Présentation générale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation générale"

Transcription

1 Mention de Master Génie Industriel de l UPSay (Université Paris Saclay) Parcours (M2) CCSC : Conception et Commande des Systèmes Critiques Etablissements opérateurs : ENSC, CS Responsable : Jean-Jacques Lesage, ENS Cachan, PR, Traduction de l'intitulé du parcours en anglais : Design and Control of Critical Systems Présentation générale Le parcours forme des étudiants par la recherche et à la recherche dans le domaine de l ingénierie et de la commande de systèmes complexes critiques. Généralités Contexte Dans un contexte où les grands systèmes industriels sont de plus en plus complexes, automatisés et connectés, les exigences sociétales en termes de maîtrise des risques sont considérables. La sûreté de fonctionnement offre une riche palette de modèles, méthodes et outils au service de la maîtrise des risques. Cette formation a pour objectif de former des spécialistes de la sûreté de fonctionnement et s intéresse plus particulièrement à la conception, au développement et à l exploitation de systèmes de commande sûrs pour les systèmes critiques. Dans leur très grande majorité, ces systèmes critiques sont des systèmes automatisés complexes (production d énergie, transport, spatial, défense, ), aux architectures de contrôle/commande distribuées et communicantes, le plus souvent embarquées, dans lesquels l interaction matériel-logiciel-opérateur revêt une importance toute particulière. En termes de débouchés professionnels, cette formation vise à la fois les carrières industrielles (Ingénieur R&D de grands groupes) et académiques (Chercheur et Enseignant-Chercheur). Elle offrira donc aux étudiants de conduire des recherches dans le cadre de thèses de doctorat à orientation industrielle (thèses CIFRE, ), et dans le cadre de doctorats dans les laboratoires traitant de sujets plus académiques. Objectifs pédagogiques et scientifiques, en précisant les points forts de cette formation, les atouts professionnels,... pour l'étudiant Les systèmes de commande embarqués dans les systèmes de transport (trains, avions, voitures, ) ou dans les systèmes de production d énergie (gaz, nucléaire, éolien,.) sont globalement discrets et localement discrets ou continus. Il s agit par ailleurs de systèmes réactifs pour lesquels les caractéristiques temps réel sont souvent très contraignantes. Enfin, la présence systématique d un ou plusieurs conducteur et l interaction avec leur environnement font qu il s agit de systèmes de commande «event driven» (et non «time driven») interagissant intimement avec des opérateurs. Une part de la formation sera donc dédiée à la modélisation, l analyse et l évaluation de performance des Systèmes à Evénements Discrets (SED). La contribution des techniques de synthèse, de vérification et validation, de diagnostic,. des SED à la sûreté de fonctionnement sera plus particulièrement développée. Par ailleurs, la sûreté de fonctionnement des systèmes industriels, et en particulier des systèmes d énergie et de transport, est porteuse d enjeux économiques et sociétaux considérables. C est

2 pourquoi depuis une vingtaine d années de nombreuses méthodes et outils formels, semi-formels ou normatifs ont été proposés, permettant une approche systémique et rigoureuse des risques dans les installations. Une seconde part de la formation sera donc dédiée à ces méthodes et outils pour la modélisation et l évaluation de la SdF (Chaînes de Markov, Arbres de défaillance dynamiques, réseaux bayésiens, Altarica, ). La demande industrielle en termes d Ingénieurs-chercheurs dans ce domaine est importante, notamment dans l industrie du transport (terrestre, ferroviaire, aérien, spatial et militaire) et de la production d énergie. C est la raison pour laquelle la formation est complétée par le Séminaire francilien de Sûreté de Fonctionnement, auquel participent de nombreuses sociétés partenaires du parcours CCSC (AREVA, ALSTOM Power, ALSTOM Transport, EADS, EDF, Dassault Aviation, Dassault Systèmes, Nexter, SNCF, ). Débouchés professionnels En termes de débouchés professionnels, cette formation vise à la fois les carrières industrielles (Ingénieur R&D des grands comptes ou PME) et les carrières académiques (Chercheur et Enseignant- Chercheur). Elle permettra aux étudiants de trouver un emploi en R&D directement après le Master, ou de prolonger leur formation dans le cadre d une thèse de doctorat. Les secteurs d activités principalement concernés sont les industries du transport (aéronautique, automobile, ferroviaire, ), de l énergie (production, transport, énergies renouvelables, ), l industrie pétrolière et chimique et l industrie des logiciels de sûreté. : Ingénierie des Systèmes Complexes, Sûreté de fonctionnement et Sécurité des Systèmes Critiques, Systèmes à Evénements Discrets, Commande des systèmes complexes, Analyse dysfonctionnelle. A qui s'adresse la formation? Population d'étudiants visée Cette formation s adresse aux étudiants ayant un niveau M1 ou finissant une 2ème année d école d ingénieurs qui souhaitent approfondir leurs connaissances et développer une expertise forte dans le domaine de la conception et de la maîtrise de la sûreté de fonctionnement des systèmes complexes ; ils doivent être attirés par la modélisation, les approches formelles et leur pratique sur des études de cas industrielles. Il peut s'agir d'étudiants qui se destinent à l'entreprise et qui veulent acquérir une expertise large, ou d étudiants qui veulent poursuivre sur la voie de la recherche (thèse de doctorat) ou avoir une initiation à la démarche de la recherche pour penser et agir différemment en entreprise. Il peut également s agir, dans le cadre de convention avec un partenaire industriel, d ingénieurs ou de techniciens en activité désireux de suivre une formation continuée. Prérequis demandés, formation antérieure, compétences,... Le contenu de la formation a été construit dans le souci de minimiser les prérequis spécifiques mais plutôt de s'appuyer sur une bonne formation scientifique de base. Une part des unités d'enseignement de tronc commun est destinée à assurer l'acquisition, ou le perfectionnement, des connaissances de base qui seront requises dans les unités d'enseignements plus spécialisées.

