APRÈS LA SCOLARITÉ OBLIGATOIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "APRÈS LA SCOLARITÉ OBLIGATOIRE"

Transcription

1 APRÈS LA SCOLARITÉ OBLIGATOIRE

2 Vous arrivez au terme de votre scolarité obligatoire et vous devez vous décider pour la formation que vous allez entreprendre. C est une étape importante que vous allez franchir; il est essentiel de lui consacrer le temps nécessaire. Une immense variété de métiers s offre à vous. Votre décision doit être libre et sans préjugés. Pour cela, il est indispensable que vous soyez bien informé. A vous de faire vos choix. En profitant tout au long de votre formation de toutes les aides et des conseils auxquels vous avez droit. Vous en aurez peut-être besoin, car à Genève, les chemins qui conduisent à l activité professionnelle qui vous intéresse n ont jamais été aussi nombreux et aussi variés. Chaque métier exige des compétences spécifiques et des talents particuliers. C est la même chose pour chacune des écoles qui vous conduisent à ces métiers. Que ce soit l Ecole de culture générale, le Collège ou les écoles professionnelles, toutes les 3 ont leurs exigences. Certaines voies privilégient la pratique. D autres donnent une formation plus théorique. Quoi qu il en soit, toutes ces voies sont ouvertes, car quel que soit le stade de votre formation, des possibilités existent pour aller plus loin. Et si votre projet personnel évolue ou s il se modifie, il existe aussi des possibilités pour passer d une formation vers une autre. Aujourd hui, la formation est conçue pour vous permettre de vous épanouir et de réaliser au mieux votre projet personnel. A vous de choisir la formation qui correspond à votre projet. Celle où vous vous sentez vraiment à l aise. Voilà l objectif d une bonne orientation, et notamment de ce guide. Il faut garder à l esprit que les chemins qui existent permettent tous d accéder à des formations supérieures et à des carrières dont les niveaux sont comparables. Quelles sont les voies parmi lesquelles vous devrez choisir? La voie professionnelle ouvre les portes de formations pointues et variées. Elle passe par un apprentissage, que l on peut effectuer soit en école, soit en entreprise. Cet apprentissage peut être enrichi par une maturité professionnelle, qui apporte de solides compléments de culture générale. La «matu pro», comme on dit couramment, conduit à des formations de niveau supérieur, dans les Hautes Ecoles Spécialisées. Certaines formations ne sont pas directement accessibles à la sortie du Cycle d orientation. Elles nécessitent d abord un approfondissement du bagage de culture générale. C est le rôle de l Ecole de culture générale et du Collège. L Ecole de culture générale intéressera aussi des étudiants qui souhaitent s engager plus particulièrement dans les domaines de la santé et du social. Elle permettra d accéder à certaines Hautes Ecoles Spécialisées. Quant au Collège, il donne accès aux universités et aux Ecoles polytechniques fédérales. Les Hautes écoles spécialisées, établissements de formation qui délivrent des diplômes de niveau universitaire, s inscrivent dans le prolongement d une formation professionnelle de base acquise par apprentissage. Certaines filières de formation HES permettent des formations à plein temps, d autres à temps partiel. L Université de Genève comprend 7 facultés (droit, lettres, médecine, psychologie et sciences de l éducation, sciences, sciences économiques et sociales, théologie protestante), une école (l Ecole de traduction et d interprétation) et un Institut d architecture. L Office d orientation et de formation professionnelle et son Centre d information sur les études et professions, le Cycle d orientation, l Enseignement secondaire postobligatoire, les HES et l Université (dont vous trouverez les adresses dans ce guide) sont à votre disposition pour toute information complémentaire: n hésitez pas à les consulter, notamment à travers leur site internet. 3

3 Les filières de formation de l enseignement secondaire postobligatoire TABLE DES MATIÈRES 13 e 12 e 11 e 10 e UNI EPF Maturité gymnasiale gymnasiale Maturité technique (EIG) H.E.S. Haute écoles spécialisées Maturité professionnelle intra Matu pro post Apprentissage Certificat fédéral de capacité () professionnelle Structures d insertion professionnelle et d accueil Diplôme EC Matu pro post diplôme Diplôme EC Ecoles spécialisées éducation, santé et social Diplôme ECG degré diplôme 1 Débouchés Liste alphabétique des professions citées dans la brochure Tableau des formations professionnelles par domaines d activités 12 2 professionnelle Apprentissage dans une entreprise Apprentissage dans une école à plein temps Autres formations professionnelles à plein temps dans une école La maturité professionnelle: un complément au et au diplôme de commerce 39 3 degré diplôme: Ecole de culture générale Ecole de culture générale Ecole de culture générale pour adultes 48 7 Renseignements pratiques Information et orientation scolaires et professionnelles Agenda (séance d information, inscriptions) Autres renseignements (allocations, écoles privées) Structures d insertion professionnnelle et d accueil 87 8 Annexes Conditions de promotion du Cycle d orientation aux différentes formations Liste alphabétique des adresses citées dans la brochure Liste des sigles et abréviations Exemple de contrat d apprentissage Attestation à signer par les parents gymnasiale: Collège de Genève Collège de Genève Collège pour adultes Alice-Rivaz 53 5 HES et autres formations supérieures (accessibles après une première formation) Hautes écoles spécialisées (HES) Autres formations supérieures 63 Tableaux Les filières de formation de l enseignement secondaire postobligatoire 4 Tableau des formations professionnelles par domaines d activités 12 Ecoles professionnelles accessibles après le cycle d orientation 24 Comparaison entre apprentissage en entreprise et apprentissage en école 26 6 universitaire Université de Genève Facultés, écoles et instituts hors de Genève

4 1 DÉBOUCHÉS page Liste alphabétique des professions 1.2 Tableau des formations professionnelles 7

5 D é bouché s 1.1 Liste alphabétique des professions citées dans la brochure A Agent/Agente de maintenance d'appareils informatiques p. 20/21 Agent/Agente du mouvement ferroviaire (CFF) B p. 17/23 Agriculteur/Agricultrice p. 21 Aide-familial/Aide familiale p. 22/31 Aide-soignant/Aide-soignante p. 98 Ambulancier/Ambulancière p. 62/63/64 Animateur socio-culturel/ Animatrice socio-culturelle p. 23/90 Architecte HES p. 57 Assistant social/assistante sociale p. 23 Assistant/Assistante en gestion et en administration p. 66 en information documentaire p. 60 dentaire p. 22/31/63/71 de médecin p. 63/64 médical p. 22/98 en médecine vétérinaire p. 12/22/71 en pharmacie p. 22/31 d hôtel p. 19 Automaticien/Automaticienne p. 21/34 B Bijoutier/Bijoutière p. 13/16/35 Boucher-charcutier/Bouchère-charcutière p. 12 Boulanger-pâtissier/Boulangère-pâtissière p. 12 C Carreleur/Carreleuse p. 15 Caviste p. 12/21 Céramiste p. 13/35/95 Chanteur/Chanteuse p. 12/95/98 Charpentier/Charpentière p. 15/28 Coiffeur/Coiffeuse p. 22 Comédien/Comédienne p. 12/38 Conducteur/Conductrice de camion p. 14/23 Confiseur-pâtissier-glacier/ Confiseuse-pâtissière-glacière p. 12 Constructeur/Constructrice p. 21 Constructeur de bateaux Constructrice de bateaux p. 15 Constructeur d installations de ventilation Constructrice d installations de ventilation p. 15 Constructeur métallique Constructrice métallique p. 21/34/66 Cordonnier/Cordonnière p. 13 Courtepointier/Courtepointière p. 13/19 Couturier/Couturière p. 35/95 Couturier/Couturière en fourrure p. 19 Couvreur/Couvreuse p. 15 Cuisinier/Cuisinière p. 19 Cuisinier/Cuisinière en diététique p.31/63/64/98 D Décorateur-étalagiste/ Décoratrice-étalagiste p. 13 Décorateur/Décoratrice d intérieur p. 12 Designer HES en architecture d intérieur p D bijou/objet p D céramique/objet p D stylisme/mode p. 59 communication visuelle p. 59 Dessinateur/Dessinatrice constructeur/constructrice sur métal p. 21 d installations de ventilation p. 15 d intérieurs p. 13/35 électricien/électricienne p. 15/18 en aménagement du territoire p. 15/21 en bâtiment p. 15 en chauffage p. 15 en génie civil p. 15 en installations sanitaires p. 15 en microtechnique p. 16/21 géomètre p. 15 paysagiste p. 21 Diamantaire p. 16/30 Diététicien/Diététicienne p. 63/70 Diplômé/Diplômée en création artistique p. 14 Doreur-apprêteur/Doreuse-apprêteuse p. 13/15 Droguiste p. 17 9

6 1 D é bouché s E Ebéniste p. 15/34 Ecuyer/Ecuyère p. 12 Educateur spécialisé/educatrice spécialisée p. 23 Educateur/Educatrice du jeune enfant p. 63/64/71 Electricien/Electricienne de montage p. 18 de réseau p. 18 Electricien-électronicien/ Electricienne-électronicienne en véhicules p. 14/18 Electronicien/Electronicienne p. 18 Electronicien/Electronicienne en multimédia p. 18 Electroplaste p. 17/21 Employé/Employée de bureau p. 17 de commerce p. 18/36 d édition p. 18 de maison (urbain, rural) p. 22 postal/postale p. 18 spécialisé/spécialisée en photographie p. 20 Esthéticien/Esthéticienne p. 23 Etancheur/Etancheuse p. 15 F Façonneur/Façonneuse de produits imprimés p. 20 Facteur/Factrice d orgues p. 13 Facteur/Factrice de piano p. 13 Ferblantier/Ferblantière p. 15 Ferblantier-installateur sanitaire/ Ferblantière-installatrice sanitaire p. 15/34 Fleuriste p. 22/30/35 Forestier-bûcheron/Forestière-bûcheronne p. 22 Fourreur/Fourreuse p. 19 G Gainier/Gainière p. 13 Garnisseur/Garnisseuse en carrosserie p. 14 Gestionnaire de vente p. 18 Giletier-culottier/Giletière-culottière p. 19 Graphiste p. 20/35 Graveur/Graveuse p. 13/16/30 H Horloger microélectronicien/ Horlogère microélectronicienne p. 17/34 Horloger praticien/horlogère praticienne p. 16/34 Horloger rhabilleur/horlogère rhabilleuse p. 16/34 Horticulteur complet qualifié/ Horticultrice complète qualifiée p.22/30/34/41 Horticulteur/Horticultrice (options floriculture, paysagisme, pépiniériste) p. 30/34 Hygiéniste dentaire p. 63/64/71 I Imprimeur/Imprimeuse p. 20 Infirmier/Infirmière généraliste (niveau II) p. 64/71 Informaticien/Informaticienne p. 20 Informaticien/Informaticienne de gestion ES p. 37/60 Ingénieur/Ingénieure HES en agronomie, orientation p. 58 arboriculture p. 58 en architecture du paysage p. 58 en électronique p. 57 en énergie électrique p. 57/61 en génie chimique p. 57/61 en génie civil p.15/36/58/61 en génie mécanique p. 57/58 en gestion de la nature p. 58 en informatique p. 57 en microtechnique p. 57 en physique appliquée p. 57 en télécommunications p. 57 production horticole p. 58 viticulture p. 58 L Laborant/Laborantine en biologie p. 23/31 en chimie p. 17 en physique p. 21 Laborantin médical/laborantine médicale p. 64/70 Laitier/Laitière p. 12 Lapidaire p. 17 Libraire p. 18 M Maçon/Maçonne p. 15 Magasinier/Magasinière p. 18 Maquettiste d architecture p. 15 Marbrier/Marbrière p. 15 Maréchal-forgeron/Maréchale-forgeronne p. 12 Maroquinier/Maroquinière p. 13 Mécanicien/Mécanicienne d appareils à moteur p. 21 en cycles et en cyclomoteurs p. 14 en machines agricoles p. 21 en machines de chantier p. 21 en motocycles p. 14 d automobiles (automobiles légères) p. 14/34 d automobiles (véhicules lourds) p. 14 Menuisier/Menuisière p. 16/34 Micromécanicien/Micromécanicienne p. 17 Modeleur/Modeleuse de fonderie p. 21 Monteur-électricien/Monteuse-électricienne p. 16/18 Monteur-frigoriste/Monteuse-frigoriste p. 16 Monteur/Monteuse en chauffage p. 16 offset p. 20 sanitaire p. 16 Musicien/Musicienne p. 14/38 N Nettoyeur/Nettoyeuse de textiles p. 19 en bâtiment p. 16 O Opérateur/Opératrice en chimie p. 17 Opticien/Opticienne p. 23 Orthopédiste p. 23 P Palefrenier/Palefrenière p. 12 Parqueteur/Parqueteuse p. 16 Pédicure-podologue p. 63/64 Peintre en automobiles p. 14 en bâtiments p. 16 en publicité p. 13 Pépiniériste p. 22 Photographe p. 20 Photographe de laboratoire p. 20 Physiothérapeute p. 63 Plâtrier/Plâtrière p. 16 Plâtrier-peintre/Plâtrière-peintre p. 16 Polisseur/Polisseuse en bijouterie p. 17/30 Polygraphe p. 20 Polymécanicien/Polymécanicienne p. 21 Poseur/Poseuse de revêtements de sol p. 16 Professeur/Professeure dans un domaine artistique p. 96 d art dramatique p. 38/65/98 d'instruments p. 19/38 de rythmique p. 19 Psychomotricien/Psychomotricienne p. 63 R Ramoneur/Ramoneuse p. 16 Relieur/Relieuse p. 20 Réparateur/Réparatrice d instruments de musique à vent p. 13 d'automobiles légères et de véhicules lourds p. 14 Reprographe p. 20 S Sage-femme/Sage-homme p. 64/98 Sculpteur/Sculptrice sur pierre p. 13/16 Sellier/Sellière p. 13 Sérigraphe p. 20 Sertisseur/Sertisseuse p. 17 Sommelier/Sommelière p. 19 Spécialiste HES en information documentaire p. 60 Stoppeur/Stoppeuse artistique p. 19 Storiste p. 16 Styliste mode p. 30/35 T Tailleur/Tailleuse de pierre p. 13/16 Tailleur/Tailleuse sur mesure p. 19 Technicien/Technicienne en radiologie médicale p. 63/64/70 ET en bâtiment p. 66 ET en électronique p. 66 ET en informatique p. 66 ET en mécanique p. 66 ET en microtechnique p. 66 pour dentiste p. 23 Termineur/Termineuse de boîtes de montre p. 17/30 Tôlier/Tôlière en carrosserie p. 14 V Vendeur/Vendeuse p. 18 Viticulteur/Viticultrice p. 22 Vitrier/Vitrière p

