LA DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP"

Transcription

1 LA DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP

2 Principe Éléments constituant une installation de chauffage Différents types de distribution Distribution bitube Distribution monotube Distribution monotube dérivation Robinet répartiteur Distribution bitube spécifique 2

3 Principe La distribution de chauffage permet de raccorder les radiateurs au générateur. distribution 3

4 Eléments constituant une installation de chauffage Une chaudière. Des émetteurs. Un réseau de distribution. Une soupape de sécurité. Un circulateur. Un vase d expansion. Un système de remplissage de l installation. 4

5 Différents types de distribution La distribution permet d amener l énergie produite par les chaudières aux émetteurs. Les types de distribution sont de 2 sortes : - distribution bi tube, - distribution monotube. 5

6 Distribution bitube 1/2 Principe : Un tube aller amène l énergie aux émetteurs. Un tube retour ramène l eau à la chaudière pour la réchauffer. C est le mode de distribution le plus utilisé. Il est employé en collectif et en individuel. 6

7 Distribution bitube 2/2 Avantages et inconvénients : - Tous les radiateurs sont alimentés à la même température. - Certains radiateurs sont plus favorisés. - Ce type de raccordement nécessite deux tuyaux. 7

8 Distribution monotube 1/2 Principe : L eau de départ rentre dans le premier radiateur. Elle ressort par le bas du radiateur et rentre dans le deuxième radiateur et ainsi de suite. L eau revient du dernier radiateur au retour chaudière. Les radiateurs les plus éloignés sur la boucle sont de dimension de plus en plus importante étant donné que la température d entrée diminue. Ce mode de distribution est très peu employé actuellement. 8

9 Distribution monotube 2/2 Avantages et inconvénients : - Un seul conduit d alimentation. - Les radiateurs ne sont pas tous alimentés à la même température. - Le dimensionnement des radiateurs est plus délicat. 9

10 Distribution monotube dérivation 1/2 Principe : Chaque radiateur est équipé d un robinet répartiteur. Ce robinet comporte une entrée et une sortie. Sur l entrée on raccorde le tube venant de la chaudière, pour le premier radiateur. Sur la sortie on raccorde l entrée du robinet répartiteur du radiateur suivant. L eau revient du dernier radiateur au retour chaudière. 10

11 Distribution monotube dérivation 2/2 Avantages et inconvénients : - Un seul conduit d alimentation. - Les radiateurs ne sont pas tous alimentés à la même température. - Dimensionnement des radiateurs plus délicat. - Système esthétique. - Plus facile à raccorder. - Utilisable si les radiateurs sont en pourtour du logement. 11

12 radiateur Robinet répartiteur Principe de fonctionnement : Une partie du débit de l installation rentre dans le radiateur via le robinet répartiteur. L autre partie est bipassée directement sur le radiateur suivant. 35 % du débit total passe par le radiateur au maximum. Il est conseillé de ne pas dépasser 0.6 m 3 /h par boucle soit 10 radiateurs environ. Ce mode de distribution impose un dimensionnement des radiateurs très rigoureux 12

13 Distribution BITUBE spécifique Parapluie Chandelle Drapeau Pieuvre Boucle de Tickelman Divers Annexes Passages des tuyauteries 13

14 Distribution bitube spécifique Parapluie Dans ce type d installation, l eau chaude monte au dessus des radiateurs puis redescend. La circulation de l eau peut être assurée par thermosiphon. 14

15 Distribution bitube spécifique Parapluie Radiateurs raccordés en parapluie 15

16 Distribution bitube spécifique Chandelle Dans ce type d installation, l eau chaude monte directement aux radiateurs puis redescend vers la chaudière. 16

17 Distribution bitube spécifique Chandelle Les canalisations sont en dessous des émetteurs, passage en plinthe, passage dans un sous-sol, un vide sanitaire. Cette distribution est fréquemment utilisée. 17

18 Distribution bitube spécifique Drapeau Les tuyauteries sont verticales, et les émetteurs sont raccordés sur ces colonnes. Ce système est utilisé pour desservir des étages. 18

19 Distribution bitube spécifique Pieuvre Les radiateurs peuvent être équipés de robinets et tés de réglage ou de robinets distributeurs bitube. Le circulateur de chaudière alimente les collecteurs de départ et de retour. Les radiateurs sont raccordés directement aux collecteurs (en cuivre ou plus souvent par des canalisations souples type PER). Les tuyauteries d alimentation passent dans le sol sous fourreaux. 19

20 Distribution bitube spécifique Avantages et inconvénients : - Rapidité de mise en œuvre. - Peu de perte de charge dans la distribution. - Équilibrage et calcul des radiateurs plus faciles. - Difficulté pour installer en rénovation. 20

21 Boucle de Tickelman Distribution bitube spécifique Ce système fait que les émetteurs favorisés en alimentation seront d autant handicapés pour le retour à la chaudière. Cette particularité facilite l équilibrage de l installation. 21

22 Distribution bitube spécifique Divers Les différents systèmes peuvent se cumuler sur la même installation. Comme dans l exemple ci contre cette installation est en drapeau et en chandelle sur la partie horizontale. 22

23 Distribution bitube spécifique A votre avis quelle est le type de distribution de cette installation? 23

24 Distribution bitube spécifique Annexes 1- passages des tuyauteries: Les canalisations peuvent s installer en «plinthe» c est-à-dire les tuyauteries sont fixées horizontalement sur une paroi verticale, l une au dessus de l autre, avec de préférence le tube attribué au départ (aller) au dessus de celui attribué au retour. Dans les parties habitées, le réseau des tuyauteries est généralement positionné au dessus des plinthes d où son appellation. Tuyau départ Tuyau retour 24

