Le kamishibaï, théâtre de papier japonais au service des apprentissages, de l'école maternelle à l'école élémentaire.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le kamishibaï, théâtre de papier japonais au service des apprentissages, de l'école maternelle à l'école élémentaire."

Transcription

1 Le kamishibaï, théâtre de papier japonais au service des apprentissages, de l'école maternelle à l'école élémentaire. Comment motiver les élèves? Comment fixer leur attention? Comment justifier les apprentissages? Comment donner le plaisir du travail bien fait? Comment échanger une expérience commune avec l'école maternelle et l'école élémentaire? Comment échanger avec la famille une expérience scolaire? Telles sont des questions auxquelles l'utilisation du kamishibaï répond. Le propos de ce dossier est de présenter un exemple d'utilisation du kamishibaï dans un cours préparatoire. Sommaire du dossier : A. Problèmes posés par une classe de CP particulière. B. Mutualisation des expériences. C. Intégration d'un nouvel outil au travail de la classe. D. Apports du kamashibaï au niveau des apprentissages. E. Conclusion. A. Problèmes posés par une classe de CP particulière. La classe de CP dont j'ai la charge cette année possède les caractéristiques suivantes : Dix-sept garçons «très vivants» pour cinq filles, Des niveaux très hétérogènes, tant sur le plan des connaissances, des compétences, des comportements et de la capacité à fixer son attention un certain temps, Un enfant handicapé, n'ayant fréquenté l'école maternelle qu'une année et ayant été peu stimulé dans ses premières années en raison d'un milieu familial difficile et d'une maladie

2 très invalidante. J'étais donc à la recherche d'une activité qui pourrait : motiver de façon durable les élèves, faciliter la cohésion du groupe autour d'un projet commun, permettre à chaque élève de participer et d'être reconnu par ses camarades comme un partenaire à part entière, faciliter et donner du sens aux apprentissages, mettre chaque enfant en situation réelle de producteur d'oral, d'écrit. B. Mutualisation des expériences. Lors des rencontres régulières que j'ai avec la maîtresse de Grande Section dans le cadre de la liaison GS/CP que nous mettons en place chaque année (répartition des progressions, mise en place d'ateliers lecture en commun,...), nous avons parlé du kamishibaï. J'ai fait des recherches sur internet à propos de ce kamishibaï (historique, plan de construction, livre de présentation) et j'ai décidé d'inclure cet outil dans la panoplie des moyens que je mets en place dans ma classe au service de l'enseignement de la langue, d'autant plus facilement que j'ai pu emprunter un exemple de kamishibaï avec une histoire déjà écrite que j'ai présentée aux élèves. C. Description du Kamishibaï Le kamishibaï est un théâtre de papier japonais. Les élèves l'appellent «la télé en bois». Je l'ai construit de telle sorte qu'il puisse montrer des feuilles plastifiées en A3, contrairement à l'exemplaire que j'avais emprunté. Chaque feuille représente un dessin réalisé par les élèves. L'ensemble des feuilles réalisées correspond à une histoire qui est dite ou lue par un élève posté derrière le kamishibaï et qui change au fur et à mesure les feuilles. De ce fait, l'élève est protégé pour dire ou lire ce qui facilite son expression. Le kamishibaï est composé d'une sorte de tiroir ouvert qui peut contenir de 10 à 20 feuilles. C. Intégration d'un nouvel outil au travail de la classe. 1. Premier contact avec le kamishibaï pour les élèves. J'ai présenté aux élèves l'histoire avec le kamashibaï. Naturellement, j'ai changé ma voix en fonction

3 des personnages comme lorsqu'on lit un album. Les élèves ont beaucoup apprécié, ne comprenaient pas comment je savais ce qu'il fallait dire alors que je ne voyais pas l'image. Ils ont vu les feuilles qui composaient l'histoire avec leur verso qui présentent une image en réduction et un texte de telle façon que le verso visible par l'opérateur corresponde bien à l'image vue par les spectateurs. Ils furent tout de suite enthousiastes pour créer leur propre histoire et à l'idée de la présenter dans les autres classes t à leurs parents. 2. Rendre les élèves acteurs de l'activité. J'ai incité les élèves à proposer des solutions pour être capables de créer une histoire. Après discussion entre eux, argumentation, prise en compte des propositions, il a été convenu de rechercher des idées d'histoires et d'images dans des albums. J'ai donc lu un album par jour pendant une semaine et les élèves ont recherché les caractéristiques des albums. Ils ont proposé de faire la liste des personnages et des lieux et la semaine suivante nous avons commencé notre histoire. Pour ce faire, il a fallu choisir un personnage et un lieu. Après vote, un prince a été choisi dans un château. Chaque élève à dessiné le prince et le château en s'aidant éventuellement d'album de la bibliothèque. Un vote de nouveau a permis de choisir les dessins. La première image pour le kamishibaï a donc été réalisée par collage sur une feuille A3 des dessins sélectionnés. Il restait à élaboré le texte qui allait accompagner cette première page. Cela a été fait selon la méthode de la dictée à l'adulte, mais j'ai préféré enregistrer les propositions des élèves au lieu de les écrire pour ne pas casser la dynamique de la recherche avec le temps nécessaire pour écrire, dos aux élèves, le texte sur le tableau, au risque d'avoir certains élèves qui se dispersent. Le texte accompagnant chaque image comporte plusieurs phrases. J'ai décidé d'écrire avec les élèves la première phrase avec la méthode des tirets (le texte étant enregistré, une suite de tirets correspondant au texte est donnée à chaque élève sur un morceau de feuille. Ils ont pour consigne d'écrire à la bonne place sur les tirets le mot qui conviennent en s'aidant de leurs documents. En cas d'impossibilité, nous recherchons ensemble comment peuvent s'écrire les mots inconnus en utilisant la correspondance phonème/graphème. Puis, quand la phrase est écrite par chaque élève, nous faisons une correction collective et on essaie de justifier l'orthographe et les accords). Lorsque le travail sur la première phrase est réalisé, je donne à chaque élève le texte correspondant à l'image et nous travaillons ce texte en lecture. 3. Répartition du travail dans le temps. En moyenne, le travail pour une page, image et texte réalisés, demande une semaine de travail. La répartition horaire est environ la suivante : Lecture libre dans les albums Arts visuels Participation orale Production écrite Lecture

