Objet : Convention d utilisation des espaces de stationnement des véhicules automobiles dans les installations du CSSS des Etchemins

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Objet : Convention d utilisation des espaces de stationnement des véhicules automobiles dans les installations du CSSS des Etchemins"

Transcription

1 GESTION DES SERVICES TECHNIQUES Page 1 sur 6 A. ESPACES VISÉS Les espaces de stationnement des installations suivantes : Centre administratif, CLSC et centre d hébergement de Lac-Etchemin, incluant les installations attenantes CLSC et centre d hébergement de Saint-Prosper L Intermédiaire Les centres de jour L Atelier du Lac Toutes autres installations pour lesquelles le loue des locaux B. PERSONNES VISÉES PAR LA PRÉSENTE CONVENTION 1. La clientèle du, les familles des usagers, les bénévoles, les visiteurs et les administrateurs, ci-après appelés la clientèle. 2. Le personnel, les médecins, les résidents de l Unité de médecine familiale, les étudiants salariés du, à l exception des stagiaires, ci-après appelés les utilisateurs. C. GÉNÉRALITÉS 1. L utilisateur reçoit un exemplaire de la présente convention. IL DOIT COMPLÉTER L ANNEXE 4 ET LA REMETTRE À L AGENTE ADMINISTRATIVE DES SERVICES TECHNIQUES. APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration DATE : EN VIGUEUR LE : MODIFIÉE LE : , , , , ,

2 GESTION DES SERVICES TECHNIQUES Page 2 sur 6 2. Les espaces suivants sont des espaces réservés : a) les endroits autres que ceux spécialement affectés au stationnement des véhicules; b) les espaces réservés aux ambulances et aux personnes à mobilité restreinte; c) les espaces réservés aux véhicules de l établissement ; d) les espaces réservés aux médecins et aux services techniques; e) les espaces réservés aux débarcadères et à la livraison des marchandises ; f) les rues, sur les trottoirs, sur le gazon, dans les entrées et les allées de circulation; g) le long des voies d accès menant à l installation. Il est interdit d y stationner sous peine d une contribution additionnelle ou d un remorquage aux frais de l utilisateur. 3. Le stationnement est gratuit pour la clientèle. 4. Le stationnement est payant pour tous les utilisateurs. 5. Les utilisateurs assument les risques liés au stationnement de leur véhicule. Le n assume aucune responsabilité en cas de vol, de dommages au véhicule ou à son contenu. 6. Un utilisateur d un espace de stationnement adhère à la présente convention et ses modalités dès qu il utilise un espace de stationnement visé par la présente convention et autorise alors le à y donner suite sans autre formalité. D. STATIONNEMENT POUR LA CLIENTÈLE Installation du centre administratif, du CLSC et du centre d hébergement de Lac-Etchemin (voir Annexe 2A) L avant (partie centrale, côtés sud-est et nord-ouest) de l installation du centre administratif, du CLSC et du centre d hébergement de Lac-Etchemin est, en tout temps, strictement réservé à la clientèle, sauf pour le personnel de soir (voir article F).

3 GESTION DES SERVICES TECHNIQUES Page 3 sur 6 Installation du CLSC et du centre d hébergement de Saint-Prosper (voir Annexe 2B) Les 2 stationnements donnant sur la 28 e Rue sont, en tout temps, strictement réservés à la clientèle. Le stationnement donnant sur la 20 e Avenue est, en tout temps, strictement réservé à la clientèle, sauf pour le personnel de soir et de nuit (voir article F). Installation à la résidence 315 à Lac-Etchemin (voir Annexe 2C) Les espaces de stationnement de la section B sont, en tout temps, strictement réservés à la clientèle, sauf pour le personnel de soir et de nuit (voir article F). E. STATIONNEMENT POUR LES UTILISATEURS Les utilisateurs pourront se stationner selon le principe «du premier arrivé, premier servi» dans les espaces disponibles pour les utilisateurs (voir Annexes 2A, 2B et 2C). Contribution : La contribution des utilisateurs est obligatoire et est établie par période de paye (2 semaines) selon un taux horaire réparti en quatre classes. Le taux horaire s applique sur les éléments suivants : Les heures régulières, à temps supplémentaire, de rappel, de développement des ressources humaines, de formation en temps supplémentaire à taux simple, de férié, de congés psychiatriques et de rétention, de maladie, de congé de nuit, de vacances et de vacances anticipées, de congés spéciaux, d assurance salaire et de retrait préventif. Déduction pour les utilisateurs rémunérés par le Salaire de référence* Classe (le salaire de référence est celui qui correspond au maximum du titre d emploi) Taux horaire Voir note $ à $ 0,05 $ $ à $ 0,07 $ $ à $ 0,09 $ $ et plus 0,13 $ Déduction pour les utilisateurs non rémunérés par le Classe Taux horaire 4 0,13 $ * Les salaires de références seront revus annuellement afin d être indexés selon les indexations prévues aux conventions collectives

4 GESTION DES SERVICES TECHNIQUES Page 4 sur 6 Note 1 : L utilisateur rémunéré par le se qualifie à sa classe par le salaire maximum correspondant à son titre d emploi et non par le salaire gagné au moment présent. Exemple : Un utilisateur dont la rémunération au 12e échelon est de $ et dont la rémunération actuelle au 6 e échelon est de $, se verrait attribuer la classe 2. L utilisateur rémunéré par le qui a deux titres d emploi se verra attribuer la classe correspondant au titre d emploi ayant le salaire de référence le plus élevé. Les modalités de paiement des espaces de stationnement sont : - déduction à la source (pour les utilisateurs rémunérés par le CSSS des Etchemins) ; - paiement par chèque, en un ou plusieurs versements, pour les utilisateurs qui ne sont pas rémunérés par le (ex. : médecins, résidents en médecine). F. PERSONNEL DE SOIR ET DE NUIT Installation du centre administratif, du CLSC et du centre d hébergement de Lac-Etchemin (voir Annexe 2A) En face de l édifice, la rangée près du gazon, face au lac Etchemin, est réservée, pour des raisons de sécurité et d entretien, aux utilisateurs faisant partie du personnel de soir. À l arrière de l'édifice (côté pavillon), une rangée de stationnements est réservée, pour des raisons de sécurité et d entretien, aux utilisateurs faisant partie du personnel de nuit. Installation du CLSC et du centre d hébergement de Saint-Prosper (voir Annexe 2B) Le stationnement donnant sur la 20 e Avenue est réservé aux utilisateurs faisant partie du personnel de soir et de nuit. Installation de la résidence 315 à Lac-Etchemin (voir Annexe 2C) Les espaces de stationnement de la section B sont réservés aux utilisateurs faisant partie du personnel de soir et de nuit.

