PARLEMENT WALLON SESSION MAI 2016 PROPOSITION DE DÉCRET. visant à améliorer la prévention des incendies dans les logements.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 23 MAI 2016 PROPOSITION DE DÉCRET. visant à améliorer la prévention des incendies dans les logements."

Transcription

1 502 ( ) N ( ) N 1 PARLEMENT WALLON SESSION MAI 2016 PROPOSITION DE DÉCRET visant à améliorer la prévention des incendies dans les logements déposée par M. Jeholet, Mmes Defrang-Firket, Dock, MM. Maroy, Mouyard et Dodrimont 3 e session de la 10 e législature site internet : courriel :

2 RÉSUMÉ En 2016, la Wallonie fêtera les dix ans de l entrée en vigueur de l obligation d installer un détecteur incendie. 84% des logements wallons seraient équipés. Cette réalité ne doit néanmoins pas occulter d autres chiffres beaucoup plus douloureux : une centaine de personnes décèdent chaque année dans un incendie, un millier de personnes sont brûlées, souvent avec des séquelles physiques graves. Les auteurs de la proposition de décret souhaitent que la Wallonie fasse un pas supplémentaire dans la bonne direction. Les auteurs de la présente proposition de décret souhaitent à la fois insérer dans les objectifs du Code wallon du logement et de l habitat durable la notion de sécurité incendie et la nécessité d informer les Wallons à ce sujet mais également l obligation pour le Gouvernement wallon d organiser une semaine de prévention incendie en collaboration avec l État fédéral, la Fédération Wallonie-Bruxelles (écoles, etc), les Provinces, communes et services d incendie à l instar des initiatives menées aux États-Unis, au Canada notamment. 2

3 DÉVELOPPEMENT En Belgique, entre et incendies sont recensés en moyenne par an, 30 à 45% d entre eux sont résidentiels et sont la cause de plus de 80% des décès dus au feu. En moyenne, une centaine de personnes décèdent chaque année, un millier de personnes sont brûlées, souvent avec des séquelles physiques graves ( 1 ). Bien que 65% des incendies domestiques démarrent dans la cuisine, ils ne sont généralement pas mortels car ils ont lieu pendant la journée et les occupants peuvent réagir à temps. 70% des incendies mortels démarrent la nuit (entre 20 heures et 6 heures), dans la salle de séjour ou dans la chambre à coucher, quand les habitants n en sont pas conscients. Contrairement aux idées reçues, la majorité des décès dans les incendies sont causés par la fumée et non par le feu : en effet, la fumée contient du monoxyde de carbone (CO), gaz incolore et inodore qui plonge dans un profond sommeil. Dans 80% des cas, la mort survient par asphyxie, due aux gaz asphyxiants mortels dégagés par la combustion des matériaux. Les victimes ne souffrent, d ailleurs, pas toujours de brûlures sur la peau. La consommation excessive d alcool ou de drogue est la cause du tiers des incendies mortels. L âge de la majorité des victimes se situe en dessous de dix ans ou au-delà de soixante ans. En Belgique, il existe trois niveaux de compétence pour établir la réglementation concernant la sécurité incendie : l autorité fédérale est compétente pour établir les normes de base qui fixent les conditions minimales auxquelles doivent répondre toutes les catégories de bâtiments indépendamment de leur destination. L autorité fédérale a également établi les réglementations concernant les lieux de travail, les hôpitaux, les installations électriques et les nouveaux bâtiments en général; les Régions et Communautés sont compétentes pour réglementer des aspects particuliers de la sécurité, en complétant ou adaptant la législation fédérale, sans toutefois pouvoir en réduire les exigences au niveau de la sécurité. Ainsi des règlements spécifiques ont été établis pour les maisons de repos, les hôtels ou les logements (dont l obligation d installer un ou plusieurs détecteurs d incendie dans les logements); ( 1 ) Les données statistiques recueillies par le Service public fédéral intérieur, Direction générale Sécurité civile, Centre fédéral de connaissances pour la Sécurité civile sont malheureusement incomplètes : nombre de services d incendie wallons ne communicant aucune donnée ou des données incomplètes, principalement dans la Province de Hainaut, de Namur et la Communauté germanophone. incendie/rapport_statistiques_services_dincendie_2013_fr_def. pdf les communes sont chargées de promulguer des règlements de police (dont ceux relatifs à la prévention incendie). Le collège des bourgmestres et échevins peut joindre des conditions aux permis de bâtir ou d environnement. Le bourgmestre est chargé du contrôle de la législation en vigueur. Il existe également des normes belges publiées par le NBN (Bureau voor Normalisatie - Bureau de Normalisation). En principe, les normes n ont pas un caractère obligatoire. Toutefois, les normes belges, homologuées ou enregistrées, sont considérées juridiquement comme des règles de l art ou de bonne pratique. Certaines initiatives intéressantes sont prises par le SPF Intérieur : il édite toute une série d affiches, développe des informations relatives aux détecteurs sur son site «besafe.be» ainsi que sur le site dédicacé «nejouezpasaveclefeu.be», il organise enfin une «Quinzaine de la sécurité» en collaboration avec un certain nombre de services d incendie. Tous les deux ans, le SPF Intérieur fait réaliser un «Moniteur de la Prévention Incendie ( 2 )», en collaboration avec l ASBL «ANPI» qui est une émanation du secteur des assurances. Si les chiffres renseignés sont à nuancer puisque «les personnes interrogées face à face peuvent être tentés de répondre d une manière «socialement souhaitables» au risque d influencer les résultats», ils n en restent pas moins éclairants : le taux d équipement en termes de détecteurs d incendie est de 84% pour la Wallonie (contre 43% pour la Flandre, et 74% pour la Région bruxelloise); seulement 20% des personnes songent régulièrement à l incendie. Ce «Moniteur» indique en outre qu «au sein de la population âgée et des classes sociales les plus faibles le constat est encore plus grave»; à peine 30% des personnes disposent d un extincteur portatif dans leur habitation : 23% une couverture d extinction; et à peine 15% un plan d évacuation. Néanmoins, les chiffres détaillés ci-dessus indiquent à suffisance combien la marge de progression est encore élevée en la matière. On le sait, le seul moyen d être averti à temps est de disposer d un avertisseur de fumée qui fonctionne en tout temps. Sous l impulsion de l ancien Député wallon Hervé Jamar, le Code wallon du Logement et de l Habitat durable porte depuis 2003 l obligation de placer un détecteur d incendie dans les logements (entrée ne vigueur en 2006). La progression du taux d équipements des logements en termes de détecteurs est encourageante mais pas encore satisfaisante. A l occasion du dixième anniversaire de cette obligation d installer un détecteur incendie dans les logements ( 2 )http://www.anpi.be/media/misc_media/fsa%202015%201%20 %20Moniteur%20%20de%20la%20pr%C3%A9vention%20incendie%202014%20FR.pdf 3

