DÉBARDAGE & SÉCURITÉ ROUTIÈRE MAI 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DÉBARDAGE & SÉCURITÉ ROUTIÈRE MAI 2012"

Transcription

1 Fiche N 8 DÉBARDAGE & SÉCURITÉ ROUTIÈRE MAI 2012 OBJET Cette fiche s'applique exclusivement au domaine public RÈGLEMENTATION DÉFINITION Un chantier de débardage (dépôt de bois, stationnement ou évolution d'engins) empiétant sur le domaine public doit répondre à des critères élémentaires de sécurité routière : ➀ tout chantier empiétant sur la chaussée ou sur ses accotements doit être signalé à l'usager de la route ; ➁ toute souillure (boue, débris forestiers, etc.) répandue sur la chaussée, susceptible de représenter un danger pour la circulation, doit-être, si ce n'est évacuée, signalée à l'usager de la route ; ➂ tout engin de débardage circulant sur la voirie publique doit être en conformité avec la réglementation correspondante. ➀ La signalisation routière de chantier relève : de l'arrêté du 24/11/1967, relatif à la signalisation des routes et autoroutes ; de l'instruction interministérielle sur la signalisation routière du 24/11/1967 modifiée (8 ème partie : signalisation temporaire). du code général des collectivités territoriales applicable principalement au titre de la police générale de la circulation : article L2212-2, articles L à 6 et articles L ; de l'arrêté du 20/10/2008 relatif à l'attestation de conformité et aux règles de mise en service des panneaux de signalisation routière temporaire. ➁ Les dépôts de souillure sur la chaussée relève : du code de la voirie routière : article R ➂ La circulation des engins d'exploitation forestière sur les voies ouvertes à la circulation publique est réglementée par : le code de la route : article R311-1, précisant que la réglementation de la circulation des engins agricoles s'applique aux engins forestiers ; la directive «tracteur» 2003/37 qui couvre les tracteurs agricoles et forestiers au plan de la circulation sur route, sous réserve qu'ils aient été réceptionnés par les services compétents de la Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement (DREAL), ex services des «Mines». ➀ Un chantier de débardage empiétant sur l'emprise de la chaussée d'une route ouverte à la circulation nécessite la mise en place de protections de sécurité particulières et adaptées (correspondant aux règles de signalisation routière temporaire). Cette mise en place incombe au permissionnaire (exploitant forestier), au titre de l'appel en garantie. En phase exécution de chantier, celui-ci devra s'assurer de l'existence d'une signalisation suffisante et adéquate. À titre d'information, le gestionnaire de la voie pourra annexer à son arrêté de permission de voirie une prescription concernant le dispositif de signalisation du chantier, adaptée au type de la voie et à sa configuration géométrique. 1 / 6

2 La pose d un panneau de prescription (limitation de vitesse,...), le détournement de la circulation (déviation), ainsi que l utilisation de dispositifs réglant une circulation alternée (signaux tricolores, alternats,...) doivent faire l objet d un arrêté réglementaire pris par l autorité compétente investie du pouvoir de police de la circulation (Préfet, Président du conseil général, Maire) sauf cas d urgence. ➁ La présence de souillure sur la chaussée doit être signalée aux usagers de la route par celui ayant généré cet état, et enlevée dans les plus brefs délais. Travailler si possible quand les conditions météorologiques sont favorables permet de minimiser les dépôts de souillure sur chaussée. ➂ Pour pouvoir circuler sur la voie publique, conformément à la réglementation, un engin agricole ou forestier doit posséder : Pour un tracteur agricole ou forestier : - le procès verbal de réception du véhicule (carte dite «barré rouge»), - la carte grise du véhicule (article R322-1 du code de la route), - une plaque d'identité fixée en évidence à l'arrière du véhicule, portant un «numéro d'exploitation» pour les tracteurs attachés soit à une exploitation agricole ou forestière, soit à une entreprise de travaux agricoles ou forestiers, soit à une coopérative (article R du code de la route), est dispensé des deux plaques d'immatriculation et du permis de circuler spécifique, respectivement si le tracteur est attaché soit à une exploitation agricole ou forestière, soit à une entreprise de travaux agricoles ou forestiers, soit à une coopérative et si le conducteur appartient à l'une des trois professions agricoles ou forestières suivantes : exploitant, ETA/ETF ou CUMA (articles R317-8 et R du code de la route), - une attestation d'assurance automobile en responsabilité civile (loi Badinter). Pour une machine automotrice agricole ou forestière : - le procès verbal de réception du véhicule (carte barrée rouge), - une plaque d'identité fixée en évidence à l'arrière du véhicule, portant un «numéro d'exploitation» pour les machines automotrices attachées soit à une exploitation agricole ou forestière, soit à une entreprise de travaux agricoles ou forestiers, soit à une coopérative (article R du code de la route), - dispense de la carte grise, des deux plaques d'immatriculation et du permis de circuler spécifique, respectivement si la machine automotrice est attachée soit à une exploitation agricole ou forestière, soit à une entreprise de travaux agricoles ou forestiers, soit à une coopérative et si le conducteur appartient à l'une des trois professions agricoles ou forestières suivantes : exploitant, ETA/ETF ou CUMA (articles R317-8 et R du code de la route), - une attestation d'assurance automobile en responsabilité civile (loi Badinter). En outre, les machines et véhicules agricoles ou forestiers, attachés à une structure agricole ou forestière sont soumis à des règles de circulation bien particulières selon leur taille. La circulation des engins larges est soumise à des restrictions tels que précisées dans l'arrêté du 4 mai 2006 relatif à la circulation des véhicules et matériels agricoles ou forestiers et de leurs ensembles. Dès lors, les engins agricoles ou forestiers ne satisfaisant pas aux obligations réglementaires visées ci-dessus ne sont pas autorisés à circuler sur la voie publique. Au niveau d' un chantier correctement protégé de la circulation routière par un balisage et une signalisation adaptés, celui-ci est un espace privatif où sont définies des règles propres de circulation, les machines peuvent s y mouvoir et travailler librement. 2 / 6

3 OBLIGATIONS TECHNIQUES ➀ À titre d'exemple, les propositions faites par les gestionnaires de voirie concernant les dispositifs de signalisation et de sécurité routière pourront se rapprocher des recommandations du manuel de circulation temporaire du SETRA (manuel du chef de chantier) suivantes : Chantier de débardage situé au droit d'une route à grande circulation : Remarque 1 : si la largeur de l'accotement est insuffisante, employer des K5b en lieu et place des K2. Remarque 2 : le panneau AK5 doit être enlevé en période d'inactivité du chantier. Chantier de débardage situé au droit d'une route à faible circulation : 3 / 6

