Le transistor bipolaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le transistor bipolaire"

Transcription

1 IUT Louis Pasteur Mesures Physiques Electronique Analogique 2ème semestre 3ème partie Damien JACOB 08-09

2 Le transistor bipolaire I. Description et symboles Effet transistor : effet physique découvert en 1949 (IBM) Un transistor est constitué de 2 jonctions accolées. On a donc 2 types de transistors : PNP NPN La flèche permet de repérer l émetteur et de donner le sens passant de la jonction. II. Effet transistor 1. Existence L effet transistor existe si 2 conditions sont vérifiées simultanément : La jonction Base Emetteur est polarisée dans le sens direct, La jonction Collecteur Base est polarisée dans le sens inverse. On peut contrôler le sens du courant dans un transistor à l aide d un courant auxiliaire : Contrôle de à l aide de : = : amplification en courant : coefficient d amplification ELANA part3 Page 2

3 2. Mise en équation Le transistor est un nœud de courant : une maille de tension : = + = + = + La jonction Base Emetteur est polarisée dans le sens direct et est donc équivalente à une diode. =0,6 à 0,7 III. Polarisation 1. Introduction Le transistor fonctionne si l effet transistor existe, c'est-à-dire si la jonction Base Emetteur est polarisée dans le sens direct et si la jonction Base Collecteur est polarisée dans le sens inverse. Il est donc nécessaire d employer une source de tension continue pour obtenir les conditions de polarisation. > > Inconvénient : on ne contrôle pas la valeur des courants. On distingue différents montages de polarisation. a. Polarisation par montage de base Il faut calculer et de façon à avoir >. ELANA part3 Page 3

4 b. Polarisation par rebouclage des résistances On a automatiquement > c. Polarisation automatique par pont de base Le pont de base consiste en la mise en place d un pont diviseur de tension sur la base par le biais de et. 2. Polarisation par point de repos ( point de polarisation) Le point de polarisation est un état du transistor déterminé par les alimentations continues de polarisation et les résistances,,,. : maille d entrée du transistor : maille de sortie du transistor Dans la maille : = + = = droite de charge statique : = Dans la maille : = + = = droite de charge statique : = ELANA part3 Page 4

5 Exemple : = = =15 =3 Ω β=50 Comment choisir pour que le point de polarisation soit au milieu de la droite de charge statique? = La représentation graphique de la fonction = est une droite (droite de charge statique). On peut tracer cette droite à l aide de 2 points : =0 = =0 = = = 2 =2,5 Le transistor étant polarisé, on a l existence de l effet transistor : = On a donc : = =2,5.10 =50 50 = = = 15 0,6 =14, Ω On prendra pour une résistance de. Exemple : polarisation automatique par pont de base =15 =3 Ω β=50 = + = Si, alors on peut utiliser les règles de calcul dans un pont diviseur entre et. le courant passe dans et On s impose comme condition, on prendra pour cela >10. De plus, on souhaite que le point de polarisation soit placé au milieu de la droite de charge statique. ELANA part3 Page 5

6 Droite de charge statique : = + = = 2 =2,5 = 2 =7,5 Objectif : déterminer et pour obtenir ces valeurs de polarisation. = = =2,5.10 =50 50 Pour fixer les valeurs de et, on se fixe un relation entre et. Prenons par exemple =100, on a alors : = =5 = = = + + = = =3 Ω = = Lorsque le transistor est polarisé, on a : = = =0,6 Et finalement : = = = 0, =120 Ω =3000 = =2880 Ω Donc, pour avoir =2,5, il faut =50 et =5. C est donc la condition entre et qui fixe les valeurs de et. En effet, si =20, alors =1 + =15 Ω =14400 Ω =600 Ω Il faut toutefois éviter que soit trop grand pour éviter d importantes pertes par effet Joule dans et. ELANA part3 Page 6

7 IV. Les différents états du transistor 1. Caractéristique = La droite de charge statique donne =. = = Malgré l effet transistor =, le montage impose un courant maximum, dit courant de saturation : = Etat : =0 et =0 Le transistor est bloqué Etat : proportionnalité entre et régime linéaire Etat : = = le transistor est saturé : courant de juste saturation = 2. Le régime linéaire Le transistor est en régime linéaire si l effet transistor est vérifié, c'est-à-dire si la jonction Base Emetteur est polarisée dans le sens direct et si la jonction Base Collecteur est polarisée dans le sens inverse. On a alors : = 3. Le régime de commutation Si le transistor n est pas en régime linéaire, alors soit : = : le transistor est bloqué si la jonction Base Emetteur est polarisée en inverse. On a alors <0,6 et = = : le transistor est saturé si la jonction Base Emetteur est polarisée dans le sens direct. On a alors >0,6 et = ELANA part3 Page 7