4 en Wallonie, les auteurs de la proposition de décret souhaitent que la Wallonie fasse un pas supplémentaire dans la bonne direction. Pour ce faire, les auteurs de la présente proposition de décret souhaitent à la fois : insérer dans les objectifs du Code wallon du logement et de l habitat durable la notion de sécurité incendie et la nécessité d informer les Wallons à ce sujet; la création d un programme de prévention des incendies dans les logements, arrêté par le Gouvernement wallon. Il comportera plusieurs volets : 1) information des risques encourus : un incendie sur trois est provoqué par un défaut électrique. Une utilisation négligente de l électricité constitue une source de risques pouvant mener à l électrocution et à l incendie. Les causes principales de ce type d incendie sont : une surcharge des câbles électriques, un court-circuit dû à des fils mal isolés, des contacts défectueux induisant une résistance anormale et un réchauffement; 2) information sur les bonnes habitudes à adopter telles que ne jamais fumer au lit, ne jamais jeter une cigarette allumée dans la poubelle, dans un soupirail ou dans une bouche d égout, ne jamais utiliser d alcool à brûler pour allumer ou raviver un barbecue, un feu ouvert, garder les briquets, allumettes et engins pyrotechniques hors de portée des enfants manipuler avec précaution dans une pièce bien aérée les liquides inflammables (éther, white spirit, détachants...), ne pas employer de bougies ou d autres décorations à flamme apparente à proximité de matériaux inflammables, ne pas les laisser sans surveillance, bien ventiler les espaces contenant des appareils fonctionnant au gaz, faire ramoner la cheminée au moins une fois par an, ne jamais placer des rallonges sous les tapis, draps ou portes, nettoyer régulièrement les filtres d un séchoir et d une hotte, sécher le linge dans le sèche-linge électrique ou sur le séchoir à linge, pas sur un radiateur, ne jamais placer des rallonges sous les tapis, draps ou portes, apprendre aux enfants les numéros des services de secours (100 ou 112) et les renseignements indispensables à leur communiquer, etc; 3) sensibilisation sur les équipements utiles/obligatoires à la fois pour prévenir la survenance d incendie (présence dans le logement de détecteurs d incendie, de leur remplacement tous les 10 ans, d une pile de rechange, d extincteurs, d échelle pliante à l étage pour sortir si la cage d escalier est impraticable, de couverture anti-feu, etc); 4) sensibilisation sur l utilité de concevoir des plans d évacuation des logements en collaboration avec tous les habitants du logement, enfants compris, identifiant des issues pour échapper à un feu qui surviendrait, aux trajets à suivre pour y arriver, à identifier un point de ralliement sécurisé ; 5) utilité de réaliser périodiquement un exercice d évacuation; 6) Sensibilisation aux bons gestes à adopter quand un détecteur d incendie retenti, quand un incendie se déclare dans le logement; Dans le cadre de ce programme, les auteurs de la proposition de décret songent également à l organisation chaque année, la première semaine d octobre, d une semaine de prévention incendie dans les logements en collaboration avec l État fédéral, la Fédération Wallonie-Bruxelles (écoles, etc), les Provinces, communes et services d incendie à l instar des initiatives menées aux États-Unis, au Canada notamment. Cette période n est pas choisie au hasard : avant la période hivernale, saison pendant laquelle le nombre d incendies est le plus nombreux. Le développement d un site internet, de brochure d information complémentaires aux initiatives existantes pourraient également faire partie des initiatives intéressantes à développer. Préalablement à l adoption par le Gouvernement, le programme de prévention des incendies dans les logements fait l objet d un débat au Parlement. Il sera également évalué tous les deux ans. Le rapport d évaluation sera débattu au Parlement. Ces éléments permettront au Gouvernement de l adapter, le cas échéant. 4

5 PROPOSITION DE DÉCRET visant à améliorer la prévention des incendies dans les logements Article 1 er Dans l article 2 du Code wallon du logement et de l habitat durable : au 1 er, alinéa 2, les mots «répondant à des critères minima de sécurité,» sont insérés entre les mots, «un logement sain» et les mots «accessible à tous»; au 3, les mots «, sur les mesures de prévention en matière de sécurité des logements» sont insérés entre les mots «habitat durable», et les mots «ainsi que sur les procédures». Article 2 Dans le même Code, il est inséré un article 4quater libellé comme suit : «Art. 4quater. Le Gouvernement arrête un programme de prévention des incendies dans les logements. Préalablement à son adoption, ce programme est débattu au Parlement. Tous les deux ans, il fait l objet d un rapport d évaluation déposé au Parlement. Ce programme est adapté, le cas échéant en fonction de ces éléments.». P.-Y. Jeholet V. Dock O. Maroy G. Mouyard P. Dodrimont 5

