L Univers de Michel Tremblay

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Univers de Michel Tremblay"

Transcription

1 1

2 AU MUSÉE DE LA CIVILISATION présente L Univers de Michel Tremblay À QUÉBEC - DÈS LE 14 MARS Véritable hommage à l homme de théâtre, cette installation multimédia, inspirée de ses personnages les plus colorés et du quartier qu ils ont habité, illustre l ampleur de l œuvre de ce grand dramaturge et romancier québécois. Avec la collaboration 85, RUE DALHOUSIE Le Musée de la civilisation est subventionné par le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine. 2 3 Photo : Tony Hauser

3 Sommaire Klaus Enrique César Ochoa Édito 6 Actualités Québec et Canada 8 Monde 10 Ils l ont dit 12 SORTIES Black Party 14 Portrait DJ : PAKD 16 Le Village vu par Josh Karmin 18 Villageois du mois : Guillaume Dufour 20 Calendrier 22 Rumeurs 28 Photos Black Party ovation.qc.ca 32 Yunus Chkirate Pierre-Luc Daoust PORTRAIT Alexis Musanganya 32 ÉVÉNEMENT ARTSIDA 2012 : Yunus Chkirate 34 Expo : Tom de Pékin 36 COMMUNAUTAIRE GRIS-Québec fête ses 15 ans 38 Témoignages de bénévoles de GRIS-Québec 39 CULTURE Cinéma 40 Livres 42 SOCIÉTÉ Hausse des frais de scolarité 44 P!NK BLOC 48 David Fortin 50 LGBTQA Momo Gris-Québec César Ochoa 44 Hausse des frais de scolarité César Ochoa SPORTS Méchants moineaux 54 MODE ADDICTED 56 MEC DU MOIS Mikey 58 SANTÉ ATOM-C 64 Play Safe 66 XXX Manuel DeBoxer 68 TENDANCES La cigarette Mec du mois 68 Manuel DeBoxer 4 5

4 Groupe HMX présente le Magazine RG La décision du gouvernement Charest de hausser de 75 % les frais de scolarité universitaires sur cinq ans pour les ramener à la moyenne canadienne est dénoncée par le mouvement étudiant comme une menace à l accessibilité. La prétention de la ministre Beauchamp que la hausse sera compensée par une augmentation de l aide financière ne résiste pas longtemps à l analyse des tendances des trente dernières années. Édito Hausse des frais de scolarité UNE UNIVERSITÉ POUR FILS À PAPA? André Gagnon L aide financière est fournie de plus en plus sous la forme de prêts et de moins en moins en bourses, ce qui a fait grimper l endettement étudiant. Les porte-parole étudiants arguent avec justesse que cette perspective aura le double effet de décourager la poursuite leurs études et de modifier les origines socio-économiques de la population étudiante au profit des classes plus aisées. «Investir dans sa formation» À l aube du 3 e millénaire, nous vivons dans une économie du savoir où le baccalauréat est aussi nécessaire que le DEC il y a vingt ans pour accéder au marché du travail. Il est temps de se demander, comme il avait été évoqué dans les années 1960 et comme l ont fait plusieurs États, dont les pays scandinaves, s il ne serait pas temps d étendre la gratuité scolaire du cégep à l université comme le Québec s était engagé à le faire en adhérant au Pacte international sur les droits économiques, sociaux et culturels. Les défenseurs de la hausse affirment que «les étudiants doivent faire leur juste part et investir dans leur formation», comme si le fait d être pendant des années en dehors du marché du travail à temps plein, parfois pour trois, cinq ou huit ans (dans un parcours sans faille!) après le cégep, n était pas, en soi, un investissement important. Il est assez paradoxal que les apôtres habituels du Time is money, ceux-là mêmes qui tiennent le discours de l investissement dans son capital humain, ne reconnaissent pas ce fait. Quand on les entend dire que l obtention d un diplôme est un investissement dans son capital humain, il suffit d être allé demander un prêt dans une institution bancaire avec pour toute garantie son diplôme (et le passif de son endettement étudiant) pour savoir à quel point ils sont malhonnêtes intellectuellement! Il est difficile de comprendre la logique qui veut que l éducation soit gratuite jusqu au cégep mais qu au moment où l étudiant devient adulte, commence habituellement une vie autonome hors du cocon familial et se prive de revenus d emploi significatifs pendant des années, il lui faudrait en plus payer une partie des coûts reliés au fonctionnement des universités. En 2007, 37 % des Québécois détenaient un DEC, 32 % un baccalauréat. En viendra-t-on bientôt, dans la même logique, à faire reculer la gratuité scolaire à l école secondaire? Veuton que l université redevienne réservée aux fils à papa? Dans le cas des jeunes LGBT, trop d entre nous savent comment, pour s affirmer, il a fallu rompre avec sa famille et voler très tôt de ses propres ailes. Dans les conditions actuelles, Document remis cela précarise énormément la poursuite des études et ce, pour plusieurs années. L abolition de la contribution parentale prévue dans le calcul de l aide financière dès le départ du domicile familial, revendiquée par le mouvement étudiant depuis 1974, serait à cet égard un pas dans la bonne direction. Une logique néolibérale Les défenseurs de la hausse parlent de l université comme si c était encore en 2012 cette chasse gardée qui ne formait il y a cinquante ans que quelques professionnels de nos élites traditionnelles. Comme si un bachelier faisait partie d une élite alors qu en réalité, il ne gagnera probablement pas plus que beaucoup de travailleurs spécialisés. Aussi, quand le ministre Bachand argue que les diplômés universitaires gagneront plus que la moyenne des contribuables pour justifier la hausse, on se demande s il croit à l équité de notre régime progressif d imposition. Les plus fortunés ne paient-ils pas plus d impôts? N estce pas le moyen par lequel chacun paie sa juste part, selon ses moyens, pour les services reçus de l État? Si vraiment les diplômés universitaires ont de meilleurs revenus (et paient plus d impôts, on l espère!), ne devrait-on pas chercher à avoir le plus grand nombre de diplômés possibles pour augmenter les revenus de l État? Pourquoi alors chercher à restreindre l accès à l université? Il semble bien que la seule réponse, ce soit la logique néolibérale. Un choix idéologique où on veut toujours réduire davantage le rôle redistributeur de l État en réduisant nominalement les impôts tout en remettant de plus en plus de responsabilités à l utilisateur-payeur. N a-t-on à ce jour pas assez de preuves que ce credo ne fait qu approfondir les écarts entre riches et pauvres? Pourquoi vouloir nous aligner sur les pays avancés où l université est le moins accessible? Pourquoi faudrait-il continuer dans cette voie et ramener le Québec en arrière? À cette époque très patriarcale où c était la fortune des parents qui permettait à certains d aller à l université, réservée alors aux fils (et quelques filles) à papa? Le magazine RG est publié 12 fois l an par Groupe HMX. RG est distribué gratuitement. Le fait d être mentionné, cité, photographié, d annoncer ou de collaborer à RG, de quelque manière que ce soit, n indique ni n implique une orientation sexuelle particulière. Chaque annonceur et chaque auteur assument, en acceptant de publier dans RG, la totale responsabilité du contenu et de la forme de sa publicité/texte, et RG décline toute forme de responsabilité s il advenait un ou des litiges entre des lecteurs/collaborateurs/annonceurs et d autres personnes ou organismes. Le fait d accepter d être publié dans RG constitue une acceptation des conditions précédentes ou convenues entre RG et les personnes concernées. Toute personne peut soumettre du matériel pour publication (qui devient automatiquement la propriété du Groupe HMX à moins d entente autre avec l éditeur). Toute reproduction en tout ou en partie de cette publication est strictement interdite sans l autorisation de l auteur de l article ou de la photographie. Les articles ne reflètent que l opinion de leur auteur et n engagent en rien le magazine RG. Tous droits réservés. ISSN Éditeur André Gagnon Rédaction Rédacteur en chef Antoine Aubert (514) coordonnateur de la rédaction Thibaut Temmerman (514) Journalistes François Bernier Serge Ebacher Vanessa Girouard Matthieu Lévesque Shawn Thompson Chroniqueurs Bruno Julien, Danny Legaré, Gaëtan Vaudry, Expion Réviseure Monique Désy Proulx production Directeur de la production Pierre Druelle Directeur artistique César Ochoa Graphistes Carolina Ramírez Photographes Edson Emilio Álvarez César Ochoa Webmestre Arnaud Baty ventes Laval, Laurentides et Lanaudière Christine Brindamour Montréal, Montérégie et Estrie Joanne Ansell (514) Luc Barrette (514) Pierre Druelle (514) Anthony Quertier (514) Jérimi Scott (514) Ottawa et Gatineau Christine Brindamour (613) Québec, Centre et Est du Québec Maude Desjardins (581) Administration et distribution Arturo Abreu (abonnements et ConnÊtre) (514) Pascal Duchesne (514) Adresse postale : C.P. 222, Succursale C, Montréal, Québec, H2L 4K1, téléphone : (514) Adresse civique : 1613, rue Amherst, Montréal, Québec, H2L 3L4 6 7

5 Actualités / Québec et Canada Aînés trans La recherche pour contrer la discrimination Mariage gai Le gouvernement corrige la faille juridique Le ministre de la Justice, Rob Nicholson, a annoncé aujourd hui le dépôt d un texte modifiant la Loi sur le mariage civil. «Il a été dévoilé récemment qu il existait une anomalie dans nos lois relatives au mariage civil, a-t-il déclaré dans un communiqué. Nous corrigeons donc cette anomalie du droit.» Rob Nicholson Canada.com abdallahh Alors que les trans canadiens sont remués par la loi fédérale interdisant l accès aux transports aériens à toute personne dont l apparence ne correspond pas à l identité inscrite sur ses papiers officiels, une étude universitaire devrait permettre de mieux connaître la réalité des transsexuels et transgenres aînés. Par anomalie, le ministre entend le vide législatif qui empêchait jusqu à présent la dissolution des mariages des couples gais et lesbiens non résidents dont le mariage n est pas reconnu dans leur pays. Un tel cas s était présentée avec un couple de lesbiennes, mariées à Toronto en 2005, mais résidentes en Floride et en Angleterre. Le projet de loi précise cependant, «toutes les ententes relatives aux biens, à la garde et à la pension alimentaire des enfants ainsi qu à l accès aux enfants devront être prises dans les pays où les couples résident». (T.T.) ÉVÉNEMENT Destination: Planète Bal en Blanc L équipe de recherche du département de sexologie de l Université du Québec à Montréal, dirigée par la professeure Line Chamberland (titulaire de la nouvelle Chaire contre l homophobie, s intéressent en particulier aux conditions de vie et à leur état de santé. «C est la première fois au Québec et probablement au Canada qu une équipe universitaire se penche sur ces questions», a expliqué Line Chamberland. Les résultats préliminaires de cette vaste enquête seront dévoilés lors de la conférence 2012 de l Organisme Santé Arc-en-ciel Ontario (20-23 mars), qui réunira des représentants d organismes canadiens qui offrent des services de soutien aux transsexuels et aux transgenres. (S.E.) Si le code vestimentaire sera toujours aussi monochrome, la programmation du Bal en Blanc s annonce haute en couleurs! Avec des DJ parmi les plus renommés au monde pour animer cette Mecque de la musique danse house, dont Armin Van Buuren et Ben Gold, les fidèles de Danny Tenaglia seront obligés de faire preuve d endurance pour entendre sa prestation aux tables tournantes qui clôtura la soirée (ou plutôt la matinée!) dans la salle principale. Pour assurer l ambiance survoltée de la salle Trance, les organisateurs sont allés chercher au Royaume-Uni le nec plus ultra en matière de scène et d éclairage : Godskitchen Fusion Box. «Plus grand, plus osé, et meilleur que jamais», annoncent ces avant-gardistes de la scénographie événementielle pour décrire leur pavillon de lumières LED et d écrans de projections futuristes de 150 mètres carrés. De quoi recréer une véritable station spatiale pour transporter les païens de cette fin de semaine pascale vers une résurrection dans la stratosphère de la fête. (La rédaction) Bal en Blanc 2012 Du jeudi 5 au lundi 8 avril Palais des congrès de Montréal Billets: PRIAPE : 1311, rue Sainte-Catherine Est. (514)