25 Distribution bitube spécifique Annexes 2- Passages des tuyauteries Les canalisations s installent sur un plan horizontal dans ce cas le montage ce dit en «Trolley» ou en «Nappe» 25

PRINCIPES DE l INSTALLATION DE CHAUFFAGE DOMESTIQUE

PRINCIPES DE l INSTALLATION DE CHAUFFAGE DOMESTIQUE PRINCIPES DE l INSTALLATION DE CHAUFFAGE DOMESTIQUE Nous ne parlerons dans ce cours que du chauffage à eau chaude au départ d une chaudière Le principe de chauffage peut être divisé en quatre grands niveaux

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION Installations de gaz Règles techniques et de sécurité applicables aux installations de gaz > Arrêté du 2 août 1977 modifié > Normes NF DTU 61.1 - NF DTU 24.1 > Cahier des charges

Plus en détail

Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel. Guide pratique

Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel. Guide pratique Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel Guide pratique RT 2012 La polyvalence du système de chauffage à eau chaude Le système de chauffage

Plus en détail

POLYVENTIONS (España), S.A. ML CODE POUR LES VALEURS DE RÉGLAGE B = 35% C = 50% D = 60% E = 75% F = 90%

POLYVENTIONS (España), S.A. ML CODE POUR LES VALEURS DE RÉGLAGE B = 35% C = 50% D = 60% E = 75% F = 90% CT 05 18/0 ROBINET M68.40 MONOTUBE (TK KM) ML 68.40 CODE POUR LES VALEURS DE RÉGLAGE A = 20% du débit de boucle B = 35% C = 50% D = 60% E = 75% F = 90% G =100% L 2000 Modèle : M68.40 Caractéristiques :

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES Ce dossier comporte 17 pages numérotées de 1 à 17/17.

DOSSIER RESSOURCES Ce dossier comporte 17 pages numérotées de 1 à 17/17. BEP INSTALLATION DES SYSTEMES ENERGETIQUES ET CLIMATIQUES EP1 PREPARATION D ACTIVITES PROFESSIONNELLES DOSSIER RESSOURCES Ce dossier comporte 17 pages numérotées de 1 à 17/17. EP1 DOSSIER RESSOURCES 3

Plus en détail

INSTALLATIONS THERMIQUES

INSTALLATIONS THERMIQUES INSTALLATIONS THERMIQUES I L'ÉMISSION DE CHALEUR 1. Classification des chauffages et des émetteurs de chaleur 1.1. Les catégories de chauffages 1.1.1. Le chauffage par appareils indépendants 1.1.2. Le

Plus en détail

7 Avant-propos 9 Domaine d application du guide Matériels et accessoires des installations de gaz Aptitude et mise en œuvre des tubes

7 Avant-propos 9 Domaine d application du guide Matériels et accessoires des installations de gaz Aptitude et mise en œuvre des tubes SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 Domaine d application du guide 11 Matériels et accessoires des installations de gaz 13 Aptitude et mise en œuvre des tubes 13 1. Tubes en acier 13 2. Tubes en cuivre 15 3. Tubes

Plus en détail

Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel»

Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel» Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel» 26 octobre 2012 L association Énergies et Avenir Énergies

Plus en détail

Acova Fassane Pack. Descriptif. Normes - labels. Fassane Pack. Dimensions possibles. Saillie au mur

Acova Fassane Pack. Descriptif. Normes - labels. Fassane Pack. Dimensions possibles. Saillie au mur Acova Pack VSXD Spécial rénovation : équipé de base avec 5 manchons pour s adapter à tous les raccordements Haut niveau d équipement : robinetterie intégrée (tête thermostatique livrée de base) et grille

Plus en détail

Vuelta. Vuelta. *Sauf en vertical. Vertical. Étroit. p. 20

Vuelta. Vuelta. *Sauf en vertical. Vertical. Étroit. p. 20 Gamme compacte et «forte puissance» idéale pour les installations basse température Adapté au logement : existe en vertical, étroit, horizontal, plinthe Design «rétro» remis au goût du jour Parfait en

Plus en détail

09/2010 LOT CHAUFFAGE - SANITAIRE

09/2010 LOT CHAUFFAGE - SANITAIRE 09/2010 LOT CHAUFFAGE - SANITAIRE Page: 1 TRANCHE FERME PLOMBERIE SANITAIRE TRAVAUX PREALABLES dépose et l évacuation des équipements sanitaires ens. 1 ORIGINE Raccordement sur raccords existante en chaufferie

Plus en détail

LES EMETTEURS J-M R. D-BTP

LES EMETTEURS J-M R. D-BTP LES EMETTEURS J-M R. D-BTP 2006 1 Rôle Radiateurs fonte Radiateurs acier Radiateurs aluminium Échange thermique Emplacement des radiateurs Accessoires de pose des radiateurs Règles de pose Choix des radiateurs

Plus en détail

Etat de l Installation Intérieure de GAZ

Etat de l Installation Intérieure de GAZ I.C.L. Ingénierie et Coordination de Lorraine Raison sociale : I.C.L. Adresse : 2, la Tannerie 57070 SAINT JULIEN LES METZ Tél. : 03 87 37 30 60 / Mail : kn.icl@wanadoo.fr N Identification : 413 763 376

Plus en détail

30 Sewa. Octobre Entraxe Fixations EH. Entraxe alimentation EC. Pente n. Puissance Eau chaude , (1471) 1,221 (1685) 1,220

30 Sewa. Octobre Entraxe Fixations EH. Entraxe alimentation EC. Pente n. Puissance Eau chaude , (1471) 1,221 (1685) 1,220 30 Sewa SEWA [mm] Cotes de montage 80 argeur Puissance Eau chaude Pente n Entraxe alimentation EC Entraxe Fixations EH 1145 1471 [mm] 600 700 [mm] [Watt] EC EH 1500 (1471) 600 779 1,239 50 216 1700 600