4 Prescription de signalisation des personnes sur le chantier : Port d'un vêtement de signalisation à haute visibilité. ➁ La présence de boue sur la chaussée devra être signalée à l'usager de la route par une signalisation mise en place à titre temporaire du type AK4 + KM9 «BOUE» : ➂ Les convois agricoles ou forestiers sont répartis en 3 catégories en fonction de leur longueur et largeur (voir tableau ci-dessous). Au delà de 4,50 mètres en largeur et de 25 mètres en longueur, les règles du transport exceptionnel s'imposent au convoi. 4 / 6

5 SANCTIONS APPLICABLES ➀ Des poursuites pénales et civiles pourront être engagées à l'encontre du permissionnaire notamment en cas d'accident de la circulation causé par un défaut ou une insuffisance de signalisation routière : - délit de mise en danger de la vie d'autrui (article du code pénal) ; - délit de blessures involontaires (article du code pénal); - délit d'homicide involontaire (article du code pénal). La responsabilité administrative peut-être engagée à l'encontre de la collectivité gestionnaire de la voirie (dommages et intérêts). La responsabilité pénale peut-être engagée à l'encontre de l'autorité exécutive de la personne publique tel que le Maire ou le Président du Conseil Général (peine d'emprisonnement ou d'amende). Au titre de la police de conservation, le gestionnaire de la voie devra donc effectuer, auprès du permissionnaire : un rappel à la réglementation ; une mise en demeure d'installer une signalisation routière adaptée au chantier. Après procédure de mise en demeure infructueuse, (ou sans obligation de mise en demeure préalable en cas de danger imminent visant à altérer la sécurité routière, conformément à l'article R du code de la voirie routière), le gestionnaire de la voie pourra : exécuter d'office les travaux de mise en sécurité provisoire ou définitive des lieux (signalisation, balisage et protection du chantier), ceci à la charge financière du permissionnaire, conformément au code de la voirie routière, article L116-6 : «L'action en réparation de l'atteinte portée au domaine public routier,..., est imprescriptible. Les personnes condamnées supportent les frais et dépens de l'instance, ainsi que les frais des mesures provisoires et urgentes que l'administration a pu être amenée à prendre». faire ordonner l'arrêt immédiat des travaux, conformément au code de la voirie routière, article L116-7 : «La juridiction saisie d'une infraction à la police de la conservation du domaine public routier peut ordonner l'arrêt immédiat des travaux dont la poursuite serait de nature à porter atteinte à l'intégrité de la voie publique ou de ses dépendances, ). Un mode opératoire, validé par les instances concernées (Conseil Général et association des Maires pour les gestionnaires de voirie, Syndicat des Exploitants Forestiers et des Scieurs Industriels du Limousin pour les exploitants), pourrait être mis en place, notamment afin de pallier le manque de moyen de certaines communes (mise à disposition et installation de panneaux de signalisation de danger et de balisage d'urgence par exemple). ➁ Le code de la voirie stipule, Art-R : "Seront punis d'une amende de 5 ème classe : - ceux qui, sans autorisation préalable et d'une façon non conforme à la destination du domaine public routier, auront occupé tout ou partie de ce domaine ou de ses dépendances ou y auront effectué des dépôts ; - ceux qui auront écoulé ou qui auront répandu ou jeté sur les voies publiques des substances susceptibles de nuire à la salubrité et à la sécurité publique ou d'incommoder le public". Une répression correspondante de la part des forces de l'ordre peut donc être mise en œuvre. S'il s'avère que la présence de boue sur la chaussée est à l'origine d'un accident, la responsabilité personnelle de l'exploitant peut être engagée pour négligence. ➂ Le code de la route prévoit, entre autre : - articler317-8 : le fait de faire circuler un véhicule à moteur sans qu'il soit muni des plaques ou inscriptions exigées est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 4 ème classe. - article L325-1 : les véhicules dont la circulation ou le stationnement en infraction aux dispositions du code de la route peuvent à la demande et sous la responsabilité du maire ou de l'officier de police judiciaire territorialement compétent, être immobilisés. 5 / 6

6 OBSERVATIONS ET RECOMMANDATIONS - Mentionner, dans la permission de voirie, l'attribution au permissionnaire de la signalisation routière, du balisage et de la protection du chantier. - Le gestionnaire de voirie prescrira au permissionnaire une signalisation du dépôt adaptée et réaliste. Les prescriptions de signalisation pourront prendre en considération les contraintes induites aux exploitants et aux transporteurs en terme de volumes, de manutention et de coût des panneaux. Elles tiendront compte des dispositifs d'éclairage et de signalisation des ensembles de véhicules de transport prévus par l'arrêté du 29/06/2009 relatif au transport de bois-ronds. - Pour être efficace, la signalisation doit être mise en place dans les deux sens de circulation à l'aide de panneaux réglementaires rétro réfléchissants, lestés, implantés judicieusement en accotement pour éviter d'être salis et positionnée à 150m du début du danger. - Le gestionnaire de voirie procèdera à une visite de chantier pour constater, d'une part, la présence de signalisation et d'autre part, son adaptation aux spécificités du chantier. - En cas de désaccord entre gestionnaire et exploitant, une recherche de conciliation à l'amiable sera toujours à privilégier. À titre indicatif, la démarche progressive de conciliation pourrait être la suivante : 1) dialogues et échanges entre référents préalablement identifiés dans chacune des parties; 2) intervention d'interlocuteurs neutres tels que les correspondants territoriaux de la DDT ou les médiateurs délégués de l'instance départementale de médiation bois-ronds; 3) saisie, par l'une des parties, de l'instance départementale de médiation bois-ronds; etc... 6 / 6

SÉCURITÉ ROUTIÈRE SUR LE LIEU DE DÉPÔT ET QUESTIONS DE SIGNALISATION AVRIL 2011

SÉCURITÉ ROUTIÈRE SUR LE LIEU DE DÉPÔT ET QUESTIONS DE SIGNALISATION AVRIL 2011 Fiche N 3 SÉCURITÉ ROUTIÈRE SUR LE LIEU DE DÉPÔT ET QUESTIONS DE SIGNALISATION AVRIL 2011 OBJET Cette fiche s'applique exclusivement au domaine public OBLIGATIONS JURIDIQUES Une zone de dépôt n'est pas

