Les recoins mal famés d Internet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les recoins mal famés d Internet"

Transcription

1 67 21:43:31 01/22/02 B LP0101B0123 b1 mer 3LP0101B0123 ZALLCALL 89

2 3LP0201B0123 B2 23janv 3LP0201B0123 ZALLCALL 67 20:36:09 01/22/02 B B2 BANDE À PART Les crackers, serruriers de la technologie NICOLAS RITOUX C EST UN FAIT : chaque nouvelle technologie ouvre la porte au piratage. Les ordinateurs n en sont pas les seules victimes. Toutes les machines basées sur des systèmes informatiques, qui ont la particularité d être programmables, sont concernées. Toutes peuvent être la cible de ceux qu on appelle les crackers. Lorsque les premiers téléphones mobiles numériques ont été mis entre les mains de ces quelques surdoués, il n a pas fallu longtemps pour qu ils constatent avec joie que cet objet était programmable. Les téléphones furent vite disséqués, reprogrammés et optimisés afin de permettre les usages les plus inattendus. Aujourd hui certains petits génies sont capables d utiliser leur cellulaire pour écouter les conversations provenant des téléphones situés à proximité. Ils peuvent téléphoner gratuitement en modifiant les informations envoyées au fournisseur, et même facturer les gens qu ils croisent dans la rue en «reniflant» un numéro d identification avec les ondes de leur appareil. Blackbird, un cracker américain, explique que son art ne se limite pas à retirer la protection sur des logiciels payants.» Un vrai cracker est quelqu un qui sait modifier la programmation de toutes sortes de machines. Il peut aussi bien trafiquer les codes-barres des produits dans les magasins, ou contrôler son automobile à distance avec son cellulaire. En fait, les plus doués sont capables de reprogrammer tout ce qu ils trouvent : c est ce qu on appelle l ingénierie à rebours (reverse engineering)». En tête du palmarès des victimes des crackers, on trouve aujourd hui les CD et les DVD. Alors que les premiers sont très faciles à copier avec un brûleur, les seconds intègrent des systèmes de protection prévus pour empêcher la copie. Bien sûr, certains ont vite trouvé la parade en distribuant des puces spéciales sur le marché noir. Le même système est utilisé pour pirater les consoles de jeux, comme ceux de PlayStation par exemple. Puis une solution logicielle, c est-à-dire accessible à n importe qui, a été créée afin de pouvoir copier les DVD sur son ordinateur. Alors que les brûleurs de DVD sont de plus en plus disponibles, l industrie du divertissement s inquiète de cette facilité avec laquelle n importe qui va bientôt pouvoir pirater un film sur DVD en conservant toute sa qualité. Après l expérience des MP3, qui ont gâché la vie des compagnies de disques, on craint aujourd hui pour l industrie du cinéma, qui jusqu ici était peu menacée. Les crackers sont ils de bons «Robin des bois» ou des voleurs qui réduisent à la misère les éditeurs de contenu? Ce qui est sûr, c est qu on ne pourra jamais se débarrasser du piratage. AUDIENCE DU CRTC Le CRTC vous invite à participer à une audience publique qui débutera le 18 février 2002 à 9 h, au Centre des congrès, 1000, boul. René- Lévesque E., Québec (Qc), afin d étudier ce qui suit: L ENSEM- BLE DU CANADA. IBDG, INC. et DEBORAH GRAFFMANN (SDEC) demandent l autorisation d obtenir chacun une licence visant l exploitation d un service national de télévision spécialisée de catégorie 2 de langue anglaise qui sera appelé respectivement Response TV et The Kennel Club Network. EXAMEN DES DEMANDES: 3266, rue Yonge, Pièce 2020, Toronto; et 2331, rue New, Upper Level, Burlington (Ont.). 36. PROVINCE DE QUÉBEC. GROUPE ARCHAMBAULT INC. demande l autorisation d obtenir une licence visant l exploitation d un service régional bilingue de programmation de vidéo sur demande qui sera appelé Théâtre la maison. EXAMEN DE LA DEMANDE: prière de consulter l Avis d audience publique. Si vous voulez appuyer ou vous opposer à une demande, vous pouvez écrire à la Secrétaire générale, CRTC, Ottawa (Ont.) K1A 0N2. Vous pouvez également soumettre votre intervention par fax au (819) ou par courriel au: Vos commentaires doivent être reçus par le CRTC au plus tard le 4 février 2002 et DOIVENT inclure la preuve qu une copie a été envoyée au requérant. Pour plus d information: CRTC (sans frais) ou Internet: Document de référence: Avis d audience publique CRTC Les recoins mal famés d Internet NICOLAS RITOUX SI VOUS NE connaissez personne qui puisse vous donner des CD remplis de logiciels piratés, ne vous inquiétez pas : n importe qui peut en obtenir des centaines par Internet. Cela dit, il est indispensable de «connaître la game». De prime abord, il faut être bien à l aise avec Internet et ses outils de recherche. Par la suite, ce n est qu une question de pratique. Le milieu des pirates (la scene comme ces derniers l appellent) a une culture très particulière. Son langage est un vrai cassetête, un mélange de jargon de programmeurs, de slang anglais et d orthographe truquée. Ils aiment utiliser des interfaces obsolètes (du texte vert sur fond noir, etc.) et créer des illustrations entièrement constituées de lettres et symboles (ce qu on appelle l art ASCII, en référence à la norme des touches sur les claviers). Ces bizarreries sont pour eux une façon de se cacher des curieux tout en cultivant une identité communautaire. À première vue, il n y a qu à taper des mots-clefs comme «logiciels piratés» (ou warez, dans le jargon consacré) dans un moteur de recherche, Google ou autres. De nombreux résultats s afficheront. Mais attention à ces sites trop facilement accessibles qui vous promettent des centaines de titres à télécharger. Ce sont des pièges, c est-à-dire des sites remplis de faux liens et destinés uniquement à vous faire cliquer sur des liens qui leur rapportent de l argent (le plus souvent, ils vous guident vers des sites pornographiques payants). Les faux sites constituent environ 90 % de toutes les adresses qu un moteur de recherche vous donnera. Et comme on se trouve dans un monde illégal, tout est permis. «Les sites de cracks sont truffés de pièges, comme des faux liens ou des informations erronées», explique David, un Montréalais qui se décrit comme un grand utilisateur de logiciels piratés. «Le pire, c est les pop-up illimités, c est-à-dire des fenêtres qui s ouvrent toutes seules et qui en ouvrent une autre dès qu on les ferme. Il faut être sûr de savoir où on clique, sinon la navigation peut vite devenir incontrôlable. Un lien qui annonce Click here to download amène rarement à un téléchargement. Beaucoup de pièges se cachent aussi dans de fausses boîtes de dialogue de Windows. Quant aux vraies boîtes de dialogue, mieux vaut toujours cliquer Non!» Avant de commencer votre apprentissage, il faut donc prémunir votre ordinateur contre toutes les opérations que ces sites Web vont essayer de lui faire faire à votre insu. Il est préférable d utiliser un navigateur plus sécuritaire qu Internet Explorer, en téléchargeant gratuitement Netscape (www.netscape.com) et en retirant les options Java et Javascript dans la configuration (vous serez néanmoins obligé de les utiliser sur certains sites). Le logiciel Pop-Up Stopper (www.panicware.com) sera aussi un bon allié. Vous serez alors mieux protégé pour vous aventurer dans le monde du crime... N oubliez pas que vous n êtes là que pour regarder! Un processus complexe Comment reconnaître les vrais sites de logiciels piratés? Le mieux est de partir de sources crédibles, comme les sites qui constituent le bras légal de la communauté des pirates : les médias (2600.com, slashdot.org), et surtout les portails d «information sur la sécurité informatique», tels que Astalavista (astalavista.box.sk) ou Iso News (isonews.com). Vous y trouverez certainement quelques liens intéressants. Il existe deux méthodes pour enfreindre la loi avec votre ordinateur. D abord, en obtenant des numéros de série ou des «rustines» de quelques kilo-octets afin d enlever la protection sur des versions d essai que vous avez obtenues sur le site de l éditeur. C est la méthode la plus facile pour pirater une majorité d applications, à l exception de certains éditeurs, comme Microsoft ou Adobe, qui ne distribuent aucune version d essai. L autre méthode, plus difficile, est de télécharger au complet les logiciels : elle concerne surtout les jeux. Pour cela, les pirates ont besoin d espaces de centaines de méga-octets, qu il leur est difficile de trouver et d exploiter avec discrétion. Les logiciels en version complète se cachent alors dans un système complexe de sites reliés les uns aux autres. Ils sont chargés temporairement sur des serveurs empruntés à des universités ou des entreprises, et changent constamment d adresse. Il faut donc trouver les endroits qui font le suivi de ces déplacements. En règle générale, plus votre méthode sera complexe, plus Les crackers aiment créer des illustrations entièrement constituées de lettres et de symboles, comme en fait foi cette signature d un pirate faisant référence au groupe Fairlight. vous aurez de chances de trouver un lien qui mène à un téléchargement.» Au-delà du Web, il y a les canaux IRC qui sont des fourmilières de logiciels, ainsi que certains utilitaires de partage de fichiers de type Napster», explique David, en amateur éclairé. «Mais c est encore plus compliqué et ça demande vraiment de la patience.» Une fois vos petits morceaux de logiciel rapatriés sur votre machine, reste à savoir comment les utiliser. C est le moment de faire appel à ces mystérieux fichiers finissant par l extension NFO qui vous sont donnés à chaque piratage. Consultables à l aide du bloc-notes ou de Word, ils vous serviront de modes d emploi. Ils sont aussi remplis d art ASCII et de plein d autres informations bizarres que seuls les crackers peuvent comprendre, et ils portent la signature des auteurs. Rappelez-vous que ces indications ne doivent être pour vous qu un moyen de vous informer sur le piratage. L utilisation et la distribution de ces logiciels sont absolument illégales. Enfin, attention à ne pas faire ces essais au bureau à la vue de vos collègues : ces sites sont remplis de publicités pornographiques. Ce sont les seuls annonceurs qui acceptent de financer les pirates. «Voyons la réalité en face, déclare un cracker du groupe Immersion : 75 % de l argent qui circule sur Internet est relié à la pornographie. Et les pirates restent clean, car ils refusent de soutenir des activités immorales comme la pédophilie.» Meubles et Décors Baccareli VENTE DE FERMETURE. FIN DE BAIL OUVERT TOUS LES JOURS SAUF LE SAMEDI 1400, rue Sherbrooke Ouest (au coin de Bishop) Montréal Tél. : (514) LE CENTRE EQUILIBRIUM PRÉSENTE L INSTITUT DE YOGA ET DE MÉDITATION A A POUR INFORMATION SUR LES COURS APPELEZ (514) 843-YOGA(9642)