8 Exemple : =15 =3 Ω =100 Calculer la valeur de pour saturer le transistor. = + = = = + Pour saturer correctement le transistor, il faut >. Or : Avec, on a : = = = > = > < < <3.10 Ω Il faut <300 pour saturer le transistor. En général, on prend =3 4 Exemple : Quelle tension faut-il appliquer à l entrée de ce transistor pour le bloquer? Il suffit que <0,6 pour bloquer le transistor. En général, on prend 0. ELANA part3 Page 8

9 V. Schémas équivalent du transistor 1. En régime continu Avec = + = + Logiciel de simulation matrice hybride =h +h =h +h h = h = h = h = h = h = = 1 = h h h h. En général, en régime continu, il n est pas nécessaire d utiliser le schéma équivalent du transistor. 2. En régime alternatif En général, on considère que = (circuit ouvert) Schéma obtenu finalement ELANA part3 Page 9

10 3. Etude d un montage complet a. Présentation Superposition de 2 régimes de fonctionnement : Régime continu : polarisation du transistor Régime alternatif : signal à traiter (amplifier) Pour l étude de ce montage, nous utiliserons le théorème de superposition. Nous étudierons le montage selon ses 2 régimes de fonctionnement pris séparément. b. Etude du montage en régime continu (polarisation) Annuler toutes les sources alternatives : remplacement des générateurs de courant alternatif par un circuit ouvert et des générateurs de tension alternative par un fil. Ouvrir et supprimer toutes les branches qui contiennent un condensateur Le schéma résultant s appelle le schéma équivalent du montage en régime continu. Cf exemple ELANA part3 Page 10

11 c. Etude du schéma en régime alternatif (régime de petits signaux) Annuler les sources continues Remplacer les condensateurs de couplage et de découplage par un fil On obtient un premier schéma équivalent du montage en régime alternatif «Redistribuer» les composants (réorganiser le schéma) Remplacer le transistor par son schéma équivalent On obtient le schéma équivalent final du montage en régime alternatif Condensateur de couplage : En régime continu : = (circuit ouvert) En régime alternatif : =0 (fil) En série entre 2 parties du montage Condensateur de découplage : En régime continu : = (circuit ouvert) En régime alternatif : =0 (fil) En parallèle avec un élément pour le court-circuiter en régime alternatif ELANA part3 Page 11

12 VI. Montages fondamentaux en régime de petits signaux 1. Montage émetteur commun a. Emetteur découplé Emetteur commun : Tension d entrée appliquée sur la base Tension de sortie prise sur le collecteur En régime sinusoïdal, l émetteur est relié à la masse (commune à l entrée et à la sortie du montage). Etude en régime continu : étude de la polarisation Etude en régime alternatif : déterminer le schéma équivalent du montage en régime alternatif : o Annuler les sources continues o Remplacer les condensateurs de couplage et de découplage par un court-circuit o Remplacer le transistor par son schéma équivalent en régime alternatif = + + = = = = = = But : = = à é à = = = = = <0 : montage inverseur dépend de et de qui sont des paramètres intrinsèques au transistor, sur lesquels on ne peut pas agir. ELANA part3 Page 12

13 Ordre de grandeur de : 100 Ω 1000 Ω 1000 Ω = 100 L amplification est importante mais n est pas maîtrisable du fait des paramètres intrinsèques. Résumé : = = + + = = = = = î = = b. Emetteur non-découplé = = = + + = +1+ = ELANA part3 Page 13

14 = = +1+ = +1+ <0 : montage inverseur Si 1, alors Ω β Ω = est peu élevée mais est parfaitement contrôlable par le choix des résistances et. = = + + = = = +1+ = Résumé : = ô = = ELANA part3 Page 14

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015 Uniersité Mohammed Khidher Biskra A.U.: 204/205 Faculté des sciences et de la technologie nseignant: Bekhouche Khaled Matière: lectronique Fondamentale hapitre 4 : Le Transistor Bipolaire à Jonction 4..

Plus en détail

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B.