4 4. Evolution du travail. Au et fur et à mesure de l'avancement du travail, il apparaît que les élèves se canalisent mieux sur le sujet. Il n'y a plus de propositions complètement baroques. De même la formulation des phrases lors des enregistrements se rapproche beaucoup plus de la formulation de l'écrit, et pas seulement pour les meilleurs élèves. La fréquentation avec les albums est plus assidue et correspond mieux à projet de lecture. Il s'agit, pour les lecteurs, de trouver de nouvelles idées pour le personnage, pour les lieux, pour les actions possibles. Dans le cadre de l'histoire, un élève a amené à l'école un livre sur les dragons puisque la classe voulait faire intervenir ce personnage. La lecture de ce livre à permis de dégager les caractéristiques des dragons, leur moyen d'agir ainsi que leur apparence qui a été reprise dans les dessins. On propose aux enfants de créer une histoire pour un kamishibaï après avoir présenté une histoire avec un kami fait par une autre classe. Grosse motivation. TV en bois. Ne comprenait pas le fonctionnement. Puis ont vu les feuilles avec texte et image au verso. On voulu faire la même chose. Lecture d'albums présentation, trouver le titre par les enfants, leur faire trouver de quoi cela va causer, images montrées aux enfants, questions pour savoir ce qu'ils ont compris. Puis lecture de l'histoire. Questions de compréhension lors de la lecture avant qu'ils puissent prendre des indices, avoir des infos sur le vocabulaire. 5 albums lus de cette façon. A partir des albums, étude des personnages principaux, de leur action. Mise en évidence de la structure de l'histoire (une description d'une situation stable, un changement provoqué par le héro ou élément extérieur, puis déroulement varié jusqu'à un nouvel équilibre) Choix des personnages et des lieux pour l'histoire à construire. Discussion, argumentation, négociation. (Vote pour départager plusieurs propositions). En même temps, production d'images : dessin des personnages choisis ainsi que des lieux. Choix parmi les différents dessins (argumentation sans connaître l'auteur). Justifications à donner. Création de l'histoire oralement avec enregistrement magnétophone comme mémoire. Pas d'écrit pour le moment car plus facile à gérer (si écriture simultanée au tableau, l'enseignant tourne le dos aux élèves et perte de la dynamique de la création => risque de fléchissement de la motivation. Pour les images, recherche dans autres livres des éléments pouvant servir aux images (ex le livre de dragon de Raphaël) Temps passé : pour les images 3 heures pour 4 images. 2 h ½ pour la lecture des albums. 2 h ½ pour création de l'histoire. Elaboration histoire et images en même temps. W au départ sur image collective puis photocopie individuelle à colorier pour soi afin de constituer son livre personnel. Cassette écoutée régulièrement par les élèves qui la connaisse par coeur. Langage corrigé par la

5 maîtresse donc acquisition de structures linguistiques intéressantes. Au fur et à mesure, les élèves dans leur propositions, se canalisent mieux, ne partent plus dans tous les sens. De plus, leurs propositions orales deviennent plus proches du langage écrit. Ils pensent aussi à ramener des livres de la maison qu'ils connaissent afin de faire des emprunts (images et idées). Les images sont constituées par collage sur une feuille A3 en utilisant des éléments de production d'élèves différents. D. Apports du kamashibaï au niveau des apprentissages. 1 - MAÎTRISE DU LANGAGE ORAL 1.1 Communiquer Être capable de : - écouter autrui, demander des explications et accepter les orientations de la discussion induites par l'enseignant ; - exposer son point de vue et ses réactions dans un dialogue ou un débat en restant dans les propos de l'échange ; - faire des propositions d'interprétation pour oraliser un texte appris par cœur ou pour dire un texte en le lisant. 1.2 Maîtrise du langage de l'évocation Être capable de : - en situation de dictée à l'adulte (d'un texte narratif ou explicatif), proposer des corrections pertinentes portant sur la cohérence du texte ou sur sa mise en mots (syntaxe, lexique) ; 2 - LECTURE ET ÉCRITURE 2.1 Compréhension Être capable de : - lire à haute voix un court passage en restituant correctement les accents de groupes et la courbe mélodique de la phrase (lecture préparée silencieusement) ; 2.2 Reconnaissance des mots Être capable de : - comprendre le système alphabétique de codage de l'écriture ; - retenir les correspondances régulières entre graphèmes et phonèmes. - proposer une écriture possible (et phonétiquement correcte) pour un mot régulier ; - déchiffrer un mot que l'on ne connaît pas ; 2.4 Écriture et orthographe Être capable de : - orthographier la plupart des "petits mots" fréquents (articles, prépositions, conjonctions, adverbes...) ; - écrire la plupart des mots en respectant les caractéristiques phonétiques du codage ; - utiliser correctement les marques typographiques de la phrase, commencer à se servir des virgules

