Archivé. DPA 2299 Bien-être des ratites [2299] v2. Unité Provinciale de : ... Date :... Contrôleur Responsable:... N : Adresse :...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Archivé. DPA 2299 Bien-être des ratites [2299] v2. Unité Provinciale de : ... Date :... Contrôleur Responsable:... N :... ... Adresse :..."

Transcription

1 Unité Provinciale de :... Date :... Contrôleur Responsable:... N :... Opérateur :... N unique :... Adresse : DPA 2299 Bien-être des ratites [2299] v2 C : conforme NC : pas conforme NA : non-applicable 1. ADMINISTRATION 1.1. Nombre d'autruches présentes 1. Nombre d'autruches 2. Nombre de nandous 3. Nombre d'emeus H : chapitre B : annexe A : article : paragraphe L : alinéa P : point C NC Pondération NA 4. Nombre d'autres sortes d'autruches 1.2. Registres 1. Le registre des soins et des médicaments est disponible et tenu à jour 3 : 01/03/2000 BP3a (1*) 2. Le registre des soins et des médicaments est conservé pendant 3 ans 1 : 01/03/2000 BP3b (1*)

2 3. Le registre des mortalités est disponible et tenu à jour 3 : 01/03/2000 BP3a (1*) 4. Le registre des mortalités est conservé pendant 3 ans 1 : 01/03/2000 BP3b (1*) des non-conformités : 0 2. STRUCTURE GENERALE 1. Les animaux disposent d'un enclos intérieur. 10* : 04/03/2005 A7 L1 (2*) 2. L'enclos intérieur offre une protection suffisante contre les intempéries. 10 : 04/03/2005 A7 L2 (2*) 3. Le plafond de l'enclos intérieur est à plus de 2,5 m du sol (autruches) ou de 2 m (nandous ou émeus) 10 : 04/03/2005 A7 L3 (2*) 4. L'enclos intérieur laisse passer la lumière naturelle. 3 : 04/03/2005 A7 L2 (2*) 5. La sortie de l'enclos intérieur a une largeur effective d'au moins 1,5 m. 3 : 04/03/2005 A7 L4 (2*) 6. La surface au sol de l'enclos intérieur est de m². Cette surface est suffisante 3 : 04/03/2005 A12 (2*)

3 7. Les animaux disposent d'un parcours extérieur. 10* : 04/03/2005 A6 (2*) 8. Le parcours extérieur a un recouvrement de sol naturel. 3 : 04/03/2005 A 6L1 (2*) 9. Le parcours extérieur a une longueur suffisante pour permettre aux animaux de courir 3 : 04/03/2005 A8 (2*) 10. La surface au sol du parcours extérieur est de m². Cette surface est suffisante 3 : 04/03/2005 A12 (2*) 11. Les clôtures ne sont ni électrifiées ni barbelées et nettement visibles par les oiseaux. Elles ne sont pas de nature à les blesser. : 04/03/2005 A13L3A14 (2*) 12. Les clôtures empêchent les évasions et les intrusions. La hauteur minimale est de 1,8 m pour les autruches adultes, de 1,5 m pour les autruchons (< 5 mois), les nandous et les émeus. : 04/03/2005 A 13L1 (2*) 13. Les installations d'alimentation et d'abreuvement préviennent la contamination de la nourriture et de l'eau. L'arrêté royal du 01/03/2000 conernant la protection des animaux dans les élevages. : 01/03/2000 A8Pd (3*) 14. L'infrastructure permet une détention isolée des oiseaux (agressivité, maladie, blessures). 1 L'arrêté royal du 01/03/2000 conernant la protection des animaux dans les élevages. : 01/03/2000 P2c (3*) des non-conformités : 0 3. ENTRETIEN DU MATERIEL

4 1. Les matériaux, constructions et installations sont nettoyés et désinfectés régulièrement. 1 : 01/03/2000 BP5a (1*) des non-conformités : 0 4. BESOINS ETHOLOGIQUES ET PHYSIOLOGIQUES 1. L'alternance jour-nuit (lumière) est respectée dans l'enclos intérieur. 3 : 01/03/2000 BP5d (1*) 2. L'alimentation est suffisante en quantité et qualité. 10 : 04/03/2005 A 15 (2*) 3. Les animaux ont accès en permanence à un gravier de granulométrie appropriée. 10 : 04/03/2005 A 16 (2*) 4. Les installations d'alimentation et d'abreuvement permettent à tous les animaux de l'enclos de manger et de boire en, même temps. 3 : 04/03/2005 A 17 (2*) 5. Les animaux reçoivent un abreuvement de qualité. 10 L'arrêté royal du 01/03/2000 conernant la protection des animaux dans les élevages. : 01/03/2000 BP8c8d (3*) 6. La ventilation est suffisante. 10 : 01/03/2000 BP5cP7 (1*) 7. Les animaux sont élevés en groupe (sauf les animaux trop agressifs). 3 : 04/03/2005 A 5L1 (2*)

5 8. Les animaux trop agressifs sont isolés. 10 : 04/03/2005 A 5L1 (2*) 9. Les animaux disposent d'un endroit où ils peuvent prendre un bain de poussière. Les émeus doivent disposer d'un bain d'eau (en plus ou à la place du bain de poussière). 3 : 04/03/2005 A11L1L2 (2*) 10. Les animaux de plus de trois semaines ont un accès quotidien au parcours extérieur. 3 : 04/03/2005 A 6L1 (2*) 11. L'enclos intérieur est accessible sans restrictions. 10 : 04/03/2005 A 7L1 (2*) 12. En cas de gel, des précautions sont prises pour éviter les glissades. 10 : 04/03/2005 A6L2 (2*) 13. Les animaux vivant à l'extérieur ne sont pas exposés à des risques physiques évitables. 3 Arrêté royal du 01/03/2000 concernant la protection des animaux dans les élevages : 01/03/2000 BP6 (4*) 14. Aucune substance nuisible à la santé et / ou au bien-être animal n'est administrée. 3 : 01/03/2000 BP8e (1*) des non-conformités : 0 5. INSPECTION ET SOINS 1. Les animaux sont inspectés au moins 1 X par jour. 10 L'arrêté royal du 01/03/2000 conernant la protection des animaux dans les élevages. : 01/03/2000 BP2a (3*)

