SEMINAIRES ETAT DE L ART

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SEMINAIRES ETAT DE L ART"

Transcription

1 SEMINAIRES ETAT DE L ART 2015

2 Charte Qualité Pour garantir la satisfaction de ses clients, Nexworld s engage à respecter pour l ensemble de ses séminaires une charte de qualité. Les principes sont les suivants : Des objectifs explicites Chacun de nos séminaires est associé à des objectifs pédagogiques (assimilation de concepts, de méthodologies, vue cohérente de l'offre d'un marché, etc ). Ces objectifs sont explicités dans le descriptif des séminaires et sont repris dans le questionnaire d'évaluation que chaque stagiaire remplit en fin de session. Des séminaires qui combinent théorie et pratique Pour garantir la valeur d'usage des séminaires, est attentif à ne pas les transformer en cours conceptuels. A cette fin, les séminaires sont illustrés par des cas concrets, rencontrés par les consultants de au fil de leurs projets. Des sessions adaptées à chaque profil En structurant ses séminaires par filière, Nexworld veille à décliner l effort pédagogique en fonctions des profils visés. Dans les fiches de chaque formation, les profils pour lesquels elles ont été conçues sont donc précisés. Un contenu à jour Notre veille technologique permanente ainsi que notre activité au forfait nous permettent de remettre à jour régulièrement notre offre. Le contenu de chaque séminaire est placé sous la responsabilité d'un ou de plusieurs consultants qui, chaque mois, procèdent à une mise à jour. En outre, le responsable des séminaires de veille à la cohérence de l'ensemble. Des séminaires délivrés en Inter et Intra-entreprises Dans un contexte inter-entreprises, vous pouvez confronter vos expériences et vos projets avec d'autres utilisateurs. Cette solution est adaptée lorsqu'un faible nombre de collaborateurs de votre entreprise sont concernés par le thème du séminaire. Le contexte intra-entreprise offre plus de souplesse pour les dates des sessions ( s'engage à proposer une date de session dans le mois suivant la demande) mais aussi pour leur contenu (voir ci-dessous). Du sur-mesure pour plus d efficacité Dans un contexte intra-entreprise, peut, à la demande du client, procéder à une forte personnalisation des cours afin de garantir une meilleure adéquation avec les populations ciblées et le contexte de l entreprise. Des formateurs motivés et encadrés Nos formateurs sont soigneusement sélectionnés pour garantir la qualité des sessions de séminaires. Ce sont tous des professionnels menant des projets chez nos clients. Parce qu'ils ont déjà traité les problèmes que les stagiaires risquent de rencontrer, les formateurs leur apportent des solutions pratiques en partageant leur expérience. En outre, les formateurs de sont candidats à la formation : leur envie de faire partager leur expérience les conduit à se proposer pour animer des séminaires. Néanmoins le désir ne suffit pas. Leurs compétences pédagogiques sont évaluées pour s'assurer de la qualité de leurs futures interventions. Un contrôle qualité systématique A la fin de la session, un questionnaire est remis aux stagiaires afin qu'ils puissent noter l'ensemble de la prestation (qualité de l'animation, du contenu, du support de cours) et formuler toutes les remarques qui pourraient améliorer la session. Dans le cadre des séminaires intra-entreprises, les évaluations ainsi que les éventuels tests des stagiaires sont communiqués au client et suivis si nécessaire d'un rapport de contributions. Ce rapport synthétise les critiques des stagiaires et détaille les modifications qui seront apportées à la formation dès la session suivante pour augmenter le taux de satisfaction. Page2

3 SOMMAIRE Charte Qualité... 2 Mobile Computing... 4 Choisir sa Plateforme Mobile (MEAP)... 5 Gérer une flotte mobile avec des outils MDM... 6 Sécurisation des API et accès SI (API Management)... 7 HTML5/CSS3/Javascript... 8 Benchmark des Frameworks Javascript... 9 NodeJS de A à Z Les Tendances du Système d Information : Valoriser son Patrimoine Applicatif au Moyen de la Technologie Cartographie et Urbanisation Architecture de Services (SOA) L art des Processus Métier EAI, ESB, WebServices, BPM Du BPM aux SOA, Architectures de Services Concepts et Best Practices XML et Web Services par la pratique Opportunité et Choix d une Plateforme ESB Le Master Data Management et la Gestion des Référentiels BAM, Business Activity Monitoring Concevoir des Applications PaaS Intégrer des Applications SaaS dans le SI Gouvernance SOA Les bonnes pratiques de la Conduite de Projets Développement Agile Expression des besoins avec UML Page3

4 Mobile Computing Concepts et Solutions Comprendre les nouveaux usages Comprendre les concepts. Etudier les solutions et leurs architectures Comprendre l intégration de ces nouveaux supports dans le SI. Les nouveaux enjeux du SI Aligner le Système d Information et les Processus Métier de l entreprise, tel était le paradigme auquel l IT devait répondre. Pour ce faire, elle a bâti son SI autour des Architectures de Services et a su le rendre agile, flexible. Or les habitudes de nos utilisateurs ont changé et désormais ils utilisent des moyens informatiques pour leurs usages domestiques. Ils n admettent pas que le SI ne leurs fournissent pas les mêmes fonctionnalités dans leurs environnements de travail. Mobile Computing - Quels nouveaux usages? Comment intégrer le Mobile Computing dans les architectures SOA? Les nouveaux supports et les architectures associées A ces nouveaux usages sont associés de nouveaux supports (Téléphones, Tablettes etc ) et des nouveaux systèmes (iphone, Androïd, Windows phone, Bada ) Mais sur quelles bases sont-ils construits et quelles sont les contraintes de déploiement de ces nouveaux supports et Operating System? Nous allons étudier ses nouveaux OS : iphone, Androïd et Windows Mobile, en décrivant : L Architecture interne Les outils de bases. Les moyens de déploiement. Les modèles d intégration au SI Les impacts SI Quelles sont les impacts de ces solutions sur mon SI? Comment va-t-on gérer l hétérogénéité de mon parc mobile? Les solutions complémentaires de productivité Ces nouveaux supports nous contraignent à gérer un parc hétérogène, mais en ce qui concerne les développements doit-on continuer à développer en fonction de ces supports pour des fonctionnalités uniques. Des solutions apparaissent en attendant une standardisation qui tarde à venir Quelles sont-elles? Quelles sont leurs promesses? Comment s intègrent-elles dans ma nouvelle chaîne de développement? Quels impacts sur mon existant SI? Nous passerons en revu des solutions à base de moteur de rendu et de framework multidevice (PhoneGap, Cordova SAP Mobile Platform, IBM Mobile First, Titanium, Cordova, etc.) Concevoir sa mobile application Comment concevoir son application à destination de son utilisateur en fonction de tous ces supports et solutions techniques de productivité et d intégration? Nous nous proposons de vous démontrer au travers d un cas d usage comment concevoir et créer sa solution et ainsi illustrer l utilisation des différents outils Démonstration de la construction d une application mobile et de son intégration avec le SI au moyen d outils de productivité Retours d expérience et bonnes pratiques Comme toute nouvelle technologie, les nouveaux supports et usages impacts les méthodes et les organisations. Profitons de l expérience de «novateurs» et : Identifions les pièges à éviter. Identifions les bonnes pratiques issues de retours d expériences clients. Page4

5 Choisir sa Plateforme Mobile (MEAP) Concepts et solutions Comprendre les nouveaux usages Comprendre les concepts et les fonctionnalités d une MEAP Comprendre les impacts d une MEAP sur le SI et la DSI Etudier les modèles d architecture SI pour intégrer une MEAP Etudier les solutions de plateformes mobiles Les nouveaux enjeux du SI face aux supports mobiles : Mobilité et Usages Nous mettrons en évidence dans cette introduction les enjeux liés à la mobilité et aux nouveaux usages auxquels la DSI et le SI doivent répondre (terminal ou mobilité). Nous passerons en revue tous les éléments qui permettent le choix et la mise en œuvre de ces solutions appelées «Plateforme Mobile». Concepts liés aux Plateformes Mobiles : MEAP vs MDAP C est l architecture qui fait un vecteur de croissance pour l entreprise, qu elle soit applicative et d intégration (Architectures SOA) ou technique (infrastructures matérielles). Nous prendrons en considération les nouveaux enjeux ou les nouvelles problématiques. Nous présenterons les différences entre une «Mobile Entreprise Application Platform - MEAP» et une «Mobile Development Application Platform - MDAP». Nous détaillerons les technologies qui permettent de réaliser vos applications mobiles en mettant en évidence les avantages et les inconvénients de chacune d elles ; Présentation des applications : Natives, Hybrides et Web ainsi que des technologies associées : Objective-C, Java, PhoneGap, HTML/CSS/JS, jquerymobile etc Identification et description des fonctionnalités complémentaires nécessaires pour répondre aux enjeux de déploiement, d intégration, de sécurité, de SLA, d industrialisation etc non couvertes par les environnements de développement mobiles (IDE). Architectures et Bonnes Pratiques de conception et d intégration d une Plateforme Mobile dans le SI Présentation des fonctionnalités d une MEAP, les moyens logiciels et technologiques associés ainsi que les modèles d intégration avec le SI : Développement d applications «multidevice» Déploiement d applications Identification / Authentification des applications et des utilisateurs ; Notification à destination des mobiles (Enrôlement, Push, etc.) ; Communication avec les mobiles (Protocoles, Optimisation ) ; Exposition de services SI adaptée aux exigences mobiles ; Fourniture de services SI à valeur ajoutée pour les mobiles ; Engagement de services (SLA) vis-à-vis des mobiles indépendamment des engagements SI; Garantie de la continuité de services vis-à-vis des mobiles (Mode déconnecté, Synchronisation, caches répartis ) ; Gestion du parc matériel adressé Suivi des usages Ce chapitre a pour objectif de vous présenter comment mettre en œuvre une MEAP au sein du SI. Nous identifierons également les technologies ou les typologies de solutions logicielles permettant la mise en œuvre de ces différentes fonctionnalités, et l impact architectural de cette plateforme. Nous vous présenterons notre modèle de conception SI (orienté SOA) et le positionnement d une MEAP dans ce modèle. Les impacts au sein de la DSI Nous vous détaillerons une organisation type, ainsi qu une démarche méthodologique associée, qui vous permettra de mesurer l impact sur votre propre DSI. Les offres du marché Aujourd hui, il existe des solutions logicielles, qu elles soient «commerciales» ou «libres de droits (open source)», qui permettent de déployer une MEAP et d intégrer la mobilité dans le SI sans le bouleverser. Nous décrirons de quelle manière créer sa MEAP à base de solutions «Open source» ; Nous détaillerons le contenu des offres «commerciales» MEAP suivantes : Convertigo ; IBM : Mobile First ; Kony ; SAP : SAP Mobile Platform (SMP). Pour chacune d elles nous décrirons : Le contenu de l offre ; Son domaine de couverture ; Ses points forts et ses points faibles. Certaines fonctionnalités des différentes offres pourront vous être présentées au moyen d une démonstration. Page5