3 Les étudiants recrutés peuvent aussi bien être issus d'une formation antérieure en informatique, en EEA, en physique ou en mathématiques appliquées par exemple. Toutes les candidatures seront examinées en fonction du dossier, mais aussi des motivations des étudiants pour la formation. Laboratoires associés à la formation ENSTA - Unité d'informatique et d'ingénierie des Systèmes Laboratoire Génie Industriel (LGI) de l'ecole Centrale Paris (ECP) LISMMA de SUPMECA LURPA de l ENS Cachan

4 SP «Risque» SP «Sûreté» Tableau synthétique de la formation Intitulé des UE Responsable Etab. Heures ECTS Obligatoires Ingénierie système basée sur les modèles J.-Y. Choley SUPMECA 30 3 Introduction à la modélisation et à l optimisation G. Faraut ENSC 20 2 Méthodologie de la Recherche J.-J. Lesage ENSC 20 2 Anglais Scientifique C. Colin ENSC 20 2 Techniques et outils pour la preuve de concepts A. Rauzy ENSC, CS 40 4 Stage de recherche en laboratoire ou en entreprise 30 Parcours Modélisation comportementale des Systèmes à Evénements Discrets Modélisation dysfonctionnelle pour la sûreté de fonctionnement J.-J. Lesage ENSC 30 3 J.-M. Faure ENSC 30 3 Outils mathématiques pour la sûreté A. Rauzy & ENSC, CS 20 2 J.-M. Roussel Electifs (selon le sous-parcours choisi) Méthodes formelles pour la synthèse le J.-J. Lesage ENSC 30 3 diagnostic et le test Simulation, vérification et validation J.-M. Roussel ENSC 30 3 Architectures et composants pour le B. Monsuez ENSTA 30 3 contrôle/commande Introduction à l analyse des systèmes E. Zio CS 30 3 complexes Gestion de la sûreté et de la sécurité M. Bouissou CS 30 3 Gestion de l incertitude pour l optimisation et la fiabilité Y. LI & N. Pedronni CS

5 Annexe 1 : Descriptif synthétique des UEs

6 Description synthétique UE Contenu Ingénierie système basée sur les modèles Ce cours propose une méthodologie intégrée de modélisation des systèmes complexes. Il est plus spécifiquement basé sur le langage SysML et présente une approche d ingénierie système cohérente allant de l émergence des exigences jusqu aux modélisations fonctionnelle, logique et physique. Les exemples traités sont relatifs à la sûreté de fonctionnement des systèmes mécatroniques. Ingénierie système, méta-modélisation, SysML, modélisation fonctionnelle, modélisation logique, modélisation physique. Jean-Yves CHOLEY, MCF, SUPEMECA, Responsable ECTS : 3 Heures : 30 Langue : Français Lieu : SUPEMECA Description synthétique UE Contenu Introduction à la modélisation et à l optimisation Responsable Gregory FARAUT, MCF, ENS Cachan, ECTS : 3 Heures : 20 Langue : Français Lieu : ENSC Description synthétique UE Contenu Responsable Méthodologie de la recherche Ce cours a pour objectif de former aux «bonnes pratiques» de la recherche. Sont plus particulièrement développées : Les démarches, moyens et outils de recherche et d analyse bibliographique, Les techniques de rédaction d un article scientifique et de présentation d une communication en conférence, Les règles et techniques de critique d un article scientifique. Jean-Jacques Lesage, PR, ENS Cachan, ECTS : 2 Heures : 20 Langue : Français Lieu : ENS Cachan Description synthétique UE Contenu Anglais scientifique Cette UE a pour but de familiariser les étudiants avec l'anglais tel qu'il est utilisé dans le domaine de la recherche, tant à l'écrit qu'à l'oral. On insistera donc sur les spécificités de l'anglais scientifique, à travers des exemples tirés des domaines scientifiques du master. Le travail se fera à partir d extraits de conférences et sur des articles de recherche. Responsable Catherine Colin, PRAG, ENS Cachan, ECTS : 2 Heures : 20 Langue : Français Lieu : ENS Cachan Description Techniques et outils pour la preuve de concepts

7 synthétique UE Contenu Aujourd hui, tout scientifique est amené à développer des maquettes logicielles lui permettant : de valider ses recherches au travers d'expérimentations numériques, d'exploiter des résultats numériques fournis par des logiciels spécifiques, d'interfacer différents logiciels dédiés. L'objectif de ce module est d initier les étudiants aux pratiques du génie logiciel afin de les rendre opérationnels pour leurs développements futurs. Programmation orientée Objet, Complexité d un algorithme Antoine Rauzy, PR, Centrale Supelec, Responsable ECTS : 4 Heures : 40 Langue : Français Lieu : ECP, ENS Cachan Description synthétique UE Contenu Modélisation comportementale des Systèmes à Evénements Discrets Par opposition aux systèmes dynamiques dont l'évolution est continue dans le temps et peut être décrite par des équations différentielles, les Systèmes à Evénements Discrets (SED) sont des systèmes dynamiques dont l'espace d'états est un ensemble discret et dont les transitions entre états sont associées à des événements. Cette UE est une introduction à la théorie et aux modèles fondamentaux des SED : théorie des langages et Automates Finis, réseaux de Petri, graphes d événements temporisés et Algèbre (Max,+). Réseaux de Petri, Théorie des langages, Automates finis, Algèbre des dioïdes. Jean-Jacques Lesage, PR, ENS Cachan, Responsable ECTS : 3 Heures : 30 Langue : Français Lieu : ENS Cachan Description synthétique UE Contenu Modélisation dysfonctionnelle pour la sûreté de fonctionnement Ce cours constitue une introduction à l analyse de la sûreté de fonctionnement basée sur des modèles. Les principaux formalismes de modélisation dysfonctionnelle des systèmes critiques sont étudiés : arbres de défaillance, chaînes de Markov discrètes et continues, réseaux de Petri stochastiques et réseaux Bayésiens. Arbres des fautes statiques et dynamiques, Chaînes de Markov discrètes et continues, Réseaux de Petri stochastiques, Réseaux Bayésiens. Jean-Marc Faure, PR, SUPMECA, Responsable ECTS : 3 Heures : 30 Langue : Français Lieu : ENS Cachan Description synthétique UE Contenu Outils mathématiques pour la sûreté Cette UE vise l acquisition des outils mathématiques de base et des algorithmiques fondamentaux pour la conduite des études de sûreté de fonctionnement : algèbre de Boole, probabilités, algorithmes fondamentaux pour les analyses qualitative et quantitative, classes de complexité liées au calcul d indicateurs fiabilistes. Algèbre de Boole, Probabilités, Complexité algorithmique Antoine Rauzy, PR, Centrale Supélec, Responsable ECTS : 2 Heures : 20 Langue : Français Lieu : ENS Cachan