5 GESTION DES SERVICES TECHNIQUES Page 5 sur 6 G. DÉBARCADÈRES Installation du centre administratif, du CLSC et du centre d hébergement de Lac-Etchemin Les espaces identifiés comme débarcadères sont à l usage des utilisateurs, pour une période maximale de 60 minutes. Des affiches indiquent clairement les services qui peuvent utiliser ces débarcadères (ex. : ergothérapie, physiothérapie, SAD, JED, SM). Installation du CLSC et du centre d hébergement de Saint-Prosper Ne s applique pas. H. CONTRIBUTION ADDITIONNELLE DÉTERMINÉE ET EXIGIBLE Une contribution additionnelle au sens de la présente convention est déterminée, due et exigible sur remise à l utilisateur concerné d un avis de contribution additionnelle (Annexe 3) indiquant l espace réservé utilisé, la date de son utilisation, le numéro de la plaque d immatriculation, la date du préavis de contribution additionnelle (Annexe 3) concernant l utilisation nécessitant une contribution additionnelle. I. CONTRIBUTION ADDITIONNELLE 1. Dans les installations du, un utilisateur qui utilise un espace réservé mentionné à l article 2 du titre C. Généralités reçoit un préavis de contribution additionnelle (voir Annexe 3). 2. Dans les installations du, un utilisateur qui utilise à nouveau un espace réservé mentionné à l article 2 du titre C. Généralités reçoit un avis de contribution additionnelle (voir Annexe 3). Pour les utilisateurs rémunérés par le, cette contribution additionnelle sera prélevée sur leur paie. Pour les utilisateurs qui ne sont pas rémunérés par le (ex. : médecins, résidents en médecine), la contribution devra être versée par chèque. 3. Un utilisateur qui persiste à utiliser un espace réservé mentionné à l article 2 du titre C. Généralités peut se voir interdire le stationnement sur les installations du, à titre d utilisateur.

6 GESTION DES SERVICES TECHNIQUES Page 6 sur 6 J. RESPECT DE LA CONVENTION Le respect de la présente convention relève du, par l intermédiaire du chef des services techniques, ainsi que de chaque utilisateur. Les utilisateurs qui se croient lésés doivent adresser leurs doléances, par écrit, au chef des services techniques. Celui-ci prendra les mesures nécessaires, en collaboration avec les personnes concernées. K. MODALITÉS D APPLICATION RELATIVE AU STATIONNEMENT (ANNEXE 1) Le document en annexe 1 précise certaines modalités relativement à l application de la convention. L. ESPACES DE STATIONNEMENT (ANNEXES 2A, 2B ET 2C) Le document localise les espaces de stationnement répartis sur les installations du (centre administratif, CLSC et centre d hébergement de Lac-Etchemin et CLSC et centre d hébergement de Saint-Prosper). M. FORMULAIRES DE CONTRIBUTION ADDITIONNELLE (ANNEXE 3) Les infractions à l endroit de la convention entraîneront l émission de 2 formulaires : - Le préavis de contribution additionnelle et - L avis de contribution additionnelle N. INFORMATIONS RELATIVES AUX VÉHICULES DES UTILISATEURS (ANNEXE 4) Cette annexe permet à un utilisateur de fournir de l information le concernant et relative à son véhicule. Dans le cas des absences prolongées, entre autres pour les retraits préventifs et l assurance-salaire, l utilisateur peut utiliser l annexe 4 afin de demander l arrêt de sa déduction relative à la présente convention. L arrêt des cotisations est immédiate. Il est de la responsabilité de l utilisateur de faire cette demande. En cas d oubli, aucun remboursement rétroactif ne sera accordé.

7 ANNEXE 1 GESTION DES SERVICES TECHNIQUES Page 1 sur 1 MODALITÉS D APPLICATION RELATIVES AU STATIONNEMENT 1. SITUATION DES COUPLES OU CO-VOITUREURS QUI TRAVAILLENT POUR LE CSSS DES ETCHEMINS ET QUI N OCCUPENT QU UN ESPACE DE STATIONNEMENT : Qui doit payer? Le plus haut salarié ou le plus bas? a) Deux temps complets : c est le plus haut salarié qui devra contribuer. b) Un temps complet et un temps partiel : c est le temps complet qui devra contribuer. c) Deux temps partiels : C est le plus haut salarié qui devra contribuer. 2. LES COUPLES DONT LES DEUX TRAVAILLENT SUR DES HORAIRES NON- COMPATIBLES : S ils doivent occuper deux espaces de stationnement, ils contribueront pour ces 2 espaces.

8 PERSONNEL DE NUIT (ÉGALEMENT) LÉGENDE ESPACES DE STATIONNEMENT VISITEURS CLIENTÈLE (SEULEMENT) HANDICAPÉS VÉHICULES CSSSE MÉDECINS DÉBARCADÈRES RÉSERVÉS (60 minutes) ZONE RÉSERVÉE (Services Techniques) AUTOBUS SUPPORT À VÉLO EMPLOYÉS PERSONNEL DE SOIR (EGALEMENT)

9 Stationnement pour visiteurs, clients et employés (soir et nuit) du centre d hébergement STATIONNEMENT POUR EMPLOYÉ(E)S 19 ième AVENUE PAVILLON DE L HOSPITALITÉ stationnement visiteurs du centre d hébergement seulement ne pas stationner 20 ième AVENUE Personnes à mobilité restreinte ne pas stationner 28e RUE ne pas stationner ÉGLISE ne pas stationner

