Projet tutoré : Chaîne de traction de vélo électrique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet tutoré : Chaîne de traction de vélo électrique"

Transcription

1 Projet tutoré : Chaîne de traction de vélo électrique Tristan MARCILLET Grégoire WICKY Professeur tuteur : Mickaël HILAIRET

2 Sommaire 1) Présentation du vélo à assistance électrique 3 2) Présentation du projet..4 3) Etude du moteur...5 4) Etude du MC33035-D.7 5) Montage de la roue et programmation. 12 6) Carte de commande. 16 7) Conclusion 18 Page 2

3 1) Présentation du vélo à assistance électrique Les vélos que nous utilisons pour notre projet sont produits par l entreprise OVO BIKE. L entreprise est située à Ensisheim en Alsace. L idée d OVO BIKE est de proposer aux municipalités et autres collectivités territoriales d intégrer progressivement à leur parc de véhicules, voire de mettre à la disposition du public en complément des transports en commun, un vélo électrique pratique, silencieux, non polluant, économique et très rentable. Différence entre le vélo à assistance électrique et le vélo électrique : Le vélo à assistance électrique ne dépasse pas la vitesse de 25km/h et la partie électrique se déclenche uniquement lorsque l on pédale. Le vélo électrique peut dépasser les 25km/h, le port du casque est obligatoire, on peut activer la partie électrique à tout moment et le vélo doit être assuré. Page 3

4 2) Présentation du projet L objectif de ce projet consiste à : Démonter un vélo et analyser les constituants. Définir les constituants fonctionnels et réutilisables. Concevoir la carte de commande du moteur roue. Nous avons commencé par rechercher des documentations techniques sur le vélo, voici ce que nous avons trouvé : - Vitesse de pointe : 25km/h - Autonomie moyenne d utilisation : 70km - Moteur : moteur synchrone autopiloté - Batterie : - type NI-MH 8,5A.h 36V - Durée de vie cycles - Chargeur : - intégré au vélo - Temps de charge complète 5h - Tension de recharge : 220V 50Hz - Energie de recharge : 360Wh - Confort d utilisation : - Freinage électrique à récupération d énergie par rétropédalage. - Clavier à 3 boutons permettant la mise en marche et l arrêt du vélo, des phares, et le choix du niveau d assistance. - 4 niveaux d assistance ajustables. - Indicateur visuel du niveau d assistance choisi. - Indicateur graphique de l état de charge de la batterie. - Arrêt automatique du fonctionnement du vélo après 4 minutes d absence de mouvement (pédalage ou roulage). - Carte à puce : Gestion du vélo par carte à puce (Identification du vélo et de l utilisateur, date, heure, temps d utilisation, nombre de kilomètres parcourus, état de charge de la batterie). - Electronique : Un microcontrôleur supervise l ensemble des fonctions présentées. Page 4

5 Ensuite nous avons démonté le vélo, pour le moment nous avons décidé de ne garder que la roue arrière du vélo, celle qui contient le moteur. 3) Etude du moteur Comme pour le vélo nous avons d abord effectué des recherches d information sur ce moteur : - Type de moteur : Moteur synchrone triphasé autopiloté à aimants permanents. L autopilotage est réalisé par des capteurs à effet Hall. - Nombre de paire de pôles : p=13 - Puissance nominale : 250W - Rendement au pont nominal : 80% Fonctionnement du moteur : Le moteur est piloté par un pont à thyristor qui est alimenté en courant. Ce pont a thyristor produit 3 signaux décalés de 120 grâce à une série de commutation. Nous pouvons déduire de ce schéma et de cette séquence de conduction les chronogrammes suivant : Page 5

6 Nous obtenons bien les 3 signaux de commande du moteur décalés de 120. Page 6

7 4) Etude du MC33035 Après l étude du moteur nous avons décidé de l ouvrir et notre intérêt c est porté sur un circuit, le MC MC33035 Il s agit en fait du circuit de commande du moteur. On peut voir que des fils sont connectés au circuit, ces fils passent par un cordon et arrivent sur un connecteur. Page 7

8 Fonctionnement du MC33035 : Des transistors MOSFET intégré dans ce circuit permettent de générer le courant de commande des thyristors. Ce circuit permet également de faire varier la vitesse du moteur ou encore de changer le sens de rotation du moteur. Page 8

9 Pour comprendre plus facilement le fonctionnement de ce circuit, nous en avons fait une fiche résumée. Name Dir Description 1 Bt Commande l étage haut à transistor 2 At Commande l étage haut à transistor 3 SENS IN Fil gris Sens de rotation du moteur 4 SA IN Commande la séquence de commutation 5 SB IN Commande la séquence de commutation 6 SC IN Commande la séquence de commutation 7 EN IN Entrée de validation active à 5V Fil vert 8 OUT Cette sortie fournie un courant de charge à l oscillateur (condensateur CT) et une référence pour l amplification d erreur 9 IN Tension comparé avec la pin OSC IN Oscillateur interne régler par le condensateur CT et une résistance interne RT 11 VIT IN Consigne de couple tension variable 0 à 5V Fil jaune 12 IN Utilisé pour les applications en boucle ouverte 13 IN Utilisé pour les applications en boucle fermée 14 OUT Sortie d erreur, s active si un capteur est invalide ou si enable n est pas validé 15 IN Broche de référence (100mV) pour le comparateur. Compare la tension de la pin 9 16 GND Masse (fil noir) 17 VCC IN 12,4V alimentation de l étage bas à transistor (fil rose) 18 VC IN Relier à Cb Commande l étage bas à transistor 20 Bb Commande l étage bas à transistor 21 Ab Commande l étage bas à transistor 22 60/120 IN Choix du déphasage 60 ou BRAKE OUT Frein du moteur Fil marron, mettre à la masse pour faire tourner la roue 24 Ct Commande l étage haut à transistor Page 9