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B. Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant. - Le régime linéaire. Le courant collecteur est proportionnel

Plus en détail

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION 4.1 But de l expérience 1. Tracer la courbe caractéristique d un transistor 2. Afficher la caractéristique à l écran d un oscilloscope 3. Utiliser le transistor

Plus en détail

Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire

Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire LEEA 3 ème A, C. TELLIER, 28.08.04 1 Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire 1. Structure et description du fonctionnement 1.1. Les transistors bipolaires 1.2 Le transistor NPN Structure intégrée d'un transistor

Plus en détail

La polarisation des transistors

La polarisation des transistors La polarisation des transistors Droite de charge en continu, en courant continu, statique ou en régime statique (voir : le transistor) On peut tracer la droite de charge sur les caractéristiques de collecteur

Plus en détail

Les transistors à effet de champ

Les transistors à effet de champ etour au menu! Les transistors à effet de champ 1 tructure A TANITO à JONCTION (JFET) Contrairement aux transistors bipolaires dont le fonctionnement repose sur deux types de porteurs les trous et les

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

Le GBF Générateur basse fréquence

Le GBF Générateur basse fréquence Le GBF Générateur basse fréquence Il génère des signaux alternatifs ( carré, sinusoïdale et triangulaire ) en sa sortie ( output- 50 ) Pour chaque signal, on peut modifier : l amplitude ( en agissant sur

Plus en détail

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe.

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe. TD 11 Les trois montages fondamentaux.,.,. ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe ***exercice 11.1 On considère le montage ci-dessous : V = 10 V R 1 R s v e

Plus en détail

LES MONTAGES D AMPLIFICATION: ANALYSE ET SYNTHESE

LES MONTAGES D AMPLIFICATION: ANALYSE ET SYNTHESE 1 Guillaume LAMY Fabrice DECROP 1G1 TD1 LES MONTAGES D AMPLIFICATION: ANALYSE ET SYNTHESE A ENSEA 1 ère A Electronique Analogique 2 Introduction A ce point d avancement sur les cours d électronique analogique

Plus en détail

Cours 9. Régimes du transistor MOS

Cours 9. Régimes du transistor MOS Cours 9. Régimes du transistor MOS Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ACSI à l UPMC Octobre-décembre 005 Dans ce document le transistor MOS est traité comme un composant électronique.

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

Amplificateur à deux étages : gains, résistances "vues", droites de charges, distorsion harmonique

Amplificateur à deux étages : gains, résistances vues, droites de charges, distorsion harmonique Problème 6 Amplificateur à deux étages : gains, résistances "ues", droites de charges, distorsion harmonique Le circuit analysé dans ce problème est un exemple représentatif d'amplificateur réalisé à composants

Plus en détail

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul Ministère de l enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie Institut Supérieur des tudes Technologiques de Nabeul Département : Génie lectrique Support de cours : LCTRONIQU

Plus en détail

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1 1 Introduction Un convertisseur statique est un montage utilisant des interrupteurs à semiconducteurs permettant par une commande convenable de ces derniers de régler un transfert d énergie entre une source

Plus en détail

Les transistors à effet de champ.

Les transistors à effet de champ. Chapitre 2 Les transistors à effet de champ. 2.1 Les différentes structures Il existe de nombreux types de transistors utilisant un effet de champ (FET : Field Effect Transistor). Ces composants sont caractérisés

Plus en détail

Communiquer les informations

Communiquer les informations Série S option : Science de l Ingénieur Communiquer les informations Adresse : irai.gotdns.com Port : 5003 Mot de passe : à demander au professeur Problème technique : Analyser le fonctionnement de l affichage

Plus en détail

Système d alarme Liste des pièces : Outils recommandés :

Système d alarme Liste des pièces : Outils recommandés : Système d alarme Nom : Classe : Liste des pièces : Outils recommandés : 1 résistance R1...1,8 K Ohm, marron-gris-rouge-or Crayon, règle 1 résistance Rv...180 Ohm, marron-gris-marron-or Marteau 1 transistor

Plus en détail

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES PARTIE ELECTRONIQUE Le schéma complet de FP5 est donnée en annexe. Les questions porterons sur la fonction FP5 dont le schéma fonctionnel de degré 2 est présenté

Plus en détail

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage PCSI - Stanislas - Electrocinétique - TP N 3 - Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Prenez en note tout élément pouvant figurer dans un compte-rendu

Plus en détail

Convertisseurs statiques d'énergie électrique

Convertisseurs statiques d'énergie électrique Convertisseurs statiques d'énergie électrique I. Pourquoi des convertisseurs d'énergie électrique? L'énergie électrique utilisée dans l'industrie et chez les particuliers provient principalement du réseau

Plus en détail

Conception. de systèmes électroniques. analogiques

Conception. de systèmes électroniques. analogiques Christian JUTTEN Conception de systèmes électroniques analogiques Université Joseph Fourier - Polytech Grenoble Cours de deuxième année du département 3i Janvier 2007 Table des matières Modèle mathématique