10

11 ANNEXE 3 GESTION DES SERVICES TECHNIQUES des véhicules automobiles dans les installations du Page 1 sur 1 VOTRE VÉHICULE EST STATIONNÉ DANS UN ENDROIT RÉSERVÉ! PRÉAVIS DE CONTRIBUTION ADDITIONNELLE Nous demandons votre collaboration afin de respecter les espaces de stationnement disponibles, ainsi que ceux qui ont été attribués pour des raisons pratiques reliées à l exécution du travail. Nous vous rappelons la convention qui vous lie à notre établissement par l utilisation d un espace de stationnement, cette convention ayant été adoptée par le conseil d administration de l établissement, dont une copie vous a été remise. Nous vous rappelons votre engagement en vertu de la convention, à payer une contribution additionnelle lorsque vous stationnez votre véhicule dans un espace réservé : «C. Généralités 6. Un utilisateur d un espace de stationnement adhère à la présente convention et à ses modalités dès qu il utilise un espace de stationnement visé par la présente convention et autorise alors le à y donner suite sans autre formalité.» Nous espérons que vous tiendrez compte de ce préavis. Sachez que la prochaine fois que votre véhicule sera stationné dans un espace réservé, une contribution additionnelle de 50 $ sera prélevée sur votre salaire sans autre formalité. Pour les utilisateurs qui ne sont pas rémunérés par le, la contribution devra être versée par chèque. Marque : Modèle : Signature : Date : Couleur : No d immatriculation : Espace réservé où le véhicule était stationné : VOTRE VÉHICULE EST STATIONNÉ DANS UN ENDROIT RÉSERVÉ! AVIS DE CONTRIBUTION ADDITIONNELLE Nous vous rappelons la convention qui vous lie à notre établissement par l utilisation d un espace de stationnement, cette convention ayant été adoptée par le conseil d administration de l établissement, dont une copie vous a été remise. Un préavis de contribution additionnelle, daté du vous a prévenu que tout nouveau stationnement de votre véhicule dans un espace réservé nous obligerait à prélever une contribution additionnelle de 50 $ sur votre salaire. Vous n avez malheureusement pas tiré profit de ce préavis. Par conséquent, il sera prélevé sur votre salaire une contribution additionnelle de 50 $ pour utilisation d un espace réservé de stationnement. Nous comprenons que vous respecterez, à l avenir, la convention de stationnement susmentionnée, à défaut de quoi une nouvelle contribution additionnelle sera prélevée. Pour les utilisateurs qui ne sont pas rémunérés par le (ex. : médecins, résidents en médecine), la contribution devra être versée par chèque. Marque : Modèle : Signature : Date : Couleur : No d immatriculation : Espace réservé où le véhicule était stationné :

12 ANNEXE 4 CONVENTION Veuillez retourner cette annexe dûment complétée au secrétariat de la Direction des ressources financières, des services techniques et d hôtellerie INFORMATIONS RELATIVES À L UTILISATION DES ESPACES DE STATIONNEMENT DES INSTALLATIONS DU CSSS DES ETCHEMINS (VOIR DÉFINITION À L ARTICLE A) Informations relatives à l utilisateur et au véhicule Nom de l utilisateur : Numéro d employé de l utilisateur (si applicable) : Marque du véhicule : Modèle du véhicule : Couleur du véhicule : Numéro d immatriculation : J utilise les espaces de stationnement des installations du Je n utilise pas les espaces de stationnement des installations du CSSS des Etchemins pour la raison suivante : Je n ai pas de véhicule Je fais du covoiturage Autre (spécifiez) Signature : Date : À défaut de compléter cette annexe, vous êtes considéré comme utilisateur des espaces de stationnement des installations du. La contribution indiquée à l article E s applique. La mise à jour de ces informations est sous la responsabilité de l utilisateur.

RÈGLEMENT CONCERNANT LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT DE VÉHICULES SUR LA PROPRIÉTÉ DU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE

RÈGLEMENT CONCERNANT LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT DE VÉHICULES SUR LA PROPRIÉTÉ DU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE RÈGLEMENT N o 07 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT DE VÉHICULES SUR LA PROPRIÉTÉ DU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE Modifié le 12 juin 2012 cegepdrummond.ca Adopté au conseil d administration

Plus en détail

Conférence éducative nationale

Conférence éducative nationale Conférence éducative nationale À l attention de toutes les sections locales relevant du Conseil du Trésor et de Parcs Canada La Conférence éducative nationale de l UCET pour les sections locales du secteur

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 PLAN DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 PLAN DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 1.0 FONDEMENT L'article 5-7.00 de la convention collective du personnel de soutien établit les règles et principes de base concernant le 2.0 OBJECTIFS

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur

Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur Formule T1 Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur Directives Section A : Quand utiliser cette formule.. p. 1 Section B : Comment remplir cette formule p. 2

Plus en détail

Welcome SOMMAIRE. STAGE CONVENTIONNé... 12

Welcome SOMMAIRE. STAGE CONVENTIONNé... 12 SOMMAIRE 1 Qui peut effectuer un stage?... 4 2 Les démarches préalables... 4 3 différents types de stage... 5 4 La durée du stage... 8 5 Les droits du stagiaire... 8 6 Rupture de la Convention de stage...

Plus en détail

Décision unilatérale de l association Espoir 54 instituant un régime de frais de santé

Décision unilatérale de l association Espoir 54 instituant un régime de frais de santé Lettre remise en main propre contre émargement à chaque salarié ou envoyée par recommandé avec demande d avis de réception Décision unilatérale de l association Espoir 54 instituant un régime de frais

Plus en détail

PROJET DE CONVENTION CADRE «GARDES MALADES A DOMICILE»

PROJET DE CONVENTION CADRE «GARDES MALADES A DOMICILE» PROJET DE CONVENTION CADRE «GARDES MALADES A DOMICILE» ENTRE: LA CAISSE DE Dont le siège est à... Représentée par son Directeur... d une part, ET L ASSOCIATION OU LE PRESTATAIRE... OU LE MANDATAIRE Désigné

Plus en détail

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES GESTION COURANTE Numéro : 40.2 Page 1 de 6 Article 1 DÉFINITIONS Dans le présent règlement 1, on entend par : a) UNIVERSITÉ : l'université de Montréal. b) SURVEILLANT : un employé du Service de stationnement

Plus en détail

TITRE : DIRECTIVES D UTILISATION DES AIRES DE STATIONNEMENT

TITRE : DIRECTIVES D UTILISATION DES AIRES DE STATIONNEMENT TITRE : DIRECTIVES D UTILISATION DES AIRES DE STATIONNEMENT ADOPTION : CONSEIL D ÉTABLISSEMENT : CECJ120614 06 Date : 14 juin 2012 RÉVISION : CONSEIL D ÉTABLISSEMENT : CECJ130613 08 Date : 13 juin 2013

Plus en détail

8.1 Politique relative aux frais de déplacement et de séjour (Résolution : C.C. 2010-034)

8.1 Politique relative aux frais de déplacement et de séjour (Résolution : C.C. 2010-034) 8.1 Politique relative aux frais de déplacement et de séjour (Résolution : C.C. 2010-034) Table des matières 1.0 Application... 3 2.0 Principes et modalités... 3 2.1 Autorisation préalable pour les déplacements

