Landesbank Saar Ursulinenstraße Sarrebruck TÉL FAX HRA 8589 TI Sarrebruck

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Landesbank Saar Ursulinenstraße 2 66111 Sarrebruck TÉL +49 681 383-1362 FAX +49 681 383-1200. service@saarlb.de www.saarlb.de. HRA 8589 TI Sarrebruck"

Transcription

1 Communiqué de presse La SaarLB en 2014 : meilleure performance et moins de risques l approche commerciale de la «banque régionale franco-allemande» est bien établie et donne de bons résultats Très bon résultat IFRS suite à de plus faibles provisions pour risques et un résultat positif exceptionnel de la juste valeur Le résultat stable au titre du code de commerce allemand (HGB) permet à la banque de recommencer à verser des dividendes aux actionnaires Pression persistante sur la dotation en capital bien que tous les taux prescrits par Bâle III soient largement respectés Engagement durable pour le développement économique dans la Région Partie intégrante de la Stratégie France de la Sarre Sarrebruck, le 29/04/2015. En regard d un exercice positif en 2014, la SaarLB verse à nouveau des dividendes à ses actionnaires. Par ailleurs, la banque peut continuer de renforcer ses capitaux propres. «Au fil des dernières années, la banque est devenue plus performante et présente moins de risques. Cette évolution s explique par le retrait des activités sur les marchés financiers internationaux et l extension systématique des opérations directes avec les clients en Allemagne et en France», déclare Werner Severin, Président du Comité de direction de la SaarLB, lors de la présentation des chiffres à Sarrebruck. Le résultat IFRS de 59,3 millions d euros après impôts atteint en 2014 dépasse de loin le résultat de l exercice précédent. Cette hausse est fortement impactée par la baisse des provisions pour risques et le résultat positif exceptionnel de la juste valeur. L analyse du résultat au titre du code de commerce allemand (HGB) fait apparaître une rentabilité stable de la banque sur les dernières années. «Malgré des taux d intérêt historiquement bas et d énormes exigences en termes de régulation bancaire, le résultat HGB de 22,2 millions d euros après impôts permet à fois de verser 3 millions d euros de dividendes aux actionnaires et de renforcer les capitaux propres. Avec un ratio des fonds Landesbank Saar Ursulinenstraße Sarrebruck TÉL FAX HRA 8589 TI Sarrebruck

2 propres de base durs de 9 pour cent, nous avons fait un grand pas en avant», déclare Werner Severin. La dotation en capital reste toutefois le principal obstacle au développement des activités commerciales car les autorités de tutelle, les agences de notation et le Groupement des partages des pertes des organisations de caisses d épargne attendent des ratios de capital bien supérieurs aux exigences minimales réglementaires. En Allemagne, la SaarLB relève dans le secteur de la clientèle d entreprises une hausse des investissements en 2014 et, par là même, une demande intense de crédits dans la Région. Les nouveaux contrats dans le secteur du financement de l immobilier connaissent également une évolution positive en Allemagne. La SaarLB et les caisses d épargne restent un partenaire important pour les communes, à la fois pour les crédits communaux et dans la gestion des taux d intérêt et des risques de change par exemple pour se protéger du niveau des intérêts extrêmement bas à l heure actuelle. En France, le volume de nouveaux contrats affiche à nouveau un bon résultat dans le secteur du financement des projets. Les nouveaux contrats avec la clientèle d entreprises augmentent également malgré l affaiblissement de la conjoncture. Les transactions immobilières en revanche régressent, également en regard des marges soumises à la pression de la concurrence. «En finançant des investissements, la banque peut globalement contribuer durablement au développement économique de la Région. Par ailleurs, nous sommes heureux de jouer un rôle important dans la Stratégie France du Land de Sarre», déclare Frank Eloy, membre du Comité de direction de la SaarLB. L approche commerciale de la «banque régionale franco-allemande» est bien établie. L Allemagne contribue pour deux tiers et la France pour un tiers au volume et aux résultats. «Cette approche commerciale équilibrée est garante de stabilité et permet de compenser les risques», ajoute Werner Severin. Côté dépôts, les opérations avec les clients fortunés et institutionnels sont impactées par le maintien de la politique des taux d intérêt bas en Europe. En 2/8

3 regard du niveau des intérêts pratiquement équivalent à zéro, un placement sans risque n apporte presque plus aucun rendement, déclare Werner Severin. Résultat IFRS en détail : L excédent des intérêts augmente de 1,0 million d euros, passant de 121,4 millions en 2013 à 122,4 millions d euros. La hausse est freinée par une nouvelle baisse des taux d intérêt et la réduction, pratiquement achevée, des portefeuilles ne faisant plus partie des activités principales de la banque. Les provisions pour risques dans les opérations de crédit s établissent à 16,2 millions d euros et sont donc inférieures de 3,8 millions d euros à la valeur, déjà très faible, de l année passée (20,0 millions d euros). Elles englobent des dotations aux corrections de valeur sur portefeuille à raison de 2,4 millions d euros (contre 2,9 millions d euros l année passée) et des reprises de corrections de valeur sur portefeuille d un montant de 0,1 million d euros (2,1 millions d euros en 2013). L excédent des commissions s élève à 7,2 millions d euros, restant légèrement en-deçà de la valeur de l exercice 2013 (7,8 millions d euros). La régression du produit des commissions issues des opérations de crédit et de prêt peut être compensée par la hausse des commissions perçues dans les opérations sur titres. Le résultat de l évaluation à la juste valeur et des opérations de couverture d un montant de 46,3 millions d euros sur la période couverte par le rapport dépasse sensiblement la valeur de l année passée (20,1 millions d euros). Cette hausse sensible s explique en grande partie par des effets d évaluation positifs sur les instruments dérivés et les titres à revenu fixe du fait de la baisse des taux d intérêt. Les actifs financiers s établissent à 0,9 million d euros et dépassent ainsi globalement de 4,2 millions d euros le niveau de l exercice 2013 (-3,3 millions 3/8