Plus en détail

Schémathèque. Sommaire. Tableau récapitulatif page 2

Schémathèque. Sommaire. Tableau récapitulatif page 2 Schémathèque Sommaire Tableau récapitulatif page 2 Installation A Page 3 Installation B Page 4 Installation C Page 5 Installation D Page 6 Installation E Page 7 Installation F Page 8 Installation G Page

Plus en détail

Installation solaire en thermosiphon à Châteauneuf-sur-Loire 30 km à l'est d'orléans, 120 km au sud de Paris

Installation solaire en thermosiphon à Châteauneuf-sur-Loire 30 km à l'est d'orléans, 120 km au sud de Paris Installation solaire en thermosiphon à Châteauneuf-sur-Loire 30 km à l'est d'orléans, 120 km au sud de Paris Présentation du projet Nous avons acheté une maison proche du centre ville pour pouvoir se déplacer

Plus en détail

COLLECTEURS DE DISTRIBUTION ET ACCESSOIRES

COLLECTEURS DE DISTRIBUTION ET ACCESSOIRES COLLECTEURS DE DISTRIBUTION ET ACCESSOIRES - Equipements de distribution pour chauffage... 52 - Composants pour chauffage... 57 - Equipements de distribution pour plancher chauffant rafraîchissant... 58

Plus en détail

Si celle-ci est difficile à obtenir, on la détermine approximativement par le biais de la puissance nominale du générateur de chaleur.

Si celle-ci est difficile à obtenir, on la détermine approximativement par le biais de la puissance nominale du générateur de chaleur. LE VASE D EXPANSION Les températures variant sans cesse dans les installations calorifiques et dans les circuits frigorifiques, on a besoin. d'une compensation des variations de volume de l'eau. Dans les

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Installations de gaz dans les bâtiments d habitation. > Conception et mise en œuvre. En application de la norme NF DTU 61.

GUIDE PRATIQUE. Installations de gaz dans les bâtiments d habitation. > Conception et mise en œuvre. En application de la norme NF DTU 61. GUIDE PRATIQUE Installations de gaz dans les bâtiments d habitation > Conception et mise en œuvre En application de la norme NF DTU 61.1 2 e ÉDITION Figure 4 : Cintrage des tubes (technique au sable) 2.3

Plus en détail

CONSTRUCTION? UNE PARCELLE

CONSTRUCTION? UNE PARCELLE UN PROJET DE CONSTRUCTION? UNE PARCELLE À VIABILISER? SUIVEZ LE GUIDE pour la réalisation de votre BRANCHEMENT aux réseaux publics d EAU POTABLE et d EAUX USÉES Vous avez le projet de faire construire

Plus en détail

DISTRIBUTION EAU FROIDE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

DISTRIBUTION EAU FROIDE ET EAU CHAUDE SANITAIRE DISTRIBUTION EAU FROIDE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Cet aide-mémoire s appuie sur le D.T.U. 60.11 du 10 août 2013 Il développe les calculs concernant les installations de plomberie sanitaires Installations

Plus en détail

1 rue Jouhaux 33140 VILLENAVE d ORNON

1 rue Jouhaux 33140 VILLENAVE d ORNON NOTICE DESCRIPTIVE DES PRESTATIONS 1 rue Jouhaux 33140 VILLENAVE d ORNON 1. GENERALITES Gros œuvre structure Décapage du terrain. Fouilles en pleine masse. Traitement préventif antiparasitaire du sol.

Plus en détail

Guide Pratique. Installations de gaz dans les bâtiments d habitation. En application de la norme NF DTU 61.1

Guide Pratique. Installations de gaz dans les bâtiments d habitation. En application de la norme NF DTU 61.1 Guide Pratique Installations de gaz dans les bâtiments d habitation En application de la norme NF DTU 61.1 SOMMAIRE Domaine d application du guide...........................5 Matériels et accessoires des

Plus en détail

Page 1 of 6 Plomberie sanitaire, dimensionnement, réseaux d'alimentation d'eau potable, eau chaude sanitaire, recyclage et bouclage d'eau, débit de base, débit de simultanéité. English site Accueil Thématique

Plus en détail

Schémas hydrauliques. Sommaire. MHX-3 / MHX-4 2C Page 2. MHR-IN Page 9. GS Page 17. Gamme Hybrid Page 24. Légende Page 30.

Schémas hydrauliques. Sommaire. MHX-3 / MHX-4 2C Page 2. MHR-IN Page 9. GS Page 17. Gamme Hybrid Page 24. Légende Page 30. Schémas hydrauliques Sommaire MHX-3 / MHX-4 2C Page 2 MHR-IN Page 9 GS Page 17 Gamme Hybrid Page 24 Légende Page 30 mars - 2015 Schémas hydrauliques Sommaire MHX-3 Appoint électrique (ECS chaudière) Page

Plus en détail

Kalorina série 20 M Électromécanique digitale

Kalorina série 20 M Électromécanique digitale Kalorina série 0 M Électromécanique digitale énergies renouvelables GRANULÉS DE BOIS / BOIS KALORINA SÉRIE 0 M Électromécanique digitale COMBUSTIBLES Granulés de bois Bois Marc d olives Noyaux d olives

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Commune de FREJUS (Var) Collectif MAÎTRE D OUVRAGE : BOUYGUES IMMOBILIER NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE VILLA GARANCE Fréjus, le 07 décembre 2011 SOMMAIRE 1 - Caractéristiques techniques générales 2 - Locaux

Plus en détail

Améliorer la Qualité de l Air dans les Logements

Améliorer la Qualité de l Air dans les Logements En la Qualité de l Air Le rôle essentiel du Plombier-Chauffagiste Mars 2010 Avec le soutien de : AD Consultant En la Qualité de l Air Le rôle essentiel du Plombier-Chauffagiste Pour garantir la qualité

