Le recyclage des médicaments en question

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le recyclage des médicaments en question"

Transcription

1 Le recyclage des médicaments en question On n y pense pas toujours, or il s'agit d'un geste nécessaire pour notre environnement : rapporter nos médicaments inutilisés ou périmés en pharmacie. Avant le 1er janvier 2009, ces médicaments collectés étaient redistribués dans les pays en voie de développement par l'intermédiaire d'ong. Mais une directive européenne interdit désormais cette pratique. Le magazine Accents d'europe revient sur ces deux enjeux autour des médicaments, avec les témoignages d un pharmacien et d un humanitaire. Document sonore : Extrait de la rubrique «Regards croisés», du magazine Accents d'europe du 13/03/2009, intitulé : «Médicaments, la fin du recyclage humanitaire», disponible à l'adresse suivante : [1'55 3'35] Objectifs pédagogiques : - Identifier les deux personnes interviewées et distinguer leurs propos. - Repérer les étapes du recyclage des médicaments en France. - Comprendre les recommandations et les risques liés à ce recyclage. - Identifier les enjeux du recyclage humanitaire pour les pays en voie de développement. - Sensibiliser les élèves aux enjeux du recyclage des médicaments. Public : Niveaux faux débutant-intermédiaire Temps : 70 minutes. Compter une séance supplémentaire pour l activité de production. Matériel : L extrait sonore, un lecteur CD, matériel pour la réalisation du dépliant Auteur : Déborah Gros Activités de pré-écoute Remue-méninges autour du recyclage des médicaments : Chez vous, que faites-vous de vos médicaments inutilisés? Savez-vous qu'il est possible de les recycler? À votre avis, comment cela fonctionne? Remue-méninges autour des ONG : Que signifie le sigle «ONG»? [Organisation Non Gouvernementale] Quels peuvent être les domaines d'interventions d'une ONG? Connaissez-vous des exemples d'actions menées par des ONG dans le domaine de la santé? Repérage sonore et compréhension globale (Activité 1) Objectif de l'activité 1 : faire un repérage sonore d'ensemble. Les élèves écoutent l extrait dans son intégralité et répondent aux questions de l activité. Compréhension globale (Activité 2) Objectif de l'activité 2 : identifier les locuteurs et comprendre leurs propos principaux. Les élèves écoutent l extrait une deuxième fois et répondent à aux questions de l activité. Compréhension détaillée (1) : La récupération et la destruction des médicaments (Activité 3) Objectif de l'activité 3 : Comprendre le processus de recyclage des médicaments. Les élèves écoutent le passage [0 00 > 0'51] une fois ou deux si nécessaire et répondent aux questions de l activité. Compréhension détaillée (2) : Les ONG dans l'impossibilité d'agir (Activité 4) Objectif de l'activité 4 : Comprendre la situation actuelle de certaines ONG et identifier les raisons de leurs difficultés. Les élèves écoutent le passage [0 51 > 1'40] et répondent aux questions de l activité. À vous de jouer! (Activité 5) Activités collectives d'expression écrite et orale. Les élèves suivent les consignes de la question 1 puis 2. 1

2 Feuilles d activités : Le recyclage des médicaments en question Activité 1 Des voix et des sons 1) Les locuteurs. Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez. a) Dans cet extrait, on entend : O deux journalistes et une personne interviewée. O une journaliste et deux personnes interviewées. b) Les personnes interviewées parlent : O en même temps. O l'une après l'autre. c) On entend les questions que la journaliste pose : O à la première personne interviewée. O à la deuxième personne interviewée. 2) Les sons d'ambiance. Cochez la bonne réponse. a) Les bruits d'ambiance ne sont présents que pendant : O la première interview. O la deuxième interview. b) On y entend : O un mélange de voix et de bruits. O de la musique. c) Dans cette partie, l'enregistrement a lieu : O à l'intérieur. O à l'extérieur. 3) L'extrait. Cochez la bonne réponse. De quoi s'agit-il? O d'un débat O d'une chronique O d'un reportage Activité 2 Les personnes interviewés Qui sont-ils? Cochez les bonnes réponses dans le tableau en fonction de ce que vous entendez. Comment s'appelle-t-il? Quel est sa fonction? Qu'apprend-on sur lui? De quoi parle-t-il? Que fait-il? Jean-Marc Merle Dominique Livet pharmacien président d'une association Il travaille pour Pharmacie Humanitaire Internationale. Il travaille dans le V e arrondissement de Paris. de l'interdiction de redistribuer les médicaments de la récupération et de la destruction des médicaments non utilisés Il fait des recommandations aux clients. Il dénonce l'attitude du gouvernement français. 1 ère personne 2 e personne Activité 3 Le processus de recyclage des médicaments 1) Dans quel ordre s opère la récupération des médicaments? Numérotez dans le tableau : Les médicaments sont envoyés pendant la nuit sur le lieu de leur destruction. sont ramenés par les clients de la pharmacie. sont descendus dans une pièce à la cave de la pharmacie. 2) Recommandation et justification du pharmacien. Complétez les phrases par les propositions en italique : processus; toxiques; détritus. Aidez-vous des synonymes entre parenthèses. Les clients ne doivent pas mettre les médicaments avec les autres (déchets)... Les médicaments contiennent des produits très (nocifs)... il faut donc qu'ils suivent un (procédé)... particulier de destruction. 3) Les risques. Cochez la ou les bonne(s) réponse(s) en fonction de ce que vous entendez. a) Selon le pharmacien, jeter ses médicaments constitue un risque pour : O l'industrie pharmaceutique. O l'environnement. O les individus. O les animaux. b) Pour illustrer un de ces risques, Dominique Livet donne l'exemple des personnes qui : O vendent leurs médicaments inutilisés. O récupèrent des médicaments dans les poubelles. O jettent leurs médicaments en pleine nature. O organisent un trafic de faux-médicaments. 2