Plus en détail

CLAIRE DANIS DE ALMEIDA Avocat au Barreau de Paris

CLAIRE DANIS DE ALMEIDA Avocat au Barreau de Paris MEMORANDUM RUPTURE CONVENTIONNELLE Salariés non protégés MAJ 04/02/2010 Ce mémorandum donne une information synthétique et peut ne pas traiter des cas particuliers. Il est indispensable de se fonder sur

Plus en détail

RECUEIL DE GESTION SECTEUR RESSOURCES MATÉRIELLES IDENTIFICATION CODE : 5233-04-01 TITRE :

RECUEIL DE GESTION SECTEUR RESSOURCES MATÉRIELLES IDENTIFICATION CODE : 5233-04-01 TITRE : 1. FONDEMENTS 1.1 La présente politique fait suite au pouvoir qu a le conseil d'établissement de permettre, au nom de la commission scolaire, à des personnes ou à des organismes l'utilisation des locaux

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION À L ÉPREUVE DE SÉLECTION 2016 PRÉPARATION AU DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER

DOSSIER D INSCRIPTION À L ÉPREUVE DE SÉLECTION 2016 PRÉPARATION AU DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER en partenariat avec : DOSSIER D INSCRIPTION À L ÉPREUVE DE SÉLECTION 2016 PRÉPARATION AU DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER POUR LES CANDIDATS INSCRITS À LA PREMIÈRE ANNÉE COMMUNE AUX ÉTUDES DE SANTÉ (PACES) INSTITUT

Plus en détail

Règles de fonctionnement AMENDÉES 2014-2015

Règles de fonctionnement AMENDÉES 2014-2015 COMMISSION SCOLAIRE DE LAVAL ÉCOLE MARCEL- VAILLANCOURT 150, avenue Legrand Laval, Québec H7N 3T3 Téléphone : 450.662.7000 poste 5990 Télécopieur : 450.662.5837 www.cslaval.qc.ca/ marcelvaillancourt/ Règles

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT LA GESTION DES PARCS DE STATIONNEMENT DE L UQO

RÈGLEMENT CONCERNANT LA GESTION DES PARCS DE STATIONNEMENT DE L UQO SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures RÈGLEMENT CONCERNANT LA GESTION DES PARCS DE STATIONNEMENT DE L UQO Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration

Plus en détail

Entrée en vigueur : Révision :

Entrée en vigueur : Révision : POLITIQUE Code : P-06-100-02 Destinataires : - Tous les utilisateurs des parcs de stationnement Entrée en vigueur : Révision : 16-05-2012 24-09-2014 Responsable : Conseil d administration Adoption au conseil

Plus en détail

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant :

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : BULLETIN DE SALAIRE Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : l employeur (nom, adresse, numéro d immatriculation, code

Plus en détail

Personnel de l établissement

Personnel de l établissement INFORMATION DE GESTION IG-G4-1070-01 Prise des congés annuels Responsable de l application : Directeur des services administratifs À l usage de : Documents de référence : Personnel de l établissement Dispositions

Plus en détail

CALCUL DES PRESTATIONS D ASSURANCE-SALAIRE

CALCUL DES PRESTATIONS D ASSURANCE-SALAIRE CALCUL DES PRESTATIONS D ASSURANCE-SALAIRE 2016 Comment la WCB calcule-t-elle la perte de à la suite d un sinistre? Les prestations d assurance-salaire représentent l un ou l autre des produits suivants

Plus en détail

Extrait du Règlement. concernant la gestion des parcs de stationnement 11/12

Extrait du Règlement. concernant la gestion des parcs de stationnement 11/12 Extrait du Règlement concernant la gestion des parcs de stationnement 11/12 Le genre masculin est utilisé sans discrimination dans le seul but d alléger le texte. Référence aux Politiques et Règlements

Plus en détail

Déposé à la réunion du 29 avril 2003 du Conseil des commissaires

Déposé à la réunion du 29 avril 2003 du Conseil des commissaires COMMISSION SCOLAIRE EASTERN TOWNSHIPS Titre : GUIDE POUR LA SURVEILLANCE DES ÉLÈVES À L HEURE DU MIDI ÉCOLES SECONDAIRES Source : Dir. des services financiers Comité consultatif de vérification Déposé

Plus en détail

Règles budgétaires 2015-2016

Règles budgétaires 2015-2016 Règles budgétaires 2015-2016 Analyse à l intention des CPE et BC 18 juin 2015 7245, rue Clark, bureau 401, Montréal (Québec) H2R 2Y4 T 514 326-8008 / 1 888 326-8008 / F 514 326-3322 info@aqcpe.com / www.aqcpe.com

Plus en détail

Politique pour un environnement sans fumée

Politique pour un environnement sans fumée Avril 2015 TABLE DES MATIÈRES 1. BUT... 1 2. ÉNONCÉ DE LA POLITIQUE... 1 3. OBJECTIFS... 1 4. CHAMP D APPLICATION... 2 5. AFFICHAGE... 2 6. PROGRAMME DE SOUTIEN À L ABANDON DU TABAGISME... 3 7. RÔLES ET

Plus en détail

Assurances Collectives Prévoyance et Santé

Assurances Collectives Prévoyance et Santé Assurances Collectives Prévoyance et Santé Affaire présentée par : Cachet du Conseiller à placer sur les 3 exemplaires de la liasse Allianz Tour Neptune 20, place de Seine 92086 Paris La Défense Cedex.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR POUR LA STRUCTURE MICRO CRECHE «A-PE-TI-PA»

REGLEMENT INTERIEUR POUR LA STRUCTURE MICRO CRECHE «A-PE-TI-PA» REGLEMENT INTERIEUR POUR LA STRUCTURE MICRO CRECHE «A-PE-TI-PA» SOMMAIRE 1.La structure... 3 2.Les horaires... 3 3.Les Vacances... 3 4.Enfants :... 3 5.Admission :... 3 6.Fonctionnement... 4 7.Résidents

Plus en détail

Manuel administratif Assurance groupe. Manuel administratif Assurance groupe

Manuel administratif Assurance groupe. Manuel administratif Assurance groupe Sommaire 1 Quels documents recevez-vous lors de l entrée en vigueur de l assurance groupe?... 3 2 Quelles sont les possibilités offertes par KBC-Online?... 4 2.1 Possibilités dont dispose l employeur...