6 - en situation de dictée à l'adulte, justifier les accords en nombre et en genre dans le groupe nominal régulier ainsi que l'accord en nombre du verbe et du sujet dans toutes les phrases où l'ordre syntaxique régulier est respecté. 3. ARTS VISUELS - utiliser le dessin dans ses diverses fonctions (expression, anticipation, enregistrement) ; - expérimenter des matériaux, des supports, des outils, constater des effets produits et réinvestir tout ou partie des constats dans une nouvelle production ; - combiner plusieurs opérations plastiques pour réaliser une production en deux ou trois dimensions, individuelle ou collective ; - produire des images en visant la maîtrise des effets et du sens ; - décrire et comparer des images en utilisant un vocabulaire approprié ; - établir des relations entre les démarches et procédés repérés dans les œuvres et sa propre production ; E. Conclusion. Outil intéressant pour le cycle 2 dans les domaines suivants : Affichages visibles par les enfants de documents particuliers (effet loupe du kamishibaï) Support visuel important pour le langage et pour développer l imaginaire, Outil complémentaire à une méthode de lecture dans le cadre d un échange GS/CP, Apport d une motivation importante pour l écrit au sein d un groupe, Cohésion du groupe classe autour d un même objectif : créer une histoire, l illustrer et la lire à d autres élèves,

Renardot et le souvenir volé (I. Wlodarczyk et Thanh Portal) éditions du Caïman Proposition d exploitation en classes de GS ou CP

Renardot et le souvenir volé (I. Wlodarczyk et Thanh Portal) éditions du Caïman Proposition d exploitation en classes de GS ou CP Renardot et le souvenir volé (I. Wlodarczyk et Thanh Portal) éditions du Caïman Proposition d exploitation en classes de GS ou CP En amont d'une lecture offerte Échanger, s exprimer Inventer une histoire

Plus en détail

Scénario pédagogique :

Scénario pédagogique : Scénario pédagogique : Titre du scénario : Lecture découverte au CP Domaine des programmes : Lire Objectifs pédagogiques : favoriser la découverte de textes en autonomie en privilégiant la différenciation;

Plus en détail

Autour des écrits narratifs à partir d'images séquentielles issues d'albums jeunesse

Autour des écrits narratifs à partir d'images séquentielles issues d'albums jeunesse Autour des écrits narratifs à partir d'images séquentielles issues d'albums jeunesse ACTIVITE en 4 ou 5 séances + 1 séance décrochée Objectif : Écrire un texte narratif d'une dizaine de lignes pour les

Plus en détail

John Chatterton détective

John Chatterton détective John Chatterton détective (Exploitation possible) POMMAUX, Ivan. John Chatterton détective. Paris : L École des loisirs, 1998. 1 vol. (Non paginé [36] p.) : ill. en coul. COMPETENCES DE COMMUNICATION Production

Plus en détail

LA SEMAINE DU KAMISHIBAÏ

LA SEMAINE DU KAMISHIBAÏ Réseau de Réussite Scolaire BOURBON LA SEMAINE DU KAMISHIBAÏ Du lundi 11 au samedi 16 Juin 2012 «Petit théâtre d'images d'origine japonaise, le kamishibaï est un outil pédagogique d'une grand richesse

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

Cycle Matière Activités

Cycle Matière Activités Traitement de texte et TICE Liste des activités Cycle Matière Activités Recopie, après identification,d une lettre. Variantes : Le modèle est à l écran, puis sur une feuille de papier (afin d'expérimenter

Plus en détail

Equilibrer les 4 domaines d apprentissage. laetitia.seyfried@ac-strasbourg.fr

Equilibrer les 4 domaines d apprentissage. laetitia.seyfried@ac-strasbourg.fr Equilibrer les 4 domaines d apprentissage 4 domaines Identification et production de mots Compréhension de textes Production de textes Acculturation au monde de l écrit Vers un équilibre possible Acculturation

Plus en détail

[La gestion de la classe multi-niveaux]

[La gestion de la classe multi-niveaux] Inspection de l'education Nationale Cindy Stoehr - Nadine Schmitt Conseillères pédagogiques Des principes pour 1 [La gestion de la classe multi-niveaux] Optimiser les regroupements de niveaux Structurer

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

des progressions des apprentissages à l école maternelle

des progressions des apprentissages à l école maternelle Tableaux des progressions des apprentissages à l école maternelle À l école maternelle, les écarts d âges entre les enfants, donc de développement et de maturité, ont une importance très forte ; le fait

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Rapidolect Les Productions de la Columelle (1998-2006) Page 1

Rapidolect Les Productions de la Columelle (1998-2006) Page 1 Page 1 Page 2 Logiciel Rapidolect RATIONNEL DU JEU Un bon lecteur possède dans sa tête des images précises des mots écrits qu'il connaît. Lorsqu'il parcourt un texte, ses yeux se déplacent par saccades

Plus en détail

Un rallye lecture ou mathématique en maternelle. Formation-Animation Lille2 Annoeullin 2012-2013

