Analyse structurelle des systèmes industriels

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Analyse structurelle des systèmes industriels"

Transcription

1 Analyse structurelle des systèmes industriels Compétences attendues: o Définir les frontières de l'analyse, o Appréhender les analyses fonctionnelle et structurelle, o identifier et caractériser les éléments transformés et décrire les différents flux (physique, énergétique, informationnel). Exercice 1 : Diagramme de définition de bloc : caméra Proposer un diagramme de définition des blocs d une caméra faisant apparaître les éléments suivants : - un module de prise de vue, - d un capteur pouvant être CCD ou CMOS, - d un objectif - un module de traitement, constitué : - d un convertisseur vidéo - et d un convertisseur MPEG - un système de montage, - un support de fixation, - deux axes motorisés, identiques mais disposés différemment : l un est horizontal et l autre vertical. Lycée Jules Ferry de Cannes Page 1 sur 7 TSI1

2 Exercice 2 : Diagramme de bloc interne : caméra Construire un diagramme interne du bloc «Caméra» représentant : - un flux «Lumière» circulant de l extérieur de la caméra à l objectif, - un flux «Lumière» circulant de l objectif au capteur, - un flux «Image» circulant du capteur au convertisseur vidéo, - un flux «Vidéo» circulant du convertisseur vidéo au convertisseur MPEG, - et un flux «MPEG» circulant du convertisseur MPEG à l extérieur de la caméra. Lycée Jules Ferry de Cannes Page 2 sur 7 TSI1

3 Exercice 3 : Chaîne d énergie et d information 1- Étude d une automobile Audi 1.1 Présentation du produit Audi A5 La chaîne d énergie d une voiture est complexe et intéressante à étudier. Les éléments qui la composent sont les suivants : - moteur, - boîte de vitesse, - réservoir, - roue, - différentiel, - arbre de transmission. Fig 1 : Audi A5 Q1 A la vue du schéma de la figure 2 et des éléments qui composent la chaîne d énergie, quelle est l énergie utilisée pour cette automobile? Q2 Compléter la figure 2 en indiquant, dans chaque case, à quel composant parmi ceux cités plus haut cela correspond. Fig 2 : Schéma simplifié de la chaîne d énergie d une voiture Q3 Indiquer à quels maillons de la chaîne d énergie (Stocker, Distribuer, Convertir, Transmettre) appartiennent les composants cités. La combustion dans le moteur de l énergie d entrée de l automobile génère une augmentation de la pression dans la chambre du piston. Cette pression exerce un effort sur le piston, ce qui entraîne un déplacement de celui-ci. La vitesse du déplacement du piston, ainsi que l effort qui lui est soumis permettent de donner à la voiture de la puissance afin de la mettre en mouvement. Q4 Donner les unités SI de ces trois grandeurs (pression, effort et puissance) Lycée Jules Ferry de Cannes Page 3 sur 7 TSI1

4 Exercice 4 : Chaîne d énergie et d information 2- Étude d un barrage hydroélectrique 2.1 Présentation du produit Fig 1 : barrage La chaîne d énergie d un barrage se compose des éléments suivants : - alternateur, - lac de retenue, - transformateur, - conduite forcée, - ligne à haute tension, - canal de fuite, - turbine, - barrage Les barrages sont en général situés en altitude ou sur des zones à fort courant et installés sur des rivières à fort débit. Des lignes à haute tension permettent alors d acheminer l énergie où elle est nécessaire. Fig 2 : ligne électrique Q1 A la vue du schéma de la figure 3 et des éléments qui composent la chaîne d énergie, quelle est l énergie utilisée par le barrage? Pourquoi le texte à côté de la figure 2 indique ces précisions? Q2 Compléter la figure 3 en indiquant, au dessus de chaque flèche, à quel composant parmi ceux cités plus haut cela correspond. Q3 Indiquer à quels maillons de la chaîne d énergie (Stocker, Distribuer, Convertir, Transmettre) appartiennent les composants cités. Fig 3 : Schéma simplifié de la chaîne d énergie d un barrage Lycée Jules Ferry de Cannes Page 4 sur 7 TSI1