7 1 D é bouché s 1.2 Tableau des formations professionnelles par domaines d activités Age minimum d'admission en entreprise Lieu des cours en école Durée Diplôme obtenu Ce tableau présente les formations professionnelles par apprentissage proposées à Genève. Pendant l apprentissage, il est possible de préparer également une maturité professionnelle. Dans ce cas-là, l apprenti-e obtient à la fin de sa formation un diplôme de maturité professionnelle en plus du. Si vous souhaitez obtenir davantage d informations sur un ou plusieurs métiers présentés ou non dans ce tableau, vous 1. Alimentation/Boissons Boucher-charcutier Bouchère-charcutière Age minimum d'admission en entreprise Lieu des cours EPM, Montreux (VD) pouvez consulter le recueil des fiches INFOP au Centre d information sur les études et professions (CIEP), sur le site ou dans les médiathèques des cycles d orientation. Ces fiches donnent des informations générales (descriptions des professions, qualités requises, débouchés) ainsi que de nombreuses informations pratiques (lieux, durée, contenu et coûts des formations, adresses utiles). en école Durée Diplôme obtenu 3. Artisanat/Cuir/ Décoration Bijoutier/ Bijoutière (voir domaine 7) Céramiste Cordonnier/Cordonnière Courtepointier/ Courtepointière Décorateur/ Décoratrice d intérieurs Décorateur-étalagiste/ Décoratrice-étalagiste Dessinateur/ Dessinatrice d intérieurs Doreur-apprêteur/ Doreuse-apprêteuse (voir domaine 6) EPSIC Lausanne (VD) Ecole des arts décoratifs Ecole des arts décoratifs Ecole des arts décoratifs Boulanger-pâtissier/ Boulangère-pâtissière Caviste EIC, Changins (VD) Facteur/Factrice d orgues Facteur/Factrice de piano Gainier/Gainière Ecole professionnelle d Horgen (ZH) CEPV Vevey Confiseur-pâtissier-glacier/ Confiseuse-pâtissièreglacière Laitier/Laitière Ecole cantonale de fromagerie de Moudon (VD) Graveur/Graveuse (voir domaine 7) Maroquinier/Maroquinière Peintre en publicité 2. Animaux Réparateur/Réparatrice d instruments de musique à vent CEPV Vevey Assistant/Assistante en médecine vétérinaire Ecole Panorama Lausanne (VD) Sculpteur/ Sculptrice sur pierre (voir domaine 6) Ecuyer/Ecuyère Maréchal-forgeron/ Maréchale-forgeronne Ecole d agriculture de Grange-Verney (FR) EPSIC, Lausanne (VD) Sellier/Sellière Tailleur/Tailleuse de pierre (voir domaine 6) CEPV Vevey Palefrenier/Palefrenière Ecole d agriculture de Grange-Verney (FR) 12 13

8 1 D é bouché s Age minimum d'admission en entreprise Lieu des cours en école Durée Diplôme obtenu Age minimum d'admission en entreprise Lieu des cours en école Durée Diplôme obtenu 4. Arts 6. Bâtiment/ Bois/ Génie civil Aucune formation du secteur d activités «Arts» ne peut s acquérir par apprentissage. Les formations existantes ne peuvent être entreprises qu après une première formation. Elles débouchent notamment sur les professions de: chanteur/chanteuse, comédien/comédienne, musicien/musicienne. La formation de l Ecole supérieure d art visuel conduit au diplôme de création artistique (expression graphique, picturale, tridimensionnelle ou média mixtes). Pour de plus amples informations sur ces professions et formations, vous pouvez consulter le recueil de fiches INFOP au Centre d information sur les études et professions (CIEP) de l OOFP ou le site Carreleur/Carreleuse Charpentier/Charpentière Constructeur/Constructrice de bateaux Constructeur/Constructrice en installations de ventilation CEPV, Vevey (VD) Couvreur/Couvreuse Centre professionnel de Colombier (NE) 5. Automobiles/ Cycles Conducteur/ Conductrice de camion (voir domaine 22) Electricien-électronicien/ Electricienne-électronicienne en véhicules EPSIC, Lausanne (VD) Dessinateur/Dessinatrice en aménagement du territoire Dessinateur/Dessinatrice en bâtiment Dessinateur/Dessinatrice en chauffage Centre de formation professionnelle du littoral neuchâtelois (NE) Garnisseur/Garnisseuse en carrosserie Mécanicien/Mécanicienne d'automobiles (automobiles légères) EPSIC, Lausanne (VD) Dessinateur électricien/ Dessinatrice électricienne (voir domaine 10) Dessinateur/Dessinatrice en génie civil Mécanicien/Mécanicienne d'automobiles (véhicules lourds) Mécanicien/Mécanicienne en cycles et en cyclomoteurs Mécanicien/Mécanicienne en motocycles Dessinateur/Dessinatrice géomètre Dessinateur/Dessinatrice en installations sanitaires Dessinateur/Dessinatrice d installations de ventilation EPSIC, Lausanne (VD) EPSIC, Lausanne (VD) EPSIC, Lausanne (VD) Peintre en automobiles Réparateur/Réparatrice d'automobiles légères et de véhicules lourds Tôlier/Tôlière en carrosserie Doreur-apprêteur/ Doreuse-apprêteuse Ebéniste Etancheur/Etancheuse Ferblantier/Ferblantière CEPV, Vevey (VD) EPSIC, Lausanne (VD) Ferblantier-installateur sanitaire/ Ferblantière-installatrice sanitaire Maçon/Maçonne Maquettiste d architecture CEPV, Vevey (VD) Marbrier/Marbrière EPSIC, Lausanne (VD) 14 15

9 1 D é bouché s Age minimum d'admission en entreprise Lieu des cours en école Durée Diplôme obtenu Age minimum d'admission en entreprise Lieu des cours en école Durée Diplôme obtenu 6. Bâtiment/ Bois/ Génie civil (suite) 7. Bijouterie/ Horlogerie/ Microtechnique (suite) Menuisier/Menuisière Monteur/Monteuse en chauffage Monteur/Monteuse sanitaire Monteur-électricien/ Monteuse-électricienne (voir domaine 10) Horloger microélectronicien/ Horlogère microélectronicienne Lapidaire Micromécanicien/ Micromécanicienne Polisseur/ Polisseuse en bijouterie Ecole des arts décoratifs Ecole des arts décoratifs 2 1/2 ans Monteur-frigoriste/ Monteuse-frigoriste (voir domaine 10) Nettoyeur/Nettoyeuse en bâtiment EPSIC, Lausanne (VD) Sertisseur/Sertisseuse en joaillerie Termineur/Termineuse de boîtes de montre Ecole des arts décoratifs Ecole des arts décoratifs Parqueteur/Parqueteuse EPSIC, Lausanne (VD) Peintre en bâtiments Plâtrier/Plâtrière 8. Chimie Plâtrier-peintre/ Plâtrière-peintre Electroplaste Centre professionnel de La Chaux-de-Fonds (NE) Poseur/Poseuse de revêtements de sol EPSIC, Lausanne (VD) Laborant/ Laborantine en chimie Ramoneur/Ramoneuse Sculpteur/Sculptrice sur pierre EPSIC, Lausanne (VD) EPSIC, Lausanne (VD) Opérateur/ Opératrice en chimie (âge souhaité : 18 ans) par l entreprise Storiste Tailleur/Tailleuse de pierre EPSIC, Lausanne (VD) 9. Commerce/Bureau/Economie Vitrier/Vitrière EPSIC, Lausanne (VD) Agent/Agente du mouvement (CFF) B CPLN, Neuchâtel 2 ou 7. Bijouterie/ Horlogerie/ Microtechnique Droguiste 10 ans de scolarité obligat. Ecole suisse de droguerie (NE) Bijoutier/Bijoutière option joaillier ou chaîniste ou boîtier ou sertisseur Ecole des arts décoratifs Ecole des arts décoratifs Employé/Employée de bureau CPC Ecole de commerce 2 ans Dessinateur/Dessinatrice en microtechnique (voir domaine 17) Diamantaire Ecole des arts décoratifs Graveur/Graveuse Ecole des arts décoratifs Horloger praticien/ Horlogère praticienne Horloger rhabilleur/ Horlogère rhabilleuse 16 17

10 1 D é bouché s Age minimum d'admission en entreprise Lieu des cours en école Durée Diplôme obtenu Age minimum d'admission en entreprise Lieu des cours en école Durée Diplôme obtenu 9. Commerce/ Bureau/ Economie (suite) 11. Enseignement / Sport Employé/Employée de commerce Employé/Employée d édition Employé postal/ Employée postale CPC Ecole de commerce Ecole professionnelle commerciale de Lausanne (VD) 2 ans Professeur/ Professeure d'instrument Professeur/ Professeure de rythmique ans Conservatoire supérieur de musique Institut Jaques-Dalcroze 3 à 6 ans Diplôme de capacité professionnelle Licence d'enseignement Gestionnaire de vente CPC Ecole de commerce Libraire Ecole professionnelle commerciale de Lausanne (VD) 12. Habillement/ Textile Magasinier/Magasinière Vendeur/Vendeuse 10. Electricité/ Electronique Centre d enseignement prof. du Nord vaudois (VD) CPC Ecole de commerce 2 ans Courtepointier/ Courtepointière (voir domaine xx) Couturier/Couturière Couturier/ Couturière en fourrure Fourreur/Fourreuse Ecole de couture de Lausanne (VD) Ecole des arts décoratifs Dessinateur-électricien/ Dessinatrice-électricienne Electricien-électronicien/ Electricienne-électronicienne en véhicules (voir domaine 5) Electricien/Electricienne de montage Electricien/ Electricienne de réseau EPSIC, Lausanne (VD) Giletier-culottier/ Giletière-culottière Nettoyeur/ Nettoyeuse de textile Stoppeur/ Stoppeuse artistique Tailleur/ Tailleuse sur mesure 2 ans 2 ans 2 1/2 ans Electronicien/ Electronicienne Electronicien/ Electronicienne en multimédia Monteur-électricien/ Monteuse-électricienne Monteur-frigoriste/ Monteuse-frigoriste 13. Hotellerie/ Restauration/ Tourisme Assistant/ Assistante d hôtel Cuisinier/Cuisinière Sommelier/Sommelière 16 ans Ecole d hôtellerie de Glion (VD) ou de Montana (VS) 2 ans 2 ans 18 19

11 1 D é bouché s Age minimum d'admission en entreprise Lieu des cours en école Durée Diplôme obtenu Age minimum d'admission en entreprise Lieu des cours en école Durée Diplôme obtenu 14. Imprimerie/Arts graphiques 17. Mécanique/ Métallurgie Employé spécialisé/ Employée spécialisée en photographie Façonneur/Façonneuse de produits imprimés Graphiste Imprimeur/Imprimeuse Monteur/ Monteuse offset Photographe Photographe de laboratoire Polygraphe Relieur/Relieuse Reprographe Sérigraphe 15/16 ans Centre d enseignement professionnel de Vevey (VD) Ecole romande des arts graphiques, Lausanne (VD) Ecole des arts décoratifs Ecole romande des arts graphiques, Lausanne (VD) Ecole romande des arts graphiques, Lausanne (VD) Centre d enseignement professionnel de Vevey (VD) Centre d enseignement professionnel de Vevey (VD) Ecole romande des arts graphiques, Lausanne (VD) Ecole romande des arts graphiques, Lausanne (VD) Ecole romande des arts graphiques, Lausanne (VD) Ecole romande des arts graphiques, Lausanne (VD) Ecole des arts décoratifs Ecole d arts appliqués de Vevey (VD) 2 ans Agent/Agente de maintenance d'appareils informatiques (voir domaine 16) Automaticien/ Automaticienne Constructeur/ Constructrice Constructeur/Constructrice métallique Dessinateur/Dessinatrice Constructeur/Constructrice sur métal Dessinateur/Dessinatrice en microtechnique Electroplaste (voir domaine 8) Laborant/Laborantine en physique Mécanicien/Mécanicienne en machines agricoles Mécanicien/Mécanicienne en machines de chantier Mécanicien/Mécanicienne d appareils à moteur EPSIC, Lausanne (VD) EPSIC, Lausanne (VD) EPSIC, Lausanne (VD) EPSIC, Lausanne (VD) EPSIC, Lausanne (VD) Modeleur/Modeleuse de fonderie Centre professionnel de Delémont (VD) 15. Information / Communication Polymécanicien/ Polymécanicienne Assistant/Assistante en information documentaire EPCL, Lausanne 18. Nature/ Environnement/ Agriculture 16. Informatique Agent/Agente de maintenance d'appareils informatiques Informaticien Informaticienne Agriculteur/Agricultrice Caviste (voir domaine 1) Dessinateur/dessinatrice en aménagement du territoire (voir domaine 6) Dessinateur-paysagiste/ Dessinatrice-paysagiste Ecole d agriculture de Marcelin (VD) Ecoles d agriculture de Marcelin, Châteauneuf, Grange- Verney 20 21

