Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension"

Transcription

1 Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Cyril BUTTAY CEGELY VALEO 30 novembre 2004 Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 1/50

2 1 Introduction Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 2/50

3 1 Introduction Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 2/50

4 Électronique de puissance & automobile Intérêt des actionneurs électriques liberté dans l architecture; climatisation, direction «tout électrique»... souplesse de commande; allumage, soupapes électriques. Exemple: hybridation des moteurs réduction de consommation. Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 3/50

5 Électronique de puissance & automobile Intérêt des actionneurs électriques liberté dans l architecture; climatisation, direction «tout électrique»... souplesse de commande; allumage, soupapes électriques. Exemple: hybridation des moteurs réduction de consommation. Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 3/50

6 Électronique de puissance & automobile Intérêt des actionneurs électriques liberté dans l architecture; climatisation, direction «tout électrique»... souplesse de commande; allumage, soupapes électriques. Exemple: hybridation des moteurs réduction de consommation. Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 3/50

7 La simulation en électronique de puissance Intérêt Limiter les phases de prototypage Analyser les phénomènes Accéder à des valeurs non mesurables Problèmes Peu de modèles précis Raideur des simulations Influence des interconnexions Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 4/50

8 La simulation en électronique de puissance Intérêt Limiter les phases de prototypage Analyser les phénomènes Accéder à des valeurs non mesurables Problèmes Peu de modèles précis Raideur des simulations Influence des interconnexions Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 4/50

9 La simulation en électronique de puissance Intérêt Limiter les phases de prototypage Analyser les phénomènes Accéder à des valeurs non mesurables Problèmes Peu de modèles précis Raideur des simulations Influence des interconnexions Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 4/50

10 La simulation en électronique de puissance Intérêt Limiter les phases de prototypage Analyser les phénomènes Accéder à des valeurs non mesurables Problèmes Peu de modèles précis Raideur des simulations Influence des interconnexions Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 4/50

11 La simulation en électronique de puissance Intérêt Limiter les phases de prototypage Analyser les phénomènes Accéder à des valeurs non mesurables Problèmes Peu de modèles précis Raideur des simulations Influence des interconnexions Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 4/50

12 La simulation en électronique de puissance Intérêt Limiter les phases de prototypage Analyser les phénomènes Accéder à des valeurs non mesurables Problèmes Peu de modèles précis Raideur des simulations Influence des interconnexions Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 4/50

13 Objectifs du travail Proposer un modèle complet de l onduleur Utilisation des modèles de composants du CEGELY; utilisation de SABER puis Pspice, adaptation aux contraintes basse tension, Utilisation d InCa (LEG) pour la modélisation du câblage; Confronter ces modèles à l expérience Utiliser l outil de simulation mettre en avant ses avantages; participer à la construction d un prototype virtuel; Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 5/50

14 Objectifs du travail Proposer un modèle complet de l onduleur Utilisation des modèles de composants du CEGELY; utilisation de SABER puis Pspice, adaptation aux contraintes basse tension, Utilisation d InCa (LEG) pour la modélisation du câblage; Confronter ces modèles à l expérience Utiliser l outil de simulation mettre en avant ses avantages; participer à la construction d un prototype virtuel; Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 5/50

15 Objectifs du travail Proposer un modèle complet de l onduleur Utilisation des modèles de composants du CEGELY; utilisation de SABER puis Pspice, adaptation aux contraintes basse tension, Utilisation d InCa (LEG) pour la modélisation du câblage; Confronter ces modèles à l expérience Utiliser l outil de simulation mettre en avant ses avantages; participer à la construction d un prototype virtuel; Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 5/50

16 Objectifs du travail Proposer un modèle complet de l onduleur Utilisation des modèles de composants du CEGELY; utilisation de SABER puis Pspice, adaptation aux contraintes basse tension, Utilisation d InCa (LEG) pour la modélisation du câblage; Confronter ces modèles à l expérience Utiliser l outil de simulation mettre en avant ses avantages; participer à la construction d un prototype virtuel; Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 5/50

17 Objectifs du travail Proposer un modèle complet de l onduleur Utilisation des modèles de composants du CEGELY; utilisation de SABER puis Pspice, adaptation aux contraintes basse tension, Utilisation d InCa (LEG) pour la modélisation du câblage; Confronter ces modèles à l expérience Utiliser l outil de simulation mettre en avant ses avantages; participer à la construction d un prototype virtuel; Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 5/50

18 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage 1 Introduction Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 6/50

19 Structure étudiée Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Les composants condensateurs quasi-idéaux (céramiques CMS) MOSFET câblage Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 7/50

20 MOSFET Modèle proposé Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage le MOSFET peut être modélisé par schéma équivalent Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 8/50

21 MOSFET Modèle proposé Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage le MOSFET peut être modélisé par schéma équivalent Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 8/50

22 MOSFET Modèle proposé Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage le MOSFET peut être modélisé par schéma équivalent Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 8/50

23 MOSFET Modèle proposé Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage le MOSFET peut être modélisé par schéma équivalent Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 8/50

24 MOSFET Modèle proposé Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage le MOSFET peut être modélisé par schéma équivalent Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 8/50

25 MOSFET Modèle proposé Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage le MOSFET peut être modélisé par schéma équivalent Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 8/50

26 MOSFET Modèle proposé Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage le MOSFET peut être modélisé par schéma équivalent Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 8/50

27 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET statique origine du R DSon Résistance spécifique (Ω.cm 2 ) m 10 m 1 m MOS commercialisés MOS idéal 100 u 10 V 100 V 1 kv Tension de claquage (V) Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 9/50

28 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET statique origine du R DSon Résistance spécifique (Ω.cm 2 ) m 10 m 1 m MOS commercialisés MOS idéal MOS idéal, R cablage =500 µω 100 u 10 V 100 V 1 kv Tension de claquage (V) Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 9/50

29 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET statique origine du R DSon Résistance spécifique (Ω.cm 2 ) m 10 m 1 m MOS commercialisés MOS idéal MOS idéal, R cablage =500 µω 100 u 10 V 100 V 1 kv Tension de claquage (V) Source: STMicroelectronics Spécificité MOSFET basse tension : Résistances de boîtier Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 9/50

30 MOSFET statique modèle Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Courant de drain (A) Modèle 2Kp Modele ST (spice) Mesure 12V Tension drain source (V) 8V 7V 6V 5V 4,5V 3V; 4V Modèle à «2Kp»: plus de degrés de liberté que le modèle spice level 3 ; peu complexe; 5 paramètres : Kp sat, Kp lin, θ, V th, σ. Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 10/50

