Formation Java. Synthèse de lecture «UML : Unified modeling language»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation Java. Synthèse de lecture «UML : Unified modeling language»"

Transcription

1 Formation Java Synthèse de lecture «UML : Unified modeling language» 1

2 Table des matières Note au lecteur : Introduction Qu est-ce que UML Le processus de développement conceptuel et l approche objet Les critiques, tout n est pas idéal! La modélisation et les modèles Penser objet avec UML, pour concevoir objet Les notions UML Les artefacts Les notations Les paquetages La classe paramétrable les associations les contraintes Les restrictions l agrégation la généralisation La classe association La classe abstraite L historique Les modèles et diagrammes Les diagrammes d activités Les diagrammes de classes Les cas d utilisations L illustration suivante d un modèle conceptuel d un point de vente : Les diagrammes de collaborations Les diagrammes d objets Les diagrammes de séquence Les diagrammes d états-transitions Les diagrammes de composants Les diagrammes de déploiements Commentaires et analyse Conclusion Sample UML and Related Notation Diagrams Sample Development activities Bibliographie : Webographie :

3 Unified Modeling Language. Note au lecteur : Ce document est une synthèse de lectures sur le sujet UML, qui consiste en un court résumé et amalgame de parties de lectures, jugées les plus intéressantes (sous toute réserve) et capables de faciliter la compréhension d un lecteur, à partir de plusieurs sites Internet et livre spécialisés sur le sujet ainsi que d autres livres de références sur lesquels certains commentaires et opinions personnels prennent assises. La synthèse a comme but principale de permettre à l étudiant qui produit ce document de mieux connaître le sujet et peut-être d intéresser certains collègues d études. Toutes la documentation utilisée pour produire ce texte est énumérée dans la Bibliographie et la Webographie. L auteur de cette synthèse, qui ne s approprie aucune originalité ou crédit pour ce texte, a fait tous les efforts de notations appropriés afin de permettre aux lecteurs éventuels d accorder le crédit aux auteurs originaux et de permettre aux lecteurs de retracer facilement les sources de la documentation. 1. Introduction 1 Le design et la programmation orientée objet sont de plus en plus utilisés et surtout avec la grande popularité de JAVA, il devient primordial de maîtriser l analyse et le design orientés objet (A/DOO) afin de créer des systèmes aussi robustes qu efficaces Globalement l UML permet aux programmeurs, par une meilleure compréhension du problème et de ses processus, de créer de meilleurs design orientés objet en appliquant des principes connus et des méthodes intuitive d acquisition de savoir-faire. Pour les programmeurs, des connaissances sur ce sujet sont maintenant incontournables. 2. Qu est-ce que UML 2 UML (Unified Modeling Language) est né de la fusion des trois méthodes qui ont le plus influencé la modélisation objet au milieu des années 90 : OMT, Booch et OOSE. UML est le résultat d'un large consensus et s est imposé comme une norme de notation et de connaissances servant à spécifier, visualiser et construire la démonstration de programme ou logiciel. En 1997, UML est devenu une norme OMG (Object Management Group) qui est un organisme à but non lucratif créé en L'OMG a un rôle est de promotion des standards 1 Unified Modeling Language, Craig Larman 2 Internet : 3

4 qui garantissent l'interopérabilité entre applications orientées objet, développées sur des réseaux hétérogènes. UML permet donc de modéliser une application selon une vision objet. UML possède plusieurs facettes. C'est une norme, un langage de modélisation objet, un support de communication, un cadre méthodologique. UML est tout cela à la fois, ce qui semble d'ailleurs engendrer quelques confusions Le processus de développement conceptuel et l approche objet 3 La compréhension et la décomposition d un problème impliquent l identification des concepts, des attributs et leurs associations avec le domaine jugé important. Le résultat de cette démarche donnera un «modèle conceptuel» qui clarifiera l allocation des responsabilités assignées aux objets par l illustration des envois de messages dans le diagramme. Il y a donc déjà longtemps que l'approche objet est devenue une réalité. Les concepts de base de l'approche objet sont stables et largement éprouvés. De nos jours, programmer "objet", c'est bénéficier d'outils et de langages performants. L'approche objet est une solution technologique incontournable. Ce n'est plus une mode, mais un réflexe quasiautomatique dès lors qu'on cherche à concevoir des logiciels complexes qui doivent "résister" à des évolutions incessantes. Les premiers compilateurs C++ datent du début des années 80 et de nombreux langages orientés objets "académiques" ont étayés les concepts objets (Eiffel, Objective C, Loops...). 3.1 Les critiques, tout n est pas idéal! 4 L'approche objet est moins intuitive que l'approche fonctionnelle. Malgré les apparences, il est plus naturel pour l'esprit humain de décomposer un problème informatique sous forme d'une hiérarchie de fonctions et de données, qu'en terme d'objets et d'interaction entre ces objets. Or, rien dans les concepts de base de l'approche objet ne dicte comment modéliser la structure objet d'un système de manière pertinente. Quels moyens doit-on alors utiliser pour mener une analyse qui respecte les concepts objet Sans un cadre méthodologique approprié, le dérapage de conception est inévitable. L'application des concepts objet nécessite une très grande rigueur. Le vocabulaire imprécis est un facteur d'échec important dans la mise en oeuvre d'une approche objet (risques d'ambiguïtés et d'incompréhensions). Beaucoup de développeurs (même expérimentés) ne pensent souvent objet qu'à travers un langage de programmation. Or les langages orientés objet ne sont que des outils qui proposent une manière particulière d'implémenter certains concepts objet. Ils ne valident en rien l'utilisation de ces moyens techniques pour concevoir un système conforme à la philosophie objet. 3 Unified Modeling Language, Craig Larman 4 Internet : 4

5 Aussi, comment comparer deux solutions de découpe objet d'un système si l'on ne dispose pas d'un moyen de représentation adéquat Il est très simple de décrire le résultat d'une analyse fonctionnelle, mais qu'en est-il d'une découpe objet Pour remédier à ces inconvénients majeurs de l'approche objet, il nous faut donc : 1) Un langage permettant des représentations de concepts abstraits, limitant les ambiguïtés (parler un langage commun, au vocabulaire précis, indépendant des langages orientés objet), facilitant l'analyse (simplifier la comparaison et l'évaluation de solutions). 2) Il faut penser objet dès le départ et disposer d'un outil qui donne une dimension méthodologique à l'approche objet. 3.2 La modélisation et les modèles 5 Un modèle est une abstraction de la réalité. L'abstraction est un des piliers de l'approche objet. Il s'agit d'un processus qui consiste à identifier les caractéristiques intéressantes d'une entité en vue d'une utilisation précise. Un modèle est une vue très subjective de la réalité. 3.3 Penser objet avec UML, pour concevoir objet. 5 Pour penser et concevoir objet, il faut savoir jongler avec des concepts abstraits, indépendants des langages d'implémentation et des contraintes techniques. Les langages de programmation ne sont pas un support d'analyse adéquat pour "concevoir objet" et constituent un cadre trop rigide pour mener une analyse itérative. Pour conduire une analyse objet cohérente, il ne faut pas directement penser en terme de pointeurs, d'attributs et de tableaux, mais en terme d'association, de propriétés et de cardinalités. La modélisation est très adaptée à notre façon de résoudre un problème en décomposant en sous problèmes. Le comportement regroupe les compétences de l objet. Ce comportement est décrit par ce que l on appelle des méthodes, ou opérations déclenchées par des stimulations externes appelées messages. Le terme " objet " peut être vague. Dans le monde réel, un objet peut représenter un ensemble de choses similaires. Dans la modélisation objet, l objet est une chose précise. On utilisera donc l expression " instance d objet ". En contre parti, l ensemble de choses similaires sera appelé " classe d objet ". Les interactions entre objets se représentent au moyen des diagrammes de collaboration ou des diagrammes d objet. 5 Internet : 5