Plus en détail

ELEN0075-1 Electronique analogique Notes de laboratoire

ELEN0075-1 Electronique analogique Notes de laboratoire Institut Montefiore Université de Liège ELEN0075-1 Electronique analogique Notes de laboratoire Benoît Vanderheyden Etienne Michel Août 2010 Ulg-Département Montefiore, Sart-Tilman, Bât.28, Parking B32,

Plus en détail

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 4, HorsSérie 2, 20 (2005) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bibj3ea:2005720 EDP Sciences, 2005 Projet

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 6 4 5 Guide visite du département Génie Industriel et Maintenance 1 Salles Informatiques Utilisation

Plus en détail

De la fonction comparateur à la centrale d alarme

De la fonction comparateur à la centrale d alarme De la fonction comparateur à la centrale Patrick LAGONOTTE 1, Dominique JAOB 2 I.U.T. de Poitiers, 6 allée Jean MONNET 86010 Poitiers edex 1 Département Hygiène, Sécurité, Environnement, site de Niort

Plus en détail

Bonjour par içi, me revoila pour un petit sujet, sur la polarisation des transistors cette fois...

Bonjour par içi, me revoila pour un petit sujet, sur la polarisation des transistors cette fois... Bonjour par içi, me revoila pour un petit sujet, sur la polarisation des transistors cette fois... En quoi cette notion de polarisation du transistor est-elle si importante? Et bien elle va permettre de

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

Donner les limites de validité de la relation obtenue.

Donner les limites de validité de la relation obtenue. olutions! ours! - Multiplicateur 0 e s alculer en fonction de. Donner les limites de validité de la relation obtenue. Quelle est la valeur supérieure de? Quel est le rôle de 0? - Multiplicateur e 0 s alculer

Plus en détail

Electronique Générale. Convertisseur Numérique/Analogique (C.N.A.) et Convertisseur Analogique/Numérique (C.A.N.)

Electronique Générale. Convertisseur Numérique/Analogique (C.N.A.) et Convertisseur Analogique/Numérique (C.A.N.) Convertisseur umérique/analogique (C..A.) et Convertisseur Analogique/umérique (C.A..) I- Introduction : En électronique, un signal électrique est le plus souvent porteur d une information. Il existe deux

Plus en détail

Amplificateur et commande

Amplificateur et commande CAPTEURS Bibliographie : [1]. G.Asch Les capteurs en instrumentation industrielle [2]. R Duffait, JP Lievre Expériences d électronique (chap ) [3]. Collection Durandeau 1èreS option Sciences expérimentales

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

Études et Réalisation Génie Électrique

Études et Réalisation Génie Électrique Université François-Rabelais de Tours Institut Universitaire de Technologie de Tours Département Génie Électrique et Informatique Industrielle Études et Réalisation Génie Électrique Chargeur de batterie

Plus en détail

Electronique du véhicule

Electronique du véhicule Module 2 Electronique du véhicule Orientation véhicules légers Diagnosticien d'automobiles avec brevet fédéral Orientation véhicules utilitaires Modules 7 à 9 Modules 10 à12 Modules 1 à 6 UPSA, Mittelstrasse

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Visite du département Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 4 6 5 1 er Etage 7 8 Rez-de-chaussée 1 Laboratoire de recherche Rôles : L

Plus en détail

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Cyril BUTTAY CEGELY VALEO 30 novembre 2004 Cyril BUTTAY Contribution à la conception

Plus en détail

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1 Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Question posée par les membres du club d astronomie de Lavardac 47230. Est-il possible d augmenter l autonomie des ordinateurs portables (qui tout

Plus en détail

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX H02 PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX APPAREILS POUR LA TRANSFORMATION DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT ALTERNATIF, DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT CONTINU OU VICE

Plus en détail

CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques

CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques VIII. 1 Ce chapitre porte sur les courants et les différences de potentiel dans les circuits. VIII.1 : Les résistances en série et en parallèle On

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Cours d Electricité 2 Électrotechnique Le moteur asynchrone triphasé I.U.T Mesures Physiques Université Montpellier 2 Année universitaire 2008-2009 Table des matières 1 Définition et description 2 2 Principe

Plus en détail

Laboratoire d électricité

Laboratoire d électricité Laboratoire d électricité 6 Redresseur Labo 6 - Redresseur - v2.docx 1 / 7 BSR, MEE / 11.11.2014 1. Introduction Dans ce laboratoire vous allez vous familiariser avec la mesure de grandeurs électriques