6 Actualités / Monde Grindr France Nicolas Sarkozy joue la carte anti-gais photo.parismatch.com Arizona Un shérif conservateur obligé de sortir du placard L hebdomadaire local Phoenix New Times a publié les révélations de José (son vrai nom n a pas été dévoilé) un immigré mexicain qui accuse Paul Babeu, shérif du comté de Pinal, en Arizona, de l avoir menacé d expulsion s il révélait leur relation. José a également diffusé aux médias des photos du shérif en sous-vêtements issues de son profil sur un site gai de rencontre, ou l une où ils posent tous deux. Tout en niant les accusations d abus de pouvoir, le shérif a reconnu son homosexualité. Les révélations de José ont obligé cette figure locale de la lutte contre l immigration clandestine à démissionner du poste de coprésident de la campagne présidentielle de Mitt Romney en Arizona. Il n a toutefois pas envisagé de renoncer à se présenter à la Chambre des représentants lors des élections de novembre, appelant les futurs électeurs à considérer ses états de service dans l armée américaine et d officiel de police. (T.T.) L élection présidentielle française arrive à grands pas (22 avril et 6 mai) et le président sortant Nicolas Sarkozy a défini quelques uns des thèmes de sa campagne de réélection : défendre les «valeurs» traditionnelles du pays, ce qui comprend notamment une opposition claire au mariage gai. «Je n y suis pas favorable. [.] En ces temps troublés où notre société a besoin de repères, je ne crois pas qu il faille brouiller l image de cette institution sociale essentielle qu est le mariage», a déclaré au Figaro Maga- zine celui qui se dit également contre l adoption pour les couples de même sexe. Tous les sondages le donnent battu par le socialiste François Hollande. La tactique de Nicolas Sarkozy est donc radicale : prendre des voix à l extrême droite (créditée par les enquêtes d opinion de quelque 20 % au premier tour) et arriver en tête avant son faceà-face avec le candidat de gauche au deuxième tour. Néanmoins, ses positions conservatrices font des remous à l intérieur même de son parti, l UMP (Union pour un mouvement populaire). Son grou- GLBT, GayLib, a annoncé qu il ne soutiendrait pas Nicolas Sarkozy au cours de l élection. (A.A.) Bruce MacRae RUSSIE Le projet de loi homophobe adopté à Saint-Pétersbourg Ni les pressions de Washington ni celles d organismes comme Amnistie Internationale n ont pu changer la donne. La troisième lecture, ce mercredi, du texte interdisant la «promotion de la sodomie, du lesbianisme, de la bisexualité et du transgendrisme» auprès de mineurs, a été suivie par un vote favorable des membres de l Assemblée législative de la deuxième ville de Russie. Russie Unie, parti présidé par l actuel premier ministre russe Vladimir Poutine, favori pour la prochaine élection présidentielle (poste qu il a déjà occupé de 2000 à 2008), appuie p e cette législation homophobe qui prévoit une amende allant jusqu à roubles (103 dollars canadiens), (1.700 dollars) pour les organisations GLBT. Les militants y voient une menace sérieuse contre l existence même des manifestations GLBT tandis que le climat homophobe qui a empoisonné les discussions, ces derniers jours, leur font craindre le pire. Après son adoption ce mercredi, le texte doit prochainement être signé par le gouverneur Georgy Poltavchenko, avant de devenir une loi à part entière. (A.A.) 10 11

7 Ils l ont dit Ban Ki-Moon European Parliament «Quand des individus sont attaqués, maltraités ou emprisonnés en raison de leur orientation sexuelle, nous devons nous exprimer. [ ] Ce ne sont pas seulement des agressions contre des personnes. Ce sont des attaques contre nous tous». Ban Ki-Moon, secrétaire général des Nations Unies, s adressant aux chefs d État africains le 29 janvier. «Le mariage doit être une question d amour et de respect, pas de discrimination. C est quand elle donne de l importance à l égalité plutôt qu aux préjugés et à la peur que l Australie se montre à la hauteur». Parmi les signataires de ce texte, l acteur australien Hugh Jackman s engage lui aussi en faveur du mariage des couples de même sexe. «Je suis à l aise avec mon corps. Il pourrait y avoir des scènes de nu et [le réalisateur] m a dit juste pour te prévenir, si tu te mets nu, pas de débroussaillement. Ce sont les années 40». SOUPEZ À PARTIR DE 1 $* LES MARDIS ET MERCREDIS L acteur homosympa Daniel Radcliffe va devoir rester «au naturel» pour son interprétation du poète gai de la génération beat Allen Ginsberg dans son prochain film Kill Your Darlings,. «Je ne veux pas devenir un acteur gai. Je suis un acteur. Mon métier, c est d interpréter des personnages. Pas de donner des conférences sur l homosexualité». AU MENU CÉSAR COMPOSÉE 1 $ PÂTES DU JOUR 2 $ BURGER ARIANNE ou BURGER NÜVÜ 3 $ TARTARE DE BŒUF ou TARTARE DE SAUMON 4 $ BAVETTE DE BŒUF ou FILET DE SAUMON 5 $ DUO DE TARTARES 6 $ Eric Bernier, interviewé dans La Presse le 28 janvier. L acteur est néanmoins l un des porteparole de la Fondation Émergence. Réservation au Éric Bernier Fondation Émergence Daniel Radcliffe fc08.deviantart.com Hugh Jackman fc08.deviantart.com * promotion valide à l achat de 20 $ d alcool par personne, taxes et service en sus

8 Klaus Enrique Vous seriez bien en peine de trouver un autre arrêt du circuit des partys gaies qui attire davantage d attention et de louanges que le Black Party de New York. Avec cette année un code vestimentaire «Dress Heavy», pléthore de performances débridées et le plus grand rassemblement de types musclés de la côte est, le Black Party est bien autre chose que la dernière soirée branchée du coin ; quel que soit celui d où vous venez d ailleurs. Sorties Black Party méchante fête Danny Légaré Depuis l introduction de cet événement il y a plus de trois décennies, les organisateurs de la Black Party et les barons du divertissement de Saint at Large ont produit des méga-partys avant-gardistes et maintenu haut les couleurs du Black Party. Ce dernier demeure le plus grand rassemblement fétiche et cuir, mais aussi le plus innovant et le plus cochon. «Nous abordons chaque édition comme si c était la dernière, nous y mettons tout notre cœur et toute notre âme pour créer une production qui va se comparer à une grande pièce de théâtre ou un opéra, disent les coproducteurs Stephen Peyner et Michael Peyton, de Saint at Large. Depuis que le party a quitté sa place originale dans l East Village pour atterrir au légendaire Roseland Ballroom, nous sommes au cœur de Broadway, alors nous essayons de rendre New York fière.» Tandis que l événement a maintenu sa popularité tout au long de son existence, il a également dû laisser de la place pour s agrandir et trouver d autres attractions pour y entraîner et conserver la nouvelle génération. «Nous voyageons dans le monde pour trouver les meilleurs DJs qui offrent du son original, de quoi entraîner le monde, rapportent-ils. Notre politique a également consisté à pratiquer des gros rabais pour les jeunes, en espérant qu ils nous en remercieront plus tard par leur loyauté». Dérapages contrôlés Génération de la première ou de la dernière heure, tous ceux qui exploreront le côté sauvage du Black Party devront respecter un code vestimentaire, ce qui ajoute du piment à une piste de danse pleine de testostérone. Le Saint at Large a confiance en sa clientèle lorsqu il s agit de s amuser tout en gardant le contrôle. «L hédonisme n est pas une excuse pour s échapper complètement de la réalité. En d autres termes, quand le party est vraiment trippant, personne ne ressent le besoin de faire le con, disent-ils. Chacun tire fierté de cette communauté qu ils contribuent à construire.» De plus, avec leur stricte politique d environnement sans caméra ni cellulaire, peu de chances de finir sur Xtube le lendemain. «En réalité, la piste de danse est la plupart du temps bondée, si bien qu il n y a pas vraiment la place pour dérailler, continuent-ils. Vivre le Black Party, ça doit d abord être l occasion de découvrir des choses que vous n aviez jamais vues auparavant plutôt que des comportements qui sont mieux pratiqués à la maison.» Caryn Waechter Klaus Enrique Robert Zash En parlant de maison, les garçons du Black Party éprouvent de l admiration pour la sœur de New York. «Montréal est, sans aucun doute, la meilleure ville en Amérique du Nord pour vivre la culture des clubs. Montréal a fait du clubbing une forme d art, disent-ils. Nous sommes fortement influencés par ce qui se passe chez vous, cependant, une fois par an, nous ajoutons quelques ingrédients à saveur newyorkaise à la recette, uniquement pour le Black Party.» BPX : apporter du bizarre au bazar BPX: The Black Party Expo est, comme son nom l indique, une exposition. De quoi donner aux fidèles comme aux novices la même opportunité d entrer en transe au Roseland Ballroom, au beau milieu d une foule de vendeurs, de performeurs, d artistes et de célébrités qui contribuent à faire de cet événement dansant le plus grand et le plus connu au monde. Le Black Party se veut un événement gagnant-gagnant pour les participants comme pour les promoteurs, permettant à cette industrie qui a influencé les codes latents du Black Party une sorte de retour sur investissement. «Nous voulions utiliser le BPX comme un hommage à tous les vendeurs, les sponsors et les compagnies qui continuent de contribuer à son succès en ouvrant nos portes et en leur permettant de présenter leurs marchandises à nos fervents supporteurs, explique Matt Humphrey directeur du BPX. À l ère du réseautage social, il nous semblait important de construire une communauté de soutien plutôt que de monopoliser toute l attention [sur nous]. «Lorsque l on parcourt l exposition au Roseland Ballroom, vous marchez sur un plateau de tournage, comme transporté dans un autre monde, poursuit Matt Humphrey. Nous avons également ajouté une atmosphère plus carnavalesque pour apporter du bizarre à notre bazar : concours de bouffage de cul, lutte au lubrifiant, une ménagerie canine et un lancer de cockrings sur godemichés». Tant de bonheur pour les yeux et bien d autres choses encore, entre le BPX et le Black Party, on peut dire en toute certitude que le Saint va poursuivre sa route dans les prochaines années! Black Party Expo & Black Party Main Event : le samedi 24 mars Du 23 au 25 mars, New York