6 2. Une source de lumière suffisante est disponible pour un examen minutieux des animaux. 10 : 01/03/2000 BP2b (1*) 3. Les animaux paraissant malades ou blessés sont convenablement soignés sans délai. S'ils ne réagissent pas aux soins, un vétérinaire est consulté. 10* : 01/03/2000 BP2c (1*) 4. Les animaux malades ou blessés qui pourraient souffrir de la présence de leurs congénères sont isolés. 10 : 01/03/2000 BP2c (1*) des non-conformités : 0 6. PERSONNEL 1. Un personnel compétent et en nombre suffisant est disponible. 10 : 01/03/2000 BP1 (1*)

7 des non-conformités : 0 Législation: 1*. arrêté royal du 01/03/2000 concernant la protection des animaux dans les élevages. 2*. arrêté royal du 04/03/2005 relatif au bien-être des ratites détenus à des fins d'élevage 3*. l'arrêté royal du 01/03/2000 conernant la protection des animaux dans les élevages. 4*. arrêté royal du 01/03/2000 concernant la protection des animaux dans les élevages Commentaire opérateur Favorable Favorable avec remarques Non Favorable Créé...

8 Signature et sceau de l'agent contrôleur

... Date :... Contrôleur Responsable:... N :... ... Total des pondérations : 0 0. % des non-conformités : 0

... Date :... Contrôleur Responsable:... N :... ... Total des pondérations : 0 0. % des non-conformités : 0 Unité Provinciale de :... Date :... Contrôleur Responsable:... N :... Opérateur : Adresse :... N unique :......... DPA 2398 PROTECTION ET BIEN-ETRE DES OISEAUX EN GAVAGE [2398] v3 C : conforme NC : pas

Plus en détail

DIS 2446 Inspection autocontrôle en commerce de détail [2446] v1

DIS 2446 Inspection autocontrôle en commerce de détail [2446] v1 Unité Provinciale de :... Date :... Contrôleur Responsable:... N :... Opérateur : Adresse :... N unique :......... DIS 2446 Inspection autocontrôle en commerce de détail [2446] v1 C : conforme NC : pas

Plus en détail

DIS 2271 Biberonnerie: Infrastructure, installation et hygiène [2271] v5

DIS 2271 Biberonnerie: Infrastructure, installation et hygiène [2271] v5 Unité Provinciale de :... Date :... Contrôleur Responsable:... N :... Opérateur :... N unique :... Adresse :...... DIS 2271 Biberonnerie: Infrastructure, installation et hygiène [2271] v5 C : conforme

Plus en détail

... Date :... Contrôleur Responsable:... N :... ...

... Date :... Contrôleur Responsable:... N :... ... Unité Provinciale de :... Date :... Contrôleur Responsable:... N :... Opérateur : Adresse :... N unique :......... DPA 245 Abattoir d'ongulés domestiques - Gestion des sous-produits animaux non destinés

Plus en détail

DIS 2271 Biberonnerie: Infrastructure, équipements et hygiène [2271] v2

DIS 2271 Biberonnerie: Infrastructure, équipements et hygiène [2271] v2 Unité Provinciale de :... Date :... Contrôleur Responsable:... N :... Opérateur :... N unique :... Adresse :...... DIS 2271 Biberonnerie: Infrastructure, équipements et hygiène [2271] v2 C : conforme NC

Plus en détail

Fiche explicative pour une pension pour animaux

Fiche explicative pour une pension pour animaux Fiche explicative pour une pension pour animaux Fiche explicative pour une pension pour animaux L arrêté royal du 27 avril 2007 (dernière modification le 15/11/2010) portant les conditions d agrément des

Plus en détail

DIS 2094 HORECA: Infrastructure, installation et hygiène [2094] v10

DIS 2094 HORECA: Infrastructure, installation et hygiène [2094] v10 Unité Provinciale de :... Date :... Contrôleur Responsable:... N :... Opérateur :... N unique :... Adresse :...... DIS 2094 HORECA: Infrastructure, installation et hygiène [2094] v10 C : conforme NC :

Plus en détail

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire 1 2 3 4 Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire Partie 1 Chapitre 3: Locaux et matériel 5 6 7 8 9 10 11 12 13 PRINCIPE Les locaux et le matériel doivent être situés,

Plus en détail

CERTIFICAT DE CAPACITE POUR LA VENTE OU LE TRANSIT D'ANIMAUX D ESPECES NON DOMESTIQUES (cas général)

CERTIFICAT DE CAPACITE POUR LA VENTE OU LE TRANSIT D'ANIMAUX D ESPECES NON DOMESTIQUES (cas général) CERTIFICAT DE CAPACITE POUR LA VENTE OU LE TRANSIT D'ANIMAUX D ESPECES NON DOMESTIQUES (cas général) LISTE DES PIECES EXIGEES POUR LA CONSTITUTION D'UN DOSSIER DE DEMANDE DE CERTIFICAT DE CAPACITE REFERENCES

Plus en détail

Décisions de la Commission cantonale (BE) pour la protection des animaux applicables dès 2010

Décisions de la Commission cantonale (BE) pour la protection des animaux applicables dès 2010 Décisions de la Commission cantonale (BE) pour la protection des animaux applicables dès 2010 Sommaire Détention prolongée d animaux domestiques en plein air... 2 Élevage et détention d animaux à titre

Plus en détail

Comment conserver les produits phytopharmaceutiques en toute sécurité?

Comment conserver les produits phytopharmaceutiques en toute sécurité? Comment conserver les produits phytopharmaceutiques en toute sécurité? Attention, tout nouveau local de stockage devra directement être conforme à l ensemble des exigences présentées dans ce document Actuellement

Plus en détail

... Date :... Contrôleur Responsable:... N :... ...