5 Il existe, comme cela est dit plus haut, deux types de barrages (en altitude/sur marée ou sur rivière). Ces deux types de barrage récupèrent l énergie (en Joule) de l eau mais dans les deux cas, il ne s agit pas de la même énergie. Q4 Donner les différents types d énergie utilisés et en utilisant les formules que vous connaissez, montrer que les deux énergies ont le même équivalent en unités SI de base Exercice 4 : Schématisation électrique 4- Étude d un treuil électrique 4.1 Introduction Un treuil est un dispositif mécanique permettant de commander l enroulement et le déroulement d un câble, d une chaîne ou de tout autre type de filin destiné à porter ou à tracter une charge. Très souvent, il est utilisé afin de soulever de lourdes charges dans des endroits où des personnes sont susceptibles de passer, c est pourquoi, de nombreuses règles de sécurité sont liées à son fonctionnement Fig 1 : Treuil 4-1 Description du système Le treuil électrique possède les caractéristiques suivantes : - Moteur asynchrone triphasé 220/380 1kW, - Commande par bouton poussoir MO (montée), DE (descente) et STOP, - Bouton poussoir d arrêt d urgence, - Alimentation par sectionneur, - Protection moteur par fusible et relais thermique, - Arrêt automatique par capteurs mécaniques de fin de course. 4-3 Étude du schéma électrique Fig 2 : Câble tendu par le treuil Q1 En utilisant le schéma électrique de la partie puissance et de la partie commande donnés dans les pages suivantes, expliquer le rôle des 4 boutons poussoirs S1, S2, S3 et S4. Q2 Que se passe-t-il s il on ouvre le sectionneur Q1 lorsque le circuit est en charge. Expliquer l intérêt du contact de pré-coupure Q1 dans la partie commande. Q3 Donner le but de F1 et le rôle du contact F1 se trouvant dans la partie commande. Q4 L utilisateur appuie sur le bouton poussoir S3. Expliquer ce qu il Fig 3 : Tableau de commande se passe Q5 Expliquer comment KM1 et KM2 permettent la commande du moteur en marche avant et en marche arrière. Q6 Compléter la partie commande permettant de commander les 2 voyants Montée et descente Q7 Que se passe-t-il si l utilisateur appuie simultanément sur les boutons poussoirs S3 et S4? Lycée Jules Ferry de Cannes Page 5 sur 7 TSI1

6 Schéma électrique de puissance Lycée Jules Ferry de Cannes Page 6 sur 7 TSI1

7 Schéma électrique de commande Lycée Jules Ferry de Cannes Page 7 sur 7 TSI1

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7 Séquence n 7 Introduction : La nature de nécessaire au fonctionnement d un objet technique (énergie thermique, mécanique, électrique, hydraulique ) peut être obtenue à partir de la transformation d énergies

Plus en détail

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Session : Durée : 6h Coef : 6 BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 DOSSIER TECHNIQUE 1. PRESENTATION : PAGE DT 1/13 2. POSTE DE CONDUITE : PAGE DT 2/13 2.1. Levier

Plus en détail

ILOT DE SOUDAGE PAR POINTS Dossier Technique Page T1

ILOT DE SOUDAGE PAR POINTS Dossier Technique Page T1 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'EDUCATION ET DE LA FORMATION LYCEE HANNIBAL DE L'ARIANA Devoir de contrôle N 3 2013 SECTION EPREUVE TECHNIQUE :4 ème Sciences TECHNIQUE DUREE : 4 heures Kaâouana Ismail

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min)

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min) Baccalauréat S profil SI épreuve de sciences de l ingénieur Sujet BEZOUT -Track T1 analyser un technique et vérifier ses performances attendues ; T2 proposer et valider des modèles ; T3 analyser des résultats

Plus en détail

Laboratoire de Sciences Industrielles de l Ingénieur

Laboratoire de Sciences Industrielles de l Ingénieur Laboratoire de Sciences Industrielles de l Ingénieur S23 - Convertir l'énergie S231 - Actionneurs et pré-actionneurs associés incluant leurs commandes S - Comportement des systèmes S3 - Modélisation des

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA FORMATION CONTINUE DES CONDUCTEURS DE L AIN 5 bis, avenue des Belges 01000 BOURG-EN-BRESSE Tél/Fax : 04.74.45.20.

ASSOCIATION POUR LA FORMATION CONTINUE DES CONDUCTEURS DE L AIN 5 bis, avenue des Belges 01000 BOURG-EN-BRESSE Tél/Fax : 04.74.45.20. ASSOCIATION POUR LA FORMATION CONTINUE DES CONDUCTEURS DE L AIN 5 bis, avenue des Belges 01000 BOURG-EN-BRESSE Tél/Fax : 04.74.45.20.07 E-Mail : afcca@orange.fr TABLE DES MATIÈRES Mise en place : Page

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE ROBOT TONDEUR

DOSSIER TECHNIQUE ROBOT TONDEUR DOSSIER TECHNIQUE ROBOT TONDEUR Boîtier de commande extractible Batterie 24V SOMMAIRE 1. PRESENTATION GENERALE... 3 1.1. Mise en situation... 3 1.2. Fonctionnement de la partie opérative... 4 1.3. Photographies

Plus en détail

Transmission de puissance TD 4

Transmission de puissance TD 4 CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur TSI1 Transmission de puissance TD 4 Réf. Programme: S411 - Composants mécaniques de transmission Compétences visées: A3-07, A3-12, C2-08, C2-30 v1.1 Lycée Richelieu 64,

Plus en détail

3.2 Constituants d un système. Capteur à ultrasons Capteur de présence

3.2 Constituants d un système. Capteur à ultrasons Capteur de présence - Société & développement durable - Technologie - Communication 3.2.3 Acquisition et codage de l information 1 Introduction Anémomètre Capteur solaire Capteur à ultrasons Capteur de présence Capteur de

Plus en détail

Identifier les éléments d un moteur Tâche professionnelle 17 17

Identifier les éléments d un moteur Tâche professionnelle 17 17 Centre d intérêt 5 : Transformation d énergie Phase de découverte L enceinte thermique et l équipage mobile Nom :... TP 17 Identifier les éléments d un moteur Tâche professionnelle 17 17 Objectif Être

Plus en détail

nstitut Supérieur des Études Technologiques De Gafsa

nstitut Supérieur des Études Technologiques De Gafsa nstitut Supérieur des Études Technologiques De Gafsa Classe : ENR 4 Date : 18/06/08 Sujet proposé par Mr : Gassoumi Mahmoud Durée : 1h.30min N.b. EXAMEN D INSTALLATION ELECTRIQUE - Semestre2 Les questions

Plus en détail

250 à 350 kg. 500 à 960 kg. TRB tambour allongé

250 à 350 kg. 500 à 960 kg. TRB tambour allongé Treuil électrique à commande basse tension Type TRB 250 à 960 kg 250 à 350 kg Treuils électriques multifonctions. Les TRB sont des treuils robustes et éprouvés bénéficiant d un facteur de marche élevé.