Plus en détail

LES DISCONNECTEURS. Alain Morissonnaud

LES DISCONNECTEURS. Alain Morissonnaud LES DISCONNECTEURS Alain Morissonnaud 2010 1 Généralités Rôles du système de remplissage Règlement sanitaire départemental Différents types de disconnecteurs Disconnecteur à zone de pression réduite non

Plus en détail

Notions sur les différents systèmes de chauffage

Notions sur les différents systèmes de chauffage TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Les réseaux de chauffage Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différents systèmes de chauffage On donne : Un dossier ressource

Plus en détail

BLOCSOL P S D A I 330

BLOCSOL P S D A I 330 BLOCSOL P S D A I 330 PLANCHER SOLAIRE DIRECT APPOINT INTEGRE Notice de pose du kit Comptage CPY12000080 27/07/06 SOMMAIRE 1. Le schéma hydraulique d un BLOCSOL PSDAI 330 équipé de comptage... 5 2. Mise

Plus en détail

BIS Fixations chauffage au sol, radiateurs

BIS Fixations chauffage au sol, radiateurs O BIS Fixations chauffage au sol, radiateurs BIS Fixations pour collecteur BIS Fixations pour collecteur modèle 'T' 2 BIS Protection tuyaux BIS Plaque de protection BIS Plaques de couverture et de protection

Plus en détail

Fiche technique Fluide caloporteur

Fiche technique Fluide caloporteur Fiche technique Fluide caloporteur Autorisation: 01/06/2009 Contrôle et autorisation : NL Date de révision : 08/09/2010 Page 1 Fiche technique Fluide caloporteur Autorisation: 01/06/2009 Contrôle et autorisation

Plus en détail

Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT. Chaudières Effigaz Prestigaz

Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT. Chaudières Effigaz Prestigaz Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT Chaudières Effigaz Prestigaz LES AVANTAGES LES TRÈS FAIBLES CONSOMMATIONS À CHARGE NULLE La perte de charge dans le serpentin sur le gaz

Plus en détail

Synthèse de l audit énergétique réalisé par. Assemblée générale du 21 janvier 2016

Synthèse de l audit énergétique réalisé par. Assemblée générale du 21 janvier 2016 Synthèse de l audit énergétique réalisé par Assemblée générale du 21 janvier 2016 Agenda Synthèse du diagnostic Actions d amélioration proposées Scénarios proposés Orientations proposées par le conseil

Plus en détail

LES ACCESSOIRES HYDRAULIQUES. Alain Morissonnaud

LES ACCESSOIRES HYDRAULIQUES. Alain Morissonnaud LES ACCESSOIRES HYDRAULIQUES Alain Morissonnaud 2010 1 Vases d expansion Soupapes Purgeurs d air - dégazeurs Pot de décantation bouteille bouteille d induction Équipement des radiateurs Réglage de débit

Plus en détail

1 Alimentation générale eau potable

1 Alimentation générale eau potable Poste Désignation U Qté unitaire Avertissement aux Entreprises soumissionnaires La remise des offres de prix devra être établie suivant le cadre de décomposition ci-après, de manière à ce que l'appréciation

Plus en détail

Combiné bitube. Combiné bitube manuel 531/537. Description. Versions. Avantages

Combiné bitube. Combiné bitube manuel 531/537. Description. Versions. Avantages Combiné bitube manuel 531/537 Description Combiné bitube manuel à faible perte de charge. Kit complet de combinaison ou de composants séparés qui permettent de raccorder un système bitube manuel sur le

Plus en détail

Mur massif «Alpha mur» en béton 10cm

Mur massif «Alpha mur» en béton 10cm 1. Description Elément préfabriqué en béton de type d un voile en béton de 10 cm d épaisseur pour mur intérieurs non porteurs. Les armatures principales nécessaires à la stabilité du voile en béton sont

Plus en détail

Installations électriques BT

Installations électriques BT Installations électriques BT Règles pour le branchement par Dominique SERRE Ingénieur, membre de la commission technique de la FFIE Président de la commission U 15 de l Union Technique de l Électricité

Plus en détail

RTL. Thermostats pour planchers chauffants Limiteur de température de retour

RTL. Thermostats pour planchers chauffants Limiteur de température de retour RTL Thermostats pour planchers chauffants Limiteur de température de retour IMI HEIMEIER / Planchers chauffants / RTL RTL Est utilisé, entre autres choses, pour limiter les températures de retour des radiateurs

Plus en détail

Oertli Système solaire

Oertli Système solaire Oertli Système solaire Chauffer proprement avec l énergie du soleil Un nombre toujours plus grand de personnes mise sur une production d'énergie respectueuse de l'environnement par le soleil et apprécie

Plus en détail

Sommaire Annexe 17 installations de gaz... 2 Installations domestiques de gaz individuelles ou collectives... 2

Sommaire Annexe 17 installations de gaz... 2 Installations domestiques de gaz individuelles ou collectives... 2 Sommaire Annexe 17 installations de gaz... 2 Installations domestiques de gaz individuelles ou collectives... 2 Exigences applicable aux transformations et à l'habitat ancien... 2 Généralités... 2 Etat

Plus en détail

Robinets thermostatiques

Robinets thermostatiques Information technique Fonctionnement: Les robinets thermostatiques Oventrop sont des régulateurs proportionnels fonctionnant sans énergie auxiliaire. La température d ambiance est réglée par la modification

Plus en détail

Planchers chauffants. Distributeurs pour planchers chauffants Distributeurs pour chauffage par le sol

Planchers chauffants. Distributeurs pour planchers chauffants Distributeurs pour chauffage par le sol Planchers chauffants Distributeurs pour planchers chauffants Distributeurs pour chauffage par le sol IMI HEIMEIER / Planchers chauffants / Planchers chauffants Planchers chauffants es distributeurs pour

Plus en détail

Robinetterie «haut de gamme» + Systèmes. Innovation + Qualité. Stations pour énergie solaire et chaudières à combustibles solides Gamme de produits

Robinetterie «haut de gamme» + Systèmes. Innovation + Qualité. Stations pour énergie solaire et chaudières à combustibles solides Gamme de produits Robinetterie «haut de gamme» + Systèmes Innovation + Qualité Stations pour énergie solaire et chaudières à combustibles solides Gamme de produits Systèmes pour énergie solaire et chaudières à combustibles

Plus en détail

Nouveau disign Le revêtement de l absorbeur est fabriqué en fibre de verre noir brillant ou en aluminium mat.