10 Nous nous sommes intéressés plus précisément aux broches 3, 7, 11, 16, 17 et 23 car elles sont reliées au connecteur. Broche n 3 (SENS) : c est une entrée, elle permet de choisir le sens de rotation de la roue. Il faut une tension de 0V pour faire tourner la roue dans le sens horaire ou une tension de 5V pour le sens antihoraire. Broche n 7 (EN) : c est une entrée de validation active à 5V, elle doit être activée pour que le moteur puisse tourner. Broche n 11 (VIT) : c est une entrée qui permet de faire varier la vitesse de la roue grâce à une tension variant de 0 à 5V. Broche n 16 (GND) : Il s agit de la masse. Broche n 17 (VCC) : c est une entrée devant être à 12V, elle permet d alimenter une partie des transistors à l intérieur du circuit. Broche n 23 (BRAKE) : c est une sortie délivrant une tension qui bloque la roue, il faut la mettre à la masse pour enlever le frein et pouvoir faire tourner la roue. Page 10

11 On a aussi créé une fiche pour le connecteur Alimentation 37V Pin Name Dir Description 1 Patte non utilisée 2 Patte non utilisée 3 Patte non utilisée 4 SENS IN Fil gris Sens rotation 5 VIT IN Fil jaune Consigne de couple Tension variable de 0 à 5V (5V à confirmer) 6 IN Fil blanc Capteur pédalier 7 IN Fil gris Capteur pédalier 8 EN IN Enable commande du pont. Fonctionnement si +5V Fil vert 9 Patte non utilisée 10 Patte non utilisée 11 Patte non utilisée 12 VCC IN Fil rose Vcc = 12.4V alimentation de l étage bas à transistor 13 Fil blanc (coupé) 14 GND Fil noir Masse 15 BRAKE OUT Fil marron (mettre à la masse) Nous avons supprimé les fils des broches 6 et 7 puisque nous avons retiré le capteur. Nous avons aussi remarqué que le fil de la broche 13 a été coupé à l intérieur du moteur. Page 11

12 5) Montage de la roue et programmation Une fois l étude du moteur et du circuit terminé nous avons monté la roue sur un support pour pouvoir vérifier son fonctionnement. Nous avons alimenté le moteur en 36V et mis les tensions correspondante sur chaque fils. La roue c est mise à tourner, nous avons donc pu valider son fonctionnement. Page 12

13 Ensuite nous avons créé un programme en langage C et nous l avons implanté dans une des cartes de TP. Nous utilisons un PIC 18F4580 pour programmer. Voici le programme que nous avons créé : Page 13

14 Avec ce programme nous pouvons faire varier la vitesse de la roue grâce à une PWM variable réalisée avec le timer 2 du PIC. Pour réaliser cette PWM variable, nous faisons varier une tension de 0 à 5V avec un potentiomètre, cette tension est envoyé dans l entrée du convertisseur analogique/numérique du PIC Ensuite nous récupérons la tension converti sur la broche RCC2 du PIC puis nous la filtrons avant de l envoyer au moteur pour obtenir la valeur moyenne de la PWM. Voici le filtre réalisé : Nous avons choisi une fréquence de coupure basse de 15Hz pour extraire la valeur moyenne de la PWM. D après cette formule f = la valeur du condensateur. 1 2πRC et en prenant une résistance de 10k, nous avons pu déduire C = 1 = 1 = 2πRF 2π 10k uF La valeur normalisée la plus proche est 1uF. PWM PWM filtrée Page 14

15 Nous avons connecté la carte et le filtre au moteur et nous avons pu valider les différentes fonctions programmées. La carte programmée et le filtre réalisé. Page 15

16 6) Carte de commande Nous avons commencé à créer une carte de commande qui remplacera la carte de TP que nous avons utilisé pour vérifier le fonctionnement de la roue. Cette carte nous permettra de : - Faire varier la vitesse de la roue et afficher cette vitesse sur un écran LCD - Changer le sens de rotation et afficher ce sens sur l écran LCD - Faire un RESET avec un bouton poussoir - Choisir le niveau d assistance Il faut aussi prévoir un convertisseur pour convertir la tension de 36V de la batterie en tension de 12V et 5V. Nous avons fait un premier schéma électrique de la carte pour préparer le projet de l année prochaine. Ce schéma n est pas totalement terminé et sera à modifier pour ajouter de nouvelles fonctions. Page 16

17 Voici le schéma que nous avons réalisé : Page 17

18 7) Conclusion Nous aurions aimés avoir un projet mieux définit au départ pour pouvoir travailler plus efficacement, mais ce projet étais très intéressant et nous a permis d acquérir de nouvelles connaissances en électrotechnique et électronique de puissance. Page 18

MOTORISATION, PILOTAGE, INSTRUMENTATION D UN FAUTEUIL ELECTRIQUE

MOTORISATION, PILOTAGE, INSTRUMENTATION D UN FAUTEUIL ELECTRIQUE Licence Professionnelle Vega MOTORISATION, PILOTAGE, INSTRUMENTATION D UN FAUTEUIL ELECTRIQUE Projet Tutoré 2013-2014 Sahin Mustafa et Lopez Jhonatan Remerciements Le projet présenté dans ce compte rendu,

Plus en détail

Guillaume COMTE / Rémi BAZINETTE / Julien ALAIMO / Sylvain BARANTHOL. Projet Cachan

Guillaume COMTE / Rémi BAZINETTE / Julien ALAIMO / Sylvain BARANTHOL. Projet Cachan 1 Projet Cachan 2014 Ce document est un dossier technique qui a pour but de décrire le robot «Chamallow-Q» participant au concours de robotique de Cachan représentant l iut de Grenoble. é 2 SOMMAIRE I

Plus en détail

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:...

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:... Durée : 1 h 30 Série 2 TP 5 CENTRE D'INTERET CI 2 : Chaîne d'énergie Objectifs visés par rapport au programme : 2-1-1 Alimenter en énergie 2-1-2 Distribuer l'énergie 2-1-3 Convertir l'énergie et entraîner

Plus en détail

Carte de Pilotage des Bras

Carte de Pilotage des Bras Carte de Pilotage des Bras But : Cette carte est destinée à piloter (rentrer / sortir) les deux bras du robot : Le bras latéral permettant de faire tomber les quilles ; Le bras permettant de ramasser les

Plus en détail

PARTIE 2 PROJET ELECTRICITE. Répondre sur des copies différentes de celles utilisées pour la partie Projet Mécanique.