12 1 D é bouché s Age minimum d'admission en entreprise Lieu des cours en école Durée Diplôme obtenu Age minimum d'admission en entreprise Lieu des cours en école Durée Diplôme obtenu 18. Nature/ Environnement/Agriculture (suite) 19. Santé/ Hygiène/ Soins corporels (suite) Employé/ Employée de maison (ménage rural) Fleuriste Ecole d agriculture de Marcelin (VD) Ecole d agriculture de Marcelin (VD) 1 an Esthéticien/ Esthéticienne Laborant/Laborantine en biologie 16 ans recommandé 18 ans EPSIC, Lausanne Fleuriste Ecole pour fleuriste de Lullier Diplôme de l'école et en option maturité professionnelle Opticien/Opticienne Orthopédiste Technicien/Technicienne pour dentistes EPSIC, Lausanne (VD) EPSIC, Lausanne (VD) Forestier-bûcheron/ Forestière-bûcheronne Centre de formation du Mont-sur-Lausanne (VD) Horticulteur complet qualifié/ Horticultrice complète qualifiée Ecole d horticulture de Lullier Diplôme de l'école et en option maturité professionnelle 20. Sécurité Horticulteur/ Horticultrice option paysagisme, floriculture ou pépiniériste Viticulteur/ Viticultrice Centre de Lullier Ecole d'agriculture de Marcelin (VD) Aucune formation du secteur d activités «Sécurité» ne peut s acquérir par apprentissage. Les formations existantes ne peuvent être entreprises qu après une première formation. Elles débouchent notamment sur les professions de: fonctionnaire de douane, garde-frontière, gendarme, inspecteur/inspectrice de sûreté. Pour de plus amples informations sur ces professions et formations, vous pouvez consulter le recueil de fiches INFOP au Centre d information sur les études et professions (CIEP) de l OOFP ou le site 19. Santé/ Hygiène/ Soins corporels 21. Social/ Assistance/ Conseil Aide-familial/ Aide-familiale Assistant/Assistante dentaire Assistant/Assistante en pharmacie Assistant/Assistante médicale 16 ans recommandé 16 ans recommandé 16 ans recommandé 16 ans CEPSPE Ecole d enseignements professionnels CPC Ecole de commerce Ecole Minerva, Lausanne Ecole d'aidefamiliale 2 ans Aucune formation du secteur d activités «Social/Assistance/Conseil» ne peut s acquérir par apprentissage. Les formations existantes ne peuvent être entreprises qu après une première formation. Elles débouchent notamment sur les professions de: animateur socio-culturel/animatrice socio-culturel, assistant social/assistante sociale, éducateur du jeune enfant/éducatrice du jeune enfant, éducateur spécialisé/éducatrice spécialisée. Pour de plus amples informations sur ces professions et formations, vous pouvez consulter le recueil de fiches INFOP au Centre d information sur les études et professions (CIEP) de l OOFP ou le site Assistant/Assistante en médecine vétérinaire (voir domaine 2) Coiffeur/Coiffeuse Employé/Employée de maison (urbain, rural) Ecole d'agriculture de Marcelin (VD) 1 an 22. Transports Agent/Agente du mouvement (CFF) B (voir domaine 9) Conducteur/ Conductrice de camions 16 ans EPSIC, Lausanne (VD) 22 23

13 Ecoles professionnelles accessibles après le cycle d orientation chapitre 2 Apprentissage dans une entreprise Ecole des arts décoratifs/école d arts Ecole de commerce/cours profes- Centre d enseignement appliqués sionnels commerciaux professionnel technique et artisanal Centre de Lullier dans les domaines alimen- ou diplôme de bijoutiers, de assistants en pharmacie, tation, chimie et artisanat bâti- dessinateurs d intérieur, diamantaires, employés de bureau, employés de ment horlogerie, électronique graveurs, lapidaires, polisseurs en commerce, gestionnaires de ventre, et informatique mécanique et bijouterie, termineurs de boîtes vendeurs p. 31 automobile p. 30 de montres, graphistes, horticulteurs (options paysagisme, floriculture, pépiniériste) p. 30 Apprentissage dans une école à plein temps Centre de Lullier p. 34 Ecole des arts décoratifs/école d arts Centre d enseignement appliqués professionnel technique et artisanal dans les domaines arts Diplôme de fleuristes, horticulteurs ou diplôme de bijoutiers, et métiers, électronique p. 34 complets qualifiés p. 35 céramistes, graphistes, couturiers et informatique, horlogerie, p. 34 et dessinateurs d intérieur p. 35 mécanique p. 34 FORMATION PROFESSIONNELLE page Comparaison entre apprentissage dans une entreprise et apprentissage dans une école 2.1 Apprentissage dans une entreprise 2.2 Apprentissage dans une école à plein temps 2.3 Autres formations professionnelles à plein temps dans une école 2.4 Maturité professionnelle: un complément au et au diplôme de commerce Autres formations professionnelles à plein temps dans une école Ecole d ingénieurs de Genève: Ecole de commerce Conservatoire Ecole d enseignement technique de musique de Genève Maturité technique de l EIG p. 36 Diplôme de commerce p. 36 Diplôme p. 38 Maturité professionnelle Ecole de commerce Ecole des arts décoratifs/école Centre de Lullier d arts appliqués Matu pro artisanale, technique Matu pro commerciale Matu pro artistique et technico-agricole 24 25

14 2 professionnelle Comparaison entre apprentissage en entreprise et apprentissage en école Des choix différents pour l obtention d un titre équivalent EN ENTREPRISE EN ÉCOLE EN ENTREPRISE EN ÉCOLE Travail pratique Dans l entreprise: Dans les ateliers de l école: 3 à 4 jours par semaine 2 jours et demi à 3 jours par semaine Dans la plupart des professions, les apprentis suivent Dans quelques professions, les apprentis font un stage des cours pratiques de formation en entreprise avant la formation Cours théoriques Au centre d enseignement professionnel: A l école: 1 à 2 jours par semaine (dans certains cas, les cours 2 jours à 2 jours et demi par semaine théoriques ont lieu dans un autre canton) Heures par semaine (travail + cours) 40 à 45 heures Environ 42 heures (plus devoirs à domicile) (plus devoirs à domicile) Milieu de travail et d études En entreprise: travail avec des adultes, participation à la production et à l organisation du travail Au centre d enseignement professionnel: études avec des jeunes du même âge Statut Contrat d apprentissage conclu avec l employeur ou l employeuse En école: travail et études avec des jeunes du même âge Contrat d apprentissage conclu avec l école Temps d essai: 1 à 3 mois; durant cette période, il est encore possible de résilier le contrat Avoir révolus et avoir terminé la scolarité Avoir révolus et être promu-e de 9 e année du obligatoire (pour quelques apprentissages, avoir 16 ou Cycle d orientation (8 e pour l Ecole des arts et métiers, 18 ans révolus) sous certaines conditions) Dans certaines professions, un test d aptitude ou un Plusieurs écoles organisent un concours d entrée examen d admission est organisé Nombre d apprentissages 4475 apprentissages en cours (au 31 décembre 1999) 801 apprentissages en cours (au 31 décembre 1999) Ce chiffre comprend les apprentis de toutes les années Ce chiffre comprend les apprentis de toutes les années d apprentissage d apprentissage 1642 places ont été occupées par des filles et 156 places ont été occupées par des filles et 2833 par des garçons 645 par des garçons Choix des professions 146 apprentissages possibles en entreprise 23 apprentissages possibles en école (dans certains cas, les cours théoriques ont lieu dans (la plupart de ces apprentissages peuvent également un autre canton) être faits en entreprise) Durée 2 à 2 à Examens finals Les apprentis en entreprise et en école passent les mêmes examens et sont jugés par les mêmes experts. Les examens de fin d apprentissage portent sur des travaux caractéristiques de la profession, des branches d enseignement professionnel et des branches de culture générale. Salaire De 200 à 2875 francs par mois, selon la profession et l année d apprentissage Vacances En principe 5 semaines par année pour les apprentis de moins de 20 ans révolus Diplôme délivré Certificat fédéral de capacité (), et sous certaines conditions, diplôme de l école ou certificat cantonal de capacité (CCC) selon les professions (s élémentaire et pratique: voir page 31) Aucun salaire Vacances scolaires Certificat fédéral de capacité () et, sous certaines conditions, diplôme de l école Maturité professionnelle Pour les jeunes qui préparent la maturité professionnelle pendant leur apprentissage, les conditions d apprentissage ne sont pas modifiées (statut, salaire, vacances, etc.). Cependant, les conditions d admission pour l entrée en apprentissage sont plus exigeantes et les cours théoriques s étendent sur 1 jour et demi à 2 jours par semaine. Les cours de préparation à la maturité professionnelle sont les mêmes pour les apprentis en entreprise que pour ceux en école. Pour plus de détails, voir page 39. Hautes écoles spécialisées (HES) Les Hautes écoles spécialisées sont des établissements de formation de niveau universitaire. Elles s inscrivent dans le prolongement d une formation professionnelle de base. Le titre exigé pour entrer dans une filière HES est la maturité professionnelle. Les diplômés d autres filières de formation peuvent être admis pour autant qu ils justifient de connaissances scolaires et professionnelles équivalentes. Pour plus de détails, voir page

15 2 professionnelle 2.1 Apprentissage dans une entreprise Déroulement de l apprentissage Démarches à effectuer Trouver une place d apprentissage Pour trouver une personne susceptible de former des apprentis, plusieurs démarches sont possibles: s adresser directement à des employeurs, puis demander à l Office d orientation et de formation professionnelle (OOFP) si ces employeurs sont autorisés à former des apprentis; s adresser aux associations professionnelles si elles s occupent de placer des apprentis; s adresser au conseiller en formation de l OOFP qui donne une liste d entreprises disposées à former des apprentis pour l année en cours; le Service fournit également une liste d entreprises qui acceptent des apprentis préparant la maturité professionnelle pendant l apprentissage. (voir pp. 76 à 80). Présenter un curriculum vitae et avoir un entretien Lorsque les apprentis sollicitent une place d apprentissage, ils sont souvent invités à présenter à leur patron un curriculum vitæ avec une lettre d accompagnement, ainsi que les notes obtenues dans la dernière école suivie. Les métiers du commerce y accordent une importance particulière. Les documents doivent être établis avec soin, sans faute d orthographe ni rature. De plus en plus souvent, les patrons veulent avoir un entretien avec l apprenti-e avant de l engager. Cet entretien remplace parfois les examens d admission ou les tests d aptitude. Il est recommandé de s y présenter correctement vêtu et, bien sûr, de se montrer intéressé par le métier que l on désire apprendre. Passer un examen d admission ou un test d aptitude Dans de nombreuses professions, les entreprises ou les associations professionnelles organisent des examens d admission ou des tests d aptitude. Les renseignements peuvent être obtenus auprès des associations professionnelles qui les mettent sur pied, auprès des entreprises et du Centre d information sur les études et professions (CIEP) dès le mois de janvier. Les maîtres et maîtresses d information scolaire et professionnelle ainsi que les conseillers et conseillères en orientation peuvent également donner des informations. Les premiers examens ont lieu dès février, les derniers au mois de mai. Signer le contrat d apprentissage Avant le début de l apprentissage, un contrat est établi entre l apprenti-e, ses parents ou représentants légaux, et l entreprise. Signer ce contrat les oblige à respecter ce qu il mentionne. Selon le Code des obligations, dont relève le contrat d apprentissage, le maître ou la maîtresse d apprentissage s engage à enseigner le métier à son apprenti-e; elle ou il lui consacre du temps et lui fournit le matériel nécessaire. L apprenti-e s engage à faire au mieux son travail et à acquérir les compétences nécessaires à la pratique de son métier. S inscrire pour commencer l apprentissage Voir page 81. Passer une visite médicale Les apprentis doivent passer une visite médicale avant de commencer l apprentissage. Elle peut avoir lieu: au Service de santé de la jeunesse pour les jeunes gens âgés de moins de 20 ans: dans ce cas le conseiller en formation du Service de la formation professionnelle transmet le contrat d apprentissage au Service de la santé, qui convoque l apprenti-e et renvoie ensuite le contrat d apprentissage dûment rempli à l OOFP (démarche gratuite); chez le médecin de son choix; dans ce cas, l apprenti-e doit apporter au médecin son contrat d apprentissage et le faire parvenir ensuite, dûment rempli, à l OOFP (démarche à charge de l apprenti-e, ou de son employeur). Maturité professionnelle Voir page 39. OOFP-Centre principal de Plainpalais rue Prévost-Martin 6 Tél Fax Conditions de l apprentissage Voir p. 94. Au début de l apprentissage, il y a un temps d essai de 1 à 3 mois. La durée exacte est fixée dans le contrat d apprentissage. Ce délai de réflexion permet aux apprentis de faire connaissance avec l entreprise. Pendant ce temps, soit l apprenti-e (et ses parents), soit l entreprise peut résilier le contrat d apprentissage, moyennant un délai de congé de 7 jours. En cas de doute, le temps d essai peut être prolongé. dispensée par l entreprise Dans l entreprise, les apprentis sont formés selon le programme fixé dans le règlement d apprentissage. Ils effectuent des travaux pratiques et acquièrent les connaissances professionnelles indispensables. C est la maîtresse ou le maître d apprentissage qui veille à leur formation. Il ou elle leur donne des tâches de plus en plus complexes, suit leur évolution scolaire et impose des règles de travail. Les apprentis sont également suivis par un ou une commissaire d apprentissage, qui exerce le même métier, mais ne fait pas partie de l entreprise. Son rôle est d aider les apprentis en cas de difficulté dans l entreprise ou dans les cours. S ils le désirent, les apprentis peuvent également s adresser au conseiller ou à la conseillère de formation responsable de leur profession au Service de la formation professionnelle. Enseignement L enseignement professionnel a lieu de 1 à 2 jours par semaine dans une école professionnelle (Centre d enseignement professionnel technique et artisanal, Ecole des arts décoratifs, Ecole de culture générale, Cours professionnels commerciaux, Centre d enseignement de professions de la santé et de la petite enfance). Il porte sur la théorie du métier, qui est liée à la pratique. Il comprend des branches de culture générale, des branches de théorie professionnelle et, éventuellement, du dessin ou du dessin technique. Les cours théoriques sont parfois accompagnés de démonstrations et de travaux pratiques. Tout au long de l année, les apprentis reçoivent des notes pour les travaux présentés. Elles sont consignées dans le bulletin scolaire. Pour réussir l année, il faut avoir, en principe, une moyenne générale de 4. Classes intercantonales Lorsque les effectifs d apprentis sont insuffisants pour constituer une classe ou que des équipements techniques le justifient, les apprentis concernés sont regroupés dans une classe intercantonale, à Genève ou hors du canton. Les frais qui en découlent sont pris en charge par le Service de la formation professionnelle. Cours pratiques de formation La plupart des professions organisent des cours pratiques de formation (cours d introduction dans les ateliers), en plus de l enseignement professionnel. Dans ces cours, les apprentis apprennent les techniques de base de leur métier. La durée de ces cours varie, selon les professions, entre 1 et 52 semaines réparties dans la durée totale de l apprentissage. Ils se déroulent en principe soit au, soit dans une entreprise, soit dans un centre de formation d une association professionnelle. Examens Examens intermédiaires Certaines professions organisent en cours d apprentissage des examens intermédiaires. Ceux-ci permettent de vérifier que la formation donnée est bien conforme au règlement d apprentissage et que les apprentis progressent normalement. Examens de fin d apprentissage L apprentissage se termine par un examen dit de «fin d apprentissage». Il a pour but d établir si les apprentis ont les capacités et les connaissances nécessaires pour exercer leur profession. Cet examen est organisé par le Service de la formation professionnelle, en collaboration avec les milieux professionnels et les écoles professionnelles. Il porte sur des travaux pratiques caractéristiques de la profession, des branches d enseignement professionnel théorique et des branches de culture générale. Certificat fédéral de capacité Certificat cantonal de capacité Après avoir terminé l apprentissage et réussi les examens, les apprentis obtiennent un certificat fédéral de capacité () ou un certificat cantonal de capacité (CCC) selon les cas. Le est un diplôme reconnu par la Confédération. Celui ou celle qui l a obtenu peut s intituler professionnel-e qualifié-e. Le CCC est un diplôme reconnu par le canton. Le certificat atteste que l on a appris un métier selon un programme donné. Il donne en principe droit à un salaire minimal fixé par la convention collective de la profession concernée. Maturité professionnelle Voir page