3 Activité 4 La difficile situation des ONG 1) Les propos de Jean-Marc Merle. Répondez aux questions suivantes. a) Comment s'exprime-t-il? Cochez la bonne réponse. Il parle : O à la 1ère personne du singulier («je») O à la 1ère personne du pluriel («nous») b) Pourquoi? Répondez à la question en faisant une phrase ) L'attitude du gouvernement selon Jean-Marc Merle. Cochez la bonne réponse. a) En 2007, le gouvernement a voté une loi visant à : O supprimer le trafic de médicaments. O interdire la redistribution des médicaments inutilisés. O réduire la production de médicaments génériques. c) Il avait également annoncé que des médicaments seraient fournis par : O l industrie pharmaceutique. O la Commission européenne. O l'école Supérieure de Commerce de Paris. 2) Les conséquences. Cochez la bonne réponse. a) Actuellement, au niveau international, les ONG : O poursuivent leur action malgré les difficultés. O sont contraintes de stopper leurs activités. O ont touché une première vague de subventions. b) avier Bertrand, alors ministre, avait promis que : O de nouveaux postes seraient créés dans plusieurs ONG. O le ministère de la Santé publierait un rapport officiel. O les associations recevraient une aide financière. d) Or, Jean-Marc Merle pense que le gouvernement français : O va tenir les promesses qu'il a faites aux ONG. O a trahi les ONG. O a perdu le contrôle de la situation. b) Sur la question du recyclage humanitaire, les principales victimes sont donc : O les pays industrialisés. O les pays asiatiques. O les pays en voie de développement. Activité 5 A vous de jouer! Organisez dans votre établissement une campagne de sensibilisation autour de la question du recyclage des médicaments. Pour cela, réalisez successivement les deux activités suivantes. 1) Activité collective d'expression écrite : concevez un dépliant d'information. Par petits groupes de trois ou quatre personnes, respectez les consignes suivantes : a) Pliez en deux une feuille de format A4. Sur les pages intérieures illustrez avec des dessins et des dialogues, sous forme de bande dessinée : - les étapes de la récupération des médicaments [voir l exercice 2 de l'activité 3] - les recommandations : ce qu'il faut faire et ne pas faire [voir les exercices 1 et de l'activité 4] - les risques évoqués par le pharmacien [voir l exercice 3 de l'activité 4] b) Trouvez un titre, un slogan et une illustration pour la page de couverture de votre dépliant. c) Exposez vos travaux puis organisez un vote afin de choisir le dépliant le mieux réussi selon des critères de fond et de forme (Le message est-il bien clair? Les dessins sont-ils agréables à regarder? etc.) d) Selon les moyens de votre établissement, faites des photocopies du dépliant choisi et déposez-les dans un endroit stratégique de votre établissement. 2) Activité collective d'expression orale : organisez un débat. Le thème du débat est le suivant : «Pour ou contre l'envoi de médicaments non utilisés dans les pays du Tiers Monde?». Formez deux groupes : le groupe A soutiendra le pour, le groupe B défendra le contre. L'enseignant est le modérateur du débat. Le public est composé d'autres élèves de français de votre établissement. a) Dans chaque groupe, préparez trois ou quatre arguments. Chaque argument doit être illustré d'un exemple. Pour vous aider, vous pouvez consulter le site Internet de Remed (Réseau Médicaments & Développement) : b) Mettez en ordre vos arguments et vos exemples de manière cohérente [par exemple, du plus général au plus précis, du général au personnel, selon la force des arguments choisis.] Puis, élaborez une conclusion. c) Le jour de la présentation du débat, chaque groupe se présente et annonce l opinion qu il défend. L'enseignant tire au sort le groupe qui ouvre le débat puis contrôle les temps de parole. d) Le public désigne par un vote à main levé le groupe le plus convaincant. [Les groupes seront évalués sur le respect de la consigne, la clarté et la cohérence des idées exprimées, la pertinence et l originalité des exemples.] 3

4 Réponses Activité 1 1) a) une journaliste et deux personnes interviewées. b) l'une après l'autre. c) à la première personne interviewée. 2) a) la première interview. b) un mélange de voix et de bruits. c) à l'intérieur. 3) d'un reportage. Activité 2 Comment s'appelle-t-il? Quel est sa fonction? Qu'apprend-on sur lui? De quoi parle-t-il? Que fait-il? Jean-Marc Merle Dominique Livet pharmacien président d'une association Il travaille pour Pharmacie Humanitaire Internationale. Il travaille dans le V e arrondissement de Paris. de l'interdiction de redistribuer les médicaments de la récupération et de la destruction des médicaments non utilisés Il fait des recommandations aux clients. Il dénonce l'attitude du gouvernement français. 1 ère personne 2 e personne Activité 3 1) Les médicaments sont envoyés pendant la nuit sur lieu de leur destruction 3 sont ramenés par les clients de la pharmacie 1 sont descendus dans une pièce à la cave de la pharmacie 2 2) Les clients ne doivent pas mettre les médicaments avec les autres détritus. Les médicaments contiennent des produits très toxiques il faut donc qu'ils suivent un processus particulier de destruction. 3) a) l'environnement, les individus. b) récupèrent des médicaments dans les poubelles. Activité 4 1) a) à la première personne du pluriel («nous») b) Il dit «nous» parce qu'il parle au nom de toutes les associations qui rencontrent les mêmes difficultés que PHI. 2) a) interdire la redistribution des médicaments inutilisés b) les associations recevraient une aide financière c) l industrie pharmaceutique d) a trahi les ONG 3) a) sont contraintes de stopper leurs activités b) les pays en voie de développement 4