9 Document remis Sorties PAKD SON RÊVE ULTIME, JOUER À IBIZA Document remis Comme Peter Parker le faisait avec son légendaire Spider-Man, Pier-Alex Ducharme se transforme littéralement dès qu il pose un pied dans un DJ Booth. Envoûté par la musique, il devient PAKD, un dynamique DJ qui ne cesse d impressionner les foules. Gaëtan «TUBBIES» Vaudry Passionné de musique depuis son adolescence qu il vient à peine de quitter, le jeune Sherbrookois se souviendra longtemps de sa première résidence hebdomadaire à La Tocade dans sa ville natale. Une expérience qui viendra confirmer son talent de DJ et qui permettra à la direction du défunt Summum Nightclub de le découvrir et de lui offrir une résidence le dimanche soir, dans le cadre du Staff Night et le jeudi soir au Pacha Lounge. Une carrière était lancée et son talent allait ensuite pouvoir être entendu dans des endroits aussi réputés que le Complexe Sky, le Bistro Vû du Vieux-Montréal, le Living Room de Sherbrooke et bien d autres. Très peu de DJs savourent chaque moment derrière les platines comme sait le faire PAKD. À la manière d un Steve Angello (alors que la Swedish House Mafia s avère une source musicale intarissable pour le jeune homme), il y transpire sa joie et transmet énergiquement sa passion. Autodidacte, l artiste de 19 ans touche également à la production. La tête pleine d idées, il passe d innombrables heures en studio à fignoler son travail. Et cela porte enfin ses fruits. Dès la fin mars, la réputée maison de disque québécoise Vortek Records proposera son premier EP officiel, Good Morning. «C est un beau travail d équipe avec Ulrich Van Bell de chez Vortek, de même qu avec mon agence artistique GV Management, explique PAKD. Je dois aussi beaucoup au DJ/producteur Tomy Villacorta qui m a grandement supporté dans ce projet. Je souhaite de tout cœur que cette sortie soit la première d une longue série!» Un lancement montréalais Le mois dernier, Pier-Alex Ducharme sortait en grande pompe sa démo promotionnelle «La Familia Mixtape» au Bar Passeport de la rue Saint-Denis, où il signait la soirée spéciale Electropic La Familia : Édition I Love Sherbrooke. Pour l occasion spéciale, il a eu le plaisir de partager les platines de l endroit avec deux complices sherbrookois : Nico Concerto et Ben Fortin. Il rêve de vivre de sa musique, de pouvoir faire partager sa passion au plus grand nombre d amateurs possible. Son projet ultime? «Jouer un jour au Pacha d Ibiza. Je pourrai ensuite dire mission accomplie et mourir!» termine-t-il en éclatant de rire

10 Sorties Le Village vu par JOSH KARMIN Document remis Le beau Josh Karmin est résident du club The Boom Boom Boom de Windsor (en Ontario), de même qu au Backstreet de Détroit. L artiste a offert le 18 février une nouvelle visite dans la métropole, alors qu il a signé la soirée Olympe, au chic Apollon. Gaëtan «TUBBIES» Vaudry RG. À quand remonte ta toute première visite dans le Village? Josh Karmin. À l été 2011, lors du festival Divers/ Cité. J ai été très impressionné par l atmosphère européenne du Village, par les belles personnes, par la mode branchée et l influence de l art dans la conception des restaurants, des magasins et des clubs de nuit. RG. Quel est ton restaurant préféré dans le Village? J. K. Lors de ma première visite, j ai eu la chance d aller à La Strega, situé tout juste en face du Complexe Sky. L endroit m a rappelé un restaurant où j ai mangé à Rome, il y a quelques années. La nourriture était très italienne authentique et le personnel est vraiment sympa et surtout, très mignon! (rire) RG. Selon toi, quel genre de restaurant manquet-il dans le Village? J. K. Je me souviens avoir cherché un restaurant de sushis et de ne pas en avoir trouvé RG. Quel genre de boutique manque-t-il dans le Village? J. K. Il manque un magasin de musique où les DJs pourraient se rencontrer régulièrement. RG. Quel est le bar que tu fréquentes le plus? J. K. Je ne suis pas venu souvent à Montréal, mais je te dirais le magnifique Apollon, qui a une conception d éclairage incroyable et une super vibe. Et bien évidemment le Stock! (rires) RG. Un bar que tu n as jamais vu et que tu souhaites voir bientôt? J. K. Je ne suis jamais allé au Circus Afterhours et je meurs d envie de vérifier le système de son Funktion One! RG. À quel endroit descends-tu quand tu viens dans le Village? J. K. Les deux fois à l Hôtel des Gouverneurs de la Place Dupuis. RG. Te sens-tu en sécurité dans le Village? J. K. Oui, le Village semble très sécuritaire, surtout pour les touristes. Les Montréalais semblent très sympathiques. Il faut juste être plus prudent lorsque nous quittons les bars la nuit Mais c est pas mal ainsi pour plusieurs grandes villes du monde. RG. Selon toi, que devrions-nous améliorer dans le Village? J. K. Je souhaite un jour voir la rue Sainte-Catherine fermée à l année, comme elle l était lors de mon premier passage dans le Village. Je crois que ça pourrait être vraiment bénéfique pour tous les bars et les commerces de la rue. RG. Ta description du Village en un mot? J. K. Chic

11 César Ochoa Trois nuits par semaine, il est barman ; en fin de semaine au Unity, le mardi au Cabaret Mado. Mais le jour, vous aurez peut-être l occasion de croiser sa grande silhouette et ses yeux bleus dans «son Village» s il n est pas à l université! Guillaume Dufour, natif de Charlevoix mais qui a grandi en Beauce, n est toutefois pas un barman comme vous les imaginez. Villageois du mois Guillaume Dufour Dans la vie comme au théâtre Thibaut Temmerman Dès l âge de 18 ans, Guillaume Dufour travaille dans les bars : d abord au Drugstore pendant un an et demi, puis durant deux ans au Stock Bar et «ses fabuleux danseurs». Mais depuis septembre 2010, il accomplit son rêve : travailler au Cabaret Mado, lors des fameux mardis. Il officie également au Unity, lors des fins de semaines. «J ai l impression qu à chaque fois que j ai changé de poste, ça a toujours été ma décision de prendre le chemin vers quelque chose qui m intéressait plus, où je me sentais un peu plus chez moi», explique-t-il. Ce qui lui plaît le plus dans son métier, c est de pouvoir faire des rencontres. «À chaque jour, tu ne sais jamais qui va arriver au bar et qui va faire ta journée. C est le fun de constater les différentes foules dans chaque bar. C et une des choses que j aime bien au Mado : c est tellement hétérogène!». de le trouver dans les gyms, où il déteste se rendre. Et tant pis pour les clichés sur les barmen bodybuildés. «Si les clients venaient me voir juste parce que je vais au gym, ben venez pas me voir (rire)! Je pense que j ai plus à offrir que ça! Un bon barman, ce n est pas juste quelqu un qui sert des verres. C est quelqu un qui a de la jasette, de l entregent, qui est intéressant... pas seulement beau à regarder». La part d introspection L autre raison pour laquelle Guillaume dit avoir accompli un rêve en travaillant au Cabaret Mado, c est son attirance pour le monde du spectacle, lui qui a étudié le théâtre au cégep Lionel-Groulx de Sainte- Thérèse. Il avoue néanmoins ne pas être «très fier» de ne pas avoir tenté de poursuivre dans cette voie, après un premier refus aux grandes écoles de théâtre ou aux conservatoires. «Quand je vais au théâtre, j ai un petit pincement, explique-t-il. Ça aurait pu être moi.» «Je l aime, mon Village» Guillaume Dufour aime Montréal, mais le Village, où il vit depuis quatre ans, tient une place particulière : «Avec mes amis, on le dit souvent Je l aime mon Village, j ai un sentiment d appartenance ici» affirme-t-il. Pas seulement parce que c est plus simple pour y travailler. «Venant d un petit village de campagne, c était incroyable de constater quand je suis arrivé ici à quel point c est un village dans une ville», dit-il en souriant. Il apprécie que le quartier gai ait conservé son humanité au sein de la métropole montréalais : «On dirait que c est rassurant de sortir, d aller au café à côté de chez toi, tu vas croiser des gens que tu connais, surtout l été. C est super le fun.» En revanche, peu de chances Dans le théâtre, il apprécie la part de spiritualité et d introspection. De l univers de la fête et des projecteurs à la scène, n y aurait-il qu une différence? «Sortir dans les bars, ça c est festif. Mais travailler dans les bars, ce n est pas pareil tu dois rester concentré, t es constamment regardé... [Il s arrête] Tu me vois venir? Non, je ne tiens pas un rôle! [rire].» Il garde néanmoins de ses cours, et notamment des écrits de l ancien metteur en scène Constantin Stanislavski, une leçon de vie. Pour être une bonne personne comme un bon acteur et communiquer ses émotions, il faut en permanence se servir de ses expériences personnelles, de ses réminiscences de toute sa vie