Nouveau disign Le revêtement de l absorbeur est fabriqué en fibre de verre noir brillant ou en aluminium mat. TBS KIT SOLAIRE Capteur solaire de crédit d impôt* haute performance Construction de l absorbeur en cuivre (TINOX) et en forme de harpe. Le cuivre possède plusieurs propriétés avantageuses, il a un taux

Plus en détail

SECTION ENERGETIQUE Implantation d un radiateur

SECTION ENERGETIQUE Implantation d un radiateur T4-4 : rechercher les symptômes, analyser l installation. C2-1 : planifier une intervention. C3-7 : dépanner. S3-2 : confort thermiques. Problème : vous intervenez chez un client dont un radiateur est

Plus en détail

V5100 Vanne d isolement

V5100 Vanne d isolement Vanne d arrêt-3 avec sorties taraudées V5100 Vanne d isolement VANNE D ARRET EN BRONZE ROUGE Application FICHE PRODUIT Les vannes du type V5100 servent d isolement dans les installations de chauffage et

Plus en détail

CIC Dynamique TBV-C. Armoires d équilibrage centralisées Module thermique d appartement

CIC Dynamique TBV-C. Armoires d équilibrage centralisées Module thermique d appartement CIC Dynamique TBV-C Armoires d équilibrage centralisées Module thermique d appartement IMI TA / Vannes de régulation / CIC Dynamique TBV-C CIC Dynamique TBV-C Le module thermique d appartement Dynamique

Plus en détail

Soupapes et groupes de sécurité

Soupapes et groupes de sécurité 06 Soupapes de Groupes de Kit sanitaire groupe de Groupes de version plateaux Soupapes de compensation Accessoires 06 SOUPAPES ET GROUPES DE SÉCURITÉ SOUPAPES DE SÉCURITÉ TARÉS À 3 BARS CHAUFFAGE Sur commande

Plus en détail

INTRO. Comment installer un réseau de plomberie avec du PER? NIVEAU DE DIFFICULTÉ CAISSE À OUTIL MATÉRIAUX NÉCESSAIRES

INTRO. Comment installer un réseau de plomberie avec du PER? NIVEAU DE DIFFICULTÉ CAISSE À OUTIL MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Comment installer un réseau de plomberie avec du PER? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTIL Cutter Pince coupe-tube Pince à emboîture Pince à glissement Niveau à bulle Crayon Pince

Plus en détail

A.E.B. Livret d'apprentissage. 4 Finitions Décoration. 3 Plomberie Sanitaire. 1 Aménagement 2 Electricité

A.E.B. Livret d'apprentissage. 4 Finitions Décoration. 3 Plomberie Sanitaire. 1 Aménagement 2 Electricité Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 31 - Créer un réseau d évacuation eaux usées et eaux vannes 32 - Créer un réseau d alimentation 33

Plus en détail

Les volumes 0 & 1 & 2 dans la salle de bain:

Les volumes 0 & 1 & 2 dans la salle de bain: Installation électrique et norme NF C 15-100: La salle de bain Dans la norme NF C 15-100, on ne parle pas de salle de bain, mais de local contenant une baignoire ou une douche. Les volumes 0 & 1 & 2 dans

Plus en détail

L importance de la conception des réseaux d eau sanitaire dans la lutte contre les légionelles

L importance de la conception des réseaux d eau sanitaire dans la lutte contre les légionelles L importance de la conception des réseaux d eau sanitaire dans la lutte contre les légionelles INTRODUCTION Les facteurs de risques Installation surdimensionnée Circuit de grande taille Complexité des

Plus en détail

LE RECYCLAGE ET LE BOUCLAGE DE L E.C.S. J-M R. D-BTP

LE RECYCLAGE ET LE BOUCLAGE DE L E.C.S. J-M R. D-BTP LE RECYCLAGE ET LE BOUCLAGE DE L E.C.S. J-M R. D-BTP 2006 1 Généralités Calorifugeage des conduites d ECS Traçage par ruban chauffant Recyclage par pompe incorporée - circuit de bouclage classique Circuit

Plus en détail

G.E.I. Techniques Spéciales S.A.

G.E.I. Techniques Spéciales S.A. G.E.I. Techniques Spéciales S.A. N d'entreprise : 0867.754.872 Banque : ING 310-1781890-86 Banque : Fortis 001-4426550-31 Amadeus Square Téléphone 02/340.84.50 Avenue W.A.Mozart, 4 Téléfax 02/340.84.56

Plus en détail

Kit Multilux 4 «Design»

Kit Multilux 4 «Design» Kit Multilux 4 «Design» Design-Edition Avec raccordement en deux points, montage en équerre ou droit, pour raccords de radiateur R1/2 et G3/4 dans les installations bitube et monotube IMI HEIMEIER / Design-Edition

Plus en détail

RECUPERATEURS A EAU ECOFLAMME

RECUPERATEURS A EAU ECOFLAMME Page 1 RECUPERATEURS A EAU ECOFLAMME CONFORME A LA NORME NF E 31-010 Notice d information, d utilisation, et d entretien Construction : Les récupérateurs ECOFLAMME sont construits à partir de tubes acier

Plus en détail

Classe : Technologie : production ECS électrique en habitat individuel. Production ECS en habitat individuel

Classe : Technologie : production ECS électrique en habitat individuel. Production ECS en habitat individuel Production ECS en habitat individuel 1. Généralités Pourquoi produire de l eau chaude sanitaire? Pour avoir de l eau chaude au différents point de puisage d une habitation (lavabo, évier, douche, baignoire...)