31 MOSFET statique modèle Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Courant de drain (A) Modèle 2Kp Modele ST (spice) Mesure 12V Tension drain source (V) 8V 7V 6V 5V 4,5V 3V; 4V Modèle à «2Kp»: plus de degrés de liberté que le modèle spice level 3 ; peu complexe; 5 paramètres : Kp sat, Kp lin, θ, V th, σ. Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 10/50

32 MOSFET statique modèle Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Courant de drain (A) Modèle 2Kp Modele ST (spice) Mesure 12V Tension drain source (V) 8V 7V 6V 5V 4,5V 3V; 4V Modèle à «2Kp»: plus de degrés de liberté que le modèle spice level 3 ; peu complexe; 5 paramètres : Kp sat, Kp lin, θ, V th, σ. Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 10/50

33 MOSFET caractérisation statique Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Caractérisation statique Autoéchauffement ; mesures pulsées < 10 µs, dispositif de test spécifique, identification automatisée par recuit simulé. Tension drain-source (V) u u 10.0u 15.0u 20.0u 25.0u Temps (s) Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 11/50

34 MOSFET caractérisation statique Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Caractérisation statique Autoéchauffement ; mesures pulsées < 10 µs, dispositif de test spécifique, identification automatisée par recuit simulé. Tension drain-source (V) u u 10.0u 15.0u 20.0u 25.0u Temps (s) Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 11/50

35 MOSFET caractérisation statique Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Caractérisation statique Autoéchauffement ; mesures pulsées < 10 µs, dispositif de test spécifique, identification automatisée par recuit simulé. Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 11/50

36 MOSFET caractérisation statique Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Caractérisation statique Autoéchauffement ; mesures pulsées < 10 µs, dispositif de test spécifique, Courant de drain (A) identification automatisée 0 par recuit simulé s 5 s 10 s 15 s 20 s Tension drain source 8V 7V 6V 5V 4,5V 3V; 4V Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 11/50

37 MOSFET Modèle proposé Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage le MOSFET peut être modélisé par schéma équivalent Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 12/50

38 MOSFET Diode intrinsèque Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Utilisation du modèle de diode PiN du CEGELY Paramètres dynamiques : A, N, W, τ A, τ D, α; Paramètres statiques : V bi et V n0. Identification des paramètres Paramètres dynamiques : estimation de A, N, W et τ A a priori, identification aux mesures en commutation, identification de τ D et α, Paramètres statiques : V bi et V n0 ; identification avec la caractéristique statique. Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 13/50

39 MOSFET Diode intrinsèque Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Utilisation du modèle de diode PiN du CEGELY Paramètres dynamiques : A, N, W, τ A, τ D, α; Paramètres statiques : V bi et V n0. Identification des paramètres Paramètres dynamiques : estimation de A, N, W et τ A a priori, identification aux mesures en commutation, identification de τ D et α, Paramètres statiques : V bi et V n0 ; identification avec la caractéristique statique. Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 13/50

40 MOSFET Diode intrinsèque Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Utilisation du modèle de diode PiN du CEGELY Paramètres dynamiques : A, N, W, τ A, τ D, α; Paramètres statiques : V bi et V n0. Identification des paramètres Paramètres dynamiques : estimation de A, N, W et τ A a priori, identification aux mesures en commutation, identification de τ D et α, Paramètres statiques : V bi et V n0 ; identification avec la caractéristique statique. Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 13/50

41 MOSFET Diode intrinsèque Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Utilisation du modèle de diode PiN du CEGELY Paramètres dynamiques : A, N, W, τ A, τ D, α; Paramètres statiques : V bi et V n0. Identification des paramètres Paramètres dynamiques : estimation de A, N, W et τ A a priori, identification aux mesures en commutation, identification de τ D et α, Paramètres statiques : V bi et V n0 ; identification avec la caractéristique statique. Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 13/50

42 MOSFET Diode intrinsèque Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Utilisation du modèle de diode PiN du CEGELY Paramètres dynamiques : A, N, W, τ A, τ D, α; Paramètres statiques : V bi et V n0. Identification des paramètres Paramètres dynamiques : estimation de A, N, W et τ A a priori, identification aux mesures en commutation, identification de τ D et α, Paramètres statiques : V bi et V n0 ; identification avec la caractéristique statique. Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 13/50

43 MOSFET Diode intrinsèque Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Utilisation du modèle de diode PiN du CEGELY Paramètres dynamiques : A, N, W, τ A, τ D, α; Paramètres statiques : V bi et V n0. Identification des paramètres Paramètres dynamiques : estimation de A, N, W et τ A a priori, identification aux mesures en commutation, identification de τ D et α, Paramètres statiques : V bi et V n0 ; identification avec la caractéristique statique. Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 13/50

44 MOSFET Diode intrinsèque Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Utilisation du modèle de diode PiN du CEGELY Paramètres dynamiques : A, N, W, τ A, τ D, α; Paramètres statiques : V bi et V n0. Identification des paramètres Paramètres dynamiques : estimation de A, N, W et τ A a priori, identification aux mesures en commutation, identification de τ D et α, Paramètres statiques : V bi et V n0 ; identification avec la caractéristique statique. Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 13/50

45 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET Caractérisation de la diode dynamique Un transistor en commutation Grille et source du transistor sous test court-circuitées Simulation du modèle complet du MOSFET Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 14/50

46 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET Caractérisation de la diode dynamique Courant de drain (A) mesure simulation tension simulation courant s ns 1.0 us 1.5 us 2.0 us 5 Temps (s) Tension drain source (V) Un transistor en commutation Grille et source du transistor sous test court-circuitées Simulation du modèle complet du MOSFET Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 14/50

47 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET Caractérisation de la diode dynamique Courant de drain (A) mesure simulation tension simulation courant Tension drain source (V) Un transistor en commutation Grille et source du transistor sous test court-circuitées s ns 1.0 us 1.5 us 2.0 us 5 Temps (s) Simulation du modèle complet du MOSFET Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 14/50

48 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET Caractérisation de la diode statique simulation mesure Forte influence sur les pertes dans un onduleur Courant d anode (A) paramètres : 50 V bi et V n Tension anode cathode (V) Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 15/50