Plus en détail

Note relative à la réglementation des stages. Juin 2015

Note relative à la réglementation des stages. Juin 2015 Direction de la Formation, de la Vie étudiante et de l Insertion professionnelle Service Central de Gestion des Etudiants Note relative à la réglementation des stages Juin 2015 La présente note, organisée

Plus en détail

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL PROCEDURE DE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL Convocation

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

1. RENSEIGNEMENTS CONCERNANT L ENFANT 2. RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES PARENTS

1. RENSEIGNEMENTS CONCERNANT L ENFANT 2. RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES PARENTS FICHE D'INSCRIPTION ********************* ACCUEIL PERISCOLAIRE Commune de FITZ JAMES 1. RENSEIGNEMENTS CONCERNANT L ENFANT NOM :. PRENOM : Date de naissance : CLASSE :... ECOLE :... ADRESSE :...... Tel

Plus en détail

SALARIÉS PERMANENTS ETT DE 10 SALARIÉS ET PLUS PLAN DE FORMATION MODE D EMPLOI. v1-11/2013 - photo : gettyimages

SALARIÉS PERMANENTS ETT DE 10 SALARIÉS ET PLUS PLAN DE FORMATION MODE D EMPLOI. v1-11/2013 - photo : gettyimages Adapter les salariés permanents à leur poste de travail et à l évolution de leur emploi Favoriser le maintien dans l emploi de vos collaborateurs Développer les compétences des permanents, en vue d une

Plus en détail

RESEAU DE FORMATION INITIALE MARIE CURIE

RESEAU DE FORMATION INITIALE MARIE CURIE ANNEXE III DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES RESEAU DE FORMATION INITIALE MARIE CURIE [BÉNÉFICIAIRE UNIQUE] III.1 Définitions Outre les définitions figurant à l article II.1, les définitions suivantes s appliquent

Plus en détail

2 septembre 2015. Dans ce numéro INFO-PARENTS 01

2 septembre 2015. Dans ce numéro INFO-PARENTS 01 2 septembre 2015 École primaire Jules-Émond 1065, avenue de la Montagne Est Téléphone : 418 686-4040 poste 4024 Courriel : ecole.julesemond@cscapitale.qc.ca École primaire Amédée-Boutin 3330, route de

Plus en détail

MUSEE DE LA VIE WALLONNE REGLEMENT TARIF ET D OCCUPATION DES SALLES

MUSEE DE LA VIE WALLONNE REGLEMENT TARIF ET D OCCUPATION DES SALLES MUSEE DE LA VIE WALLONNE REGLEMENT TARIF ET D OCCUPATION DES SALLES Article 1 er : compétence en matière d autorisation et de refus d occupation La Direction du Secteur des Musées - Expositions peut, aux

Plus en détail

Prestation d'action sociale : prestation "Garde des Jeunes Enfants"

Prestation d'action sociale : prestation Garde des Jeunes Enfants Direction Nationale des Activités Sociales Pôle Restauration Activités Economiques Jeunesse Prestations Service Jeunesse et Prestations Destinataires Diffusion Nationale Tous sevices Contact LEPINE Jean-Marc

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT OFFRE DE PRÊT DE SERVICES

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT OFFRE DE PRÊT DE SERVICES MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT OFFRE DE PRÊT DE SERVICES Vous occupez un poste permanent dans une commission scolaire ou un établissement collégial public? Si les grands enjeux du domaine

Plus en détail

Politique budgétaire. (adoptée en juin 2014)

Politique budgétaire. (adoptée en juin 2014) Politique budgétaire (adoptée en juin 2014) A-PRÉAMBULE... 2 B-RÈGLEMENT RELATIF AUX FRAIS DE SÉJOURS... 3 1. Généralités... 3 2. Normes de remoboursement... 4 a) Définitions... 4 b) Principes directeurs...

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 TITRE DE LA POLITIQUE : N o : Politique sur le remboursement

Plus en détail

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant Accueil du jeune enfant Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013 J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant J attends un enfant La prime à la naissance dans le cadre de la

Plus en détail

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 IMMOBILISÉ AU FONDS DE REVENU VIAGER SUIVANT LE RÈGLEMENT EN APPLICATION DE LA LOI SUR LES

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES

POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES Dans le but d aider le plus grand nombre d élèves tout en répondant objectivement à leurs besoins réels afin que leur année scolaire ne soit pas compromise, une politique

Plus en détail

RÈGLE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE LOGEMENT, DE SUBSISTANCE, D ASSURANCE ET DE REPRÉSENTATION

RÈGLE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE LOGEMENT, DE SUBSISTANCE, D ASSURANCE ET DE REPRÉSENTATION RÈGLE RÈGLE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE LOGEMENT, DE SUBSISTANCE, D ASSURANCE ET DE REPRÉSENTATION # 73-01 Adoption le 7 juillet 1998 Amendement le 13 mai 2008 Amendement le 11 novembre 2008

Plus en détail

Le paiement de la subvention s effectue en 2 versements : Attention!

Le paiement de la subvention s effectue en 2 versements : Attention! DOSSIER DE PAIEMENT APPEX 2016 Le paiement de la subvention s effectue en 2 versements : - acompte : voir volet 1, - solde, voir volet 2 Attention! Les documents à fournir doivent impérativement être des

Plus en détail

Politique relative à la gestion des dossiers des élèves jeunes et adultes (5211-03-01).

Politique relative à la gestion des dossiers des élèves jeunes et adultes (5211-03-01). RECUEIL DE GESTION SECTEUR DIRECTION GÉNÉRALE IDENTIFICATION CODE : 5211-03-03 TITRE : PROCÉDURE RELATIVE À LA GESTION DES DOSSIERS DES ÉLÈVES DU PRÉSCOLAIRE, DU PRIMAIRE ET DU SECONDAIRE Adoption : Le

Plus en détail

Frais de déplacement Changements importants

Frais de déplacement Changements importants 203 À l'intention des médecins omnipraticiens et spécialistes 4 mars 2010 Frais de déplacement Changements importants La Régie a revu ses processus de traitement dans le but d alléger et d optimiser la

Plus en détail

SOMMAIRE. Mise en place de la Taxe de Séjour Page 20. Modalités de perception Page 30. Tarifs en vigueur Page 50. Obligations de l hébergeur Page 70

SOMMAIRE. Mise en place de la Taxe de Séjour Page 20. Modalités de perception Page 30. Tarifs en vigueur Page 50. Obligations de l hébergeur Page 70 SOMMAIRE Mise en place de la Taxe de Séjour Page 20 Modalités de perception Page 30 Tarifs en vigueur Page 50 Obligations de l hébergeur Page 70 Modèles Page 80 -Déclaration en Mairie des Meublés de Tourisme

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES et CONTRACTUELLES

CONDITIONS GÉNÉRALES et CONTRACTUELLES Conditions_Générales_2015-1/9 CONDITIONS GÉNÉRALES et CONTRACTUELLES Table des matières I. OBJET ET CHAMP D APPLICATION... 3 Article 1... 3 II. INSCRIPTIONS... 3 Article 2 ADMISSION... 3 Article 3 ÉMOLUMENTS...