La prévention des incendies domestiques

La prévention des incendies domestiques La prévention des incendies domestiques Comment éviter les risques d incendie : vigilance et gestes simples pour tous > Dans la chambre, éteindre complètement les cigarettes et ne pas fumer au lit. > Une

Plus en détail

L INCENDIE CHEZ VOUS. Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris

L INCENDIE CHEZ VOUS. Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris L INCENDIE CHEZ VOUS Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris P. 6 P. 10 P. 16 P. 17 Le risque incendie p. 4 La chambre p. 6 Le salon et sa cheminée p. 8 La cuisine

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

Information presse Le 6 octobre 2008

Information presse Le 6 octobre 2008 Information presse Le 6 octobre 2008 Les incendies domestiques : des conséquences irréversibles Quand il ne tue pas, l incendie domestique peut entraîner chez les victimes de très graves séquelles physiques,

Plus en détail

guide domestiques des incendies Assurer son logement, c est obligatoire et utile

guide domestiques des incendies Assurer son logement, c est obligatoire et utile 12 Assurer son logement, c est obligatoire et utile Assurer son logement est une obligation légale. Si un dégât se déclare chez vous et que vous n êtes pas assuré, vous devrez supporter les frais de remise

Plus en détail

Sécurité domestique. Assuré et rassuré.

Sécurité domestique. Assuré et rassuré. Sécurité domestique Assuré et rassuré. Sommaire Des mesures simples qui font de l effet La sécurité dans le ménage Eviter les risques Reconnaître les risques Agir avec sang-froid S assurer pour des lendemains

Plus en détail

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité Mai 2015 Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité PREAMBULE SOYEZ PRUDENTS! Surveillez vos enfants en bas âge, éloignez d eux tout ce qui peut être source d incendie (allumettes,

Plus en détail

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits PROTÉGEZ LA VIE E CEUX QUE VOUS AIMEZ mode d emploi 18 Z Z Z 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen Les numéros d urgence gratuits Cette brochure peut vous sauver la vie, ne la jetez pas,

Plus en détail

Les DAAF, c est obligatoire et ça peut sauver des vies!

Les DAAF, c est obligatoire et ça peut sauver des vies! Les DAAF, c est obligatoire et ça peut sauver des vies! Les détecteurs de fumée : Questions / Réponses Le SDIS 70, en partenariat avec le Conseil général, la Préfecture et l Union Départementale des Sapeurs-Pompiers

Plus en détail

L INCENDIE CHEZ VOUS. Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris

L INCENDIE CHEZ VOUS. Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris L INCENDIE CHEZ VOUS Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris P. 6 P. 10 P. 16 P. 17 Le risque incendie p. 4 La chambre p. 6 Le salon et sa cheminée p. 8 La cuisine

Plus en détail

Comment l éviter? Que faire s il survient?

Comment l éviter? Que faire s il survient? Prévention L incendie chez vous Comment l éviter? Que faire s il survient? P. 6 P. 10 P. 16 P. 17 Le risque incendie p. 4 La chambre p. 6 Le salon et sa cheminée p. 8 La cuisine p. 10 La salle de bains

Plus en détail

Moniteur de prévention incendie 2012

Moniteur de prévention incendie 2012 Moniteur de prévention incendie 2012 Page 1 de 9 Introduction Dans le cadre du Plan national de Prévention des Incendies dans les Habitations 2012, le Service public fédéral Intérieur a commandé, en collaboration

Plus en détail

Alarme incendie et Détecteur de fumée

Alarme incendie et Détecteur de fumée Alarme incendie et Détecteur de fumée Je veux être averti si un incendie se déclenche dans mon logement (maison, appartement, mobil-home...) Quelques chiffres 100 000 interventions de pompiers par an pour

Plus en détail

PRÉVENTION - SÉCURITÉ

PRÉVENTION - SÉCURITÉ PRÉVENTION - SÉCURITÉ Prévention- incendie Conseils de sécurité en cas d incendie Prévention - Dégâts d eau Quoi faire en cas de dégât d eau Quoi faire en cas d absence prolongée PRÉVENTION - INCENDIE

Plus en détail

Certifications BOSEC ou équivalent BOSEC ou équivalent BOSEC ou équivalent

Certifications BOSEC ou équivalent BOSEC ou équivalent BOSEC ou équivalent REGLEMENTATION La législation concernant l utilisation de détecteurs de fumée est une matière régionale et est pour cette raison différente en Flandres, en Wallonie et à Bruxelles. Ce schéma donne un résumé

Plus en détail

Détecteur de fumée fumonic 3 radio net. Manuel d utilisation

Détecteur de fumée fumonic 3 radio net. Manuel d utilisation Détecteur de fumée fumonic 3 radio net Manuel d utilisation Félicitations! Un ou des détecteurs de fumée intelligents fumonic 3 radio net ont été installés dans votre logement. Votre propriétaire respecte

Plus en détail

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES 5 800 incendies par an dans les locaux industriels 1 incendie sur 4 est dû à une installation électrique défectueuse La plupart des incendies se déclarent la

Plus en détail

)I.,l1NISTEflE. us l_ïnttrl L'R SAPEURS. POMPIERS DE FRANCE. MINIS1ÈRl I>U LOGEMENT. DGLï~Ghl.lTf. DESTERRIlOIRES 1:r'I)[~L..