16 2 professionnelle Enseignement professionnel Centre d enseignement professionnel technique et artisanal () Filière duale Le prépare à l obtention du certificat fédéral de capacité () les apprentis en entreprise (filière duale) dans les domaines suivants: alimentation, chimie et artisanat bâtiment horlogerie, électronique et informatique mécanique et automobile. Il prépare également aux diplômes de maturité professionnelle artisanale et technique (voir pages 39 à 41). Certificat fédéral de capacité; maturité professionnelle artisanale ou technique. Dispositif bois: tronc commun En première année, ébénistes, menuisiers/ menuisières et charpentiers/charpentières du sont regroupés en un tronc commun. Ils suivent 2 jours de cours théoriques et 3 jours de cours pratiques en atelier par semaine; en deuxième année, chacun-e continue dans l apprentissage choisi, en entreprise ou en école. -Ternier chemin Gérard-de-Ternier Petit-Lancy Tél Fax Centre de Lullier Le Centre de Lullier est un établissement de formation constitué: de l Ecole d ingénieurs HES de Lullier faisant partie de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, rattachée à la direction genevoise HES. Elle propose des études de niveau universitaire dans les domaines de l agronomie (branche spéciale de l horticulture), de l architecture du paysage et de la gestion de la nature (voir page 58); de l Ecole d horticulture et de l Ecole pour fleuriste de Lullier, faisant partie de l enseignement secondaire postobligatoire. Le Centre de Lullier prépare à l obtention du certificat fédéral de capacité () les apprentis de la filière duale: horticulteur/horticultrice, option paysagisme, floriculture ou pépiniériste. Certificat fédéral de capacité. Ecole des arts décoratifs L Ecole des arts décoratifs est un établissement de formation constitué: de l Ecole d arts appliqués faisant partie de l enseignement secondaire postobligatoire, avec apprentissages dans une entreprise ou apprentissages en école; de la Haute école d arts appliqués faisant partie de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, rattachée à la direction genevoise HES. Elle propose des études de niveau universitaire dans les domaines de l architecture d intérieur, de la création d objets en bijouterie et en céramique, de la communication visuelle et du stylisme-mode (voir page 59). Ecole des arts décoratifs rue Necker Genève Tél Fax Ecole d arts appliqués L Ecole d arts appliqués dispense des cours pour plusieurs apprentissages en entreprise: bijoutier/ bijoutière (options joaillier, chaîniste, boîtier, sertisseur/sertisseuse), dessinateur/dessinatrice d intérieur, diamantaire, graveur/graveuse, graphiste, lapidaire, polisseur/polisseuse en bijouterie, termineur/termineuse de boîtes de montres. Certificat fédéral de capacité; maturité professionnelle artistique. Cours professionnels commerciaux (CPC) Les Cours professionnels commerciaux (CPC) font partie de l Ecole de commerce (EC). Ils regroupent les apprentis du secteur commercial. Ils préparent aux certificats fédéraux de capacité d assistant/assistante en pharmacie, employé/ employée de bureau, employé/employée de commerce, gestionnaire de vente, vendeur/vendeuse ainsi qu au certificat de maturité professionnelle commerciale (voir page 42). Les apprentis fréquentent l école qui leur est désignée, en fonction de la profession choisie et de leur domicile. Certificat fédéral de capacité; maturité professionnelle commerciale. Ecole de commerce Nicolas-Bouvier rue de Saint-Jean Genève Tél Fax Ecole de commerce Emilie-Gourd rue Le-Corbusier Genève Tél Fax Ecole de commerce André-Chavanne avenue Trembley Genève Tél Fax Ecole de commerce Madame de Staël route de Saint-Julien Carouge Tél Fax Autres formations professionnelles par apprentissage 3 apprentissages ne peuvent pas être commencés avant l âge de 18 ans. Il s agit des formations de cuisinier/cuisinière en diététique, de laborant/ laborantine en biologie et d aide familial/aide familiale. Les cours de formation ont lieu à l Ecole d aidefamiliale pour l apprentissage d aide-familial/ aide-familiale; au pour l apprentissage de laborant/laborantine en biologie et au Centre d enseignement de professions de la santé et de la petite enfance (CEPSPE) pour l apprentissage de cuisinier/cuisinière en diététique. L Ecole d enseignements professionnels faisant partie du CEPSPE dispense des cours pour l apprentissage d assistant/assistante dentaire dont l âge minimum d admission est de, mais dont l âge recommandé est de 16 ans. Ecole d aide-familiale rue de la Roseraie 25 Tél Fax CEPSPE chemin Thury Genève Tél Fax s élémentaire et pratique élémentaire La formation élémentaire, construite sur le modèle de l apprentissage, permet aux entreprises d intégrer des jeunes qui, pour diverses raisons, ne sont pas en mesure de choisir une formation via un appprentissage traditionnel. Ces jeunes acquerront, généralement en 2 ans, des connaissances et des savoir-faire essentiellement pratiques. Etre libéré-e de la scolarité obligatoire; avoir des connaissances de base permettant de suivre la formation élémentaire. Domaine d activité Professions manuelles. Attestation fédérale. pratique La formation pratique est une formation par apprentissage en entreprise. Elle s adresse aux jeunes qui peuvent effectuer la formation pratique de l apprentissage en entreprise, mais ne sont pas en mesure d en assimiler toutes les connaissances théoriques. être libéré-e de la scolarité obligatoire. Domaine d activité Artisanat, industrie et vente. Attestation cantonale. Office d orientation et de formation professionnelle rue Prévost-Martin 6 Tél Fax

17 2 professionnelle 2.2 Apprentissage dans une école à plein temps Déroulement de l apprentissage Démarches à effectuer Passer un examen d admission ou un concours d entrée Pour certains apprentissages, les élèves doivent passer un examen d admission ou un concours d entrée. Le Centre horticole de Lullier et l Ecole des arts décoratifs organisent un concours d entrée. Le Centre d enseignement professionnel technique et artisanal (filière plein temps) met sur pied un concours d entrée lorsqu il n y a pas suffisamment de places disponibles pour toutes les demandes. Il organise également un examen d admission pour les élèves qui n ont pas les notes requises, pour autant qu il y ait assez de places d apprentissage disponibles. Signer le contrat d apprentissage Avant le début de l apprentissage, un contrat est établi entre l apprenti-e, ses parents ou représentant légaux, et l école (qui a le rôle d employeur). Signer ce contrat les oblige à respecter ce qu il mentionne. Selon le contrat, la direction de l école concernée s engage à former l apprenti-e dans la profession choisie. L apprenti-e est tenu-e d assister aux cours. Le contrat précise en principe l horaire et la durée du travail et des vacances. Il indique également la durée du temps d essai (exemple de contrat, voir page 108). Pour les formations d horticulteur/horticultrice complet qualifié et de fleuriste, qui ne sont pas à proprement parler des apprentissages, le règlement du Centre horticole tient lieu de contrat d apprentissage. Il statue également sur les droits et devoirs des apprentis, le travail, les vacances et le temps d essai. S inscrire pour commencer l apprentissage Voir page 82. Passer une visite médicale Au début de l apprentissage, le Service de santé de la jeunesse convoque les élèves afin de leur faire passer une visite médicale, ou se rend dans les écoles à cet effet. Les élèves du Centre de Lullier doivent présenter un certificat attestant qu ils sont aptes à exercer les métiers enseignés. Maturité professionnelle Voir page 39. Conditions de l apprentissage Temps d essai Au début de l apprentissage, il y a un temps d essai de 1 à 3 mois. La durée exacte est fixée dans le contrat d apprentissage. Durant ce temps d essai, les apprentis peuvent rompre le contrat d une semaine à l autre. Passé ce délai, ils sont soumis au règlement de l école. Au Centre horticole de Lullier, si un-e élève n a pas obtenu les résultats scolaires nécessaires à la fin du temps d essai, l Ecole décide si l élève doit interrompre ou pas sa formation. Travail en atelier L apprentissage de la pratique du métier a lieu dans les ateliers de l école (au Centre horticole de Lullier: sur les domaines de l école) et dure de 2 jours et demi à 3 jours par semaine. Les apprentis en école acquièrent les mêmes connaissances pratiques que les apprentis en entreprise. Ils ne sont toutefois pas soumis à des contraintes de production. Ils ont plusieurs maîtres qui leur enseignent la pratique professionnelle. Mais c est le maître ou la maîtresse de classe, ainsi que les doyens, qui veillent plus particulièrement à ce que la formation se déroule bien. Les apprentis horlogers-microélectroniciens suivent plusieurs mois de stages en entreprise. Enseignement professionnel L enseignement professionnel dure de 2 jours à 2 jours et demi par semaine et a lieu également à l école professionnelle. Il porte sur la théorie du métier, qui est liée à la pratique. Il comprend des branches de culture générale, des branches de théorie professionnelle et, éventuellement, du dessin technique. Les apprentis en école ayant plus de cours de théorie professionnelle que les apprentis en entreprise, ils peuvent approfondir davantage leurs connaissances. Tout au long de l année, les apprentis reçoivent des notes pour les travaux présentés. Celles-ci sont consignées dans le bulletin scolaire. Pour réussir l année, il faut avoir, en principe, une moyenne générale de 4. Examens Examens intermédiaires: Certaines professions organisent en cours d apprentissage des examens intermédiaires. Ceux-ci permettent de vérifier que la formation donnée est bien conforme au règlement d apprentissage et que les apprentis progressent normalement. Examens de fin d apprentissage: L apprentissage se termine par un examen dit de «fin d apprentissage». Il a pour but d établir si les apprentis ont les capacités et connaissances nécessaires pour exercer leur profession. Le Centre horticole de Lullier organise un examen de diplôme. L examen de fin d apprentissage est organisé par le Service de la formation professionnelle, en collaboration avec les milieux professionnels et les écoles professionnelles. Il porte sur des travaux pratiques caractéristiques de la profession, des branches d enseignement professionnel théorique et des branches de culture générale. Certificat fédéral de capacité et diplôme Après avoir terminé l apprentissage et réussi les examens, les apprentis obtiennent un certificat fédéral de capacité (). C est un diplôme reconnu par la Confédération. Celui ou celle qui l a obtenu peut s intituler professionnel-le qualifié-e. Le certificat atteste que l on a appris un métier selon un programme donné. Il donne en principe droit à un salaire minimal fixé par la convention collective de la profession concernée. Les élèves du Centre de Lullier obtiennent un diplôme, reconnu par la Confédération comme ayant valeur de. Maturité professionnelle Voir page 39. Renseignements pratiques Inscriptions, séances d information et journées «portes ouvertes» Les dates des inscriptions, des séances d information et des journées «portes ouvertes» dans chaque centre professionnel sont indiquées aux pages 79 à 83. Enseignement et horaires L enseignement dispensé par les centres d enseignement professionnel pour les apprentissages en école est conforme aux règlements édités par l Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT). Par analogie aux apprentissages en entreprise, il dépend également des lois fédérales et cantonales sur la formation professionnelle