49 MOSFET Causes du passage en avalanche Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Inductance de maille load dump Forte dissipation d énergie modèle électrothermique Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 16/50

50 MOSFET Causes du passage en avalanche Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Inductance de maille load dump Forte dissipation d énergie modèle électrothermique Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 16/50

51 MOSFET Causes du passage en avalanche Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Inductance de maille load dump Forte dissipation d énergie modèle électrothermique Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 16/50

52 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET Caractérisation de la diode en avalanche principe condensateur chargé à v C fermeture de 1, charge de L fermeture de 2 et 3 ouverture de 1 ouverture de 3 (avalanche) fermeture de 1 2 isolé Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 17/50

53 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET Caractérisation de la diode en avalanche principe condensateur chargé à v C fermeture de 1, charge de L fermeture de 2 et 3 ouverture de 1 ouverture de 3 (avalanche) fermeture de 1 2 isolé Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 17/50

54 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET Caractérisation de la diode en avalanche principe condensateur chargé à v C fermeture de 1, charge de L fermeture de 2 et 3 ouverture de 1 ouverture de 3 (avalanche) fermeture de 1 2 isolé Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 17/50

55 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET Caractérisation de la diode en avalanche principe condensateur chargé à v C fermeture de 1, charge de L fermeture de 2 et 3 ouverture de 1 ouverture de 3 (avalanche) fermeture de 1 2 isolé Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 17/50

56 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET Caractérisation de la diode en avalanche principe condensateur chargé à v C fermeture de 1, charge de L fermeture de 2 et 3 ouverture de 1 ouverture de 3 (avalanche) fermeture de 1 2 isolé Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 17/50

57 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET Caractérisation de la diode en avalanche principe condensateur chargé à v C fermeture de 1, charge de L fermeture de 2 et 3 ouverture de 1 ouverture de 3 (avalanche) fermeture de 1 2 isolé Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 17/50

58 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET Caractérisation de la diode en avalanche principe condensateur chargé à v C fermeture de 1, charge de L fermeture de 2 et 3 ouverture de 1 ouverture de 3 (avalanche) fermeture de 1 2 isolé Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 17/50

59 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET Caractérisation de la diode en avalanche mesures 120 A I D (A) V DS (V) V F (V) 80 A 40 A 0 A 30 V 20 V 10 V 0 V 0.5 V 0.6 V 0 s 200 us 400 us 600 us 800 us Temps (s) Mesures : Courant de drain; Tension drain source; Température durant le refroidissement. Impulsions de durée croissante extraction de I D (t), V DS (t) et T (t). Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 18/50

60 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET Caractérisation de la diode en avalanche mesures 120 A I D (A) V DS (V) V F (V) 80 A 40 A 0 A 30 V 20 V 10 V 0 V 0.5 V 0.6 V 0 s 200 us 400 us 600 us 800 us Temps (s) Mesures : Courant de drain; Tension drain source; Température durant le refroidissement. Impulsions de durée croissante extraction de I D (t), V DS (t) et T (t). Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 18/50

61 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET Caractérisation de la diode en avalanche mesures 120 A I D (A) V DS (V) V F (V) 80 A 40 A 0 A 30 V 20 V 10 V 0 V 0.5 V 0.6 V 0 s 200 us 400 us 600 us 800 us Temps (s) Mesures : Courant de drain; Tension drain source; Température durant le refroidissement. Impulsions de durée croissante extraction de I D (t), V DS (t) et T (t). Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 18/50

62 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET Caractérisation de la diode en avalanche mesures 120 A I D (A) V DS (V) V F (V) 80 A 40 A 0 A 30 V 20 V 10 V 0 V 0.5 V 0.6 V 0 s 200 us 400 us 600 us 800 us Temps (s) Mesures : Courant de drain; Tension drain source; Température durant le refroidissement. Impulsions de durée croissante extraction de I D (t), V DS (t) et T (t). Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 18/50

63 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET Caractérisation de la diode en avalanche mesures 120 A I D (A) V DS (V) V F (V) 80 A 40 A 0 A 30 V 20 V 10 V 0 V 0.5 V 0.6 V 0 s 200 us 400 us 600 us 800 us Temps (s) Mesures : Courant de drain; Tension drain source; Température durant le refroidissement. Impulsions de durée croissante extraction de I D (t), V DS (t) et T (t). Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 18/50

64 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET Caractérisation de la diode en avalanche mesures 120 A I D (A) V DS (V) V F (V) 80 A 40 A 0 A 30 V 20 V 10 V 0 V 0.5 V 0.6 V 0 s 200 us 400 us 600 us 800 us Temps (s) Mesures : Courant de drain; Tension drain source; Température durant le refroidissement. Impulsions de durée croissante extraction de I D (t), V DS (t) et T (t). V DS = V BR + βt + R BR I D Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 18/50

65 MOSFET Modèle proposé Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage le MOSFET peut être modélisé par schéma équivalent Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 19/50

66 MOSFET Modèle proposé Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage le MOSFET peut être modélisé par schéma équivalent Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 19/50

67 MOSFET Capacités Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage C GS Capacité constante un seul paramètre: C GS C DS Capacité de jonction de la diode interne déjà modélisée C GD Capacité d oxyde en série avec une capacité de jonction 2 paramètres suplémentaires : A GD et C ox 3 paramètres à identifier : C GS, A GD et C ox Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 20/50

68 MOSFET Capacités Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage C GS Capacité constante un seul paramètre: C GS C DS Capacité de jonction de la diode interne déjà modélisée C GD Capacité d oxyde en série avec une capacité de jonction 2 paramètres suplémentaires : A GD et C ox 3 paramètres à identifier : C GS, A GD et C ox Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 20/50

69 MOSFET Capacités Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage C GS Capacité constante un seul paramètre: C GS C DS Capacité de jonction de la diode interne déjà modélisée C GD Capacité d oxyde en série avec une capacité de jonction 2 paramètres suplémentaires : A GD et C ox 3 paramètres à identifier : C GS, A GD et C ox Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 20/50

70 MOSFET Capacités Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage C GS Capacité constante un seul paramètre: C GS C DS Capacité de jonction de la diode interne déjà modélisée C GD Capacité d oxyde en série avec une capacité de jonction 2 paramètres suplémentaires : A GD et C ox 3 paramètres à identifier : C GS, A GD et C ox Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 20/50