Plus en détail

Une fois signé, nous le faire parvenir par télécopieur au 514 380-8894 ou par courriel à taxe@csdgs.qc.ca.

Une fois signé, nous le faire parvenir par télécopieur au 514 380-8894 ou par courriel à taxe@csdgs.qc.ca. Section Notaires Inscription au site Internet de consultation Vous pouvez vous inscrire au site Internet de consultation en remplissant et en signant le formulaire de convention d utilisation de renseignements

Plus en détail

Politique relative à la gestion et à la tarification des espaces de stationnement

Politique relative à la gestion et à la tarification des espaces de stationnement Politique relative à la gestion et à la tarification des espaces de stationnement Service: Services des ressources matérielles Code d'identification: P. SRM. 02 Numéro de résolution: CC: 419/05/02 (adoptée)

Plus en détail

Politique - Tournage cinématographique et publicitaire. sur le territoire de la Ville de Blainville

Politique - Tournage cinématographique et publicitaire. sur le territoire de la Ville de Blainville P O L I T I Q U E Tournage cinématographique et publicitaire sur le territoire de la Ville de Blainville Politique adoptée en vertu d une résolution du Conseil municipal Numéro 2014-09-683 Préparée par

Plus en détail

Demande d autorisation de réparation ou de remplacement d un appareil Programme d allocation pour des besoins particuliers 2015-2016

Demande d autorisation de réparation ou de remplacement d un appareil Programme d allocation pour des besoins particuliers 2015-2016 Demande d autorisation de réparation ou de remplacement d un appareil Programme d allocation pour des besoins particuliers À compter de l année d attribution, la réparation ou le remplacement d un appareil

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder ce formulaire électronique dans votre ordinateur avant de le remplir. PROPOSITION D ASSURANCE PMI-Montréal Police 32390 - Période du 1 er aout 2015 au 31 juillet 2016 RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

Aide aux séjours d enfants en centre de vacances avec hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE

Aide aux séjours d enfants en centre de vacances avec hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE Aide aux séjours d enfants en centre de vacances avec hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE Séjour en centre de vacances avec hébergement (- de 13 ans) 7,29 par jour (taux

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION 2015 2016

DOCUMENT D INFORMATION 2015 2016 Service des ressources éducatives Nutrition DOCUMENT D INFORMATION 2015 2016 PROGRAMME DE LA MESURE ALIMENTAIRE ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES 1. OBJECTIFS 2. MODALITÉS 3. PROCÉDURE ET FORMULAIRE POUR

Plus en détail

BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada. Direction : Lorraine Desmarais. Programme de transformation et de guérison spirituelle

BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada. Direction : Lorraine Desmarais. Programme de transformation et de guérison spirituelle BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada Direction : Lorraine Desmarais Programme de transformation et de guérison spirituelle MODALITÉS : ENGAGEMENT ET PAIEMENTS À vous toutes et tous

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION À L ÉPREUVE DE SÉLECTION 2015 PRÉPARATION AU DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER

DOSSIER D INSCRIPTION À L ÉPREUVE DE SÉLECTION 2015 PRÉPARATION AU DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER en partenariat avec : DOSSIER D INSCRIPTION À L ÉPREUVE DE SÉLECTION 2015 PRÉPARATION AU DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER POUR LES CANDIDATS TITULAIRES D UN DIPLÔME D ÉTAT D AIDE SOIGNANT OU D AUXILIAIRE DE

Plus en détail

Formule 1 et instructions Affirmation concernant le retrait fondé sur des difficultés financières (Pages 1 à 6 instructions; pages 7 à 9 formule)

Formule 1 et instructions Affirmation concernant le retrait fondé sur des difficultés financières (Pages 1 à 6 instructions; pages 7 à 9 formule) Formule 1 et instructions Affirmation concernant le retrait fondé sur des difficultés financières (Pages 1 à 6 instructions; pages 7 à 9 formule) NOTA : Si vous avez l intention de faire plus d un retrait

Plus en détail

INFORMATIONS GÉNÉRALES AUX PARENTS

INFORMATIONS GÉNÉRALES AUX PARENTS INFORMATIONS GÉNÉRALES AUX PARENTS 1. Assurances Votre jeune n est pas assuré personnellement et l école ne s engage à aucune protection. Il revient aux parents de souscrire à une police d assurance particulière

Plus en détail

Voici ce à quoi ressemble le sous-menu Déclaration heures travail. Libre-service employé Déclaration des heures de travail. Mise à jour : 2015-05-19

Voici ce à quoi ressemble le sous-menu Déclaration heures travail. Libre-service employé Déclaration des heures de travail. Mise à jour : 2015-05-19 1. Renseignements de base sur la gestion du temps dans PeopleSoft RH 1.1. Personnel touché par la gestion du temps dans PeopleSoft RH 1.2. Concepts liés à la déclaration des exceptions ou des heures travaillées

Plus en détail

Résumé des conditions de travail. Congé partiel sans traitement

Résumé des conditions de travail. Congé partiel sans traitement Résumé des conditions de travail Congé partiel sans traitement DIRECTION GÉNÉRALE DES SERVICES DE RÉMUNÉRATION Centre de services partagés du Québec 1020, route de l Église, 5 e étage Québec (Québec) G1V

Plus en détail

Conditions d'inscription

Conditions d'inscription Conditions d'inscription Le temps de formation est considéré comme un temps de travail Modalités d'inscription Vous choisissez avec votre salarié, le stage, l'organisme de formation, les dates de programmation.