... Date :... Contrôleur Responsable:... N :... ... Unité Provinciale de :... Date :... Contrôleur Responsable:... N :... Opérateur : Adresse :... N unique :......... TRA 2482 Version de test - Fabricant des matériaux et objets en contact avec les denrées

Plus en détail

Réglementation du transport des animaux vivants

Réglementation du transport des animaux vivants Réglementation du transport des animaux vivants 1/ L agrément des transporteurs Toute personne physique ou morale transportant des animaux dans un but lucratif doit être titulaire d un agrément, délivré

Plus en détail

ARRETE. NOR: ENVN9250300A Version consolidée au 21 septembre 2000

ARRETE. NOR: ENVN9250300A Version consolidée au 21 septembre 2000 ARRETE Arrêté du 11 septembre 1992 relatif aux règles générales de fonctionnement et aux caractéristiques des installations des établissements qui pratiquent des soins sur les animaux de la faune sauvage.

Plus en détail

QUESTIONS ET REPONSES CONCERNANT LA GRIPPE AVIAIRE (cliquer sur la question pour aller à la réponse - pour retourner au début)

QUESTIONS ET REPONSES CONCERNANT LA GRIPPE AVIAIRE (cliquer sur la question pour aller à la réponse - <ctrl+home> pour retourner au début) Grippe aviaire H5N8 : la Belgique en période de risque accru F.A.Q. version 13 QUESTIONS ET REPONSES CONCERNANT LA GRIPPE AVIAIRE (cliquer sur la question pour aller à la réponse - pour retourner

Plus en détail

CCPQ 1080 A. Lavallée, 1 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be

CCPQ 1080 A. Lavallée, 1 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be CCPQ 1080 A. Lavallée, 1 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 1. AGRONOMIE ASSITANT(E) EN SOINS ANIMALIERS PROFIL DE FORMATION (CQ6P Art. 39) PQ ayant

Plus en détail

Loi sur la protection sanitaire des animaux (chapitre P-42) Section IV.1.1 «De la sécurité et du bien-être des animaux»

Loi sur la protection sanitaire des animaux (chapitre P-42) Section IV.1.1 «De la sécurité et du bien-être des animaux» Loi sur la protection sanitaire des animaux (chapitre P-42) Section IV.1.1 «De la sécurité et du bien-être des animaux» Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation Direction de la santé

Plus en détail

Qualification sanitaire Catégorie Timing A reproduction Avant chaque mise en place

Qualification sanitaire Catégorie Timing A reproduction Avant chaque mise en place ANNEXE IV : Réalisation de l analyse d hygiène 1 Introduction Une analyse de l hygiène est effectuée afin de vérifier que le nettoyage et la désinfection ont été réalisés de manière efficace. Le tableau

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l'agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l'agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt ANNEXES de l arrêté du 3 avril 2014 fixant les règles sanitaires et de protection animale auxquelles doivent satisfaire

Plus en détail

Fiche explicative pour un élevage de chiens ou de chats

Fiche explicative pour un élevage de chiens ou de chats Fiche explicative pour un élevage de chiens ou de chats L arrêté royal du 27 avril 2007 (dernière modification le 15/11/2010) portant les conditions d agrément des établissements pour animaux et portant

Plus en détail

Le transport international des animaux et les problèmes liés aux maladies, au bien-être et au stress

Le transport international des animaux et les problèmes liés aux maladies, au bien-être et au stress Rev. sci. tech. Off. int. Epiz., 1994,13 (1), 43-54 Le transport international des animaux et les problèmes liés aux maladies, au bien-être et au stress R. MOSS * Résumé : L'auteur examine d'abord les

Plus en détail

LA COALITION NATIONALE SUR LES ANIMAUX DE COMPAGNIE

LA COALITION NATIONALE SUR LES ANIMAUX DE COMPAGNIE LA COALITION NATIONALE SUR LES ANIMAUX DE COMPAGNIE EXEMPLE DE RÈGLEMENT MUNICIPAL RÉGISSANT LA GARDE ET LE CONTRÔLE DES ANIMAUX DE COMPAGNIE Note : Les municipalités devraient se référer à la loi provinciale

Plus en détail

Exemple de règlement municipal régissant la garde et le contrôle des animaux de compagnie

Exemple de règlement municipal régissant la garde et le contrôle des animaux de compagnie Exemple de règlement municipal régissant la garde et le contrôle des animaux de compagnie Note : Les municipalités devraient se référer à la loi provinciale en vigueur régissant les municipalités pour

Plus en détail

FICHE DE VALIDATION (CHIEN) Date de la visite : Nom de l établissement d élevage : Nom du conseiller :

FICHE DE VALIDATION (CHIEN) Date de la visite : Nom de l établissement d élevage : Nom du conseiller : FICHE DE VALIDATION (CHIEN) Date de la visite : Nom de l établissement d élevage : Nom du conseiller : 2 / CLASSIFICATION DES ÉLEVAGES Élevage résidentiel Élevage en bâtiment annexe Élevage en bâtiment

Plus en détail

Préconisations sanitaires. Conception et rénovation des bâtiments d élevage de porcs

Préconisations sanitaires. Conception et rénovation des bâtiments d élevage de porcs Préconisations sanitaires Conception et rénovation des bâtiments d élevage de porcs CDMP CDMP Préambule Aujourd hui, un bâtiment doit permettre à l éleveur une conduite sanitaire optimale de son élevage.

Plus en détail

Liste de vérifications destinée aux producteurs

Liste de vérifications destinée aux producteurs PLAN DE SURVEILLANCE ET DE CONTRÔLE DES SALMONELLES CHEZ LE PORC Liste de vérifications destinée aux producteurs FICHE TECHNIQUE no 14 Le questionnaire qui suit est conçu pour aider le producteur de porcs

Plus en détail

Signes cliniques à surveiller. Q17 (B) : Déterminer la fréquence des observations :

Signes cliniques à surveiller. Q17 (B) : Déterminer la fréquence des observations : Q17 : Procédure pour porcs malades ou blessés Q17(A) : Liste des signes de douleur ou de maladie Signes cliniques à surveiller Maternité Changement au niveau des selles et/ou de l urine Diminution de la

Plus en détail

Qui est chargé de faire appliquer cette réglementation?

