LA FIN DES TEMPS La lutte finale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA FIN DES TEMPS La lutte finale"

Transcription

1

2 LA FIN DES TEMPS La lutte finale

3 SOMMAIRE 1) Parousia 5 Laurent James 2) Une traversée du millénarisme occidental 13 Jean Delumeau 3) La cybernétique et la fin des temps 23 Hubert Larcher 4) Les juifs, l histoire et la fin des temps selon Vladimir Soloviev 37 Bernard Dupuy 5) L âge sombre 63 René Guénon 6) Le Royaume messianique et sa parodie 71 Daniel Cologne 7) La métaphore sioniste 77 Emmanuel Frankovich 8) Le paradigme de la fin 85 Alexandre Douguine 9) Apocalypse et calendrier au Moyen Âge 113 Claude Carozzi 10) Le millenium 116 John Walvoord 11) Le ténébreux secret du projet sioniste 119 Zacharias 12) La fin de l'histoire selon la tradition musulmane 121 Pierre Lory 13) La petite peur du XX e siècle 127 Emmanuel Mounier 14) Holocauste : le mythe fondateur de la fin des temps 129 Philippe Costa

4 Revue éditée par ARS REGIA Les articles et essais réunis dans cette revue fictive et uniquement éditée en pdf proviennent de différentes sources. La majeure partie des textes ont été trouvés sur des sites et des blogs. Ces derniers ainsi que les sources originales des textes sont mentionnés à la fin de chaque article ou essai. Si vous utilisez le contenu de cette revue, veuillez ne pas omettre de mentionner ces sources. Un numéro à venir de A PEX intitulé LA FIN DES TEMPS - L Omega constituera la deuxième partie de ce dossier.

5 Habitants des cercueils, réveillez-vous! Le Jugement Terrible est proche! Et l ange exterminateur se tient sur seuil! Vos noirs gardes-blancs mourront Pour avoir conspué le Dieu Rouge... Gloire à la mitrailleuse jamais repue du sang De la race des chevaux de labour, des charognes vêtues de batiste! Les séraphins soufflent dans leurs trompettes au-dessus du tempétueux cours nouveau, Où mûrit la semence des âmes enflammées. (Nicolas Kljuev) La fin? Un ange furieux nous criera nos paresses, nos crimes, et nous appliquera le feu de la beauté brûlante. Et nous mourrons? et nous nous changerons en or. (Lina Fonssagrives)

6

7 PAROUSIA Laurent James Luca Signorelli, The Crucifixion with St. Mary Magdalen, c , oil on canvas, 247 x 165 cm, Galleria degli Uffizi, Firenze Le Temps n'est pas seulement quantifiable et mesurable. De la même manière qu'il existe des espaces sacrés, certaines zones temporelles sont particulièrement qualifiées, c'est-à-dire délimitées par une présence transcendante, ne pouvant être décrite par aucune équation algébrique. Ces zones correspondent à des fins de périodes historiques très singulières. Le nombre de cycles décrivant la structure temporelle est indénombrable, car ils sont tous emboîtés les uns à l'intérieur des autres comme des poupées russes, en une réplique spéculaire du mouvement fractal des astres : l'univers est tissé d'une infinité de respirations qui s'étendent dans toutes les dimensions du temps et de l'espace. Le mouvement global du Temps est hélicoïdal : ni linéaire (contrairement à ce qu'exprime la vision moderne de la causalité toute-puissante) ni cyclique (contrairement à ce que pouvait penser Nietzsche), l'hélice montre une succession de cycles en translation autour d'un axe central. La fin d'un cycle ne se superpose aucunement à son début : on ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve, et l'histoire ne repasse pas les plats ; mais la fin d'un cycle est toujours l'analogie de son début, son reflet énergétiquement amenuisé. Dès le cinquième millénaire avant Jésus-Christ (et probablement avant, mais nous n'en avons aucune trace), le calendrier égyptien tenait compte de la précession des équinoxes dans le calcul des cycles luni-solaires. Depuis, ce phénomène n'a cessé d'être de plus en plus étudié par des centaines de penseurs traditionalistes, de Platon et Héraclite jusqu'à René Guénon et Raymond A bellio. Le point vernal du globe terrestre, situé au croisement de l'écliptique et de l'équateur céleste, est actuellement pointé vers la constellation des Poissons. La précession équinoxiale désigne le fait que ce point se déplace lentement le long de l'écliptique (à cause des marées), et qu'il pointe une constellation différente tous les 2160 ans (an allant dans le sens inverse du zodiaque). Or, toutes les zones de l'univers sont interdépendantes : c'est un postulat de base de l'astrologie sérieuse, réactivé par le principe de relativité générale. Il est donc permis de supposer qu'entre autres influences, celle de la constellation visée par le 5

8 point vernal puisse avoir son importance sur les civilisations humaines. C'est pourquoi certains auteurs ont tenté de dresser une histoire de l'humanité en prenant cette durée de 2160 ans comme brique élémentaire. Le miracle est le suivant : si l'on intègre cette brique dans la théorie des Quatre A ges, modélisée par Hésiode mais présente dans toutes les religions traditionnelles, tout en utilisant la Tetraktys pythagoricienne comme structure algébrique globale (basée sur le fait que «tout est nombre» et que dix unité humaine par excellence est le nombre complet), le Cycle de l'humanité adamique devient très rigoureusement compatible avec les traditions égyptienne, hindouiste et biblique, et même avec les eschatologies mayas, sioux, bouddhistes (le Maitraya de la Terre Pure), et bien sûr musulmanes. Les durées des A ges d'or, d'a rgent, d'a irain et de Fer décroissent selon la suite de Pythagore L'unité élémentaire de cette suite consiste en une succession de trois ères précessionnelles. A insi, l'a ge de Fer comprend l'ere du Taureau, celle du Bélier puis celle des Poissons, et dure au total 6480 ans. Précédant celle-ci, l'a ge d'a irain, comprenant six ères, a duré ans. La durée de l'a ge d'a rgent a été auparavant de ans (9 ères), et celle de l'a ge d'or a été de ans : 12 ères, soit le tour complet du zodiaque. Un hadîth donné par al-tirmidhî rapporte les propos suivants du Prophète de l'islâm : «L' Heure n'aura pas lieu tant que le temps ne se sera pas contracté, au point que l'année passera comme un mois, le mois comme une semaine, la semaine comme un jour, le jour comme une heure ; et l'heure s'écoulera aussi vite qu'un tison enflammé ne met de temps à se consumer». La contraction du Temps aux abords de la Fin, visible dans le raccourcissement progressif des quatre A ges de l'humanité, est le pendant de la dilatation de l'espace à l'origine du cosmos. Ce système donne la date suivante pour la sortie de l'a ge d'or, c'est-à-dire la chute de l'homme dans le Temps, son involution dans la chair par la rupture de l'hermaphrodisme originel, son acquisition d'un corps matériel pour pouvoir régner sur le monde manifesté : ans av. J.-C. Cette date a été calculée par Paul Le Cour en 1937, soit quelques dizaines d'années avant que des paléo-anthropologues ne découvrent que l'homo sapiens ou «Homme moderne» (dit de Cro-Magnon), d'espèce différente de l'homme de Neandertal, serait apparu il y a environ ans. L'A ge d'a irain se termina en 4320 av. J.-C, se dégradant ensuite en A ge de Fer (le Kali-Yuga hindou). Il faut bien comprendre que les hommes deviennent de plus en plus mauvais à mesure que leur époque s'éloigne de l'a ge d'or, puisque la mémoire du souffle originel de Dieu se fait progressivement imprécise en eux. Le point vernal entra alors dans la constellation du Taureau (durant 2160 ans) : celui-ci tint le rôle de l'animal sacré dans l'a ncien Empire égyptien ( Boukhis, Mnevis et A pis), à Sumer (le Taureau androcéphale), en Inde (le taureau fertile Nandi) ; par ailleurs, la domestication du bœuf s'imposa partout à cette époque, donnant lieu à des figures mythiques comme celle de Shennong en Chine, le Divin Laboureur à tête de bœuf. En 2160 av. J.-C., l'ere du Bélier vit surgir le judaïsme comme religion nouvelle. En fait, comme l'écrit Chesterton, le monothéisme a toujours été la religion des peuples traditionnels : «Prolixe quant à sa mythologie, le sauvage est secret sur sa religion ; il vous racontera poliment et pour passer le temps que le soleil et la lune sont les deux moitiés d'un poupon, ou qu'il pleut quand on trait la grosse vache d'en haut ; après quoi il se retirera au plus profond d'une caverne interdite aux femmes et aux blancs, retentissante de mugissements sinistres et dégouttante du sang chaud des victimes offertes, où le prêtre murmure à l'oreille des seuls initiés l'ultime secret des choses : que l' entr'aide est la loi de nature, qu'il est bien d'être honnête, que tous les hommes sont frères, et qu'il n'y a qu'un Dieu qui règne dans les cieux» (in L' Homme Eternel). Mais la religion des Juifs était une chose nouvelle, en ce sens que c'était une tentative de redresser l'homme perdu au milieu de l'a ge de Fer en lui redonnant les principes premiers de sa cosmogonie. Dieu s'est alors adressé au peuple juif pour que celui-ci se montre en exemple devant l'humanité tout entière en se rapprochant du souffle primordial. Les liens entre le judaïsme et le bélier sont innombrables : le mois de Nisan (bélier) celui du départ d'egypte - vu comme le premier mois de l'année, le sacrifice 6