Plus en détail

COMITÉ PARITAIRE DE FORMATION ET DE PERFECTIONNEMENT PERSONNEL DE SOUTIEN. Révisé le 10 septembre 2014 En vigueur jusqu à nouvel avis

COMITÉ PARITAIRE DE FORMATION ET DE PERFECTIONNEMENT PERSONNEL DE SOUTIEN. Révisé le 10 septembre 2014 En vigueur jusqu à nouvel avis COMITÉ PARITAIRE DE FORMATION ET DE PERFECTIONNEMENT PERSONNEL DE SOUTIEN RÈGLES DE FONCTIONNEMENT ET PROCÉDURES 2014-2015 Révisé le 10 septembre 2014 En vigueur jusqu à nouvel avis RÈGLES DE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Accord d Entreprise ADREXO Négociation annuelle obligatoire 2012

Accord d Entreprise ADREXO Négociation annuelle obligatoire 2012 Accord d Entreprise ADREXO Négociation annuelle obligatoire 2012 Entre les soussignés : La société ADREXO, dont le siège social est sis : Zone Industrielle des Milles Europarc de Pichaury Bât D5 1330,

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE

POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE Adoptée par le Comité d éthique de la recherche et le Conseil d administration du CHU Sainte-Justine le 16 juin 2004

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE MARS 2010 BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE Février 2011 Choisir de scolariser ses enfants dans le système français à l étranger représente une dépense importante dans le budget familial. La France

Plus en détail

La présente est une demande de congé de maternité de 21 semaines, conformément à la convention collective.

La présente est une demande de congé de maternité de 21 semaines, conformément à la convention collective. (Choisir) Madame ou Monsieur Objet : Demande de congé de maternité La présente est une demande de congé de maternité de 21 semaines, conformément à la convention collective. Je désire répartir mon congé

Plus en détail

ACCORD D'ENTREPRISE N 96 RELATIF A LA REMUNERATION DES CADRES

ACCORD D'ENTREPRISE N 96 RELATIF A LA REMUNERATION DES CADRES ACCORD D'ENTREPRISE N 96 RELATIF A LA REMUNERATION DES CADRES PREAMBULE : Le présent accord a pour objectif de moderniser la politique de rémunération du personnel cadre, en mettant en valeur des principes

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DES APPALACHES SERVICE DU TRANSPORT ST-PR-01

COMMISSION SCOLAIRE DES APPALACHES SERVICE DU TRANSPORT ST-PR-01 COMMISSION SCOLAIRE DES APPALACHES SERVICE DU TRANSPORT ST-PR-01 P R O DATE D APPROBATION : 2002-10-29 RÉSOLUTION NUMÉRO: C É DATE DE RÉVISION : RÉSOLUTION NUMÉRO : D U ENTRÉE EN VIGUEUR : 2002-10-29 R

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. incapacité-invalidité-décès applicable au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. incapacité-invalidité-décès applicable au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 01/01/2009 Régime de garanties

Plus en détail

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015 1 COMPRENDRE VOTRE OBLIGATION DE MISE EN PLACE DE LA GARANTIE FRAIS DE SANTE DANS 3 4 VOTRE ENTREPRISE 2 5 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 2015 Votre salarié a l obligation

Plus en détail

BTS ASSISTANT DE GESTION PME-PMI A RCE SESSION

BTS ASSISTANT DE GESTION PME-PMI A RCE SESSION BTS ASSISTANT DE GESTION PME-PMI A RCE SESSION 2016 NOUVELLES CONSIGNES pour les épreuves : E2.1.2 : Production Orale en Continu et de l Interaction E41 : Gestion des Relations entre Clients et Fournisseurs

Plus en détail

DEMANDE D ALLOCATION DE REMPLACEMENT DE MATERNITÉ

DEMANDE D ALLOCATION DE REMPLACEMENT DE MATERNITÉ N 50768#04 DEMANDE D ALLOCATION DE REMPLACEMENT DE MATERNITÉ Servie par le régime des non-salariés agricoles Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande Réf. : 10023-2014 - PAO/CCMSA

Plus en détail

Convention de délégation du service public des fourrières automobiles

Convention de délégation du service public des fourrières automobiles Convention de délégation du service public des fourrières automobiles Entre : L État, représenté par Mme ou M.. en sa qualité de Préfet de., dûment habilité aux fins des présentes, ci-après dénommé «L

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT DES VÉHICULES

RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT DES VÉHICULES RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT DES VÉHICULES 1. INTRODUCTION Le Règlement sur la circulation et le stationnement des véhicules définit les règles à suivre concernant l utilisation des

Plus en détail

- CRITÈRES DE RÉPARTITION ET D INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES -

- CRITÈRES DE RÉPARTITION ET D INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES - - CRITÈRES DE RÉPARTITION ET D INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES - 1. OBJECTIF Faire connaître les orientations de la Commission scolaire relativement à la répartition et

Plus en détail

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015 1 COMPRENDRE VOTRE OBLIGATION DE MISE EN PLACE DE LA GARANTIE FRAIS DE SANTE DANS 3 4 VOTRE ENTREPRISE 2 5 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 2015 Votre salarié a l obligation

Plus en détail

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail romande du nettoyage industriel des textiles

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail romande du nettoyage industriel des textiles Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail romande du nettoyage industriel des textiles du 22 octobre 2013 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 7,

Plus en détail

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC La Société Radio-Canada/CBC et la Guilde feront tout en leur pouvoir pour éviter des mises à pied involontaires. Ce principe est le fondement

Plus en détail

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS)

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) Lorsque vous faites une demande d admission au Programme d aide sociale ou au Programme de solidarité

Plus en détail

Prêt à terme à taux variable

Prêt à terme à taux variable DÉCLARATION DU COÛT D EMPRUNT EN VERTU DE L ARTICLE 450 DE LA LOI SUR LES BANQUES Prêt à terme à taux variable Date Type de prêt 500 Place d'armes, 22 ième étage, Montréal (Québec), H2Y 2W3 Adresse de

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE un accord interbranches pour les salariés des établissements privés d'enseignement général et agricole

COMPLEMENTAIRE SANTE un accord interbranches pour les salariés des établissements privés d'enseignement général et agricole COMPLEMENTAIRE SANTE un accord interbranches pour les salariés des établissements privés d'enseignement général et agricole Pourquoi une complémentaire santé? Aujourd hui, 84% de la population souscrit

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE & DE L ENVIRONNEMENT ISO 9001 & ISO 14001

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE & DE L ENVIRONNEMENT ISO 9001 & ISO 14001 PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE & DE L ENVIRONNEMENT ISO 9001 & ISO 14001 CONTROL UNION INSPECTIONS FRANCE 16 rue Pierre Brossolette 76600 Le Havre Tel : 02 35 42 77 22

Plus en détail

GARDE D ENFANTS A DOMICILE

GARDE D ENFANTS A DOMICILE Contrat de travail GARDE D ENFANTS A DOMICILE MMe BENABDESSELAM Malika 06.38.45.56.45 gardeadomicileocom3pomes@gmail.com POUR L ENFAN T Prénoms : NOM : Date et lieu de naissance : 1 INTRODUCTION Les parents