71 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET Caractérisation du comportement dynamique I G (A) V GS (V) I D (A) V DS (V) mesure 1 simulation u 6u 8u 10u 12u 14u 16u 18u 20u Interactions câblage/capacités MOSFET Commutations rapide et lente Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 21/50

72 Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage MOSFET Caractérisation du comportement dynamique V DS (V) I D (A) V GS (V) I G (A) mesure 0.1 simulation u 6u 8u 10u 12u 14u 16u 18u 20u Interactions câblage/capacités MOSFET Commutations rapide et lente Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 21/50

73 Câblage Influence sur la commutation Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage V DS (V) L D =1n L D =5n L D =20n L D =50n 6.0u 6.5u 7.0u 11.0u 11.5u ouverture fermeture I D (V) Influence de L D 6.0u 6.5u 7.0u 11.0u 11.5u Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 22/50

74 Câblage Influence sur la commutation Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage V DS (V) L S =1n L S =5n L S =20n L S =50n 6.0u 6.5u 7.0u 11.0u 11.5u ouverture fermeture I D (V) Influence de L S 6.0u 6.5u 7.0u 11.0u 11.5u Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 22/50

75 Câblage Modèles Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Capacités parasites utilisation de SMI : fortes capacités des pistes; basse tension : faible impact des capacités parasites; Inductances et résistances parasites utilisation de SMI : faible inductance des pistes ; fort courant : prédominance des inductances et résistances parasites; Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 23/50

76 Câblage Modèles Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Capacités parasites utilisation de SMI : fortes capacités des pistes; basse tension : faible impact des capacités parasites; Inductances et résistances parasites utilisation de SMI : faible inductance des pistes ; fort courant : prédominance des inductances et résistances parasites; Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 23/50

77 Câblage Modèles Introduction Modèle statique du MOSFET Diode du MOSFET Capacités Influence du câblage Capacités parasites utilisation de SMI : fortes capacités des pistes; basse tension : faible impact des capacités parasites; une formulation simple suffit : C = C surfacique S piste Inductances et résistances parasites utilisation de SMI : faible inductance des pistes ; fort courant : prédominance des inductances et résistances parasites; Cyril BUTTAY Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance 23/50

Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie

Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie ABDELILAH EL KHADIRY ABDELHAKIM BOURENNANE MARIE BREIL DUPUY FRÉDÉRIC RICHARDEAU

Plus en détail

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1 1 Introduction Un convertisseur statique est un montage utilisant des interrupteurs à semiconducteurs permettant par une commande convenable de ces derniers de régler un transfert d énergie entre une source

Plus en détail

THESE DOCTEUR. Génie Electrique. Maxime MOREAU

THESE DOCTEUR. Génie Electrique. Maxime MOREAU N d ordre : 117 ECOLE CENTRALE DE LILLE THESE présentée en vue d obtenir le grade de DOCTEUR en Génie Electrique par Maxime MOREAU DOCTORAT DELIVRE PAR L ECOLE CENTRALE DE LILLE Modélisation haute fréquence

Plus en détail

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Commande des transistors de puissance en commutation Réalisation d'un hacheur série DUT GEii 2 ème année Module AT13 Sommaire 1 Présentation... 3 1.1

Plus en détail

Les transistors à effet de champ.

Les transistors à effet de champ. Chapitre 2 Les transistors à effet de champ. 2.1 Les différentes structures Il existe de nombreux types de transistors utilisant un effet de champ (FET : Field Effect Transistor). Ces composants sont caractérisés

Plus en détail

Convertisseurs statiques d'énergie électrique

Convertisseurs statiques d'énergie électrique Convertisseurs statiques d'énergie électrique I. Pourquoi des convertisseurs d'énergie électrique? L'énergie électrique utilisée dans l'industrie et chez les particuliers provient principalement du réseau

Plus en détail

Cours 9. Régimes du transistor MOS

Cours 9. Régimes du transistor MOS Cours 9. Régimes du transistor MOS Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ACSI à l UPMC Octobre-décembre 005 Dans ce document le transistor MOS est traité comme un composant électronique.

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Visite du département Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 4 6 5 1 er Etage 7 8 Rez-de-chaussée 1 Laboratoire de recherche Rôles : L

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire IUT Louis Pasteur Mesures Physiques Electronique Analogique 2ème semestre 3ème partie Damien JACOB 08-09 Le transistor bipolaire I. Description et symboles Effet transistor : effet physique découvert en

Plus en détail

Optimisation d une fonction de transmission d ordres

Optimisation d une fonction de transmission d ordres Optimisation d une fonction de transmission d ordres pour driver à très haute isolation galvanique. Application aux modules IGBT pour onduleurs multi-niveaux MMC (Multilevel Modular Converters). Sokchea

Plus en détail

LA MESURE INDUSTRIELLE

LA MESURE INDUSTRIELLE E02 LA MESURE INDUSTRIELLE 20 Heures Technicien responsable de la maintenance Approfondir les techniques de mesure; Prendre en compte l aspect métrologie. Connaître les limites et les facteurs d influences

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

Electronique du véhicule

Electronique du véhicule Module 2 Electronique du véhicule Orientation véhicules légers Diagnosticien d'automobiles avec brevet fédéral Orientation véhicules utilitaires Modules 7 à 9 Modules 10 à12 Modules 1 à 6 UPSA, Mittelstrasse

Plus en détail

Les transistors à effet de champ

Les transistors à effet de champ etour au menu! Les transistors à effet de champ 1 tructure A TANITO à JONCTION (JFET) Contrairement aux transistors bipolaires dont le fonctionnement repose sur deux types de porteurs les trous et les

Plus en détail

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B.

