NUMÉRO SPÉCIAL TOUT EN BD

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NUMÉRO SPÉCIAL TOUT EN BD"

Transcription

1 1,80 EURO. DEUXIÈME ÉDITION NO10481 JEUDI 29 JANVIER Charlie OÙ EST LA RELÈVE? NUMÉRO Richard McGuire. Né en Dernier album paru: Ici (Gallimard). SPÉCIAL TOUT EN BD IMPRIMÉ EN FRANCE / PRINTED IN FRANCE Allemagne 2,50, Andorre 2,50, Autriche 3,00, Belgique 1,90, Canada 5,00 $, Danemark 29 Kr, DOM 2,60, Espagne 2,50, Etats Unis 5,00 $, Finlande 2,90, Grande Bretagne 2,00, Grèce 2,90, Irlande 2,60, Israël 23 ILS, Italie 2,50, Luxembourg 1,90, Maroc 20 Dh, Norvège 30 Kr, Pays Bas 2,50, Portugal(cont.) 2,70, Slovénie 2,90, Suède 27 Kr, Suisse 3,40 FS, TOM 450 CFP, Tunisie 3,00 DT, Zone CFA 2 300CFA.

2 2 EVENEMENT ÉDITORIAL Par LAURENT JOFFRIN Paradoxe Aux bons dessins, les médias d aujourd hui préfèrent-ils les longs discours? Question inattendue dans le numéro annuel de Libé entièrement illustré par des dessinateurs à l occasion du festival d Angoulême. Ou encore dans un journal qui publie régulièrement, non seulement l ami Willem, mais encore une théorie de dessinateurs talentueux. Mais c est un fait que le nombre de dessinateurs de presse diminue régulièrement et donc le nombre de dessins publiés en moyenne dans les journaux. Plusieurs facteurs expliquent cette évolution, mais il en est un qui semble évident : le «politiquement correct», comme l on dit, tend à brider la verve des «cartoonists» et, il faut bien le dire, l audace des rédacteurs en chef. Conformisme nouveau? Pusillanimité montante? Pas seulement. On doit y voir aussi un paradoxe contemporain un peu plus subtil : dès lors que les minorités dans les démocraties voient leurs droits mieux reconnus, leur dignité mieux respectée, progrès incontestables, elles exigent, directement ou indirectement, une plus grande prudence chez ceux qui les caricaturent. De la même manière que certains sketchs de Desproges ou Coluche passeraient difficilement aujourd hui, sauf à s attirer les foudres des associations ou des élus, certaines caricatures sortent plus difficilement du crayon des dessinateurs. Et les mêmes qui fustigent le «politiquement correct» sont prompts à s indigner quand le «politiquement incorrect» les concerne. La médaille utile de l égalité a son revers Louis Philippe par Daumier dans «la Caricature» en JOSSE. LEEMAGE Giscard à la une de «Charlie Hebdo», en mai 1974, par Gébé. DR Omniprésentes au XIXe siècle, satires ou caricatures ont quasi disparu des journaux et s expriment ailleurs. «EXTERMINER LES ENFANTS». Bien entendu, l introduction de la photographie dans les médias après 1914 fiche un vilain coup au dessin de presse: le photojournalisme prend en partie la relève de la critique sociale (aux Etats-Unis dans Life, entre autres, puis avec la génération de la street photography de Frank). Mais il n y a guère de quotidien cependant qui n ait pas son strip ou sa caricature jusqu aux années 70. C est aussi l époque où la frange «dure» de la satire se réfugie à Hara Kiri puis, après l interdiction de celui-ci pour avoir chargé de Gaulle un peu trop fort, dans Charlie Hebdo. Depuis, c est la raréfaction, avec lutionnaires consacrés à la caricature 77 dessinateurs encartés seulement comme la Caricature (1830) ou le Chari- comme journalistes. La baisse du dessin vari (1832). Le modèle essaime dans de presse «à la française», issu des caritoute l Europe (Punch, fondé en 1841 en catures de la Révolution, peut s expligrande-bretagne ou le Berliner Cha- quer en partie par le fait que l humour rivari en 1847), puis sous le Second «à la Charlie» correspond à ce qu on Empire avec la Lune (1865) ou la appelle l humour de protection. Charge (1870), violemment oprécit Prenons un exemple chez posée à Napoléon III. Cette hiswillem. Une double page du toire de la caricature de presse est évi- Hara Kiri n 93 de 1969 intitulée «A bas demment aussi une histoire de la les enfants! Il faut exterminer les petits censure. La Lune est ainsi définitive- enfants.» Les bébés y sont dessinés en ment suspendue (avant de renaître sous monstres qui gâchent la vie des adultes. le nom de l Eclipse) en Le célèbre Qu est-ce qui nous fait (ou nous faisait) dessinateur Gill avait par exemple vu rire là-dedans? C est que des idées que son portrait de Victor Hugo refusé à nous refoulons, des désirs monstrueux Presse, le dessin s estompe L'ESSENTIEL LE CONTEXTE La caricature de presse se raréfie dans les journaux au profit de l illustration. L'ENJEU Quel avenir pour le dessin politique et sur quels supports? Par QUENTIN GIRARD et ÉRIC LORET M ais où donc a disparu le dessin de presse? Il suffit qu on pose la question pour qu aussitôt mille contreexemples viennent faire le siège. Soyons donc moins polis : où donc est passé le bon dessin de presse, en une seule image, qui tient, fait rire, se montre critique, est ouvert à de multiples interprétations et engage la discussion? Si le dessin de presse naît avec le journalisme, il explose au XIXe siècle, d abord avec les journaux post-révo- cause de la légende: «Je veux toute la liberté, comme je veux toute la lumière.» A l aube du XXe siècle, on se rappelle l Assiette au beurre, socialiste et anar.

3 3 Sarah Fouquet, dessinatrice, enseignante à l Ecole d art et médias de Caen-Cherbourg: «Il n y a rien de moins partagé que le rire» arah Fouquet, 35 ans, est «tombée pour argent comptant une image de dans le dessin de presse comme dans bonne facture, au détriment du sens. un pot de crème». Cette dessina- La tradition Charlie a-t-elle essaimé? trice l enseigne à l Ecole supérieure Ce dessin one shot, à la main, dans l insd arts et médias de Caen-Cherbourg. tant, reste assez unique. A Charlie, ils Depuis l attentat à Charlie Hebdo, elle a travaillent sans filet. Alors que plus rassemblé les dessins d étudiants de vous travaillez une image, plus vous la plusieurs écoles d art et de profession- stabilisez, plus le propos est maîtrisé. nels pour une exposition (1). Charlie Hebdo ne peut pas vraiment pasquel impact l attentat du 7 janvier a-t-il ser ailleurs qu en France : l humour eu sur vos étudiants? n est pas universel. C est intraduisible. Il y a un élan, c est sûr, une mobilisa- Je me demande comment les dessins de tion pour le dessin de presse. J ai l im- Charlie ont été compris dans les pays où pression qu il s est passé ils ont circulé dernièrement quelque chose. Après, ce INTERVIEW C est très différent de ce qui se n est pas en trois semaines fait à l étranger? qu on va vraiment savoir quel effet ça Ailleurs, le dessin de presse joue beaua vraiment eu. Mais je crois que ça a coup sur le symbole, sur l entre-deux. conduit les étudiants à réfléchir à la Il y a une sorte de poésie visuelle, très question de la force de l image, de la li- pratiquée en Amérique du Sud, ou en gne éditoriale, et à la question du sup- Europe de l Est par exemple. Des enport. Pourquoi est-ce différent de diffu- droits où il y a eu la censure et où les ser son image sur les murs d une ville, dessinateurs ont dû trouver des façons sur internet, ou dans un journal? de la contourner. Souvent, ce sont des Vos étudiants parviennent-ils à avoir un dessins qui sont dans le décalage de sipropos politique dans un dessin? tuation, avec une marge d interprétaparfois c est un peu flou, on sent qu ils tion. Alors qu avec Charlie, on est face ont du mal à avoir un positionnement à une opinion claire. très stable, mais ils ont tous une cons- Pourquoi le dessin déserte-t-il la presse? cience forte de la société. Avec le dessin Il y a une vraie démission de la presse de presse, tout à coup, ils essayent de française face au dessin satirique. Cette maîtriser les signes, de créer des asso- tradition s est reserrée progressiveciations de signes pour faire des images ment, avec une focalisation sur Charlie polysémiques. qui est devenue insurmontable. L idéal, Comment définir le dessin de presse ce serait de rediffuser le dessin de pratiqué par Charlie Hebdo? presse, qu il y en ait partout, qu il soit C est une tradition assez typiquement banal. De façon plus générale, le dessin française. Un dessin bavard, qui joue est une pratique qui se perd un peu. Les beaucoup sur le croisement d informa- commanditaires publics ont peur de la tions. Dans mes cours, je passe du polysémie de l image: maintenant, on Louis-Philippe dessiné en poire par préfère faire de l habillage typographidaumier au Giscard de Gébé [avec son que, ça arrange tout le monde. J ai l imvisage en forme de phallus, qui avait fait pression qu on est plus frileux qu avant. la une de Charlie Hebdo en 1974, ndlr]. Avec la mondialisation, il y a forcément C est du même acabit. Mais ce n est pas une intrusion de l autre bout du monde la tradition la plus partagée par la jeune dans une blague locale. Alors qu il n y génération, notamment parce qu il faut a rien de moins partagé que le rire, et maîtriser son sujet. Un dessin de Charlie qu il y a autant d humours que de pays. Hebdo, c est un discours. En même Y a-t-il une relève chez les jeunes dessitemps, c est l immédiateté, c est nateurs? «prends ça dans la gueule». Ils écrivent A vrai dire, ça ne dépend pas des dessiavec les images. Le problème de ces nateurs mais de tout le monde. Je vois dessinateurs, c est qu ils maîtrisent tel- des étudiants qui ont envie de ça, qui lement bien la presse, l essence de l ac- sont faits pour ça. Mais la presse satiritualité, avec un trait hyperépuré, que que va mal : Siné Hebdo est devenu quelqu un d un peu mal dégrossi ne va mensuel, l Imbécile a disparu, Fakir, à pas forcément comprendre. Amiens, a du mal, Zélium paraît puis Il y a un problème d éducation à disparaît, puis reparaît Ce qui me soul image? cie, ce sont les moyens qu on donne aux Je pense qu il y a une confusion entre dessinateurs et la place qu on leur fait. faire de l histoire de l art et faire de la Charlie est devenu une cible identifiée, sémiologie: savoir lire une image, savoir parce que les espaces dédiés au dessin ce que ça véhicule. C est d autant plus de presse se sont raréfiés. important qu aujourd hui on est noyés Recueilli par ISABELLE HANNE sous les images, et qu on ne les ques- (1) «Charlie, je crie ton nom», à la Cité tionne plus vraiment. On prend souvent Universitaire, Maison Heinrich Heine. S Un des derniers dessins de Tignous dans «Charlie Hebdo», en janvier DR mais réels (l envie assez banale de jeter son bébé par la fenêtre quand il hurle trop) sont poussés à bout, et par là même dénoncés, ce qui permet d en rire. C est l humour de Reiser ou de Vuillemin, qui repose sur un renversement : il faut pratiquement comprendre le contraire de ce qui est montré. C est le vieux principe de la catharsis : il vaut mieux représenter les horreurs qui nous trottent dans la tête que de les faire : dessiner pour sauter en dehors de la rangée des assassins, pour paraphraser Kafka. Car si on ne les apprivoise pas par l imaginaire, si on ne leur donne pas une forme acceptable, elles risquent assez vite de nous péter à la gueule. BARBE CACHÉE. Aujourd hui, l ironie, qui demande complicité et interprétation, semble de plus en plus difficile. A la fois par un déni culturel grandissant («mais non, aucun parent n a envie de tuer son enfant qui pleure») et à la fois parce que dans le monde globalisé chaque culture évalue celle du voisin à l aune de la sienne au lieu de les faire dialoguer et de relativiser l une et l autre. Or, il n y a rien de moins partageable d une époque et d un pays à l autre que l humour de protection, qui exhibe et maltraite les tabous de chaque culture. Aux dessinateurs caricaturistes, les directeurs artistiques préfèrent désormais les illustrateurs qui sont passés par les Beaux-Arts et qui travaillent de manière indifférente Suite page 4 REPÈRES 77 dessinateurs avaient une carte de presse (sur cartes au total) en 2013 selon l Observatoire des métiers de la presse. Ils étaient 107 en 2000, dont 90% d hommes, d une moyenne d âge de presque 53 ans (elle est de 43,8 ans pour l ensemble des journalistes). «Toutes les civilisations dignes de ce nom ont eu un sens aigu des rapports que l homme entretenait avec l imaginaire, même si cet imaginaire portait d autres noms.» Le dessinateur Roland Topor en 1974 RADIO SCANNEZ ET DÉCOUVREZ! Isabelle Hanne et Quentin Girard vous en disent plus au micro de Florent Chatain

4 4 EVENEMENT Dessin de Siné, paru dans les années 70. DR pour la presse ou la publicité. Résultat : un travail souvent léché, maîtrisé techniquement, mais manquant parfois un peu d âme. L avantage : aucun risque de devoir censurer un dessin pour une bite tordue ou une barbe de prophète cachée. Suite de la page 3 CONTRADICTIONS. Mais n accuser que les évolutions de l humour et ses difficultés à le partager serait ne pas prendre en compte les changements qui ont touché les industries médiatiques et bédéoludiques. Lorsque Gébé, Reiser ou Fred prennent leur envol, dans les années 60 et 70, les principaux canaux de diffusion de cet art qui n est pas encore le neuvième sont les journaux. On est très loin des albums publiés désormais chaque année. La presse se porte bien, des engueulades entre auteurs naissent de nouveaux titres, comme Fluide Glacial et Metal Hurlant (les deux en 1975). Aujourd hui le paradigme s est inversé. Les journaux n embauchent plus alors que les éditeurs publient à tour de bras (trop). Les rares hebdos à laisser une grande place étaient, avant l attaque, soit en grande difficulté financière (Charlie) soit patrimoniaux(le Canard enchaîné). Et les auteurs de demain, Brecht Evens, Simon Roussin, etc, se sont fait remarquer par la qualité de leurs BD plus que pour des strips qui porteraient la mine dans la plaie. Si l on est optimiste, on peut considérer que l engagement, la politique et la critique sociale sont désormais partout, disséminés, à l image de l époque où l important n est plus d avoir sa carte de militant, mais d arriver à penser sa vie et celle des autres ballottées par les contradictions de nos sociétés. Dans Rupture tranquille de Terreur Graphique avec un mode de traitement très satirique, dans Romain & Augustin (Delcourt) de Thomas Cadène qui prend fait et cause pour le mariage pour tous, dans les strips de Bastien Vivès publiés sur son blog puis en bouquins sur la Famille, l Amour, la Guerre. «Les dessinateurs sont aujourd hui moins dans la politique politicienne, ils sont plus sur des questions de point de vue et d engagement, juge l auteur et enseignant de BD Loïc Sécheresse, 42 ans, qui a fait la une de The Economist après les attentats avec sa main ensanglantée tenant fièrement un crayon. II y avait un peu, avant, une culture de la petite phrase, comme chez les politiques, qui peut énerver. On essaye aussi que le dessin ne soit plus un truc de vieux mâle blanc hétéro.» SHOPPING. Si l on est pessimiste, on peut considérer que les jeunes dessinateurs sont à l image des jeunes d aujourd hui. Souvent apolitiques face à des politiciens perçus comme ayant renoncé. Renoncer à lutter contre le libéralisme, contre la vieille génération qui squatte le sommet des entreprises, de l Etat ou des médias, tentant, seulement, de survivre un peu égoïstement. Si les jeunes auteurs-blogueurs qui ont eu le plus grand succès public ces dernières années sont Pénélope Jolicœur, shopping et peine de cœur, et Boulet, le rêve et la nostalgie de l enfance pour fuir la réalité, ce n est sans doute pas un hasard. La guerre du Vietnam, vue par Tim. paru dans «l Express», en février DR Après le «numéro des survivants», l équipe de l hebdomadaire tente, malgré le traumatisme, de se réorganiser pour se relancer. Trois semaines après, checkpoint «Charlie» harlie Hebdo nage entre deux eaux. Celles, sombres, de l attentat du 7 janvier 2015, qui a décimé l équipe et hante les rescapés. Et celles, troubles, de demain. Après le «numéro des survivants», paru une semaine jour pour jour après l attaque, la rédaction avait décidé de souffler un peu. Le désormais fameux «Tout est pardonné», avec le Mahomet larme à l œil de Luz, est en kiosques depuis deux semaines. Les Messageries lyonnaises de presse en ont distribué 7 millions d exemplaires: en France, à l étranger. Pour cette semaine, exemplaires supplémentaires ont été prévus. «Identité». Un record sans précédent dans la presse française, pour un journal qui, d habitude, tire à exemplaires L hebdomadaire satirique devait d abord re- C paraître ce mercredi. Puis le mercredi suivant. Pour trouver en kiosque le numéro 1179, on évoque désormais la mi-février. «Il faut que tout le monde soit d accord», dit seulement Eric Portheault, le directeur administratif et financier du titre. «Ils ont besoin de temps! souligne l un de leurs avocats, Christophe Thévenet. Ils feront le prochain numéro quand ils seront en état de le faire.» Au-delà de la question de la reparution, l équipe doit trancher de nombreuses et douloureuses questions. Combien de temps encore vont-ils travailler au hublot, cette salle où ils sont accueillis par Libé? «Dans un premier temps il faut qu on soit chez nous: on a besoin de se retrouver, lâche Gérard Biard, le rédacteur en chef de Charlie. C est maintenant qu il faut réfléchir, individuellement et collectivement : il y a ce que chacun a envie

5 EVENEMENT 5 TERREUR GRAPHIQUE 37 ANS, DESSINATEUR «Etre à la frontière entre le bon goût et le mauvais st-ce qu on rit encore d un moins en moins de dessinateurs politidessin politique? Oui, quand il ques, la moyenne d âge est assez haute. est bon. Un dessin politique Peut-être est-ce dû à un désintéresseréussi, ce n est pas un dessin militant, ment vis-à-vis de la politique des plus c est un dessin sur le fil. Reiser et Char- jeunes. lie sont sur l ambiguïté. Ce qui est drôle Mais surtout on vit dans un monde de c est d être à la frontière entre le bon directeurs artistiques et de mise en goût et le mauvais. Du coup, forcément, page. Tout le monde veut être le New cela arrive, et ça m est aryorker, les auteurs sortent rivé plein de fois, de ne pas des arts déco et il y a une VERBATIMS être compris. Pour moi, la volonté, de part et d autre, grille d analyse doit être de savoir si le de privilégier l esthétique au fond. Dédessin est réussi ou non, pas militant ou sormais, du coup, le dessin politique non. Bien sûr, de manière générale on prend des formes différentes, les prêche pour sa propre paroisse mais il auteurs ont changé de mode d attaque, ne faut pas tomber dans le dessin so- passent par d autres canaux. On met du cialiste ou UMP. politique partout, notamment directe«je suis pour plus d engagement dé- ment dans nos BD.» gagé, une vision politique qui n apparrecueilli par Q.G. tient à aucun parti, à la Pierre Despro- Dernier ouvrage paru: «Le Petit Livre ges. De manière générale, il y a de de la bande dessinée», Dargaud, 2014 «E RUPPERT ET MULOT 34 ET 36 ANS, DESSINATEURS «Un caillou blanc brandi par des hommes préhistoriques» «Charlie Hebdo» se rebaptise «Charia Hebdo» pour un numéro, en novembre DR de faire pour soi, et ce qu on a envie de faire pour le journal.» A quoi ressemblera l équipe demain, sans les dessinateurs Cabu, Charb, Wolinski, Tignous et Honoré, les chroniqueurs Bernard Maris et Elsa Cayat, le correcteur Mustapha Ourrad? Y aura-t-il de nouvelles têtes, de nouvelles plumes? Et, sur le fond, le journal osera-t-il taper aussi fort qu avant? «Si on perd ça, si on ne défend pas la laïcité, la liberté de conscience, on perd notre identité», martèle Biard. Don. Plus prosaïquement, comment va évoluer le capital du journal? Charb, qui était directeur de publication, possédait 40% (600 actions) des éditions Rotative, la société éditrice de Charlie Hebdo. Presque autant que le dessinateur Riss (599) et deux fois plus qu Eric Portheault (299). Cabu et Bernard Maris en avaient une, symbolique, chacun. Parmi les choses déjà décidées, il y a la nomination du dessinateur et directeur de la rédaction Riss, blessé lors de l attaque, au abonder un «fonds de dotation pour aider les journaux satiriques à travers le monde, explique maître Thévenet. Ça va être un travail au long cours, pour générer plein de Charlie Hebdo dans le monde. Pour soutenir des cousins dans d autres pays. C est la meilleure réponse possible.» En plus de l argent reçu, le journal a enregistré nouveaux abonnements (il en comptait avant l attentat). «C est sûr, ça donne de la visibilité: aujourd hui, le journal a les moyens de continuer, admet l avocat. Maintenant, c est à la rédaction de s organiser. Il faut réaliser le traumatisme, mesurer l effort pour ressortir un journal trois jours après l attentat. Ils pleuraient en dessinant! Personne ne peut sortir indemne d un truc comme ça. Ce sont des hommes et des femmes avant d être des journalistes et des dessinateurs.» Paravent. Ces jours derniers, il n y avait pas grand monde au hublot, sauf les quelquesuns qui gèrent les affaires courantes et ouvrent le courrier qui arrive par caisses entières. Mais «Ils ont besoin de temps! Ils feront Charlie s est réuni. le prochain numéro quand ils seront en état mercredi, Pas grand-chose n a filtré de le faire.» des discussions. Derrière les portes vitrées, un paravent Christophe Thévenet un des avocats de Charlie Hebdo blanc obstrue la salle et une poste de directeur de la publication. «Il a affichette prévient : «Pas de journalistes». toute la légitimité qu il faut pour le poste : ça Après l exposition médiatique des premiers allait de soi», affirme Gérard Biard. Autre jours, la rédaction de Charlie Hebdo a choisi avancée : la gestion de l argent reçu par la discrétion: fatigue, deuil, blessures, incercharlie. Plus de 1,7 million d euros, récoltés titudes Et mise sous cloche par Anne Homvia Presse et Pluralisme, un peu moins de mel, spécialiste de la communication de crise euros de dons étrangers via RSF, sans (DSK, Cahuzac). La direction du titre satiricompter euros sur des plateformes que répète en tout cas le même message, en lignes, créées spontanément. Les dons, à l instar de Gérard Biard : «La seule chose ainsi que la recette du numéro de Charlie en qui est sûre, c est que Charlie Hebdo va contikiosques, iront au journal, aux familles des nuer.» dix-sept victimes des attentats, et pour ISABELLE HANNE n dessin politique aujourd hui, c est un caillou blanc d une forme allongée et contondante que des hommes préhistoriques brandissent au ciel. Tous ces hommes préhistoriques sont laids, ils sont très bêtes et poilus, ils courent partout en gémissant contre le caillou qu ils secouent dans tous les sens, car l un d eux a du sang sur la tête, et oui, il s est pris un coup. Le sang rouge sur le caillou blanc est très visible et très impressionnant. Quelques gouttes d eau plus tard, la pluie a totalement nettoyé le caillou. Dieu merci, dit un des hommes préhistoriques ou un truc du genre avec Dieu dans la phrase «U «Ou alors un beau jeune homme anglais fin XIXe en redingote, fils d une grande famille noble va en Indochine avec le grade d officier, mais là-bas personne ne comprend l élégance de son esprit et de ses valeurs morales et il finit par mourir dans la maladie, les prostituées et les injustices, mais c est peut-être un peu ambigu «Ou alors, plus simple, un dessinateur est à sa table dans son atelier et il y a deux mecs armés qui sont debout sur sa table à dessin et ils discutent entre eux» Recueilli par É.Lo. Dernier ouvrage paru: «La Technique du périnée, tome 1», Dupuis, 2014 MARION FAYOLLE 26 ANS, DESSINATRICE «Prendre du recul et amener une réflexion par l humour» n dessin de presse est un dessin qui est simple, impactant et qui permet de prendre du recul sur un thème tout en amenant une réflexion, souvent par l humour. Dans un premier temps, il doit faire sourire ou rire, puis réfléchir et penser. Moi j utilise souvent des entrées un peu plus poétiques, j essaye d amener une forme de décalage, pour rendre visible une idée ou un concept. «Avec le New York Times, je suis vraiment très libre, alors qu avec la presse française, il arrive qu on re-regarde mon image, pour qu elle colle le plus possible de manière littérale au papier. «U «Aux Arts déco à Strasbourg, dans ma promo, très peu de gens s intéressaient aux questions politiques, et même de manière générale aux sujets d actualité. On avait un cours de dessin de presse et il était souvent déserté. Les élèves voulaient surtout faire des livres, des histoires détachées du réel. Ce n est qu en sortant d école, quand on m a fait des propositions dans la presse, que je me suis rendue compte que j aimais cette contrainte de temps qui est très stimulante intellectuellement.» Recueilli par Q.G. Dernier ouvrage paru: «Les Coquins», Magnani, 2014.

