. Certu. La sécurité aux points d'arrêt des bus et des cars. Savoirs de base en sécurité routière. FICHE n 19. 1. Le transport des scolaires Certu Savoirs de base en sécurité routière FICHE n 19 Cette fiche est destinée à donner une information rapide. La contrepartie est le risque d approximation et la non exhaustivité. Pour plus de précisions,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 4 mai 2006 relatif à la circulation des véhicules et matériels agricoles ou forestiers

Plus en détail

SÉCURITÉ ROUTIÈRE SUR LE LIEU DE DÉPÔT ET QUESTIONS DE SIGNALISATION AVRIL 2011

SÉCURITÉ ROUTIÈRE SUR LE LIEU DE DÉPÔT ET QUESTIONS DE SIGNALISATION AVRIL 2011 Fiche N 3 SÉCURITÉ ROUTIÈRE SUR LE LIEU DE DÉPÔT ET QUESTIONS DE SIGNALISATION AVRIL 2011 OBJET Cette fiche s'applique exclusivement au domaine public OBLIGATIONS JURIDIQUES Une zone de dépôt n'est pas

Plus en détail

Commune de La Turbie Règlement relatif à la publicité, aux enseignes et préenseignes

Commune de La Turbie Règlement relatif à la publicité, aux enseignes et préenseignes Commune de La Turbie Règlement relatif à la publicité, aux enseignes et préenseignes Tables des matières CHAPITRE I TITRE 1 Article I 1 Article I 2 Article I 3 Article I -4 TITRE II Article I 5 DISPOSITIONS

Plus en détail

Règles de circulation à Vélo

Règles de circulation à Vélo Règles de circulation à Vélo circulation sur les trottoirs : les véhicules doivent, sauf en cas de nécessité absolue, circuler sur la chaussée ; toutefois, ils peuvent franchir un trottoir, à partir de

Plus en détail

Alignements et Accès les chantiers de construction

Alignements et Accès les chantiers de construction . Les chantiers de construction.1. L accès vers un chantier de construction.1.1..1.1.1..1.1.2..1.2..1.3..1.3.1. Une permission de voirie pour l aménagement d un chemin d accès vers un chantier de construction

Plus en détail

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE Exercice pratique

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE Exercice pratique LA SIGNALISATION TEMPORAIRE Exercice pratique 1 ) La réglementation applicable : La signalisation temporaire a pour objet d'avertir et de guider l'usager afin d'assurer sa sécurité et celle des agents

Plus en détail

- 23 - (Non parue au Journal officiel.) Le ministre d Etat, ministre de l intérieur et de la décentralisation,

- 23 - (Non parue au Journal officiel.) Le ministre d Etat, ministre de l intérieur et de la décentralisation, - 23 - MINISTÈRE DES TRANSPORTS Direction générale des transports intérieurs. Direction des routes et de la circulation routière. Service de l exploitation routière et de la sécurité. Sous-direction de

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes 1. DEFINITIONS Le travail en hauteur désigne soit un emplacement de travail (toitures, charpentes, passerelles ), soit l utilisation de certains équipements (échelles, échafaudages, plates-formes de travail

Plus en détail

fiche de cas n 22 pré-enseignes temporaires hors agglomération

fiche de cas n 22 pré-enseignes temporaires hors agglomération Réglementation relative à la publicité applicable au 1er juillet 2012 Présentation adaptée à la configuration démographique du département de la Manche fiche de cas n 22 Article L581-20 du code de l'environnement

Plus en détail

Signalisation temporaire de chantier. Performance des organisations - Santé au travail. Groupe Sofaxis

Signalisation temporaire de chantier. Performance des organisations - Santé au travail. Groupe Sofaxis Signalisation temporaire de chantier Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Signalisation temporaire de chantier Sommaire 5 7 9 13 19 21 32 38 41 45 La signalisation temporaire

Plus en détail

Journée Signalisation Routière

Journée Signalisation Routière Journée Signalisation Routière Rappel des textes réglementaires Bernard Odile SEGUIN PELE Bureau Chef du de Bureau la sécurité de la de sécurité la route de et la de route la circulation DSCR et de la

Plus en détail

ILLUMINATIONS DE NOEL

ILLUMINATIONS DE NOEL En période de fin d année, de nombreux agents des services techniques des collectivités territoriales sont confrontés à la pose et la dépose des illuminations de Noël. Cette activité ponctuelle présente