)I.,l1NISTEflE. us l_ïnttrl L'R SAPEURS. POMPIERS DE FRANCE. MINIS1ÈRl I>U LOGEMENT. DGLï~Ghl.lTf. DESTERRIlOIRES 1:r'I)[~L.. )I.,l1NISTEflE. us l_ïnttrl L'R SAPEURS. POMPIERS DE FRANCE MINIS1ÈRl I>U LOGEMENT. DGLï~Ghl.lTf. DESTERRIlOIRES 1:r'I)[~L..\ K\lRAlITF LES DÉTECTEURS AUTONOMES AVERTISSEURS DE FUMÉE /' -+ Le détecteur

Plus en détail

Un avertisseur de monoxyde de carbone peut sauver des vies

Un avertisseur de monoxyde de carbone peut sauver des vies Un avertisseur de monoxyde de carbone peut sauver des vies Protégezvous! Le monoxyde de carbone est un gaz toxique présent dans votre maison il peut tuer rapidement INODORE INCOLORE SANS SAVEUR Pourquoi

Plus en détail

L électricité et le gaz naturel. En toute sécurité. Energy in motion

L électricité et le gaz naturel. En toute sécurité. Energy in motion L électricité et le gaz naturel En toute sécurité Energy in motion Vérifiez la sécurité de vos installations L électricité et le gaz naturel nous rendent bien des services et sont précieux pour notre confort

Plus en détail

Tous les bons conseils pour une fin d année en sécurité!

Tous les bons conseils pour une fin d année en sécurité! 8 e édition n 8 Bulletin de la Prévention DANS CE NUMERO : Prévenir les risques d intoxication au CO et les risques d un incendie en fin d année 2 à 4 «1 jour sans», journée d action de lutte contre le

Plus en détail

Plan de vente DAAF dans clientèle existante 1

Plan de vente DAAF dans clientèle existante 1 Plan de vente DAAF dans clientèle existante 1 Préalables au plan de vente incendie habitat En tant que représentant vous devez vous présenter en conseiller sécurité incendie habitat ce qui va rassurer

Plus en détail

Êtes-vous prêt pour une urgence?

Êtes-vous prêt pour une urgence? 2014 Êtes-vous prêt pour une urgence? Êtes-vous prêt pour une urgence? À l hôpital La régie Capital a mis en place un plan qui indique au personnel quoi faire en cas d urgence. Notre objectif est d assurer

Plus en détail

Aujourd hui ce serait trop bête de ne pas être prêt!

Aujourd hui ce serait trop bête de ne pas être prêt! SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES DE LA VILLE DE SHERBROOKE Grâce à la prévention Aujourd hui ce serait trop bête de ne pas être prêt! Service de protection contre les incendies de la Ville de

Plus en détail

Avertisseurs de fumée. Comment les installer et les entretenir?

Avertisseurs de fumée. Comment les installer et les entretenir? Avertisseurs de fumée Comment les installer et les entretenir? Avez-vous vérifié vos avertisseurs de fumée? Saviez-vous que vos avertisseurs de fumée doivent être vérifiés régulièrement en appuyant sur

Plus en détail

Information sur la garantie de matelas

Information sur la garantie de matelas Information sur la garantie de matelas Si confortable, vous n aurez plus jamais à compter les moutons Pour des questions relatives à la garantie ou pour enregistrer votre produit, veuillez consulter notre

Plus en détail

LE N 1 DE LA PROTECTION INCENDIE DANS LE MONDE!

LE N 1 DE LA PROTECTION INCENDIE DANS LE MONDE! LE N 1 DE LA PROTECTION INCENDIE DANS LE MONDE! Détecteur de fumée Pour ce qui vous importe le plus! Dès 1967, BRK met au point les premiers détecteurs-avertisseurs de fumée à usage domestique, suivis

Plus en détail

N 2535 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 2535 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 2535 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 28 septembre 2005. PROPOSITION DE LOI visant à rendre obligatoire l

Plus en détail

Notre enquête chez les pompiers de Dottignies

Notre enquête chez les pompiers de Dottignies Notre enquête chez les pompiers de Dottignies Questions proposées pour notre enquête chez les pompiers Equipe 1 (Emilie, Laura, Arnaud, Myriem) 1. Qu est-ce que vous avez dans les bonbonnes que vous portez

Plus en détail

Faites le plan d'évacuation de votre maison

Faites le plan d'évacuation de votre maison Semaine de prévention en incendie du Québec En 2013, la Semaine de la prévention des incendies aura lieu du 6 au 12 octobre sous le thème Sitôt averti, sitôt sorti! Thème de la 23 e édition Le thème de

Plus en détail

1 RÈGLEMENTATION 2 CONSEILS DE PRÉVENTION 3 PROGRAMME (PNAP) 4 CONTACTEZ-NOUS 5 LIENS UTILES. Avertisseur de fumée Installation Entretien

1 RÈGLEMENTATION 2 CONSEILS DE PRÉVENTION 3 PROGRAMME (PNAP) 4 CONTACTEZ-NOUS 5 LIENS UTILES. Avertisseur de fumée Installation Entretien 1 RÈGLEMENTATION 2 CONSEILS DE PRÉVENTION Avertisseur de fumée Avertisseur de monoxyde de carbone Que faire lors d une alarme Extincteur portatif Choisir un extincteur Brûlage extérieur Feu à ciel ouvert

Plus en détail

«Votre sécurité, est notre priorité»! D é t e c t e r... E n r e g i s t r e r... C o n s u l t e r... V o i r... T r a n s m e t t r e...