6 6 MONDE Killoffer. Né en Dernier album paru: Charbons (L Association). MatteoSalvini:leLePenduPô àlaconquêtedel Italie

7 E et les extracommunautaires. Ses initiatives spectaculaires, comme la visite impromptue dans des camps de nomades ou la récolte de signatures pour des référendums d initiative populaire sur la sortie de l Italie de l euro (considéré comme «un crime contre l humanité») ou la réouverture des maisons closes, mobilisent au-delà des militants traditionnels de la Ligue. DÉRIVE. Plusieurs dirigeants de la droite ont déjà rallié Matteo Salvini. Pour tenter de freiner l hémorragie, Silvio Berlusconi file la métaphore footballistique: «Salvini est un buteur mais il a besoin d un meneur de jeu comme moi.» A voir, car l autre Matteo ne semble pas vouloir se plier au bon vouloir du «Caïman», vieilli et plombé par les ennuis judiciaires. «Nous sommes candidats à être le parti 7 leader d un centre droit rénové», proclame Salvini. Au sein de la Ligue, certains, comme le maire de Vérone, Flavio Tosi, s inquiètent de cette dérive extrémiste qui risque de renforcer le parti mais qui, faute d alliance avec le reste de la droite, risque de le confiner pour longtemps dans l opposition. Matteo Renzi l a bien compris qui fait de cette «nouvelle droite» la principale menace politique. Dans l entourage du Premier ministre, on ne cache pas en coulisses que la progression de la Ligue pourrait faire figure d épouvantail, affaiblir la droite et ressouder la gauche. Mais en attendant, les mots d ordre de Salvini font une brèche dans toute une partie de l électorat et ont par exemple poussé Beppe Grillo à radicaliser son discours contre l Europe. Il clame désormais : «Les clandestins doivent être renvoyés chez eux.» REPÈRES «J admire le FN pour avoir su parler à tous: riches et pauvres, gauche et droite. En Italie, ce sera un travail plus difficile car les divisions régionales et politiques sont vivaces.» Matteo Salvini en novembre La nouvelle loi électorale imposée par le chef du gouvernement de centre gauche, Matteo Renzi, pour donner davantage de stabilité politique a été approuvée mardi soir par le Sénat et devrait passer devant les députés. Com battu par une partie de la gauche radi cale et de la droite dure, le projet prévoit une prime à la majorité au parti qui obtiendrait, ou dépasserait, 40% des voix au premier tour. Au cas où aucun parti n y arrivait lors du premier tour, il y aurait un ballottage deux semaines plus tard. Le seuil pour entrer au Parlement est abaissé à 3%. Le texte donne aussi tous les pouvoirs aux dirigeants des par tis pour nommer les têtes de liste dans les 100 collèges électoraux du pays. ACTUELLEMENT EN KIOSQUE NOUS SOMMES CHARLIE POUR L HISTOIRE LIBÉRATION HORS-SÉRIE du lundi 19 janvier 2015 BEL/LUX ALL/ESP/ITA/GR/PORT (Cont) 5 - SUI 6 CHF - DOM/S DOM/A CAN 6.50 $CAN Rassemblement spontané, place de la République à Paris, le 7 janvier, après l attaque contre Charlie Hebdo. PHOTO RÉMY ARTIGES En 2009, au cours d une fête de parti, celui-ci chantait fièrement, une bière à la main : «Sens-moi cette puanteur, même les chiens s enfuient, c est que les Napolitains sont arrivés.» «Qu est-ce qui m a fait changer d idée sur les méridionaux? Les faits», lâche-t-il, faussement candide: «Probablement, je ne connaissais pas bien le Sud.» Et de justifier cette volte-face en établissant une distinction entre les gens du Sud et leurs représentants: «On doit sauver le Sud de sa classe dirigeante.» La ficelle est un peu grosse. Et dans le Mezzogiorno, ils sont encore nombreux à se méfier de cette conversion fulgurante. Mais la popularité de Salvini y est désormais dans la moyenne nationale. Car la crise économique avec son cortège de chômeurs (20% dans le Mezzogiorno) est passée par là. «De Ligue du Nord, la Ligue est devenue nationale», souligne le politologue Ilvo Diamanti. La métamorphose s est opérée à partir de décembre A cette date, Matteo Salvini s empare de la Par ÉRIC JOZSEF direction du parti. Les grands barons sont Correspondant à Rome discrédités par des années d alliance et de compromissions avec Silvio Berlusconi. Le n Italie, on le surnomme «l autre trésorier de la Ligue, très proche d Umberto Matteo». Le seul capable aujourd hui Bossi, a même été pris la main dans le sac de disputer en termes de visibilité avec des diamants et des centaines de milmédiatique la primauté au président liers d euros détournés à des fins persondu Conseil démocrate, Matteo Renzi. A peine nelles. Dans ce contexte, le jeune dirigeant, plus vieux que le numéro 1 italien, Matteo mal fringué mais médiatiquement incisif, insalvini, 41 ans, est aujourd hui, carne à la fois un retour aux sources avec 30% d opinions favorables, PROFIL populaires de la Ligue et la volonté de l homme politique le plus populaire rajeunissement de la classe politique. après le chef du gouvernement. Il est surtout Comme Matteo Renzi au sein du Parti démole nouveau leader d une droite décomplexée crate, l autre Matteo met symboliquement à qui flirte joyeusement avec Marine Le Pen. la casse les caciques de la Ligue. Après avoir récupéré une Ligue du Nord mo- Député européen, il a gravi méthodiquement ribonde à la suite de scandales politico-fi- tous les échelons. En 1993, après avoir dénanciers, Matteo Salvini a en quelques mois laissé ses études d histoire, il est l un des plus relancé le parti fondé par Umberto Bossi pour jeunes conseillers municipaux de la mairie le propulser comme une formation nationale de Milan, pour la première fois dirigée par la qui déborde de ses frontières traditionnelles Ligue. A l époque, épinglette avec l effigie du du nord de la péninsule. Il rêve désormais Che à la boutonnière, il est à la tête du coutout haut de conquérir 50% des suffrages des rant des «communistes de Padanie». De Italiens. cette tradition populaire, il a conservé la cala voie est encore longue. Mais, au cours des pacité de dialoguer avec une partie de l élecdeux dernières années, la Ligue a connu une torat de gauche, les mouvements ouvriers et progression notable : de 4,1% aux élections en particulier avec les représentants des mélégislatives de 2013, le parti a obtenu 6,2% tallos, l aile la plus radicale du grand syndicat aux dernières européennes et ne cesse de Cgil. Peu à peu, il abandonne ainsi la bataille grimper. Sur les débris de la coalition de pour l autonomie du Nord et s aligne sur les droite de Silvio Berlusconi, le parti de Salvini positions de Marine Le Pen, avec laquelle il signe une alliance au Parlement européen. Au point de ne soute«qu est-ce qui m a fait changer d idée nir que du bout des lèvres, à sur les méridionaux? Les faits. l automne, les indépendantistes Probablement, je ne connaissais pas bien écossais. «Plus que pour la sécesle Sud.» sion de la Padanie, les messages de la Ligue sont dirigés contre l Union Matteo Salvini secrétaire de la Ligue du Nord européenne et contre l euro. Contre est désormais crédité de 13,2% des intentions Bruxelles davantage que contre Rome. Et dans de vote, au coude-à-coude avec Forza Italia. le même temps contre l immigration», détaille Lors des récentes élections régionales par- Ilvo Diamanti. Cette réorientation stratégique tielles d Emilie-Romagne, le candidat de la lui permet ainsi d organiser en octobre une Ligue a recueilli près de 20% des suffrages énorme manifestation à Milan contre «l invadans ce bastion de la gauche qui avait tou- sion des clandestins». Cent mille personnes, jours résisté aux sirènes des voisins autono- parmi lesquelles les militants néofascistes de mistes du nord. Mais Salvini est désormais Casa Pound, demandent entre autres l abroprêt à descendre jusqu au talon de la Botte et gation des accords de Schengen. aller chercher les voix des méridionaux, vic- Omniprésent sur les chaînes de télévision, times de la crise économique et en quête extrêmement actif sur les réseaux sociaux, d une réponse forte. Salvini, qui n hésite pas à poser torse nu en couverture d un hebdo populaire, multiplie «EXTERMINATION». «Si nous marchions avec les provocations et les propositions à l emorgueil, il y a quinze ans, le long du Pô, porte-pièce comme l introduction d un taux aujourd hui nous devons combattre l extermi- d imposition unique à 15%. «Bruxelles nous nation économique de l Italie. Cette urgence est massacre avec l euro et ses règles absurdes. une question nationale», soutient Matteo Sal- L immigration est désormais une invasion plavini pour expliquer la transformation d un nifiée et le fisc nous tue tous, des commerçants parti qui, il y a encore peu de temps, associait aux artisans, des employés aux retraités, et cela les Napolitains au choléra et traitait les gens à Brescia comme à Lecce», martèle comme un du Sud de «terroni» (cul-terreux). L actuel refrain celui qui, en 2009, avait proposé des secrétaire y allait lui aussi de bon cœur. wagons séparés pour les Milanais de souche HORS-SÉRIE JANVIER Le jeune secrétaire de la Ligue du Nord, en progrès dans l opinion, surfe sur les inquiétudes économiques et identitaires pour attirer des électeurs de tout le pays. MONDE REPORTAGES, ARCHIVES, COULISSES, ANALYSES UN HORS SÉRIE DE 48 PAGES

8 8 MONDE Grèce:larévolution dessans-cravates Lors de son investiture, le gouvernement d Aléxis Tsípras a commencé à s attaquer aux symboles. Et a annoncé dans la foulée une augmentation du Smic. Par MARIA MALAGARDIS Envoyée spéciale à Athènes explique cette petite dame qui a membres issus des Grecs innettoyé pendant quinze ans les bu- dépendants, petit parti ulreaux du ministère avant d être re- tranationaliste, mais antie ministère grec de l Eco- merciée du jour au lendemain. austérité, avec lequel Syriza nomie se trouve rue de la Depuis dix-huit mois, le combat a dû faire alliance en l abvictoire. Une adresse qui a de ces employées très modestes sence de majorité absolue au pu sembler quelque peu avait acquis valeur de symbole dans Parlement. «Nous serons le inappropriée ces dernières années un pays où les conventions collecti- gouvernement de tous les Grecs», pour le siège d un ministère soumis ves étaient démantelées de manière a encore souligné le nouveau aux exigences de Bruxelles et du abrupte. «On s est battu, on a souf- Premier ministre, qui s est enfmi. Vendredi, sous un fert mais aujourd hui, gagé à donner priorité à la «solisoleil printanier, la rue REPORTAGE c est notre victoire», darité avec les plus faibles». Priorité de la Victoire avait souligne Rita, tout en sera donc donnée à «la crise humapourtant retrouvé le sourire : une guettant la voiture officielle du mi- nitaire» d un pays où un tiers de la trentaine de femmes de ménages nistre. Le voilà qui surgit soudain à population vit désormais sous le attendaient en chantant l arrivée du pied, sous un tonnerre d applaudis- seuil de pauvreté. nouveau ministre de l Economie au sements. Des mesures symboliques ont ainsi sein du gouvernement dirigé par déjà été annoncées, comme le resyriza. «Le ministre s est déjà en- «CONTINUITÉ». Yanis Varoufakis, tour du Smic à 750 euros (alors qu il gagé à nous réembaucher!» exulte économiste réputé et désormais avait été abaissé à 510 euros). «Plus Rita, 50 ans, licenciée comme ses détenteur d un des postes les plus personne ne doit avoir faim dans ce collègues le 18 septembre «On importants du nouveau gouverne- pays, plus personne ne doit être privé gagnait seulement 500 euros par ment, s affiche très «casual chic»: d électricité suite à des factures immois, mais on a tenté de nous rempla- sac à dos kaki et sans cravate. Du payées», a promis mercredi Aléxis cer par des intérimaires low-cost», jamais vu en Grèce, où les détails Tsípras, qui a qualifié son équipe de ont désormais valeur de symbole. «gouvernement de sauvetage natiodéjà mardi, au moment de la pres- nal». Dans l immédiat, la rupture tation de serment du nouveau gou- s incarne dans de nouveaux visarepères vernement, tous les commenta- ges, lesquels, vendredi, ont pris teurs avaient noté l absence de possession de leurs ministères dans «Il faut que soit cravate des nouveaux dirigeants is- un climat plutôt détendu. «Il y aura sus de Syriza. A comrespecté un principe mencer par Aléxis Tsí- «Plus personne ne doit avoir faim de justice à l égard pras, le leader de la ou être privé d électricité suite des gens en Allemagne gauche radicale, qui et en Europe [ ] est désormais le plus à des factures impayées.» qui ont été solidaires jeune Premier minis- Aléxis Tsípras tre grec. «Démodée la [ ] L équité doit valoir cravate?» Mega TV, la principale continuité de l Etat», a ainsi rassuré dans les deux sens.» chaîne de télévision privée, s est Yanis Varoufakis, à peine installé Sigmar Gabriel ministre très sérieusement penchée sur la dans ses bureaux de la rue de la Vicallemand de l Economie question vendredi lors de son émis- toire. Non sans rappeler que c est ici évoquant la restructuration sion matinale d actualité. qu était «née une erreur toxique». de la dette grecque Dieu a lui aussi été pour la première «Le plus grand prêt accordé à un pays fois exclu. Comme la plupart des européen, qui nous a fait entrer dans membres de son gouvernement, le le cercle vicieux d une dette qui Le nouveau gouverne nouveau Premier ministre a refusé s auto-alimente», a-t-il expliqué. ment veut «arrêter» le de prêter serment sur la Bible, dans processus de privatisation un pays où l Etat n est pas séparé «OCCASION». Mais après les symdu port du Pirée, le plus de l Eglise. Une prestation de ser- boles, retour à une réalité: à la suite grand du pays. Le conglo ment sans pope en Grèce, c est ef- de Martin Schulz, le président de la mérat chinois Cosco a déjà fectivement nouveau. De même Commission européenne attendu à acquis deux terminaux et a que la première sortie du chef du Athènes aujourd hui, c est Jeroen été pressenti pour le gouvernement à peine nommé et Dijsselbloem, le patron de l Eurorachat des 67% de parts qui, dès lundi, s était rendu à Kai- groupe, qui fera le déplacement détenues par l Etat grec. sariani dans la banlieue d Athènes, vendredi. Pas de quoi affoler le héau Mur des fusillés. Ceux de la ré- ros des femmes de ménage. «Même sistance contre l occupation alle- ceux qui ne voulaient pas de Syriza au mande comme ceux de la guerre pouvoir reconnaissent qu il y a désorcivile qui a suivi. Encore un sym- mais, avec nous, l occasion d un bole. «Nous allons changer profon- nouveau départ pour l Europe», croit dément la façon de faire de la politi- savoir Varoufakis, ministre d un que», s est engagé Aléxis Tsípras gouvernement qui veut incarner, tel est le décrochage vendredi matin à l issue du premier «une nouvelle ère». Sans Bible ni de la Bourse d Athènes Conseil des ministres où les seuls cravates. Déjà une petite révolution mercredi qui portaient cravates étaient les dans les mœurs athéniennes. L 8% Marcelino Truong. Né en Dernier album paru: Une si jolie petite guerre (Denoël Graphic).

9 MONDEXPRESSO 9 Japon,lagrandeimpuissance 2 faceàl Etatislamique OTAGES Après la mort de Haruna Yukawa, Tokyo s en remet à la Jordanie pour sauver Kenji Goto. Lire sur Libération.fr le récit de notre correspondant à Beyrouth. I «La Cour a décidé de ne pas satisfaire le recours du ministère de la Justice sur la dissolution de Memorial.» La juge à la Cour suprême russe Alla Nazarova L instance a refusé mercredi de dissoudre l ONG Memorial, principale organisation russe de défense des droits de l homme et symbole de la pérestroïka LA DÉMISSION LA NOUVELLE PATRONNE DE PEGIDA JETTE L ÉPONGE Le mouvement anti islam allemand Pegida n a plus de tête. Né à Dresde, il a perdu mercredi son deuxième dirigeant en un temps record avec la démission de Kath rin Ortel, qui avait succédé à Lutz Bachmann la semaine dernière seulement. Le précédent chef avait été acculé au départ après avoir posté une photo où on le voyait imiter Hitler. Le mouvement a annoncé que Kathrin Ortel, 37 ans, ainsi que quatre membres du conseil dirigeant avaient renoncé en bloc à leurs fonctions. Pegida (pour Patriotes européens contre l islamisation de l Occident) indique que Kathrin Ortel a jeté le gant «à cause d une hostilité massive et de menaces». Elle qui affirmait que le mouvement n était pas xénophobe en était devenue sa principale figure depuis le retrait de Bachmann. Elle avait toutefois pris ses distances avec Legida, la déclinaison du mouvement à Leipzig, considérée comme plus radicale. L HISTOIRE Miles Hyman. Né en Dernier album paru: Le Dahlia Noir (Rivages Casterman Noir). kawa a été capturé en août, rejoint en octobre par son compagnon d infortune, Kenji Goto. «S adresser à la Jordanie, c était trop peu et trop tard», analyse Nils Bildt, qui a vécu de près la prise d otage d In Amenas en Algérie, au cours de laquelle dix Japonais avaient trouvé la mort en A ses yeux, les autorités nippones avaient le temps d établir un contact avec des «tribus sunnites en Irak tout en s ouvrant aux services de renseignement turcs, puissants dans la région». Signe de l impréparation, avançait Reuters mercredi, la question des otages n a pas été évoquée quand Shinzo Abe a réuni ses conseillers en sécurité pour préparer sa visite au Moyen-Orient (effectuée du 16 au 21 janvier), au cours de laquelle il a annoncé une aide de 200 millions de dollars (177 millions d euros) pour aider les pays luttant contre l EI. «Cette annonce au Caire était imprudente et inutile, juge Jeffrey Kingston, directeur des études asiatiques à l université Temple de LA JORDANIE ENVISAGE UN ÉCHANGE La Jordanie s est déclarée, mercredi, prête à libérer une prisonnière irakienne en échange de son pilote Maaz al Kassasbeh, capturé par le groupe jihadiste Etat islamique (EI), qui menace de le tuer ainsi qu un otage japonais. Dans une vidéo diffusée mardi, l EI a averti qu il exécuterait dans les vingt quatre heures le pilote jordanien Maaz al Kassasbeh et l otage japonais Kenji Goto si la jihadiste irakienne Sajida al Rishawi, condamnée à mort en 2006, n était pas libérée. Tokyo. Elle a mis en danger la vie des otages et tourné le dos à des décennies de diplomatie discrète basée sur la coopération et la sécurité. Mais Shinzo Abe tenait à afficher sa solidarité au côté des Etats-Unis face au grand méchant et ne pas apparaître aux yeux de Washington comme négociant avec l EI.» Expertise. Depuis son retour au pouvoir en 2012, Abe a pris en main le dossier sécuritaire et tenté d imposer ses vues à la toute-puissance de l administration. Il a demandé à la TRT-2, l unité de police antiterroriste forte d une centaine d experts, de «prendre le contrôle de la crise», avance Nils Bildt. Dépêchés à la hâte en Jordanie, ces hommes font les frais d un cruel manque d expertise et de travail de renseignement. De notre correspondant à Kyoto ARNAUD VAULERIN HUGUES MICOL l n aura fallu que quelques jours pour que l affaire des otages japonais révèle les limites d action de la diplomatie nippone. Le Premier ministre, Shinzo Abe, qui n a cessé de marteler que le «Japon était de retour» sur la scène internationale, affronte depuis le 20 janvier une de ses pires crises. Quand les menaces à l encontre du journaliste Kenji Goto et du pilote jordanien Maaz alkassasbeh ont été proférées mardi soir dans une nouvelle vidéo de l Etat islamique (EI), la réaction de Tokyo n a pas tardé : les autorités ont fait part de leur «indignation» face à des «menaces ignobles», avant de s en remettre à la Jordanie pour faire libérer Kenji Goto, vraisemblablement enlevé en octobre en Syrie. Le modus operandi du gouvernement nippon n a pas varié depuis le 20 janvier, date de la diffusion de la première vidéo demandant une rançon de 200 millions de dollars (176 millions d euros) contre la libération de Haruna Yukawa (qui a été décapité depuis) et de Kenji Goto. En une semaine, l EI a révélé un Japon démuni face à la menace terroriste. «Le Japon est incompétent en tant que partie pour négocier avec l Etat islamique. [ ] Nous pouvons seulement demander la coopération de la Jordanie», confiait crûment mercredi à l agence Kyodo un «haut responsable» de Tokyo. Tribus. «Il y a évidemment un manque d expérience de la part du ministère des Affaires étrangères et de la police sur la manière d appréhender la menace fondamentaliste, estime Nils Bildt, le président de CTSS Japan, une société qui fait du consulting en matière de sécurité et de renseignement pour des agences gouvernementales et des entreprises japonaises. Mais surtout, ce manque de connaissance sur le dispositif à mettre en place dans ce cas-là s ajoute à un manque de motivation.» Cet expert en gestion de crise affirme que le «Japon a fait très peu pour s emparer du problème. D après mes contacts au sein du pouvoir, aucune offre n a été faite à l organisation islamiste, aucune approche n a été tentée» quand Haruna Yu- soldats israéliens ont été tués, mercredi, par un missile tiré par le Hezbollah libanais sur le secteur des fermes de Chebaa, occupé par Israël. Au moins sept personnes ont également été blessées. En représailles, Tsahal a répliqué en bombardant des villages du Sud Liban. Un Casque bleu espagnol a aussi perdu la vie, touché par des tirs dont l origine était encore inconnue mercredi. NIGERIA : 12 ARRESTATIONS POUR «PRÉPARATION DE MARIAGE GAY» C est un coup de filet un peu particulier qui a eu lieu lundi à Kano, grande ville du nord du Nigeria. Alors que le pays est en proie aux attaques de Boko Haram, les autorités chassent les homosexuels. Douze adolescents suspectés de préparer un mariage gay ont été arrêtés dans un hôtel. «Nos hommes ont investi la salle alors que le mariage allait commencer», a déclaré Aminu Daurawa, chef de la Hisbah, l agence chargée de faire respecter la charia, appliquée dans le Nord. L homosexualité y est théoriquement passible de la peine de mort mais celle ci n est que très rarement prononcée. Un des participants à la fête, Faruk Maiduguri, 18 ans, a assuré qu il s agissait d un anniversaire. Au niveau fédéral, une loi votée l année dernière prévoit jusqu à quatorze années de prison pour toute personne engagée dans une union homosexuelle.