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFET DE L YONNE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS spécial n 39/2015 du 7 août 2015 Adresse de la préfecture : 1, Place de la Préfecture - CS 80119-89016 Auxerre cedex tél. standard 03.86.72.79.89 Adresse

Plus en détail

Chantiers forestiers et sylvicoles

Chantiers forestiers et sylvicoles Chantiers forestiers et sylvicoles Décret n 2010-1603 du 17 décembre 2010 relatif aux règles d hygiène et de sécurité sur les chantiers forestiers Entrée en vigueur: 1 er AVRIL 2011 1 Cendrine SALA Agent

Plus en détail

PLATE-FORME ELEVATRICE MOBILE DE PERSONNES

PLATE-FORME ELEVATRICE MOBILE DE PERSONNES FORMATION PLATE-FORME ELEVATRICE MOBILE DE PERSONNES CACES R386 Yvan MULATTIERI Les Plates-formes Elévatrices Mobiles de Personnes 1 Introduction 2 Les principaux risques 3 Les PEMP en sécurité Sommaire

Plus en détail

Diagnostic Accessibilité de la voirie et des espaces publics

Diagnostic Accessibilité de la voirie et des espaces publics Diagnostic Accessibilité de la voirie et des espaces publics Restitution des diagnostics Le 10 septembre 2015 www.a2ch.fr A2CH Bureau d études en accessibilité handicapés du cadre bâti et de la voirie

Plus en détail

Fédération française de cyclotourisme. RÈGLEMENT TYPE DES ORGANISATIONS DE CYCLOTOURISME EN FRANCE soumises à déclaration

Fédération française de cyclotourisme. RÈGLEMENT TYPE DES ORGANISATIONS DE CYCLOTOURISME EN FRANCE soumises à déclaration RÈGLEMENT TYPE DES ORGANISATIONS DE CYCLOTOURISME EN FRANCE soumises à déclaration Mis à jour en janvier 2015 Suite à la parution du décret n 2012-312 du 5 mars 2012, relatif aux manifestations sportives

Plus en détail

Mise en Accessibilité du Cadre Bâti Existant Pour les ouvrages de Métallerie dans les Etablissements Recevant du Public

Mise en Accessibilité du Cadre Bâti Existant Pour les ouvrages de Métallerie dans les Etablissements Recevant du Public Mise en Accessibilité du Cadre Bâti Existant Pour les ouvrages de Métallerie dans les Etablissements Recevant du Public L accessibilité des bâtiments est l un des forts enjeux de la construction depuis

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES ACCIDENTS DE LA ROUTE ET LEUR INDEMNISATION

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES ACCIDENTS DE LA ROUTE ET LEUR INDEMNISATION LES ACCIDENTS DE LA ROUTE ET LEUR INDEMNISATION Les accidents de la circulation Introduction Les accidents de la circulation sont régis par la loi du 5 juillet 1985 tendant à l'amélioration de la situation

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

GUIDE TECHNIQUE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Page 1/5 GUIDE TECHNIQUE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF L assainissement non collectif est une technique d épuration des eaux usées domestiques simple, durable et efficace, à condition de respecter

Plus en détail

Réforme DT/DICT Loi anti endommagement de réseaux. octobre 2014

Réforme DT/DICT Loi anti endommagement de réseaux. octobre 2014 Réforme DT/DICT Loi anti endommagement de réseaux octobre 2014 Sommaire 1. Enjeux de la réforme 2. Principales mesures de la réformes 3. Le Guichet unique national 4. Rôle des exploitants de réseau 5.

Plus en détail

COMMUNE DE LA PLANCHE. RAPPORT ANNUEL 2008 Du Service Public D Assainissement Non Collectif

COMMUNE DE LA PLANCHE. RAPPORT ANNUEL 2008 Du Service Public D Assainissement Non Collectif COMMUNE DE LA PLANCHE RAPPORT ANNUEL 2008 Du Service Public D Assainissement Non Collectif SPANC Commune de La Planche 1 Place de la Mairie 44140 LA PLANCHE Téléphone : 02.40.31.92.76 Fax : 02.40.31.98.20

Plus en détail

Guide de gestion des déchets de la route PÔLE AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE - QHSE - 2011