8 Description synthétique UE Contenu Méthodes formelles pour la synthèse le diagnostic et le test L objectif de ce cours est d étudier les apports de trois classes d approches complémentaires pour améliorer la sûreté de fonctionnement des Systèmes à Evénements Discrets : par prévention des fautes (synthèse de contrôleurs par théorie de supervision et synthèse de réseaux de Petri par invariants de marquage), par tolérance aux fautes (diagnostic basé sur un modèle avec ou sans faute) et par élimination des fautes (test de conformité). Systèmes à événements discrets, Diagnostic, Identification, Test. Jean-Jacques Lesage, PR, ENS Cachan, Responsable ECTS : 3 Heures : 30 Langue : Français Lieu : ENS Cachan Description synthétique UE Contenu Simulation, vérification et validation L objectif de ce cours est de familiariser les étudiants aux techniques de validation de modèles en leur donnant les moyens opérationnels de la réaliser par exploration exhaustive de l espace d états (Model-Checking) ou par simulation (et plus spécifiquement la simulation Hardware in the Loop ). Model-checking, Logiques temporelles, Simulation Jean-Marc Roussel, MCF HDR, ENS Cachan, Responsable ECTS : 3 Heures : 30 Langue : Français Lieu : ENS Cachan Description synthétique UE Contenu Architectures et composants pour le contrôle/commande Dans cette UE, sont étudiés les technologies des principaux composants (capteurs, actionneurs, microcontrôleurs, automates programmables et FPGA) et des vecteurs de communication (bus de terrain, Internet industriel, ) des systèmes de contrôle-commande. Une attention particulière est portée sur leurs capacités de prise en charge des mécanismes de sûreté, fiabilité et sécurité. Capteurs, Actionneurs, Unités de commande programmables Bruno Monsuez, PR, ENSTA, Responsable ECTS : 3 Heures : 30 Langue : Français Lieu : ENSTA

9 Description synthétique UE Contenu RISQUE 1 Introduction à l analyse des systèmes complexes This course presents the current state of knowledge on the procedures which are being put forward for the vulnerability, risk and resilience analysis of complex systems and infrastructures. Classical methods, as well as new paradigms based on network and systems theory, including simulation, are considered in a dynamic and holistic way. Vulnerability, Risk, Resilience, Complex Systems, Systems of Systems Responsable Enrico Zio ECTS : 3 Heures : 30 Langue : Anglais Lieu : Centrale-Supélec Description synthétique UE Contenu RISQUE 2 Ce cours présente les méthodes avancées du management de la sûreté de fonctionnement et de la sécurité en insistant sur la pratique : les élèves auront à réaliser un mini-projet avec un énoncé qui se présentera comme une problématique industrielle «en miniature». A noter que le mot sécurité est ici à prendre dans l'acception "aptitude à éviter ou minimiser les conséquences d'actes malveillants". Sûreté et sécurité, réseaux Bayesiens, BDMP Responsable Marc Bouissou ECTS : 3 Heures : 30 Langue : Français Lieu : Centrale Supélec Description synthétique UE Contenu RISQUE 3 Gestion de l incertitude pour l optimisation et la fiabilité The aim of this course is to illustrate the state of knowledge on the treatment of uncertainties in risk assessment for practical decision-making situations concerning high-consequence technologies, e.g. nuclear, oil and gas, transport etc., and the methods for the representation and characterization of such uncertainties. Risk Assessment, Uncertainty, Optimization Responsable Yanfu Li & Nicola Pedroni ECTS : 3 Heures : 30 Langue : Anglais Lieu : Centrale Supélec

10 Annexe 2 : Descriptif détaillé des UEs

11 Intitulé de l UE Ingénierie système basée sur les modèles Ingénierie système, méta-modélisation, SysML, modélisation fonctionnelle, logique et physique Contenu de l UE : Ce cours présente un langage et une méthodologie de modélisation des systèmes complexes. Pour cela, une présentation du MBSE (Model-Based Systems Engineering) et des possibilités d intégration avec le MBSA (Model-Based Safety Assessment) sera faite pour traiter le cas des systèmes critiques. Il se décompose en 4 parties principales : Langage orienté objet (SysML) et méta-modélisation ; Mécanismes d extension (profile). Exemples de la sûreté de fonctionnement et de la mécatronique ; Méthodologie d ingénierie système cohérente allant de l émergence des exigences jusqu aux modélisations fonctionnelle, logique et physique. Possibilités d exploitation du modèle SysML dans un processus intégré afin de générer des FMEA et FTA et de permettre le Model Checking au plus tôt dans le cycle de conception. Le cours s appuie sur un scénario de système critique aéronautique. Il est suivi d un TD de modélisation d un système critique aéronautique avec l outil Artisan Studio (ATEGO). Lieu de la formation SUPMECA ECTS 3 Compétences complémentaires acquises par l étudiant durant cette UE : Maîtrise de la démarche de modélisation système. Notions d extension d un langage de modélisation pour supporter des concepts spécifiques à un domaine particulier (sûreté de fonctionnement). Prise en compte au plus tôt de la sûreté de fonctionnement en se basant sur le modèle système. Coordinateur de l UE Description de l équipe enseignante Période d enseignement Langue Nbre heures CM 16 Nbre heures TD 16 Bibliographie conseillée : Jean-Yves CHOLEY Faïda MHENNI, EC contractuel, 61 ème section, SUPMECA. Jean-Yves CHOLEY, Maître de conférences, 60 ème section, SUPMECA. S3 Français avec supports projetés et écrits en anglais Nancy G. Leveson, Complexity and safety. In Daniel Krob, Omar Hammami and Jean-Luc Voirin Editors, editors, Complex Systems Design and Management, Proceeding of the Second International Conference on Complex Systems Design and Management CSDM 2011, pages 27-39, Safety Analysis Integration in a Systems Engineering Approach for Mechatronic system Design, Faïda MHENNI, phd thesis, Ecole Centrale Paris, 12/2014. Faida Mhenni, Jean-Yves Choley, Olivia Penas, Regis Plateaux, and Moncef Hammadi. A SysML-based methodology for mechatronic systems architectural design. Advanced Engineering Informatics, 28(3): , ISSN doi:

12 Prérequis : Modalités des contrôles des connaissances Philipp Helle. Automatic SysML-based safety analysis. In Proceedings of the 5th International Workshop on Model Based Architecting and Construction of Embedded Systems, Notions de langage orienté objet, d analyse des systèmes et d analyse de sûreté de fonctionnement. Examen écrit (75%), contrôle continu (25%)

13 Intitulé de l UE Introduction à la modélisation et à l optimisation

14 Intitulé de l UE Méthodologie de la recherche Contenu de l UE : Formations aux «bonnes pratiques» de la recherche bibliographique et de l écriture scientifique : Connaissance du monde de la recherche académique et industrielle, Démarches, moyens et outils de recherche et d analyse bibliographique, Rédaction d un article scientifique, Critique d un article scientifique, Présentation d une communication en conférence. Lieu de la formation ENS Cachan ECTS 3 Objectifs scientifiques et pédagogiques : Compétences complémentaires acquises par l étudiant durant cette UE : Former aux techniques de recherche, d analyse et de synthèse bibliographique. Acquisition des «bonnes pratiques» de la recherche bibliographique et de l écriture scientifique. Coordinateur de l UE Période d enseignement Langue Nbre heure CM 20 Prérequis : Aucun LESAGE Jean-Jacques, Professeur, section 61, ENS Cachan S3 Français avec supports de cours et la majeure partie des articles scientifiques utilisés en anglais Modalités des contrôles des connaissances Conduite d une recherche bibliographique, rédaction et soutenance d une synthèse bibliographique.