Plus en détail

pour installations avec pompe

pour installations avec pompe Corps de vanne type RA-FN pour installations avec pompe EN 215-1 HD 1215-2 Application Droit Equerre Equerre inversée (UK) Les corps de vanne s adaptent à tous les types d éléments thermostatiques Danfoss

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

CHOCS. Propane. Matériel électrique Tableau Acier Cuivre Autre Matériaux approuvés 6.2. Remplissage Volume 80% - Poids 42%

CHOCS. Propane. Matériel électrique Tableau Acier Cuivre Autre Matériaux approuvés 6.2. Remplissage Volume 80% - Poids 42% Fiche de vérification à l'usage de l'entrepreneur GAZ Lieu : Code de construction Chapitre II Adresse du lieu : 00 Contact : Période visée : du juillet 00 à ce jour - Alimentation Génératrice de secours...,...

Plus en détail

V2400 Verafix TE ET COUDE DE REGLAGE A MEMOIRE

V2400 Verafix TE ET COUDE DE REGLAGE A MEMOIRE V2400 Verafix TE ET COUDE DE REGLAGE A MEMOIRE FICHE PRODUIT CONCEPTION La vanne est composée de : Corps de vanne en PN10, DN10/15/20 Dimensions de corps à la norme DIN3842 Insert de vanne Couvercle (avec

Plus en détail

Guide des solutions. pour l efficacite energetique

Guide des solutions. pour l efficacite energetique 2014-2015 Guide des solutions pour l efficacite energetique SORTIES DE CHAUFFAGE COMAP offre une large gamme de sorties de chauffage pour permettre l isolement du radiateur, sa vidange, le réglage du débit.

Plus en détail

robinetterie de radiateurs

robinetterie de radiateurs La tête électronique programmable Installation simple et rapide par système de clip. Réglage précis de la température 1/10ème de degré Programmation manuelle ou assistée par ordinateur ** ** en fonction

Plus en détail

Chapitre. Robinetterie intégrée, Ensembles mono-bitube

Chapitre. Robinetterie intégrée, Ensembles mono-bitube Chapitre 4 4 Robinetterie intégrée, Ensembles mono-bitube Répartiteurs 72 Réductions 72 Inserts 74 Têtes thermostatiques à visser 75 Informations techniques 76 72 La robinetterie intégrée R383 R383X001

Plus en détail

Système solaire. Système solaire. Contenu. Page

Système solaire. Système solaire. Contenu. Page Système solaire Système solaire Contenu Page Présentation 93 Capteurs SKS/SKN 94 Préparateur ECS 95 à 97 Station KS - DBS 98 CESI 99 à 105 SSC 106 à 108 Photovoltaïque 109 92 LOGASOL Installations solaires

Plus en détail

Collecteurs. chapitre 5. Collecteurs - série fer page 80. Collecteurs - série alésage page 82. Collecteurs plancher chauffant page 84

Collecteurs. chapitre 5. Collecteurs - série fer page 80. Collecteurs - série alésage page 82. Collecteurs plancher chauffant page 84 i 1 s - série fer page 80 2 3 s - série alésage page 82 4 s plancher chauffant page 84 5 s modulaires page 86 Supports collecteurs page 89 chapitre 5 s les bouchons page 90 Raccords intermédiaires - purgeurs

Plus en détail

Total page H.T. Cumul total H.T.

Total page H.T. Cumul total H.T. sept-09 G érard B I ez ngénierie GENIE CLIMATIQUE FLUIDES BET Gérard Bez Ingénierie 11 Rue Sainte Croix 26200 Montélimar Tel 04 75 04 60 81 FOYER LA CHAFFINE COMMUNE DE PORTES LES VALENCE LOT N 11 EAU

Plus en détail

norme française NF P 40-201/ADD4 février 1997 Référence DTU 60.1

norme française NF P 40-201/ADD4 février 1997 Référence DTU 60.1 norme française NF P 40-201/ADD4 février 1997 Référence DTU 60.1 plomberie sanitaire pour bâtiments à usage d'habitation installations de distribution d'eau en tubes d'acier à l'intérieur des bâtiments

Plus en détail

Corps de robinets trois voies. Robinets thermostatiques sans préréglage, avec bypass automatique

Corps de robinets trois voies. Robinets thermostatiques sans préréglage, avec bypass automatique Corps de robinets trois voies Robinets thermostatiques sans préréglage, avec bypass automatique IMI HEIMEIER / Têtes thermostatiques et robinets de radiateurs / Corps de robinets trois voies Corps de robinets

Plus en détail

Stations solaires Schüco PS-1.1 FS, 1.2 FS, 1.2, 1.3 Fonctionnement optimisé pour petites et moyennes installations solaires

Stations solaires Schüco PS-1.1 FS, 1.2 FS, 1.2, 1.3 Fonctionnement optimisé pour petites et moyennes installations solaires 1 Schüco Sonnenenergie mit Schüco Stations solaires Schüco PS-1.1 FS, 1.2 FS, 1.2, 1.3 Fonctionnement optimisé pour petites et moyennes installations solaires 12 Schüco Sonnenenergie Stations solaires