4 d euros). Le résultat est principalement impacté par des bénéfices de cession plus élevés (par rapport à 2013). Les charges administratives se montent à 73,5 millions d euros, dépassant modérément la valeur atteinte en 2013 (71,9 millions d euros). Les frais de personnel augmentent de 1,6 million d euros par rapport à 2013 et s établissent à 43,1 millions d euros. Les frais de fonctionnement d un montant de 30,4 millions d euros restent au même niveau que l exercice passé. Il en découle globalement pour l exercice 2014 un bénéfice consolidé avant impôts de 88,0 millions d euros contre 56,0 millions d euros pour l exercice précédent. Après prise en compte des charges fiscales, le bénéfice consolidé après impôts s établit à 59,3 millions d euros (exercice précédent : 35,6 millions d euros). Perspectives 2015 Le volume de nouveaux contrats de la banque connaît une évolution positive au cours des premiers mois de l année et dépasse celui de l exercice La SaarLB prévoit pour l exercice en cours 2015 une évolution stable des résultats dans les activités principales. La banque estime cependant que le résultat exceptionnel de la juste valeur ne pourra pas être atteint une nouvelle fois. La nouvelle taxe bancaire européenne et la dotation nettement plus élevée du fonds de garantie des banques régionales pèsent fortement sur les coûts de la banque à partir de Les plus grands défis à relever restent le niveau extrêmement bas des taux d intérêt et les exigences réglementaires de plus en plus rigoureuses. La version intégrale du rapport de gestion peut être consultée sur le site à partir du 29/04/ /8

5 Votre correspondant : DIETER GLÄSENER Téléphone : Portable : Courriel : 5/8

6 La SaarLB est la banque régionale franco-allemande. Nous offrons pour ces deux pays notre connaissance transfrontalière des marchés, des coutumes commerciales et des normes juridiques. Nos racines sont en Sarre (et dans les zones limitrophes en Allemagne) ainsi qu en France, notre voisin, et plus particulièrement en Alsace-Lorraine. Nous voyons d excellentes perspectives dans cette région fortement ancrée dans l Europe. se concentre sur les petites et moyennes entreprises. Nous accompagnons la clientèle d entreprises, les investisseurs dans l immobilier, les clients fortunés et les clients institutionnels et finançons des projets (notamment dans le secteur des énergies renouvelables). Nous accordons une grande attention à des partenariats équilibrés et proposons à nos clients des prestations ciblées de services financiers. se considère comme le moteur de son périmètre économique. Nous voulons concevoir activement le progrès pérenne de notre région. Nous sommes partenaire du Land et des communes de la région également, en coopération avec les caisses d épargne. est associée du S-CountryDesk. Nous sommes l interlocuteur privilégié de ce réseau international du groupe financier des caisses d épargne pour les opérations avec la France. opte pour une politique de refinancement conservatrice. Nous sommes habilités à émettre des obligations foncières en vertu de la législation correspondante ainsi que toutes obligations par ailleurs. La SaarLB est affiliée à la fédération des banques allemandes d émission de lettres de gage (vdp). affiche un bilan total de 16,5 milliards d euros. Nous employons environ 560 collaborateurs (sur la base du rapport de gestion 2014). Les labels «Familienfreundliches Unternehmen» - entreprise favorable à la famille (CCI, Chambre des Métiers et Gouvernement sarrois) et «Fair Company» - entreprise équitable (portail karriere.de) nous ont été décernés pour récompenser notre politique de gestion du personnel. Pour plus de détails : 6/8

7 Bilan 2014 IFRS (relevé synoptique) [en millions d euros] 31/12/ /12/2013 en millions d euros Créances sur les établissements de crédit Immobilisations financières 1) Parts dans des entreprises associées Immobilisations financières Opérations de mise en pension de titres Créances sur clients Actifs de négoce Dettes envers les établissements de crédit Dettes envers la clientèle Titres (dettes titrisées) Passifs de négoce Capital propre et subordonné Total du bilan Volume de crédit ) y compris les parts dans les entreprises associées et les opérations de mise en pension de titres [en millions d euros] 31/12/ /12/2013 Ratio de fonds propres de base durs 9,0% - Ratio de fonds propres de base 12,3% 11,7% Ratio de capital global 12,8% 12,1% Effectifs en moyenne annuelle /8

8 Pertes et profits 2014 (IFRS) En millions d euros 31/12/ /12/2013 en millions d euros Excédent d intérêts 122,4 121,4 1,0 Provisions pour risques (opérations de crédit) -16,2-20,0 3,8 Excédent des commissions 7,2 7,8-0,6 Résultat de l évaluation à la juste valeur 46,3 20,1 26,2 Actifs financiers 0,9-3,3 4,2 Charges administratives -73,5-71,9-1,6 Résultat des autres activités 0,9 1,9-1,0 Résultat consolidé (avant impôts) 88,0 56,0 32,0 Impôts sur le bénéfice -28,7-20,4-8,3 Résultat consolidé 59,3 35,6 23,7 Coefficient d exploitation 56,3% 54,9% Rendement des capitaux propres (RCP) 16,0% 9,9% 8/8