Plus en détail

NON RESPECT DES RÈGLEMENTS LiÉS À LA PERMISSION DE VOIRIE SANCTIONS ET PRESCRIPTIONS. 30 septembre 2011

NON RESPECT DES RÈGLEMENTS LiÉS À LA PERMISSION DE VOIRIE SANCTIONS ET PRESCRIPTIONS. 30 septembre 2011 NON RESPECT DES RÈGLEMENTS LiÉS À LA PERMISSION DE VOIRIE SANCTIONS ET PRESCRIPTIONS 30 septembre 2011 Direction Départementale des Territoires de la Corrèze SOMMAIRE Les différents types de sanction La

Plus en détail

Club Sécurité Exploitation Routière

Club Sécurité Exploitation Routière Club Sécurité Exploitation Routière Responsabilité des élus dans le domaine de la sécurité routière Françoise NICOT Responsable juridique et contentieux DIRA Le 05 novembre 2013 à St Médard en Jalles Direction

Plus en détail

Circulation des véhicules et matériels agricoles ou forestiers

Circulation des véhicules et matériels agricoles ou forestiers Circulation des véhicules et matériels agricoles ou forestiers «Le présent document est libre de droit à l'usage et à la reproduction à la condition de ne pas y apporter de modification, de ne l'utiliser

Plus en détail

GUIDE de la police de la circulation (à l usage des élus ayant signé la convention ATESAT 2010-2012) version du 20.09.2011

GUIDE de la police de la circulation (à l usage des élus ayant signé la convention ATESAT 2010-2012) version du 20.09.2011 GUIDE de la police de la circulation (à l usage des élus ayant signé la convention ATESAT 2010-2012) version du 20.09.2011 Direction départementale des territoires du Loiret 131, rue du faubourg Bannier

Plus en détail

Vu la Constitution, notamment ses articles 119, 120, 122 et 126 ;

Vu la Constitution, notamment ses articles 119, 120, 122 et 126 ; Loi n 04-16 du 27 Ramadhan 1425 correspondant au 10 novembre 2004 modifiant et complétant la loi n 01-14 du 29 Joumada El Oula 1422 correspondant au 19 août 2001 relative à l'organisation, la sécurité

Plus en détail

LES VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR

LES VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR PREFECTURE DE LA MANCHE DIRECTION DES LIBERTES PUBLIQUES ET DE LA REGLEMENTATION Bureau de la Circulation LES VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR Code des transports Articles L 3120-1 à L 3120-5 Articles

Plus en détail

1 Etre âgé de seize ans minimum, ou de quinze ans dans le cadre de l'apprentissage dit anticipé de la conduite mentionné à l'article R.

1 Etre âgé de seize ans minimum, ou de quinze ans dans le cadre de l'apprentissage dit anticipé de la conduite mentionné à l'article R. Modification du code de la route suite au décret n 2015 1537 du 25 novembre 2015 portant diverses dispositions relatives à la formation à la conduite et à la sécurité routière Entrée en vigueur : le texte

Plus en détail

LES VÉHICULES MOTORISÉS À DEUX OU TROIS ROUES

LES VÉHICULES MOTORISÉS À DEUX OU TROIS ROUES PREFECTURE DE LA MANCHE DIRECTION DES LIBERTES PUBLIQUES ET DE LA REGLEMENTATION Bureau de la Circulation LES VÉHICULES MOTORISÉS À DEUX OU TROIS ROUES Code des transports Articles L 3120-1 à L 3120-5

Plus en détail

COMMISSIONS DE SECURITE ET D'ACCESSIBILITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

COMMISSIONS DE SECURITE ET D'ACCESSIBILITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC PREFET DU LOIRET COMMISSIONS DE SECURITE ET D'ACCESSIBILITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC VOUS ETES MAIRE! QUEL EST VOTRE ROLE ET QUELLES SONT VOS RESPONSABILITES? PREFECTURE DU LOIRET CABINET

Plus en détail

Amendes forfaitaire de 2000 DA à 2500 DA

Amendes forfaitaire de 2000 DA à 2500 DA Tableau récapitulatif du régime de sanctions aux infractions du code de la route introduites par la loi 01-14, modifiée et complétée par l ordonnance n 09-03 du 19 août 2009 Contraventions 1er degré Amendes

Plus en détail

Suspension 3 ans (sans sursis) Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans

Suspension 3 ans (sans sursis) Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans Conduite en état d'ivresse ou sous l'emprise d'un état alcoolique (de 0,8 g/l de sang ou 0,4 mg/l d'air expiré Refus de se soumettre au contrôle d'alcoolémie ou de produits stupéfiants. Conduite sous l'influence

Plus en détail

1. INTRODUCTION. Les chantiers routiers, quelle que soit leur ampleur, doivent faire l'objet d'une signalisation temporaire.

1. INTRODUCTION. Les chantiers routiers, quelle que soit leur ampleur, doivent faire l'objet d'une signalisation temporaire. 1. INTRODUCTION Cette fiche ne donne qu'un aperçu de la mise en place d'une bonne signalisation temporaire de chantiers. Cela ne peut en aucun cas remplacer une véritable formation qui est indispensable

Plus en détail

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS Service Hygiène et sécurité VOIRIE Fiche 1 CHANTIERS Janvier 2009 LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE De nombreux travaux ou interventions réalisés au sein de la collectivité (élagage des arbres, réseaux d

Plus en détail

L INDICATEUR DE L AGRICULTURE EXPLOITANTS AGRICOLES INFORMER CONSEILLER SECURISER

L INDICATEUR DE L AGRICULTURE EXPLOITANTS AGRICOLES INFORMER CONSEILLER SECURISER EXPLOITANTS AGRICOLES INFORMER CONSEILLER SECURISER L essentiel de la signalisation et de la circulation des véhicules et matériels agricoles L INDICATEUR DE L AGRICULTURE www.groupama.fr 2 Age et règles

Plus en détail

Note d information sur :

Note d information sur : Note d information sur : CG Réf. : 5.5 Service Prévention Date : 1/10/2011 05 63 60 16 64 Réf : Hygiène et sécurité/risques prevention@cdg81.fr Professionnels Les principes régissant la signalisation routière

Plus en détail

Une voirie pour tous. bååçãäêéãéåí=çéë=íêçííçáêë. cf`eb. mê ~ãäìäé=w=fåíêççìåíáçå=éí=ê~éééä=ëìê=ä~=ê ÖäÉãÉåí~J íáçå=éå=ã~íá êé=çû~ååéëëáäáäáí