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

Circuits intégrés micro-ondes

Circuits intégrés micro-ondes Chapitre 7 Circuits intégrés micro-ondes Ce chapitre sert d introduction aux circuits intégrés micro-ondes. On y présentera les éléments de base (résistance, capacitance, inductance), ainsi que les transistors

Plus en détail

Introduction à l électronique de puissance Synthèse des convertisseurs statiques. Lycée Richelieu TSI 1 Année scolaire 2006-2007 Sébastien GERGADIER

Introduction à l électronique de puissance Synthèse des convertisseurs statiques. Lycée Richelieu TSI 1 Année scolaire 2006-2007 Sébastien GERGADIER Introduction à l électronique de puissance Synthèse des convertisseurs statiques Lycée Richelieu TSI 1 Année scolaire 2006-2007 Sébastien GERGADIER 28 janvier 2007 Table des matières 1 Synthèse des convertisseurs

Plus en détail

Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info. Octobre-décembre 2005. 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des terminaux

Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info. Octobre-décembre 2005. 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des terminaux TP 3. Étude des diodes Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ACSI à l UPMC Octobre-décembre 2005 1 Étude préliminaire 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des

Plus en détail

LE CIRCUIT DE CHARGE

LE CIRCUIT DE CHARGE MAINTENANCE AUTOMOBILE 1 LE CIRCUIT DE CHARGE PROBLÈME POSÉ Les véhicules automobiles modernes sont maintenant équipés de circuits électriques et électroniques aussi variés que nombreux. Il est donc nécessaire

Plus en détail

ELECTRONIQUE ANALOGIQUE

ELECTRONIQUE ANALOGIQUE LCTRONIQU ANALOGIQU CALCUL T XPRIMNTATION D UN AMPLIFICATUR A TRANSISTOR BIPOLAIR Joël RDOUTY Mise à jour décembre 2010 AMPLIFICATUR BASS FRQUNC A TRANSISTOR BIPOLAIR L'objectif de ce T est de montrer

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

SYSTEME D ALARME. Etude d un objet technique : Centrale d alarme. LP Porte d Aquitaine - Thiviers Page 1/13

SYSTEME D ALARME. Etude d un objet technique : Centrale d alarme. LP Porte d Aquitaine - Thiviers Page 1/13 Etude d un objet technique : Centrale d alarme? Page 1/13 Mise en situation : 1/ Présentation du système : Le nombre de cambriolages étant en constante progression, de nombreux établissements publics,

Plus en détail

Maquette pédagogique pour l enseignement des oscillateurs en électronique analogique.

Maquette pédagogique pour l enseignement des oscillateurs en électronique analogique. Maquette pédagogique pour l enseignement des oscillateurs en électronique analogique. Pierre-Marie Martin, Stéphane Girod, Paul Laurent, Marc Le oy Pierre-Marie.Martin@univ-brest.fr IUT de Brest, Département

Plus en détail

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique Fiche technique expérimentale 5 Notions sur l acquisition numérique D.Malka MPSI 2014-2015 Lycée Saint-Exupéry Ce bref guide traite de quelques éléments important sur l acquisition numérique des signaux

Plus en détail

Gestion et entretien des Installations Electriques BT

Gestion et entretien des Installations Electriques BT Durée : 5 jours Gestion et entretien des Installations Electriques BT Réf : (TECH.01) ² Connaître les paramètres d une installation basse tension, apprendre les bonnes méthodes de gestion et entretien

Plus en détail

Sommaire. 3. Etude mécanique du projet et réalisation d un banc de mesure 6. 4. Etude du montage conditionneur et de la carte électronique 16

Sommaire. 3. Etude mécanique du projet et réalisation d un banc de mesure 6. 4. Etude du montage conditionneur et de la carte électronique 16 Sommaire 1. Introduction 3 Pages. Reprise de projet précédent 4 3. Etude mécanique du projet et réalisation d un banc de mesure 6 4. Etude du montage conditionneur et de la carte électronique 16 5. Acquisition

Plus en détail

www.elektor.fr/debut Auteur : Rémy MALLARD

www.elektor.fr/debut Auteur : Rémy MALLARD www.elektor.fr/debut L'électronique pour les débutants qui sèchent les cours mais soudent sans se brûler les doigts Auteur : Rémy MALLARD Éditeur : Elektor ISBN : 978-2-86661-180-4 Format : 17 23,5 cm

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE Titulaire : A. Rauw 5h/semaine 1) MÉCANIQUE a) Cinématique ii) Référentiel Relativité des notions de repos et mouvement Relativité de la notion de trajectoire Référentiel