6 Gérer une flotte mobile avec des outils MDM Concepts et solutions Comprendre le changement de paradigme nomadisme mobilité Définir sa stratégie de gestion de flotte mobile Passer au crible les différentes fonctionnalités des solutions MDM Etudier les solutions du marché Etudier leur déploiement et leurs impacts Comprendre le changement de paradigme nomadisme mobilité L arrivée des terminaux mobiles (Smartphones, Phablettes & Tablettes) modifie en profondeur les concepts entourant le «poste de travail d entreprise», du fait du mode connecté permanent et des usages pratiqués sur ces supports. Nous verrons en quoi la mobilité bouleverse la gestion traditionnelle du parc matériel et applicatif mobile. Définir sa stratégie de gestion de flotte mobile Ce qui est acceptable sur un «laptop» ne l est plus sur un terminal mobile. Ces derniers fournissent des fonctions avancées «grand public», comme la géolocalisation, Photo, le NFC etc, non présentes sur terminaux «nomades» traditionnels. De plus les constructeurs de terminaux mettent à dispositions des services directement accessibles depuis le mobile qui échappent au contrôle de la DSI (Store d application ). Face à tous ces éléments, il faut pour la DSI, définir une stratégie. Nous vous sensibiliserons sur les «libertés» liées à ces nouveaux supports et les risques encourus. Les fonctionnalités des solutions de MDM et leur adéquation à une stratégie mobile Pour mettre en œuvre sa stratégie mobile, la DSI se doit de s équiper d outils. Dans le monde de la mobilité ces outils sont regroupés sous la terminologie Mobile Device Management (MDM). Nous vous présenterons les fonctionnalités attendues de ce type de solution ainsi que les modèles d intégration avec le SI : Sécurisation : listes noirs / blanches d application, conteneurs applicatifs Provisionnement : Enrôlement, App Store privé, déploiement d applications Décommissionnement : effacement distant du terminal, sélectif ou intégral Configuration : authentification utilisateur sur les référentiels d entreprise, caractéristiques des points d accès (Wi-Fi, VPN, etc.) Monitoring : contrôle de conformité, QoS, gestion de la facturation téléphonique, suivi des usages Support : localisation, blocage, diagnostique Notification à destination des mobiles (Enrôlement, Push, etc.) Dans ce chapitre nous détaillerons également les limitations des solutions de MDM, en partie dues au bon vouloir des constructeurs de terminaux et d Operating System (Apple, Google, Samsung, etc.). Déploiement et impacts au sein de la DSI Certains utilisateurs voient les règles instaurées par le MDM comme des blocages, restreignant leurs usages et ajoutant à l utilisation des mobiles une complexité trop prononcée. Afin d éviter tout rejet, nous verrons les bonnes pratiques à avoir dans le cadre du déploiement de terminaux mobiles afin de faire adhérer les utilisateurs en leur montrant la simplicité et l étendue des possibilités qu ils connaissent déjà dans leur utilisation personnelle qu ils ont de ces périphériques. Les offres du marché Aujourd hui, il existe des solutions logicielles, mettant en œuvre les fonctionnalités du MDM, permettant de déployer, configurer et sécuriser les terminaux accédant au SI de l entreprise. Nous détaillerons le contenu des offres MDM suivantes : SAP Afaria ; Airwatch ; MobileIron ; Citrix XenMobile ; Windows intune. Pour chacune d elles nous décrirons : Son contenu de l offre ; Son domaine de couverture ; Ses points forts et ses points faibles. Certaines fonctionnalités des différentes offres pourront être accompagnées d une démonstration (accès Cloud ou VM) de la solution de MDM, connecté à un terminal mobile ios, Android ou Windows Phone. Un tableau comparatif des solutions sera présenté, ainsi que des retours d expériences relatifs à la mise en place de ces solutions chez nos clients. Page6

7 Sécurisation des API et accès SI (API Management) Concepts et solutions Comprendre les nouveaux enjeux de la DSI Qu est-ce qu une API et cas d usages Lister les différentes fonctionnalités des solutions d API Management Etudier le déploiement et ses impacts DSI Etudier les solutions d API Management Démonstration & retour d expérience Les nouveaux enjeux de la DSI face à l ouverture du SI Nous mettrons en évidence dans cette introduction les enjeux liés à l ouverture du système d information à des canaux de types différents : mobile, partenaires, web, objets connectés, etc. Nous allons également montrer comment cette ouverture entraine de nouveaux usages auxquels la DSI et le SI doivent répondre. Qu est ce qu une API et cas d usages Dans ce chapitre, nous allons détailler l historique des modes d échanges de données entre applications et systèmes. Nous verrons l évolution des modèles de communications, protocoles employés et architectures logicielles. Nous détaillerons les différences entre Framework, Bibliothèque (librairie) et API pour ensuite classer ces dernières par genre entre deux grands groupes : technique et fonctionnel. Nous détaillerons ensuite les différents cas d usages d API, que ce soit dans une architecture déjà existante pour rationaliser l exposition (parallel-run, évolution agile) ou pour créer une offre entièrement nouvelle. Les fonctionnalités des solutions d API Management Les fonctionnalités de l ensemble des solutions d API Management vous seront présentées, ainsi que les modèles d intégration avec le SI. Nous verrons qu elles sont majoritairement constituées de deux portails : un portail d accès pour les développeurs d API : administrer les API, valider les abonnements et contrôler les exécutions une vitrine et un store pour les consommateurs : s abonner aux API et contrôler ses usages Les fonctionnalités de la passerelle seront détaillées : Exposition : SOAP to REST, «throttling» Sécurisation : SSL, OAuth v2 Monitoring : SLA, usages, métriques, audit Hébergement de la documentation Déploiement et impacts au sein de la DSI Durée : 1 Jour 850 h/t Nous aborderons les différents modèles de déploiement, les cibles architecturales possibles, ainsi que les cas d usages associés. L API Management va exposer des services de différentes entités dont les responsabilités que ce soit en terme de traitement, d évolution et de maintenance sont réparties entre plusieurs personnes. Nous vous détaillerons une organisation type pour gouverner cette brique d architecture, ainsi qu une démarche méthodologique associée, qui vous permettra de mesurer l impact sur votre propre DSI. Les offres du marché Aujourd hui, il existe des solutions logicielles, mettant en œuvre les fonctionnalités décrites précédemment. Nous détaillerons le contenu des offres API Management «commerciales» et/ou Open Source suivantes : Axway ; SOA Software ; Apigee ; Mashery ; WSO2 Pour chacune d elles nous décrirons : Le contenu de l offre ; Son domaine de couverture ; Ses points forts et ses points faibles. Démonstration & retours d expériences Certaines fonctionnalités des différentes offres pourront vous être présentées au moyen d une démonstration. Les solutions seront accessibles au travers d un accès Cloud ou dans une VM (portails administrateur et développeur). Les passerelles seront déployées de la même façon. Nous utiliserons des services d exemple afin de les réexposer tout en leur ajoutant des transformations et de la sécurité. Un tableau comparatif des solutions sera présenté, ainsi que des retours d expériences relatifs à des mises en place de ces solutions chez nos clients. Page7

8 HTML5/CSS3/Javascript De la théorie à la pratique Histoire du web, architectures applicatives associées Le JavaScript : bases, échanges et notions avancées Étude de HTML 5, CSS 3, jquery & AngularJS Exercices, bonnes pratiques & retour d expérience Durée 5 jours /ht Histoire du web Nous commencerons par un bref historique et un rappel sur les origines du Web ainsi que son évolution jusqu à aujourd hui. L architecture client et serveur Le fonctionnement d une application web peut se révéler complexe. Nous verrons comment fonctionne un client internet, comment le JavaScript est traité et quelles sont les structures de données en mémoire. Nous étudierons l architecture applicative des serveurs mettant en œuvre les frontaux web, la manière dont ils s articulent avec les back-end d un SI. La manière de répartir les traitements entre client et serveur sera décrite et plusieurs exemples seront exposés. Les outils de développement Afin de maitriser les outils et le processus de développement, nous verrons comment utiliser un navigateur (Chrome en l occurrence) pour débugger le JavaScript, manipuler les objets du document HTML, manipuler les ressources locales, analyser l utilisation du processeur, de la mémoire et du réseau. Les bases de JavaScript Un rappel sera donné aux participants pour repartir sur des bases communes afin d aborder la suite de la formation sereinement. Nous verrons ainsi les types de bases, structures et mots clés du langage. Les objets en JavaScript L implémentation du concept d objet en JavaScript sera étudiée. Les designs patterns associés seront expliqués. En particulier le pattern singleton majoritairement utilisé. Ajax Dans l optique d une application web ergonomique, dynamique et ludique, les échanges sont essentiels. Le web actuel se base sur l architecture applicative Ajax. Nous étudierons celle-ci en détail, avec les bonnes pratiques associées. Asynchronisme et fuites mémoire Le JavaScript étant un langage permissif, nous verrons comment gérer correctement les algorithmes asynchrones et les allocations mémoires. HTML 5 & CSS 3 Les nouvelles API HTML 5 et les attributs CSS 3 seront passés au crible, afin de connaître toutes les possibilités de cette nouvelle norme. jquery Le socle de développement JavaScript est le Framework jquery. Il redéfinit une partie des concepts du langage et simplifie grandement le développement web. Nous verrons les spécificités liées à son usage. Nous aborderons la manipulation des éléments de l arbre des objets d une page web (DOM), les évènements et l utilisation des écouteurs associés. Les animations seront présentées. Pour finir, les principaux plugins jquery seront présentés. AngularJS Nous étudierons dans cette partie le Framework AngularJS en détail : sa structure et ses composants. Nous détaillerons le processus de développement associé ainsi que les outils à utiliser. Responsive design et mobilité Nous verrons ce qui se cache derrière le concept de responsive design, avec la mise en œuvre de Média Queries. Nous verrons également que ce concept implique avant tout un travail de design et de réflexion autour de l aspect final du site. Les spécificités relatives au développement d applications mobiles avec les technologies JavaScript seront décrites et expliquées en détail. Les tests avec Internet Explorer 8 (IE) Le développement web se caractérise par un support obligatoire des anciennes versions des navigateurs du marché. Spécialement en ce qui concerne IE. Nous verrons quelles sont les spécificités liées au support de ces navigateurs (développements & tests). Exemples, exercices & retours d expériences Chaque partie technique abordée donnera lieu à un exercice pratique. La suite de ces exercices permettra de construire une application web relativement complète. Des retours d expériences du développement JavaScript seront distillés au cours de la formation, ainsi que les bonnes pratiques à mettre en œuvre. Page8