6 Une classe objet est une définition d un type d objet. Elle décrit un groupe d objets ayant les mêmes propriétés et le même comportement, même structure et même ensemble de méthodes. 4. Les notions UML Les artefacts Les artefacts sont les représentations diagrammatiques des objets, actions ou activités et de leurs multiples influences, qui prennent place dans la planification et l élaboration d un programme. 4.2 Les notations Une note est un commentaire placé sur un diagramme. Elle est attachée à un élément (du diagramme par une ligne en pointillé) sans explication sauf si elle est une contrainte si elle possède le stéréotype <<contrainte>>. 4.3 Les paquetages Les paquetages offrent un mécanisme général pour la partition des modèles et le regroupement des différents éléments de la modélisation. On peut utiliser les stéréotypes <<catégorie>> et << sous systèmes>> permettant de distinguer les paquetages. Un paquetage peut contenir d autres sous-paquetages sans limites de niveaux. Certains éléments du paquetage peuvent être " public " ou implémentation. (visible ou pas de l extérieur). UML décrit les éléments «public» si ces derniers sont dans l interface du paquetage. 4.4 La classe paramétrable Les classes paramétrables sont des modèles de classe. Ces dernières doivent être instanciées avec des paramètres pour obtenir une classe concrète. UML représente une classe paramétrable de la façon suivante : Les types de classes particulières sont définis par des stéréotypes. Par exemple : << utilitaire >> Ce genre de classe permet de regrouper des éléments sans vouloir construire une classe complète (ex : des fonctions mathématiques). 6 Internet : 6

7 4.5 les associations Les associations en UML sont représentées par des traits continus entre les classes. Pour plus de renseignements, il est utile de nommer les associations. Pour cela, le nom de ces dernières se met au milieu de la ligne qui symbolise l association, en italique sous forme verbale en général. Le sens de lecture de l association peut être précisé au moyen des symboles " < " et " > ". De même, pour plus de compréhension de l association, on peut indiquer à chaque extrémité le rôle qui décrit comment une classe voit une autre classe au travers d une association. Le nommage des rôles est sous forme nominale. 4.6 les contraintes Pour les associations, on peut introduire des contraintes. Une contrainte est une relation sémantique entre des éléments du modèle qui spécifie les conditions et les propositions qui doivent être respectées. Certains types de contraintes (comme une contrainte d'association "ou") sont prédéfinis dans UML, les autres devant être définis par les utilisateurs (ex : ordonnée ). Une contrainte est représentée par un texte entre crochets ( {} ). 4.7 Les restrictions La restriction des associations est possible avec la notation UML. La restriction consiste à sélectionner un sous ensemble d objets qui participent à l association. La sélection des objets est caractérisée par un attribut que l on appelle clé. Tous les objets de la classe qui vérifient la clé feront partie de l association. 4.8 l agrégation Une agrégation représente une association non symétrique dans laquelle une extrémité de l association joue un rôle prédominant par rapport à l autre extrémité. ( par exemple, une classe qui fait partie d une autre, une action d une classe impliquant une action dans une autre classe...). L agrégation en UML se représente par un petit losange blanc du côté de l agrégat. Il existe un cas particulier de l agrégation. On l appelle la composition ; il s agit de l association correspondant à la contenance. UML représente la composition par un losange noir 4.9 la généralisation La généralisation est représentée par une flèche qui pointe de la classe la plus spécialisée vers la classe plus générale. Elle exprime le fait que les éléments d une classe soient décrits dans une autre classe. Les attributs, opérations et associations sont hérités par les sous classe. La tête de la flèche est caractérisée par un triangle vide. 7

8 4.10 La classe association UML définie les classes associations qui ont pour but d ajouter des attributs et des opérations à l association. UML représente la classe associative par une classe reliée par un trait en pointillé sur l association concernée La classe abstraite UML représente les classes abstraites par une classe dont le nom est " classe abstraite " et est notée en italique. Les classes abstraites ne sont pas instanciables. Elles servent de spécification 4.12 L historique Il peut sembler nécessaire de mémoriser les sous-états qui ont été actifs dans une agrégations d états. On parle alors d histoire. En mettant le symbole " H " dans un super état, on indique que l on voudrait mémoriser les sous états. " H* " indique que l on veut mémoriser les sous états actifs quel que soit la profondeur de l imbrications des sous états. Avec les automates, on peut indiquer la communication entre objets. En effet, les automates associés aux objets évoluent par l envoi d événements entre automates. Afin d indiquer l envoi d événement vers une classe, UML définit la syntaxe suivante : Evénement ( Arguments ) [ condition ] / Action-Cible.Evénement ( arguments ) 5. Les modèles et diagrammes 7 Il y a les modèles statiques et le modèles dynamiques. Les premiers donnent des informations sur les propriétés structurelles d un système alors que les modèles dynamiques décrivent les propriétés comportementales d un système. Le modèle d analyse pour recherche sur le domaine et le problème et le modèle de design pour la relation avec la solution logique 5.1 Les diagrammes d activités Les diagrammes d activité sont la représentation du comportement d une opération ou d un cas d utilisation en terme d action. Un diagramme d activités représente l état de l exécution d une méthode, sous la forme d un déroulement d étapes. Une activité est un automate à deux états dont le franchissement de la transition entre ces derniers est conditionné par une fin d activité. Dans le diagramme d activité, il existe deux types de transitions : les transitions automatiques ( une flèche simple) qui est franchie quand l activité précédente est finie. 7 Internet : 8