Plus en détail

Capsuleuse de Bocaux. TP n 1-Analyse d un système automatisé. Partie commune. 1. Présentation. 2. Mise en service. 3. Analyse globale du système.

Capsuleuse de Bocaux. TP n 1-Analyse d un système automatisé. Partie commune. 1. Présentation. 2. Mise en service. 3. Analyse globale du système. Sciences de l Ingénieur TP n 1-Analyse d un système automatisé Capsuleuse de Bocaux Compétences attendues lors du TP: Analyser o Identifier le besoin et les exigences => Fonction globale o Définir les

Plus en détail

Cours 01 - Fiches Synthèses - Analyse Structurelle des Systèmes Complexes

Cours 01 - Fiches Synthèses - Analyse Structurelle des Systèmes Complexes Fiche 01 - Démarche Ingénieur en CPGE MPSI/MP Un système complexe pluri-technologique remplit une fonction globale qui est directement liée à un (ou plusieurs) besoin(s) d un client utilisateur. Ce système

Plus en détail

THERMOSTATS, LES GESTIONNAIRES DU CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT

THERMOSTATS, LES GESTIONNAIRES DU CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT LANCEMENT DE PRODUIT MAHLE Aftermarket OFFENSIVE TECHNOLOGIQUE MAHLE Aftermarket : THERMOSTATS, LES GESTIONNAIRES DU CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT Des produits innovants pour la conduite, la sécurité et le

Plus en détail

LES SCIENCES DE L INGENIEUR

LES SCIENCES DE L INGENIEUR LES SCIENCES DE L INGENIEUR Support : Barrière de parking Terminale BUT DE LA SEANCE : Analyser le protocole de communication MODBUS et étudier la modulation de l énergie et ses conséquences sur le système

Plus en détail

Pompes pour liquides chargés abrasifs

Pompes pour liquides chargés abrasifs Pompes pour liquides chargés abrasifs LA DIFFERENCE Une gamme de plus de 125 pompes centrifuges permet de proposer la solution adéquate à tout problème de pompage de liquides fortement chargés en matières

Plus en détail

SOMMAIRE. Fiche Consigne 3 Fiche de Travail 4 Fiche Ressources Extrait de la notice de la centrale d alarme 8

SOMMAIRE. Fiche Consigne 3 Fiche de Travail 4 Fiche Ressources Extrait de la notice de la centrale d alarme 8 SOMMAIRE Activité 1 «Acquisition du signal» Centre d intérêt : Par quoi comment sont réalisées l acquisition la transmission de l information? Capacités : Identifier les éléments qui composent une chaîne

Plus en détail

Table des matières. Partie 1. Approche et découverte de l automobile... 1. Avant-propos... Avant-propos de l inspecteur...

Table des matières. Partie 1. Approche et découverte de l automobile... 1. Avant-propos... Avant-propos de l inspecteur... Table des matières Avant-propos... Avant-propos de l inspecteur... L étude technologique dans la démarche de maintenance... IX XI XII Partie 1 Approche et découverte de l automobile... 1 V Chapitre 1 :

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE LYCEE JACQUES PREVERT ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE PRESENTATION La structure ci-dessous représente la structure fonctionnelle générale

Plus en détail

Doc 3 transferts thermiques

Doc 3 transferts thermiques Activité Documentaire Transferts d énergie entre systèmes macroscopiques Doc 1 Du microscopique au macroscopique La description de la matière peut être faite au niveau microscopique ou au niveau macroscopique.

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 4 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE (Coefficient : 1 Durée : 4 h) Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : calculatrice

Plus en détail

Organisation d un système

Organisation d un système Organisation d un système référence à la page 45 du document d accompagnement Approche système : Les échanges de flux entre le système et son environnement -Flux d information -Flux d énergie -Flux de

Plus en détail

BTS Cours appareillage 2013/2014

BTS Cours appareillage 2013/2014 BTS Cours appareillage 2013/2014 N importe quel système doit comporter au moins les cinq fonctions qui sont décrites sur le schéma ci-dessous. Ceci permet, conformément à la norme NFC 15-100, d assurer

Plus en détail

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement BTS électrotechnique 2 ème année - Sciences physiques appliquées CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement Motorisation des systèmes. Problématique : En tant que technicien supérieur il vous revient

Plus en détail

Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie

Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie PAGE 1 Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie Consignes de travail : Sur une feuille de classeur correctement présentée, a) noter : - le titre de l'activité - ton nom - la date b) Consulter le