15 Intitulé de l UE Contenu de l UE : Lieu de la formation ECTS 2 Anglais scientifique Cette UE a pour but de familiariser les étudiants avec l'anglais tel qu'il est utilisé dans le domaine de la recherche, tant à l'écrit qu'à l'oral. On insistera donc sur les spécificités de l'anglais scientifique, à travers des exemples tirés des domaines scientifiques du master. Le travail se fera à partir d extraits de conférences et sur des articles de recherche. Ecole Normale Supérieure de Cachan Compétences complémentaires acquises par l étudiant durant cette UE : A la fin de l UE, l étudiant doit être capable de : Rédiger en anglais le résumé d une communication Prendre la parole dans le contexte d une conférence Coordinateur de l UE COLIN Catherine, PRAG, ENS Cachan Période d enseignement S3 Langue Anglais Nbre heure TD 30 Vol horaire global de travail 50 personnel Bibliographie conseillée : How to Write and Publish a Scientific Paper Robert Day, Barbara Gastel Cambridge, 319 pages Prérequis : Modalités des contrôles des connaissances Examen écrit (40%), Travail personnel (30%), Présentations orales (30%)

16 Intitulé de l UE Contenu de l UE : Techniques et outils pour la preuve de concepts Programmation orientée Objet, Complexité d un algorithme En sciences appliquées, les outils informatiques sont omniprésents. Ils sont de plus en plus ouverts, interfaçables facilement entre-eux à la condition de disposer d'un minimum de culture informatique... Aujourd hui, tout scientifique est amené à développer des maquettes logicielles lui permettant : de valider ses recherches au travers d'expérimentations numériques, d'exploiter des résultats numériques fournis par des logiciels spécifiques, d'interfacer différents logiciels dédiés. L'objectif de ce module est d initier les étudiants aux pratiques du génie logiciel afin de les rendre opérationnels pour leurs développements futurs. Cette initiation se fera aux travers du développement d un module logiciel intégrant la mise en œuvre d une ou plusieurs notions abordées dans une des UE du parcours. Lieu de la formation Ecole Normale Supérieure de Cachan et Ecole Centrale de Paris ECTS 4 Compétences complémentaires acquises par l étudiant durant cette UE : A la fin de l UE, l étudiant doit être capable de : Structurer les données d un logiciel, Choisir l architecture d un module logiciel, Evaluer l efficacité des algorithmes mis en œuvre, S interfacer avec des logiciels tiers, Spécifier et concevoir un module logiciel en utilisant la programmation Orientée Objet. Coordinateur de l UE ROUSSEL Jean-Marc, Maître de Conf. HDR, section 61, ENS Cachan Description de l équipe ROUSSEL Jean-Marc, Maître de Conf. HDR, section 61, ENS Cachan enseignante RAUZY Antoine, Professeur, section 27, ECP Pour chaque intervenant ROUSSEL Jean-Marc : 24 H eq. TD RAUZY Antoine : 21 H eq. TD Période d enseignement S3 Langue Français avec supports de cours en anglais Nbre heure CM 10 Nbre heure autres types TUTORAT : 30 d enseignement (ex : tutorat) Bibliographie conseillée : Apprenez à programmer en Python, Vincent Le Goff, Openclassrooms, 382 pages UML 2 par la pratique: Etudes de cas et exercices corrigés, Pascal Rocques, Eyrolles, 396 pages Prérequis : Bases de la programmation Objet Modalités des contrôles des connaissances mini projet 100%

17 Intitulé de l UE Modélisation comportementale des Systèmes à Evénements Discrets Systèmes à événements discrets, Réseaux de Petri, théorie des langages, automates finis, algèbre des dioïdes. Contenu de l UE : Par opposition aux systèmes dynamiques dont l'évolution est continue dans le temps et peut être décrite par des équations différentielles, les Systèmes à Evénements Discrets (SED) sont des systèmes dynamiques dont l'espace d'états est un ensemble discret et dont les transitions entre états sont associées à des événements. Des théories et des modèles spécifiques à cette classe de systèmes dynamiques sont nécessaires pour les modéliser, analyser leurs performances et les commander. Ce cours est conçu comme un cours d introduction aux notions fondamentales des SED. Après avoir présenté les concepts d événements, d espace d états et d évolution discrète, on étudie les principaux formalismes dédiés à l étude des SED : Théorie des langages et Automates Finis, Réseaux de Petri (ordinaires, généralisés, temporisés, colorés), Graphes d événements temporisés et Algèbre (Max,+) La part majeure des Travaux Dirigés est consacrée au traitement d études de cas à l aide de plateformes logicielles spécialisées qui permettent la manipulation de taille significative. Lieu de la formation Ecole Normale Supérieure de Cachan ECTS 3 Compétences complémentaires acquises par l étudiant durant cette UE : A la fin de l UE, l étudiant doit être capable de : Maîtriser la syntaxe et de la sémantique des modèles étudiés, Modéliser des systèmes physiques à l aide de ces modèles. Coordinateur de l UE LESAGE Jean-Jacques, Professeur, section 61, ENS Cachan Description de l équipe LESAGE Jean-Jacques, Professeur, section 61, ENS Cachan enseignante AMARI Saïd, Maître de Conférences, section 61, Univ. Paris XIII Période d enseignement S3 Langue Français avec supports projetés et écrits en anglais Nbre heure CM 20 Nbre heure TD 10 Bibliographie conseillée : Autebert Jean-Michel, Théorie des langages et des automates, Masson, 1994, 179 p., ISBN : David René, Alla Hassane, Du grafcet aux réseaux de Petri, Hermès, 1997, 500 p., ISBN : Cassandras Christos, Lafortune Stéphane, Introduction to discrete event systems, Springer, 2008, 769 p., ISBN Prérequis : Théorie des ensembles Modalités des contrôles des connaissances Examen écrit (75%) + Contrôle continu (25%)