PARTIE 2 PROJET ELECTRICITE. Répondre sur des copies différentes de celles utilisées pour la partie Projet Mécanique. PARTIE PROJET ELECTRICITE Répondre sur des copies différentes de celles utilisées pour la partie Projet Mécanique. AVERTISSEMENT Il est rappelé aux candidats qu'ils doivent impérativement utiliser les

Plus en détail

TECHNOLOGIES ROBOTIQUE PROGRAMMATION

TECHNOLOGIES ROBOTIQUE PROGRAMMATION Electronique TECHNOLOGIES ROBOTIQUE PROGRAMMATION MANUEL DE L UTILISATEUR KIT SUMOBOT Partie 2 Association Evénement de l association Esieespace, association d électronique et de robotique de ESIEE Paris

Plus en détail

Sciences de l ingénieur. Lycée Jules Ferry. DOSSIER_SECATEUR Page 1 / 17

Sciences de l ingénieur. Lycée Jules Ferry. DOSSIER_SECATEUR Page 1 / 17 Sciences de l ingénieur Lycée Jules Ferry DOSSIER_SECATEUR Page 1 / 17 1. PRESENTATION DU SYSTEME La période de taille de la vigne dure 2 mois environ. Les viticulteurs coupent 8 à 10 heures par jour.

Plus en détail

Projet d'étude et réalisation. Electronique de Puissance/ onduleur 12V continu / 230V. alternatif

Projet d'étude et réalisation. Electronique de Puissance/ onduleur 12V continu / 230V. alternatif Université François-Rabelais de Tours Institut Universitaire de Technologie de Tours Département Génie Électrique et Informatique Industrielle Projet d'étude et réalisation Electronique de Puissance/ onduleur

Plus en détail

LE V.A.E Vélo à Assistance Electrique

LE V.A.E Vélo à Assistance Electrique LE V.A.E Vélo à Assistance Electrique Un Projet potentiel pour l initiation aux sciences de l Ingénieur? Présentation par Luc THOMAS 6 juin 2007 Définitions VAE :ce sont les initiales de vélo à assistance

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE LYCEE JACQUES PREVERT ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE PRESENTATION La structure ci-dessous représente la structure fonctionnelle générale

Plus en détail

ÉTUDE DE LA VOITURE ÉLECTRIQUE SANS PERMIS. ARNOULT Simon GOUNOT Maxence LOPEZ Vincent RIBEYROL Simon

ÉTUDE DE LA VOITURE ÉLECTRIQUE SANS PERMIS. ARNOULT Simon GOUNOT Maxence LOPEZ Vincent RIBEYROL Simon ÉTUDE DE LA VOITURE ÉLECTRIQUE SANS PERMIS ARNOULT Simon GOUNOT Maxence LOPEZ Vincent RIBEYROL Simon Analyse fonctionnelle de la voiture électrique sans permis I-] Les différents types de tractions et

Plus en détail

Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique

Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique OBJECTIFS Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique POINTS DU PROGRAMME ABORDES - 2.2.5 Comportement énergétique des systèmes. - 3.2.2 Stockage d énergie SUPPORTS

Plus en détail

Construction d un décodeur «4 lignes» pour la lecture des informations contenues dans la trame des balises 406

Construction d un décodeur «4 lignes» pour la lecture des informations contenues dans la trame des balises 406 Construction d un décodeur «4 lignes» pour la lecture des informations contenues dans la trame des balises 406 Jean-Paul YONNET F1LVT / ADRASEC 38 F1LVT@yahoo.fr www.f1lvt.com Nous allons décrire la construction

Plus en détail

L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE

L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE I / Description : NC + 15 Sortie Offset 8 7 6 5 TL081 1 2 3 4 Offset Entrée Inverseuse Entrée Non inverseuse -15 Un AO est une sorte de boite noire, à l intérieur

Plus en détail

Moteur brushless. Motoréducteurs. Fiche technique. cial2@hpceurope.com HPC Tome 2 2009 ➋147

Moteur brushless. Motoréducteurs. Fiche technique. cial2@hpceurope.com HPC Tome 2 2009 ➋147 Moteur brushless Fiche technique La technologie moteur brushless comporte non seulement les avantages des moteurs à courant continu mais également ceux des moteurs à courant alternatif : fort couple au

Plus en détail

ES 4000 SERIE. Spécifications Gerbeur à conducteur accompagnant

ES 4000 SERIE. Spécifications Gerbeur à conducteur accompagnant C ES 4000 SERIE Spécifications Gerbeur à conducteur accompagnant C Série ES 4000 Gerbeur à conducteur accompagnant 4.5 4.22 freinage neutralisation des freins 4.4 conduite 4.2 freinage 4.3 Q 4.9 1371 1.6

Plus en détail

DISTRIBUTEUR CENTRIFUGE - Vario-Exact

DISTRIBUTEUR CENTRIFUGE - Vario-Exact FR DISTRIBUTEUR CENTRIFUGE - Vario-Exact Instructions de montage et d utilisation Distributeur universel pour épandage de petites graines et anti-limaces. Trémie en acier inoxydable. Ensemencement via

Plus en détail

PMCF ONDULEURS. Transformer l énergie électrique en énergie mécanique:

PMCF ONDULEURS. Transformer l énergie électrique en énergie mécanique: PMCF ONDULEURS Nous avons connu et pratiqué pour la plupart d entre nous les locomotives à courant continu avec la mise en vitesse en éliminant des résistances qui étaient en fonte ou en tôle. On utilisait

Plus en détail

PROJET D ELECTRONIQUE N 1

PROJET D ELECTRONIQUE N 1 PROJET D ELECTRONIQUE N 1 Montage d un multivibrateur astable utilisant un circuit intégré NE55 et permettant de générer un signal carré d amplitude cinq volts et de fréquence un kilohertz. LEBOEUF Vincent

Plus en détail

JE NE SUIS PAS CELLE QUE VOUS CROYEZ. A NE PAS CONFONDRE AVEC UNE VOITURE.