12 Un lieu, une expérience hors du commun... dentisterie générale et esthétique mini-implants reconstruction du sourire greffes de gencives blanchiment au laser Dr Marc Raper chirurgien-dentiste Dre Natacha Michel chirurgienne-dentiste Stéphane Côté denturologiste Yanick Bertrand tatoueur Jean Fortin galeriste Underneath Oilon Esther Simmonds-MacAdam Angel Moraes César Ochoa Sorties Les rendez-vous à ne pas manquer Matthieu Lévesque La peinture en vedette à La Petite Mort L innovatrice Galerie La Petite Mort d Ottawa présentera une panoplie d expositions fascinantes au courant des prochaines semaines. Depuis le vendredi 2 mars, la galerie expose les œuvres de Hayden Menzies, et ce jusqu au 1 er avril. Alternant entre la peinture et le dessin, l artiste multidisciplinaire utilise une grande variété de matériel dans la création de ses œuvres où le chaos se marie à la beauté. Le peintre Andrew Fay étalera sur les murs de la galerie une série de tableaux introspectifs le 9 mars prochain dans le cadre d une exposition d un soir. Le plus récent travail de la Torontoise Esther Simmonds-Macadam sera au centre de l attention pendant une semaine, soit du 23 au 29 mars. Dans ses œuvres d une grande beauté, l artiste utilise le corps de l homme qu elle magnifie pour présenter une vision métaphorique des valeurs sociales actuelles. Galerie La Petite Mort 306 Cumberland Street, Ottawa B ' sweet home in moving city (détail), huile sur toile, 46 po 48 po. Vartanian De Blanc et de Noir 23 février au 20 mars Vernissage: samedi 25 février, 17 h 20 h. Annonce GD1202 (demi page 7,8 po 4,7 po), Être, mars GALERIE D ENTAIRE 1239, rue Amherst, Montréal Des grands noms au ((( Stereo ))) Ceux qui connaissent bien la musique électronique comprendront vite que le mois de mars sera complètement déchaîné au ((( Stereo ))). Plusieurs seront plus que ravis d apprendre que le légendaire DJ anglais Sasha sera de retour le 16 mars prochain. Jouissant d une renommée internationale, le producteur crée une commotion partout où il passe, et sa dernière visite au ((( Stereo ))) ne fait pas exception. L artiste portugais DJ Vibe sera aux platines de l endroit le samedi 17 mars. Avec des têtes d affiche telles que le DJ hollandais Joris Voorn et l Anglais Nic Fanciulli, la soirée du vendredi 23 mars risque de rester dans les annales de l afterhours. Le lendemain, Angel Moraes s installera derrière la table tournante pour sa soirée mensuelle. ((( Stereo ))) 858, rue Sainte-Catherine Est

13 Sorties The Cube Guys thecubeguys.com Nico Concerto célébré à l Apollon En plus de tenir les traditionnels jeudis City Beats et les vendredis Top Vidéos, la boîte de nuit de l heure du Village, l Apollon, accueille un DJ populaire toutes les fins de semaine dans le cadre des samedis Olympe. Le samedi 10 mars, l Apollon présente en collaboration avec l équipe de GV Management l événement Nico s B-Day Bash, au cours duquel l anniversaire du DJ sherbrookois Nico Concerto sera célébré. Pour l occasion, l artiste offrira une performance de cinq heures. La sensation montréalaise Stéfane Lippé (17), DJ Haughty (23) et le vétéran torontois Shawn Riker complètent la programmation des samedis Olympe du mois de mars. Bien sûr, rappelons que les dimanches soirs sont de retour à l Apollon avec la soirée Rehab présenté par le DJ montréalais Ian Key. Nico Concerto Mario Beauchesne Apollon 1450, rue Sainte-Catherine Est, Montréal entretown ub 2 PATIOS + 3 FLOORS + POOL TABLE OTTAWA S OLDEST GAY PUB IN THE HEART OF THE VILLAGE 340 Somerset Bank St. OTTAWA CELLBLOCK for Men S T E A M W O R K S F O R M E N. C A Newly renovated, Clean & friendly Three floors to explore hello On célèbre la Saint-Patrick au Drague En plus des nombreux spectacles de personnificateurs féminins présentés à chaque semaine, le Drague Cabaret Club de Québec célébrera cette année la Saint-Patrick. Le samedi 17 mars prochain, enfilez vos plus beaux vêtements verts et allez célébrer la fête nationale irlandaise en compagnie des employés du bar gai le plus populaire de la capitale. Le Drague 815, rue Saint-Augustin, Québec Des talents d ici à l honneur au Circus Fidèle à ses habitudes, le Circus Afterhours servira de vitrine exceptionnelle à plusieurs artistes québécois pendant le mois de mars, en plus de recevoir des artistes d ailleurs. Le Brésilien v sera la tête d affiche d une soirée organisée en vue de célébrer le 8 e anniversaire de l endroit. Fergie (le DJ et non la chanteuse), Hakim Guelmi et Richie G complèteront la programmation musicale. Les festivités continuent le samedi 10 mars avec le duo de producteurs italiens The Cube Guys. Franco Fabi et Alez Draym seront aussi de la partie. Le 16 mars, ceux que l on surnomme «les stars montantes du trance», le duo W&W, visiteront l afterhours de la rue Sainte-Catherine. Circus Afterhours 917, rue Sainte-Catherine Est

14 Sorties Vilify César Ochoa Une nouvelle soirée mensuelle au Royal Phoenix Le Royal Phoenix continue à faire sa marque dans le paysage GLBT montréalais avec des soirées qui, à chaque fois, se transforment en événements. À noter qu en plus de sa soirée karaoké du dimanche soir, le bar queer offre désormais un brunch chaque samedi et dimanche. C est aussi à cet endroit que sera lancé le Festival Edgy Women (le 15), véritable fiesta féministe montréalaise. Le jeudi 22 mars se déroulera l événement mensuel Mews Fashion, une vitrine exceptionnelle pour designers et artistes visuels qui désirent présenter au public le fruit de leur travail. Les deux prochaines éditions du cabaret Les Follies auront lieu les 13 et 27 mars prochains. Royal Phoenix Bar 5788, boulevard Saint-Laurent, Montréal Edgy Women César Ochoa Michel Dorion au K-omplexe de Jonquière En plus de sa traditionnelle soirée Karaoké du mercredi et de sa toujours très populaire soirée dansante du samedi soir, le K-omplexe de Jonquière présentera plusieurs spectacles d artistes de la région et d ailleurs au cours des prochaines semaines. Parmi les artistes qui fouleront la scène du K-Baret, on compte Dan Livingstone (du 15 au 17 mars), jeune musicien blues dont la popularité croît à une vitesse fulgurante. La chanteuse Angel Forrest, dont le talent vocal est depuis longtemps reconnu au Québec et ailleurs, sera au Saguenay pendant deux soirs (les 22 et 23). La guitariste Cécile Doo-Kingué, que plusieurs considèrent comme l une des meilleures musiciennes au Québec, se produira le jeudi 29 mars. Il ne faut surtout pas manquer la troisième visite de Michel Dorion le 23 mars prochain au K-Mé-Léon. C est dans une formule bal en blanc que la célèbre drag queen prendra d assaut la scène de la discothèque. Andy C au Belmont Les amateurs de musique électronique seront sûrement nombreux à se rassembler au Belmont le 22 mars prochain. En effet, le club du boulevard Saint- Laurent recevra le DJ anglais Andy C. Communément appelé The Executioner, l artiste connaît actuellement un succès monstre alors qu il a été nommé meilleur DJ au Drum & Bass Arena Awards L événement, qui est entre autres présenté par evenko et RedBull, offrira aussi des performances de Crimewave, Harmsworth, Vilify et Construct. Faites vite, les billets sont en quantité limitée! K-omplexe 2725, boul. du Royaume (Jonquière) Le Belmont 4483, boulevard Saint-Laurent, Montréal

15 Rumeurs Facebook Des indiscrétions qui n en sont pas, des rumeurs confirmées, des bruits de fonds populaires, des vérités à vérifier bref, du bonbon! À prendre au pied de la lettre, ni plus, ni moins! César Ochoa MENTION SPÉCIALE : Il importe de souligner la préoccupation de Pascal Lefebvre et Greg Thibault, propriétaires de la «nouvelle boîte de nuit de Montréal», l Apollon, de faire la promotion de leurs soirées principalement EN FRANÇAIS. Du jamais vu dans l histoire récente du «nightlife» montréalais Chapeau messieurs! Expion MADO LAMOTTE et son cabaret : un doublé en 2012! En cette année de 25 e anniversaire de vie artistique de Mado Lamotte, désormais célèbre et prospère cabaretière du Village, l automne 2012 promet d être chaud pour la reine et ses loyaux sujets, d après ce qu on a entendu dans les ruelles et ailleurs! Malgré nos entrées et nos tentatives de passer des enveloppes brunes, on n a pas pu en savoir plus. Tout ce qu on m a répété : «On va arriver avec quelque chose de gros»! Auparavant, en mai, on célèbrera le 10 e anniversaire du Cabaret sous le thème «10 ans-10 jours». On promet dix jours de programmation continue et originale du 26 avril au 5 mai Connaissant Mado et son équipe, on n a pas de raison d en douter une seule seconde. On aura rarement vu autant de drag queen au pied carré! On dit même que le très polyvalent et talentueux Cantelli Canto travaille sur un spectacle unique et grandiose pour l occasion. À surveiller! LE RÉTRO de plus en plus attrayant pour les nuitards! Il y a de la nostalgie dans l air et ça ne semble pas sur le point de s atténuer. Bien au contraire! Les propriétaires de boîtes de nuit, ne sachant plus quoi faire pour ramener l ambiance et la clientèle dans leurs établissements, se cherchent des moyens d attirer ceux qui ont délaissé la vie nocturne faute d intérêt et de nouveautés! Les événements rétro seraient-ils la solution? Pour certains, il semble bien que ce soit le cas. Après le grand succès de l événement disco «Retrouvailles du LimeLight» (maintenant LA Boom) en 2010, voilà que d autres nostalgiques des années 80 et 90 pourraient se tourner vers ce genre de soirées «hommages» pour créer un nouvel achalandage dans leurs discothèques et bars. Même le populaire Beach Club de Pointe-Calumet songerait à tenir au moins un événement du genre au cours de la prochaine saison estivale. Le dynamisme et l audace des promoteurs de l endroit n étonnent plus personne. Les dirigeants du Parc Jean-Drapeau annonceraient également une grande fête rétro dans l île pour l été 2012 selon les rumeurs On achète! 28 29