«Votre sécurité, est notre priorité»! D é t e c t e r... E n r e g i s t r e r... C o n s u l t e r... V o i r... T r a n s m e t t r e... D é t e c t e r... E n r e g i s t r e r... C o n s u l t e r... V o i r... T r a n s m e t t r e... A l e r t e r... «Votre sécurité, est notre priorité»! Copyright photo: Dôme Sécurité exerce dans le

Plus en détail

SÉCURITÉ INCENDIE. Détecteurs de fumée : bientôt obligatoires I L S C O N S E P R É V E N I O N. www.groupama.fr

SÉCURITÉ INCENDIE. Détecteurs de fumée : bientôt obligatoires I L S C O N S E P R É V E N I O N. www.groupama.fr SÉCURITÉ INCENDIE C O N S E I L S P R É V E N T I O N Détecteurs de fumée : bientôt obligatoires www.groupama.fr SÉCURITÉ INCENDIE Pourquoi équiper son logem Une mesure obligatoire et préventive Devant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2007

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2007 DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2007 Intoxication au monoxyde de carbone Incendies domestiques A la maison, un réflexe en plus, c est un risque en moins! 1 Sommaire Intoxication au monoxyde de carbone et incendies

Plus en détail

LES AVERTISSEURS DE MONOXYDE DE CARBONE

LES AVERTISSEURS DE MONOXYDE DE CARBONE Service régional de prévention incendie MRC de La Nouvelle-Beauce 700, Notre-Dame Nord, Bureau B Sainte-Marie, (Québec) G6E 2K9 Téléphone: (418) 387-3444 Télécopieur: (418) 387-7060 preventionincendie@nouvellebeauce.com

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

Danger d incendie lors du bricolage

Danger d incendie lors du bricolage lors du bricolage On sous-estime le risque d incendie et d explosion lors de travaux et d activités de bricolage chez soi. La poussière soulevée, les vapeurs de liquides et gaz inflammables peuvent très

Plus en détail

Les immeubles résidentiels et commerciaux disposent

Les immeubles résidentiels et commerciaux disposent LES AMÉNAGEMENTS USUELS DES IMMEUBLES Les immeubles résidentiels et commerciaux disposent normalement d installations et d aménagements relativement similaires qui répondent aux normes applicables et aux

Plus en détail

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3.

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3. Dangers des gaz NATURE : Gaz inerte : Azote, Argon, CO2, Hélium Gaz comburant : Oxygène, Protoxyde d azote Gaz inflammable : Hydrogène, Acétylène, Propane Gaz toxique : Ammoniac, Chlore, Fluor, SO2 Risque

Plus en détail

Un entrepreneur détenant la licence appropriée. L entretien du système de chauffage*

Un entrepreneur détenant la licence appropriée. L entretien du système de chauffage* Soyez prévoyant Un entrepreneur détenant la licence appropriée Un système de chauffage installé selon les différents codes en vigueur et bien entretenu par du personnel qualifié est votre meilleur gage

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2006

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2006 DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2006 Intoxication au monoxyde de carbone Incendies domestiques A la maison, un réflexe en plus, c est un risque en moins! 1 Sommaire Intoxication au monoxyde de carbone et incendies

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2006. Contact presse : INPES : Sandra Garnier - Tél. : 01 49 33 23 06 - Email : sandra.garnier@inpes.sante.

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2006. Contact presse : INPES : Sandra Garnier - Tél. : 01 49 33 23 06 - Email : sandra.garnier@inpes.sante. DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2006 Intoxication au monoxyde de carbone Incendies domestiques A la maison, un réflexe en plus, c est un risque en moins! Contact presse : INPES : Sandra Garnier - Tél. : 01 49

Plus en détail

REGLEMENTATION & La loi n 2010-238 du 9 mars 2010

REGLEMENTATION & La loi n 2010-238 du 9 mars 2010 REGLEMENTATION & La loi n 2010-238 du 9 mars 2010 1 sommaire I. Extrait de la LOI n 2010-238 du 9 mars 2010 visant à rendre obligatoire l'installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d'habitation

Plus en détail

Prévention incendie à la maison. Info KBC

Prévention incendie à la maison. Info KBC Prévention incendie à la maison Info KBC Prévention incendie à la maison Presque tout le monde sous-estime la force dévastatrice du feu. Saviez-vous qu une corbeille à papier qui commence à prendre feu

Plus en détail

Comportement en cas d incendie. Prévention incendie

Comportement en cas d incendie. Prévention incendie Comportement en cas d incendie Prévention incendie Au feu, que faire? Un incendie peut éclater n importe où et n importe quand. Il est donc important de rapidement localiser et mémoriser les emplacements

Plus en détail

INTRODUCTION INSTALLATION & OPERATION

INTRODUCTION INSTALLATION & OPERATION INTRODUCTION Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz inodore, insipide, invisible et mortel. Ce gaz est produit par la combustion incomplète de combustibles comme du gaz naturel, du mazout, du charbon ou

Plus en détail

EN 14604. ES-D5A Détecteur de fumée sans fil. www.etiger.com TEST ALARM

EN 14604. ES-D5A Détecteur de fumée sans fil. www.etiger.com TEST ALARM EN 14604 TEST ALARM ES-D5A Détecteur de fumée sans fil www.etiger.com FR Caractéristiques techniques - Alimentation : pile 9V - Tension (veille) : 10 ua - Tension (fonctionnement) : 40 ma - Sensibilité

Plus en détail

Le Détecteur d Incendie DAAF

Le Détecteur d Incendie DAAF Le Détecteur d Incendie DAAF En préambule l intérêt de cet article est d informer les personnes sur les risques liés à l utilisation bientôt obligatoire de détecteurs d incendie dans les habitats. L objectif