Communiqué de presse Evolution stable du résultat de la SaarLB au premier semestre 2015

Communiqué de presse Evolution stable du résultat de la SaarLB au premier semestre 2015 Communiqué de presse Evolution stable du résultat de la SaarLB au premier semestre 2015 Sarrebruck, le 27/08/2015. Au cours du premier semestre 2015, la SaarLB atteint un résultat IFRS de 26,4 millions

Plus en détail

La SaarLB organise un congrès technique sur les énergies renouvelables le 20/06/2012 à Sarrebruck

La SaarLB organise un congrès technique sur les énergies renouvelables le 20/06/2012 à Sarrebruck Communiqué de presse Etude tendancielle de la SaarLB sur les énergies renouvelables : de nombreuses entreprises régionales en Allemagne et en France sont disposées à investir dans ce domaine Les petites

Plus en détail

Invitation à la presse SaarLB et Ecole de Management Strasbourg : invitation à une conférence sur les défis économiques du modèle franco-allemand

Invitation à la presse SaarLB et Ecole de Management Strasbourg : invitation à une conférence sur les défis économiques du modèle franco-allemand Invitation à la presse SaarLB et Ecole de Management Strasbourg : invitation à une conférence sur les défis économiques du modèle franco-allemand Sarrebruck, le 13.03.2014. La banque régionale franco-allemande

Plus en détail

Strasbourg, 28.03.2014.

Strasbourg, 28.03.2014. Communiqué de presse Soirée sur la politique économique franco-allemande à l EM Strasbourg Business School avec Prof. Dr. Frank Baasner et François Loos Strasbourg, 28.03.2014. La banque régionale franco-allemande

Plus en détail

L exercice en bref 09

L exercice en bref 09 L exercice en bref 09 Introduction PKRück poursuit son succès PKRück peut se montrer plus que satisfaite de son évolution. Au terme de son cinquième exercice, l entreprise enregistre déjà 10 % de part

Plus en détail

La SaarLB et les caisses d épargne de la région financent Center Parcs Bostalsee un investissement majeur pour le tourisme

La SaarLB et les caisses d épargne de la région financent Center Parcs Bostalsee un investissement majeur pour le tourisme Communiqué de presse La SaarLB et les caisses d épargne de la région financent Center Parcs Bostalsee un investissement majeur pour le tourisme Sarrebruck, le 03/08/2011. Le plus important projet touristique

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015

La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015 COMMUNIQUÉ TROISIÈME TRIMESTRE 2015 La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Bénéfices et dividende en hausse Porrentruy, le 28 janvier 2014 La Banque Cantonale du Jura a bouclé l année 2013 sur de très bons résultats. Le bénéfice brut dépasse la barre des

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

Résultats solides et excellente qualité des actifs Capacité à saisir des opportunités commerciales croissantes

Résultats solides et excellente qualité des actifs Capacité à saisir des opportunités commerciales croissantes C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Activité et résultats Dexia 4 e trimestre et année 2007 Résultats solides et excellente qualité des actifs Capacité à saisir des opportunités commerciales croissantes

Plus en détail

Retrait du statut d établissement de crédit accordé par l Autorité de Contrôle Prudentiel en juin 2013

Retrait du statut d établissement de crédit accordé par l Autorité de Contrôle Prudentiel en juin 2013 COFITEMCOFIMUR CHANGE DE NOM ET DEVIENT COMMUNIQUE DE PRESSE 30 JUILLET 2013 Résultats de l exercice clos au 30 juin 2013 PARIS, le 30 juillet 2013 Le Conseil d administration de CofitemCofimur s est réuni

Plus en détail

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE DES RESULTATS EN PROGRES UN MODELE STRATEGIQUE SOLIDE DES POSTIERS ASSOCIES A LA QUALITE DE SERVICE ET A LA PERFORMANCE Réuni

Plus en détail

Résultats du troisième trimestre 2015 1

Résultats du troisième trimestre 2015 1 Résultats du troisième trimestre 1 Luxembourg, le 5 novembre Faits marquants Taux de fréquence en matière de santé et sécurité 2 de 1,2 au troisième trimestre, contre 0,8 au deuxième trimestre. Expéditions

Plus en détail

AXA Winterthur: croissance et nouvelle augmentation de la rentabilité en 2010

AXA Winterthur: croissance et nouvelle augmentation de la rentabilité en 2010 Communiqué de presse Winterthur, le AXA Winterthur: croissance et nouvelle augmentation de la rentabilité en 2010 L exercice 2010 s est soldé par un résultat très satisfaisant pour AXA Winterthur. Le volume

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

Communiqué de presse. 25 août 2014. Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group

Communiqué de presse. 25 août 2014. Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group Communiqué de presse 25 août 2014 Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group 02 Résultats premier

Plus en détail

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 Communiqué premier TRIMESTRE 2011 Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 L information financière fournie dans le présent communiqué est basée sur les états financiers consolidés

Plus en détail

La gestion financière de l assurance, clé du développement économique

La gestion financière de l assurance, clé du développement économique La gestion financière de l assurance, clé du développement économique Grâce aux placements qu elle doit effectuer en contrepartie de ses engagements envers les assurés, l assurance joue un rôle primordial

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Résultats du troisième trimestre 2009 Chiffre d affaires de 979,5 M (- 39% par rapport au T3 2008) RBE de 174,0 M, soit 17,8% du chiffre d affaires (26,7% au T3 2008) Important flux