9 Les transitions gardées ( une flèche avec une condition entre crochets ) qui est franchie si la condition est vérifiée. Les diagrammes d activités permettent aussi de visualiser les activités qui s exécutent en parallèle au moyen de barres de synchronisation. Les diagrammes d activités peuvent être découpés en couloirs d activité pour visualiser la responsabilité des objets au sein du système à modéliser.on peut visualiser clairement les objets dans un diagramme d activité. À chaque objet est associé une ligne de vie et ses activités. La manipulation des objets permet aussi la modification de leur état. On peut alors indiquer cet état de l objet dans le symbole de l objet à l aide de crochets. Il est possible de visualiser les objets qui ont été crée par les activités. Pour cela, on relie par une flèche en pointillé l objet et l activité qui l a crée. 5.2 Les diagrammes de classes Les diagrammes de classes sont la représentation de la structure statique en terme de classes de relations. Les objets sont les instances des classes et les liens sont les instances des relations Les classes sont représentées par un rectangle avec trois compartiments : La déclaration d une classe a la syntaxe suivante : Nom-Classe, les attributs et les méthodes. UML permet de définir les attributs dérivés ( attributs qui peuvent être calculés par d autres éléments déjà existants). Ces attributs sont marqués par le symbole " / ". UML définit trois niveaux de visibilité des attributs et des opérations : 1) - privé (l élément n est visible que dans la classe) 2) + public (l élément est visible par toutes les autres classes ) 3) # protégé (visible par la classe et ses sous classes ) La notation UML prévoie aussi les variables et les opérations de classes. Ces éléments sont identifiés par leur nom souligné dans la représentation de la classe. 5.3 Les cas d utilisations Les cas d utilisations décrivent le comportement du système du point de vue utilisateur sous la forme d actions et de réactions. Un cas d utilisation indique une fonctionnalité du système déclenché par un acteur externe au système. Ce genre de diagramme permet de mettre en place et comprendre les besoins du client. Dans le diagramme, interviennent trois éléments : les acteurs, le système et les cas d utilisation. L acteur représente un rôle joué par une personne ou un autre système qui interagit avec le système en cours de modélisation. Les cas d'utilisations permettent d'exprimer les désirs des utilisateurs du logiciel en cours de modélisation. Les cas d'utilisations se déterminent en prenant tous les acteurs en regardant leurs fonctionnalités. L'une des étapes les plus difficiles dans le développement d'un projet est l'analyse des besoins. Il faut décrire les interactions entre les acteurs et le système sous la forme d'un flot 9

10 d'événement pour chaque cas d'utilisation. Pour décrire un cas d'utilisations il faut les éléments suivants : l'événement déclencheur, l'événement qui termine le cas d'utilisation, les interactions entre l'auteur et le cas d'utilisation et la chronologie de ces interactions. 5.4 L illustration suivante d un modèle conceptuel d un point de vente 8 : L'enregistrement d'une vente Décrit-par 1 Catalogue de produits * Spécifications de produits * * Utilisé-par * Descriptions 0..1 Ventes 1 Magasin Stocks Articles 1 * 1 1..* Enregistrement 1 Contenu dans complété Maisons 1 1.* Ventes * Postes Capturation Débuté-par Direction Payé-par Débuté-par Enregistrement-ventes Paiement Client Débuté-par Caissier Les diagrammes de collaborations Les diagrammes de collaboration permettent la représentation spatiale des objets, des liens et des interactions. Il s agit de la structure spatiale statique. Chaque objet est une instance de classe et les liens entre ces objets les instances des associations définies dans le diagramme de classe. Les objets sont représentés par un rectangle dont le nom et la classe sont soulignés. On peut rajouter un deuxième compartiment à l objet pour indiquer les valeurs des attributs. 8 Applying UML and patterns, An Introduction to OO analysis and design (Conceptual model), Craig Larman 10

11 L instanciation des classes composites (avec l agrégation) donne des objets composites. Les interactions sont réalisées par des objets en échangeant des messages. UML définit plusieurs types de message : les messages simples, synchrones asynchrones et minutés. En UML, deux éléments graphiques symbolisent les types de messages. Pour distinguer les autres types de message (autre que asynchrone), on associe un stéréotype aux flèches. On peut indiquer quel est l objet actif en donnant au symbole de l objet concerné une bordure plus épaisse. 5.6 Les diagrammes d objets Les diagrammes d objet sont la représentation des objets et de leurs relations. Ils correspondent à un diagramme de collaboration simplifié, sans représentation des envois de message. 5.7 Les diagrammes de séquence Il s agit de la représentation des interactions entre les objets selon un point de vue temporel. Le diagramme est structuré de la manière suivante : Les objets étudiés sont placés sur la première ligne et pour chaque objet, on lui associe une barre verticale en pointillée appelée " ligne de vie " de l objet. Le diagramme possède un axe des temps dirigé du haut vers le bas. Les messages sont représentés par des flèches horizontales orientées de l émetteur vers le destinataire. Lorsque le message possède un temps de propagation non négligeable, les flèches sont alors obliques. La représentation des périodes d activité des objets est possible à l aide de bande rectangulaire le long des lignes de vie des objets et dont les extrémités représentent le début et la fin de l activité. Dans le diagramme, on peut indiquer les branchements conditionnels par du pseudo code placé le long de la ligne de vie ou alors entre crochets sur le message à conditionner. De même, on peut placer en pseudo code les boucles d itération ( while, for ) 5.8 Les diagrammes d états-transitions Les diagrammes d états-transitions sont la représentation du comportement d une classe en terme d état. On associe à chaque classe un automate qui suit le comportement de la classe. Un objet est à tout moment dans un état donné. L état d un objet est constitué des valeurs instantanées de ses attributs. Les attributs sont des valeurs qui sont associées aux objets. L'objet passe d'un état à un autre par les transitions. Ces états sont représentés par des rectangles au coin arrondi. L état initial se représente par un point noir et l état final par un point noir encerclé. Déclenchées par un événement, les transitions permettent le passage d un état à un autre instantanément. La syntaxe d un événement dans un diagramme est la suivante : Nom_événement ( Nom_paramètre : type,...)[condition] 11

12 " condition " est la garde qui valide ou non le déclenchement d une transition quand l événement s est produit. On peut associer à chaque transition une action à exécuter lors du franchissement dû à un événement. Les spécifications de l action sont contenues dans l objet destinataire. Il est possible de préciser les actions à exécuter lorsque l on est dans un état donné, en entrant ou en sortant. Pour cela UML donne plusieurs mots-clés : entry (action à exécuter dès l entrée dans l état), exit (action à exécuter lors de la sortie de l état), on (action interne provoquée par un événement qui ne provoque pas le passage à un nouvel état), Do (activité à exécuter) Une activité est une action dont le temps d exécution est non négligeable. 5.9 Les diagrammes de composants Les diagrammes de composants décrivent les éléments physiques et leurs relations dans le système en cours de modélisation. Les éléments sont appelés modules. Il existe trois types de modules : la spécification ( les interfaces de classes ), les corps ( la réalisation de la classe ) et les spécifications génériques ( classe paramétrable ). Un composant peut faire référence au service d un autre composant. Il y a alors une relation de dépendance. UML représente cette relation de dépendance par une flèche en pointillé qui pointe de l utilisateur vers le fournisseur. On appelle tâches, un composant qui possède son propre flot de contrôles. Les stéréotypes <<processus>> et <<flot>> sont prédéfinis en UML Les diagrammes de déploiements Les diagrammes de déploiement indiquent la disposition physique des différents matériels qui entrent dans la composition d un système, ainsi que la disposition des programmes exécutables sur ce matériels. Les éléments matériels sont représentés par des cubes ( noeuds ). 6. Commentaires et analyse 9 L'approche objet nécessite une analyse qui génère un questionnement important. Bien que raisonner en terme d'objets semble naturel, l'approche fonctionnelle reste plus intuitive et naturelle. Voilà pourquoi il ne faut pas se contenter d'une implémentation objet, mais se discipliner à "penser objet" au cours d'une phase d'analyse préalable. UML permet d'exprimer et d'élaborer des modèles objet, indépendamment de tout langage de programmation. Il a été pensé pour servir de support à une analyse basée sur les concepts objet. 9 Internet : 12