3 3LP0301B0123 3LP0301B0123 ZALLCALL 67 22:21:25 01/22/02 B B3 RAID UKATAK Quand 51 raiders passent par le rang Sainte-Christine... MARIE ALLARD NOTRE-DAME-DES-MONTS Jour 3 du raid Ukatak (hier). Le soleil se lève, le temps est doux. Quel bon moment pour reprendre la chasse aux concurrents, qui sont en train de filer de Saint-Cassien-des-Caps à Notre- Dame-des-Monts, en vélo. Première destination : le point de contrôle numéro 15, situé dans un charmant coin de pays où les rues ont été baptisées «chemin du 5 e rang Est», «route du 6 e au 7 e rang» ou encore «chemin du 7 e rang côté nord». De doux noms qui rendent tout repérage très facile. Surtout quand ils sont indiqués à environ un carrefour sur Quoi qu il en soit, ces chemins mènent tous à Saint-Hilarion, petit village où l auteure de ces lignes a dû s arrêter pour demander... son chemin. «Le rang Sainte- Christine? Après le petit restaurant, tu tournes à gauche, après l église, à droite, ensuite tu montes une côte, tu la descends, là ça zigonne...» Finalement, il suffisait de faire comme le monsieur a dit, puis de passer devant des vaches au toupet bouclé, une pancarte «Lapins à vendre» et quelques granges. C est là, au fin fond du rang, devant de très jolies collines, que se trouve la maison de Lynda Lavoie, qui sert de halte aux raiders. Photo PC Les raiders français Claire Lancrenon, Stéphane Durocher et Olivia Durocher (de gauche à droite), membres de l équipe Novadry/Colas, longent en vélo le fleuve Saint-Laurent, au jour 3 du raid Ukatak. CRACKERS Suite de la page B1 J entends frapper... «Nous avons passé la nuit debout à les attendre», lance la dame, attablée devant un café, en compagnie de sa fille Marie-Ève et d une amie de celle-ci. «Nous», en effet, puisque la maison compte aussi Gaétan Girard, le papa qui a des airs de Gérard Depardieu, «et Diane qui est par terre, Daphné qui est près de la porte, Balou qui est dans le salon, le gros Boris qui est couché sur la chaise et Ben qui est dans mon lit», énumère Marie-Ève, en parlant de ses cinq chats. Il faut croire que les Lavoie-Girard, du fond du rang Sainte-Christine, aiment la compagnie. À ce sujet... leurs premiers visiteurs les Finlandais sont arrivés autour de 6 h 50. «On était un peu endormis, et tout d un coup j ai dit : «Les v là», raconte la maîtresse de maison. Les champions en titre de Ukatak, en première position depuis le début de la course, se sont réchauffés un peu près du poêle à bois. «Ils avaient l air d avoir vraiment froid, raconte Lynda. Des glaçons pendaient de la barbe des hommes.» Et Taija Lyyski, l élément féminin de Lapin Kulta, qui en est à son premier raid hivernal? «Elle tremblait beaucoup quand elle est descendue de son vélo», indique Marie- Ève. «Ils avaient beaucoup de matériel étendu partout, et ils ont mangé un peu. Mais on n a pas tellement jasé», ajoute Lynda, qui est, il faut dire, unilingue francophone. Pourtant, tout était prêt pour accueillir les fous sur roues : un gros pot de beurre d arachide, des toasts, du café, et même de belles tranches de gâteau aux fruits étalées dans une assiette de verre. Qu à cela ne tienne. Le bénévole responsable des lieux, Pierre-Luc Parent, s est sacrifié et a goûté un peu à tout, en attendant les autres équipes. Qui n ont pas mis de temps à se montrer le bout du nez. À 7 h 48, les Polonais sont arrivés, puis deux minutes après, ç a été le tour des Français de CIMA-Québec. Les Finlandais se sont empressés de chausser leurs skis et de décamper vers l arrière-pays, tandis que les deux autres équipes relaxaient pendant une heure chez les Lavoie-Girard. Objectif : Port-au-Persil Pourquoi avoir décidé (ils sont les seuls particuliers à l avoir fait) de transformer leur domicile en refuge? «Pour le fun», répond Lynda. «Quand j ai vu les organisateurs en train de préparer le parcours, je leur ai offert ma maison. L été, il y a des gens qui passent ici parce qu ils ont des chalets, mais l hiver, c est plus tranquille.» Participerait-elle au raid Ukatak? «Jamais!» dit la dame en riant. «Si quelqu un voulait me forcer à le faire en mettant un gun sur ma tête, je lui dirais de me tirer. Ça serait moins pénible!» Il est vrai que 450 km de vélo, de raquette, de ski de fond et de canot à glace, c est beaucoup, même après une tranche de gâteau aux fruits. Les équipes du raid Ukatak étaient attendues, rang Sainte-Christine, jusqu à 18 h hier soir. Après les Finlandais, les Français de CIMA-Québec et les Polonais, sont venus les Canado-Américano-Britanniques de Ford Ranger, l équipe CHIC-Atmosphère de Charlevoix la révélation de la course puis les autres. À noter : deux membres de l équipe CDP-Québec ont déclaré forfait, lundi en soirée. Les deux autres se sont joints aux trois membres restants de l équipe L Aventurier Chlorophylle, histoire de terminer ensemble la course dont ils sont officiellement disqualifiés. Le bilan d Ukatak, en ce jour 3? «Les équipes sont un peu plus rapides que ce qu on aurait cru, peut-être en raison du beau temps», a indiqué Natalie Pelland, coorganisatrice de l événement. Combien d heures séparaient les équipes de tête du peloton? «Environ 10 heures.» Un écart presque insurmontable pour les retardataires... «Je pense que le classement va rester le même jusqu à la fin, à moins d un problème majeur au sein d une équipe», a convenu M me Pelland. Plus encore, l arrivée finale dans Portau-Persil pourrait être devancée, et de beaucoup. Les premiers pourraient y arriver au cours de la nuit prochaine, en fait. À suivre. Ce ne sont pas de véritables organisations criminelles, mais plutôt des étiquettes communes permettant à des individus isolés de donner plus de retentissement à leurs exploits. En effet, chaque fois qu un nouveau logiciel est mis en marché, les différents groupes se mettent très vite au travail afin d être les premiers à l avoir piraté. Il n est pas rare d obtenir une version crackée d un logiciel avant même sa sortie. Il suffit qu un employé de l éditeur soit dans le coup. Les crackers ne s intéressent pas beaucoup à l argent. Ils sont motivés par la compétition technique et par une approche «Robin des bois» de l informatique. Lors d une discussion sur le célèbre forum de technophiles Slashdot.org, des participants ont défendu le piratage de logiciels comme un moyen légitime d essayer des logiciels avant de les acheter. On leur répond que cela correspond à «emprunter» l auto de quelqu un pendant la nuit. Ce à quoi ils rétorquent que le cracking ne fait pas de véritable victime. Libérer les logiciels «Nous croyons à la liberté du logiciel», déclare un membre du groupe Immersion. «Ce n est pas tout le monde qui peut payer 50 $ pour un jeu qu on n est même pas sûr d aimer. En réalité, quand quelqu un aime un jeu piraté, il est fort probable qu il l achètera ensuite. J ai des dizaines de CD que j ai payés après les avoir essayés, et j ai aussi une poubelle pleine de CD piratés qui m auraient coûté de l argent pour rien.» Aux États-Unis, la Business Software Association, qui regroupe les principaux fabricants de logiciels, estime que ces «essais» de logiciels font perdre, sur le plan mondial, 20 milliards de dollars par année à l industrie. La réponse des intéressés? «Cela est faux! La plupart des gens qui se procurent un logiciel piraté n iraient jamais l acheter de toute façon. Notre activité a un impact vraiment minime pour les éditeurs. En fait, ça les incite surtout à améliorer leurs produits», déclare-t-on chez Immersion. «De meilleurs jeux signifient davantage de revenus. C est simple, mais il semble que les éditeurs ne le comprennent pas. Le piratage aide beaucoup à accroître la popularité des bons produits, et ils devraient en profiter.» Selon Raid, un Québécois qui exploite un portail de logiciels piratés, «sur 10 personnes qui font un téléchargement, six le font par curiosité et quatre le font par réel intérêt.» Il faut noter que la plupart des groupes invitent les utilisateurs à acheter les logiciels quand ils les aiment. Si les pirates considèrent que leurs activités sont légitimes, elles n en restent pas moins illégales. «Nous le savons, mais nous pensons aussi que les lois doivent être améliorées pour être conformes au bon sens», déclare-t-on chez Immersion. «Depuis le 11 septembre, la police traque les crackers comme s ils étaient des terroristes, ce qui est injuste. On se demande même si ce ne sont pas certaines grosses compagnies qui incitent le gouvernement à agir de cette façon...» La fermeture de TV-6 renvoie la Russie 10 ans en arrière Un seul média indépendant national subsiste Agence France Presse MOSCOU La disparition des ondes, hier, de TV-6, dernière chaîne privée d audience nationale, a porté un dur coup à la liberté de presse en Russie, qui est revenue plus de 10 ans en arrière, selon des journalistes et des responsables d ONG russes. Le paysage télévisuel russe, à l échelle nationale, ressemble désormais à celui de l URSS, avec seulement trois chaînes publiques ORT, RTR, et NTV dont les bulletins d information ne diffèrent guère les uns des autres. Quant à la presse indépendante publiée à Moscou, elle arrive avec plusieurs jours de retard et à des prix décuplés dans les régions, où 90 % des médias sont contrôlés par les autorités locales. Moins de 5 % de la population russe a par ailleurs accès à Internet. «La Russie se dirige vers un régime autoritaire et totalitaire», a déclaré le directeur général de TV- 6, Evgueni Kisselev, accusant le président Vladimir Poutine d être derrière la fermeture de la chaîne détenue à 75 % par l homme d affaires en exil Boris Berezovski, opposant au Kremlin. «C est une campagne pour détruire les médias indépendants et la diversité d opinions, qui sont au coeur d une société démocratique», estime pour sa part Sergueï Buntman, rédacteur en chef adjoint de la radio Écho de Moscou. «Nous craignons aussi de tomber sous la coupe de l État d une façon ou d une autre. Peut-être sommes-nous les suivants sur la liste», a ajouté le responsable de la seule radio privée «La Russie se dirige vers un régime autoritaire et totalitaire.» Evgueni Kisselev, directeur général de TV-6. d audience nationale et l un des derniers médias appartenant au magnat de la presse Vladimir Goussinski. L éclatement de l URSS, en 1991, a notamment permis l émergence de groupes médiatiques indépendants, dont celui de Media-Most, qui appartenait à Vladimir Goussinski. Cet empire, qui comprenait la chaîne NTV, est passé presque entièrement l an dernier sous le contrôle de l un de ses actionnaires, Gazprom, géant gazier détenu majoritairement par l État. Dénonçant une manoeuvre du Kremlin, des journalistes dissidents de NTV, avec à leur tête Evgueni Kisselev, avaient alors décidé de rejoindre TV-6, qui aura été moins d un an plus tard liquidée en vertu d une décision judiciaire. Avec la disparition de TV-6, la radio Écho de Moscou est désormais le seul média indépendant d audience nationale. «Nous ne sommes pas seuls. Il y a des radios indépendantes dans les régions et des journaux qui se consacrent à dire la vérité, mais nous nous sentons une énorme responsabilité en tant que seule radio nationale», affirme M. Buntman. Mikhaïl Gorbanevski de la Fondation Glasnost, qui veille à la liberté d expression, qualifie de positifs les progrès d Internet en Russie, mais accuse l État de chercher à en restreindre l accès. «Nous sommes revenus à l époque de Staline et de Brejnev quant à l accès à l information», regrettet-il. Le patron de l Union des journalistes, Igor Iakovenko, estime que les droits des auditeurs russes ont été «violés» A SOLDE DE PIANOS 5JOURS 23, 24, 25, 26 ET 27 JANVIER Jusqu à 30 % de rabais* SUR PIANOS ACOUSTIQUES ET ÉLECTRONIQUES Yamaha, Wurlitzer, Baldwin, Roland et Archambault *Rabais sur le prix de détail suggéré Pianos électroniques Roland HP-137R 88 notes lestées, banc inclus, système Midi Prix détail sugg. 1999,00 $ Financement disponible Quantités limitées Les modèles peuvent différer selon le magasin Promotion en vigueur jusqu au 27 janvier ou jusqu à épuisement de la marchandise. NOUVEAU! Rayon complet d instruments de musique 500, rue Ste-Catherine Est, Montréal 330, rue des Érables, Sherbrooke