Une voirie pour tous. bååçãäêéãéåí=çéë=íêçííçáêë. cf`eb. mê ~ãäìäé=w=fåíêççìåíáçå=éí=ê~éééä=ëìê=ä~=ê ÖäÉãÉåí~J íáçå=éå=ã~íá êé=çû~ååéëëáäáäáí Une voirie pour tous Sécurité et cohabitation sur la voie publique au-delà des conflits d'usage cf`eb køpkm j^op=omnm bååçãäêéãéåí=çéë=íêçííçáêë mê ~ãäìäé=w=fåíêççìåíáçå=éí=ê~éééä=ëìê=ä~=ê ÖäÉãÉåí~J íáçå=éå=ã~íá

Plus en détail

ASSR 2. http://www.eduscol.education.fr/cid45642/l-education-securite-routiere-college.html

ASSR 2. http://www.eduscol.education.fr/cid45642/l-education-securite-routiere-college.html Eduscol.fr pour s'entraîner ASSR 2 http://www.eduscol.education.fr/cid45642/l-education-securite-routiere-college.html http://applications.eduscol.education.fr/d0125/assr2_2006_principale.htm 1) L'ASSR

Plus en détail

PRÉFET DES HAUTES-ALPES. Arrêté n 2010-277 - 4 du 4 octobre 2010

PRÉFET DES HAUTES-ALPES. Arrêté n 2010-277 - 4 du 4 octobre 2010 PRÉFET DES HAUTES-ALPES Direction départementale des territoires des Hautes-Alpes Service sécurité risques Unité sécurité routière Arrêté n 2010-277 - 4 du 4 octobre 2010 Réglementation de la circulation

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie EXPLOITATION DE VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie EXPLOITATION DE VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 17/02/2010 N : 17.10 EXPLOITATION DE VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR La loi n 2009-888 du 22 juillet 2009 de développement et de

Plus en détail

1. Identification de l entreprise

1. Identification de l entreprise Ministère chargé des transports Demande de modification d autorisation d exercer ou d inscription au registre (1) : arrêté du 28 décembre 2011 (JO du 30 décembre 2011) Transporteur public routier de marchandises,

Plus en détail

TABLEAU DES INFRACTIONS ROUTIÈRES ET DE LEURS SANCTIONS. Délits

TABLEAU DES INFRACTIONS ROUTIÈRES ET DE LEURS SANCTIONS. Délits TABLEAU DES INFRACTIONS ROUTIÈRES ET DE LEURS SANCTIONS Délits Délits Article code CR: code de la route CP: code pénal maxi en Retrait de permis Perte de Conduite en état d'ivresse manifeste ou sous l'empire

Plus en détail

Le terme DIRSO désignera dans la suite du présent texte la Direction Interdépartementale des Routes Sud-Ouest.

Le terme DIRSO désignera dans la suite du présent texte la Direction Interdépartementale des Routes Sud-Ouest. Note de cadrage ----------- Conditions d'attribution des autorisations d'intervention pour le dépannage et l'évacuation des véhicules sur les autoroutes et les routes express exploitées par la Direction

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE SECURITE

COMMISSION NATIONALE SECURITE LES AMENDES ENCOURUES PAR LES CYCLISTES COMMISSION NATIONALE SECURITE Fédération française de cyclotourisme Fédération française de cyclotourisme 12, rue Louis Bertrand 94207 Ivry-sur-Seine Cedex Tél.

Plus en détail

Le stage de récupération de points se déroule sur 2 journées consécutives de 7H30 chacune.

Le stage de récupération de points se déroule sur 2 journées consécutives de 7H30 chacune. Déroulement du stage Durée Le stage de récupération de points se déroule sur 2 journées consécutives de 7H30 chacune. Le respect des horaires est impératif. En cas de non-respect des horaires, le stagiaire

Plus en détail

Nouvelles règles de gestion du Domaine Public Routier du Département de la Moselle

Nouvelles règles de gestion du Domaine Public Routier du Département de la Moselle Nouvelles règles de gestion du Domaine Public Routier du Département de la Moselle Pour une meilleure gestion des interventions sur la voirie Départementale Règlement du Domaine Public Routier du Département

Plus en détail

GUIDE DE LA POLICE DE LA CIRCULATION ROUTIERE

GUIDE DE LA POLICE DE LA CIRCULATION ROUTIERE 2013 GUIDE DE LA POLICE DE LA CIRCULATION ROUTIERE Titre II LE CONTRÔLE DE L ASSURANCE DU VEHICULE Thierry COLOMAR Brigadier de Police Municipale Brigade motocycliste de Strasbourg LE POLICIER MUNICIPAL

Plus en détail

N 125 SÉNAT PROJET DE LOI. concernant la centralisation de la documentation relative à la circulation routière. (Texte définitif.)

N 125 SÉNAT PROJET DE LOI. concernant la centralisation de la documentation relative à la circulation routière. (Texte définitif.) PROJET DE LOI adopté le 12 juin 1970. SECONDE N 125 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 1969-1970 PROJET DE LOI concernant la centralisation de la documentation relative à la circulation routière. (Texte définitif.)

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 4 avril 2011 modifiant l arrêté du 4 mai 2006 relatif aux transports

Plus en détail

Loi d'application de la législation fédérale sur la circulation routière

Loi d'application de la législation fédérale sur la circulation routière - - 74. Loi d'application de la législation fédérale sur la circulation routière du 0 septembre 987 Le Grand Conseil du canton du Valais vu l'article 0, chiffre, de la Constitution cantonale; en application

Plus en détail

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012 J. 121300 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 16 mai 2012 Question 1 Le fait pour un conducteur

Plus en détail

Nathalie Calatayud - Responsabilité juridique de l'infirmière

Nathalie Calatayud - Responsabilité juridique de l'infirmière Responsabilité de l infirmière Que signifie être responsable? Dans le langage juridique Dans le langage courant c'est répondre des conséquences dommageables de ses actes ou de ses abstentions obligation

Plus en détail

La circulation agricole

La circulation agricole La circulation agricole Immatriculation Signalisation Conduite de tracteur Formation des conducteurs de poids lourds Règles de transport des animaux vivants Chambre d Agriculture de l Allier Service Juridique

Plus en détail

L'affichage publicitaire enseignes, préenseignes et publicités visibles des voies ouvertes à la circulation publique

L'affichage publicitaire enseignes, préenseignes et publicités visibles des voies ouvertes à la circulation publique L'affichage publicitaire enseignes, préenseignes et publicités visibles des voies ouvertes à la circulation publique Évolution et impacts de la nouvelle réglementation pour les gestionnaires de voirie

Plus en détail

PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. relatif à diverses dispositions en matière de sécurité routière. et en matière de contraventions.

PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. relatif à diverses dispositions en matière de sécurité routière. et en matière de contraventions. PROJET DE LOI adopté le 15 juin 1989 N 99 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1988-1989 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT relatif à diverses dispositions en matière de sécurité routière et en matière de

Plus en détail

Liste des délits et infractions au code de la route.

Liste des délits et infractions au code de la route. Liste des délits et infractions au code de la route. Délits Conduite en état d'ivresse manifeste ou sous l'empire d'un état alcoolique (>= 0.8 g/l de sang ou 0.4 mg/l d'air expiré) CR: code de la route,

Plus en détail

Commission «Masses Indivisibles» Sous-Commission «Voitures-Pilotes»

Commission «Masses Indivisibles» Sous-Commission «Voitures-Pilotes» Commission «Masses Indivisibles» Sous-Commission «Voitures-Pilotes» Bilan d'étape des discussions sur la privatisation des escortes de convois exceptionnels A l'issue des réunions qui se sont tenus avec

Plus en détail

Charte d éthique pour la vidéo protection

Charte d éthique pour la vidéo protection Charte d éthique pour la vidéo protection La vidéo protection est un dispositif mis au service de la politique de sécurité et de prévention de la Ville du Perreux-sur-Marne. Ses objectifs sont de prévenir

Plus en détail

Arrêté du 23 août 1971 relatif au brevet d'aptitude à la formation des moniteurs d'enseignement de la conduite des véhicules terrestres à moteur

Arrêté du 23 août 1971 relatif au brevet d'aptitude à la formation des moniteurs d'enseignement de la conduite des véhicules terrestres à moteur Arrêté du 23 août 1971 relatif au brevet d'aptitude à la formation des moniteurs d'enseignement de la conduite des véhicules terrestres à moteur Le ministre de l'intérieur et le ministre de l'équipement

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE GENERALITE VOIRIE. Définitions de la voirie locale

FICHE TECHNIQUE GENERALITE VOIRIE. Définitions de la voirie locale FICHE TECHNIQUE GENERALITE VOIRIE Définitions de la voirie locale La voirie communale distingue : les voies communales appartenant à la commune (parmi lesquelles, les anciens chemins vicinaux en état ).

Plus en détail

PRESENTATION DU PERMIS A POINT

PRESENTATION DU PERMIS A POINT PRESENTATION DU PERMIS A POINT La validité du permis de conduire repose sur un système de points qui peuvent être perdus ou «récupérés». Le capital maximum de points est fixé à 12. Au moment de l'obtention,

Plus en détail

PREPARATION AUX CONCOURS ET EXAMEN D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ère CLASSE. Spécialité «Conduite de véhicules» INFRACTIONS ET DELITS

PREPARATION AUX CONCOURS ET EXAMEN D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ère CLASSE. Spécialité «Conduite de véhicules» INFRACTIONS ET DELITS PREPARATION AUX CONCOURS ET EXAMEN D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ère CLASSE Spécialité «Conduite de véhicules» INFRACTIONS ET DELITS L alcool au volant. «On ne boit pas au volant, on boit au goulot!»

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO G-1932 visant le déneigement des allées et stationnements privés par des entrepreneurs sur le territoire de la Ville de Châteauguay.

RÈGLEMENT NUMÉRO G-1932 visant le déneigement des allées et stationnements privés par des entrepreneurs sur le territoire de la Ville de Châteauguay. PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE BEAUHARNOIS VILLE DE CHÂTEAUGUAY RÈGLEMENT NUMÉRO G-1932 visant le déneigement des allées et stationnements privés par des entrepreneurs sur le territoire de la Ville de

Plus en détail

N" 302 SÉNAT. ONDE SESSION ORD1N A'Rb IX: Isvx. Annexe au procès - verbal de la séance du 12 mai PROJET DE LOI PAR L' ASSEMBLÉ NATIONALE

N 302 SÉNAT. ONDE SESSION ORD1N A'Rb IX: Isvx. Annexe au procès - verbal de la séance du 12 mai PROJET DE LOI PAR L' ASSEMBLÉ NATIONALE N" 302 SÉNAT ONDE SESSION ORD1N A'Rb IX: Isvx. Annexe au procès - verbal de la séance du 12 mai PROJET DE LOI AlX>f : PAR L' ASSEMBLÉ NATIONALE APREcS : : ARATION D LRGENCL relatif à diverses dispositions

Plus en détail

ATLANTIQUE. Prescriptions & Procédures. pour les. Interventions d exploitation. sur les. Routes bi-directionnelles

ATLANTIQUE. Prescriptions & Procédures. pour les. Interventions d exploitation. sur les. Routes bi-directionnelles ATLANTIQUE Prescriptions & Procédures pour les Interventions d exploitation sur les Routes bi-directionnelles septembre 2008 2 Généralités Ce document a pour objet de définir les procédures de pose et

Plus en détail

LE MINISTRE DE L INTERIEUR. MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS et MONSIEUR LE PREFET DE POLICE. (pour information)

LE MINISTRE DE L INTERIEUR. MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS et MONSIEUR LE PREFET DE POLICE. (pour information) CIRCULAIRE NOR/INT/D/0000073/C LE MINISTRE DE L INTERIEUR à MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS et MONSIEUR LE PREFET DE POLICE (pour information) OBJET : POLICES MUNICIPALES - Décret n 2000-277 du 24 mars

Plus en détail

CODE DE LA ROUTE. Article L121-1

CODE DE LA ROUTE. Article L121-1 CODE DE LA ROUTE Responsabilité du conducteur Article L121-1 Le conducteur d'un véhicule est responsable pénalement des infractions commises par lui dans la conduite dudit véhicule. Toutefois, lorsque

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL N 2010-216-4

ARRETE PREFECTORAL N 2010-216-4 PREFET DE LOT ET GARONNE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ARRETE PREFECTORAL N 2010-216-4 AUTORISATION DE PORTEE LOCALE (APL) Pour effectuer un transport exceptionnel de marchandises, d'engins

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie En 2009, 1 200 vies auraient pu être sauvées si tous les conducteurs avaient respecté la limite légale

Plus en détail

DAVID PAULET JURISTE DIRECTION GENERALE DES RESSOURCES NATURELLES ET DE L'ENVIRONNEMENT.