Guide de gestion des déchets de la route PÔLE AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE - QHSE - 2011 Guide de gestion des déchets de la route PÔLE AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE - QHSE - 0 Sommaire Le mot du Président du Conseil Général Les grands principes du guide DES BÂTIMENTS ET BUREAUX Papiers, cartons

Plus en détail

Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention

Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention Présentation des résultats 2005 Contact AXA France : Valérie LESELBAUM 01 47 74 32 21 Présentation de l étude La sécurité routière progresse rapidement

Plus en détail

MARQUAGE ROUTIER TRAVAUX DE SIGNALISATION HORIZONTALE. Cahier des Clauses Techniques Particulières

MARQUAGE ROUTIER TRAVAUX DE SIGNALISATION HORIZONTALE. Cahier des Clauses Techniques Particulières MARQUAGE ROUTIER TRAVAUX DE SIGNALISATION HORIZONTALE Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. Page 1/9 SOMMAIRE 1- Généralités 2- Consistance des travaux 3- Provenance des matériaux et des

Plus en détail

GUIDE UNAC N. 10 POUR L INSTALLATION DE PORTES MOTORISEES PIETONNES COULISSANTES CONFORMEMENT A LA DIRECTIVE MACHINES 98/37/CE ET AUX NORMES

GUIDE UNAC N. 10 POUR L INSTALLATION DE PORTES MOTORISEES PIETONNES COULISSANTES CONFORMEMENT A LA DIRECTIVE MACHINES 98/37/CE ET AUX NORMES Installateur: (Nom, adresse, téléphone) GUIDE UNAC N. 10 POUR L INSTALLATION DE PORTES MOTORISEES PIETONNES COULISSANTES CONFORMEMENT A LA DIRECTIVE MACHINES 98/37/CE ET AUX NORMES pren 12650-1* - pren

Plus en détail

CHARTE DEPARTEMENTALE DE SIGNALISATION D INFORMATION LOCALE

CHARTE DEPARTEMENTALE DE SIGNALISATION D INFORMATION LOCALE CHARTE DEPARTEMENTALE DE SIGNALISATION D INFORMATION LOCALE Janvier 2015 PRÉAMBULE La loi Engagement National pour l Environnement du 12 juillet 2010, complétée par le décret du 30 janvier 2012 a fait

Plus en détail

GUIDE de la police de la circulation (à l usage des élus ayant signé la convention ATESAT 2010-2012) version du 20.09.2011

GUIDE de la police de la circulation (à l usage des élus ayant signé la convention ATESAT 2010-2012) version du 20.09.2011 GUIDE de la police de la circulation (à l usage des élus ayant signé la convention ATESAT 2010-2012) version du 20.09.2011 Direction départementale des territoires du Loiret 131, rue du faubourg Bannier

Plus en détail

Audit de sécurité N7. Conférence de presse du mardi 3 juin 2008

Audit de sécurité N7. Conférence de presse du mardi 3 juin 2008 Audit de sécurité N7 Conférence de presse du mardi 3 juin 2008 1 L infrastructure routière L infrastructure - La géométrie : rayons, dévers, visibilité - Le gabarit : nombre de voies - Le revêtement :

Plus en détail

COMITE CENTRAL HYGIENE SECURITE Compte rendu CFDT de la séance du 31 août 2010

COMITE CENTRAL HYGIENE SECURITE Compte rendu CFDT de la séance du 31 août 2010 COMITE CENTRAL HYGIENE SECURITE Compte rendu CFDT de la séance du 31 août 2010 Conduite avec ou sans opérateur en Viabilité Hivernale? Pour la CFDT : - Gwénaëlle L HUILIERE (DIR EST), - Patrick GROSROYAT

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉQUIPEMENT ET SECRETARIAT D ÉTAT AUX TRANSPORTS (DIRECTION DES TRANSPORTS TERRESTRES). TEXTES OFFICIELS

MINISTÈRE DE L ÉQUIPEMENT ET SECRETARIAT D ÉTAT AUX TRANSPORTS (DIRECTION DES TRANSPORTS TERRESTRES). TEXTES OFFICIELS Extrait du Bulletin Officiel du Ministère de l Equipement du 01 Mars 1976 N 25 Pages 1 à 10 MINISTÈRE DE L ÉQUIPEMENT ET SECRETARIAT D ÉTAT AUX TRANSPORTS (DIRECTION DES TRANSPORTS TERRESTRES). TEXTES