13 UML est un langage universel et visuel et avant tout un support de communication performant, qui facilite la représentation et la compréhension de solutions objet : Sa notation graphique permet d'exprimer visuellement une solution objet, ce qui facilite la comparaison et l'évaluation de solutions. L'aspect formel de sa notation, limite les ambiguïtés et les incompréhensions. Son indépendance par rapport aux langages de programmation, aux domaines d'application et aux processus, en font un langage universel. La notation graphique d'uml n'est que le support du langage. La véritable force d'uml, c'est qu'il repose sur un métamodèle et c'est qui normalise la sémantique des concepts qu'il véhicule! La notation graphique est essentiellement guidée par des considérations esthétiques, même si elle a été pensée dans ses moindres détails. Une autre caractéristique importante d'uml, est qu'il cadre l'analyse. UML permet de représenter un système selon différentes vues complémentaires : les diagrammes. Combinés, les différents types de diagrammes UML offrent une vue complète des aspects statiques et dynamiques d'un système. Cela permet de mieux contrôler la complexité dans l'expression et l'élaboration des solutions objet. UML favorise donc le prototypage et il sous-entend une démarche d'analyse. UML est un langage qui permet de représenter des modèles, mais il ne définit pas le processus d'élaboration des modèles! Qualifier UML de "méthode objet" n'est donc pas tout à fait approprié. Une source fréquente de malentendus sur UML a pour origine la faculté d'uml de modéliser un processus, pour le documenter et l'optimiser par exemple. En fin de compte, qu'est-ce qu'un processus Un ensemble d'activités coordonnées et régulées, en partie ordonnées, dont le but est de créer un produit (matériel ou intellectuel). UML permet tout à fait de modéliser les activités (c'est-à-dire la dynamique) d'un processus, de décrire le rôle des acteurs du processus, la structure des éléments manipulés et produits, etc Conclusion UML n'impose pas de méthode de travail mais il est plutôt une boîte à outil qui peutêtre utilisé dans n'importe quel processus de développement logiciel de manière transparente. La faculté d'uml de se fondre dans le processus courant, tout en véhiculant une démarche méthodologique, facilite son intégration et limite de nombreux risques (rejet des utilisateurs, coûts...) sans révolutionner ses méthodes de travail, mais cela devrait être l occasion de se remettre en question, en s inspirant des meilleures pratiques. Finalement, UML n est qu une normalisation permettant aux professionnels de l informatique de mieux et plus communiquer dans l élaboration de projets communs et dans la recherche de la qualité et de l efficience 10. Tout comme tout autre membre de 10 La réingénierie de processus administratif. 13

14 corporation professionnelle, il est impératif d avoir des normes et un language commun surtout dans notre ère de mondialisation. Ce côté normalisation peut s opposer à l image d artiste fonctionnant en solitaire que plusieurs personnes dans le grand domaine de l informatique aime avoir! Pourtant le côté gestion et travail d équipe dans l élaboration de systèmes de plus en plus intelligents 11 et pour l atteint d efficacité et d efficience, aspects incontournables dans notre monde néo-libéral, est de plus en plus prépondérant 12. Ce résumé de textes et opinions ne représente qu un bref apperçu de la matière si vaste en UML. Pour ceux qui ont le goût ou la nécessité de programmer, je crois qu il serait important d approfondir UML car comme dans tout domaine, c est souvent une préparation adéquate et l utilisation des outils adéquats qui mène à l atteinte de l objectif visé. 11 Systèmes à base de connaissances. 12 Strategic Analysis ans action 14

15 8. Sample UML and Related Notation Applying UML and patterns, An Introduction to OO analysis and design, Craig Larman 15

16 9. Diagrams Applying UML and patterns, An Introduction to OO analysis and design, Craig Larman 16

17 10. Sample Development activities Applying UML and patterns, An Introduction to OO analysis and design, Craig Larman 17

18 Bibliographie : Applying UML and Patterns, An Introduction to Object-Oriented Analysis and Design, Craig Larman, Prentice Hall PTR La réingénierie des processus administratifs, H. James Harrington, Les Éditions transcontinentales inc., 1998 Systèmes à base de connaissances, Gilbert Paquette et Lucien Roy, Éditions Beauchemin ltée, 1991 Strategic analysis and action, Joseph N. Fry, J. Peter Killing, Prentice-Hall Canada inc., 1995 Webographie : s/uml/ Modelisation objet avec UML, Jean Marc Muller 18

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML UML UML 1ère partie Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html LOG2000 Éléments du génie logiciel 2002 Bayomock André-Claude PLAN Définition et historique Vue générale A quoi

Plus en détail

Modélisation objet avec UML

Modélisation objet avec UML Modélisation objet avec UML Le développement des systèmes est une tâche d une grande envergure et un investissement important pour toute entreprise. La modélisation des systèmes déjà existants ou d un

Plus en détail

Plan. Partie 2 : UML. Module Génie Logiciel : Cours d'analyse Orientée Objet.

Plan. Partie 2 : UML. Module Génie Logiciel : Cours d'analyse Orientée Objet. Partie II : UML Plan Partie 2 : UML 1 - Présentation d'uml 2 - Les diagrammes de cas d'utilisation 3 - Les diagrammes de classes et d'objets 4 - Les diagrammes d'interaction 5 - Les diagrammes de comportement

Plus en détail

Spécification par la modélisation

Spécification par la modélisation Spécification par la modélisation Objectifs : Être en mesure de spécifier par les modèles UML. Comprendre l importance des cas d utilisation (UC). Comprendre les méthodes d'identification des UCs. Comprendre

Plus en détail

Modélisation Principe Autre principe

Modélisation Principe Autre principe Modélisation Principe : un modèle est une abstraction permettant de mieux comprendre un objet complexe (bâtiment, économie, atmosphère, cellule, logiciel, ). Autre principe : un petit dessin vaut mieux

Plus en détail

Cours «Atelier UML» Tarak Chaari. Maître assistant à l institut supérieur d électronique et de communication. tarak.chaari@gmail.

Cours «Atelier UML» Tarak Chaari. Maître assistant à l institut supérieur d électronique et de communication. tarak.chaari@gmail. Cours «Atelier» Tarak Chaari Maître assistant à l institut supérieur d électronique et de communication tarak.chaari@gmail.com Votre interlocuteur Tarak CHAARI Maître assistant à l ISECS Membre de l unité

Plus en détail

5 Génie logiciel orienté objet. Modélisation par objets et UML

5 Génie logiciel orienté objet. Modélisation par objets et UML 5 Génie logiciel orienté objet 5.1 Introduction et concepts de base 5.2 Modélisation par objets et UML 5.3 Diagramme de classes 5.4 Diagramme de cas d utilisation 5.5 Diagrammes de collaboration 5.6 Diagramme

Plus en détail

Cours du Master PISE. Jean-Baptiste.Yunes@univ-paris-diderot.fr http://www.liafa.univ-paris-diderot.fr/~yunes/ 2015