Plus en détail

INSTALLER DES DETECTEURS DE FUMEE

INSTALLER DES DETECTEURS DE FUMEE INSTALLER DES DETECTEURS DE FUMEE POURQUOI, OU ET COMMENT? Elektrotechnisch materiaal, technische oplossingen en diensten. www.cebeo.be Matériel électrotechnique, solutions techniques et services. www.cebeo.be

Plus en détail

le gaz naturel... en toute sécurité

le gaz naturel... en toute sécurité le gaz naturel... en toute sécurité 1 CONTENU Une énergie présente 3 Une source d énergie sécuritaire 4 Gaz Métro : une équipe à votre service 5 Une énergie propre 6-7 Les bases de la prévention 8-9 Vous

Plus en détail

Votre sécurité. Utilisez avec. précaution

Votre sécurité. Utilisez avec. précaution Votre sécurité et les RÉFRIGÉRATEURS au propane Utilisez avec précaution Le propane est une source d énergie pratique et sûre, à la condition de respecter certaines règles de sécurité élémentaires. Pour

Plus en détail

FICHE PRODUIT SPRAY NETTOYANT

FICHE PRODUIT SPRAY NETTOYANT FICHE PRODUIT SPRAY NETTOYANT DESCRIPTION DU PRODUIT Le spray de nettoyage est un produit d hygiène et d entretien qui facilite le nettoyage des aides auditives et embouts. Le spray de nettoyage se présente

Plus en détail

Référence : KD 128 B. Détecteur avertisseur autonome fumée Autonomer Rauchmelder. Autonomous smoke alarm detector

Référence : KD 128 B. Détecteur avertisseur autonome fumée Autonomer Rauchmelder. Autonomous smoke alarm detector Référence : KD 128 B Détecteur avertisseur autonome fumée Autonomer Rauchmelder Autonomous smoke alarm detector Detector e indicador autónomo de humo Sensore avvisatore autonomo di fumi Niezależny czujnik-sygnalizator

Plus en détail

DISPOSITIONS PARTICULIERES APPLICABLES AU TYPE O.

DISPOSITIONS PARTICULIERES APPLICABLES AU TYPE O. DISPOSITIONS PARTICULIERES APPLICABLES AU TYPE O. CHAPITRE IV : Établissements du Type O : Hôtels et pensions de famille. Généralités (O 1 à 2) : Etablissements assujettis - Calcul de l'effectif Construction

Plus en détail

Catalogue de Formation 5 e édition

Catalogue de Formation 5 e édition La sécurité incendie Fort de son excellente connaissance des établissements de santé, Sauv Gard propose des formations incendie conçues spécialement pour les établissements de soins, les maisons de retraite,

Plus en détail

LA SECURITE INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION EXISTANTS

LA SECURITE INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION EXISTANTS LA SECURITE INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION EXISTANTS LE CADRE JURIDIQUE DES REGLES JURIDIQUES DIFFERENTES 1- Des RECOMMANDATIONS pour les logements existants: Circulaire du 13 décembre 1982 2-

Plus en détail

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC Document d Information Communal sur les Risques Majeurs de LA GRANDE MOTTE Les 5 risques majeurs Apprenons les bons réflexes! tempête inondation & SUBMERSION MARINE FEU DE FORÊT transport DE MARCHANDISES

Plus en détail

G U I D E P R A T I Q U E

G U I D E P R A T I Q U E GUIDE PRA TIQUE Ce guide a été réalisé par la Direction des affaires policières et de la sécurité incendie. Ministère de la Sécurité publique Direction de la sécurité incendie Tour du Saint-Laurent 2525,

Plus en détail

Livre blanc. Meilleures pratiques en matière de surveillance des gaz dans des cuisines professionnelles

Livre blanc. Meilleures pratiques en matière de surveillance des gaz dans des cuisines professionnelles Livre blanc Meilleures pratiques en matière de surveillance des gaz dans des cuisines professionnelles Renforcement de la sécurité des cuisines par le biais de la surveillance stratégique des gaz Les cuisines

Plus en détail

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I.

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I. Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés Le Code du Travail R 232-1-13: La signalisation relative à la sécurité et à la santé au travail doit être conforme à des modalités déterminés par

Plus en détail

Les étiquettes de danger et leur signification (transport)

Les étiquettes de danger et leur signification (transport) Les étiquettes de danger et leur signification (transport) 1 Explosif 2.2 Gaz non inflammable et non toxique 3 + 2.1 Liquide ou gaz inflammable 4.1 Solide inflammable 4.2 Spontanément inflammable 4.3 Dégage

Plus en détail

se blessent gravement à la maison

se blessent gravement à la maison Chaque jour en France se blessent gravement à la maison Les enfants sont curieux, ne savent pas encore reconnaître et éviter les dangers : il faut donc les protéger en les surveillant très attentivement.

Plus en détail

ICPR-212 Manuel d instruction.