Plus en détail

Propositions de Vélo Québec pour réhabiliter le Code de la sécurité routière en faveur de la mobilité durable. [Version condensée]

Propositions de Vélo Québec pour réhabiliter le Code de la sécurité routière en faveur de la mobilité durable. [Version condensée] Propositions de Vélo Québec pour réhabiliter le Code de la sécurité routière en faveur de la mobilité durable [Version condensée] 14 août 2014 NOTRE VISION : UNE CIRCULATION SÉCURITAIRE POUR TOUS Depuis

Plus en détail

COPIE. Référentiel Infrastructure Directive Règlement S1A - Titre I. Signaux Titre I : Signalisation au sol. Édition du 05 octobre 2005 IN 1482

COPIE. Référentiel Infrastructure Directive Règlement S1A - Titre I. Signaux Titre I : Signalisation au sol. Édition du 05 octobre 2005 IN 1482 Directive Règlement S1A - Titre I Signaux Titre I : Signalisation au sol Édition du 05 octobre 2005 Version 1 Applicable à partir du 11 décembre 2005 IN 1482 Émetteur Direction déléguée Système d Exploitation

Plus en détail

SOMMAIRE. Référent(s) sécurité Rôle et tâches. Sécurité collective / en club. Organisation d une épreuve cycliste

SOMMAIRE. Référent(s) sécurité Rôle et tâches. Sécurité collective / en club. Organisation d une épreuve cycliste 22 mars 2014 SOMMAIRE Référent(s) sécurité Rôle et tâches Sécurité individuelle Sécurité collective / en club Organisation d une épreuve cycliste Le dispositif de secours et de protection (DSP) Référent(e)

Plus en détail

La FFCT c est : la randonnée en sécurité

La FFCT c est : la randonnée en sécurité La FFCT c est : la randonnée en sécurité Sécurité à vélo Les bons réflexes pour tous! Un vélo bien équipé Ce qui est obligatoire : une sonnette dont le son peut être entendu à 50 m au moins, deux freins

Plus en détail

Manuel du moniteur. Saison 14-15

Manuel du moniteur. Saison 14-15 Manuel du moniteur Saison 14-15 Sommaire Tenue et équipement...3 Comportement...3 Sécurité...3 Incidents et accidents...4 Enseignement aux enfants...4 Infos générales enseignement...4 Snowleague...4 Leçons

Plus en détail

CONTRAT D ASSISTANCE

CONTRAT D ASSISTANCE SPANC de la Région de Fontaine le Dun ENTRETIEN DES INSTALLATIONS D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF REHABILITEES ET PRESTATIONS DIVERSES CONTRAT D ASSISTANCE Article 1 : Objet et définition de la prestation

Plus en détail

VILLE D'HERICOURT - 70400 RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

VILLE D'HERICOURT - 70400 RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS VILLE D'HERICOURT - 70400 RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS ANNEE 2013 FEVRIER SOMMAIRE ARRÊTES FEVRIER 2013 N Objet N Dossier 1 Indemnisation de sinistre AG n 028/2013/HL/002007 2 Occupation domaine public

Plus en détail

- 47 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

- 47 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi - 47 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi tendant à assurer une plus grande équité dans notre politique de sécurité routière, notamment en matière de retrait des points du permis de conduire Article

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 -

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - DOSSIER DE PRESSE Les actions de la Nouvelle-Calédonie pour lutter contre l insécurité routière La lutte contre

Plus en détail

Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be

Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be Démarches à suivre en vue de L'habilitation des personnes en électricité Table

Plus en détail

Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux

Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux obligation depuis le 1 er juillet 2012 Un nouveau téléservice pour construire sans détruire www.reseaux-et-canalisations.gouv.fr

Plus en détail

Conduite défensive : le bon comportement. Thème de février 2014

Conduite défensive : le bon comportement. Thème de février 2014 Conduite défensive : le bon comportement Thème de février 2014 Qu est-ce une conduite défensive? Une conduite défensive veut dire que : Vous évitez de faire des fautes L homme fait 2 à 10 fautes Vous essayez

Plus en détail

Pour conduire en toute sécurité sur la route

Pour conduire en toute sécurité sur la route vous guider Pour conduire en toute sécurité sur la route n Poids et gabarits des engins agricoles www.msa.fr Gabarits largeur autorisée Tracteur seul Tracteur avec Tracteur avec Machine outil porté outil