10 10 FRANCE d alertes, comme Stéphanie Gibaud, ancienne directrice de la communication d UBS qui a accusé la banque suisse de démarchage illégal en France. En conséquence, UBS a été mise en examen en tant que personne morale l automne dernier, avec une caution de 1 milliard d euros. Mais l ex-salariée doit ferrailler parallèlement devant les prud hommes. En revanche, rien ne prémunit les lanceurs d alertes «éthiques», dénonçant des faits ne relevant pas forcément du code pénal mais de la morale en général. «Tout cela ne va pas dans le sens d une information citoyenne», estime Stéphanie Gibaud. L amendement adopté le 20 janvier devrait être modifié. En jeu: la défense des lanceurs d alerte et de la liberté d informer. Par RENAUD LECADRE Ç a va mieux en le disant. Mercredi sur RTL, Michel Sapin a assuré que l amendement controversé à la loi Macron, portant sur le «secret des affaires», serait modifié la semaine prochaine par l Assemblée nationale. Pour RÉCIT le ministre des Finances, pas question de «mettre en cause ceux qu on appelle les lanceurs d alerte». Dans la foulée, le rapporteur socialiste Richard Ferrand déposait un amendement visant cette fois à protéger les journalistes. Marche arrière toute, mais reste également à sanctuariser les syndicalistes, eux aussi victimes collatérales de ce nouveau «secret des affaires». Législateurs, encore un effort. Comment diable une telle disposition liberticide, adoptée nuitamment et cavalièrement le 20 janvier en marge de la loi Macron, a-t-elle pu prospérer sous un gouvernement de gauche? Le texte ratifié en commission ratisse on ne peut plus large: «Nul ne peut obtenir, utiliser ou communiquer une information protégée au titre du secret des affaires.» Les salariés, militants ou journalistes, se reconnaîtront dans ce «nul». Et c est quoi, le «secret des affaires»? «Toute information qui ne présente pas un caractère public.» Vaste domaine. Une députée PS a poussé le zèle jusqu à proposer en vain, ouf d exonérer les entreprises de déposer leurs comptes REPÈRES Boucq. Né en Dernier album paru: Little Tulip (Le Lombard). Secretdesaffaires: l alerteestdonnée annuels, comme si leurs bénéfices étaient désormais classés «secret des affaires». code pénal réprime déjà le vol (mais cela ne concerne que des éléments dits «corporels», pas une clé USB), la violation de la propriété intellectuelle et surtout l abus de confiance, délit fourretout de la délinquance financière. C est ce dernier qui avait permis de condamner un salarié de Michelin ayant tenté de monnayer des données sensibles à son concurrent Bridgestone. Encouragé par la Commission européenne, qui elle- même planche depuis 2013 sur une directive autour du «secret du commerce» (1), Urvoas suggère de passer à l acte. Mais avec des gardefous visant à préserver «la liberté syndicale, les journalistes ou lanceurs d alerte». A l Assemblée, chaque groupe ne peut déposer que trois propositions de loi par an. Celle d Urvoas n est manifestement pas prioritaire. Aussi son collègue Richard Ferrand a pris l initiative de la convertir en simple amen- dement à la loi Macron, bien que n ayant rien à voir avec le texte. Un copier-coller du dispositif principal mais sans les garde-fous annexes, si ce n est cette phrase fourretout : la violation du secret des affaires resterait possible à condition d être «strictement nécessaire à la sauvegarde d un intérêt supérieur, tel que l exercice de la liberté d expression, d information, ou la révélation d un acte illégal». Ce dernier point peut couvrir certains lanceurs LES INQUIÉTUDES DE TRANSPARENCY «Il n est pas question de réduire la liberté de la presse. Toutes les garanties seront apportées.» GARDE FOUS. Le pataquès remonte à une proposition de loi déposée en juillet par le député (PS) Jean-Jacques Urvoas. Sensible au lobbying mené par le microcosme juridico-financier, il suggère d inscrire dans le droit français la notion de «secret des affaires» sous prétexte de lutte contre l espionnage économique. Notre bon vieux L association de lutte con tre la corruption, Transpa rency International France, est montée au créneau le vendredi 23 janvier pour s alarmer de cet amende ment sur le secret des affaires «qui pourrait réduire à néant la protection accordée tout récemment aux lanceurs d alerte». Et l ONG de citer en exemple le scandale du Mediator. euros d amende et trois ans de prison, ce serait la peine encourue pour viola tion du secret des affaires, doublée si les intérêts de la France sont en jeu. Emmanuel Macron mercredi sur Twitter «DÉBATTRE». Un syndicaliste surenchérit au motif que ce nouveau secret des affaires pourrait également contribuer à «dépénaliser le délit d entrave». Sur le papier, les employeurs sont tenus de donner une information complète aux représentants du personnel, quitte à les astreindre à la confidentialité. «Ces nouvelles dispositions remettent en cause le droit des syndicats et des salariés à accéder aux informations sur la situation de l entreprise, elles les empêcheront de débattre de ses choix stratégiques», s insurge la CGT. La Confédération européenne des syndicats a déjà fait part de son opposition à la directive qui mijote doucement à Bruxelles. Début 2014, un site internet spécialisé, TourMag, était condamné pour avoir divulgué un projet de plan social chez le tour-opérateur UTI, au motif d une violation de la loi dite de «confiance dans l économie numérique». Demain, sera-t-il interdit d évoquer publiquement les retards de l EPR d Areva ou de l A380 d EADS? Les députés français semblent avoir déjà entériné le mouvement. Lors de la commission d enquête parlementaire sur l écotaxe, ils ont accepté que le contrat liant l Etat français avec la société Ecomouv soit gardé secret. «Au nom des intérêts commerciaux.» (1) «Secret trade», dans l anglais des négociations internationales. Bruxelles invoque l immatérialité d une «économie de la connaissance», ou de la recette du pastelis de Belém, flan pâtissier portugais. SUR LIBÉ.FR Tribune «Secret des affaires: informer n est pas un délit», un texte déjà signé par des cen taines de journalistes.

11 «Je peux le dire aujourd hui, les comptes de campagne d Edouard Balladur et ceux de Jacques Chirac étaient manifestement irréguliers. Que faire? C était un grave cas de conscience. J ai beaucoup réfléchi. Annuler l élection de Chirac aurait eu des conséquences terribles. J ai pensé à mon pays. Je suis un homme de devoir. Nous avons finalement décidé, par esprit républicain, de confirmer, à l unanimité au deuxième tour, son élection présidentielle. Je suis convaincu que j ai sauvé la République en 1995.» FRANCEXPRESSO 11 ProcèsDieudonné: «C étaitpourrire» JUSTICE «L humoriste» comparaissait mercredi pour ses propos antisémites visant Patrick Cohen. Roland Dumas ancien président du Conseil constitutionnel ( ) et ancien ministre des Affaires étrangères de François Mitterrand, mercredi, dans une interview au Figaro LES GENS STATISTIQUES ETHNIQUES : BENOIST APPARU POUR LA FIN DU TABOU Le député UMP Benoist Apparu, proche d Alain Juppé, estime que le «débat» sur l instauration de statistiques ethniques en France «mérite d être ouvert», après les déclarations de Manuel Valls, favorables à une «politique de peuplement, pas seulement [une] politique du loge ment et de l habitat», pour «lutter contre la ghettoïsation». «Aujourd hui, en droit, lorsque vous avez une commission d attribution, ce sont des critères sociaux qui l emportent, a rappelé au Talk Orange le Figaro celui qui fut ministre du Logement sous Sarkozy. Les politiques de peuplement dans le sens qu évoque le Premier ministre, cela signifie rait que, dans ces commissions d attribution, on dirait: là, attention, il y a déjà une proportion de Maliens ou de personnes originaires du Maghreb Cela veut dire en préalable une chose: accepter l idée des statistiques eth niques.» Avant de regretter que ce débat reste «tabou»: «Dès que vous dites statistiques ethniques, on vous répond fasciste, rétrograde.» DESSIN HUGUES MICOL COMMUNIQUÉ DE LA SOCIÉTÉ DES JOURNALISTES ET DU PERSONNEL DE «LIBÉRATION» La Société des journalistes et du personnel de Libération (SJPL) regrette que Laurent Joffrin, directeur de la rédaction de Libération, se soit associé à un prix distinguant le maire FN Steeve Briois comme «élu local de l année». L équipe de Libération n est en rien associée à cette démarche valorisant le vice président d un parti opposé à toutes les valeurs du journal, et un maire dont l une des premières décisions a consisté à faire expulser la Ligue des droits de l homme du local qu elle occupait à Hénin Beaumont. La SJPL souligne que l implication de Laurent Joffrin dans cet événement n engage en rien la rédaction de Libération. Elle prend acte de ses premiè res explications, soit sa non participation au vote ayant abouti à la désignation de Steeve Briois. La SJPL rappelle l engagement historique et nécessaire de Libération contre le Front national. Elle redit sa conviction que celui ci n est pas un parti «comme les autres». Précision de Laurent Joffrin. Le jury du Trombinoscope a remis le prix de l élu local de l année à Steeve Briois, maire d Hénin Beaumont, parmi sept prix remis à des hommes ou des femmes politiques. Pour des raisons personnelles qui n ont rien à voir avec cette affaire, je n ai pas assisté à la délibération. L aurais je fait que j aurais voté contre cette proposition, notamment parce que la municipalité de cette ville a coupé ses subventions à la Ligue des droits de l homme locale. Par courtoisie, je suis venu remettre à l ambassadeur d Italie le prix décerné à Matteo Renzi, président du Conseil italien. Mais si un incident de ce genre devait se reproduire, je serais au regret de ne plus participer au jury. François Ayroles. Né en Dernier album paru: Une affaire de caractères (Delcourt). e n était pas de l incitation à la haine, c était de l humour du «jazz» même. Telle est l explication fournie par Dieudonné au tribunal correctionnel de Paris qui examinait mercredi des propos tenus dans le cadre de son ancien spectacle, le Mur. Allusions ambiguës aux chambres à gaz, refus de «choisir entre les juifs et les nazis», chanson «Shoah nanas» : c était pour rire, s est borné à répéter le polémiste esquivant les questions sur le sens exact de ses propos et se posant en victime du racisme et de la censure. Bêtes noires. Parmi les nombreuses procédures qui visent Dieudonné, ou l ont visé ces derniers mois, celle-ci occupe une place à part : elle est à l origine de l interdiction de plusieurs représentations de son spectacle le Mur entre décembre 2013 et janvier 2014 feuilleton judiciaire dans lequel s était impliqué Manuel Valls, alors ministre de l Intérieur. Tout commence en mars 2013 : sur France 5, Patrick Cohen, animateur de la matinale de France Inter, juge que certaines personnalités ne devraient pas avoir accès aux médias. Et notamment Dieudonné, qualifié avec d autres de «cerveau malade» en raison de propos complotistes ou incitant à la haine. L intéressé fait alors du journaliste l une de ses bêtes noires, le prenant à partie sur scène et dans des C vidéos publiées sur Internet. Le 19 décembre 2013, un extrait de ce spectacle met le feu aux poudres. La scène a été filmée une semaine plus tôt, en caméra cachée, pour un reportage de France 2. «Tu vois, lui, si le vent tourne, je ne suis pas sûr qu il ait le temps de faire sa valise», déclare Dieudonné au sujet de Patrick Cohen devant un public hilare. «Quand je l entends parler, je me dis, tu vois, les chambres à gaz Dommage.» Autre passage incriminé, enregistré quelques gens se sont bien amusés.» Et les chambres à gaz, pourquoi «dommage»? «C est lui [Patrick Cohen] qui ne fait que parler des chambres à gaz et m y associer. Et puis cette phrase, cela veut bien dire que les chambres à gaz ont existé en tout cas pour lui. Je donne pas des cours d histoire, je suis là pour faire rire les gens.» Bouc émissaire. Patrick Cohen n est pas partie civile, à la différence de trois associations, dont la Licra. Pour l avocate de celle-ci, Sabrina Goldman, «les spectacles de Dieudonné sont «Ses spectacles sont devenus devenus des tribunes dans lesquelles des tribunes pour répondre il répond à ses conà ses condamnations.» damnations, et on Sabrina Goldman avocate de la Licra a le sentiment qu il va de plus en plus jours plus tard: «Je n ai pas à loin à chaque fois. Et lorsqu il choisir entre les juifs et les na- dit que les juifs sont des nézis, je suis neutre dans cette griers reconvertis dans la banaffaire. Qu est-ce qui s est que, c est de l humour? Et passé, qui a provoqué qui? qu il faut être juif pour avoir [ ] J ai ma petite idée.» Au la liberté d expression en dossier, enfin, la chanson France? Dans le public de «Shoah nanas». Dieudonné, il y a des gens qui «Je réponds sur le terrain du sont en butte à des discrimirire à des agressions me vi- nations. Dieudonné leur donne sant», affirme Dieudonné à un bouc émissaire : les juifs.» la barre. Rapidement, le po- Deux fois 150 jours-amendes lémiste s échauffe : «Quand à 100 euros ont été requis, Patrick Cohen parle de cer- notamment pour avoir reveau malade, c est une réfé- produit les propos visés sur rence à de vieux poncifs sur le DVD de son spectacle, soit l homme noir qui aurait moins euros au total. Le jud intelligence, veut-il croire, gement a été mis en délibéré tentant de renverser l accu- au 19 mars. En attendant sation. J ai choisi de répondre le résultat d autres affaires par l humour.» Pas par l an- l impliquant pour apologie tisémitisme? «Mais non, du terrorisme, fraude fiscale l antisémitisme, ça ne fait pas et abus de biens sociaux. rire les gens. Alors que là, les DOMINIQUE ALBERTINI CARNET Décès Le conseil d'administration et les membres de l'association des anciens élèves de La Rue Blanche-Ensatt, ont la douleur de vous faire part du décès, survenu le 22 janvier 2015, à l'hôpital Albert-Chenevier de Créteil, de Claude QUEMY comédien, metteur en scène plasticien scénographe, chevalier dans l'ordre des Arts et Lettres, un des créateurs du théâtre populaire de la région parisienne, collaborateur de Georges Vitaly, au théâtre La Bruyère, directeur de la musique à la mairie de Nanterre, secrétaire général de la Fédération CGT du spectacle et de l'audiovisuel, président de l'école du cirque des Noctambules de Michel Novak. Membre du conseil d'administration de La Rue Blanche-Ensatt, très impliqué dans la création de notre association, où ses connaissances et son expertise ont fait de lui la cheville ouvrière de nos premières réunions de travail. Ses compétences et son militantisme actif pour le partage de la culture pour tous et la transmission des savoirs ont enrichi considérablement nos travaux. La crémation aura lieu le jeudi 29 janvier, à 15 h 30, au crématorium du cimetière du Père-Lachaise 71, rue des Rondeaux, à Paris (20è). Christian et Thu Quang Bosséno, Claire-Emilie, Nicolas, Marion, Lucile et Maxim, sa famille, ses proches et amis ont la douleur de vous faire-part du décès de Christian-Marc BOSSENO Maitre de conférence, historien auteur et critique survenu le dimanche 18 janvier 2015 à PARIS, à l'âge de 52 ans La bénédiction aura lieu le jeudi 29 janvier 2015 à 14h30 en l'église Saint Christophe de Javel, 28 rue de la Convention, PARIS, suivi de l'inhumation à 16h30 au cimetière parisien de Bagneux. Le Carnet Emilie Rigaudias

12 12 FRANCE Ruppert et Mulot. Nés en 1979 et Dernier album paru: la Technique du périnée (Dupuis. Aire libre). Emmanuelle Cosse (EE-LV) expose la position d équilibriste de son parti sur l échiquier politique: «Nousneconstruironsriensurl agonie etlescendresd unepartiedelagauche» Recueilli par LILIAN ALEMAGNA S ecrétaire nationale d EE-LV, Emmanuelle Cosse est viceprésidente de la région Ilede-France. Trois semaines après les attentats et les mobilisations, la vie politique a repris Le regrettez-vous? Nous ne pouvons pas repartir comme avant. J ai entendu Manuel Valls parler de «l esprit du 11 janvier». Il a raison. Mais cela oblige à agir, à mener une politique différente qui réponde à cet «esprit du 11 janvier» : plus de fraternité et de services publics, une vraie lutte contre les inégalités et la relégation. Une question s impose à nous tous: comment des enfants de la République ont-ils pu tuer des symboles de la République? Valls doit-il changer de politique? Déjà, la méthode doit changer, avec un réel dialogue. Sur la sécurité, l exécutif a écouté l ensemble des forces politiques. C est mieux que les invectives de Jean-Marie Le Guen [secrétaire d Etat chargé des Relations avec le Parlement, ndlr], pour qui Cécile Duflot s est «radicalisée». Sur le fond, le gouvernement ne peut continuer sa politique. Nous débattons de la loi Macron, qui ne répond en rien aux problèmes d emploi, alors que nos concitoyens nous ont interpellés sur le vivre-ensemble, l égalité L agenda doit-il être bousculé? Je pose deux questions aux socia- listes: que fait-on des deux années n a pas fait : changer les règles de mandat devant nous? Où en en Europe. est-on de la question démocra- Certains dans votre parti rêvent tique? Depuis les mobilisations, aussi d un «Syriza à la française» nous avons une responsabilité Syriza a beaucoup évolué. Tsípras encore plus grande. Comment se a travaillé à une coalition et a donc fait-il qu autant de Français se sen- fait des compromis. Pour nous, tent sous-représentés? écologistes, le compromis n est L autre événement de janvier, c est pas quelque chose de négatif. Au la victoire de Syriza en Grèce. contraire. Ceux qui, en France, En quoi est-ce une bonne chose? veulent aujourd hui l imiter, tomc est une bouffée d oxygène. Dans bent dans le piège de la Ve Républile pays le plus touché par l austérité que en parlant d alliance de partis en Europe, ce n est pas l extrême politiques plutôt que de projets. Je droite qui l emporte mais une nou- n ai pas de problème à discuter velle force de gauche. C est une le- avec l ensemble des partis, y comçon pour ces responsapris le PS. Ne demandons bles européens qui INTERVIEW pas de tickets d entrée à donnaient des leçons de la table de négociation. Je démocratie à la Grèce Si l Europe n ai jamais cru à la guerre des gauveut l aider, qu elle l aide à sortir ches. Nous ne construirons rien sur des vieilles recettes, ni austérité l agonie et les cendres d une partie ni simple relance économique de la gauche. Je rappelle une réalité mais une nouvelle industrie et un à tous: la gauche, toute bien pesée, nouveau modèle de croissance. a fait 30% aux européennes. La resc est aussi un défi envoyé à Fran- ponsabilité pèse d abord sur la poçois Hollande. Il doit être en sou- litique gouvernementale mais tout tien de Syriza et réussir ce qu il le monde à gauche en a payé le prix. Mélenchon imagine une «candidature commune» avec les écolos J aime beaucoup Jean-Luc, un homme politique avec des idées fortes. Mais si la gauche connaît de telles difficultés, c est aussi parce que le Front de gauche a manqué au gouvernement en L urgence n est pas de parler de 2017 mais de se remettre, sans exclusive, autour d une table, et de construire un projet pour la France et l Europe. Nous n allons pas attendre le retour de cette croissance mystifiée pour répondre aux 5,5 millions de chômeurs, aux 8 millions de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté. Les écologistes posent une question: comment créer de l égalité et de la solidarité demain dans un monde sans croissance? En même temps, vous avez signé un appel, Chantiers d espoir, destiné à «construire l alternative» Ma position est claire : sans perdre notre identité d écologistes, ancrés à gauche, il faut participer à l ensemble des initiatives qui REPÈRES «Le Tsípras d aujourd hui serait entre Cécile Duflot, François Hollande et moi-même.» Jean Vincent Placé patron des sénateurs EE LV, lundi «CHANTIERS D ESPOIR» Ils sont rouges, roses ou verts, syndicalistes, économistes ou associatifs. Ils ont tous signé un appel publié par le journal en ligne Mediapart pour «cons truire une alternative». Parmi eux: les écologistes Emma nuelle Cosse et Cécile Duflot, et les leaders du Front de gauche Jean Luc Mélenchon et Pierre Laurent. Ils devraient se réunir prochainement à Paris. interrogent notre capacité à gouverner et à entreprendre des réformes sociales et durables permettant de rompre avec le néolibéralisme. Mais comment tenir une maison écolo avec Duflot, qui pose avec Mélenchon, et Placé, qui discute avec les centristes? Cette vision est caricaturale. Cécile a participé à un meeting avec Mélenchon pour soutenir Syriza, tandis que Jean-Vincent discute avec l UDI sur la proportionnelle. Vos candidats aux départementales préfèrent tout de même le Front de gauche au Parti socialiste Nous sommes sortis du gouvernement. Nous n allons pas faire comme s il n y avait aucun problème avec les socialistes! Mais ce qui doit nous animer en premier lieu, c est l écologie et l urgence environnementale. Où est-on le plus utile? Comment fait-on avancer nos idées dans une gauche qui reste productiviste? Oui, il y aura des débats dans le parti: sur la stratégie à la présidentielle et aux autres élections. Aux régionales? En Ile-de-France? Les écologistes ont de très bons bilans. Si nous ne l avions pas proposé en 2010, le pass Navigo à tarif unique en Ile-de-France n aurait jamais existé. Il y aura donc des listes écologistes afin d incarner le renouvellement politique. Y compris en Ile-deFrance.