Un rallye lecture ou mathématique en maternelle. Formation-Animation Lille2 Annoeullin 2012-2013 Un rallye lecture ou mathématique en maternelle Formation-Animation Lille2 Annoeullin 2012-2013 1. DEFI-LECTURE? ou RALLYE-LECTURE? Rallye vient de «to rally», rassembler. On parle de défi-lecture quand

Plus en détail

RALLYE LECTURE. CIRCONSCRIPTION DE LYON 8 ème CYCLE 3 Année 2010-2011

RALLYE LECTURE. CIRCONSCRIPTION DE LYON 8 ème CYCLE 3 Année 2010-2011 RALLYE LECTURE CIRCONSCRIPTION DE LYON 8 ème CYCLE 3 Année 2010-2011 RALLYE LECTURE DE LA CIRCONSCRIPTION DE LYON 8 ème CYCLE 3 Objectifs : Grâce à un projet fédérateur au niveau de la circonscription

Plus en détail

Le carnet de voyage Ouvrages utilisés dans la mise en œuvre du projet proposé : Réseau d'ouvrages : - SOMMAIRE

Le carnet de voyage Ouvrages utilisés dans la mise en œuvre du projet proposé : Réseau d'ouvrages : - SOMMAIRE Ce document, établi par un groupe de stagiaires en formation continue à l IUFM DE GUERET (janvier février 2004), est un projet de période en littérature avec des prolongements pluridisciplinaires possibles.

Plus en détail

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Maternelle Par le récit d événements du passé, par l observation du patrimoine familier (objets conservés dans la famille...), ils apprennent à distinguer

Plus en détail

Document d aide au suivi scolaire

Document d aide au suivi scolaire Document d aide au suivi scolaire Ecoles Famille Le lien Enfant D une école à l autre «Enfants du voyage et de familles non sédentaires» Nom :... Prénom(s) :... Date de naissance :... Ce document garde

Plus en détail

2. En quoi le marché des connaissances sert-il aux apprentissages des élèves?

2. En quoi le marché des connaissances sert-il aux apprentissages des élèves? 1. Qu'est-ce qu'un marché des connaissances? Un marché des connaissances, c'est un moment organisé et structuré pour permettre à une partie des enfants que nous appelons " marchands " de partager avec

Plus en détail

Comment gérer le travail en autonomie dans une classe?

Comment gérer le travail en autonomie dans une classe? Comment gérer le travail en autonomie dans une classe? L «autonomie» est conçue comme une compétence à l école primaire: en effet dans le socle commun nous pouvons lire: *au cycle 3: compétence 7: l'autonomie

Plus en détail

STRATEGIES DE MEMORISATION

STRATEGIES DE MEMORISATION STRATEGIES DE MEMORISATION CECR - chap. 6 - (p 115) : 6.4.7 Développer les compétences linguistiques Comment peut-on faciliter au mieux le développement des compétences linguistiques de l'apprenant en

Plus en détail

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002.

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002. Cycle 3 3 ème année PRODUCTION D'ECRIT Compétence : Ecrire un compte rendu Faire le compte rendu d'une visite (par exemple pour l'intégrer au journal de l'école ) - Production individuelle Précédée d'un

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

Projet d'écriture au cycle 3

Projet d'écriture au cycle 3 Projet d'écriture au cycle 3 7 séances de 50 minutes par classe réparties en 3 semaines consécutives + 2 séances pour la version numérique (tapuscrit et livre numérique) 3 intervenants par classe (groupes

Plus en détail

Support de présentation

Support de présentation UNIVERSITÉ D ÉTÉ 20 AOÛT 2010 LOUVAIN-LA-NEUVE Atelier N 1 Une bonne maitrise de la langue, un enjeu du fondamental? Support de présentation utilisé par Christine CAFFIEAUX COMMENT FAIRE UNE BONNE ÉCOLE?

Plus en détail

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 MAÎTRISER LES LANGAGES INTRODUCTION Maîtriser c est dominer. A l école maternelle, il est encore prématuré de parler de maîtrise. C est la raison pour laquelle

Plus en détail

PROGRESSIONS EN LANGAGE POUR LA MATERNELLE

PROGRESSIONS EN LANGAGE POUR LA MATERNELLE Circonscription de l Education Nationale de Marvejols Lozère PROGRESSIONS EN LANGAGE POUR LA MATERNELLE ECOLE MATERNELLE DE LA COUSTARADE stage école année scolaire 2008 2009 Niveau de classe : PS1 PS2

Plus en détail

La carte postale. Activité annuelle cyclique n 3

La carte postale. Activité annuelle cyclique n 3 Activité annuelle cyclique n 3 La carte postale A partir de photos de vacances apportées par les élèves, la classe crée des cartes postales. Il s'agira d'inventer un texte en lien avec la photo et une

Plus en détail

Projet de découverte de la littérature en Grande Section : «La fête du printemps»

Projet de découverte de la littérature en Grande Section : «La fête du printemps» Stage T1 Mars 2004 Déborah DECHAUME Circonscription de Strasbourg 5 Nicolas ZILLIOX Projet de découverte de la littérature en Grande Section : «La fête du printemps» Utilisation de l album : Un loup dans

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Nom... Prénom... Date de naissance... Note aux parents Le livret personnel de compétences vous permet de suivre la progression des apprentissages de votre enfant à l école et au collège. C est un outil

Plus en détail

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe.