Plus en détail

VIGIPARK. Présentation Générale

VIGIPARK. Présentation Générale 1/10 (Mécanisme de réservation d emplacement de parking) Présentation Générale Réalisé par MM LARONDE Jean Yves 1, ROY Frédéric 2, BETTIG Bruno 2 1 Professeur agrégé de génie électrique 2 Professeurs agrégés

Plus en détail

CHAPITRE 1 FEUILLE N 1 : INGÉNIERIE SYSTÈME. Exercice 1- Automobile adapté de Renaud Costadoat. A. Présentation

CHAPITRE 1 FEUILLE N 1 : INGÉNIERIE SYSTÈME. Exercice 1- Automobile adapté de Renaud Costadoat. A. Présentation CHAPITRE 1 FEUILLE N 1 : INGÉNIERIE SYSTÈME Exercice 1- Automobile adapté de Renaud Costadoat Corrigé page?? A. Présentation La chaîne d énergie d une voiture est complexe et intéressante à étudier. Les

Plus en détail

PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES

PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES But de la protection des moteurs PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES Les protections des moteurs électriques contre les surintensités (surcharges et courts-circuits) ont

Plus en détail

BTS AVA 2009 : sciences physiques

BTS AVA 2009 : sciences physiques BTS AVA 2009 : sciences physiques On souhaite montrer que dans l état actuel des technologies, il n est pas réaliste de concevoir un véhicule électrique ayant la même autonomie qu un véhicule à essence.

Plus en détail

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier G. Pinson - Physique Appliquée Machine asynchrone - C34 / 1 C34 - Machine Asynchrone (MAS) Moteur asynchrone Transmissions mécaniques asynchrones (transmissions de couple) : P m s bain d huile ailettes

Plus en détail

Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane. Travaux Pratiques. Amélioration du monte charge du tunnel Prado Carénages Part 1. Repère : TP2.

Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane. Travaux Pratiques. Amélioration du monte charge du tunnel Prado Carénages Part 1. Repère : TP2. Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane Travaux Pratiques Nom : ELEC TEAM Repère : TP2.1 Amélioration du monte charge du tunnel Prado Carénages Part 1 Le Tunnel Prado Carénage, d une longueur de 2,5

Plus en détail

Spécialité «Energie et Environnement» (Introduction à la spécialité EE)

Spécialité «Energie et Environnement» (Introduction à la spécialité EE) Remplace l édition du : / / Par : Equipe pédagogique Intro_EE_Prof_TP1_2012 Page 1 FICHE PEDAGOGIQUE Support d activité : Durée: Niveau Enseignement Type d activité : Voiture radiotélécommandée 4h Classe

Plus en détail

CAPTEURS Tout Ou Rien (TOR)

CAPTEURS Tout Ou Rien (TOR) Cours BAC ELEEC E2 ETUDE D UN OUVRAGE S4 : Communication et traitement de l information CAPTEURS Tout Ou Rien (TOR) S4.5 : Acquisition de données 1. MISE EN SITUATION : Sur tous les systèmes nous avons

Plus en détail

PORTAIL AUTOMATIQUE. Bras articulés Armoire de commande. Objectifs du T.P.

PORTAIL AUTOMATIQUE. Bras articulés Armoire de commande. Objectifs du T.P. DOSSIER TP PORTAIL AUTOMATIQUE On souhaite, en vue de l'évolution du produit, vérifier le niveau de certains critères des fonctions remplies par le système selon le point de vue de l'utilisateur. On vérifiera

Plus en détail

Analyse des systèmes Structure d un système technique

Analyse des systèmes Structure d un système technique Analyse des systèmes Structure d un système technique http://perso.numericable.fr/starnaud/ 1. Définitions Système : Un système est une association structurée d éléments ayant des relations entre eux.

Plus en détail

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie OBJECTIFS Etude de la chaine d'énergie. Etude du cycle de montée et de descente de la station de levage. Etude de la fonction acquérir (capteur de vitesse). POINTS DU PROGRAMME ABORDES 2.1.1 Organisation

Plus en détail

Etude n 1 : Moteur simplifé (1 cylindre)

Etude n 1 : Moteur simplifé (1 cylindre) Etude n 1 : Moteur simplifé (1 cylindre) Mise en situation Le mécanisme étudié est un moteur à essence de moto. Pour simplifier l étude, seulement un piston et une bielle ont été représentés. Le mécanisme

Plus en détail

TD sur l ANALYSE FONCTIONNELLE

TD sur l ANALYSE FONCTIONNELLE TD sur l ANALYSE FONCTIONNELLE 1. Présentation du système : Le destructeur d aiguille permet aux chirurgiens-dentistes de sectionner l aiguille sans risque de se piquer et donc sans risque de contamination

Plus en détail

Chapitre 1 LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE

Chapitre 1 LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE Chapitre 1 LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE Identification de composants Quel est le nom de chacun des composants ci-dessous? Piles Ampoules Interrupteurs D.E.L. : Diodes électroluminescentes Diodes Résistances Circuit

Plus en détail

Pompes pour liquides chargés abrasifs

Pompes pour liquides chargés abrasifs Pompes pour liquides chargés abrasifs LA DIFFERENCE Notre gamme de plus de 100 modèles différents de pompes centrifuges, vous apportera la solution adéquate à tout problème de pompage de liquides fortement

Plus en détail

Doc. Pédagogique SYSTELEC Doc. Pédagogique ESSAIS DE SYSTEMES ETUDE N 1 DEMARREUR PROGRESSIF