ICPR-212 Manuel d instruction. ICPR-212 Manuel d instruction. M/A/AUTO ALARME 2. ECRAN LED 3. INDICATEUR AUTO 4. REPORT D ALARME/ARRET MINUTEUR DE MIS EN VEILLE 5. REGLAGE D ALARME 6. REGLAGE DE L HEURE 7. MINUTEUR DE MISE EN VEILLE

Plus en détail

Sergeant s Pretect Brouillard Anti Puces Domestique 70106 Page 1 de 5

Sergeant s Pretect Brouillard Anti Puces Domestique 70106 Page 1 de 5 70106 Page 1 de 5 Section I. Identification et utilisation du produit Nom du produit # d homologation. 26502 Utilisation Insecticide Fournisseur Rolf C. Hagen Inc., 20 500 Aut. Transcanadienne, Baie d

Plus en détail

CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU

CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU V.2011 Incendie Classes de feu : CLASSE A CLASSE B CLASSE C CLASSE D CLASSE F Signalétique Dénomination Feux de matériaux solides Feux

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité 4 pages dont cet en tête FICHE DE DONNEES DE SECURITE DE L'ANTI-MOISISSURES 1 L D ate d impression : 11:52 revue le 26/09/03 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification

Plus en détail

Votre sécurité et le propane. Manipulez avec soin

Votre sécurité et le propane. Manipulez avec soin Votre sécurité et le propane Manipulez avec soin Le propane est une source d énergie pratique et sûre, à la condition de respecter certaines règles de sécurité élémentaires. Il est important de connaître

Plus en détail

REGLEMENT COMMUNAL EN MATIERE DE SECURITE INCENDIE

REGLEMENT COMMUNAL EN MATIERE DE SECURITE INCENDIE REGLEMENT COMMUNAL EN MATIERE DE SECURITE INCENDIE Adopté par le Conseil communal en séance du 17 février 2014 CHAPITRE I - SECURITE 1. Installations électriques 1.1. Les installations électriques qui

Plus en détail

développement informatiquee DES ACVC]

développement informatiquee DES ACVC] Octobre 2010 CALYXIS, pôle d expertise du risque Anthony SIEUW, chargé d études statistiques et de développement informatiquee [BAROMETRE DES ACVC] ] Le 29 Septembre 2010, un questionnaire internet (www.barometre

Plus en détail

QUE FAIRE EN CAS D URGENCE?

QUE FAIRE EN CAS D URGENCE? QUE FAIRE EN CAS D URGENCE? Des comportements adaptés peuvent sauver votre vie et celle des autres Incendie Inondation Tremblement de terre Le Centre de secours et d incendie intercommunal de Sierre compte

Plus en détail

VP 1000. INTERPHONE VIDEO 4 fils. Manuel d utilisation. Document référence : VN849100/01/0410

VP 1000. INTERPHONE VIDEO 4 fils. Manuel d utilisation. Document référence : VN849100/01/0410 VP 1000 INTERPHONE VIDEO 4 fils Manuel d utilisation Document référence : VN849100/01/0410 Sommaire Recommandations de sécurité...................................4 INTRODUCTION................................................5

Plus en détail

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Atelier Outils de mesure et de diagnostic Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Sommaire Comment mesurer et diagnostiquer : 1) La qualité de l air intérieur

Plus en détail

LES FEUX D HABITATION À PARIS

LES FEUX D HABITATION À PARIS BRIGADE DE SAPEURS-POMPIERS DE PARIS LES FEUX D HABITATION À PARIS I GÉNÉRALITÉS En France, les feux tuent environ 800 personnes chaque année, soit 1 décédé pour 77 500 habitants. Sur le secteur de la

Plus en détail

ÊTES-VOUS PRÊT POUR UP? MAINTENANT, COMMENÇONS

ÊTES-VOUS PRÊT POUR UP? MAINTENANT, COMMENÇONS ÊTES-VOUS PRÊT POUR UP? MAINTENANT, COMMENÇONS 1 C EST VOUS, AVEC UN MODE DE VIE PLUS SAIN Bien sûr, nous savons qu'il est dans notre intérêt de manger plus sainement, de mieux dormir et de bouger davantage,

Plus en détail

DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR

DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR wizmart Detecteur CO TECHNOLOGIE ELECTRO CHIMIQUE Garantie 5 ANS Le détecteur CO peut vous sauver la vie Le danger : la présence de monoxyde

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

Le détecteur autonome avertisseur de fumées (D.A.A.F.)

Le détecteur autonome avertisseur de fumées (D.A.A.F.) Le détecteur autonome avertisseur de fumées (D.A.A.F.) NOTE TECHNIQUE de PRESENTATION Direction du Patrimoine Service Maintenance Janvier 2015 Autermedelaloin 2010-238 du 9 mars 2010, modifié par la loi

Plus en détail

MEMENTO SECURITE INCENDIE

MEMENTO SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT MEMENTO SECURITE INCENDIE La commission de sécurité vous a prescrit la réalisation d un mémento sécurité Ce document est un modèle pour tout type d établissements en dehors des U et J Il

Plus en détail

Entretien de la chaudière : Kesako?

Entretien de la chaudière : Kesako? L'entretien : une affaire de spécialiste Entretien de la chaudière : Kesako? Les chauffagistes sont des techniciens professionnels formés et agréés par les régions, seuls ceux-ci sont habilités à réaliser

Plus en détail

Manifestations temporaires

Manifestations temporaires Etablissement cantonale d'assurance des bâtiments, Fribourg Manifestations temporaires Exigences de protection incendie Table des matières 1 Base... 3 2 Principe... 3 3 Règles générales de prévention incendie...

Plus en détail

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre.