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Quand on est convaincu que l on ne peut pas travailler tout le temps avec toute sa classe en même temps et que l on souhaite mettre en place

Plus en détail

Et si j étais Marty Mac Fly Ou comment remonter le temps avec une tablette tactile (Ipad)

Et si j étais Marty Mac Fly Ou comment remonter le temps avec une tablette tactile (Ipad) Et si j étais Marty Mac Fly Ou comment remonter le temps avec une tablette tactile (Ipad) Résumé L'idée de départ pour ce projet est de permettre à des élèves de CP/CE1 et de CM2 de prendre conscience

Plus en détail

RAPPELS NOTIONNELS MDL89

RAPPELS NOTIONNELS MDL89 COMPETENCES - socle commun : Palier 1: Orthographier correctement des formes conjuguées, respecter l accord entre le sujet et le verbe, ainsi que les accords en genre et en nombre dans le groupe nominal

Plus en détail

Evaluation formative Mi-CP. Livret de l'élève Année scolaire 2014-2015. Langage oral. Lecture. Ecriture. Nom :... Prénom :... Classe de :...

Evaluation formative Mi-CP. Livret de l'élève Année scolaire 2014-2015. Langage oral. Lecture. Ecriture. Nom :... Prénom :... Classe de :... Nom :...... Inspection de l'education Nationale Circonscription de VENCE Classe de :... Ecole... Langage oral Lecture Ecriture Livret de l'élève Année scolaire 2014-2015 Evaluation formative Mi-CP 1 Evaluation

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

Dispositif d'impulsion des pratiques de production d'écrits dans les disciplines

Dispositif d'impulsion des pratiques de production d'écrits dans les disciplines PLAISIR D'ECRIRE CYCLE 2 et 3-2013 /2014 Dispositif d'impulsion des pratiques de production d'écrits dans les disciplines Circonscriptions de Chantonnay, Fontenay le Comte, et Luçon Ecrire un courrier

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION ANGLAIS

PROGRAMME DE FORMATION ANGLAIS PROGRAMME DE FORMATION ANGLAIS Objectifs de la Formation : Approfondir les structures fondamentales de la grammaire anglaise et apprendre à en éviter les pièges, acquérir ainsi des réflexes et développer

Plus en détail

Ce que l équipe pédagogique a fait :

Ce que l équipe pédagogique a fait : Intitulé : Art postal et jardins du monde Ecole : Maternelle de Saint-Léon Classe : Nathalie TEODORESCO Niveau : PS et MS Ville : 31560 Saint Léon Si vous voulez faire partie du projet thalie.teo@laposte.net

Plus en détail

2/ DIFFICULTES A L ECRIT

2/ DIFFICULTES A L ECRIT Adaptations Primaire Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustifs) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

Carnet de voyage dans l œuvre d un auteur Anne Brouillard

Carnet de voyage dans l œuvre d un auteur Anne Brouillard Mise en œuvre AUTOUR D UN AUTEUR CYCLE 2 et 3 Carnet de voyage dans l œuvre d un auteur Anne Brouillard GÉNÉRAUX Découvrir l œuvre d un auteur ou d un auteur illustrateur. Découvrir le plaisir de fouiller,

Plus en détail

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010 AES PÉDAGOGIQUES TRAVAIL EN ÉQUIPE Constats de départ en 2007 Nécessité de développer les compétences de : *mise en pratique des règles de vie commune (élaboration

Plus en détail

Une BD texte et images: Maquette générale

Une BD texte et images: Maquette générale Une BD texte et images: Maquette générale Niveaux du CECR : A1 Public : Adolescents (11-12 ans) Contexte d enseignement-apprentissage : Cours de FLE au Centre de Langues de l'état de São Paulo) Supports

Plus en détail

CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence : construction (6 x 20 min)

CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence : construction (6 x 20 min) MATIERE OU DOMAINE DISCIPLINAIRE : S'approprier le langage Découvrir l'écrit CYCLE 1 CLASSE MS CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence

Plus en détail

GRF dyslexie 2010/2012. Lecture pas à pas

GRF dyslexie 2010/2012. Lecture pas à pas La compréhension en lecture, SILVA Fanny Compréhension 29 Lecture pas à pas 1. Description de l expérience : Suite aux deux hypothèses à vérifier énoncées dans notre préambule, j ai proposé d organiser

Plus en détail

Apprendre les tables de multiplication

Apprendre les tables de multiplication Apprendre les tables de multiplication quelques éléments pour en favoriser la mémorisation 1)travailler quotidiennement le calcul mental, l'entraînement régulier est gage de réussite 2)varier les présentations

Plus en détail

FRENCH, SECOND LANGUAGE

FRENCH, SECOND LANGUAGE FRENCH, SECOND LANGUAGE TEST DE CLASSEMENT FRE-1092-6 FRE-5091-6 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN SEPTEMBRE 1998 Quebec FRENCH, SECOND LANGUAGE TEST DE CLASSEMENT FRE-1092-6 FRE-5091-6 DÉFINITION DU DOMAINE

Plus en détail

Livret scolaire. [Prénom] [Nom] Né(e) le [jj/mm/aaaa]

Livret scolaire. [Prénom] [Nom] Né(e) le [jj/mm/aaaa] Livret scolaire Né(e) le [Académie] [École] [Adresse] [Code postal] [Ville] CP CM1 CE1 CM2 CE2 6 e [Logo/Visuel de l établissement] [Téléphone] [Courriel] 5 e 4 e 3 e Année scolaire [aaaaaaaa] Bilan des

Plus en détail

FICHE S PEDAGOGIQUE S. Bilan personnel et professionnel Recherche active d emploi