Plus en détail

Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA)

Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA) Bruxelles, le 15 mars 2012. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA) Résultat net avant activités abandonnées d EUR 585 millions (*), après dépréciation des

Plus en détail

Caisse Régionale de Crédit Agricole de Toulouse et du Midi-Toulousain

Caisse Régionale de Crédit Agricole de Toulouse et du Midi-Toulousain Caisse Régionale de Crédit Agricole de Toulouse et du Midi-Toulousain Société coopérative à capital variable, agréée en tant qu établissement de crédit, régie par les dispositions du Livre V du Code Monétaire

Plus en détail

RÉUNION ANALYSTES LOCINDUS. Salle Tuileries (2274) Crédit Foncier 27 avril 2011

RÉUNION ANALYSTES LOCINDUS. Salle Tuileries (2274) Crédit Foncier 27 avril 2011 RÉUNION ANALYSTES LOCINDUS Salle Tuileries (2274) Crédit Foncier 27 avril 2011 SOMMAIRE Faits marquants de l année 2010 Le marché Activité commerciale 2010 Résultat annuel 2010 Evolution du cours de bourse

Plus en détail

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 18 mars 2009 RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création 2010 : mise en marché d activités

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Résultats du premier semestre 2009 Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Bonne résistance des ventes au S1, des résultats impactés par

Plus en détail

Principaux événements de 2015

Principaux événements de 2015 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National

Plus en détail

Résultats au 31 décembre 2009 SYSTEMAT S.A.

Résultats au 31 décembre 2009 SYSTEMAT S.A. CONTACTS Martin Detry SYSTEMAT Tél.: +32 2 352 85 04 martin.detry@systemat.com SOUS EMBARGO JUSQU AU JEUDI 25 FEVRIER 2010, 17H40 Frédérique Jacobs Tél.: +32 479 42 96 36 frederique.jacobs@systemat.com

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 Chiffre d affaires 2010 : 540 m - Réduction de l'activité en immobilier d'entreprise Hausse du carnet de

Plus en détail

CIC Activité commerciale en hausse

CIC Activité commerciale en hausse Paris, le 28 juillet 2011 COMMUNIQUE DE PRESSE CIC Activité commerciale en hausse Résultats au 30 juin 2011 Résultats financiers - Produit net bancaire 2 420 M - Résultat brut d exploitation 927 M - Coût

Plus en détail

GROUPE BANQUE POPULAIRE

GROUPE BANQUE POPULAIRE Paris, le 28 août 2008 GROUPE BANQUE POPULAIRE UN RENFORCEMENT DES FONDAMENTAUX DE LA BANQUE DE DÉTAIL UN PNB EN HAUSSE À 2 936 M UN RÉSULTAT NET PART DU GROUPE EN PROGRESSION À 660 M DES RÉSULTATS CONSOLIDÉS

Plus en détail

Les banques françaises passent avec succès les stress tests européens.

Les banques françaises passent avec succès les stress tests européens. Paris, le 15 juillet 2011 Les banques françaises passent avec succès les stress tests européens. L ABE (Autorité Bancaire Européenne) et les autorités de supervision nationales, dont l Autorité de contrôle

Plus en détail

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal.

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal. David Williamson Premier vice-président à la direction et chef des services financiers Assemblée générale annuelle Montréal (Québec), le 25 février 2010 Priorité au discours prononcé Bonjour à toutes et

Plus en détail

EXERCICE FISCAL 2012. Chiffres clés. Activité

EXERCICE FISCAL 2012. Chiffres clés. Activité Le 4 mai 2012 EXERCICE FISCAL 2012 TRIMESTRE JANVIER-MARS 2012 Un trimestre difficile mais en ligne avec nos prévisions Trafic passage satisfaisant, faiblesse persistante dans le cargo Augmentation de

Plus en détail

Introduction. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Introduction. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Introduction Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

CHAPITRE VII : SYSTEME DE PAIEMENT

CHAPITRE VII : SYSTEME DE PAIEMENT CHAPITRE VII : SYSTEME DE PAIEMENT CHAPITRE VII : SYSTEME DE PAIEMENT Au cours des dernières décennies, les progrès en matière d intermédiation bancaire, de développement des institutions et d intensification

Plus en détail

SECTEUR BANCAIRE I - CADRE REGLEMENTAIRE ET LEGAL

SECTEUR BANCAIRE I - CADRE REGLEMENTAIRE ET LEGAL SECTEUR BANCAIRE L année 2005 a été marquée par la promulgation de la loi relative au renforcement de la sécurité des relations financières et le parachèvement du programme de restructuration du système

Plus en détail

Chiffre d affaires consolidé de 3 581 millions d euros, en hausse de 15 %, + 6 % à périmètre et taux de change constants

Chiffre d affaires consolidé de 3 581 millions d euros, en hausse de 15 %, + 6 % à périmètre et taux de change constants 15.13 Croissance du chiffre d affaires de 15 % à 3 581 millions d euros Croissance du chiffre d affaires première monte de 16 %, + 7 % à périmètre et taux de change constants, supérieure de 6 points à

Plus en détail

Communiqué de presse. Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile. Berne, le 7 août 2015

Communiqué de presse. Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile. Berne, le 7 août 2015 Berne, le 7 août 2015 Communiqué de presse Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile Au cours du premier semestre 2015, la Banque Cantonale Bernoise (BCBE) a développé ses cœurs

Plus en détail

Tableau 2. Ratios de la dette à la consommation pour les sujets ayant rapporté au moins une dette. Dette à la consommation moyenne