4 3LP0401B0123 e3 mercredi 3LP0401B0123 ZALLCALL 67 20:29:56 01/22/02 B B4 Le dernier défilé d Yves Saint Laurent KATIA CHAPOUTIER PARIS Si l on devait garder une seule image de ce dernier défilé, ce seraient les larmes du créateur. Submergé par l émotion, il étreignait Catherine Deneuve et Laetitia Casta qui lui chantaient la célèbre chanson de Barbara, Ma plus belle histoire d amour c est vous. Entouré pour ces instants par plus de 200 mannequins toutes vêtues du mythique smoking, Yves Saint Laurent a tiré sa révérence. Après l annonce de sa retraite, la présentation s annonçait comme l événement majeur de la saison printemps-été 2002 côté haute couture. Ce fut bien plus. Cent mannequins, 300 modèles, 38 mètres de podium pour une histoire d amour de 40 ans : celle d Yves Saint Laurent avec les femmes. Quarante ans d une passion sans faille retracée en une soirée. Carla Bruni, Audrey Marnay, Claudia Schiffer, Naomi Campbell... Les plus belles femmes du monde étaient là pour mettre en valeur les créations du maître. Katoucha, premier mannequin noir à avoir, grâce à Saint Laurent, arpenté les podiums, conjuguait larmes et sourires lors de son passage. Durant cette rétrospective, on a pu revoir toutes les créations qui nous ont fait aimer Yves Saint Laurent. Le smoking. La saharienne. Les robes-chefs-d oeuvre, véritables hommages aux peintres Mondrian, Braque ou Picasso. On a retrouvé aussi le caban de 1962, la robe poupée russe. Et puis bien sûr les robes de mariée dont la fameuse robe noire qui fit scandale en son temps. En apercevant toutes ces merveilles, on ne pouvait qu être d accord avec le maître qui a déclaré au quotidien français Le Monde : «Je pense avoir fait mon maximum pour l émancipation des femmes.» Avec le smoking ou le tailleur pantalon, il leur a offert non seulement l élégance mais aussi la liberté. Une première qui n a cessé, depuis, d inspirer Jean-Paul Gaultier ou Christian Lacroix. Interviewé hier sur France Inter, Lacroix revendiquait, d ailleurs, sa filiation, mais déplorait, en revanche, que depuis 15 jours, on ait «l impression d assister à des obsèques nationales alors que c est simplement l angoisse physique insupportable de la pression de chaque saison qui l a poussé à arrêter». Une pression qui a dû être à son paroxysme hier puisque toute la «famille» du couturier était présente. Quelque 2000 personnes triées sur le volet ont pu assister à cette sublime rétrospective. Parmi eux, les 150 employés de la maison Saint Laurent (qui travailleront encore jusqu à fin juin.) Mais aussi toutes ses clientes devenues amies au fil des années. Les actrices comme Jeanne Moreau ou Lauren Bacall. Les épouses d hommes politiques telles Bernadette Chirac, Danielle Mitterrand ou Claude Pompidou. Les femmes ambassadrices d élégance comme Inès de La Fressange ou Paloma Picasso. Parmi les privilégiés, on comptait 50 personnes du Centre Pompidou dont les noms ont été tirés au sort lors d une tombola. Des couturiers sont aussi venus applaudir leur confrère, comme Sonia Rykiel et Jean- Paul Gaultier qui a avoué avoir apporté ses mouchoirs. «C est le coeur surtout qui va parler», a-t-il commenté. C est aussi pour laisser parler leur coeur que des milliers d admirateurs se sont massés autour du Centre Georges-Pompidou. Allant même jusqu à payer l équivalent de 400 dollars canadiens pour se procurer une invitation au marché noir. Ils pouvaient aussi suivre le défilé rediffusé sur écran géant. Quant aux créations présentées, elles étaient toutes, bien sûr, réalisées pour l occasion. Cependant, il paraîtrait que bon nombre d entre elles aient été d ores et déjà achetées. Certaines acheteuses ayant préféré passer commande avant de voir les modèles afin d être sûres de pouvoir s offrir un morceau d histoire. Même si c est la fin d un chapitre et même d un livre, cet adieu ne pourrait être qu un au revoir. C est ce qu a laissé entendre le couturier dans son interview au Monde. Ila déclaré croire que le dialogue avec les femmes n était pas terminé, pour ensuite ajouter : «On continuera à vous étonner. Qui sait? Mademoiselle Chanel a bien recommencé à 71 ans.» Photo Reuters Plus qu un défilé, c est un incroyable voyage dans le temps qu Yves Saint Laurent a offert hier soir à ses admirateurs au Centre Georges-Pompidou, en plein coeur de Paris. SPÉCIAUX DERNIÈRE MINUTE Rangez vos skis, Sortez vos bikinis! À votre service depuis San Jose Départ le 25 janvier, 1 semaine Best Western Jaco Beach TOUT COMPRIS 1048 $ Acapulco Playa Caleta Départs le 31 jan-1 fév., 1 semaine TOUT COMPRIS 1098 $ La Havane Départs le 2-4 février, 1 semaine Sea Club Arenal TOUT COMPRIS 1068 $ Acapulco Départs le janvier, 1 semaine Paraiso Acapulco 1/2 898 $ TOUT COMPRIS Margarita Départ le 27 janvier, 1 semaine Hesperia Playa El Agua 1/2 TOUT COMPRIS 998 $ Puerto Vallarta Départs le 31 jan-2-4 fév., 1 semaine Continental Plaza 1/ $ TOUT COMPRIS Cienfuegos Départ le 31 janvier, 1 semaine Brisas Trinidad TOUT COMPRIS 1198 $ Puerto Vallarta Départ le janvier, 1 semaine Club Meza del Mar 3 REPAS/JR + BOIS.1098 $ Cienfuegos Départ le 24 janvier, 1 semaine Club Playa Giron TOUT COMPRIS 698 $ Cancun Oasis Akumal Départs février, 1 semaine TOUT COMPRIS 1378 $ Cayo Coco VOL DIRECT DE DORVAL Départ le 8 février, 1 semaine El Senador suite junior TOUT COMPRIS 1598 $ Manzanillo Départ le 25 janvier, 1 semaine Blue Bay Club Los Angeles Locos 1/2 TOUT COMPRIS 1098 $ La Havane Tropicoco Départ le 26 janvier, 1 semaine tout rénové TOUT COMPRIS 898 $ Varadero Départs le 2-3 février, 1 semaine Coralia Club Playa De Oro TOUT COMPRIS 1178 $ Cayo Guillermo Départ le 8 février, 1 semaine Club Gran Caribe TOUT COMPRIS 948 $ A ABITIBI EN LIBERTÉ DU CUIVRE. (819) AHUNTSIC VOYAGES MARLIN..... (514) BOUCHERVILLE VOYAGES RÉVISOL..... (450) BROSSARD AMICAL VOYAGES..... (450) BROSSARD VOYAGES JEAN-PIERRE. (450) LAVAL VOYAGES EXODUS..... (450) LAVAL DUMOULIN VOYAGES... (450) POINTE-AUX-TREMBLES VOYAGES N.T. AIR..... (514) MTL CENTRE-VILLE... VACANCES PASSEPORT. (514) MTL CENTRE-VILLE... VOYAGES CENTRE-VILLE (514) MTL CENTRE-VILLE... VOYAGES CENTRE-VILLE (514) MTL CENTRE-VILLE... ALLEZ HOP! VOYAGES.. (514) MTL CENTRE-VILLE... SECURIGLOBE (514) MONTRÉAL VOY. PLACE VERSAILLES (514) MONTRÉAL VOYAGES VASCO (514) MONTRÉAL VOYAGES EN DIRECT... (514) MONTRÉAL VOYAGES LE DRUGSTORE (514) MONTRÉAL VOYAGES CLUB SOLEIL. (514) MONTRÉAL VOYAGES B.M (514) MONTRÉAL C.V. LANGELIER (514) MONTRÉAL NORD.... ASSOCIÉS VOYAGES M.R. (514) MONTRÉAL NORD.... V & S VOYAGES (514) MONTRÉAL PLATEAU.. (514) REPENTIGNY VOYAGES INTERNATIONAL (450) ST-JEAN-SUR-RICHELIEU M.V. VOYAGES (450) ST-LÉONARD SENTRA VOYAGES..... (514) Les conditions générales de la brochure s appliquent. Prix par personne en occupation double. Prix applicables sur nouvelles réservations en date du 23 janvier Détenteur d un permis du Québec. Espace limité. Prix à partir de: peut varier selon les dates de départs. Supplément de vol applicable.