9 du bélier par A braham remplaçant le culte du veau d'or, la destruction des murailles de Jéricho par le son du shophar (corne de bélier), etc. Mais la sécularisation de la Torah, et sa prise en main exclusive par les scribes et pharisiens lettristes, fit échouer le projet divin de rénover l'humanité. Dieu décida alors d'incarner Son Verbe (la source des Formes, le Yang, la Purusha hindoue) afin de Se donner Lui-même en exemple. Cette intersection entre l'histoire de Dieu et celle des hommes relève d'une extrême singularité temporelle, mais elle n'est pas située hors de l'histoire : elle désigne «simplement» le déclenchement de l'ere des Poissons, symbole actif du christianisme (Ichthus), qui nous permettra d'aboutir 2160 ans plus tard (soit dans 151 ans) à une triple conjonction temporelle : l'entrée dans l'ere du Verseau, la sortie de l'a ge de Fer et surtout la sortie du Cycle total de l'humanité adamique. Cette durée de 2160 ans est le souffle élémentaire, brique insécable de l'histoire des hommes, car son articulation temporelle est la même que celle de tout être vivant, de sa naissance jusqu'à son jugement post- résurrectionnel. Héraclite écrivait : «Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut», soulignant ainsi l'identité fractale entre la fourmi et la planète Saturne, entre l'homme et l'univers. La vie d'une ère précessionnelle est donc construite à partir de trois sous-durées de 720 années chacune, articulées comme suit : Naissance et apprentissage, Maturité et mort de l'élan initial, puis Renaissance sur un plan inférieur. Dans le cas d'un être vivant, sa renaissance pourra s'opérer sur un plan supérieur de l'existence s'il se trouve être du bon côté de la balance lors de son Jugement, mais la renaissance de l'humanité 1440 ans après l'élan impulsé au début de chaque ère précessionnelle ne peut qu'être dégradée puisque l'histoire est en permanente dévigoration. Jean Phaure a comparé quelques ères entre elles à l'aune de cette dynamique ternaire, montrant que c'est toujours aux deux tiers d'une ère que celle-ci doit affronter les premiers germes de sa déclinaison finale. Je ne donnerai ici que l'exemple de l'ere des Poissons, qui vit se développer les premières bourses (à Bruges) et banques (Jacob Fugger d'a ugsbourg) au début du XVè siècle : ce siècle correspond à la naissance du capitalisme (et du protestantisme) pour Werner Sombart, et de la modernité pour Guénon. Près de six cents ans plus tard, c'est bien le libéralisme (la Bête de l'a pocalypse stricto sensu ) qui est devenu le Maître de notre monde. Une trentaine d'années après le début de l'ère des Poissons, il se trouva que Ste Marie-Madeleine, St Jean et la Ste Vierge Marie assistèrent tous trois à la crucifixion de Jésus-Christ, et surtout à Son cri de désespoir où Il demanda à Son Père la raison de Son abandon. Cette terrible révélation fit converger les visions des trois témoins en une christologie commune, affirmée encore durant les nombreuses années qu'ils passèrent ensuite ensemble à Ephèse : Jésus n'était pas strictement omnipotent, ce qui pouvait indirectement conduire à la désobéissance d'une partie des hommes. Et si certains hommes allaient emprunter un autre chemin que celui des Evangiles, ils seraient forcément jugés et condamnés à la fin des Temps. En d'autres termes : chaque cycle historique produit des déchets, ce qui est une des caractéristiques de tout être vivant. Et la poubelle qui s'érigerait à la fin des Poissons serait constituée de la masse des hommes qui auraient refusé le Christ, de ceux qui seraient jetés dans l'hadès après le Jugement Dernier. «Il semble bien que d'après toutes les indications fournies par les doctrines traditionnelles, nous soyons entrés vraiment dans la phase finale du Kali-Yuga, dans la période la plus sombre de cet «âge sombre», dans cet état de dissolution dont il n'est plus possible de sortir que par un cataclysme, car ce n'est plus un simple redressement qui est alors nécessaire, mais une rénovation totale», a écrit René Guénon dans La crise du monde moderne. A près avoir vécu avec la Vierge Marie et St Jean à Ephèse dans une maison qui fut retrouvée à distance par la mystique westphalienne A nne-catherine Emmerich vers 1820, Marie-Madeleine fut placée par les Juifs dans une embarcation sans voiles ni rames en compagnie de sa sœur Marthe, son frère Lazare et son confrère Joseph d' A rimathie (por- 7