Plus en détail

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ Electrotechnique Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ 1 Sommaire 1 ère partie : machines électriques Chapitre 1 Machine à courant continu Chapitre 2 Puissances électriques

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

Le transistor bipolaire. Page N 6 Tranlin

Le transistor bipolaire. Page N 6 Tranlin V. Etude d'un montage à 1 transtor. (montage charge répart ac découplage d'émetteur Pour toute la suite, on utilera comme exemple le schéma suivant appelé montage charge répart ac découplage d'émetteur

Plus en détail

SIMULATION EN ELECTRONIQUE

SIMULATION EN ELECTRONIQUE 1 sur 8 SIMULATION EN ELECTRONIQUE PLAN: OBJECTIF - PUBLIC - MATERIEL - LOGICIEL - METHODE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT INTRODUCTION MANIPULATION 1 : Prise en main A) Montage inverseur

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Chapitre 10 : Condensateur et circuit RC I. Notions de base en électricité : a) Courant électrique

Plus en détail

SOMMAIRE. B5.1 Première approche

SOMMAIRE. B5.1 Première approche APPROCHE THEORIQE LES COMPOSANTS ELECTRONIQES B5 LES IOES SOMMAIRE B5.1 Première approche B5.2 e la jonction PN à la diode B5.3 Caractéristique d'une diode B5.4 Mécanisme de conduction d'une diode B5.5

Plus en détail

Amplificateur push-pull 20 mètres à «MOSFET» de puissance

Amplificateur push-pull 20 mètres à «MOSFET» de puissance LES RÉALISATIONS DE LA» LIGNE BLEUE» *LE SAVOIR-FAIRE RADIOAMATEUR* Amplificateur push-pull 20 mètres à «MOSFET» de puissance Par F6BCU--Bernard MOUROT Radio-club de la Ligne bleue 1 ère partie Depuis

Plus en détail

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique FOUGERAY P. ANNE J.F. TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique bi courbe,

Plus en détail

Les capteurs et leurs branchements

Les capteurs et leurs branchements bts mi 2 \ COURS\Technologie des capteurs et leurs branchements 1 1. Les Modules Entrées Les capteurs et leurs branchements Module d extension d Entrées/Sorties TOR Module réseau : communication entre

Plus en détail

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Pendant tout le TP vous utiliserez la Fiche méthode de l oscilloscope OX 71 Livre Bordas, Collection ESPACE, 2008, p 183 I- FONCTIONNEMENT Mettre l appareil sous tension.

Plus en détail

Electron S.R.L. Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 9065 9200 Fax 9065 9180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.

Electron S.R.L. Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 9065 9200 Fax 9065 9180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron. Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B1137-D FORMATEUR MAQUETTE ELECTRONIIQUE NUMERIIQUE MANUEL D IINSTRUCTIIONS Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02)

Plus en détail

TP oscilloscope et GBF

TP oscilloscope et GBF TP oscilloscope et GBF Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. Objectif : ce travail a pour buts de manipuler l oscilloscope et le GBF. A l issu de celui-ci, toutes les fonctions essentielles

Plus en détail

MESURE DE LA TEMPERATURE

MESURE DE LA TEMPERATURE 145 T2 MESURE DE LA TEMPERATURE I. INTRODUCTION Dans la majorité des phénomènes physiques, la température joue un rôle prépondérant. Pour la mesurer, les moyens les plus couramment utilisés sont : les

Plus en détail

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere Module d Electricité 2 ème partie : Electrostatique Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere 1 Introduction Principaux constituants de la matière : - protons : charge

Plus en détail

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur 1. PROPRIETES DES MILIEUX FERROMAGNETIQUES La réalisation de transformateurs nécessite l utilisation de matériaux fortement aimantables. Ce sont les ferromagnétiques.

Plus en détail

LINÉARISATION D'UNE THERMISTANCE PAR LA MÉTHODE DU POINT D'INFLEXION

LINÉARISATION D'UNE THERMISTANCE PAR LA MÉTHODE DU POINT D'INFLEXION L.T. 1 LINÉAISATION D'UNE THEMISTANCE PA LA MÉTHODE DU POINT D'INFLEXION BUT Utilisation d'une thermistance pour réaliser un capteur de température linéaire au voisinage d'une température donnée. La thermistance

Plus en détail

FacultéPolytechnique. Dimensionnement optimal de convertisseurs continu-continu isolés par la méthode des plans d expériences Travail de fin d études

FacultéPolytechnique. Dimensionnement optimal de convertisseurs continu-continu isolés par la méthode des plans d expériences Travail de fin d études FacultéPolytechnique Dimensionnement optimal de convertisseurs continu-continu isolés par la méthode des plans d expériences Travail de fin d études Stijn Coorevits Promoteurs : Prof. O. Deblecker Ir C.