18 2 professionnelle Enseignement professionnel Centre d enseignement professionnel, technique et artisanal () Filière plein temps Le comprend les domaines suivants: bâtiment (arts et métiers) horlogerie, électronique et informatique mécanique et automobile. Il prépare à des certificats fédéraux de capacité (), aux diplômes de maturité professionnelle technique et artisanale (voir pages 40 à 41) et aux diplômes de techniciens/techniciennes ET. Le cherche à établir un équilibre entre le poids des traditions régissant les lois dans les métiers artisanaux d une part, et l adaptation à une évolution technologique fulgurante d autre part. Grâce à la modernité des équipements, l enseignement peut suivre l évolution technologique et tenir compte des besoins de l industrie suisse et européenne. -Ecole des arts et métiers Le forme des ferblantiers-installateurs sanitaires/ferblantières-installatrices sanitaires, constructeurs métalliques/constructrices métalliques, menuisiers/menuisières, ébénistes. Voir page 94. Certificat fédéral de capacité; maturité professionnelle artisanale ou technique; diplôme de technicien/technicienne ET. Dispositif bois: tronc commun Voir page 30. -Ecole des arts et métiers avenue de la Jonction 10 Tél Fax Ecole d horlogerie, d électronique et d informatique Le forme des horlogers praticiens/horlogères praticiennes, des horlogers microélectroniciens/horlogères microélectroniciennes, des horlogers rhabilleurs/horlogères rhabilleuses, des micromécaniciens/micromécaniciennes, des électroniciens/électroniciennes, des électroniciens/ électroniciennes en multimédia et des informaticiens/informaticiennes. Voir page 94. Certificat fédéral de capacité; maturité professionnelle artisanale ou technique; diplôme de technicien/technicienne ET. -Ecole d horlogerie, d électronique et d informatique route du Pont-Butin Petit-Lancy Tél Fax Ecole de mécanique Le forme des polymécaniciens/polymécaniciennes, des automaticiens/ automaticiennes, des mécaniciens/mécaniciennes d automobile. Voir page 94. Certificat fédéral de capacité; maturité professionnelle artisanale ou technique; diplôme de technicien/technicienne ET. -Ecole de mécanique avenue Louis-Bertrand Petit-Lancy Tél Fax Centre de Lullier Le Centre de Lullier comprend une Ecole d horticulture, une Ecole pour fleuriste et une Ecole d ingénieurs HES. L Ecole d horticulture prépare des horticulteurs/ horticultrices complets qualifiés. L Ecole pour fleuriste de Lullier forme des fleuristes qualifiés. Les 2 écoles préparent à la maturité professionnelle technico-agricole ou artisanale (voir pages 40 et 41). L Ecole d horticulture forme des horticulteurs/ horticultrices complets en ce sens qu ils abordent tous les domaines de l horticulture: arboriculture fruitière, arboriculture ornementale, architecture paysagère, culture maraîchère et floriculture. Toutes les techniques de culture sont effectuées en plein air, sous verre et sous plastique. En plus d un savoir technique, l Ecole d horticulture et l Ecole pour fleuriste donnent à leurs élèves les connaissances commerciales, de gestion et de marketing nécessaires à la bonne marche d une entreprise. Ecole pour fleuriste de Lullier Voir page 95. Diplôme de fleuriste qualifié décerné par l Ecole et reconnu par la Confédération comme ayant valeur de et par l Association suisse des fleuristes comme équivalent au brevet; maturité professionnelle artisanale. Ecole d horticulture Voir page 95. Diplôme d horticulteur/horticultrice complet-e qualifié-e, décerné par l Ecole et reconnu par la Confédération comme ayant valeur de ; maturité professionnelle technico-agricole. Centre de Lullier Ecole pour fleuriste et Ecole d horticulture 1254 Jussy Tél Fax Ecole des arts décoratifs L Ecole des arts décoratifs est un établissement de formation constitué: de l Ecole d arts appliqués faisant partie de l enseignement secondaire postobligatoire, avec apprentissages en école ou dans une entreprise; de la Haute école d arts appliqués faisant partie de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, rattachée à la direction genevoise HES. Elle s adresse à des personnes ayant déjà une formation de base et forme des créateurs et des créatrices. Elle propose des études de niveau universitaire dans les domaines de l architecture d intérieur, de la création d objets en bijouterie et en céramique, de la communication visuelle et du stylisme mode (voir page 59). Ecole d arts appliqués L Ecole d arts appliqués prépare aux certificats fédéraux de capacité () de bijoutier/bijoutière option joaillerie, céramiste, couturier/couturière, dessinateur/dessinatrice d intérieur, graphiste. Au niveau apprentissage, son rôle est d enseigner la pratique d un métier d art appliqué et de développer la personnalité sur le plan créatif, sans négliger pour autant les disciplines culturelles et la technique. Elle comprend également une classe propédeutique pour les candidats à l entrée à la Haute école d arts appliqués. Voir page 95. Classe préparatoire La classe préparatoire dure 1 année, à raison de 40 heures par semaine. Elle a pour but de préparer les élèves à l entrée dans une section d arts appliqués niveau apprentissage. Expression artistique Les études d expression artistique durent 2 ans, à raison de 40 heures par semaine, et portent sur les moyens et techniques d expression. Cette formation ne donne droit à aucun diplôme professionnel, mais prépare au concours d entrée à l Ecole supérieure d art visuel. Certificat fédéral de capacité et, sous certaines conditions, diplôme de l Ecole d arts appliqués; maturité professionnelle artistique. Ecole des arts décoratifs Ecole d arts appliqués rue Necker Genève Tél Fax

19 2 professionnelle 2.3 Autres formations professionnelles à plein temps dans une école Ecole d ingénieurs de Genève (EIG) Ecole d enseignement technique (EET) L Ecole d ingénieurs de Genève est un établissement de formation constitué: de l Ecole d enseignement technique faisant partie de l enseignement secondaire postobligatoire. Elle dispense l enseignement scientifique, technique et de culture générale incluant l équivalent d une année de pratique professionnelle et prépare aux filières d études HES des domaines des sciences de l ingénieur et de l architecture; de l Ecole d ingénieurs HES faisant partie de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, rattachée à la direction genevoise HES (voir page 57). Ecole d enseignement technique L école d enseignement technique dispense un enseignement scientifique, technique et de culture générale qui comprend le programme de préparation de la maturité professionnelle technique. Elle offre les filières de formation suivantes: mécanique-électricité, architecture, génie civil. Voir page 95. Séances d information, inscriptions Voir p. 79 à 83. Durée de la formation à plein temps. Une pratique professionnelle équivalente à une année est organisée en école et en entreprise (stage de 12 semaines). Enseignement L enseignement de culture générale et d éducation physique est semblable pour les 3 filières. Il concerne entre autre le français, l allemand, l anglais, l histoire-civisme, l économie-droit et l éducation physique, avec un total de 36 heures hebdomadaires; l enseignement scientifique et technique comprend les mathématiques et méthodes numériques, la physique, la chimie, l informatique, l électricité et l électronique, la géométrie, le dessin d architecture et d observation et les sciences de la construction; la pratique professionnelle inclut le dessin machines/construction, le dessin et la construction assistés par ordinateur, les laboratoires d informatique et de chimie, la construction-matériaux, des laboratoires d essais, de la pratique de mécaniqueélectricité en atelier et des stages en entreprise; l enseignement de première année de l architecture et du génie civil fait l objet d un tronc commun. Maturité technique de l EET (distincte de la maturité professionnelle technique). Ecole d ingénieurs de Genève (EIG) Ecole d enseignement technique (EET) rue de la Prairie Genève Tél Fax Ecole de commerce L Ecole de commerce (EC) comprend une classe préparatoire, une section diplôme de commerce, et, à l exception de l EC M me de Staël, des cours professionnels commerciaux (voir page 31). Elle forme également à la maturité professionnelle commerciale (voir page 42). La classe préparatoire permet l entrée en section diplôme de l Ecole de commerce ou l entrée aux cours professionnels commerciaux, en particulier en apprentissage de commerce. La section diplôme conduit en au diplôme de commerce. Les cours professionnel commerciaux conduisent en 2 ans ou en au certificat cantonal ou au certificat fédéral de capacité. La section diplôme et principalement l apprentissage de commerce permettent d accéder à la maturité professionnelle commerciale. Section diplôme de commerce Voir page 95. Inscriptions, séances d information et journées «portes ouvertes» Voir pages 79 à 83. Diplôme de commerce: diplôme délivré par l Ecole et reconnu par la Confédération. Son ou sa titulaire est autorisé-e à se nommer employé-e qualifié-e. Classe préparatoire Cette classe dure une année et ne peut être redoublée. Elle comporte une révision des disciplines de base (mathématiques, français, allemand) ainsi qu une approche des branches professionnelles. Les élèves qui la suivent avec succès peuvent entrer en première année de la section diplôme. en classe préparatoire Voir page 95. Classes de 1 re pour élèves non francophones Ces classes regroupent les élèves non francophones issus des classes d accueil du Service des classes d accueil et d insertion, mais aussi des classes d accueil du CO. Les élèves sont admis sur recommandation. Les élèves non francophones terminant leur scolarité obligatoire dans une classe ordinaire du CO sont admis pour autant qu ils satisfassent aux conditions officielles de passage du 9 e au 10 e degré, exception faite de l allemand. Ils sont au bénéfice d une tolérance en français dépendant de la date de leur insertion dans une classe ordinaire. Les élèves inscrits dans ces classes à effectif réduit peuvent étudier l italien à la place de l allemand jusqu à la fin de leurs études (obtention du Diplôme de commerce). Ils bénéficient en outre d un appui en français en 1 re année et leur note de français ne peut empêcher leur promotion durant les 2 années suivant leur sortie d une classe d accueil. Dès la 2 e année, ils sont intégrés dans des classes ordinaires. Débouchés Profil D (Diplôme) L élève qui obtient son diplôme selon le profil D peut faire carrière, en tant qu employé-e qualifié-e, dans les divers secteurs de la vie économique. Ce diplôme donne accès en particulier: au monde professionnel (essentiellement le secteur tertiaire): administrations, banques, assurances, régies, transports, études d avocats ou de notaires, bureaux d experts comptables, maison de commerce, etc.; aux diplômes fédéraux: expertise comptable, informatique de gestion, assistance de direction, etc.; aux formations sociales et paramédicales: Institut d études sociales/ies, Ecole de soins infirmiers, Centre d enseignement des professions de la santé et de la petite enfance (diététique, physiothérapie, etc.), Centre de formation de soins infirmiers en santé mentale et en psychiatrie; aux écoles hôtelières et de tourisme; à la formation d informaticien de gestion Ecole supérieure/es dispensée par la Haute Ecole de Gestion de Genève (département informatique de gestion). NB. Pour certaines études, des conditions complémentaires (examens ou concours d entrée, par exemple) peuvent être exigées. Profils MPC (Maturité Professionnelle Commerciale) L élève qui obtient son diplôme selon le profil MPC aura acquis les connaissances de base qui favoriseront ultérieurement sa promotion professionnelle et qui lui permettront de poursuivre sa formation en vue d obtenir la Maturité Professionnelle Commerciale et, avec elle, la possibilité d entrer dans une Haute Ecole Spécialisée/HES. Maturité professionnelle Voir page 42. Enseignement Section diplôme de commerce Disciplines fondamentales Degré 1 re année 2 e année 3 e année Français Allemand Italien* (4) (3) (3) Anglais Gestion d entreprise Economie politique 2 Droit 2 2 Histoire 2 2 Civisme 2 Géographie 2 2 Bureautique Sciences 3 Mathématiques 2 2 Education physique Exercice interdisciplinaire 1 Total par semaine (heures) * pour élèves non francophones, à la place de l allemand Disciplines spécifiques de 3 e année Profil diplôme Profil MPC Français 1 1 Histoire de l art 2 Mathématiques 2 Gestion: chapitres choisis 2 Informatique de gestion 2 Options Gestion de projet 2 Total heures 3 e année Ecole de commerce Nicolas-Bouvier rue de Saint-Jean Genève Tél Fax