5 3LP0501B0123 3LP0501B0123 ZALLCALL 67 22:19:20 01/22/02 B B5 VACANCES/VOYAGE Le Club Med vend de la neige LE POULS DU MARCHÉ STÉPHANE DECOBERT est un des personnages les plus importants du Club Med de Crested Butte, au Colorado : c est lui qui dirige l école de ski de ce village perché à 2800 m d altitude, sur le flanc d un pic des Rocheuses américaines. Son équipe est composée de 54 moniteurs de ski (dont une dizaine de Québécois!), ce qui donne une moyenne d un professionnel pour 10 clients, pardon... pour 10 gentils membres (G.M.)! M. Decobert, qui a dirigé l école de ski des villages du Club à Val-d Isère et de Copper Mountain, estime que l encadrement offert par le Club justifie amplement le prix relativement élevé du forfait d une semaine : environ 2800 $ par personne (incluant le vol de Montréal). «Près de 90 % des clients du village sont inscrits à l école de ski et fréquentent les cours du premier au dernier jour, dit-il. Ils viennent ici pour améliorer leur façon de skier. Quand ils repartent, ils ont effectivement perfectionné leur technique. Nos moniteurs ne sont pas des guides qui promènent les gens dans la montagne. Ce sont des professionnels qui tentent de les faire passer à un niveau supérieur.» Impossible de dévaler les pistes de la station de Crested Butte sans dépasser une file d enfants arborant le dossard du Club Med, ou sans croiser un groupe d adultes en train d imiter un moniteur du Club qui leur apprend à négocier une série de bosses ou une pente particulièrement abrupte! L école de ski de CERTAINS AGENTS de voyages se plaignent de «manquer de sièges à vendre». Ils mettent en cause la disparition de Canada 3000 et les annulations de vols après les événements du 11 septembre. Pourtant, chez les grossistes, on signale que la situation est normale. «Nous abordons la période des congés scolaires, qui est toujours très occupée», remarque Luce Prud Homme, directrice du marketing de Tours Mont- Royal. «Effectivement, il reste très peu de places pour Varadero, mais cela n a rien d étonnant. Nous manquions de sièges pour Cayo Coco. Cependant, le problème vient d être réglé par le transporteur Cubana, qui a rajouté un vol de Montréal. Pour les autres destinations, nous ressentons davantage le manque de clients que le manque de sièges.» Il sera d ailleurs intéressant d observer les conséquences de l arrivée d un nouvel acteur, Vacances Air Columbus, qui propose six destinations à partir du 21 février. En attendant, la liste de rabais annoncés pour les prochains jours est toujours aussi longue. En voici quelques échantillons : > Puerto Vallarta (Mexique), départs les 24 et 28 janvier, pour une semaine, à l hôtel Hacienda : 948 $, avec Vacances Air Transat (prix régulier : 1429 $). > Acapulco (Mexique), départ le 24 janvier, pour une semaine, à l hôtel El-Cano : 1047 $, avec Nolitour (prix régulier : 1749 $). > Acapulco (Mexique), départ le 25 janvier, au Qualton Club : 1098 $, avec Vacances Air Transat (prix régulier : 1559 $). > Varadero (Cuba), départs les 26 et 27 janvier, pour une semaine, au Barcelo Solymar : 997 $, avec Nolitour (prix régulier : 1729 $). > Cancun (Mexique), départ le 2 février, pour une semaine, au Oasis Cancun : 1298 $, avec Vacances Signature (prix régulier : 1959 $). > Varadero (Cuba), départ le 3 février, pour une semaine, au Barcelo Solymar : 1048 $, avec Vacances Signature (prix régulier : 1729 $). > Cayo Coco (Cuba), départ le 8 février, pour une semaine au Sol Club Cayo Coco : 1298 $, avec Tours Mont-Royal (prix régulier : 1519 $). > Cayo Guillermo (Cuba), départ le 8 février, pour une Crested Bute, un village «familial», propose sept niveaux de cours pour les adultes, six pour les enfants et trois pour les amateurs de planche à neige. «Nous avons fait faire une enquête dans plusieurs stations américaines ; en calculant le coût de location d un appartement, celui des repas et des cours pour les parents et les enfants, nous arrivons bien en deçà», affirme Stéphane Decobert. Le ski n est qu une des 64 disciplines sportives pratiquées et enseignées au Club. Néanmoins, ce sport prend un peu plus de place que les autres, puisque près du tiers des activités de l organisation sont axées sur la glisse. Trente des 80 complexes de vacances ouverts en hiver sont des villages de neige. Les Canadiens n en sont pas vraiment conscients, car chez nous, le Club est surtout associé à des images de mers turquoise et de sable blanc. Les Européens ont une perception différente. «En hiver, 60 % de nos clients européens achètent des séjours dans des villages de ski», dit le président du Club, Philippe Bourguignon. «En France, nous sommes le principal opérateur de séjours ski, avec Pierre & Vacances. Entre la glisse extrême et la planche à neige pour les jeunes, dans un village comme Val Thorens, et des stations comportant des pistes très difficiles, comme à Tignes, nous proposons des types de glisse pour tous les goûts.» Si les Québécois sont généralement peu au fait de ces activités, c est sans doute parce que le Club n exploite que deux villages de ski en Amérique du Nord, contre 20 en France et cinq en Suisse. L organisation a l intention d en ouvrir deux au Canada : un dans les Rocheuses et l autre au Québec. On sait que des discussions ont eu lieu avec les dirigeants d Intrawest, à Mont-Tremblant, mais elles n ont pas donné de résultats et ce, même si le leader nord-américain du ski est un partenaire apprécié du Club, AUBAINES À SAISIR notamment à Copper Mountain, au Colorado. «Nous avons deux options : racheter un hôtel et le convertir ou construire un village de toutes pièces», dit Philippe Bourguignon. «Nous favorisons la première possibilité, parce qu elle nous permettrait de nous installer plus vite, dans la mesure où la construction de nouvelles infrastructures prend au moins deux ou trois ans. Malheureusement, nous avons manqué des occasions de racheter. Nous venons tout juste d en manquer une à Whistler : le Delta était à vendre et nous n avons pas réagi assez vite.» Quand on lui demande s il envisage de construire un complexe à Mont-Tremblant ou ailleurs au Québec, le président du Club Med refuse de se prononcer. Chose certaine, si cette option l emporte, il s agira probablement d un très grand village, comme celui de Serre Chevaliers, dans les Alpes françaises, qui a ouvert ses portes avant Noël. Le village de Serre Chevalier a une capacité de 1260 lits, alors que, traditionnellement, les installation du Club accueillent 600 personnes, en moyenne. «Nous privilégierons désormais cette formule des grands villages, parce qu elle nous permet d amortir les coûts d une plus grande variété d activités et de spectacles», explique Philippe Bourguignon. Cette volonté s inscrit dans la tendance observée dans la plupart des grandes stations de villégiature. Les grandes chaînes hôtelières qui exploitent des «tout-inclus» construisent aujourd hui des complexes d une capacité de 1000 à 1400 lits. Cela leur permet de proposer un plus grand choix de restaurants et d activités. Ce glissement vers le «toujours plus grand» ne risque-t-il pas d affecter l esprit du Club Med? Philippe Bourguignon est persuadé que non. «Notre principal capital, ce sont les G.O. et la façon dont ils interagissent avec les G.M.», dit-il. semaine au Sol Club Cayo Guillermo : 1148 $, avec Tours Mont-Royal (prix régulier : 1429 $). > Le Club Med continue à offrir des rabais intéressants pour les départs du début février. Nous les avons déjà mentionnés, mais cette fois, l offre est de 1599 $ (au lieu de 1930 $) pour le village de Paradise Island aux Bahamas, du 2 au 9 février. Elle intéressera tous les amateurs de tennis, puisque des professionnels de l ATP y passeront la semaine pour diriger des ateliers de tennis. L école de ski du Club Med de Crested Butte, au Colorado, est perchée à 2800 m d altitude, sur le flanc d un pic des Rocheuses américaines. Fini l école. Vive la neige! Ski, patin, descente sur tubes, raquette, natation dans nos bassins intérieurs... Toutes les raisons sont bonnes d offrir Tremblant à votre famille durant la relâche scolaire. En commençant par cette offre épatante : * Valide du dimanche au jeudi, du 24 février au 7 mars 2002, dans tous les hôtels gérés par Les Suites Tremblant. Séjour minimum de 2 nuits.certaines conditions s appliquent. RÉSERVEZ TÔT! A La relâche scolaire à son meilleur 3 jours de ski pour le prix de 2 * Payez à l aide de votre carte VISA et obtenez UNE NUIT GRATUITE pendant l été 2002.** * Min. 3 jours / 3 nuits en forfait ski, valide du 6 janv. au 8 févr., du 24 févr. au 7 mars et du 22 mars jusqu à la fin de la saison hiver Certaines conditions s appliquent. Selon la disponibilité et sujet à changement sans préavis.** Séjour min. de 2 nuits en été. Non valide du 12 juillet au 15 août et du 30 août au 2 sept Marque déposée de l Association Internationale de VISA Canada. Détenteur de permis pour les É.-U Le charme d une auberge... Le cachet d un grand hôtel... Recevez notre dépliant par la poste accompagné de 10 $ Dollars Auberge! Membre de la chaîne hôtelière Membre de l Association touristique de l Outaouais Pour recevoir notre dépliant par la poste ainsi que 10 $ Dollars Auberge Faites nous parvenir votre nom et adresse à l adresse suivante : A Auberge de la Gare 205, St-Joseph, Hull (Qc) J8Y 3X3 Tél.: (819) Fax: (819)

6 3LP0601B0123 b6 mer 3LP0601B0123 ZALLCALL 67 21:38:13 01/22/02 B B6 Les pré-jeux en ligne APRÈS LE site de protestation contre le prix de l essence au Québec, voici un autre site qui servira à une croisade, cette fois contre le diffuseur TVA et sa pratique de diffuser des films doublés en France. Le site Films à venir au cinéma, (www.films.qc.ca), un site québécois consacré au cinéma, invite les internautes à signer une pétition pour demander au réseau TVA de cesser la diffusion de films doublés en France. L auteur de cette pétition présente quatre exemples récents où le «réseau d ici» aurait préféré la version française à la version québécoise d un film (La Falaise de la mort, Le Jour de la marmotte, La Magie du destin et Philadelphie). Une fois de plus, la guerre du doublage entre le Québec et la France refait surface. Déjà lundi, plus de 500 personnes avaient signé la pétition électronique. SI VOUS désirez déjà vous mettre dans l atmosphère des Jeux olympiques de Salt Lake City, vous le pouvez grâce à la section spéciale que le site de Cyberpresse (www.cyberpresse.ca) a mis en ligne il y a quelques jours. La section Salt Lake City permet déjà de suivre l actualité pré-jeux, de se renseigner sur l histoire de ces rencontres et de lire sur les à-côtés d un événement d une telle envergure. Et à voir absolument, l exposition du photographe de La Presse, Bernard Brault, qui a suivi les Jeux de Nagano et Lillehammer. On y voit les binettes des médaillés d or Myriam Bédard et Jean-Luc Brassard. Si c est du multimédia que vous cherchez, alors allez du côté du diffuseur officiel des Jeux, Radio- Canada (www.radio-canada.ca/ allosaltlake). On y trouve des portraits, des reportages et puis on nous promet pendant les Jeux, des reportages exclusifs réalisés par le journaliste Philippe Crépeau. Et finalement, pour l envers de la médaille des Jeux, il faudra faire confiance aux gens du Utah Indymedia (utah.indymedia.org), un site qui regroupe plusieurs médias indépendants de l État. Si la chose vous intéresse, aux dernières nouvelles, ils sont toujours à la recherche de gens afin de compléter leur équipe technique pour la réalisation d un documentaire sur, évidemment, les Jeux de Salt Lake City. QUE DIRIEZ-VOUS de voir vos rêves se matérialiser en bande dessinée? C est cette invitation que lance depuis trois ans le dessinateur Jesse Reklaw, sur son site Les résultats ont été compilés dans un premier livre appelé Dreamtoons. Et l artiste produit toujours. Alors, en attendant qu un dessinateur francophone décide d offrir le même service aux rêveurs en français, passez voir les rêves de vos contemporains anglophones ou anglophiles. Bruno Guglielminetti Meurtre mystérieux d une journaliste de mode d après le New York Times TRURO, Massachusetts Tous les ingrédients de cette affaire tiennent du roman policier glamour. Journaliste de mode célèbre assassinée, mère d une fillette illégitime issue d une liaison avec un pêcheur local, père de famille marié, il va sans dire. On imagine déjà Julia Roberts dans le rôle-titre avec George Clooney incarnant l infidèle au charme brut. Tout se passe au mois de janvier, à Truro, village accroché à l extrémité de Cape Cod. Les vents froids ont chassé les touristes (souvent québécois) et fermé les innombrables boutiques de t-shirts et de souvenirs. C est ici que Christa Worthington a voulu repartir à neuf, il y a quatre ans. Rédactrice aux magazines Elle et Women s Wear Daily, pigiste à Harper s Bazaar, The Independent de Londres et au New York Times, elle avait décidé de quitter une vie mondaine que bien d autres auraient enviée, mais qui laissait Worthington profondément insatisfaite. Et c est ici, le 6 janvier, selon la police, que Worthington, 46 ans, a été retrouvée assassinée dans la maison qu elle avait héritée de sa mère, avec sa fillette de deux ans en larmes à ses côtés. Elle avait vécu à Paris et à Londres, signant des reportages sur la culture populaire et la mode. Célibataire, la journaliste avait laissé une série de relations turbulentes derrière elle. L agonie de sa mère, Gloria S. Worthington, mourante d un cancer, l avait incitée à revenir au Massachusetts de son enfance. La nouvelle de son retour avait fait la une du Cape Cod Times, d abord parce que la famille Worthington faisait partie du gratin local et que la carrière de Christa lui avait fait faire le tour du monde, mais aussi parce que cette dernière avait porté l enfant d un dirigeant local des pêcheries, Anthony Jackett, un homme marié, père de six enfants, qui vit toujours avec son épouse à Provincetown A VÊTEMENTS POUR HOMMES Photothèque, La Presse Cape Cod, lieu balnéaire de Nouvelle-Angleterre autrefois très fréquenté par les artistes et d un calme total en hiver, est le théâtre d une histoire de meurtre aussi mystérieuse que terrifiante. VENTE DE RÉNOVATION Complets pour homme $ Vestons sport Pantalons en velours côtelé 99 99$ 19 99$ RABAIS ALLANT Vêtements d extérieur pour l hiver 50 % JUSQU À TAILLE FORTE: FRAIS ADDITIONNELS BONNE COUPE. BON PRIX. BONNE RÉPUTATION. DANS TOUS LES MAGASINS DE MONTRÉAL Jeudi dernier, Jackett a demandé au tribunal la garde de l enfant, Ava. Mais sa requête est contestée par un couple Clifford et Amyra Chase, des amis de Worthington. La cour a accordé à ces derniers la garde temporaire de l enfant, conformément aux dispositions testamentaires de la femme assassinée, dispositions changées moins de deux mois avant son décès. Pas de vêtements Binladin GENÈVE L un des demi-frères d Oussama ben Laden, Yeslam Binladin, vivant à Genève, a démenti lundi avoir l intention de mettre prochainement sur le marché des habits ou tout autre produit sous la marque Binladin. Dans un fax parvenu au bureau de l AFP, Yeslam Binladin précise que le nom de famille Binladin a bien été enregistré comme marque commerciale en février «Après le 11 septembre, il serait inapproprié d envisager l usage de ce nom à des fins commerciales», indique Yeslam Binladin, riche homme d affaires saoudien installé à Genève depuis plusieurs années. «Cependant, la protection d une marque commerciale garantie que le nom ne peut être utilisé à des fins négatives par des tiers», indique-t-il. AFP VOUS A MÉRITEZ MIEUX VENEZ CHOISIR VOTRE CONSEILLER FINANCIER Salon Épargne-Placements AU 28 JANVIER VENDREDI AU LUNDI : 12 h à 18 h PLACE BONAVENTURE, MONTRÉAL Collègues chagrinés La nouvelle de la mort de Worthington s est propagée à la vitesse de l éclair de Cape Cod au monde de la mode à Manhattan, où son décès a provoqué de nombreuses expressions de chagrin. «Elle était séduisante», dit Marian McEvoy, qui a travaillé avec Worthington au magazine Elle au début des années «Elle avait un air incroyable d innocence, son émerveillement n était jamais simulé, et les gens étaient sensibles à sa vulnérabilité. Les gens voulaient la dorloter.» Bobbi Queen, rédactrice à Women s Wear Daily, connaissait Worthington depuis 20 ans. «Elle avait une aura d élégance, une attitude bohémienne admirable et raffinée. Nous parlions ensemble de la vie des mères seules. J étais très, très excitée pour elle.» Responsable de l application des règlements de pêche des crustacés et mollusques et de la qualité de l eau, Jackett, 51 ans, travaille aussi comme serveur au restaurant Kelsey s Diner, sur le chemin Shank Painter. Son épouse, Susan, 55 ans, a parlé affectueusement d Ava dans la presse locale et a affirmé son désir de l élever avec ses propres enfants. Mais Jackett n avait pas parlé à Worthington durant les premiers 18 mois de la vie de l enfant, a confirmé son avocat, Christopher J. Snow. Il a informé son épouse de la liaison et de l enfant au printemps dernier. Testament modifié La succession de M me Worthington est évaluée à $ et doit entièrement servir aux soins de l enfant. Quiconque obtient la garde aura aussi charge de la succession. Le passé de Worthington est moins parfait qu on l aurait cru au départ. Belle et petite, paraissant plus jeune que son âge, disent ses amis, elle a grandi dans une petite ville de cols bleus où ses parents étaient aux frontières de l aristocratie locale et de la classe moyenne. Son père, Christopher H. Worthington, avocat de profession, était issu d une famille nantie son père possédait des puits de pétrole à Trinité et sa mère avait fondé une entreprise vestimentaire, Cape Cod Fishnet Industries, qui a eu jusqu à 40 employés et des boutiques à New York et Miami. Mais, quelque part, la richesse s est envolée. Rédactrice de mode En dépit de son aversion initiale pour la mode, Worthington a accepté de travailler au magazine Cosmopolitan, a fait partie de la maison Fairchild Publishing en 1980 et s est établie à Paris en 1983, après avoir été nommée rédactrice des accessoires mode pour un magazine du groupe, Women s Wear Daily. Sa carrière semblait prometteuse, affirme McEvoy. «Elle pouvait interviewer une pierre et obtenir une bonne citation. Elle pouvait soutirer une citation à n importe qui.» Elle a quitté Paris en 1988 pour déménager à Londres, où elle a travaillé pour The Independent et à la pige pour des magazines de mode américains. À Paris, elle avait fréquenté un peintre coléreux. Ses amis se souviennent d un penchant pour les hommes troublés. Lors de la 20 e réunion de sa classe de Vassar, en 1997, se rappellent ses amis, Worthington ne parlait que d avoir un enfant. Après une brève liaison avec Jackett, Worthington donna naissance à Ava Gloria Worthington, en hommage à sa mère qui mourut quatre jours avant l accouchement. Selon John Thomas, le chef de police de Truro, Worthington est morte d un coup de couteau à la poitrine. Son corps a été retrouvé par un ancien copain, Tim Arnold, auteur de livres pour enfants. Ils avaient vécu ensemble pendant quatre mois, l an dernier. Le crime a semé la consternation à Truro, municipalité où bien des gens ne se donnent même pas la peine de verrouiller leur maison. Steven Levy, barman domicilié à Provincetown et Truro, affirme que la plupart des gens à qui il a parlé du meurtre sont surpris. «Je pense qu il n y avait pas eu de meurtre ici depuis 1968, dit-il. Les gens n en reviennent pas.»