DAVID PAULET JURISTE DIRECTION GENERALE DES RESSOURCES NATURELLES ET DE L'ENVIRONNEMENT. 1 DAVID PAULET JURISTE DIRECTION GENERALE DES RESSOURCES NATURELLES ET DE L'ENVIRONNEMENT. LE PERMIS D'ENVIRONNEMENT: LA SURVEILLANCE ET LES SANCTIONS. 2 I. QUI SURVEILLE? Plusieurs acteurs disposent de

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie CONTRAVENTION Conduite avec une alcoolémie égale ou supérieure à 0,5 et inférieure à 0,8 g/ l de

Plus en détail

N 434 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1988-1989. Annexe au procès-verbal de la séance du 28 juin 1989 PROJET DE LOI

N 434 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1988-1989. Annexe au procès-verbal de la séance du 28 juin 1989 PROJET DE LOI N 434 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1988-1989 Annexe au procès-verbal de la séance du 28 juin 1989 PROJET DE LOI ADOPTÉ AVEC MODIFICATIONS PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE. EN NOUILLE LECTURE. relatifà diverses

Plus en détail

Section 3 - Organisation générale, sécurité et circulation au droit des chantiers

Section 3 - Organisation générale, sécurité et circulation au droit des chantiers Section 3 - Organisation générale, sécurité et circulation au droit des chantiers L exécutant doit se conformer à la réglementation en vigueur en vue d assurer la sécurité du chantier et des usagers. Il

Plus en détail

PUBLICITE, ENSEIGNES, PRE-ENSEIGNES

PUBLICITE, ENSEIGNES, PRE-ENSEIGNES FDSEA d Eure-et-Loir 10 rue Dieudonné Costes 28024 Chartres Cedex Tél. 02.37.33.61.40 Fax : 02.37. 30.03.67 Courriel : fdsea.28@wanadoo.fr Contact : Gilles BARAIZE Chambre d Agriculture d Eure-et-Loir

Plus en détail

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com Fiche à jour au 19 décembre 2006 FIICHE PEDAGOGIIQUE VIIRTUELLE Diplôme : Licence en

Plus en détail

LE DEPISTAGE DE L'IMPREGNATION ALCOOLIQUE

LE DEPISTAGE DE L'IMPREGNATION ALCOOLIQUE LE DEPISTAGE DE L'IMPREGNATION ALCOOLIQUE PLAN DU COURS 1. Définitions. Le DIA La CEA La CEI 2. Quels sont les personnes et les véhicules concernés? 3. Quand effectue - ton un DIA? Le DIA est obligatoire

Plus en détail

LES ENTREPRISES DE TRANSPORT DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR LES CHAUFFEURS DE VTC POINTS PRINCIPAUX

LES ENTREPRISES DE TRANSPORT DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR LES CHAUFFEURS DE VTC POINTS PRINCIPAUX LES ENTREPRISES DE TRANSPORT DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR LES CHAUFFEURS DE VTC POINTS PRINCIPAUX DEFINITION Les entreprises de transport de tourisme avec chauffeur mettent à la disposition des personnes,

Plus en détail

Mise en œuvre de la responsabilité du maire

Mise en œuvre de la responsabilité du maire Mise en œuvre de la responsabilité du maire Les conditions d engagement de la responsabilité du maire relèvent du droit commun de l engagement de la responsabilité des personnes publiques. A ce titre,

Plus en détail

Rénovation de la gestion. du Domaine Public Routier. du Département de la Moselle. Réunions de présentation Mars 2012

Rénovation de la gestion. du Domaine Public Routier. du Département de la Moselle. Réunions de présentation Mars 2012 Rénovation de la gestion du Domaine Public Routier du Département de la Moselle Réunions de présentation Mars 2012 Gestion du domaine public routier départemental principes antérieurs La gestion du domaine

Plus en détail

Ub,rté--- É8(1!!,!~~~~!'1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE LA SECURITE INTERIEURE ET DES LlBERTES LOCALES

Ub,rté--- É8(1!!,!~~~~!'1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE LA SECURITE INTERIEURE ET DES LlBERTES LOCALES Ub,rté--- É8(1!!,!~~~~!'1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE L'INTERIEUR, DE LA SECURITE INTERIEURE ET DES LlBERTES LOCALES Paris. le 31 mars 2003 LE DIRECTEUR DU CABINET DU MINISTRE CAB NS/MWA/SB Jlio

Plus en détail

Vu la Constitution, notamment ses articles 119, 120, 122 et 126;

Vu la Constitution, notamment ses articles 119, 120, 122 et 126; Loi n 2001-14 du 29 Joumada El Oula 1422 correspondant au 19 août 2001 relative à l'organisation, la sécurité et la police de la circulation routière, p.4. ( JORA N 46 du 19-08-2001 ) Le Président de la

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE KAMOURASKA MUNICIPALITÉ DE SAINT-PACÔME

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE KAMOURASKA MUNICIPALITÉ DE SAINT-PACÔME PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE KAMOURASKA MUNICIPALITÉ DE SAINT-PACÔME RÈGLEMENT 231 RÈGLEMENT DÉFINISSANT LES LIMITES DE VITESSE ET LE STATIONNEMENT DANS LA MUNICIPALITÉ Attendu que le conseil considère

Plus en détail

Réglementation du transport des animaux vivants

Réglementation du transport des animaux vivants Réglementation du transport des animaux vivants 1/ L agrément des transporteurs Toute personne physique ou morale transportant des animaux dans un but lucratif doit être titulaire d un agrément, délivré

Plus en détail

Pour conduire en toute sécurité sur la route

Pour conduire en toute sécurité sur la route vous guider Pour conduire en toute sécurité sur la route n Poids et gabarits des engins agricoles www.msa.fr Gabarits largeur autorisée Tracteur seul Tracteur avec Tracteur avec Machine outil porté outil

Plus en détail

Le décret n 2010-1390 du 12 novembre 2010 pour une meilleure prise en compte de tous les usagers vulnérables.