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B. Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant. - Le régime linéaire. Le courant collecteur est proportionnel

Plus en détail

EMETTEUR ULB. Architectures & circuits. Ecole ULB GDRO ESISAR - Valence 23-27/10/2006. David MARCHALAND STMicroelectronics 26/10/2006

EMETTEUR ULB. Architectures & circuits. Ecole ULB GDRO ESISAR - Valence 23-27/10/2006. David MARCHALAND STMicroelectronics 26/10/2006 EMETTEUR ULB Architectures & circuits David MARCHALAND STMicroelectronics 26/10/2006 Ecole ULB GDRO ESISAR - Valence 23-27/10/2006 Introduction Emergence des applications de type LR-WPAN : Dispositif communicant

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 6 4 5 Guide visite du département Génie Industriel et Maintenance 1 Salles Informatiques Utilisation

Plus en détail

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale Le SA10 est un appareil portable destiné au test des disjoncteurs moyenne tension et haute tension. Quoiqu il soit conçu pour fonctionner couplé

Plus en détail

FacultéPolytechnique. Dimensionnement optimal de convertisseurs continu-continu isolés par la méthode des plans d expériences Travail de fin d études

FacultéPolytechnique. Dimensionnement optimal de convertisseurs continu-continu isolés par la méthode des plans d expériences Travail de fin d études FacultéPolytechnique Dimensionnement optimal de convertisseurs continu-continu isolés par la méthode des plans d expériences Travail de fin d études Stijn Coorevits Promoteurs : Prof. O. Deblecker Ir C.

Plus en détail

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE Chapitre 2 GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE I- LES APPAREILS DE MESURE ANALOGIQUES: Un appareil de mesure comprend généralement un ou plusieurs inducteurs fixes ( aimant permanant ou électroaimant)

Plus en détail

La conversion d énergie dans les systèmes photovoltaïque

La conversion d énergie dans les systèmes photovoltaïque La conversion d énergie dans les systèmes photovoltaïque A. SCHELLMANNS, Maîtres de conférences à l Université de Tours Responsable de département à Polytech Tours ambroise.schellmanns@univ-tours.fr Congrès

Plus en détail

Conception des Systèmes Numériques et Mixtes

Conception des Systèmes Numériques et Mixtes Conception des Systèmes Numériques et Mixtes Daniela Dragomirescu 1,2, Michael Kraemer 1,2, Marie-Line Boy 3, Philippe Bourdeau d Aguerre 3 1 - Université de Toulouse : INSA Toulouse, 135 Av. de Rangueil

Plus en détail

Gestion et entretien des Installations Electriques BT

Gestion et entretien des Installations Electriques BT Durée : 5 jours Gestion et entretien des Installations Electriques BT Réf : (TECH.01) ² Connaître les paramètres d une installation basse tension, apprendre les bonnes méthodes de gestion et entretien

Plus en détail

Circuits intégrés micro-ondes

Circuits intégrés micro-ondes Chapitre 7 Circuits intégrés micro-ondes Ce chapitre sert d introduction aux circuits intégrés micro-ondes. On y présentera les éléments de base (résistance, capacitance, inductance), ainsi que les transistors

Plus en détail

MODÉLISATION PHYSIQUE D'UN TRANSISTOR DE PUISSANCE IGBT - TRAÎNÉE EN TENSION À L'ENCLENCHEMENT

MODÉLISATION PHYSIQUE D'UN TRANSISTOR DE PUISSANCE IGBT - TRAÎNÉE EN TENSION À L'ENCLENCHEMENT MODÉLISATION PHYSIQUE D'UN TRANSISTOR DE PUISSANCE IGBT - TRAÎNÉE EN TENSION À L'ENCLENCHEMENT THÈSE N O 3215 (2005) PRÉSENTÉE À LA FACULTÉ SCIENCES ET TECHNIQUES DE L'INGÉNIEUR Institut des sciences de

Plus en détail

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs

Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs LabVIEW et l automatisation de mesures de circuits intégrés RF pour applications automobiles Bernard Bordonado Motorola Semiconducteurs Page 1 Plan de la présentation Introduction Circuits intégrés RF

Plus en détail

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX H02 PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX APPAREILS POUR LA TRANSFORMATION DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT ALTERNATIF, DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT CONTINU OU VICE

Plus en détail

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE Le test statique est un moyen très connu pour évaluer les moteurs électriques. Cependant, si un moteur ne peut pas être arreté,

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques Revue des Energies Renouvelables ICESD 11 Adrar (2011) 101 112 Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques M. Meddah *, M. Bourahla et N. Bouchetata Faculté de Génie Electrique,

Plus en détail

Circuits électriques

Circuits électriques Préparation à l agrégation de Sciences-Physiques ENS Physique Circuits électriques R. Journeaux, Electricité, électronique, optique. Berty, Electricité pratique, tome I H-PREPA Electronique-Electrocinétique

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE

CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE Séminaire mi parcours Stock-e 2010 CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE Iyad Balloul Renault Trucks - iyad.balloul@volvo.com Eric Bideaux INSA Lyon - eric.bideaux@insa-lyon.fr Marc Michard LMFA - Marc.Michard@ec-lyon.fr

Plus en détail

SERVICES D INGENIERIE

SERVICES D INGENIERIE SERVICES D INGENIERIE Le Centre Technique PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement, intégration produit et assistance

Plus en détail

08/07/2015 www.crouzet.com

08/07/2015 www.crouzet.com 17,5mm - 1 Sortie statique 0,7A MUS2 Ref 88827004 Multifonction ou monofonction Multigamme (7 gammes commutables) Multitension Bornes à vis ou à ressort Visualisation des états par 1 led (version relais)

Plus en détail

Driver de moteurs pas-à-pas DM432C

Driver de moteurs pas-à-pas DM432C Driver de moteurs pas-à-pas DM432C 1. Introduction Le DM432C de Leadshine est un driver digital de moteurs pas-à-pas basé sur un circuit DSP. Il fait partie de la dernière génération de contrôleurs de

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable

Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable et Supporté par: Laboratoire d Electrotechnique et d Electronique de Puissance de Lille Cohabilité avec 23/04/2010 D 2 Présentation

Plus en détail

Le GBF Générateur basse fréquence

Le GBF Générateur basse fréquence Le GBF Générateur basse fréquence Il génère des signaux alternatifs ( carré, sinusoïdale et triangulaire ) en sa sortie ( output- 50 ) Pour chaque signal, on peut modifier : l amplitude ( en agissant sur

Plus en détail

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N Série 55 - Relais industriels 7-10 A Caractéristiques 55.12 55.13 55.14 Relais pour usage général avec 2, 3 ou 4 contacts Montage sur circuit imprimé 55.12-2 contacts 10 A 55.13-3 contacts 10 A 55.14-4

Plus en détail

Introduction à l électronique de puissance Synthèse des convertisseurs statiques. Lycée Richelieu TSI 1 Année scolaire 2006-2007 Sébastien GERGADIER