18 Intitulé de l UE Modélisation dysfonctionnelle pour la sûreté de fonctionnement Tolérance et Prévision des fautes, Arbres des fautes, Chaînes de Markov, Réseaux de Petri stochastiques, Réseaux Bayésiens. Contenu de l UE : Ce cours constitue une introduction à l analyse de la sûreté de fonctionnement basée sur des modèles. Après avoir défini les attributs qualitatifs et quantitatifs et présenté les principales méthodes d amélioration de la sûreté, il s intéresse plus particulièrement dans un premier temps à la tolérance aux fautes et à l analyse prévisionnelle des fautes, en considérant les techniques d analyse statique, puis dynamique. Par la suite, les principaux formalismes de modélisation dysfonctionnelle des systèmes critiques sont étudiés : Chaînes de Markov discrètes et continues Réseaux de Petri stochastiques et stochastiques généralisés Réseaux Bayésiens La mise en œuvre de ces formalismes lors de l analyse de sûreté à base de modèles est illustrée sur plusieurs exemples. Les Travaux Dirigés sont en majeure partie dédiés au traitement d études de cas, en s appuyant sur des outils logiciels spécialisés pour le traitement d exemples de taille significative. Lieu de la formation Ecole Normale Supérieure de Cachan ECTS 3 Compétences complémentaires acquises par l étudiant durant cette UE : A la fin de l UE, l étudiant doit être capable de : Maîtriser la syntaxe et la sémantique des formalismes étudiés, Modéliser le comportement dysfonctionnel de systèmes critiques à l aide de ces formalismes, Maîtriser les outils logiciels utilisés. Coordinateur de l UE Période d enseignement Langue Nbre heure CM 20 Nbre heure TD 10 Bibliographie conseillée : Prérequis : FAURE Jean-Marc, Professeur, section 61, SUPMECA S3 Français avec supports projetés et écrits en anglais Villemeur Alain, Sûreté de fonctionnement des systèmes industriels, Eyrolles, 1997, 822 p., ISBN : Laprie Jean-Claude, Guide de la sûreté de fonctionnement, Cepadues, 1996, 370 p., ISBN : Naïm Patrick et al, Réseaux bayésiens, Eyrolles, 2007, 424 p., ISBN : Connaissances de base sur la modélisation des Systèmes à Evénements Discrets Connaissances de base en probabilités Modalités des contrôles des connaissances Examen écrit (75%) + Contrôle continu (25%)

19 Intitulé de l UE Outils mathématiques pour la sûreté Contenu de l UE : Algèbre de Boole Probabilités Algorithmes fondamentaux Classes de complexité liées au calcul d indicateurs fiabilistes Lieu de la formation ENSC ECTS 2 Objectifs scientifiques et pédagogiques : Compétences complémentaires acquises par l étudiant durant cette UE : Acquérir les outils mathématiques et algorithmiques fondamentaux pour la sûreté de fonctionnement Comprendre problèmes liés à la complexité algorithmiques de problèmes à résoudre Coordinateur de l UE Antoine RAUZY, 27 ème section, Centrale-Supélec. Période d enseignement Semestre S3 du master Langue Français avec supports de cours en anglais Nbre heures CM 20 Bibliographie conseillée : A. Rauzy. Mathematical Foundations of Minimal Cutsets. IEEE Transactions on Reliability, volume 50, number 4, pages ,2001. Prérequis : Programmation Python Modalités des contrôles des connaissances Mini-projet

20 Intitulé de l UE Outils mathématiques pour la sûreté Contenu de l UE : Algèbre de Boole Probabilités Algorithmes fondamentaux Classes de complexité liées au calcul d indicateurs fiabilistes Lieu de la formation ENSC ECTS 2 Objectifs scientifiques et pédagogiques : Compétences complémentaires acquises par l étudiant durant cette UE : Acquérir les outils mathématiques et algorithmiques fondamentaux pour la sûreté de fonctionnement Comprendre problèmes liés à la complexité algorithmiques de problèmes à résoudre Coordinateur de l UE Antoine RAUZY, 27 ème section, ECP. Période d enseignement Semestre S3 du master Langue Français avec supports de cours en anglais Nbre heures CM 20 Bibliographie conseillée : A. Rauzy. Mathematical Foundations of Minimal Cutsets. IEEE Transactions on Reliability, volume 50, number 4, pages ,2001. Prérequis : Programmation Python Modalités des contrôles des connaissances Mini-projet

Mention de Master Génie Industriel de l UPSay (Université Paris Saclay) Description de la mention

Mention de Master Génie Industriel de l UPSay (Université Paris Saclay) Description de la mention Mention de Master Génie Industriel de l UPSay (Université Paris Saclay) Description de la mention Etablissements opérateurs : CS, ENSC, UEVE Etablissements partenaires : UPsud, ENSTA, SUPMECA Responsable

Plus en détail

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap Mary Jean Harrold Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap I. L auteur II. Introduction sur les test : les enjeux, la problématique III. Les tests : roadmap IV. Conclusion

Plus en détail

Qualité de la conception de tests logiciels : plate-forme de conception et processus de test

Qualité de la conception de tests logiciels : plate-forme de conception et processus de test Ecole Doctorale en Sciences de l Ingénieur de l ECP Formation doctorale en Génie Industriel Qualité de la conception de tests logiciels : plate-forme de conception et processus de test Quality of the design

Plus en détail

SEMESTRE 6 - Février à septembre 9 décembre 2009

SEMESTRE 6 - Février à septembre 9 décembre 2009 SEMESTRE 6 - Février à septembre 9 décembre 2009 Industrial and Logistics Systems Machines, Mechanisms and Systems Materials and Structures Course unit Code ECTS Number of hours Organisation and management

Plus en détail

Master de sociologie : double diplôme possible

Master de sociologie : double diplôme possible Master de sociologie : double diplôme possible Parcours du master «changements sociaux en Europe» en partenariat avec l Université de Vienne Version française Information générale Les étudiants s inscrivent

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

Gestion de la configuration et contrôle du code source

Gestion de la configuration et contrôle du code source MGL7460 Automne 2015 Gestion de la configuration et contrôle du code source Guy Tremblay Professeur Département d informatique UQAM http://www.labunix.uqam.ca/~tremblay 10 septembre 2015 Parmi les premières

Plus en détail

ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 2008/2009

ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 2008/2009 ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 28/29 DS Commande robuste - - 19 janvier 29 Nom Prénom Signature ATTENTION: Mettre votre nom et répondre directement sur les feuilles de l énoncé. Justifiez vos

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT

CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT Règles générales La présence aux séances d enseignement des modules choisis est obligatoire. Chaque module comporte des séances de travail encadrées et non encadrées

Plus en détail

GLOBAL COMPACT EXAMPLE

GLOBAL COMPACT EXAMPLE GLOBAL COMPACT EXAMPLE Global Compact Good Practice GROUPE SEB 2004-2005 1/4 FIRM: GROUPE SEB TITLE: GROUPE SEB Purchasing Policy contributing to sustainable development GC PRINCIPLES taken into account:

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Mention de Master Génie Industriel de l UPSay (Université Paris Saclay) Etablissements opérateurs : CS, ENSC M1 Génie Industriel Voie Recherche : Evren Sahin, CentraleSupelec, MCF HDR, evren.sahin@ecp.fr

Plus en détail

Software Design Description

Software Design Description Software Design Description ABSTRACT: KEYWORDS: APPROVED: AUTHOR PROJECT MANAGER PRODUCT OWNER General information/recommendations A SDD provides a representation of a software system created to facilitate

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Apport des Méthodes formelles pour la certification du Falcon 7X Division DÉFENSE

Apport des Méthodes formelles pour la certification du Falcon 7X Division DÉFENSE Apport des Méthodes formelles pour la certification du Falcon 7X février 04 1 Les analyses Sdf utilisées dans le cadre d une certification aéronautique civile; un processus précis et réglementé Normes

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

Conférences invitées

Conférences invitées Conférences invitées The Process of Process Modeling Barbara Weber University of Innsbruck, Austria Barbara.Weber@uibk.ac.at ABSTRACT. Business process models have gained significant importance due to

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Can operational planning decrease distribution costs? - La gestion prévisionnelle pour diminuer les coûts de distribution?