9 Benchmark des Frameworks Javascript Cette formation a pour objectif de vous aider à connaître le marché des Frameworks Javascript et leurs usages : Utiliser ses frameworks dans les architectures web ; Connaitre les leaders ; o Leurs fonctionnalités & positionnements ; o Leurs différences. Tout cela sera détaillé et argumenté grâce à des retours d expériences et à l élaboration d une application comme démonstrateur. Des cas d utilisation et des solutions du marché seront présentés. Les différentes évolutions de JavaScript, ont vu l apparition de nombreuses bibliothèques et frameworks : jquery, jqueryui, jquerymobile, AngularJS, EmberJS, BackboneJS, Bootstrap, NodeJS qui ne sont que des exemples parmi tant d autres. Architecture d une application web et catégorisation des Frameworks Jusqu au début du XXème siècle, les navigateurs web se contentaient d afficher les pages. Chaque interaction avec l utilisateur nécessitait un aller/retour avec le serveur pour la construction d une nouvelle page. Désormais, l évolution des navigateurs permet de réduire les communications, entre serveur web et navigateur, à de l échange de données. Les navigateurs, grâce à leur moteur Javascript, ont maintenant la responsabilité de porter tous les traitements d interaction avec les utilisateurs. Nous verrons donc dans ce chapitre comment sont réalisées les applications web riches et aborderons les concepts d architecture liés à Javascript : L asynchronisme et la nature évènementielle de JavaScript ; L utilisation de l asynchronisme pour communiquer avec un serveur (Ajax) ; La définition des web services REST et la comparaison avec SOAP ; Les structures de données adaptées à une application web riche ; Le principe de gestion de l affichage des données grâce au templating en JavaScript ; Les principes de conception graphiques d une application web riche. Dans le cadre de cette architecture, nous définirons leurs usages, grâce à une catégorisation, qui vous sera détaillée et explicitée : Core : Fonctionnalités bas niveau ; IHM : Création d interfaces graphiques ; Serv : frameworks utilisés côté serveur ; Data : Assistance à la gestion des données ; Binder : Association Données/Vues ; Organiser : Les moyens d industrialisation des développements, des déploiements et des tests. Connaître et positionner les différents Frameworks Les principes de bases des architectures applicatives web riches, ayant été posés, nous détaillerons les grandes solutions du marché comme : jquery ; jqueryui jquerymobile ; AngularJS EmberJS ; BackboneJS ; Bootstrap ; NodeJS ; GulpJS. (Cette liste peut changer en fonction de l évolution du marché) Pour chacun d eux nous détaillerons : Son ou ses sponsors ; Sa maturité ; Ses fonctionnalités ; Son positionnement, suivant la catégorisation précédente ; Son utilisation, à travers une démonstration qui permettra de juger de l efficacité et de la pertinence de la solution. Ses limites ; Les précautions à prendre dans son utilisation ; Exemples & retours d expériences Tous les concepts d architecture qui auront été abordés dans le cadre de cette formation seront implémentés au travers d une application de «gestion des tâches», qui permettra également de mettre en œuvre les différents Frameworks cités précédemment en fonction de leur catégorisation. Nous verrons au travers de cette application, de quelle manière remplacer un Framework par un autre et voir s ils peuvent cohabiter. Nous détaillerons au travers de Retours d Expériences, les motivations des choix de Framework réalisés par nos clients ou par nous même dans le cadre de nos réalisations. Exemples, exercices & retours d expériences Chaque partie technique abordée donnera lieu à un exercice pratique. Page9

10 NodeJS de A à Z Nouvelles architectures web Description des fonctionnalités de NodeJS & son installation Développement & tests d une application avec NodeJS Introduction au déploiement avec Grunt Exercices, bonnes pratiques & retour d expérience Durée 3 jours /ht Jour 1 : Prise de connaissance Architecture Web L architecture WEB est en pleine mutation avec l arrivée des serveurs Javascripts. Nous vous détaillerons rapidement les évolutions de ces architectures et de quelle manière elles peuvent cohabiter. De même nous vous fournirons le panorama des solutions de type javascript client & serveur actuellement disponibles. Nous vous rappellerons les fondements d un service «RESTFull» Comprendre NodeJS, son architecture et ses APIs NodeJS est issu de différents projets (V8, CommonJS ) auxquels ont été rajoutés toute une série de fonctionnalités. Nous vous détaillerons les briques et fonctionnalités de NodeJS, comme : Les fonctionnalités complémentaires au moteur javascript V8 ; La notion de gestion d évènements ; Les «Modules Node» ; Son ecosystème de «plugins». De même nous aborderons les grands fondements de son architecture : Le découpage en modules et les détails de «require()». L asynchronisme et les «callback» : «L event loop» ; Installation de NodeJS Nous vous détaillerons les différents modes d installation de NodeJS. Vous installerez NodeJS, sur une plateforme Linux Ubuntu, via le «Node Version Manager» et vous apprendrez à développer rapidement une application de test. Les «Node Packaged Modules (NPM)» Dans cette partie de la formation nous verrons de quelles manières : Initialiser un projet NodeJS ; Packager des modules Rechercher des modules Gérer les dépendances entre les environnements Production et Développement. Nous verrons également en détail le contenu de «package.json» ; Jours 2 & 3 : Mise en œuvre pratique de NodeJS Dans toute cette partie de la formation, vous apprendrez à développer et à tester une application sous NodeJS Modules Au cœur de NodeJS, vous apprendrez à : Créer des modules «getter» & «setter» ; Comprendre l intérêt de la mise en cache de modules ; Implémenter des «modèles (template) javascripts» Framework Express & usages des «routes» Express est le moyen de simplification d exposition d un serveur au sein de NodeJS. Démarrer des applications «Express» ; Gérer des requêtes de type «GET» simples et structurées avec JSON ; Gérer des requêtes avec des paramètres complexes ; Modifier les données au travers d une requête PUT ; Introduction du middleware pour gérer une requête «POST» Intégrer Jade à NodeJS et générer une vue à partir d un template Nous vous détaillerons comment intégrer un moteur de template tel que Jade dans NodeJS et de le coupler avec Express. NodeJS et la persistance de données Nous vous détaillerons les manières d intégrer les bases de données avec NodeJS. Pour ce faire, nous travaillerons avec MongoDB (Base NoSQL). Connection à MongoDB avec Mongoose Définir les schémas dans Mongoose ; Requêter MongoDB ; Créer des sessions Express à MongoDB au moyen de mongo-connect Introduction à Redis.io et ses usages NodeJS : Evènements et Streaming Nous vous détaillerons de quelle manière : Emettre des évènements et leur associé des «listeners» ; Envoyer & Recevoir des données en «streaming» ; Controller les flux de données. Introduction à Grunt Nous vous détaillerons de quelle manière automatiser des tâches avec Grunt pour garantir une industrialisation du déploiement de NodeJS. Exemples, exercices & retours d expériences Chaque partie technique abordée donnera lieu à un exercice pratique. Page10

11 Les Tendances du Système d Information : Technologies et Innovations Comprendre les avantages et inconvénients Comprendre les nouveaux enjeux et besoins Comprendre les nouveaux concepts technologiques et leurs impacts Panorama des solutions et offres du marché Introduction : Les couches sédimentaires du SI Le SI s est construit dans la performance locale (verticale) tout en intégrant des moyens transverses d interopérabilité et d interaction entre les systèmes informatiques, avec et entre les utilisateurs. A quoi ressemble ce SI aujourd hui? Nous allons vous décrire un modèle type sur lequel nous allons appliquer les nouveaux moyens d innovation. Les nouveaux usages utilisateurs Les habitudes de nos utilisateurs ont changé et désormais ils utilisent des moyens informatiques pour leurs usages domestiques. Ils ne comprennent pas que le SI ne leurs permettent d avoir les mêmes fonctionnalités dans leurs environnements de travail. Mais quels sont ces usages? Quels en sont les supports? Comment cela impacte le SI? A quels enjeux va devoir répondre la DSI? Quelles en sont les technologies d implémentation? Mobile computing. Social Network, Collaborating usages, Web User Interaction (RIA), Multi-canal, etc Les architectures de services (SOA) La promesse de la SOA est de rendre le SI flexible, agile et d en améliorer la performance globale tout en réduisant ses coûts. Pourquoi la SOA est la résultante d une bonne «Urbanisation» du SI? Quels en sont les éléments fédérateurs? Nous aborderons (ou rappellerons) : - Les concepts des Architectures de Services, les composantes technologiques. - Les nouvelles tendances - Nouvelles technologies innovantes, usages et impacts : Appliance SOA, Composite Applications, Annuaires de Services, BPM, BAM, CEP (Complex Event Processing) Les architectures de données (MDM & Référentiels) Assurer la qualité des données du SI, en garantir la cohérence et l unicité alors qu elles sont distribuées et dupliquées. Tels sont les enjeux du MDM et des référentiels. Mais quelles sont les tendances autour de la gestion de la données, quelles offres, quels impacts sur les architectures SI? Enjeux et concepts MDM. Les modèles et les usages Les offres du marché. La Business Intelligence (BI) 3 ème génération L analyse des données est un besoin sans cesse grandissant pour les entités métiers. Cette analyse ne peut plus seulement être faite a posteriori, mais nécessite de plus en plus de l analyse en temps réel. De nouvelles tendances émergent, pour constituer la 3ème génération, sur les moyens d analyse en prise directe avec les utilisateurs. Quels sont-ils? Quels impacts sur le SI et la DSI? Autant de questions auxquels nous allons répondre. Le Cloud Computing Est-ce le nouveau «Buzz» ou une réalité pour le SI et la DSI? Que ce cache-t-il derrière cette terminologie? Quels impacts et bénéfices? Le Green IT Les concepts du cloud (PaaS, IaaS, SaaS, Private, Public ). Les enjeux et impacts sur le SI et la DSI Les offres du marché L informatique n échappe pas au «Grenelle de l environnement». Quelles sont les tendances et les actions mises en œuvre pour faire participer le SI à cet acte citoyen? Virtualisation & Consolidation : Les architectures Contribuer au «Green IT» se traduit pour la DSI à virtualiser et à consolider ses infrastructures de production. Quels sont ces nouvelles tendances et moyens? Enjeux et concepts de ces architectures, Impacts sur le SI et la DSI, les offres. Parmi les moyens pour contribuer au «Green IT», la virtualisation et la consolidation des environnements de production sont les premiers. Page11