10 teur du Graal), afin que tous se noient dans la Méditerranée. Guidés par une force divine, ils débarquèrent en Gaule dans la calanque de Marseilleveyre quelques mois plus tard. A la manière de Don Quichotte marchant au début du second volume sur les pas de son usurpateur pour montrer aux villageois qu'il était, lui, le véritable A lonso Quijano, ce fut à Massilia que Marie-Madeleine arriva, afin d'abolir le culte d'a rtémis d'ephèse particulièrement florissant en cette cité, et le remplacer par celui de Jésus- Christ. Elle marqua alors définitivement la Provence par ses homélies prophétiques, avant de rejoindre la Sainte-Baume pour se répandre en larmes pendant une vingtaine d'années, ayant compris à quel point il était difficile de tourner la face de l'homme vers Dieu. L'anachorète roumain Jean Cassien arriva en 415 à Marseille, après avoir passé quelques années à méditer dans les déserts d'egypte, où il croisa des nestoriens, des moines bouddhistes, des zoroastriens, et des gitans qui lui apprirent l'existence du jeu de cartes. Fasciné par Marie-Madeleine, à tel point qu'il tailla des marches d'escalier dans la montagne de la Sainte-Baume pour rejoindre et faire garder la grotte par ses moinillons, et qu'il fonda l'abbaye Saint-Victor sur la rive sud du Vieux-Port à l'endroit où la Sainte avait séjourné, il décida de mettre en images les prophéties de celle-ci, qui devaient encore grandement imprégner la mémoire de la ville : les vingtdeux lames majeures du Tarot de Marseille étaient nées. Elles furent tenues secrètes dans l'enceinte de l'abbaye, jusqu'à ce tournant maudit du XIVè siècle, où les moines à moitié dégénérés (ils empruntèrent de l'argent à des juifs en 1182) se virent interdits de jouer aux cartes en 1337 : le Tarot n'était probablement devenu pour eux qu'un moyen ludique de passer le temps. L'A pocalypse de Jean fut rédigée à Pathmos suivant un plan réparti sur 22 chapitres (1+7*3), dont l'articulation en trois parties est analogue à celle des 22 arcanes du Tarot (du fait de la proximité de pensée entre Marie-Madeleine et Jean), des 22 siècles de l'ère précessionnelle des Poissons (Jean était prophète), ou de l'existence spirituelle de l'être humain. Marc-Edouard Nabe parle d' autopocalypse à propos de l'ouvrage de St Jean (dans lain Zannini), montrant ainsi la parfaite identité entre la Révélation johannique et l'histoire ontologique de chacun d'entre nous pris dans sa propre individualité. Etudions le parallèle entre le rythme de l'a pocalypse et celui de l'ère des Poissons. Le premier chapitre est consacré à «l'envoi de l'a nge pour faire connaître la Révélation de Jésus-Christ à ses serviteurs». Les chapitres II à VII décrivent la naissance des Evangiles (les Vivants) et l'expansion de l'eglise, puis l'ossification de celle-ci du fait de sa focalisation sur le pouvoir matériel avec Constantin I er (traduit par la remise à l'a gneau des destinées du monde avec le déroulement des sept sceaux), les désastres provoqués par les cavaliers (j'y reconnais la figure de Clovis «converti» en 496), l'enroulement du ciel sur lui-même (afin de laisser la place à un autre Livre) et enfin l'apparition d'un A nge venu de l'orient : Muhammad et ses justes. Les chapitres VIII à XIV montrent les conséquences du déroulement du septième sceau après un silence d'une demi-heure : ce sont les rugissements des sept trompettes, symbolisant la puissance des épreuves envoyées par Dieu pour vérifier si l'exemple de Son Fils a été suffisant pour fortifier les hommes. Les armées de sauterelles illustrent les Grandes Invasions, la mesure du Temple de Dieu est là pour conjurer les peurs de l'a n Mil, les deux témoins qui prophétisent chacun de leur côté sont une métaphore du Grand Schisme de 1054 entre St Léon IX et Michel Cérulaire ; puis le Temple de Dieu s'ouvre à la septième trompette : c'est l'énergie suprême donnée par la maturité. Une Femme enceinte se réfugie au désert pour fuir le Dragon, lequel veut dévorer son enfant afin d'enrayer la venue du Paraclet durant l'ère du Verseau : nous avons ici la plus belle image de l'essor des cathédrales au XIIè siècle. Mais la Bête surgie de la mer et la Bête surgie de la terre parviennent à imposer le règne des Hommes-Chiffres, indélébilement marqués par le chiffre DCLXVI : réunion de toutes les unités arithmétiques sur le boulier du commerçant, infaillible consécration de la finance internationale. Puis des anges annoncent l'heure du Jugement, jetant des faucilles sur terre pour moissonner la colère de Dieu (grande peste noire, Guerre de Cent A ns, destruction de l'ordre du Temple). 8

11 Enfin, les chapitres XV à XXII décrivent la chute des hommes dans le Mal absolu (les coupes en or remplies de la colère de Dieu remplacent le Graal initial qui contenait le Sang du Christ) : le Trône de la Bête régnant en pleine gloire, la Prostituée fameuse assise au bord des grandes eaux mangée par la Bête (les démons se dévorent le foie entre eux, illustration de la Révolution Française telle qu'a pu la ressentir Joseph de Maistre en se basant sur la réversibilité du Bien et du Mal dans les Temps de la Fin), le premier combat eschatologique entre le cheval blanc et la Bête (alliée aux rois de la terre) décrivant la période , puis le règne du Christ pendant mille années comme métaphore de la communion entre Jésus et les Juifs industriellement abattus dans les camps d'extermination. Si Jésus règne à ce moment-là, il faut bien comprendre que c'est parce qu'il a été décrucifié : c'est ce que Léon Bloy n'a cessé de prédire comme signe indiscutable annonciateur de la Parousie, liant indéfectiblement le Salut du Monde au sort des Juifs. Enfin, le second combat eschatologique rejoint la description de notre époque : la Cité bien-aimée assaillie par Gog et Magog et leurs alliés «aussi nombreux que le sable de la mer», c'est la Palestine colonisée par les sionistes, et c'est plus généralement l'orient souillé par l'occident (l'irak, l'iran, le Pakistan, le sud-est asiatique, sans oublier le Japon). Et ce «feu qui descend du ciel» marquant le début de la victoire contre la Bête et le faux prophète (XX.9), je le vois briller dans les explosions du World Trade Center le jour du 11 septembre 2001 Le Jugement des nations et l'avènement de la Jérusalem céleste seront les événements qui permettront d'asseoir le règne social du Paraclet, en un communisme spirituel rendu possible par la sacralisation des Justes. XXII.12 : «J'apporte avec moi le salaire que je vais payer à chacun, en proportion de son travail». L'ère du Verseau sera la première du nouvel A ge d'or du prochain Cycle de l'humanité, celle où sera complètement rénové l'être humain, où l'homme extérieur sera uni avec l'homme intérieur : le nouvel A dam sera semblable à l'ancien, à ceci près qu'il aura contemplé la Croix. Que l'homme assoiffé s'approche (XXII.17). Il nous reste à comprendre quel rôle devons-nous endosser en ce début de vingt-etunième siècle, quelle mission avons-nous à remplir pour préparer et accompagner la venue du Paraclet. Notre terrain d'action doit s'exercer en trois domaines, les mêmes que ceux arpentés depuis au moins sept cents ans par la Bête : la politique, la religion et l'art. Celui qui restreint sa compétence à l'une seulement de ces activités, verra son combat stérilisé quelle que soit la pertinence de ses travaux. Il vient un moment où l'on comprend que l'on ne peut plus combattre le Mal, c'est-à-dire l'empire américano-sioniste, avec des armes à feu, des pièces de théâtre ou de la concurrence économique. Pour vaincre un ennemi, ou plutôt l'affaiblir suffisamment pour faciliter son renversement par le Mahdi, bras séculier du Jésus Pantocrator, il faut se mettre sur le même terrain de combat que lui. Et la substance de l'empire est mystique, absolument et dans tous les sens. Il ne faut pas croire les économistes qui vous affirment que le libéralisme est une pratique dénuée de toute idéologie, un empirisme émanant d'une juste gestion de la réalité. Le libéralisme est une machine de guerre contre la religion (et donc contre les principes de la communauté, de la beauté, de la gratuité et de la connaissance), et la plus puissante qui ne soit jamais survenue dans ce monde sublunaire ; c'est donc elle-même une religion à l'envers, opposée au principe de subsumation cosmique de la Tradition (où chaque partie aussi élémentaire soit-elle fait partie d'un tout), puisque désormais, plus rien ne fait partie de plus rien. Tout est atomisé. Le libéralisme est basé sur la division infinie de la réalité ; mais pour être vraiment efficace, il a commencé par s'attaquer à la vérité. Laurence Parisot nous dit «La transcendance est une erreur (voire un crime), l'homme est au centre de l'univers et rien n'existe en-dehors de lui, toute source de connaissance ne peut se trouver qu'au tréfonds de son Soi, et la notion même de transmission est une monstruosité (y compris la transmission de l'instinct révolutionnaire, bien sûr! c'est là tout le travail opéré par le socialisme post-68 : en finir avec le concept de Révolution)». Le principe de simulacre est évidemment un des fondements du libéralisme ; il est si bien mis au point que certains dont bon nombre d'intellectuels croient dur comme fer aux illusions créées par le système. Parmi ces intellectuels, beaucoup (de Muray à Finkielkraut ) pro- 9