Tableau 2. Ratios de la dette à la consommation pour les sujets ayant rapporté au moins une dette. Dette à la consommation moyenne LES JEUNES ADULTES QUÉBÉCOIS ET LE CRÉDIT Résultats préliminaires 1 Présentés en conférence de presse, à Montréal, le 22 novembre 2004 à l occasion du lancement de la campagne «Je suis dans la marge jusqu

Plus en détail

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011 Allianz Suisse Vie Compte d exploitation 2011 2 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011 Rudolf Alves Responsable Vie/ Hypothèques

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE UNE BANQUE LE CRÉDIT AGRICOLE TOULOUSE 31

COMMUNIQUÉ DE PRESSE UNE BANQUE LE CRÉDIT AGRICOLE TOULOUSE 31 COMMUNIQUÉ DE PRESSE ACTIVITÉS ET RÉSULTATS 2014 LE CRÉDIT AGRICOLE TOULOUSE 31 UNE BANQUE LEADER SUR SON TERRITOIRE CONQUÉRANTE SUR DE NOUVEAUX MARCHÉS INNOVANTE DANS SES SERVICES ET TOUJOURS PROCHE DE

Plus en détail

Total Passif 316,0 310,6

Total Passif 316,0 310,6 Acanthe Développement RESULTATS ANNUELS 2014 Faits Marquants Paris, le 24 Avril 2015 Patrimoine Immobilier 295 Millions d euros Résultat net consolidé (part du groupe) 1.533 K ANR 1,2882 / action Cours

Plus en détail

Tradition Securities and Futures

Tradition Securities and Futures COMPTES ANNUELS au 31 décembre 2007 de Tradition Securities and Futures Tradition Securities & Futures BILAN AU 31 DECEMBRE 2007 (En milliers d euros) Notes 31.12.2007 31.12.2006 ACTIF Opérations interbancaires

Plus en détail

AGF OCTOPLUS 3. Caractéristiques financières

AGF OCTOPLUS 3. Caractéristiques financières Code Isin : FR0010056556 NOTICE D'INFORMATION AGF OCTOPLUS 3 FONDS A FORMULE AVERTISSEMENT Le FCP AGF OCTOPLUS 3 est construit dans la perspective d un investissement sur la durée totale de la formule,

Plus en détail

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 La rentabilité des établissements de crédit français a continué de progresser en 2000 et, malgré un infléchissement, s est

Plus en détail

Pierre-Jean SIVIGNON

Pierre-Jean SIVIGNON 7 MARS 2013 Georges PLASSAT Pierre-Jean SIVIGNON Remarques préliminaires 2012 Le Groupe s est recentré sur les pays où il a une position forte et un profil multi-format : Grèce : réorganisation de son

Plus en détail

Résultats du 4ème trimestre et de l année 2004

Résultats du 4ème trimestre et de l année 2004 C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Service Presse - 1, Sq. de Meeûs 1000 Bruxelles - Tél. : 02 222 49 95 - Fax : 02 222 90 90 - pressdexia@dexia.be Nr. Cpte: 068-2113620-17 - RPM Bruxelles TVA BE 0458.548.296

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 24 AOÛT 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 24 AOÛT 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 24 AOÛT 2015 Information réglementée EMBARGO 24 août 2015 à 8h15 Roularta Media Group RÉSULTATS PREMIER SEMESTRE 2015 Roularta a vendu ses activités françaises et améliore son rendement

Plus en détail

PATRIMOINE IMMOBILIER 30.09.2008 31.12.2007. Surface locative totale (m²) 174.825 166.591. Taux d endettement AR 21 juin 2006 (max. 65%) (%) 39 % 43 %

PATRIMOINE IMMOBILIER 30.09.2008 31.12.2007. Surface locative totale (m²) 174.825 166.591. Taux d endettement AR 21 juin 2006 (max. 65%) (%) 39 % 43 % Information réglementée embargo 03/11/2008, 17h45 Déclaration intermédiaire pour le troisième trimestre 2008 du conseil d administration couvrant la période du 01.07.2008 au 30.09.2008 Résultats positifs

Plus en détail

Résultats du 3ème trimestre 2013

Résultats du 3ème trimestre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Boulogne-Billancourt, le 6 novembre 2013 Résultats du 3ème trimestre 2013 Forte croissance de l activité en France mais impact des dépréciations exceptionnelles Boursorama en France

Plus en détail

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié)

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) (Tous les montants sont exprimés en milliers de dollars.) 30 juin 2009 31 décembre 2008 Actif Actif

Plus en détail

Sopra Group Objectifs 2007 atteints

Sopra Group Objectifs 2007 atteints Communiqué de Presse Paris, le 14 février 2008 Sopra Group Objectifs atteints Chiffre d affaires : 1 milliard d euros Croissance totale : + 11,6% Croissance organique : +9,4% Marge opérationnelle courante

Plus en détail

Exposé de Pascal Koradi Responsable Finances, La Poste Suisse SA Conférence de presse de bilan, 13 mars 2013 SEULE LA VERSION ORALE FAIT FOI

Exposé de Pascal Koradi Responsable Finances, La Poste Suisse SA Conférence de presse de bilan, 13 mars 2013 SEULE LA VERSION ORALE FAIT FOI Exposé de Pascal Koradi Responsable Finances, La Poste Suisse SA Conférence de presse de bilan, 13 mars 2013 SEULE LA VERSION ORALE FAIT FOI Diapositive 1 Résultat d exploitation à un niveau élevé Wenn