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre. PAGE : 1 Situation : Les établissements doivent être protégés contre les incendies. Suivant leur catégorie, les systèmes de sécurité incendie (SSI) à mettre en place sont plus ou moins complexes. A l issue

Plus en détail

Principe de ventilation

Principe de ventilation Principe de ventilation Cadre législatif et normatif Christophe Delmotte, Ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction 15/11/2013 - Page 1 Pourquoi

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION. Grille Plate

NOTICE D UTILISATION. Grille Plate NOTICE D UTILISATION Grille Plate SPIT-ROAST SP600 GRIL Lire attentivement la notice d utilisation avant l assemblage et la première utilisation du SP600 CDB de SPIT-ROAST Garder soigneusement ce manuel

Plus en détail

Direction des opérations incendies

Direction des opérations incendies Direction des opérations incendies Table des matières 1. Mission 2. Chauffage d appoint 3. Barbecue ou appareil de cuisson portatif 4. Feux en plein air 5. Autres risques d incendie 6. Plan d évacuation

Plus en détail

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

Table des matières. Il est réconfortant de savoir que votre famille est préparée. Vous préparer pour une panne

Table des matières. Il est réconfortant de savoir que votre famille est préparée. Vous préparer pour une panne Êtes-vous prêt? Êtes-vous prêt? Nous avons tous vécu l expérience d une panne de courant. Bien que la plupart d entre elles ne durent pas longtemps, chaque famille doit dresser un plan d urgence, au cas

Plus en détail

Moins d accidents et moins de victimes en 2009

Moins d accidents et moins de victimes en 2009 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 12 avril 2011 Moins d accidents et moins de victimes en 2009 Les chiffres des accidents de la route portant sur 2009 viennent

Plus en détail

Produits dangereux stockés à l intérieur d un bâtiment

Produits dangereux stockés à l intérieur d un bâtiment Produits dangereux stockés à l intérieur d un bâtiment Respecter les conditions de stockage ok, à faire interdit, à éviter SAUF = exceptions, dérogations informations complémentaires Cliquez sur ces logos

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D EVALUATION DE LA SECURITE INCENDIE ET DU CONFORT DES CHAMBRES D ETUDIANTS A BRUXELLES

QUESTIONNAIRE D EVALUATION DE LA SECURITE INCENDIE ET DU CONFORT DES CHAMBRES D ETUDIANTS A BRUXELLES Brusselse Hoofdstedelijke Dienst voor Brandweer en Dringende Medische Hulp Helihavenlaan, 11-15 1000 Brussel - 022088430 Q1 QUESTIONNAIRE D EVALUATION DE LA SECURITE INCENDIE ET DU CONFORT DES CHAMBRES

Plus en détail

INFRAS PROJETS APPEL À

INFRAS PROJETS APPEL À APPEL À PROJETS 2015 INFRAS pour l octroi d une subvention de sécurisation ou de mise en conformité des locaux occupés par les opérateurs du secteur de la Jeunesse. TABLE DES MATIÈRES Préalable 3 1. Priorités

Plus en détail

Exutoire de fumée pour toiture plate

Exutoire de fumée pour toiture plate Exutoire de fumée pour toit en pente et toiture plate Exutoire de fumée pour toit en pente Exutoire de fumée pour toiture plate Options 5 GGL - GGU P. 98-103 CSP P. 104-106 P. 107 GGL ---SD00403 Données

Plus en détail

Cette brochure a été réalisée par le ministère de la Sécurité publique en collaboration avec le Bureau d assurance du Canada.

Cette brochure a été réalisée par le ministère de la Sécurité publique en collaboration avec le Bureau d assurance du Canada. Cette brochure a été réalisée par le ministère de la Sécurité publique en collaboration avec le Bureau d assurance du Canada. Dépôt légal - 2012 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque

Plus en détail

Sécurité incendie - Techniques de sécurité incendie

Sécurité incendie - Techniques de sécurité incendie Sécurité incendie - Techniques de sécurité incendie CEN/TR 15276-1 Installations fixes de lutte contre l'incendie - Systèmes d'extinction à aérosol - Partie 1 : Exigences et méthodes d'essais pour les

Plus en détail

Info sécurité GAZ. Utilisez le gaz naturel l esprit tranquille. Numéro d urgence : 0 800 47 33 33. (Appel gratuit depuis un poste fixe)

Info sécurité GAZ. Utilisez le gaz naturel l esprit tranquille. Numéro d urgence : 0 800 47 33 33. (Appel gratuit depuis un poste fixe) Info sécurité GAZ Utilisez le gaz naturel l esprit tranquille Numéro d urgence : 0 800 47 33 33 (Appel gratuit depuis un poste fixe) Première sécurité : soyez bien informéa Le gaz est une énergie sûre

Plus en détail

Quels travaux confier à un professionnel?

Quels travaux confier à un professionnel? CONSEILS AUX PARTICULIERS Travaux dangereux dans votre logement Quels travaux confier à un professionnel? Vous voulez réaliser des travaux chez vous, attention, certains présentent des risques importants!

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie. ERP et IGH de Type O

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie. ERP et IGH de Type O Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 31/01/2012 N : 04.12 Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie ERP et IGH de Type O L arrêté du 25 octobre 2011 portant

Plus en détail

Catalogue de formation

Catalogue de formation Catalogue de formation Secourisme-Sécurité Sauveteur Secouriste du travail Les personnels volontaires ou désignés pour porter secours en cas d'accident, ils doivent être capable d'agir face à une situation

Plus en détail

PARLEMENT COMMUNAUTÉ FRANÇAISE

PARLEMENT COMMUNAUTÉ FRANÇAISE 264 (2011-2012) N o 1 264 (2011-2012) N o 1 PARLEMENT DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE Session 2011-2012 31 OCTOBRE 2011 PROPOSITION DE RÉSOLUTION VISANT À PROMOUVOIR L INFORMATION ET LA FORMATION SUR LES DÉFIBRILLATEURS

Plus en détail

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE.

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. En cas de découverte (feu, fumée suspecte, ) : Quittez le local où il y a le feu Déclenchez l alarme et avertissez l accueil, le secrétariat ou la conciergerie Évacuez le bâtiment

Plus en détail