12 fèrent un discours intrinsèquement réactionnaire, comme si l'empire était basé sur des principes révolutionnaires! Ils critiquent par exemple la pornographie régnante dans nos sociétés, le Désir comme moteur du capitalisme effréné, ainsi que l'individualisme promu comme valeur suprême à tous les étages. En réalité, jamais depuis l'occurrence de l'a ge d'a rgent l'homme n'a aussi peu fait l'amour, jamais l'homme n'a aussi peu désiré, et jamais n'y a-t-il eu aussi peu d'individus. La société est individualitaire (comme l'écrit Nabe dans Rideau), basée sur la tyrannie du nombre pour écraser l'individu. Un homme fort c'est-à-dire un individu ne peut exister qu'à partir (ou à l'intérieur) d'une communauté forte (ou même contre elle) ; s'il n'y a plus de communauté et jamais n'y en a-t-il eu aussi peu de véritable l'homme est voué à la faiblesse de l'esprit, du corps et de l'âme. Le moteur du simulacre est l'écran, commun aux trois mobiles de la modernité que sont le libéralisme, le journalisme et la démocratie parlementaire. Tout est désormais parfaitement organisé pour faire obstacle à la Vérité. La lutte contre l'écran est notre viatique, que nous devons transfuser dans toutes nos activités. En politique, il faut s'armer intérieurement de pureté pour faire face aux monstruosités de l'empire occidentaliste américano-sioniste, mais également ne pas hésiter à se salir (au sens métaphysique) au contact de mouvements qui divergent parfois de nos aspirations, mais qui peuvent permettre de dévoiler tout un pan du réel aux gens du peuple. Le Parti A ntisioniste est le plus bel exemple de cénacle politique sérieux depuis A ction Directe. Le mot d'ordre du Parti A nti- Sioniste pourrait être : Pensée Directe. Déterminé, cohérent, chevaleresque, révolutionnaire et métaphysique, c'est le «Parti que Dieu nous a donnés» (pour reprendre l'expression qu'ils utilisent eux-mêmes à propos de Dieudonné : «l'athée que Dieu nous a donnés»). Combattre l'arraisonnement du monde par l'occident est l'unique bannière acceptable aujourd'hui : le Parti A nti- Sioniste est un parti guénonien. La grande misère de la plupart des mouvements ésotéristes réside dans leur lâcheté, leur infantilisme et leur abjecte tour-d'ivoirisation. Ils confondent l'ésotérisme avec l'occultisme. Il est temps de reprendre la sagesse antique et le traditionalisme flamboyant aux fades ésotéristes démissionnaires, et de les traiter comme Jésus traita les pharisiens. Etre traditionaliste aujourd'hui est la meilleure manière d'être révolutionnaire, puisque le Système je le répète est totalement réactionnaire, en ce sens où il se braque sur l'immanence intrinsèque au libéralisme afin de bloquer toute tentative d'imposition d'une véritable Justice! Il est permis de penser que l'attaque de l'iran par les forces occidentales sera une pierre blanche dans l'édification de la victoire finale : c'est loin d'être un hasard si la plus puissante des eschatologies mondiales est celle du chiisme duodécimain des usuli de Téhéran. Muhammad al-mahdi, le douzième Imam occulté par un repli de l'espacetemps en 874 (probablement la même année que la disparition du Graal), resurgira le moment voulu dans la calanque de Marseilleveyre pour insuffler l'esprit Saint sur la nuque des combattants invisibles assoiffés de justice céleste. L'union sacrée entre chiites et sunnites sera suivie par l'union entre les révolutionnaires métaphysiques du monde entier, jusqu'à la très sainte A sie où la Chine et le Japon sauront s'allier efficacement pour accueillir l'ultime Bodhisattva afin de ré-orienter le monde. Une nouvelle religion surgira alors, provoquée par cette nouvelle rencontre entre Dieu et l'humanité, faite pour l'eveil des Justes et la condamnation des Injustes. Cette cosmogonie sera essentiellement bâtie par l'islâm, puisque c'est la force religieuse qui émergea en fin du premier cycle de l'ère des Poissons pour contrebalancer la Bête qui surgit en fin de second cycle. Je prie et je me bats pour qu'un certain ésotérisme johannique puisse irriguer cette religion de la fin des temps, tissée autour du Vide central de la spiritualité asiatique. A son tour, le combat artistique n'est pas à prendre avec des pincettes : nous devons nous débarrasser au plus vite du médium dans tous les domaines. Je considère que les principes de création suivants sont essentiellement morts, c'est-à-dire qu'il est aujourd'hui impossible à quiconque de pouvoir faire surgir la moindre parcelle de vérité 10

13 en utilisant ces outils, désormais entièrement asservis à la Culture sans le moindre espoir de retournement de situation : il s'agit du théâtre, du cinéma et de la peinture. Ces formes d'arts sont toutes basées sur le principe de l'intermédiaire (l'acteur, la scène, l'écran, la télévision, la toile) comme support de l'œuvre, toujours développée sur deux dimensions (lorsqu'elle prétend en avoir trois, on évoque alors la présence d'un trompe-l'œil). En des temps moins dégénérés que le nôtre, la peinture ou le théâtre pouvaient atteindre aux plus hautes des aspirations humaines (même si l'on sait ce que pensait Bloy de la valeur sodomite de l'acteur), mais en une époque comme la nôtre, ils ne peuvent devenir que les bras armés de l'infecte Culture aux mille tentacules. Et comme ce n'était pas suffisant, le cinéma est né au début du vingtième siècle dans le seul but de réifier le monde, et de le déposer tout englué d'halogénure d'argent sur l'autel satanique d'hollywood. En revanche, la sculpture et la danse, en mettant l'accent sur la force révolutionnaire du volume (contre la surface) et du corps humain directement exposé (sans prétexte à dramaturgie verbeuse), ainsi que sur la valeur transcendantale de la chair (contre la misère de la viande), peuvent prétendre échapper à toute notion de Culture. Même le plus mauvais sculpteur de quartier possède une capacité de sacralisation de la réalité qui peut faire basculer dans le néant le moindre poste de télévision alentour, alors qu'il faut vraiment aller chercher tout au fond du quatrième arrondissement de Marseille pour parvenir à dénicher le seul peintre intéressant de France - Laurent Pellecuer, qui élabore son œuvre au rouge dans les sous-sols de la Maison Usher. Quant à la musique et la littérature, nous en avons besoin aujourd'hui plus qu'en tout temps pour nous enivrer amoureusement du langage des oiseaux, cette mystérieuse mélopée édénique que les hommes cherchent depuis toujours à réinvestir, afin d'endosser l'apparence angélique de leur prime enfance au sein d'une Eternité enfin retrouvée. source : parousia-parousia.blogspot.com 11