Plus en détail

radiateur Sano Texte descriptif Programme de livraison Exécutions spéciales Couleurs

radiateur Sano Texte descriptif Programme de livraison Exécutions spéciales Couleurs Texte descriptif, programme de livraison, couleurs et exécutions spéciales Texte descriptif Radiateur Arbonia Sano avec et sans vanne intégrée 2 à 6 colonnes en acier ; éléments séparés (longueur 65 mm),

Plus en détail

Annexe. Liste des travaux subventionnables par l'anah

Annexe. Liste des travaux subventionnables par l'anah Annexe Liste des travaux subventionnables par l'anah destinés à l'amélioration de l'habitat en matière de sécurité, de salubrité ou d'équipement des Immeubles (bâti) Raccordements et branchements Gros-œuvre

Plus en détail

Régulateurs de tirage Purgeurs d eau condensée à action rapide Purgeurs d eau pour air et d air pour eau

Régulateurs de tirage Purgeurs d eau condensée à action rapide Purgeurs d eau pour air et d air pour eau Régulateurs de tirage Purgeurs d eau condensée à action rapide Purgeurs d eau pour air et d air pour eau Edition Novembre 996 Feuille technique Régulateurs de tirage homologués Type D Type S avec sécurité

Plus en détail

A.E.B. Livret d'apprentissage. 4 Finitions Décoration. 3 Plomberie Sanitaire. 1 Aménagement 2 Electricité

A.E.B. Livret d'apprentissage. 4 Finitions Décoration. 3 Plomberie Sanitaire. 1 Aménagement 2 Electricité Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 31 - Créer un réseau d évacuation eaux usées et eaux vannes 32 - Créer un réseau d alimentation 33

Plus en détail

Dynacon. Distributeurs pour planchers chauffants Distributeur pour plancher chauffant avec régulation automatique du débit

Dynacon. Distributeurs pour planchers chauffants Distributeur pour plancher chauffant avec régulation automatique du débit Dynacon Adaptative Flow Control Distributeurs pour planchers chauffants Distributeur pour plancher chauffant avec régulation automatique du débit IMI HEIMEIER / Planchers chauffants / Dynacon Dynacon Le

Plus en détail

Soirée d information. 1. Introduction à la problématique. 2. Exigences en vigueur en Belgique

Soirée d information. 1. Introduction à la problématique. 2. Exigences en vigueur en Belgique Soirée d information ir. Y. Martin ing. S. Eeckhout CSTC/WTCB Traversées de parois résistant au feu Législation et mise en œuvre (consigne de pose) Antenne-Normes Prévention Incendie www.normes.be/feu

Plus en détail

Chapitre. Installation Fioul, Robinets de soupapes

Chapitre. Installation Fioul, Robinets de soupapes Chapitre 12 Installation Fioul, Robinets de soupapes Kits fioul 200 Robinets soupapes 200 Filtres fioul 201 Bouchons 201 Accessoires 202 Informations techniques 203 12 200 Installation fioul N100P N100PY001-106,37

Plus en détail

N DESIGNATION U Q P.U. MONTANT

N DESIGNATION U Q P.U. MONTANT N DESIGNATION Q P.. MONTANT 1 Article 10 : Dépose des équipements Dépose des equipements existants non réutilisés conformmément au CCTP Neutralisation de la cuve Gaz OPTION Dépose et évacuation de la cuve

Plus en détail

Chauffe-eau thermodynamique

Chauffe-eau thermodynamique Chauffe-eau Principe système Comment ça marche? Point conseils 3 services atlantic Formation : ESE -0 4 Mise en service 0 chauffe-eau Gamme aéraulix Présentation de la gamme 6 Aéraulix 8 AérauLix CI 9

Plus en détail

Le paragraphe 2) de l article Refoulement du chapitre

Le paragraphe 2) de l article Refoulement du chapitre FICHE PL-58 Précisions sur divers articles du chapitre III, Plomberie Clapet antiretour normalement ouvert Le paragraphe 2) de l article 2.4.6.4. Refoulement du chapitre III, Plomberie du Code de construction

Plus en détail

Désignation Unité Quantité Prix unitaires en toutes lettres Prix Totaux hors TVA A. CLAUSES ADMINISTRATIVES PRESCRIPTIONS PARTICULIERES

Désignation Unité Quantité Prix unitaires en toutes lettres Prix Totaux hors TVA A. CLAUSES ADMINISTRATIVES PRESCRIPTIONS PARTICULIERES 1 METRE RECAPITULATIF ESTIMATIF A. CLAUSES ADMINISTRATIVES PRESCRIPTIONS PARTICULIERES Art.1 Pilotage d'entreprise PM Art.2 Conditions d'exécution du marché PM Art.3 Offre et documents à remettre par les

Plus en détail

Lot N 05 CHAUFFAGE - VMC EXTENSION DE L ECOLE PUBLIQUE CREATION D UNE SALLE INFORMATIQUE CUZIEU

Lot N 05 CHAUFFAGE - VMC EXTENSION DE L ECOLE PUBLIQUE CREATION D UNE SALLE INFORMATIQUE CUZIEU Lot N 05 CHAUFFAGE - VMC EXTENSION DE L ECOLE PUBLIQUE CREATION D UNE SALLE INFORMATIQUE CUZIEU ARCHITECTE Eric PEYRET - Architecte DPLG 18 Rue Voltaire - Le Cottage 42270 SAINT PRIEST EN JAREZ Maître

Plus en détail

DISTRIBUTION DES EAUX. Licence 3 Génie Civil et Infrastructure

DISTRIBUTION DES EAUX. Licence 3 Génie Civil et Infrastructure DISTRIBUTION DES EAUX Licence 3 Génie Civil et Infrastructure UJF Grenoble 1 EVACUATION DES EAUX ADDUCTION D'EAUX Eaux pluviales Eaux usées Eaux vannes Collectées ensemble le plus souvent Eau froide Eau

Plus en détail

Chorus. 44 Chorus Caractéristiques générales. Chorus Horizontaux. Tubes. Orifices. Pression. Normes. Options et accessoires. Garantie.