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

Embedded Domain-Specific Languages using Libraries and Dynamic Metaprogramming

Embedded Domain-Specific Languages using Libraries and Dynamic Metaprogramming Embedded Domain-Specific Languages using Libraries and Dynamic Metaprogramming THÈSE N O 5007 (2011) PRÉSENTÉE le 20 mai 2011 À LA FACULTÉ INFORMATIQUE ET COMMUNICATIONS LABORATOIRE DE MÉTHODES DE PROGRAMMATION

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Transport in quantum cascade lasers

Transport in quantum cascade lasers Diss. ETH No. 20036 Transport in quantum cascade lasers A dissertation submitted to ETH ZURICH for the degree of Doctor of Sciences presented by ROMAIN LÉON TERAZZI Diplôme de Physicien, Université de

Plus en détail

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr 34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr des projets maîtrisés / the well-managed projects ANALYSER ORGANISER AGIR CONTROLER

Plus en détail

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences THÈSE N O 4536 (2009) PRÉSENTÉE le 4 décembre 2009 À LA FACULTé SCIENCES ET TECHNIQUES DE L'INGÉNIEUR LABORATOIRE DES

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

ADQ IR Implementation

ADQ IR Implementation ADQ IR Implementation DSNA experience Direction Générale de l Aviation Civile CONTENTS DSNA considerations ADQ objectives The context : a coordinated approach DSNA approach to ADQ implementation The pillars

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

Courses available for exchange students 4th year

Courses available for exchange students 4th year Academic year 2012-2013 Courses available for exchange students 4th year - International semester - Semester 7 (French level required : B2 min) - Semester 8 (Limited number of place per major) * European

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Introduction. Règlement général des TPs - Rappel. Objectifs du cours. Génie logiciel. Génie logiciel

Introduction. Règlement général des TPs - Rappel. Objectifs du cours. Génie logiciel. Génie logiciel Introduction Génie logiciel Philippe Dugerdil Génie logiciel «The disciplined application of engineering, scientific and mathematical principles, methods and tools to the economical production of quality

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment

Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment TOC 1. Introduction 2. Quick win 3. External events not in the original design basis 3. Costs 4. Perspectives Excellence dedicated

Plus en détail

Synergies entre Artisan Studio et outils PLM

Synergies entre Artisan Studio et outils PLM SysML France 13 Novembre 2012 William Boyer-Vidal Regional Sales Manager Southern Europe Synergies entre Artisan Studio et outils PLM 2012 2012 Atego. Atego. 1 Challenges & Tendances Complexité des produits

Plus en détail

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT I. BASIC DATA Organization Legal Name: Conservation International Madagascar Project Title (as stated in the grant agreement): Knowledge Management: Information & Monitoring.

Plus en détail

Managements des risques industriels : quelques verrous scientifiques et techniques à résoudre pour le futur. Le point de vue d'un industriel.

Managements des risques industriels : quelques verrous scientifiques et techniques à résoudre pour le futur. Le point de vue d'un industriel. Managements des risques industriels : quelques verrous scientifiques et techniques à résoudre pour le futur. Le point de vue d'un industriel. Workshop du GIS 3SGS Reims, 29 septembre 2010 Sommaire Missions

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA MAINTENANCE D UNE FLOTTE DE MATERIELS BASEE SUR UNE MODELISATION DYNAMIQUE

OPTIMISATION DE LA MAINTENANCE D UNE FLOTTE DE MATERIELS BASEE SUR UNE MODELISATION DYNAMIQUE OPTIMISATION DE LA MAINTENANCE D UNE FLOTTE DE MATERIELS BASEE SUR UNE MODELISATION DYNAMIQUE OPTIMIZATION OF THE MAINTENANCE OF A FLEET OF EQUIPMENT WITH A MODEL-BASED ANALYSIS Frédéric MILCENT Tatiana

Plus en détail

PEINTAMELEC Ingénierie

PEINTAMELEC Ingénierie PEINTAMELEC Ingénierie Moteurs de productivité Drivers of productivity Automatisation de systèmes de production Informatique industrielle Manutention Contrôle Assemblage Automating production systems Industrial

Plus en détail

Industrial Phd Progam

Industrial Phd Progam Industrial Phd Progam Catalan Government: Legislation: DOGC ECO/2114/2012 Modification: DOGC ECO/2443/2012 Next: Summary and proposal examples. Main dates March 2013: Call for industrial Phd projects grants.

Plus en détail

BUSINESSVALUATOR. Management presentation

BUSINESSVALUATOR. Management presentation BUSINESSVALUATOR Management presentation English pages 2 to 12, French pages 13 to 23 Jean-Marc Bogenmann Designer of BusinessValuator Accredited consultant in business transfer jeanmarcbogenmann@iib.ws

Plus en détail

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 AINoE Abstract Interpretation Network of Excellence Patrick COUSOT (ENS, Coordinator) Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 Thématique Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 1

Plus en détail

Niveau débutant/beginner Level

Niveau débutant/beginner Level LE COFFRE À OUTILS/THE ASSESSMENT TOOLKIT: Niveau débutant/beginner Level Sampler/Echantillon Instruments d évaluation formative en français langue seconde Formative Assessment Instruments for French as

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION THÈSE N O 2388 (2001) PRÉSENTÉE AU DÉPARTEMENT D'INFORMATIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE

Plus en détail

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Le présent document contient des informations qui sont la propriété de France Télécom. L'acceptation de ce document par son destinataire

Plus en détail

PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF. Ianis Lallemand, 21 janvier 2013

PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF. Ianis Lallemand, 21 janvier 2013 PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF Ianis Lallemand, 21 janvier 2013 APPRENTISSAGE INTERACTIF definition Contours encore assez flous dans le champ de l apprentissage automatique. Néanmoins,