Plus en détail

Dysfonctionnements des systèmes de sécurité équipant les engins moteurs des trains

Dysfonctionnements des systèmes de sécurité équipant les engins moteurs des trains Référentiels EPSF Recommandation Dysfonctionnements des systèmes de sécurité équipant les engins moteurs des trains Sécurité des circulations RC A-B 7a n 7 Applicable sur : RFN Version n 1 du 30 octobre

Plus en détail

Annexe 11 Plan de prévention PLAN DE PREVENTION. Syndicat Départemental d Energies d Eure-et-Loir 65 rue du Maréchal Leclerc 28110 LUCÉ 1/21

Annexe 11 Plan de prévention PLAN DE PREVENTION. Syndicat Départemental d Energies d Eure-et-Loir 65 rue du Maréchal Leclerc 28110 LUCÉ 1/21 Annexe 11 Plan de prévention PLAN DE PREVENTION Syndicat Départemental d Energies d Eure-et-Loir 65 rue du Maréchal Leclerc 28110 LUCÉ 1/21 Déclaration L article R4511-6 du code du travail stipule: «chaque

Plus en détail

Généralisation du double sens cyclable en zones de circulation apaisée. Ville de BESANCON

Généralisation du double sens cyclable en zones de circulation apaisée. Ville de BESANCON Généralisation du double sens cyclable en zones de circulation apaisée Frédéric ric Colin Ville de BESANCON Besançon : -Ville de 122 000 habitants dans une agglomération de 176 000 habitants - 23 000 étudiants

Plus en détail

DOCTRINE DEPARTEMENTALE CHAMPS PHOTOVOLTAIQUES

DOCTRINE DEPARTEMENTALE CHAMPS PHOTOVOLTAIQUES République Française Service Départemental d'incendie et de Secours Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Var DOCTRINE DEPARTEMENTALE CHAMPS PHOTOVOLTAIQUES Version mars 2015 Page 1

Plus en détail

Guide de balisage Route verte MD

Guide de balisage Route verte MD Guide de balisage Route verte MD Ce document reprend les éléments de Signalisation routière Voies cyclables (tiré à part), publié par le ministère des Transports du Québec Le balisage de la Route verte

Plus en détail

Pratiques de sécurité routière et outils d aide au diagnostic. François GANNEAU

Pratiques de sécurité routière et outils d aide au diagnostic. François GANNEAU Pratiques de sécurité routière et outils d aide au diagnostic François GANNEAU Journée LCPC - Sétra 11 septembre 2008 Méthodes et outils pour améliorer la sécurité des infrastructures routières 1. Des

Plus en détail

Plan Départemental d Actions de Sécurité Routière PDASR 2013 Appel à projets État/Département

Plan Départemental d Actions de Sécurité Routière PDASR 2013 Appel à projets État/Département Plan Départemental d Actions de Sécurité Routière PDASR 2013 Appel à projets État/Département Le Plan Départemental d Actions de Sécurité Routière (PDASR 2013) répond aux priorités du Document Général

Plus en détail

AILLIOT René FORMATIONS

AILLIOT René FORMATIONS AILLIOT René FORMATIONS Type de document : DOCUMENT ADMINISTRATIF Durée de l'épreuve : 1 heure La conduite de chariots automoteurs Repère : DA 045 QUESTIONNAIRE D EVALUATION THEORIQUE N 1 CACES ENGIN DE

Plus en détail

Zone 30 Plateau traversant

Zone 30 Plateau traversant Zone 30 Plateau traversant COTITA rencontre du 8 octobre 2009 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement du territoire www.certu.gouv.fr 2 Sommaire Les zones de

Plus en détail

Collision n 1 : le croisement de droite

Collision n 1 : le croisement de droite 1 SECURITE des CYCLISTES : (SUR) VIVRE AVEC ET MALGRE LES AUTRES VEHICULES Au-delà des simples consignes habituelles, respecter le code de la route et porter un casque. Le texte qui suit montre de façon

Plus en détail

MMinistère. UDirection AMENAGEMENTS DE CARREFOURS EN RASE CAMPAGNE ET SECURITE CEIE. Décembre 1996. Départementale de l'equipement