Plus en détail

Test des composants de protection: matériels auxiliaires

Test des composants de protection: matériels auxiliaires Note technique - TN32 Test des composants de protection: matériels auxiliaires Werner Hirschi, montena technology, Rossens, Suisse 1. Introduction Ce document présente un résumé des matériels auxiliaires

Plus en détail

x et y sont proportionnels si, et seulement si, les poins de coordonnées (x ; y) sont alignés avec l origine du repère. y 4 n

x et y sont proportionnels si, et seulement si, les poins de coordonnées (x ; y) sont alignés avec l origine du repère. y 4 n CHAPITRE 11 PROPORTIONNALITE I. GENERALITES A. NOTION DE GRANDEURS PROPORTIONNELLES Deux grandeurs x et y sont proportionnelles si, lorsque l une varie, l autre varie dans les mêmes proportions : si x

Plus en détail

Module : filtrage analogique

Module : filtrage analogique BSEL - Physique appliquée Module : filtrage analogique Diaporama : aucun ésumé de cours - Les différents types de filtres - Transmittance en z d un filtre numérique 3- Algorithme de calcul de y n 4- Stabilité

Plus en détail

1 Systèmes triphasés symétriques

1 Systèmes triphasés symétriques 1 Systèmes triphasés symétriques 1.1 Introduction Un système triphasé est un ensemble de grandeurs (tensions ou courants) sinusoïdales de même fréquence, déphasées les unes par rapport aux autres. Le système

Plus en détail

Mathématiques (10 points)

Mathématiques (10 points) Mathématiques (10 points) Exercice 1 (3 points) Philippe achète 3 planches pour fabriquer une étagère. Le prix de chaque planche est de 5,40. 1. Calculer le prix total des 3 planches. 2. Il obtient une

Plus en détail

Conception et réalisation d une carte de contrôle d un moteur pas à pas

Conception et réalisation d une carte de contrôle d un moteur pas à pas Projet de Physique P6-3 STPI/P6-3/2009 42 Conception et réalisation d une carte de contrôle d un moteur pas à pas Étudiants : Thibaut LORRAIN Steven LUONG Sylvain RUER Omar SERHIR Enseignant responsable

Plus en détail

Electron S.R.L. SERIE B46 - SYSTEMES DIDACTIQUES DE TELEPHONIE

Electron S.R.L. SERIE B46 - SYSTEMES DIDACTIQUES DE TELEPHONIE Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment SERIE B46 - SYSTEMES DIDACTIQUES DE TELEPHONIE Specifications may change without notic Page 1 of 9 File BROCHURE B46xx B4610 UNITE DIDACTIQUE

Plus en détail

Capteurs et Métrologie :

Capteurs et Métrologie : République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Mohamed KHIDER Biskra Faculté des Sciences et de la Technologie Département

Plus en détail

UniTrain-I Multimedia Desktop Lab

UniTrain-I Multimedia Desktop Lab UniTrain-I Multimedia Desktop Lab Apprendre. Expérimenter. Comprendre! N importe où, n importe quand. 2 e édition 2 Contenu UniTrain-I le laboratoire mobile pour la théorie et la pratique Apprendre. Expérimenter.

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

REMISE À NIVEAU EN VUE D INTÉGRER LE CYCLE INGÉNIEUR ITII

REMISE À NIVEAU EN VUE D INTÉGRER LE CYCLE INGÉNIEUR ITII REMISE À NIVEAU EN VUE D INTÉGRER LE CYCLE INGÉNIEUR ITII Ce stage de Niveau III, d une durée de 192 Heures dispensées sur une période de 5 mois avant l intégration au cycle Ingénieur a pour objectif terminal

Plus en détail

Guide de l Utilisateur

Guide de l Utilisateur Laboratoire Multimédia pour Explorer le Monde de l Electricité et de l Electronique Version 4 Guide de l Utilisateur DesignSoft Laboratoire Multimédia pour Explorer le Monde de l Electricité et de l Electronique

Plus en détail

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées.