Chorus. 44 Chorus Caractéristiques générales. Chorus Horizontaux. Tubes. Orifices. Pression. Normes. Options et accessoires. Garantie. 44 Chorus Caractéristiques générales Chorus Chorus Horizontaux H10 (Sans ailette) H20 (Sans ailette) Tubes Collecteur triangulaire de 51 x 42 x 42 mm : épaisseur 15/10e de mm. Tube émetteur plat de 70

Plus en détail

Gamme de raccords «Multiflex»

Gamme de raccords «Multiflex» Gamme de raccords «Multiflex» Information technique Descriptif du cahier des charges: (exemples) Raccords Oventrop en laiton, nickelé pour le raccordement de radiateurs à robinetterie intégrée 3 4" M selon

Plus en détail

N

N Runtal velum runtal velum Spécifications techniques Chauffage central à eau chaude version horizontal 108-200 42 H Vue de FAC N 42 44 56 Vue latérale 30 42 78 Vue du dessus Chauffage central à eau chaude

Plus en détail

Rapport de caractérisation

Rapport de caractérisation Déposé le : Août 2011 no. 026 École : Sainte-Bibiane Requête no.: 074041070 Rapport de caractérisation Réhabilitation des sanitaires, du réseau de plomberie et du système de protection incendie No. de

Plus en détail

CATALOGUE TECHNIQUE PURGEURS D AIR AUTOMATIQUE

CATALOGUE TECHNIQUE PURGEURS D AIR AUTOMATIQUE CATALOGUE TECHNIQUE PURGEURS D AIR AUTOMATIQUE TEC ITAP SpA, fondée à Lumezzane (Brescia) en 1972, est actuellement l une des sociétés leaders dans le secteur de la production de clapets, raccords et

Plus en détail

Radiateur tubulaire. Texte descriptif. Exécutions spéciales. Programme de livraison. Couleurs

Radiateur tubulaire. Texte descriptif. Exécutions spéciales. Programme de livraison. Couleurs Texte descriptif, programme de livraison, couleurs et exécutions spéciales Texte descriptif Radiateur tubulaire Arbonia avec et sans vanne intégrée 2 à 6 colonnes en acier ; éléments séparés (longueur

Plus en détail

Robinetterie intégrée

Robinetterie intégrée i 1 2 chapitre 4 Robinetterie intégrée 3 4 Répartiteurs P. 74 Réductions P. 74 Inserts P. 76 Têtes thermostatiques à visser P. 77 4 La robinetterie intégrée Ensemble mono-bitube R383 Ensemble droit mono-bitube

Plus en détail

BA.6663/15 IMP Mes Petits à Habay. BA.6663/15 IMP Mes Petits à Habay

BA.6663/15 IMP Mes Petits à Habay. BA.6663/15 IMP Mes Petits à Habay BA.6663/15 IMP Mes Petits à Habay BA.6663/15 IMP Mes Petits à Habay METRE RECAPITULATIF Isolation / Chauffage Localisation : Maître de l'ouvrage : Auteur de projet : Avenue de la Gare,9 6720 Habay-la-Neuve

Plus en détail

PSD EN MORBIHAN LE PROJET. Octobre - Décembre 2013

PSD EN MORBIHAN LE PROJET. Octobre - Décembre 2013 PSD EN MORBIHAN Octobre - Décembre 2013 - Le projet - La mise en place - Les réglages - La mise en route et les résultats après 6 mois - Ce qu il reste à faire LE PROJET La maison est neuve et principalement

Plus en détail

Radiateurs à inertie pour chauffage central

Radiateurs à inertie pour chauffage central Radiateurs à inertie pour chauffage central Accumulateur Dual Kherr H2O, la gamme de radiateurs pour chauffage central de Valderoma, inclut la technologie du, notre accumulateur à base de silicium qui

Plus en détail

GAMME NAIA MICRO-ACCUMULATION CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION CHAUFFAGE + ECS MICRO-ACCUMULÉE

GAMME NAIA MICRO-ACCUMULATION CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION CHAUFFAGE + ECS MICRO-ACCUMULÉE GAMME NAIA MICRO-ACCUMULATION CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION CHAUFFAGE + ECS MICRO-ACCUMULÉE Chaudières Murales Gaz Condensation 3 modèles : 25, 30 et 35 kw Débits ECS : 12, 14 et 17 L/min Ventouse

Plus en détail

L émission de chaleur

L émission de chaleur 2010/2011 4 - GC L émission de chaleur Les émetteurs Les réseaux de distribution Le chauffage Déperditions d un local - qualité de l isolation - ventilation Régulation Emission Distribution Production

Plus en détail

Notice de montage Kit FreeHeatBox 40, 50, 70 litres avec le Caleosoleil Evo Tuiles

Notice de montage Kit FreeHeatBox 40, 50, 70 litres avec le Caleosoleil Evo Tuiles FreeHeat Notice de montage Kit FreeHeatBox 40, 50, 70 litres avec le Caleosoleil Evo Tuiles Données propriétaires. Confidentiel entreprise. Tous droits réservés Page 1/10 Table des matières 1. Abréviations

Plus en détail

Poste TRAVAUX A EFFECTUER U Q P.U. PRIX TOTAL

Poste TRAVAUX A EFFECTUER U Q P.U. PRIX TOTAL Place DANTON - 08120 BOGNY SR MESE Poste TRAVAX A EFFECTER Q P.. PRIX TOTAL 5 TRAVAX CHAFFAGE VENTILATION 5.1 CHAFFAGE 5.1.1 Neutralisation et dépose Dépose des aérothermes Devoiement et neutralisation

Plus en détail