JE NE SUIS PAS CELLE QUE VOUS CROYEZ. A NE PAS CONFONDRE AVEC UNE VOITURE. JE NE SUIS PAS CELLE QUE VOUS CROYEZ. A NE PAS CONFONDRE AVEC UNE VOITURE. Véhicule Electrique Léger. Accessible dès 14 ans aux détenteurs du permis AM (ex BSR) JE N AI PAS BESOIN DE PERMIS. Pour les conducteurs

Plus en détail

Carte BimoPlus simplifiée pour une voiture jouet

Carte BimoPlus simplifiée pour une voiture jouet www.didel.com -- info@didel.com www.bricobot.ch -- info@bricobot.ch http://www.bricobot.ch/kits/bimoplusvoiture.pdf Carte BimoPlus simplifiée pour une voiture jouet Le but est de modifier une voiture télécommandée

Plus en détail

Obsrvation : Aucune documentation n est autorisée. L utilisation de la calculatrice est permise.

Obsrvation : Aucune documentation n est autorisée. L utilisation de la calculatrice est permise. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION EXAMEN DU BACCALAUREAT SESSION DE JUIN 2008 SECTION : SCIENCES TECHNIQUES NOUVEAU REGIME SESSION PRINCIPALE Epreuve : TECHNOLOGIE Durée

Plus en détail

Bin Remi Stephan Mathieu Talbotier Lise. Projection de formes 3D par laser

Bin Remi Stephan Mathieu Talbotier Lise. Projection de formes 3D par laser Bin Remi Stephan Mathieu Talbotier Lise Projection de formes 3D par laser I) La maquette Afin de pouvoir réaliser notre projet, nous avons un mois avant celuici fabriqué la maquette présentée ici en photo.

Plus en détail

PORTES AUTOMATIQUES STANLEY "MAGIC DOOR"

PORTES AUTOMATIQUES STANLEY MAGIC DOOR PORTES AUTOMATIQUES STANLEY "MAGIC DOOR" A/ PRÉSENTATION A-1/ MISE EN SITUATION : Les lieux publics très fréquentés, et en particulier les grands magasins, sont équipés d'accès à ouverture des portes automatiques

Plus en détail

TP 2 - MESURE DE LA VITESSE DE ROTATION D UN MOTEUR

TP 2 - MESURE DE LA VITESSE DE ROTATION D UN MOTEUR IUT BELFORT MONTBELIARD Dpt MESURES PHYSIQUES TP EEA 2 ème ANNEE TP 2 - MESURE DE LA VITESSE DE ROTATION D UN MOTEUR LES ETUDIANTS N AYANT PAS REALISE LA PREPARATION NE SERONT PAS ADMIS EN TP I LE MOTEUR

Plus en détail

Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge

Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge Bureau d Étude d électronique Tronc Commun 1A :PET/PMP Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge Responsables : Fanny Poinsotte Nicolas Ruty Lien Chamilo : http ://chamilo2.grenet.fr/inp/ courses/phelmaa13pmcpel9

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE ROBOT TONDEUR

DOSSIER TECHNIQUE ROBOT TONDEUR DOSSIER TECHNIQUE ROBOT TONDEUR Boîtier de commande extractible Batterie 24V SOMMAIRE 1. PRESENTATION GENERALE... 3 1.1. Mise en situation... 3 1.2. Fonctionnement de la partie opérative... 4 1.3. Photographies

Plus en détail

Physique-appliquée U-32

Physique-appliquée U-32 CE3P Session 2004 BEVET de TECHNICIEN SUPÉIEU CONTÔLE INDUSTIEL et ÉGULTION UTOMTIQUE SCIENCES PHYSIQUES Physique-appliquée U-32 Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 = = = = = = = = = = = = = = vant de composer,

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT :

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT : ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D TITRE : Stabilité directionnelle des véhicules : direction assistée à assistance variable Temps de préparation :...2 h 15 minutes Temps de présentation devant le

Plus en détail

Étude de cas Rose 2010 PWM ET PONTS EN H. Romain Bichet, Julie Estivie, Etienne Molto et Flavia Tovo

Étude de cas Rose 2010 PWM ET PONTS EN H. Romain Bichet, Julie Estivie, Etienne Molto et Flavia Tovo Étude de cas Rose 2010 PWM ET PONTS EN H Romain Bichet, Julie Estivie, Etienne Molto et Flavia Tovo 1 Table des matières 1 PWM 3 1.1 Principe général........................... 3 1.1.1 Intérêt.............................

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE DE L AUTOMATISME POUR VOLET ROULANT : DOTRON 550 Version: Manivelle 6mN et 10mN

NOTICE DE MONTAGE DE L AUTOMATISME POUR VOLET ROULANT : DOTRON 550 Version: Manivelle 6mN et 10mN NOTICE DE MONTAGE DE L AUTOMATISME POUR VOLET ROULANT : DOTRON 550 Version: Manivelle 6mN et 10mN Attention : A lire Impérativement! Avant d'utiliser cet appareil, il convient de lire attentivement le

Plus en détail

TUTORIEL 5: SUIVRE LA LUMIERE

TUTORIEL 5: SUIVRE LA LUMIERE TUTORIEL 5: SUIVRE LA LUMIERE Description: Nous, les humains, avons deux jambes et pouvons nous déplacer dans la direction que nous voulons. Les robots peuvent avoir deux roues et on peut leur dire dans

Plus en détail

SERIE PRO MANUEL UTILISATEUR POUR LA PS 19 BOITIER PORTABLE MONO CANAL

SERIE PRO MANUEL UTILISATEUR POUR LA PS 19 BOITIER PORTABLE MONO CANAL R SERIE PRO MANUEL UTILISATEUR POUR LA PS 19 BOITIER PORTABLE MONO CANAL CONTENU 1.0 DESCRIPTION GENERALE...3 2.0 DEBALLAGE...3 3.0 INSTALLATION...3 4.0 CONTROLES DE LA FACE AVANT...4 5.0 CONNECTEURS ARRIERE...5