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. 1 Ce sujet aborde le phénomène d instabilité dans des systèmes dynamiques

Plus en détail

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme Fonctions linéaires et affines 3eme 1 Fonctions linéaires 1.1 Vocabulaire Définition 1 Soit a un nombre quelconque «fixe». Une fonction linéaire associe à un nombre x quelconque le nombre a x. a s appelle

Plus en détail

Recopieur de position Type 4748

Recopieur de position Type 4748 Recopieur de position Type 4748 Fig. 1 Type 4748 1. Conception et fonctionnement Le recopieur de position type 4748 détermine un signal de sortie analogique 4 à 20 ma correspondant à la position de vanne

Plus en détail

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique STI2D Option SIN Terminale AP1.1 : Montages électroniques élémentaires Électricité et électronique Durée prévue : 3h. Problématique : connaître les composants élémentaires de l'électronique Compétences

Plus en détail

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP.

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP. Union générale des étudiants de Tunisie Modèle de compte-rendu de TP Dipôle RC Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement

Plus en détail

Mini_guide_Isis_v6.doc le 10/02/2005 Page 1/15

Mini_guide_Isis_v6.doc le 10/02/2005 Page 1/15 1 Démarrer... 2 1.1 L écran Isis... 2 1.2 Les barres d outils... 3 1.2.1 Les outils d édition... 3 1.2.2 Les outils de sélection de mode... 4 1.2.3 Les outils d orientation... 4 2 Quelques actions... 5

Plus en détail

Les exercices marqués d une * peuvent être effectués indépendamment des autres exercices partiels.

Les exercices marqués d une * peuvent être effectués indépendamment des autres exercices partiels. Nom: Électrotechnique Mécatronique Examen de fin d études Métrologie 2 SS2014 Cursus: mécatronique, électrotechnique Bachelor Date d examen: Examinateur: Outils de travail: 23.7.2014 (90 minutes) Prof.

Plus en détail

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES OBJECTIFS CELERITE DES ONDES SONORES Mesurer la célérité des ondes sonores dans l'air, à température ambiante. Utilisation d un oscilloscope en mode numérique Exploitation de l acquisition par régressif.

Plus en détail

TP2 ACTIVITE ITEC. Centre d intérêt : AUBE D UN MIRAGE 2000 COMPORTEMENT D UNE PIECE. Documents : Sujet Projet Dossier technique - Document réponse.

TP2 ACTIVITE ITEC. Centre d intérêt : AUBE D UN MIRAGE 2000 COMPORTEMENT D UNE PIECE. Documents : Sujet Projet Dossier technique - Document réponse. ACTIVITE ITEC TP2 Durée : 2H Centre d intérêt : COMPORTEMENT D UNE PIECE AUBE D UN MIRAGE 2000 BA133 COMPETENCES TERMINALES ATTENDUES NIVEAU D ACQUISITION 1 2 3 * * Rendre compte de son travail par écrit.

Plus en détail

CANEVAS DE PRESENTATION D'UN DOSSIER POUR L'HABILITATION D'UNE OFFRE DE FORMATION DANS LE CADRE DU DIPLOME DE LICENCE «LMD»

CANEVAS DE PRESENTATION D'UN DOSSIER POUR L'HABILITATION D'UNE OFFRE DE FORMATION DANS LE CADRE DU DIPLOME DE LICENCE «LMD» CANEVAS DE PRESENTATION D'UN DOSSIER POUR L'HABILITATION D'UNE OFFRE DE FORMATION DANS LE CADRE DU DIPLOME DE LICENCE «LMD» ******************************************* PROGRAMME DE LA TROISIEME ANNEE TYPE

Plus en détail

III Capteurs et actuateurs

III Capteurs et actuateurs III Capteurs et actuateurs Tous les systèmes électroniques ont en commun qu ils fonctionnent selon le principe ETS (Entrée, Traitement, Sortie) du traitement de l information. ENTRÉE TRAITEMENT SORTIE

Plus en détail

RADAR DOPPLER HYPERFREQUENCES POUR DETECTION DE VITESSE

RADAR DOPPLER HYPERFREQUENCES POUR DETECTION DE VITESSE RADAR DOPPLER HYPERFREQUENCES POUR DETECTION DE VITESSE Fabien Ferrero (1), Cyril Luxey (2), Gregory Sauder (1), Philippe Lorenzini (1), Gilles Jacquemod (1) (1) Ecole Polytechnique Universitaire l Université

Plus en détail

TP11/12 OSCILLOSCOPE

TP11/12 OSCILLOSCOPE TP11/12 OSCILLOSCOPE Pour tout T.P. d électricité : On commencera par réaliser le circuit et on n intègrera qu ensuite les appareils de mesure qui se placent en parallèle (type voltmètre et oscilloscope).

Plus en détail