5 Transcription Accents d'europe, 13/03/2009, «Regards croisés : Médicaments, la fin du recyclage humanitaire», 1mn40s Voix et bruits à l'intérieur de la pharmacie Dominique Livet est pharmacien dans le V e arrondissement de Paris et comme chaque pharmacien, il est chargé de récupérer les médicaments et de les envoyer ensuite à la destruction. Les produits, donc, qui nous sont retournés par les clients sont descendus immédiatement à la cave dans une pièce et ils partent dans la nuit à la destruction. Les clients ne sont pas censés, euh, détruire eux même les médicaments ou les jeter à la poubelle? Alors, surtout pas ; il faut surtout que les clients ne les mettent pas avec les autres détritus. Dans les médicaments, il y a des produits excessivement toxiques ; il faut donc qu'ils suivent un processus bien particulier de destruction. Il ne faut pas qu'ils soient dispersés dans l'environnement. Surtout pas, il y a le risque vis à vis de l'environnement ; il y a un risque aussi que des gens fouillent les poubelles et récupèrent certains médicaments ; ça aussi c'est un risque important. Mais le principal problème ce sont les pays en voie de développement qui le rencontre car les ONG qui les approvisionnaient en médicaments recyclés sont aujourd'hui dans l'impasse. Jean-Marc Merle, le Président de l'association PHI, Pharmacie Humanitaire Internationale, estime que ces ONG ont été en quelque sorte trahies par le gouvernement français. Jean-Marc Merle : En février 2007, lorsque la loi sur l'interdiction de la récupération des médicaments a été votée le ministre de l'époque avier Bertrand nous avait assuré que nous aurions les moyens, les subventions ou que l'industrie fournirait l'ensemble des médicaments pour que l'on puisse continuer nos missions, or, à ce jour, pour l'international, toutes les associations comme PHI sont très ennuyées parce que nous ne pouvons pour l'instant pratiquement rien faire. 5

Peut-on supprimer le travail des enfants?

Peut-on supprimer le travail des enfants? Peut-on supprimer le travail des enfants? Le travail des enfants constitue une part importante de l économie mondiale. Au cours d une marche internationale contre le travail infantile, Michel Bonnet et

Plus en détail

Un devoir de protection pour l enfance en danger

Un devoir de protection pour l enfance en danger Un devoir de protection pour l enfance en danger En novembre 1997, huit ans après l'adoption de la Convention internationale des droits de l'enfant, RFI consacre une émission à l'enfance maltraitée. Le

Plus en détail

La plus grande discothèque d Afrique

La plus grande discothèque d Afrique La plus grande discothèque d Afrique Avec «La plus grande discothèque d Afrique», une rubrique de l émission Couleurs tropicales de Claudy Siar, ambiancez votre cours et découvrez des artistes francophones

Plus en détail

Pour un usage plus sûr du téléphone portable

Pour un usage plus sûr du téléphone portable Pour un usage plus sûr du téléphone portable On commence tout juste à en parler : l utilisation du portable comporte des risques pour la santé. Pour tenter de les réduire, le Criirem (Centre de recherche

Plus en détail

Production de biocarburant au Mali

Production de biocarburant au Mali Production de biocarburant au Mali Depuis 2007, le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) initie au Mali un projet de recherche sur l'huile de Jatropha,

Plus en détail

Publicité et environnement

Publicité et environnement Publicité et environnement Publicité et environnement font-ils bon ménage? C est la question à laquelle répondent les deux invités de l émission C est pas du vent! : Jacques-Olivier Barthes, membre fondateur

Plus en détail

Réinsertion des enfants soldats en RDC

Réinsertion des enfants soldats en RDC Réinsertion des enfants soldats en RDC D après le Protocole facultatif à la Convention internationale des droits de l enfant, un enfant soldat est un combattant âgé de moins de 18 ans. L ONU estime à 300

Plus en détail

Polémique autour des droits de retransmission de la CAN

Polémique autour des droits de retransmission de la CAN Polémique autour des droits de retransmission de la CAN La Coupe d Afrique des nations est l évènement sportif le plus suivi du continent africain. Derrière le spectacle, les enjeux financiers sont considérables.

Plus en détail

Le microcrédit en Europe et dans le monde

Le microcrédit en Europe et dans le monde Le microcrédit en Europe et dans le monde Le Prix Nobel de la paix, attribué en 2006 au fondateur de la première banque de microcrédit, a récompensé un système qui avait déjà fait des émules un peu partout

Plus en détail

Les bourses des étudiants africains. Fiche pédagogique de Solange Pekekouo Ngouh, lauréate 2004 du Prix RFI Le Monde en français.

Les bourses des étudiants africains. Fiche pédagogique de Solange Pekekouo Ngouh, lauréate 2004 du Prix RFI Le Monde en français. Les bourses des étudiants africains Fiche pédagogique de Solange Pekekouo Ngouh, lauréate 2004 du Prix RFI Le Monde en français. Emission Objectifs pédagogiques Médias d Afrique d Alain Foka. Emission

Plus en détail

Étape. avec le français? Option 1 : Le dictionnaire. Option 2 : La synthèse de texte. Comment aborder la philanthropie pour la première fois?