Plus en détail

Amélioration du chiffre d affaires et du bénéfice

Amélioration du chiffre d affaires et du bénéfice Résultat semestriel 2006 Seul le discours prononcé fait foi Amélioration du chiffre d affaires et du bénéfice. Présentation de Christian Sahli, chef Finances et controlling, lors de la conférence de presse

Plus en détail

Méthode de calcul des profits et indicateurs structurels

Méthode de calcul des profits et indicateurs structurels des profits et indicateurs structurels Soldes intermédiaires de gestion avant répartition Besoin en Trésorerie Autres produits et charges d'exploitation + Opérations en commun + Excédent brut d'exploitation

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS FIN1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : INFORMATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Débutant Aucun L élève explore les concepts qui touchent aux finances des particuliers, y compris le code

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

ADOPTION DES NORMES IAS/IFRS : PRESENTATION DES EFFETS DE LA CONVERSION

ADOPTION DES NORMES IAS/IFRS : PRESENTATION DES EFFETS DE LA CONVERSION ADOPTION DES NORMES IAS/IFRS : PRESENTATION DES EFFETS DE LA CONVERSION 1 Conditions de constitution des éléments chiffrés Les chiffres présentés sont établis conformément au corps de normes IFRS adopté

Plus en détail

Présentation des résultats semestriels 2007

Présentation des résultats semestriels 2007 Présentation des résultats semestriels 2007 Faits marquants du premier semestre 2007 Henri de CASTRIES Président du Directoire Les résultats d AXA du 1 er semestre 2007 sont parfaitement en ligne avec

Plus en détail

Bilan. Compte de résultat. au 31 décembre 2013

Bilan. Compte de résultat. au 31 décembre 2013 Bilan et Compte de résultat au 31 décembre 2013 Bilan au 31 décembre 2013 Actif Au 31.12.2013 Au 31.12.2012 Passif Au 31.12.2013 Au 31.12.2012 Brut Amortissements/ Provisions Net Net Immobilisations incorporelles

Plus en détail

RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 :

RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 : Jacquet Metal Service - Rapport d activité 31 mars 2015 1 2 RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 : 1 er trimestre 2015 Chiffre d affaires 316,5 m (+8,5% vs T1 2014) EBITDA +14,2

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUE DE PRESSE BOUYGUES Le 1 er mars 2006 COMMUNIQUE DE PRESSE BOUYGUES FORTE CROISSANCE DE L ACTIVITE ET DES RESULTATS RESULTAT NET 2005 : 832 MILLIONS D EUROS HAUSSE DU DIVIDENDE PAR ACTION : 0,90 EURO (+20%) 2005 a été, de

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE D EXPLOITATION DE MONTEA COMPTES CONSOLIDES CLOTURES AU 31/03/07

COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE D EXPLOITATION DE MONTEA COMPTES CONSOLIDES CLOTURES AU 31/03/07 23/05/07 sous embargo jusqu à 8h00 COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE D EXPLOITATION DE MONTEA COMPTES CONSOLIDES CLOTURES AU 31/03/07 Montea confirme les engagements pris lors de l introduction

Plus en détail

Services aux investisseurs et trésorerie

Services aux investisseurs et trésorerie Résultats des secteurs d exploitation Résultats par secteur d exploitation Le tableau suivant présente un sommaire de nos résultats par secteur d exploitation. (en millions de dollars canadiens, sauf les

Plus en détail

Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration

Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration 14/12/2006 Kaufman & Broad : Résultats annuels 2006 Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration Résultats 2006 supérieurs aux prévisions o Chiffre d affaires : +22% o Marge brute

Plus en détail

BANQUE POPULAIRE AQUITAINE CENTRE ATLANTIQUE SUPPLEMENT DU 5 MARS 2014 AU PROSPECTUS POUR L'OFFRE AU PUBLIC DE PARTS SOCIALES EN DATE DU 27 JUIN 2013

BANQUE POPULAIRE AQUITAINE CENTRE ATLANTIQUE SUPPLEMENT DU 5 MARS 2014 AU PROSPECTUS POUR L'OFFRE AU PUBLIC DE PARTS SOCIALES EN DATE DU 27 JUIN 2013 BANQUE POPULAIRE AQUITAINE CENTRE ATLANTIQUE Société anonyme coopérative de banque populaire régie par les articles L 512-2 et suivants du Code monétaire et financier, l'ensemble des textes relatifs aux

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2012. 19 Février 2013

RESULTATS ANNUELS 2012. 19 Février 2013 RESULTATS ANNUELS 2012 19 Février 2013 Sommaire 1. L UFF : chiffres clés 2. Faits marquants et activité 2012 3. Résultat et dividendes 4. Perspectives 2013 19 / 02/ 2013 2 Chiffres clés Au 31.12.2012 1

Plus en détail

Résultats 2013/14 d Alstom :

Résultats 2013/14 d Alstom : Communiqué de presse 7 mai 2014 Résultats 2013/14 d Alstom : Chiffre d affaires en croissance organique de 4% Marge opérationnelle de 7% Cash-flow libre positif au second semestre Entre le 1 er avril 2013

Plus en détail

PUBLICATION SELON LES PRESCRIPTIONS SUR LES FONDS PROPRES - PILIER III: DISCIPLINE DE MARCHÉ Au 31.12.2014

PUBLICATION SELON LES PRESCRIPTIONS SUR LES FONDS PROPRES - PILIER III: DISCIPLINE DE MARCHÉ Au 31.12.2014 PUBLICATION SELON LES PRESCRIPTIONS SUR LES FONDS PROPRES - PILIER III: DISCIPLINE DE MARCHÉ Au 31.12.2014 La publie ci-dessous les états réglementaires concernant l adéquation des fonds propres selon