Introduction à l électronique de puissance Synthèse des convertisseurs statiques. Lycée Richelieu TSI 1 Année scolaire 2006-2007 Sébastien GERGADIER Introduction à l électronique de puissance Synthèse des convertisseurs statiques Lycée Richelieu TSI 1 Année scolaire 2006-2007 Sébastien GERGADIER 28 janvier 2007 Table des matières 1 Synthèse des convertisseurs

Plus en détail

Module : filtrage analogique

Module : filtrage analogique BSEL - Physique appliquée Module : filtrage analogique Diaporama : aucun ésumé de cours - Les différents types de filtres - Transmittance en z d un filtre numérique 3- Algorithme de calcul de y n 4- Stabilité

Plus en détail

Élan d ouverture. 30 fois plus rapide qu un battement de cil : ABB simule l extrême dans un disjoncteur CCHT

Élan d ouverture. 30 fois plus rapide qu un battement de cil : ABB simule l extrême dans un disjoncteur CCHT 30 fois plus rapide qu un battement de cil : ABB simule l extrême dans un disjoncteur CCHT Daniel Ohlsson, Jakub Korbel, Per Lindholm, Ueli Steiger, Per Skarby, Christian Simonidis, Sami Kotilainen L une

Plus en détail

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle Série 77 - Relais statiques modulaires 5A Caractéristiques 77.01.x.xxx.8050 77.01.x.xxx.8051 Relais statiques modulaires, Sortie 1NO 5A Largeur 17.5mm Sortie AC Isolation entre entrée et sortie 5kV (1.2/

Plus en détail

Le projet HBS. LETI/DSIS Jean-Jacques Chaillout jean-jacques.chaillout@cea.fr. CEA. All rights reserved

Le projet HBS. LETI/DSIS Jean-Jacques Chaillout jean-jacques.chaillout@cea.fr. CEA. All rights reserved Le projet HBS LETI/DSIS Jean-Jacques Chaillout jean-jacques.chaillout@cea.fr Les buts du projet HBS En 2010 : 8.3 milliards, 1.3 millions d implantations par an, forte croissance dans pays émergents Réduire

Plus en détail

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe.

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe. TD 11 Les trois montages fondamentaux.,.,. ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe ***exercice 11.1 On considère le montage ci-dessous : V = 10 V R 1 R s v e

Plus en détail

Une expertise et des solutions à votre service...

Une expertise et des solutions à votre service... Une expertise et des solutions à votre service... Ingénierie électronique, informatique industrielle et mécanique Machines spéciales et systèmes clé en mains Equipements de test industriel Conversion d

Plus en détail

Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire

Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire LEEA 3 ème A, C. TELLIER, 28.08.04 1 Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire 1. Structure et description du fonctionnement 1.1. Les transistors bipolaires 1.2 Le transistor NPN Structure intégrée d'un transistor

Plus en détail

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1 Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Question posée par les membres du club d astronomie de Lavardac 47230. Est-il possible d augmenter l autonomie des ordinateurs portables (qui tout

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

T.P. n 11. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe

T.P. n 11. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe T.P. n 11 polytech-instrumentation.fr 0 825 563 563 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe Utilisation de l oscilloscope à mémoire numérique I. Introduction Avec un oscilloscope numérique, le signal étudié

Plus en détail

2.1 Le point mémoire statique Le point mémoire statique est fondé sur le bistable, dessiné de manière différente en Figure 1.

2.1 Le point mémoire statique Le point mémoire statique est fondé sur le bistable, dessiné de manière différente en Figure 1. Mémoires RAM 1. LOGIUE STATIUE ET LOGIUE DYNAMIUE Le point mémoire est l élément de base, capable de mémoriser un bit. Il y a deux approches possibles. L approche statique est fondée sur la l'utilisation

Plus en détail

Le multiplexage. Sommaire

Le multiplexage. Sommaire Sommaire Table des matières 1- GENERALITES... 2 1-1 Introduction... 2 1-2 Multiplexage... 4 1-3 Transmission numérique... 5 2- LA NUMERATION HEXADECIMALE Base 16... 8 3- ARCHITECTURE ET PROTOCOLE DES RESEAUX...

Plus en détail

Exercice 1. Exercice n 1 : Déséquilibre mécanique

Exercice 1. Exercice n 1 : Déséquilibre mécanique Exercice 1 1. a) Un mobile peut-il avoir une accélération non nulle à un instant où sa vitesse est nulle? donner un exemple illustrant la réponse. b) Un mobile peut-il avoir une accélération de direction

Plus en détail

TS Physique L automobile du futur Electricité

TS Physique L automobile du futur Electricité P a g e 1 TS Physique Electricité Exercice résolu Enoncé Le moteur thermique, étant très certainement appelé à disparaître, les constructeurs automobiles recourront probablement au «tout électrique» ou

Plus en détail

Etude des convertisseurs statiques continu-continu à résonance, modélisation dynamique

Etude des convertisseurs statiques continu-continu à résonance, modélisation dynamique Etude des convertisseurs statiques continucontinu à résonance, modélisation dynamique J.P. Ferrieux, J. Perard, E. Olivier To cite this version: J.P. Ferrieux, J. Perard, E. Olivier. Etude des convertisseurs

Plus en détail

Le triac en commutation : Commande des relais statiques : Princ ipe électronique

Le triac en commutation : Commande des relais statiques : Princ ipe électronique LES RELAIS STATIQUES (SOLID STATE RELAY : SSR) Princ ipe électronique Les relais statiques sont des contacteurs qui se ferment électroniquement, par une simple commande en appliquant une tension continue

Plus en détail

Amplificateur et commande

Amplificateur et commande CAPTEURS Bibliographie : [1]. G.Asch Les capteurs en instrumentation industrielle [2]. R Duffait, JP Lievre Expériences d électronique (chap ) [3]. Collection Durandeau 1èreS option Sciences expérimentales

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2015-2016 GYROSCANFIELD Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide. Il est fabriqué

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

Convertisseur Dactablette

Convertisseur Dactablette Convertisseur Dactablette La plupart des systèmes d amplification de très haute qualité ne traitent les signaux provenant de leurs sources qu en analogique, les systèmes «tout numérique» étant plus généralement

Plus en détail

CHAPITRE I Modélisation d un panneau solaire 2012

CHAPITRE I Modélisation d un panneau solaire 2012 1 I.Généralités sur les cellules photovoltaïques I.1.Introduction : Les énergies renouvelables sont des énergies à ressource illimitée. Les énergies renouvelables regroupent un certain nombre de filières

Plus en détail

Découvrir le. Discover. Lighting Technologies

Découvrir le. Discover. Lighting Technologies Découvrir le Discover Lighting Technologies Présentation du nouveau standard Eurodim Twin Tech ADB, une nouvelle génération d installations professionnelles de gradation qui réunit le meilleur de deux

Plus en détail

Solutions pour la mesure. de courant et d énergie

Solutions pour la mesure. de courant et d énergie Solutions pour la mesure de courant et d énergie Mesure et analyse de signal Solutions WAGO pour la surveillance et l économie d énergie Boucles de mesure Rogowski, série 855 pour la mesure non intrusive

Plus en détail

3 ÉLÉMENTS forment un LABoratoire.