Doc. Pédagogique SYSTELEC Doc. Pédagogique ESSAIS DE SYSTEMES ETUDE N 1 DEMARREUR PROGRESSIF ESSAIS DE SYSTEMES ETUDE N 1 Public visé : BEP ELECTROTECHNIQUE 2 ème année Terminale STI Génie Electrotechnique Bac professionnel 1 ère et 2 ème année BTS Electrotechnique 1 ère année Objectifs de l essai

Plus en détail

Seconde partie de l épreuve

Seconde partie de l épreuve Seconde partie de l épreuve Le sujet comprend 3 documents notés de A à C. L image ci-dessous présente un capteur d énergie intégré à la couverture d un bâtiment industriel : Question 1 (3 points) En vous

Plus en détail

1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE...3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...

1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE...3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE... Dossier technique Portail BFT Page 1/8 Portail BFT 1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE....2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE....3 21) SADT... 3 22) FAST.... 3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU

Plus en détail

Analyse Fonctionnelle

Analyse Fonctionnelle Analyse Externe Analyse Fonctionnelle Nécessité de l Analyse du Besoin Analyse du Besoin Verbalisation du Besoin Caractérisation du Besoin Validation du Besoin CdC des Prestations Objet de l Analyse Fonctionnelle

Plus en détail

MALAXEUR. Objectif du TP. Synoptique du malaxeur

MALAXEUR. Objectif du TP. Synoptique du malaxeur MALAXEUR Objectif du TP Un malaxeur a été acquis par le lycée. Il est installé dans l atelier d électrotechnique. Actuellement, cet équipement ne peut être contrôlé que localement. L objectif du TP est

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE SOCOMAFOR

DESCRIPTIF TECHNIQUE SOCOMAFOR DESCRIPTIF TECHNIQUE SOCOMAFOR SOCOMAFOR 35R N 0200 SOCOMALOC Tél. : 03 88 68 26 80 11, rue de l Energie Fax : 03 88 51 77 80 A. COMPOSITION DE LA MACHINE La sondeuse Socomafor 35R n 0200 comprend : Une

Plus en détail

1-DECOUVERTE DU PRODUIT

1-DECOUVERTE DU PRODUIT AALYSE FOCTIOELLE Compétences techniques mises en œuvre : CI 1 (AF1 AF2 AF3) - configurer, faire fonctionner le produit - identifier et définir le besoin auquel répond le produit et ses fonctions de service

Plus en détail

LE FONCTIONNEMENT DE L OBJET TECHNIQUE Le principe de la transmission de mouvement La transmission par chaîne

LE FONCTIONNEMENT DE L OBJET TECHNIQUE Le principe de la transmission de mouvement La transmission par chaîne 1. Observe et décris 1 Repère les éléments Recherche les éléments qui constituent le système de transmission par chaîne de la bicyclette. Aide toi des mots de la liste ci-dessous et de l exemple déjà traité

Plus en détail

112.187 Programme d Étude Technique de Transmissions Mécaniques/Engrenages

112.187 Programme d Étude Technique de Transmissions Mécaniques/Engrenages 112.187 Programme d Étude Technique de Transmissions Mécaniques/Engrenages Bases de techniques de transmission avec des exercices théoriques et pratiques. Cmontient : Transmission d entraînement : - Transmission

Plus en détail

Page 1 sur 22. opérateur dossier technique V2.doc

Page 1 sur 22. opérateur dossier technique V2.doc . Présentation du système.... Cahier des charges fonctionnel..... Besoin associé au produit..... Fonctions de service du produit.... Diagramme FAST partiel du système.... Présentation des fonctions techniques

Plus en détail

Physique-appliquée U-32

Physique-appliquée U-32 CE3P Session 2004 BEVET de TECHNICIEN SUPÉIEU CONTÔLE INDUSTIEL et ÉGULTION UTOMTIQUE SCIENCES PHYSIQUES Physique-appliquée U-32 Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 = = = = = = = = = = = = = = vant de composer,

Plus en détail

Terminale TP série 4 Lycée M. M. FOURCADE.

Terminale TP série 4 Lycée M. M. FOURCADE. Terminale TP série 4 Lycée M. M. FOURCADE. Support : Fonctions étudiées : palan automatisé Traiter les données Communiquer en Modbus Fonctions abordées: TRAITER LES DONNEES, COMMANDER la puissance par

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. LOT 1 : Système de ventilation. Caractéristiques minimum souhaitées : Le système devra être équipé :

CAHIER DES CHARGES. LOT 1 : Système de ventilation. Caractéristiques minimum souhaitées : Le système devra être équipé : LOT 1 : Système de ventilation. Le système devra être équipé : CAHIER DES CHARGES - d un clapet d étranglement permettant de faire varier le flux d air - Moteur triphasé Dahlander à 2 vitesses de rotation

Plus en détail

OFPPT RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES LECTURE DE PLANS ET DE SCHEMAS ELECTRIQUES MODULE N :3 ROYAUME DU MAROC SECTEUR : GÉNIE ÉLECTRIQUE

OFPPT RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES LECTURE DE PLANS ET DE SCHEMAS ELECTRIQUES MODULE N :3 ROYAUME DU MAROC SECTEUR : GÉNIE ÉLECTRIQUE ROYAUME DU MAROC OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N :3 LECTURE

Plus en détail

ALPHA Ascenseur d escaliers

ALPHA Ascenseur d escaliers Manuel d utilisation ALPHA Ascenseur d escaliers Table des matières: Introduction... 3 Schéma d installation:... 4 Paramètres techniques:... 5 Appercu du fonctionnement du lift... 6 Descriptif des commandes...