14 William Blake - Le Dragon rouge et la femme enveloppée de soleil (Ap. 12)

15 UNE TRAVERSÉE DU MILLÉNARISME OCCIDENTAL Jean Delumeau J avais publié en 1992 le tome premier d une Histoire du Paradis sous le titre, Le Jardin des délices. Il essayait de faire revivre la nostalgie du paradis perdu, telle qu elle s est exprimée dans notre civilisation occidentale. Il était logique que je compose ensuite un second ouvrage je l ai intitulé Mille ans de bonheur--sur la durable espérance de retrouver dans l avenir le paradis terrestre des origines. Cette espérance peut être qualifiée de «nostalgie du futur». En rédigeant ce nouveau livre je suis resté à l intérieur d un même projet global auquel j ai travaillé pendant vingt-huit ans et qui a visé à explorer successivement dans le passé les peurs (La Peur en Occident, Le Péché et la peur), puis le besoin de sécurité de notre civilisation (Rassurer et protéger, l veu et le pardon), et qui tente maintenant d en faire revivre les rêves de bonheur (Histoire du Paradis en trois volumes). L historienne anglaise Marjorie Reeves a eu raison d écrire : Les rêves des hommes constituent une partie de leur histoire et ils expliquent beaucoup de leurs actes. J ai donc tenté dans cette nouvelle enquête une traversée du millénarisme occidental. Mais il faut d abord préciser le sens du terme «millénarisme». Il ne s agit pas de l attente de catastrophes appelées à marquer l an mille ou l an deux mille, mais de l espérance de mille années de bonheur terrestre, le chiffre mille ayant été entendu au cours des âges tantôt strictement, tantôt de façon symbolique. Cette recherche m a conduit des prophéties de l A ncien Testament au New age et m a amené à reconstruire les passerelles, plus importantes qu on ne le pense d ordinaire, qui ont historiquement relié le millénarisme aux utopies et à l idéologie du progrès. Fidèle à la méthode adoptée dans mes précédents ouvrages, je me suis constamment appuyé sur des documents originaux, mais souvent peu connus, que j ai cités parfois assez longuement. La saveur et la vérité du document de première main sont irremplaçables et sont seuls capables de convaincre le lecteur de l importance historique du sujet traité. Mais, bien entendu, je suis rede- 13

Le sanctuaire céleste

Le sanctuaire céleste Chapitre 53 Le sanctuaire céleste Deux mille trois cents soirs et matins; puis le sanctuaire sera purifié. Daniel 8:14 (Segond). Ce passage biblique, fondement et clef de voûte de la foi adventiste, était

Plus en détail

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade Reçu et transmis par Isabelle St-Germain Site internet : www.leveilalasource.con 819-475-1154 La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade est l unification de l Amour masculin,

Plus en détail

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

On parle beaucoup aujourd hui de

On parle beaucoup aujourd hui de Couverture Noël: une reconnaissante dépendance du Christ Le message de Sa Grâce Rowan Williams, archevêque de Canterbury, pour les lecteurs de 30Jours On parle beaucoup aujourd hui de ceux qui préfèrent

Plus en détail

DIMANCHE 9 DÉCEMBRE 2012

DIMANCHE 9 DÉCEMBRE 2012 DIMANCHE 9 DÉCEMBRE 2012 2 ème DIMANCHE DE L AVENT (C) PREMIÈRE LECTURE Lecture du livre de Baruc Jérusalem, quitte ta robe de tristesse et de misère, et revêts la parure de la gloire de Dieu pour toujours,

Plus en détail

Ezéchiel, homme de visions

Ezéchiel, homme de visions La Bible pour enfants présente Ezéchiel, homme de visions Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Lazarus Adapté par : Ruth Klassen Traduit par : Yvon l'hermitte Produit par : Bible for Children www.m1914.org

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Ô ma joie, Christ est ressuscité!

Ô ma joie, Christ est ressuscité! 1/5 Ô ma joie, Christ est ressuscité! I ère Partie : Introduction «Si le Christ n est pas ressuscité, notre foi est vaine!» (I Co. XV, 17) La foi en la résurrection est essentielle, centrale dans notre

Plus en détail

Avent 3 (B) : 11 décembre 2011. 3 e Dimanche de l Avent (B) : 11 décembre 2011. Titre : Soyons dans la joie!

Avent 3 (B) : 11 décembre 2011. 3 e Dimanche de l Avent (B) : 11 décembre 2011. Titre : Soyons dans la joie! Avent 3 (B) : 11 décembre 2011 3 e Dimanche de l Avent (B) : 11 décembre 2011 Titre : Soyons dans la joie! Référence Biblique : 1 ère lecture : Isaïe (Is 61,1-2a.10-11) 1 L Esprit du Seigneur Dieu est

Plus en détail

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous Le bon berger Comment Dieu prend soin de nous Jésus dit : «Celui qui boit l eau que je lui donnerai n aura plus jamais soif. Au contraire, l eau que je lui donnerai deviendra en lui une source, et cette

Plus en détail

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 1 HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 8décembre 2012 C est une joie de pouvoir célébrer la fête de l Immaculée Conception, particulièrement ici à l Ile Bouchard, en ce 8 décembre. Cette fête

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) LA PREEMINENCE DU CHRIST (The Preeminence of Christ)

LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) LA PREEMINENCE DU CHRIST (The Preeminence of Christ) LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) Leçon 1 LA PREEMINENCE DU CHRIST (The Preeminence of Christ) POINT PRINCIPAL : Jésus-Christ, l image de Dieu, est supérieur aux prophètes et aux anges. VERSET PRINCIPAL

Plus en détail

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52.