13 FRANCEXPRESSO Par MARIE PIQUEMAL «APOLOGIE DU TERRORISME» : UN ENFANT DE 8 ANS AUDITIONNÉ 47% des Français estiment que l islam est compatible avec les valeurs de la société française, soit presque deux fois plus qu il y a deux ans (26% en 2013), selon une enquête Ipsos Sopra Steria pour le Monde et Europe 1 publiée mercredi. Mais quand 93% des Français trouvent la religion catho lique compatible avec ces valeurs, et 81% pour la reli gion juive, seuls 47% ont la même opinion pour l islam. Enquête réalisée les 21 et 22 janvier auprès de 1003 personnes de plus de 18 ans. Le mariage aussi pour les homos binationaux est une décision importante. La Cour de cassation a jugé ce mercredi que le droit de se marier pour deux personnes du même sexe était une liberté fondamentale, et donc l emportait sur tout le reste, y compris le droit international. Les juges ont donné raison à Dominique et Mohammed, un couple homosexuel franco-marocain qui, deux jours avant la célébration de son mariage, avait dû tout annuler à cause de l opposition du parquet de Chambéry. C Michel Galvin. Né en Dernier album paru: la Vie rêvée (Editions du Rouergue). Findevie:sédition profondeàl Assemblée SUICIDE ASSISTÉ Avec sa proposition de loi, Véronique Massonneau veut provoquer pour pousser le débat. est ce matin que la proposition sur la fin de vie de Véronique Massonneau va être débattue à l Assemblée. Son texte bouscule tous les tabous, puisqu il prévoit même un recours au suicide assisté. «J ai maintenu notre proposition, car autrement il n y aurait pas eu de débat», nous dit la députée verte de la Vienne, qui précise aussitôt: «Je ne suis pas une militante de l euthanasie, je suis simplement pour que les gens aient le choix. S ils veulent, à la fin de leur vie, une sédation pour mourir endormis, ou bien une euthanasie active, ou avoir recours au suicide assisté, je trouve normal qu ils puissent choisir en toute connaissance de cause. C est le droit élémentaire du patient, non?» «Liberté». Dans l univers solennel des spécialistes de la fin de vie et de l éthique, Véronique Massonneau détonne par son naturel. Elle est simple et directe, nullement idéologue par principe. «Pourquoi me suis-je intéressée à ces questions? Peut-être parce que je suis d origine belge et que j ai vu que la loi belge sur l euthanasie était une bonne loi.» A demi-mot, Véronique Massonneau raconte que ses parents ont pu en bénéficier; C sa mère avait demandé une sédation terminale et son père, au bout d un cancer, une euthanasie active. «C était en 2008, ils sont morts apaisés, tranquilles parce que leurs souhaits ont été simplement acceptés. Cela ne veut pas dire que c était facile pour nous, les enfants, mais c était leur liberté.» D où sa proposition de loi qui se veut ouverte. Elle vise à donner à chacun le choix des conditions de sa mort. Elle a été signée par tous les députés verts. «On me dit que cela ne sert à rien, que, de toute façon, elle sera renvoyée en commission, analyse Véronique Massonneau, et qu il faut se contenter de la proposition de loi du député socialiste Alain Claeys et du député UMP Jean Leonetti, qui sera débattue en avril. Je ne dis pas qu elle n apporte pas quelques améliorations, mais elle est timide, elle s arrête en chemin. Les politiques sont toujours à la traîne, la société veut que l on aille plus loin.» Certes, mais comment aller plus vite? Et que répond-elle à ceux qui critiquent la loi belge qui n aurait pas arrêté les euthanasies clandestines? «C est inexact. La plupart du temps, ces euthanasies dites clandestines renvoient à des dossiers mal remplis. Et puis, ajoute la députée, où sont les pratiques les plus clandestines? N est-ce pas en France où l Institut national de la démographie a compatibilité plus de 3000 euthanasies actives cachées en 2012?» «Affrontements». Ce jeudi matin, dans l hémicycle, le débat devrait vite être évacué. Le souhait du gouvernement est clair, réitéré la semaine dernière par le Premier ministre lors du débat général sur la fin de vie : il s agit d arriver à un point d accord entre la gauche et la droite. Et aujourd hui, l UMP comme le PS se retrouvent dans le texte d Alain Claeys et Jean Leonetti, qui autorise la sédation terminale et donne un caractère contraignant aux directives anticipées écrites par la personne. «Il est important d éviter les affrontements et de trouver un point de consensus», avaient expliqué François Hollande comme Manuel Valls. «Mais pourquoi valoriser à ce point l unanimisme? réagit Véronique Massonneau. Toutes les grandes lois sur des questions de société se sont construites dans l affrontement et un débat clair, que ce soit celle autour de l IVG ou plus récemment du mariage pour tous. Là, en refusant de trancher, on s arrête à mi-chemin.» ÉRIC FAVEREAU A l origine de cette histoire: la circulaire du 29 mai 2013 précisant les conditions d application de la loi sur le mariage homosexuel. Où il est écrit que, pour certains couples binationaux, en vertu de conventions anciennes, le droit du pays d origine prime sur le droit français, même si le mariage a été célébré sur le territoire français. Onze nationalités se sont retrouvées, de fait, privées du droit au mariage, dont les ressortissants d Al- gérie, du Maroc, de Tunisie, du Cambodge, du Laos de Pologne, ou de Slovénie. En découvrant cette circulaire, les militants étaient tombés des nues. Même en ayant suivi les débats dans l Hémicycle, à aucun moment ils n avaient entendu parler de ces restrictions au droit commun. Interpellé, le ministère des Affaires étrangères avait promis dès l été 2013 de lever rapidement ce blocage. Mais rien n a été fait. Dominique et Mohammed, soutenus par l association Ardhis (qui défend les droits des homosexuels étrangers), s étaient alors tournés vers la justice. En septembre 2013, le tribunal de grande instance leur a donné raison, tout comme la cour d appel de Chambéry. C est à présent au tour de la Cour de cassation qui, dans son arrêt, rappelle que «la loi de l un des deux Etats désignés par la Convention peut être écartée par les juridictions de l autre Etat si elle est manifestement incompatible avec l ordre public». VU SUR LE WWW HUGUES MICOL S.M. et M.P. 13 DROIT DE SUITE L HISTOIRE Le 8 janvier, au lendemain de la tuerie à Charlie Hebdo. Dans une école pri maire de Nice, les élèves discutent du drame avec leur instituteur. «Etes vous Charlie?» demande t il. Ahmed, 8 ans, répond que non. Pourquoi? «Parce qu ils ont caricaturé le Pro phète. Moi, je suis avec les terroristes.» Le prof alerte son directeur. Ce dernier décide de convoquer le gamin, puis ses parents, qui raisonnent leur rejeton. Le 21 janvier, le directeur de l école dépose plainte contre le père au commis sariat pour «apologie du terrorisme». Convoqué mercredi après midi dans le cadre d une audition libre, l enfant reste près de deux heures au commissa riat. «Qu est ce que veut dire le mot terrorisme pour toi?» demande un policier. «Je sais pas», rétorque Ahmed. «Convoquer un enfant de 8 ans au commis sariat, c est dire l état d hys térie collective autour de cette notion d apologie de terrorisme», dénonce son avocat, Me Guez Guez, qui accuse le directeur d avoir infligé des «brimades» à Ahmed, en le «mettant au coin» et le «privant de récréation». Selon lui, l enfant a aussi raconté avoir subi cette remarque alors qu il jouait dans un bac à sable: «Arrête de creuser, tu ne vas pas trou ver de mitraillette.» Ahmed, diabétique, aurait même une fois été privé de sa prise d insuline. «STOP JIHADISME», LE SITE DE DÉSINTOX GOUVERNEMENTAL Le gouvernement a mis en ligne mercredi son site «Stop jihadisme». Objectif: informer le grand public sur les moyens de lutter «contre l embrigadement jihadiste». Une vidéo de deux minutes a aussi été mise en avant pour contrer la propagande. On peut y lire les messages pos tés par les jihadistes sur Facebook, s adressant aux jeu nes, comme: «Cool les trucs que tu like. Ça t intéresse, ce qui se passe au Cham? [ ] La vérité, elle est là bas, c est maintenant qu il faut partir.» Le clip expose les arguments de ces recruteurs: «Sacrifie toi à nos côtés, tu défendras une juste cause», «Tu vis dans un monde de mécréants impurs. La vérité est ici.» Des messages aussitôt démontés dans le clip: «En réalité, tu découvriras l enfer sur terre et mourras seul loin de chez toi.» Ou encore: «Comme seule réalité, tu découvriras l horreur et la tromperie.» Ce site s inspire du programme Think Again, Turn Away («Réflé chissez, faites demi tour»), lancé par le département d Etat américain pour cibler les anglophones réceptifs aux discours d appel au jihad (lire sur Libération.fr). C.Bo

14 14 FRANCE Lespolitiques publiquesdémunies faceàlapauvreté Tout en dressant un bilan «globalement positif» de l action gouvernementale, le rapport de l Igas souligne la persistance d une grande précarité. Par HÉLÈNE DEPLANQUE et MAUD LESCOFFIT ciaux, dont le rythme de construction n a pas atteint les objectifs définis. Le gouvernement l avait fixé à ersistance de la crise écono créations chaque année. Avec mique, recul du niveau de vie hébergements financés en 2012 pour l ensemble de la popula- et en 2013, selon le ministère du tion, augmentation du chô- Logement, le déficit est manifeste. mage La lutte contre la pauvreté figure Même constat de carence concernant parmi les priorités des politiques publi- les créations de structures d hébergeques mais se heurte à la réalité. L ancien ment plus pérennes. L ouverture de plapatron de la CFDT François ces d urgence à la va-vite Chérèque a remis lundi à DÉCRYPTAGE en plein hiver ou le recours Manuel Valls un rapport de à des hôtels perpétuent la l Inspection générale des affaires socia- «gestion au thermomètre» de la question les (Igas) sur l évaluation du plan plu- des personnes sans logement, pointent riannuel contre la pauvreté et pour l in- les auteurs du rapport. Selon eux, il fauclusion sociale lancé en janvier 2013 par drait «établir un plan massif d accès à le gouvernement Ayrault. S il dresse un l hébergement et au logement afin de rébilan «globalement positif» pour sa sorber l utilisation excessive de nuitées deuxième année de mise en œuvre, hôtelières». Le rapport rappelle que pas l ancien syndicaliste alerte le gouverne- moins de « personnes étaient ment sur des chantiers à poursuivre via sans domicile en France en 2012». En ré45 recommandations. ponse, la Fédération nationale des associations d accueil et de réinsertion sole «PHÉNOMÈNE INQUIÉTANT» ciale (Fnars) a notamment demandé, DES FAMILLES MONOPARENTALES mardi, une loi de programmation La mission tire la sonnette d alarme «d hébergements pérennes et de logeconcernant la situation des familles mo- ments très sociaux» accessibles finannoparentales, dont le taux de pauvreté cièrement aux démunis. La Fnars juge ne cesse de progresser. Il est passé de également nécessaire la mobilisation 29,7% à 33,6% entre 2005 et Tou- des logements du parc privé vacants et tefois, les derniers indicateurs officiels «un plan de sortie des hôtels pour les datant de 2012, «l impact des mesures» familles qui y sont actuellement prises dans le cadre du dernier plan hébergées dans des conditions indignes». gouvernemental n a pas pu être «objectivement évalué». L Igas recommande SIMPLIFIER LE RETOUR À L EMPLOI néanmoins «la mise en place d un plan Côté emploi, la situation est évidemd aide pour [ces familles], en plus de l ac- ment très dégradée avec une hausse célération de l accès aux structures d ac- presque ininterrompue du chômage cueil collectif (crèches, écoles maternelles) depuis plus de deux ans qui touche au et des accompagnements renforcés vers premier chef les personnes les plus fral emploi pour leurs parents (formations giles et les moins qualifiées. Le rapport professionnelles, emplois aidés, etc.)». pointe «le niveau élevé de chômage des Plus encore, elle signale le «phénomène jeunes [ ], 23,7% au troisième trimesinquiétant» de l augmentation du taux tre 2014», mais constate, dans l attente de pauvreté des enfants de moins de des premiers résultats quantitatifs et 18 ans (+ 0,1 point à 19,6%) au sein de qualitatifs, «la qualité de la montée en ces familles dont le parent est générale- charge du dispositif et des moyens dément une femme. D après des données ployés» pour l accès à l emploi de cette de l Unicef, le nombre d enfants pau- partie de la population (contrats de gévres en France s est accru de nération, contrats première embauentre 2008 et che ). La mission exprime en revanche son inquiétude quant à la suppression, SANS ABRI : METTRE FIN À LA depuis janvier 2013, du dispositif d aide «GESTION AU THERMOMÈTRE» personnalisée au retour à l emploi des Dans la ligne de mire du rapport : le chômeurs dont «le caractère novateur» manque persistant de logements so- avait été souligné par la précédente P mission d évaluation. Elle recommandait le maintient de la mesure. Le retour à l activité des plus démunis passe également par une réforme «ambitieuse» de l aide aux travailleurs pauvres. Si la fusion de la prime pour l emploi et du RSA-activité est prévue pour le 1er janvier 2016, le rapport préconise que cette prime d activité soit ouverte aux moins de 25 ans. LUTTER CONTRE LE RENONCEMENT AUX SOINS L Igas alerte sur le «renoncement aux soins d une frange importante de la population pour des raisons financières et administratives». Elle déplore «des réponses [gouvernementales] de nature essentiellement monétaire» alors que «78% de la population éligible à l Aide pour une complémentaire santé (ACS) n a pas fait valoir ses droits». La mission Chérèque juge nécessaire «la simplification du formulaire de demande et l allégement des pièces justificatives à produire lors du renouvellement des droits à la Couverture maladie universelle [CMU] et à l ACS». L accès automatique pour les personnes percevant les minima sociaux (RSA, Allocation aux adultes handicapés ) est recommandé. Autre point noir: le possible report de la généralisation du tiers payant, prévu dans le projet de loi de santé à l horizon Il serait «un signal négatif à l accès effectif des soins et en particulier à l endroit des personnes aux revenus les plus modestes». LES PRINCIPALES MESURES «BIEN ENGAGÉES» Selon l Igas, le calendrier de revalorisation des minima sociaux est respecté. Le RSA a été revalorisé d un peu plus de 8%, passant pour une personne seule de 475 euros en décembre 2012 à 514 euros aujourd hui. Autres points positifs : les mesures d accompagnement renforcé vers l emploi des allocataires du RSA les plus fragiles, l accès à un compte bancaire des plus pauvres et une amélioration de la prévention du surendettement. Le gouvernement devrait s appuyer sur le rapport pour élaborer et présenter début février une feuille de route actualisée concernant le plan annuel de lutte contre la pauvreté et l exclusion. Blutch. Né en Dernier album paru: Lune l envers (Dargaud).

15 FRANCE 15 A Lille, Romain, 22 ans, est sans emploi: «Ne pas subvenir aux besoins de ma famille, c est dur» «O n ne pensait pas en arriver là.» Sans un sou pour vivre. Laurelyne (1) embrasse du regard la pièce, vaste, bien chauffée, avec kitchenette et salle de bain séparée, où elle vit depuis décembre avec son ami, Romain. Deux lits en fer côte à côte, une table, deux chaises, le mobilier est sommaire. Le 18 mars, ils seront expulsés de ce centre d hébergement d urgence situé boulevard Louis-XIV à Lille, qui fermera ses portes à la fin de l hiver. Galère. Leur nouveau-né se retourne dans le lit à barreaux, trouvé par une des associations qui les aide. Elle a 20 ans, lui 22. En cette fin janvier, ils reprennent cependant du poil de la bête : Romain, un silencieux à la carrure solide et au regard qui pétille, a décroché une promesse d embauche dans une menuiserie, pour poser des fenêtres. Pourquoi pas. Il cumule déjà un BEP en électromécanique, des expériences en plâtrerie, plaquisterie, ou encore de peinture en bâtiment. Pour eux, la galère a commencé à l automne, quand ils ont quitté la région Rhône-Alpes pour arriver à Lille, dans l espoir de tout recommencer à zéro. Laurelyne, vive et malicieuse, avait de toute façon perdu son boulot de serveuse, dès que sa grossesse avait été connue de ses patrons. Si elle avait avorté, elle aurait pu avoir un CDI, explique-telle crûment. «Mais j ai décidé de le garder. Je ne le regrette pas.» Le ton ne souffre pas de discussion. Pourtant, c est rude. Ils sont venus à Lille sur la foi d une promesse de copain, qui disait pouvoir les héberger. Ils se sont retrouvés à quatre dans 17 m2. La cohabitation n a pas tenu. RSA. Heureusement, ils avaient déjà engagé les démarches nécessaires auprès du 115, et ont pu être hébergés immédiatement. Mais ils sont sans boulot et sans aucun revenu. «J ai un côté macho, tente d ironiser Romain. Ne pas pouvoir subvenir aux besoins de ma famille, c est dur.» Sans droits au chômage: le transfert des dossiers de leur Pôle Emploi d origine à Lille s est révélé hasardeux. Sans RSA, puisqu ils ont moins de 25 ans. «En fait, on a droit au RSA depuis qu on a le bébé, mais on attend encore l argent», souligne Romain. Sans toucher les allocations du congé maternité de Laurelyne, car il manque une attestation d employeur perdue dans les méandres administratifs, depuis qu ils ont changé de région. «Nous passons nos journées dans les administrations. On a l impression que tout ce que nous avons fait avant ne compte pas», s indigne Laurelyne. «J ai accouché le 8 janvier, le 7 au matin, j étais encore à Pôle Emploi.» Ce qui leur pèse, c est de devoir toujours se justifier sur leur situation précaire, de devoir détailler leurs démarches. «On a peu d intimité», lâche Romain. Un de ces quatre, tous les droits se débloqueront, mais en attendant, il faut vivre. L association qui les héberge, Eole, leur fournit chaque semaine 48 euros en chèque-service et 80 euros depuis la naissance de leur enfant. «C est mieux, apprécient-ils, cela nous permet d avoir un petit déjeuner». De notre correspondante à Lille STÉPHANIE MAURICE (1) Les prénoms ont été modifiés. REPÈRES «La persistance de la crise économique ne permet pas d entrevoir une réelle amélioration dans les prochaines années.» Le rapport Chérèque à propos de la pauvreté Depuis le lancement par le gouvernement Ayrault de son plan de lutte contre la pauvreté le 21 janvier 2013 en comité interministériel de lutte contre l exclusion, ce rapport Chérèque est le deuxième remis par l Igas au Premier ministre. 4 millions. C est le nombre de bénéficiaires de la Cou verture maladie universelle (CMU) au régime général de la Sécurité sociale. «Il est urgent de mettre enfin réellement un terme à la gestion saisonnière de l hébergement.» Le collectif Alerte à propos de la précarité des sans abri

16 L Spécial BD Jirô où tu iras Invité très attendu au Festival d Angoulême, le mangaka Taniguchi nous raconte son rapport à la BD occidentale. Pages II III Un trou dans l île Entretien avec Ugo Bienvenu sur Sukkwan Island, adaptation sobre du roman de David Vann qui met en scène un père et son fils. Page VI Abdo attardé Pascal Brutal, le héros testostéroné et décérébré de Riad Sattouf, revient dans un quatrième album. «Comment ça s écrit». Page VIII Et peluche si affinités Une «Panthère» perverse s immisce dans l imaginaire d une petite fille ACTES SUD B recht Evens est un homme dangereux. Prenez garde avant d ouvrir les pages de son dernier album, Panthère. Tout commence normalement pourtant. Christine, 6 ans, a un chat, Patchouli. Malheureusement, il est malade, son père l emmène chez le vétérinaire, d où il ne revient jamais. Submergée par la tristesse, elle s enferme dans sa chambre. Surgit du tiroir de sa commode une panthère. Elle est magnifique, colorée et chatoyante, on dirait un beau livre pour enfants. Vient ensuite une histoire sur le deuil, la redécouverte du bonheurm avec une relation pelucheenfant, à la manière de Calvin et Hobbes, somme BRECHT EVENS toute classique. Panthère Panthère vient de Actes Sud BD, 126pp., 23. «Panthésia», un pays qui se situe «juste après le soleil, à gauche». Il est le prince héritier car il a une «royale allure», «des taches supplémentaires sur sa fourrure» et, surtout, «c est un excellent danseur». Jusque-là, tout va bien. Christine est à nouveau heureuse. Elle se plaît à écouter Panthère parler des heures durant de son monde imaginaire. Seul Bonzo, son ours en peluche, semble ne pas être content. Il ne boit plus son thé et voudrait dire à Christine de se méfier du nouvel arrivant. Mais sans doute est-il jaloux de perdre sa place de chouchou. Jusque-là, tout va toujours bien. Peinture. A 29 ans, l auteur hollandais Brecht Evens en est à son troisième album, à chaque fois salué par les lecteurs et la critique. Les Noceurs et les Amateurs étaient des bijoux graphiques à l aquarelle et à la gouache. Panthère reste sur cette ligne, emprunte aux maîtres de la peinture, le Douanier Rousseau ou Giotto, mais aussi aux auteurs pour enfants comme Maurice Sendak ou Claude Ponti. Son accouchement a été difficile. Evens a commencé son récit en 2012 et l a interrompu pendant un an, le temps de se remettre d une dépression. Au fil des pages, la relation entre Christine et Panthère devient de plus en plus physique, intime et exclusive. Ils jouent au Twister, leurs corps s enchevêtrent. Ils se massent et dorment ensemble. Le malaise grandit. D autres personnages apparaissent, des peluches maléfiques, qui, au contraire de Panthère, ont bien des difficultés à faire semblant d être gentilles. Désarroi. Désormais, tout va mal. Christine est dépassée. Non dessiné, le viol, et ses répétitions, est fortement suggéré. La jeune fille se recroqueville dans son lit, Panthère se serre contre elle. Elle se met à ronronner, «surtout quand tu me caresses, dit-il. Heu ce n est pas que Ce n est pas que tu DOIVES me caresser. Faut que ça vienne de toi. Rrrr, rrrr. C est comme ça que je ronronne quand j ai le plaisir d être avec toi». Brecht Evens nous laisse dans le doute et le désarroi. Les peluches sont-elles des pédophiles en puissance ou des incarnations du père qui ne veut pas laisser à Christine les clés de sa chambre dans cette maison sans mère? On ne saura pas. On pensait lire un joli conte, on découvre que, même dans son lit, une petite fille n est pas forcément en sécurité. Le sentiment est terrible. QUENTIN GIRARD

17 II L Spécial BD J. TANIGUCHI. CASTERMAN irô Taniguchi aime Angoulême, et Angoulême le lui rend bien. Invité d honneur de cette édition du festival, le mangaka préféré des Français fête ses 45 ans de carrière avec l art et la manière : une expo rétrospective au vaisseau Mœbius et un feu d artifice de nouvelles publications. Une sorte de canonisation pour le premier Nippon à avoir remporté un prix ici. Alph-art du meilleur scénario en 2003 pour Quartier lointain, il a aussi été récompensé par le prix du meilleur dessin en 2005 pour le Sommet des dieux. Déambulation. Dès ses premiers pas en France, au début des années 90, Taniguchi s est imposé comme un maître du récit intimiste et contemplatif, à l image de L homme qui marche, déambulation sans dialogue d un flâneur solitaire dans les ruelles et les parcs d une banlieue ordinaire. Un livre qui serait au manga ce que l imagetemps est à l image-mouvement chez Deleuze. La tendance à l effacement des personnages devant les paysages découle de la sensibilité shintoïste de l auteur pour le caractère sacré de la nature. Cette nécessaire humilité de l homme face aux animaux et aux éléments se retrouve notamment dans les nouvelles qui composent l Homme de la toundra. Jirô Taniguchi est connu pour avoir produit près de pages dans sa carrière. La trentaine de titres traduits en français JIRÔ TANIGUCHI. CASTERMAN Taniguchi superstar Le mangaka célèbre 45 ans d une carrière prolifique à Angoulême J ne constitue que la partie émergée de l iceberg, principalement sa période de maturité. Car du début des années 70 à la fin des an- nées 80, le mangaka s est essayé à taire, l autre sur la collaboration Tatous les genres, avec un goût pro- niguchi-mœbius pour Icare. L esnoncé pour l image-mouvement. pace de la mezzanine fait place aux Le polar avec Trouble is my business, dernières publications de l auteur. le western avec Seton, le catch san- Musée. Quatre livres sont sortis en glant avec Garôden, sans compter France depuis juin Dans la quelques publications érotiques et veine contemplative, un carnet de des one-shots échevelés inconnus voyage à Venise, à tirage limité, en France. transforme l homme qui marche en Heureuse idée, donc, que cette ré- touriste compilant des aquarelles trospective invitant les lecteurs, chatoyantes. La minutie avec lanovices ou confirmés, à une traver- quelle Taniguchi reproduit les arsée approfondie de son œuvre. Clin chitectures se manifeste pleined œil du destin, l Homme qui rêve investit les ci- La tendance à l effacement des maises du bâtiment personnages devant les paysages d Angoulême qui porte découle de la sensibilité le nom du dessinateur fétiche de Taniguchi : shintoïste de l auteur pour Mœbius alias Jean le caractère sacré de la nature. Giraud. «Le parcours de l exposition est ment dans les Gardiens du Louvre, conçu comme une déambu- récit onirique d une visite à travers lation», explique Nicolas le temps et l espace au musée. Finet, son commissaire. Le Autre commande, exécutée avec visiteur navigue à sa guise plus de liberté, Elle s appelait Tomoji entre trois axes thémati- retrace la vie d une jeune fille dans ques ouverts : la nature, le le Japon rural du début du XXe siètemps et les personnages. A cle. On y retrouve les thèmes de quoi s ajoutent «deux modu- prédilections du maître. Enfin, les», l un sur le rapport à la les Contrées sauvages rassemble nourriture dans le Gourmet soli- en deux tomes une quinzaine de nouvelles animalières publiées au Japon entre 1975 et 1986, offrant un aperçu fascinant du mélange de contemplation et d action qui caractérisait Taniguchi à ses débuts. ÉMILE RABATÉ «JIRÔ TANIGUCHI, L HOMME QUI RÊVE» Exposition au Vaisseau Mœbius, 121, rue de Bordeaux, à Angoulême. JIRÔ TANIGUCHI Les Contrées sauvages t.1 Casterman, 240pp., 14. Elle s appelait Tomoji Rue de Sèvres, 175pp., 17. Les Gardiens du Louvre Louvre éditions/futuropolis, 136pp., 20. Travel Book Venise Louis Vuitton, 140pp., 45.