20 2 professionnelle Ecole de commerce Emilie-Gourd rue Le-Corbusier Genève Tél Fax Ecole de commerce André-Chavanne avenue Trembley Genève Tél Fax Ecole de commerce Madame de Staël route de Saint-Julien Carouge Tél Fax Conservatoire de musique de Genève Le Conservatoire de musique de Genève comprend un Conservatoire supérieur de musique et une Ecole supérieure d art dramatique. Le Conservatoire supérieur comporte une section d études professionnelles, qui dispense une formation instrumentale et de culture musicale; elle forme en outre des professeurs/professeures d instruments et des maîtres/maîtresses de musique dans les écoles publiques. Le Conservatoire supérieur comporte également une section de hautes études, qui prépare à une carrière musicale et donne accès aux prix vocaux et instrumentaux. L Ecole supérieure d art dramatique forme des comédiens/comédiennes. Le Conservatoire dispense un enseignement portant sur la pratique professionnelle et sur la culture générale musicale et théâtrale. Il prépare ses élèves à affronter une carrière professionnelle. Ils pourront faire partie d un orchestre, d un chœur ou d une troupe de théâtre, ou encore être solistes. Le Conservatoire prépare également à l enseignement de la musique ou de l art dramatique, à un niveau professionnel ou non, dans des écoles (publiques et privées) ou auprès de particuliers. Le Conservatoire de musique de Genève ne donne aucun enseignement professionnel pour la danse. Conservatoire supérieur Voir page 95. Inscriptions, séances d information et journées «portes ouvertes» Voir pages 79 à 83. Section d études professionnelles: diplôme d éducation musicale (enseignement dans les écoles publiques primaires et secondaires); diplôme de pédagogie d initiation musicale (enseignement aux enfants de 5-6 ans, notamment dans les écoles de musique); diplôme de capacité professionnelle pour l enseignement de l instrument et du chant. Section des hautes études: certificat de perfectionnement; diplôme de musicien d orchestre; prix de virtuosité. Enseignement Le programme d enseignement est constitué en fonction des différents cursus et peut compter de 4 à 10 heures de cours par semaine, auxquelles il faut ajouter un minimum de 20 heures de travail personnel. Durée des études Pour les 2 sections, la durée des études dépend des compétences du candidat. On compte en général pour chaque section (7 ans au maximum au Conservatoire). Perfectionnement instrumentale postgraduée: prépare aux prix vocaux, instrumentaux et de composition, aux certificats d écriture, aux diplômes de direction d orchestre, direction chorale et culture musicale. Ecole supérieure d art dramatique Voir page 98. Diplôme de comédien/comédienne, avec mention «enseignement» si l élève a obtenu une moyenne de 5 en théorie. Durée des études. Conservatoire de musique de Genève rue Petitot Genève Tél Fax La maturité professionnelle : un complément au et au diplôme de commerce La maturité professionnelle est un diplôme accordé à des personnes qui ont complété leur apprentissage par une solide formation de culture générale et de théorie professionnelle. Ce complément peut être acquis soit pendant l apprentissage (intra-), soit après (post-). Les élèves détenteurs d un diplôme de commerce peuvent également obtenir ce titre après avoir effectué 39 semaines de stage en entreprise. La maturité professionnelle est le titre exigé pour entrer dans l une des filières des Hautes écoles spécialisées (HES, voir pages 57 à 62). Condition préalable Les apprentis préparant la maturité professionnelle pendant l apprentissage doivent trouver un employeur ou une employeuse qui les libère une demi-journée de plus par semaine que les autres apprentis. Les élèves ayant obtenu le diplôme de commerce et désirant effectuer les stages en entreprise doivent trouver une entreprise qui accepte de les engager comme stagiaires. La maturité professionnelle est un titre délivré par le canton et reconnu par la Confédération. Il y a plusieurs maturités professionnelles: artisanale, artistique, commerciale, technique et technicoagricole. Le titre de maturité professionnelle fédérale n est délivré qu après réussite des examens spécifiques à l apprentissage et de ceux de maturité professionnelle. Conditions salariales Les apprentis qui préparent la maturité professionnelle en même temps que l apprentissage en entreprise reçoivent le salaire habituel versé aux apprentis en entreprise. Les jeunes qui effectuent cette formation après avoir obtenu leur ne sont pas payés. Les diplômés de l Ecole de commerce reçoivent durant leur stage un salaire convenu entre stagiaire et employeur ou employeuse. Les personnes effectuant la préparation à la maturité professionnelle commerciale à temps partiel peuvent travailler durant leur formation. Débouchés et perfectionnement L un des objectifs de la maturité professionnelle est de donner aux candidats une formation de base solide, qui leur permette de s adapter aux changements du marché de l emploi et à l évolution des professions. De plus, ce titre permet d entrer sans examen dans une Haute école spécialisée (HES)

après la scolarité obligatoire ÉDITION DÉPARTEMENT DE L INSTRUCTION PUBLIQUE

après la scolarité obligatoire ÉDITION DÉPARTEMENT DE L INSTRUCTION PUBLIQUE après la scolarité obligatoire ÉDITION 02 03 DÉPARTEMENT DE L INSTRUCTION PUBLIQUE Ce guide peut être emprunté ou acheté au centre d information sur les études et professions (CIEP) de l Office d orientation

Plus en détail

Formation professionnelle initiale Bourse des places

Formation professionnelle initiale Bourse des places 2 0 0 6 Formation professionnelle initiale Bourse des places Situation 4 Semaine 35 Etat au 28 août 2006 (1 er janvier - 28 août 2006) OFPC Office pour l orientation, la formation professionnelle et continue

Plus en détail

Votre inscription dans les médias dʼinformation Nomenclature des formations de base et écoles / divers

Votre inscription dans les médias dʼinformation Nomenclature des formations de base et écoles / divers Votre inscription dans les médias dʼinformation Nomenclature des formations de base et écoles / divers Inscription dans les médias d information du salon La marche à suivre A partir de juin 2016, notre

Plus en détail

après la scolarité obligatoire

après la scolarité obligatoire après la scolarité obligatoire 10 11 E Ce guide est remis gratuitement à tous les élèves de 9 ème année. Il est également consultable à la Cité des métiers et de la formation (rue Prévost-Martin 6, 1205

Plus en détail

7.1 Conditions de promotion du Cycle d orientation

7.1 Conditions de promotion du Cycle d orientation 7.1 Conditions de promotion du Cycle d orientation Pour être admis dans une école de l enseignement postobligatoire, l élève doit, d une manière générale, satisfaire aux conditions de promotion du cycle

Plus en détail

Bourse des places d apprentissage

Bourse des places d apprentissage Office d orientation et de formation professionnelle 2004 Bourse des places d apprentissage Situation 4 Semaine 32 Etat au 6 août 2004 (1 er janvier - 6 août 2004) Office d orientation et de formation

Plus en détail

BOURSE DES PLACES D'APPRENTISSAGE

BOURSE DES PLACES D'APPRENTISSAGE Office d'orientation et de formation professionnelle Genève BOURSE DES PLACES D'APPRENTISSAGE 2003 Situation 4 Semaine 22 30 mai 2003 Office d'orientation et de formation professionnelle Genève Bourse

Plus en détail

Comment trouver le pôle rattaché à une profession donnée?

Comment trouver le pôle rattaché à une profession donnée? REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l instruction publique, de la culture et du sport Office pour l orientation, la formation professionnelle et continue Comment trouver le pôle rattaché à une

Plus en détail

Salaires indicatifs pour personnes en formation, recommandés par la Commission de la formation professionnelle. valable à partir du 1er janvier 2015

Salaires indicatifs pour personnes en formation, recommandés par la Commission de la formation professionnelle. valable à partir du 1er janvier 2015 Derrière-les-Remparts 1, 1700 Fribourg T +41 26 305 25 00 F +41 26 305 26 00 www.fr.ch/sfp Salaires indicatifs pour personnes en formation, recommandés par la Commission de la formation professionnelle

Plus en détail

Salaires conseillés. Agent technique des matières synthétiques CFC / Agente technique des matières synthétiques M 512.00 661.00 859.00 1112.

Salaires conseillés. Agent technique des matières synthétiques CFC / Agente technique des matières synthétiques M 512.00 661.00 859.00 1112. Agent technique des matières synthétiques CFC / Agente technique des matières synthétiques M 512.00 661.00 859.00 1112.00 CFC Extrusion Agent technique des matières synthétiques CFC / Agente technique

Plus en détail

Aide-polybâtisseur-euse AFP 2 Centre Polybat, Châtel-St-Denis. Arboriculteur-trice CFC 3 Ecole d'agriculture Châteauneuf, Sion

Aide-polybâtisseur-euse AFP 2 Centre Polybat, Châtel-St-Denis. Arboriculteur-trice CFC 3 Ecole d'agriculture Châteauneuf, Sion Acousticien-ne en systèmes auditifs CFC 3 CFP, Bienne Agent-e de propreté AFP 2 CEP, Morges Agent-e de propreté CFC 3 CEP, Morges Agent-e d'exploitation CFC 3 CPLN, Neuchâtel Agent-e en information documentaire

Plus en détail

PROCEDURES D ADMISSION AUX FORMATIONS PROFESSIONNELLES ORGANISEES PAR LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES ET LES ENTREPRISES

PROCEDURES D ADMISSION AUX FORMATIONS PROFESSIONNELLES ORGANISEES PAR LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES ET LES ENTREPRISES Centre d'information sur les études et professions 1 PROCEDURES D ADMISSION AUX FORMATIONS PROFESSIONNELLES ORGANISEES PAR LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES ET LES ENTREPRISES FORMATIONS I: DELAIS D INSCRIPTION

Plus en détail

Salaires conseillés M 512.00 661.00 859.00 1112.00. Compression Agent technique des matières synthétiques CFC / Agente technique des matières

Salaires conseillés M 512.00 661.00 859.00 1112.00. Compression Agent technique des matières synthétiques CFC / Agente technique des matières Agent d'exploitation CFC / Agente d'exploitation CFC service domestique M 675.00 900.00 1145.00 M 675 900 1145 Agent technique des matières synthétiques / Agente technique des matières synthétiques M 512.00

Plus en détail

Salaires conseillés. CFC Fabrication de pièces composites

Salaires conseillés. CFC Fabrication de pièces composites Agent d'exploitation CFC / Agente d'exploitation CFC service domestique M 675.00 900.00 1145.00 M 675 900 1145 Agent technique des matières synthétiques CFC / Agente technique des matières synthétiques

Plus en détail

Formation professionnelle initiale Bourse des places

Formation professionnelle initiale Bourse des places 2 0 0 6 Formation professionnelle initiale Bourse des places Situation Semaine 12 Etat au 15 mars 2006 (1 er janvier - 15 mars 2006) OFPC Offi ce pour l orientation, la formation professionnelle et continue

Plus en détail

après la scolarité obligatoire

après la scolarité obligatoire Après la scolarité obligatoire DÉPARTEMENT DE L INSTRUCTION PUBLIQUE, DE LA CULTURE ET DU SPORT Après la scolarité obligatoire après la scolarité obligatoire Département de l instruction publique, de la

Plus en détail

2011-2012 // Métiers Humanitech appareillés aux OPTIONS de formation

2011-2012 // Métiers Humanitech appareillés aux OPTIONS de formation Agronomie 5-6P Agent qualifié/agente qualifiée dans les métiers du cheval 5-6P Fleuriste Eleveur/Eleveuse équin Moniteur/Monitrice d'équitation Cavalier/Cavalière Fleuriste 5-6P Mécanicien/Mécanicienne

Plus en détail

Séance parents 6e CYT Genolier

Séance parents 6e CYT Genolier Séance parents 6e CYT Genolier 27 octobre 2008 Intervention et rôle de l OSP 6e : Information sur les débouchés soirées parents 8e et 9e : Information et aide au choix passages en classe entretien individuel,

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE commerciale (MPC) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

Séance parents 8P Genolier

Séance parents 8P Genolier Séance parents 8P Genolier 8 octobre 2013 Intervention et rôle de l OSP Dès la 10e et 11e : Information et aide au choix séances d information en classe entretiens individuels avec les élèves et leurs

Plus en détail

Votre inscription dans les médias dʼinformation Nomenclature des perfectionnements et écoles / divers

Votre inscription dans les médias dʼinformation Nomenclature des perfectionnements et écoles / divers Votre inscription dans les médias dʼinformation Nomenclature des perfectionnements et écoles / divers Inscription dans les médias d information du salon La marche à suivre A partir de juin 2016, notre

Plus en détail

STS IUT. CIO d Avignon C. Monnet et P. Pithon, COP

STS IUT. CIO d Avignon C. Monnet et P. Pithon, COP STS IUT CIO d Avignon C. Monnet et P. Pithon, COP DE médecine spécialisée DE médecine spécialisée DE médecine générale > Diplôme professionnel > Qualification > meilleure insertion professionnelle Doctorat

Plus en détail

après la scolarité obligatoire

après la scolarité obligatoire après la scolarité obligatoire 11 12 Ce guide est remis gratuitement à tous les élèves de 11 ème année. Il est également consultable à la Cité des métiers et de la formation (rue Prévost-Martin 6, 1205

Plus en détail

CLASSES PASSERELLES. Centre de formation professionnelle construction : pour les passerelles donnant accès aux HES en Architecture ou Génie civil.