Plus en détail

Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret. Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone

Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret. Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone Variateur ALTIVAR31 en coffret 1. Présentation de l Equipement L ensemble variateur

Plus en détail

Pré-rapport de projet. Systèmes à Microcontrôleur Mise en œuvre d une centrale d alarme

Pré-rapport de projet. Systèmes à Microcontrôleur Mise en œuvre d une centrale d alarme Pré-rapport de projet Systèmes à Microcontrôleur Mise en œuvre d une centrale d alarme Pré-Rapport Page 1 / 21 - Sommaire - 1. DEFINITION DE L ETUDE :... 2 2. REPRESENTATION DU SYSTEME :... 4 3. SCHEMAS

Plus en détail

Ext8i8o (documentation pour concepteurs-programmeurs, pas pour les jeunes!) Doc de montage sous www.bricobot.ch/kits/ext8i8okit.

Ext8i8o (documentation pour concepteurs-programmeurs, pas pour les jeunes!) Doc de montage sous www.bricobot.ch/kits/ext8i8okit. www.didel.com -- info@didel.com www.bricobot.ch -- info@bricobot.ch www.bricobot.ch/kits/ext8i8o.pdf Ext8i8o (documentation pour concepteurs-programmeurs, pas pour les jeunes!) Doc de montage sous www.bricobot.ch/kits/ext8i8okit.pdf

Plus en détail

ARDUINO DOSSIER RESSOURCE POUR LA CLASSE

ARDUINO DOSSIER RESSOURCE POUR LA CLASSE ARDUINO DOSSIER RESSOURCE POUR LA CLASSE Sommaire 1. Présentation 2. Exemple d apprentissage 3. Lexique de termes anglais 4. Reconnaître les composants 5. Rendre Arduino autonome 6. Les signaux d entrée

Plus en détail

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME Compétences associées A3 : Identifier les composants réalisant les fonctions Acquérir A3 : Décrire et analyser le comportement d un système A3 : Justifier la

Plus en détail

1 ) Relier la platine de test du PicBasic au PC par le câble USB de programmation habituel et par le câble série entre les deux prises DB9.

1 ) Relier la platine de test du PicBasic au PC par le câble USB de programmation habituel et par le câble série entre les deux prises DB9. TP sur la liaison série entre PC et Picbasic. L'objectif de ce TP est de mesurer et analyser le signal série transmis entre deux équipements informatiques. Le signal sera envoyé à partir du PC vers le

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES II

SCIENCES INDUSTRIELLES II SCIENCES INDUSTRIELLES II Étude d un chariot de golf électrique Le chariot de golf électrique est un véhicule permettant de transporter, lors d un parcours de golf, le matériel nécessaire au jeu dont la

Plus en détail

Concours EUCYS 2008. Version française. Rispal Samuel et Michel Cebrian (Lycée jean Monnet (74) FRANCE)

Concours EUCYS 2008. Version française. Rispal Samuel et Michel Cebrian (Lycée jean Monnet (74) FRANCE) Concours EUCYS 2008 Version française Rispal Samuel et Michel Cebrian (Lycée jean Monnet (74) FRANCE) 0 I) Introduction et évolution du projet.p.2 II) Présentation du prototype..p.3 1) Présentation des

Plus en détail

ÉTUDE D'UN CONVOYEUR

ÉTUDE D'UN CONVOYEUR ÉUE 'UN CONVOYEUR Le problème comporte 3 parties indépendantes. Le convoyeur est entraîné par un moteur asynchrone triphasé à cage et son réducteur de vitesse dont on veut pouvoir régler facilement la

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE A L ATTENTION DES REVENDEURS

DOSSIER TECHNIQUE A L ATTENTION DES REVENDEURS DOSSIER TECHNIQUE A L ATTENTION DES REVENDEURS Division vélos électriques SERVICE TECHNIQUE Tél : +33 (0)5 45 90 54 36 FAX :+33 (0)545 90 93 41 www.velo-electrique.com e-mail : sav@velo-electrique.com

Plus en détail

Notice d'utilisation pour couplemètre rotatif avec contact électrique

Notice d'utilisation pour couplemètre rotatif avec contact électrique Notice d'utilisation pour couplemètre rotatif avec contact électrique Séries DR2113 - DR2153 - DR2493 - DR2494 SCAIME SAS tél : 04 50 87 78 64 BP501 fax : 04 50 87 78 46 F 74105 ANNEMASSE WEB SITE : www.scaime.com

Plus en détail

Les liaisons séries. Le récepteur est averti de l envoi d un octet par le front descendant du bit de start :

Les liaisons séries. Le récepteur est averti de l envoi d un octet par le front descendant du bit de start : Les liaisons séries 1. Principe : Norme : RS-C par l EIA V (fonctionnel) et V (électrique) par le CCITT (RSC = V + V) interfaçage des différents matériels : ordinateurs, terminaux, modems. modes : Synchrone

Plus en détail

Obsrvation : Aucune documentation n est autorisée. L utilisation de la calculatrice est permise.

Obsrvation : Aucune documentation n est autorisée. L utilisation de la calculatrice est permise. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION SECTION : SCIENCES TECHNIQUES LYCEE MED ALI ANNABI RAS DJBEL DEVOIR DE CONTRÔLE N 2 Epreuve : TECHNOLOGIE Durée : 4 heures Coefficient:

Plus en détail

Stage de formation technique. www.guzzitek.org - Revente Interdite - Revendita Vietata - Resaling Forbiden - Wiederverkauf Verboten

Stage de formation technique. www.guzzitek.org - Revente Interdite - Revendita Vietata - Resaling Forbiden - Wiederverkauf Verboten Stage de formation technique 1 Programme du stage de formation ABS - Notions de physique - Structure et fonctionnement - Diagnostic - Instructions pour l'assistance - Essai pratique et test 2 Fonction

Plus en détail

L ALLUMAGE. Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre.