Qui est chargé de faire appliquer cette réglementation? Réglementation relative à l hygiène alimentaire des marchands ambulants, des vendeurs sur foires et marchés et des activités de remise directe aux consommateurs en locaux fixes (Activités de restauration,

Plus en détail

CERTIFICAT DE CAPACITE POUR L'ELEVAGE D'ANIMAUX D ESPECES NON DOMESTIQUES AUTRES QUE CELLES DE GIBIER DONT LA CHASSE EST AUTORISEE

CERTIFICAT DE CAPACITE POUR L'ELEVAGE D'ANIMAUX D ESPECES NON DOMESTIQUES AUTRES QUE CELLES DE GIBIER DONT LA CHASSE EST AUTORISEE CERTIFICAT DE CAPACITE POUR L'ELEVAGE D'ANIMAUX D ESPECES NON DOMESTIQUES AUTRES QUE CELLES DE GIBIER DONT LA CHASSE EST AUTORISEE LISTE DES PIECES EXIGEES POUR LA CONSTITUTION D'UN DOSSIER DE DEMANDE

Plus en détail

Demande d autorisation de faire une tournée pour des cirques itinérants détenant des animaux sauvages

Demande d autorisation de faire une tournée pour des cirques itinérants détenant des animaux sauvages Demande d autorisation de faire une tournée pour des cirques itinérants détenant des animaux sauvages Première tournée / premier spectacle Nouvelle tournée / nouveau spectacle Entrée en Suisse de l étranger

Plus en détail

GUIDE DE LAVAGE, DÉSINFECTION ET SÉCHAGE DES PORCHERIES

GUIDE DE LAVAGE, DÉSINFECTION ET SÉCHAGE DES PORCHERIES fiche technique GUIDE DE LAVAGE, DÉSINFECTION ET SÉCHAGE DES PORCHERIES MAINTENIR LA SANTÉ DES ÉLEVAGES La maladie dans un élevage est une menace constante aux conséquences économiques pouvant être désastreuses.

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 391 RÈGLEMENT SUR LA GARDE DES ANIMAUX

RÈGLEMENT NUMÉRO 391 RÈGLEMENT SUR LA GARDE DES ANIMAUX RÈGLEMENT NUMÉRO 391 RÈGLEMENT SUR LA GARDE DES ANIMAUX ATTENDU QUE la Municipalité du Village de Tring-Jonction possède un règlement concernant les animaux; ATTENDU QUE ce règlement date de plusieurs

Plus en détail

P R É F E T D E L A C R E U S E

P R É F E T D E L A C R E U S E P R É F E T D E L A C R E U S E Préfecture Direction du Développement Local Bureau des Procédures d Intérêt Public PROJET Arrêté complémentaire n 2014- modifiant l arrêté préfectoral n 2001-742 du 29 juin

Plus en détail

CHENIL : établissement commercial où l on élève, vend ou garde des chiens.

CHENIL : établissement commercial où l on élève, vend ou garde des chiens. Table des matières 1. APPLICATION 3 2. PAIX, ORDRE ET SÉCURITÉ DU PUBLIC 3 3. DÉFINITIONS 3 4. POUVOIRS D INSPECTION 3 5. LICENCE ET MÉDAILLON 3 6. LIMITE DU NOMBRE D ANIMAUX 4 7. CHENIL 4 8. RESPONSABILITÉ

Plus en détail

Paquet hygiène : Le règlement 852/2004 relatif à l hygiène des denrées alimentaires

Paquet hygiène : Le règlement 852/2004 relatif à l hygiène des denrées alimentaires Paquet hygiène : Le règlement 852/2004 relatif à l hygiène des denrées alimentaires Applicable au 1 er janvier 2006 Objectif : Etablit les règles générales en matière d hygiène, est directement applicable

Plus en détail

DIANE LANGLOIS DIRECTION DE SANTÉ PUBLIQUE 1ER OCTOBRE 2014 DE LA MONTÉRÉGIE

DIANE LANGLOIS DIRECTION DE SANTÉ PUBLIQUE 1ER OCTOBRE 2014 DE LA MONTÉRÉGIE DIANE LANGLOIS DIRECTION DE SANTÉ PUBLIQUE DE LA MONTÉRÉGIE 1ER OCTOBRE 2014 2 Introduction Les préoccupations des gestionnaires Les conséquences possibles Des risques à la santé et au bien-être Le guide

Plus en détail

par Geoff Urton, BCSPCA (Version originale publiée dans le BC Organic Grower, mai 2008. Reproduite avec autorisation.)

par Geoff Urton, BCSPCA (Version originale publiée dans le BC Organic Grower, mai 2008. Reproduite avec autorisation.) Les cinq libertés dans les exploitations biologiques par Geoff Urton, BCSPCA (Version originale publiée dans le BC Organic Grower, mai 2008. Reproduite avec autorisation.) Table des matières Introduction...

Plus en détail

PRÉFET DU BAS-RHIN. Définition d un établissement ouvert au public pour l utilisation d équidés :

PRÉFET DU BAS-RHIN. Définition d un établissement ouvert au public pour l utilisation d équidés : PRÉFET DU BAS-RHIN Les centres équestres (Réglementation spécifique) Avant propos : Les établissements ouverts au public pour l utilisation d équidés sont soumis aux mêmes obligations générales que les

Plus en détail

Présentationde la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires «LOI SSA» Rabat, le 17 juin 2010

Présentationde la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires «LOI SSA» Rabat, le 17 juin 2010 Présentationde la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires «LOI SSA» Rabat, le 17 juin 2010 Parmi les objectifs tracés par le Plan Maroc Vert : Améliorer la compétitivité

Plus en détail

J u i l l e t 2 0 1 3

J u i l l e t 2 0 1 3 Code SQF Une assurance fournisseur basée sur les principes HACCP Code pour l industrie alimentaire Édition 7.1 J u i l l e t 2 0 1 3 2013 Safe Quality Food Institute 2345 Crystal Drive, Suite 800 Arlington,

Plus en détail

CAHIER DE CHARGES APPROUVÉ PAR LA SOCIÉTÉ DES ÉLEVEURS DE MOUTONS DE RACE PURE DU QUÉBEC (SEMRPQ) ÉLEVAGE OVIN DE RACE PURE