16 Sorties Photos : Edson Emilio a.k.a El Negro Cocktail d ouverture Massimadi DJ Stefan Lippe à l Apollon 30 31

17 Communautaire Alexis Musanganya «La lutte contre l homophobie un combat de vie» Depuis la création du premier site homosexuel africain francophone, Gay Afrique, en 2002, jusqu au Festival de cinéma Massimadi, qui s est achevé le 12 février dernier, le directeur général d Arcen-Ciel d Afrique, Alexis Musanganya anime la communauté gaie afrocaribéenne à Montréal. Un engagement de tous les jours assumé même s il doit néanmoins composer avec l hostilité de sa communauté d origine. Thibaut Temmerman RG. L objectif du festival Massimadi était de faire connaître les réalités des communautés noires LGBT. Pensez-vous y être parvenu? Alexis Musanganya. Le festival a été une belle réussite, d abord sur le plan médiatique : beaucoup ont été informés de l existence d Arc-en-ciel d Afrique et du Festival, puis ont parlé de nous aux autres. Du tabou, on passe à une forme de discussion ouverte, de dialogue. On a également réussi à toucher des noirs hétéros, des blancs. Nous avons pu exposer à nous-mêmes nos réalités. Ainsi, on a pu montrer le côté dynamique de la communauté gaie noire, y compris celle en Afrique. Les choses n y sont pas roses, mais au moins il y a des actions sur place. Par ailleurs, on se félicite d avoir pu présenter deux documentaires réalisés à Montréal, l un avec des gais et lesbiennes qui s acceptent (Être soi-même) l autre sur des personnes toujours dans le placard (Noir et homosexuel : l identité sous silence). Enfin, en termes de participation, on a quasiment doublé par rapport à l année passé, de 300 à 550 billets. RG. Y a-t-il eu quelques déceptions? A. M. Le seul regret est le manque de ressources humaines et financières. Le festival fonctionne avec des bénévoles. Il a été fait avec un budget de 5.000$. Nous avons fait des demandes de subventions à la Ville de Montréal. Le ministre de la Justice a donné sur ses fonds discrétionnaires 1.000$. Ça aide mais ce n est pas suffisant. Nous sommes légèrement déficitaires. RG. En quoi est-il si important d avoir votre propre festival? N aurait-il pas été plus simple de travailler avec image+nation? A. M. L événement s inscrit dans le cadre du mois de l histoire des noirs, sans lequel il n existerait pas. Le festival a lieu en février parce que c est à ce moment-là que l on peut faire passer le message. Ce qu on veut, c est aller chercher le noir de Côte-des-Neiges ou de Montréal Nord, qui voit que, parmi les 300 activités du Mois de l histoire des noirs, il y a Massimadi. On espère que ce festival sera précurseur d autres festivals black dans le monde. RG. Dernièrement, il vous est arrivé une mésaventure qui illustre bien le prix qu il faut parfois payer pour son engagement A. M. J ai donné une entrevue à un webzine européen qui a été reprise au Rwanda, dans ma langue maternelle. La traduction était mal intentionnée ; par exemple, être gai était traduit comme «un homme qui couche avec un autre homme», comme si l homosexualité se limitait à un acte sexuel. Il y avait ma photo et dans les commentaires, des lecteurs ont donné mes coordonnées et ceux de mes proches au Rwanda. Une situation non sécuritaire pour eux quand on voit ce qui arrive en Ouganda, un pays proche du Rwanda. J ai contacté le journal pour modération de ces commentaires, ce qui n a pas été fait jusqu à date. InkedKenny On a également eu un membre d Arc-en- Ciel d Afrique dont la photo de mariage s est retrouvée sans autorisation dans un journal au Rwanda. Tu peux comprendre de quelle façon extrêmement animale et sauvage cela avait été présenté. Ce genre de choses affecte les personnes, même si elles sont ici au Québec. RG. Le regard de sa communauté d origine pèse, malgré la distance A. M. Oui et c est une des raisons pour lesquelles ils ne veulent pas faire de coming out, ou alors partiellement. Ils ont peur des répercussions sur leur personne ou sur leur famille, dans leur pays d origine. C est une question qui revient régulièrement dans les discussions-causeries, c est d une importance capitale. Ça n est pas la même chose quand tes parents sont à Chicoutimi. Ceux-là connaissent André Boisclair, Dany Turcotte Nos parents en Afrique n ont pas ces modèles. Toutes leurs références sur l homosexualité, ce sont des gens qui marchent nus pendant la Marche des fiertés et c est ça qu ils imaginent que leur fils est devenu. RG. Ce genre de désagréments, ça vous décourage ou vous vous dites «ce que je fais, c est vraiment utile»? A. M. La lutte contre l homophobie, c est un combat de vie, ce n est pas quelque chose que je fais à temps partiel. C est quelque chose qui est complètement relié à ma vie. Il y a des choses à quoi on s attend qu elles arrivent. Ca fait partie des risques du métier. On en est conscient et il faut minimiser les dégâts. J ai pris le temps d expliquer à ma famille mon combat, ils sont tous au courant. Je pense que j ai une bénédiction pour le faire, mais même sans cela, je le ferais. Pour soutenir Arc-en-ciel d Afrique : arcencieldafrique.org 32 33

18 Portait to an Idealized Greek God De Zïlon à Yvon Goulet, les peintres ont de nouveau répondu présent pour la quatrième édition d Artsida (23 mars 6 avril), à la Galerie Dentaire et à la Galerie V-Trimont. Yunus Chkirate, artiste de 26 ans dont la côte ne cesse de monter, participera pour la deuxième fois à l événement montréalais. Il rappelle l importance de cette cause pour tous les artistes. Événement Artsida 2012 Yunus Chkirate «Faire notre part du travail» Antoine Aubert RG. En quoi Artsida reste un événement incontournable pour la communauté LGBT québécoise et les artistes? Yunus Chkirate. Quand on touche à des causes comme celle du VIH/Sida, c est important de trouver différentes façons pour aider. En tant qu artiste, être capable de faire partager notre travail tout en permettant de récolter des fonds procure un sentiment incroyable. L art n a pas de sexe, de genre, ou d âge, c est un cadeau universel. Tous les artistes d Artsida ont ici l opportunité de se rassembler pour montrer qu on peut combattre un autre problème universel. RG. Vous êtes issu d une génération qu on dit moins «sensible» au problème du sida. Qu est-ce qui vous a poussé à vous engager de la sorte? Y.C. Souvent les artistes sont plus sensibles. Dans mon cas, j ai toujours été réceptif à toutes les choses qui causent de la douleur aux autres. Je crois que ma génération pense que le VIH est juste une maladie comme une autre, qu on peut traiter et vivre normalement. Et dans un certain sens, ils ont raison Mais la stigmatisation reste très présente. Le VIH traîne avec lui un mal émotionnel et les préjugés sont nombreux dans la communauté. On oublie que le VIH change la vie de quelqu un. Au lieu de juger, on doit donc aider. J espère continuer de travailler avec différentes fondations, mais aussi supporter une autre cause qui affecte beaucoup de jeunes : l intimation dans les écoles. RG. Avez-vous l impression d un relâchement aujourd hui chez les jeunes gais? Y.C. Pour chaque problème, on trouve toujours des extrêmes. On voit de plus en plus de jeunes qui acceptent des partenaires séropositifs en se protégeant. Je suis content de voir ça. J ai toujours dit que les condoms sont hot! Mais on voit aussi des groupes qui encouragent le barebacking car ils pensent que le VIH ne constitue plus un grand problème. Donc, je crois que oui, ça démontre un grand relâchement. Ça diffuse un mauvais message à toute la population et encourage la transmission d autres ITS. Malheureusement, on n apprend rien à l école sur le VIH. Un jeune actif sexuellement doit se faire sa propre éducation. Ça représente une grande partie du problème. RG. Quelle œuvre avez-vous remis pour l exposition et l encan? Y.C. L an passé avec Brute Hope, j ai créé un tableau qui portait sur le VIH. Mais cette année, j ai voulu évoquer un autre aspect de la communauté. Mon tableau Portrait of an Idealized Greek God (photo) joue avec l idéalisme de la masculinité. Jusqu à présent, j ai reçu beaucoup de réactions positives sur les réseaux sociaux Tant mieux, le but est d attirer l attention pour rapporter beaucoup d argent lors de l encan. RG. Parmi les autres artistes présents à Artsida, quels sont ceux que vous aimez plus particulièrement? Y.C. J apprécie tous les artistes, parce que ce n est pas évident de l être, point. Mais, bien sûr, j ai mes préférés. J adore la simplicité qu on retrouve parfois dans les tableaux de Zïlon, tout en conservant un impact énorme. Les regards, les formats et les couleurs de Yvon Goulet attirent toujours mon attention. Je suis récemment devenu fan de Sébastien Gaudette. J adore sa technique et l étude Artsida 2012 Du 23 mars au 6 avril À la Galerie Dentaire et à la Galerie V-Trimont Vernissage le 24 mars à la Galerie Dentaire Encan (18h) puis fête le 7 avril au Musée d art contemporain artsida.org qu on voit en arrière-plan de ses tableaux. Enfin, j aime beaucoup la dichotomie des portraits de Mathieu Laca, notamment celui de Francis Bacon, un de mes modèles. RG. Que peuvent apporter les artistes dans le combat contre le sida? Y.C. Ils montrent au monde combien l art est important et que la communauté artistique fait sa part du travail. RG. Sur le plan personnel, les derniers mois ont été assez spectaculaires pour vous. Vous avez vendu tous vos tableaux lors de votre première exposition. Il y a aussi une exposition permanente chez Delano Design. Y.C. Oui, quand parfois je me pose et je pense à ma César Ochoa dernière année, je n y crois toujours pas. Le soutien de mes fans et des personnes qui continuent à collectionner mes tableaux me touche énormément. J apprends désormais à acquérir la discipline nécessaire pour obtenir les résultats que je souhaite dans mes projets. C est difficile parfois de planifier l inspiration. Elle est toujours là, je dois juste pouvoir m arrêter et l écouter. Ça ressemble un peu à une voix. Lorsqu il y a du bruit autour, on ne l entend pas. Mais je suis plutôt chanceux de ce côté-là. RG. Quels sont vos prochains projets? Y.C. Je suis en train de développer de nouveaux projets concernant des expositions et des collaborations avec des fondations, mais on reparlera de ça une autre fois (rire). Je préfère garder l attention sur Artsida