3 ÉLÉMENTS forment un LABoratoire. 3 ÉLÉMENTS forment un LABoratoire. L environnement d apprentissage COM3LAB combine l expérimentation et les avantages du e-learning interactif. La nouvelle unité centrale (console) est la jonction entre

Plus en détail

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique Fiche technique expérimentale 5 Notions sur l acquisition numérique D.Malka MPSI 2014-2015 Lycée Saint-Exupéry Ce bref guide traite de quelques éléments important sur l acquisition numérique des signaux

Plus en détail

SOMMAIRE. B5.1 Première approche

SOMMAIRE. B5.1 Première approche APPROCHE THEORIQE LES COMPOSANTS ELECTRONIQES B5 LES IOES SOMMAIRE B5.1 Première approche B5.2 e la jonction PN à la diode B5.3 Caractéristique d'une diode B5.4 Mécanisme de conduction d'une diode B5.5

Plus en détail

ENREGISTREUR DE TEMPERATURE

ENREGISTREUR DE TEMPERATURE ENREGISTREUR DE TEMPERATURE Jean-Pierre MANDON 2005 www.pictec.org Cet enregistreur de température a été réalisé dans le cadre de la construction d'un chauffe eau solaire. Il me permet d'enregistrer les

Plus en détail

Guide d application technique Correction du Facteur de Puissance. Solution en Compensation Facteur de puissance

Guide d application technique Correction du Facteur de Puissance. Solution en Compensation Facteur de puissance Guide d application technique Correction du Facteur de Puissance Solution en Compensation Facteur de puissance Solutions complètes dans la régulation de la Qualité de l onde Note : 4.1.2 Banques

Plus en détail

Les résistances de point neutre

Les résistances de point neutre Les résistances de point neutre Lorsque l on souhaite limiter fortement le courant dans le neutre du réseau, on utilise une résistance de point neutre. Les risques de résonance parallèle ou série sont

Plus en détail

Conception. de systèmes électroniques. analogiques

Conception. de systèmes électroniques. analogiques Christian JUTTEN Conception de systèmes électroniques analogiques Université Joseph Fourier - Polytech Grenoble Cours de deuxième année du département 3i Janvier 2007 Table des matières Modèle mathématique

Plus en détail

Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation

Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation r.briand@estia.fr Octobre 2012 ASPROM ESTIA-Recherche Enseignant-Chercheur à l ESTIA Ecole Supérieure

Plus en détail

Un fonctionnement optimum ainsi qu une augmentation de la durée de vie des tubes et des composants est assurée.

Un fonctionnement optimum ainsi qu une augmentation de la durée de vie des tubes et des composants est assurée. TRON a u d i o carte de monitoring & contrôle 0. Revison du document Rev 1- novembre 2007 Document initial 1. Introduction Cette carte compacte gère le fonctionnement de l appareil. La mise sous tension

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

Module Relais de temporisation DC 24 110 V, programmable

Module Relais de temporisation DC 24 110 V, programmable Caractéristiques techniques indicatives sous réserve de modifications 815006.00 Identification Type ZR6-5006.00 Version du produit Version du fiche technique 00 Application/ Domaine d'utilisation/caractéristiques

Plus en détail

ALPES TECHNOLOGIES Notice d installation des batteries de condensateurs ALPISTATIC équipées du régulateur ALPTEC 11ST

ALPES TECHNOLOGIES Notice d installation des batteries de condensateurs ALPISTATIC équipées du régulateur ALPTEC 11ST Notice d installation des batteries de condensateurs ALPISTATIC équipées du régulateur ALPTEC 11ST Protection - raccordements Mise en service Maintenance Réf : 2007-ST-01 Page 1 SOMMAIRE I - PROTECTION

Plus en détail

«SERVICES D INGENIERIE»

«SERVICES D INGENIERIE» PUNCH POWERGLIDE STRASBOURG 45 années d expériences Le pôle R & D de PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement,

Plus en détail

Keysight Technologies Identification rapide des caractéristiques thermiques d un prototype. Inspection thermographique des bâtiments.

Keysight Technologies Identification rapide des caractéristiques thermiques d un prototype. Inspection thermographique des bâtiments. Keysight Technologies Identification rapide des caractéristiques thermiques d un prototype. Inspection thermographique des bâtiments. Caractérisation en température pour prototype Pour nous contacter :

Plus en détail

UNIProbe - TwinProbe

UNIProbe - TwinProbe UNIProbe - TwinProbe DEUX SOLUTIONS PROFESSIONNELLES POUR L UNIProbe et TwinProbe sont deux systèmes d acquisition pour les mesures de type analogique et numérique: la solution la meilleure et la plus

Plus en détail

Système de contrôle TS 970

Système de contrôle TS 970 Système de contrôle TS 970 Le système de contrôle TS 970 est fourni de manière standard. Ce système de contrôle est préparé à accueillir différents éléments de commande. Spécifications techniques du système

Plus en détail

COUP DE PROJECTEUR Précision de mesure

COUP DE PROJECTEUR Précision de mesure Traçabilité de la puissance RF à Le présent article, émanant de l institut national de métrologie allemand (Physikalisch-Technische Bundesanstalt PTB), montre comment la mesure «Puissance haute fréquence»,

Plus en détail

III Capteurs et actuateurs

III Capteurs et actuateurs III Capteurs et actuateurs Tous les systèmes électroniques ont en commun qu ils fonctionnent selon le principe ETS (Entrée, Traitement, Sortie) du traitement de l information. ENTRÉE TRAITEMENT SORTIE