12 Valoriser son Patrimoine Applicatif au Moyen de la Technologie Comprendre les concepts. Etudier les solutions et technologies Définir les bonnes pratiques. Les technologies d interopérabilité Les webservices se sont présentés comme étant la solution à tous les problèmes d interopérabilité. C est en effet une technologie qui permet de faire dialoguer des applications à distance sans pour autant quelles soient dans la même technologie d implémentation et/ou d exécution. Revenons sur cette technologie. Quelles sont les notions clés? Le fonctionnement des services web repose sur les trois notions fondamentales suivantes : Le protocole d échange inter application basé sur du XML. La description au format XML des WebService. L utilisation d annuaires pour leur référencement. L ensemble de la communauté Web Service offre diverses solutions pour construire, intégrer, tester, déployer, optimiser et gérer des Web Services. Afin d appréhender l hétérogénéité de ce monde nous vous partageons notre expertise en zoomant tour à tour sur : Les outils de : conception et développement intégration et orchestration management et monitoring Les framework d exposition des Web Services Les infrastructures d exécution Les promesses d interopérabilité Comment les faire respecter? La rapide évolution des besoins, des normes et de leurs implémentations a rendu les Web Services «facilement» incompatibles. Cet état de fait a conduit les divers acteurs des Web Services à fonder l organisation WS-I et à proposer des règles de bonnes pratiques. Focus sur la démarche WS-I Décryptage des recommandations WS-I Les 6 règles d or à impérativement respecter La valorisation de son patrimoine applicatif La valorisation de son patrimoine applicatif commence par une phase de recensement des fonctions des différents processus métiers au sein du SI. Cela revient à élaborer une stratégie SOA. En collaboration avec les équipes fonctionnelles il s agit de : Définir les services génériques à exposer Définir le cycle de vie de ces services : La taxonomie des services Le management de ces services Les règles d accès de ces services Le niveau de qualité de service Une fois les services à exposer identifiés, susceptibles d être utilisés en «marque blanche» il s agit de les rendre accessibles aux différents acteurs, partenaires sans refondre l intégralité du SI. Il s agit de rendre interopérable son SI et avec quelles solutions? pour quels systèmes? ESB, Appliances SOA, WebServices (quelles implémentations), etc pour quels usages? Exposer ses mainframe (CICS, IMS), ses applications J2EE,.Net, ses progiciels (SAP, Siebel ) avec quelles solutions? Dans quels contextes? Doit-on déployer des solutions propriétaires pour des environnements propriétaires (Adabase/EntireX etc ) Retours d expérience et bonnes pratiques Nous vous présenterons deux cas d usage et les recommandations de nos experts en terme de : Bonnes pratiques Sécurité. Les pièges à éviter Page12

13 Cartographie et Urbanisation S initier à la démarche Comprendre les enjeux de la cartographie et de l'urbanisation Définir les concepts Décrire les méthodes Illustrer la démarche par des cas concrets Positionner et analyser les outils de modélisation Aux origines de la transformation Bien aborder la cartographie et l urbanisation, c est d abord bien comprendre ses enjeux au regard de l évolution des relations entre le système d information et la stratégie d entreprise. Introduction. Les évolutions du Système d information Les nouvelles exigences Gérer le changement en sauvegardant la cohérence La cartographie «Représenter un système à des lignes essentielles pour le rendre accessible à l esprit», telle est la vocation de la cartographie. Reste que cette représentation repose sur des principes de modélisation et sur un vocabulaire précis. Tour d horizon, des grands principes de modélisation à l écriture des fiches détaillées, appuyé à des cas concrets pour «voir» cette cartographie. Définition Principes de décomposition Les éléments de la cartographie Les modèles d activités La cartographie métier Modélisation de processus Amélioration de processus La cartographie fonctionnelle Découpage Analyse Mise en cohérence La cartographie applicative et technique Les types de bloc Constituer des fiches détaillées L urbanisation Identifier les changements nécessaires à la mise en œuvre de la stratégie de l entreprise, sauvegarder la cohérence et l amélioration de l efficacité du système d information, mettre en place des systèmes de qualité de nouvelles technologies L urbanisation est une démarche ambitieuse. Le point sur les règles et méthodes en vigueur. Définition Le sens de la métaphore Le processus d urbanisation La planification Les objectifs Les risques Les profils Les livrables La revue des axes stratégiques La compréhension de la stratégie métier L analyse de la cible L analyse de l existant La cartographie de l existant L étude d opportunité Le bilan de l existant La définition de la stratégie Le plan d occupation des sols L évaluation des scénarios La prévision des performances L organisation cible Le plan de convergence Les objectifs Les risques Les profils Les livrables Exemples de planning Les outils pour formaliser ces travaux Les principaux produits du marché seront passés en revue : positionnement, structure, champ d action, retour du terrain. Rational Rose Mega Mega Process Mega Architecture Aris (IDS Scheer) Amarco Objecteering/UML PowerAMC/Designer 9 (Sybase) Windesign Page13

14 Architecture de Services (SOA) Concepts et Solutions Comprendre ce qu'est une Architecture Orientée Services et ses composantes Étudier l'approche méthodologique d'une Architecture SOA Connaître les technologies et les offres du marché Du Métier aux Architectures de Services, enjeux et concepts. Aligner le Système d Information et les Processus Métier de l entreprise, tel est le paradigme auquel l IT doit répondre. Comment bâtir son Architecture de Services pour garantir la flexibilité et la robustesse du SI. Pourquoi la SOA est la résultante d une bonne «Urbanisation» du SI? Quels en sont les éléments fédérateurs? Quelles sont les promesses portées par les architectures de services (SOA)? La SOA : C'est Quoi? SOA pour Architecture Orientée Services, mais qu est-ce que c est? Une solution technique ou un modèle conceptuel? Et pourquoi la SOA estelle perçue comme la solution de la réussite de la réalisation de l urbanisation du SI? Définition & Objectifs Le Service : Le Service, partie visible de la SOA et/ou élément fédérateur dans l élaboration d un Système Informatique répondant aux besoins métier de l entreprise. Mais qu est-ce qu un Service? Quelles en sont ses caractéristiques? Comment le définir? Quels sont les modèles de conception? Définition et propriétés. Le Contrat de service : Composition. Typologies, identifications et granularités des services La Gouvernance La fonction d'orchestration Orchestration, BPM, BAM. La fonction d annuaire Principes de découverte et d exposition Modèle conceptuel type d'une architecture de Service : Description Concept de Région : Niveau d'intermédiation entre les sous-systèmes du SI. Concept de Pivot et sa déclinaison dans les régions SLA (Service Level Agreement) : Définition ; QoS (Qualité de Service) et QoD (Qualité de Données). Comment la SOA peut améliorer la QoS. La déclinaison technique «Tout modèle de conception doit pouvoir s implémenter», mais quelles sont les technologies a employées et quels sont les offres du marché? Les standards, technologies et solutions Les standards et les technologies sont des moyens de garantir l implémentation de nos architectures SOA. Mais quels sont-ils? Sur lesquels et sur quoi doit-on capitaliser et investir? XML Web services ESB BPM BAM Annuaires Appliances SOA Nous décrivons pour chacun d eux quelles fonctions et quels rôles ils remplissent dans une architecture SOA ainsi que les offres qui permettent leurs implémentations. Acteurs globaux SOA : IBM, Oracle, Software AG, Tibco. Les spécialistes d une fonction (Axway, Beeware Vordel ) Les «OpenSources» Illustration par l exemple et retours d expérience Cas 1 : Comment profiter d une migration technique? Comment une migration technologique peut être mise à profit afin de mettre en œuvre une architecture de services? Cas 2 : Comment être «SOA Ready»? Quelles actions une DSI peut mettre en œuvre pour amener un existant vers une architecture de services? Page14

15 L art des Processus Métier De la Modélisation à l Orchestration (BPM) Comprendre la terminologie et les règles de décomposition des processus S initier aux démarches de modélisation des processus Identifier les bonnes pratiques pour capitaliser sur la modélisation des processus, positionner les concepts voisins, analyser la valeur d usage de l outillage informatique Fondamentaux Quels sont les concepts et notions sur lesquels s appuie la gestion des processus métier? Introduction Dynamique du métier versus... Dynamique du Système d Information Terminologie et concepts Processus, macro-processus, activités... Acteurs, Rôles, Flux... La granularité Les critères de décomposition Cartographie des processus métier Selon quelles règles et typologie modéliser et mesurer les processus métier? Méthodologie de cartographie Approche top/down, bottom/up... Description des macro-processus et processus Règles de description des activités Trois catégories de processus métier Processus de pilotage Processus opérationnels Processus de support Mesure des processus Contrôle des entrées/sorties Supervision de la performance Evaluation de la maturité Le management des processus métier Comment capitaliser sur la modélisation des processus métier? Faciliter le management : Impacts des processus métiers sur le SI Démarche d alignement stratégique Optimiser les processus Démarche d amélioration des processus Zoom sur la méthode dite Roue de Deming Organiser l entreprise Les anciens modèles : hiérarchiques, staff and line, matriciel Le modèle du management orienté processus Améliorer la qualité Dans le cadre de la gestion financière (méthode ABC) Dans le cadre des normes ISO 9000/14000 Dans le cadre de la démarche Six Sigma Dans le cadre des nouvelles réglementations (Sarbanes Oxley, Bâle 2) Les concepts voisins Identification des concepts connexes à la gestion des processus métier. Frameworks et Patterns : ITIL etom RosettaNet Cartographie et Urbanisation Historique de l urbanisation Revue des objectifs et règles de l urbanisation Corrélations avec les processus métiers Architectures Orientées Services (SOA) Définition de la notion de service Corrélations avec les processus métiers Processus métiers et standards La gestion des processus n échappe pas aux travaux de standardisation. Revue et positionnement des standards principaux. Zoom sur UML & MERISE Rappels des principes fondamentaux Limites de leur champ d action dans un contexte BPM Zoom sur BPEL4WS/BPML/BPMN Origine et évolution de ces standards récents Leur champ d application aujourd hui Ce qu ils promettent pour demain L outillage des processus métier Analyse de la valeur d usage des solutions informatiques dites de BPM. Pour la modélisation Analyse des solutions Mega, WinDesign, Aris,.PowerAMC,... Pour l exécution Solutions d EAI-BPM, de BPM et de workflow Pour la supervision Solutions d EAI-BAM, de BPM et de BAM Page15