Étape. avec le français? Option 1 : Le dictionnaire. Option 2 : La synthèse de texte. Comment aborder la philanthropie pour la première fois? Étape 1 Comment aborder la philanthropie pour la première fois? Découvrir la philanthropie peut se faire de différentes façons : par le français, l art, la musique, le sport, ce thème touchant transversalement

Plus en détail

Objectifs linguistiques : enrichir le vocabulaire lié aux médias, faire des hypothèses, formuler des questions.

Objectifs linguistiques : enrichir le vocabulaire lié aux médias, faire des hypothèses, formuler des questions. Bandesannonces Caractéristiques générales : 1. Résumé du contenu d une émission, d un programme en images avec une voix off. 2. Date, heure de diffusion. 3. Nom de l émission, du programme, nom des personnes

Plus en détail

Qu est-ce que le TCF?

Qu est-ce que le TCF? Qu est-ce que le TCF? Le Test de Connaissance du Français (TCF ) est un test de niveau linguistique en français, conçu à la demande du ministère de l Éducation nationale, de l Enseignement supérieur et

Plus en détail

La Chronique des matières premières

La Chronique des matières premières La Chronique des matières premières Céréales, minerais ou pétrole, les ressources naturelles sont au cœur de l économie. Chaque jour de la semaine, Dominique Baillard informe du cours des matières premières

Plus en détail

Objectifs (socio) linguistiques : caractériser des produits, des objets du quotidien, établir des comparaisons.

Objectifs (socio) linguistiques : caractériser des produits, des objets du quotidien, établir des comparaisons. Publicités Caractéristiques générales : 1. Les caractéristiques, les atouts d un produit, d un service, d une marque. 2. Un slogan, une chute, une accroche. 3. Commentaire accrocheur, percutant pour atteindre

Plus en détail

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant Niveau : CP Lecture Séquence : Les lundis de Zoé phonème [l] graphème l, L, l Séance 1 Compétences - Notions de majuscule/minuscule - Notions de mot, de ligne, de phrase, de syllabe - Les écritures script

Plus en détail

Ce que disent les élèves : Complexité : Parce que - Pour / que + infinitif - qui + infinitif

Ce que disent les élèves : Complexité : Parce que - Pour / que + infinitif - qui + infinitif Jouer et innover formation à distance : mise en place d une séquence à partir du coin choisi Trois séances minimum plus si besoin en fonction de votre projet Merci de compléter ce cadre d exploitation

Plus en détail

Le livre est-il en danger?

Le livre est-il en danger? Le livre est-il en danger? Le livre électronique était encore peu connu il y a quelques années. Aujourd hui, l'utilisation massive des nouvelles technologies questionne nos habitudes de lecture. Le livre

Plus en détail

La greffe d organes. - Sensibiliser à l urgence du don d organes. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La greffe d organes. - Sensibiliser à l urgence du don d organes. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La greffe d organes La greffe d'organes n'est pas encore pratiquée dans toutes les régions du monde. Au-delà des obstacles culturels et matériels, cette fiche pédagogique propose de mieux comprendre l'importance

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre.

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Contenu : Un mode d emploi Un panneau 50/70 cm Un rouleau de papier collant 30

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE Centre Equestre du Grand Poitiers NIVEAU INITIATION

DOSSIER PEDAGOGIQUE Centre Equestre du Grand Poitiers NIVEAU INITIATION DOSSIER PEDAGOGIQUE Centre Equestre du Grand Poitiers NIVEAU INITIATION Ligue Poitou-Charentes de Course d Orientation Sommaire Préambule : les écoles de Course d Orientation 1- Présentation 2- Objectifs

Plus en détail

La série L est revalorisée

La série L est revalorisée La série L est revalorisée «elle devient une série d excellence pour les langues» Option LVE de 3 H = Un enseignement obligatoire de 2H = LV1 ou 2 ou LV3 approfondie education.gouv.fr Bulletin officiel

Plus en détail

Commission de la défense nationale

Commission de la défense nationale Commission de la défense nationale RÈGLEMENT XII e LÉGISLATURE CHAPITRE I Dénomination, composition et attributions Article 1 er (Dénomination) 1. La Commission de la défense nationale est la commission

Plus en détail

Guide méthodologique 4

Guide méthodologique 4 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment réaliser un travail de recherche Guide méthodologique 4 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

CORRIGÉ INDICATIF. Remarque préalable : Accepter toute réponse cohérente, pertinente, exacte.

CORRIGÉ INDICATIF. Remarque préalable : Accepter toute réponse cohérente, pertinente, exacte. EXAMEN : BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Session : 2016 SPÉCIALITÉ : TERTIAIRE Sujet Zéro Durée : 2 heures 30 Coefficient : 1 Sous épreuve E11 : Économie et Droit CORRIGÉ INDICATIF Le sujet dans le programme

Plus en détail

Le kamishibaï, théâtre de papier japonais au service des apprentissages, de l'école maternelle à l'école élémentaire.

Le kamishibaï, théâtre de papier japonais au service des apprentissages, de l'école maternelle à l'école élémentaire. Le kamishibaï, théâtre de papier japonais au service des apprentissages, de l'école maternelle à l'école élémentaire. Comment motiver les élèves? Comment fixer leur attention? Comment justifier les apprentissages?