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. La météo ou le climat? «Comme ils parlaient ainsi, Jésus fut présent

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Objectifs Découvrir les conséquences de la rivalité opposant le Roi de France au plus puissant de ces

Plus en détail

5 ième partie Comment découvrir et développer nos dons spirituels 1 Corinthiens 12 Pasteur Claude Houde

5 ième partie Comment découvrir et développer nos dons spirituels 1 Corinthiens 12 Pasteur Claude Houde 5 ième partie Comment découvrir et développer nos dons spirituels 1 Corinthiens 12 Pasteur Claude Houde Le Saint-Esprit: le Dieu oublié Éphésiens 1.15-19 (Parole vivante) C est pourquoi moi aussi, ayant

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

ANNEE DE LA MISERICORDE

ANNEE DE LA MISERICORDE Le logo du Jubilé Le logo et la devise, les deux, ensemble, offrent une heureuse synthèse de l Année jubilaire. Dans la devise Misericordiosi come il Padre (tirée de l Évangile de Luc, 6,36) on propose

Plus en détail

Le chant de psaumes et de cantiques

Le chant de psaumes et de cantiques Le chant de psaumes et de cantiques Formation biblique pour disciples (Comprenant des études sur tous les livres de la Bible, sur la théologie systématique et sur l histoire de l Église) Disponible gratuitement

Plus en détail

Textes de la parole de Dieu

Textes de la parole de Dieu Textes de la parole de ieu À l occasion de la préparation de la célébration de funérailles de l un des vôtres, nous vous proposons une démarche pour vous permettre de choisir des textes plus personnels

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

Emmanuel, Dieu avec nous

Emmanuel, Dieu avec nous Emmanuel, Dieu avec nous Jésus, un homme comme nous, dans une chair de péché Texte : Matthieu 1:18-23 (Ce que croit les Ad7J, p. 103, 55) Connaissez-vous la généalogie de Jésus? Luc 3:31 - Fils de David

Plus en détail

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse :

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse : JE SUIS Le chapitre huit de l Évangile selon Jean rapporte une très vive conversation qui oppose Jésus aux pharisiens jaloux de lui et impatients de le perdre. Leur propos est de le prendre en flagrant

Plus en détail

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer Guide du parent accompagnateur Préparation à la Confirmation Guide d animation Partie III : Annoncer 2 Partie III : Annoncer (Parents/jeunes à la maison) Semaine #9 : (à la maison) Nous faisons un retour

Plus en détail

Évangiles (N bleus pages 35 à 42)

Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles pages 1/5 N 12 Matthieu 28, 18-20 Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Au temps de Pâques, Jésus ressuscité adressa ces paroles aux Apôtres : «Tout

Plus en détail

La Responsabilité de Meiji Gakuin dans la Guerre et après la Guerre. Une Confession

La Responsabilité de Meiji Gakuin dans la Guerre et après la Guerre. Une Confession La Responsabilité de Meiji Gakuin dans la Guerre et après la Guerre Une Confession A l occasion du cinquantième anniversaire de la défaite japonaise, je confesse devant vous surtout, Seigneur, le crime

Plus en détail

Jésus-Christ est-il monothéiste ou non dualiste?

Jésus-Christ est-il monothéiste ou non dualiste? By Brother Martin. Jésus-Christ est-il monothéiste ou non dualiste? Ce qui suit n est pas un texte scientifique. C est plutôt une vue personnelle sur le sujet. Judaïsme, Chrétienté et Islam sont généralement

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Ermes Ronchi. Le petit livre de. l Espérance

Ermes Ronchi. Le petit livre de. l Espérance Ermes Ronchi Le petit livre de l Espérance ais l espérance, dit Dieu, voilà ce qui m étonne «MMoi-même. Ça c est étonnant. Que ces pauvres enfants voient comme tout ça se passe et qu ils croient que demain

Plus en détail

Dimanche 20 mai 2012 7 e dimanche de Pâques

Dimanche 20 mai 2012 7 e dimanche de Pâques Propositions de chants pour la journée mondiale de la communication Dimanche 20 mai 2012 7 e dimanche de Pâques Entrée Ouvrez les portes du silence K 181 Texte et musique : Bernard Quenot Un chant en adéquation

Plus en détail

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014 17 eme : Dimanche 27 juillet 2014 Au service du Royaume déjà là! Comme un négociant qui recherche des perles fines. Réf. Biblique : 1 ère lecture : Rois (1 R 3,5.7-12) 5 A Gabaon, pendant la nuit, le Seigneur

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Progresser par la foi

Progresser par la foi Chapitre 54 Progresser par la foi Il n est pas toujours sage, en effet, de ne rien entreprendre qui entraîne de fortes dépenses sans avoir au préalable l argent nécessaire. Le Seigneur n épargne pas toujours

Plus en détail

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS LIVRET DE BAPTEME REMERCIEMENTS Nous vous remercions tous chaleureusement, d avoir été présents pour partager notre joie en ce jour inoubliable et de fête : parrain, marraine, parents, grands-parents,

Plus en détail

RÈGLES D'INTERPRÉTATION

RÈGLES D'INTERPRÉTATION RÈGLES D'INTERPRÉTATION par WILLIAM MILLER RÉFÉRENCE TRADUITE : MWV1 20 1 24.2 [ Miller s Works. Volume 1. Views of the Prophecies and Prophetic Chronology ] RÈGLES D'INTERPRÉTATION EN étudiant la Bible,

Plus en détail

La prière L Amour de Dieu Ephesiens 3:14-21 4 février 2007 1. Prier: L Amour de Dieu Éphésiens 3:14-21

La prière L Amour de Dieu Ephesiens 3:14-21 4 février 2007 1. Prier: L Amour de Dieu Éphésiens 3:14-21 La prière L Amour de Dieu Ephesiens 3:14-21 4 février 2007 1 Prier: L Amour de Dieu Éphésiens 3:14-21 Introduction Introduction : les requêtes spirituelles de Paul 1. Fortifier l homme intérieur, 2. Christ

Plus en détail

Peut-on être sans péché (ne plus jamais pécher)?

Peut-on être sans péché (ne plus jamais pécher)? Peut-on être sans péché (ne plus jamais pécher)? Guillaume B. 2014-2015 Chaque chrétien s'est déjà probablement demandé s'il était normal, après avoir reçu la foi en Jésus-Christ, de pécher, et de continuer

Plus en détail

FONDEMENT THÉOLOGIQUE DE L ÉGLISE X

FONDEMENT THÉOLOGIQUE DE L ÉGLISE X Introduction FONDEMENT THÉOLOGIQUE DE L ÉGLISE X 1. Il n y a qu un seul Dieu vivant le Père, le Fils et le Saint Esprit qui crée, sauve et donne la vie. La création et le salut viennent de la main de Dieu

Plus en détail

Affirmations de Louise HAY

Affirmations de Louise HAY Affirmations de Louise HAY C est par des affirmations positives quotidiennes que nous pouvons parvenir à transformer notre vie. Et pour cela, il est bon de répéter le plus souvent possible ces affirmations

Plus en détail

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A)

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) PREMIÈRE LECTURE Livre d'isaïe (42, 1-4.6-7) Ainsi parle le Seigneur : Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu en qui j'ai mis toute ma joie. J'ai

Plus en détail

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance.

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance. Mc 4.26-32 Espérer, c est s oublier Jésus a souvent donné la simplicité des enfants comme modèle de réception de sa Parole ; nous allons suivre leur exemple. Merci les enfants. Les deux histoires que nous

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

L image de Dieu : un chemin de salut. Philippe Fournier Module n 2 de la rencontre Mle+ des 3-5 octobre 2008

L image de Dieu : un chemin de salut. Philippe Fournier Module n 2 de la rencontre Mle+ des 3-5 octobre 2008 L image de Dieu : un chemin de salut Philippe Fournier Module n 2 de la rencontre Mle+ des 3-5 octobre 2008 L image de Dieu : un chemin de salut Introduction : la voix(e) de Dieu 1- Le message créationnel

Plus en détail

Les bannières et la louange

Les bannières et la louange Les bannières et la louange Bannières de l Eglise Protestante Evangélique La Résurrection et la Vie Définition Etendard La bannière, c est : - étendard d un seigneur - étendard d une confrérie - un signe