Plus en détail

Guide d intervention en cas d urgence

Guide d intervention en cas d urgence Guide d intervention en cas d urgence Acura RLX Hybrid 2014 À l intention du personnel des services d incendie, de police, d ambulance et de remorquage, émis par Honda Canada Inc. Introduction Ce guide

Plus en détail

- Le réseau de répartition à 90kV est régional et permet de rejoindre les grandes villes.

- Le réseau de répartition à 90kV est régional et permet de rejoindre les grandes villes. Sciences de l Ingénieur Fiche de cours n 1 Distribution et sécurité électrique professeur : G. Maléjacq 1.Production et consommation Rappel des grandeurs électriques élémentaires : Puissance exprimée en

Plus en détail

La production et le transport de l électricité

La production et le transport de l électricité Comment produire simplement une tension alternative? Connecter les deux bornes d une bobine à un oscilloscope À l aide d un moteur, faire tourner un aimant devant la bobine (doc ) Observer sur l oscillogramme

Plus en détail

MPSI PCSI DS N 1 5 Octobre 2014 Système de mesure de cavité (D après concours CCP TSI 2010)

MPSI PCSI DS N 1 5 Octobre 2014 Système de mesure de cavité (D après concours CCP TSI 2010) MPSI PCSI DS N 1 5 Octobre 2014 Système de mesure de cavité (D après concours CCP TSI 2010) Nom : Prénom : Classe : Mise en situation Mise en situation et présentation de la mesure Le sous-sol français

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION P LAR BOX MANUEL D UTILISATION La nouvelle gamme de coffret de voyage THERMOSTEEL Polar Box offre le meilleur de la technologie électronique. Danfoss alimentateur fourni pour alimenter le réfrigérateur

Plus en détail

LA SPECIALITE ENERGIE ET ENVIRONNEMENT

LA SPECIALITE ENERGIE ET ENVIRONNEMENT Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable LA SPECIALITE ENERGIE ET ENVIRONNEMENT 1 ère STI2D CI5 : Efficacité énergétique active Cours - TD EE LA SPECIALITE ENERGIE ET ENVIRONNEMENT

Plus en détail

THÈME : MOTORISATION. Véhicule bicarburation : Essence/ G.N.V. Etude Renault Kangoo TYPE : Ressources formateurs. Cours T.P. / T.D.

THÈME : MOTORISATION. Véhicule bicarburation : Essence/ G.N.V. Etude Renault Kangoo TYPE : Ressources formateurs. Cours T.P. / T.D. THÈME : MOTORISATION TITRE : Véhicule bicarburation : Essence/ G.N.V. Etude Renault Kangoo TYPE : Ressources formateurs 1.1.1. Cours 1.1.2. T.P. / T.D. Date mise à jour 6 mai 2004 Auteur référent Nom :

Plus en détail

Projet tutoré : Chaîne de traction de vélo électrique

Projet tutoré : Chaîne de traction de vélo électrique Projet tutoré : Chaîne de traction de vélo électrique Tristan MARCILLET Grégoire WICKY Professeur tuteur : Mickaël HILAIRET Sommaire 1) Présentation du vélo à assistance électrique 3 2) Présentation du

Plus en détail

EI3 - AUTOMATISME INDUSTRIEL. Travaux Pratiques n 1. Automatisation d'une porte de garage

EI3 - AUTOMATISME INDUSTRIEL. Travaux Pratiques n 1. Automatisation d'une porte de garage EI3 - AUTOMATISME INDUSTRIEL Travaux Pratiques n 1 Automatisation d'une porte de garage L'objectif de cette séance est d'automatiser le fonctionnement d'une porte de garage en utilisant un automate ALLEN

Plus en détail

savoir S 4-3 L Automate Programmable Industriel Tmel

savoir S 4-3 L Automate Programmable Industriel Tmel 1. Définition Le même type d automate peut être utilisé pour différentes applications, la différence s effectue avec le programme installé dans celui-ci. Pour réaliser ces programmes on utilise différents

Plus en détail

Relais pour volet roulant RLT_STR422

Relais pour volet roulant RLT_STR422 Relais pour volet roulant RLT_STR422 Fonctionnement Les contrôleurs RLT_STR421 sont conçus pour contrôler les stores à rouleaux (mouvement ascendant et descendant) ou d autres appareils qui sont entraînés

Plus en détail

Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI

Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI Préambule Une partie des informations suivantes est issue du rapport de jury 2014. On y trouvera notamment les compétences et situations d évaluations

Plus en détail

Etablis de câblage standards

Etablis de câblage standards Etablis de câblage standards Poste pour 2 utilisateurs. Existe en 2 versions, mono ou triphasé. Chaque poste est livré avec : l 2 pupitres de distribution verticaux autonomes (descriptif ci-dessous) l