CAHIER DE CHARGES APPROUVÉ PAR LA SOCIÉTÉ DES ÉLEVEURS DE MOUTONS DE RACE PURE DU QUÉBEC (SEMRPQ) ÉLEVAGE OVIN DE RACE PURE Projet pilote : Cahier de charges Élevage ovin de race pure avril 2014 Éric Labonté MAPAQ Marc Lajoie MAPAQ ÉLEVAGE OVIN DE RACE PURE CAHIER DE CHARGES Éric Labonté MAPAQ Cathy Michaud, SEMRPQ Marc Lajoie

Plus en détail

PROGRAMMES ÉCRITS ET DOSSIERS (REGISTRES)

PROGRAMMES ÉCRITS ET DOSSIERS (REGISTRES) Annexe I - MODÈLE DE DOCUMENTATION EXIGÉE PAR LE MANUEL D INSPECTION DES ÉTABLISSEMENTS DE PRODUITS DE L ÉRABLE (MIÉPÉ) PROGRAMMES ÉCRITS ET DOSSIERS (REGISTRES) NOM DE L ÉTABLISSEMENT D ÉRABLIÈRE : NUMÉRO

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE

CODIFICATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT NUMÉRO REG-219 RÈGLEMENT RELATIF AU CONTRÔLE DES ANIMAUX CODIFICATION ADMINISTRATIVE CHAPITRE 1 INTERPRÉTATION ET ADMINISTRATION 1. À moins que le contexte n indique un sens différent, les expressions

Plus en détail

Arrêté ministériel du 21 août 1978.

Arrêté ministériel du 21 août 1978. Arrêté ministériel du 21 août 1978. Arrêté relatif aux règles générales de fonctionnement et contrôle des établissements présentant au public des spécimens vivants de la faune locale et étrangère *parcs

Plus en détail

1er semestre. Activités professionnelles centrées sur les client-e-s et leurs proches ainsi que sur le contexte social et culturel

1er semestre. Activités professionnelles centrées sur les client-e-s et leurs proches ainsi que sur le contexte social et culturel DOMAINE 1 Compétence 1.1 Entretient les relations dans l'environnement professionnel Activités professionnelles centrées sur les client-e-s et leurs proches ainsi que sur le contexte social et culturel

Plus en détail

CONSIDÉRANT QU à une séance du conseil municipal de la Ville de Brossard, tenue le 11 juin 2012, à laquelle étaient présents :

CONSIDÉRANT QU à une séance du conseil municipal de la Ville de Brossard, tenue le 11 juin 2012, à laquelle étaient présents : CONSIDÉRANT QU à une séance du conseil municipal de la Ville de Brossard, tenue le 11 juin 2012, à laquelle étaient présents : M. Pascal Forget Maire suppléant M. Pierre O Donoughue Conseiller Mme Monique

Plus en détail

Dispositif de formation Bien Etre animal CONTEXTE REGLEMENTAIRE

Dispositif de formation Bien Etre animal CONTEXTE REGLEMENTAIRE Dispositif de Bien Etre animal CONTEXTE REGLEMENTAIRE Type de DUREE FORMATION COMPRENANT LE TEMPS D EVALUATION Volailles Lapins Formation «Gestion du Bien-être animal Opérateur» (manipulation et soin +

Plus en détail

CHAPITRE 5 - ENTREPOSAGE HUMIDE

CHAPITRE 5 - ENTREPOSAGE HUMIDE CHAPITRE 5 - ENTREPOSAGE HUMIDE Programme canadien de contrôle «Entreposage humide» s entend de l'entreposage temporaire (moins de 60 jours) de coquillage «vivants» provenant de sources approuvées et destinés

Plus en détail

Chapitre premier : Dispositions générales :

Chapitre premier : Dispositions générales : CAHIER DES CHARGES RELATIF A L ORGANISATION DE L EXPLOITATION DES ETABLISSEMENTS DE GROSSISTES-REPARTITEURS EN PHARMACIE Chapitre premier : Dispositions générales : Article premier : Le présent cahier

Plus en détail

Liste de vérification pour la délivrance de permis aux garderies Loi de 2014 sur la garde d enfants et la petite enfance

Liste de vérification pour la délivrance de permis aux garderies Loi de 2014 sur la garde d enfants et la petite enfance Liste de vérification pour la délivrance de permis aux garderies Loi de 2014 sur la garde d enfants et la petite enfance Détails d'inspection du site Nom de la Garderie: Nouvelle date d'inspection: Numéro

Plus en détail

(conformément à l article 9, paragraphe 3 de la Convention, cette Recommandation est entrée en vigueur le 5 juin 2006)

(conformément à l article 9, paragraphe 3 de la Convention, cette Recommandation est entrée en vigueur le 5 juin 2006) COMITÉ PERMANENT DE LA CONVENTION EUROPÉENNESUR LA PROTECTION DES ANIMAUX DANS LES ÉLEVAGES (T-AP) RECOMMANDATION CONCERNANT LES POISSONS D'ELEVAGE adoptée par le Comité Permanent le 5 décembre 2005 (conformément

Plus en détail

LIVRET D ADOPTION. CONTRAT DE PLACEMENT pour une ou plusieurs tortues.