18 Spécial BD L III 67 ans, Jirô Taniguchi, le mangaka le plus littéraire de sa génération, lève le pied sur les interviews. Assailli de toutes parts avant sa venue à Angoulême, il a répondu à nos questions par mail. Sensei, votre discrétion est légendaire. Mais de là à ne plus accepter d interviews en face-à-face Etesvous las des journalistes? Ou préférez-vous l écrit à l oral? La situation est un peu particulière: je reçois vraiment trop de demandes pour pouvoir toutes les satisfaire durant le peu de temps que j aurai à Angoulême. Je compte sur votre compréhension Et puis il est vrai que, d une manière générale, je préfère répondre aux questions par écrit parce que je ne trouve pas toujours dans l instant la bonne expression et que je préfère prendre un peu de temps pour la réflexion. La première fois que vous êtes sorti du Japon, c était pour aller à Angoulême, en Quels souvenirs gardez-vous de ce premier voyage? Que d excellents souvenirs. Etre enfin en contact direct avec le monde de cette bande dessinée que j admirais tant mais à laquelle j avais accès uniquement par les albums que je trouvais chez les libraires de Tokyo qui importaient des livres étrangers, et pour l achat desquels, comme j étais encore assistant, je me ruinais. Me trouver en face d auteurs exceptionnels comme Mœbius J étais comme dans un rêve. Cette date a-t-elle marqué un tournant dans votre carrière? Cela n a fait que renforcer mon intérêt pour la bande dessinée et son influence sur mon travail d auteur de manga. C est à partir de là que mes livres ont commencé à être régulièrement traduits et que j ai eu des contacts avec des éditeurs étrangers. Cela dit, dans le quotidien, j ai continué à travailler comme je le faisais jusque-là pour les magazines japonais. On vous dit souvent «le plus européen des dessinateurs nippons». Quelle influence ont eue des auteurs comme Jean Giraud/Mœbius, François Schuiten ou Guido Crepax sur vous? J ai découvert chez eux comment il était possible de travailler le détail de chaque case. Dessiner différemment, choisir les techniques les plus adaptées selon le sujet. Quels sont les mangakas qui ont compté pour vous? Enfant, je lisais beaucoup de mangas mais je dirais que ce qui m a vraiment influencé, en tant qu auteur, c est la revue GARO que A je lisais avec passion quand j étais assistant. Les mangas présentés dans ce magazine étaient d une grande originalité et ils m ont montré combien l univers du manga pouvait être large et créatif, tant dans les sujets traités que les choix esthétiques des dessins. Je citerai en particulier Yoshiharu Tsuge, dont je sais que l Homme sans talent est paru en français [chez Ego comme X, ndlr], et Shinji Nagashima, qui m ont particulièrement impressionné par leur dessin. Ainsi que les anciens : Osamu Tezuka, Takao Saitô, Shôtarô Ishimori On oppose parfois bande dessinée et manga. Faites-vous aussi cette distinction? C est un vaste sujet à propos duquel certains ont écrit des thèses. Je dirais qu une des différences principales est que le manga travaille essentiellement autour de l idée de personnage, ce qui n est pas le cas de la bande dessinée. Une autre différence est le rythme : le manga travaille sur la vitesse de lecture, la bande dessinée demande au lecteur de s arrêter sur les détails de chaque case. Il me semble que, d une manière générale, le manga se situe davantage dans ce qu on appelle l entertainment : la détente, le jeu. Il y a peu de bandes dessinées qui se ressemblent, c est à chaque fois le travail propre à un auteur. Du coup, le récit est parfois plus difficile à suivre que dans un manga, mais le dessin est généralement plus fort. Etes-vous plus lu en France qu au Japon? Cela dépend des livres. Actuellement, au Japon, le Gourmet solitaire est ce qu on peut appeler un «bestseller». C est l effet du feuilleton télévisé qui en a été tiré et qui a un certain succès. Du coup, mon lectorat s est beaucoup élargi pour ce livre. Le Sommet des dieux reste régulièrement lu et continue à se vendre malgré les années. En France, c est Quartier l o i n ta i n qui est mon livre le plus lu. A l ère de la tablette graphique, vous continuez de dessiner à la main Je continue à travailler comme je l ai toujours fait parce que quarante ans d expérience de dessin manuel font que, si je veux changer de technique, je travaille finalement moins vite et moins bien. Je ne serais pas contre l utilisation de certains outils informatiques mais cela serait très long d apprendre leur maniement et je préfère utiliser le peu de temps qu il me reste à avancer dans mes idées d histoires. Travaillez-vous toujours avec des assistants? Oui. J en ai entre trois et quatre selon les moments. Ils se chargent de dessiner les décors. Mais j aimerais bien travailler seul, ne plus produire beaucoup ni aussi rapidement, travailler comme les auteurs de bande dessinée, sur un seul livre, pendant plusieurs mois, sans être trop tenu par une date de remise de mes planches. Je pourrai peut-être y arriver dans quelques années. Au cours de votre carrière, vous avez couvert tous les genres: aventure, polar, drame, action, sciencefiction, récit animalier, carnet de voyage Reste-t-il un domaine que vous n avez pas essayé? J aimerais par exemple dessiner une histoire pour la jeunesse. Jusqu à présent, je ne l ai pas fait (à part dans un magazine, avec la Montagne magique que Casterman a publié en album) mais j ai des idées d histoires sur lesquelles j aimerais travailler. Recueilli par É.R. J.TANIGUCHI & MASAYUKI KUSUMI / FUSOSHA PUBLISHING INC., CASTERMAN 2013 J.TANIGUCHI. FUTUROPOLIS. LOUVRE EDTIONS J.TANIGUCHI & NATSUO SEKIKAWA / FUTABASHA PUBLISHERS LTD., CASTERMAN «Me trouver en face d auteurs comme Mœbius J étais comme dans un rêve» Entretien avec l auteur de «Quartier lointain»

19 IV L Spécial BD Récits DASH SHAW Doctors Çà et là, 96pp., 14. LE 42E FESTIVAL INTERNATIONAL La 42e édition du Festival international d Angoulême, qui se déroule jusqu au 1er février, est sous le signe des atten tats et de Charlie Hebdo. Un Prix de la liberté d expression a été créé en hommage et il fut un temps question d attribuer le Grand Prix à Charlie Hebdo plutôt qu à l un des trois finalis tes, Alan Moore, Katsuhiro Otomo et Hermann. Finalement, c est un Grand Prix «spécial» qui sera symboli quement attribué à la rédaction du journal. Une rétrospective aura en outre lieu au musée de la Bande des sinée, tandis qu une quarantaine des unes de Charlie seront placardées dans les rues d Angoulême. Une ban derole géante est déployée sur la façade de l hôtel de ville et, dimanche, une place sera rebaptisée place Char lie Hebdo. La sécurité a par ailleurs été renforcée, le préfet de la Cha rente parlant du festival comme d un «moment sensible». DE LA BANDE DESSINÉE Outre les célèbres Concerts de des sins, côté festivités prévues de lon gue date, les expositions combinent stars étrangères et innovants fran çais. Le Grand Prix 2014, Bill Watter son, se voit, comme il se doit, gratifié d une expo monstre autour de son œuvre philosophico comique, à savoir Calvin et Hobbes. Le man gaka Jirô Taniguchi, 67 ans (lire aussi pages II III), est également à l hon neur, ainsi que Jack Kirby ( ) ou encore les Moomins de Tove Jansson, sorte de Barbapapas finlan dais. Sans compter une exposition autour du blues réunissant Mezzo, Duchazeau, Crumb et Cuzor. On admirera les fantasmes burrough siens d Alex Barbier qui arrête la BD (mais pas la peinture) et l on rira entre autres des inventions pataphy siques d Anouk Ricard, avec ses personnages Anna et Froga (chez Sarbacane). Enfin, il sera peut être encore temps d empêcher Jean Yves Ferri et Didier Conrad de mettre à exécution leur nouvel album, prévu à la rentrée 2015: rien moins que le prochain volume d Astérix, si on les croise à l expo évoquant «leur appro priation de cette icône [ ], tant sur le plan du dessin que de l humour». Miss Bell tombe amoureuse. Il s appelle Mark, il est jeune, fringuant, sportif. Elle est veuve, pleine aux as et se sent revivre. Pourtant miss Bell est morte. Cette amourette n est qu un fantasme, le dernier souffle de sa conscience. Derrière cet écran de fumée se cache un toubib allumé, sorte de réanimateur façon Lovecraft. Son fonds de commerce clandestin: s immiscer dans le dernier souvenir d un défunt pour l empêcher de traverser le Styx grâce à une machine expérimentale, le Charon. Mais chez Dash Shaw, la résurrection n est pas une sinécure. Trahis par leurs perceptions, les vivants-morts étouffent et sont vite incapables de distinguer le réel de l imaginaire. Remarqué pour Bottomless Belly Button, le jeune Américain décline sa SF façon Philip K. Ubik. Le ton est sombre, le fond coloré : son dessin en noir et blanc suffocant, sans gouttière, se déployant sur des pages jaunes, vertes, rouges. Parcouru d images totems qui jouent sur la persistance rétinienne, Doctors réussi à titiller le cerveau sans le vriller. M.C. GILBERT HERNANDEZ Une tête bien vide Atrabile, 128pp., 21 (à paraître le 13 février). Les éditions suisses Atrabile publient petit à petit en français les romans graphiques de Gilbert Hernandez. Après Julio et la Saison des billes paraît Une tête bien vide, récit de l adolescence de Bobby, à la tête trop ronde et pas très remplie. Comme presque toujours chez ce créateur (avec ses frères Jaime et Mario, de la série Love and Rockets), cela se passe dans la petite ville banlieusarde fictive de Palomar, dans le sud des Etats-Unis. En noir et blanc, avec ce trait épuré assez caractéristique de l indé américain, l album, dans une forme de désespoir jouissif, décrit un Bobby passif dont le seul intérêt est la musique, du glam rock au punk. Il aurait pu avoir toutes les filles qu il veut, et il les a parfois, mais cela ne l intéresse pas vraiment. Il se contente après le lycée d un job minable. Il préfère boire, prendre de la drogue et attendre son père, un immigré mexicain qui ne revient plus. Avec Gilbert Hernandez, il n y a pas de rêve américain. Moins trash mais plus profond qu un Larry Clark, il décrit avec brio les atermoiements de la jeunesse mais sans mélodrame excessif. C est la vie, elle paraît pourrie mais peut-être pas tant que ça, c est ainsi. Q.G. dans les salons parisiens, découvre un monde où les femmes ont le pouvoir. Avec beaucoup de malice et un joli trait, Zanzim, pour son premier album en solo, invente un beau conte des mille et une nuits où les éléments du réel servent de base à un récit d aventure. Q.G. Mangas ICHIGO TAKANO Orange ANDREW RAE Moonhead et la music machine Akata, 2 tomes parus, 200pp., 7,95 chaque. Dargaud, 176pp., 22,50. On pensait être imperméable à la romance à la japonaise. Trop codifiés, trop girly, les shojo nous tombaient des mains les uns après les autres. Jusqu à cet Orange de Noël. Certes le manga d Ichigo Takano porte quelques stigmates propres au genre : des étoiles par-ci, des halos lumineux par-là et cet infranchissable horizon du collège. Mais quelque chose résonne profondément à la lecture de cette fausse amourette d ados. Peut-être est-ce la petite touche de fantastique qui sert de point de départ à l histoire : un matin, la frêle Naho reçoit une lettre de son moi du futur qui lui enjoint de ne pas répéter des erreurs qui la rongent encore dix ans plus tard. Ou bien est-ce la franchise désarmante de ce groupe de six amis qui apprend à ne vivre qu à cinq, amputé d un des leurs qu ils n ont pas su protéger. Une finesse dans la gestion du deuil proche de celle entrevue dans le bel anime Ano hi mita hana no namae o bokutachi wa mada shiranai (2011) de Tatsuyuki Nagai, malheureusement jamais édité en France. Reste qu avec Orange et quelques autres titres (Riku, Magical Girl of the End), la jeune maison Akata s impose comme une valeur sûre. M.C. Il faut savoir garder la tête dans les étoiles pour créer. Sans cela, les contraintes de la réalité nous rattrapent trop vite. Quand, comme Joey Moonhead, on est adolescent avec littéralement une tête en forme de lune qui peut à foison se détacher de son corps pour aller voguer où bon lui semble, c est tout de suite plus facile. Avec son dernier album aux dessins colorés et oniriques, l illustrateur britannique Andrew Rae, membre du collectif Peepshow, adapte avec poésie et originalité l histoire classique du jeune garçon mal dans sa peau. Martyrisé dans son collège, il passe son temps à voyager vers l infini et au-delà pour échapper à un quotidien trop triste. Grâce à un instrument qu il va créer lui-même et un ami invisible qui va jouer avec lui, il connaîtra même le succès et, forcément, la tentation. Succombera-t-il à celle-ci? A la jolie fille et aux plaisirs faciles, au risque de se perdre lui-même? Q.G. ZANZIM L Ile aux femmes Glénat, 80pp., 19,5. Imaginez. Vous êtes un homme, hétéro, et vous vous retrouvez sur une île isolée du monde, peuplée seulement de femmes toutes plus belles les unes que les autres. Et qui ont besoin d un reproducteur. Le paradis? Sans doute pour Céleste Bompard, célèbre pilote français à la moustache courbée et aux allures de macho à qui pareille (més)aventure arrive après un accident d avion, en théorie en Bien sûr, tout ne sera pas aussi simple et, lui qui n était qu un joli cœur AKIRA OZE Le Disciple de Doraku Isan Manga, 2 tomes, 496pp., 29,90. «Le rakugo, c est des papis qui portent de beaux kimonos et qui disent des trucs rigolos, non?» Shota, 26 ans, ouvre un livre et connaît une épiphanie. Chamboulé par Apprendre le rakugo en s amusant, il plaque son job d instituteur en maternelle pour se mettre dans la position de l élève. Son but : suivre les enseignements de l auteur du bouquin, Doraku Sekishuntei, sorte de bonze à la dureté minérale. Profondément étrange pour un Occidental, la discipline est un stand-up assis, codifié à l extrême, où un conteur réinterprète, accroupi sur un coussin et éventail à la main, des histoires vieilles de plusieurs siècles en modulant sa voix pour enfiler l être d une petite fille ou d un ivrogne. Le manga d Akira Oze suit cet apprentissage ingrat : l épanouissement passant par la maîtrise sans égale des mots et du balai, Shota se transforme en domestique. Classique dans sa forme, Doraku a le mérite de ne pas sentir la naphtaline (le sujet s y prête) et de donner à voir un Japon différent de celui du Lonely Planet. M.C. Document ÉRIC AESCHIMANN et NICOBY La Révolution Pilote, Dargaud, 144pp., 17,95. Eric Aeschimann, journaliste à l Obs (après l avoir été à Libération) et Nicoby, dessinateur auteur d une vingtaine d albums, ont voulu étudier «les années Goscinny, quand la bande dessinée est devenue adulte». L idée est de partir de la fameuse réunion où «ça bardait», en 1968, avec la révolte des auteurs contre le patron (puisque René Goscinny était rédacteur en chef de l hebdomadaire). La matière est six entretiens réalisés avec six des plus grands noms de Pilote : Gotlib (Rubrique-à-brac, Pervers Pépère, Gai-Luron et Superdupont), Fred (Philémon), Mandryka (le Concombre masqué), Mœbius (Blueberry), Druillet (Lone Sloane) et Bretécher (Cellulite, les Frustrés, Agrippine). Ces six dessinateurs sont donc dessinés par un septième (Nicoby), tandis que leurs témoignages tiennent dans les phylacytères. Mœbius est mort avant d avoir pu faire l interview pour de vrai (mais Eric Aeschimann en avait précédemment réalisé un au téléphone) et les autres ne disent pas du tout ce que les auteurs attendent qu ils disent. Comme toujours, qu on en dise du mal ou du bien, René Goscinny en ressort on ne peut plus sympathique. Bretécher : «Pour moi, ce que les dessinateurs ne supportaient pas, c était que Goscinny soit en costard-gilet.» M.L.

20 Spécial BD L Cornélius, 48pp., 21,50. L CORNELIUS a femme est nue. L homme tient un couteau. Il la menace et il sourit. Ils s embrassent. Puis, il l oblige à donner un baiser à un cochon mort. Elle pleure. Lorsque Doug tombe sur cette série photo de sa petite amie avec son ex, quelque chose se brise en lui. Elle ne voulait pas lui montrer, il a insisté, il regrette. Avec Calavera, l auteur américain Charles Burns met fin à sa trilogie Toxic, une histoire d abandon, hommage à ses cauchemars et à ses lectures de jeunesse, surtout Tintin. Loin des standards américains de la graphic novel, il propose une trilogie en couleur à la ligne claire et au format 48 pages très francobelge. Le héros se nomme Doug, Nitnit de son nom de scène (anagramme évidente du personnage de Hergé), alias Johnny 23. C est un jeune mec à la houppette noire, amateur de William S. Burroughs, qui joue de la poésie expérimentale dans des salles underground. Rouges et blancs. Charles Burns déroule un récit à double lecture où le rêve et les flash-back ont autant d importance que la réa- lité. Johnny 23 se réveille dans un monde étrange avec de drôles de lézards verts qui entretiennent une ruche où sont exploitées des femmes à formes humaines, mais qui pondent des œufs rouges et blancs évoquant les champignons explosifs de l Ile mystérieuse. Au fil de la trilogie, le héros vieillit. Si les trois albums peuvent être lus de manière indépendante, au prix d une belle perte de sens mais d un grand plaisir d abandon, Calavera permet la véritable compréhension de l arc narratif. Doug, dans un concert, rencontre une autre femme dont il tombe amoureux. Cela arrive parfois. Puis, assailli par ses peurs, son rapport complexe avec son père et son incapacité à s engager, il la quitte même s il sait qu il est voué à jamais à le regretter. Cela arrive parfois aussi. Son double, Johnny, dans l autre réalité, est voué à revivre de manière métaphorique ces événements. Dans un univers qui nous paraît complexe et barge mais finalement aux règles strictes, il rencontre une gestatrice. Elle craque pour lui, il semble qu il va s occuper d elle, et pourtant, le jour où elle se met à pondre, il fuit. «Mais pourquoi? Je croya i s q ue t u m aimais?» pleure-telle. «Je Je suis désolé», ne peut-il que répondre avant de disparaître derrière un rideau, sortie théâtrale. Interphone cassé. Les personnages semblent toujours jouer un rôle, ne jamais être eux-mêmes. A la fin, entre Johnny et Doug, on ne sait plus qui met en abyme qui. Après tout, cela pourrait tout à fait être le premier qui rêve du second. La trilogie Toxic s ouvre sur le héros à la houpette se réveillant dans un monde étrange. Il découvre un mur en brique rouge démonté, rappelant celui que Tintin détruit dans le Secret de la Licorne pour s échapper de la crypte du château de Moulinsart. Elle se termine par ce même Johnny, ouvrant les yeux et regardant un interphone cassé, qui est, de l aveu de Charles Burns, celui que les frères Loiseau utilisent pour communiquer avec le journaliste belge. Soit toute échappatoire est désormais impossible, puisque la communication est coupée. Ou alors tout cela n était en fait qu une vaste blague. «Ah ah ah, avouez que vous avez eu peur», semble, tout comme les antiquaires véreux, dire Charles Burns à son héros et aux lecteurs. Q.G. ROBIN NISHI Mind Game Imho, 656pp., 22. C e serait aller un peu vite que de dire que Mind Game est moche. Le pavé de Robin Nishi, publié il y a une dizaine d années au Japon, pétille comme une fille (ou un mec) dont on dit que l important est sa beauté intérieure. Mind Game a du charme et une âme. Son auteur, qui fut assistant de Kazuo Umezu (maître du manga d horreur), a eu le temps d intégrer tout le bagage technique, la science du rythme et du découpage propre au manga. Mais Nishi a voulu laisser son œuvre à l étape du story-board, afin de ne pas gâcher le trait primal, la composition barj jetée sur le papier en première intention. A la manière d un Trondheim qui apprend à faire de la BD en réalisant les Carottes de Patagonie, il veut être direct et ne rien cacher avec le subterfuge du crayonné qui assagi, encadre, borde. Du coup, Mind Game est franc, exagéré, turbulent, sinueux et foutraque. Coup de feu. Tout part d un dîner entre l apprenti mangaka Nishi (le personnage, pas l auteur) et la belle Myon dans le restaurant familial de la jeune fille. Leur histoire d amour aurait pu fonctionner en d autres circonstances, mais Myon lui annonce qu elle va se marier. Le futur époux débarque, le dîner est sur le point de partir en sucette quand un tan- dem de yakusas entre pour collecter les dettes du paternel de Myon. Nishi se retrouve à quatre pattes, un pistolet dans le postérieur. Le coup de feu part. Le rendezvous amoureux finit en têteà-tête avec Dieu. Un peu perverse, l instance supérieure se garde bien d offrir à Nishi le plaisir de voir défiler toute sa vie devant ses yeux, comme le veut la coutume. Au lieu de ça, Il rejoue en boucle la scène de sa mise à mort sur écran géant, en réalité augmentée, avec «indice de rétractation des coucougnettes» et «baromètre de co- ROBIN NISHI.IMHO CHARLES BURNS Calavera Robin Nishi, Robinson Cruauté Dans «Mind Game» l auteur rencontre Dieu, des yakusas et une baleine ROBIN NISHI.IMHO «Calavera», graphic novel franco-barge Fin de la trilogie «Toxic» de Charles Burns V lère» qui grimpent en différés. Nishi se débat, conteste, franchement il est trop jeune pour crever aussi bêtement. Au lieu de suivre la lumière bien sagement, il se tire dans l autre direction. Retour sur Terre. Retour à quatre pattes. Dingue. Pour ne rien gâcher de l histoire, on se contentera de dire qu une bonne partie du récit qui suit se déroule dans le ventre d une baleine. Mind Game est une somme dingue et totale, un délire existentialiste sous la forme d un Robinson Crusoé imprimé sur du papier buvard. MARIUS CHAPUIS