CLASSES PASSERELLES. Centre de formation professionnelle construction : pour les passerelles donnant accès aux HES en Architecture ou Génie civil. CLASSES PASSERELLES Pour les personnes en possession d une maturité gymnasiale (ou d un titre du secondaire II jugé équivalent) les classes passerelles du domaine ingénierie et architecture offrent la

Plus en détail

DISPOSITIONS D APPLICATION DU REGLEMENT D ADMISSION EN BACHELOR DANS LE DOMAINE INGENIERIE ET ARCHITECTURE

DISPOSITIONS D APPLICATION DU REGLEMENT D ADMISSION EN BACHELOR DANS LE DOMAINE INGENIERIE ET ARCHITECTURE DISPOSITIONS D APPLICATION DU REGLEMENT D ADMISSION EN BACHELOR DANS LE DOMAINE INGENIERIE ET ARCHITECTURE BUT Les présentes dispositions d application précisent les conditions d admission prévues par

Plus en détail

Pour information : Informative Administrative Projet Emetteur Mme Lise-Anne HANSE, Directrice générale DGEO Destinataire Contact

Pour information : Informative Administrative Projet Emetteur Mme Lise-Anne HANSE, Directrice générale DGEO Destinataire Contact CIRCULAIRE N 2739 DU 04/06/2009 Objet : Admission d'élèves Notion de correspondance Enseignement secondaire de plein exercice et enseignement secondaire en alternance (art. 49 du décret Missions) Réseaux

Plus en détail

Maturités spécialisées Maturités professionnelles au gymnase

Maturités spécialisées Maturités professionnelles au gymnase [ S'INFORMER, SE CONNAÎTRE, S'ORIENTER ] Maturités spécialisées Maturités professionnelles au gymnase APRÈS L ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE ET L ÉCOLE DE COMMERCE CAP SUR LES HES OFFICE CANTONAL D'ORIENTATION

Plus en détail

pour adultes dossier d admission par Validation des acquis ou positionnement professionnel

pour adultes dossier d admission par Validation des acquis ou positionnement professionnel Q U A L I F I C A T I O N S + Office pour l orientation, la formation professionnelle et continue pour adultes par Validation des acquis ou positionnement professionnel dossier d admission Département

Plus en détail

1 QUESTIONS INITIALES... 3 2 QUELS SONT LES CHOIX A EFFECTUER?... 4 3 LES SECTIONS... 5 4 LES FORMES... 7

1 QUESTIONS INITIALES... 3 2 QUELS SONT LES CHOIX A EFFECTUER?... 4 3 LES SECTIONS... 5 4 LES FORMES... 7 1 QUESTIONS INITIALES... 3 2 QUELS SONT LES CHOIX A EFFECTUER?... 4 3 LES SECTIONS... 5 4 LES FORMES... 7 5 QUELLES SONT LES CARACTERISTIQUES DE CES DEUX PREMIERS CHOIX? QUELLES SONT LEURS DIFFERENCES?...

Plus en détail

Office d orientation scolaire et professionnelle Production documentaire

Office d orientation scolaire et professionnelle Production documentaire Assises de la documentation romande 4 septembre 2008 Office d orientation scolaire et professionnelle Production documentaire Public cible : scolarité obligatoire et transition Intitulé Objectif Forme

Plus en détail

t able des matières Ecole de culture générale... p. 2 Education et secteur social... p. 5

t able des matières Ecole de culture générale... p. 2 Education et secteur social... p. 5 t able des matières Ecole de culture générale... p. 2 Education et secteur social... p. 5 Institut d études sociales (IES)... p. 6 Enseignement primaire... p. 9 Enseignement secondaire... p. 10 Hygiène

Plus en détail

Ordonnance sur la Haute école spécialisée bernoise (OHESB) (Modification)

Ordonnance sur la Haute école spécialisée bernoise (OHESB) (Modification) 1 436.811 8 juin 006 Ordonnance sur la Haute école spécialisée bernoise (OHESB) (Modification) Le Conseil-exécutif du canton de Berne, sur proposition de la Direction de l instruction publique, arrête:

Plus en détail

Conditions d admission aux différentes formations du secondaire II

Conditions d admission aux différentes formations du secondaire II 98 Annexes Conditions d admission aux différentes formations du secondaire II 7.1 FORMATION PROFESSIONNELLE PAR APPRENTISSAGE DUAL DANS UNE ENTREPRISE Conditions légales d admission à l apprentissage en

Plus en détail

Chapitre 2 La reconnaissance et la validation des acquis

Chapitre 2 La reconnaissance et la validation des acquis Chapitre 2 La reconnaissance et la validation des acquis Qualifications + 14 I. Obtenir une attestation de qualifications 14 Qui est concerné? 14 Comment s y prendre? 14 Quel est le coût d une procédure?

Plus en détail

Professions ouvertes à l apprentissage dans le canton de Genève. Pôle Construction

Professions ouvertes à l apprentissage dans le canton de Genève. Pôle Construction REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique Office pour l'orientation, la formation professionnelle et continue Formation professionnelle initiale 2009 Professions ouvertes à l

Plus en détail

Analyse d aptitude pour les jeunes. ra pide et concis. pl us su r www.multicheck.org

Analyse d aptitude pour les jeunes. ra pide et concis. pl us su r www.multicheck.org Analyse d aptitude pour les jeunes ra pide et concis pl us su r www.multicheck.org www.multicheck.org Analyse d orientation professionnelle gratuite Ne dure que 15 minutes Réalisable en ligne Te donne

Plus en détail

Admission 2015 Informations aux candidat-e-s

Admission 2015 Informations aux candidat-e-s Admission 2015 Informations aux candidat-e-s Cours préparatoire en communication visuelle - CFC Interactive Media Designer - voie de formation en 4 ans et maturité professionnelle artistique intégrée -

Plus en détail

L étude SUBANOR (suivi des bacheliers normands) vise à informer les acteurs et partenaires

L étude SUBANOR (suivi des bacheliers normands) vise à informer les acteurs et partenaires Edito L étude SUBANOR (suivi des bacheliers normands) vise à informer les acteurs et partenaires du système éducatif sur le parcours des bacheliers de l académie de Rouen. Des enquêtes par questionnaire

Plus en détail

Séance parents 6e CYT Genolier. 9 octobre 2012

Séance parents 6e CYT Genolier. 9 octobre 2012 Séance parents 6e CYT Genolier 9 octobre 2012 Intervention et rôle de l OSP o 8e et 9e : n Information et aide au choix passages en classe entretiens individuels, sur demande o 6e n Information sur les

Plus en détail

CIRCULAIRE n 2826 DU 03/08/2009

CIRCULAIRE n 2826 DU 03/08/2009 CIRCULAIRE n 2826 DU 03/08/2009 OBJET : Délivrance du certificat relatif aux connaissances de gestion de base Réseau : Communauté française Niveaux et services : Enseignement secondaire ordinaire de plein

Plus en détail

CONDITIONS D ENGAGEMENT DES MAITRESSES ET DES MAITRES DANS L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ANNEE SCOLAIRE 2007-2008

CONDITIONS D ENGAGEMENT DES MAITRESSES ET DES MAITRES DANS L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ANNEE SCOLAIRE 2007-2008 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l instruction publique DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE 1er novembre 2006 CONDITIONS D ENGAGEMENT DES MAITRESSES ET DES MAITRES DANS L ENSEIGNEMENT

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L OFFRE DE

ENQUÊTE SUR L OFFRE DE DÉPARTEMENT DE L'ÉDUCATION, ET DE LA FAMILLE SERVICE DES FORMATIONS POSTOBLIGATOIRES ET DE L'ORIENTATION OFFICE CANTONAL DE L'ORIENTATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE ENQUÊTE SUR L OFFRE DE PLACES D APPRENTISSAGE

Plus en détail

Technicienne /Technicien en analyses biomédicales

Technicienne /Technicien en analyses biomédicales Filière d'analyses biomédicales Technicienne /Technicien en analyses biomédicales diplôme ES informations et descriptions Formation à plein temps JPD/Version du 02.10.2008 Page 2 sur 8 Le profil professionnel

Plus en détail

6.1 Information et orientation scolaires et professionnelles

6.1 Information et orientation scolaires et professionnelles 6.1 Information et orientation scolaires et professionnelles Les élèves peuvent trouver de l aide auprès de l Office d orientation et de formation professionnelle, du CO et du PO. L Office d orientation

Plus en détail

Département de la formation, de la jeunesse et de la culture. Repères statistiques

Département de la formation, de la jeunesse et de la culture. Repères statistiques Département de la formation, de la jeunesse et de la culture Repères statistiques 18 août 2015 Sommaire L année scolaire écoulée 2014-2015 en quelques chiffres... 3 Scolarité obligatoire 3 Formation postobligatoire

Plus en détail

Formations professionnelles supérieures

Formations professionnelles supérieures Formations professionnelles supérieures et après le CFC? Brevet, conducteur de travaux ou chef de culture, maîtrise, la formation supérieure horticole est en plein développement. Petit tour des principales

Plus en détail

Séances d'information Septembre 2015

Séances d'information Septembre 2015 Séances d'information Septembre 2015 Dates et inscriptions : Prendre contact avec l'op Tavannes T 031 635 38 99 Participation aux séances Informations utiles Les séances durent 60 à 120 minutes. Elles

Plus en détail

Fondation vaudoise pour la formation et le perfectionnement professionnels des métiers MEM

Fondation vaudoise pour la formation et le perfectionnement professionnels des métiers MEM Fondation vaudoise pour la formation et le perfectionnement professionnels des métiers MEM Rapport d activité 2011 1. Message du Président Durant sa 8ème année d activité, la Fondation a pu poursuivre

Plus en détail

L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps

L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps L artisanat, c est quoi, c est qui? L artisanat est un secteur essentiel de l économie nationale. Il regroupe : 250 métiers, répartis

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE commerciale (MPC) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

2014-2015 // Etapes et parcours pour les MÉTIERS Humanitech

2014-2015 // Etapes et parcours pour les MÉTIERS Humanitech Accompagnateur/Accompagnatrice de voyages Economie 5-6TQ Agent/Agente en accueil et tourisme Agent / Agente d'éducation Services aux personnes 5-6TQ Agent/Agente d éducation 7PB Cpl. en monitorat de collectivités

Plus en détail

Le coup de sifflet de votre carrière vers les ICT! Les professions des ICT : des métiers d avenir

Le coup de sifflet de votre carrière vers les ICT! Les professions des ICT : des métiers d avenir Le coup de sifflet de votre carrière vers les ICT! Les professions des ICT : des métiers d avenir Informatique : des carrières prometteuses Que ce soit dans le cadre de nos loisirs ou dans notre vie professionnelle,

Plus en détail

Technicien-ne dipl. ES en processus d entreprise (exploitation et logistique)

Technicien-ne dipl. ES en processus d entreprise (exploitation et logistique) Technicien-ne dipl. ES en processus d entreprise (exploitation et logistique) Formation en cours d emploi Domaine technique filière exploitation et logistique Page 2 sur 12 Sommaire Introduction 4 Les

Plus en détail

BIENVENUE! Délégué à la formation professionnelle, à l éducation et à l équipement scolaire de la Province de Turin

BIENVENUE! Délégué à la formation professionnelle, à l éducation et à l équipement scolaire de la Province de Turin BIENVENUE! Les écoles de Turin et de sa province vous souhaitent la bienvenue. Tout le monde a le devoir, mais aussi le droit, d aller à l école. Pour parvenir à l intégration et à la coexistence pacifique

Plus en détail

Etapes et Parcours qui mènent aux MÉTIERS Humanitech (2010-2011) Agronomie

Etapes et Parcours qui mènent aux MÉTIERS Humanitech (2010-2011) Agronomie Agronomie Agriculteur/Agricultrice 5-6P Ouvrier qualifié/ouvrière qualifiée en agriculture 5-6TQ Technicien/Technicienne en agriculture 7PB Cpl. en mécanique agricole et/ou horticole Cavalier/Cavalière

Plus en détail

ZOOM SUBANOR 2008-3 Parcours de formation des bacheliers professionnels selon le domaine du baccalauréat

ZOOM SUBANOR 2008-3 Parcours de formation des bacheliers professionnels selon le domaine du baccalauréat ZOOM SUBANOR 2008-3 Parcours de formation des bacheliers professionnels selon le domaine du baccalauréat académie Rouen MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA

Plus en détail

DOMAINE INGENIERIE ET ARCHITECTURE CONDITIONS D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR

DOMAINE INGENIERIE ET ARCHITECTURE CONDITIONS D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR DOMAINE INGENIERIE ET ARCHITECTURE CONDITIONS D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR Le tableau ci-après fixe les conditions d admission valables pour le domaine Ingénierie et. Elles concernent les voies d

Plus en détail

Règlement sur les apprentis, stagiaires et emplois semiprotégés de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale Valais-Wallis

Règlement sur les apprentis, stagiaires et emplois semiprotégés de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale Valais-Wallis Règlement sur les apprentis, stagiaires et emplois semiprotégés de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale Valais-Wallis du 9 juin 2015 La Direction générale de la HES-SO Valais-Wallis Vu les

Plus en détail

Admission des élèves en formation professionnelle 2015-2016

Admission des élèves en formation professionnelle 2015-2016 2015-2016 2015-2016 2 1. OBJECTIFS Donner les informations nécessaires pour faire une demande d admission dans un centre de formation professionnelle de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy. Faire connaître

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE L'ÉDUCATION ET DE LA FAMILLE SERVICE DES FORMATIONS POSTOBLIGATOIRES ET DE L'ORIENTATION GUIDE DE LA MATURITE GYMNASIALE

DÉPARTEMENT DE L'ÉDUCATION ET DE LA FAMILLE SERVICE DES FORMATIONS POSTOBLIGATOIRES ET DE L'ORIENTATION GUIDE DE LA MATURITE GYMNASIALE DÉPARTEMENT DE L'ÉDUCATION ET DE LA FAMILLE SERVICE DES FORMATIONS POSTOBLIGATOIRES ET DE L'ORIENTATION GUIDE DE LA MATURITE GYMNASIALE Edition 2013-2014 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Interlocuteurs...