Plus en détail

Session 3 : Adam : l esprit humain conçu pour l intimité avec Dieu

Session 3 : Adam : l esprit humain conçu pour l intimité avec Dieu THE FORERUNNER SCHOOL OF MINISTRY MIKE BICKLE ETUDE LE L EPOUSE DE CHRIST Session 3 : Adam : l esprit humain conçu pour l intimité avec Dieu I. INTRODUCTION A. Un des buts ultimes de Dieu pour la création

Plus en détail

Les débuts du judaïsme

Les débuts du judaïsme Les débuts du judaïsme Introduction : Les Hébreux sont un peuple du Moyen-Orient qui s installe en Canaan vers 1200 A.J.C. C est au VIIIème siècle A.J.C. que les premiers livres de la Bible Hébraïque sont

Plus en détail

Histoire Le Moyen-âge La société féodale

Histoire Le Moyen-âge La société féodale Histoire Le Moyen-âge Objectif(s) : - Connaître les 3 ordres de la société médiévale - Découvrir le cadre et le mode de vie des seigneurs au Moyen Age : Seigneurs / vassaux / chevaliers Histoire racontée

Plus en détail

Page 1 sur 5. JESUS DANS LES TEXTES DE L'ANCIEN TESTAMENT JÉSUS TOUT-PUISSANT DOSSIER n 1

Page 1 sur 5. JESUS DANS LES TEXTES DE L'ANCIEN TESTAMENT JÉSUS TOUT-PUISSANT DOSSIER n 1 Page 1 sur 5 JÉSUS, TOUT-PUISSANT "Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre." (Genèse 1.1) I. L'emploi du mot "Elohim" pour désigner Dieu : Dans le premier verset de la Bible (cf. le texte original),

Plus en détail

Plus de méditations. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande

Plus de méditations. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande Plus de méditations «Ce que je vous commande, c est de vous aimer les uns les autres» Saint Jean emploie à plusieurs reprises cette expression, on la retrouve par exemple dans Jean 13, 34-35 : «Je vous

Plus en détail

EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE

EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE Célébration pour le temps de Noël. Avent. Le Messie attendu. EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE Objectif : Ensemble, enfants et adultes, se rappellent la longue histoire de la tendresse de Dieu pour les

Plus en détail

LA MORT ET LA VIE. Homélie du Jour de Pâques cathédrale de Strasbourg le 20 avril 2003. Chers Frères et Sœurs dans le Christ, Chers Amis,

LA MORT ET LA VIE. Homélie du Jour de Pâques cathédrale de Strasbourg le 20 avril 2003. Chers Frères et Sœurs dans le Christ, Chers Amis, LA MORT ET LA VIE Homélie du Jour de Pâques cathédrale de Strasbourg le 20 avril 2003 Chers Frères et Sœurs dans le Christ, Chers Amis, «Mors et vita duello conflixere mirando. Dux vitae mortuus regnat

Plus en détail

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27 Une méditation évangélique pour des personnes engagées dans une action au service d un dun monde plus juste et solidaire Marc 10, 17 27 Evangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 17 22) Jésus se

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011. 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011. Titre : Le Pardon à tout prix!

Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011. 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011. Titre : Le Pardon à tout prix! Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011 Titre : Le Pardon à tout prix! Référence Biblique : 1 ère Lecture : Ben Sirac le Sage (Si 27,30-28,7) 27

Plus en détail

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu DDD French, S 276 Page 1 Salutations chaleureuses dans le Puissant

Plus en détail

DIMANCHE 9 FÉVRIER 2014 5 ème dimanche du temps ordinaire (A) PREMIÈRE LECTURE ÉVANGILE. Livre d'isaïe (58, 7-10)

DIMANCHE 9 FÉVRIER 2014 5 ème dimanche du temps ordinaire (A) PREMIÈRE LECTURE ÉVANGILE. Livre d'isaïe (58, 7-10) DIMANCHE 9 FÉVRIER 2014 5 ème dimanche du temps ordinaire (A) PREMIÈRE LECTURE Livre d'isaïe (58, 7-10) Partager ton pain avec celui qui a faim, recueille chez toi le malheureux sans abri, couvre celui

Plus en détail

Aumônerie israélite des armées Septembre 2012/ Elloul 5772

Aumônerie israélite des armées Septembre 2012/ Elloul 5772 23 Les armes dans la bible Haïm Harboun La Bible explique que la paix constitue la profession de foi du peuple d Israël. Plus encore, la paix est, par excellence, la bénédiction des bénédictions, récurrente,

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. Guy LUISIER. Marie et l'icône

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. Guy LUISIER. Marie et l'icône LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Guy LUISIER Marie et l'icône Dans Echos de Saint-Maurice, 1988, tome 84, p. 67-72 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Marie et l'icône On parle beaucoup d'icônes ces

Plus en détail

ÉVOLUTION DE LA REPRÉSENTATION DE L'ESPACE

ÉVOLUTION DE LA REPRÉSENTATION DE L'ESPACE ÉVOLUTION DE LA REPRÉSENTATION DE L'ESPACE UN PROBLÈME, UNE MULTIPLICITÉ DE RÉPONSES Le problème est le suivant : Comment représenter un espace en 3 dimensions (hauteur, largeur et profondeur) sur une

Plus en détail

Jubilé de la Miséricorde

Jubilé de la Miséricorde Pardonne Partage Aime Jubilé de la Miséricorde Découvre l année de la miséricorde en t amusant C est quoi un Jubilé? Qu est-ce que la miséricorde? 1 A tes crayons! 2 Qu est-ce qu un jubilé? Un jubilé est

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe :

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Dimanche xx 2015 Eglise de XX Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Accueil Le célébrant (prêtre ou diacre) interroge les parents : Vous présentez votre enfant au baptême, pourquoi? Que demandez-vous

Plus en détail

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 I Christian Gattinoni : travail personnel A Travail plastique L œuvre créatrice de Christian Gattinoni se voit dirigée vers

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...5 PRÉSENTATION...7 ABRÉVIATIONS...9 INTRODUCTION...11

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...5 PRÉSENTATION...7 ABRÉVIATIONS...9 INTRODUCTION...11 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...5 PRÉSENTATION...7 ABRÉVIATIONS...9 INTRODUCTION...11 I. La doctrine... 11 II. L Église et la doctrine... 13 III. La Bible, la confession et l actualité... 14 IV. Le caractère

Plus en détail

Célébration du Pardon pour le temps de l Avent 12 décembre 2007. Jacques Sylvestre, Marie Beemans, Anne Wagnière

Célébration du Pardon pour le temps de l Avent 12 décembre 2007. Jacques Sylvestre, Marie Beemans, Anne Wagnière Célébration du Pardon pour le temps de l Avent 12 décembre 2007 Jacques Sylvestre, Marie Beemans, Anne Wagnière (pas d autel, couronne de l Avent, trois bouquets de cierges allumés - la célébration commence

Plus en détail

Christologie 26. Chapitre 5

Christologie 26. Chapitre 5 1 Christologie 26 Christologie 26... 1 Chapitre 5... 1 Les trois offices du Christ... 1 II. L office sacerdotal... 1 Introduction... 1 Petites difficultés... 5 Chapitre 5 Les trois offices du Christ II.