21 VI L Spécial BD Traversée du désir «Plus si entente», fantasmagorie à quatre mains «Je fuis les effets artificiels et privilégie l épure» Ugo Bienvenu analyse son adaptation du roman «Sukkwan Island» de David Vann UGO BIENVENU Sukkwan Island Denoël Graphic, 219pp., 22. DOMINIQUE GOBLET et KAI PFEIFFER Plus si entente FRMK/Actes Sud, 180pp., 30. P remière image : une poitrine féminine, un homard accroché aux deux seins. Le homard dit : «Ch. ami pour sorties et amitié, âge sans importance, plus si entente.» Du lait coule d un des tétons pincés par le crustacé. A la page suivante, une langue rentre dans une bouche avec écrit au-dessus «si entente» : la technique graphique a changé, on est passé de l eau à la terre, aquarelle puis craie. Un fessier entre dans la ronde (ou l image d un bas de corps déculotté, on est bientôt chez Bosch), assorti du texte: «Si entente, je voudrais caresser ton cul. Le caresser brut jusqu à le sang le sang coule si entente.» Désir. Ce n est pas l histoire d un couple ni celle d une relation. On dirait plutôt : c est sur la rencontre, le désir. Les textes semblent prélevés dans des petites annonces, parfois dans des tchats. Avec une mère, une piscine et un trou à creuser en décor de fond récurrent. Le désir et ses contrariétés, ce qui le cloue au sol, parfois, l agressivité, l angoisse, les rôles, l identité («assemble toi-même le féminin»). Des désirs mesquins, apeurés : «A la recherche d une femme ouverte d esprit, gentille, et beaucoup d humour. Trois critères qui me correspondent. A bientôt.» Côté mode opératoire, c est un livre à quatre mains, entre une expérimentatrice et plasticienne bien connue de ces pages, Dominique Goblet, et l Allemand Kai Pfeiffer, dont on n avait rien lu en France sinon un Opérations esthétiques en 2000 aux éditions du Dernier Cri. Bégaiement. Goblet s est expliquée sur le fonctionnement du duo au site agendamagazine.be: «L idée de base, c était de travailler chaque fois sur une page A4 divisée en quatre cases, et de l envoyer à l autre pour qu il puisse y réagir. On voulait découper toutes ces pages une centaine, remélanger toutes les images et voir si ça pouvait ouvrir des portes narratives, générer des choses qui nous échappent autrement, des choses qui habitent le monde de l inconscient. C est ce qui s est passé : des personnages ont émergé, des motifs se sont imposés, l histoire s est faite presque malgré nous. Pour qu il soit bien lisible, on a ajouté à ce corps 50 planches vraiment réfléchies, où on savait ce qui allait se passer. Pour combler les trous, comme un ciment.» Le résultat est fascinant, puisqu au-delà des textes, c est toute une fantasmagorie de corps en chœurs, isolés, cosmiques ou brisés, qui évoque de case en case les tremblements de l érotisme, ainsi que son bégaiement, car la symphonie a aussi ses motifs répétés: «La fille, assise quelque part dans le n importe où, se pose des questions pénibles, mais inévitables.» É.Lo. DENOËL GRAPHIC FRMK. ACTES SUD C était un challenge. Ugo Bienvenu a adapté le roman Sukkwan Island de l Américain David Vann, lauréat du prix Médicis étranger en 2010 (1). Un huis-clos qui tourne au cauchemar: Jim emmène Roy, son fils de 13 ans, vivre un an dans une cabane sur une île sauvage du sud de l Alaska. Cette histoire d une «terrifiante beauté», dixit le préfacier Fabrice Colin, a été retranscrite dans une simplicité sombre par Ugo Bienvenu, 27 ans. Ce diplômé, entre autres, de l école Estienne et des Gobelins, travaille depuis 2009 à des courts et des longs métrages d animation pour adultes à Miyu Productions. Il exerce désormais son talent sur le papier. Naissance de votre bande dessinée? J ai grandi en dévorant le rayon BD de la bibliothèque d Avallon, les Ric Hochet et autres Tuniques bleues A l origine, je voulais faire de la bande dessinée, mais je ne parvenais pas à en écrire. Le langage cinématographique me paraissait alors plus direct. C est Jean-Luc Fromental [scénariste et directeur de Denoël Graphic, ndlr] qui m a suggéré de lui proposer un scénario après avoir vu mon court métrage Maman, qui traitait les relations carcérales dans le cercle familial. Puis il m a apporté le livre de David Vann, en pressentant qu il pouvait correspondre à mon univers. Le pari était risqué Mais je suis satisfait du résultat, il y a une espèce de vie là-dedans. La méthode? D abord, je me suis demandé si c était judicieux pour un premier livre d adapter un roman, surtout avec un texte plein de pièges Je trouve souvent ratées les adaptations en bande dessinée et au cinéma. Alors j ai essayé d être sobre. J avais sept mois pour le réaliser, tout en travaillant sur un long métrage, Eden, réalisé par Mia Hansen-Love, pour lequel je faisais le dessin et la conception du générique, et sur un documentaire sur la Lune. Jean-Luc Fromental m avait suggéré la forme du carnet de bord, mais je fuis en général les effets artificiels pour privilégier l épure. J ai alors décidé d un récit chronologique. Il y a quelques flash-back dans le roman qui jouent comme une soupape, comme des arythmies qui font s échapper de l île. Moi, j y ai bloqué les deux personnages afin de donner la sensation d enfermement et d oppression. Les dialogues? J en ai conservé 90%. La première scène est comme une rampe de lancement pour montrer une des seules décisions de Roy. J ai songé en terminant que David Vann avait une écriture en miroir. Jim passe ainsi son temps à creuser un trou. J ai essayé presque inconsciemment de garder cette structure: j ai commencé avec la mer et je finis avec la mer. Il y a un côté biblique dans l histoire, un parallèle que j aime bien, avec Abraham qui emmène son fils au sacrifice sur le mont Moriah. Les paysages? Le roman Sukkwan Island les décrit peu. David Vann fait juste ce qu il faut. Mes personnages sont compris dans le décor et ils s y mêlent. Ils en deviennent des éléments. Le paysage est ici un vrai espace narratif, contrairement à beaucoup de bandes dessinées. Il évolue : les cheveux et la barbe poussent, la blessure dure, le froid sévit Au début, j ai planté un espace assez neutre avec juste des pins, puis, progressivement, le paysage dévie. Les personnages? Cela peut être rébarbatif pour un auteur d avoir à dessiner toujours les mêmes personnages. Mais en animation, je travaille avec de petits répertoires, c est plus économique! Et les huis-clos permettent de pousser les personnages. Un autre projet BD? Je viens de terminer le scénario d un autre album qui s intitule, pour l instant, Paiement accepté. Moi qui détestais la science-fiction il y a peu de temps encore, j ai découvert la capacité romanesque que ce genre pouvait déployer avec les objets. La science-fiction permet également de traiter de choses qui se déroulent aujourd hui avec un petit pas de recul. Ce deuxième album se situe en France, dernier pays à avoir la capacité nucléaire suffisante pour alimenter un objet dont a besoin mon personnage, un chercheur. La sciencefiction traite des dérèglements. Dans mes films d animation, je parle de dérèglements dans la fa-

22 Spécial BD L VII Alger-retour sur les traces de ses ancêtres Récit thérapie d une petite-fille de pieds-noirs OLIVIA BURTON et MAHI GRAND l Algérie, c est beau comme l Amérique Steinkis, 171pp, 20. mille et dans la société. Je me sens proche des analyses du sociologue Erving Goffman sur les rituels et leur perte dans les cercles microcosmiques. Comment on se défait des lois sociales et comment cela induit un dérèglement intense Je prépare par ailleurs un album sur la Terreur, un dérèglement global Un jour peut-être irai-je aussi vers le roman car, à la différence de la bande dessinée ou du cinéma, c est un univers dans lequel les personnages peuvent penser. (1) Les romans de David Vann «Dernier jour sur Terre» et «Goat Mountain» sont parus aux éditions Gallmeister en octobre DENOËL GRAPHIC Recueilli par FRÉDÉRIQUE ROUSSEL STEINKIS DENOËL GRAPHIC Q uand on est petitefille de piedsnoirs, l histoire ne s apprend pas forcément de manière légère, à la petite cuillère des souvenirs doux-amers d un âge d or à jamais révolu. Elle peut même se révéler pesante, à force d entendre ressasser dans les repas de famille le souvenir d un passé aussi douloureux que sublimé. Cette histoire qui passe mal, et d autant plus quand vous en héritez malgré vous, Olivia Burton a fini par s en saisir à bras-le-corps en décidant de se rendre sur place, sur les traces de sa famille qui lui avait pourtant déconseillé ce périple. C est le point de départ de ce subtil roman graphique, entre journal intime et road movie dans l Algérie d aujourd hui, petite et grande histoire. Un récit-thérapie qui s aventure au-delà de la carte postale familiale lézardée par l exil, dans une confrontation périlleuse de la légende et la réalité. Brutale. La dramaturge et adaptatrice de théâtre a entrepris à 42 ans cette quête initiatique en compagnie de son guide Djaffar, son seul contact sur place, qui porte, comme elle le dit, une «parole algérienne assez peu policée». A sa manière, parfois brutale, cet architecte vivant entre Paris et Alger la déniaise et lui fait prendre conscience qu il existe plusieurs manières de raconter l histoire d un siècle d Algérie française. Car si chaque camp en a sa version, elle est forcément partielle et partiale. Que ce soit celle, glorieuse, du FLN héroïque et résistant, ou l autre, embellie par le trop-plein de nostalgie, des gentils «occupants» comme les appelle Djaffar sans prendre de pincettes. D Alger aux montagnes des Aurès, dans le berceau familial caillouteux de Corneille depuis rebaptisé Merouana, Olivia Burton plonge «à pieds joints» dans cette légende familiale et ses fantômes. Non sans mal, tant il lui sera difficile de retrouver dans l Algérie d aujourd hui ces lieux cent fois rêvés qui ont bercé les récits de sa défunte grand-mère adorée. La splendide maison Fabry qu elle lui vantait et ses bals viscontiens n est finalement qu une bâtisse sans charme, loin du château qu elle imaginait. Les tombes de ses ancêtres sont éventrées et la baignoire de sa grand-mère, «la première du village», lui disait-elle fièrement, est abandonnée au milieu d animaux. La petite-fille de pied-noir qu on accueille partout d un «soyez la bienvenue» s entend également dire que les enfants arabes n avaient pas le droit d aller jouer chez les Français mais que la réciproque était vraie. «Hé, c était les patrons», lui explique-t-on avec un grand sourire. «Dédramatiser». «Avec Mahi Grand, le dessinateur qui m a accompagnée dans cette aventure, on a en commun un certain sens du tragicomique, explique Olivia Burton. Ça aide à prendre de la distance et à dédramatiser, c était indispensable pour moi qui ai tant investi dans cette histoire.» Pour l essentiel en noir et blanc, les planches au trait précis s accordent avec l atmosphère mélancolique de l album, à la manière de vieux clichés jaunis et chéris. Mais il y a aussi de la couleur, représentant par contraste l Algérie d aujourd hui. Au diable la nostalgie. CHRISTOPHE ALIX

23 VIII L Spécial BD Jambon œuf naufrage Une brodeuse bigoudène à la recherche de son marin englouti Comment ça s écrit Pascal Brutal, le pec plus ultra Par MATHIEU LINDON A gagner au foot. Pascal Brutal est un génie tous azimuts, capable de résoudre la crise de son pays, de vendre 16 millions d exemplaires de son disque en une semaine et de satisfaire les filles à tire-larigot, c est pourtant, vu le nombre de domaines dans lesquels il opère, un crétin encore plus infini que fini. Né en 1978, Riad Sattouf a raconté l an dernier ses années de formation en Libye et en Syrie dans le premier tome de sa série l Arabe du futur, intitulé Une jeunesse au Moyen-Orient ( ). Il est aussi l auteur, entre autres, de Manuel du puceau et No Sex in New York (prépublié dans Libération en 2004), signe que ni le sexe ni l absence de sexe ne le laissent indifférent. Réalisateur, il a remporté le césar du meilleur premier film pour les Beaux Gosses et son deuxième long métrage, Jacky au royaume des filles, est sorti l an dernier. Le Pascal Brutal est un génie, capable spécialiste de la Vie secrète des de résoudre la crise de son pays, premier tome de la séde vendre 16 millions d exemplaires jeunes, rie paru en 2007, a collaboré de son disque en une semaine et à Charlie Hebdo pendant près de satisfaire les filles à tire-larigot. de dix ans avant de quitter le journal l automne dernier. Il rades encore plus bêtes que lui, Pascal a toutefois participé au numéro à 7 milbrutal a toujours la ressource de taper de lions d exemplaires. toutes ses forces sur ses assaillants, et ça Le ton, pour ceux qui ne le connaîmarche immanquablement. traient pas encore, est donné dès les Ses aventures sont censées se passer premières cases de ce nouveau Pascal dans le futur et ce serait un avenir pas Brutal. Ça se passe dans «le désert de la trop radieux qui se préparerait, l heure Beauce» (puisque c est le futur) et le des lendemains qui frappent. Pascal pauvre héros, sacrément malmené mais Brutal n est pas du genre à se laisser ça va quand même bien tourner pour traiter de «pédé» mais le genre pourrait lui, est ligoté derrière une moto. «Pasavoir sa théorie et l obsession du héros cal se prend les pieds dans une canette à ce sujet ouvrir le champ à quelques fossilisée» (et on voit le pied et la casoupçons. Des circonstances particu- nette, rien à redire question réalisme). lières l amènent à proférer quelques Case suivante: «Il tombe comme une dent phrases sur lesquelles les moralistes ne de lait!» car Riad Sattouf est familier s étaient jusqu alors pas attardés: «Faut aussi des métaphores du futur. Le despas rire avec la fellation. Ça peut sauver sin est comme le texte et le héros: plus des vies» (et le lecteur ne perd pas une brutal que délicat, si ce n est évidemimage des aventures sexuelles qui mè- ment qu il faut un fameux raffinement nent logiquement Pascal Brutal à cette pour que la brutalité puisse s exprimer affirmation). Quant aux avec autant d humour. femmes, elles ne sont pas RIAD SATTOUF faites pour Pascal Brutal. Le Roi des hommes FLUIDE GLACIAL Fluide glacial, 48pp., 10,95. DELCOURT vec Pascal, la virilité, c est du Brutal. Le Roi des hommes est le quatrième épisode du héros testéroné de Riad Sattouf né en 2005, après la Nouvelle Virilité, le Mâle dominant et Plus fort que les plus forts. Question cerveau, Pascal Brutal n est pas nécessairement le plus musclé mais, question muscles, il n y a pas plus intelligent que lui. En petites aventures indépendantes de quelques pages, il massacre ici tout ce qui passe, y compris un réfrigérateur et son propre sens de l humour. «Les images qui vont suivre sont à déconseiller aux personnes présentant des troubles cardiaques», est-il indiqué dès la troisième planche, alors qu en réalité il n y a pas trop à s en faire. Torturé par des motards ou agressé par d anciens cama- WILFRID LUPANO et GRÉGORY PANACCIONE Un océan d amour Delcourt, 224 pp., 24,95. L e réveil. L homme doit devancer l aube. Partir, pêcher, en mer, au loin. La femme lui prépare son petit déjeuner. Dans son pyjama, il est aussi petit qu elle est grande avec sa coiffe et son costume traditionnel breton. Du haut de leur petite maison, sur la falaise, face au vent, elle le regarde partir dans la nuit, toujours un peu inquiète. Pour une fois, elle a raison. Ce matin-là, le petit bateau de l homme est percuté par un immense cargo qui ne le voit même pas. Il est emporté par les filets qui ratissent le fond des mers. Il disparaît. Va-t-il s en sortir? Avec Un océan d amour, le scénariste français Wilfrid Lupano et le dessinateur italien Grégory Panaccione proposent un récit tout en finesse et sans paroles. Film muet. Il n est pas forcément évident de réussir à tenir en haleine le lecteur quand aucun phylactère n est là pour expliquer, relancer, mettre en contexte. Seules quelques bulles d onomatopées viennent ponctuer, parfois, les pensées des deux protagonistes amoureux. Avec ses dessins doux, le livre se lit comme on regarderait un petit film muet d animation français, nominé aux oscars. D une traite et avec le sourire. Dans Match, publié en début d année dernière, Grégory Panaccione s était amusé à décrire, sur le même modèle, une partie de tennis, du premier au dernier point. L ensemble était bien mené, divertissant, mais ne marquait pas les esprits. Peut-être grâce au talent de scénariste de Lupano, remarqué récemment pour les Vieux Fourneaux (Dargaud), Un océan d amour est d une autre dimension. Aventure maritime, double boat trip parallèle du pêcheur et de sa femme, la BD est une ode à l amour. En Bretagne, on est habitué à ce que, sous l aveugle océan, les marins soient à jamais enfouis, que les corps se perdent dans l eau et les noms dans la mémoire. L on pleure, beaucoup, puis l on recommence à faire des crêpes, préparer des boîtes de sardine, et partir en mer. Mais la femme ne veut pas renoncer. Elle est persuadée que son mari est vivant et est prête à tout pour le retrouver. Tandis qu effectivement, il erre sur les mers et noue une relation privilégiée avec une mouette évoquant la Rieuse de Gaston Lagaffe, elle part le chercher à Cuba sur les conseils d une voyante. Canevas. Cela pourrait paraître un peu mièvre. C est, au contraire, toujours subtil. Les deux auteurs profitent des voyages du couple pour décrire le monde qui les entoure. L album est un plaidoyer écologique et une critique du capitalisme et de la mondialisation à outrance. La petite embarcation du pêcheur est magnifiée tandis qu il croise sur sa route d immenses et sombres cargos sans âme manœuvrés par des ivrognes et dégazant à toute berzingue. Sa femme, elle, sur un ferry, fait découvrir aux femmes les joies simples du canevas pour décrocher des smartphones. Aux enfants, en lieu et place des hamburgers et autres malbouffe, elle cuisine des crêpes. Drôle et attachant, doux et rocambolesque, Un océan d amour démontre, comme l Odyssée d Homère, qu aventure, amour et bonheurs simples ne sont pas incompatibles. Q.G.

24 16 ECONOMIE ContrelapollutionàParis, AnneHidalgotondlegazole La maire de la capitale a annoncé mercredi des mesures radicales pour accélérer la disparition du diesel. Par SIBYLLE VINCENDON d un véhicule électrique», souligne Bruno Julliard. Les particuliers qui abandonneraient leur voiture se voient promettre un panier garni de cadeaux : 50% de réduction sur l abonnement Autolib avec un crédit-trajet de 50 euros, un an de passe Navigo et de Vélib gratuits et 400 euros de subvention sur l achat d un vélo, même traditionnel. C ela ressemble à un coup de tonnerre dans le ciel gris de Paris mais il n en est rien: le vigoureux plan de lutte contre la pollution annoncé ce mercredi par Anne Hidalgo pour faire de la capitale une zone de faible émission DÉCRYPTAGE ne débarque pas sans prévenir. Avec son adjoint aux Transports, Christophe Najdovski, la maire de Paris a régulièrement promis de bannir intramuros les véhicules polluants, diesel en tête. C est bien parti pour. Explications. POURQUOI UN PLAN SEULEMENT SUR PARIS? «Nous avons déjà fait une réunion avec les élus de la première couronne et nous avons vu un climat favorable sur l objectif», affirme Bruno Julliard. Le calendrier aurait davantage fait tiquer les élus de banlieue. Cela étant, n aurait-il pas mieux valu attendre l instauration de la métropole du Grand Paris, au 1er janvier 2016, pour prendre des décisions dans ce nouveau cadre institutionnel? «Nous pensons qu on ne peut pas attendre qu une réponse politique arrive venant des responsables du Grand Paris, dit le premier adjoint. Il faut converger d abord.» Par ailleurs, il est assez probable que nombre d élus de la périphérie voient d un bon œil que la capitale endosse le rôle du méchant, et récolter les critiques qui vont avec. CE QUI SERA INTERDIT DANS PARIS Les véhicules des particuliers et les petites camionnettes construites avant 1997, quel que soit leur carburant (essence ou diesel), auront l interdiction de circuler dans Paris du lundi au vendredi. Les autocars, autobus et poids lourds mis en circulation avant 2001 seront frappés de la même interdiction, mais, cette fois, tous les jours de la semaine. QUEL SERA LE CALENDRIER? «Nous nous inscrivons dans le cadre de la loi sur la transition énergétique, dont les décrets d application seront pris en 2016», explique Bruno Julliard, premier adjoint. Traduction: les interdictions entreront en vigueur au 1er juillet «Ce délai nous convient bien parce qu il nous permet de mettre en place les mesures incitatives. Qui, elles, entreront en vigueur immédiatement.» 2016 sera l année de l interdiction des véhicules particuliers et des camionnettes antérieurs à 1997, mais chaque année, évidemment, cette date progressera également. Ce sont les véhicules vieux de dix ans qui sont visés. Pour les cars, bus et poids lourds, la ville de Paris voudrait avancer l interdiction d un an, au 1er juillet Dans ce cas-là, c est le code des collectivités qui servirait de base juridique mais la ville et l Etat ne sont pas encore certains de faire la même interpré- REPÈRES Chauzy. Né en Dernier album paru: A qui le tour? (Fluide Glacial). tation de ce texte. Au plus tard donc : 1er juillet QU EST CE QU ON Y GAGNE? D abord, une qualité de l air améliorée. Selon une étude publiée par Airparif en novembre, les Parisiens inhalent environ particules fines par litre d air dans une journée standard. Les particules sont à 61,3% C est la part des véhicules diesel dans le parc automobile français au 1er janvier 2013 selon les constructeurs auto (CCFA). l origine de décès prématurés en France chaque année. Outre la santé, les Parisiens peuvent y gagner des récompenses concrètes. Les professionnels, d abord, sont encouragés à passer à l électrique avec une aide de la ville de Paris pouvant aller jusqu à 9000 euros. Elle concerne les PME parisiennes mais aussi celles des trois départements de la première couronne. S y ajoutent les aides de l Etat. Ségolène Royal, ministre du Développement durable, a confirmé ce mercredi que le bonus pour l achat d un véhicule électrique s élèverait à euros. «Tout cumulé, entre les aides de l Etat et les nôtres, les professionnels peuvent économiser 50% du prix de l achat Le plan de lutte contre la pollution comprend des mesures d aménagement plus générales. A Paris, 200 bornes de recharge électrique seront installées. Les copropriétés bénéficieront d une aide de 500 euros pour la pose de chacune d entre elles. LE «BONUS ÉCOLOGIQUE» D un montant de euros, il a été promis par la ministre de l Ecologie, Ségolène Royal, à tout particulier qui remplacera son vieux diesel par une voiture hybride ou 100% électrique. CONTENTS, MÉCONTENTS? Les ONG environnementales ont salué ces annonces comme «une très bonne nouvelle», selon la Fondation Hulot et France nature environnement. «Que Paris s engage sur ce thème, c est vraiment une très bonne nouvelle, a estimé Benoît Hartmann, porte-parole de France nature environnement. C est indispensable. On a trop longtemps accepté l inacceptable.» A l inverse, Nathalie Kosciusko-Morizet, présidente du groupe UMP au conseil de Paris, a jugé ces mesures «tardives». Quant à l association 40 millions d automobilistes, elle estime que «la voiture électrique n est pas la solution pour résoudre les problèmes de pollution qui, au passage, ne s arrêtent pas aux portes de Paris» Les partisans de la voiture reine auraient préféré une prime pour l achat d un véhicule neuf. «Ça aurait dû être fait. Il y a jusqu à 2000 cars par jour [à Paris] au moment de la haute saison touristique.» Nathalie Kosciusko Morizet