FICHE S PEDAGOGIQUE S. Bilan personnel et professionnel Recherche active d emploi FICHE S PEDAGOGIQUE S Bilan personnel et professionnel Recherche active d emploi 2 TABLE DES MATIERES PREMIERE PHASE : BILAN 1. Organisation de la phase de bilan 5 2. Fiches relatives à l'expression orale

Plus en détail

Ecole la Clairière de Baudrigue, place de l école, 11 290 Roullens tél : 05 61 68 23 31 / mail : ce.0110534w@ac-montpellier.fr. Livret des progrès et

Ecole la Clairière de Baudrigue, place de l école, 11 290 Roullens tél : 05 61 68 23 31 / mail : ce.0110534w@ac-montpellier.fr. Livret des progrès et Ecole la Clairière de audrigue, place de l école, 11 290 oullens tél : 05 61 68 23 31 / mail : ce.0110534w@ac-montpellier.fr Prénom et nom :... Livret des progrès et des réussites cycle 2 Années scolaires,

Plus en détail

Ets H JEAN Montélimar Concessionnaire RENAULT R A P P O R T. M. BAUMEA Gérard D E S T A G E 2. Du 03 au 07 février 2014 Collège EUROPA

Ets H JEAN Montélimar Concessionnaire RENAULT R A P P O R T. M. BAUMEA Gérard D E S T A G E 2. Du 03 au 07 février 2014 Collège EUROPA R A P P O R T D E S T A G E 2 0 1 4 Ets H JEAN Montélimar Concessionnaire RENAULT 3? M. BAUMEA Gérard Du 03 au 07 février 2014 Collège EUROPA Sommaire BAUMEA Gérard 1 05/02/14 Une entreprise BAUMEA Gérard

Plus en détail

Stratégies de compréhension en lecture favorisant le développement d habiletés en littératie critique

Stratégies de compréhension en lecture favorisant le développement d habiletés en littératie critique Stratégies de compréhension en lecture favorisant le développement d habiletés en littératie critique Stratégie : Activer ses antérieures (Que veut dire activer ses Faire des liens entre le texte et ses

Plus en détail

Ressources pour l'école maternelle. Vocabulaire Grande section. Thème : les émotions. Ressources pédagogiques. février 2014

Ressources pour l'école maternelle. Vocabulaire Grande section. Thème : les émotions. Ressources pédagogiques. février 2014 éduscol Ressources pédagogiques Ressources pour l'école maternelle Vocabulaire Grande section février 2014 MEN/DGESCO http://eduscol.education.fr NOTION TRAVAILLEE : LE CHAMP LEXICAL - LA GRADATION ENTRE

Plus en détail

La Reine des fourmis a disparu

La Reine des fourmis a disparu La Reine des fourmis a disparu Séance 1 : Découverte de la couverture. Montrer l album sans rien dire. La couverture est cachée par 12 petits cartons sur lesquels sont proposés des indices. Chaque indice

Plus en détail

Compte-rendu de l atelier autour de Verte de Marie Despléchin Anne Roy

Compte-rendu de l atelier autour de Verte de Marie Despléchin Anne Roy Compte-rendu de l atelier autour de Verte de Marie Despléchin Anne Roy 1 Ecrire pour mieux lire : ce qu en comprennent les collègues, rapide tour de table En général : - Prendre une posture d écrivain

Plus en détail

La politique de l école

La politique de l école La politique de l école Socialiser pour développer le langage. 1. Définition : L autonomie de la parole L école et ses partenaires : familles intervenants réguliers ou ponctuels liens avec le pré-scolaire

Plus en détail

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant Graphisme Ecriture - Bibliographie et sources Sommaire - Programmes 2008 et document d accompagnement - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant - Le graphisme : stades chez le jeune enfant,

Plus en détail

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE Document à destination des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap. LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE 1 Fiche pratique «Handicap»

Plus en détail

ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE

ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE Bibliographie : Lire Ecrire Produire des textes Tome 2 A. M. CHARTIER B.CLESSE J. HEBRARD HATIER Pédagogie Ch. BOMPARD IEN 1 LA DICTEE A L ADULTE Compétences visées : Familiarisation

Plus en détail

Produire des écrits à l école maternelle

Produire des écrits à l école maternelle Produire des écrits à l école maternelle 1 Compétences attendues en fin d école maternelle (pour activer le lien, appuyer sur la touche Ctrl en même temps q un clic gauche avec la souris) 2 Programmations

Plus en détail

Indications pour une progression au CM1 et au CM2

Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Objectif 1 Construire et utiliser de nouveaux nombres, plus précis que les entiers naturels pour mesurer les grandeurs continues. Introduction : Découvrir

Plus en détail

Correspondance entre L1 32 Production de l écrit (PER) pour le degré secondaire et les manuels de français Atelier du langage et Livre unique Français

Correspondance entre L1 32 Production de l écrit (PER) pour le degré secondaire et les manuels de français Atelier du langage et Livre unique Français 3 Direction de l'instruction publique du canton de Berne Août 2013 COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Correspondance entre (PER) pour le degré secondaire

Plus en détail

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques Cette séquence permet l acquisition des compétences nécessaires à la construction des connaissances : - Connaître et enrichir le lexique de base de l action «se déplacer» : marcher, ramper, courir, grimper-escalader,

Plus en détail

+12 ans. Carnet de lecture. Établissement :... Prénom :... Nom :... Classe :... Escapages, le prix littéraire de l'indre 36 : http://www.escapages.