Plus en détail

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance Chapitre 5 Circuits RL et RC Ce chapitre présente les deux autres éléments linéaires des circuits électriques : l inductance et la capacitance. On verra le comportement de ces deux éléments, et ensuite

Plus en détail

SIMULATION EN ELECTRONIQUE

SIMULATION EN ELECTRONIQUE 1 sur 8 SIMULATION EN ELECTRONIQUE PLAN: OBJECTIF - PUBLIC - MATERIEL - LOGICIEL - METHODE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT INTRODUCTION MANIPULATION 1 : Prise en main A) Montage inverseur

Plus en détail

DETECTOR BICANAL FG2 1. DIMENSIONS ET CONNEXIONS ELECTRIQUES 2. GENERALITES. 24 VDC Alimentat. 24 Vcc. Contact Boucle 2 4 5. Contact Boucle 1 6 7

DETECTOR BICANAL FG2 1. DIMENSIONS ET CONNEXIONS ELECTRIQUES 2. GENERALITES. 24 VDC Alimentat. 24 Vcc. Contact Boucle 2 4 5. Contact Boucle 1 6 7 DETECTOR BICANAL FG. DIMENSIS ET CNEXIS ELECTRIQUES FRANÇAIS 4 VDC Alimentat. 4 Vcc 3 Contact Boucle 4 5 Contact Boucle 6 7 Boucle 8 9 0 Boucle Dimensions en mm. GENERALITES Applications: contrôle de barrières,

Plus en détail

LES THYRISTORS. - SCRs ( Silicon Controlled Rectifier ) - Triacs. - Diacs. Excellence in Power Processing and Protection P.

LES THYRISTORS. - SCRs ( Silicon Controlled Rectifier ) - Triacs. - Diacs. Excellence in Power Processing and Protection P. LES THYRISTORS - SCRs ( Silicon Controlled Rectifier ) - Triacs - Diacs SCR Structure - Schéma équivalent STRUCTURE 4 couches : K G A A A N P P N N N P A G P P N G K K modèle à 2 transistors G K Symbole

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

Chauffage par induction

Chauffage par induction Guide Power Quality Section 7: Efficacité Energétique www.leonardo-energy.org/france Edition Août 2007 Chauffage par induction Jean Callebaut, Laborelec Décembre 2006 1 Introduction... 3 2 Principes physiques...

Plus en détail

Solutions didactiques. Énergies renouvelables & gestion de l énergie

Solutions didactiques. Énergies renouvelables & gestion de l énergie Solutions didactiques Énergies renouvelables & gestion de l énergie Présentation Objectifs La filière des économies d énergies et des énergies renouvelables se met en place. Les entreprises et collectivités

Plus en détail

TECHNIQUES DE MESURE EN HAUTE TENSION

TECHNIQUES DE MESURE EN HAUTE TENSION ours de A. Tilmatine HAPITE IX TEHNIQES DE MESE EN HATE TENSION I) VOLTMETE ELETOSTATIQE Il fonctionne suivant le principe de la force d attraction électrique F e entre deux charges. G M B P Le disque

Plus en détail

Les rencontres du PREBAT 20-22 mars 2007, Aix-les-Bains. Valentin TRILLAT-BERDAL, Bernard SOUYRI, Gilbert ACHARD

Les rencontres du PREBAT 20-22 mars 2007, Aix-les-Bains. Valentin TRILLAT-BERDAL, Bernard SOUYRI, Gilbert ACHARD Les rencontres du PREBAT 20-22 mars 2007, Aix-les-Bains Synthèse du projet GEOSOL: Intégration énergétique dans les bâtiments par l utilisation combinée de l énergie solaire et de la géothermie basse température

Plus en détail

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance LES RESISTANCES Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance Le rôle de la résistance est de limiter le courant dans un circuit. Elle possède plusieurs caractéristiques technique : La valeur

Plus en détail

Montée en charge. Le nouveau disjoncteur hybride d ABB fiabilise les réseaux en courant continu à haute tension

Montée en charge. Le nouveau disjoncteur hybride d ABB fiabilise les réseaux en courant continu à haute tension 6 ABB review 2 13 Montée en charge Le nouveau disjoncteur hybride d ABB fiabilise les réseaux en courant continu à haute tension Magnus Callavik, Anders Blomberg, Jürgen Häfner, Björn Jacobson Le groupe

Plus en détail

véhicule hybride (première

véhicule hybride (première La motorisation d un véhicule hybride (première HERVÉ DISCOURS [1] La cherté et la raréfaction du pétrole ainsi que la sensibilisation du public à l impact de son exploitation sur l environnement conduisent

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ - MAGNÉTISME

ÉLECTRICITÉ - MAGNÉTISME METHODE D'ÉTALONNAGE : L'accréditation COFRAC ÉTALONNAGE porte sur les appareils listés ci-dessous. L'étalonnage est réalisé suivant un programme défini conjointement. Type d'appareils Méthode A Méthode

Plus en détail

Conception et Intégration de Systèmes Critiques

Conception et Intégration de Systèmes Critiques Conception et Intégration de Systèmes Critiques 15 12 18 Non 50 et S initier aux méthodes le développement de projet (plan de développement, intégration, gestion de configuration, agilité) Criticité temporelle

Plus en détail

Notions fondamentales sur le démarrage des moteurs

Notions fondamentales sur le démarrage des moteurs Notions fondamentales sur le démarrage des moteurs Démarrage traditionnel Démarreur progressif, convertisseur de fréquence Motor Management TM Préface Ce manuel technique sur le démarrage des moteurs fait

Plus en détail

Conception et hybridation de l environnement électronique des composants de puissance à structure verticale

Conception et hybridation de l environnement électronique des composants de puissance à structure verticale Conception et hybridation de l environnement électronique des composants de puissance à structure verticale Timothé Simonot To cite this version: Timothé Simonot. Conception et hybridation de l environnement

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX ALFÉA HYBRID BAS NOX POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT FIOUL INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

Etude de signaux observés sur un oscilloscope

Etude de signaux observés sur un oscilloscope Etude de signaux observés sur un oscilloscope Exercice 1 : Signaux observés sur un oscilloscope Pour ces différents signaux, donner le nom du signal si cela est possible, noter sa période, hachurer au

Plus en détail