25 H ECONOMIEXPRESSO PERF Année record pour Boeing: en 2014, l avionneur américain a enregistré la meilleure performance commerciale de son his toire en livrant 723 appa reils civils commerciaux et en engrangeant 1432 com mandes nettes. Avec 114 avions livrés, le nouveau «dreaminer» 787 a notam ment soutenu l activité. Et l entreprise a dégagé un bénéfice record à 5,44 mil liards de dollars (4,79 mil liards d euros), en hausse de 18,8%, sur un chiffre d affaires de 90,7 milliards (+5%). Avec un carnet de commandes plein (5789 appareils, soit sept années de production) et le relais de ses activités militaires et spatiales, Boeing voit l avenir avec optimisme malgré la concurrence toujours vive d Airbus. CONTRE PERF MALVERSATIONS ET SUSPICION, PETROBRAS CHUTE Détournements de fonds, pots de vin, surfacturation et corruption Rien ne va plus pour Petrobras. Rat trapé par des années de malversations érigées en système politico financier, le géant pétrolier brésilien n a pas pu chiffrer le mon tant des préjudices pour l entreprise et le fisc. La police parle de 4 mil liards de dollars (3,5 mil liards d euros) évaporés. Mais Petrobras, qui pré sentait mercredi ses résul tats, n a fait que promettre un nouvel audit de ses comptes. Pas de quoi dissi per le climat de suspicion qui entoure l entreprise. Ni rassurer les marchés financiers: à l ouverture de la bourse de São Paulo mercredi, l action Petro bras plongeait de 10%. I Paris I M OM ES ENFANT IS DES LE PAR S A 12 AN S DE 0 Chemins buissonniers ,08% Les 3 plus fortes Les 3 plus basses ALCATEL-LUCENT RENAULT VALEO BNP PARIBAS ACT.A SOCIETE GENERALE CREDIT AGRICOLE , , , ,73 Applenarguelesimpôts danssonjardind Eden FRUITS Tout en explosant ses bénéfices, l entreprise californienne reste un roi de l optimisation fiscale. l y a des chiffres qui donnent le tournis. Grâce aux ventes record de l iphone le trimestre dernier (74,5 millions d unités!), Apple vient de battre le record mondial de bénéfices jamais engrangés sur trois mois par une entreprise. Avec un bond de 37,9% à 18 milliards de dollars de profit (15,8 milliards d euros), la marque à la pomme détrône le géant pétrolier ExxonMobil, qui avait accumulé 15,9 milliards de dollars sur un trimestre en Si le marché nordaméricain reste le principal pour Apple, cette explosion des profits qui va bien audelà des attentes des analystes s explique surtout par le boom des ventes en Chine. Cash. La firme y a engrangé 16,1 milliards de dollars, moitié moins qu aux EtatsUnis. Mais la demande des consommateurs chinois a explosé, et ce n est qu un début. De quoi faire grandir encore la montagne de cash d Apple, elle aussi la première au monde, qui I s élevait au 31 décembre à 178 milliards de dollars Sauf que ce colossal trésor de guerre, «logé» pour l essentiel hors des Etats-Unis, continue pour l essentiel d échapper à l imposition du fisc américain et étranger. Passée maître dans l optimisation fiscale, la multinationale a mis au point une véritable machine à éviter l impôt, et continue de défier les Etats où elle opère sur le mode «attrape-moi si tu peux». Grâce à ses deux holdings irlandais, en exploitant les béances de la législation fiscale locale, Apple aura réussi à limiter son imposition sur ses gigantesques bénéfices à environ 2%. Un système désormais bien connu sous le nom de double irish : jusqu à cette année, le pays autorisait que des filiales établies sur son sol puissent être domiciliées fiscalement à l étranger en l occurrence, pour Apple, le paradis fiscal des îles Vierges britanniques. Après avoir fait remonter les recettes de ses ventes inter- - N 96 février 4 février Ne peut être vendu séparément. - mars aux parents. surtout Gratuit. A donner +0,26 % +0,26 % +0,21 % +0,15 % 60 Hugues Micol. Né en Dernier album paru: Providence (Cornélius). nationales en Irlande, la multinationale les fait artificiellement transiter dans une filiale hollandaise, d où ils reviennent net d impôts en Irlande avant de repartir dans leur destination finale des Caraïbes. C est là qu est située une grande partie du cash qu Apple ne rapatrie pas aux Etats-Unis. Largesses. Objectif assumé : éviter de s acquitter des milliards d impôts que le fisc américain lui réclamerait en arguant que les bénéfices doivent être acquittés dans le pays où la valeur est créée, et non dans celui où les produits sont vendus. Devant les pressions des Etats-Unis et de l UE, l Irlande vient certes de renoncer à ses largesses fiscales vis-à-vis d Apple et des autres mastodontes high-tech. Mais les multinationales pratiquant le double irish ont jusqu à 2020 pour y mettre fin. De quoi encore optimiser des montagnes de cash et surtout peaufiner leur prochain montage «d optimisation» fiscale. CHRISTOPHE ALIX euros (59,99 très précisément) par mois, c est le prix de la nouvelle carte d abonnement «illimitée» lancée par la SNCF pour ses idtgv low cost. Baptisée idtgv Max, elle permettra de voyager à volonté dans les trains idtgv. Les abonnés pourront embarquer sans billet sur simple présentation de la carte, à condition de s enregis trer sur smartphone au moins quarante cinq minutes avant le départ. Pour l heure, la SNCF a limité son offre à cartes d abonnement. Ou comment créer la demande et le buzz «Avec 0,4% de croissance [en 2014], vous n arrivez à rien sur le front du chômage. A 1%, vous commencez à avoir quelques résultats. Il faut viser ensuite 1,5 voire 2%. C est ça l objectif de notre politique.» Michel Sapin le ministre des Finances, mercredi sur RTL, au lendemain de la publication d un nouveau record du nombre de chômeurs: 3,49 millions en décembre LES GENS BILL GATES UN BRIN BILIEUX À BERLIN En pointe dans le financement de la lutte contre Ebola en Afrique, Bill Gates a appelé mercredi à se préparer à «une guerre» contre une éventuelle pandémie planétaire mortelle d un type nouveau. Le fondateur de Microsoft, qui participait à une conférence de donateurs pour la vaccination à Berlin, a brandi le spectre «d un pathogène encore plus difficile [qu Ebola]»: «Une forme de grippe, de Sras ou un type de virus que nous n avons encore jamais vu» pourrait apparaître, a t il prévenu. Mais «sommes nous prêts?» A la tête d une fortune de 80 milliards de dollars, l homme le plus riche du monde distribue déjà 4 milliards de dollars (3,5 milliards d euros) par an pour l aide au développement via sa fondation. Mais il mise aussi beau coup sur la high tech: satellites, GPS, smartphones «Les nouvelles technologies vont permettre de voir ce qui se passe à bien moindre coût», a t il promis. Catastrophiste mais finalement assez optimiste, le Bill. DESSIN HUGUES MICOL - M E R C R E D I 4 F E V R I E R AV E C L I B E R A T I O N Le magazine de la culture et des loisirs pour les petits et pour les grands à Libération du 17-0,29 % / 4 610,94 PTS RÉSULTATS HISTORIQUES POUR BOEING EN 2014 Supplément gratuit Dans ce numéro notre concours de dessin Prends la Bastille!, avec le Pavillon de l Arsenal.

26 18 VOUS TU MITONNES pinacle des nourritures affectueuses et généreuses. Songez à tous ces dimanches soirs qui n auraient été que d affreuses veilles de lundi si la crêpe nappée de confiture d abricot n avait pas existé. Cette fine pâte que l on roule entre ses doigts emmitonne l existence dans la solitude du canapé-télé comme dans la froidure du pavé d hiver. On l aime aussi quand elle nous sauve de la famine, en accommodant les trois rogatons de notre frigo quasi désert. Un reste de gruyère râpé, deux tranches de jambon qui se battent en duel, et voilà les crêpes salées que l on peut aussi faire ronfler sous une épaisse couche de béchamel, à la mode picarde. Car ce n est pas le moindre des mérites de la crêpe que d être universelle tout autour du monde, blinis russe, pancake d Amérique du Nord, injera d Ethiopie, rghaïf du Maroc, galette de blé noir bretonne Passage en cuisine et réveil des papilles. Aujourd hui, une crêpe banane-cannelle. Par JACKY DURAND C était l autre jour dans le ventre de Paris. Une scène comme seuls en fabriquent les bistrots confits dans la vie. Il n y a pas grand monde ces samedis soirs fades de janvier où The Voice est censé ripoliner les humeurs grises. On sirote en pente douce un joli houblon pour s échapper du zonzon de la routine qui unit ici les égarés de la ligne 9 et les habitués des Grands Boulevards. Un homme s approche du comptoir. Ou plutôt s accroche au bar, de fatigue, pas d ivresse. Belle gueule de vieillard diaphane et parcheminée avec un je-ne-saisquoi dans ses yeux d azur enfoncés dans leur orbite qui dit encore le souffle du destin, l appétit de la vie, l égaiement de sentiments. Ses doigts fins et longs engagent une danse hésitante et gracieuse sur le zinc en face de la taulière qui le couve d un regard tout à la fois tendre et las. «Tu veux quoi, alors?» Le vieil homme esquisse une moue enfantine et tente sans y croire : «Un plat du jour?» «Tu veux vraiment un plat du jour?» s étonne la patronne. Il hausse les épaules et fait doucement «non» de la tête. Ses clés d appartement oscillent sur sa poitrine, suspendues à un long ruban qui entoure son cou, engoncé dans le col d un épais pardessus. BANQUETTE. Ils parlent des pompiers qui se sont occupés de lui. «Sympas, les pompiers, qu il fait. J aurais bien voulu que toute la caserne vienne à moi.» Il rigole avec la patronne qui tire une bière à la pression. «Alors, ils ne t ont pas emmené à l hôpital?» lance-t-elle. Le vieil homme noie le poisson en galéjeant encore sur les pompiers. Il se tait quand la taulière lui demande à nouveau ce qu il veut manger. «Faut que tu manges», insiste-t-elle. «J ai pas faim», souffle-t-il. Elle hausse le ton : «Mais à ton âge, c est normal, on n a plus faim, on n a pas plus soif, plus envie de dormir. Il faut que tu te forces.» Il la regarde par en dessous, comme un gosse pris en faute. «Tu veux une crêpe? J en ai des toutes fraîches.» Il rapproche sa tête du comptoir en murmurant «une crêpe au Nutella». «Une crêpe au Nutella, reprend-elle, un brin taquine. Tu sais ce que c est, le Nutella? Du chocolat, avec des noisettes, que l on tartine sur la crêpe et Vuillemin. Né en Dernier album paru: les Sales Blagues de l Echo, tome 17 (Glénat). Toutlemondeàpoêle pourlachandeleur puis on la plie.» Le vieillard approuve timidement. «Va t asseoir. Et tu veux boire quoi avec ça?» qu elle dit. «Euh un café», hasarde-t-il. «Mais, ça va pas, déjà que tu ne dors pas la nuit. Allez, je te fais un verre de sirop de menthe et d orgeat, bien sucré, décrète la taulière. Va t asseoir làbas.» D un pas traînant, il se dirige vers une petite table près du dehors et se pose sur une chaise. «Pas la chaise, installe-toi sur la banquette», s énerve doucement la patronne. Puis, à elle-même, elle bougonne: «Il faudrait quand même qu il comprenne qu il a 84 ans. Je ne peux pas tout le temps être là pour m occuper de lui.» Elle remplit d un bon tiers un verre de sirop, le complète d eau et touille soigneusement le mélange avec une paille. «Tu veux toujours une crêpe au Nutella?» Le vieux sourit et approuve de la tête. On l avait déjà compris depuis longtemps mais il faut ce genre de saynète acidulée pour nous rappeler que la vie est dans la bouffe. Et inversement. En ces temps de Chandeleur où le salto au-dessus de la poêle s invite en cuisine, on a une tendresse toute gourmande pour la crêpe car elle est tout en haut sur le ROUTE. Alors, pour réchauffer votre 2 février, jour de Chandeleur, on est allé chercher une recette de crêpes aux bananes et à la cannelle dans un vieux compagnon de route de la nourriture travelleuse, Cuisine dans le monde de Sheila Lukins (1) que vous auriez tort de ne pas acquérir si vous le dénichez dans une librairie d occasion ou sur le Web. Pour 12 petites crêpes, soit 4 personnes, il vous faut : 150 g de farine; 1 cuillère à café de levure, une demie cuillère à café de cannelle, 1 pincée de sel, 25 cl de lait, 4 cuillères à soupe de sucre roux ; 3 cuillères à soupe d huile ; 1 œuf, 1 cuillère à café d extrait de vanille; 150g de bananes écrasées, soit 2 ou 3 bananes ; 1 cuillère à soupe de beurre fondu. Mélangez les ingrédients secs dans un grand bol. Dans un autre bol, battez légèrement le lait, le sucre, 2 cuillères à soupe d huile, l œuf et l extrait de vanille. Versez sur les ingrédients secs et mélangez jusqu à ce que la pâte soit presque lisse. Incorporez la purée de bananes. Couvrez d un torchon et laissez reposer pendant vingt minutes. Dans un petit bol, mélangez le beurre fondu et le reste d huile. Faites chauffer une poêle à feu moyen. Versez-y une petite cuillère à café du mélange du beurre et d huile. Une fois qu il est bien chaud, versez une petite louche de pâte à crêpes et laissez cuire pendant une minute environ. Retournez la crêpe et laissez cuire encore de trente à quarante-cinq secondes. Répétez l opération avec le reste de la pâte, en graissant la poêle de temps en temps. Servez chaud avec une sauce au beurre et au rhum dont voici la recette. Pour 15 cl de sauce, il faut 12,5 cl de sirop d érable, 1 cuillère à soupe de beurre et 2 cuillères à soupe de rhum ambré. Mélangez tous les ingrédients dans un bol allant au four à micro-ondes. Faites cuire pendant deux minutes à 600 W, jusqu à ce que le beurre ait fondu. Remuez et servez chaud. (1) Ed. Liber, 1995.

27 ANNONCES REPERTOIRE ENTRE NOUS Contact: Tél: Contact: Tél: Carnet de décoration a votre ServiCe ANTIQUITÉS/BROCANTES A VOTRE SERVICE Achète tableaux anciens XIXe et Moderne avant 1960 Tous sujets, école de Barbizon, orientaliste, vue de venise, marine, chasse, peintures de genre, peintres français & étrangers (russe, grec, américains...), ancien atelier de peintre décédé, bronzes... Estimation gratuite EXPERT MEMBRE DE LA CECOA CoLLeCtionneUr achete violon, violoncelle, contrebasse, guitare même en mauvais état tel DIVERS RÉPERTOIRE disquaire sérieux achète disques vinyles 33t/45t. Pop/rock, jazz, classique,... Grande quantité préférée. déplacement possible. tél. : DÉMÉNAGEURS " déménagement UrGent " MiCHeL transport devis gratuit. Prix très intéressant. Tél wanadoo.fr ENQUETES ET PANELS Votre avis nous intéresse sur des nouveaux produits que nous lançons sur le marché. Si vous souhaitez participer à des réunions de consommateurs dédommagées ou des études "online". Tel : Mme Cerdan LIVRES - REVUES LiBraire achete : Livres modernes, anciens pléiades,bibliothèques, service de presse. Me contacter : retrouvez tous les jours les bonnes adresses de (cours, association, enquête, casting, déménagement, etc.) Professionnels, contactez-nous au , Particuliers au ou MESSAGES PERSONNELS IMMOBILIER Contact: Tél: vente vente MaiSon 2 PIÈCES PROVINCE J'aurais peut-être eu besoin de vous pour sortir vraiment du silence... There's no better place than Libé to shout it out loud : Ke toh pa lin. Is my pronunciation correct? Happy birthday, hedgehog. Viq. 29 Janvier, j' embrasse Chantal sous le gui. Mélomane. Intègre. Charmeur. Heureux. Eloquent. Légendaire collègue du BIC qui nous a fait tant de bien. Kenavo cher ami! Jeune antillais 45 ans cherche femme sdf seule pour vie à La reproduction de nos petites annonces est interdite IDÉAL FUTURE RETRAITE Maison élevée sur cave indépendante sur 290 m² DPE non éligible Prix : TRANSAXIA BOURGES DOCUMENTATION GRATUITE a vendre asnieres SUr Seine-92 Appartement de 48 m² 3ème étage. (Ascenseur) Très beau 2 pièces refait à neuf - Résidence Cuisine américaine équipée. 1 chambre - Salle de bain Séjour en L - Parquet 2 baies vitrées Balcon 4 m² Cave + Parking Métro à 200 m Environnements commerces. Très belle prestation. Agence s'abstenir. Particulier : PRIX : Pour vos annonces immobilières dans Professionnels, contactez-nous au , Particuliers au FORMATION Contact: Tél: ecriture MULtiMédia À PARTIR DU 01 JANVIER 2015 Bonne nouvelle!! écrire Ça S'aPPrend villes en France Retrouvez nos annonces emploi sur Secrétaire de rédaction Éditeur Plurimédia NOUVEAU Formation gratuite pour demandeurs d emploi Accessible CSP Profil des candidats: journalistes, chargés de communication ou d édition Débouchés professionnels: secrétaire de rédaction, éditeur print ou digital, chef d édition, webmaster éditorial... Certification Niveau II (RNCP). Candidatures: Sandrine Kuhn Admission immédiate! en partenariat avec Votre journal Du 9 février au 31 août 2015 Conventionnée par le Conseil Régional 201,rueSaint-Martin-Paris3e www.ecole-multimedia.com 19 est habilité pour toutes vos annonces légales sur les départements Renseignements commerciaux de 9h00 à 18h00 au ou par l Amour s écrit dans A l occasion de la Saint Valentin déclarez votre flamme sur notre site par téléphone

Comprendre les attentats du 13 novembre 2015

Comprendre les attentats du 13 novembre 2015 Comprendre les attentats du 13 novembre 2015 Les faits, les enjeux des lieux visés, le contexte international, la réponse de l Etat français, le rôle des médias. Que s est-il passé? (Les faits) Le bilan

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

Illustration L Assistance publique par Noël DORVILLE L Assiette au Beurre, N 32, 1931 Coll. Musée des Beaux-arts de Beaune Atelier Photo Muzard

Illustration L Assistance publique par Noël DORVILLE L Assiette au Beurre, N 32, 1931 Coll. Musée des Beaux-arts de Beaune Atelier Photo Muzard Archives municipales BEAUNE Musée des Beaux-arts Dossier de presse Exposition au musée des Beaux-arts Porte Marie de Bourgogne 6 Bd Perpreuil / 19 Rue Poterne 21200 BEAUNE 03.80.24.56.92 / 03.80.24.98.70

Plus en détail

La Constitution et l exercice des pouvoirs

La Constitution et l exercice des pouvoirs Thème La Constitution et l exercice des pouvoirs Instituée par le général de Gaulle en 958, et toujours en vigueur aujourd hui grâce à la souplesse des institutions qui ont su s adapter au fil du temps,

Plus en détail

Fausse route. La confiance dangereuse du Royaume-Uni en les assurances diplomatiques. Résumé

Fausse route. La confiance dangereuse du Royaume-Uni en les assurances diplomatiques. Résumé Fausse route La confiance dangereuse du Royaume-Uni en les assurances diplomatiques Résumé Ces dernières années, le gouvernement britannique a tenté d expulser plusieurs personnes soupçonnées d activités

Plus en détail

Après la Grèce, l Italie doit désigner son nouveau président de la République

Après la Grèce, l Italie doit désigner son nouveau président de la République PRÉSIDENTIELLE EN ITALIE 29 janvier 2015 Observatoire des Élections en Europe Après la Grèce, l Italie doit désigner son nouveau président de la République Corinne Deloy Analyse Résumé : Le président de

Plus en détail

Lettre d Infos Spéciale Grèce du 28 juillet 2015

Lettre d Infos Spéciale Grèce du 28 juillet 2015 Lettre d Infos Spéciale Grèce du 28 juillet 2015 SOMMAIRE : Ø P 1 : Présentation Ø P 2 : Les sites et blogs cités en référence Ø P 2 : La question de la dette et le référendum du 5 juillet Ø P 3 : Sur

Plus en détail

Interview de Manuel VALLS, Premier ministre, Journal de TF1 - Anne-Claire COUDRAY et Gilles BOULEAU Samedi 14 novembre 2015

Interview de Manuel VALLS, Premier ministre, Journal de TF1 - Anne-Claire COUDRAY et Gilles BOULEAU Samedi 14 novembre 2015 Service Communication Hôtel de Matignon, le 14 novembre 2015 Interview de, Premier ministre, Journal de TF1 - et Samedi 14 novembre 2015 Bonsoir Monsieur le Premier ministre. Bonsoir. Merci beaucoup d

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Les femmes, un moteur de la révolution arabe

Les femmes, un moteur de la révolution arabe Les femmes, un moteur de la révolution arabe Si l'on s'en tient aux images de télévisions, on pourrait croire que la Syrie est peuplée exclusivement d'hommes. Pourtant ce sont les femmes qui ont bravées

Plus en détail

Délibération n 2011-10 du 4 avril 2011

Délibération n 2011-10 du 4 avril 2011 Délibération n 2011-10 du 4 avril 2011 Délibération faisant suite à un refus d envoi en mission temporaire en raison de l origine ethnique de la réclamante Emploi privé / Origine ethnique / Discrimination

Plus en détail

NOUS SOMMES NOUS SOMMES CHARLIE

NOUS SOMMES NOUS SOMMES CHARLIE NOUS SOMMES NOUS SOMMES CHARLIE réalisé par les élèves de l École Estienne 9 janvier 2015 édito Charlie et Estienne sont deux vieux copains. Ils se retrouvent dans la passion du dessin. Ils sont voisins

Plus en détail

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre?

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre? N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15 Que s est-il passé le 13 novembre? Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Qu est-ce que ça change dans le quotidien? Et maintenant, que va-t-il se passer? Pour

Plus en détail

1958-1962, une nouvelle république

1958-1962, une nouvelle république Première S, histoire LMA, 2011-2012 Thème 5 Les Français et la République Question 1 La République, trois républiques Cours 3 1958-1962, une nouvelle république I La fin de la IV e République et l adoption

Plus en détail

Discours 1 er mai 2014 Fleurier et Yverdon

Discours 1 er mai 2014 Fleurier et Yverdon Alain Carrupt, Président syndicom, syndicat des médias et de la communication Fleurier 11.30 et Yverdon 18.30 Discours 1 er mai 2014 Fleurier et Yverdon (Seul le texte parlé fait foi!) Les travailleuses

Plus en détail

HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE

HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE CORRECTION DST 17 OCT. 2013 ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE L épreuve sera notée sur 40 points. La maîtrise de la langue est notée sur 2 points. Hist-géo : E.C. : ML :

Plus en détail

Discours. Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris

Discours. Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris Discours Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris Monsieur le Président, Cher Bruno Racine, Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

Eurêka l'europe! Kit didactique pour les élèves des 5ème et 6ème années de l'enseignement primaire

Eurêka l'europe! Kit didactique pour les élèves des 5ème et 6ème années de l'enseignement primaire Eurêka l'europe! Kit didactique pour les élèves des 5ème et 6ème années de l'enseignement primaire 1.1 Un siècle européen Chapitre 1: Un peu d'histoire Grâce à nos deux amis, Marie et Alexandre, nous savons

Plus en détail

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Dans la collection Visages du monde : Les enfants des rues (Marc Cantin) Du même auteur chez d autres éditeurs : Têtes de mule, Seuil Jeunesse Pourquoi c est interdit?, Oxygène

Plus en détail

Les modifications institutionnelles de l UE à la suite de la ratification du Traité de Lisbonne

Les modifications institutionnelles de l UE à la suite de la ratification du Traité de Lisbonne Les modifications institutionnelles de l UE à la suite de la ratification du Traité de Lisbonne présentation à l École nationale d'administration publique du Québec 28 octobre 2009 Christian Gsodam Les

Plus en détail

L attaque terroriste du journal Charlie Hebdo, à Paris, a fait au moins 12 morts

L attaque terroriste du journal Charlie Hebdo, à Paris, a fait au moins 12 morts uniquement par abonnement On en apprend tous les jours! vendredi 9 janvier 2015 Pour les 10-14 ans : 10 minutes de lecture chaque jour - 0,51 euro ISSN 1258-6447 n 5 475 L attaque terroriste du journal

Plus en détail

«Selon les chiffres de la BNS, l évasion fiscale prospère»

«Selon les chiffres de la BNS, l évasion fiscale prospère» «Selon les chiffres de la BNS, l évasion fiscale prospère» * Précision apportée par l auteur, publiée le 26 novembre. Voir en fin d'article Gabriel Zucman vient de publier un livre, «La Richesse cachée

Plus en détail

Discours de Mme Ségolène Royal. Vœux à la presse

Discours de Mme Ségolène Royal. Vœux à la presse Discours de Mme Ségolène Royal Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Vœux à la presse Paris, le jeudi 15 janvier 2015 Bonjour et bienvenue à toutes et à tous, que je suis heureuse

Plus en détail

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT TU ES ACTIF SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX. MAIS CONNAIS-TU TON PROPRE RÉSEAU SOCIAL? QUELLES SONT LES PERSONNES DE TON ENTOURAGE

Plus en détail

«DES SOUS... ET DES HOMMES»

«DES SOUS... ET DES HOMMES» «DES SOUS... ET DES HOMMES» une émission proposée et présentée par Pascale Fourier sur ALIGRE FM 93.1 en région parisienne http ://www.des-sous-et-des-hommes.org Émission du 10 octobre 2006 La fusion G.D.F/SUEZ

Plus en détail

Au fil des ans, l association a organisé des expositions : 2003 : «Une ville, des hommes : Petites histoires Jarnacaises».