Plus en détail

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON FICHE CONSEIL Page : 1/9 INTERPRETER SON Vous connaissez chaque année le résultat de votre activité lors de l élaboration de vos comptes annuels. Vous pouvez

Plus en détail

S E R F I. L achat vente maîtrisé. La sécurité & la performance. Le conseil avant Le service après. P at rimoine

S E R F I. L achat vente maîtrisé. La sécurité & la performance. Le conseil avant Le service après. P at rimoine S E R F I P at rimoine Le conseil avant Le service après. L achat vente maîtrisé La sécurité & la performance Une nouvelle opportunité que vous connaitrez en fin de présentation Dans le cadre d une approche

Plus en détail

Zurich, le 15 décembre 2005. Remarques introductives de Niklaus Blattner

Zurich, le 15 décembre 2005. Remarques introductives de Niklaus Blattner abcdefg Conférence de presse Zurich, le 15 décembre 2005 Remarques introductives de Niklaus Blattner Il est incontestable que la concurrence est devenue nettement plus vive, dans la période récente, sur

Plus en détail

Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière

Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière Le Groupe Crédit Mutuel Centre Est Europe Sud-Est Ile-de-France Savoie-Mont Blanc et CIC en 2007 Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière Résultat net : 2 161 millions

Plus en détail

RAPPOR T TRIMESTRIEL. 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

RAPPOR T TRIMESTRIEL. 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR RAPPOR T TRIMESTRIEL 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT 1 Message aux porteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats des trois

Plus en détail

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS Pour en savoir davantage, consultez le site www.manitoba.ca C o m m u n i c a t i o n d e s r é s u l t a t s / 1 COMMUNICATION DES

Plus en détail

T2 2014. Données financières complémentaires. Pour le trimestre clos le 30 avril 2014

T2 2014. Données financières complémentaires. Pour le trimestre clos le 30 avril 2014 Données financières complémentaires Pour le trimestre clos le 30 avril 2014 T2 2014 www.bmo.com/relationsinvestisseurs SHARON HAWARD-LAIRD Chef Relations avec les investisseurs 416-867-6656 sharon.hawardlaird@bmo.com

Plus en détail

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION CENTRE LORRAIN DE GESTION Des Métiers et Professions Indépendantes COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION Siège : 1, Avenue Foch 57000 METZ Tel : 03.87.74.20.51 - Fax : 03.87.36.52.73 * Site Internet : www.cglor.fr

Plus en détail

FCPR. Idinvest Private Value Europe

FCPR. Idinvest Private Value Europe FCPR Idinvest Private Value Europe Une stratégie d investissement dans l univers des entreprises de taille intermédiaire non cotées, assortie d un risque de perte en capital, destinée à des investisseurs

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 31 décembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 31 décembre 2015 (en millions de

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE DEPRECIATION DES PLACEMENTS DANS LE CODE DES ASSURANCES CIMA

LA GESTION DU RISQUE DE DEPRECIATION DES PLACEMENTS DANS LE CODE DES ASSURANCES CIMA LA GESTION DU RISQUE DE DEPRECIATION DES PLACEMENTS DANS LE CODE DES ASSURANCES CIMA I. PROPLEMATIQUE -------------------------------- Lorsqu une entreprise souhaite commercialiser un nouveau produit ou

Plus en détail

Communication financière sur les impacts chiffrés au 31/12/2004 du passage aux normes IAS/IFRS. Caisse Régionale de Toulouse et du Midi Toulousain

Communication financière sur les impacts chiffrés au 31/12/2004 du passage aux normes IAS/IFRS. Caisse Régionale de Toulouse et du Midi Toulousain Communication financière sur les impacts chiffrés au 31/12/2004 du passage aux normes IAS/IFRS 1 Caisse Régionale de Toulouse et du Midi Toulousain Conditions de constitution des éléments chiffrés Les

Plus en détail

Le bas niveau des prix sur les marchés de gros pose des défis à Alpiq

Le bas niveau des prix sur les marchés de gros pose des défis à Alpiq Communiqué de presse 7 mars 2016 Le bas niveau des prix sur les marchés de gros pose des défis à Alpiq Alpiq a réalisé un chiffre d'affaires net de 6 715 millions de CHF et un EBITDA de 480 millions de

Plus en détail

Réunion de présentation des impacts IFRS sur les comptes de LVMH. 31 mars 2005

Réunion de présentation des impacts IFRS sur les comptes de LVMH. 31 mars 2005 Réunion de présentation des impacts IFRS sur les comptes de LVMH 31 mars 2005 2 Disclaimer L information contenue dans ce document est basée sur les normes IFRS telles que connues à ce jour. Néanmoins,

Plus en détail

RÉSULTATS CONSOLIDÉS au 30 septembre 1999

RÉSULTATS CONSOLIDÉS au 30 septembre 1999 RÉSULTATS CONSOLIDÉS au 30 septembre 1999 Résultats 3 ème Trimestre 99 1 CHIFFRES CLÉS DU GROUPE RÉSULTAT NET : 1,6 G EUR En M EUR 9 mois 9 mois Evolution 1999 1998 % Produit net bancaire 8 243 6 736 22

Plus en détail

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT Le bilan fonctionnel : bilan simplifié Le bilan fonctionnel est un bilan dans lequel les ressources et les emplois sont classés par fonction (fonctions financement,

Plus en détail

LALUX-Safe Invest. Sécurité et Rendement font la meilleure paire!