Plus en détail

Système d éclairage directionnel d Espace IV

Système d éclairage directionnel d Espace IV Système d éclairage directionnel d Espace IV 1. PRESENTATION DE L EPREUVE 1.1. Objectifs de l épreuve L objectif de l épreuve est d analyser les performances du système d éclairage directionnel d Espace

Plus en détail

ETUDE DES SYSTEMES FONCTION GLOBALE. Matière d œuvre INFORMATIONNELLE. Tâches élémentaires :

ETUDE DES SYSTEMES FONCTION GLOBALE. Matière d œuvre INFORMATIONNELLE. Tâches élémentaires : I. Présentation générale des systèmes I.1. Système technique - produit ETUDE DES SYSTEMES Une étude de marché faite auprès d une population d utilisateurs permet de recenser un certain nombre de besoins

Plus en détail

1.1 CHAÎNE CINÉMATIQUE

1.1 CHAÎNE CINÉMATIQUE ;aeslgjh jgbjgbjg ;aeslgjhlk bjgbjgb ;aeslgj sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh ;aeslgjhlkj jgbbsghh hjkoop;y koop;y op;y hfhhjko op;y ;aeslgj jgbjgbbs gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop hjkoop;y ;y ;aes hlkjgbj bbsghh

Plus en détail

Unités spécifiques : ELECTRICITE

Unités spécifiques : ELECTRICITE Référentiel BAC PRO Sciences Physiques : ELECRICITE Page /6 BACCALAUREATS PROFESSIONNELS Unités spécifiques : ELECTRICITE E REGIME SINUSOÏDAL Durée indicative: 0 heures Régime sinusoïdal monophasé - Valeur

Plus en détail

DRF - Détecteur de Roue Fer Sécuritaire

DRF - Détecteur de Roue Fer Sécuritaire DRF - Détecteur de Roue Fer Sécuritaire Détection de Roue Fer Sécuritaire / CES - Compteur d'essieux SIL4 / Contrôle de Passage à Niveau / Détection de Train Présentation du DRF (Détecteur de Roue Fer

Plus en détail

Documentation technique Module de cogénération au gaz naturel Liebherr ENL936 EG207 Température du mélange air/gaz 50

Documentation technique Module de cogénération au gaz naturel Liebherr ENL936 EG207 Température du mélange air/gaz 50 Documentation technique Module de cogénération au gaz naturel Liebherr ENL936 EG207 Température du mélange air/gaz 50 ENL 936 EG207 - GMT 50 06/2012 Page 1 / 6 Sommaire page 1 Données techniques 3 2 Configuration

Plus en détail

Efficacité et flexibilité maximales.

Efficacité et flexibilité maximales. Powador 25000xi Powador 30000xi Powador 33000xi Park-Serie Efficacité et flexibilité maximales. La solution pour les centrales solaires depuis 25 kw jusqu à une plage de puissance de l ordre des mégawatts.

Plus en détail

L E S C A P T E U R S

L E S C A P T E U R S I. D é f i n i t i o n L E S C A P T E U R S Temps observable Acquérir une information Capteur image brut image Les capteurs est l élément d un système dont la fonction est d acquérir une information.

Plus en détail

Aquariums et capteurs de niveau

Aquariums et capteurs de niveau http://club2a.free.fr/site/article.php3?id_article=477 Aquariums et capteurs de niveau mercredi 9 mai 2007, par Bricoleau Cet article a pour but de présenter les éléments de base, qui permettent de se

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S

DOSSIER TECHNIQUE. APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S DOSSIER TECHNIQUE APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S 1 PRESENTATION ET FONCTIONNEMENT 1.1 Mise en situation 1.2 Principe de fonctionnement 1.3 Chronogramme de fonctionnement 1.4 Régulation

Plus en détail

Baccalauréat technologique annale zéro

Baccalauréat technologique annale zéro éduscol Baccalauréat technologique STI2D Enseignements technologiques transversaux Baccalauréat technologique annale zéro Annale zéro n 2 (Coefficient 8 Durée 4 heures) Aucun document autorisé Calculatrice

Plus en détail

Direction à Assistance Electrique Variable de Twingo DOSSIER TECHNIQUE

Direction à Assistance Electrique Variable de Twingo DOSSIER TECHNIQUE Sommaire PRESENTATION DU SYSTEME :... 3 Généralités... 3 Principe de Fonctionnement... 4 Colonne motorisée... 4 Gestion de l assistance... 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES :... 5 Calculateur électronique...

Plus en détail

MSMA RACCORDEMENT CAPTEURS/AUTOMATE n 1/5

MSMA RACCORDEMENT CAPTEURS/AUTOMATE n 1/5 MSMA RACCORDEMENT CAPTEURS/AUTOMATE n 1/5 L automate programmable est équipé d une carte des entrées destinée à recevoir : Les informations d état des capteurs en provenance des capteurs. Les informations

Plus en détail

علوم المهندس العلوم الرياضية. Document réponse DR 1

علوم المهندس العلوم الرياضية. Document réponse DR 1 1 المادة: علوم المهندس المعامل: العلوم الرياضية مدة اإلنجاز: الشعبة( أو المسلك : I Tâche 1 (analyse fonctionnelle externe : 1. Les trois lieux publiques Tenir compte de diverses réponses possibles. Document

Plus en détail

Dispositif de détection de fumée

Dispositif de détection de fumée 4/6.1/F/3 Dispositif de détection de fumée Type RM-O-VS gréé par l Institut technique de construction allemand Sommaire Caractéristiques techniques Caractéristiques techniques 2 Description Utilisation

Plus en détail

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE SEQUENCE DE TRAVAUX PRATIQUES N 1 Fonctionnement et performances 1/18 2/18 SOMMAIRE 1. PROBLEME TECHNIQUE:... 5 2. DEROULEMENT DE LA SEANCE... 6 3. MISE EN SITUATION...