MMinistère. UDirection AMENAGEMENTS DE CARREFOURS EN RASE CAMPAGNE ET SECURITE CEIE. Décembre 1996. Départementale de l'equipement MMinistère de l'equipement, du Logement, des Transports et du Tourisme UDirection Départementale de l'equipement Seine Maritime CEIE AMENAGEMENTS DE CARREFOURS EN RASE CAMPAGNE ET SECURITE Décembre 1996

Plus en détail

Le travail hors tension s effectue en éliminant toutes les sources de. tension électrique présentes dans le circuit. L opération indispensable

Le travail hors tension s effectue en éliminant toutes les sources de. tension électrique présentes dans le circuit. L opération indispensable Habilitation 4 Différents travaux S 5.1 1. Travaux Hors Tension Le travail hors tension s effectue en éliminant toutes les sources de tension électrique présentes dans le circuit. L opération indispensable

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Cahier des Clauses Techniques Particulières Les travaux de ce marché public concernent la réfection d une voirie communale. Le présent CCTP définit les conditions de réalisation et les spécifications,

Plus en détail

CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC

CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC Le Conseil administratif de la Ville de Genève met en consultation le projet de concept directeur de l'affichage public en Ville de Genève. Toute personne intéressée

Plus en détail

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00 Guide Conventions de mise à disposition des Adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) (anciennement TOS, exerçant dans les lycée et collèges) Juillet 2012 Bulletin de prévention

Plus en détail

10 LES GIRATOIRES. Les mini-giratoires et les petits giratoires (jusqu à 15 m de rayon extérieur) Les giratoires moyens (15 à 22 m de rayon extérieur)

10 LES GIRATOIRES. Les mini-giratoires et les petits giratoires (jusqu à 15 m de rayon extérieur) Les giratoires moyens (15 à 22 m de rayon extérieur) 10 LES GIRATOIRES Alors que les carrefours giratoires sont pratiquement inconnus aux États-Unis, ils sont très populaires en Angleterre, pays précurseur en la matière. Ce type d aménagement présente d

Plus en détail

Directives pour l établissement des plans fixant les limites des constructions

Directives pour l établissement des plans fixant les limites des constructions Directives pour l établissement des plans fixant les limites des constructions Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR) Service des immeubles, patrimoine et logistique (SIPAL) Service du

Plus en détail

GUIDE D ACCESSIBILITÉ À L ESPACE PUBLIC

GUIDE D ACCESSIBILITÉ À L ESPACE PUBLIC Accessibilité à l espace public GUIDE D ACCESSIBILITÉ À L ESPACE PUBLIC FICHES TECHNIQUES Guide d accessilité à l espace public Accessibilité à l espace public Fiche de cas n 1a Passage piéton HAUTEUR

Plus en détail

Approche complémentaire accessibilité-sécurité routière dans le traitement des traversées de communes: exemple de la commune de Bayel

Approche complémentaire accessibilité-sécurité routière dans le traitement des traversées de communes: exemple de la commune de Bayel Approche complémentaire accessibilité-sécurité routière dans le traitement des traversées de communes: exemple de la commune de Bayel Michel Lamy et Pascal Lux DDEA de l Aube Présentation de la commune

Plus en détail

JADOUL Jacques Coordinateur Sécurité. PLAN de SECURITE et de SANTE

JADOUL Jacques Coordinateur Sécurité. PLAN de SECURITE et de SANTE PLAN de SECURITE et de SANTE CHANTIER / à 7911 ENTITE DE FRASNES LEZ ANVAING Maître de l ouvrage : Administration Communale de FRASNES LEZ ANVAING Auteur du Projet : H.I.T Description des travaux : Travaux

Plus en détail

La gestion de la circulation et la maîtrise d œuvre durant les travaux. Alexandre Beaupré, ing., M. Ing Julie Morin, ing.

La gestion de la circulation et la maîtrise d œuvre durant les travaux. Alexandre Beaupré, ing., M. Ing Julie Morin, ing. La gestion de la circulation et la maîtrise d œuvre durant les travaux Alexandre Beaupré, ing., M. Ing Julie Morin, ing. OBLIGATIONS LÉGALES 2 Mine de Westray Les modifications apportées au Code criminel

Plus en détail

À vous de rouler à vélo BIXI!