L ALLUMAGE. Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre. L ALLUMAGE Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre. - 1 - Création de l arc électrique : L arc électrique

Plus en détail

UNITROL F Systèmes d excitation pour machines synchrones avec et sans excitatrice tournante

UNITROL F Systèmes d excitation pour machines synchrones avec et sans excitatrice tournante UNITROL F Systèmes d excitation pour machines synchrones avec et sans excitatrice tournante Copyright 2000 Photodisc, Inc. UNITROL F Vue d ensemble du système Fig. 1: Configuration principale du système

Plus en détail

Carte Foxacogite 2 carte à microcontrôleur 552 I²C

Carte Foxacogite 2 carte à microcontrôleur 552 I²C Carte Foxacogite 2 carte à microcontrôleur 552 I²C Ce document présente les principales caractéristiques de la carte, les configurations et quelques applications possibles. L'alimentation La régulation

Plus en détail

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE SEQUENCE DE TRAVAUX PRATIQUES N 1 Fonctionnement et performances 1/18 2/18 SOMMAIRE 1. PROBLEME TECHNIQUE:... 5 2. DEROULEMENT DE LA SEANCE... 6 3. MISE EN SITUATION...

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES 2. Support automatisé de bagages à main pour personnes à mobilité réduite. Par : Boniface Lalié et Alex Couture

CAHIER DES CHARGES 2. Support automatisé de bagages à main pour personnes à mobilité réduite. Par : Boniface Lalié et Alex Couture CAHIER DES CHARGES 2 Support automatisé de bagages à main pour personnes à mobilité réduite Par : Boniface Lalié et Alex Couture CÉGEP DE SHERBROOKE Date : 20/12/2013 Table des matières 1. But:... 3 2.

Plus en détail

COMPETENCES ATTENDUES

COMPETENCES ATTENDUES ACTIVITE CAPTEUR DE TEMPERATURE LE SECATEUR CENTRE D INTERET CI.9 : ACQUISITION DES INFORMATIONS THEME : I4 COMPETENCES ATTENDUES - Identifier les constituants matériels du système d'acquisition. - Caractériser

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

3958 fr - 12.2007 / c. MAINELEC 2 Système de convoyage à rouleaux. Installation et maintenance

3958 fr - 12.2007 / c. MAINELEC 2 Système de convoyage à rouleaux. Installation et maintenance Cette notice doit être transmise à l utilisateur final Installation et maintenance NOTE LEROY-SOMER se réserve le droit de modifier les caractéristiques de ses produits à tout moment pour y apporter les

Plus en détail

I. Introduction... 2. III. Transistor à effet de champ, modélisation, en petits signaux... 20

I. Introduction... 2. III. Transistor à effet de champ, modélisation, en petits signaux... 20 Table des matières Chapitre 1 Prise en main de Simscape I. Introduction... 2 II. Mesure de paramètres des circuits RC et RLC... 4 II.1. Mesure de tension, de courant dans un circuit RC... 4 II.2. Modélisation

Plus en détail

problèmes corri gés d électronique de puissance

problèmes corri gés d électronique de puissance problèmes corri gés d électronique de puissance u Niveaux de difficulté progressifs u Corrigés détaillés Pierre Mayé Professeur de physique appliquée à Arras Illustration de couverture : digitalvision

Plus en détail

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Session : Durée : 6h Coef : 6 BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 DOSSIER TECHNIQUE 1. PRESENTATION : PAGE DT 1/13 2. POSTE DE CONDUITE : PAGE DT 2/13 2.1. Levier

Plus en détail

RPL23 RPL23uC RPL23peak

RPL23 RPL23uC RPL23peak RELAIS DE PROTECTION POUR RESEAU TRIPHASE ou MONOPHASE CONFIGURATION ET UTILISATION RPL23 RPL23uC RPL23peak LOREME 12, rue des Potiers d'etain Actipole BORNY - B.P. 35014-57071 METZ CEDEX 3 Téléphone 03.87.76.32.51

Plus en détail

Direction à Assistance Electrique Variable de Twingo DOSSIER TECHNIQUE

Direction à Assistance Electrique Variable de Twingo DOSSIER TECHNIQUE Sommaire PRESENTATION DU SYSTEME :... 3 Généralités... 3 Principe de Fonctionnement... 4 Colonne motorisée... 4 Gestion de l assistance... 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES :... 5 Calculateur électronique...

Plus en détail

DOSSIER_OUVRE_PORTAIL2.doc Page 1 sur 20

DOSSIER_OUVRE_PORTAIL2.doc Page 1 sur 20 1. Présentation du système... 2 2. Cahier des charges fonctionnel... 3 2.1. Besoin associé au produit... 3 2.2. Fonctions de service du produit... 3 3. Décomposition chaîne d information / chaîne d énergie...

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

La commande d axe LA COMMANDE D AXE

La commande d axe LA COMMANDE D AXE 1 Introduction des concepts 1.1 Positionnement simple LA COMMANDE D AXE Quand il n y a pas d action de la sortie sur l entrée (pas de retour pas de correction), la commande est dite en chaîne directe ou

Plus en détail

Travaux Pratiques Programmation C Embarqué

Travaux Pratiques Programmation C Embarqué AU 2014-2015 Université de Sousse Institut Supérieur d'informatique et des Techniques de Communication Hammam Sousse (ISITCom) Travaux Pratiques Programmation C Embarqué Cas des Microcontrôleurs PIC 3

Plus en détail

VISUAL KIT " BIG - STEP "

VISUAL KIT  BIG - STEP VISUAL KIT " BIG - STEP " GENERALITES & MONTAGE Support Technique : - Fax : (32) 2 / 479.67.27 E-Mail : gilles.itc@skynet.be Site Internet : www.sphynx.be GENERALITES "BIG-STEP" est une interface électronique

Plus en détail

Université du Québec à Chicoutimi. Rapport final

Université du Québec à Chicoutimi. Rapport final MODULE D INGÉNIERIE PROGRAMME GÉNIE ÉLECTRIQUE 6GIN333 PROJET DE CONCEPTION Rapport final # Projet : 2011-280 Conception d un outil didactique pour l enseignement de la machine synchrone à aimant permanent