7 3LP0701B0123 3LP0701B0123 ZALLCALL 67 21:15:25 01/22/02 B B7 EN BREF Le pape exhorte l Église à se brancher JEAN-PAUL II a annoncé hier que l Église catholique devait être «déterminée à entrer» sur Internet «armée de l Évangile». Le souverain pontife, qui s est adressé aux catholiques à l occasion de la Journée des communications sociales, s est dit convaincu que «ce cyberespace, nouvelle frontière qui s ouvre au début du troisième millénaire, d abord conçu dans le contexte d opérations militaires, pourrait à présent servir la cause de la paix». «C est pourquoi, en cette Journée mondiale des communications, j exhorte toute l Église à franchir courageusement ce seuil, à prendre le large dans les profondeurs d Internet», conclut-il. Il rappelle toutefois aux fidèles que «les relations établies de façon électronique ne peuvent jamais remplacer le contact humain direct, nécessaire pour une véritable évangélisation». Officiellement le Saint-Siège a fait son entrée sur Internet le 25 décembre 1995, avec la diffusion du message de Noël de Jean-Paul II. À cette occasion, un site réservé au pape avait été ouvert. Le souverain pontife, aidé par soeur Judith Suzoebelein, surnommée «mère cyber», avait non seulement navigué, mais aussi répondu aux questions, reçues par courriel, des fidèles du monde entier. Le site avait dû ensuite fermer ses portes à cause du nombre impressionnant de messages adressés au chef de l Église catholique. d après AFP Ma télé est moins démodée que la tienne! LE CRITIQUE télé du Globe and Mail a bondi en lisant récemment les commentaires d un collègue de Detroit sur la qualité de la télé canadienne. Le Detroit News qui peut, comme des dizaines de milliers d habitants de Detroit, avoir accès à la télé canadienne, puisque la frontière n est qu à quelques kilomètres a qualifié la programmation canadienne de «dysfonctionnelle», ennuyeuse et, par-dessus tout, «démodée». «C est charmant. C est comme s ils n étaient pas sortis des années 1950», peut-on lire dans le quotidien américain. Le Globe and Mail n a pas apprécié, et a répliqué que si une télé était démodée, ce n était sûrement pas la canadienne, puisque les émissions satiriques à caractère politique diffusées au réseau anglais de Radio-Canada n auraient jamais été tolérées par les grands réseaux américains. Le critique torontois a renchéri en lançant : «Nous avions des personnages gays, des baisers entre lesbiennes et des scènes de nudité longtemps avant que les réseaux américains ne prennent en considération l existence des gays et lesbiennes... C est la télé américaine qui est bloquée dans les années 1950», a-t-il conclu. Pascal Lapointe, Agence Science-Presse. Exclusivité controversée À LA MI-JANVIER, en dévoilant le nouveau imac 12 heures trop tôt, le site Web de l édition canadienne du Time a révélé 12 heures avant tout le monde l entente d exclusivité conclue entre Time et Apple, qui a fait rager et rouspéter plus d un chroniqueur technologique. En vertu de cette entente, Steve Jobs a occupé la première page couverture du Time à ne pas être consacrée à la lutte contre le terrorisme, depuis le 11 septembre. Est-ce pour se conformer à cette entente qu Apple a acheté de la publicité dans le Time récemment? Dans un article du New York Times, le rédacteur en chef a nié en avoir été informé. Pascal Lapointe, Agence Science- Presse. Fermeture d Internet Week L ÉDITEUR AMÉRICAIN CMP Media a annoncé récemment la fermeture d Internet Week, l une des premières publications à s être penchées sur les nouvelles technologies elle est née en 1983 sous le nom de Communication Week. Son numéro de la mi-janvier aura été le dernier. Une cinquantaine de personnes travaillaient pour CMP Media, et l entreprise «tentera», à en croire son communiqué, de loger certaines d entre elles ailleurs chez CMP. Pascal Lapointe, Agence Science-Presse. Radio afghane approuvée par le Congrès américain PRAGUE Les premières émissions de Radio Free Afghanistan, nouvelle station intégrée au réseau Radio Free Europe/Radio Liberty (RFE/RL), seront diffusées le 30 janvier à partir de Prague, a annoncé à l AFP la porte-parole de RFE/RL, M me Sonia Winter, qui admet la possibilité d un «petit retard». Conformément à une décision prise en novembre dernier par le Congrès américain, Radio Free Afghanistan s adressera à la population afghane dans les deux principales langues locales, le dari et le pachto, a-t-elle ajouté. RFE/RL, station de radio financée par le Congrès américain, diffusera à la fin janvier plus de 1000 heures d émissions par semaine, en 32 langues différentes, selon M me Winter. d après AFP Photo Newscom Tina Brown (à droite) au lancement de sa défunte revue Talk, en compagnie de ses (très célèbres) connaissances, l exsecrétaire d État Henry Kissinger et la créatrice de mode Donna Karan. Lancé en grande pompe lors d un party dont New York parle encore, le magazine Talk a fermé ses portes vendredi dernier. Aujourd hui, les yeux sont tournés vers l éditrice Tina Brown, qui a ainsi connu le premier véritable échec de sa carrière. Loin de se laisser abattre, la flamboyante Britannique a déclaré à un journaliste new-yorkais : «Je suis encore Tina Brown...» Portrait d une patronne de presse coriace qui ne laisse personne indifférent. Échec et mat pour la reine Tina Si Tina Brown n avait pas été l éditrice de Talk, on ne parlerait déjà plus de la fermeture de ce magazine de qualité très inégale. Mais voilà : Tina Brown étant ce qu elle est une personnalité médiatique très forte qui côtoie les riches et célèbres de ce monde l échec de Talk est LA nouvelle de la semaine dans le monde des médias. Lancé avec faste il y a deux ans et demi lors d un party mémorable sous la statue de la Liberté party auquel assistaient des gens aussi différents que Henry Kissinger, Salman Rushdie ou le mannequin Liz Hurley le magazine Talk était la plus récente aventure de la compagnie de production Miramax Films et du conglomérat Hearst. L objectif : aborder des sujets qui pourraient éventuellement se transformer en livre ou en film. Deux ans et demi et 50 millions plus tard, les propriétaires ont dû se rendre à l évidence : Talk n a jamais trouvé son lectorat. Plusieurs facteurs expliquent cet échec, à commencer par la personnalité floue du magazine. «On n a jamais su ce que c était, lance Lynn Cunningham, professeur à l École de journalisme de l Université Ryerson, à Toronto. Il y avait de bons articles à l occasion, mais la publication manquait de «focus».» En fait, le magazine n a jamais réussi à générer un bouche à oreille (un «buzz», comme disent les Anglais). Pour une publication qui se nomme Talk, c est un peu gênant. Le marché publicitaire anémique explique également la fermeture de Talk. Ses d exemplaires vendus chaque mois ne suffisaient pas à combler les pertes publicitaires des derniers mois. L industrie du magazine en arrache, et Talk n est pas la première victime. Mademoiselle et The Industry Standard ont fermé leurs portes avant, et l hebdomadaire New York vient d annoncer qu il publiera quatre numéros de moins cette année. Aux yeux des observateurs des médias américains, la fin de Talk était donc écrite dans le ciel. «C est la douche froide de l année», a déclaré Michael Wolff, acerbe critique médias du magazine New York. À quand l autobiographie? Le magazine Talk n est plus, mais Tina Brown fait plus que jamais partie du paysage médiatique. Depuis vendredi dernier, les rumeurs vont bon train : va-t-elle oui ou non signer un contrat lucratif pour la publication de ses mémoires? Dans le monde de l édition, Tina Brown est un cas unique. Disons que c est un croisement entre Conrad Black, Jean Paré, Lise Bissonnette et Céline Dion ; une femme avec beaucoup d instinct, un caractère de chien et un mode de vie très, très glamour. «Je connais plusieurs personnes qui ont travaillé sous ses ordres, affirme Lynn Cunningham. Ils disent que c était une personne qui fait peur mais une éditrice brillante qu ils admiraient beaucoup.» Jeune prodige (elle était éditrice du magazine britannique Tatler à 25 ans), cette diplômée d Oxford, ex-petite amie de l écrivain Martin Amis, a quitté l Angleterre pour les États-Unis, où elle a remis le magazine Vanity Fair sur les rails, quadruplant le lectorat de cette publication qu elle a dirigée pendant huit ans. Tina Brown était très à l aise avec la formule du Vanity Fair, qui consiste en un savant mélange de potinage, d enquête journalistique de haut niveau et de portraits d acteurs politiques et littéraires signés par des plumes prestigieuses. Mais son arrivée au New Yorker, en 1992, a provoqué un véritable choc des cultures. Publication très estimée dans les milieux littéraires et par une certaine élite de la côte Est américaine, le New Yorker dégageait toutefois un parfum de pipe et de vieilles chaussettes grises. L arrivée de l ultramédiatique Tina Brown a donc heurté certaines sensibilités et provoqué plusieurs départs chez les purs et durs de la publication. Encore aujourd hui, les avis sont partagés sur le passage de l amie de Tony Blair : certains trouvent qu elle a remis le New Yorker sur la carte, d autres prétendent qu elle a fait diminuer la qualité de la publication. Quel avenir pour Tina? L an dernier, la journaliste américaine Judy Bachrach, qui a connu Tina Brown à la fin des années 1980 alors qu elle était au sommet de sa gloire, a publié une biographie plutôt agressive de son ancienne patronne. L auteure, qui n entretient visiblement pas de très bonnes relations avec son sujet, dépeignait Tina Brown et son mari, l exéditeur de Random House, Harry Evans, comme un couple avide de pouvoir dont le principal objectif était la promotion et le culte de leur propre image. «Elle a contribué à bâtir le culte de la célébrité aux États-Unis», déclarait pour sa part un des ses critiques les plus féroces, le journaliste Michael Wolf, dans les pages d un quotidien newyorkais. Pour l instant, Tina Brown demeure à la tête de la division livres de Talk Media. Mais pas question de se laisser abattre. Elle venait à peine d annoncer la triste nouvelle à ses employés que déjà, elle accordait des entrevues aux médias new-yorkais. Ses premiers mots? «Il n y a personne de plus ennuyeux que celui qui n a jamais connu l échec.»