+12 ans. Carnet de lecture. Établissement :... Prénom :... Nom :... Classe :... Escapages, le prix littéraire de l'indre 36 : http://www.escapages. Carnet de lecture +12 ans Établissement :... Prénom :... Nom :... Classe :... Escapages, le prix littéraire de l'indre 36 : http://www.escapages.fr/ Escapages 2014-2015 «Carnet de lecture + 12 ans» 1 Tableau

Plus en détail

Type d activité : Étude de document. Titre de l activité: Escrime et circuits électriques

Type d activité : Étude de document. Titre de l activité: Escrime et circuits électriques Académie Créteil Date Mai 2013 Niveau : cinquième Durée : 1,5 heure Type d activité : Étude de document. Titre de l activité: Escrime et circuits électriques Partie du programme: B Les circuits électriques

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire Français éduscol Progressions pour le cours élémentaire deuxième année et le cours moyen Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre des

Plus en détail

DOCUMENT D'AIDE AU SUIVI SCOLAIRE

DOCUMENT D'AIDE AU SUIVI SCOLAIRE Académie de Reims DOCUMENT D'AIDE AU SUIVI SCOLAIRE "Enfants Issus de Familles Itinérantes ou de Voyageurs" Nom: Prénom: Date de naissance: enseignants relais médiateurs scolaires Reims POURQUOI ET COMMENT?

Plus en détail

Rapport de mission : Mission éducation-animation à Noflaye, Sénégal.

Rapport de mission : Mission éducation-animation à Noflaye, Sénégal. Rapport de mission : Mission éducation-animation à Noflaye, Sénégal. 1 Je m'appelle Gabrielle, j'ai 20 ans et je suis partie en tant que bénévole pour Urgence Afrique au Sénégal à Noflaye dans la région

Plus en détail

STRATÉGIE PHASES 1 ET 2 («ESL» ET «ELD») ÉTAPES 1 ET 2 («ESL») ÉTAPES 1 à 4 («ELD») Enseignement compréhensible

STRATÉGIE PHASES 1 ET 2 («ESL» ET «ELD») ÉTAPES 1 ET 2 («ESL») ÉTAPES 1 à 4 («ELD») Enseignement compréhensible STRATÉGIE PHASES 1 ET 2 («ESL» ET «ELD») ÉTAPES 1 ET 2 («ESL») ÉTAPES 1 à 4 («ELD») Enseignement compréhensible Rétroaction positive Utilisation stratégique des langues premières des élèves Apprentissage

Plus en détail

Conseils pour faire un poster

Conseils pour faire un poster ISSEP Bâtiment de Provence CH-1015 Lausanne Tél. : +41 21 692 32 98 Fax : +41 21 692 32 93 i @ il h Conseils pour faire un poster Sommaire Conseil général Préparer le poster 1) Prendre des renseignements

Plus en détail

Livret personnel de compétences

Livret personnel de compétences Livret personnel de compétences Grilles de références pour l évaluation et la validation des compétences du socle commun au palier 1 Janvier 2011 MENJVA/DGESCO eduscol.education.fr/soclecommun LES GRILLES

Plus en détail

ABC CI. Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management

ABC CI. Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management Tél : 02.31.93.53.00 N agrément 25 14 01086 14 Code APE : 8559 A S.A.RL au Capital de 15245 - Créée en

Plus en détail

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Déroulement des deux journées Mardi 26 Matin : Intervention des IEN Jeudi 29 Matin : Production en binôme. Après-midi

Plus en détail

Pour acquérir et diversifier le vocabulaire Pour commencer à structurer le vocabulaire Isabelle Caron, conseillère pédagogique LILLE 1 Est

Pour acquérir et diversifier le vocabulaire Pour commencer à structurer le vocabulaire Isabelle Caron, conseillère pédagogique LILLE 1 Est BATIR et UTILISER DES IMAGIERS EN CLASSE MATERNELLE Pour acquérir et diversifier le vocabulaire Pour commencer à structurer le vocabulaire Isabelle Caron, conseillère pédagogique LILLE 1 Est Quelques définitions

Plus en détail

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle :

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : École : Maternelle Livret de suivi de l élève Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : Livret de suivi de l élève à l école maternelle Chaque compétence est évaluée selon

Plus en détail

«Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet

«Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet «Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet Rédaction : concevoir et écrire plusieurs phrases cohérente. Ecrire à partir d un album. ( CE1 ou fin d année CP/CE1) En parallèle lire d autres

Plus en détail

Carnet de littérature

Carnet de littérature Carnet de littérature Instruction officielle 2002 «On peut aussi encourager les élèves à se doter d un carnet de littérature qu ils utilisent très librement pour conserver en mémoire les titres des œuvres

Plus en détail

Comment utiliser au mieux le fichier 3 en 1 «Élèves en difficulté»?