16 EAI, ESB, WebServices, BPM Technologies & Principaux Acteurs Retours d expérience, panorama des solutions, vulgarisation des technologies Comprendre les enjeux de l intégration, assimiler les modèles d intégration Profiter d une synthèse des retours d expérience, qualifier un projet d intégration, cartographier et analyser le marché, passer en revue les critères d éligibilité. Les enjeux de l'intégration Les technologies d intégration courent après des quêtes identiques et critiques pour rendre le système d'information apte à soutenir la stratégie d'entreprise. Rappels : Les enjeux fonctionnels : Réactivité, Transversalité, Granularité Les quêtes techniques : Réutilisabilité, Productivité, Interopérabilité Les voies de l'intégration : Panorama des procédés d intégration Points faibles récurrents vers la notion de Zone d échanges Les modèles et retours d expérience de l EAI Même si les éditeurs de progiciels d intégration se réfèrent de moins en moins au concept de l EAI, le modèle d intégration de l EAI conserve tout son Vers un nouvel outillage pour : L'exposition ; sens. Rappel sur le modèle d intégration d EAI et L'exploitabilité ; L'orchestration ; La sécurité synthèse des retours d expérience. Le modèle d'intégration de l'eai La couche transport La couche connecteurs La couche transformation + routage La couche gestion des processus Les référentiels de l EAI Les leçons de l EAI La redécouverte de l'urbanisation La sous-estimation des critères d éligibilité Les bonnes raisons d'aller vers l'eai... et les mauvaises raisons : Trop d acteurs à coordonner? Retour sur investissement : un tabou? La typologie des projets d intégration Bien mener un projet d intégration, et sélectionner une solution en adéquation avec ce projet, c est tout d abord bien qualifier ce projet. Définitions à l appui de constats dressés sur le terrain. Technical Process Management Mettre en œuvre une logique de flux Process Automation Orchestrer les services Workflow Automatiser les interactions humaines Business Process Automation Superviser via les process Business Process Management Piloter depuis les processus Zoom sur les Web Services Quelle place occupent aujourd'hui les Web Services dans le puzzle de l'intégration? Mythes et réalités... Les origines et le modèle De XML à la galaxie XML De XML-RPC aux Web Services Premiers constats Ce que nous apprennent les premiers prototypes Les principales solutions du marché : Description des offres IBM, Microsoft, Oracle, Tibco, WebMethods/SAG, OpenSource La typologie des solutions d intégration Trois vues pour positionner les offres. Vue historique : Solutions d ETL, Solutions EAI/ESB, Solutions de MOM, Solutions de BPM/Workflow, Solutions dérivées des Web Services Vue marketing Solution tactique versus solution stratégique ; Solution orientée données versus solution orientée processus Vue technique Plates-formes globales d intégration ; Bus d orchestration d applications composites ; Solutions d intégration de données Synthèse : Quelles solutions pour quels types de projets? Retour d expérience et points d attention : Comment réussir ses études de choix de solution? Quels sont les pièges à éviter? Page16

17 Du BPM aux SOA, Architectures de Services Concepts et Best Practices Comprendre comment passer d'un processus métier (BPM) aux Architectures de Services Comprendre ce qu'est une Architecture Orientée Services et le rôle du BPM Etudier l'approche méthodologique d'une Architecture SOA Bâtir une architecture SOA Comprendre le rôle des Web Services Positionner les outils d'intégration " ESB, EAI..." Introduction : Du BPM aux Architectures de Services Ce chapitre introduit ce qu'est une Architecture de Services et comment elle permet de réaliser un SI répondant pleinement aux besoins métier, basé sur une déclinaison processus. La quête de l'entreprise dans la composition de son Système d'information. En quoi l'urbanisation (décomposition du SI en blocs, quartiers, îlots) est-elle à la base de la réussite du nouveau Système d'information de l'entreprise? Le BPM (Business Process Management) Définition Apports Contraintes Le service : C'est Quoi? Définition Composition d'un contrat de service Les consommateurs Typologie de services La SOA : C'est Quoi? Définition & Objectifs Modèle conceptuel type d'une architecture de Service (SOA) : Description - Le Concept de Région ou de Royaume : Niveau d'intermédiation entre les soussystèmes du SI.- Le concept de Pivot et sa déclinaison dans les régions Zoom : La fonction d'orchestration : Elément névralgique de la SOA : Définition - La gestion de contexte - La gestion transactionnelle - La gestion de la logique applicative Apports La déclinaison du BPM en SOA Les trois couches de services La déclinaison du BPM en couches de services Les méthodologies pour la SOA Impacts sur la création du cahier des charges La démarche de définition de la granularité du service Au niveau applicatif Au niveau technique Au niveau SI Recommandations Impact dans le cycle projet Zoom sur l'intégration et les tests. L'organisation autour des projets SOA Description d'un modèle organisationnel générique Déclinaison du modèle en fonction du périmètre SOA adressé La déclinaison technique de la SOA Exposition de services Les patterns existants : proxy - Façade La découverte de service : Moyens et modèles L'Event Driven Architecture (EDA) dans la SOA Echanger via un MOM L'asynchronisme en SOA Les Web Services " l implémentation " d une SOA Les Web Services Etat de l'art des standards WS-* Construire des Schémas XML interopérables Choix des types XML Schéma Apports et limites du Basic Profile Les modes d'implémentation : J2EE - dotnet Amélioration des performances Architecture pour le management des Web Services Présentation de WS-Distributed Management Liste des fonctions de management Zoom sur la sécurité Sécurité de base HTTP Apports de WS-Security Exemples de SOA opérationnelle Description Objectifs et gains attendus Moyens mis en œuvre Retour d'expérience Les pièges à éviter Page17

18 XML et Web Services par la pratique Comprendre et se familiariser avec la syntaxe XML S initier à la création de documents XML bien formés Apprendre à manipuler et transformer des documents XML Assimiler la logique des Web Services Se familiariser avec la structure des messages SOAP et des documents WSDL S exercer à la création et à la gestion de requêtes SOAP Introduction : de SGML à XML Issu de la gestion électronique de document, XML est né de la rencontre de la communauté SGML et de la communauté Web. Une histoire qui permet de comprendre la nature réelle de XML. XML, les fondamentaux Quels sont les concepts de base de XML? Quel est son schéma de fonctionnement? Les concepts de base Un méta-langage? Extensible? Indépendant? Le fonctionnement général Zoom sur le rôle du parser XML Exemples d applications : du schéma XML au contenu en passant par l application d une feuille de style XML, la syntaxe Description de la syntaxe et des règles à respecter pour créer des documents XML bien formés. Structure d un document XML Arbre d éléments Entités Commentaires Sections CDATA Domaines de noms Des DTD aux Schémas XML Deux procédés sont aujourd hui en concurrence pour décrire une grammaire XML. Comment sont-ils structurés? Dans quel cas appliquer l un ou l autre? Quel intérêt porté à la troisième voie que représente NG Relax? Manipulation et transformation de documents XML Exercices de manipulation et de transformation de documents XML en combinant DOM et les dérivés XML : XSL/XSLT, Xpath, XQuery... Web Services, les fondamentaux Zoom sur l enveloppe : SOAP Structure d un message SOAP SOAP orienté document/soap orienté RPC Création, envoi et réception de messages SOAP Zoom sur le langage de définition d interface : WSDL Structure d un document WSDL Génération de WSDL Panorama de la pile technique des Web Services Pour le référencement (UDDI) Pour la sécurité Pour l orchestration Mise en pratique Génération et manipulation de documents XML depuis des existants Java et.net Exposition de classes existantes sous forme de Web Services Instauration d un dialogue interapplicatif entre un existant.net et un existant Java Zoom sur les DTD Types d éléments, Listes d'attributs, Entités, Notations Zoom sur les Schémas XML Syntaxe, Mécanismes de contrôles, autres mécanismes Page18

19 Opportunité et Choix d une Plateforme ESB Comprendre l ESB et son positionnement dans la SOA Connaître les principes techniques Connaître les offres du marché Définir les critères de choix d une solution Concepts et positionnement Introduction Depuis 2001 les entreprises ont été confrontées aux problématiques d intégration de leurs applications au sein du SI. Les outils d intégration du MOM à l ESB Pour répondre à ces problématiques, les entreprises se sont trouvées face à de nombreuses solutions et à l émergence de standards, chacune et chacun étant adapté des à des caractéristiques de flux. Rappels sur les concepts et outils d intégration Périmètres d utilisation et zones de recouvrements des différentes solutions : ETL, EAI, MOM, webservices Rappels sur la SOA et principes techniques de l ESB L ESB est vu comme une brique logicielle des Architectures SOA, Une définition simplifiée de l ESB pourrait être : C est un bus d intégration normalisé au sein des architectures SOA. Mais qu est-ce qu une architecture SOA? Sur quelles fonctionnalités a-t-il sa légitimité? Mais quelles sont les fonctionnalités qu il implémente et sur quels standards Les standards d interopérabilité Nous passerons en revue les standards suivants : JMS, JCA Standards Web : XML, XSLT, BPEL Standards Web Services : SOAP/WSDL/UDDI Les caractéristiques de l ESB Connexion Transformation Transport Routage Orchestration Virtualisation des services Sécurité Supervision Panorama du marché Une vision globale Nous ferons un tour d horizon des acteurs du marché et de leur positionnement respectif. Quel est le niveau de maturité atteint? Quelles sont les tendances actuelles et à venir? Zoom sur les solutions commerciales phares Nous détaillerons leur offre des grands acteurs du marché ainsi que leurs forces et leurs faiblesses IBM Microsoft Oracle SoftwareAG Tibco Zoom sur les solutions «open sources» phares Il existe des solutions alternatives aux modèles commerciaux ; dîtes «open-sources», nous vous présenterons 4 offres, sur le même modèle que précédemment et que faut-il attendre de ce monde de l open-source OpenESB Mule ServiceMix Talend (solution intégration) Choisir sa solution d ESB L opportunité de mise en œuvre Nous étudierons les questions préalables à l acquisition d une solution logicielle de type ESB Motivations technico-fonctionnelles Organisation des équipes projets Retour sur investissement Le choix de l outil Nous positionnerons les solutions existantes suivant les critères : Couverture technique Support des standards Robustesse et maturité de la solution Support éditeur et compétences sur le marché Tarification Bonnes pratiques et recommandations Nous vous ferons profiter de nos retours d expérience sur la mise en œuvre de ce type de solution et nous vous sensibiliserons aux : Bonnes pratiques, facteurs de réussite. Page19