Plus en détail

Recueil d annales des épreuves d électricité et électronique

Recueil d annales des épreuves d électricité et électronique Recueil d annales des épreuves d électricité et électronique Examen de 3 e année Diplôme d Elève Officier de 1 ère classe de la Marine Marchande Année 1992 à 2010 Examen de 3 e année Diplôme d Elève Officier

Plus en détail

Variation de Fréquence Opérateur cabine VVVF Monitor

Variation de Fréquence Opérateur cabine VVVF Monitor DOCUMENTATION DE MONTAGE SODIMAS Page 1/10 1) DESCRIPTION GENERALE Principe de base du microprocesseur pour mener l unité de contrôle des portes : - moteur triphasé courant alternatif Il utilise un convertisseur

Plus en détail

LABE04 5 oct 2004. Table des matières. Métraux Nathanaël - YTM1 1 TLC556

LABE04 5 oct 2004. Table des matières. Métraux Nathanaël - YTM1 1 TLC556 Table des matières Cahier des charges...2 a)... 2 b)... 2 Bref rappel théorique... 2 Mode astable... 3 Mode monostable... 3 Introduction...3 Calculs pour l'astable... 3 Formules utilisées... 3 Tableau

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Nacelle gyrostabilisée pour prise de vue aérienne par multicoptère CORRECTION Page 2 sur 14 1. Analyse

Plus en détail

COUPE ROBOTIQUE DES IUT -PRESENTATION DU PIKABOT-

COUPE ROBOTIQUE DES IUT -PRESENTATION DU PIKABOT- COUPE ROBOTIQUE DES IUT -PRESENTATION DU PIKABOT- Tuteur : Jean-Michel Jarousse Élèves : Nicolas HAVET, Guillaume GREGOIRE, Louis CLEMENT, Oliver BARNES, Thibaut ROUDEL 1 Table des matières I.Introduction..

Plus en détail

VENTELEC RENOUVELER L AIR

VENTELEC RENOUVELER L AIR OBJECTIF Etudier l influence du Variateur de vitesse, sur le banc moto-ventilateur, en phase de démarrage et en régime établi (volet totalement OUVERT). Mettre en œuvre les mesureurs et leurs accessoires.

Plus en détail

6GEI620 - Électronique II. Laboratoire #1

6GEI620 - Électronique II. Laboratoire #1 6GEI620 - Électronique II Laboratoire #1 Conception avec amplificateurs opérationnels Hiver 2008 1. Objectifs Se familiariser avec l outil Multisim Se familiariser avec le prototypage Apprendre, dans un

Plus en détail

Découverte du langage ARDUINO Avec Ardublock

Découverte du langage ARDUINO Avec Ardublock Découverte du langage RDUINO vec rdublock (nécessite le Plugin rdublock «ardublock-scoop-20140704.jar» pour le logiciel rduino voir annexe 1 pour l installation du logiciel rduino et du Plugin rdublock)

Plus en détail

Analyse structurelle des systèmes industriels

Analyse structurelle des systèmes industriels Analyse structurelle des systèmes industriels Compétences attendues: o Définir les frontières de l'analyse, o Appréhender les analyses fonctionnelle et structurelle, o identifier et caractériser les éléments

Plus en détail

Variateur de vitesse à haute fréquence Curtis PMC 1204 aux normes CEE (86/663/CEE) Table des matières

Variateur de vitesse à haute fréquence Curtis PMC 1204 aux normes CEE (86/663/CEE) Table des matières Variateur de vitesse à haute fréquence Curtis PMC 1204 aux normes CEE (86/663/CEE) Table des matières 1. Le transistor Mosfet 2. Le variateur de vitesse Curtis PMC 1204 3. Présentation 4. Caractéristiques

Plus en détail

SOIGNER LA PRESENTATION ET INTERPRETER CHAQUE RELEVE

SOIGNER LA PRESENTATION ET INTERPRETER CHAQUE RELEVE TP N 5 LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES TET GENIE ELECTROTECHNIQUE Durée : 3 heures Fichier: Tp VV MAS-1 10-11 Variateur de vitesse MAS S.T.I. Salle des systèmes Pré-requis : Utilisation

Plus en détail

Etude d une Trottinette électrique

Etude d une Trottinette électrique A l attention de : M. Boitier M. Baget Rapport de projet : Etude d une Trottinette électrique Sommaire I. Présentation de la trottinette... 5 1. Caractéristiques principales... 5 2. Décomposition de la

Plus en détail

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN LAVE LINGE

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN LAVE LINGE ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN LAVE LINGE Les différentes parties sont indépendantes et à l intérieur de chaque partie, de nombreuses questions sont indépendantes. Présentation Le système étudié est réalisé

Plus en détail

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Durée : 5 jours Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Réf : (Elec 01) capables de : - Comprendre et mettre en œuvre les différentes méthodes de tests des composantes

Plus en détail

Glow SL. Dès lors que l'alimentation se fait à partir de plus d'un élément 1,2V elle doit être découpée pour fournir le courant adéquat à la bougie.

Glow SL. Dès lors que l'alimentation se fait à partir de plus d'un élément 1,2V elle doit être découpée pour fournir le courant adéquat à la bougie. Glow SL Ce dispositif permet d alimenter la bougie d un moteur modélisme à l aide d un accu embarqué. Cette alimentation est pilotée par le servo des gaz et selon une configuration pré choisie ou programmée.

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES DE L INGENIEUR

SCIENCES INDUSTRIELLES DE L INGENIEUR SESSION 2015 TSISI08 EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE TSI SCIENCES INDUSTRIELLES DE L INGENIEUR Durée : 6 heures N.B. : le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision

Plus en détail

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures TP Numéro 1 AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures On considère dans ce sujet un dispositif de remplissage de bacs. Le dispositif concerné est représenté sur la figure ci-dessous,

Plus en détail

Coffret de Commande MTS 443. Mode d emploi. Coffret de commande MTS 443 pour bol vibrant, rail vibrant, convoyeur et trémie.