Comment utiliser au mieux le fichier 3 en 1 «Élèves en difficulté»? Guide 3 en 1 en difficulté Cycle 2 Cycle 3 Mode d emploi Comment utiliser au mieux le fichier 3 en 1 «en difficulté»? L ouvrage Votre ouvrage est découpé en 6 parties séparées par un intercalaire. 1 partie

Plus en détail

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale)

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) 8h45-9h00 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité

Plus en détail

PROGRESSION SUR LA PERIODE : L AIR - LE VENT DECOUVERTE DU MONDE ET LANGAGE ORAL CYCLE 1 : PS ET MS

PROGRESSION SUR LA PERIODE : L AIR - LE VENT DECOUVERTE DU MONDE ET LANGAGE ORAL CYCLE 1 : PS ET MS PROGRESSION SUR LA PERIODE : L AIR - LE VENT DECOUVERTE DU MONDE ET LANGAGE ORAL CYCLE 1 : PS ET MS Séances : 1. Sensibilisation : comment sait-on qu'il y a du vent? 2. Mise en évidence de la force du

Plus en détail

On trouve tout à la Compagnie des Indes & de l Extrême- Orient Par : Sangeeta GHOSH

On trouve tout à la Compagnie des Indes & de l Extrême- Orient Par : Sangeeta GHOSH On trouve tout à la Compagnie des Indes & de l Extrême- Orient Par : Sangeeta GHOSH Public : Adolescents et adultes Niveau : A 1.2 ou A2 du CECR Objectifs : Communicatif : parler de voyage (quel type de

Plus en détail

L'articulation des phrases complexes

L'articulation des phrases complexes L'articulation des phrases complexes Savoir construire des phrases complexes en réussissant à les articuler Il y a des phrases simples, avec seulement un sujet, un verbe et un complément qui constituent

Plus en détail

Présentation www.educa-langues-enfants.com

Présentation www.educa-langues-enfants.com Présentation Educa-langues-enfants, partenaire de la campagne Piccolingo, initiative de l Union Européenne dont l objectif est de sensibiliser à l apprentissage précoce des langues étrangères : «Tout enfant

Plus en détail

ORAL A COMPRENDRE I COMPRENDRE LA CHAINE PARLEE : DES DIFFICULTES, DES STRATEGIES.

ORAL A COMPRENDRE I COMPRENDRE LA CHAINE PARLEE : DES DIFFICULTES, DES STRATEGIES. ORAL A COMPRENDRE I COMPRENDRE LA CHAINE PARLEE : DES DIFFICULTES, DES STRATEGIES. Dictée de calembours : Les dents la bouche (= laide en la bouche, l ai dans la bouche, l aidant la bouche, lait dans la

Plus en détail

DOCUMENTS RESSOURCES POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE

DOCUMENTS RESSOURCES POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE DOCUMENTS RESSOURCES POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE LE CALENDRIER : - Stage : semaine du 15 au 19 décembre 2014 - Rapport à rendre : pour le 12 janvier 2015 (1 point de pénalité par jour de retard)

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

Les mots des cinq sens

Les mots des cinq sens Activité annuelle n 3 Les mots des cinq sens Créer des phrases, un texte, et découvrir les sens qui sont mis en œuvre à travers les mots. Buts Prendre conscience du lien entre les mots et le sens Développer

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE Par Jean-Paul LANDAIS Mars 2014 1/5 LE BUT DE L ENSEIGNEMENT Le but de l enseignement de la Langue des Signes Française (L.S.F).

Plus en détail

Livret personnel de compétences

Livret personnel de compétences Livret personnel de compétences Grilles de références pour l évaluation et la validation des compétences du socle commun au palier 2 Janvier 2011 MENJVA/DGESCO eduscol.education.fr/soclecommun LES GRILLES

Plus en détail

Modèle du rapport. Stage Perfectionnement

Modèle du rapport. Stage Perfectionnement MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTUDES TECHNOLOGIQUES Institut Supérieur des Études Technologiques de Djerba Unité des stages Département Génie

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

1. Productions orales en continu après travail individuel

1. Productions orales en continu après travail individuel Tâches de production orale 2 niveau A2/B1 (Les tâches sont réalisables aussi bien au niveau A2 qu au niveau B1 suivant la complexité des énoncés et des interactions que les élèves sont capables de produire)

Plus en détail

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca I- Découverte. Objectif : Créer un horizon d attente. 2 entrées sont proposées au choix : 1) Support : «Bizarre, mais vrai.» : découverte d

Plus en détail

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

PROJET D ECOLE Septembre 2013 juin 2016 DOCUMENT DE SYNTHESE

PROJET D ECOLE Septembre 2013 juin 2016 DOCUMENT DE SYNTHESE : PRIMAIRE PROJET D ECOLE Septembre 2013 juin 2016 DOCUMENT DE SYNTHESE Commune : ONNION Nb de classes : dont maternelles élémentaires spécialisées 7 2 5 Direction assurée par : J-M François Problématique

Plus en détail

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE Table des matières Introduction! L écriture à travers le curriculum! Motiver les élèves à écrire! Le processus d écriture! L enseignement de l écriture! Comment utiliser cet ouvrage! Déterminer les objectifs

Plus en détail

Intention pédagogique : Développer les stratégies cognitives et métacognitives des élèves en lecture.

Intention pédagogique : Développer les stratégies cognitives et métacognitives des élèves en lecture. SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION Titre : Club de lecture à l écran Contexte : Les classes ciblées vivront une aventure virtuelle à l aide du Club de lecture à l écran de la Commission scolaire

Plus en détail

Langage et sciences à l école maternelle. Mercredi 06 mars 2013 Sens Beaujeu

Langage et sciences à l école maternelle. Mercredi 06 mars 2013 Sens Beaujeu Langage et sciences à l école maternelle Mercredi 06 mars 2013 Sens Beaujeu Langage et sciences Plan de l animation : Les démarches et activités scientifiques Les implications langagières : langage oral,

Plus en détail