20 Le Master Data Management et la Gestion des Référentiels Comprendre le MDM. Définir l architecture type d un MDM. Connaitre les standards et les solutions du marché. Etudier l approche méthodologique du MDM. Définir les bonnes pratiques d implémentation. Introduction : Les couches sédimentaires du SI et la gestion de la donnée Le SI s est construit dans la performance locale (verticale) tout en intégrant des moyens transverses d interopérabilité et d interaction entre les systèmes informatiques, avec et entre les utilisateurs. A quoi ressemble ce SI aujourd hui? Sur quels modèles de conception est-il bâti? Comment sont gérées les données? Comment intégrer les données dans les architectures SOA? Le MDM qu est-ce que c est? Il y a souvent confusion entre «gestion de données» vue des métiers qui est propriétaire de quoi, qui consomme quoi de la «gestion de données» vue de l IT Où stocker les données, comment distribuer les données, comment garantir la cohérence des données dupliquées. Notre objectif est de clairement décrire les enjeux et concepts qui sont portés par le MDM dans une vision SI métier et une vision SI IT. A quels enjeux doit répondre le MDM? Assurer qualité, la cohérence et l unicité de mes données de référence? Gérer les droits d accès pour les mises à jour? Actualiser et diffuser les données dans l entreprise? Quels sont les driver du MDM? Preuve de conformité aux réglementions? Le multi canal? Les relations B2B? Le décisionnel? Déployer de nouveaux outils d analyse? La gestion des référentiels dans les architectures de service (SOA)? Le MDM doit-il seulement permettre de répondre à des impératifs de réactivité, de qualité, de rationalisation et de sécurité? L architecture de données. La donnée s intègre dans le SI et les systèmes applicatifs qui le composent. Elle se doit donc de répondre à des règles d architecture qui garantissent la justesse des traitements et la cohérence globale du SI. Les points clefs : Compatibilité SOA, Modèle de données évolutif, Interopérabilité ouverte, Sécurité au niveau de l attribut par profil. Les projets MDM : Les projets de MDM visent à faire coopérer de nombreux responsables fonctionnels, faire émerger une vision commune des données, établir des règles de coopération là où n existaient que les échanges techniques de données, Ils doivent également adresser les problématiques de cohérence globale des données au sein du SI et donc les moyens de diffusion d une information dans des environnements applicatifs distincts et parfois cloisonnés. L implémentation : «Toute méthode doit être outillée et tout outil doit s intégrer dans une méthode» tel est l adage de la garantie du cycle projet et de l exploitabilité d une solution informatique. Le MDM n y échappe pas, utiliser une méthode et choisir un outil. La méthode : La démarche et la méthode sont les éléments clés dans la réussite des projets. Nous allons vous décrire la démarche d un projet MDM, dans une vision métier et IT, et des impacts organisationnels associés. Nous vous démontrerons qu une démarche MDM, s intègre pleinement dans les démarches itératives. Les outils : Vue d ensemble des acteurs, description de leurs offres, les critères de qualification, le positionnement des acteurs sur les critères. Démonstration : Il est important de mesurer l adéquation des outils avec les concepts Des précautions sont nécessaires pour déployer un MDM, sur quels standards quelles technologies. Les pièges à éviter : Les pièges identifiés, comment les éviter? Ne pas se tromper de solution, exprimer le besoin. Prendre en compte les problématiques de gouvernance. Retours d expérience et bonnes pratiques : Retours d expérience de déploiement d un MDM, dans un contexte d implémentation d une architecture de services Page20

FORMATIONS ETAT DE L ART 2013

FORMATIONS ETAT DE L ART 2013 FORMATIONS ETAT DE L ART 2013 Charte Qualité Pour garantir la satisfaction de ses clients, Nexworld s engage à respecter pour l ensemble de ses formations une charte de qualité. Les principes sont les

Plus en détail

APPLICATIONS MOBILES Catalogue de services Econocom-Osiatis 21.01.2014

APPLICATIONS MOBILES Catalogue de services Econocom-Osiatis 21.01.2014 APPLICATIONS MOBILES Catalogue de services 21.01.2014 Sommaire 1 2 Catalogue d applications mobiles types Organisation (5) Communication & Collaboration (3) Gestion d activités de services (3) CRM / B2C

Plus en détail

Le 09 et 10 Décembre 09

Le 09 et 10 Décembre 09 Séminaire de 2 jours Le 09 et 10 Décembre 09 Mettez les évolutions technologiques au service de vos objectifs métier 2 OXIA a pour mission de concevoir et mettre en œuvre les meilleures solutions technologiques

Plus en détail

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui Formation PARTIE 1 : ARCHITECTURE APPLICATIVE DUREE : 5 h Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui automatisent les fonctions Définir une architecture

Plus en détail

Mettez les évolutions technologiques au service de vos objectifs métier

Mettez les évolutions technologiques au service de vos objectifs métier Mettez les évolutions technologiques au service de vos objectifs métier 2 OXIA a pour mission de concevoir et mettre en oeuvre les meilleures solutions technologiques visant à améliorer la productivité,

Plus en détail

Urbanisme du Système d Information et EAI

Urbanisme du Système d Information et EAI Urbanisme du Système d Information et EAI 1 Sommaire Les besoins des entreprises Élément de solution : l urbanisme EAI : des outils au service de l urbanisme 2 Les besoins des entreprises 3 Le constat

Plus en détail

Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art

Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art Objectif Mesurer concrètement les apports des nouvelles applications SI. Être capable d'évaluer l'accroissement de la complexité des applications. Prendre

Plus en détail

Calendrier des Formations

Calendrier des Formations Systèmes et Réseaux IPV6 980,00 HT Jan. Fév. Mar. Avr. Mai Juin Jui. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Comprendre IPV6 et explorer les méthodes pour migrer 14-15 23-24 1-2 26-27 Configuration et Maintenance des

Plus en détail

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm. WEB15 IBM Software for Business Process Management un offre complète et modulaire Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.com Claude Perrin ECM Client Technical Professional Manager

Plus en détail

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Guides Pratiques Objecteering Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures Software propose une offre d intégration unique, qui apporte l équilibre parfait entre investissements et performances pour les entreprises qui doivent sans cesse améliorer leurs processus. Des caractéristiques

Plus en détail

Point sur les solutions de développement d apps pour les périphériques mobiles

Point sur les solutions de développement d apps pour les périphériques mobiles Point sur les solutions de développement d apps pour les périphériques mobiles Par Hugues MEUNIER 1. INTRODUCTION a. Une notion importante : le responsive web design Nous sommes en train de vivre une nouvelle

Plus en détail

CQP Développeur Nouvelles Technologies (DNT)

CQP Développeur Nouvelles Technologies (DNT) ORGANISME REFERENCE STAGE : 26572 20 rue de l Arcade 75 008 PARIS CONTACT Couverture géographique : M. Frédéric DIOLEZ Bordeaux, Rouen, Lyon, Toulouse, Marseille Tél. : 09 88 66 17 40 Nantes, Lille, Strasbourg,

Plus en détail

Offres de stages 2011/2012

Offres de stages 2011/2012 Offres de stages 2011/2012 RBS LE MEILLEUR DE L INTEGRATION ET DE L EDITION L informatique est devenue un outil stratégique de développement et de différenciation pour les organisations du 21ème siècle

Plus en détail

L EAI. par la pratique. François Rivard. Thomas Plantain. Groupe Eyrolles, 2003 ISBN : 2-212-11199-1

L EAI. par la pratique. François Rivard. Thomas Plantain. Groupe Eyrolles, 2003 ISBN : 2-212-11199-1 L EAI par la pratique François Rivard Thomas Plantain ISBN : 2-212-11199-1 Table des matières Avant-propos................................................ Quel est l objectif de cet ouvrage...............................

Plus en détail

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles Fréderic FADDA Mobility GBS Leader, IBM L introduction des technologies Mobiles, un accélérateur Business, Opérationnel et IT L introduction

Plus en détail

Réussir sa transformation grâce à l architecture d entreprise

Réussir sa transformation grâce à l architecture d entreprise POINT DE VUE Réussir sa transformation grâce à l architecture d entreprise Delivering Transformation. Together. Hichem Dhrif Hichem est Directeur de la division Défense et Sécurité de Sopra Steria Consulting.

Plus en détail

Chapitre 5 Vision Informatique Logique Architectures Applicative et Logicielle

Chapitre 5 Vision Informatique Logique Architectures Applicative et Logicielle Chapitre 5 Vision Informatique Logique Architectures Applicative et Logicielle NFE107 Chapitre 5 Vision Informatique Logique Architectures Applicative et Logicielle 5.1 Introduction Positionnement de la

Plus en détail

Comment initialiser une démarche SOA

Comment initialiser une démarche SOA Comment initialiser une démarche SOA Placer l approche l SOA au cœur c de la vie du Système d Informationd Olivier Dennery IT Architect IBM certified BCS Application Innovation Objectifs Objectifs - Rappeler

Plus en détail

MEGA Suite & Méthodologie avancée

MEGA Suite & Méthodologie avancée MEGA Suite & Méthodologie avancée Programme de formation 2013 Outils de modélisation MEGA Process MEGA Process - BPMN Edition MEGA Architecture MEGA System Blueprint MEGA Database Builder MEGA Control

Plus en détail

Regard sur hybridation et infogérance de production

Regard sur hybridation et infogérance de production Regard sur hybridation et infogérance de production Février 2014 édito «comment transformer l hybridation des infrastructures en levier de performances?» Les solutions d infrastructure connaissent depuis

Plus en détail

W4 - Workflow La base des applications agiles

W4 - Workflow La base des applications agiles W4 - Workflow La base des applications agiles, W4 philippe.betschart@w4global.com Vous avez dit «workflow»? Processus : Enchaînement ordonné de faits ou de phénomènes, répondant à un certain schéma et

Plus en détail

Versus Etude Technologique

Versus Etude Technologique VS Versus Etude Technologique 1 VS Contents Introduction... 3 Présentation des technologies... 3 Phonegap... 3... 3 Pour quels besoins?... 4 Comment ça fonctionne? Les models... 4 Phonegap... 5... 6 Comparatif...