19 Expo Tom, de Pékin à Montréal Tom de Pékin, figure dont le nom renvoie au célèbre dessinateur homo-érotique Tom of Finland, doit pourtant son pseudonyme à son premier ouvrage, Rêve au cul, dans lequel il détourne des images de propagande maoïste pour en faire des figures sexuelles révolutionnaires. L artiste, venu à Montréal à l ocassion de la Radical Queer Semaine, est exposé à la Galerie Fresh Paint. Bruno Julien Tom de Pékin est un artiste bien connu de la scène culturelle GLBT en France, voire en Europe, pour son approche artistique iconoclaste du sexe et sa place dans la culture gaie. Son intérêt pour les sexualités minoritaires (BDSM, cuir, latex etc.) et les questions de genre lui ont assuré une réputation sur la scène européenne Document remis alternative. S il a déjà exposé dans plusieurs villes européennes, participé à des performances ou des vidéos, le voilà enfin au Québec. Au téléphone, l artiste était enthousiaste à l idée de découvrir Montréal : «Les personnes de Montréal venues aux Universités d Été Euroméditerranéennes des Homosexualités (UEEH - rencontre annuelle LGBTQI organisée chaque année à Marseille) en 2011 nous ont fait une tellement séduisante présentation de Montréal et de la Radical Queer Semaine que j ai profité de l occasion» explique Tom de Pékin. le festival où les queers sont heureux La Galerie Fresh Paint expose les oeuvres de l artiste iconoclaste. «Le lieu étant pour l art de la rue, j ai décidé d adapter l une de mes récentes œuvres réalisées au Centre d Art de Bourges.» La possibilité offerte aux artistes de tenir une permanence tournante, afin que le public puisse rencontrer et découvrir plusieurs parcours artistiques, l a séduit : «Pour moi, c est essentiel de travailler l aspect participatif car c est ce qui permet à l art de rejoindre le monde militant. C est un moment toujours propice à la création et à la politique. C est très vivifiant.» Comme le souligne Vincent Simon, éditeur d art (Septembres éditions- Palais de Tokyo) qui a publié un très bel ouvrage consacré au travail de Tom de Pékin, «la sexualisation frénétique des images dans son œuvre a pour effet de faire surgir du désirable dans les représentations et du désir dans le regard.» Effectivement, Tom de Pékin se caractérise par un travail sur le dessin érotique, dans une vision toujours camp. Cette perspective, qui rappelle aussi le théâtre de l absurde, a pour mérite de mettre en lumière les codes et règles sociales, de les déconstruire ou d en montrer les artefacts. Tom de Pékin a profité de son passage à la soirée Stalle de la RQS pour présenter, dit-il : «Une performance avec Jérôme Marin (alias Monsieur K.) qui est une part d un projet global nommé Études canines et qui interroge sur le rapport à l animalité dans la sexualité, du désir et au final de la situation de l être humain dans nos sociétés.» Tom n a pas d attentes particulières, hormis faire des rencontres et découvrir enfin la ville de Diane Dufresne : «Parfois, quand je veux me ressourcer, je mets Oxygène et là, je suis en forme pour le reste de la journée». Document remis Exposition RQS 2012 Galerie Fresh Paint 180, rue Sainte-Catherine Est (métro Berri-UQÀM) Jusqu au 17 mars 36 37

20 Communautaire GRIS-Québec fête ses 15 ans avec Diane Dufresne et les Violons du Roy L organisme GRIS-Québec souligne, au mois de mars, ses quinze ans de travail acharné pour éveiller les mentalités à l acceptation en luttant contre l homophobie. Cet anniversaire s organise autour d un concert-bénéfice en compagnie de la grande Diane Dufresne. La diva sera accompagnée des Violons du Roy, sous la direction de Simon Leclerc. François Bernier L événement aura lieu le jeudi 29 mars 2012, à 19 h 30, dans la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm, considérée comme l une des meilleures salles de concert au monde grâce à son acoustique hors du commun, conçue par une équipe d experts. De quoi assurer une qualité sonore d excellence pour Diane Dufresne et les Violons du Roy. Bien que sollicités dans le monde et récipiendaire de nombreux prix, André Tardif, directeur général du GRIS-Québec, loue la disponibilité de ces derniers. «La réaction a été immédiate, positive, excellente. Ils sont aussi accessible qu un orchestre pour jouer à son mariage», plaisante-t-il. Ce sont les Violons du Roy qui ont suggéré le nom de la diva québécoise pour les accompagner. Un choix judicieux, tant l artiste, forte de ses plus de 45 ans de carrière, a séduit la communauté gaie par sa fougue, son excentricité et son énergie. Bien qu hétérosexuelle, elle avait offert une performance au stade olympique à l occasion de la cérémonie d ouverture de la première édition des Outgames présentée à Montréal en Soutenir la sensibilisation dans les écoles «Depuis sa fondation, GRIS-Québec a visité pas moins de 1700 groupes des milieux scolaires et communautaires jeunesse, dans le cadre des ateliers de démystification des orientations sexuelles, souligne l organisme dans un communiqué de presse. Le nombre des personnes ainsi sensibilisées dépasse » Quinze ans donc, et la fierté de l implication de ses membres, hétérosexuels ou homosexuels, actuellement au nombre de 72. L argent recueilli par la soirée permettra au GRIS-Québec de poursuivre ses activités gratuites de sensibilisation dans les écoles, mais également de financer ce qu André Tardif présente comme l une des réalisations les plus importantes et distinctives du l organisme : l Accès. Ce centre est ouvert trois soirs par semaine aux ans de la diversité sexuelle et en questionnement. «C est une rareté d avoir un milieu pareil dans l est de la province, explique-t-il. Depuis 7 ans, le GRIS est arrivé à le maintenir, et près de 400 jeunes différents l ont fréquenté.» Pour ce programme musical unique et élaboré sur mesure pour l événement, il faudra prévoir 200 $ pour le billet VIP qui offre un cocktail dînatoire suivant le concert en compagnie des artistes, ainsi que la possibilité de participer à un encan silencieux. Pour obtenir des places régulières pour le concert uniquement, comptez entre 75 et 125 $. Le site de l organisme : ovation.qc.ca Communautaire GRIS-Québec Les bénévoles témoignent Depuis 1996, ils partagent leur vécu et leurs connaissances sur l homosexualité et la bisexualité et les démystifie. Ils, ce sont les bénévoles du GRIS-Québec, qui vont dans les établissements scolaires afin de favoriser chez les jeunes rencontrés une prise de conscience à l égard des préjugés et des comportements homophobes. Quelques uns d entre eux ont accepté de témoigner à RG l importance de leur engagement. Propos recueillis par Thibaut Temmerman Être bénévole au GRIS, c est pour moi l occasion idéale de participer à l éducation de la population en divulguant mon parcours de vie. C est donner la chance à certaines personnes qui n ont pas de modèle homosexuel positif dans leur entourage de se créer une opinion. Cet engagement me mène à croire que si les démystifications continuent à se multiplier, un petit peu grâce à moi, la société québécoise jouira d une plus grande ouverture d esprit quant aux sujets abordés par les bénévoles, c est-à-dire la diversité sexuelle, l homoparentalité, la bisexualité et les démonstrations affectives de couples du même sexe. Alex Grenier 21 ans, bénévole depuis six mois. Je fréquentais une fille qui n était pas à l aise avec son orientation sexuelle et je voyais «mon Dieu, que ça dérange bien du monde autour!» Pourtant c est un amour comme tous les autres! J ai tellement le goût d être heureuse là-dedans, pourquoi pas donner de mon temps pour un monde un peu plus ouvert? Ce qui me plaît le plus, c est voir les jeunes s amuser. Souvent, on fait notre speech du début, on les invite à poser des questions, ça se regarde pour savoir qui va oser poser une question, ça n embarque pas. Mais à la fin ils rient, ils veulent savoir comment t as rencontré ta blonde, ils viennent nous parler à la fin du cours Mylène Dubé-Couture 20 ans, bénévole depuis un an et demi. J étais engagé dans un groupe gai du cégep et des professeurs en sociologie de la sexualité sont venus nous voir pour qu on témoigne, afin de couvrir de manière adéquate la diversité sexuelle durant leur cours. Par la suite, on s est rendu compte que le GRIS- Québec le faisait déjà. J avais tellement apprécié ma première expérience, c était gratifiant de travailler à contrer les préjugés. On s était fait dire beaucoup de bonnes choses par les élèves. C est un bon moyen d améliorer la perception et l acceptation des gens qui nous entourent. C est important aussi pour les jeunes dont un membre de leur famille est gai : c est difficile parfois de prendre leur défense face aux préjugés. De temps en temps, des élèves homosexuels des classes qu on visite viennent nous voir pour nous remercier d être venus. Quand on leur parle cinqz minutes, on se rend compte que ça leur fait vraiment du bien. Ca brise un peu leur isolement, alors qu ils ont l impression d être seul au monde. Je me rappelle au secondaire, des jeunes vivaient la même chose que moi, mais on était tous dans notre petite bulle. Frédéric Savard 28 ans, bénévole depuis dix ans

Présentation des Récipiendaires 2013

Présentation des Récipiendaires 2013 Présentation des Récipiendaires 2013 11/21/2013 Présentation des récipiendaires En 2013, les 10 récipiendaires d un Phénicia sont par ordre alphabétique : 1 LE DRAGUE CABARET CLUB La vie nocturne de la

Plus en détail

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE...

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... Maxime : «J habite dans une petite ville avec mes parents. J ai été admis en formation d apprenti boulanger dans une grande ville voisine. La collocation? Je pense que

Plus en détail

La mission aura lieu au premier trimestre 2010 (14 au 26 février en principe)

La mission aura lieu au premier trimestre 2010 (14 au 26 février en principe) MISSION D ECHANGE ENTRE LE MONDE ASSOCIATIF GAY QUEBECOIS ET WALLON MONTREAL - QUEBEC- NEW YORK 21 Chargés du projet : Jean-Michaël SIMAR et Fabian WILLEMS Email : jm.simar@skynet.be et fabianwillems5@yahoo.fr

Plus en détail

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FEMALE: Allô, Monsieur Ledoux? Madame Chavignol à l appareil, la maman de Maxime. Je voudrais

Plus en détail

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT TU ES ACTIF SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX. MAIS CONNAIS-TU TON PROPRE RÉSEAU SOCIAL? QUELLES SONT LES PERSONNES DE TON ENTOURAGE

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail

Volume 1 Numéro 2 Février 2009

Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Sommaire Lancement du concours Je prends ma place...1 Lancement du concours Je prends ma place Entrevue avec Annie Patenaude, lauréate 2008...2 En collaboration avec le Secrétariat

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

PLUS GRAND SPECTACLE CANADA ÊVES-TU DE DANS STAGES DE FORMATION ARTISTIQUE POUR LES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ÉTÉ 2007 CASSELMAN 1 888-313-ECHO

PLUS GRAND SPECTACLE CANADA ÊVES-TU DE DANS STAGES DE FORMATION ARTISTIQUE POUR LES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ÉTÉ 2007 CASSELMAN 1 888-313-ECHO R JOUER le ÊVES-TU DE DANS PLUS GRAND SPECTACLE au CANADA? STAGES DE FORMATION ARTISTIQUE POUR LES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ÉTÉ 2007 CASSELMAN 1 888-313-ECHO Ministère de l Éducation EXCEPTIONNELLE! C EST

Plus en détail

Étude sur les services et l assistance sans hébergement contre la violence familiale Formulaire de retour d information sur le programme

Étude sur les services et l assistance sans hébergement contre la violence familiale Formulaire de retour d information sur le programme Code de programme : Code de l état : Étude sur les services et l assistance sans hébergement contre la violence familiale Formulaire de retour d information sur le programme Instructions : Veuillez répondre

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant

Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant son 90 e anniversaire Bonsoir, D entrée de jeu, je tiens à vous remercier de votre présence ce soir pour fêter ce 90 e anniversaire

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

Portraits DVD UNITÉ. Vous allez apprendre à. décrire et localiser des objets. identifier quelqu un.