8 3DU0801B0123 MERCREDI 3DU0801B0123 ZALLCALL 67 15:15:09 01/22/02 B MD LTD. B8 GRATUIT LECTEUR DVD ou SYSTÈME DE TÉLÉ PAR SATELLITE * inclus avec une vaste sélection de téléviseurs de 32po et plus! *Aprés un crédit à la programmation de 100 $. Voir détails en magasin SUR ROCK STAR L histoire de quelqu un qui voulait tant devenir quelqu un et qui enfin eut sa chance Warner Home Video CARACTÉRISTIQUES SPÉCIALES: Documentaire Filmographies Vidéo de musique Accès aux scènes et bien plus encore! DVD Tous les ensembles d ordinateurs avec moniteur EN SOLDE! Processeur Intel MD Celeron MC CodeWEB: / / ,1GHz 310N Mémoire SDRAM128 Mo Disque dur de 40 Go Lecteur CD-ROM à 48x Modem V.90 à 56K Windows XP Édition familiale préinstallé Moniteur HP de 15po et imprimante HP inclus STÉRÉO po Téléviseur à écran plat WEGA Entrées à composants dont 2 S-vidéo et 3 audio-vidéo Filtre en peigne numérique en 3D Mode à grand écran rehaussé Modulation de la vitesse de balayage KV32FV27 CodeWEB: Plus 12 MOIS AUCUN PAIEMENT, AUCUN INTÉRÊT * sur tous les téléviseurs avec la nouvelle carte Future Shop *Sur approbation du bureau de crédit. Toutes les taxes applicables doivent être payées lors de l achat. Les offres de financement prolongé ne s appliquent pas aux achats effectués à FUTURESHOP.ca.Plus de détails ci-dessous. Lecteur DVD Lecture des VCD enregistrables Compatible aux DC enregistrables et ré-inscriptibles Décodeur Dolby numérique intégré Sortie vidéo à composants DVPNS400D CodeWEB: SYNTONISATEUR DOUBLE IMAGEsurIMAGEsurIMAGE HP656 Ordinateur seulement 849,99 $ après remise postale de110 $ (75 $ US) 715CA Processeur AMD Athlon 1,2GHz CodeWEB: Mémoire vive 256 Mo Disque dur de 20 Go Combo DC-RW/DVD-ROM Affichage XGA TFT de 14,1 po Windows XP Édition familiale pré-installé ÉPARGNEZ 280 $ ENSEMBLE COMPLET APRÈS REMISES. 1429,99 $ - 55 $ économies sur l ensemble $ de remise postale sur l ordinateur - 75 $ remise postale sur l écran - 40 $ remise postale sur l imprimante = 1149,99 $ Remise postale de l ordinateur: 75 $ US = 110 $ CA environ Remise postale de l écran: 50 $ US = 75 $ CA Approx Économisez 140$ sur la connexion à Internet (rabais sur les tarifs d installation et du service mensuel réguliers) Plus de détails en magasin Nouveaux abonnements seulement. Il est exigé que l ensemble Sympatico soit acheté pour 34,99 $ par Visa, Amex ou MC. L abonné doit être âgé de 18 ans ou plus. L offre est en vigueur au Québec seulement. Le service n est offert que pour les clients résidentiels seulement là où la technologie le permet. Il y a présentement exonération du tarif unique d activation de 29,95 $. *L offre se limite aux nouveaux abonnés pour une première fois à Bell Sympatico édition haute vitesse. Le tarif mensuel pourrait être modifié et ne comprend pas les taxes applicables. L offre pourrait être modifiée sans avis préalable et elle ne peut être combinée à aucune autre offre de Sympatico. Certaines conditions et restrictions s appliquent. Sympatico et Sympatico édition haute vitesse sont des marques de commerce de Bell Canada. Système audio complet pour cinéma maison avec lecteur DVD et 6 haut-parleurs Lecteur DVD/DC et récepteur AM/FM Fini brillant,design grand style Son ambiophonique Dolby numérique et DTS Télécommande multi-marques et sortie S-vidéo DAVS300 CodeWEB: Imprimante P215OU Technologie à jets d encre de Hewlett-Packard Résolution de 600 ppp pour une fantastique qualité d impression Rapide:jusqu à 6 ppm 2150 CodeWEB: ,99 $ - 40 $ remise postale= 19,99 $ ÉPARGNEZ 10 $ Disque dur de 60 Go 7200 rotations à la minute Mémoire-tampon de 2 Mo Temps d accès aux données de 9,0 ms Garantie de 3 ans CodeWEB: A PRIX D ÉCOULEMENT SUR TOUS LES DÉMARREURS À DISTANCE POUR L AUTO ENCORE EN STOCK! Système de démarrage à distance pour l auto Télécommande à 3 boutons Fabriqué par Auto Start! NS1003 CodeWEB: *Le prix incluant l installation ne comprend qu une installation d'un système de démarrage à distance de base.certains véhicules pourraient nécessiter un module de dérivation ou de la main-d oeuvre personnalisée, ce qui occasionnerait des frais supplémentaires. Portatif à lecteurs de cassette et DC Synthoniseur AM/FM numérique Capacité de lecture des DC enregistrables et réinscriptibles Basses rehaussées CFDV7 CodeWEB: Nouveauté 2002 ÉPARGNEZ 20 $ Appareil photo numérique 2,1 méga-pixels Zoom optique 3x Fonction de film Comprend piles rechargeables 2600 ZOOM CodeWEB: Caméscope numérique à MiniDV Viseur couleur à ACL de 2,5 po Fonction NightAlive pour filmer en spectre continu même avec un éclairage faible Zoom numérique de x Stabilisation électronique de l image GRDVL320U CodeWEB: Ouvert jusqu à 21 h tous les jours de la semaine ÉPARGNEZ 20 $ 99 Installé MD Ltée. Microsoft Windows XP Édition familiale Tous les gros électroménagers EN SOLDE! Fabriqué au Canada ÉPARGNEZ 50 $ ÉPARGNEZ 20 $ Une offre par client, aucun détaillant, ne peut être jumelée à une autre promotion, ne s applique pas aux achats antérieurs.voir détails en magasin. Prix et produits en vigueur du 23 au 29 janvier 2002 *Sur approbation du bureau de crédit pour les achats effectués avec votre carte Future Shop.Pour nos options «aucun intérêt»:l'intérêt est calculé tous les mois au taux de 28,8 % et sera éliminé à condition que:(1) les mensualités minimales soient versées et (2) le solde soit payé d'ici la fin de la période couvrant l'offre sans intérêt. Pour nos options «aucun paiement, aucun intérêt»: l'intérêt est calculé tous les mois au taux de 28,8 % après la fin de la période de promotion. Pour nos options «versements égaux, aucun intérêt», une mensualité sera débité sur votre compte jusqu'à la fin de la période couvrant l'offre et celle-ci sera payable au complet avant la date d'échéance mensuelle.les taxes applicables doivent être payées lors de l'achat,sauf pour notre option «aucun intérêt pendant 90 jours».location: **Sur approbation du bureau de crédit de Electronic Financial Group Ltée(EFG).Location commerciale seulement.basée sur une durée de bail de 42 mois et une option d'achat à juste valeur marchande (JVM). Le montant total de la dette et le coût d'emprunt pour la location dépendent des taux mensuels de location fixés par EFG. Par exemple, pour une location de $ (plus les taxes) sur une durée de 42 mois avec paiements mensuels de 300,80 $ (plus les taxes), le montant total à payer serait de ,60 $ (plus les taxes) avec option d'achat à juste valeur marchande de 1 000,00 $ (plus les taxes). Le coût d'emprunt serait de 3 633,60 $ (plus les taxes), ce qui implique un TPA de 17,16%. Les taux varient selon le montant de la location et la durée du bail. POLITIQUE PUBLICITAIRE: Là où des rabais ou crédits de programmation sont indiqués, toutes les taxes devant s'appliquer sont calculées et doivent être payées sur le prix avant rabais ou crédit. Les frais d'affranchissement appropriés doivent être payés pour les remises postales. Les remises payables en dollars américains sont sujettes aux fluctuations dans la valeur des devises et peuvent faire l'objet de frais de traitement par les banques canadiennes. Future Shop n'est pas responsable des remises postales des fabricants. La disponibilité des produits varie selon le magasin. 2002, Future Shop Ltée.Tous droits réservés. Le présent document ne peut être reproduit ni en tout ni en partie,ceci incluant l'information sur les prix,sous quelque forme que ce soit et par quelque procédé que ce soit sans l'obtention préalable d'une autorisation écrite de Future Shop.Les prix,produits et offres annoncés par l'interboutique de notre site web peuvent différer de ceux offerts dans les magasins Future Shop.AÉROPLAN: MDAéroplan est une marque déposée d'air Canada.Les achats de certificats et de cartes-cadeaux ne donnent pas droit à des milles Aéroplan;néamoins,les achats effectués avec ces derniers le peuvent.les milles Aéroplan sont calculés avant taxes.veuillez noter que les milles Aéroplan accumulés (comprenant les milles-bonis) sur les articles retournés,échangés ou lors d'une protection de prix,seront corrigés en conséquence.intel: Intel,le logo «Intel Inside»,Pentium et Celeron sont des marques déposées ou des marques de commerce de la corporation Intel ou de ses filiales aux États-Unis et dans d'autres pays. CodeWEB: EN SOLDE Maintenant ouvert à deux pas de la Place Vertu 3820, boul. Côte-Vertu (514) Paquet de 100 CD enregistrables de 80 min. Vitesse d écriture certifiée jusqu à 24x Capacité de 80 minutes Mo E3WORKS CodeWEB: Puissant aspirateur à main Puissance de 4,8 volts Godet à poussière de grand format V4800 CodeWEB: Réfrigérateur de grande valeur Tablettes pleine largeur en porte-à-faux Tablettes pour contenants de 2 litres dans la contre-porte Tiroirs-fraîcheur blancs pour fruits et légumes Porte à poignée réversible MRFW1617AW Rue Begin Boulevard Côte-Vertu Petro Canada Winners Route Transcanadienne (40) ÉPARGNEZ 25 $ Rona

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25%

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% Tâche 1 5 Vous allez entendre deux fois une série d annonces. Examinez les séries d images cidessous, puis, écoutez bien. Choisissez l image de