Au fil des ans, l association a organisé des expositions : 2003 : «Une ville, des hommes : Petites histoires Jarnacaises». 1 Historique Depuis les élections municipales de 2014, les critiques ont fusé de toutes parts pour fustiger la gestion de l ancienne équipe de Jérôme Royer et plus particulièrement la cession de la Maison

Plus en détail

PASSePORT MON CHOIX, C EST MON DROIT! Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car -1-

PASSePORT MON CHOIX, C EST MON DROIT! Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car -1- PASSePORT Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car MON CHOIX, C EST MON DROIT! -1- «Le mariage ne peut être conclu qu avec le libre et plein consentement des

Plus en détail

QUELLE EST LA COMPOSITION DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL?

QUELLE EST LA COMPOSITION DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL? Plaquette_citoyenne.qxd:Avril_2009-BAT 9/04/09 20:20 Page 1 QU EST-CE QUE LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL? Le Conseil constitutionnel est l institution indépendante chargée de veiller au respect de la Constitution,

Plus en détail

Excellence Monsieur l Ambassadeur, Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique, Distingués invités, Mes Très Chers amis,

Excellence Monsieur l Ambassadeur, Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique, Distingués invités, Mes Très Chers amis, Discours de Madame Bineta Diop Cérémonie de remise de la Légion d honneur Mercredi 17 septembre 2012. Résidence de France à Genève Monsieur Nicolas NIEMTCHINOW, Ambassadeur et représentant permanent de

Plus en détail

Affaire DSK : vos questions, nos réponses!

Affaire DSK : vos questions, nos réponses! Affaire DSK : vos questions, nos réponses! Les rendez-vous du mercredi : les questions de la classe de CM2 de l école Robin Vous êtes très nombreux à vous poser des questions sur l arrestation de l homme

Plus en détail

Bonsoir, Olivier SCHRAMECK, je vous en prie PIERRE LESCURE Bonsoir, Monsieur le Président.

Bonsoir, Olivier SCHRAMECK, je vous en prie PIERRE LESCURE Bonsoir, Monsieur le Président. FRANCE 5 C A VOUS Le 17/12/2015 19:03:57 Invité : Olivier SCHRAMECK, président CSA On va accueillir à présent un homme rare à la télévision, même s il y fait la pluie et le beau temps, c est le patron

Plus en détail

ATELIER DE REFLEXION 1 PROMOUVOIR LA LIBERTE D EXPRESSION

ATELIER DE REFLEXION 1 PROMOUVOIR LA LIBERTE D EXPRESSION ATELIER DE REFLEXION 1 PROMOUVOIR LA LIBERTE D EXPRESSION LA QUESTION DE LA LIBERTE D EXPRESSION DANS UN CONTEXTE PARTICULIER La promotion de la liberté d expression n est pas un sujet nouveau pour l Institut

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Rabat Jeudi 4 avril 2013

CONFERENCE DE PRESSE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Rabat Jeudi 4 avril 2013 PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse CONFERENCE DE PRESSE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE Rabat Jeudi 4 avril 2013 LE PRESIDENT : «Ce voyage et cette visite arrivent au terme de tous leurs moments

Plus en détail

B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires :

B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires : B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires : l état des lieux après un an de crise Observation Le baromètre 2009 poursuit la mission engagée l an dernier, à savoir : «comprendre et mesurer les attentes

Plus en détail

CECI N EST PAS UNE REPRISE

CECI N EST PAS UNE REPRISE Novembre 2013. 15.681 S I G N E S CECI N EST PAS UNE REPRISE Bonfond Olivier Le bout du tunnel? Depuis quelques mois, en Belgique mais aussi en France et dans quelques autres pays européens, les dirigeants

Plus en détail

Thème III : La Ve RépubLIque à L épreuve de La durée

Thème III : La Ve RépubLIque à L épreuve de La durée Thème III : La Ve RépubLIque à L épreuve de La durée DE GAULLE ET LA V e RÉPUBLIQUE, 1958-1969 Une nouvelle République : la V e République en 1958 La crise du 13 mai 1958 et la fin de la IV e République

Plus en détail

New York, 20 21 novembre. Document de travail : séance II

New York, 20 21 novembre. Document de travail : séance II AUDITION PARLEMENTAIRE 2008 AUX NATIONS UNIES New York, 20 21 novembre Document de travail : séance II VIOLENCE SEXUELLE A L ENCONTRE DES FEMMES ET DES ENFANTS DANS LES CONFLITS ARMES 1 Il est désormais

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

Cela a notamment conduit à l accroissement de la rentabilité du capital au détriment du travail dans toutes les économies occidentales.

Cela a notamment conduit à l accroissement de la rentabilité du capital au détriment du travail dans toutes les économies occidentales. 1 Contribution de Jean Pierre BRARD, député apparenté communiste de Seine Saint Denis, et de Bernard VERA, sénateur communiste de l Essonne, membres du groupe de travail Assemblée nationale Sénat sur la

Plus en détail

Quiz. L histoire de Suyrana, 10 ans. D où viennent les migrants? Qu est-ce qu un migrant? Où vont les migrants? Qu est-ce qu il se passe à Calais?

Quiz. L histoire de Suyrana, 10 ans. D où viennent les migrants? Qu est-ce qu un migrant? Où vont les migrants? Qu est-ce qu il se passe à Calais? L histoire de Suyrana, 10 ans Qu est-ce qu un migrant? D où viennent les migrants? Où vont les migrants? Pourquoi ne peuvent-ils pas aller où ils veulent? Qu est-ce qu il se passe à Calais? Quiz Pour nous

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Le coup en valait-il la peine de prison?

Le coup en valait-il la peine de prison? Les peines pour adolescents Le coup en valait-il la peine de prison? Mise en situation Salut, je m appelle Jason et j ai 16 ans. Cet été, j étais au palais de justice. C était mon procès. J ai été déclaré

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2005)5 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux droits des enfants vivant en institution (adoptée par le Comité des Ministres le

Plus en détail

Les affiches de propagande

Les affiches de propagande Art graphique Les affiches de propagande On définit la propagande comme l ensemble des mesures prises pour répandre une idée, pour agir sur la perception d un événement, pour influencer voire manipuler

Plus en détail

Le Manifeste du ME-F

Le Manifeste du ME-F 1 Mouvement Européen-France Le Manifeste du ME-F Consultation des adhérents Juillet - aout 2013 Rapport de dépouillement 11/08/2013 2 Le Manifeste du ME-F Consultation des adhérents. Juillet aout 2013

Plus en détail

Les mercredis du groupe SRC - 4 juin 2014. Echange avec Pierre Joxe* sur la justice des mineurs

Les mercredis du groupe SRC - 4 juin 2014. Echange avec Pierre Joxe* sur la justice des mineurs Les mercredis du groupe SRC - 4 juin 2014 Echange avec Pierre Joxe* sur la justice des mineurs *Ancien ministre, président de la Cour de comptes puis membre du Conseil constitutionnel, Pierre Joxe est

Plus en détail

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici.

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Version audio - CLIQUE ICI Un taxi à New York L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Ici, on est à New York City, c

Plus en détail

La stratégie européenne de l Alliance rouge-verte danoise et le Parti de la gauche européenne *

La stratégie européenne de l Alliance rouge-verte danoise et le Parti de la gauche européenne * 42 La stratégie européenne de l Alliance rouge-verte danoise et le Parti de la gauche européenne * Inger V. Johansen Membre du comité des affaires européennes de l Alliance rouge-verte danoise intégration

Plus en détail

GRÈCE / INTER : SEUX ÉMISSIONS DOSSIERS CHRONIQUES GRATUITS FORUMS. Grosse boulette : ce matin, dans sa

GRÈCE / INTER : SEUX ÉMISSIONS DOSSIERS CHRONIQUES GRATUITS FORUMS. Grosse boulette : ce matin, dans sa Se connecter ÉMISSIONS DOSSIERS CHRONIQUES GRATUITS FORUMS VITE-DIT Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d être signalés. Si nécessaire, ils feront

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. BLITZ WOLF par Tex Avery (1942)

HISTOIRE DES ARTS. BLITZ WOLF par Tex Avery (1942) HISTOIRE DES ARTS BLITZ WOLF par Tex Avery (1942) I. IDENTIFIER PRESENTER Blitz Wolf ou Der Gross méchant loup en français est un dessin animé américain réalisé par Tex Avery et produit par la MGM (Metro

Plus en détail

Luxembourgeois et étrangers : Renforcer la démocratie du Luxembourg

Luxembourgeois et étrangers : Renforcer la démocratie du Luxembourg Luxembourgeois et étrangers : Renforcer la démocratie du Luxembourg Droit de vote pour les non-luxembourgeois aux élections législatives Prise de position de l ASTI Préambule Le débat sur le droit de vote

Plus en détail

Amis ou ennemis? Compréhension de lecture Andrée Otte

Amis ou ennemis? Compréhension de lecture Andrée Otte Compréhension de lecture Andrée Otte Amis ou ennemis? Chrystine Brouillet, Ed. La Courte Echelle, Montréal Si Jean-François Turmel croit m impressionner avec son walkman, il se trompe! Quand je pense à

Plus en détail

LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE

LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE Léon Blum Général de Gaulle Georges Clemenceau Maréchal Pétain De l Union sacrée à la fin de la 1ere guerre mondiale L UNION SACRE, c

Plus en détail

La Suisse a besoin d une Institution nationale pour les droits humains Argumentaire de la Plateforme droits humains des ONG

La Suisse a besoin d une Institution nationale pour les droits humains Argumentaire de la Plateforme droits humains des ONG La Suisse a besoin d une Institution nationale pour les droits humains Argumentaire de la Plateforme droits humains des ONG Au départ Une coalition d ONG nationales a lancé en 2001 une campagne ayant pour

Plus en détail

La Constitution européenne

La Constitution européenne La Constitution européenne "Le Parlement européen approuve la Constitution et appuie sans réserve sa ratification"(*): elle éclaire la nature et les objectifs de l'union, renforce son efficacité et son

Plus en détail

«Vous devez être préparé à faire des heures supplémentaires sans rémunération additionnelle.»

«Vous devez être préparé à faire des heures supplémentaires sans rémunération additionnelle.» Ryanair «Attachez vos ceintures, nous déconnons» Rassurez-vous, le message ne s adresse qu au personnel de cabine qui vous accompagne. Vous, vous avez bénéficié d un tarif intéressant pour vous envoler,

Plus en détail

Les hommes, les femmes et les enfants travaillent entre 14 et 17 heures par jour.

Les hommes, les femmes et les enfants travaillent entre 14 et 17 heures par jour. Pol Indépendance de la Belgique 1830 La Belgique est gouvernée par les libéraux et les catholiques. Il ne s agit pas encore de partis politiques mais plutôt de regroupements philosophiques. Vote censitaire

Plus en détail

Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger

Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger Ipsos / Maison de la France Synthèse Jeudi 18 janvier 2007 Ipsos Public Affairs Contacts : Joachim Soëtard 01 41 98 92

Plus en détail

Initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative sur l or)»

Initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative sur l or)» Département fédéral des finances DFF Initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative sur l or)» Etat: septembre 2014 Questions et réponses Que demande l initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative

Plus en détail

les Réponses à vos Questions

les Réponses à vos Questions _Allemagne _Belgique _France _Italie _Luxembourg _Pays-Bas _Danemark _Irlande _Royaume-Uni _Grèce _Espagne _Portugal _Autriche _Finlande La Constitution Européenne : les Réponses à vos Questions _Suède

Plus en détail

UN SUR CINQ : UNE CAMPAGNE DU CONSEIL DE L'EUROPE CONTRE LA VIOLENCE SEXUELLE A L EGARD DES ENFANTS PRINCIPES DIRECTEURS DE LA CAMPAGNE

UN SUR CINQ : UNE CAMPAGNE DU CONSEIL DE L'EUROPE CONTRE LA VIOLENCE SEXUELLE A L EGARD DES ENFANTS PRINCIPES DIRECTEURS DE LA CAMPAGNE UN SUR CINQ : UNE CAMPAGNE DU CONSEIL DE L'EUROPE CONTRE LA VIOLENCE SEXUELLE A L EGARD DES ENFANTS PRINCIPES DIRECTEURS DE LA CAMPAGNE OBJECTIFS DE LA CAMPAGNE La Campagne UN sur CINQ a été lancée à Rome

Plus en détail

Médialogues du 28 mars 2015. Chronique Eliane Ballif

Médialogues du 28 mars 2015. Chronique Eliane Ballif Médialogues du 28 mars 2015. Chronique Eliane Ballif QUAND LA COM ENVAHIT L INFO THF. Information ou communication? Info ou intox? Eliane Ballif vous vous faites l écho, ce matin, d un constat jugé alarmant

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

Projet de loi de régulation et de séparation des activités bancaires Intervention générale

Projet de loi de régulation et de séparation des activités bancaires Intervention générale Nom du sénateur Eric Bocquet Groupe Communiste Républicain Citoyen Sénateur du Nord Paris, le 19 mars 2013 Projet de loi de régulation et de séparation des activités bancaires Intervention générale Monsieur

Plus en détail

14-10-14 CD/12. 1161 répondants 1098 OUI 31 NON

14-10-14 CD/12. 1161 répondants 1098 OUI 31 NON 14-10-14 CD/12 1161 répondants 1098 OUI 31 NON Une convention établie sur 5 ans plutôt que sur 3 ans pourrait être proposée. Cette demande est raisonnable et on y tient (pas trop négocier à la baisse).

Plus en détail

L'approbation des mesures annoncées par F. Hollande après les attentats. Ifop pour Dimanche Ouest France

L'approbation des mesures annoncées par F. Hollande après les attentats. Ifop pour Dimanche Ouest France L'approbation des mesures annoncées par F. Hollande après les attentats JF/JPD N 113495 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales Ministère de la modernisation des secteurs publics Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Ecole Nationale d Administration Fondation Hanns Seidel Original :

Plus en détail

Le vote des musulmans à l élection présidentielle.

Le vote des musulmans à l élection présidentielle. Le vote des musulmans à l élection présidentielle. L islam constitue aujourd hui la seconde religion de France et ses fidèles représentent environ 5 % du corps électoral français 1. Alors que la question

Plus en détail

Droit de grève. Qu est-ce qu une grève?

Droit de grève. Qu est-ce qu une grève? Droit de grève Qu est-ce qu une grève? La grève est un droit fondamental reconnu à tous les salariés (cadres, ouvriers, employés, précaires, apprentis etc.) par la Constitution française. A ce titre, elle

Plus en détail

Alors pour les défendre, pour se défendre, mais aussi pour acquérir de nouveaux droits, pour plus de solidarité, prenez votre avenir en main!

Alors pour les défendre, pour se défendre, mais aussi pour acquérir de nouveaux droits, pour plus de solidarité, prenez votre avenir en main! Pourquoi adhérer? Emploi, formation professionnelle, protection sociale, convention collective, statut toutes ces questions sont au cœur de votre vie quotidienne. Pour être efficace, il faut être informé,

Plus en détail

CHAPITRE V : LES SYNDICATS PROFESSIONNELS

CHAPITRE V : LES SYNDICATS PROFESSIONNELS CHAPITRE V : LES SYNDICATS PROFESSIONNELS Le terme syndicat, désigne toute organisation ou groupe d organisation de travailleurs ou d employeurs, ayant pour but de promouvoir et de défendre les intérêts

Plus en détail

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat Pour défendre le pouvoir d achat > revalorisation de + 25 % de l allocation de rentrée scolaire grâce à un quotient

Plus en détail

29 mai 2005, un paysage dynamité

29 mai 2005, un paysage dynamité 29 2005, un paysage dynamité Par Dominique Reynié, Professeur des Universités à l Institut d études politiques de Paris L exercice démocratique du 29 2005 confirme amplement que le référendum demeure un

Plus en détail

De 8 à 50 joueurs à partir de 14 ans. OU Éliminer le plus grand nombre de joueurs, OU les deux à la fois (c est encore mieux!).

De 8 à 50 joueurs à partir de 14 ans. OU Éliminer le plus grand nombre de joueurs, OU les deux à la fois (c est encore mieux!). UN JEU D EMMANUEL VIAU & CÉLINE DEVILLERS De 8 à 50 joueurs à partir de 14 ans MATÉRIEL : 53 cartes «Mission», 4 cartes «Règle». BUT DU JEU : Être le dernier en jeu, OU Éliminer le plus grand nombre de

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

Interview de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France Europe 1 8 juillet 2015

Interview de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France Europe 1 8 juillet 2015 Interview de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France Europe 1 8 juillet 2015 MAXIME SWITEK L interview politique, Jean-Pierre ELKABBACH vous recevez ce matin Christian NOYER, le gouverneur de

Plus en détail

Contacts presse : Aurélie VIEL Marion ORCZYK Cyrille MALINOSKY info@prixbayeux.org

Contacts presse : Aurélie VIEL Marion ORCZYK Cyrille MALINOSKY info@prixbayeux.org Appel à candidatures pour les reportages Jon Randal président du jury En Ukraine, en Centrafrique, en Syrie, mais aussi toujours en Afghanistan, le travail des journalistes reste extrêmement dangereux,

Plus en détail

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains L histoire de Maria Tous les jours après l école, Maria vendait du pain au bord de la route pour contribuer au faible revenu familial. Lorsqu

Plus en détail

TRAITE DE LISBONNE. Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne a rendu, le 30 juin 2009, une décision fort

TRAITE DE LISBONNE. Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne a rendu, le 30 juin 2009, une décision fort L ALLEMAGNE ET L EUROPE. REMARQUES SUR LA DECISION DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE FEDERALE RELATIVE AU TRAITE DE LISBONNE Marie-Laure BASILIEN-GAINCHE* INTRODUCTION La Cour constitutionnelle fédérale d Allemagne

Plus en détail

Le fonctionnement du conseil municipal * * * Association des maires du département de La Réunion

Le fonctionnement du conseil municipal * * * Association des maires du département de La Réunion Le fonctionnement du conseil municipal * * * Association des maires du département de La Réunion I. La préparation de la séance du conseil municipal II. La séance du conseil municipal III. Les comptes

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

moment où tout s est cassé la figure.»

moment où tout s est cassé la figure.» «Le métier est un champ de ruines. Beaucoup de confrères sont dans des situations terribles, financièrement et moralement, y compris ceux qui avaient une réputation et un nom au moment où tout s est cassé

Plus en détail

Mme Lambremon (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président

Mme Lambremon (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président Le : 16/02/2015 Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 17 décembre 2014 N de pourvoi: 13-23645 ECLI:FR:CCASS:2014:SO02387 Non publié au bulletin Cassation partielle Mme Lambremon (conseiller

Plus en détail

LE CANADA: UN PAYS EN CONSTRUCTION. Une période de grands bouleversements

LE CANADA: UN PAYS EN CONSTRUCTION. Une période de grands bouleversements LE CANADA: UN PAYS EN CONSTRUCTION Une période de grands bouleversements Les rébellions de 1837-1838 L acte constitutionnel de 1791 a modifié l organisation de la société. S il a permis de régler certains

Plus en détail

Iconographie. Le Charivari, 27 février 1834, «La Poire séditieuse» de Philippon BnF, département Philosophie, histoire, sciences de l homme

Iconographie. Le Charivari, 27 février 1834, «La Poire séditieuse» de Philippon BnF, département Philosophie, histoire, sciences de l homme Iconographie Iconographie disponible dans le cadre de la promotion de l exposition uniquement et pendant la durée de celle-ci. Les images ne peuvent faire l objet d aucune retouche ni d aucun recadrage.

Plus en détail

BILAN DES RENDEZ-VOUS «BOULÈGUE L EUROPE» MARDI 15 OCTOBRE 2013

BILAN DES RENDEZ-VOUS «BOULÈGUE L EUROPE» MARDI 15 OCTOBRE 2013 BILAN DES RENDEZ-VOUS «BOULÈGUE L EUROPE» MARDI 15 OCTOBRE 2013 LES «BOULÈGUE» EN CHIFFRES 10 rendez-vous 450 personnes rencontrées 200 photos 30 verbatims Thématiques abordées 40% 31% 29% Réponse de l'europe

Plus en détail

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa.

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa. réformiste efficace www.unsa.org libre Pour agir utile, utile et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! solidaire autonome1 Depuis 1993, l UNSA a connu un fort développement

Plus en détail

Gabor Szilasi. Gabor Szilasi Clip 1

Gabor Szilasi. Gabor Szilasi Clip 1 Gabor Szilasi Gabor Szilasi Clip 1 Comment je suis devenu photographe C est, c est pas ce que je voulais devenir, photographe, mais j ai commencé à étudier en médecine et je voulais me sauver en 49 de

Plus en détail

Poème n 9. Poème n 10

Poème n 9. Poème n 10 Poème n 9 Quand je t ai vu, je savais que t avais un bon jus. Je t ai goutté, tu étais sucré Je ne pouvais plus me passer de toi Mais un jour, tu m as fait grossir Merci coca-cola pour tout ce plaisir

Plus en détail

Michel Magras. compte-rendu PROJET DE LOI RELATIF À LA MODERNISATION DU DROIT DE L OUTRE-MER

Michel Magras. compte-rendu PROJET DE LOI RELATIF À LA MODERNISATION DU DROIT DE L OUTRE-MER Michel Magras Sénateur de Saint-Barthélemy Président de la Délégation sénatoriale à l outre-mer compte-rendu (suite) Séance du vendredi 26 juin 2015 PROJET DE LOI RELATIF À LA MODERNISATION DU DROIT DE

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. ACTE portant élection des membres au Parlement européen au suffrage universel direct. Article 2 Article 2

TABLEAU COMPARATIF. ACTE portant élection des membres au Parlement européen au suffrage universel direct. Article 2 Article 2 TABLEAU COMPARATIF ACTE portant élection des membres au Parlement européen au suffrage universel direct Acte de 1976 Article premier Article premier Les représentants, au Parlement européen, des peuples

Plus en détail

Le Livret du Citoyen

Le Livret du Citoyen Le Livret du Citoyen Bienvenue à l âge de la majorité! Vous venez d avoir 18 ans et à l occasion de la remise de votre carte d électeur, l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Directorate-General for Communication PUBLIC OPINION MONITORING UNIT Bruxelles, 28 avril 2014 Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Couverture

Plus en détail

STATUTS FONDATION POUR L AGRICULTURE ET LA RURALITE DANS LE MONDE 1 BUT DE LA FONDATION. Article 1 er

STATUTS FONDATION POUR L AGRICULTURE ET LA RURALITE DANS LE MONDE 1 BUT DE LA FONDATION. Article 1 er STATUTS FONDATION POUR L AGRICULTURE ET LA RURALITE DANS LE MONDE 1 BUT DE LA FONDATION Article 1 er L établissement dit «fondation pour l agriculture et la ruralité dans le monde», fondé en 2005 a pour

Plus en détail

Les statuts de l association

Les statuts de l association EDITEUR ASSOCIATIF, EQUITABLE ET MILITANT Les statuts de l association Association «Comme une Orange» Statuts validés par l Assemblée Générale Extraordinaire du 11 août 2010 Association déclarée sous le

Plus en détail