LALUX-Safe Invest. Sécurité et Rendement font la meilleure paire! LALUX-Safe Invest Sécurité et Rendement font la meilleure paire! Le Groupe LA LUXEMBOURGEOISE emménagera en 2011 dans son tout nouveau siège à Leudelange. Le Groupe LA LUXEMBOURGEOISE LA LUXEMBOURGEOISE

Plus en détail

Communiqué de presse LUNETTERIE NEW LOOK INC. ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL

Communiqué de presse LUNETTERIE NEW LOOK INC. ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL Communiqué de presse ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL Montréal, Québec, 6 mai 2015 : Lunetterie New Look Inc. (TSX: BCI) («New Look»)

Plus en détail

EVOLUTION POSITIVE DES ACTIVITÉS DE FINANCEMENT

EVOLUTION POSITIVE DES ACTIVITÉS DE FINANCEMENT COMMUNIQUE FINANCIER DE SALAFIN : RESULTATS ANNUELS 2012 Résultat Net de 92 MDH - Maintien du niveau de rentabilité de 15% Progression des crédits distribués dans un marché en retrait. Poursuite de la

Plus en détail

Pour diffusion immédiate

Pour diffusion immédiate Pour diffusion immédiate Communiqué de presse - Kaufman & Broad met en place le refinancement de sa dette senior - Eléments de performance financière et opérationnelle du 1 er trimestre 2014, estimés Paris,

Plus en détail

Séance 9. Vue d ensemble du système financier. 1- Fonctions du système financier

Séance 9. Vue d ensemble du système financier. 1- Fonctions du système financier Séance 9 Vue d ensemble du système financier 1- Fonctions du système financier Fonction : transférer des fonds des agents économiques : intermédiaire entre les agnets à besoin de financement (emprunteur)

Plus en détail

Code NACE : 3312ZB - REPAR. MACHINES AGRICOLES. Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010. Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex

Code NACE : 3312ZB - REPAR. MACHINES AGRICOLES. Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010. Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex M. TEST 11 place SaintMartin BP 80394 57007 METZ CEDEX 01 Dossier de Gestion Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010 Cabinet comptable : Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex Cemogest

Plus en détail

TOCQUEVILLE DIVIDENDE Fonds commun de placement de droit français

TOCQUEVILLE DIVIDENDE Fonds commun de placement de droit français CM-CIC SECURITIES Tocqueville Finance S.A. 6, avenue de Provence 34, rue de la Fédération 75009 PARIS 75015 PARIS Dépositaire Société de gestion CARNEGIE FUND SERVICES S.A. BANQUE CANTONALE DE GENÈVE 11,

Plus en détail

3. Des données financières globalement positives en 2010

3. Des données financières globalement positives en 2010 3. Des données financières globalement positives 3.1 Une nouvelle progression du bilan À fin 2010, le total de bilan agrégé de l ensemble des organismes d assurance et de réassurance contrôlés par l Autorité

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2014

RESULTATS ANNUELS 2014 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS - Résultat Opérationnel de 14,9 M et Résultat net part du groupe de 6,3 M - Situation financière renforcée avec une trésorerie de 49 M - Préparation de la scission

Plus en détail

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT au deuxième trimestre de 2000 DANS CE NUMÉRO Faits saillants économiques : La forte croissance devrait se poursuivre en l an 2000

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE CREDIT ENTREPRISES

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE CREDIT ENTREPRISES PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) LA BANQUE POSTALE CREDIT ENTREPRISES Société par actions simplifiée au capital de 220 000 000. Siège social : 115, rue

Plus en détail

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace.

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. LES RATIOS 1) GENERALITES 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. 2) utilité Illustrer des informations Mesurer des objectifs

Plus en détail

COMMUNIQUE - Chiffre d affaires et résultat au 31 décembre 2010 -

COMMUNIQUE - Chiffre d affaires et résultat au 31 décembre 2010 - Paris, le 23 février 2011 COMMUNIQUE - Chiffre d affaires et résultat au 31 décembre - Performance solide de CNP Assurances en Chiffre d affaires stable à 32,3 Md (-0,8 ) Résultat net à 1 050 M (+5 ) Market

Plus en détail

CLASSE 1 OPÉRATIONS DE TRÉSORERIE ET OPÉRATIONS INTERBANCAIRES 10 CAISSE 101 Billets et monnaies 109 Autres valeurs 11 BANQUES CENTRALES ET OFFICES

CLASSE 1 OPÉRATIONS DE TRÉSORERIE ET OPÉRATIONS INTERBANCAIRES 10 CAISSE 101 Billets et monnaies 109 Autres valeurs 11 BANQUES CENTRALES ET OFFICES CLASSE 1 OPÉRATIONS DE TRÉSORERIE ET OPÉRATIONS INTERBANCAIRES 10 CAISSE 101 Billets et monnaies 109 Autres valeurs 11 BANQUES CENTRALES ET OFFICES DES CHÈQUES POSTAUX 111 Banques centrales 112 Offices

Plus en détail

PRÉFÉRENCE dans le cadre de l assurance-vie

PRÉFÉRENCE dans le cadre de l assurance-vie Assurance - Vie Assurance - Vie PRÉFÉRENCE dans le cadre de l assurance-vie Les retraits programmés Si vous souhaitez percevoir un revenu régulier de votre contrat Préférence, vous pouvez effectuer des

Plus en détail