Plus en détail

1 /// 9 Les médias solutions

1 /// 9 Les médias solutions 1 /// 9 Les médias solutions 1. les médias la presse écrite le public le divertissement la maison de la presse le bureau de tabac le quotidien le tirage la publication les faits divers la nouvelle locale

Plus en détail

CONSULTATION SUR PLACE

CONSULTATION SUR PLACE CONSULTATION SUR PLACE GUIDE D UTILISATION DES ORDINATEURS D ACCÈS PUBLIC Équipements disponibles..............2 Règles d usage......................2 Conditions d utilisation................3 Procédurier.........................5

Plus en détail

Créca. Ajout aux livrets d informatique. Hiver 2014

Créca. Ajout aux livrets d informatique. Hiver 2014 Créca Ajout aux livrets d informatique Hiver 2014 Table des matières 1. La mobilité 2. L Internet 3. Les appareils 4. Les logiciels et les applications 5. Le stockage des informations 1. Mobilité Le maître

Plus en détail

Protection des renseignements personnels, publicité ciblée et médias sociaux : Ampleur du problème : certaines observations déconcertantes

Protection des renseignements personnels, publicité ciblée et médias sociaux : Ampleur du problème : certaines observations déconcertantes Protection des renseignements personnels, publicité ciblée et médias sociaux : Ampleur du problème : certaines observations déconcertantes Avner Levin * * Professeur agrégé et directeur, Privacy and Cyber

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Les médias en quelques statistiques

Les médias en quelques statistiques Les médias en quelques statistiques Daniel Giroux Secrétaire général, Centre d études sur les médias, Université Laval Avec la collaboration de Sébastien Charlton Le fait que les Québécois passent de plus

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Infolettre #6: SkyDrive

Infolettre #6: SkyDrive Infolettre #6: SkyDrive Table des matières AVANTAGES DE SKYDRIVE 2 DÉSAVANTAGES DE SKYDRIVE 2 INSCRIPTION AU SERVICE 2 MODIFIER VOTRE PROFIL 4 AJOUTER UN DOSSIER 5 AJOUTER DES FICHIERS DANS LE DOSSIER

Plus en détail

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada Bienvenue chez desjardins le premier groupe financier coopératif au canada 04 Vous accueillir. Vous accompagner. Vous simplifier la vie. desjardins souhaite faciliter votre intégration au pays. dans cette

Plus en détail

La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité

La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité I La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité Si vous lisez ce livre et que vous êtes responsable d une entreprise, d un service qui s intéresse à la fidélité client, c est que vous

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Programme d Accès Communautaire / Atelier 7 Initiation au Web PLAN DE COURS 3. QU EST-CE QUE C EST INTERNET 4 Ses origines 4 Une brève définition 4

Programme d Accès Communautaire / Atelier 7 Initiation au Web PLAN DE COURS 3. QU EST-CE QUE C EST INTERNET 4 Ses origines 4 Une brève définition 4 TABLE DES MATIÈRES PLAN DE COURS 3 QU EST-CE QUE C EST INTERNET 4 Ses origines 4 Une brève définition 4 DIFFERENCIER LES TYPES D ADRESSE 5 Adresse URL 5 Adresse de courrier électronique 5 ACCEDER À INTERNET

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

ENERGIE 106.1 (ESTRIE) CONCOURS ÉCOUTEZ ÉNERGIE, RÉCLAMEZ 106 000$ RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION

ENERGIE 106.1 (ESTRIE) CONCOURS ÉCOUTEZ ÉNERGIE, RÉCLAMEZ 106 000$ RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION ENERGIE 106.1 (ESTRIE) CONCOURS ÉCOUTEZ ÉNERGIE, RÉCLAMEZ 106 000$ RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION 1. Le concours «ÉCOUTEZ ÉNERGIE, RÉCLAMEZ 106 000$ CASH» (ci-après le «concours») est organisé par Bell Média

Plus en détail

Comportement Web des touristes québécois

Comportement Web des touristes québécois Comportement Web des touristes québécois Faits saillants - Mai 2011 Sondage Ipsos Descarie Réseau de veille en tourisme En partenariat avec le ministère du Tourisme du Québec Le sondage concernant le comportement

Plus en détail

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY D O S S I E R libérez- LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY La VAR organisait le 27 mars 2003 un séminaire consacré à la créativité et à la pub radio. A cette occasion, elle avait invité deux

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Manucure à la mode. Ronde préliminaire Cas en marketing. Place à la jeunesse 2013

Manucure à la mode. Ronde préliminaire Cas en marketing. Place à la jeunesse 2013 Manucure à la mode Cas en marketing Place à la jeunesse 2013 UNE ÉPIPHANIE ÉLÉGANTE Leila Roussel, 27 ans, est une consultante de style dans une boutique de mode haute-gamme dans la capitale nationale,

Plus en détail

événements ressources Fête de la science Fête de l internet nuit des musées D Du 9 au 13 octobre 2013 D Mars 2014 Profitez également

événements ressources Fête de la science Fête de l internet nuit des musées D Du 9 au 13 octobre 2013 D Mars 2014 Profitez également événements Fête de la science D Du 9 au 13 octobre 2013 A la découverte des dernières innovations technologiques et numériques. Fête de l internet D Mars 2014 Ateliers, conférence C est le moment de pousser

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS :

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : Tania Mouraud : Glamour-ing, 2000 C est un film vidéo qui montre un acteur de théâtre qui se maquille avant d aller sur scène. Ça se passe en Inde. L acteur

Plus en détail

Découvrez le nouveau Windows!

Découvrez le nouveau Windows! Découvrez le nouveau Windows! Votre Windows. Avec le nouveau Windows, soyez encore plus efficace et créatif! Beaucoup plus rapide au démarrage et au quotidien Parce que votre temps est précieux, Windows

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

Comment générer des revenus en Affiliation

Comment générer des revenus en Affiliation Comment générer des revenus en Affiliation Apprenez comment vous créer un système pour faire de l argent sur Internet Version 6 Programme Affiliation Entreprise Nexika Inc www.marketing-affiliation.com

Plus en détail

Québec, 28 février 2001

Québec, 28 février 2001 Québec, 28 février 2001 Chèr(e)s collègues, Le comité organisateur des troisièmes Journées francophones de la recherche opérationnelle est heureux de vous accueillir ce printemps dans la ville de Québec.

Plus en détail

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Cette semaine, Fannie Dagenais, la directrice générale d ÉquiLibre, et Louise Dugas, la rédactrice en chef reportage, culture et style

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

PRODUCTION ORALE. Descripteur global. Monologue suivi : décrire l expérience. Monologue suivi : argumenter. Interaction orale générale

PRODUCTION ORALE. Descripteur global. Monologue suivi : décrire l expérience. Monologue suivi : argumenter. Interaction orale générale Descripteur global Monologue suivi : décrire l expérience Monologue suivi : argumenter Interaction orale générale Discussion informelle (entre amis) Coopération à visée fonctionnelle Obtenir des biens

Plus en détail

Ne tombez pas dans les pièges tendus par

Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ce que vous devez savoir avant de dépenser votre 1 er sur Adwords Guide gratuit offert par le site www.ledroitdereussir.com Introduction Dans un instant vous allez

Plus en détail

Rabais et. privilèges 2012-2013. Jouez votre meilleure carte! Des centaines de dollars à économiser!

Rabais et. privilèges 2012-2013. Jouez votre meilleure carte! Des centaines de dollars à économiser! Rabais et privilèges 2012-2013 Jouez votre meilleure carte! Des centaines de dollars à économiser! Repérez le visuel du Programme Privilèges et économisez gros! Plus de 1 000 rabais au Québec! Consultez

Plus en détail

Boom fm Montérégie CONCOURS «SMS Madonna» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

Boom fm Montérégie CONCOURS «SMS Madonna» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION Boom fm Montérégie CONCOURS «SMS Madonna» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le concours «SMS Madonna» (ci-après le «concours») est organisé par Bell Media Radio inc. (ci-après les «Organisateurs du concours»).

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Séances du 22 mars et du 10 avril 2013 Présentateur : Michel Gagné. Version XP

Club informatique Mont-Bruno Séances du 22 mars et du 10 avril 2013 Présentateur : Michel Gagné. Version XP Club informatique Mont-Bruno Séances du 22 mars et du 10 avril 2013 Présentateur : Michel Gagné Version XP Contenu de la séance Sécurité informatique : l hameçonnage de comptes Outlook Windows : la gestion

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

COMMUNIQUÉ LA CULTURE AUTREMENT. Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ LA CULTURE AUTREMENT. Pour diffusion immédiate COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Télé-Québec lance une plateforme culturelle sur le Web La Fabrique culturelle : le seul espace public collectif dédié à la culture au Québec 11 mars 2014 Montréal La

Plus en détail

SÉRIE SUR LA LOCATION IMMOBILIÈRE. Le déménagement

SÉRIE SUR LA LOCATION IMMOBILIÈRE. Le déménagement SÉRIE SUR LA LOCATION IMMOBILIÈRE Le déménagement La présente brochure traite de la façon de donner un préavis, de la façon de déménager plus tôt que prévu tout en respectant la loi, et de ce que vous

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

Un nouveau logiciel pour l inventaire et la gestion des infrastructures de loisir au Québec : MESURE

Un nouveau logiciel pour l inventaire et la gestion des infrastructures de loisir au Québec : MESURE VOLUME 5 NUMÉRO 8 2008 BULLETIN * Un nouveau logiciel pour l inventaire et la gestion des infrastructures de loisir au Québec : MESURE Denis Auger, Ph.D, professeur au Département d études en loisir, culture

Plus en détail

NRJ 94,3 CONCOURS «100 % musique, 100 % cash, grâce à NRJ et Virement Interac MD!» RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION

NRJ 94,3 CONCOURS «100 % musique, 100 % cash, grâce à NRJ et Virement Interac MD!» RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION NRJ 94,3 CONCOURS «100 % musique, 100 % cash, grâce à NRJ et Virement Interac MD!» RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION 1. Le concours «100 % musique, 100 % cash, grâce à NRJ et Virement Interac MD!» (ci-après

Plus en détail

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PRÉAMBULE La Fondation juge que les déplacements des membres de sa communauté sont nécessaires et souhaitables dans une optique de recherche, d apprentissage, de dissémination

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

CONCOURS «À la Une» Règlements de participation

CONCOURS «À la Une» Règlements de participation CONCOURS «À la Une» Règlements de participation 1. Le concours «À la Une» est tenu par Groupe TVA Inc. et Les Productions Sovimage inc. (ci-après : «l Organisateur du concours»). Il se déroule au Québec

Plus en détail

Poste 4 le montage. Le montage

Poste 4 le montage. Le montage 1/11 Le montage Conseils et astuces pour le montage de clips vidéo Situations de montage modèles Exercice pratique Information aux enseignants: logiciel de traitement vidéo 2/11 Un montage parfait! Description

Plus en détail

LE PIRE DES DANGERS C EST D IGNORER QU ON EST EN DANGER

LE PIRE DES DANGERS C EST D IGNORER QU ON EST EN DANGER LE PIRE DES DANGERS C EST D IGNORER QU ON EST EN DANGER Romain Girard Vice-président exécutif Congrès Camping Québec 14 avril 2007 10 ans à la direction d une entreprise de transport par autobus 11 ans

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer La petite poule qui voulait voir la mer Ecris les mots suivants au bon endroit : le titre l auteur - l illustration - l illustrateur - l éditeur Exercices couverture Décris la première de couverture. Que

Plus en détail

DÉTAILS ET RÈGLEMENTS DE LA LOTO VOYAGE 2014

DÉTAILS ET RÈGLEMENTS DE LA LOTO VOYAGE 2014 DÉTAILS ET RÈGLEMENTS DE LA LOTO VOYAGE 2014 Admissibilité 1. Cette loterie est réservée prioritairement aux employés bénévoles, médecins ainsi que les contractuels opérant des dépendances CSSS Drummond

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

Cahier n o 7. Mon ordinateur. Gestion et Entretien de l ordinateur

Cahier n o 7. Mon ordinateur. Gestion et Entretien de l ordinateur Cahier n o 7 Mon ordinateur Gestion et Entretien de l ordinateur ISBN : 978-2-922881-11-0 2 Table des matières Gestion et Entretien de l ordinateur Introduction 4 Inventaire du matériel 5 Mise à jour du

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

c est en moyenne 112 875

c est en moyenne 112 875 FUGUES.com D abord version web du magazine Fugues, dont la marque et la notoriété sont reconnues depuis 30 ans, Fugues.com est devenu le plus important portail de nouvelles LGBT pour le Canada francophone

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE GUIDE DU DEMANDEUR

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE GUIDE DU DEMANDEUR PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE GUIDE DU DEMANDEUR Guide sur le programme d aide financière aux participants des camps de jour artistiques du Camp des Arts Créations Etc... WWW.CREATIONS-ETC.ORG Programme

Plus en détail

Pension alimentaire pour enfants

Pension alimentaire pour enfants Pension alimentaire pour enfants Le Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau Brunswick (SPEIJ NB) est un organisme de bienfaisance enregistré dont l objectif est de fournir aux

Plus en détail

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations...