LIVRET D ADOPTION. CONTRAT DE PLACEMENT pour une ou plusieurs tortues. LIVRET D ADOPTION CONTRAT DE PLACEMENT pour une ou plusieurs tortues. Ce document a pour but de fixer les conditions de placement d une ou plusieurs tortues provenant d un centre d association fédérée

Plus en détail

Municipalité de Saint-Michel. Règlement numéro 119-3 Relatif aux chiens et autres animaux

Municipalité de Saint-Michel. Règlement numéro 119-3 Relatif aux chiens et autres animaux Municipalité de Saint-Michel Règlement numéro 119-3 Relatif aux chiens et autres animaux PARTIE I Disposition déclaratoires et interprétatives Section I Dispositions déclaratoires 1. Titre. Le présent

Plus en détail

Loi sur les chiens. Section 2. Protection contre les blessures dues à des chiens. Projet

Loi sur les chiens. Section 2. Protection contre les blessures dues à des chiens. Projet Loi sur les chiens Projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 80, al. 1, 2 et 2 bis, et 120, al. 2, de la Constitution 1, vu le rapport de la Commission de la science, de l

Plus en détail

Victori. Victori - Version: 01. FR Mitigeur thermostatique bain/douche - Réf: 5052931152575

Victori. Victori - Version: 01. FR Mitigeur thermostatique bain/douche - Réf: 5052931152575 Victori Victori - Version: 01 623538 FR Mitigeur thermostatique bain/douche - Réf: 5052931152575 [01] x 2 [02] x 2 [03] x 2 [04] x 1 [05] x 1 [06] x 2 623538 Mitigeur thermostatique bain/douche 623538

Plus en détail

Prévenir les diarrhées néonatales en élevage bovin

Prévenir les diarrhées néonatales en élevage bovin Prévenir les diarrhées néonatales en élevage bovin Les diarrhées des veaux ont un impact économique très important en élevage (mortalité, coût des soins, retard de croissance, retard de mise à la reproduction

Plus en détail

RECOMMANDATION CONCERNANT LES BOVINS. adoptée par le comité permanent lors de sa 17 ème réunion (21 octobre 1988)

RECOMMANDATION CONCERNANT LES BOVINS. adoptée par le comité permanent lors de sa 17 ème réunion (21 octobre 1988) RECOMMANDATION CONCERNANT LES BOVINS adoptée par le comité permanent lors de sa 17 ème réunion (21 octobre 1988) Préambule Le Comité permanent de la Convention européenne sur la protection des animaux

Plus en détail

Le «Paquet hygiène» en élevage et tout au long de la chaîne alimentaire

Le «Paquet hygiène» en élevage et tout au long de la chaîne alimentaire L antibiorésistance chez l homme et l animal 12 novembre 2014 3 ème session : les mesures de gestion pour lutter contre l antibiorésistance Le «Paquet hygiène» en élevage et tout au long de la chaîne alimentaire

Plus en détail

Destinataires d'exécution

Destinataires d'exécution Ordre de méthode Direction générale de l'enseignement et de la recherche Service de l'enseignement technique Sous-direction des politiques de formation et d'éducation Bureau des Partenariats Professionnels

Plus en détail

R.E.P.E. Code du logement Exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d'équipement des logements

R.E.P.E. Code du logement Exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d'équipement des logements R.E.P.E. Code du logement Exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d'équipement des logements Attention: les informations relatives au Code du logement seront mises à jour très prochainement;

Plus en détail

Avis du Conseil du bien-être des animaux Concernant les refuges pour chevaux

Avis du Conseil du bien-être des animaux Concernant les refuges pour chevaux CONSEIL DU BIEN-ÊTRE DES ANIMAUX Groupe de travail: Refuge pour chevaux Avis du Conseil du bien-être des animaux Concernant les refuges pour chevaux Il existe actuellement une législation concernant les

Plus en détail

MÉTHODE DE LAVAGE, DÉSINFECTION ET SÉCHAGE DES VÉHICULES DE TRANSPORT DES PORCS VIVANTS

MÉTHODE DE LAVAGE, DÉSINFECTION ET SÉCHAGE DES VÉHICULES DE TRANSPORT DES PORCS VIVANTS Ce projet a été financé dans le cadre du Programme de biosécurité et de stabilisation sanitaire des entreprises porcines du Québec, une initiative du Conseil canadien de la santé porcine. Le financement

Plus en détail

C H E C K L I S T B A T H R O O M

C H E C K L I S T B A T H R O O M C H E C K L I S T B A T H R O O M Projet de construction Nouvelle construction MP Nouvelle construction APP Transformation APP: rénovation / agrandissement / déplacement Rénovation douce Principes Plans

Plus en détail

CONSIDERANT que les modifications portées à la connaissance du préfet ne sont pas substantielles ;

CONSIDERANT que les modifications portées à la connaissance du préfet ne sont pas substantielles ; EXTRAIT DE L ARRETE COMPLÉMENTAIRE n 2015-023 du 24 février 2015 modifiant l'autorisation d'ouverture de l'aquarium DU LIMOUSIN situé au 2, Boulevard Gambetta sur la commune de LIMOGES. CONSIDERANT que

Plus en détail

RISQUES CHIMIQUES GRILLE D'INSPECTION DÉTAILLÉE

RISQUES CHIMIQUES GRILLE D'INSPECTION DÉTAILLÉE RISQUES CHIMIQUES GRILLE D'INSPECTION DÉTAILLÉE Date : Responsable du local : Local : Inspecté par : # Oui Non N/A Observations Personnel du laboratoire 1 Formation SIMDUT complétée 2 Port du sarrau 3

Plus en détail

RÈGLEMENT NO : 2013-56

RÈGLEMENT NO : 2013-56 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE KIRKLAND RÈGLEMENT NO : 2013-56 RÈGLEMENT RELATIF AUX ANIMAUX Avis de motion : Adoption du règlement : Publication : Entrée en vigueur : 14 janvier 2013 10 juin 2013 19 juin

Plus en détail

AFSCA Contrôleurs contrôlés, des exigences et des relations face à une réalité de terrain. Où est le juste milieu?