Plus en détail

S2I 1. Modélisation d un hayon de coffre électrique

S2I 1. Modélisation d un hayon de coffre électrique S2I 1 TSI 4 heures Calculatrices autorisées Modélisation d un hayon de coffre électrique 213 L industrie automobile propose sur les véhicules modernes de plus en plus de systèmes d aide à l utilisateur,

Plus en détail

I. BUT DE LA MANIPULATION II. INTRODUCTION ET PHENOMENOLOGIE T 2 T 1

I. BUT DE LA MANIPULATION II. INTRODUCTION ET PHENOMENOLOGIE T 2 T 1 C. Cycle de Stirling. BUT DE LA MANPULATON Etude du cycle thermodynamique de Stirling, relevés des cycles. Mesure du rendement d'un moteur à air chaud pour différents régimes de rotation. Etude des rendements

Plus en détail

En classe de quatrième

En classe de quatrième En classe de quatrième La classe de quatrième permet à l élève d aborder les six approches du programme sur le domaine d application du confort et domotique. Les différents centres d intérêt prennent appui

Plus en détail

POMPE DOSEUSE. Objectifs

POMPE DOSEUSE. Objectifs DOSSIER T.P. POMPE DOSEUSE 1. Contexte industriel Dans beaucoup d industries, aujourd hui, il est nécessaire de doser avec précision des réactifs de toute nature (industries alimentaires, pharmaceutiques,

Plus en détail

1/20 TOURNEZ LA PAGE S.V.P.

1/20 TOURNEZ LA PAGE S.V.P. 1/20 TOURNEZ LA PAGE S.V.P. Les premières automobiles étaient «propulsées» (roues arrière motrices). L efficacité de cette transmission est avérée mais le contrôle du véhicule devient délicat dès que le

Plus en détail

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES Session : 2012 E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE UNITE CERTIFICATIVE U11 sous-épreuve E11 Analyse d un système

Plus en détail

Brûleurs fioul Weishaupt L3Z-A, L5Z et RL7 Exécution 1LN (Low NO x ) 1/2001 F

Brûleurs fioul Weishaupt L3Z-A, L5Z et RL7 Exécution 1LN (Low NO x ) 1/2001 F Brûleurs fioul Weishaupt L3Z-A, L5Z et RL7 Exécution 1LN (Low NO x ) 1/2001 F Description Les brûleurs fioul Weishaupt Low NO x, modèles 1, 3 et 7, sont des brûleurs entièrement automatiques à pulvérisation

Plus en détail

Mode d emploi. Portail coulissant: Delta / Orion. Motorisation: Type ZT /IT 06

Mode d emploi. Portail coulissant: Delta / Orion. Motorisation: Type ZT /IT 06 Mode d emploi Portail coulissant: Delta / Orion Motorisation: Type ZT /IT 06 MODE D EMPLOI 1 1. GÉNÉRALITÉS 3 1.1 Fabricant/ fournisseur 3 1.2 Utilisation du mode d emploi 3 1.3 Définitions: Utilisateur

Plus en détail

CONVERTIR l ENERGIE HYDRAULIQUE EN ENERGIE MECANIQUE

CONVERTIR l ENERGIE HYDRAULIQUE EN ENERGIE MECANIQUE Centre d Intérêt n 5 : ALIMENTER ET DISTRIBUER L ENERGIE ENERGIE HYDRAULIQUE Système : pilote automatique de bateau COURS TP série 2 TD NOM : Prénom : DATE : 1 T.S.I. Nous avons mis en évidence, dans la

Plus en détail

TRACTEUR UTILITAIRE KIOTI DK451/DK551

TRACTEUR UTILITAIRE KIOTI DK451/DK551 TRACTEUR UTILITAIRE KIOTI DK451/DK551 Tracteur Utilitaire KIOTI Les tracteurs de Série DK... sont une gamme de tracteur équipés et confortables, prêts à tout type de travail. Les tracteurs de Série compacts

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT :

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT : ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D TITRE : Stabilité directionnelle des véhicules : direction assistée à assistance variable Temps de préparation :...2 h 15 minutes Temps de présentation devant le

Plus en détail

Dossier technique Paletticc

Dossier technique Paletticc Dossier technique Paletticc Conditionnement et emballage : Dans la plus grande usine du monde d embouteillage d eau minérale, Perrier a mis en service un atelier d embouteillage hautement automatisé. L

Plus en détail

L injection essence 1 DATE : CLASSE :

L injection essence 1 DATE : CLASSE : 1 1. Frontière de l étude : 2. Solutions technologiques : On dénombre deux architectures selon le nombre et l emplacement des injecteurs : L injection multipoint : système le plus répandu actuellement,

Plus en détail