Cours du Master PISE. Jean-Baptiste.Yunes@univ-paris-diderot.fr http://www.liafa.univ-paris-diderot.fr/~yunes/ 2015 Cours du Master PISE Jean-Baptiste.Yunes@univ-paris-diderot.fr http://www.liafa.univ-paris-diderot.fr/~yunes/ 2015 1 UML? Un langage de modélisation simple qui limite les ambiguïtés indépendant des langages

Plus en détail

Introduction aux objets

Introduction aux objets MAI NFE103 Année 2005-2006 Introduction aux objets F.-Y. Villemin, CNAM Plan! Définitions! Evolution de la programmation! Méthodes Classiques! Objet!! Méthodologies orientée-objet! Problèmes http://deptinfo.cnam.fr/enseignement/

Plus en détail

UP : Unified Process

UP : Unified Process UP : Unified Process 1 UP : Unified Process Table des matières 1DÉFINITION... 2 1.1UP est itératif... 2 1.2UP est centré sur l'architecture...2 1.3UP est piloté par les cas d'utilisation d'uml... 2 2VIE

Plus en détail

GENIE LOGICIEL Détermination du périmètre cible d une application

GENIE LOGICIEL Détermination du périmètre cible d une application GENIE LOGICIEL Détermination du périmètre cible d une application Hervé DOMALAIN 2004 / 2005 Génie logiciel 2004 / 2005 Page 1 Diagrammes de CU et périmètre cible Le domaine cible d une application est

Plus en détail

Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation

Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation Patrice Briol Les Fondements de l Architecture d Entreprise Ingénierie de l organisation 1 ère édition http://www.ingenieriedesprocessus.net

Plus en détail

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES Bilan des compétences INTRODUCTION... 3 LES OBJECTIFS DU BILAN DES COMPETENCES... 3 LE DEROULEMENT DE VOTRE BILAN DES COMPETENCES... 3 LE BILAN DES COMPETENCES DU PROGRAMME...

Plus en détail

Cedric Dumoulin. Compilation de présentations de : Jeanine Leguy

Cedric Dumoulin. Compilation de présentations de : Jeanine Leguy Cedric Dumoulin Compilation de présentations de : Julie Vachon Jeanine Leguy Yannick Prié 1 Les diagrammes dynamiques Diagrammes d interactions Séquences Communication (uml1 == Collaboration) Diagrammes

Plus en détail

Université de Bangui. Modélisons en UML

Université de Bangui. Modélisons en UML Université de Bangui CRM Modélisons en UML Ce cours a été possible grâce à l initiative d Apollinaire MOLAYE qui m a contacté pour vous faire bénéficier de mes connaissances en nouvelles technologies et

Plus en détail

Bertrand Meyer. UConception et programmation orientées objet. T r a d u i t d e l a n g l a i s p a r P i e r r e J o u v e l o t

Bertrand Meyer. UConception et programmation orientées objet. T r a d u i t d e l a n g l a i s p a r P i e r r e J o u v e l o t UConception et programmation orientées objet Bertrand Meyer T r a d u i t d e l a n g l a i s p a r P i e r r e J o u v e l o t Groupe Eyrolles, 2000, pour le texte de la présente édition en langue française.

Plus en détail

Exposé de M.C.O. Thème. La methode orientée objet OMT (Object Modeling Technic)

Exposé de M.C.O. Thème. La methode orientée objet OMT (Object Modeling Technic) Exposé de M.C.O Thème La methode orientée objet OMT (Object Modeling Technic) 1 Plan du travail Introduction Le cycle de vie Formalismes de représentation UML Les outils d assistance OMT et UML Conclusion

Plus en détail

REFERENTIEL NORMATIF du CNES

REFERENTIEL NORMATIF du CNES REFERENTIEL NORMATIF du CNES Référence : Méthode et Procédure DEMARCHE D'ANALYSE DU LOGICIEL Annexe Technique de la MP RNC-CNES-Q-80-529 APPROBATION Président du CDN ; date et nom : Page i.1 PAGE D'ANALYSE

Plus en détail

Le but de cet article est de présenter de façon non-exhaustive le langage SysML.

Le but de cet article est de présenter de façon non-exhaustive le langage SysML. Date : 30 septembre 2010 Auteur : Guillaume FINANCE UML, langage de modélisation très répandu pour les développements logiciels, a été utilisé et adapté pour définir un langage de modélisation des systèmes

Plus en détail

Analyse et conception de systèmes d information

Analyse et conception de systèmes d information Analyse et conception de systèmes d information Présentation réalisée par P.-A. Sunier Professeur à la HE-Arc de Neuchâtel http://lgl.isnetne.ch Juin 2005 [SJB-02] Chapitre 4 1 Références Ce document a

Plus en détail

Génie logiciel avec UML. Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique

Génie logiciel avec UML. Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique Génie logiciel avec UML Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique Claude Boutet Session hiver 2008 Modélisation de systèmes Table des matières TABLE DES

Plus en détail

Annexe du cours Conception des sites web marchands et mobiles

Annexe du cours Conception des sites web marchands et mobiles Conception des sites web marchands et mobiles Nassim BAHRI {contact@nassimbahri.ovh} 1 Novembre 2015 1 Diagramme de séquence système Les cas d'utilisation décrivent les interactions des acteurs avec le

Plus en détail

PLAN. La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML

PLAN. La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML PLAN La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML Première partie : le concept de processus définitions et typologie Deuxième partie : la modélisation des processus formalismes

Plus en détail

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Commission de concertation de l Enseignement de Promotion sociale LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION COMMISSION

Plus en détail

Concepts et Formalismes UML. www.thierrycros.net

Concepts et Formalismes UML. www.thierrycros.net 1 Concepts et Formalismes UML 2 UML Unified Modeling Language 2 2.1 Historique Les concepts objet se diffusent au début des années 90, en particulier grâce au langage C++. Les méthodes s imposent lentement

Plus en détail

Cours de base d Ingéniérie des applications objet. Introduction

Cours de base d Ingéniérie des applications objet. Introduction 1 IMPORTANCE DES OBJETS DANS L INFORMATIQUE LOGICIELLE1 Cours de base d Ingéniérie des applications objet. Introduction Support de Cours Christophe Dony Université Montpellier-II Contenu du cours - concepts

Plus en détail

Un peu d'organisation. Conception et Programmation par Objets HLIN406. Sommaire. Pourquoi vous parler de conception par objets? Notion de modélisation

Un peu d'organisation. Conception et Programmation par Objets HLIN406. Sommaire. Pourquoi vous parler de conception par objets? Notion de modélisation Un peu d'organisation Conception et Programmation par Objets HLIN406 Marianne Huchard, Clémentine Nebut LIRMM / Université de Montpellier 2 Premières semaines Contrôle des connaissances Supports 2015 Sommaire

Plus en détail

Profils de professions liées à Internet : Ergonome Web

Profils de professions liées à Internet : Ergonome Web ! Profils de professions liées à Internet : Ergonome Web Ergonome Web! 3 2. Profil! 5 2.1 Résumé du profil! 5 2.2 Profil détaillé! 6 Ergonome Web 1. Description du métier Profil Ergonome Web Autre dénomination

Plus en détail

Révisions ISO Livre blanc

Révisions ISO Livre blanc Révisions ISO ISO Revisions Révisions ISO Livre blanc Quelle est la différence entre une approche procédure et une approche processus? Aborder le changement Processus vs procédures : Qu est-ce que cela

Plus en détail

EXPRESSION DES BESOINS

EXPRESSION DES BESOINS PLAN CYCLE DE VIE D'UN LOGICIEL EXPRESSION DES BESOINS SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL CONCEPTION DU LOGICIEL LA PROGRAMMATION TESTS ET MISE AU POINT DOCUMENTATION CONCLUSION C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason

Plus en détail

Chapitre 2. 2.1 Les raisons d une méthodologie objet. 2.1.1 L objet, un élément de programme dynamique opératoire qui simplifie. 2.1.