À vous de rouler à vélo BIXI! À vous de rouler à vélo BIXI! 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Phare avant* Panier (capacité de 8 kg) Bande élastique Levier de frein* Poignée tournante de changement de vitesse* Clochette*

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE DOSSIER DE PRESSE

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE DOSSIER DE PRESSE MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE DOSSIER DE PRESSE Campagne de sensibilisation sur la sécurité des personnels aux abords des chantiers routiers Du 18 au 22 juin 2012 DIR

Plus en détail

Règlement Suisse de TREC 2013 :

Règlement Suisse de TREC 2013 : 2013 : Fiches Techniques des Obstacles de PTV Rédigé et mis en application par la Commission Technique Suisse de TREC Table des matières 1. Notation et élimination (pour rappel)...3 2. Obstacles de PTV...4

Plus en détail

IV. LA GESTION DU CHANTIER ET LA MAÎTRISE

IV. LA GESTION DU CHANTIER ET LA MAÎTRISE Projet de dénivellation et de couverture de la RN13 à Neuilly-sur-Seine IV. LA GESTION DU CHANTIER ET LA MAÎTRISE DES NUISANCES PENDANT LES TRAVAUX. La période des travaux nécessitera une réorganisation

Plus en détail

Les formulaires peuvent être retirés directement auprès du Service des Travaux (ST), de la Police de l Ouest ou sur notre site www.ecublens.

Les formulaires peuvent être retirés directement auprès du Service des Travaux (ST), de la Police de l Ouest ou sur notre site www.ecublens. Le présent formulaire accompagné des deux annexes, dûment rempli et signé, doit être retiré au Centre Technique Communal (voir conditions générales) au moins 5 jours ouvrables avant le début des travaux

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. DESCRIPTIF de la DPGF LOT N 1 ENFOUISSEMENT DES RESEAUX AERIENS

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. DESCRIPTIF de la DPGF LOT N 1 ENFOUISSEMENT DES RESEAUX AERIENS REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE MOISSELLES 5, rue du Moutier 95570 MOISSELLES M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X DESCRIPTIF de la DPGF LOT N 1 ENFOUISSEMENT DES RESEAUX AERIENS Maître de l'ouvrage

Plus en détail

DOCUMENT COMMUN AUX 4 LOTS CAHIER DES CHARGES

DOCUMENT COMMUN AUX 4 LOTS CAHIER DES CHARGES DOCUMENT COMMUN AUX 4 LOTS CAHIER DES CHARGES Marché public de service à bons de commande passé selon la procédure adaptée définie aux articles 28 et 77 du code des Marchés Publics Entretien des chemins

Plus en détail

CHANTIERS VERTS I. NUISANCES ET IMPACTS DES CHANTIERS. I.1. Les nuisances ressenties par les riverains

CHANTIERS VERTS I. NUISANCES ET IMPACTS DES CHANTIERS. I.1. Les nuisances ressenties par les riverains CHANTIERS VERTS Les chantiers verts sont des chantiers de construction ou de réhabilitation réalisés de manière à ce que les impacts sur l'environnement et les nuisances perçues par les usagers et les

Plus en détail

Décret exécutif n 04-392 du 18 Chaoual 1425 correspondant au 1er décembre 2004 relatif à la permission de voirie, p.3.j.o.r.a.

Décret exécutif n 04-392 du 18 Chaoual 1425 correspondant au 1er décembre 2004 relatif à la permission de voirie, p.3.j.o.r.a. Décret exécutif n 04-392 du 18 Chaoual 1425 correspondant au 1er décembre 2004 relatif à la permission de voirie, p.3.j.o.r.a.n 78 DU 05/12/2004 Le Chef du Gouvernement, Sur le rapport du ministre des

Plus en détail

NON FRIABLE. Présentant des risques particuliers. Encadrement de chantier. Encadrement technique

NON FRIABLE. Présentant des risques particuliers. Encadrement de chantier. Encadrement technique Rédacteur : Vérificateur : Approbateur : Document créé le Document modifié le Document édité le 9 juin 2011 2011 Réf. document : XXX XXX XXX Version : 00 Document entreprise CALENDRIER DES FORMATIONS Sous-section

Plus en détail

0820 000 688 info@vigirisk.com

0820 000 688 info@vigirisk.com 0820 000 688 info@vigirisk.com vous invite à lire attentivement cette fiche de tâche et à exécuter l action qui vous incombe dans le délai imparti. «Les constructeurs, propriétaires et exploitants des