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE technique (MPT) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

DONNEES NORMES PHYSIQUES ANNEXE 2

DONNEES NORMES PHYSIQUES ANNEXE 2 DONNEES NORMES PHYSIQUES ANNEXE 2 CALCUL DES NORMES PHYSIQUES (Arrêté du Gouvernement du 6 février 2014) 1. DONNEES GENERALES NOM ADRESSE (rue et n ) CODE POSTAL COMMUNE 2. POPULATION SCOLAIRE l'école

Plus en détail

Le système de formation à Genève

Le système de formation à Genève Le système de formation à Genève Les filières de formation après la 11 ème CO Objectifs: Comprendre le système de formation dans son ensemble Avoir un aperçu des formations existant après le CO et connaître

Plus en détail

Arrêté étendant. du 18 juin 2014 (Entrée en vigueur : 1 er août 2014)

Arrêté étendant. du 18 juin 2014 (Entrée en vigueur : 1 er août 2014) Arrêté étendant J 1 50.25 le champ d application de diverses modifications aux conventions collectives de travail pour les métiers de la métallurgie du bâtiment soit : CCT pour le métier d installateur

Plus en détail

Fleuriste. notre passion : votre formation

Fleuriste. notre passion : votre formation Fleuriste Ecole technique Ecole professionnelle commerciale Ecole des arts et métiers Ecole des métiers de la terre et de la nature Ecole supérieure de droguerie Ecole Supérieure du canton de Neuchâtel

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ PROFESSIONS DE SANTÉ Arrêté du 31 juillet 2009 relatif aux autorisations des instituts de formation préparant aux diplômes d infirmier, infirmier de bloc opératoire,

Plus en détail

Maturité spécialisée travail social. Plan d études et critères de réussite

Maturité spécialisée travail social. Plan d études et critères de réussite Maturité spécialisée travail social Plan d études et critères de réussite Département de la formation, de la jeunesse et de la culture Direction générale de l enseignement postobligatoire Maturité spécialisée

Plus en détail

www.mfrcfasegre.fr mfr.segre@mfr.asso.fr Tél. 02 41 92 21 04 w Segré www.cfa-mfr-montreuilbellay.fr mfr.montreuilbellay@mfr.asso.

www.mfrcfasegre.fr mfr.segre@mfr.asso.fr Tél. 02 41 92 21 04 w Segré www.cfa-mfr-montreuilbellay.fr mfr.montreuilbellay@mfr.asso. POUANCÉ LA MEIGNANNE LA POMMERAYE CHALONNES-SUR-LOIRE BEAUPRÉAU SAUMUR CHEMILLÉ JALLAIS DOUÉ-LA-FONTAINE LA ROMAGNE SEGRÉ CHAMPIGNÉ CHOLET ANGERS BEAUCOUZÉ (FÉDÉRATION - CFA) BRISSAC-QUINCÉ ST-BARTHÉLÉMY

Plus en détail

Profil du secteur des affaires. Les professions dans le secteur des affaires. Formation en apprentissage. Professions dans le secteur des affaires

Profil du secteur des affaires. Les professions dans le secteur des affaires. Formation en apprentissage. Professions dans le secteur des affaires Introduction Affaires Affaires Profil du secteur des affaires En 2006, plus du tiers de la main d œuvre canadienne, soit environ 14,5 millions de personnes, travaillaient dans le domaine des affaires et

Plus en détail

Admission 2013 Informations aux candidat-e-s

Admission 2013 Informations aux candidat-e-s Admission 2013 Informations aux candidat-e-s ECV école de communication visuelle / année préparatoire CFC formation de concepteur / conceptrice en multimédia - voie de formation en 4 ans et maturité professionnelle

Plus en détail

SALAIRES INDICATIFS DES APPRENTI-E-S - EDITION 2015

SALAIRES INDICATIFS DES APPRENTI-E-S - EDITION 2015 Direction générale de l'enseignement postobligatoire Division de l apprentissage (DAP) Rue Saint-Martin 26 1014 Lausanne SALAIRES INDICATIFS DES APPRENTI-E-S - EDITION 2015 Recommandations des associations

Plus en détail

REGLEMENT DE SELECTION A LA FORMATION D AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE

REGLEMENT DE SELECTION A LA FORMATION D AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE SERVICE ADMISSION RÈGLEMENT 2013 2014 Agréé par la D.R.J.S.C.S.de Lorraine le 10 Septembre 2007 Modifié le 4 Octobre 2013 REGLEMENT DE SELECTION A LA FORMATION D AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE - Dispositions

Plus en détail

3 ème. Voie professionnelle. Voie générale et Technologique. CAP Bac Professionnel. 2 nde Générale et Technologique

3 ème. Voie professionnelle. Voie générale et Technologique. CAP Bac Professionnel. 2 nde Générale et Technologique Voie générale et Technologique 2 nde Générale et Technologique Pour être préparé à la poursuites d études dans l enseignement supérieur Voie professionnelle CAP Bac Professionnel Pour être préparé à l

Plus en détail

peuvent être consultés sous http://www.profilsdexigences.ch; montrent les exigences scolaires minimales à remplir pour commencer une formation

peuvent être consultés sous http://www.profilsdexigences.ch; montrent les exigences scolaires minimales à remplir pour commencer une formation L essentiel en bref Les profils d exigences peuvent être consultés sous http://www.profilsdexigences.ch; montrent les exigences scolaires minimales à remplir pour commencer une formation professionnelle

Plus en détail

Présentation des options en 11MA

Présentation des options en 11MA Présentation des options en 11MA Ordre du jour 01 Accueil 02 Présentation de la direction 03 Présentation des options en 11 ème maturité 04 Présentation de l OCOSP 05 Questions Présentation des options

Plus en détail

Au service de vos ressources humaines Introduction. Plus d un siècle d expérience Particularités du système suisse de formation professionnelle

Au service de vos ressources humaines Introduction. Plus d un siècle d expérience Particularités du système suisse de formation professionnelle Sommaire 28 30 32 33 41 43 44 46 Au service de vos ressources humaines Introduction Plus d un siècle d expérience Particularités du système suisse de formation professionnelle L apprentissage en bref Le

Plus en détail

les formations professionnelles

les formations professionnelles les formations professionnelles Index Les diplômes sont classés en 17 domaines : Administration, comptabilité Agriculture, élevage, aménagement, forêt Alimentation, hôtellerie, restauration Arts, artisanat

Plus en détail

ECOLE DE CULTURE GÉNÉRALE ET DE COMMERCE Classes de 1 ère, 2 ème et 3 ème années VADE-MECUM

ECOLE DE CULTURE GÉNÉRALE ET DE COMMERCE Classes de 1 ère, 2 ème et 3 ème années VADE-MECUM GYMNASE AUGUSTE PICCARD juin 2015 / OB ECOLE DE CULTURE GÉNÉRALE ET DE COMMERCE Classes de 1 ère, 2 ème et 3 ème années VADE-MECUM Version 2015-2016 Ce document est établi selon la Loi scolaire sur l enseignement

Plus en détail

Tableau récapitulatif Stages Formation

Tableau récapitulatif Stages Formation Tableau récapitulatif Stages Tableau des s 1/10 Prestataire de 1 Stage intra certificat ECG (Ecole de culture générale) Stage pratique obligatoire dans une des 4 options pour l obtention du diplôme ECG

Plus en détail

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé :

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : J atteste sur l honneur ne pas avoir déposé de demande de valorisation des acquis de l expérience personnelle et professionnelle relative au

Plus en détail

Description succincte de la formation d «Assistant-e Médical-e CFC» en Valais

Description succincte de la formation d «Assistant-e Médical-e CFC» en Valais ECOLE PROFESNELLE Description succincte de la formation d «Assistant-e Médical-e CFC» en Valais Le Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation (SEFRI) et les associations professionnelles

Plus en détail

Certification en fin de 11 e année. Information aux parents

Certification en fin de 11 e année. Information aux parents leo > Degré secondaire I Année 11S DÉPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Certification en fin de 11 e année Information aux parents L école obligatoire se déroule sur onze ans. Elle

Plus en détail

La formation duale suisse vue de l intérieur

La formation duale suisse vue de l intérieur Bulletin de l Observatoire compétences-emplois vol. 5 n o 4 (2015) La formation duale suisse vue de l intérieur Yves Chochard Université du Québec à Montréal, QC, Canada Résumé L année 2014 marque les

Plus en détail

O S P ORIENTATION VAUD SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE ARTICLE 32 ET VALIDATION DES ACQUIS. Une formation pour les adultes

O S P ORIENTATION VAUD SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE ARTICLE 32 ET VALIDATION DES ACQUIS. Une formation pour les adultes O S P ORIENTATION VAUD SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE C O L L E C T I O N " Q U E S T I O N S " ARTICLE 32 ET VALIDATION DES ACQUIS Une formation pour les adultes ARTICLE 32 INFORMATIONS SUR LES PROCÉDURES

Plus en détail

CIO de BAGNOLS/CEZE. Tél :04.66.89.53.93 www.ciobagnols.fr

CIO de BAGNOLS/CEZE. Tél :04.66.89.53.93 www.ciobagnols.fr CIO de BAGNOLS/CEZE Tél :04.66.89.53.93 www.ciobagnols.fr HORAIRES D OUVERTURE Du lundi au jeudi :9h à 17h Le vendredi 13h à 17h Vacances scolaires: 10h-16h Choisir un bac après la 2nde 2014-2015 Choisir

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Economie et services, type Services (MP ES-TS) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE santé-social (MPS 2 ) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Santé et social (MPS 2 ) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle initiale (apprentissage),

Plus en détail

Enquête 2016. Besoins en personnel dans l industrie horlogère et microtechnique

Enquête 2016. Besoins en personnel dans l industrie horlogère et microtechnique Enquête 2016 Besoins en personnel dans l industrie horlogère et microtechnique Délai de réponse : 29 janvier 2016 Vos réponses seront traitées de manière confidentielle. Seuls les chiffres globaux seront

Plus en détail

Les Verts Réponse à la consultation. Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise. Questionnaire -standard. 1.

Les Verts Réponse à la consultation. Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise. Questionnaire -standard. 1. Les Verts Réponse à la consultation Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise Questionnaire -standard 1.1 Entreprises a. Réactiver les entreprises autorisées à former et qui ne forment pas et

Plus en détail

SALAIRES INDICATIFS DES APPRENTI(E)S - EDITION 2014

SALAIRES INDICATIFS DES APPRENTI(E)S - EDITION 2014 Direction générale de l'enseignement postobligatoire Division de l apprentissage (DAP) Rue Saint-Martin 26 1014 Lausanne SALAIRES INDICATIFS DES APPRENTI(E)S - EDITION 2014 Recommandations des associations

Plus en détail

GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE

GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE Document de référence ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE Classes de 1 re, 2 e et 3 e années Version 2015-2016 Ce document est établi selon la Loi scolaire sur l enseignement secondaire

Plus en détail

Office cantonal d orientation scolaire et professionnelle (OCOSP) Production documentaire

Office cantonal d orientation scolaire et professionnelle (OCOSP) Production documentaire Assises de la documentation romande 4 septembre 2008 Office cantonal d orientation scolaire et professionnelle (OCOSP) Production documentaire Public cible : scolarité obligatoire et transition Intitulé

Plus en détail

Année universitaire 2016/2017

Année universitaire 2016/2017 Année universitaire 2016/2017 1 DOSSIER DE CANDIDATURE LICENCE PROFESSIONNELLE «AGRONOMIE, AGRICULTURE, DEVELOPPEMENT DURABLE» délivrée par l UNIVERSITÉ DE PICARDIE JULES VERNE Responsable de la formation

Plus en détail

Ecole de culture générale et de commerce (ECGC)

Ecole de culture générale et de commerce (ECGC) Ecole de culture générale et de commerce (ECGC) Option Commerce - Communication et information Informations pour la rentrée scolaire 2011 / 2012 Département de la formation, de la jeunesse et de la culture

Plus en détail

REGLEMENT DE SELECTION A LA FORMATION D EDUCATEUR SPECIALISE

REGLEMENT DE SELECTION A LA FORMATION D EDUCATEUR SPECIALISE SERVICE ADMISSION RÈGLEMENT 2015 2016 Agréé par la D.R.J.S.C.S.de Lorraine le 10 Septembre 2007 Modifié le 7 décembre 2015 REGLEMENT DE SELECTION A LA FORMATION D EDUCATEUR SPECIALISE - Dispositions générales

Plus en détail

GYMNASE ÉCOLE DE COMMERCE ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE MATURITÉS SPÉCIALISÉES

GYMNASE ÉCOLE DE COMMERCE ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE MATURITÉS SPÉCIALISÉES GYMNASE ÉCOLE DE COMMERCE ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE MATURITÉS SPÉCIALISÉES LES ÉTUDES 2016 2017 Informations générales Adresse Collège du Sud Rue de Dardens 79 1630 Bulle www.collegedusud.ch infocsud@edufr.ch

Plus en détail

INFOS UTILISATEURS. Sommaire imprimable JANVIER 2008

INFOS UTILISATEURS. Sommaire imprimable JANVIER 2008 INFOS UTILISATEURS Sommaire imprimable JANVIER 2008 Mise à jour : 12 / 03 / 2008 S orienter en fin de 3 ème! TOUTES DIRECTIONS c est choisir à la fois une voie un domaine Se documenter VOIE GENERALE BAC

Plus en détail

L AGENDA. de l ORIENTATION 2014-2015 MÉTIERS & FORMATIONS. Bas-Rhin

L AGENDA. de l ORIENTATION 2014-2015 MÉTIERS & FORMATIONS. Bas-Rhin L AGENDA de l ORIENTATION 2014-2015 2014-2015 MÉTIERS & FORMATIONS Bas-Rhin Septembre 2014 Forum Avenir Jeunes 17 septembre 2014 / 10h 16h Un espace «information, orientation» pour vous aider à trouver

Plus en détail

Vers le 3 Degré de l'enseignement secondaire

Vers le 3 Degré de l'enseignement secondaire Vers le 3 Degré de l'enseignement secondaire Introduction Te voici maintenant à la fin de la 2 ème étape de l Enseignement secondaire. Tu es sur le point d obtenir le certificat d enseignement secondaire

Plus en détail