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178 Thèse no. 7178 PROBLEMES D'OPTIMISATION DANS LES SYSTEMES DE CHAUFFAGE A DISTANCE présentée à l'ecole POLYTECHNIQUE FEDERALE DE ZURICH pour l'obtention du titre de Docteur es sciences naturelles par Alain

Plus en détail

European Aviation Safety Agency

European Aviation Safety Agency Page 1 of 6 European Aviation Safety Agency EASA SPECIFIC AIRWORTHINESS SPECIFICATION for as specified in Section I This Specific Airworthiness Specification is issued in accordance with Regulation (EC)

Plus en détail

Courses available for exchange students 4 th year

Courses available for exchange students 4 th year Academic year 2014-20 Courses available for exchange students 4 th year Executive Engineering Programme (EEP) Semester 7 (French level required : B2 min) Semester 8 (Limited number of places per major)

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

COMPILING SCALA FOR THE JAVA VIRTUAL MACHINE

COMPILING SCALA FOR THE JAVA VIRTUAL MACHINE COMPILING SCALA FOR THE JAVA VIRTUAL MACHINE THÈSE N O 3302 (2005) PRÉSENTÉE À LA FACULTÉ INFORMATIQUE ET COMMUNICATIONS Institut d'informatique fondamentale SECTION D'INFORMATIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE

Plus en détail

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How The ISIA Minimum Standard Why, What, How Budapest 10-11 October 2011 Vittorio CAFFI 1 Questions to address Why a Minimum Standard? Who is concerned? When has to be implemented? What is it? How can it be

Plus en détail

Ingénierie et gestion des connaissances

Ingénierie et gestion des connaissances Master Web Intelligence ICM Option Informatique Ingénierie et gestion des connaissances Philippe BEAUNE Philippe.Beaune@emse.fr 18 novembre 2008 Passer en revue quelques idées fondatrices de l ingénierie

Plus en détail

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11 Association des Doctorants du campus STIC Séminaires doctorants 11 07 mars 2007 Actes édités par l association des doctorants du campus STIC. Les travaux individuels publiés restent l unique propriété

Plus en détail

FORMATION D INGENIEURS B.T.P. PAR L APPRENTISSAGE DANS LE CADRE DE LA MISSION A L ETRANGER SCHOOL OF ENGINEERING TRAINING BY APPRENTICESHIP

FORMATION D INGENIEURS B.T.P. PAR L APPRENTISSAGE DANS LE CADRE DE LA MISSION A L ETRANGER SCHOOL OF ENGINEERING TRAINING BY APPRENTICESHIP CONVENTION DE STAGE DANS LE CADRE DE LA MISSION A L ETRANGER SCHOOL OF ENGINEERING TRAINING BY APPRENTICESHIP Réglant sous forme de stages dans une tierce entreprise, l accueil d un apprenti pour complément

Plus en détail

MODÉLISATION ET MANIPULATION DES DOCUMENTS STRUCTURÉS: UNE APPROCHE MODULAIRE, FLEXIBLE ET ÉVOLUTIVE

MODÉLISATION ET MANIPULATION DES DOCUMENTS STRUCTURÉS: UNE APPROCHE MODULAIRE, FLEXIBLE ET ÉVOLUTIVE MODÉLISATION ET MANIPULATION DES DOCUMENTS STRUCTURÉS: UNE APPROCHE MODULAIRE, FLEXIBLE ET ÉVOLUTIVE ÉCOLE POLmECHNlQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE POUR L'OBTENTION DU GRADE DE DOCTEUR ÈS SCIENCES PAR Yassin

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

Les marchés Security La méthode The markets The approach

Les marchés Security La méthode The markets The approach Security Le Pôle italien de la sécurité Elsag Datamat, une société du Groupe Finmeccanica, représente le centre d excellence national pour la sécurité physique, logique et des réseaux de télécommunication.

Plus en détail

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010 Courses on Internal Control and Risk Management Page 1/5 September 2010 EN VERSION 1. Internal Control Standards for Effective Management - Introduction to Internal Control for all staff This introductory

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

Réunion de rentrée étudiants M2 Conception, Modélisation et Architecture de Systèmes Industriels Complexes

Réunion de rentrée étudiants M2 Conception, Modélisation et Architecture de Systèmes Industriels Complexes 1 Réunion de rentrée étudiants M2 Conception, Modélisation et Architecture de Systèmes Industriels Complexes Eric Goubault 08/09/2015 Pourquoi COMASIC? 2 notre société technologique repose sur des systèmes

Plus en détail

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing.

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing. LA MAÎTRISE D UN MÉTIER Depuis plus de 20 ans, ADHETEC construit sa réputation sur la qualité de ses films adhésifs. Par la maîtrise de notre métier, nous apportons à vos applications la force d une offre

Plus en détail

Guideline for the Index of the Quality of the Air

Guideline for the Index of the Quality of the Air Guideline for the Index of the Quality of the Air Report EPS 1/AP/3 April 1996 iii Readers Comments Comments regarding the content of this report should be addressed to: Tom Furmanczyk Pollution Data

Plus en détail

EXPERIENCE DE COUPLAGE DE MODELES ALTARICA AVEC DES INTERFACES METIERS EXPERIMENT OF COUPLING ALTARICA MODELS WITH SPECIALIZED INTERFACES

EXPERIENCE DE COUPLAGE DE MODELES ALTARICA AVEC DES INTERFACES METIERS EXPERIMENT OF COUPLING ALTARICA MODELS WITH SPECIALIZED INTERFACES EXPERIENCE DE COUPLAGE DE MODELES ALTARICA AVEC DES INTERFACES METIERS EXPERIMENT OF COUPLING ALTARICA MODELS WITH SPECIALIZED INTERFACES PERROT Benoit, PROSVIRNOVA Tatiana, RAUZY Antoine, SAHUT D IZARN

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

1. Subject 1. Objet. 2. Issue 2. Enjeu. 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014

1. Subject 1. Objet. 2. Issue 2. Enjeu. 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014 (New) Danger as a Normal Condition of Employment 905-1-IPG-070 (Nouveau) Danger constituant une Condition normale de l emploi 905-1-IPG-070 1. Subject 1. Objet Clarification

Plus en détail

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13 Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 11 March 2013 7342/13 TRANS 106 INFORMATION NOTE from: General Secretariat to: Council

Plus en détail

RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE"' RESUME

RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE' RESUME RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE"' ERTUGRULALP BOVAR-CONCORD Etwiromnental, 2 Tippet Rd. Downsviel+) ON M3H 2V2 ABSTRACT We are faced with various types

Plus en détail

Classification. Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent

Classification. Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent Classification Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent La classification a pour objet de regrouper des données en classes possédant des caractéristiques similaires. La

Plus en détail

Master Energie spécialité Energie électrique

Master Energie spécialité Energie électrique 03/12/2013 http://www.univ-fcomte.fr Master Energie spécialité Energie UFR Sciences, techniques, et gestion de l'industrie http://stgi.univ-fcomte.fr/ Dénomination officielle : Master Sciences, technologies,

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO Gérard Memmi, Chef du Département Informatique et Réseaux Télécom ParisTech Philippe Forestier, Chef de projet EDF R&D AGENDA 1. INTERNET OF THINGS

Plus en détail

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique?