Plus en détail

. Puissances d'un nombre relatif (notion et notations). Unités de longueurs et conversions

. Puissances d'un nombre relatif (notion et notations). Unités de longueurs et conversions Olivier PILORGET - Académie de Nice - TraAM 2013-2014 " UNE HISTOIRE DE PLIAGE " 3 ème Testée avec une classe de 3 ème sur une séances de 55 min Image extraite d'un reportage vidéo du "Centre des sciences

Plus en détail

2. Vote et hiérarchisation des leviers Chaque participant a en sa possession 6 gommettes, la question posée est :

2. Vote et hiérarchisation des leviers Chaque participant a en sa possession 6 gommettes, la question posée est : Les ateliers débat Groupe 3 Animation : Natacha Jacquin, OIEau Rapporteure : Gaëlle Nion, OIEau L atelier s est déroulé en 4 temps : - Présentation - Atelier «gommettes» et présentation des leviers identifiés

Plus en détail

Écoutez une première fois et répondez en fonction de ce que vous entendez. b) Comment identifie-t-on le chroniqueur?.

Écoutez une première fois et répondez en fonction de ce que vous entendez. b) Comment identifie-t-on le chroniqueur?. Feuille d'activités : Le concours Lépine à la foire de Paris Activité 1 Repérage sonore Écoutez une première fois et répondez en fonction de ce que vous entendez 1) Les sons a) Quels bruits entend-on?

Plus en détail

Un conte de Mauritanie : le lièvre, le chameau et l hippopotame

Un conte de Mauritanie : le lièvre, le chameau et l hippopotame Un conte de Mauritanie : le lièvre, le chameau et l hippopotame Retrouvez ce conte et bien d autres sur www.conte-moi.net Texte du conte Un lièvre voulait cultiver son champ de mil, mais n'ayant pas la

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

Soirée les bienfaits de Repères Mulhouse 4 février 2010

Soirée les bienfaits de Repères Mulhouse 4 février 2010 Soirée les bienfaits de Repères Mulhouse 4 février 2010 Contexte : Assez peu d'échos de l'utilisation de Repères en équipe alors que le CD abonne les responsables et membres des CS/CD Souhait que les responsables

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Découverte de la France et des Français 1. L orthographe est-elle trop compliquée? Réalisation

Plus en détail

Compréhension de la langue

Compréhension de la langue Compréhension de la langue Les petits guides Démarche Compréhension de la langue (CP) permet aux élèves de s interroger sur le sens d un texte, en développant l écoute, la prise de parole et la justification.

Plus en détail

La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux

La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux Frédéric Marcoul Responsable R&D de Spotter fmarcoul@spotter.com Ana Athayde Président Directeur Général de Spotter aathayde@spotter.com RÉSUMÉ

Plus en détail

RESPECT DE LA CONFIDENTIALITÉ 101

RESPECT DE LA CONFIDENTIALITÉ 101 RESPECT DE LA CONFIDENTIALITÉ 101 M e Véronique Ardouin Avocate à l Ordre des pharmaciens du Québec M me Guylaine Bertrand Pharmacienne, Chef du service d accompagnement à l Ordre des pharmaciens du Québec

Plus en détail

DIPLÔME APPROFONDI DE LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME APPROFONDI DE LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME APPROFONDI DE LANGUE FRANÇAISE Niveau C2 du Cadre européen commun de référence pour les langues NATURE DES ÉPREUVES DURÉE NOTE SUR 1 2 Compréhension et production orales Epreuve en trois parties

Plus en détail

ACTIVITES LANGAGIERES : Interaction orale / Compréhension de l oral / Production écrite (en interaction)!

ACTIVITES LANGAGIERES : Interaction orale / Compréhension de l oral / Production écrite (en interaction)! TITRE: NEW YEAR S RESOLUTIONS ACTIVITES LANGAGIERES : Interaction orale / Compréhension de l oral / Production écrite (en interaction) DESCRIPTEURS CECRL : A2 vers B1 : Ecouter et Comprendre Comprendre

Plus en détail

Présentation. C est un objet qui peut très facilement être intégré dans un passeport culturel

Présentation. C est un objet qui peut très facilement être intégré dans un passeport culturel Présentation Ce qu il est : C est une mémoire des parcours de lecture de l enfant sur l année ou mieux encore, sur le cycle ou même sur toute sa scolarité primaire. On y retrouve les livres lus à l enfant,

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Des musées gratuits : une mesure controversée

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Des musées gratuits : une mesure controversée ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Des musées gratuits : une mesure controversée Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle

Plus en détail

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception et mise en œuvre d une séquence de lecture au CM

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception et mise en œuvre d une séquence de lecture au CM Conception et mise en œuvre d une séquence de lecture au CM ECOLE : Penzé Niveau de classe : CE2 CM1 CM2 ENSEIGNANTE : Aline Doillon Janvier Février 2011 A- Choix des items travaillés (programmes 2008)

Plus en détail

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise Master 2 T2M Instructions pour la rédaction des notes d entreprise I Dispositions générales Selon le pays où vous êtes en stage, un enseignant de la langue concernée sera chargé de suivre votre stage et

Plus en détail

Le premier supermarché béninois

Le premier supermarché béninois Le premier supermarché béninois Thèmes Économie, consommation, publicité Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

Séance 3 Comment lire et ficher efficacement?

Séance 3 Comment lire et ficher efficacement? Cours Master 1-1er semestre 2012-2013 Institut des Hautes Études de l'amérique Latine Paris III Sorbonne-Nouvelle Suivi individualisé en Anthropologie Séance 3 Comment lire et ficher efficacement? Le compte-rendu

Plus en détail

Découvrir le thème à l aide du jeu réalisé par Les Artisans du changement.