Coffret de Commande MTS 443. Mode d emploi. Coffret de commande MTS 443 pour bol vibrant, rail vibrant, convoyeur et trémie. Mode d emploi Coffret de Commande MTS 443 Coffret de commande MTS 443 pour bol vibrant, rail vibrant, convoyeur et trémie. VIBRA-TECH 13 RUE DU BIEF 25500 MORTEAU Tel. 03 81 68 30 30 Fax 03 81 67 18 14

Plus en détail

Utilisation et programmation en C des microcontrôleurs PIC

Utilisation et programmation en C des microcontrôleurs PIC Utilisation et programmation en C des microcontrôleurs PIC 16F876-16F877 Projet tutoré 2 ème année GTR, 2004/2005 Tuteur de projet : M. Millet Xavier Frachebois, Mathieu Coin Table des matières Introduction...1

Plus en détail

Étude de la distribution d'énergie au sécateur et de son autonomie

Étude de la distribution d'énergie au sécateur et de son autonomie TP Terminale S Sciences de l'ingénieur Chaîne d'énergie du sécateur Étude de la distribution d'énergie au sécateur et de son autonomie Le vigneron est confronté à une fatigue importante des muscles de

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures PSI* 28/11/12 Lycée P.Corneille tp_modele_mecanique_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

Dossier technique Pilote automatique

Dossier technique Pilote automatique Pilote automatique Pour barre franche Pour barre à roue S. Génouël 09/04/2008 Page 0 1) MISE EN SITUATION...2 11) CONSTITUTION D UN GOUVERNAIL.... 2 12) NOTION DE ROUTE SUIVANT UN CAP... 2 13) INTERET

Plus en détail

Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne AEC : Dépannage et entretien de systèmes industriels ELJ.07 Description des cours

Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne AEC : Dépannage et entretien de systèmes industriels ELJ.07 Description des cours Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne AEC : Dépannage et entretien de systèmes industriels ELJ.07 Description des cours Informatique en milieu industriel (243-153-TB) PR : Aucun (45 heures) Cours de

Plus en détail

Propriétés fréquentielles du signal

Propriétés fréquentielles du signal Fiche de référence Thème II : ANALYSE DU SIGNAL Propriétés fréquentielles du signal 1- Insuffisance de la représentation temporelle du signal Reprenons l exemple utilisé précédemment : Enregistrement du

Plus en détail

Robot suiveur de ligne

Robot suiveur de ligne ETUDE ET REALISATION Robot suiveur de ligne COPYRIGHT LAGIN GARY BOGOSS 1ère année IUT SOMMAIRE Introduction Présentation générale du sujet Cahier des charges I) Description du fonctionnement...p4 Schéma

Plus en détail

Actionneur d'ouvre portail

Actionneur d'ouvre portail Actionneur d'ouvre portail Non présent sur le système pédagogique Portail en position A "Fusible" Redresseur Relais Moteur asynchrone monophasé, Pompe hydraulique à engrenage, Vérin hydraulique double

Plus en détail

1. PRESENTATION DU PROJET

1. PRESENTATION DU PROJET Bac STI2D Formation des enseignants Jean-François LIEBAUT Denis PENARD SIN 63 : Prototypage d un traitement de l information analogique et numérique (PSoC) 1. PRESENTATION DU PROJET Les systèmes d éclairage

Plus en détail

TC 6621 / 6622. Thermomètre calibrateur portable pour thermocouples ou sondes résistives avec mémoire

TC 6621 / 6622. Thermomètre calibrateur portable pour thermocouples ou sondes résistives avec mémoire Thermomètre calibrateur portable pour thermocouples ou sondes résistives avec mémoire Le thermomètre calibrateur TC 6621 mesure ou génère des températures via 16 thermocouples différents et des tensions

Plus en détail

Spécifications. Série DT 3000. Gerbeurs à levée initiale DT 3000. Série

Spécifications. Série DT 3000. Gerbeurs à levée initiale DT 3000. Série C Spécifications Série DT 3000 Gerbeurs à levée initiale DT 3000 Série C Série DT 3000 Gerbeurs à levée initiale DT 3040-2.0 sans plate-forme direction mécanique 4.5 4.4 4.9 1.6 Q 4.2 125 170 140 29 89

Plus en détail

ETUDE DU LEVE VITRE ELECTRIQUE

ETUDE DU LEVE VITRE ELECTRIQUE Partie D ETUDE DU LEVE VITE ELECTIQUE Etude du fonctionnement du système d anti-pincement Etude du bus CAN Temps conseillé : 1h00. Ce dossier est constitué de : - 11 pages numérotées de D1 à D11 (Questionnement

Plus en détail

PRESENTATION DE CHARAPONT VIERZON 2011

PRESENTATION DE CHARAPONT VIERZON 2011 ADER Association Des Étudiants en Robotique Association n 0901004441 Régie par la loi de 1901 IUT Belfort-Montbéliard / Dpt GEII BP 527 90 016 Belfort Cedex DOSSIER ROBOTIQUE PRESENTATION DE CHARAPONT

Plus en détail

d engagement pour la sauvegarde de l environnement, RIEJU S.A. vous remet ce manuel d entretien de base. Il contient les explications des concepts

d engagement pour la sauvegarde de l environnement, RIEJU S.A. vous remet ce manuel d entretien de base. Il contient les explications des concepts MANUEL D ENTRETIEN Fidèle à sa politique d engagement pour la sauvegarde de l environnement, RIEJU S.A. vous remet ce manuel d entretien de base. Il contient les explications des concepts élémentaires

Plus en détail

Régulation précédente de la puissance des installations

Régulation précédente de la puissance des installations Régulation par vitesse variable de la puissance de compresseurs à vis d installations frigorifiques ABB Refrigeration AB a développé un nouvel entraînement pour installations frigorifiques. Il s agit d

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique...

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique... Table des matières iii TABLE DES MATIERES RESUME DE COURS Grandeurs périodiques. Circuits linéaires en régime sinusoîdal... 3 I. Propriétés des grandeurs périodiques...3 II. Régime sinusoïdal...3 III.

Plus en détail