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Mardi 3 juin 2014 Younes TAZI Directeur Général Agence Marocaine de Développement de la Logistique younes.tazi@amdl.gov.ma

Plus en détail

VERS L EXCELLENCE DANS LA FORMATION PROGRAMME D APPUI A LA QUALITE AMELIORATION SUPERIEUR DE LA QUALITE DE L ENSEIGNEMENT TITRE DU PROJET

VERS L EXCELLENCE DANS LA FORMATION PROGRAMME D APPUI A LA QUALITE AMELIORATION SUPERIEUR DE LA QUALITE DE L ENSEIGNEMENT TITRE DU PROJET PROGRAMME D APPUI A LA QUALITE AMELIORATION DE LA QUALITE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR TITRE DU PROJET VERS L EXCELLENCE DANS LA FORMATION ETABLISSEMENT GESTIONNAIRE DU PROJET ISET DE NABEUL JUILLET 2009

Plus en détail

Appendix C CRITERIA FOR A PROFESSIONAL GROWTH PLAN SUPERVISION OF PROFESSIONAL STAFF: TEACHER EVALUATION GCNA

Appendix C CRITERIA FOR A PROFESSIONAL GROWTH PLAN SUPERVISION OF PROFESSIONAL STAFF: TEACHER EVALUATION GCNA SUPERVISION OF PROFESSIONAL STAFF: TEACHER EVALUATION Appendix C CRITERIA FOR A PROFESSIONAL GROWTH PLAN A Professional Growth Plan is a written statement describing a teacher s intended focus for professional

Plus en détail

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS PEGASEAS Theme: MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT: final outputs and Questions of the reports:

Plus en détail

MÉMOIRE DE THÈSE PROPOSÉ POUR L OBTENTION DU TITRE DE DOCTEUR L ÉCOLE CENTRALE DE LYON SPÉCIALITÉ MÉCANIQUE

MÉMOIRE DE THÈSE PROPOSÉ POUR L OBTENTION DU TITRE DE DOCTEUR L ÉCOLE CENTRALE DE LYON SPÉCIALITÉ MÉCANIQUE MÉMOIRE DE THÈSE PROPOSÉ POUR L OBTENTION DU TITRE DE DOCTEUR DE L ÉCOLE CENTRALE DE LYON SPÉCIALITÉ MÉCANIQUE ÉCOLE DOCTORALE DE MÉCANIQUE DE LYON (UCBL / INSA / ECL) PAR Kamila FLÍDROVÁ Contribution

Plus en détail

Analyse qualitative et quantitative des Systèmes Automatisés de Production

Analyse qualitative et quantitative des Systèmes Automatisés de Production Analyse qualitative et quantitative des Systèmes Automatisés de Production Jean-Luc Cojan Laboratoire LISyC Université de Bretagne Occidentale Encadrants : M. Philippe Le Parc M. Loïc Plassart M. Franck

Plus en détail

Compliance Monitoring Manager. Rôle attendu du CMM

Compliance Monitoring Manager. Rôle attendu du CMM Compliance Monitoring Manager Rôle attendu du CMM Introduction Rappel des bases réglementaires Rappel du positionnement du Compliance Monitoring Manager Sommaire Contexte réglementaire Part ORA Exigences

Plus en détail

LICENCE INFORMATIQUE

LICENCE INFORMATIQUE COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE RMATIQUE Parcours Informatique (Nancy ou Metz) et Parcours ECS (Metz) OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence Informatique délivre les connaissances et les compétences

Plus en détail

Master mention GI (Génie Industriel) Bernard Yannou, Ecole Centrale Paris, bernard.yannou@ecp.fr

Master mention GI (Génie Industriel) Bernard Yannou, Ecole Centrale Paris, bernard.yannou@ecp.fr Master mention GI (Génie Industriel) Bernard Yannou, Ecole Centrale Paris, bernard.yannou@ecp.fr 1 Intitulé de la mention Génie Industriel, à titre transitoire Nous proposons de fédérer dès que possible

Plus en détail

Create your future ECOLE DES METIERS D ART ET DE COMMUNICATION.

Create your future ECOLE DES METIERS D ART ET DE COMMUNICATION. Create your future IPAC DESIGN GENEVE ECOLE DES METIERS D ART ET DE COMMUNICATION. DESIGN & COMMUNICATION L ESPRIT IPAC DESIGN GENEVE «J ai beaucoup mieux à faire que m inquiéter de l avenir. J ai à le

Plus en détail

UN NOUVEL ASSISTANT DE PREUVE POUR REVISITER THÉORIE DES TYPES HOMOTOPIQUES LA THÉORIE SUPPORTANT COQ AVEC LA NICOLAS TABAREAU

UN NOUVEL ASSISTANT DE PREUVE POUR REVISITER THÉORIE DES TYPES HOMOTOPIQUES LA THÉORIE SUPPORTANT COQ AVEC LA NICOLAS TABAREAU COQHOTT UN NOUVEL ASSISTANT DE PREUVE POUR REVISITER LA THÉORIE SUPPORTANT COQ AVEC LA THÉORIE DES TYPES HOMOTOPIQUES NICOLAS TABAREAU Le projet 2 The CoqHoTT project Design and implement a brand-new proof

Plus en détail

COACHING LINGUISTIQUE ASSISTANCE EXPORT

COACHING LINGUISTIQUE ASSISTANCE EXPORT COACHING LINGUISTIQUE Vous avez besoin d améliorer des compétences précises d anglais rapidement et dans un but précis. Le coaching linguistique est l accompagnement personnalisé. Il s'adresse aux personnes

Plus en détail

DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE

DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délivré par : Institut National Polytechnique de Toulouse (INP Toulouse) Discipline ou spécialité : Génie des Procédés et de l'environnement

Plus en détail

Technical Capability in SANRAL. Les compétences et capacités techniques du SANRAL. Solutions. Les solutions

Technical Capability in SANRAL. Les compétences et capacités techniques du SANRAL. Solutions. Les solutions Technical Capability in SANRAL Les compétences et capacités techniques du SANRAL Solutions Les solutions 2 3 2007 SANRAL 2007 SANRAL Continuous change Integrated, systemic solutions Global focus Multiple

Plus en détail