Plus en détail

Intégration d'applications d'entreprise (INTA)

Intégration d'applications d'entreprise (INTA) Master 2 SITW - Recherche Intégration d'applications d'entreprise (INTA) Dr. Djamel Benmerzoug Email : djamel.benmerzoug@univ-constantine2.dz Maitre de Conférences A Département TLSI Faculté des NTIC Université

Plus en détail

La Gestion Electronique des Documents

La Gestion Electronique des Documents La Gestion Electronique des Documents La mise en place d une solution La gestion de l information est devenue un enjeu stratégique majeur à l intérieur des organisations. D après l observation des projets

Plus en détail

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité philippe.ensarguet@orange.com directeur technique Orange Business

Plus en détail

1. Une approche innovante, basée sur «l objet document» 2. Le respect des chaînes éditoriales de l entreprise

1. Une approche innovante, basée sur «l objet document» 2. Le respect des chaînes éditoriales de l entreprise Lucid e-globalizer, solution globale de gestion de contenu multilingue. Ce document a pour objectif de vous présenter Lucid e-globalizer, la solution de gestion de contenu multilingue de Lucid i.t., ses

Plus en détail

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information S. Servigne Maître de Conférences, LIRIS, INSA-Lyon, F-69621 Villeurbanne Cedex e-mail: sylvie.servigne@insa-lyon.fr 1. Introduction

Plus en détail

Architecture Orientée Services d Entreprise (esoa)

Architecture Orientée Services d Entreprise (esoa) Architecture Orientée Services d Entreprise (esoa) SAPNW SOA100 SOA110 SOA200 5 jours SOA400 4 jours Introduction à SAP NetWeaver Architecture orientée services d entreprise SAP: les fondamentaux SAP Enterprise

Plus en détail

Les Architectures Orientées Services (SOA)

Les Architectures Orientées Services (SOA) Les Architectures Orientées Services (SOA) Ulrich Duvent Guillaume Ansel Université du Littoral Côte d Opale 50, Rue Ferdinand Buisson BP 699 62228 Calais Cedex Téléphone (33) 03.21.46.36.92 Télécopie

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. MASTER PROFESSIONNEL ET ACADEMIQUE Systèmes d Information

Plus en détail

AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence

AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence Gestion de la Performance, Business Intelligence, Big Data Domaine d expertise «Business Intelligence» Un accompagnement adapté à votre métier dans toutes

Plus en détail

URBANISME DES SYSTÈMES D INFORMATION

URBANISME DES SYSTÈMES D INFORMATION FAYCAL AYECH GL2. INSAT 2010/2011 INTRODUCTION AUX SYSTÈMES D INFORMATIONS URBANISME DES SYSTÈMES D INFORMATION De l Urbanisme à L Urbanisation des SI Urbanisme : Mise en œuvre des politiques urbaines

Plus en détail

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire BENEFICES POUR LES DSI Réussir les projets de gouvernance dans les délais et les budgets Démarrer de manière tactique tout en

Plus en détail

ACube. Charte méthodologique. Version 1.2 du 22/02/2010. Etat : Validé

ACube. Charte méthodologique. Version 1.2 du 22/02/2010. Etat : Validé Charte méthodologique Version 1.2 du 22/02/2010 Etat : Validé Communauté Adullact Projet SUIVI DES MODIFICATIONS Version Rédaction Description Vérification Date 1.0 S. Péguet Initialisation 20/03/07 1.1

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Offre Référentiel d échange

Offre Référentiel d échange Offre Référentiel d échange mardi 1er juillet 2014 Groupe CGI inc. CONFIDENTIEL Agenda 1 2 3 4 5 6 7 8 Pourquoi cette solution? Les enjeux et principes de la solution Les acteurs & business case Sa place

Plus en détail

Architectures Java pour applications mobiles

Architectures Java pour applications mobiles Architectures Java pour applications mobiles L application mobile en phase de devenir incontournable. Début 2010, 200 000 applications mobiles. Fin 2011, le cap du million est franchi. Derrière cette croissance

Plus en détail

Etude technologique sur Corss-platform Mobil

Etude technologique sur Corss-platform Mobil Etude technologique sur Corss-platform Mobil ADAPTION DES INTERFACES À L ENVIRONNEMENT Date : 11/11/2014 Student : Lifeng TAO I. Introduction RhoMobile RhoMobile est le conteneur de l'application mobile

Plus en détail

Le "tout fichier" Le besoin de centraliser les traitements des fichiers. Maitriser les bases de données. Historique

Le tout fichier Le besoin de centraliser les traitements des fichiers. Maitriser les bases de données. Historique Introduction à l informatique : Information automatisée Le premier ordinateur Définition disque dure, mémoire, carte mémoire, carte mère etc Architecture d un ordinateur Les constructeurs leader du marché

Plus en détail

[ Hornet ] Charte de méthodologie

[ Hornet ] Charte de méthodologie [ Hornet ] Hornet Cette création est mise à disposition selon le Contrat Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'identique disponible en ligne http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/

Plus en détail

Managed Services Comment décliner la gamme en mode Cloud. Fabienne Druis Offering leader

Managed Services Comment décliner la gamme en mode Cloud. Fabienne Druis Offering leader Managed Services Comment décliner la gamme en mode Cloud Fabienne Druis Offering leader Les services d infogérance autour du Data Center DE APPLICATIONS DES SYSTEMES D INFRASTRUCTURE Intégration en pré

Plus en détail

HTML5 Quels enjeux pour la mobilité et le RIA?

HTML5 Quels enjeux pour la mobilité et le RIA? HTML5 Quels enjeux pour la mobilité et le RIA? Julien Roche Philippe Guédez Ludovic Garnier 2 Sommaire Evolution des usages du Web Applications mobiles multiplateformes Contributions d HTML5 au RIA Conclusion

Plus en détail

TECHNOLOGIES XML, CONCEPTION, MISE EN OEUVRE

TECHNOLOGIES XML, CONCEPTION, MISE EN OEUVRE XML/ SOA/ Web services TECHNOLOGIES XML, CONCEPTION, MISE EN OEUVRE Réf: PXM Durée : 4 jours (7 heures) OBJECTIFS DE LA FORMATION XML est devenu une technologie incontournable tant sur le poste utilisateur

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Release Notes POM v5

Release Notes POM v5 Release Notes POM v5 POM Monitoring http://www.pom-monitoring.com Ce document est strictement réservé à l usage de la société POM Monitoring. Il ne peut être diffusé ou transféré sans l autorisation écrite

Plus en détail

Transformation vers le Cloud. Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware

Transformation vers le Cloud. Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware Transformation vers le Cloud Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware 1 Sommaire Introduction Concepts Les enjeux Modèles de déploiements Modèles de services Nos offres Nos Références

Plus en détail

Objectif Cloud Une démarche pratique orientée services

Objectif Cloud Une démarche pratique orientée services Avant-propos 1. Au-delà de l'horizon 13 2. Remerciements 14 La notion de Cloud 1. Introduction 17 2. Le Cloud : un besoin repris dans un concept 19 3. Cloud : origine et définition 23 3.1 Modèles de déploiement

Plus en détail

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM)

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) LA BOITE A OUTILS DE L ACHETEUR DE BPM Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) La boîte à outils de l acheteur de solution BPM -

Plus en détail

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. Le parcours pédagogique Sage ERP X3 Outils et Développement

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. Le parcours pédagogique Sage ERP X3 Outils et Développement Cursus Outils & Développement Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d Information, Directeur Administratif et Financier, Optez pour les «formations Produits» Nous vous proposons

Plus en détail

itop : la solution ITSM Open Source

itop : la solution ITSM Open Source itop : la solution ITSM Open Source itop est un portail web multi-clients conçu pour les fournisseurs de services et les entreprises. Simple et facile d utilisation il permet de gérer dans une CMDB flexible

Plus en détail

FEDERATION DES IDENTITES

FEDERATION DES IDENTITES 1 FEDERATION DES IDENTITES Quel protocole de fédération pour quel usage? OAUTH & SAML Fabrice VAZQUEZ Consultant Sécurité du SI +331 73 54 3000 Cabinet de conseil et d expertise technique en sécurité du

Plus en détail

Product Life-Cycle Management

Product Life-Cycle Management Offre de prestations en Product Life-Cycle Management Contact : Pascal MORENTON CentraleSupélec 1, campus de Chatenay-Malabry 06 13 71 18 51 pascal.morenton@centralesupelec.fr http://plm.ecp.fr Nos formations

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

tech days AMBIENT INTELLIGENCE

tech days AMBIENT INTELLIGENCE tech days 2015 AMBIENT INTELLIGENCE techdays.microsoft.fr techdays.microsoft.fr Time To Market Demande croissante des métiers de réduire le délai de mise sur le marché Immédiateté Ergonomie, rapidité et

Plus en détail

Concepteur Développeur Informatique Option Nomade

Concepteur Développeur Informatique Option Nomade Concepteur Développeur Informatique Option Nomade Module : Espace ouvert de formation (2 semaines) Ce module est composée de plusieurs parties : - le module développement durable (14 heures), qui traite

Plus en détail

BES WEBDEVELOPER ACTIVITÉ RÔLE

BES WEBDEVELOPER ACTIVITÉ RÔLE BES WEBDEVELOPER ACTIVITÉ Le web developer participe aux activités concernant la conception, la réalisation, la mise à jour, la maintenance et l évolution d applications internet/intranet statiques et

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft Le Cloud Computing désigne ces giga-ressources matérielles et logicielles situées «dans les nuages» dans le sens où elles sont accessibles via Internet. Alors pourquoi recourir à ces centres serveurs en

Plus en détail

I N F O R M A T I O N S G É N É R A L ES D O M A I N E S D E C O M P É T E N C E S T E C H N O L O G I E S [DÉVELOPPEUR WEB] MAALEJ Nassim, 25 ans

I N F O R M A T I O N S G É N É R A L ES D O M A I N E S D E C O M P É T E N C E S T E C H N O L O G I E S [DÉVELOPPEUR WEB] MAALEJ Nassim, 25 ans , 25 ans Ingénieur étude et développement informatique Concepteur fonctionnel Assistant chef de projet I N F O R M A T I O N S G É N É R A L ES Titre Ingénieur étude et développement informatique Ecole

Plus en détail

Agenda. Le problème -> La réponse : NADAP Les limites. NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires

Agenda. Le problème -> La réponse : NADAP Les limites. NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Présentation NADAP Nouvelle Approche Dédiée aux Processus MAJ 17/10/2014 Rafael Gutierrez Agenda Le problème -> La réponse : NADAP Les limites NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Guides et

Plus en détail

Présentation NADAP Nouvelle Approche Dédiée aux Processus-V1 MAJ 20/01/2015. Rafael Gutierrez

Présentation NADAP Nouvelle Approche Dédiée aux Processus-V1 MAJ 20/01/2015. Rafael Gutierrez Présentation NADAP Nouvelle Approche Dédiée aux Processus-V1 MAJ 20/01/2015 Rafael Gutierrez Agenda Le problème -> La réponse : NADAP Les limites NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Guides

Plus en détail

BI Managed by Business

BI Managed by Business BI Managed by Business Introduction Après avoir enregistré une forte croissance au cours de ces dernières années, la Business Intelligence se popularise dans les entreprises pour devenir un élément stratégique