Découvrir le thème à l aide du jeu réalisé par Les Artisans du changement. PFEG Thème 3: Nouveaux enjeux économiques Développement durable: contrainte ou opportunité pour l'entreprise? Intérêt du jeu : Découvrir le thème à l aide du jeu réalisé par Les Artisans du changement.

Plus en détail

écriture RESPECTER LES PRINCIPES DE LA REDACTION SCIENTIFIQUE MEDICALE PERMET D ECRIRE DE FACON

écriture RESPECTER LES PRINCIPES DE LA REDACTION SCIENTIFIQUE MEDICALE PERMET D ECRIRE DE FACON 1/8 écriture ECRIRE POUR ETRE LU RESPECTER LES PRINCIPES DE LA REDACTION SCIENTIFIQUE MEDICALE PERMET D ECRIRE DE FACON RIGOUREUSE, CLAIRE, CONCISE Références: Hugier M and coll. La rédaction médicale

Plus en détail

Mise en œuvre pédagogique du nouveau programme d'enseignement des langues vivantes dans la voie professionnelle

Mise en œuvre pédagogique du nouveau programme d'enseignement des langues vivantes dans la voie professionnelle Formation continue des enseignants Publications Mise en œuvre pédagogique du nouveau programme d'enseignement des langues vivantes dans la voie professionnelle - Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 2 Sciences et techniques Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction

Plus en détail

ANGLAIS, LANGUE SECONDE

ANGLAIS, LANGUE SECONDE ANGLAIS, LANGUE SECONDE PRÉSECONDAIRE ANG-P005-2 ANG-P006-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MARS 1999 Quebec ANGLAIS, LANGUE SECONDE PRÉSECONDAIRE ANG-P005-2 ANG-P006-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MARS

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Français, langue d enseignement LA CONDUITE D ABORD

Français, langue d enseignement LA CONDUITE D ABORD Français, langue d enseignement FRA - 5143-3 LA CONDUITE D ABORD Compréhension en lecture Dominante argumentative Prétest Version B Consignes - Vous devez répondre à ce prétest comme s il s agissait de

Plus en détail

Les étapes de la recherche documentaire

Les étapes de la recherche documentaire Les étapes de la recherche documentaire Étape 1 = définir les mots de mon sujet de recherche. Étape 2 = établir une liste de mots-clés. Je réponds à plusieurs questions (raisonnement quintilien) = Quoi?

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

Le journal télévisé. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission : Actualité, information, météo

Le journal télévisé. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission : Actualité, information, météo Le journal télévisé Thèmes Actualité, information, météo Concept L'information est le fil conducteur de la programmation de TV5 avec 17 rendez-vous par 24 heures. TV5 offre cinq heures d'information chaque

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

http://www.sup.adc.education.fr/btslst 1) Deux parties distinctes composent l évaluation des épreuves orales :

http://www.sup.adc.education.fr/btslst 1) Deux parties distinctes composent l évaluation des épreuves orales : Nantes, le 27 mars 2007 Epreuves orales d anglais des BTS Electrotechnique et Industries Plastiques Europlastic Les épreuves finales de BTS Electrotechnique et Industries Plastiques Europlastic ont changé

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 2 Environnement 1. Climatisation à l énergie solaire Réalisation Isabelle Barrière,

Plus en détail

Le premier ouvrage dédié au code du médicament de la pharmacie

Le premier ouvrage dédié au code du médicament de la pharmacie Le premier ouvrage dédié au code du médicament de la pharmacie "Code du médicament et de la pharmacie: Approche juridique, théorique et pratique, annexé des derniers documents et jugements judiciaires"

Plus en détail

LES FICHES OUTILS DE L ANIMATION

LES FICHES OUTILS DE L ANIMATION LES FICHES OUTILS DE L ANIMATION Page 1 sur 16 FICHE 1 LES TECHNIQUES D ANIMATION DE GROUPE FICHE 2 LES DIFFERENTES OPERATIONS MENTALES FICHE 3 LES VERBES D ACTION FICHE 4 LES METHODES DE RESOLUTIONS DE

Plus en détail

Thématique et genre. Quel est le sujet du document que vous avez sélectionné? De quel type de document s agit-il?

Thématique et genre. Quel est le sujet du document que vous avez sélectionné? De quel type de document s agit-il? grille 6 angles d analyse L objectif de cette grille est de vous guider dans l analyse du document audiovisuel qui sera utilisé en cours. 1 Thématique et genre Quel est le sujet du document que vous avez

Plus en détail

«Jersey, un paradis fiscal au purgatoire»

«Jersey, un paradis fiscal au purgatoire» «Jersey, un paradis fiscal au purgatoire» Avec la crise économique mondiale, les paradis fiscaux sont de plus en plus pointés du doigt. Illustration à Jersey, avec des points de vue croisés sur un phénomène

Plus en détail

WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique. Section Technopédagogie

WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique. Section Technopédagogie WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique Section Technopédagogie Août 2007 1. QU EST CE QUE WSS? «Un site WSS SharePoint est un site Web représentant un espace de collaboration et un lieu de stockage

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

Évaluation chapitre 1

Évaluation chapitre 1 Évaluation chapitre 1 Exercice 1 Un projet gouvernemental a été à l'origine de la protection des données à caractère personnel en France. Quel a été son nom? Chasseur Collectionneur Safari Interconnexion

Plus en détail

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Version 2 Fiche n 6 : Le nouveau fonctionnement Quelques éléments de contexte La CFE-CGC a soutenu la démarche de regarder une optimisation

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

Le 25 mai 2014 auront lieu les élections européennes.