Portraits DVD UNITÉ. Vous allez apprendre à. décrire et localiser des objets. identifier quelqu un. UNITÉ 2 Portraits Vous allez apprendre à décrire et localiser des objets. montrer et situer des objets et des personnes. exprimer la possession. exprimer des goûts. indiquer des couleurs. demander et dire

Plus en détail

Le travail des enfants et des adolescents. De la classe au boulot, pas facile de garder le tempo!

Le travail des enfants et des adolescents. De la classe au boulot, pas facile de garder le tempo! Le travail des enfants et des adolescents De la classe au boulot, pas facile de garder le tempo! Mise en situation Mélanie fait face à tout un dilemme. Épuisée par son rythme de vie des derniers mois,

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION À L ATTENTION DES PARTICIPANTS ÉDITION 2016. 1 Blainville en chansons Document d information

DOCUMENT D INFORMATION À L ATTENTION DES PARTICIPANTS ÉDITION 2016. 1 Blainville en chansons Document d information DOCUMENT D INFORMATION À L ATTENTION DES PARTICIPANTS ÉDITION 2016 1 Blainville en chansons Document d information FAQ : QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES Qu est-ce que Blainville en chansons? Blainville en

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui.

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui. Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Ce document doit être utilisé avec la ligne du temps «*La consommation au Québec au 20 e siècle» disponible dans les

Plus en détail

2015-2016 PAMPHLET MARKETING

2015-2016 PAMPHLET MARKETING 2015-2016 PAMPHLET MARKETING À Propos de Nous C est quoi le Salon? The Everything To Do With Sex Show et le Salon de l Amour et de la Séduction sont les plus grands salons annuels de consommateurs d Amérique

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Gilles Villeneuve. Q ui était... ORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS S

Gilles Villeneuve. Q ui était... ORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS S ORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS S Q ui était... Textes : Élise Bouthillier et Sylvain Croteau Illustrations : Gabrielle Pleau Gilles Villeneuve CHAPITRE 1 L ENFANCE

Plus en détail

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture 100 suggestions d activités pour la Fête de la culture Voici quelques suggestions pour vous aider à planifier vos activités de la Fête de la culture. Ces exemples ont été tirés des quelque 7 000 activités

Plus en détail

CAHIER DE COMMANDITES

CAHIER DE COMMANDITES Photographie : André Colpron 4 E ÉDITION 15 AOÛT 2015 CAHIER DE COMMANDITES Organisé par le Club de course et de marche Les Galopins : info@galopins.org Crédit des photographies : colpron.com A P P U Y

Plus en détail

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Cette semaine, Fannie Dagenais, la directrice générale d ÉquiLibre, et Louise Dugas, la rédactrice en chef reportage, culture et style

Plus en détail

La relève. Notre région

La relève. Notre région 1 Montréal est le milieu de vie de 575 000 jeunes 1, qu ils soient étudiants ou travailleurs, qu ils viennent des régions ou des quatre coins du globe, ils contribuent à leur manière au développement de

Plus en détail

Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle

Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle Mener une politique culturelle favorisant l éducation artistique pour les jeunes suppose l inscription de cette action en lien

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

27, 28 et 29 SEPT. 2013

27, 28 et 29 SEPT. 2013 27, 28 et 29 PLAZA STHUBERT, MONTRÉAL INTERSECTION STHUBERT ET BELLECHASSE WWW.DCLIC.CA 3 JOURS DE S ET D ATELIERS PHOTO ET VIDÉO GRATUITS EN PLEIN AIR Présenté par : HORAIRE VENDREDI 27 PORTRAIT FRANÇOIS

Plus en détail

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs, Notes pour l allocution de Simon Brault, FCPA, FCGA, lauréat du Prix Hommage 2015 À l occasion de la Soirée des Fellows 2015 Hôtel Westin Montréal, le samedi 9 mai 2015 Monsieur le Président de l Ordre,

Plus en détail

L endettement chez les jeunes Rapport final

L endettement chez les jeunes Rapport final L endettement chez les jeunes Rapport final Résultats du sondage pour le secteur d Alma L école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma Remis au : Service budgétaire de Lac-

Plus en détail

PLAQUETTE DE PRESENTATION

PLAQUETTE DE PRESENTATION Promo 2014-2015 IUT CHIMIE - PLAQUETTE DE PRESENTATION Présentation 1ère année BDE Chimie Le mot du BDE Ajoute nous sur Facebook ook: bde chimie Grenoble! Salut à toi jeune futur chimiste! Nous c est le

Plus en détail

Lili et le nouveau cirque

Lili et le nouveau cirque PROGRAMNR 51458/ra5 Lili et le nouveau cirque Programlängd : 14 30 Producent : Anna Trenning-Himmelsbach Sändningsdatum : 2006-02-14 - T'as déjà été au cirque? - Oui - Et c'était quoi le cirque? - Ben

Plus en détail

20 ANS DE PASSION. C.P. 1276, Château-Richer, Qc G0A ln0 418-564-4676 info@artsetreflets.com

20 ANS DE PASSION. C.P. 1276, Château-Richer, Qc G0A ln0 418-564-4676 info@artsetreflets.com 20 ANS DE PASSION Le 19 juillet 2012 La présidente d Arts et Reflets de Château-Richer, madame Lynda Tanguay, annonce que la 20 e édition du plus important Symposium de peinture en plein air au Québec

Plus en détail

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement Stage à Québec I. Vie pratique 1) Logement Durant mon stage de dix semaines dans la ville de Québec, j ai pu être logé à la résidence universitaire de l université de Laval. Je possédais une petite chambre

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

PASSEPORT pour tes droits Conseil de l Europe. pour tes droits

PASSEPORT pour tes droits Conseil de l Europe. pour tes droits Conseil de l Europe PA S S E P O R T pour tes droits 1 Conseil de l Europe PA S S E P O R T pour tes droits 2 3 Bienvenue à bord On t a certainement déjà dit qu il y a des choses que tu n as pas le droit

Plus en détail

c est en moyenne 112 875

c est en moyenne 112 875 FUGUES.com D abord version web du magazine Fugues, dont la marque et la notoriété sont reconnues depuis 30 ans, Fugues.com est devenu le plus important portail de nouvelles LGBT pour le Canada francophone

Plus en détail

Sommaire Principales conclusions

Sommaire Principales conclusions Sommaire Principales conclusions À quoi ressemble la vie en ligne des jeunes Canadiens moyens? Tout d'abord, ces enfants et ces adolescents sont très branchés, la plupart d'entre eux ayant l'habitude d'aller

Plus en détail

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire.

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire. Sémiologie de l image fonctionnelle Le phénomène de la retouche photographique Travail présenté à Monsieur Luc Saint-Hilaire Par Stéphanie Messervier Université Laval École des arts visuels Le 26 novembre

Plus en détail

Tél : 06 20 27 93 89 Mail : contact@boiteauxclics.com www.boiteauxclics.com Facebook BOITE AUX CLICS STEPHANIE SOUM PHOTOGRAPHE

Tél : 06 20 27 93 89 Mail : contact@boiteauxclics.com www.boiteauxclics.com Facebook BOITE AUX CLICS STEPHANIE SOUM PHOTOGRAPHE 2014 Tél : 06 20 27 93 89 Mail : contact@boiteauxclics.com www.boiteauxclics.com Facebook BOITE AUX CLICS STEPHANIE SOUM PHOTOGRAPHE Photographe passionnée depuis plus de 15 ans, je suis ravie de vous

Plus en détail

Deutsche Welle «Learning By Ear» Emploi et formation 05 : Tourisme directeur d hôtel

Deutsche Welle «Learning By Ear» Emploi et formation 05 : Tourisme directeur d hôtel Deutsche Welle «Learning By Ear» Emploi et formation 05 : Tourisme directeur d hôtel Texte : Alex Gitta, Ouganda Rédaction : Ludger Schadomsky, Sandrine Blanchard, Ulrich Neumann, Maja Dreyer Traduction

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

COMITÉ PERMANENT DU PATRIMOINE CANADIEN. Mémoire du Réseau indépendant des diffuseurs d événements artistiques unis (RIDEAU)

COMITÉ PERMANENT DU PATRIMOINE CANADIEN. Mémoire du Réseau indépendant des diffuseurs d événements artistiques unis (RIDEAU) COMITÉ PERMANENT DU PATRIMOINE CANADIEN Mémoire du Réseau indépendant des diffuseurs d événements artistiques unis (RIDEAU) 9 mars 2009 Membres du Comité permanent du Patrimoine canadien, Bonjour, Mon

Plus en détail

Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec

Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec dans le cadre de la consultation de la Commission des relations avec le citoyen sur le deuxième plan d action gouvernemental pour l égalité entre

Plus en détail

Sondage sur le climat. scolaire. Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement

Sondage sur le climat. scolaire. Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement Sondage sur le climat scolaire Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement Nom de l école Numéro d identification de l école Nom

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE SONDAGE EFFECTUÉ À L HIVER 2015 JEUNES DU PRIMAIRE ÉCOLE DU PERCE-NEIGE PAR L ÉQUIPE D ACCÈS TRAVAIL PORTNEUF

POLITIQUE FAMILIALE SONDAGE EFFECTUÉ À L HIVER 2015 JEUNES DU PRIMAIRE ÉCOLE DU PERCE-NEIGE PAR L ÉQUIPE D ACCÈS TRAVAIL PORTNEUF POLITIQUE FAMILIALE SONDAGE EFFECTUÉ À L HIVER 215 JEUNES DU PRIMAIRE ÉCOLE DU PERCE-NEIGE PAR L ÉQUIPE D ACCÈS TRAVAIL PORTNEUF JUIN 215 RÉSULTATS DU SONDAGE AUPRÈS DES JEUNES DES ÉCOLES PRIMAIRES DE

Plus en détail

Всероссийская олимпиада школьников по французскому языку для учащихся 7-8 классов 2012-2013 учебного года. Школьный этап.

Всероссийская олимпиада школьников по французскому языку для учащихся 7-8 классов 2012-2013 учебного года. Школьный этап. Конкурс понимания устного текста. Durée de l`épreuve: 10-15 min. Note sur 10 Consigne : Vous allez entendre deux fois un enregistrement sonore d`une minute environ. Il s`agit d`une discussion entre amis.