Plus en détail

1Co3,16-23 (tout est à vous et vous êtes à Christ et Christ est à Dieu)

1Co3,16-23 (tout est à vous et vous êtes à Christ et Christ est à Dieu) 1 LECTURES 1Co3,16-23 (tout est à vous et vous êtes à Christ et Christ est à Dieu) Mt5,38-48 (Si on te gifle sur la joue droite ) PREDICATION Et bien voilà, nous venons au culte tranquillement par un beau

Plus en détail

La promesse de Dieu à Abraham

La promesse de Dieu à Abraham La Bible pour enfants présente La promesse de Dieu à Abraham Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Byron Unger et Lazarus Adapté par : M. Maillot et Tammy S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos Produit

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

La Caravane Des Pionniers Caravelles

La Caravane Des Pionniers Caravelles La Caravane Des Pionniers Caravelles Une dynamique principale : l itinérance Les 14-17 ans ont besoin de sortir de chez eux pour découvrir le monde qu ils ne connaissent pas. Leur itinérance est initiation,

Plus en détail

«Tête de chat» - Delacroix

«Tête de chat» - Delacroix «Tête de chat» - Delacroix 1. Présentation de l'œuvre 2. Dénotation 3. Connotation 4. La recherche documentaire Sallaberry Stéphane 1 S2 2008-2009 1 1)Présentation de l'œuvre C'est une peinture à l'aquarelle

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 1. INTRODUCTION L OFS, en vertu de sa propre vocation, doit veiller à partager sa propre expérience de vie évangélique avec les jeunes qui se sentent attirés

Plus en détail

IV. NOUVEAUX HORIZONS GEOGRAPHIQUES ET CULTURELS

IV. NOUVEAUX HORIZONS GEOGRAPHIQUES ET CULTURELS IV. NOUVEAUX HORIZONS GEOGRAPHIQUES ET CULTURELS I / Une nouvelle vision du monde : ouverture du monde et grandes découvertes. 1. Pourquoi les grandes découvertes? Introduction Avec les grandes découvertes,

Plus en détail

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe.

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. BOUVET Rachel ANIMATION PASTORALE mars 2004 DENAIS Mélisa GOUGER Anne-Sophie Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. Introduction : Nous avons choisi ce thème car

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Devoir du 06.06.2011 / 5 ème A / Histoire, les grandes découvertes

Devoir du 06.06.2011 / 5 ème A / Histoire, les grandes découvertes Devoir du 06.06.2011 / 5 ème A / Histoire, les grandes découvertes Prénom : Nom : I. Deux grandes voyages, se repérer. 7 /7 Points 1. Comment appelle-t-on les deux lieux géographiques représentés sur la

Plus en détail

Confessions de Claude C. Hopkins

Confessions de Claude C. Hopkins Confessions de Claude C. Hopkins Ce que vous apportera cette ouvrage: 1. «C est l absence d une telle qualité (PAGE 6) qui a davantage causé la ruine d annonceurs et d hommes d affaires que quoi que ce

Plus en détail

Prière des enfants pour la sainte communion

Prière des enfants pour la sainte communion Prière des enfants pour la sainte communion Remarques préalables : ne sous-estimons pas les enfants ; sachons que la grâce du saint baptême les habite. Nous proposons toutefois quelques prières pour eux.

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

RESSOURCEMENT SUR MESURE

RESSOURCEMENT SUR MESURE RESSOURCEMENT SUR MESURE Le Centre Assomption de Lourdes propose d avril à octobre la formule innovante du RESSOURCEMENT SUR MESURE La nouvelle équipe d animation, composée de sœurs et de laïcs, répond

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15

La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15 N 21 26 mai 2013 La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15 - Qui pourrait prétendre étreindre dans son étroit cerveau les richesses des Connaissances humaines? Je ne sais le tout de rien Je ne sais

Plus en détail

Le songe de la statue. du roi Nebucadonosor

Le songe de la statue. du roi Nebucadonosor Le songe de la statue du roi Nebucadonosor http://www.bibleetnombres.online.fr/nabuchod.htm (1 sur 6)2011-02-04 18:36:03 " [...] La seconde année du règne de Nebucadonosor, Nebucadonosor eut des songes.

Plus en détail

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Cette Bible a été trouvée près de la Mer Morte, non loin de Jérusalem. Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Plus en détail

Pray4belgium histoire spirituelle de Bruxelles (1): la Place Saint-Géry p. 1. La Place Saint-Géry. Les plus anciennes racines de Bruxelles

Pray4belgium histoire spirituelle de Bruxelles (1): la Place Saint-Géry p. 1. La Place Saint-Géry. Les plus anciennes racines de Bruxelles Pray4belgium histoire spirituelle de Bruxelles (1): la Place Saint-Géry p. 1 Bruxelles histoire spirituelle (1) La Place Saint-Géry Les plus anciennes racines de Bruxelles Cet article a pour but de donner

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Le Désespéré. Léon Bloy. Publication: 1887 Source : Livres & Ebooks

Le Désespéré. Léon Bloy. Publication: 1887 Source : Livres & Ebooks Le Désespéré Léon Bloy Publication: 1887 Source : Livres & Ebooks Lorsque du Créateur la parole féconde, Dans une heure fatale, eut enfanté le monde Des germes du chaos, De son œuvre imparfaite il détourna

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

Investissements déraisonnables

Investissements déraisonnables Chapitre 47 Investissements déraisonnables Il y a quelques semaines, alors que j assistais au camp-meeting de San Jose [1905], certains de nos frères me présentèrent ce qu ils considéraient comme une occasion

Plus en détail

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations...

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Au fait, la prière c est quoi, quand, comment, pourquoi? Utilisez cette courte vidéo de 2 pour faire réfléchir les jeunes sur le thème de

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 Peuple du Seigneur, L Esprit de Dieu est présent partout, il est en action partout dans la création, mais il agit de manière

Plus en détail

Jésus un homme rempli de l Esprit

Jésus un homme rempli de l Esprit Jésus un homme rempli de l Esprit L Esprit, qui habite en Jésus, l aide à accomplir sa mission par ses dons Comment Jésus vit et transmet les dons de l Esprit durant sa vie publique? Jésus a répandu les

Plus en détail

2 DISCOURS DE MEHER BABA

2 DISCOURS DE MEHER BABA L'AVATAR Consciemment ou inconsciemment toute créature vivante est en quête de quelque chose. Sous les formes de vie les plus rudimentaires et chez les êtres humains les moins avancés, la recherche est

Plus en détail

Jésus-Christ : une Illustration de la croissance

Jésus-Christ : une Illustration de la croissance 32 M a t u r i t é c h r é t i e n n e LEÇON Jésus-Christ : 2 une Illustration de la croissance Vous souvenez-vous du jour où vous avez fait plaisir à vos parents ou à un supérieur en leur prouvant que

Plus en détail

Lamine Guèye Massa Makan Diabaté «L Union nationale n a pas à être construite, elle existe en fait». Léon Mba Minko Laurent Gbagbo

Lamine Guèye Massa Makan Diabaté «L Union nationale n a pas à être construite, elle existe en fait». Léon Mba Minko Laurent Gbagbo ********* "Un OUI n'a de sens que si celui qui le prononce, a la capacité de dire NON..." Lamine Guèye [1891-1968] Premier Président de l'assemblée nationale de la République du Sénégal ********* «Sourire

Plus en détail

Introduction à la Shoah

Introduction à la Shoah Introduction à la Shoah Des Juifs de la Ruthénie subcarpatique sont soumis à une sélection sur l aire de transit à Auschwitz-Birkenau. (Photo : Musée du Mémorial de l Holocauste aux États-Unis, offerte

Plus en détail