Le 25 mai 2014 auront lieu les élections européennes. Note à l attention des représentants de la presse Campagne d information et de sensibilisation concernant l inscription des non- Luxembourgeois sur les listes électorales dans le cadre des élections européennes

Plus en détail

Français Arts visuels. «La chambre de Van Gogh et la lettre à Théo»

Français Arts visuels. «La chambre de Van Gogh et la lettre à Théo» Français Arts visuels «La chambre de Van Gogh et la lettre à Théo» Paul Arène Aix-en-Provence Classe de Yannick Magnier MS / GS DELFINO Amélie D INNOCENZO Mylène DI MINO Marion 1 LE PROJET Nous avons travaillé

Plus en détail

Dossier. Master «Enfance Enseignement Education» 2 nd année. Site de Montigny-Lès-Metz

Dossier. Master «Enfance Enseignement Education» 2 nd année. Site de Montigny-Lès-Metz Dossier Master «Enfance Enseignement Education» 2 nd année Site de Montigny-Lès-Metz UE 1019-9 : Unité et spécificités de la didactique des sciences, technologies et mathématiques : Réalisation et analyse

Plus en détail

Retour d expérience d équipe innovante accompagnée par la MEIP 2009/2010

Retour d expérience d équipe innovante accompagnée par la MEIP 2009/2010 Retour d expérience d équipe innovante accompagnée par la MEIP 2009/2010 Coordonnées de l établissement Lycée Joseph Desfontaines 2 rue Guillotière 79500 MELLE Tél. : 05.49.27.00.88 - fax : 05.49.27.91.06

Plus en détail

IMPORTATIONS PARALLELES La protection des brevets prime-t-elle la concurrence?

IMPORTATIONS PARALLELES La protection des brevets prime-t-elle la concurrence? Contexte Présentation du cas Kodak a porté plainte contre le détaillant Jumbo, car celui-ci importait directement de Grande-Bretagne des films couleurs et des appareils photos jetables brevetés. Kodak

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment FAIRE des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi faire des candidatures spontanées? Tous les emplois créés, tous les

Plus en détail

Correspondance L1 24 Production de l oral (PER) et les manuels de français Mon manuel de français et L île aux mots

Correspondance L1 24 Production de l oral (PER) et les manuels de français Mon manuel de français et L île aux mots Direction de l'instruction publique du canton de Berne Avril 2014 COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Correspondance L1 24 Production de l oral (PER) et les

Plus en détail

ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES

ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES 1. TEXTE DE REFERENCE Bulletin officiel du 17 février 2005 définissant les deux formes de validation (l épreuve ponctuelle et

Plus en détail

Programme OMS de Bonne Gouvernance dans le secteur pharmaceutique

Programme OMS de Bonne Gouvernance dans le secteur pharmaceutique TABLE RONDE ReMeD 2009 Le rôle du pharmacien pour améliorer la qualité et la disponibilité des médicaments essentiels Paris, le 9 novembre 2009 FIAP Jean Monnet Programme OMS de Bonne Gouvernance dans

Plus en détail

Règlement du concours de fiches pédagogiques 2015

Règlement du concours de fiches pédagogiques 2015 Règlement du concours de fiches pédagogiques 2015 Ce concours est organisé par l'association Hongroise des Enseignants de Français en partenariat avec l'institut Français de Budapest, le groupe pilote

Plus en détail

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE GÉNÉRALE MONOLOGUE SUIVI : décrire l'expérience MONOLOGUE SUIVI : argumenter

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 1 Culture Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction Marjolaine

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 3. Le recyclage de l électroménager Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Lionel Favier,

Plus en détail

Le jour des corneilles

Le jour des corneilles Le jour des corneilles TABLE DES MATIERES I. A propos du film 1. Informations générales 2. Résumé du film II. Activités en classe A) Avant la séance ACTIVITE N 1 : Découvrir le film par l affiche ACTIVITE

Plus en détail

Yannick Noah : Destination ailleurs

Yannick Noah : Destination ailleurs Yannick Noah : Destination ailleurs Paroles et musique : J. Veneruso EPIC-JIV / SONY BMG Thème Les vacances. Objectifs Objectifs communicatifs : Raconter un moment de ses vacances. Planifier ses vacances

Plus en détail

Chapitre 8 Opinion pharmaceutique : expérience de mise en place au sein d une équipe officinale

Chapitre 8 Opinion pharmaceutique : expérience de mise en place au sein d une équipe officinale Chapitre 8 Opinion pharmaceutique : expérience de mise en place au sein d une équipe officinale 1- Pourquoi? Qu est-ce que l opinion pharmaceutique? «L Opinion Pharmaceutique est un avis motivé (*) Dressé

Plus en détail

Consignes générales pour la remise d un travail ou d un TFE

Consignes générales pour la remise d un travail ou d un TFE Consignes générales pour la remise d un travail ou d un TFE CORPS PROFESSORAL ISM Année scolaire 20..-20.. Présentation générale de cet outil L ensemble des professeurs de l ISM a décidé de vous donner

Plus en détail

Comment obtenir des réponses à vos questions? Écoles catholiques

Comment obtenir des réponses à vos questions? Écoles catholiques Comment obtenir des réponses à vos questions? Écoles catholiques Objectifs Permettre aux participants d apprendre : Comment obtenir des réponses le plus rapidement possible. Qui prend les décisions. Quelles

Plus en détail

Vacances d'automne CPEM90 PLANNING PREVISIONNEL DU PROJET "ELEVES-AUTEURS, ELEVES-CHANTEURS" SEPTEMBRE 2014. Page 1 de 5.