Le décret n 2010-1390 du 12 novembre 2010 pour une meilleure prise en compte de tous les usagers vulnérables. Commentaire de la Sécurité routière Le décret n 2010-1390 du 12 novembre 2010 pour une meilleure prise en compte de tous les usagers vulnérables. Parution le 16 novembre au Journal officiel du décret n

Plus en détail

Le Décret n 2012-3 du 3 janvier 2012 portant diverses mesures de sécurité routière est entré en vigueur :

Le Décret n 2012-3 du 3 janvier 2012 portant diverses mesures de sécurité routière est entré en vigueur : Le Décret n 2012-3 du 3 janvier 2012 portant diverses mesures de sécurité routière est entré en vigueur : Publics concernés : usagers de la route et professionnels (magistrats, gendarmes, policiers, guideurs

Plus en détail

Les responsabilités des professionnels de santé

Les responsabilités des professionnels de santé Chapitre 5 : UE6 - Le Droit pharmaceutique Les responsabilités des professionnels de santé Martine DELETRAZ-DELPORTE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

N 107 S É N AT PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. tendant à simplifier la procédure applicable. en matière de contraventions.

N 107 S É N AT PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. tendant à simplifier la procédure applicable. en matière de contraventions. PROJET DE LOI adopté le 27 mai 1971. N 107 S É N AT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1970-1971 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT tendant à simplifier la procédure applicable en matière de contraventions. Le

Plus en détail

5 janvier 1973. LOI 73-013 portant obligation de l assurance de responsabilité civile en matière d utilisation des véhicules automoteurs.

5 janvier 1973. LOI 73-013 portant obligation de l assurance de responsabilité civile en matière d utilisation des véhicules automoteurs. 5 janvier 1973. LOI 73-013 portant obligation de l assurance de responsabilité civile en matière d utilisation des véhicules automoteurs. Art. 1er. Aux termes de la présente loi, on entend par: 1. Véhicule

Plus en détail

Les infractions : Les contraventions de classe 4:

Les infractions : Les contraventions de classe 4: Les infractions : Les contraventions de classe 4: Non-respect du feu rouge Non-respect du stop Non respect de la priorité Circulation en sens interdit Marche arrière ou demi-tour sur autoroute Circulation

Plus en détail

Municipalité des Cèdres Service de l urbanisme. Règlement 375-2014 relatif au stationnement RMH 330

Municipalité des Cèdres Service de l urbanisme. Règlement 375-2014 relatif au stationnement RMH 330 Municipalité des Cèdres Service de l urbanisme Règlement Relatif au stationnement Les textes suivants sont fournis à titre d information seulement. Ils ne remplacent ni les règlements, ni les documents

Plus en détail

RÈGLEMENT 741.01.1 d'application de la loi vaudoise sur la circulation routière (RLVCR)

RÈGLEMENT 741.01.1 d'application de la loi vaudoise sur la circulation routière (RLVCR) Version 16 du 21.11.2012, entrée en vigueur le 01.01.2013 (actuelle) RÈGLEMENT 741.01.1 d'application de la loi vaudoise sur la circulation routière (RLVCR) du 2 novembre 1977 LE CONSEIL D'ÉTAT DU CANTON

Plus en détail

- 47 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

- 47 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi - 47 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi tendant à assurer une plus grande équité dans notre politique de sécurité routière, notamment en matière de retrait des points du permis de conduire Article

Plus en détail

Les sanctions relatives au permis de conduire

Les sanctions relatives au permis de conduire Les sanctions relatives au permis de conduire 1- Présentation des sanctions relatives au permis de conduire : Les sanctions relatives au permis de conduire peuvent être de deux ordres : Administratives

Plus en détail

www.lafourriere.com JORF n 135 du 13 juin 2003 texte n 1 LOI LOI n 2003-495 du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière (1)

www.lafourriere.com JORF n 135 du 13 juin 2003 texte n 1 LOI LOI n 2003-495 du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière (1) Email : contact@lafourriere.com www.lafourriere.com Source : Legifrance JORF n 135 du 13 juin 2003 texte n 1 LOI LOI n 2003-495 du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière (1) NOR:

Plus en détail

SESSION 2014 DATES : Tout dossier de candidature déposé ou posté hors délai ne pourra être pris en considération.

SESSION 2014 DATES : Tout dossier de candidature déposé ou posté hors délai ne pourra être pris en considération. INSCRIPTION DES CANDIDATS A L EXAMEN DU BREVET D APTITUDE A LA FORMATION DES MONITEURS D ENSEIGNEMENT DE LA CONDUITE DES VEHICULES TERRESTRES A MOTEUR (BAFM) SESSION 2014 DATES : Les épreuves d'admissibilité

Plus en détail

LES CONTRAVENTIONS ROUTIERES

LES CONTRAVENTIONS ROUTIERES LES CONTRAVENTIONS ROUTIERES L'automobile occupe une place prépondérante dans notre société. La saturation quotidienne des infrastructures routières urbaines nuit à la santé publique, tant en matière de

Plus en détail

Proposition du Conseil-exécutif Loi cantonale sur la circulation routière (LCCR)

Proposition du Conseil-exécutif Loi cantonale sur la circulation routière (LCCR) Proposition du Conseil-exécutif Loi cantonale sur la circulation routière (LCCR) Direction de la police et des affaires militaires Proposition du Conseil-exécutif 1 Loi cantonale sur la circulation routière

Plus en détail

La responsabilité du sauveteursecouriste

La responsabilité du sauveteursecouriste Page 1 sur 5 La responsabilité du sauveteursecouriste du travail Les sauveteurs-secouristes du travail peuvent s'inquiéter de leur responsabilité e et civile s'ils pratiquent les premiers secours. Cependant,

Plus en détail

Liste des délits et infractions Les plus importants : A apprendre!!

Liste des délits et infractions Les plus importants : A apprendre!! Liste des délits et infractions Les plus importants : A apprendre!! Les délits : Conduite en état d'ivresse manifeste ou sous l'empire d'un état alcoolique (>= 0.8 g/l de sang ou 0.4 mg/l d'air expiré)

Plus en détail

Secret professionnel Déontologie Responsabilité de l infirmière. Dr Jérôme LANGRAND Centre Antipoison de Paris

Secret professionnel Déontologie Responsabilité de l infirmière. Dr Jérôme LANGRAND Centre Antipoison de Paris Secret professionnel Déontologie Responsabilité de l infirmière Dr Jérôme LANGRAND Centre Antipoison de Paris 1 SECRET PROFESSIONNEL 2 Secret professionnel Bases juridiques - Code pénal - article 226-13

Plus en détail

LE CONTENTIEUX DE LA RESPONSABILITE DANS L EXECUTION D UN PEDT. 12 et 13 mai 2014

LE CONTENTIEUX DE LA RESPONSABILITE DANS L EXECUTION D UN PEDT. 12 et 13 mai 2014 LE CONTENTIEUX DE LA RESPONSABILITE DANS L EXECUTION D UN PEDT LE CONTEXTE Un projet éducatif territorial (PEDT) des enfants Commune ou communauté de communes Opérateur Opérateur municipal associatif mode

Plus en détail

Table des matières. Abréviations... 7 Préface... 9. Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique. A. La législation routière...