Chapitre 2. 2.1 Les raisons d une méthodologie objet. 2.1.1 L objet, un élément de programme dynamique opératoire qui simplifie. 2.1. Chapitre 2 Le modèle objet avec UML 2.1 Les raisons d une méthodologie objet 2.1.1 L objet, un élément de programme dynamique opératoire qui simplifie la complexité d un problème Objet : modules cohérants

Plus en détail

IFT2251 : Génie logiciel

IFT2251 : Génie logiciel Cas IFT2251 : Génie logiciel Chapitre 4. Analyse orientée objets Section 3. Cas 1. Le diagramme de cas 2. Les acteurs 3. Les scénarios d un cas 4. Relations entre cas 5. Construction d un diagramme de

Plus en détail

Analyse, Conception Objet. Diagrammes de classes. Sommaire. Utilisation

Analyse, Conception Objet. Diagrammes de classes. Sommaire. Utilisation Analyse, Conception Objet Sommaire Diagrammes de Classes Une partie du matériau de ce cours est issue du cours de S.Galland (Stephane.Galland@emse.fr) Septembre 2003 Définition Paquetages Classe Association

Plus en détail

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION La formation porte sur quatre (04) Unités d enseignement répartis en modules. Chaque module est affecté d un coefficient

Plus en détail

Diagramme d activités

Diagramme d activités Diagramme d activités Présentation Un diagramme d activité est un diagramme UML qui modélise les aspects dynamiques d un système C est une simplification du diagramme d état transitions permettant de modéliser

Plus en détail

Abstraction: introduction. Abstraction et liaison dans les langages de programmation. Abstraction: principe. Abstraction: terminologie. N.

Abstraction: introduction. Abstraction et liaison dans les langages de programmation. Abstraction: principe. Abstraction: terminologie. N. Abstraction et liaison dans les langages de programmation LIN2: Paradigmes de programmation N. Hameurlain Abstraction: introduction L'importance de l abstraction découle de sa capacité de cacher les détails

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 2 Analyser le libellé 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 2 Analyser le libellé Avertissement Dans la présente leçon, on verra comment cerner tous les aspects d une tâche :

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Activité langagière en situation de RÉCEPTION (1) la mise en œuvre et à l'adaptation de

Plus en détail

Approche orienté objet. Seifeddine Ferchichi

Approche orienté objet. Seifeddine Ferchichi Approche orienté objet Seifeddine Ferchichi plan Récapitulation de l approche fonctionnelle Introduction Cycle de vie RUP Rappel des critères de qualité du logiciel Approche orienté objet Récapitulation

Plus en détail

1 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE I.S.I.G. BP.841 GOMA isiggoma@yahoo.fr DEVELOPPEMENT ISIG P R O F E S

1 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE I.S.I.G. BP.841 GOMA isiggoma@yahoo.fr DEVELOPPEMENT ISIG P R O F E S 1 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE E.S.U INSTITUT SUPERIEUR D INFORMATIQUE ET DE GESTION I.S.I.G BP.841 GOMA isiggoma@yahoo.fr DEVELOPPEMENT ISIG P R O F E S M A

Plus en détail

Modèle conceptuel et diagramme de classes

Modèle conceptuel et diagramme de classes Modèle conceptuel et diagramme de classes Modèle conceptuel Le modèle conceptuel contient les concepts pertinents et significatifs du problème ; C est au début, une représentation des objets du monde réel,

Plus en détail

Java : Programmation Impérative

Java : Programmation Impérative 1 Java : Programmation Impérative Résumé du cours précédent (I11) Paradigme impératif Algorithmique simple Découpage fonctionnel Qu est-ce qu un programme informatique? / un langage de programmation? /

Plus en détail

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés Le BTS Design graphique a pour fondement la conceptualisation et la création de produits de communication au service d un particulier, d

Plus en détail

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS Contexte Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS De nombreux pays publient régulièrement des rapports sur la performance de leur système de

Plus en détail

Introduction à UML (Unified Modelling language) Bernard ESPINASSE Professeur à l'université d'aix-marseille 2009

Introduction à UML (Unified Modelling language) Bernard ESPINASSE Professeur à l'université d'aix-marseille 2009 Introduction à UML (Unified Modelling language) Bernard ESPINSSE Professeur à l'université d'ix-marseille 2009 Plan 1. Introduction : Origine, objectifs, évolution, vues, modèles, diagrammes 2. Diagrammes

Plus en détail

STAGE DE PERFECTIONNEMENT

STAGE DE PERFECTIONNEMENT (Sigle de la société d accueil) REPUBLIQUE TUNISIENNE ***** MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE ***** DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES *****

Plus en détail

(Document de 14 pages) Fabrice Douchant Xuan-Tuong Le. Nicolas Gibelin Lom Messan Hillah

(Document de 14 pages) Fabrice Douchant Xuan-Tuong Le. Nicolas Gibelin Lom Messan Hillah Master Informatique 2ème Année SAR Année 2007-2008 RAPPORT FINAL Livrable # 3 (Document de 14 pages) Participants Fabrice Douchant Xuan-Tuong Le Encadrants Nicolas Gibelin Lom Messan Hillah UFR 922 - Informatique

Plus en détail

Gestion des immeubles

Gestion des immeubles RAPPORT DE CONCEPTION Gestion des immeubles BOUSSRHAN YOUSSEF & BENZITI WALID Email : Youssefboussrhan@gmail.com GSM : 0678510690, 0611347597 ISTA NTIC SYBA CRJJ GROUPE B Annexe : Figure 1: Diagramme de

Plus en détail

IFT2255 - Génie logiciel. Cycle de vie du logiciel. Activités de développement. Planification (étude préliminaire) Processus de développement

IFT2255 - Génie logiciel. Cycle de vie du logiciel. Activités de développement. Planification (étude préliminaire) Processus de développement IFT2255 - Génie logiciel Processus de développement Cycle de vie du logiciel Bruno Dufour dufour@iro.umontreal.ca Activités de développement 3 Planification (étude préliminaire) 4 Planification du projet

Plus en détail

Présentation de la formation

Présentation de la formation Présentation de la formation Site : http://www.alphorm.com Blog : http://www.alphorm.com/blog Forum : http://www.alphorm.com/forum Fabien Brissonneau Consultant, concepteur et formateur Objets Logiciels

Plus en détail

IFT2255 : Génie logiciel

IFT2255 : Génie logiciel IFT2255 : Génie logiciel Chapitre 6 - Analyse orientée objets Section 1. Introduction à UML Julie Vachon et Houari Sahraoui 6.1. Introduction à UML 1. Vers une approche orientée objet 2. Introduction ti