Plus en détail

Site Internet : www.calma.qc.ca, section Actualités 2 février 2010 volume 13 numéro 10

Site Internet : www.calma.qc.ca, section Actualités 2 février 2010 volume 13 numéro 10 Site Internet : www.calma.qc.ca, section Actualités 2 février 2010 volume 13 numéro 10 CAMPAGNE DE FINANCEMENT L équipe de hockey collégial AAA du collège vend des billets. Ces derniers serviront pour

Plus en détail

Rapport de fin de séjour 1 semestre universitaire (automne 2011) à Gatineau à l Université du Québec en Outaouais

Rapport de fin de séjour 1 semestre universitaire (automne 2011) à Gatineau à l Université du Québec en Outaouais Etudiante en L3 psychologie à l UPMF de Grenoble Rapport de fin de séjour 1 semestre universitaire (automne 2011) à Gatineau à l Université du Québec en Outaouais Introduction : Je suis étudiante en L3

Plus en détail

Débat sur les frais de scolarité Quelques statistiques et arguments pour vous aider à faire un choix éclairé

Débat sur les frais de scolarité Quelques statistiques et arguments pour vous aider à faire un choix éclairé Débat sur les frais de scolarité Quelques statistiques et arguments pour vous aider à faire un choix éclairé Marc Frappier, Ph.D. Professeur titulaire Département d informatique Université de Sherbrooke

Plus en détail

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous.

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous. 1 Sarah 1 Une jeune femme va vous parler de son travail. Lisez les questions suivantes, ensuite, écoutez l enregistrement et répondez en quatre mots au maximum. 1 Où est-ce que la jeune femme travaille?

Plus en détail

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : B 9.11 V 9.1 V 9.6

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

NEW YORK FRENCH CONNECTION

NEW YORK FRENCH CONNECTION NEW YORK FRENCH CONNECTION Le premier réseau social dédié au voyage à New York! DOSSIER DE PRESSE Mai 2014 Contact presse : Sophie Mathieu 06 82 83 70 47 rp.sophiemathieu@gmail.com Visuels sur demande

Plus en détail

Un succès éclatant pour le 10 e concours Commerce Design Montréal :

Un succès éclatant pour le 10 e concours Commerce Design Montréal : Communiqué de presse Sous embargo jusqu au lundi 6 octobre 2004 à 10 h Un succès éclatant pour le 10 e concours Commerce Design Montréal : dévoilement des Choix du public SAQ 2004 et Prix du 10 e Montréal,

Plus en détail

(Bibiy et ses amies sont en ville. Elles veulent aller dans un café internet. Atmo : Bruits de voitures et de gens en ville)

(Bibiy et ses amies sont en ville. Elles veulent aller dans un café internet. Atmo : Bruits de voitures et de gens en ville) LEARNING BY EAR FILLES 3ème episode Internet Texte : Zainab Aziz Rédaction : Andrea Schmidt/Christine Harjes Adaptation : Aude Gensbittel Personnages: Présentateur pour Intro/Outro Bibiy : personnage principal

Plus en détail

DESCRIPTION DES PROJETS GAGNANTS

DESCRIPTION DES PROJETS GAGNANTS Communiqué de presse CNW : code 01 Envoi aux hebdos GQM 00350 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Prix de reconnaissance Essor 2010-2011 DÉVOILEMENT DES NOMS DES LAURÉATS NATIONAUX Québec, le 4 février 2012. C est

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

Le chef de gare entre en scène : Considérations cinématographiques

Le chef de gare entre en scène : Considérations cinématographiques Séquence 18 - Sketch 1/5 Les points d interrogation, points, sketches à imprimer, sketchs à imprimer, sketch à imprimer, sketches gratuits, sketchs gratuits, sketch métier, sketch à jouer, sketch fle,

Plus en détail

Les portes du palais s ouvrent à vous! Le fonds de recherche Diane Asselin pour la recherche en immunothérapie. Casino contre le Cancer

Les portes du palais s ouvrent à vous! Le fonds de recherche Diane Asselin pour la recherche en immunothérapie. Casino contre le Cancer Les portes du palais s ouvrent à vous! La quatrième édition du Casino contre le Cancer aura lieu le vendredi 25 septembre 2015. C est dans l ambiance du château de Versailles que le Cercle des jeunes ambassadeurs

Plus en détail

MARS 2015. blu ray. jeux vidéo. cd dvd vinyles

MARS 2015. blu ray. jeux vidéo. cd dvd vinyles MARS 2015 dossier de presse 20 ans cd dvd vinyles blu ray jeux vidéo ÉDITO Cette année, l enseigne O CD fête ses 20 ans. C est l occasion de découvrir ou redécouvrir une chaîne de magasins originale, pionnière

Plus en détail

UN SUR CINQ : UNE CAMPAGNE DU CONSEIL DE L'EUROPE CONTRE LA VIOLENCE SEXUELLE A L EGARD DES ENFANTS PRINCIPES DIRECTEURS DE LA CAMPAGNE

UN SUR CINQ : UNE CAMPAGNE DU CONSEIL DE L'EUROPE CONTRE LA VIOLENCE SEXUELLE A L EGARD DES ENFANTS PRINCIPES DIRECTEURS DE LA CAMPAGNE UN SUR CINQ : UNE CAMPAGNE DU CONSEIL DE L'EUROPE CONTRE LA VIOLENCE SEXUELLE A L EGARD DES ENFANTS PRINCIPES DIRECTEURS DE LA CAMPAGNE OBJECTIFS DE LA CAMPAGNE La Campagne UN sur CINQ a été lancée à Rome

Plus en détail

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Préambule Ce guide vous est offert par William MEYER auteur du blog l'immobilier facile (http://l-immobilier-facile.fr)

Plus en détail

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC GUIDE À L USAGE DE L EMPLOYEUR LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC un partenaire incontournable dans l intégration réussie de votre main-d œuvre immigrante Visitez-nous au desjardins.com/caissedequebec Être

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13 Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA22S008 04/06/13 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Conférence de presse de la Fondation pour l élite Baieriveraine - Remise des bourses printemps 2015 Saguenay, le 17 juin 2015 - C est avec fierté

Plus en détail

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Inspiré de «The 90 Day Game Plan» d Eric Worre www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Kim Thúy de passage à Sherbrooke

Kim Thúy de passage à Sherbrooke Bulletin spécial Mai 2014 Kim Thúy de passage à Sherbrooke Pour célébrer avec nous le Mois du patrimoine asiatique La très talentueuse et sympathique écrivaine Kim Thúy a tout de suite répondu par l affirmative

Plus en détail

Maxime Loupiot. Cycle 3 CE2 et CM1. Réflexion en groupe et mise en scène de sketchs sur le thème «Chacun ses choix!»

Maxime Loupiot. Cycle 3 CE2 et CM1. Réflexion en groupe et mise en scène de sketchs sur le thème «Chacun ses choix!» Maxime Loupiot Cycle 3 CE2 et CM1 Activité 5 Réflexion en groupe et mise en scène de sketchs sur le thème «Chacun ses choix!» 5 min d introduction de l activité 35 min de travail en groupe 20 min de sketch

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation SOMMAIRE Présentation du projet 2015 Programmation 3 ème édition Le Mot du Producteur Informations pratiques Demande d accréditation Cher média, L Association Les Brumes, la ville de Sainte-Sigolène, Produc

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Actualisation linguistique en français

Actualisation linguistique en français Actualisation linguistique en français Mandat de l éducation en langue française Le ministère de l Éducation en Ontario a un double mandat par rapport à l enseignement et la transmission de la langue.

Plus en détail

Marc Parent. Président et chef de la direction. Collation des grades. École Polytechnique de Montréal

Marc Parent. Président et chef de la direction. Collation des grades. École Polytechnique de Montréal Marc Parent Président et chef de la direction Collation des grades École Polytechnique de Montréal Le samedi 16 juin 2012 1 Merci M. Guy. Monsieur le recteur de l Université de Montréal, Monsieur le président

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript 2015 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners ( Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FE Chouette j ai anglais maintenant et après la récréation mes matières favorites. Vraiment

Plus en détail

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Dans la collection Visages du monde : Les enfants des rues (Marc Cantin) Du même auteur chez d autres éditeurs : Têtes de mule, Seuil Jeunesse Pourquoi c est interdit?, Oxygène

Plus en détail

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois.

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois. SCÈNE UN Dans un petit village rural d Afrique, sous la chaleur écrasante de la mi-journée. Les femmes et les fillettes ramassent le bois nécessaires pour cuisiner. Sara et son amie Amina, deux écolières,

Plus en détail

Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique

Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique enregistré et retranscrit par Barbara Clerc www.ecoledutarot.com Depuis 1982, Barbara Clerc enregistre et retranscrit des lectures de Tarot et des Paroles de sagesse

Plus en détail

LES 9 MEILLEURS TRUCS

LES 9 MEILLEURS TRUCS POUR APPRENDRE OU AMÉLIORER MON ANGLAIS DÈS MAINTENANT 6 RAISONS pour lesquelles je devrais parler anglais LA MÉTHODE Par Bob McDuff Le prof d anglais www.bobmcduff.com À PROPOS DE BOB MCDUFF - INTRODUCTION

Plus en détail

La mise en contexte. Cégep de Saint-Laurent. Le comité organisateur des Retrouvailles 2012. Plan de commandites - Retrouvailles 2012

La mise en contexte. Cégep de Saint-Laurent. Le comité organisateur des Retrouvailles 2012. Plan de commandites - Retrouvailles 2012 Plan de commandites - Retrouvailles 2012 La mise en contexte Le programme Techniques d intervention en loisir s apprête à célébrer son 40 e anniversaire avec éclat. Pour donner tout son sens à cet événement,

Plus en détail

Bilan 2014 à la hausse et promotion de l été 2015

Bilan 2014 à la hausse et promotion de l été 2015 communiqué d i f f u s i o n i m m é d i a t e Bilan 2014 à la hausse et promotion de l été 2015 Québec, le 1 er juin 2015 Dans le cadre de son assemblée générale annuelle 2015 devant ses membres et l

Plus en détail

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND Guide du petit visiteur Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND DU 13 AVRIL AU 10 MAI Arrêt59, Centre Culturel de Péruwelz Petits jeux

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite PMA22S008 04/06/13 Code du candidat : Nom : Prénom

Plus en détail

Une idée originale de Studio 89 Productions

Une idée originale de Studio 89 Productions Une idée originale de Studio 89 Productions 6 anciens candidats de «La Belle et ses Princes Presque Charmants», toujours à la recherche de l amour, vont à nouveau tenter leur chance et essayer de trouver

Plus en détail