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Au fait, la prière c est quoi, quand, comment, pourquoi? Utilisez cette courte vidéo de 2 pour faire réfléchir les jeunes sur le thème de

Plus en détail

Plein Ciel Hôtel d altitude -1800m

Plein Ciel Hôtel d altitude -1800m Madame, Monsieur, Suite à votre réservation, nous avons le plaisir de vous adresser les dernières informations importantes pour apprécier et préparer au mieux votre arrivée et votre séjour dans notre hôtel.

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA ASTIER Marine Université Jean Monnet Saint -Etienne Rapport de fin de séjour Explo RA Sup Ecole polytechnique de Montréal CANADA 2010-2011 L opportunité m a été offerte de pouvoir effectuer mon stage de

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

+Allocution sur les impacts et défis du numérique dans le secteur de l édition musicale Par Joëlle Bissonnette APEM jbissonnette@apem.

+Allocution sur les impacts et défis du numérique dans le secteur de l édition musicale Par Joëlle Bissonnette APEM jbissonnette@apem. +Allocution sur les impacts et défis du numérique dans le secteur de l édition musicale Par Joëlle Bissonnette APEM jbissonnette@apem.ca Dans le cadre du colloque «L articulation commerce-culture à l ère

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Assemblée nationale du Québec. Mémoire

Assemblée nationale du Québec. Mémoire Assemblée nationale du Québec COMMISSION D EXAMEN SUR LA FISCALITÉ Mémoire PRÉSENTÉ PAR LA GUILDE DES MUSICIENS ET MUSICIENNES DU QUÉBEC octobre 2014 Pour tout renseignement concernant ce mémoire le lecteur

Plus en détail

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Inspiré de «The 90 Day Game Plan» d Eric Worre www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout

Plus en détail

Revue de presse. Période de janvier à mai 2012. Direction du Financement et des communications

Revue de presse. Période de janvier à mai 2012. Direction du Financement et des communications Revue de presse Période de janvier à mai 2012 Direction du Financement et des communications Table des matières 1. Rapport médias pages 2 et 3 2. Coupures de presse pages 4 à 33 Journal de Québec (25 ans)

Plus en détail

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Résultats détaillés p. 6 3. Le contexte : attitudes envers les marques

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Perplex & Duplex O4-005 Version 2014

Perplex & Duplex O4-005 Version 2014 Perplex & Duplex O4-005 Version 2014 ÉNONCÉ PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE CPA CANADA Mise à jour par : MARJOLAINE BEAUDRY, CPA, CA Ordre des comptables professionnels agréés du Québec CPA Canada,

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Séances du 13 et du 29 octobre 2010 Présentateur : Réjean Côté

Club informatique Mont-Bruno Séances du 13 et du 29 octobre 2010 Présentateur : Réjean Côté Club informatique Mont-Bruno Séances du 13 et du 29 octobre 2010 Présentateur : Réjean Côté Contenu de la séance Information concernant l'achat d'un ordinateur La planification de l'achat L'achat L'amorçage

Plus en détail

Action de l UE : défendre les droits des victimes

Action de l UE : défendre les droits des victimes défendre les droits des victimes Quel est le problème? Chaque année dans l UE, plus de 75 millions de personnes sont victimes de délits graves et 40 000 meurent dans des accidents de la route. Ces événements

Plus en détail

CONCOURS C est le temps de changer pour mieux avec Germain Larivière et Rouge fm! RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION

CONCOURS C est le temps de changer pour mieux avec Germain Larivière et Rouge fm! RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION CONCOURS C est le temps de changer pour mieux avec Germain Larivière et Rouge fm! RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION 1. Le concours «C est le temps de changer pour mieux avec Germain Larivière et Rouge fm!» (ciaprès

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno

Club informatique Mont-Bruno Club informatique Mont-Bruno Séances du 09 novembre et du 02 décembre 2011 Présentateur : Réjean Côté Contenu de la séance Conseils sur l'achat d'un ordinateur La planification de l'achat L'achat L'amorçage

Plus en détail

Cahier n o 6. Mon ordinateur. Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement

Cahier n o 6. Mon ordinateur. Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement Cahier n o 6 Mon ordinateur Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement ISBN : 978-2-922881-10-3 2 Table des matières Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement La sauvegarde 4 Enregistrer 4 De quelle

Plus en détail

Communiqué de presse gratuit : écrire, publier et diffuser gratuitement son communiqué de presse.

Communiqué de presse gratuit : écrire, publier et diffuser gratuitement son communiqué de presse. Page 1 sur 6 Accueil À propos Contact 1. Ecrire un communiqué de presse 2. Publier un communiqué de presse Tapez un mot et appuyez sur Entrée Recevoir les CP par RSS Recevoir les CP par email Recevoir

Plus en détail

QUI SOMMES NOUS? QUE FAISONS NOUS? Prestataire artistique, Eklabul est le spécialiste du spectacle et de l animation sur la Côte d Azur.

QUI SOMMES NOUS? QUE FAISONS NOUS? Prestataire artistique, Eklabul est le spécialiste du spectacle et de l animation sur la Côte d Azur. couverture QUI SOMMES NOUS? Prestataire artistique, Eklabul est le spécialiste du spectacle et de l animation sur la Côte d Azur. QUE FAISONS NOUS? «Le Cirque est Partout» : les créations et prestations

Plus en détail

JOURNAL DE MONTRÉAL ET JOURNAL DE QUÉBEC CONCOURS «BOURSES D ÉTUDES JEUNES ATHLÈTES 2015» RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION

JOURNAL DE MONTRÉAL ET JOURNAL DE QUÉBEC CONCOURS «BOURSES D ÉTUDES JEUNES ATHLÈTES 2015» RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION JOURNAL DE MONTRÉAL ET JOURNAL DE QUÉBEC CONCOURS «BOURSES D ÉTUDES JEUNES ATHLÈTES 2015» RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION 1. PÉRIODE Le concours «BOURSES D ÉTUDES JEUNES ATHLÈTES 2015» est organisé par le

Plus en détail

La question financière. www.guidesulysse.com

La question financière. www.guidesulysse.com 1 La question financière Connaître le coût des études à Montréal, faire un budget efficace et réaliste, trouver des moyens pour financer ses études et comprendre les conséquences de l endettement, voilà

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Le Casino de Mont-Tremblant : fier partenaire du Festival international du blues de Tremblant

Le Casino de Mont-Tremblant : fier partenaire du Festival international du blues de Tremblant Le Casino de Mont-Tremblant : fier partenaire du Festival international du blues de Tremblant Mont-Tremblant, le 2 juillet 2015 Le Casino de Mont-Tremblant est à nouveau cette année fier partenaire du

Plus en détail

Guides de Tangerine sur les finances personnelles. Prise de possession. Points à considérer lors de l achat d une première propriété

Guides de Tangerine sur les finances personnelles. Prise de possession. Points à considérer lors de l achat d une première propriété Guides de Tangerine sur les finances personnelles Prise de possession Points à considérer lors de l achat d une première propriété «Les acheteurs sont souvent surpris d apprendre que les maisons neuves

Plus en détail

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction Introduction La nature, pour être commandée, doit être obéie.» Francis Bacon, peintre anglo-irlandais. En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, soit un quart de la population

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 Handelsmittelschulen Bern Biel Thun Aufnahmeprüfungen 2010 Datum: Montag, 22. März 2010 Fach: Französisch Lösungen Zeit: 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 NOTE : 1 Lisez ce texte: Logicielle

Plus en détail

Le traitement des questions économiques dans les médias. Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal

Le traitement des questions économiques dans les médias. Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal Le traitement des questions économiques dans les médias Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal Notes pour une participation à un panel au 30 e Congrès de

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES DÉPLACEMENTS

POLITIQUE SUR LES DÉPLACEMENTS POLITIQUE SUR LES DÉPLACEMENTS 1. INTRODUCTION La présente politique sur les déplacements énonce les objectifs, principes et procédures appliquées par la Fondation Pierre Elliott Trudeau (la «Fondation»)

Plus en détail

Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick

Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick Droits et responsabilités Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick Le Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau- Brunswick (SPEIJ-NB) est un organisme

Plus en détail

La structure du texte explicatif (sec. 3)

La structure du texte explicatif (sec. 3) Phase de questionnement (Pourquoi?) : (environ 40 à 50 mots) prépare le lecteur et elle fournit une vision globale de ce dont il va être question dans le texte. Sujet amené Historique Actuelle L idée générale

Plus en détail

Pour connaître mes collègues journalistes. Références

Pour connaître mes collègues journalistes. Références Bonjour! Je m appelle Jasmine Journeault. Je suis reporter pigiste. Le journalisme, c est mon gagne-pain. Je reçois des informations et je les fais circuler en les faisant parvenir au(x) média(s) de mon

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Situations d apprentissage. Mat-2101-3

Situations d apprentissage. Mat-2101-3 Situations d apprentissage Mat-2101-3 Un vendredi au chalet (Activités 1, 2 et 3) Le taxi (Activités 1 et 2) Un entrepôt «sans dessus dessous» (Activités 1, 2, 3 et 4) France Dugal Diane Garneau Commission

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

Édition de mars 2015

Édition de mars 2015 À la recherche de la clé de la réussite! Édition de mars 2015 Conseil d établissement: 25 mars à 19:00 Journée pédagogique: 25 mars 2015 Dates en mars Si l école n a pas été fermée d ici le 25 mars pour

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

LES BASES DE FLASH CHAPITRE 1

LES BASES DE FLASH CHAPITRE 1 CHAPITRE 1 LES BASES DE FLASH Présentation... 15 Les nouveautés... 17 Le contenu du livre... 17 L interface... 19 L organisation de son espace de travail... 24 Le partage de son écran... 27 L affichage

Plus en détail

Boom fm Montérégie CONCOURS «Le grand retour de la diva» 30 juillet 2015 RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

Boom fm Montérégie CONCOURS «Le grand retour de la diva» 30 juillet 2015 RÈGLEMENT DE PARTICIPATION Boom fm Montérégie CONCOURS «Le grand retour de la diva» 30 juillet 2015 RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le concours «Le grand retour de la diva» (ci-après le «concours») est organisé par Bell Media Radio

Plus en détail

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 %

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % 4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % Prévenir le jeu excessif chez les adolescents C est toujours gagnant! Pourquoi ce dépliant? [ ] Le rôle des parents est déterminant dans la prévention du jeu excessif

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

Cette année, Edmonton, la capital de l Alberta, sera l hôte du Chant Ouest et du Contact Ouest dans le cadre du Grand marché des arts.

Cette année, Edmonton, la capital de l Alberta, sera l hôte du Chant Ouest et du Contact Ouest dans le cadre du Grand marché des arts. Le Réseau des grands espaces et le Regroupement artistique francophone de l Alberta vous présentent le Chant Ouest et le Contact Ouest, deux événements culturels importants au développement et à la diffusion

Plus en détail