Plus en détail

IFT2255 - Génie logiciel. Processus de développement

IFT2255 - Génie logiciel. Processus de développement IFT2255 - Génie logiciel Processus de développement 1 Cycle de vie du logiciel 2 Activités de développement 3 Planification du projet Analyse et spécification Conception Implémentation Vérification Installation

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique Section : Génie analytique Page 1/8 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions

Plus en détail

Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9

Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Documentation La documentation a pour but de laisser des traces

Plus en détail

Module M1104 Partie 1 - Modélisation de données

Module M1104 Partie 1 - Modélisation de données Module M1104 Partie 1 - Modélisation de données Analyse et Conception des Systèmes d Information J. Christian Attiogbé Septembre 2015 J. Christian Attiogbé (Septembre 2015) Module M1104 Partie 1 - Modélisation

Plus en détail

Langages de haut niveau

Langages de haut niveau Langages de haut niveau Introduction Un assembleur est un programme traduisant en code machine un programme écrit à l'aide des mnémoniques Les langages d'assemblage représentent une deuxième génération

Plus en détail

SysML : les diagrammes

SysML : les diagrammes SysML : les diagrammes DIDIER FGNON, STÉPHNE GSTON [1] L outil SysML est un langage constitué de nombreux diagrammes. Nous vous proposons une ressource sous la forme de fiches-outils qui trouveront une

Plus en détail

Programmation Orientée Objet. Ecrire beaucoup de lignes de code, même très propres, ne suffit pas

Programmation Orientée Objet. Ecrire beaucoup de lignes de code, même très propres, ne suffit pas 2 Modélisation Construire un bon logiciel : Répondre aux objectifs fixés (satisfaire le client) Avoir une base architecturale solide qui permette l évolution Mettre en place un processus de développement

Plus en détail

Framework à but pédagogique sous Linux

Framework à but pédagogique sous Linux Travail de diplôme Framework à but pédagogique sous Linux Plan de la présentation Introduction Environnements Techniques développées Implémentation Résultat Conclusion 1 Introduction Framework Outil de

Plus en détail

1 sur 12 25/08/2014 16:37

1 sur 12 25/08/2014 16:37 Nous contacter 01 53 63 37 87 ok qui sommes nous consulting agile formations gestion de projet certifications PMI CONSULTING & ACCOMPAGNEMENT Conduite de projets CENTRE DE FORMATION DEPUIS 1986 Formations

Plus en détail

Processus et Systèmes d Information - UML

Processus et Systèmes d Information - UML Processus et Systèmes d Information - UML Modélisation orientée objet - UML et Initiation Java. Enseignant : Marie Aimar, Mail : aimar@labri.u-bordeaux.fr, Modélisation orientée objet - UML p.1 Bibliographie

Plus en détail

3 Pseudo-code et algorithmes 26

3 Pseudo-code et algorithmes 26 TABLE DES MATIÈRES 1 Introduction à la programmation 1 1.1 Programme et langage de programmation 2 1.2 Étapes du développement des programmes 2 1.3 Notion d'algorithme 6 2 Notions de base 9 2.1 Constantes

Plus en détail

Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5

Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5 Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5 Plan Chapitre 2 Modèles de cycles de vie Méthodes de développement : Méthode lourde Méthode agile Exemple

Plus en détail

Brique BDL Gestion de Projet Logiciel

Brique BDL Gestion de Projet Logiciel Brique BDL Gestion de Projet Logiciel Processus de développement pratiqué à l'enst Sylvie.Vignes@enst.fr url:http://www.infres.enst.fr/~vignes/bdl Poly: Computer elective project F.Gasperoni Brique BDL

Plus en détail

18 Informatique graphique

18 Informatique graphique Avant-propos En 1988, les Editions Hermès publiaient un ouvrage intitulé La synthèse d'images, qui présentait un état de l'art de ce domaine de l'informatique, vingt cinq ans environ après l'introduction

Plus en détail

Le génie logiciel. maintenance de logiciels.

Le génie logiciel. maintenance de logiciels. Le génie logiciel Définition de l IEEE (IEEE 1990): L application d une approche systématique, disciplinée et quantifiable pour le développement, l opération et la maintenance de logiciels. Introduction

Plus en détail

Outils de développement, programmation événementielle et IHM

Outils de développement, programmation événementielle et IHM Outils de développement, programmation événementielle et IHM Cyrille Bertelle UFRST Le Havre 25, rue Ph. Lebon 76058 Le Havre Cedex Cyrille.Bertelle@univ-lehavre.fr 22 mars 2004 Plan général du cours 1.

Plus en détail

Questions Réponses. Pour tout renseignement complémentaire : 01.47.17.64.51 edoni@edoni.org

Questions Réponses. Pour tout renseignement complémentaire : 01.47.17.64.51 edoni@edoni.org EDI : Messages commerciaux Questions Réponses Pour tout renseignement complémentaire : 01.47.17.64.51 edoni@edoni.org 1 EDI : Questions Réponses 1. L architecture 3 2. Le niveau de service 4 3. La relation

Plus en détail

Modélisation Principe Autre principe

Modélisation Principe Autre principe Modélisation Principe : un modèle est une abstraction permettant de mieux comprendre un objet complexe (bâtiment, économie, atmosphère, cellule, logiciel, ). Autre principe : un petit dessin vaut mieux

Plus en détail

LES NIVEAUX D'ABSTRACTION DE MERISE...2 GRAPHE DE FLUX...3. Modèle de Flux...4 CYCLE DE VIE DES OBJETS...5

LES NIVEAUX D'ABSTRACTION DE MERISE...2 GRAPHE DE FLUX...3. Modèle de Flux...4 CYCLE DE VIE DES OBJETS...5 Table des matières LES NIVEAUX D'ABSTRACTION DE MERISE...2 GRAPHE DE FLUX...3 Modèle de Flux...4 CYCLE DE VIE DES OBJETS...5 CVO d'un sinistre...5 Cycle de vie d'un salarié...5 MODÈLE CONCEPTUEL DES TRAITEMENTS...6

Plus en détail

L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES. Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3. Audrey Bertin, CPC 2013-2014

L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES. Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3. Audrey Bertin, CPC 2013-2014 L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3 Audrey Bertin, CPC 2013-2014 1. La place des problèmes dans les programmes : B.O n 3 H.S

Plus en détail

Programme en termes de compétences

Programme en termes de compétences Semestre 7 Compétences de base Programme en termes de compétences Concevoir et mettre en œuvre les méthodes d'évaluation Compétences "métiers" Rassembler et analyser la documentation technique et/ou organisationnelle

Plus en détail

Le langage UML 2.0 Diagramme de Déploiement

Le langage UML 2.0 Diagramme de Déploiement Claude Belleil Université de Nantes Le langage UML 2.0 Diagramme de Déploiement 1 Introduction Le diagramme de déploiement spécifie un ensemble de constructions qui peuvent être utilisées pour définir

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

Modèle d implémentation

Modèle d implémentation Modèle d implémentation Les packages UML: Unified modeling Language Leçon 5/6-9-16/10/2008 Les packages - Modèle d implémentation - Méthodologie (RUP) Un package ou sous-système est un regroupement logique