Vacances d'automne CPEM90 PLANNING PREVISIONNEL DU PROJET ELEVES-AUTEURS, ELEVES-CHANTEURS SEPTEMBRE 2014. Page 1 de 5. Elèves-auteurs, élèves-chanteurs, PERIODE 1 37 38 39 40 41 42 43 44, paysages Inscriptions des classes au projet d'automne Page 1 de 5 Elèves-auteurs, élèves-chanteurs, PERIODE 2 45 46 47 48 49 50 51 52

Plus en détail

Fiche de préparation

Fiche de préparation Fiche de préparation Auteurs : Fatiha, Bruna DISCIPLINE Sciences expérimentales et technologie CYCLE NIVEAU CM2 Connaissances -la Lune tourne autour de la Terre, elle est son satellite ; -la Lune est éclairée

Plus en détail

Télématin. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission

Télématin. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission Télématin Thèmes Environnement, nature, tourisme Actualité, information, météo Architecture, mode, design Art, cinéma, littérature, musique Gastronomie, cuisine Consommation, publicités, économie Loisirs,

Plus en détail

Session 1 : Attentes des Professionnels sur les Pharmaciens de Demain Session 2 : Le Pharmacien : Polytechnicien du Médicament sous ou mal exploité

Session 1 : Attentes des Professionnels sur les Pharmaciens de Demain Session 2 : Le Pharmacien : Polytechnicien du Médicament sous ou mal exploité X ème Congrès - Lyon 30/31 Mai 2011 Session 1 : Attentes des Professionnels sur les Pharmaciens de Demain Session 2 : Le Pharmacien : Polytechnicien du Médicament sous ou mal exploité X ème Congrès - Lyon

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

Disciplines Langue maternelle Science et technologie. À la fin des activités, l élève sera capable de :

Disciplines Langue maternelle Science et technologie. À la fin des activités, l élève sera capable de : F iche pédagogique Les OGM dans le domaine de l agriculture Niveaux visés Secondaire 1er cycle 2e cycle Disciplines Langue maternelle Science et technologie Objectifs pédagogiques Disciplines de formation

Plus en détail

ÉCRIRE UN ARTICLE. Règle n 5 : Il faut rester objectif (ne pas donner son avis), justifier ce que l'on écrit. Ne surtout pas oublier les légendes.

ÉCRIRE UN ARTICLE. Règle n 5 : Il faut rester objectif (ne pas donner son avis), justifier ce que l'on écrit. Ne surtout pas oublier les légendes. ÉCRIRE UN ARTICLE Les règles de base : Règle n 1 : Un article s'écrit par rapport au lectorat. On doit toujours avoir en tête l'angle par lequel on aborde le sujet et quel est le message essentiel de l'article.

Plus en détail

Google Site Internet E-réputation Réseaux Sociaux Emailing...

Google Site Internet E-réputation Réseaux Sociaux Emailing... Google Site Internet E-réputation Réseaux Sociaux Emailing... Ateliers numériques 2014 Pour qui : Les commerçants des Pays de Saint-Malo et de Fougères Objectif : Accompagner les commerces dans leur communication

Plus en détail

Séquence "Ecouter l'information en littérature et société : s approprier le média radio»

Séquence Ecouter l'information en littérature et société : s approprier le média radio» Séquence "Ecouter l'information en littérature et société : s approprier le média radio» Auteurs : Chris Trabys, Sophie Siret, Linda Khirani-Lycée Blaise Pascal brie Comte Robert (77) Niveau : Seconde

Plus en détail

L attention. http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/

L attention. http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/ Fiche de référencement d outil «apprendre à apprendre» http://competencescles.eu L attention L apprentissage est composé de diverses étapes que nous allons franchir grâce à des gestes mentaux tels que

Plus en détail

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus.

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus. Association Loi 1901 Siret n 399 056 050 00046 APE n 900 1Z 13 rue Etienne Marcel 93500 PANTIN Tél : 01 49 42 10 52 Mail : association.latribu@free.fr Site : www.latribudepantin.com TEAM BUILDING Dynamisation

Plus en détail

EPREUVE COMPOSÉE 1. MOBILISATION DES CONNAISSANCES 2. ETUDE D UN DOCUMENT 3. RAISONNEMENT SUR UN DOSSIER DOCUMENTAIRE. dimanche 7 octobre 12

EPREUVE COMPOSÉE 1. MOBILISATION DES CONNAISSANCES 2. ETUDE D UN DOCUMENT 3. RAISONNEMENT SUR UN DOSSIER DOCUMENTAIRE. dimanche 7 octobre 12 EPREUVE COMPOSÉE 1. MOBILISATION DES CONNAISSANCES 2. ETUDE D UN DOCUMENT 3. RAISONNEMENT SUR UN DOSSIER DOCUMENTAIRE MOBILISATION DES CONNAISSANCES VIDEO 1 VIDEO 2 MOBILISATION DES CONNAISSANCES Exercice

Plus en détail

TCF : les différentes épreuves

TCF : les différentes épreuves TF : les différentes épreuves Les items du TF sont conçus par des équipes de rédaction habilitées par le IEP et expérimentés avant diffusion. Ils se présentent tous sous la forme de QM et sont au nombre

Plus en détail