AFSCA Contrôleurs contrôlés, des exigences et des relations face à une réalité de terrain. Où est le juste milieu? AFSCA Contrôleurs contrôlés, des exigences et des relations face à une réalité de terrain. Où est le juste milieu? Journée étude 19/02/2013 «Souriez, vous êtes contrôlés, Démystifions!» Michaël COLSON

Plus en détail

U n e d i v e r s i f i c a t i o n e n p r e s t a t i o n d e s e r v i c e s

U n e d i v e r s i f i c a t i o n e n p r e s t a t i o n d e s e r v i c e s CHAMBRES D'AGRICULTURE LORRAINE Référentiel Diversification 2007 P E N S I O N D ' É Q U I D É S U n e d i v e r s i f i c a t i o n e n p r e s t a t i o n d e s e r v i c e s CONDITION DE RÉUSSITE DU

Plus en détail

DEMARCHES POUR CONSTRUCTION D UN BATIMENT D ELEVAGE SOUMIS AU REGLEMENT SANITAIRE DEPARTEMENTAL

DEMARCHES POUR CONSTRUCTION D UN BATIMENT D ELEVAGE SOUMIS AU REGLEMENT SANITAIRE DEPARTEMENTAL DEMARCHES POUR CONSTRUCTION D UN BATIMENT D ELEVAGE SOUMIS AU REGLEMENT SANITAIRE DEPARTEMENTAL Permis de construire Lien pour les formulaires et notices : http://www2.equipement.gouv.fr/formulaires/formdomaines.htm

Plus en détail

Droits et obligations des travailleurs et des employeurs

Droits et obligations des travailleurs et des employeurs Droits et obligations des travailleurs et des employeurs La Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST) vise à assurer des conditions de santé et de sécurité minimales dans les entreprises québécoises.

Plus en détail

RÈGLEMENT # 02-2009. «Règlement concernant les animaux» (chiens chats)

RÈGLEMENT # 02-2009. «Règlement concernant les animaux» (chiens chats) PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DES ETCHEMINS MUNICIPALITÉ DE SAINT-PROSPER RÈGLEMENT # 02-2009 «Règlement concernant les animaux» (chiens chats) ATTENDU QUE la municipalité désire réglementer les animaux sur

Plus en détail

Règlement sur la sécurité et le bien-être des chats et des chiens

Règlement sur la sécurité et le bien-être des chats et des chiens 5524 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 14 décembre 2011, 143 e année, n o 50 Partie 2 4 pour chaque espèce, le poids approximatif des viandes non comestibles et le nombre de carcasses de plus de 40 kilogrammes;

Plus en détail

Manuel d utilisation. Volet roulant ARZ. Merci de lire attentivement cette instruction avant utilisation. www.fakro.com 1 /8

Manuel d utilisation. Volet roulant ARZ. Merci de lire attentivement cette instruction avant utilisation. www.fakro.com 1 /8 Manuel d utilisation FR Volet roulant ARZ Merci de lire attentivement cette instruction avant utilisation www.fakro.com 1 /8 Sommaire Règles de sécurité...3 Description...4 Programmation du dispositif/informations

Plus en détail

Ville de Rivière-Rouge Condensé normatif Document non officiel 2015

Ville de Rivière-Rouge Condensé normatif Document non officiel 2015 NORMES GÉNÉRALES - PRÉLÈVEMENT D EAU Lors de la demande de permis pour la construction d un ouvrage de captage des eaux souterraines, les renseignements et documents additionnels suivants doivent être

Plus en détail

Création de centre d élevage. et/ou d enclos d acclimatation. de Vison d Europe en France. Février 2010

Création de centre d élevage. et/ou d enclos d acclimatation. de Vison d Europe en France. Février 2010 Deuxième Plan National d Action pour le Vison d Europe 2007-2011 APPEL A PROJETS Création de centre d élevage et/ou d enclos d acclimatation de Vison d Europe en France. CAHIER DES CHARGES Direction Régionale

Plus en détail

Un guide à l'intention des parents sur la sécurité au terrain de jeux

Un guide à l'intention des parents sur la sécurité au terrain de jeux La sécurité des enfants Un guide à l'intention des parents sur la sécurité au terrain de jeux Restez toujours près de votre enfant afin de prévenir et de réduire les blessures. Remerciement spécial à Emera

Plus en détail

Une bonne hygiène personnelle constitue la première étape d'une bonne santé.

Une bonne hygiène personnelle constitue la première étape d'une bonne santé. Une bonne hygiène personnelle constitue la première étape d'une bonne santé. Les habitudes telles que se laver les mains se brosser les dents aideront à éloigner les bactéries, les virus et les diverses

Plus en détail

1 la loi: la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail;

1 la loi: la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail; Arrêté royal du 30 août 2013 fixant des dispositions générales relatives au choix, à l'achat et à l'utilisation d'équipements de protection collective (M.B. 7.10.2013) Chapitre I er. - Dispositions relatives

Plus en détail

MATÉRIEL ET AMEUBLEMENT

MATÉRIEL ET AMEUBLEMENT MATÉRIEL ET AMEUBLEMENT TÉLÉPHONE Paragraphe 12(1) Le titulaire de licence fournit un téléphone en état de fonctionner sur les lieux. Toutes les garderies doivent avoir un téléphone sur les lieux, et un

Plus en détail

Plan d urgence pour tous les bâtiments en cas de panne électrique. Liste des numéros de téléphone à utiliser en cas d urgence

Plan d urgence pour tous les bâtiments en cas de panne électrique. Liste des numéros de téléphone à utiliser en cas d urgence Plan d urgence pour tous les bâtiments en cas de panne électrique La procédure doit contenir les informations suivantes : Liste des numéros de téléphone à utiliser en cas d urgence Registre des entretiens

Plus en détail

IL EST PROPOSÉ par le conseiller Albert Dubuc ET RÉSOLU,

IL EST PROPOSÉ par le conseiller Albert Dubuc ET RÉSOLU, PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE PORTNEUF VILLE DE NEUVILLE RÈGLEMENT NUMÉRO RMU-02 Règlement concernant les animaux CONSIDÉRANT qu un avis de motion du présent règlement a été préalablement donné par le conseiller

Plus en détail

produits biocides. Septembre 2014 Pourquoi cet arrêté? er juillet 2015. : qui est concerné, et dans quels cas?

produits biocides. Septembre 2014 Pourquoi cet arrêté? er juillet 2015. : qui est concerné, et dans quels cas? produits biocides. Septembre 2014 Pourquoi cet arrêté? les (frelons asiatiques, «moustiques tigres») sur le territoire national a mis en De plus, certaines autorisations de mise sur le marché ne sont délivrées

Plus en détail

Règlement concernant la garde et la taxe des chiens

Règlement concernant la garde et la taxe des chiens Règlement concernant la garde et la taxe des chiens L'Assemblée communale de Soyhières. - vu la loi fédérale du 9 mars 1978 sur la protection des animaux (RS 455) - vu l'ordonnance fédérale du 27 mai 1981