Plus en détail

Sécurité routière et Usager

Sécurité routière et Usager Session Sécurité routière et Usager Président : Michel LABROUSSE MEDDE DIT Modérateur : Julien VICK SER Acceptabilité des chantiers par les équipements de la route Intervenants : Stanislas CLOUET SER Jérôme

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier le style du titre du masque Réglementation en matière Cliquez pour modifier les styles du texte d accessibilité du masque du cadre bâti, des espaces Deuxième publics niveau et de

Plus en détail

PLAN D ACTIONS EN FAVEUR DE L ARBRE FICHES CONCESSIONNAIRES : CONDITIONS D EXECUTION DU CHANTIER A PROXIMITE DES ARBRES

PLAN D ACTIONS EN FAVEUR DE L ARBRE FICHES CONCESSIONNAIRES : CONDITIONS D EXECUTION DU CHANTIER A PROXIMITE DES ARBRES PLAN D ACTIONS EN FAVEUR DE L ARBRE FICHES CONCESSIONNAIRES : CONDITIONS D EXECUTION DU CHANTIER A PROXIMITE DES ARBRES Novembre 2008 Direction des services de l environnement Mission écologie urbaine

Plus en détail

Travaux urgents d abattage et d élagage des Micocouliers du village. pour la mise en sécurité de l espace public. Cahier des Charges

Travaux urgents d abattage et d élagage des Micocouliers du village. pour la mise en sécurité de l espace public. Cahier des Charges 1 Travaux urgents d abattage et d élagage des Micocouliers du village pour la mise en sécurité de l espace public Cahier des Charges CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 : DEFINITION DES PRESTATIONS

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2017. en matière de sécurité sur les sites de travaux routiers

PLAN D ACTION 2014-2017. en matière de sécurité sur les sites de travaux routiers PLAN D ACTION 2014-2017 en matière de sécurité sur les sites de travaux routiers PLAN D ACTION 2014-2017 en matière de sécurité sur les sites de travaux routiers Cette publication a été réalisée par la

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 4 avril 2011 modifiant l arrêté du 4 mai 2006 relatif aux transports

Plus en détail

DC 2-1-1 : Constitue une enseigne toute inscription, forme ou image apposée sur un immeuble et relative à une activité qui s y exerce.

DC 2-1-1 : Constitue une enseigne toute inscription, forme ou image apposée sur un immeuble et relative à une activité qui s y exerce. Commune de Colombes ( Hauts de Seine) Titre VIII Livre V du code de l environnement Règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes DGST Service GESTION DU DOMAINE PUBLIC colombes règlement

Plus en détail

L accessibilité des commerces

L accessibilité des commerces L accessibilité des commerces Réglementation et démarche La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées et l ordonnance

Plus en détail

Présentation de la réglementation applicable au 1 er juillet 2012 aux enseignes

Présentation de la réglementation applicable au 1 er juillet 2012 aux enseignes Direction Départementale des Territoires de la Savoie Présentation de la réglementation applicable au 1 er juillet 2012 aux enseignes ( Loi du 12 juillet 2010 - Décret du 30 janvier 2012 ) Ce résumé des

Plus en détail

Modifications des mesures de prévention des risques électriques sur les lieux de travail

Modifications des mesures de prévention des risques électriques sur les lieux de travail Modifications des mesures de prévention des risques électriques sur les lieux de travail Trois décrets du 30 août 2010 modifient les obligations de l employeur en cas d utilisation d installations électriques

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 17 octobre 2007 modifiant l arrêté du 2 mai 2002 modifié relatif aux prescriptions

Plus en détail

PROTECTION BALISAGE CALAGE ARRIMAGE

PROTECTION BALISAGE CALAGE ARRIMAGE PROTECTION BALISAGE CALAGE ARRIMAGE 1 PROTECTION Sur les lieux d une intervention en secours routier, le risque de sur accident est particulièrement présent. La configuration du terrain, la visibilité,

Plus en détail

GARANTIES HYGIENES ET SECURITE

GARANTIES HYGIENES ET SECURITE GARANTIES HYGIENES ET SECURITE Établissements de natation et d activités aquatiques Sous-Section 1 Dispositions communes Paragraphe 1 Obligation de déclaration (article 1 de l'arrêté du 7 avril 1981 relatif

Plus en détail