Plus en détail

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique page 1/8 Titre professionnel : Inscrit au RNCP de Niveau III (Bac + 2) (J.O. du 19/02/13) 24 semaines + 8 semaines de stage (uniquement en formation continue) Développer une application orientée objet

Plus en détail

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines)

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Module 1 : Programmer une application informatique Durée

Plus en détail

BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION

BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION Informatique de gestion BACHELOR OF SCIENCE HES-SO BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION Plans d études et descriptifs des modules Filière à plein temps et à temps partiel Table des matières

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Workflow et Service Oriented Architecture (SOA)

Workflow et Service Oriented Architecture (SOA) White Paper Workflow et Service Oriented Architecture (SOA) Présentation Cet article offre une approche pragmatique de la SOA et du workflow à travers des problématiques d'entreprises, une méthodologie

Plus en détail

Problématique, Constats

Problématique, Constats Problématique, Constats Réactivité de la DSI pour les projets numériques consommateurs Contraintes de temps et de coûts Forte pression des métiers Compétitivité des sociétés externes Décalage de démarrage

Plus en détail

Programme de formation MEGA

Programme de formation MEGA Programme de formation MEGA 2014 Dans le cadre de la MEGA University, MEGA propose des séminaires de formation sur l approche, la méthodologie et les outils MEGA. Ces formations animées par des consultants

Plus en détail

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES Aristote ----- Cloud Interopérabilité Retour d'expérience L A F O R C E D E L I N N O V A T I O N Résumé Les systèmes d'information logistique (SIL) sont des outils qui amènent des gains de productivité

Plus en détail

Comment seront gérées les sources du prochain package ESUP-Portail?

Comment seront gérées les sources du prochain package ESUP-Portail? Comment seront gérées les sources du prochain package ESUP-Portail? En utilisant GIT. Cet outil facilitera l'intégration de la démarche Open-Source JASIG GIT JASIG GIT ESUP sourcesup Votre ENT Quel est

Plus en détail

Mener un projet SOA piloté par les besoins métier

Mener un projet SOA piloté par les besoins métier Mener un projet SOA piloté par les besoins métier Interview «EASYTEAM» du 12 Janvier 2012, postée sur : http://www.itplace.tv Maxime Pawlak, directeur EASYTEAM Paris Vincent Mazelly, Journaliste Aujourd

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

DLTA Deploy. Une offre unique de gestion de flotte mobile pour iphone, ipad & ipod touch. La solution de gestion de flotte mobile pour ios

DLTA Deploy. Une offre unique de gestion de flotte mobile pour iphone, ipad & ipod touch. La solution de gestion de flotte mobile pour ios Une offre unique de gestion de flotte mobile pour iphone, ipad & ipod touch Version 1.0 Juin 2011 1 La multiplication des terminaux mobiles (iphone, ipad, ipod) pose de nombreux problèmes aux équipes IT

Plus en détail

CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, RhoMobile)

CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, RhoMobile) INGENIEUR EN SCIENCES INFORMATIQUES RAPPORT D ETUDE TECHNOLOGIQUE SUR LES SOLUTIONS WEB CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, ) Student : Jiachen NIE Parcours: IHM Subject : Adaptation des Interfaces

Plus en détail

Programme scientifique Majeure ARCHITECTURE DES SYSTEMES D INFORMATION. Mentions Ingénierie des Systèmes d Information Business Intelligence

Programme scientifique Majeure ARCHITECTURE DES SYSTEMES D INFORMATION. Mentions Ingénierie des Systèmes d Information Business Intelligence É C O L E D I N G É N I E U R D E S T E C H N O L O G I E S D E L I N F O R M A T I O N E T D E L A C O M M U N I C A T I O N Programme scientifique Majeure ARCHITECTURE DES SYSTEMES D INFORMATION Mentions

Plus en détail

VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere

VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere Conférence VisualAge Pacbase 13 décembre 2001 Fernand Bonaguidi Jean-François Lévi 1 La plateforme logicielle WebSphere Applications de s et de Partenaires Accélérateurs

Plus en détail

PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES

PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES Le futur de la Direction des Systèmes d Information à 3 ans Objectifs JEMM Vision propose un séminaire intitulé Perspectives des technologies informatiques Le

Plus en détail

Plan d études du CAS SMSI Volée 2014

Plan d études du CAS SMSI Volée 2014 Plan d études du CAS SMSI Volée 2014 SIE Système d information d entreprise Crédits ECTS : 2 Périodes : 32 «Le module SIE a pour objectif de faire connaître les fondements théoriques du système d information

Plus en détail

Orange Nouvelle Expérience (ONE) Zoom sur les solutions SI

Orange Nouvelle Expérience (ONE) Zoom sur les solutions SI «Le service Orange, satisfait quand vous l'êtes» Orange Nouvelle Expérience (ONE) Zoom sur les solutions SI Stéphane Guérin Orange DSI Orange France Directeur Centre de Compétences Relation Client Août

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

La démarche SOA et l interopérabilité applicative

La démarche SOA et l interopérabilité applicative La démarche SOA et l interopérabilité applicative Retour d'expérience des projets RITA / PRESTO de la Direction Générale de la Modernisation de l'état Abdelaziz Skalli Consultant Tél : +33.630.78.54.75

Plus en détail

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation Perspectives pour l entreprise Desktop Cloud JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com Principe technique Disposer d un poste de travail virtuel accessible par la plupart des terminaux disponibles Ce

Plus en détail

Convergence, Communication Unifiée, Nouvelle ère logicielle Microsoft 2007: quelles perspectives d adoption pour l entreprise?

Convergence, Communication Unifiée, Nouvelle ère logicielle Microsoft 2007: quelles perspectives d adoption pour l entreprise? Dossier Spécial Technologies Microsoft 2007 GROUPE PERMIS INFORMATIQUE Livre Blanc par Thierry Choserot, Responsable des Partenariats D I S C E R N E R L I N T E R E T D E S T E C H N O L O G I E S 2 0

Plus en détail

Référence Etnic Architecture des applications

Référence Etnic Architecture des applications Référence Etnic Architecture des applications Table des matières 1. Introduction... 2 2. Architecture... 2 2.1 Démarche générale... 2 2.2 Modèle d architecture... 3 2.3 Découpe d une architecture applicative...

Plus en détail

Cloud Computing, Fondamentaux, Usage et solutions

Cloud Computing, Fondamentaux, Usage et solutions SEMINAIRE sur le «CLOUD COMPUTING» DU 24 AU 28 NOVEMBRE 2014 TUNIS (TUNISIE) Cloud Computing, Fondamentaux, Usage et solutions Objectifs : Cette formation vous permettra de comprendre les principes du

Plus en détail

BizTalk Server 2013. Principales fonctions

BizTalk Server 2013. Principales fonctions Calipia usage re serve aux e tablissements de pendant du Ministe re de l Enseignement Supe rieur et de la Recherche BizTalk Server 2013 Principales fonctions BizTalk Server, disponible en version 2013

Plus en détail

Master Informatique et Systèmes. Architecture des Systèmes d Information. 03 Architecture Logicielle et Technique

Master Informatique et Systèmes. Architecture des Systèmes d Information. 03 Architecture Logicielle et Technique Master Informatique et Systèmes Architecture des Systèmes d Information 03 Architecture Logicielle et Technique Damien Ploix 2014-2015 Démarche d architecture SI : structuration en vues Quels métiers?

Plus en détail

Design. Search. Cloud AMOA ECM. Intégration. IT Solutions. Formation. Développement. Mobilité. Open source. Infogérance. Ergonomie

Design. Search. Cloud AMOA ECM. Intégration. IT Solutions. Formation. Développement. Mobilité. Open source. Infogérance. Ergonomie IT Solutions offrez plusieurs vies à vos contenus TM Formation Open source Search Infogérance Design Intégration Développement Mobilité Ergonomie AMOA ECM Cloud Conseiller, Accompagner, Former Proximité

Plus en détail

Manager avec les ERP

Manager avec les ERP Jean-Louis LEQUEUX Préface de Jean Joskowicz, Président de l AFISI Manager avec les ERP Architecture Orientée Services (SOA) Support de l ouvrage sur le blog de l auteur : http://www.weltram.eu/jeanlouislequeux.aspx

Plus en détail

Notre vision. 6 clés d un programme de professionnalisation efficace & réussi. La formation sur mesure : un levier de la performance de l entreprise

Notre vision. 6 clés d un programme de professionnalisation efficace & réussi. La formation sur mesure : un levier de la performance de l entreprise objectif professionnalisation # La formation sur mesure : un levier de la performance de l entreprise Notre vision Les besoins en formation au sein des entreprises sont croissants et pleinement justifiés.

Plus en détail

L entreprise mobile : les 5 clés du BYOD et de l avènement du mobile

L entreprise mobile : les 5 clés du BYOD et de l avènement du mobile L entreprise mobile : les 5 clés du BYOD et de l avènement du mobile Introduction : Les opportunités et problématiques de la mobilité d entreprise Les applications et l entreprise L apparition de smartphones

Plus en détail

THÉMATIQUES. Comprendre les frameworks productifs. Découvrir leurs usages. Synthèse

THÉMATIQUES. Comprendre les frameworks productifs. Découvrir leurs usages. Synthèse THÉMATIQUES Comprendre les frameworks productifs Découvrir leurs usages Synthèse 2 LES ENJEUX DES FRAMEWORKS D ENTREPRISE EN 2012 LE CONSTAT Ressources Recrutement Flexibilité Intérêt Montée en compétence

Plus en détail

Webinar. Découvrez Rubedo, la première solution CMS open-source tirant profit des atouts de Zend Framework et du NoSQL. avec la participation de

Webinar. Découvrez Rubedo, la première solution CMS open-source tirant profit des atouts de Zend Framework et du NoSQL. avec la participation de En partenariat avec Webinar Découvrez Rubedo, la première solution CMS open-source tirant profit des atouts de Zend Framework et du NoSQL avec la participation de 19 mars 2013 Qui sommes-nous? INTRODUCTION

Plus en détail

Développement d'applications Web HTML5 L'art et la manière avec Visual Studio 2015 et TFS

Développement d'applications Web HTML5 L'art et la manière avec Visual Studio 2015 et TFS Avant de commencer 1. Introduction 15 2. HTML5 oui, mais pas que... 15 2.1 HTML5 16 2.2 JavaScript 17 2.3 CSS 18 3. Les outils 18 Préparation des outils et création du projet 1. Introduction 21 2. Team

Plus en détail

Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français

Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français Pays marqué par la centralisation, la France dispose paradoxalement d une informatique en silo, chaque ministère étant doté de

Plus en détail