Plus en détail

Règlement RMU-02 modifié concernant les animaux

Règlement RMU-02 modifié concernant les animaux Ville de Cap-Santé MRC de Portneuf Province de Québec Règlement RMU-02 modifié concernant les animaux ATTENDU QU un avis de motion de ce règlement a été préalablement donné à la séance spéciale du conseil

Plus en détail

L élevage: une décision qui demande réflexion

L élevage: une décision qui demande réflexion L élevage: une décision qui demande réflexion Une portée de chiots: est-ce vraiment mon souhait? Avant de vous poser la question de la reproduction (qu il s agisse d un chien de race ou d un bâtard), réfléchissez

Plus en détail

des registres de l'entreprise de transformation de viande et des activités du personnel à tous les stades du processus d'abattage et de découpe.

des registres de l'entreprise de transformation de viande et des activités du personnel à tous les stades du processus d'abattage et de découpe. RÈGLEMENT (CE) N 854/2004 FIXANT LES RÈGLES SPÉCIFIQUES D ORGANISATION DES CONTRÔLES OFFICIELS CONCERNANT LES PRODUITS D ORIGINE ANIMALE DESTINÉS À LA CONSOMMATION HUMAINE H 3 Points clés : Délivrance

Plus en détail

Arrêté du NOR : La ministre de l écologie, du développement durable et de l'énergie,

Arrêté du NOR : La ministre de l écologie, du développement durable et de l'énergie, RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l'énergie Arrêté du modifiant l'arrêté du 7 février 2005 modifié fixant les règles techniques auxquelles doivent satisfaire

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES GARDE A DOMICILE

CONDITIONS GENERALES GARDE A DOMICILE CONDITIONS GENERALES GARDE A DOMICILE au 1er septembre 2015 PRESENTATION 4 Pat'Sitter est une entreprise qui propose des prestations de services à domicile pour les animaux de compagnie (garde à domicile,

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 433

RÈGLEMENT NUMÉRO 433 MUNICIPALITÉ DE SHANNON M.R.C. de La Jacques-Cartier Province de Québec RÈGLEMENT NUMÉRO 433 RÈGLEMENT SUR LA POSSESSION D ANIMAUX, ABROGEANT ET REMPLAÇANT LE RÈGLEMENT 294 ET SES AMENDEMENTS Adopté le

Plus en détail

Rafraîchisseur d air à évaporation LW-550

Rafraîchisseur d air à évaporation LW-550 FR MODE D'EMPLOI NC-5769-675 Rafraîchisseur d air à évaporation LW-550 avec ioniseur, 180 W TABLE DES MATIÈRES VOTRE NOUVEAU RAFRAÎCHISSEUR D AIR...3 Contenu...3 VOTRE NOUVEAU RAFRAÎCHISSEUR D AIR...3

Plus en détail

05.453 n Initiative parlementaire. Interdiction des pitbulls en Suisse (Kohler)

05.453 n Initiative parlementaire. Interdiction des pitbulls en Suisse (Kohler) Conseil national Session d'été 009 e-parl 9.08.009 09:0 - - 05.453 n Initiative parlementaire. Interdiction des pitbulls en Suisse (Kohler) de la science, de l'éducation et de la culture du Conseil national

Plus en détail

Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur)

Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur) Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur) Association canadienne de la sécurité 2015 Plan de

Plus en détail

RÈGLEMENT No 110 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE ST-OMER CONCERNANT LES ANIMAUX

RÈGLEMENT No 110 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE ST-OMER CONCERNANT LES ANIMAUX CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE ST-OMER RÈGLEMENT No 110 CONCERNANT LES ANIMAUX ATTENDU QUE ATTENDU QUE ATTENDU QUE le conseil peut réglementer ou prohiber la garde d animaux sur le territoire

Plus en détail

Conditions d'autorisation pour établissements de stockage de matériel d origine de matériel de catégorie 3.

Conditions d'autorisation pour établissements de stockage de matériel d origine de matériel de catégorie 3. Conditions d'autorisation pour établissements de stockage de matériel d origine de matériel de catégorie 3. Annexe III.8.11. de l arrêté royal du 16 janvier 2006 fixant les modalités des agréments, des

Plus en détail

Ordonnance concernant la lutte contre la rhinotrachéite infectieuse et la vulvovaginite pustuleuse infectieuse des bovidés (IBR-IPV)

Ordonnance concernant la lutte contre la rhinotrachéite infectieuse et la vulvovaginite pustuleuse infectieuse des bovidés (IBR-IPV) - 1-916.401 Ordonnance concernant la lutte contre la rhinotrachéite infectieuse et la vulvovaginite pustuleuse infectieuse des bovidés (IBR-IPV) du 9 novembre 1983 Le Conseil d'etat du canton du Valais

Plus en détail

FICHE N 3. Producteurs d'oeufs de Consommation

FICHE N 3. Producteurs d'oeufs de Consommation INFORMATION REGLEMENTAIRE SUR LA PRODUCTION ET LA COMMERCIALISATION DES PRODUITS FERMIERS D ORIGINE ANIMALE FICHE N 3 Producteurs d'oeufs de Consommation Mise à jour : Septembre 201 2 CETTE NOTE NE REMPLACE

Plus en détail

Ambiance en hébergements de chevaux en Normandie

Ambiance en hébergements de chevaux en Normandie Le magazine en ligne de l actualité technique et scientifique équine Ambiance en hébergements de chevaux en Normandie Auteur : S. Guérin, Chambre d Agriculture du Calvados - Caen T. Leborgne, ifce La Chambre

Plus en détail

Des normes techniques d'installation de salubrité et de surface relatives au local devant abriter une officine de pharmacie

Des normes techniques d'installation de salubrité et de surface relatives au local devant abriter une officine de pharmacie Les normes techniques d'installation, de salubrité et de surface relatives au local devant abriter une officine de pharmacie ainsi que les normes techniques relatives aux établissements pharmaceutiques

Plus en détail