Plus en détail

Règlement d utilisation de la Salle communale (édition 1993, modifiée en août 2002) R È G L E M E N T

Règlement d utilisation de la Salle communale (édition 1993, modifiée en août 2002) R È G L E M E N T (édition 1993, modifiée en août 2002) Préambule La Salle communale comprend : la grande salle, la scène, la buvette, l office, le vestiaire d entrée, la cuisine en sous-sol. Le présent règlement a pour

Plus en détail

BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE

BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE ANNEXE III DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE III.1 Définitions Outre les définitions figurant à l article II.1, les définitions suivantes s appliquent

Plus en détail

EMPLOYEUR DE SALARIES SAISONNIERS. Catégorie : viticulture DISPOSITIF CONTRAT VENDANGES

EMPLOYEUR DE SALARIES SAISONNIERS. Catégorie : viticulture DISPOSITIF CONTRAT VENDANGES Sèvres-Vienne EMPLOYEUR DE SALARIES SAISONNIERS Catégorie : viticulture DISPOSITIF CONTRAT VENDANGES Vous avez opté pour le dispositif simplifié de déclaration des saisonniers qui vous permet de réaliser

Plus en détail

LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10

LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10 LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10 CHAPITRE I OBJET ET APPLICATION CHAPITRE II DÉFINITIONS 1) L objectif de la présente procédure est d établir les processus

Plus en détail

ETUDIER EN BELGIQUE VISA ETUDIANT

ETUDIER EN BELGIQUE VISA ETUDIANT Page 1 of 5 ETUDIER EN BELGIQUE VISA ETUDIANT L autorisation de séjourner plus de 3 mois en Belgique peut être accordée à l étudiant étranger qui souhaite poursuivre des études supérieures ou une année

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEILS DE LOISIRS ASSOCIES A L ECOLE NOUVEAU Rentrée 2012

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEILS DE LOISIRS ASSOCIES A L ECOLE NOUVEAU Rentrée 2012 REGLEMENT INTERIEUR ACCUEILS DE LOISIRS ASSOCIES A L ECOLE NOUVEAU Rentrée 2012 ARTICLE 1 : FONCTIONNEMENT 1. Horaires et jours de fonctionnement : L ALAE fonctionne les lundis, mardis, jeudis et vendredis

Plus en détail

Contrat d exposition et de commandite

Contrat d exposition et de commandite Contrat d exposition et de commandite Renseignements généraux Organisation : Personne responsable : Adresse : Ville : Province : Code postal : Pays : Courriel : Téléphone : Fax : Veuillez cocher la case

Plus en détail

DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION ASSOCIATION DEMANDE DE SUBVENTION 2015 (Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association) DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION Nom de l association : Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous

Plus en détail

Vérification des antécédents criminels

Vérification des antécédents criminels Secteur : RESSOURCES HUMAINES Politique : RH-407 Entrée en vigueur : le 13 janvier 2010 Date de révision : le 12 janvier 2010 Référence(s) juridique(s) : - Loi sur les casiers judiciaires - Freedom of

Plus en détail

CADRE D ORGANISATION SERVICE DE GARDE 2014 SERVICE DE GARDE LES TOURNESOLS

CADRE D ORGANISATION SERVICE DE GARDE 2014 SERVICE DE GARDE LES TOURNESOLS SERVICE DE GARDE LES TOURNESOLS CADRE D ORGANISATION SERVICE DE GARDE 2013-2014 2014 Francine Leduc Technicienne Directrice Service de garde Secrétariat 450 491-6182 450 491-5065 École au Cœur-du-Boisé

Plus en détail

Le congé individuel de formation (CIF-CDI)

Le congé individuel de formation (CIF-CDI) 07 Le congé individuel de formation (CIF-CDI) PAGE 1/5 Le CIF est un dispositif de formation mobilisable à l initiative du salarié en CDI ou en CDD qui remplit certaines conditions (ancienneté, délai entre

Plus en détail

CONGRÈS Services DEPremière Ligne DES. en action. 18 FÉVRIER 2016 Palais des congrès, Montréal DÉTAILS DE L ÉVÉNEMENT

CONGRÈS Services DEPremière Ligne DES. en action. 18 FÉVRIER 2016 Palais des congrès, Montréal DÉTAILS DE L ÉVÉNEMENT CONGRÈS 2016 18 FÉVRIER 2016 Palais des congrès, Montréal DÉTAILS L ÉVÉNEMENT BIENVENUE AU TOUT PREMIER CONGRÈS SERVICES PREMIÈRE LIGNE L ACMQ! L Association des cliniques médicales du Québec est heureuse

Plus en détail

POLITIQUE D ACCÈS AUX DOCUMENTS ET DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

POLITIQUE D ACCÈS AUX DOCUMENTS ET DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS POLITIQUE D ACCÈS AUX DOCUMENTS ET DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Adoptée par le Comité de direction le 8 novembre 2007 Adoptée par le Conseil d administration le 19 décembre 2007 Table des

Plus en détail

SUBVENTIONS AUX ORGANISMES I CFSPAB I GUIDE ADMINISTRATIF & FORMULAIRE 2015

SUBVENTIONS AUX ORGANISMES I CFSPAB I GUIDE ADMINISTRATIF & FORMULAIRE 2015 SUBVENTIONS AUX ORGANISMES I CFSPAB I GUIDE ADMINISTRATIF & FORMULAIRE 2015 !: 655 BOULEVARD DES CHUTES, C.P. 700 QUÉBEC (QUÉBEC), G1R 4S9 ""À NOS BUREAUX DANS LA NOUVELLE ANNEXE DE L ARÉNA MARCEL-BÉDARD

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 10 SUR LE STATIONNEMENT

RÈGLEMENT N O 10 SUR LE STATIONNEMENT RÈGLEMENT N O 10 SUR LE STATIONNEMENT Adopté par le conseil d administration le 22 mai 2001 Modification entérinée par le conseil d administration le 10 février 2015 TABLE DES MATIÈRES 1. Droit de stationnement...

Plus en détail

FICHES PRATIQUES CCT Etat au 02.12.2015

FICHES PRATIQUES CCT Etat au 02.12.2015 FICHES PRATIQUES CCT Etat au 02.12.2015 TABLE DES MATIERES DES FICHES PRATIQUES Numéros Objets 1 Art. 2.2 Engagement check-list et canevas du contrat de travail 2 Art. 3.4 Augmentation de salaire - annuités

Plus en détail