Table des matières. Abréviations... 7 Préface... 9. Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique. A. La législation routière... Abréviations... 7 Préface... 9 Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique A. La législation routière... 12 1) Quelques mots d histoire... 12 2) Législation actuelle... 18 a) Législation nationale...

Plus en détail

Le 4 juillet 2012, à Nantua Voirie forestière et engins motorisés : Quels droits, devoirs et champs d action pour les élus?

Le 4 juillet 2012, à Nantua Voirie forestière et engins motorisés : Quels droits, devoirs et champs d action pour les élus? Voirie forestière et engins motorisés : Quels droits, devoirs et champs d action pour les élus? Le 4 juillet 2012, Espace Malraux, Nantua Plan 1) Types de voies et règles générales 2) L utilisation de

Plus en détail

A-23 : Panneaux publicitaires, enseignes, pré-enseignes

A-23 : Panneaux publicitaires, enseignes, pré-enseignes A-23 : Panneaux publicitaires, enseignes, pré-enseignes Mise à jour : Octobre 201 2 Références réglementaires : Code de l'environnement (Articles L581-1 à L581-45 et R581-1 à R581-88) Code de la route

Plus en détail

28 MAI 1956 - O.R.U. nº 41/78. Etablissements dangereux, insalubres ou incommodes. (B.O.R.U., 1956, p. 442).

28 MAI 1956 - O.R.U. nº 41/78. Etablissements dangereux, insalubres ou incommodes. (B.O.R.U., 1956, p. 442). 28 MAI 1956 - O.R.U. nº 41/78. Etablissements dangereux, insalubres ou incommodes. (B.O.R.U., 1956, p. 442). Article: 1 Les établissements repris dans la liste annexée à la présente ordonnance et rangés

Plus en détail

(RM-330) RÈGLEMENT NO : RÈGLEMENT CONCERNANT LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT

(RM-330) RÈGLEMENT NO : RÈGLEMENT CONCERNANT LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT PROVINCE DE UÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE KAMOURASKA MUNICIPALITÉ DE «MUNICIPALITÉ» (RM-330) RÈGLEMENT NO : RÈGLEMENT CONCERNANT LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT Attendu que le conseil considère

Plus en détail

Chapitre 2 : Objets mobiliers. Section 1 : Classement des objets mobiliers

Chapitre 2 : Objets mobiliers. Section 1 : Classement des objets mobiliers 61 Chapitre 2 : Objets mobiliers Section 1 : Classement des objets mobiliers Art. L. 622-1 - Les objets mobiliers, soit meubles proprement dits, soit immeubles par destination, dont la conservation présente,

Plus en détail

Réunion d information sur la réglementation de la publicité extérieure. Février 2015 AMIL 37 / DDT 37

Réunion d information sur la réglementation de la publicité extérieure. Février 2015 AMIL 37 / DDT 37 Réunion d information sur la réglementation de la publicité extérieure Février 2015 AMIL 37 / DDT 37 Programme 1 - Les principes généraux 2 - Publicités, enseignes et préenseignes : les règles applicables

Plus en détail

REGLEMENT 1 0 0 2-07. Concernant le stationnement

REGLEMENT 1 0 0 2-07. Concernant le stationnement REGLEMENT 1 0 0 2-07 Concernant le stationnement CONSIDÉRANT QUE le Conseil juge opportun de procéder au remplacement du règlement 1002 de la Municipalité, dans le cadre du processus d harmonisation de

Plus en détail

entraide, bénévolat, coup de main sur l exploitation

entraide, bénévolat, coup de main sur l exploitation agriculteurs, viticulteurs entraide, bénévolat, coup de main sur l exploitation assurances et responsabilités Philippe Ravillon SITMAFGR (Société des Ingénieurs et Techniciens du Machinisme Agricole) Raymond

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX. Le préambule ci-dessus fait partie intégrante du présent règlement.

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX. Le préambule ci-dessus fait partie intégrante du présent règlement. PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX Résolution numéro 129.05.2007 ADOPTION DU RÈGLEMENT NUMÉRO 1002-07 CONSIDÉRANT QUE le Conseil juge opportun de procéder au remplacement

Plus en détail

et rangés en deux classes ne pourront être érigés, transformés, déplacés ni exploités qu'en vertu d'un permis dit d'exploitation.

et rangés en deux classes ne pourront être érigés, transformés, déplacés ni exploités qu'en vertu d'un permis dit d'exploitation. ORDONNANCE 41-48 DU 12 FEVRIER 1953 SUR LES ETABLISSEMENTS DANGEREUX, INSALUBRES OU INCOMMODES. Article 1 er Les établissements repris dans la liste annexée à la présente ordonnance et rangés en deux classes

Plus en détail

GUIDE JURIDIQUE Les infractions au code de la route

GUIDE JURIDIQUE Les infractions au code de la route Dans le cadre de la politique de lutte contre l insécurité routière menée par le Gouvernement et inscrite dans la loi depuis 2003, les contrôles de la vitesse ont été multipliés et se sont automatisés.

Plus en détail

la convention qu'elle passe avec un opérateur public ou privé

la convention qu'elle passe avec un opérateur public ou privé I. - Les enregistrements visuels de vidéosurveillance répondant aux conditions fixées au II sont soumis aux dispositions ci-après, à l'exclusion de ceux qui sont utilisés dans des traitements automatisés

Plus en détail

BEPECASER. Mercredi 13 mai 2015

BEPECASER. Mercredi 13 mai 2015 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Mercredi 13 mai 2015 Question 1 A Tout dépassement est interdit aux traversées de voies ferrées non munies de barrières ou de demi-barrières.

Plus en détail

Règlement d utilisation du domaine public de la Ville de Cherbourg-Octeville concernant les terrasses sans fixation au sol

Règlement d utilisation du domaine public de la Ville de Cherbourg-Octeville concernant les terrasses sans fixation au sol Règlement d utilisation du domaine public de la Ville de Cherbourg-Octeville concernant les terrasses sans fixation au sol Le Maire de la Ville de Cherbourg-Octeville, Vu le Code Général des Collectivités

Plus en détail