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

[2016][AA1] Consignes

[2016][AA1] Consignes [2016][AA1] Consignes Consignes pour le bilan architecture d'août 2014 {EPITECH.} 2016_AA1_Consignes.docx Description du document Titre [2016][AA1] Consignes Date 07/12/2014 Auteur Responsable E-Mail Julien

Plus en détail

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges M u s é e d u V i e u x N î m e s Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges Contact Charlotte Caragliu, Chargée de projet pour les collèges, les lycées et les écoles supérieures Isaline Portal, Responsable

Plus en détail

REFERENTIEL NORMATIF du CNES

REFERENTIEL NORMATIF du CNES REFERENTIEL NORMATIF du CNES Référence : Méthode et Procédure Annexe Technique à la MP RNC-CNES-Q-80-529 APPROBATION Président du CDN ; date et nom : Page i.1 PAGE D'ANALYSE DOCUMENTAIRE TITRE : MOTS

Plus en détail

CATALOGUE DES COURS. qlikview.com

CATALOGUE DES COURS. qlikview.com CATALOGUE DES COURS qlikview.com A propos de ce Catalogue Ce catalogue rassemble toutes les informations nécessaires à propos des cours QlikView. Il est organisé en trois sections principales : cours délivrés

Plus en détail

Profil UML. Une introduction... Julien DeAntoni. Sciences Informatique 5ème année 2010-2011. Julien.DeAntoni@polytech.unice.fr 1

Profil UML. Une introduction... Julien DeAntoni. Sciences Informatique 5ème année 2010-2011. Julien.DeAntoni@polytech.unice.fr 1 Une introduction... Julien DeAntoni Sciences Informatique 5ème année 2010-2011 Julien.DeAntoni@polytech.unice.fr 1 Objectifs Connaître la notion de profile Comprendre la raison d'un tel mécanisme Comprendre

Plus en détail

CONCEPTION des SYSTÈMES d INFORMATION UML

CONCEPTION des SYSTÈMES d INFORMATION UML CONCEPTION des SYSTÈMES d INFORMATION UML 2 : Analyse Fonctionnelle Epitech 3 Automne 2007 Bertrand LIAUDET SOMMAIRE LES CAS D UTILISATION 2 1. Présentation intuitive de la notion de cas d utilisation

Plus en détail

Informatique UE 102. Jean-Yves Antoine. Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base. UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année

Informatique UE 102. Jean-Yves Antoine. Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base. UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année Informatique UE 102 Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base Jean-Yves Antoine http://www.intro.univ-tours.fr/~antoine/ UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Le coaching peut prendre des formes diverses et se situe toujours dans une période de passage et de développement pour le coaché.

Le coaching peut prendre des formes diverses et se situe toujours dans une période de passage et de développement pour le coaché. Domaines d intervention Le coaching peut prendre des formes diverses et se situe toujours dans une période de passage et de développement pour le coaché. Coaching interculturel : outil de gestion des différences

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD PLAN CONCEPT DE SYSTEME D INFORMATION MODELISATION D UN SYSTEME D INFORMATION MODELISATION CONCEPTUELLE : les METHODES METHODE SYSTEMIQUE METHODE OBJET L3 Informatique

Plus en détail

Module B9-1 : sensibilisation à l UML

Module B9-1 : sensibilisation à l UML Module B9-1 : sensibilisation à l UML Olivier Habart : habart.olivier@gmail.com ENSTA B9-1 UML (Olivier Habart) Septembre 14 Diapositive N 1 Session 2 : Vue statique Sommaire Diagramme de classes Diagrammes

Plus en détail

La stratégie de la relation client

La stratégie de la relation client La stratégie de la relation client Auteur(s) Ingénieur ESIM et MBA, spécialiste du CRM en France et chez Ernst&Young Conseil MBA, spécialiste de l application de nouvelles technologies au marketing. Directeur

Plus en détail

Dépôt du projet. Sujet : Gestion école primaire privé. Réalisé par : Encadré par :

Dépôt du projet. Sujet : Gestion école primaire privé. Réalisé par : Encadré par : Dépôt du projet Sujet : Gestion école primaire privé Réalisé par : Encadré par : BOUCHBAAT Noura Mr. Jihad NOFISSE Jihade Année universitaire : 2011/2012 1 2 Introduction Pour bien clarifier les objectifs

Plus en détail

un nouveau domaine d évaluation

un nouveau domaine d évaluation Identifier l innovation sdsdsdsdsdsdsdsdsdsdsscreening process for direct sales : un nouveau domaine Entretien avec Dr Achim Preuss sur la création du test de créativité sparks cut-e France 6 rue Auguste

Plus en détail

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur Technico-commercial est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire a pour fonction

Plus en détail

Génie logiciel avancé

Génie logiciel avancé Université Paris-Sud L3 MIAGE apprentissage Année 2014-2015 Génie logiciel avancé Conception (suite) Delphine Longuet delphine.longuet@lri.fr Objectifs Objectifs de la conception Préparer l'implémentation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme pour le cycle terminal de la série

Plus en détail

Génie logiciel Test logiciel A.U. 2013/2014 (Support de cours) R. MAHMOUDI (mahmoudr@esiee.fr) 1 Plan du chapitre - Définition du test logiciel - Principe de base du test logiciel - Les différentes étapes

Plus en détail

Conception de bases de données multimédias

Conception de bases de données multimédias Conception de bases de données multimédias Plan du cours Difficultés associées à la représentation d'objets MM (6.1) Modélisation conceptuelle (UML-ERD) (6.2) Transformation du modèle conceptuel en un

Plus en détail

Qualité Portail Pro. Chaque fonctionnalité sera décrite et soumise à validation en détail avant la mise en développement.

Qualité Portail Pro. Chaque fonctionnalité sera décrite et soumise à validation en détail avant la mise en développement. 10/06/2009 10/41 Qualité Portail Pro Le développement de nos applications est soumis à un plan qualité projet qui comprend jalons de validation, modélisation en UML et tests rigoureux afin de garantir

Plus en détail

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S MP deuxième années PREAMBULE Sommaire I. Contexte de la réforme de l informatique en C.P.G.E II. Objectifs de la formation III. Moyens

Plus en détail

<< Crédit Club Auto >>

<< Crédit Club Auto >> Abbas Ahmad Année 2010/2011 Matin Bayramov Analyse et Modélisation des Systèmes Informatique (AMSI) Projet de Modélisation UML > Professeur encadrant : M. GUILLAUME PAQUETTE Projet

Plus en détail

Module 168 Analyser, décomposer et regrouper des procédures d entreprise

Module 168 Analyser, décomposer et regrouper des procédures d entreprise Module 168 Analyser, décomposer et regrouper des procédures d entreprise Copyright IDEC 2006. Reproduction interdite. Module 168 Modélisation de processus métier Sommaire... 3 Quelques définitions... 4

Plus en détail

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S Travail de fin d études en didactique universitaire Magali Muller Bastien Walliser Septembre 2009 CHOIX D UNE PROBLEMATIQUE L étape choix d une problématique comprend les documents

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail